[WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - Bilan p.970

Retrouvez les sujets des courses de l'année 2018.

Modérateur: Animateurs cyclisme pro

Que retenez-vous de ce Giro 2018 ?

Le Grand Départ à Jérusalem
3
1%
La victoire officielle bien que contestée de Chris Froome
16
5%
La victoire morale de Tom Dumoulin
11
3%
L'étape folle du Colle delle Finestre
97
31%
Le duel Bennett-Viviani sur les sprints
2
1%
Les révélations Carapaz, Schachmann et Denz
9
3%
La surdomination de Yates pendant 2 semaines
31
10%
Les défaillances de Chaves, Aru, Yates, Woods, Dennis et Pinot
63
20%
Les ratonnades de Lopez et Carapaz
12
4%
Le triste bilan italien au général
1
0%
Pello Bilbao 6ème d'un Grand Tour
6
2%
La 11ème place de Geniez
3
1%
Les descentes de Mohoric
3
1%
Les résultats ridicules de la Katusha
6
2%
Les scénarios improbables de Svam
39
12%
Le manque de couilles de Vegni
16
5%
 
Nombre total de votes : 318

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E06 p.223

Messagepar Tekrunner » 11 Mai 2018, 08:43

Ninofishing a écrit:Il faut au moins du 8% pour faire vraiment des différences aujourd'hui... C'est quasi systématique. Hier, on a vu que le groupe explosait rapidement notamment lors des 500m à 12%, puis pour se reconstituer tout aussi vite sur les parties plus roulantes....


Tu veux dire comme quand Yates a fait son écart dans le replat final?

Avatar de l’utilisateur
Tekrunner
Terreur de critérium
 
Messages: 693

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E06 p.223

Messagepar Liam » 11 Mai 2018, 08:46

J'ai du mal à lire et imaginer la suite de la course. Je ne m'attendais pas à voir d'écarts hier, mais je ne m'imaginais pas une montée si dure non plus. J'ai quand même été impressionné par la pente à certains moments alors que je m'attendais à un truc un peu plus dur que l'an dernier mais sans plus. Du coup on a quand même eu des indications sur les niveaux de chacun et pour le coup ceux qui semblaient forts ont quand même perdu une occasion de prendre du temps. Il y avait la place pour les meilleurs grimpeurs d'aller reprendre quelques dizaines de secondes à ceux qui étaient en survie.

A ce titre je n'ai pas trop compris la course de Pinot et suis un peu déçu de son attitude. On va me dire qu'il était juste. Trop juste pour prendre la roue de Yates, très certainement mais quand t'es capable de multiplier les changements de rythme pour coller aux attaques de tes concurrents et sortir un si gros sprint en haut, t'es quand même capable de passer quelques relais. Pour moi c'est lui qui fait foirer les coups. Plusieurs fois ils se retrouvent à 4 ou 5 avec Yates, Benett et Pozzo et à chaque fois c'est lui qui ne roule pas. Je pense que s'il passe des relais à ce moment là, Benett et Pozzo auraient continué à rouler malgré le poids mort Yates. On voyait bien qu'il grimaçait donc il était certainement limite mais quand ça rattaquait 300m plus haut il avait toujours les capacités de garder les roues.

Ça reste donc une occasion de manquée à mon sens sur une ascension qui était, finalement, assez propice aux grimpeurs. Il ne faudra pas en manquer d'autres. En tout cas Yates marque de gros points et les deux arrivées du week-end lui conviennent parfaitement. Je ne serai pas surpris qu'il accentue encore son avance. Avec ses honnêtes capacités de rouleur et déjà une minute d'avance sur pas mal de concurrents il va falloir aller le déloger.

Avatar de l’utilisateur
Liam
Jersey rojo
 
Messages: 7323
Localisation: Moins talentueux qu’Anastasio Donis.

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E06 p.223

Messagepar Cyro » 11 Mai 2018, 08:50

Tout pareil que Liam, Tibo aurait sans doute pu faire un peu mieux et ça lui aurait permis de grappiller quelques secondes sur Froome et Aru je pense.

Avatar de l’utilisateur
Cyro
Entertainer Numero Uno
 
Messages: 15575
Localisation: Béarnais-Ozélandais / Wiwi in Aotearoa

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E06 p.223

Messagepar Ninofishing » 11 Mai 2018, 09:05

Tekrunner a écrit:
Ninofishing a écrit:Il faut au moins du 8% pour faire vraiment des différences aujourd'hui... C'est quasi systématique. Hier, on a vu que le groupe explosait rapidement notamment lors des 500m à 12%, puis pour se reconstituer tout aussi vite sur les parties plus roulantes....


Tu veux dire comme quand Yates a fait son écart dans le replat final?

Il met une attaque tranchante, et une fois que tu as pris 100m d'avance t'es quasiment sûr de ralier l'arrivée en solitaire puisque derrière ça ne collabore pas beaucoup... C'est plus facile encore de creuser sur un replat si tu appuies à fond sur les pédales et que les autres en gardent...

Bennett a dit en itw qu'il était très en colère contre lui même, que lui et Pozzovivo étaient les plus forts et qu'ils n'auraient pas dû se faire avoir par Yates.
Je pense qu'il va réessayer dès Montevergine. En tout cas, je ne m'attendais à ce niveau :o
Pour en revenir au niveau collectif : Michelton-Scott les mieux représentés bien sûr, avec Nieve solide derrière ses 2 leaders. Kreuziger absent par contre. Astana forte mais comme je m'attendais, pas assez quand ça grimpe fort. Hirt pas là, Bilbao et Kangert costauds quand même, LLS très bien mais limité dès que la pente est vraiment forte...
Poels et De la Cruz pas à leur niveau, mais je suis certain que le néerlandais sera là dès le Zoncolan... Henao est solide. Froome va pouvoir compter sur une bonne équipe, pas aussi forte que sur le tour mais suffisamment pour n'avoir que Scott comme rivaux. On oublie pas Kenny :ok:


Pour l'étape du jour : il y a 4km à 3,7% à 14km de l'arrivée. Anectodique je pense, sauf pour Jakub ? :niais:

Avatar de l’utilisateur
Ninofishing
Maillot jaune
 
Messages: 10274
Localisation: Fouesnant

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E06 p.223

Messagepar vino_93 » 11 Mai 2018, 09:21

TYphoonuke a écrit:
rthomazo a écrit:
TYphoonuke a écrit:Faut un peu sortir, voyager et reconnaitre que oui, l'Italie c'est plus beau que la France du Nord au Sud. Perso, il ne me reste que la pointe, la région de Gênes et la Sardaigne à faire et partout où je suis allé, j'ai été subjugué par les beauté des petits villages, des villes préservées dans leur histoire. Je dis pas que la France est nulle mais elle est clairement plus "boring" touristiquement parlant.

C'est pour ça que la France est le pays le plus visité au monde ? :mrgreen:
Les villes italiennes sont magnifiques et les villages italiens sont souvent plutôt sympas, mais en France aussi on retrouve ça (enfin surtout dans le Sud du pays) et on a des paysages naturels magnifiques, que ce soit les côtes, les montagnes, les campagnes, les plateaux... Pour moi les paysages français sont plus beaux que les paysages italiens et par rapport au côté "boring" je trouve qu'on a quand même une belle variété de paysages en France.

Mais pour le reste de ce que tu disais, je trouve ça regrettable que le Tour passe moins dans les villages, c'est plus beau, on va sur des plus petites routes et ça permettrait d'avoir encore plus de public.


Pour le pays le plus visité au Monde, hum, disons que heureusement que nous sommes sur la route de l'Espagne et de l'Italie pour nos amis anglo-saxons...
Pour les paysages, je pense qu'il manque juste à l'Italie la côté océanique ^^ (et encore je préfère largement les côtes irlandaises, j'ai fait l'Irlande avant la Bretagne, je me suis pissé dessus de rire en voyant "les côtes bretonnes" ^^). Après c'est sûr cela reste du ressenti. Mais bon, le Nord de la France, cela reste d'un chiant affolant. De toute façon, tout le monde sait que le plus bel endroit sur Terre c'est à Aix-les-Bains avec la vue sur la Dent du Chat, le Regard, le GC et Belledonne au loin :moqueur:
Mais perso (je dis bien perso), j'ai passé les trois derniers jours à checker en // de la course, les villages visités (traversés) avec le Guide Vert et Internet, suivre la course aux mètres près, appris des faits historiques (d'ailleurs je trouve que Polo La Science semble ne pas trop connaitre l'histoire des Normands que je connaissais avant) etc... Chose que je ne fais pas avec le TDF.
Alors oui, je ne suis peut être pas aussi sportivement la course que vous tous sur le forum et je me sens plus proche de cat4g qui préfère farnienter aux Scala dei Turchi que lire les commentaires pour savoir si Froome avec 33,50m de retard va finir aux fraises.

Piss



Je vais ajouter mon petit grain de sel à la conversation :angel je n'aime pas non plus quand en France on se gargarise d'être le plus beau pays du monde, devaluant tout le reste, plein de clichés sur l'étranger. On rate des choses formidables - et je suis persuadé qu'un jour notre tourisme national en souffrira.

Néanmoins, et il faut avouer une chose : la grande force, l'énorme force de la France, c'est sa diversité. Du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest, ça n'a rien à voir. Il y a une diversité de paysages, mais aussi de style architectural, sans oublier le côté culinaire, que l'on ne retrouve nul part ailleurs (pour un pays de cette taille tout au moins). Et ça c'est unique, et réellement appréciable. C'est ce qui fait que les gens viennent, reviennent et rereviennent en France.

Avatar de l’utilisateur
vino_93
Champion confirmé
 
Messages: 15676

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E06 p.223

Messagepar Floflo59250 » 11 Mai 2018, 09:58

Trifon_Ivanov a écrit:Simon Yates bien parti pour faire un Giro à la Purito.

Je lance mon sprint sous la flamme rouge et je prends des bonifs sur les arrivées pour puncheurs.

Je sens que ça va rajer :noel:

Tout en se faisant bolosser sur le chrono pour finir sur le podium :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Directeur sportif
 
Messages: 2385
Localisation: Dans les contrées glacées des "Hauts de France"

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E06 p.223

Messagepar redneck » 11 Mai 2018, 10:11

Bah s'il prend 30-40 secondes sur chaque arrivée au sommet, voir même moins, il sera pas loin du compte !

Avatar de l’utilisateur
redneck
Terreur de critérium
 
Messages: 728
Localisation: Creuse

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E06 p.223

Messagepar coluterus » 11 Mai 2018, 10:17

wawan a écrit:
coluterus a écrit:
wawan a écrit:
Tekrunner a écrit:Yates j'ai quand même un peu l'impression que sans Chaves devant il aurait pu partir plus tôt et en mettre pas mal plus dans la vue aux autres.

Mouais, il est quand même bien aidé par le fait qu'il a pu rester dans les roues, ça lui a permis de faire un démarrage tranchant et derrière ça c'est regardé un peu :o

Quand Yates démarre, il est sur la droite de la chaussée, seule, en train de faire un état des forces en présence et il accélère avec personne dans sa roue au départ.

Il peut se permettre de faire ça parceque il y a un moment de flottement, et ce moment de flottement il est pour beaucoup lié au fait que les plus fort n'ont pas réussit à se détacher parcequ'il suivait sans relayer derrière. C'est plus facile de prendre les bonnes décisions quand tu es plus frais que tes adversaires.
Et honnetement, vu le sac qu'il met, même dans la roue, je pense que plus personne n'avait les moyens de suivre :o

Si Pinot ou Pozzo est tout de suite dans la roue, il se relève, il avait Chaves devant

Avatar de l’utilisateur
coluterus
Plus combatif
 
Messages: 3491
Localisation: champion intègre

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E06 p.223

Messagepar Tekrunner » 11 Mai 2018, 10:19

Ninofishing a écrit:
Tekrunner a écrit:
Ninofishing a écrit:Il faut au moins du 8% pour faire vraiment des différences aujourd'hui... C'est quasi systématique. Hier, on a vu que le groupe explosait rapidement notamment lors des 500m à 12%, puis pour se reconstituer tout aussi vite sur les parties plus roulantes....


Tu veux dire comme quand Yates a fait son écart dans le replat final?

Il met une attaque tranchante, et une fois que tu as pris 100m d'avance t'es quasiment sûr de ralier l'arrivée en solitaire puisque derrière ça ne collabore pas beaucoup... C'est plus facile encore de creuser sur un replat si tu appuies à fond sur les pédales et que les autres en gardent...


Oui, donc il n'y a pas forcément besoin de pentes à 8% pour faire des différences ;)
Je pense que les pentes fortes ne sont vraiment nécessaires que lorsqu'il reste des équipiers pour verrouiller la course. Lorsque c'est du chacun pour soi les choses deviennent beaucoup plus aléatoires et il me semble qu'il peut se passer beaucoup de choses sur tous types de terrains.

Avatar de l’utilisateur
Tekrunner
Terreur de critérium
 
Messages: 693

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E06 p.223

Messagepar Kreuziger » 11 Mai 2018, 10:20

Il ne faut pas avoir vu le PR pour dire que le Nord de la France c'est moche :diantre:

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Jersey rojo
 
Messages: 6355
Localisation: En train d'établir mes quartiers à Gruson

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E06 p.223

Messagepar coluterus » 11 Mai 2018, 10:25

Liam a écrit:J'ai du mal à lire et imaginer la suite de la course. Je ne m'attendais pas à voir d'écarts hier, mais je ne m'imaginais pas une montée si dure non plus. J'ai quand même été impressionné par la pente à certains moments alors que je m'attendais à un truc un peu plus dur que l'an dernier mais sans plus. Du coup on a quand même eu des indications sur les niveaux de chacun et pour le coup ceux qui semblaient forts ont quand même perdu une occasion de prendre du temps. Il y avait la place pour les meilleurs grimpeurs d'aller reprendre quelques dizaines de secondes à ceux qui étaient en survie.

A ce titre je n'ai pas trop compris la course de Pinot et suis un peu déçu de son attitude. On va me dire qu'il était juste. Trop juste pour prendre la roue de Yates, très certainement mais quand t'es capable de multiplier les changements de rythme pour coller aux attaques de tes concurrents et sortir un si gros sprint en haut, t'es quand même capable de passer quelques relais. Pour moi c'est lui qui fait foirer les coups. Plusieurs fois ils se retrouvent à 4 ou 5 avec Yates, Benett et Pozzo et à chaque fois c'est lui qui ne roule pas. Je pense que s'il passe des relais à ce moment là, Benett et Pozzo auraient continué à rouler malgré le poids mort Yates. On voyait bien qu'il grimaçait donc il était certainement limite mais quand ça rattaquait 300m plus haut il avait toujours les capacités de garder les roues.

Ça reste donc une occasion de manquée à mon sens sur une ascension qui était, finalement, assez propice aux grimpeurs. Il ne faudra pas en manquer d'autres. En tout cas Yates marque de gros points et les deux arrivées du week-end lui conviennent parfaitement. Je ne serai pas surpris qu'il accentue encore son avance. Avec ses honnêtes capacités de rouleur et déjà une minute d'avance sur pas mal de concurrents il va falloir aller le déloger.

Je suis d’accord avec toi, si Pinot avait roulé, ils auraient largué Froome et Aru, peut-être Dumoulin, pas impérial hier. Sur Pinot, je suis rassuré parce que les arrivées sèches c’est pas son dada mais là il était au rendez vous. Mais j’ai l’impression qu’avec les premières heures de courses rapides, il a pas osé se mettre dans le rouge et se faire contrer. Il était fort mais il savait sûrement que c’était Yates qu’il fallait marqué, toute l’ascension il est dans sa roue. Alors oui déçu de Pinot mais je crois qu il va monter en puissance.

Avatar de l’utilisateur
coluterus
Plus combatif
 
Messages: 3491
Localisation: champion intègre

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E06 p.223

Messagepar Vito » 11 Mai 2018, 10:42

coluterus a écrit:
Liam a écrit:J'ai du mal à lire et imaginer la suite de la course. Je ne m'attendais pas à voir d'écarts hier, mais je ne m'imaginais pas une montée si dure non plus. J'ai quand même été impressionné par la pente à certains moments alors que je m'attendais à un truc un peu plus dur que l'an dernier mais sans plus. Du coup on a quand même eu des indications sur les niveaux de chacun et pour le coup ceux qui semblaient forts ont quand même perdu une occasion de prendre du temps. Il y avait la place pour les meilleurs grimpeurs d'aller reprendre quelques dizaines de secondes à ceux qui étaient en survie.

A ce titre je n'ai pas trop compris la course de Pinot et suis un peu déçu de son attitude. On va me dire qu'il était juste. Trop juste pour prendre la roue de Yates, très certainement mais quand t'es capable de multiplier les changements de rythme pour coller aux attaques de tes concurrents et sortir un si gros sprint en haut, t'es quand même capable de passer quelques relais. Pour moi c'est lui qui fait foirer les coups. Plusieurs fois ils se retrouvent à 4 ou 5 avec Yates, Benett et Pozzo et à chaque fois c'est lui qui ne roule pas. Je pense que s'il passe des relais à ce moment là, Benett et Pozzo auraient continué à rouler malgré le poids mort Yates. On voyait bien qu'il grimaçait donc il était certainement limite mais quand ça rattaquait 300m plus haut il avait toujours les capacités de garder les roues.

Ça reste donc une occasion de manquée à mon sens sur une ascension qui était, finalement, assez propice aux grimpeurs. Il ne faudra pas en manquer d'autres. En tout cas Yates marque de gros points et les deux arrivées du week-end lui conviennent parfaitement. Je ne serai pas surpris qu'il accentue encore son avance. Avec ses honnêtes capacités de rouleur et déjà une minute d'avance sur pas mal de concurrents il va falloir aller le déloger.

Je suis d’accord avec toi, si Pinot avait roulé, ils auraient largué Froome et Aru, peut-être Dumoulin, pas impérial hier. Sur Pinot, je suis rassuré parce que les arrivées sèches c’est pas son dada mais là il était au rendez vous. Mais j’ai l’impression qu’avec les premières heures de courses rapides, il a pas osé se mettre dans le rouge et se faire contrer. Il était fort mais il savait sûrement que c’était Yates qu’il fallait marqué, toute l’ascension il est dans sa roue. Alors oui déçu de Pinot mais je crois qu il va monter en puissance.


Pas oublier que Pinot joue avant tout le podium.
ca peut paraitre petit bras mais ca explique peut-etre pourquoi il a pas tente le tout pour le temps pour larguer Dumoulin et Froome car il veut avant tout mettre Yates, Pozzo, Aru et MAL derriere lui. Ce sont eux ses vrais adversaires dans la logique ou les 2 premieres places reviendraient a Dumoulin et Froome qui sont a l'origine les 2 favoris bien au dessus des autres.

Avatar de l’utilisateur
Vito
Chasseur de prime
 
Messages: 397
Localisation: Antarctique

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E06 p.223

Messagepar coluterus » 11 Mai 2018, 10:45

Tu as raison, il joue le podium mais sur le podium il y a une première place :oops:
et on voit bien que pour le moment tout le monde a le même niveau quasiment

Avatar de l’utilisateur
coluterus
Plus combatif
 
Messages: 3491
Localisation: champion intègre

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E04 p.163

Messagepar Svam » 11 Mai 2018, 11:12

Tappa 07/21 - Pizzo > Praia a Mare (159km) - ★☆☆☆☆


Image


Image

Image

Image



Km 96.2 : Guardia Piemontese Marina - TV
Km 133.3 : Santa Maria del Cedro - TV


Départ fictif à 13h25. Réel à 13h30.
Arrivée prévue entre 17h02 et 17h22.



Le bulletin météo :

Soleil, 20°C
Vent d'ouest-nord-ouest, de 20 à 10 km/h.

La nalyse :

Le Giro retrouve l'Italie continentale pour cette 7e étape, pas très longue, ce qui permet de digérer le transfert sicilien. C'est aussi l'une des plus plates de l'édition puisque aucun GPM n'est au programme. L'étape est donc promise à un sprint massif. Seul un faux-plat de 4km à 3.5% à l'entrée des 20kms pourrait permettre de perturber le grand favori Viviani.

Autour de l'étape :

- L'étape s'élance de Pizzo, une ville côtière de 10000 hab en Calabre.
- C'est le 2e arrêt du Giro ici, après un départ d'étape en 2008, déjà au retour de la Sicile.
- Bien que son nom évoque la spécialité culinaire la plus connue de la péninsule, Pizzo est reconnue pour ses crèmes glacées.


- L'arrivée se situe dans la station balnéaire de Praia a Mare.
- C'est la 2e arrivée du Giro ici après la victoire de Ulissi en 2016, au terme d'une étape bien plus vallonnée.




Les favoris du jour :

★★★ Viviani
★★ S.Bennett, Modolo, Van Poppel, Mareczko
★ Bonifazio, Drucker, Gibbons, Belletti, Venturini, Sbaragli, Debusschere, Planckaert...
(171 coureurs en course)


Le scénario probable :

L'échappée sort dès le kilomètre zéro : Maestri, Ballerini et Sagiv la compose. L'écart monte vite à 6' avant que la Quick-Step ne vienne rouler.

Peu de choses à signaler. Bora et Willier viennent aider à terminer le travail dans les 30 derniers kilomètres. Les échappés sont repris à 10km du but. Le sprint est lancé par Bennett mais Viviani le dépose facilement pour signer la passe de trois devant l'irlandais et Modolo. Yates reste en rose.


Le scénario improbable :

Thibaut Pinot est de bonne humeur ce matin. Claire Bricogne lui demande si c'est sa performance d'hier qui l'a rassuré. "Non, c'est juste le transfert en bateau depuis la Sicile. On en a profité pour faire une partie de pêche et j'ai ferré un petit requin avec une bague vert-blanc-rouge à la nageoire. Je l'ai relâché bien entendu, j'espère qu'il s'en souviendra en septembre/octobre." Image

La course s'élance et à la surprise générale, l'échappée est disputée. Un coup de 20 finit par sortir après 40km : Betancur, Konrad, Kangert et O'Connor (on a vérifié personnellement) sont devant mais cela n'inquiète pas plus le peloton que ça. Quick-Step refuse de rouler prétextant la présence de Morkov à l'avant. C'est finalement Willier qui s'y colle alors que l'écart est déjà de 3'. Image

Les qualités collectives des hommes fluos sont travaillées depuis 3 jours et sont immédiatement mises en lumière. Le vent de côté n'est que de 20 km/h mais les éventails se forment et le peloton explose. Yates est placé tout, comme G.Bennett et Dumoulin. Pinot est dans le 2e groupe mais fait l'effort avec Ladagnous pour rentrer dans le vent. Froome pète de leurs roues au passage. Image

Le groupe maillot rose revient sur les échappés à 30km du but. Malheureusement, Mareczko cède dès le début du faux-plat. C'est donc un groupe d'une trentaine qui se joue la victoire et Gavazzi l'emporte devant Morkov et Bonnet. Le 2e groupe avec Froome et consorts finit à 2'. Image

Yates reste en rose devant Dumoulin et Pinot. En interview, le franc-comtois décrit la cassure décisve : "On venait de passer le ravito et j'étais en train d'ouvrir ma pochette panini. A peine le temps de réaliser que j'avais enfin William (ndlr: Bonnet) que ça avait péter de partout. Heureusement, Mathieu (ndlr: Ladagnous) a vite réagi pour qu'on aille la montrer à Wiwi."
Sur le forum, Bullo change son avatar pour "LADA 2022" Image



Le pronostic de Tonton Trifon Image

Pour établir ses pronostics, il lit l'avenir dans les comètes. Mais bon parfois le ciel picard est nuageux...

Alors, je sais, vous allez vouloir me parler de Aru Image

Je vous répondrais que Fabio est parfaitement dans les clous pour tout faire péter dans les 2 dernières étapes de montagne mais qu'il faut savoir être patient Image

Pour l'étape d'aujourd'hui, à quoi bon parier puisque Viviani va signer le triplé Izy Pizzi. Image

A la place, je vous propose un pari szûr sur le futur maillot noir de ce Giro : Giuseppe Fonzi. Il faut dire qu'il aime se fringuer en noir le bougre Image

Et pour les cyclix de base, le maillot noir c'est l'équivalent de la lanterne rouge sur le machin de juillet lô Image

Bon sûr ce, la ville de départ m'ayant mis d'appétit, je vais me commander une pizza au Maroilles Image

Avatar de l’utilisateur
Svam
Contrôleur UCI
 
Messages: 23472
Localisation: Entre Vercors, Chartreuse & Belledonne

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E07 p.260

Messagepar Kvelertak » 11 Mai 2018, 11:20

Lada 2022, ça fait tellement rouge. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Kvelertak
Maglia rosa
 
Messages: 8581
Localisation: Représentante du lobby LGBTIQ. Angels lie to keep control

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E07 p.260

Messagepar rbl85 » 11 Mai 2018, 11:27

Sur Windfinder ils annoncent pas plus de 13 km/h de vent :prof:

Avatar de l’utilisateur
rbl85
Maglia rosa
 
Messages: 8069

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E07 p.260

Messagepar Umb » 11 Mai 2018, 11:28

Bizarrement placé ce premier jour de repos :niais:

Avatar de l’utilisateur
Umb
Maglia rosa
 
Messages: 9099
Localisation: la vittoria è bella

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E07 p.260

Messagepar friton01 » 11 Mai 2018, 11:29

Selon leur équipe, les Williers n'auraient pas fini dans les 10 derniers parce que Mareczko était en très grande difficulté mais pour aider Zardini. Il a dû en baver pour monter l'Etna avec la clavicule fracturée. :shock:
L'affichage du tweet est bloqué par votre navigateur.
Voir le tweet de @WilierSelleIta sur Twitter

Avatar de l’utilisateur
friton01
Maillot blanc
 
Messages: 2869

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E07 p.260

Messagepar cunego » 11 Mai 2018, 11:29

La voiture FDJ qui a tenté d'éliminer Visconti, équipier de Pozzovivo, c'est pas beau :prof:

Avatar de l’utilisateur
cunego
Champion confirmé
 
Messages: 18312

Re: [WT] Giro d'Italia 2018 (4-27/05) - E07 p.260

Messagepar Svam » 11 Mai 2018, 11:31

rbl85 a écrit:Sur Windfinder ils annoncent pas plus de 13 km/h de vent :prof:


10kts vers 14h à l'aéroport de Lamezia qui est un peu la seule zone à bordure sur ce littoral ;)

Avatar de l’utilisateur
Svam
Contrôleur UCI
 
Messages: 23472
Localisation: Entre Vercors, Chartreuse & Belledonne


19519 messages
Retourner vers 2018

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité