[L'idole Rwandais-Ch.32] Le cyclisme en Érythrée

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateur: Animateurs récits

Chapitre 25 - Du Gabon à la Provence (2021)

Messagepar Norway » 28 Sep 2019, 13:32

Chapitre 25 - Du Gabon à la Provence

ImageImage


Le Rwanda n'est pas au programme

Jean-de-Dieu Murenzi a repris la compétition en Afrique, au Gabon, mais Arkéa-Samsic n’a pas fait le déplacement au Rwanda ensuite. Jean-de-Dieu Murenzi s’est déclaré déçu à la télévision nationale de son pays un peu avant le grand départ de la course gabonaise. Cependant, cette première course de reprise aura été une réussite sur le plan collectif avec la victoire de Romain Combaud pour Arkéa Samsic au général et lors de la dernière étape. Jean-de-Dieu, tous les jours dans le bon groupe, termine 13ème à 16 secondes.

La guêpe n’a donc pas pris de vol pour Kigali par la suite mais est rentré en France pour préparer les échéances suivantes avec le calendrier français à l’honneur. Tout d’abord sur la manche d’ouverture de la Coupe de France du GP La Marseillaise où il a pris l’échappée mais repris à 35kms du but mais accrochant tout de même le top 11. C’est Jérémy Lecrocq qui s’impose à Marseille.
Sur le Tour Cycliste La Provence, il était bien plus à son avantage, finissant 5ème au sommet du col de l’Espigoulier, à 40 secondes de Tony Gallopin, vainqueur du jour et du général, puis second de la dernière étape après avoir attaqué dans la dernière difficulté avec le leader du général. Ils devanceront Coquard revenu trop tard, et le coureur d’AG2R s’impose pour la seconde fois, privant le Rwandais d’une victoire d’étape. Il se consolera avec la 4ème place du général derrière donc Tony Gallopin, Alessandro de Marchi et Stéphane Rossetto mais devant son ami et ancien coéquipier Warren Barguil qui termine 5ème.

Image
Tony Gallopin s'impose devant Jean-de-Dieu Murenzi après une attaque de ce dernier dans le final de l'étape, ils résisteront au retour de Bryan Coquard.

Le Rwandais continue de découvrir la charmante Provence avec le Tour du Haut-Var qui voit Mathieu Van der Poel s’imposer lors de la première étape puis Matteo Trentin lors de la seconde. C’est d’ailleurs l’Italien qui remporte le général devant le néerlandais et un autre italien, Davide Ballerini qui complète donc le podium. Jean-de-Dieu Murenzi termine quant à lui à la 16ème place.

Image
Mathieu Van der Poel s'impose lors de la première étape du Tour du Haut-Var avec le maillot de champion des Pays-Bas.

Jean-de-Dieu est irrésistible

Le natif de Musanze poursuit sa saison sur les routes de la Drôme et de l’Ardèche. Sur la Drôme Classic, il n’hésitera pas à attaquer à 10kms de l’arrivée dans le mur d’Alex où seul Tony Gallopin, encore lui, parvient à le suivre. Le Rwandais en remet une dans la côte du Haut-Livron (400 mètres à 10%) pour aller s’imposer en solitaire à Livron-sur-Drôme ! A la suite de sa victoire, son directeur sportif Sébastien Hinault annonce que le Rwandais sera au départ de Paris-Nice.
Il finalisera sa préparation pour la course au soleil sur l’Ardèche classic en attaquant cette fois-ci de loin, à 78kms de l’arrivée. Il rejoint les échappées puis les distance à 20kms du terme mais sera repris à 10kms de l’arrivée. Il suivra tout de même ensuite le groupe des favoris et prendre la 8ème place pour un top 10 supplémentaire. Tony Gallopin, lui, prendra sa revanche et s’impose à Guilherand-Granges.

Image
Jean-de-Dieu est très fort dans les pourcentages drômois, seul Tony Gallopin parviendra à le suivre, un instant.

Image
Jean-de-Dieu Murenzi est en forme et résiste, il s'impose sur la Drôme Classic ! Son équipe est convaincue et l’emmènera sur Paris-Nice, gros retentissement au Rwanda!

Avatar de l’utilisateur
Norway
Gregario
 
Messages: 2137

Re: [L'idole Rwandais-2021] Du Gabon à la Provence

Messagepar LeSuisse » 29 Sep 2019, 19:00

Finalement ne pas aller au Gabon est payant avec une belle victoire à la clé :ok: Hâte de voir ce qu'il vaut face aux meilleurs WT maintenant

Avatar de l’utilisateur
LeSuisse
Terreur de critérium
 
Messages: 713
Localisation: Nederlands

Re: [L'idole Rwandais-2021] Du Gabon à la Provence

Messagepar Coxo » 29 Sep 2019, 20:08

LeSuisse a écrit:Finalement ne pas aller au Gabon est payant avec une belle victoire à la clé :ok: Hâte de voir ce qu'il vaut face aux meilleurs WT maintenant

Pas maintenant, d'abord il doit dominer l'étage du dessous :noel:

Avatar de l’utilisateur
Coxo
Jersey rojo
 
Messages: 6609
Localisation: South Africa

Re: [L'idole Rwandais-2021] Du Gabon à la Provence

Messagepar Norway » 30 Sep 2019, 18:16

Coxo a écrit:
LeSuisse a écrit:Finalement ne pas aller au Gabon est payant avec une belle victoire à la clé :ok: Hâte de voir ce qu'il vaut face aux meilleurs WT maintenant

Pas maintenant, d'abord il doit dominer l'étage du dessous :noel:
LeSuisse a écrit:Finalement ne pas aller au Gabon est payant avec une belle victoire à la clé :ok: Hâte de voir ce qu'il vaut face aux meilleurs WT maintenant


Merci pour vos retours à tous les deux :ok:
Au Gabon il y a été c'est au Rwanda qu'il n'a pas été mais je vois où tu veux en venir :niais:

Avatar de l’utilisateur
Norway
Gregario
 
Messages: 2137

Chapitre 26 - Focus sur la capitale Kigali

Messagepar Norway » 01 Oct 2019, 17:38

Chapitre 26 - Focus sur la capitale Kigali

Image


Nous ne pouvions pas passer le mois de février sans parler du Rwanda, même si l’équipe Arkéa-Samsic ne s’est pas présentée pour le Tour du Rwanda 2021, privant ainsi Jean-de-Dieu Murenzi de son tour national pour la première fois de sa jeune carrière. Nous en profitons alors pour en apprendre plus sur la capitale Kigali.

Kigali est l’une des villes en pleine progression de l’Afrique : elle est propre, organisée, et grâce à son plan de développement national ambitieux, c’est aujourd’hui une métropole ultramoderne, porteuse de nombreuses et remarquables réussites sociales, économiques et environnementales. C’est une ville en construction où les immeubles vétustes cèdent rapidement leur place à de nouveaux immeubles. Des voies rapides et goudronnées quadrillent Kigali pour offrir une circulation fluide entre les établissements urbains et les hautes terres embrumées. La ville est désormais très prisée des organisateurs de conférences internationales.
On comprend facilement pourquoi Kigali scintille. Entre autres mesures environnementales impressionnantes, la municipalité a interdit l’importation de plastiques non biodégradables et a choisi de consacrer une journée par mois au nettoyage de la ville et à la rénovation des environs par les résidents. Difficile de trouver des détritus dans les rues de Kigali.

Se reconstruire après le génocide

Principale zone d’affaires et point d’entrée au Rwanda, Kigali représente un pôle d’investissement et d’affaires à l’échelle du continent. La ville, qui compte déjà plus d’un million d’habitants, figure parmi les centres de technologie de l’information en Afrique, ce qui fait d’elle le moteur de croissance économique du pays.
Plus de 20 ans se sont écoulés depuis que le génocide rwandais a fait des centaines de milliers de victimes, privé le pays de dizaines d’années de développement, détruit les infrastructures et paralysé les services essentiels. La transformation de Kigali a tiré parti des efforts résolus engagés pour forger l’unité nationale et concrétiser une nouvelle vision pour le pays.
La Vision 2020 du Rwanda est un plan directeur de développement ambitieux qui, une fois en place, attirera les investisseurs internationaux. Le gouvernement compte étendre les infrastructures modernes et garantir une prestation efficace de services aux habitants de Kigali, notamment en ce qui concerne l’eau, l’assainissement, l’énergie et les transports.

« A Kigali, on vit aussi bien qu’à New-York »

Hôtels de luxe, boutiques modernes, rues impeccables... La capitale du Rwanda apparaît depuis quelques années comme un modèle de développement pour toute l’Afrique.
En arpentant les avenues de la ville, il est en effet difficile de croire que l’on se trouve sur le continent le plus pauvre de la planète: des parcs parfaitement entretenus, des maisons soignées et des immeubles de bureaux flambant neufs font rêver d’une «autre Afrique». La ville est ainsi devenue une des plus propres et sûres du continent. Il est en effet difficile de trouver l’ombre d’un déchet par terre, et les habitants s’y promènent sans problème de jour comme de nuit.
Les efforts consentis par l’État pour moderniser la ville et la rendre attractive aux yeux des investisseurs étrangers ont rapidement porté leurs fruits, et les grues font désormais partie du paysage. Le centre s’est ainsi hérissé d’immeubles modernes et d’hôtels parfois luxueux. Construite en 2011, la Kigali City Tower, une tour de dix-huit étages, trône au milieu du centre d’affaires, qui ambitionne de concurrencer celui de Johannesburg, aussi surnommé «kilomètre le plus riche d’Afrique».

Innovation City, la Sillicon Valley Rwandaise

Une «Silicon Valley rwandaise» ouvrira ses portes dans la périphérie de la ville. Cette ville nouvelle, baptisée Innovation City, rassemblera toutes les composantes d’une « économie de la connaissance », dont des complexes universitaires devant former annuellement 2600 étudiants entrepreneurs, des sièges d’entreprises, des entreprises du secteur des nouvelles technologies de l’information et des biotechnologies, des incubateurs, des centres de recherche et des centres commerciaux.

Beaucoup considèrent déjà Kigali comme l’une des plus belles villes d’Afrique, l’avenir s’annonce prometteur.
Pour les passionnés de cyclisme, les Championnats du Monde auront lieu en Afrique en 2025 et Kigali et le Rwanda sont déjà candidats à l’organisation.


ImageImageImage
Image

Avatar de l’utilisateur
Norway
Gregario
 
Messages: 2137

Chapitre 27 - Paris-Nice 2021

Messagepar Norway » 05 Oct 2019, 09:51

Chapitre 27 : Paris-Nice 2021

Image
Au Rwanda, l’ensemble de la population retient son souffle à l’approche du premier Paris-Nice du phénomène Jean-de-Dieu Murenzi. Si Ilnur Zakarin est le leader d’Arkéa-Samsic, les Rwandais sont en droit d’espérer avec le beau début de saison de JDD avec notamment une victoire sur la Drôme Classic devant Tony Gallopin. Cependant, il sera loin d’être favoris, les plus grands prétendants à la victoire sont le trio Ineos composé de Chris Froome, Geraint Thomas et Egan Bernal, l’équatorien de la Movistar Richard Carapaz et le néerlandais Tom Dumoulin.

Lors de la première étape dans les Yvelines arrivant à Saint-Rémy-les-Chevreuses, une étape casse-patte, c’est un groupe de 66 coureurs seulement qui vient se jouer la victoire. C’est Peter Sagan le plus rapide alors que Nacer Bouhanni ne peut faire que 6ème pour la formation bretonne. Cependant, le plus important est la présence de Murenzi dans le bon groupe. Tout le monde ne peut pas en dire autant, à l’image de Guillaume Martin, le prodige colombien Camilio Ardila ou l’espagnol Juan Mauricio Soler qui perdent déjà plus d’1’40.
La seconde étape est plate et voit l’italien Sony Colbrelli s’imposer devant Dylan Groenewegen et Elia Viviani.

La troisième étape est plus difficile, on approche de la moyenne montagne avec une arrivée en Auvergne devant le parc Vulcania. C’est un groupe de 20 coureurs qui va se disputer la victoire et c’est le belge Greg Van Avermaet qui s’est bien accroché qui décroche le succès et le maillot de leader. La mauvaise nouvelle nous vient du Rwandais qui perd quasiment 4’30 en finissant 39ème aujourd’hui.
Le lendemain, dans l’étape arrivant à Nyons, il attaquera à 13kms dans une côte pour essayer de fausser chemin aux sprinters. Il sera repris deux kilomètres plus loin, la Jumbo-Visma étant bien organisé pour emmener Dylan Groenewegen à la victoire.

La 5ème étape fait office d’étape reine avec une arrivée au Mont-Ventoux, plus précisément au Chalet Reynard. C’est Warren Barguil qui va aller s’imposer, maillot de la Lotto-Soudal sur le dos. Geraint Thomas qui arrive dans le même temps que le breton et endosse le maillot jaune de leader. Thibault Pinot est bien placé en 4ème position aujourd’hui alors que le rwandais termine à une encourageante 23ème place mais à 5 minutes du vainqueur du jour.
La 6ème étape ne lui correspondant pas, il s’agit en effet d’un contre-la-montre autour de Sisteron, il perdra encore du temps. Il finit 38ème à 2’14 de Tom Dumoulin sur un parcours de 31 kilomètres. Le gallois, second du jour, conserve son maillot jaune.

L’avant dernière étape est très escarpée avec un parcours entre Digne-les-Bains et Menton. Jean-de-Dieu Murenzi se retrouve dans la bonne échappée du jour, composée de 11 coureurs dont son équipier et leader Ilnur Zakarin. Le Rwandais va dans un premier temps viser les points du classement du meilleur grimpeur avant de se mettre au service de son leader russe dans le final. C’est finalement le colombien Sergio Henao qui s’impose devant Rui Costa. Ilnur Zakarin prend la troisième place à 26 secondes et Murenzi la cinquième à 57 secondes. Il endosse cependant le maillot de meilleur grimpeur à un jour de l’arrivée devançant Mickaël Chérel alors qu'Ilnur Zakarin remonte à la seconde place au général !

Lors de la dernière étape, Jean-de-Dieu Murenzi reprend la bonne échappée, cette fois-ci composée de 19 coureurs dont Guillaume Martin, Peter Kennaugh de Delko qui sera un gros client pour le maillot à pois et 4 coureurs de la formation américaine EF Education.
Tout éclate dans le col de la Porte, il y en a partout, un par un. Michael Woods s’envole seul, Peter Kenaugh derrière se rapproche dangereusement du Rwandais au classement de la montagne et enfin, en troisième position Murenzi. Matej Mohoric sorti en contre va revenir sur Murenzi et Jan Hirt qui était derrière et ramener tout le monde sur Michael Woods devant. Finalement, tout le monde sera repris à moins de 20 kilomètres de l’arrivée. Egan Bernal va s’imposer à Nice pour l’étape, son équipier Geraint Thomas remporte le général, Jean-de-Dieu Murenzi fait une belle opération au général et remonte à la 13ème place en plus de son maillot à pois conservé pour 1 point alors que Zakarin a complètement explosé et sort du top 25.

Classement général de Paris-Nice 2021
1. Geraint Thomas (Ineos)
2. Tom Dumoulin (Sunweb) + 1.13
3. Vicenzo Nibali (Deceuninck) +1’26
4. Rui Costa (UAE) +1’42
5. Simon Yates (Mitchelton) +2’33
6. Thibault Pinot (GFDJ) +2’55
7. Adam Yates (Mitchelton) +3’08
8. Enric Mas (Movistar) +3’57
9. Egan Bernal (Ineos) +4’03
10. Nairo Quintana (Movistar) +6’17
...
13. Jean-de-Dieu Murenzi (Arkéa) +8’06
...
16. Chris Froome (Ineos) +9’40

Image
Modifié en dernier par Norway le 31 Oct 2019, 16:44, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Norway
Gregario
 
Messages: 2137

Re: [L'idole Rwandais-2021] Focus sur Kigali

Messagepar Coxo » 05 Oct 2019, 09:52

Après Barguil, Zakarin :arrow: Murenzi Leader :noel:

Avatar de l’utilisateur
Coxo
Jersey rojo
 
Messages: 6609
Localisation: South Africa

Re: [L'idole Rwandais-2021] Focus sur Kigali

Messagepar Norway » 06 Oct 2019, 17:10

Coxo a écrit:Après Barguil, Zakarin :arrow: Murenzi Leader :noel:


Le Zak s'est bien troué sur la dernière étape n'empêche :noel: :diantre:

Avatar de l’utilisateur
Norway
Gregario
 
Messages: 2137

Chapitre 28 - La campagne des classiques printanières

Messagepar Norway » 13 Oct 2019, 20:27

Chapitre 28 : La campagne des classiques printanières

Image
Jean-de-Dieu Murenzi sort d’un Paris-Nice réussi avec une belle 13ème place, deux grosses échappées, et le maillot de meilleur grimpeur sur une des courses d’une semaine les plus importantes de la saison. Les Rwandais n’en ont pas fini de passer des heures devant leurs écrans pour suivre La Guêpe. Après un top 10 sur la Classic Loire-Atlantique, un top 11 sur le GP Miguel Indurain et une préparation sur le circuit de la Sarthe Pays-de-la-Loire et à Paris-Camembert, le Rwandais a pris la direction des Ardennes. Il fait en effet partie du groupe Arkéa pour le triptyque des meilleurs puncheurs du monde.

Tout commence aux Pays-Bas, pour l’Amstel Gold Race, qui lui correspond sans doute le moins. C’est l’allemand Maximilian Schachmann qui va s’imposer en sautant sur la ligne Julian Alaphilippe. Le Rwandais est le premier Arkéa en finissant 22ème à plus de 3’30 du berlinois.

Lors de la Flèche Wallonne, le natif de Musanze n’hésite pas à prendre l’échappée matinale qui est composée de 7 coureurs dont Tobias Ludvigson, Robert Gesink ou encore Simon Spilak. Murenzi sera le dernier a résisté au peloton avec le néerlandais mais ils seront repris à 19kms de l’arrivée. Cette fois-ci Julian Alaphilippe s’impose devant Michal Kwiatkowski et Bob Jungels. Romain Bardet fait 6ème alors que Murenzi aura craqué dans le final, finissant 36ème. Il aura fait au total 120kms d’échappée.

La Doyenne est la classique la plus prestigieuse des trois ardennaises de fin avril. Au Rwanda, on ne parle que de ça comme si il s’agissait d’une coupe du monde de football. Il finira seulement 37ème, encore un peu juste sur ce type de parcours et cette distance. Pour la victoire, c’est un danois en la personne de Michael Valgren qui va surprendre tout le monde et s’imposer avec 31 secondes sur le principal groupe de favoris réglé par Michal Kwiatkowski devant Maximilian Schachmann et Romain Bardet. Julian Alaphilippe ne faisant pas mieux que le top 11.
Modifié en dernier par Norway le 31 Oct 2019, 16:44, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Norway
Gregario
 
Messages: 2137

Chapitre 29 - Je ne t'aime plus à l'italienne

Messagepar Norway » 20 Oct 2019, 19:53

Chapitre 29 : Je ne t’aime plus à l’italienne


Jean-de-Dieu Murenzi était très déçu en début d’année de ne pas prendre part à son tour national, le Tour du Rwanda. Il s’est une nouvelle fois confié, cette fois-ci au site du gruppetto.fr, en se disant chagriné de ne pas voir Arkéa invité sur le Giro. Il a alors bouleversé un peu son calendrier et son programme d’entraînement.

La révélation Murenzi

Le Rwandais a repris la compétition au mois de juin sur le Critérium du Dauphiné. Comme sur le dernier Paris-Nice, il devra sans doute se mettre au service d’Ilnur Zakarin. Cela ne l’empêchera pas lors de la première étape de prendre la 7ème place et endosser le maillot blanc de meilleur jeune. Daryl Impey lui endosse le jaune grâce à sa victoire devant Gianni Moscon et Julian Alaphilippe. Les deux perdront leur maillot le lendemain lors de l’arrivée à Craponne-sur-Arzon. Le maillot blanc va sur les épaules d’Ethan Hayther vainqueur du jour et le jaune à l’italien Gianni Moscon, une nouvelle fois second.

La troisième étape arrive à Riom et voit le jeune britannique faire le doublé en deux jours. Le lendemain, c’est un contre-la-montre de 26kms vallonné autour de Roanne qui est proposé aux coureurs. Tom Dumoulin règle ça facilement et récupère le jaune. Jean-de-Dieu Murenzi réalise une belle performance, 11ème, à 1’38 seulement de la machine à rouler néerlandaise. Max Walsheid va remporter la 5ème et dernière étape de transition.

Jean-de-Dieu Murenzi semble avoir franchi un palier et joue avec les favoris dans les trois dernières étapes de montagne. En effet, il finit 7ème à Saint-Jean-de-Maurienne et à Pipay et enfin 5ème à Champéry. Si Tom Dumoulin s’impose facilement devant Vicenzo Nibali et Warren Barguil au général, Jean-de-Dieu prend une magnifique 5ème place , bien qu’à 5’15 du vainqueur néerlandais. Surtout, alors qu’il devait travailler pour le russe au début de l’épreuve, c’est finalement le russe qui s’est mis à son service lors des deux dernières étapes.

Classement général du Critérium du Dauphiné
1. Tom Dumoulin (Sunweb)
2. Vicenzo Nibali (Deceuninck) +1’06
3. Warren Barguil (Lotto) +2’11
4. Egan Bernal (Ineos) +3’01
5. Jean-de-Dieu Murenzi (Arkéa) +5’15
6. Rafal Majka (Bora) +5’51
7. Romain Bardet (AG2R) +6’03
8. Jan Hirt (Astana) +7’53
9. Tadej Pogacar (UAE) +8’43
10. David Gaudu (GFDJ) +9’06

Du Mont-Ventoux au Mont-Blanc

Le Rwandais qui sort d’un top 5 sur le Dauphiné souhaite surfer sur sa bonne forme et se rend au Mont Ventoux Denivel Challenge. Il prend ses responsabilités à 12kms du sommet en attaquant avec Rui Costa. Ils seront repris par 4 coureurs à 7kms du sommet. Peu importe, le Rwandais se dresse une nouvelle fois sur ses pédales à 5000 mètres de l’arrivée et va livrer un mano-à-mano de haute qualité avec l’allemand de la Bora Emmanuel Buchmann. Il s’imposera après avoir fait la différence dans les 500 derniers mètres. Seconde victoire de la saison!

Ce ne sera pas tout car avant de retourner au Rwanda pour les championnats nationaux, il prend part au Tour de Savoie Mont-Blanc où il va remporter les deux premières étapes et le général. Il devance l’italien Bais et le russe Kochetkov. S’il fait carton plein entre le général, le classement par points et de meilleur jeune, il faut reconnaître que la concurrence était très faible.


Image
Jean-de-Dieu Murenzi s'impose au sommet du mont chauve lors du Mont Ventoux Denivel Challenge et après un duel de haute voltige avec l'allemand Emmanuel Buchmann.

Image
Jean-de-Dieu Murenzi est au-dessus du lot sur le Tour de Savoie-Mont Blanc et s'impose dès la première étape.

Image
Il remet ça le lendemain en jaune, en devançant cette fois-ci dans le final seulement le groupe des favoris. Il conservera son mailot jaune jusqu'à la fin des 4 étapes et porte donc son total à 5 victoires.
Modifié en dernier par Norway le 31 Oct 2019, 16:44, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Norway
Gregario
 
Messages: 2137

Re: [L'idole Rwandais-06/2021] Je ne t'aime plus à l'italien

Messagepar locktar1989 » 20 Oct 2019, 20:17

Les italiens, c'est horrible pour les invits... Même les Conti, ils ne voulaient pas de moi XD

Au moins, dans une équipe fr, le Tour est ouvert pour toi :ok:

Et sinon, joli la perf sur le Ventoux :shock:

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1415

Re: [L'idole Rwandais-06/2021] Je ne t'aime plus à l'italien

Messagepar Coxo » 20 Oct 2019, 23:40

Ça commence à être une vraie pépite 8)

Avatar de l’utilisateur
Coxo
Jersey rojo
 
Messages: 6609
Localisation: South Africa

Re: [L'idole Rwandais-06/2021] Je ne t'aime plus à l'italien

Messagepar Lted » 21 Oct 2019, 08:07

Le pro cyclist de PCM est trop facile car même en niveau extrême j'ai réussi à gagner avec un coureur de tour puncheur
le doublé Giro - Vuelta après 3 saisons
les 3 grands tours la saison suivante (beaucoup mieux que Bernal Irl dont j'ai des doutes sur la perf)
Je mettais la misère à Bernal dans l'équipe Ineos sur tous les tours
Il n'y a que sur les Flandriennes où je prenais une volée.
Je me souviens d'un up en montagne en saison 4 de 78 à 83 complètement lunaire.
Je ne suis donc pas étonné de voir Murenzi performer dès la 3e saison

Avatar de l’utilisateur
Lted
Cyclo du dimanche
 
Messages: 159
Localisation: Haut de France

Re: [L'idole Rwandais-06/2021] Je ne t'aime plus à l'italien

Messagepar Varkana » 21 Oct 2019, 12:06

Ca reste de belles victoires ! Hate de voir lce que ca va donner sur le TDF

Avatar de l’utilisateur
Varkana
Coureur pro
 
Messages: 1886
Localisation: Thionville

Re: [L'idole Rwandais-06/2021] Je ne t'aime plus à l'italien

Messagepar Warren Barguil » 21 Oct 2019, 21:53

Super l'article sur le Rwanda :up

Avatar de l’utilisateur
Warren Barguil
Champion en devenir
 
Messages: 12868

Re: [L'idole Rwandais-06/2021] Je ne t'aime plus à l'italien

Messagepar Norway » 31 Oct 2019, 14:01

Merci pour vos messages :ok:

Le récit est un peu plus calme ces derniers temps, fin de période et vacances derrière.
Bon là je suis malade comme un chien mais je vais essayer d'envoyer la suite aujourd'hui ;)

Avatar de l’utilisateur
Norway
Gregario
 
Messages: 2137

Chapitre 30: Champion du Rwanda

Messagepar Norway » 31 Oct 2019, 15:11

Chapitre 30 : Champion du Rwanda !

Jean-de-Dieu Murenzi a terminé le mois de juin par un voyage dans son pays afin d’y disputer les championnats nationaux du Rwanda. Plus précisément, il a seulement pris part à la course en ligne. Il a en effet estimé avoir besoin d’un certain temps de repos pour se remettre du long voyage vers Kigali et préparer au mieux la course en ligne masculine.

Grand bien lui fasse car il va s’imposer et remporter son premier maillot tricolore vert, jaune et bleu. Il ne va pas arborer son maillot dans l’immédiat car le jeune rwandais a décidé d’observer une coupure avant d’effectuer un stage en altitude chez lui à Musanze au sein de l’Africa Rising Cycling Center. L’objectif étant de préparer au mieux la fin de saison. Il a d’ailleurs confirmé par mail son programme de fin de saison aux administrateurs du gruppetto. Une fin de calendrier similaire à celle de l’année dernière.

Vuelta a Burgos
Tour du Limousin
Bretagne Classic
GP du Québec et de Montréal
Paris-Bourges
Paris-Tours


La Vuelta a Burgos est la course qui lui correspond le mieux en cette fin de saison cependant il sera en reprise et risque donc d’être un peu juste pour jouer le général. Du beau monde sera attendu avec Uran, Lopez, A.Yates, Sosa mais aussi son coéquipier et leader désigné Zakarin.
Pour la dernière du mois de septembre et d’octobre, « La Guêpe » souhaite se tester sur les classiques françaises assez particulières que sont la Bretagne Classic avec le ribinou et Paris-Tours et ses chemins de vignes avec le Limousin pour le mettre en condition.


Image
Arkéa a publié sur son compte twitter le maillot de Champion du Rwanda que portera désormais Jean-de-Dieu Murenzi et en profite pour remercier grandement le tricoteur Gaz.
Modifié en dernier par Norway le 31 Oct 2019, 16:40, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Norway
Gregario
 
Messages: 2137

Re: [L'idole Rwandais-Ch.30] Champion du Rwanda !

Messagepar Adramelech » 31 Oct 2019, 16:02

C'est bon ça 8)

Avatar de l’utilisateur
Adramelech
Gregario
 
Messages: 2270
Localisation: À l'apéro avec Cerbère et Lucifer

Re: [L'idole Rwandais-Ch.30] Champion du Rwanda !

Messagepar Coxo » 31 Oct 2019, 18:09

C'est pas marqué LS au milieu ? :noel:

Avatar de l’utilisateur
Coxo
Jersey rojo
 
Messages: 6609
Localisation: South Africa

Re: [L'idole Rwandais-Ch.30] Champion du Rwanda !

Messagepar Norway » 03 Nov 2019, 12:02

Coxo a écrit:C'est pas marqué LS au milieu ? :noel:


C'est bien Gaz qui me l'a envoyé :ok:

Avatar de l’utilisateur
Norway
Gregario
 
Messages: 2137


124 messages
Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité