[Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta (Votes ouverts)

Échafaudez ici de grandes théories sur les parcours de courses cyclistes ou proposez les votre, courses réelles ou fictives

Modérateur: Animateurs labo à parcours

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar TYphoonuke » 05 Sep 2018, 22:28

tatamix1972 a écrit:On arrête tout de suite le débat... c'est moi qui a la plus grosse ! 8)
Si je vous le dis... regardez !

http://www.altimetrias.net/aspbk/verPerfilusu.asp?id=841
http://www.altimetrias.net/aspbk/verPuerto.asp?id=684

Dommage, mais je n'ai vraiment pas le temps de participer... alors je veux bien que quelqu'un la prenne. Oui, je :arrow:


Ca finit par une route en béton... normal en Espagne :)

Peux mieux faire hihi

Avatar de l’utilisateur
TYphoonuke
Junior
 
Messages: 1019
Localisation: Là haut chez les Isards

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar ElRojo » 05 Sep 2018, 23:18

Image



Vuelta a Canarias



Image


Le Tour de Burgos ayant disparu, Unipublic décide de relancer une course de préparation 2.HC pour sa Vuelta. Avec le soutien de la Comunidad Autónoma de Canarias et de la compagnie de transport Canarienne Naviera Armas, la course sera la Vuelta a Canarias, qui explorera les 5 plus grandes îles de l'archipel en 5 étapes : Lanzarote, Fuerteventura, Tenerife, Gran Canaria et La Palma.


Image


- Etape 1 : Arrecife > Femés (146,9 km) - Lanzarote :arrow: Vallonné / Accidenté / Arrivée en côte

Image

Image


Pour la première étape, les coureurs vont devoir explorer les reliefs escarpés de Lanzarote ! En effet, pas moins de trois ascensions de deuxième catégorie sont au programme, dont celle où sera jugée l'arrivée. Si l'étape devrait se résumer à une petite course de côte typiquement ibérique, attention néanmoins à l'étroitesse relative de certaines portions, et au vent possiblement présent sur l'île. Le peloton devrait donc être nerveux, et les favoris devront veiller à bien se placer ! La côte finale elle peut paraître simple, mais c'est sans compter sur les pourcentages qui vont crescendo : moins de 4% au pied, et 12,6% dans la dernière partie. Belle bagarre et premiers écarts à prévoir.


:arrow: Profils et photos des difficultés :
- Mirador del Rio :

Image

- Peñas del Chache (- le dernier km) :

Image

- Femés :

Image


:arrow: Aspects touristiques :
- Arrecife (56 880 hab.): à l'origine un village de pêcheurs, Arrecife s'est développée et on y trouve dorénavant la plus grande flotte de bateaux de pêche de l'archipel. Autrefois cible des pirates, c'est aujourd'hui la principale ville de Lanzarote.

ImageImage

- Femés (200 hab.) : petit village canarien qui surplombe le sud de Lanzarote, qui a longtemps vécu de la production de fromage de chèvres.

Image

- Lanzarote :Île colonisée depuis 1402, Lanzarote est connue pour ses paysages hors du commun. En effet, entre mer, reliefs et volcans, la nature donne de magnifiques attractions pour ceux s'aventurant ici. On peut citer par exemple la vue sur La Graciosa depuis le Mirador del Rio (aménagé par l'artiste et architecte César Manrique, lui-même originaire de Lanzarote.), le jardin de cactus à Teguise, le Parc national de Timanfaya, Los Hervideros, la plage de Papagayo, le Monte Corona, ou encore la région viticole de la Geria.
Image
Panorama depuis le Mirado del Rio

Image
Jardin de cactus à Teguise

Image
Image
Parc national de Timanfaya

Image
Los Hervideros

Image
Plage de Papagayo

Image
Monte Corona

Image
Plants de vigne protégés par des zocos à La Geria


- Etape 2 : Morro Jable > Antigua (198,3 km) - Fuerteventura :arrow: Plaine / Accidenté

Image

Image


Si un sprint est attendu au centre de Fuerteventura, l'étape ne risque pas moins d'être usante. En effet, deux difficultés vont joncher le parcours : la plus évidente, le Mirador de Moro Velosa, avec ses 8,8 km à 4,8% à 40 km de l'arrivée, mais aussi le vent. Car si Fuerteventura n'est pas spécialement reconnue dans le cyclisme, il s'agit d'un des endroits les plus prisés au monde pour les adeptes de kitesurf et windsurf. C'est donc tout naturellement qu'on peut s'attendre à des bordures, notamment entre Caleta del Fuste et Corralejo, où les coureurs emprunteront des routes littorales plein nord, à un endroit où le vent vient fort du nord-est. Ainsi le peloton pourra se retrouver en plusieurs morceaux à Antigua, notamment si les équipes des leaders ayant perdu du temps la veille décident d'accélérer.


:arrow: Profils et photos des difficultés :
- Mirador de Moro Velosa (3,5 derniers km) :

Image

- Routes exposées aux vents dominants (km 70 à 115) :

Image


:arrow: Aspects touristiques :
- Morro Jable (7840 hab.) :Station balnéaire la plus méridionale de Fuerteventura, Morro Jable est un port de pêche qui a gardé son activité malgré une expansion importante du tourisme. L'importante station balnéaire est surtout fréquentée par les Allemands mais aussi par de nombreux autres touristes européens. On peut y trouver le phare de Punta Jandía, point le plus méridional de Fuerteventura. Il se trouve à la limite de la longue plage de sable blanc de Sotavento, connue pour accueillir tous les ans une des principales manches de slalom de PWA (circuit pro mondial de windsurf) et de celle de Barlovento.

Image

- Antigua (2270 hab.) : Il existe des villages dont l'héritage culturel raconte un passé splendide. C'est le cas d'Antigua, dans la plaine centrale de Fuerteventura : son centre accueille un ensemble d'une grande valeur historique et artistique qui est reflétée dans son architecture. Cependant, si quelque chose définit le paysage d’ancien, ce sont bien les moulins à vent, qui se profilent dans la plaine et dont les ailes, comme jadis, se déplacent au grès du souffle clément et chaud des alizés.

Image Image

-Fuerteventura : Autrefois appelée Fortaventure en français, Fuerteventura est une île d'Espagne située dans l'océan Atlantique et faisant partie des îles Canaries. Deuxième île de cet archipel par sa taille, elle est celle qui est la plus proche du continent africain distant de 97 kilomètres vers le sud-est avec les côtes marocaines. L'économie de l'île se base sur la pêche et l'agriculture, mais surtout le tourisme. On peut y visiter notamment les dunes du parc naturel de Corralejo, les salines del Carmen et le musée du sel (au sud de Caleta de Fuste), le mirador de Morro de Vellosa et ses statues géantes des rois guanches (près de Betancuria), le village ancien et la place de l'église de Betancuria, la plage de sable blanc de Sotavento entre Costa Calma et Morro Jable, ou encore la péninsule de Jandía et le parc naturel de Jandía avec le phare de Punta Jandía.

Image
Dunes du Parque Natural de Corralejo

Image
Salinas del Carmen

Image
Statues géantes des rois guanches au Mirador de Morro Velosa

Image
Plage de Sotavento


- Etape 3 : Santa Cruz de Tenerife > Santa Cruz de Tenerife (184,9 km) - Tenerife :arrow: Haute montagne / Accidenté

Image

Image


Sprinteur costaud ? Baroudeur ? Puncheur ? Favori ? Le parcours va rendre difficile de déterminer qui l'emportera dans la capitale de Tenerife. En effet, le volcan du Teide (dont la route sera ré-aménagée pour l'occasion) sera escaladé à froid par des coureurs n'ayant pas eu d'étapes de montagne auparavant, et permettra un premier écrémage entre hommes rapides, baroudeurs, favoris, et autres prétendants à la victoire d'étape. Si c'est la seule montée du jour, elle durera tout de même 62 km, avec des passages à près de 10% au milieu de portions roulantes à 4-5%. Mais ce n'est pas la seule difficulté de l'étape, il va y avoir aussi 70 km de plat à gérer après la descente du volcan. Et ce plat ne sera pas de tout repos, avec des routes escarpées exposées au vent, toujours en légère montée/descente. Les coureurs seront donc en prise sur les 184,9 km de l'étape, et sans doute à plusieurs échelons de la course, puisque des groupes de coureurs devraient se former au fur et à mesure de la journée.


:arrow: Profils et photo des difficultés :
- Pico del Teide :

Image


:arrow: Aspects touristiques :
- Santa Cruz de Tenerife (203 811 hab.) : située au nord-est de Tenerife, Santa Cruz est la captale de cette île, et l'autre capitale des Canaries avec Las Palmas. Si son économie dépend fortement du tourisme, c'st aussi un secteur stratégique entre Europe, Afrique et Amérique, c'est pourquoi le secteur industriel s'y est développé, notamment dans les domaines de la chimie ou du raffinage. C'est aussi le plus grand port d'Espagne et un des plus grands de l'océan Atlantique.
De fin janvier à fin février, on peut assister au Carnaval de Santa Cruz de Tenerife, qui est le plus important d'Espagne et un des plus grands dans le monde. Il souligne également son architecture diversifiée, avec entre autres l'Auditorium de Tenerife, qui est considéré comme l'un des plus grands interprètes de l'architecture contemporaine.

Image
De gauche à droite et de haut en bas : Église Notre-Dame de la Concepción, marché Nuestra Señora de África, pont du Général Serrador, Torres de Santa Cruz, vue générale de Santa Cruz de Tenerife, auditorium de Tenerife, plage de Las Teresitas et place d'Espagne.


- Tenerife : île d'Espagne faisant partie de l'archipel des îles Canaries, situées dans l'océan Atlantique, il s'agit de la plus grande île de cet archipel mais aussi de la plus haute, le Teide constituant le point culminant de l'Espagne avec 3 718 mètres d'altitude. Tenerife est également l'île la plus étendue et la plus peuplée de la Macaronésie. Ses 908 555 habitants font d'elle l'île la plus peuplée d'Espagne et la plus urbanisée et cosmopolite des îles Canaries. Son économie est essentiellement tournée vers le tourisme avec plus de cinq millions de visiteurs par an mais aussi l'agriculture (production de bananes, de tomates et de concombres). Elle constitue ainsi une des premières destinations touristiques en Espagne. On peut y trouver le parc national du Teide et ses multiples randonnées, le parc régional de Masca et les falaises de Los Gigantes, le spot de sports de glisse de Pozo, les monuments La Orotava, San Cristóbal de La Laguna, la Basilique de la Candelaria dans laquelle on peut voir une statue de la sainte patronne des îles Canaries, Nuestra Señora de Candelaria, ou encore les pyramides de Guimar.

Image
Pico del Teide

ImageLe village de Masca

Image
Falaises de Los Gigantes

Image
Pozo Izquierdo, un des spots de windsurf les plus connus au monde

Image
La Orotova

Image
Cathédrale de la Laguna

Image
Basilique de la Candelaria

Image
Pyramides de Güímar


- Etape 4 : Las Palmas de Gran Canaria > Pico de las Nieves (187,7 km) - Gran Canaria :arrow: Haute montagne / arrivée en altitude

Image

Image


L'étape reine de cette course ! Avec la double ascension du terrible Pico de las Nieves par des versants différents, les favoris ne pourront pas se cacher et attendre la dernière difficulté. En effet, le Pico de las Nieves présente pour sa première ascension près de 25 km à 7,3% irréguliers, avec en alternance des kilomètres à 10% ou plus et des des kilomètres à moins de 5%. L'ascension finale quant à elle est de 10,7 km à 5,7%, elle aussi irrégulière avec le pied à 9%, une décroissance des pourcentages, une légére descente puis un autre passage à 9%, avant de rallier l'arrivée sur du 6%. Gros programme sur Gran Canaria en perspective donc pour les prétendants au général.


:arrow: Profils et photo des difficultés :
- Pico de las Nieves (première ascension) :

Image

- Pico de las Nieves (ascension finale) :

Image


:arrow: Aspects touristiques :
- Las Palmas de Gran Canaria (379 766 hab.) : Située au nord-est de l'île de Grande Canarie, c'est la ville la plus peuplée de l'archipel. Elle s'étend sur près de 10 km entre le ravin de Guiniguada au sud et la presqu'île d'Isleta au nord. La cité, également connue pour son célèbre carnaval qui se prolonge pendant des semaines au mois de février, est le centre administratif et économique de l'île. Au xixe siècle, l'instauration de ports francs a provoqué une avancée économique vitale pour Las Palmas. Ce régime économique spécial était destiné à favoriser les relations commerciales de l'archipel et a permis d'augmenter sensiblement le nombre de navires faisant escale dans le port de la ville. À cette époque naquit aussi le tourisme et le premier hôtel de Gran Canaria, l'hôtel Santa Catalina, vit le jour à Las Palmas en 1890. En 1957 commença l'ère des vols charters lorsque le premier avion avec 54 passagers à bord atterrit sur l'aéroport de Gando. Aujourd'hui, l'activité touristique est devenue le principal moteur économique de l'île, mais celle-ci est surtout localisée dans le sud, plus ensoleillé.
Image


- Pico de las Nieves (1 949 m): En français Pic des Neiges, c'est le deuxième plus haut sommet de l'île de Grande Canarie. Traditionnellement considéré comme le point culminant de l'île de Gran Canaria, cela a été remis en cause, puisqu'il s'agit en fait du Morro de la Agujereada avec 1 956 mètres, à proximité du Pico de las Nieves. Situé au centre de l'île, il accueille à son sommet une installation militaire radar et de télécommunications des forces armées espagnoles.

Image

- Gran Canaria : Deuxième île la plus peuplée de cet archipel après Tenerife, Grande Canarie est parfois comparée à un continent en miniature en raison de la diversité de ses paysages et de ses climats. Grande Canarie avec une superficie de 1 560 kilomètres carrés et une altitude de 1 956 mètres avec le Morro de la Agujereada, est la troisième plus grande île de l'archipel en étendue et en altitude. Le 29 juin 2005, l'île Grande Canarie a été reconnu par l'Unesco en tant que réserve de biosphère. Ainsi, la surface protégée représente 46 % du territoire insulaire, complété par 100 458 ha de zone marine.


- Etape 5 : Tazacorte > Roque de los Muchachos (160,1 km) - La Palma :arrow: Haute montagne / arrivée en altitude

Image

Image


Dernière étape, mais pas des moindres sur l'île de La Palma. Avec l'arrivée vers El Roque de los Muchacos, l'étape devrait se résumer à une course de côte, mais pas des moindres : l'arrivée se fera après une ascension de plus de 24 km à 7,7%, dont un passage de près de 2 km à 10,3%, et 9 derniers kilomètres irréguliers entre 6 et 8%. Cette montée sera d'autant plus ardue qu'elle sera précédée de l'ascension du Refugio del Pilar (19,1 km à 7,1%) et de l'Alto de la Traviesa (3,2 km à 11,8%), qui peuvent permettre des offensives lointaines, ou dans le cas échéant fatigueront assez le peloton pour que les écarts à Los Muchachos soient conséquents et remodèlent une dernière fois le CG.


:arrow: Profils et photo des difficultés :
- Refugio el Pilar :

Image

- Alto de la Traviesa :

Image

- Roque de Los Muchachos :

Image


:arrow: Aspects touristiques :


- Bilan global :

:arrow: Total : 879 km (175.8 km / étape en moyenne)
:arrow: 3 arrivées au sommet (1 en mur, 2 en haute montagne)
:arrow: 1 4C, 10 2C, 1 1C, 4 HC
:arrow: 5 îles visitées sur les 7 principales des Canaries.

N.B. : les transferts seront faits en ferry grâce au partenariat avec Naviera Armas, sauf pour la dernière étape où seul le matériel sera transporté en ferry, et les coureurs et staff par avion. Pour que tout se déroule bien, les coureurs dormiront la veille à Gran Canaria, tandis que le matériel sera transporté dans la nuit, et le départ sera donné sur les coups de 14h15.

P.S. : Cliquez sur les profils pour les GPX sur cronoescalada
Modifié en dernier par ElRojo le 15 Sep 2018, 01:52, modifié 21 fois.

Avatar de l’utilisateur
ElRojo
Junior
 
Messages: 1489
Localisation: 95 izi

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar CSC_3187 » 06 Sep 2018, 00:24

Puisqu'on a encore le droit aux questions, une demi-étape, ça compte pour 1 ou 0,5 ?

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Jersey rojo
 
Messages: 7489

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar Wings » 06 Sep 2018, 00:31

CSC_3187 a écrit:Puisqu'on a encore le droit aux questions, une demi-étape, ça compte pour 1 ou 0,5 ?

0,5 mais tu n’as le droit qu’a 2 demi étapes

Avatar de l’utilisateur
Wings
Directeur sportif
 
Messages: 27216
Localisation: Au Nord du Mur (d'Hadrien)

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar Tilo » 06 Sep 2018, 11:06

VUELTA A GALICIA


Etapa 1: Ribadeo - Narón 165,04km

Etapa 2: Ferrol - Pena Baliadora 159,80km

Etapa 3: Pontedueme - Quiroga 201,39km

Etapa 4: Quiroga - Pan do Zarco 167,92km

Etapa 5: Becerreá - Mirrador de Cotorredondo 206,22km

Avatar de l’utilisateur
Tilo
Légende du Gruppetto
 
Messages: 22245
Localisation: la "légende" du forum

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar cadel evans » 06 Sep 2018, 11:40

Vuelta a Galicia


Image


Image


Après la disparition du tour de Burgos, ASO et Unipublic ont décidé de créer une nouvelle course 2.HC la vuelta a galicia (indépendante de la course amateur anuelle). Cette course se veut être LA course de préparation de la vuelta au même titre que le tour des alpes pour le giro et le dauphiné pour le tour.


étape 1 : Santiago de Compostela - Santiago de Compostela TTT 13.7 kilomètres

Image

Image


http://www.cronoescalada.com/index.php/tracks/view/480468
Comme souvent sur la Vuelta on commence par un cours clm/équipes. Les écarts entre les grosses formations devrait être minimes. Néanmoins les leaders des équipes les moins à l'aise dans cette exercice pourraient déjà accuser un débours conséquent. Toutes la première partie est en montée avec quelques passages un peu pentus à 8-9% max.


Santiago de Compostela: 95.671 habitants
Ville mondialement connu pour avoir été durant tout le moyen age un haut lieu de pélerinage catholique. Sa vieille ville et sa cathédrale classée au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1985 en font l'un des endroits les plus touristique d'espagne.
Image


étape 2 : Santiago de Compostela - Ourense puncheurs 194.1 kilomètres

Image

http://www.cronoescalada.com/index.php/tracks/view/480308
Dès le deuxième jour une étape difficile avec une arrivée pour puncheurs à Ourense. Après un étape rythmée par 3 ascensions dont une assez difficile, tout se jouera dans les 20 derniers kilomètres. On commencera d'abord par la très difficle montée de la Costiña de Canedo suivi de la un peu moins dure montée de Barxa (1.5 premiers kilomètres à 10.3% quand même). L'arrivée ne sera plus qu'à 5 kilomètres avec une descente et un petit faux plat (cf profil openrunner).


Image


Ourense: 105.893 habitants
Capitale de la province du même nom, elle est la 3e commune de Galice par sa population. Ancienne cité romaine (Aurense: ville de l'or) détruite par les maures et reconstruite durant le moyen age. Elle est connue pour avoir le pont d'espagne le plus ancien: le Ponte Vella construit sur des fondations romaine et qui enjambe le Minho.
Image
Image


étape 3: Ourense - A Coruna sprinteurs 205.8 kilomètres

Image

http://www.cronoescalada.com/index.php/tracks/view/480479

L'étape de sprint de la semaine. Les quelques sprinteurs présents ne voudront pas rater cette occasion. Journée calme avant deux jours difficiles.


A Coruña (La Corogne): 246,056 habitants
Deuxième ville de Galice. Elle est surtout connu en France pour son club de foot qui a connu ses heures de gloire à la fin des années 90-début des années 2000 et qui avait croisé sur sa route européenne plusieurs club français ou fait une remontada contre le Milan AC (4-0, 1-4 à l'aller). Mais La Corogne c'est surtout là où l'on trouve le plus ancien phare au monde (datant de l'époque romaine) encore en fonctionnement: la tour d'hercule.
Image


étape 4: Ferrol - Cruz de Meira grimpeurs 195.4 kilomètres

Image

http://www.cronoescalada.com/index.php/tracks/view/480287

Le jour de la première grosse explication entre favoris. Le terrible mur de A Barraca permettra une grosse sélection avec des passages à plus de 17%. Mais tout se jouera dans la dernière difficulté la montée de Cruz de meira (6.1 kilomètres à 9.3%) où les favoris, rapidement esseulés, devrait se dévoiler.


Ferrol: 70,389 habitants
Port de commerce et militaire de longue date, c'est aujourd'hui le siège du commandement de l'une des quatre régions de la force navale espagnole. Son secteur urbain est l'un des plus industrialisés de Galice. C'est aussi la ville de naissance du tristement célébre caudillo d'espagne Francisco Franco. Néanmoins la ville n'est pas dénuée d'intérêt avec son centre ville très art nouveau et des forts du XVIIème.
Image
Image
Image


Meira: 1780 habitants
Petit village typique de Galice. (Bon là j'ai pas grand chose à dire...)


étape 5 : Lugo - Alto do poio grimpeurs

Image

http://www.cronoescalada.com/index.php/tracks/view/481422

Une grosse journée de montagne avec cette étape courte et potentiellement intense où 5 diffcultés majeures s'enchaineront.Les pentes moyennes ne sont pas toujours impressionnantes mais elles cachent des ascensions très irrégulières avec des parties très pentues. La journée parfaite pour mettre en place des stratégies d'équipes pour renverser le général avant l'ultime montée l'alto do poio (2,4 kilomètres à 9,9%).


Lugo: 98 650 habitants
Ville d'origine romaine dont le nom originel était Lucus Augusti. Lugo est la seule ville au monde à être entourée de murs romains complètement intacts, qui atteignent une hauteur de 10 à 15 mètres le long d’un circuit de 2117 m entouré de 71 tours. La promenade au sommet est continue autour du circuit et comporte dix portes. Ces murs du 3ème siècle sont protégés par l'UNESCO en tant que site du patrimoine mondial. De nombreux autres monuments sont présents notamment la cathédrale dédiée à sainte Marie.
Image
Image
Image
Image
Modifié en dernier par cadel evans le 16 Sep 2018, 15:06, modifié 10 fois.

Avatar de l’utilisateur
cadel evans
Cyclo du dimanche
 
Messages: 154

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar Klira » 06 Sep 2018, 14:22

Pas mal iront en Galice comme moi, mais pour l'instant ça m'a l'air assez diversifié, et comme j'ai pris le haut de la Galice il y aura peu de semblable je pense.

Avatar de l’utilisateur
Klira
Jersey rojo
 
Messages: 7388
Localisation: Maoww

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar patazem » 06 Sep 2018, 15:03

Klira a écrit:Pas mal iront en Galice comme moi, mais pour l'instant ça m'a l'air assez diversifié, et comme j'ai pris le haut de la Galice il y aura peu de semblable je pense.

Moi, par contre, j'ai déjà Ancares et Meira comme arrivées, j'espère que ça fera pas trop doublon. :?

patazem
Chasseur de prime
 
Messages: 307

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar paulok6 » 06 Sep 2018, 15:11

Voelta Iberica


Ni une volta, ni une vuelta mais une voelta : un tour ibérique transfrontalier entre Estrémadure et Est du Portugal. La course se veut une préparation idéale pour la Vuelta à venir : un exercice contre-la-montre, un sprint, une arrivée en haut d'un raidard, un col en CC avec un sommet compliqué et une dernière étape pour renverser la situation plus loin de l'arrivée.

Image


Pour cette nouvelle course, l'organisation a choisi de mettre en avant les deux pays de la péninsule, dans des régions peu traversées par les courses cyclistes de haut niveau, notamment en Espagne avec l'Estremadure.

Etape 1 : Elvas - Badajoz TTT - 15km
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/240665

Un contre-la-montre transfrontalier de quinze kilomètres pour démarrer entre la magnifique cité fortifiée d'Elvas et la capitale de la province espagnole. Certains grimpeurs pourraient perdre du temps pour les obliger à lancer la course les jours suivants.

Image


Etape 2 : Badajoz - Caceres Santuario de la Montana - 157 km
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/240802

Une première étape en ligne où les puncheurs trouveront un joli terrain d'expression avec cette arrivée sur les hauteurs de Caceres après une journée somme toute tranquille.

Image

La montée finale a une pente moyenne raisonnable à cause d'un replat peu avant les parties les plus compliquées. Les 400 premiers mètres sont à 10-11 %. Un peu plus loin juste après la flamme rouge on trouve 400 m entre 12 et 14 % :

Image


Etape 3 : Caceres - Plasencia - 161 km
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/240807

Journée dédiée aux sprinteurs. Final pas si simple que ça avec une descente dans les 5 derniers kilomètres puis dernier kilomètre en léger faux-plat montant.

Image


Etape 4 : Plasencia - Puerto de Esperaban - 210 km
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/240958

Les grimpeurs étaient impatients. Les voilà servis avec plus de 200 kilomètres difficiles et 4 ascensions avant de parvenir au somme du Puerto de Esperaban et ses 4 derniers kilomètres à 9 % avec plusieurs passages à 17 %.

Image

Image


Etape 5 : Castelo Branco - Oliveira do Hospital - 131 km
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/240994

Dernière étape 100 % portugaise. Une étape de moyenne montagne nerveuse, avec très peu de plat. Les 3 dernières difficultés sont suffisamment difficile pour que les perdants de la veille tentent de se refaire.

Image
Modifié en dernier par paulok6 le 10 Sep 2018, 13:30, modifié 5 fois.

Avatar de l’utilisateur
paulok6
Terreur de critérium
 
Messages: 648

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar cadel evans » 06 Sep 2018, 15:12

patazem a écrit:
Klira a écrit:Pas mal iront en Galice comme moi, mais pour l'instant ça m'a l'air assez diversifié, et comme j'ai pris le haut de la Galice il y aura peu de semblable je pense.

Moi, par contre, j'ai déjà Ancares et Meira comme arrivées, j'espère que ça fera pas trop doublon. :?


Hum Meira ça risque de ressembler à la mienne, par contre Ancares pas de souci à priori.

Avatar de l’utilisateur
cadel evans
Cyclo du dimanche
 
Messages: 154

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar Klira » 06 Sep 2018, 15:31

Tant que personne ne touche à mon Alto ça va. :lol:

Avatar de l’utilisateur
Klira
Jersey rojo
 
Messages: 7388
Localisation: Maoww

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar Guillaume14 » 06 Sep 2018, 19:04

Klira a écrit:Pas mal iront en Galice comme moi, mais pour l'instant ça m'a l'air assez diversifié, et comme j'ai pris le haut de la Galice il y aura peu de semblable je pense.


Tu descends pas dans les vallées ? :angel

Avatar de l’utilisateur
Guillaume14
Coureur pro
 
Messages: 1686

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar Tilo » 06 Sep 2018, 19:30

cadel evans a écrit:
patazem a écrit:
Klira a écrit:Pas mal iront en Galice comme moi, mais pour l'instant ça m'a l'air assez diversifié, et comme j'ai pris le haut de la Galice il y aura peu de semblable je pense.

Moi, par contre, j'ai déjà Ancares et Meira comme arrivées, j'espère que ça fera pas trop doublon. :?


Hum Meira ça risque de ressembler à la mienne, par contre Ancares pas de souci à priori.


Ancares meme si y a une partie en Galice le partie avec le pourcentage moyen le plus dur est du c^pté de la castille & Leon

Avatar de l’utilisateur
Tilo
Légende du Gruppetto
 
Messages: 22245
Localisation: la "légende" du forum

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar CSC_3187 » 06 Sep 2018, 20:40

Le versant le plus dur d'Ancares est en Galice. C'est celui de Pan do Zarco qui était au menu de la Vuelta en 2014. Certes, le final de ce versant est moins raide que lorsqu'on arrive de Ponferrada, mais c'est largement compensé par la pente globale.

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Jersey rojo
 
Messages: 7489

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar CSC_3187 » 06 Sep 2018, 20:42

Wings a écrit:
CSC_3187 a écrit:Puisqu'on a encore le droit aux questions, une demi-étape, ça compte pour 1 ou 0,5 ?

0,5 mais tu n’as le droit qu’a 2 demi étapes


Pour la limite, je connais les règles UCI. Je voulais juste m'assurer qu'on ne me dise pas que ça fait 6 étapes alors qu'il y a marqué 5 dans les consignes (sans qu'il ne soit explicitement fait mention de l'interdiction ou de l'autorisation des demi-étapes).

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Jersey rojo
 
Messages: 7489

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar Malo.tls » 06 Sep 2018, 20:59

Tour de la province de Murcie :

Carte :

Image

ETAPE 1 https://www.strava.com/routes/15329695

Image

On commence par un clm frôlant avec le prologue. Malgré 5 premier KLM dans le centre ville de Carthagène où les spécialistes se régaleront des partie technique comme des relations ces en ligne droite, un pur rouleur ne devrait pas s'imposer,a moins d'être extrêmement solide. En effet les 3,5 dernier KLM a plus de 7,5% pour aller au Castillo de Léon permettra non seulement au grimpeurs de limiter la casse mais aussi au puncheur de prendre la première tunique de leader. Les favoris devraient se tenir en moins de 1min en cette fin de CLM, rien de redibitoire mais il faudra attaquer pour espérer arriver a Aguilas en vainqueur au Général !

ETAPE 2https://www.strava.com/routes/15297847

Image

L'étape reine de ce tour de la région de Murcie. Malgré le fait qu'elle fasse seulement a peine plus de 150klm, elle sera extrêmement dure. Après 80klm de plat qui devrait voir une bataille pour l'échappée, les courreurs commenceront la montée d'Aledo (3c) qui fera un petit écrémage et qui donnera les premiers point du maillot du meilleur grimpeur. Puis , après un faux plat descendant qui empêchera le repos, ils affronteront Espuna (1c) qui pourrait assister a des contres et un peloton de 80courreur environ, si ce n'estt moins, devrait arriver groupé en haut. S'en suit une longue descente plutôt technique, attention a ne pas partir a la faute, puis 20klm de vallée avant d'arriver en bas du monstre : La Sierra de Carascoy ! Pas mois de 8 KLM a presque 11%, avec des passages au dessus des 14%! Ici, les leader se feront la peaux et des écart imposant devrait être fait !
Attention chantier !

Le profil :
Image


ÉTAPE 3https://www.strava.com/routes/15329863

Image

La troisième étape de ce Tour sera la plus longue et très usante, mais paradoxalement la moins dure. En effet, longue de 220 KLM avec seulement 3 côte répertorié, et malgré la dernier a seulement 4KLM de la ligne, elle ne devrait pas échappé au sprinteur. Mais cette longue journée restera dans les jambes et nous assisterons sûrement à quelques attaque dans la dernière côte ou dans la descente. Quoi qui l'en soit, l'étape fera mal mais arrivera sûrement groupé !

ETAPE 4https://www.strava.com/routes/15314605


Image


L'étape 4 sera une étape dure de moyenne montagne, qui confirmera ou bouleversera le classement général établi dans les deux premiers jours. Longue de 190 KLM sera dure et pas qu'à cause de sa longueur. En effet, au départ de Cahegin, les courreurs 140 KLM sans véritable difficultés si ce n'est une longue côté de 3c. Puis le final commencera . D'abord, un premier tri sera effectué dans Espuna (1c) qui s'enchainera directement avec collada bermajo (1c) avec seulement 1klm de transition. Là, les premières attaque devraient avoir lieu pour les leaders en marge du podium. Ensuite une longue descente technique pourrait donner ou faire perdre l'avantage a quelques courreur. Ensuite, après à peine 2 KLM de vallée, la montée final débutera. Montysol de Espuna (2c) sera le juge de paix de cette dure journée. Ici, les principaux leader attaqueront et ceux ayant pris de l'avance dans les montée précédente devront résister au retour de ceux parti plus tard . Enfin, après 3.5klm de montée, il restera 5klm mal plat, marqué par plusieurs petite montée et beaucoup de montée, avant d'arriver a Aledo. Une journée phare.

ETAPE 5https://www.strava.com/routes/15321109

Image

L'étape de la dernière chance, des dernières offensive, des dernières craquante, de la dernière victoire et des désillusions. Les 192klm qui sépareront Totana de Aigulas pourraient être fatal à certains courreurs.
Dès le 30eme KLM, la Cruz de la Canada (3c) sera la première côté a affronté pour les courreurs. Puis Elle Cantal (3c) avant de passer une première fois à Aigulas dans une zone de 40klm exposé au vent. Puis Pilar de Jaravia (3c) avant las Crustecas (3c) où les premières offensive de loin seront lance.Apres il y aura l'as Craticas (3c) et enfin l'enchaînement final Tebar-El Cantal où tout se jouera. Enfin , après ça il restera 1 petite côte et une zone exposé au vent. On ne gagné pas ici, mais on peut perdre le tour aujourd'hui.
Modifié en dernier par Malo.tls le 11 Sep 2018, 07:48, modifié 5 fois.

Avatar de l’utilisateur
Malo.tls
Maillot blanc
 
Messages: 2791
Localisation: Absent pour cause de clapping avec les Islandais

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar rthomazo » 08 Sep 2018, 16:58


Avatar de l’utilisateur
rthomazo
Champion en devenir
 
Messages: 12219
Localisation: Bretagne

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar Klira » 08 Sep 2018, 18:34

rthomazo a écrit:Parcours publié : viewtopic.php?f=29&t=9269&p=1431391#p1431391


Et la carte ? :mrgreen:
Sympa le Mirador.

@Malo, j'ai pas accès à tes Gpx, enfin ça ne marche pas.

Avatar de l’utilisateur
Klira
Jersey rojo
 
Messages: 7388
Localisation: Maoww

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar rthomazo » 08 Sep 2018, 18:36

Pas de problème, la carte arrivera :mrgreen: Je rajouterai également le détail du final de chaque étape :ok:

Avatar de l’utilisateur
rthomazo
Champion en devenir
 
Messages: 12219
Localisation: Bretagne

Re: [Concours] - Preparación ibérica a la Vuelta

Messagepar Malo.tls » 09 Sep 2018, 18:15

Klira a écrit:
@Malo, j'ai pas accès à tes Gpx, enfin ça ne marche pas.

C'est réglé

Avatar de l’utilisateur
Malo.tls
Maillot blanc
 
Messages: 2791
Localisation: Absent pour cause de clapping avec les Islandais


297 messages
Retourner vers Le laboratoire à parcours

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités