Retour sur le mercato asiatique 2019-2020

Un long chemin s’est écoulé depuis la revue du mercato asiatique que nous avions effectué début 2018. Entre rapports de force similaires (recrutement de leaders européens) et totalement inversés (explosion des équipes malaisiennes), que penser de ce mercato 2019-2020 qui semble annoncer une saison des plus relevées ?

Lire la suite »


Où voir du cyclisme à la télévision en 2020 ? Le programme complet

En cette année de Championnat d’Europe de Football et de Jeux Olympiques, événements ultra-médiatisés, le cyclisme conservera malgré tout une place essentielle dans les grilles sportives avec les mêmes acteurs qu’en 2019 : France Télévisions et L’Équipe en ce qui concerne le clair et Eurosport pour le payant. Afin de ne pas vous y perdre au sein de cette offre pléthorique (plus de 250 jours d’antenne !), voici le programme complet de la saison 2020.

Lire la suite »


Bilan du mercato 2019-2020 des équipes françaises

Porté par des formations ambitieuses comme Cofidis ou Arkéa, ce marché des transferts aura été celui des surprises et du renouvellement avec pas moins de 57 départs pour 74 arrivées. Alors que le début de saison se rapproche à grands pas, Le Gruppetto vous propose de faire le bilan du mercato 2019-2020 des équipes françaises. Lire la suite »


1919 : Renaissance du Tour

Suite de la saga sur l’année 1919 avec les premières étapes du Tour de France et au programme du mauvais temps, des abandons en cascade, les frères Pélissier, l’étape la plus longue de l’histoire et l’apparition du maillot jaune.

Lire la suite »


1919 : Entre cyclisme et tourisme sacré

Ce troisième volet de la série sur 1919 emmène sur la conception par le Petit Journal du Circuit Cycliste des Champs de Bataille, une course par étapes unique disputée de fin avril à début mai 1919, ainsi que sur ses premières étapes, disputées dans des conditions terribles.

Lire la suite »


Où voir du cyclisme à la télévision en 2019 ? Le programme complet

Avec près de 250 jours d’antenne, le cyclisme est l’un des sports les plus présents à la télévision. À l’inverse d’autres disciplines également médiatisées, il bénéficie encore d’une belle visibilité sur des antennes gratuites (France 2, France 3 et L’Équipe) en plus de faire les beaux jours des chaînes du groupe Eurosport. Pour ne pas vous y perdre au sein de cette offre pléthorique, voici le programme complet de la saison 2019.

Lire la suite »


Vincenzo Nibali, le fuoriclasse

Samedi dernier, Vincenzo Nibali s’est adjugé l’édition 2018 de Milan – San Remo au nez et à la barbe du gratin du sprint mondial. L’Italien de la Bahrain-Merida entre encore davantage dans la légende du cyclisme en remportant un nouveau monument chez lui, en Italie. Retour sur une victoire qui va compter dans la carrière du Transalpin, et qui le fait entrer dans une nouvelle dimension.

Lire la suite »


L’interview au long cours avec… David Lappartient

Suite à sa brillante élection à la présidence de l’UCI, David Lappartient a décidé de trancher par rapport à son prédécesseur, autant dans sa politique que dans sa communication. Pour Le Gruppetto, il a accepté de balayer sans (trop) de langue de bois l’ensemble du monde cycliste de façon thématique. De l’inévitable cas Froome au cyclo-cross, en passant par la réforme World Tour et la sécurité des coureurs. Entretien fleuve.

Lire la suite »


Où voir du cyclisme à la télévision en 2018 ? Le programme complet

Après une saison 2017 déjà copieuse (53 courses cyclistes diffusées en clair, plus d’une centaine sur l’ensemble des chaînes françaises), l’année 2018 sera celle de la consolidation avec un nombre de courses diffusées légèrement plus important sur les chaînes des groupes France Télévisions, Eurosport et L’Équipe. Voici le programme complet de la saison 2018.

Lire la suite »


Comment sauver la Doyenne ?

Liège-Bastogne-Liège est une des plus anciennes courses cyclistes d’où son surnom de Doyenne. Créee en 1896, remportée par les plus grands, élevée au rang de monument du cyclisme, la classique belge regorge de difficultés aux noms évocateurs : la côte de Wanne, le mur de Stockeu, la côte de la Redoute, la côte de St-Nicolas… Un tel programme étalé sur plus de 250km devrait augurer d’un spectacle attendu par chaque fan de cyclisme. Or, depuis plusieurs années, le quatrième dimanche d’avril est plutôt synonyme d’ennui que de feu d’artifice. Aussi, il est peut-être venu le temps de réinventer la Doyenne avant qu’elle ne finisse de mourir à petit feu.

Lire la suite »