[PCM2011] Giro d'Italia 2013 E3 Reggio Emilia-Rapallo 180km

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateur: Animateurs récits

Re: [PCM2011] Saison 2013 Tirreno Adriatico (Résumé)

Messagepar freds77 » 16 Oct 2019, 21:38

Le Tirreno Adriatico s'ouvre en Italie par un contre la montre par équipes. De grands coureurs sont présent, à savoir Fabian Cancellara (RNT), Frank Schleck (RNT), Joachim Rodriguez (KAT) et Alberto Contador (GRM). La Radioshack avec un gros effectif l'emporte avec 14 secondes d'avance sur la Rabobank. Chris Horner (RNT) s'adjuge le premier maillot de leader tandis que Tom Slagter (RAB) s'octroit celui du meilleur jeune.
Image
La seconde étape est nettement plus longue. D'une longueur de 200km entre Carrara et Arezzo, les principales difficultés sont au milieu de l'étape. Treize coureurs font parti de l'échappée dont Lars Boom (RAB), Modolo (COG), Paolini (GDS) et Terpstra (OPQ) font parti des noms marquants de cette échappée. Cette dernière aura jusqu'à huit minutes d'avance. Niki Terpstra en profitera pour obtenir des points majeurs pour le grand prix de la montagne et montera sur le podium à la fin de l'étape. Au terme d'une étape sans réelles surprises, Marco Marcato (VCD) l'emporte. Il devient le meilleur sprinteur. Aucun changement dans les classements hormis le leadership chez les jeunes de Peter Sagan (GIL)
Image
L'étape suivante est un peu plus courte d'une quinzaine de kilomètre et va en direction de Pérouse. On signale quelques difficultés sur la fin de l'étape. Comme hier, un gros groupe se forme à l'avant, on compte douze coureurs dont George Hincapie (BMC) et Maxim Iglinskyi (AST). Leur avance culminera à huit minutes avant qu'Euskaltel et Sky décident de rouler. Cependant, une grosse chute à 25km de l'arrivée intervient et le peloton se relève dans sa quête de sprint. Manuele Mori (LAM) est le vainqueur surprise de cette étape devant un peloton très proche. Aucun changement à déplorer pour les porteurs de maillots distinctifs.
Image
Nous sommes à la moitié de ce Tour et voici une étape qui ressemble à une classique. 228km entre Narni et Chieti dont les 50 derniers kilomètres qui sont très vallonnées. Une échappée moins massive en termes de quantités se forme avec Tom Boonen (OPQ), Heinrich Haussler (GRM), Ferrari (AND), Kocjan (GIL), Rogers (SKY), Pinotti (BMC),Rojas (MOV) et Gasparotto (AST). L'échappée prendra beaucoup de temps, treize minutes au total. L'avance est légèrement en dessous des dix minutes à 45km de l'arrivée. Le peloton roule fort derrière et explosera. Seul Boonen et Rojas résistent, le Belge remporte l'étape du jour alors que Rodriguez (KAT), Gilbert (BMC), Frank Schleck (RNT) et Chris Horner (RNT) se sont détachés du peloton et se sont montrés les hommes en forme de cette édition 2013. Boonen devient à la fois meilleur sprinteur et meilleur grimpeur. Pas de changement dans les autres classements.
Image
L'étape suivante comporte un col en milieu d'étape culminant à 1500m d'altitude et plusieurs passages vallonnées. Cette étape sera aussi longue, 229km. Le début d'étape est nerveuse. Dans un premier temps, douze coureurs s'échappent mais elle sera reprise plusieurs kilomètres après. Un quatuor se forme ensuite avec Lars Boom (RAB) mais aussi Carrara (VCD), José Rujano (AND) et Alberto Contador (GRM). De retour après une suspension pour dopage, el pistolero rêve de gagner un grand tour cette année et il veut montré aux autres leaders qu'il est là. Boom se fait distancé peu avant la montée de Sassotetto. Rujano la passera en tête. Le trio aura au maximum sep minutes d'avance à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée. Mais la bataille aura lieu derrière et Chris Horner (RNT) l'emporte au sein d'un groupe d'une vingtaine de coureurs à Castelraimondo. Rujano devient meilleur grimpeur, Carlos Betancourt (GDS) obtient facilement le maillot de meilleur jeune, les autres classements sont serrés.
Image
Avant dernière étape de ce Tirreno, 174km pour aller à Macerata et son mur final. Dix coureurs forment l'échappée du jour dont Maxim Iglinskyi (AST), Ferrari (AND) et Modolo (COG) en coureurs importants. L'échappée aura moins de sept minutes au maximum mais étant donné que trois coureurs sont à quinze secondes au sommet du classement général, la bataille est lancée parmi de nombreuses cotes dans le final. Joachim Rodriguez (KAT) lance plusieurs attaques mais aura le dernier mot en s'imposant avec seize secondes d'avance sur Dan Martin (GRM), Frank Schleck (RNT) et Sella (AND). Le reste est disséminé un peu partout avec de faibles écarts. Purito fait coup double, les trois premiers du classement général se tiennent en 33 secondes, les écarts sont creusés ensuite. Purito devient également le meilleur sprinteur alors que Betancourt a quasiment course gagné chez les jeunes.
Image
La dernière étape est un contre la montre de neuf kilomètres. Les temps sont serrés, Westra (VCD) et Lars Boom (RAB) feront des bons temps mais Fabian Cancellara (RNT) montre sa forme en s'imposant avec vingt deux secondes d'avance sur son dauphin. De son coté, Horner (RNT) a tout donné mais échouera à cinq petites secondes de Rodriguez qui remporte le Tirreno Adriatico 2013.
Image

Classement général final
1erJoachim RodriguezKAT27h42'52
2èmeChris HornerRNTà 5"
3èmeFrank SchleckRNTà 14"
4èmeDan MartinGRMà 1'17
5èmeEmanuele SellaANDà 1'42
6èmeThomas LovkvistSKYà 1'47
7èmeRyder HesjedalLIQà 2'01
8èmeJakob FuglsangRNTà 2'02
9èmeEros CapecchiLIQà 2'14
10èmeAlberto ContadorGRMà 2'25


Meilleur sprinteur
1erJoachim RodriguezKAT35 pts
2èmeChris HornerRNT32 pts
3èmeFrank SchleckRNT26 pts
4èmeDan MartinGRM24 pts
5èmeTom BoonenOPQ21 pts


Meilleur grimpeur
1erJosé RujanoAND15 pts
2èmeTom BoonenOPQ9 pts
3èmeSimone MasciarelliGDS8 pts
4èmeNiki TerpstraOPQ8 pts
5èmeJure KocjanGIL7 pts


Meilleur jeune
1erCarlos BetancourtGDS27h57'48
2èmePello BilbaoEUSà 8'27
3èmePeter SaganGILà 9'09
4èmeEnrico BattaglinCOGà 11'27
5èmeNikita NovikovVCDà 19'01

freds77
Chasseur de prime
 
Messages: 337

Re: [PCM2011] Saison 2013 Milan-San Remo

Messagepar freds77 » 22 Oct 2019, 20:32

Comme tous les ans, Milan-San Remo ouvre la voie des classiques dites "monuments". La Primavera n'échappe pas à la règle puisque des coureurs de prestige seront présent, Mark Cavendish (SKY), Tom Boonen (OPQ), André Greipel (LTB), Tyler Farrar (GRM) mais aussi d'autres bons coureurs comme Alberto Contador (GRM), Fabian Cancellara (RNT) et Philippe Gilbert (BMC).

Au menu du jour, 299km, ce sera très long d'autant plus que la Cipressa et le Poggio situés à la fin de la course sans oublier la Manie, ascension assez éprouvante et le tant redouté Turchino qui fait tremblé... personne!

Après une longue lutte de plus d'une heure, une échappée de quatorze coureurs se dessine. Tiziano Dall'antonia (LAM), Vincenzo Garofalo (COG), David Veilleux (EUC), Mirco Selvaggi (VCD), Michael Rogers (SKY), Jure Kocjan (GIL), Rafael Valls (EUS), Juan Oroz (EUS), Zdenek Stybar (OPQ), Marco Pinotti (BMC), Branislav Samoilau (MOV), Alessandro Vanotti (LIQ), Michael Hepburn (GEC) et Alessandro De Marchi (AND) la composent. Ce gros groupe d'échappée prend peu à peu de l'avance.
Image

L'échappée a quatre minutes d'avance à deux cents kilomètres de l'arrivée, il reste encore beaucoup à faire d'autant plus que le Turchino se montre au loin. Les kilomètres défilent, le Turchino est avalé, nous sommes maintenant en bord de mer. Le peloton comptabilise 7'25 de retard à 125km de l'arrivée, rien d'affolant.
Image

L'écart diminue progressivement, le peloton pense à la via Roma alors que les premiers Capo font leurs premières victimes. A une soixantaine de kilomètres de l'arrivée, les hostilités commencent avec un contre de Cavendish et Lars Boom (RAB). Elle sera reprise peu après alors que le groupe de tête a 2'33 d'avance à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée, ça commence à sentir mauvais pour eux.

Le groupe situé à l'avant depuis de nombreux kilomètres est rattrapé au pied de la Cipressa. Plusieurs attaques ont lieu dont celle de Philippe Gilbert . Nous sommes à quatorze kilomètres de l'arrivée, un duo est en tête avec deux très bons cyclistes, chacun dans son registre, Philippe Gilbert (BMC) et Fabian Cancellara (RNT). Ils ont quarante deux secondes sur un groupe.
Image

Dans le groupe de poursuivants figurent Lars Boom , Bjorn Leukemans (GEC), Juan Antonio Flecha (SKY), Tom Boonen (OPQ), Sebastian Langeveld (GEC), Thomas Voeckler (EUC), David Millar (GRM), Sylvain Chavanel (OPQ), Frank Schleck (RNT), Edvald Boasson Hagen (SKY), Alexander Kolobnev (KAT), Alexandre Vinokourov (AST), Thomas De Gendt (VCD), Tony Martin (OPQ) et Yaroslav Popovych (RNT). Mais le duo Cancellara-Gilbert est trop fort, ils ne seront pas rattrapés. Fabian lance le sprint, Philippe tempère derrière et le dépasse dans les cents derniers mètres. Il remporte un autre monument du cyclisme et entre un peu plus dans la légende.
Image

1erPhilippe GilbertBMC7h31'53
2èmeFabian CancellaraRNTMT
3èmeTom BoonenOPQà 1'17
4èmeBjorn LeukemansGECMT
5èmeJuan Antonio FlechaSKYMT
6èmeThomas VoecklerEUCMT
7èmeSebastian LangeveldGECMT
8èmeAlexander KolobnevKATMT
9èmeEdvald Boasson HagenSKYMT
10èmeSylvain ChavanelOPQMT

freds77
Chasseur de prime
 
Messages: 337

Re: [PCM2011] Saison 2013 Milan-San Remo

Messagepar Alessiocortez » 22 Oct 2019, 22:16

On en rêve tous :love:

Alessiocortez
Poisson-pilote
 
Messages: 3148
Localisation: Torture Bernard Canetti

Re: [PCM2011] Saison 2013 Tour de Catalogne (Résumé)

Messagepar freds77 » 25 Oct 2019, 18:01

Ce Tour de Catalogne est la création de Sinkewitz. Malheureusement, le Tour est bugué puisque trois étapes ne fonctionnent pas et ne sont pas simulables (La 3ème, la 5ème et la dernière). Par conséquent, ce sera un Tour raccourci.

La première étape se déroule sur un contre la montre par équipes entre Cambrils et Salou. L'équipe Omega Pharma Quick Step s'impose, permettant à Leif Hoste de porter le maillot de leader et à Michal Kwiatkowski d'être le meilleur jeune.
Image

La deuxième étape mène les coureurs de Torredembarrap à Sitges. On annonce une étape vallonée avec le Rat Penat à 30km de l'arrivée. Avec 157km au compteur, cette étape sera courte. Une échappée de seize coureurs part dans un premier temps mais sera repris à 110km de l'arrivée. Michel Kreder (GRM) part en solitaire. Son avance n'ira pas au delà des quatres minutes. Marcato (VCD) et Wegmann (GDS) le rejoignent à 39km de l'arrivée mais le peloton roule fort à Rat Penat. L'échappée se fera reprendre et Thomas Rohregger (RNT) passe cette difficile ascension en tête. Le peloton a explosé et on assiste à des attaques de Moreno (KAT), Kyrienka (MOV), Luis Leon Sanchez (RAB), Maxime Monfort (RNT) et Alexandre Vinokourov (AST). Ces coureurs se feront reprendre et on assiste à un sprint en petit comité que Giovanni Visconti (EUC) règle au sprint. Tony Martin (OPQ) devient leader provisoire, Visconti devient meilleur grimpeur, Michel Kreder meilleur grimpeur et Nathan Haas (GRM) meilleur jeune.
Image

La quatrième étape arrive à Queralbs en montagne. Mais avant celà, le peloton s'élance de Lloret de Mar pour 196km assez difficile. Une échappée de treize coureurs dont Pieter Weening (GEC) et Michael Matthews (RAB). Ils ont cinq minutes d'avance à 94km de l'arrivée. Javier Moreno (MOV) fait un contre suivi par Francisco Mancebo (CJR) qui se relèvera peu après. Les coureurs passent l'Alt de Castellar. Au sommet, l'échappée a perdu beaucoup d'hommes, seul restent Javier Moreno, Weening, Peterson (GRM), Losada (KAT) et Palomares (ACG). Ils ont un peu plus de trois minutes d'avance sur le groupe Tony Martin. L'échappée matinale se fait reprendre à treize kilomètres de l'arrivée et l'ascension vers Queralbs peut commencer. Un fort écrémage se déroule, à cinq kilomètres de l'arrivée, on compte onze coureurs en tête. Tony Martin se fait distancé deux kilomètres plus tard. Au dernier kilomètre, il reste deux hommes en tête, Niemiec (LAM) et John Gadret (ALM). Le Polonais l'emporte et Fuglsang (RNT) ainsi que son coéquipier Monfort doublent le Français. Le Danois fait coup double au général, mais aussi pour le classement du meilleur sprinteur. Niemiec devient meilleur grimpeur et Brian Bulgac (LTB) devient meilleur jeune.
Image

La sixième étape se déroule entre Vic et Monestir de Poblet. Une échappée se forme averc Agnoli (LIQ), Ochoa (AND), V. Iglinskyi (AST), Vermeltfoort (RAB), Wilkinson (SKY), Antomarchi (GIL), Rosendo (ACG), Vachon (EUC), Bulgac, meilleur jeune, Bookwalter (BMC) et Aramendia (CJR). L'échappée prendra au maximum 6'18 à 82km. L'écart diminuera mais restera stable. Fuglsang attaque à 28km de l'arrivée sans résultat. A quelques secondes près, l'échappée n'est pas reprise, permettant à Aramendia une belle victoire. Aucun changement dans les classements de ce Tour de Catalogne raccourci.
Image

Classement général
1erJakob FuglsangRNT14h16"33
2èmePrzemyslaw NiemiecLAMà 2"
3èmeMaxime MonfortRNTà 19"
4èmeIgor AntonEUSà 57"
5èmeLuis Leon SanchezRABà 1'11


Meilleur sprinteur
1erJakob FuglsangRNT43 pts
2èmePrzemyslaw NiemiecLAM26 pts
3èmeGiovanni ViscontiEUC25 pts


Meilleur grimpeur
1erPrzemyslaw NiemiecLAM30 pts
2èmeJakob FuglsangRNT28 pts
3èmeMaxime MonfortRNT26 pts


Meilleur jeune
1erBrian BulgacLTB14h41'40
2èmeDavid De la CruzCJRà 5'12
3èmeMoreno MoserLAMà 12'58

freds77
Chasseur de prime
 
Messages: 337

Re: [PCM2011] Saison 2013 Tour de Catalogne (Résumé)

Messagepar Alessiocortez » 25 Oct 2019, 20:18

Niemiec a un prénom imprononçable :doutes:

Alessiocortez
Poisson-pilote
 
Messages: 3148
Localisation: Torture Bernard Canetti

Re: [PCM2011] Saison 2013 Tour de Catalogne (Résumé)

Messagepar locktar1989 » 25 Oct 2019, 20:25

Alessiocortez a écrit:Niemiec a un prénom imprononçable :doutes:


C'est le côté polonais, j'ai un pote, c'est son nom de famille qui est chaud à prononcer: Piszczyglowa :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1394

Re: [PCM2011] Saison 2013 Tour de Catalogne (Résumé)

Messagepar Alessiocortez » 25 Oct 2019, 20:32

locktar1989 a écrit:
Alessiocortez a écrit:Niemiec a un prénom imprononçable :doutes:


C'est le côté polonais, j'ai un pote, c'est son nom de famille qui est chaud à prononcer: Piszczyglowa :mrgreen:


Ouais je sais , j'ai du sang polak, mais c'est moins dur à prononcer :mrgreen:

Alessiocortez
Poisson-pilote
 
Messages: 3148
Localisation: Torture Bernard Canetti

Re: [PCM2011] Saison 2013 Critérium International (Résumé)

Messagepar freds77 » 30 Oct 2019, 18:39

Le Critérium International s'élance de Corse avec une étape montagneuse qui se terminera au Col de l'Ospedale. On note la présence de bons coureurs, Robert Gesink (RAB), Samuel Sanchez (ALM), Alejandro Valverde (MOV) mais aussi Rein Taaramae (COF), Jérome Coppel (SOJ) et Nairo Quintana (MOV). Une échappée se forme dans la première étape comprenant Zugasti (EUS), Rémi Di Gregorio (COF), Martin Velits (OPQ) et David De la Fuente (SOJ). L'avance augmente considérablement, Di Gregorio engrange les points pour le meilleur grimpeur et terminera sur le podium. Alors que l'échappée a 6 minutes d'avance à 115km de l'arrivée, on assiste à l'arrière à quelques attaques, l'oeuvre de Gianni Meersman (OPQ), Preidler (GIL) et Clément L'hotellerie (EUC). Le peloton roule derrière et le groupe de tête se fait reprendre à 67km de l'arrivée. Le Français Guillaume Bonnafond (ALM) passe en tête du Col de Bacinu et le peloton a perdu beaucoup d'unités. Nous sommes à l'ascension finale, Valverde attaque et se détache peu à peu, il a une dizaine de secondes d'avance à cinq kilomètres de l'arrivée sur David Moncoutié (COF), 35 sur Vanendert (LTB), Astarloza (EUS), Gesink et Plaza (MOV). Valverde ne se fait pas reprendre et remporte l'étape en accentuant les écarts.
Image

L'étape suivante est bien plus courte, d'une longueur de 78km. Une échappée de neuf coureurs se forme contenant dans ses rangs Santambrogio (BMC) et Angel Madrazo (SOJ) parmi les coureurs importants. Ce groupe prendra quelques minutes d'avance mais ce ne sera pas suffisant. L'étape se dispute par un suite remporté par Gerald Ciolek (OPQ) devant Fabien Bacquet (BIG), proche de gagner une étape d'envergure pour son équipe.
Image

La dernière étape est un contre la montre individuel de 7km. Les écarts seront réduit à l'arrivée. Le Français de l'équipe Veranda Benoit Jarrier réussi le premier chrono de référence avant que Poux, son compatriote de l'équipe Sojasun le bat de 19 secondes. Visiblement, ce ne sera pas un succès Français puisque Valverde remporte l'étape avec quatre secondes d'avance.
Image

Classement général
1erAlejandro ValverdeMOV7h55'12
2èmeDavid MoncoutiéCOFà 1'33
3èmeRobert GesinkRABà 1'42
4èmeMikel AstarlozaEUSà 1'57
5èmeJelle VanendertLTBà 2'04


Meilleur sprinteur
1erAlejandro ValverdeMOV59 pts
2èmeRuben PlazaMOV26 pts
3èmeGerald CiolekOPQ25 pts


Meilleur grimpeur
1erRémi Di GregorioCOF42 pts
2èmeIbon ZugastiEUS32 pts
3èmeAlejandro ValverdeMOV22 pts


Meilleur jeune
1erJesus HerradaMOV8h03'25
2èmeNairo QuintanaMOVà 18"
3èmeGeorg PreidlerGILà 29"

freds77
Chasseur de prime
 
Messages: 337

Re: [PCM2011] Saison 2013 Critérium International (Résumé)

Messagepar Adramelech » 30 Oct 2019, 18:46

Valverde surpuissant :shock:

Avatar de l’utilisateur
Adramelech
Gregario
 
Messages: 2200
Localisation: À l'apéro avec Cerbère et Lucifer

Re: [PCM2011] Saison 2013 GP E3 + Gand-Wevelgem (Résumé)

Messagepar freds77 » 01 Nov 2019, 16:19

Encore un bon week-end de pavés Belge alors que le Tour des Flandres s'approche à grand pas. Pour commencer, le GP E3 se dispute autour de Harelbeke sur une distance de 203km. On note la présence de Fabian Cancellara (RNT), Tom Boonen (OPQ), Sylvain Chavanel (OPQ), Juan Antonio Flecha (SKY), Bjorn Leukemans (GEC) et Philippe Gilbert (BMC). Treize coureurs constituent l'échappée du jour, Stefan Denifl (VCD), Steve Morabito (BMC), Sergio Henao (SKY) et Benat Inxausti (MOV) font parti des coureurs importants. Leur avance dépassera de peu les quatres minutes mais restera stable par la suite.
Image

Nous passons le Mur de Grammont, le groupe de tête la passe tranquillement, cependant, à l'arrière, Lars Ytting Bak (LTB) passe une attaque en solitaire et prend de l'avance. Sebastian Langeveld (GEC) est victime d'une chute à 87km et aura du mal à revenir. A l'avant, Bak a rejoint le groupe de tête et profite de sa fraicheur et des difficultés pour se détacher. Le Danois est ainsi seul en tête à 50km de l'arrivée. Avec ses talents de rouleurs et de flahute, il prend un avantage conséquent, 3'10 d'avance à 23km de l'arrivée. Derrière, le peloton est en plusieurs morceaux et mène une bonne poursuite.
Image

On signale un groupe de trente coureurs en poursuite. De son coté, Bak a 1'10 d'avance à 7km, est ce que ce sera suffisant? Malheureusement, le Danois faiblit dans les derniers kilomètres, permettant au groupe de poursuivants de revenir, Sylvain Chavanel lève les bras au ciel, pensant gagner la course mais c'est Tom Boonen qui l'emporte! Lars Bak termine 10ème. William Bonnet (FDJ) réalise une bonne sixième place.
Image

1erTom BoonenOPQ5h29'13"
2èmeSylvain ChavanelOPQMT
3èmeJuan Antonio FlechaSKYMT
4èmePhilippe GilbertBMCMT
5èmeFabian CancellaraRNTMT


Pour le Gand-Wevelgem du lendemain, on signale les mêmes protagonistes pour la victoire, hormis Philippe Gilbert qui n'est pas présent. Il y a 235km de course au total dont le redouté Mont Kemmel. Une échappée formée de Marangoni (LIQ), Tuft (GRM), E. Petrov (AST), Graziato et Pellizotti (LAM), L'Italien de Farnese Vini, Giordani, Vladimir Karpets (MOV) et son coéquipier Serrano , Ion Izagirre (EUS), Devillers (LAN) et Van Melsen (ACC). Alors que Johan Vansummeren (GRM) est victime d'une chute sans conséquence, l'échappée prend de l'avance. L'écart frole les 6 minutes d'avance à 103km de l'arrivée.
Image

Cependant, ça roule très fort à l'arrière, les premières ascensions pavés sont passés à grande vitesse et l'échappée est reprise à 70km de l'arrivée. Il reste 25 kilomètres et une bonne vingtaine de coureurs est encore à l'avant.
Image

Stijn Devolder (VCD) passe une attaque à 16km de l'arrivée. Il prend un peu de temps mais Tom Boonen, affamé depuis sa victoire d'hier le contre à 9km. Il se retrouve seul en tête et gère son avance. Il réalise un joli doublé en solitaire.
Image

1erTom BoonenOPQ6h02'45"
2èmeJuan Antonio FlechaSKYà 33"
3èmeBjorn LeukemansGECMT
4èmeFabian CancellaraRNTMT
5èmeSylvain ChavanelOPQMT

freds77
Chasseur de prime
 
Messages: 337

Re: [PCM2011] Saison 2013 Tour des Flandres

Messagepar freds77 » 03 Nov 2019, 16:10

Voici la classique que tous les Flahutes attendent, le Tour des Flandres! Leur compatriote Tom Boonen est le favori de cette édition 2013 après ses victoires de la semaine précédente sur l'E3 et Gand Wevelgem. Cependant, Fabian Cancellara, son plus célèbre rival a remporté les quatre jour de la Panne récemment et se sent en bonne forme. 254km seront au programme et la température est de 11 degrés, une possible pluie est à prévoir. On compte aussi sur la liste de départ Sylvain Chavanel qui sera un coureur précieux pour Tom, Juan Antonio Flecha, Bjorn Leukemans, Philippe Gilbert et Johan Vansummeren. Les meilleurs rouleurs sont de la partie hormis Alessandro Ballan, blessé.

Dès le départ du Ronde, de nombreuses attaques ont lieu, une bonne dizaine de coureurs tente de former l'échappée matinale. Parmi eux, on note des coureurs habitués à des reliefs plus montagneux comme Angel Vicioso (KAT), Agnoli et Kevin Seeldraeyers (AST). Du coté Français, il y a également Anthony Charteau (EUC) et Rémi Cusin (GIL) à l'avant. L'écart dépassera les deux minutes mais chutera d'un coup pour finalement mettre un terme à l'échappée à 204km de l'arrivée. Le peloton roule fort dans la première heure. Pourtant, il y a aucune difficulté dans les premiers kilomètres, ça sent déja la tension! Une échappée se forme ensuite avec trois coureurs, Vladimir Isaychev (KAT), Michele Gaia (Gazetta Dello Sport) et Boem (COF). L'écart est faible et ils se feront reprendre à 156km alors que les premiers Monts commencent à se montrer.
Image

Les coureurs escaladent le Taienberg, le peloton roule fort et on assiste à plusieurs cassures. L'expérimenté Thor Hushovd (GIL) prend de l'avance et part en solitaire. Il reste 132km et le Scandinave prend les opérations en main. Le peloton, du moins, ce qu'il en reste, lui concède rapidement du temps. Il reste encore de nombreuses difficultés et bien que le peloton a perdu beaucoup d'unités, il reste encore des forces à fournir, notamment pour les favoris. Justement, Sylvain Chavanel (OPQ) est victime d'une crevaison à 115km de l'arrivée, il se retrouve à l'arrière. Le Français ne s'enflamme pas et gère sa mésaventure. 106km avant l'arrivée et 3'08 d'avance pour Hushovd. A l'arrière, on compte 26 coureurs, Damien Gaudin (EUC) est le seul Français, Chavanel est derrière.
Image

Une grosse info nous parvient, Fabian Cancellara (RNT) est victime d'une défaillance à 64km de l'arrivée. A moins d'un bluff, c'est un terrible jour sans pour l'helvete. A moins qu'il n'a pas mis son moteur en marche! En tout cas, cela est dû à une accélération de Gilbert (BMC) dans le Koppenberg. L'avance de Thor Hushovd diminue très faiblement. On se demande s'il pourra gagner le Ronde mais il y a du beau monde derrière. A commencer par Fabian Cancellara qui est revenu comme une fusée. Sylvain Chavanel qui était distancé sur accident mécanique est lui aussi revenu. Quinze coureurs font partis du groupe de poursuivants. Deux d'entre eux se feront lâchés alors que nous nous approchons de la borne des vingt derniers kilomètres. 1'04 d'avance pour Thor, ça semble être fini pour le Norvègien. Dans le groupe de poursuivants se trouvent Tom Boonen (OPQ), Fabian Cancellara (RNT), Geraint Thomas (SKY), Bjorn Leukemans (GEC), Juan Antonio Flecha (SKY), Niki Terpstra (OPQ), Sylvain Chavanel (OPQ), Johan Vansummeren (GRM), Sebastian Langeveld (GEC), Filippo Pozzato (GIL), Greg Van Avermaet et Philippe Gilbert issus de la même équipe, la BMC, et Lars Boom (RAB). Boonen attaque à 17km de l'arrivée en compagnie de Leukemans.
Image

Logiquement, Thor Hushovd se fait rattrapé, la victoire va se jouer entre huit coureurs, Boonen et Leukemans se sont fait rattrapés. Trois kilomètres après avoir été repris, Boonen attaque de nouveau, il ne se fera pas reprendre et remporte le Tour des Flandres 2013!
Image

1erTom BoonenOPQ6h39'40
2èmeBjorn LeukemansGECà 29"
3èmeFabian CancellaraRNTMT
4èmeGreg Van AvermaetBMCà 50"
5èmeJuan Antonio FlechaSKYMT
6èmeFilippo PozzatoGILMT
7èmeJohan VansummerenGRMMT
8èmePhilippe GilbertBMCMT
9èmeSylvain ChavanelOPQMT
10èmeLars BoomRABMT

freds77
Chasseur de prime
 
Messages: 337

Re: [PCM2011] Saison 2013 Tour des Flandres

Messagepar Bad_Neos » 04 Nov 2019, 20:31

Encore une victoire pour QuickStep et ses ancêtres, ça fera plaisir à Adramelech :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 8163
Localisation: "Taulier", présentateur d'une Vuelta Orocambolesque

Re: [PCM2011] Saison 2013 Le Circuit de la Sarthe délocalisé

Messagepar freds77 » 17 Nov 2019, 18:16

Pour des raisons financières, l'UCI a décidé de délocaliser certaines courses. Ce sera l'occasion pour les coureurs d'aller dans des pays exotiques. C'est le cas de la Nouvelle Zélande qui organisera quelques nouvelles courses. Parmi celle-ci, le Tour du Northland, c'est à dire l'ile nord de ce pays. Quatre étapes figurent au programme, elles restent courte (un peu moins de 90km) et sont cependant vallonnées. Cette course a provoqué le déplacement de plusieurs coureurs de renom, Robert Gesink (RAB), Mark Renshaw de la même équipe, Leonardo Duque (COF), Nacer Bouhanni et Arnaud Demare (FDJ). C'est un plateau un peu moyen qui s'élance pour cette première étape.

La première étape relie les villes de Tikipunga à Dargaville pour une étape de 90km réservé aux sprinteurs. Hormis une cote de quatrième catégorie en milieu d'étape, il n'y a pas de difficultés. De nombreuses attaques ont lieu dans les premiers kilomètres. Molmy (VRU) franchit le premier sprint intermédiaire en tête.Dix-huit coureurs sont en tête et l'échappée a presque deux minutes d'avance à mi-parcours. Le peloton décide de rouler, Mark Renshaw est victime d'une chute et souffrira d'éraflures. Une autre chute un peu plus conséquente arrivera à quinze kilomètres de l'arrivée, envoyant Pommier (Big Mat), Guillou [flag=24]fra/flag] (BRE) et Zanotti (RLM) à l'hopital. De nombreux coureurs sont distancés, Geniez (1T4I), Demare, Bouhanni et Albasini (RAB). Le Belge Stijn Joseph (LAN) profite de cette désorganisation pour s'échapper et remporte l'étape du jour! Il devance Samuel Dumoulin (COF). Son coéquipier Nicolas Vogondy obtient le maillot du meilleur grimpeur alors que Molmy, précédemment cité, devient le meilleur jeune.
Image

La deuxième étape semble la plus difficile sur le papier. Reliant Dargaville à Omapere pour 81km, on dénombre trois cotes à ne pas négliger au milieu du parcours. Cette étape sera nerveuse. Un groupe de quinze coureurs se détache dans un premier temps mais AG2R La Mondiale roule bien à l'arrière. L'échappée sera reprise et la formation Française cumulera les points pour le meilleur grimpeur. L'écrémage est bon dans le peloton mais certains sprinteurs sont encore là. Au terme d'un sprint étonnant, David Blanco (CJR) s'impose devant Dumoulin. Ce dernier se console en obtenant le maillot jaune. Belletti (ALM) devient meilleur grimpeur alors que quatre coureurs sont à égalité pour le classement du meilleur jeune.
Image

La troisième étape entre Opononi et Paihia, elle aussi courte, est réservé aux sprinteurs. Neuf coureurs s'échappent dont Démare. Distancé au classement général, il se permet pour une fois de partir à l'avant. L'écart dépasse à peine la minute mais ce sera insuffisant. Le peloton roule à l'arrière et l'étape se disputera par un sprint. Ce sera Samuel Dumoulin qui remportera l'étape du jour. Il conforte ainsi son maillot de leader. Aucun changement dans les classements annexes.

Image

La dernière étape se déroule entre les localités de Russell et Tikipunga. On distingue une cote à 30km de l'arrivée mais elle pourrait provoqué peu de dégats. Un groupe de onze coureurs s'échappe dans un premier temps mais la Cofidis revient sur eux avant la cote comptant pour le meilleur grimpeur. Alexandre Geniez (1t4i) part dans les derniers kilomètres et ne sera pas repris par le peloton. Il s'impose avec 51 secondes alors que Samuel Dumoulin remporte le Northland Tour.
Image

Classement général
1erSamuel DumoulinCOF8h14'41
2èmeOscar GattoFARà 24"
3èmeDavid BlancoCJRMT
4èmeManuel BellettiALMà 30"
5èmeAnthony RouxFDJà 36"


Meilleur sprinteur
1erSamuel DumoulinCOF70 pts
2èmeManuel BellettiALM62 pts
3èmeOscar GattoFAR45 pts


Meilleur grimpeur
1erManuel BellettiALM9 pts
2èmeHubert DupontALM6 pts
3èmeSteve HouanardALM6 pts


Meilleur jeune
1erPim LigthartPRO8h15'25
2èmeWilco KeldermanRABMT
3èmeRaymond KrederPROMT
4èmeJarlinson PantanoCOLMT

freds77
Chasseur de prime
 
Messages: 337

Re: [PCM2011] Saison 2013 Le Circuit de la Sarthe délocalisé

Messagepar Bad_Neos » 18 Nov 2019, 20:43

On aura vu Anthony Roux sur une course :prof:

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 8163
Localisation: "Taulier", présentateur d'une Vuelta Orocambolesque

Re: [PCM2011] Saison 2013 Le Circuit de la Sarthe délocalisé

Messagepar Alessiocortez » 18 Nov 2019, 21:27

Bad_Neos a écrit:On aura vu Anthony Roux sur une course :prof:


Il était où Anthony putain ?!

Alessiocortez
Poisson-pilote
 
Messages: 3148
Localisation: Torture Bernard Canetti

Re: [PCM2011] Saison 2013 Tour du Pays Basque

Messagepar freds77 » 19 Nov 2019, 21:58

Avant le récit du Tour du Pays Basque, un grand merci à Roturn, auteur du tour du Northland.

Véritable préparation avant les ardennaises, le Tour du Pays Basque accueille de grands coureurs, chacun dans leurs formes, préparant leurs objectifs. C'est le cas d'Alberto Contador (GRM), des frères Schleck (RNT), de Joachim Rodriguez (KAT), Alejandro Valverde (MOV), Bradley Wiggins et Chris Froome (SKY) sans oublier Damiano Cunego (LAM).

La première étape se déroule autour de Zumarraga pour 151km. Une échappée composée de Nordhaug (SKY), Devenyns (VCD), Palomares (ACG), Fischer (GRM), Gaudin (EUC), Righi (LAM) et Mollema (RAB). Ce groupe aura au maximum un peu plus de cinq minutes d'avance à 66km de l'arrivée. Derrière, le peloton a explosé et Rujano (AND) part en contre. Hélas, l'échappée et Rujano seront rattrapés. Dans les derniers kilomètres, Contador attaque et remporte l'étape devant Purito et un trio Cunego, Frank Schleck, Valverde.
Image

La deuxième étape a lieu entre Zumarraga et Leikumberri pour 149km. Quinze coureurs sont à l'avant dont Bradley Wiggins et Jakob Fuglsang (RNT). L'échappée se fait reprendre et un autre groupe de quatorze coureurs se forme avec Fuglsang et Pierre Rolland (EUC). Ce groupe a 6 minutes d'avance à 76km de l'arrivée. Fuglsang engrange les points pour le meilleur grimpeur et le peloton roule à l'arrière, provoquant un bon écrémage. Le groupe de tête résiste bien au peloton et une grosse chute de Frank Schleck fait ralentir le peloton. A l'avant, l'écart est encore conséquent, Fuglsang attaque à 12kml de l'arrivée et remporte l'étape du jour avec 1'39 d'avance. Contador reste maillot jaune, Fuglsang devient meilleur grimpeur et Novikov (VCD) meilleur jeune.

Image

Le lendemain, les coureurs partent de Villatuerta pour aller en direction de Zuia Murgia et 180km. Cinq coureurs s'échappent, Garcia (CJR), Kocjan (GIL), Impey (GEC), Frank (BMC) et Ermeti (AND). Ce petit groupe aura un peu plus de huit minutes au maximum mais il se fera reprendre sans surprise. Malgré quelques attaques, un petit groupe de favoris se dispute le sprint que Joachim Rodriguez remporte.

Image

La quatrième étape est la plus costaud avec les 60 derniers kilomètres qui ressemblent à un toboggan. Ce sera une étape de costaud entre Murgia et Eibar Arrate. On assiste dans un premier à plusieurs attaques dont Chris Froome (SKY) et Gallopin (EUC). Onze coureurs forment l'échappée du jour, leur avance augmentera jusqu'à 7'25 à 93km de l'arrivée. Le Slovène Kocjan cumule les points pour le meilleur grimpeur, à l'arrière, on assiste à un gros écrémage. L'échappée se fera reprendre et il ne reste plus que seize coureurs en tête à 12km de l'arrivée. Dans l'ascension finale, Frank Schleck attaque au pied, il accentue son avance et a 31 secondes d'avance sur Valverde, Cunego, Contador et Rodriguez, 52 secondes sur Horner (RNT), Luis Leon Sanchez (RAB), Astarloza et Anton (EUS), Kyrienka (MOV) et Roche (ALM). Valverde rejoint Frank Schleck mais se fera battre au sprint. L'Espagnol se réconforte avec le maillot jaune avec 23 secondes au classement général sur Contador.

Image

L'avant dernière étape a lieu entre Eibar et Zalla pour une étape moins dure qu'hier. Neuf coureurs partent à l'attaque dont Mancebo (CJR), Pierre Rolland et Kocjan. Ce dernier engrange les points et l'échappée prend du temps. Il comptabilisera au maximum 8'38 à 102km. L'échappée sera reprise à 43km de l'arrivée et Valverde, Cunego, Contador et Rodriguez attaquent dans la dernière ascension à quelques kilomètres de l'arrivée. Ils se feront reprendre mais Valverde bat le groupe des favoris au sprint. Valverde, Cunego, Rodriguez et Contador se tiennent en une minute au classement général. Kocjan devient officiellement le meilleur grimpeur de ce Tour du Pays Basque.

Image

La dernière étape est un contre la montre de 24km autour de Zalla. Kwiatkowski (OPQ) place la première banderille en 39'04, Bobridge (GEC) passe sous les 39 minutes avant que Tyler Phinney (BMC) pulvérise le meilleur temps en 38'14. Il laisse un écart conséquent aux suivants du classement. Froome le bat pour cinq secondes mais derrière, il y a du niveau. David Millar (GRM) passe en 37'47, Fuglsang (RNT) réalise lui aussi un bon temps tout comme Nicolas Roche (ALM) en 37'17. On se concentre maintenant à l'arrière, Alberto Contador effectue un bon contre la montre. Au pointage intermédiaire, il a 22 secondes d'avance sur Valverde. Sans surprise, il remporte cette étape et également le classement général.

Image

Classement général
1erAlberto ContadorGRM23h55'45
2èmeAlejandro ValverdeMOVà 17"
3èmeJoachim RodriguezKATà 49"
4èmeDamiano CunegoLAMà 1'05
5èmeLuis Leon SanchezRABà 1'49
6èmeChris HornerRNTà 2'04
7èmeMikel AstarlozaEUSà 2'08
8èmeVladimir KyrienkaMOVà 3'47
9èmeDani MorenoKATà 4'46
10èmeRoman KreuzigerASTà 5'47


Meilleur sprinteur
1erJoachim RodriguezKAT99 pts
2èmeAlejandro ValverdeMOV93 pts
3èmeAlberto ContadorGRM83 pts


Meilleur grimpeur
1erJure KocjanGIL38 pts
2èmeJakob FuglsangRNT30 pts
3èmePierre RollandEUC29 pts


Meilleur jeune
1erNikita NovikovVCD24h07'01
2èmeMikel LandaEUSà 3'31
3èmeRomain BardetALMà 32'42

freds77
Chasseur de prime
 
Messages: 337

Re: [PCM2011] Saison 2013 Paris-Roubaix

Messagepar freds77 » 21 Nov 2019, 18:27

Voila la reine des classiques, Paris-Roubaix. La tension est à son comble à Compiègne et on se demande si Tom Boonen (OPQ) va gagné cette course. Fabian Cancellara (RNT) sera là pour s'opposer à lui, bien qu'il a fait un début de saison décevant hormis sa deuxième place sur Milan-San Remo. Il y a bien sur d'autres coureurs comme Sylvain Chavanel (OPQ), Bjorn Leukemans (GEC), Juan Antonio Flecha (SKY) et plus surprenant, Thibault Pinot (FDJ) qui se demande lui même ce qu'il fait là tout comme les cinq néo-pros dont l'objectif est de terminer la course.

Comme d'habitude, on assiste à des attaques pour savoir quels coureurs vont passer le secteur de Troisville en tête. Diego Ulissi (LAM), Teklehaimanot (GIL) et Jesus Herrada (MOV). Ce sera un coup d'épée dans l'eau, il y aura beaucoup d'attaque dans la première heure, Radioshack et Omega Pharma Quick Step veillent à l'avant du peloton.

Image

Un groupe de quinze coureurs se forme à l'avant et obtient un maigre avantage, le peloton les rattrapera. A l'arrière, Théo Bos (RAB) ouvre le compte des coureurs victime d'une crevaison. Un bon peloton groupé accède à Troisville, les crevaisons s'accumulent. Une attaque de six coureurs a lieu et non des moindres, Vanmarcke (GRM), Rollin (FDJ), Freire (KAT), Hincapie (BMC), Guesdon (FDJ) et Greg Van Avermaet (BMC). Ils ont 1'15 d'avance à 134km de l'arrivée vu le potentiel de ce groupe, ils risquent de prendre du temps!

Image

A l'arrière, le peloton ne réagit pas, il y a du monde un peu partout mais rien n'est encore joué. On est plutot dans une période mélée de concentration et d'observation. Ainsi, les six hommes de tête auront au maximum quatre minutes d'avance. Il faudra attendre à cinquante kilomètres de l'arrivée pour voir un groupe au sein du peloton attaqué, Mondory (ALM), Cancellara, Boonen, Flecha, Leukemans, Sylvain Chavanel, Vansummeren (GRM) et Langeveld (GEC). L'échappée initiale et le groupe Boonen se regroupe peu après.

Image

Le groupe de quatorze coureurs a une avance conséquente sur le groupe qu'ils devancent. Sebastian Langeveld est victime d'une chute sur un secteur pavé, il repart avec ses illusions de victoire réduites à néant. Nous sommes maintenant au Carrefour de l'Arbre, Fabian Cancellara (RNT) place une attaque, aucune réaction derrière, quelques micro attaques, rien de plus.

Image

Le groupe Boonen est réduit en miettes, tout le monde regarde le Belge qui ne réagit pas, tout le monde s'observe, on semble joué la seconde place. Il reste 15km et Spartacus a 1'37 d'avance, Boonen décide de partir en contre mais cette fois, le Suisse aura le dernier mot et "sauve" sa saison des pavés en remportant Paris-Roubaix.

Image

1erFabian CancellaraRNT6h49'52
2èmeTom BoonenOPQà 1'25
3èmeBjorn LeukemansGECà 2'50
4èmeGreg Van AvermaetBMCMT
5èmeSylvain ChavanelOPQMT
6èmeJuan Antonio FlechaSKYMT
7èmeLloyd MondoryALMMT
8èmeGeorge HincapieBMCMT
9èmeJohan VansummerenGRMMT
10èmeDominique RollinFDJà 4'31

freds77
Chasseur de prime
 
Messages: 337

Re: [PCM2011] Saison 2013 Amstel Gold Race

Messagepar freds77 » 23 Nov 2019, 18:54

Changement de cadre pour les coureurs. Après les pavés, place aux ardennaises avec l'Amstel Gold Race entre Maastricht et Valkenburg. La liste de départ de cette course est alléchante avec Philippe Gilbert (BMC), vainqueur de la Primavera le mois précédent et double tenant du titre des trois classiques ardennaises. On compte aussi d'autres coureurs très bons dans ce type de classique comme Joachim Rodriguez (KAT), les frères Schleck (RNT), Damiano Cunego (LAM), le champion du Monde Thomas Voeckler (EUC) et aussi Alejandro Valverde (MOV).

La course s'élance pour 256km, on assiste à de nombreuses attaques, le peloton reste vigilant d'autant plus que Frank Schleck sera victime d'une crevaison. Il reste encore 232km donc ce n'est qu'une anecdote. En revanche, la météo est capricieuse, la pluie est forte dans le Bénélux. Van Leijen (LTB) est victime d'une chute alors que la formation de l'échappée est rude, un groupe de quatorze coureurs se forme à l'avant mais il sera repris par le peloton.

Image

Le vent est également présent, rien d'extraordinaire au Pays Bas mais celà provoque un coup de bordure à 175km de l'arrivée et une certaine panique chez certains coureurs. Cette situation reviendra à la normal peu après, la ligne d'arrivée est encore loin. Finalement, le peloton laisse le droit à une échappée de partir, elle sera constituée d'Astarloza (EUS), Baden Cooke (GEC), Damien Gaudin (EUC), Juodvalkis (LAN) et Lhotellerie (EUC) qui est en chasse patate. L'échappée prend de l'avance, 5'45 à 120km, les difficultés s'enchainent, provoquant une défaillance de Juodvalkis. Le Lituanien se trouve lâché, l'important est qu'il a montré le maillot de sa formation Belge, actuellement en tête du Continental Tour.

Image

Sans surprise, l'homme fort de cette échappée, Mikel Astarloza part en solitaire, il reste pourtant 110km et de nombreuses cotes à avaler. Le peloton ne s'inquiète pas et le Basque a 7'50 d'avance à 100km de l'arrivée. On va prochainement entré dans l'action. Le peloton décide de rouler et l'écart diminue progressivement, 5'18 à 58km. Un gros écrémage a lieu à l'arrière, c'est un véritable champ de bataille puisqu'on compte vingt cinq coureurs en poursuite! Surprise à 48km de l'arrivée, Tom Boonen (OPQ) attaque! On se demande si le Belge s'est trompé de course ou s'il déclenche son attaque avec une semaine de retard. En tout cas, Tommeke prend une trentaine de secondes d'avance alors qu'Astarloza est en train d'exploser, 1'31 à 35km. Sans surprise, ils seront rattrapé, il ne reste plus que dix huit coureurs à se jouer la gagne alors qu'il ne reste que 10km.

Image

Rien ne se passe dans les dernières ascensions précédant le Cauberg, la classique se jouera au punch! Philippe Gilbert attaque dès le pied, personne n'arrive à le rattraper, il remporte l'Amstel Gold Race 2013 devant Damiano Cunego et Joachim Rodriguez.

Image

1erPhilippe GilbertBMC6h58'30
2èmeDamiano CunegoLAMà 16"
3èmeJoachim RodriguezKATMT
4èmeRyder HesjedalLIQMT
5èmeFrank SchleckRNTMT
6èmeAlejandro ValverdeMOVMT
7èmeNicolas RocheALMMT
8èmeMichael AlbasiniRABMT
9èmeAndy SchleckRNTRNT
10èmeChris HornerRNTRNT

freds77
Chasseur de prime
 
Messages: 337

Re: [PCM2011] Saison 2013 La Fléche Wallonne

Messagepar freds77 » 25 Nov 2019, 18:02

Deuxième volet des Ardennaises avec la Fléche Wallonne et son célèbre Mur de Huy. Pas de grandes différences concernant les favoris par rapport à l'Amstel Gold Race, Philippe Gilbert, double tenant du titre, est favori à sa succession.

Peu après le départ de Charleroi, une tentative d'échappée a lieu avec notamment Sergio Henao (SKY) et Sylwester Szmyd (LAM). Cette tentative sera rapidement reprise par le peloton. Alejandro Valverde [flag=24][/flag] (MOV), déja vainqueur de cette classique en 2006, est victime d'une chute sans conséquence.

Une nouvelle échappée prend forme avec Henao, précédemment cité, Anthony Geslin (FDJ), Daryl Impey (GEC) et Serge Pauwels (OPQ). On note 2'47 d'avance à 110km alors que Baptiste Planckaert (LAN) est en chasse patate. Il viendra complété le quatuor de tête peu après.

Image

A l'arrière, deux hommes partent en contre, Francis De Greef (LTB) et Mikel Astarloza (EUS). Ce duo, bien plus en forme que l'échappée matinale fini par les rejoindre alors que leur avance augmente. 5'17 à 68km, il reste encore des ascensions dont deux fois le Mur de Huy. L'avance diminue progressivement et l'échappée explose au fil des kilomètres grâce à Astarloza, Impey et De Greef.

Image

Il reste 20km à effectuer et le groupe Astarloza a 1'46 d'avance sur le Groupe Gilbert. De nombreux coureurs sont en souffrance et nous sommes pas loin de l'arrivée finale. Valverde attaque à 8km de l'arrivée, il a 36 secondes de retard sur Astarloza, on roule fort derrière. Le Mur de Huy est avalé en trombe, les membres de l'échappée se font reprendre et Valverde conserve un peu d'avance pour gagner la Fléche Wallonne 2013 et mettre fin à l'hégémonie de Philippe Gilbert, invaincu depuis l'Amstel 2011.

Image

1erAlejandro ValverdeMOV5h03'29
2èmeJoachim RodriguezKATà 10"
3èmeDamiano CunegoLAMMT
4èmeFrank SchleckRNTMT
5èmeNicolas RocheALMMT
6èmePhilippe GilbertBMCMT
7èmeChris HornerRNTMT
8èmeRinaldo NocentiniALMMT
9èmeMikel AstarlozaEUSMT
10èmeFrancis De GreefLTBMT

freds77
Chasseur de prime
 
Messages: 337

Re: [PCM2011] Saison 2013 Liège-Bastogne-Liège

Messagepar freds77 » 27 Nov 2019, 21:33

Dernière étape des Ardennaises, la célèbre Doyenne, autrement dit "Liège-Bastogne-Liège". Dernier classique avant une succession de Tours, ce sera l'occasion pour les puncheurs de se montrer et pour les favoris des Tours de se préparer. Les favoris sont les mêmes que lors de l'Amstel et de la Fléche Wallonne donc on risque d'avoir du spectacle, à condition que les coureurs y mettent du sien.

Dès le départ de Liège, une lutte intense a lieu pour former l'échappée. Cobo (MOV) et Diego Ulissi (LAM) font partis de ceux qui tenteront. On assistera à ces tentatives pendant plus d'une heure. Une échappée conséquente arrivera à se former avec plusieurs groupes à 174km de l'arrivée, le premier constitué de Rémi Cusin (GIL), Pauwels (OPQ), Commeyne (LAN), Albert (AJW) et Richie Porte (SKY). Un second groupe à une cinquantaine de secondes comprend Danielson et Dennis Vanendert (LTB). Un dernier groupe est formé de Capecchi (LIQ), Slagter (RAB) et Damien Monier (COF). Le peloton est à près de quatre minutes.

Image

Alors que l'échappée prend du temps, un contre intervient à 138km de l'arrivée. Il s'agit de Thomas Voeckler (EUC). Tout le monde est étonné que ti'blanc attaque si loin de l'arrivée mais il doit avoir ses raisons. Le Champion du Monde est accompagné de Poels (VCD) et de Pietropolli (LAM). Sans surprise, ces groupes se rejoignent et forment une échappée très importante. D'autant plus que l'échappée a 6'22 d'avance à 99km de l'arrivée et que les grosses difficultés arrivent.

Image

Après le Col du Rosier, Voeckler, Poels et Pietropolli s'isolent et sont seul en tête. A l'arrière, ça fonce et l'écrémage se fait crescendo. On annonce 4'29 d'avance pour le trio à 46km de l'arrivée. En confiance, Poels attaque dans la redoute et se trouve seul en tête. Le jeune et prometteur Néerlandais résiste bien et a un peu plus de trois minutes d'avance à 18km de l'arrivée. Voeckler et Pietropolli se font rattrapés dans la Roche au Faucon, Poels est seul en tête, 1'46 sur le groupe Gilbert à 8km de l'arrivée, il reste la Cote de St Nicolas et Ans. Mathématiquement, c'est course gagné. Mais Poels explose dans St Nicolas et on roule fort à l'arrière. Frank Schleck (RNT) attaque en compagnie de Damiano Cunego (LAM) et Joaquim Rodriguez (KAT). Le Luxembourgeois a 35 secondes d'avance sur le reste des coureurs, Poels s'est bien fait rattrapé et ne peut plus prétendre à la victoire. Frank Schleck donne tout et remporte la doyenne 4 ans après son frère!

Image

1erFrank SchleckRNT7h07'06
2èmeJoaquim RodriguezKATà 12"
3èmeDamiano CunegoLAMMT
4èmeAlejandro ValverdeMOVà 37"
5èmePhilippe GilbertBMCà 47"
6èmeChris HornerRNTMT
7èmeSimon GerransGRMMT
8èmeRyder HesjedalLIQMT
9èmeNicolas RocheALMMT
10èmePaul MartensRABà 1'05

freds77
Chasseur de prime
 
Messages: 337


45 messages
Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : France et 3 invités