Cinéma

Actus internationales & françaises, politique, société, économie, culture, idées, planète, science, technologie, urbanisme, photographie et bien d'autres choses !

Re: Cinéma

Messagepar hashirebicycle » 12 Aoû 2022, 15:57

MayodeBain a écrit:Avec l'abonnement à L'équipe j'ai accès à la sélection du mois de la Cinetek, qui est tournée autour du sport.

https://www.lacinetek.com/fr/selection-du-mois?l-equipe

Vous conseillez plutôt quels films les cinéphiles ?
J'ai déjà vu Coup de Tête et Raging Bull (je vais en profiter pour le revoir). Par contre les autres, jamais entendu parler.
Wassup Rockers me tente bien en lisant le synopsis.

C'est du pur Larry Clark, il filme les ados d'une manière assez trash et limite fétichisante. Après, Wassup Rockers reste son meilleur avec Kids pour moi, les rares où il ne se contente pas que de faire de la photographie filmée.

Avatar de l’utilisateur
hashirebicycle
Coureur pro
 
Messages: 1832
Localisation: caution féminine

Re: Cinéma

Messagepar Robocrotte 2.0 » 12 Aoû 2022, 16:47

Gasherbrum, magnifique, bonus ++ si on aime Reinhold Messner et la musique de Popol Vuh. Sportif par Amour, pas le meilleur Keaton mais tout de même excellent (et pour le coup, sportivement, y a du oufissime). Équivalent Vive Le Sport avec Harold Lloyd, tout aussi bon. Fat City, un des grands films de John Huston. Je ne connais pas tout le reste.

Y en a qui sont allés voir Destruction Babies et Becoming Father ? Très impressionné par ces deux films, dont je ne saurais pourtant dire que je les ai aimés. Hystériques et excessifs dans leurs pires moments, sidérants dans leurs meilleurs. Particulièrement marqué par Destruction Babies, hyper violent et sec, dont le matériau est très maigre mais la mise en scène très frappante. Becoming Father est plus consistant, bien plus écrit, globalement meilleur, mais un peu moins époustouflant. Je suivrai les prochains, car, même s'il y a du Miike dans tout ça, il y a aussi du Imamura.

J'ai trouvé En Décalage plutôt pas mal récemment aussi, ça pourrait faire penser à du Shyamalan pour ce qui est de l'idée, mais c'est tellement plus sobre et moins crétin que ça tient jusqu'au bout.

Robocrotte 2.0
Chasseur de prime
 
Messages: 446

Re: Cinéma

Messagepar Panzer » 15 Aoû 2022, 19:45

Je connais aucun film en dehors de Raging Bull, je pourrais pas conseiller. :o

Pas mal de films et de motivation cette semaine, visionnage 100% USA, avant une petite pause.

Ciné

Nope (2022 de Jordan Peele)
Dans un décor de western, c'est bien de mettre les afro-américains et les asiatiques en avant, car ils sont souvent les grands oubliés de cette conquête de l'ouest, car le cinéma Hollywoodien a pratiquement toujours pris des acteurs blancs pour ces types de rôle. Dans le scénario, c'est original, ambitieux mais je n'ai pas été captivé par cette attaque extraterrestre / surnaturelle...

Bullet Train (2022 de David Leitch)
Un gros Blockbuster, avec un casting impressionnant. Pas le film de l'année mais il fait bien l'affaire, le concept m'a bien plu. Peut-être un peu trop de coïncidences et de bavardages inutiles, c'est un peu à la mode côté américain.


Breakfast Club (1985 de John Hughes)
Teen-movie classique que j'avais jamais eu l'occasion de regarder. 5 ados très différents en retenue le temps d'un après-midi. C'est assez cliché, les problèmes des ados sont un peu exagérés, mais l'ambiance huit-clos rend vraiment bien et les acteurs sont vraiment bons.

Une vie entre deux océans (2016 de Derek Cianfrance)
Scénario repris d'un livre, autour d'un couple isolé dans une île qui essaie de fonder une famille. Sacré potentiel mais c'est longuet, il faut attendre 45' pour que ça se mette bien en place. Poussif au départ, la seconde partie du film est efficace avec ce très bon casting.


Exclu Prime

Palm Springs (2020 de Max Barbakow)
Un version moderne de Un Jour sans Fin, c'est simple, fluide et marrant. Mais le final et la conclusion de ce film m'a beaucoup laissé sur la fin, avec une histoire d'amour qui tenait pas vraiment debout.

The Big Sick (2017 de Michael Showalter)
Film romantique "indépendant", mais qui reprend vraiment tous les codes des grandes productions américaines. Original pour le côté "découverte d'autres cultures", celle du Pakistan mais pour le reste, c'est très lisible et sans surprise.

Avatar de l’utilisateur
Panzer
Directeur sportif
 
Messages: 20201
Localisation: Cycliste intègre et humain

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 28 Aoû 2022, 08:02

MayodeBain a écrit:Avec l'abonnement à L'équipe j'ai accès à la sélection du mois de la Cinetek, qui est tournée autour du sport.

https://www.lacinetek.com/fr/selection-du-mois?l-equipe

Vous conseillez plutôt quels films les cinéphiles ?
J'ai déjà vu Coup de Tête et Raging Bull (je vais en profiter pour le revoir). Par contre les autres, jamais entendu parler.
Wassup Rockers me tente bien en lisant le synopsis.


J'arrive tard parce que je rentre de vacances :mrgreen:
Je n'ai pas vu grand chose sur cette liste mais il y a des choses intéressantes. Le Herzog doit bien valoir le coup d'oeil, je n'en ai lu que du bien. Keaton est une valeur sûre même si celui-ci n'a pas l'air d'être son plus fameux. Un Kiarostami, c'est toujours intéressant même si ça peut être un peu aride si c'est le premier (je n'ai pas vu celui-ci mais j'ai l'impression qu'il a une certaine affection pour le sport en général donc c'est bien dans le thème).
Dans ce que j'ai vu, je ne recommande pas forcément le Ring, sauf par curiosité cinéphile, c'est un Hitchcock de début de carrière très mineur à mes yeux

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 9489
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar Serval » 28 Aoû 2022, 18:39

Coup de tête reste quasiment la meilleure comédie française centrée sur le sport. 8)

Et c'est bien dommage d'ailleurs parce que ça commence à dater et qu'on attend la relève.

Avatar de l’utilisateur
Serval
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14705
Localisation: Quelque part sur cym 3

Re: Cinéma

Messagepar Elias » 28 Aoû 2022, 19:58

Serval a écrit:Coup de tête reste quasiment la meilleure comédie française centrée sur le sport. 8)

Et c'est bien dommage d'ailleurs parce que ça commence à dater et qu'on attend la relève.

Le Grand Bain, c'est assez drôle aussi :niais:

Avatar de l’utilisateur
Elias
Maglia rosa
 
Messages: 9160
Localisation: Kelliwic'h

Re: Cinéma

Messagepar Serval » 28 Aoû 2022, 22:19

Elias a écrit:
Serval a écrit:Coup de tête reste quasiment la meilleure comédie française centrée sur le sport. 8)
Et c'est bien dommage d'ailleurs parce que ça commence à dater et qu'on attend la relève.

Le Grand Bain, c'est assez drôle aussi :niais:

Pas faux. :niais:

Avatar de l’utilisateur
Serval
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14705
Localisation: Quelque part sur cym 3

Re: Cinéma

Messagepar darth-minardi » 29 Aoû 2022, 09:50

Si on inclut les productions plus internationales, il y a un film franco-belge sur le cyclisme des années 60/70 sorti il y a une vingtaine d'année qui vaut bien le coup aussi :niais:

Avatar de l’utilisateur
darth-minardi
Légende du Gruppetto
 
Messages: 33960
Localisation: WikiPavé

Re: Cinéma

Messagepar ElRojo » 29 Aoû 2022, 15:31

Serval a écrit:Coup de tête reste quasiment la meilleure comédie française centrée sur le sport. 8)

Et c'est bien dommage d'ailleurs parce que ça commence à dater et qu'on attend la relève.

Didier existe.

:angel

Avatar de l’utilisateur
ElRojo
Contrôleur UCI
 
Messages: 18476
Localisation: Pilier du Orlando's

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 29 Aoû 2022, 16:15

3 Zéros existe aussi :sarcastic:

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 9489
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar Serval » 30 Aoû 2022, 14:43

ElRojo a écrit:
Serval a écrit:Coup de tête reste quasiment la meilleure comédie française centrée sur le sport. 8)
Et c'est bien dommage d'ailleurs parce que ça commence à dater et qu'on attend la relève.

Didier existe.
:angel

J'y ai pensé évidemment mais ce n'est pas vraiment un film centré sur le sport à mon avis. :mrgreen:

Leinhart a écrit:3 Zéros existe aussi :sarcastic:

Moins drole que le film avec Dewaere d'après moi ... :|

Avatar de l’utilisateur
Serval
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14705
Localisation: Quelque part sur cym 3

Re: Cinéma

Messagepar MayodeBain » 30 Aoû 2022, 14:59

Leinhart a écrit:
MayodeBain a écrit:Avec l'abonnement à L'équipe j'ai accès à la sélection du mois de la Cinetek, qui est tournée autour du sport.

https://www.lacinetek.com/fr/selection-du-mois?l-equipe

Vous conseillez plutôt quels films les cinéphiles ?
J'ai déjà vu Coup de Tête et Raging Bull (je vais en profiter pour le revoir). Par contre les autres, jamais entendu parler.
Wassup Rockers me tente bien en lisant le synopsis.


J'arrive tard parce que je rentre de vacances :mrgreen:
Je n'ai pas vu grand chose sur cette liste mais il y a des choses intéressantes. Le Herzog doit bien valoir le coup d'oeil, je n'en ai lu que du bien. Keaton est une valeur sûre même si celui-ci n'a pas l'air d'être son plus fameux. Un Kiarostami, c'est toujours intéressant même si ça peut être un peu aride si c'est le premier (je n'ai pas vu celui-ci mais j'ai l'impression qu'il a une certaine affection pour le sport en général donc c'est bien dans le thème).
Dans ce que j'ai vu, je ne recommande pas forcément le Ring, sauf par curiosité cinéphile, c'est un Hitchcock de début de carrière très mineur à mes yeux


Merci pour ton retour tardif, parce que ça m'a permis d'ajouter le Herzog à mes visionnages :mrgreen: Alors qu'il avait déjà été chaudement reocmmandé par Robocrotte :oops: Et clairement j'ai apprécié, les difficultés rencontrées par les alpinistes sont parfaitement transmises. Clairement c'était assez captivant du début à la fin.

J'ai aussi regardé Wassup Rockers, la description est assez conforme à celle faite par Hashire. Plutôt sympa.
J'ai lancé Fat City en voyant qu'il y avait un (jeune) Jeff Bridges au casting. Film de boxeur assez classique, avec la retour au premier plan. Ça se regarde très bien.

Désolé pour le retour bref, je suis vraiment pas doué pour donner mon sentiment sur des films et je n'ai clairement pas un regard cinéphile :noel:
Je vais voir si j'arrive à caser le Kiarotasmi d'ici mes vacances, il y a aussi le Keaton que je voulais voir par curiosité et pour lequel je n'ai pas encore pris le temps.

Avatar de l’utilisateur
MayodeBain
Légende du Gruppetto
 
Messages: 32831

Re: Cinéma

Messagepar Dugarry » 30 Aoû 2022, 15:14

Serval a écrit:
ElRojo a écrit:
Serval a écrit:Coup de tête reste quasiment la meilleure comédie française centrée sur le sport. 8)
Et c'est bien dommage d'ailleurs parce que ça commence à dater et qu'on attend la relève.

Didier existe.
:angel

J'y ai pensé évidemment mais ce n'est pas vraiment un film centré sur le sport à mon avis. :mrgreen:

Leinhart a écrit:3 Zéros existe aussi :sarcastic:

Moins drole que le film avec Dewaere d'après moi ... :|

Leinhart trouvait Didier très moyen et citait 3 zéros comme film encore plus nul :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Dugarry
Maglia rosa
 
Messages: 8826
Localisation: En train de nager dans les larmes de Suarez

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 30 Aoû 2022, 15:15

Serval a écrit:
Leinhart a écrit:3 Zéros existe aussi :sarcastic:

Moins drole que le film avec Dewaere d'après moi ... :|


Voyons Serval, évidemment que c'était une blague, 3 Zéros est une horrible bouse :lol:

Edit/réponse : Didier j'ai pas trouvé ça exceptionnel en effet mais c'est quand même un film pour lequel j'ai finalement pas mal d'affection, contrairement au(x) navet(s) d'Ontoniente

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 9489
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 30 Aoû 2022, 15:19

MayodeBain a écrit:
Leinhart a écrit:
MayodeBain a écrit:Avec l'abonnement à L'équipe j'ai accès à la sélection du mois de la Cinetek, qui est tournée autour du sport.

https://www.lacinetek.com/fr/selection-du-mois?l-equipe

Vous conseillez plutôt quels films les cinéphiles ?
J'ai déjà vu Coup de Tête et Raging Bull (je vais en profiter pour le revoir). Par contre les autres, jamais entendu parler.
Wassup Rockers me tente bien en lisant le synopsis.


J'arrive tard parce que je rentre de vacances :mrgreen:
Je n'ai pas vu grand chose sur cette liste mais il y a des choses intéressantes. Le Herzog doit bien valoir le coup d'oeil, je n'en ai lu que du bien. Keaton est une valeur sûre même si celui-ci n'a pas l'air d'être son plus fameux. Un Kiarostami, c'est toujours intéressant même si ça peut être un peu aride si c'est le premier (je n'ai pas vu celui-ci mais j'ai l'impression qu'il a une certaine affection pour le sport en général donc c'est bien dans le thème).
Dans ce que j'ai vu, je ne recommande pas forcément le Ring, sauf par curiosité cinéphile, c'est un Hitchcock de début de carrière très mineur à mes yeux


Merci pour ton retour tardif, parce que ça m'a permis d'ajouter le Herzog à mes visionnages :mrgreen: Alors qu'il avait déjà été chaudement reocmmandé par Robocrotte :oops: Et clairement j'ai apprécié, les difficultés rencontrées par les alpinistes sont parfaitement transmises. Clairement c'était assez captivant du début à la fin.

J'ai aussi regardé Wassup Rockers, la description est assez conforme à celle faite par Hashire. Plutôt sympa.
J'ai lancé Fat City en voyant qu'il y avait un (jeune) Jeff Bridges au casting. Film de boxeur assez classique, avec la retour au premier plan. Ça se regarde très bien.

Désolé pour le retour bref, je suis vraiment pas doué pour donner mon sentiment sur des films et je n'ai clairement pas un regard cinéphile :noel:
Je vais voir si j'arrive à caser le Kiarotasmi d'ici mes vacances, il y a aussi le Keaton que je voulais voir par curiosité et pour lequel je n'ai pas encore pris le temps.


Entre temps j'ai maté le Herzog ce matin, j'ai adoré. Il est vraiment fort pour capter des choses fortes et vraies en documentaire. La façon de présenter l'alpinisme comme une maladie et une dégénération humaine, c'est tellement plus intéressant que les docus "inspirants" avec des images Instagram qu'on trouve un peu partout aujourd'hui. Le détachement avec lequel le mec parle de son frère mort ou la façon dont Herzog arrive à capter leur visage pétrifié après leur ascension, ce sont des détails qui rendent le court docu assez fascinant.

J'ai aussi eu le temps de regarder le Kiarostami qui est relativement court. Je garantis pas que ce soit un film que tu aimeras forcément mais c'est une bonne porte d'entrée dans son cinéma finalement, je l'ai trouvé assez touchant !

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 9489
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar Murungaru » 30 Aoû 2022, 17:57

+1 pour le Kiarostami et le Huston.

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Jersey rojo
 
Messages: 7728

Re: Cinéma

Messagepar Serval » 01 Sep 2022, 12:44

Leinhart a écrit:
Serval a écrit:
Leinhart a écrit:3 Zéros existe aussi :sarcastic:

Moins drole que le film avec Dewaere d'après moi ... :|

Voyons Serval, évidemment que c'était une blague, 3 Zéros est une horrible bouse :lol:
Edit/réponse : Didier j'ai pas trouvé ça exceptionnel en effet mais c'est quand même un film pour lequel j'ai finalement pas mal d'affection, contrairement au(x) navet(s) d'Ontoniente

Tu n'as pas mis le bon smiley. :niais:
La perception de ce qui est drôle, c'est très particulier. Je connais des collègues qui ont aimé 3 zéros donc pourquoi pas toi ...
Ce qui nous fait rire échappe souvent à toute logique cinématographique ... :|
Moi DIdier j'ai bien aimé.

Avatar de l’utilisateur
Serval
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14705
Localisation: Quelque part sur cym 3

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 02 Sep 2022, 13:47

Bon je reprends mon récap annuel. Il risque d'y avoir pas mal de films US parce que j'ai passé le mois d'août dans le Sud-Ouest là bas et ça donne envie de voir les choses tournées dans le coin. Quelques visionnages m'ont d'ailleurs confirmé que c'était un pays un peu en retard, l'installation électrique, les habitations, les routes, les panneaux de signalisation... semblent n'avoir pas changé depuis les années 70-80. Pour changer de bagnole tous les ans y'a du monde, mais pour inventer les prises de terre ou le double vitrage y'a plus personne :niais:

Il y a des choses vues avant et après, certains commencent à remonter

Las Vegas Parano (Terry Gilliam – 1998) : Ce n'est sans doute pas le sommet de la carrière de Terry Gilliam, mais c'est une expérience psychédélique épuisante mais assez jouissive, qui utilise la ville factice de Vegas pour mettre une bonne claque au rêve américain.

Volte/Face (John Woo – 1997) : J'ai poncé la VHS de ce film. En tant qu'adulte, je me disais que c'était un truc moyen, bien loin de ce que Woo a pu faire à Hong Kong. Le revisionnage est en faveur du film, peut-être parce que le niveau moyen du blockbuster hollywoodien a incroyablement baissé.
Ce n'est pas aussi fluide que ses films faits à HK mais on retrouve un scénario qui part dans tous les sens, un rythme effréné, des gunfights avec des mecs qui plongent dans tous les sens, des personnages charismatiques et comportement ambigus... C'était un vrai plaisir de revoir ce film 20 ans après !

Broken Arrow (John Woo – 1996) : Retour d'un road trip dans le sud-ouest US, ça donne envie de voir les films dont on a vu les lieux de tournage. Lors d'une descente en bateau sur le Colorado vers Lake Powell, puis un tour au parc de Canyonlands, on est passé devant des lieux vus dans Broken Arrow, dont je n'avais pour tout dire jamais entendu parler. A part le côté fun de retrouver des lieux vus en vrai, ça n'est pas un sommet dans la carrière de John Woo, dont on retrouve l'identité dans certaines scènes, mais dont l'esprit est complètement fracassé par les producteurs US.
Un bon nanar d'action pas désagréable à regarder

Bullet Train (David Leitch – 2022) : Il est probable que j'oublie assez vite ce Bullet Train mais j'ai quand même passé un très bon moment. A part un début un peu longuet, c'est bien rythmé, bien écrit avec un humour qui a plutôt fonctionné avec moi. Les acteurs ont l'air de s'amuser. Les chorégraphies sont plutôt réussies même si clairement, David Leitch était plus convaincant quand il avait Keanu Reeves pour faire le taf dans John Wick. L'espace exigu du train aurait pu être mieux utilisé mais c'est déjà pas mal. Reste que l'ensemble est assez hideux mais on passe facilement outre.

Le Havre (Aki Kaurismaki – 2011) : Assez dur de rentrer dans ce Kaurismaki en raison du jeu très automatisé et des dialogues très écrits. Mais une fois accepté le contrat (une sorte de fable très optimiste), ça devient assez intéressant, touchant et très agréable à regarder. Un Kaurismaki mineur mais qui ne fait pas tâche dans sa filmo.

Prey (Dan Trachtenberg – 2022) : Je ne m'attendais à rien (ou plutôt au pire) mais j'ai été très agréablement surpris par ce film de Trachtenberg, qui excelle décidément dans le spin off de grosses franchises SF. Certes, ça n'est pas toujours très subtil et on sent que les producteurs ont voulu abuser du Predator, mais autour de ça, le réalisateur réussit à créer une ambiance plutôt originale, avec un personnage principal attachant et des scènes d'action vraiment réussies (notamment l'affrontement en fin de film).

Le Bouc (Rainer Werner Fassbinder – 1969) : Comme souvent avec les premiers Fassbinder, j'ai vu des choses intéressantes mais je me suis assez fermement ennuyé...

Despair (Rainer Werner Fassbinder – 1978) : Là en revanche, c'est un Fassbinder formellement très soigné, au scénario alambiqué assez ludique. Despair n'est pas son oeuvre la plus connue mais elle s'intègre très bien dans sa filmo fin 70s

The Last Movie (Dennis Hopper – 1971) : Je n'attendais pas grand chose de The Last Movie vu sa note sur SC et mon avis mitigé sur mon premier visionnage de Easy Rider... Le film est assez confus, bordélique, mais j'ai beaucoup apprécié l'ambiance qui s'en dégage. Trip très singulier entre le western bien US et les montagnes péruviennes où les fusillades factices laissent peu à peu la place à de la violence bien réelle.

1984 (Michael Radford – 1984) : Pas une mauvaise adaptation, compte tenu du défi. Ce film montre surtout que cette œuvre est délicate à porter à l'écran. Visionnage entre ennui et fascination.

Grease (Randal Kleiser – 1978) : Pas envie d'être méchant mais difficile pour autant d'être bienveillant quand on découvre Grease sur le tard. Le fait que ce film soit culte en France alors que rien ne permet de nous y identifier montre à quel point nous sommes matrixés par la culture US.
Les chansons sont cool pour certaines, on passe pas un mauvais moment mais les choré sont quand même assez brouillon dans l'ensemble quand on regarde ailleurs que vers les personnages principaux. En dehors des chansons, c'est kitsch et surjoué. Et ces acteurs de 35 ans qui jouent des lycéens de 16-18 ans, au secours !

Le Passager (Abbas Kiarostami – 1974) : Kiarostami a montré plus tard - avec La vie continue, me semble-t-il - sa capacité à filmer la passion des iraniens pour le football. Il le faisait déjà avec brio dans Le Passager, court film réalisé durant les années Kanoon, retraçant le parcours d'un jeune garçon prêt à tout pour aller voir un match à Téhéran. Simple, beau et touchant

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 9489
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar Murungaru » 02 Sep 2022, 14:39

Oui Volte/Face se voit encore très bien aujourd'hui, j'avais aussi été agréablement surpris quand je l'ai revu il y a quelques années, après l'avoir vu un paquet de fois gamin.

Et je m'étais pas mal ennuyé devant The Last Movie, je me souviens de quelques beaux plan et surtout du personnage de Tomas Milian. Sans atteindre le niveau de délire psychédélique de certains Jodorowsky j'avais trouvé que ça faisait bien film de drogué, ça me laisse à côté.

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Jersey rojo
 
Messages: 7728

Re: Cinéma

Messagepar hashirebicycle » 03 Sep 2022, 07:43

Everything Everywhere All At Once est une vraie claque. C'est dingue de voir un film de SF indé avec grosso modo deux décors réussir à avoir plus de substance et une esthétique plus léchée que les derniers Marvel. Avec en sus un propos plus que nécessaire actuellement sur la dangerosité du nihilisme. Je sais pas si je le reverrai à l'avenir (il m'a filé un sacré mal de crâne dans la deuxième partie :moqueur: ) mais ça reste rafraîchissant.
J'étais cependant dégoûtée d'être seule dans la salle. Bon, faut dire qu'ils ont complètement merdé avec la distribution et la promotion du film en France, quasiment six mois après le buzz que ça a provoqué aux US, et très difficile à mater en dehors des villes. Je crois pas avoir vu un seul influenceur ciné en causer en dehors de Karim Debbache au détour d'un stream sur Twitch, même pas ceux qui causent SF, donc forcément un public jeune ne va pas en entendre parler.

Avatar de l’utilisateur
hashirebicycle
Coureur pro
 
Messages: 1832
Localisation: caution féminine


5540 messages
Retourner vers Culture générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités