[18] Huawei-FunPlus - Tour La Provence

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateur: Animateurs récits

[18] Huawei-FunPlus - Tour d'Indonésie

Messagepar locktar1989 » 11 Nov 2019, 06:13

Image

Image
Tour d'Indonésie
Continental 2.1
21 au 24 Janvier 2021

Histoire

Si la course a été créée en 2004, elle ne s'offre que sa 11ème édition en cette année 2021. Il faut dire que l'épreuve a souffert d'un manque de sponsoring. Annulé une première fois en 2007 suite à la décision du cigarrettier Philip Morris International de cesser son partenariat, le Tour d'Indonésie revient en 2008 grâce à l'arrivée de Speedy, du nom de l'accès haut débit de la société téléphonique indonésienne Telkom. Mais l'épreuve finit par connaître une nouvelle disette, plus longue cette fois-ci, entre 2012 et 2017. La course connait donc sa quatrième édition depuis son grand retour. Les deux derniers vainqueurs appartiennent à la même équipe: la chinoise Huawei qui a connu la gloire d'abord avec Irazusta puis Xiajin. Cette année encore, la formation chinoise apparaît comme favorite en venant avec leur nouveau leader: le colombien Martinez.

Effectif
José Araque, Nazaerbieke Bieken, Nils Eekhoff, Daniel Martinez, Kévin Rivera, Léo Vincent, Wouter Wippert

Startlist
Image

Résumé


Si l'équipe Huawei, grande favorite de l'épreuve, prend rapidement le contrôle du tempo du peloton, la formation chinoise perds vite sa place à l'avant du peloton à cause des très nombreuses attaques qui annulent les éventuels écarts. Et c'est le cas sur les trois premières étapes de ce Tour d'Indonésie. Si quelques hommes parviennent à s'enfuir chaque jour, le groupe de tête ne prend jamais plus de 2 minutes et le rythme ne faiblit jamais. Du coup, le peloton revient toujours très loin de l'arrivée et les organismes fatigués des coureurs entrainent de nombreuses cassures.

Si le scénario ne change jamais, c'est la finalité qui change légèrement. Le premier sprint massif tourne à l'affrontement entre trois hommes avec la victoire de Wippert (Huawei) devant Cotar (Asky) et Mahrt (Nex CCN). Le lendemain, on retrouve les deux premiers cités mais l'allemand est hors du coup, terminant loin dans le peloton. Par contre, c'est Cotar qui s'impose devant le néerlandais de l'équipe Huawei. Certainement vexé de s'être fait chiper la seconde étape, Wippert frappe fort au troisième jour en s'imposant largement devant ses adversaires.

Pour la quatrième et dernière étape, l'étape reine, la donne change avec cette ascension du col de Bedugul. Enfin, la donne change pour le scénario final mais pour les attaquants, c'est une redite. L'écart maximal autorisé est de 1'30. C'est à l'arrière que la course s'emballe. Cotar est victime d'une crevaison. Alors que le rythme est élevé, son équipe, Asky, n'envoie que deux hommes pour le seconder dans un éventuel retour au sein du peloton. Mais, les trois hommes n'y arrivent pas. D'ailleurs, Cotar perd ses deux aides de camp, il passe au premier sprint intermédiaire avec plus de 2 minutes de retard sur le peloton. Au pied du col de Bedugul, le maillot vert slovène n'a plus d'espoir de revenir. Il possède près de 4 minutes de retard. Les échappés, eux, sont déjà repris. A mi-pente, Vincent (Huawei) élève son rythme, son leader Martinez bien calé dans sa roue. Au sommet, le colombien passe en solitaire avec près de 3 minutes d'avance sur son coéquipier français qui possède une quinzaine de secondes d'avance sur un groupe de 7 hommes dont la principale menace Aguirre (Interpro). On y voit également un troisième Huawei, le champion du Costa Rica Rivera. Mais l'arrivée est loin, trop loin, de la fin de la descente. Si Martinez passe au dernier sprint intermédiaire avec toujours 3 minutes d'avance, il est seul et ne peut lutter contre des favoris qui s'associent. Il se fait reprendre à 8 km de l'arrivée. Malgré les malheurs de Cotar à l'arrière, c'est bel et bien un Asky qui s'impose avec Debesay. Avec sa deuxième place de l'étape, Rojas (Ningxia) s'offre la victoire au général. Après deux années de victoire de suite pour l'équipe Huawei, Martinez doit se contenter de la 4ème place.



Classements

Etape 1
NomÉquipeTemps
1Wippert WouterHuawei - FunPlus2h42'47"
2CotarAskym.t
3Mahrt FalkoNex CCN Cycling Teamm.t
4Novardianto JamalidinForca Amskins Racingm.t
5Astafyev StepanAstana Citym.t

Etape 2
NomÉquipeTemps
1Cotar LukaAsky2h34'43"
2Wippert WouterHuawei - FunPlusm.t
3Novardianto JamalidinForca Amskins Racingm.t
4Amagoi TatsukiPleiadesm.t
5Astafyev StepanAstana Citym.t

Etape 3
NomÉquipeTemps
1Wippert WouterHuawei - FunPlus4h48'34"
2Duval JulienSharjah Pro Cycling Teamm.t
3Rojas José JoaquinNingxia Sports Lottery - Livall Cycling Teamm.t
4Lamb RossTeam Sapura Cyclingm.t
5Amagoi TatsukiPleiadesm.t

Etape 4
NomÉquipeTemps
1Debesay MeksebAsky4h16'31"
2Rojas José JoaquinNingxia Sports Lottery - Livall Cycling Teamm.t
3Dancenko MantasHKSI Pro Cycling Teamm.t
4Schultz NickHenxiang Cycling Teamm.t
5Cepeda Jefferson AlexanderInterpro Stradalli Cyclingm.t

Général
NomÉquipeTemps
1Rojas José JoaquinNingxia Sports Lottery - Livall Cycling Team14h22'23"
2Debesay MeksebAsky+2"
3Dancenko MantasHKSI Pro Cycling Team+8"
4Martinez DanielHuawei - FunPlus+9"
5Garcia JhojanAsky+11"
6Astafyev StepanAstana City+12"
7Schultz NickHengxiang Cycling Teamm.t
8Cepeda Jefferson AlexanderInterpro Stradalli Cyclingm.t
9Garcia MarcosPleiadesm.t
10Vincent LéoHuawei - FunPlusm.t

Points
NomÉquipePoints
1Wippert WouterHuawei - FunPlus70
2Cotar LukaAsky55
3Rojas José JoaquinNingxia Sports Lottery - Livall Cycling Team45
4Novardianto JamalidinForca Amskins Racing33
5Astafyev StepanAstana City33

Montagne
NomÉquipePoints
1Torres PabloKFC Cycling Team20
2Martinez DanielHuawei - FunPlus16
3Moazemi ArvinPishgaman Cycling Team16
4Vincent LéoHuawei - FunPlus12
5Garcia JhojanAsky10

Jeunes
NomÉquipeTemps
1Dancenko MantasHKSI Pro Cycling Team14h22'31"
2Martinez DanielHuawei - FunPlus+1"
3Garcia JhojanAsky+3"
4Cepeda Jefferson AlexanderInterpro Stradalli Cycling+4"
5Vanhoucke HarmTeam Sapura Cyclingm.t

Equipes
NomTemps
1VIB Sports43h07'45"
2Interpro Stradalli Cyclingm.t
3Ningxia Sports Lottery - Livall Cycling Teamm.t
4Huawei - FunPlusm.t
5Hengxiang Cycling Team+4'16"


Réactions
  • Wouter Wippert: "Je suis content de lancer ma saison avec deux victoires et le maillot vert. J'espère continuer sur ce rythme."

  • Daniel Martinez: "Je suis forcément déçu de ne pas remporter l'épreuve, surtout quand je vois que l'équipe l'avait remporté depuis deux ans. L'arrivée était trop loin... Je n'aurais peut-être pas du forcer autant dans la montée du col pour garder Léo avec moi dans la vallée."

  • Franck Bouyer: "Je préfère retenir le niveau de Daniel en montagne et les victoires de Wouter plutôt que la déception de manquer le maillot jaune."

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

Re: [18] Huawei-FunPlus - Tour d'Indonésie

Messagepar Alessiocortez » 11 Nov 2019, 10:37

Wippert est pour une fois en forme , ca fait plaisir à voir ( quand on sait que IRL il n'a plus d'équipe :mrgreen: )

Alessiocortez
Poisson-pilote
 
Messages: 3149
Localisation: Torture Bernard Canetti

Re: [18] Huawei-FunPlus - Tour d'Indonésie

Messagepar locktar1989 » 11 Nov 2019, 13:26

En tant que troisième sprinteur pour faire les courses plus faibles du plateau, il fait le job, c'est sûr. Avec la montée en puissance de Lemmer, c'est pratique de l'avoir pour pouvoir assurer une présence et des victoires sur le circuit asiatique.

(Du coup, je vais l'appeler pour lui conseiller de signer dans une petite équipe chinoise ambitieuse :niais: )

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

[18] Huawei-FunPlus - Tropicale Amissa Bongo

Messagepar locktar1989 » 14 Nov 2019, 06:59

Image

Image
Tropicale Amissa Bongo
Continental 2.1
21 au 27 Janvier 2021

Histoire

Créée en 2006, cette course porte le nom de la défunte fille de l'ancien président du Gabon décédée en 1993. Parmi les 16 épreuves de l'Africa Tour, la Tropicale Amissa Bongo est la seule à être dans la catégorie 2.1. Ce niveau fait que c'est la seule course africaine accessibles aux équipes du World Tour. Cette concurrence pénalise légèrement les équipes du continent. Même si elles sont présentes, les coureurs africains ne se sont imposés qu'à 3 reprises sur les 15 éditions alors que les français ont raflé 9 éditions.

Effectif
Mikkel Bjerg, Tarcisio Caserta, Mingrun Chen, Geoffrey Keenan, Xin Li, Ryan Mullen, Roméo Proust

Startlist
Image

Résumé


Avec un mois de janvier chargé en course pour la formation chinoise, c'est une équipe Huawei de plus faible niveau qui se présente au départ de cette Tropicale Amissa Bongo. Bien décidé à chasser un accessit, Caserta (Huawei) s'échappe lors de toutes les premières étapes mais il se retrouve à la lutte avec l'équipe Bike Aid. C'est d'abord Jurgeleit qui prend le maillot avant de le céder à Caserta pour voir un autre Bike Aid lui piquer le maillot à la troisième étape avec Thurau.

Alors qu'on pouvait s'attendre à des sprints massifs lors de chaque étape, la première est chamboulée par la chute d'un Astana dans le final et ils ne sont que 9 à s'en sortir sans encombres. Bonne nouvelle pour les Huawei, ils sont trois: Chen, Bjerg et Mullen. L'arrivée étant trop proche, personne ne revient de l'arrière, ils sont même 7 à se disputer la victoire étant donné que deux équipiers se sont relevé pour limiter l'écart pour leur leader. Même si Mingrun Chen est le plus rapide, il butte sur le faux plat montant final. Il doit se contenter de la troisième marche du podium. C'est Ballerini (Astana) qui s'impose devant Chernetskiy (Caja Rural). L'afrique est à l'honneur lors des deux étapes suivantes avec un doublé du sud-africain Ryan Gibbons (Katusha).

La lutte pour le maillot à pois anime de nouveau la suite de l'épreuve avec Caserta qui reprend le maillot dès la 4ème étape mais il voit un autre adversaire venir dans la course lors de l'étape suivante en la personne de Shalunov (Gazprom) qui se replace à seulement 1 point de l'italien. Les deux arrivées se terminent de nouveau au sprint massif avec un Gibbons qui prend une sérieuse option sur le maillot rose du classement par points en terminant à chaque fois en troisième position. Le vainqueur n'étant pas le même, Brambilla (Trek) lors de la quatrième et Grosu (Mitchelton) pour la cinquième, le sud africain devance son dauphin de 16 points à deux étapes de la fin de l'épreuve.

Pour la sixième étape, Caserta est plus sage et il préfère rester autour de ses concurrents au maillot à pois, qui restent tranquillement dans le peloton. Du coup, l'italien ne participe pas à l'échappée du jour. D'ailleurs, deux fuyards se montrent plus malin que le peloton et même s'ils se font rattraper de justesse, ils terminent premier et deuxième de l'étape devant les sprinteurs du peloton. Il s'agit de Chevrier (AG2R) et Kreder (Sovac). Déception au sein de l'équipe Huawei qui voit Keenan dominer pour la première fois les autres sprinteurs du peloton en se classant troisième.

Si Caserta saute dans la roue de Thurau pour la dernière étape, les deux hommes n'arrivent pas à faire le trou et l'italien n'a pas la force de suivre l'offensive de Shalunov qui s'empare du maillot à pois en passant en tête de la première côte référencée du jour. Avec un peloton qui laisse filer les attaquants et deux côtes encore à passer, les rouleurs de l'équipe chinoise réagissent. Mullen, Bjerg et Proust s'associent et l'écart se réduit à grande vitesse, permettant à Caserta de passer en tête du second GPM de la journée pour reprendre le maillot à pois. L'italien assure son bien lors de la dernière côte en passant en seconde position alors que son adversaire russe, qui était le dernier à pouvoir lui contester le maillot, ne prend pas le moindre point. La journée sourit complètement à l'équipe Huawei qui voit Chen s'imposer au sprint massif.



Classements

Etape 1
NomÉquipeTemps
1Ballerini DavideAstana Pro Team3h50'37"
2Chernetskiy SergeyCaja Rural - Seguros RGAm.t
3Chen MingrunHuawei - FunPlusm.t
4Mullen RyanHuawei - FunPlusm.t
5Brambilla GianlucaTrek - Segafredom.t

Etape 2
NomÉquipeTemps
1Gibbons RyanTeam Katusha - Alpecin2h26'01"
2Lambrecht BjorgLeonidasm.t
3Calmejane LilianTeam Jumbo - Vismam.t
4Brambilla GianlucaTrek - Segafredom.t
5Bennett GeorgeTeam Jumbo - Vismam.t

Etape 3
NomÉquipeTemps
1Gibbons RyanTeam Katusha - Alpecin4h02'10"
2Lutsenko AlexeyAstana Pro Teamm.t
3Grosu Eduard MichaelMitchelton - Scottm.t
4Keenan GeoffreyHuawei - FunPlusm.t
5Lambrecht BjorgLeonidasm.t

Etape 4
NomÉquipeTemps
1Brambilla GianlucaTrek - Segafredo2h31'42"
2Lambrecht BjorgLeonidasm.t
3Gibbons RyanTeam Katusha - Alpecinm.t
4Chen MingrunHuawei - FunPlusm.t
5Bjerg MikkelHuawei - FunPlusm.t

Etape 5
NomÉquipeTemps
1Grosu Eduard MichaelMitchelton - Scott3h12'26"
2Gibbons RyanTeam Katusha - Alpecinm.t
3Edmondson AlexanderMitchelton - Scottm.t
4Lutsenko AlexeyAstana Pro Teamm.t
5Chernetskiy SergeyCaja Rural - Seguros RGAm.t

Etape 6
NomÉquipeTemps
1Chevrier ClémentAG2R La Mondiale2h59'34"
2Kreder WesleyTeam Sovacm.t
3Keenan GeoffreyHuawei - FunPlusm.t
4Chen MingrunHuawei - FunPlusm.t
5Lagkuti SergiyBike Aidm.t

Etape 7
NomÉquipeTemps
1Chen MingrunHuawei - FunPlus3h06'01"
2Lambrecht BjorgLeonidasm.t
3Barbin EnricoBardiani - CSFm.t
4Gibbons RyanTeam Katusha - Alpecinm.t
5Grosu Eduard MichaelMitchelton - Scottm.t

Général
NomÉquipeTemps
1Ballerini DavideAstana Pro Team22h08'21"
2Brambilla GianlucaTrek - Segafredom.t
3Chernetskiy SergeyCaja Rural - Seguros RGA+4"
4Calmejane LilianTeam Jumbo - Visma+6"
5Bjerg MikkelHuawei - FunPlusm.t
6Mullen RyanHuawei - FunPlus+10"
7Gibbons RyanTeam Katusha - Alpecin+14"
8Lambrecht BjorgLeonidas+26"
9Grosu Eduard MichaelMitchelton - Scott+30"
10Lutsenko AlexeyAstana Pro Team+38"

Points
NomÉquipePoints
1Gibbons RyanTeam Katusha - Alpecin100
2Lambrecht BjorgLeonidas92
3Chen MingrunHuawei - FunPlus82
4Grosu Eduard MichaelMitchelton - Scott60
5Brambilla GianlucaTrek - Segafredo59

Montagne
NomÉquipePoints
1Caserta TarcisioHuawei - FunPlus40
2Shalunov EvgenyGazprom - RusVelo36
3Thurau BjörnBike Aid25
4Jurgeleit EricBike Aid18
5Forminykh DaniilTailwind16

Jeunes
NomÉquipeTemps
1Bjerg MikkelHuawei - FunPlus22h08'27"
2Lambrecht BjorgLeonidas+20"
3Keenan GeoffreyHuawei - FunPlus+34"
4Proust RoméoHuawei - FunPlus+37"
5Irazusta KoikiliRally UHC Cycling+38"

Equipes
NomTemps
1Huawei - FunPlus66h25'33"
2Team Jumbo - Visma+1'08"
3Astana Pro Teamm.t
4AG2R La Mondiale+1'42"
5Tailwindm.t


Réactions
  • Mingrun Chen: "Heureusement que cette dernière étape m'a sourit. Chaque jour, je n'y arrivais pas mais là, j'avais les jambes et l'équipe a fait un travail formidable."

  • Mikkel Bjerg: "Ce top 5 et ce maillot blanc, je le dois clairement à la chute de la première étape. Sinon, il serait peut-être revenu à Lambrecht."

  • Franck Bouyer: "Cette victoire est venue tardivement mais le bilan de la course est finalement très bon. Deux maillots distinctifs, deux personnes dans le top 10 et une victoire d'étape. L'équipe n'était pas la mieux armé et nous sortons avec beaucoup de satisfaction."

Invitations: La montée de l'équipe Katusha va être compliquée. En effet, les invitations pour le Tour de France viennent de tomber et l'équipe russe n'y participera pas. Les organisateurs ont préférés conviés Arkéa, Direct Energie, Cofidis et Vital Concept.

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

[18] Huawei-FunPlus - Trofeo Serra de Tramuntana

Messagepar locktar1989 » 18 Nov 2019, 07:05

Image

Image
Trofeo Serra de Tramuntana
Continental 1.1
26 Janvier 2021

Histoire

C'est au cœur des Îles Baléares que se trouve ce Trophée, plus précisément sur l'île de Majorque, la plus grande de l'Archipel. 70% du PIB émanant de cette activité, Majorque est principalement connue pour son attrait touristique, à tel point que 7% des résidents permanents de l'île sont Allemands. Pourtant, aujourd'hui, c'est bel et bien de cyclisme que nous parlons avec le Trophée Serra de Tramuntana. Au départ composé de 5 classiques, le Challenge de Majorque s'est vu réduit à 4 manches aujourd'hui étant donné que les Trophées Soller et Deia ont fusionné pour former la course qui nous intéresse aujourd'hui. Cette course porte le nom de la région montagneuse au nord de l'île, la Serra de Tramuntana dont le nom provient directement de la tramontane, ce vent du nord qui souffle depuis la France.

Effectif
Nazaerbieke Bieken, Kevin Inkelaar, Rien Jorritsma, Xianjing Lyu, Liu Manduo, Daniel Martinez, Léo Vincent

Startlist
Image

Résumé
Soller - Deia
121.4 km



Alors que l'hiver touche toute l'hémisphère Nord du globe et que les courses s'exportent en Amérique du Sud, en Afrique et en Océanie, le Challenge de Majorque est un bon moyen de lancer la saison des courses espagnoles dans un endroit plutôt épargné par les températures glaciales et les chutes de neige. Deuxième des quatre trophées de ce Challenge, le Trophée Serra de Tramuntana lutte avec le Trophée Lloseta - Andratx pour le titre de celui qui offre le plus de pourcentage positif. En tout cas, c'est Bieken (Huawei) qui profite justement des premiers dénivelés pour attaquer. Il est suivi par De Laat (Guerciotti), Sinkeldam (Groupama), Soto (Caja Rural), Mercadal (Euskadi) et Bewley (UAE). Malgré une attaque en même temps que ses compagnons, l'australien n'est pas en mesure d'atteindre le sommet au sein du groupe de tête mais il profite de la descente pour s'y installer durablement. L'entente à l'avant est parfaite et chacun travaille pour faire vivre cette échappée mais la meute se joue d'eux en bloquant l'écart autour des 4 minutes. Les premiers fuyards du jour sont finalement repris pendant l'ascension du col, principale difficulté du parcours. Premiers car le peloton n'en a pas fini avec les attaquants. Il en reste un qui a l'espoir de s'imposer sans devoir lutter contre les têtes d'affiche du jour. C'est encore un Huawei, plus précisément Inkelaar, mais le néerlandais est seul et il se fait reprendre avant le sommet par le groupe des favoris. Ayant tout donné, il finira d'ailleurs par craquer. Au moment où Inkelaar lâche, ils sont encore 46 dans ce premier peloton. Ce chiffre restera identique jusqu'à l'arrivée. Chez Huawei, ils sont encore 4 à pouvoir espérer un bon résultat: Martinez, Lyu, Jorritsma et Vincent. Plus rapide que ses coéquipiers, c'est sur Jorritsma que les espoirs de l'équipe chinoise se porte mais le puncheur néerlandais n'arrive pas à faire mieux qu'une 8ème place. La victoire revient à Carapaz (Movistar) devant Latour (Jumbo) et Konrad (BORA). L'équatorien prouve qu'il est en forme en ce début de saison car c'est lui qui remportera le Trofeo Lloseta - Andratx, qui se déroule le lendemain de cette épreuve.


Classement

NomÉquipeTemps
1Carapaz RichardMovistar Team3h38'52"
2Latour PierreTeam Jumbo - Vismam.t
3Konrad PatrickBORA - hansgrohem.t
4Benoot TiesjTeam Jumbo - Vismam.t
5Qiuntana NairoMovistar Teamm.t
6Valverde AlejandroMovistar Teamm.t
7Mühlberger GregorBORA - hansgrohem.t
8Jorritsma RienHuawei - FunPlusm.t
9Burghardt MarcusBORA - hansgrohem.t
10Izagirre GorkaBORA - hansgrohem.t


Réactions
  • Rien Jorritsma: "Je suis déçu de ma performance, je dois vous avouer. J'ai pas été vigilant dans le final et j'étais très mal placé. Avec une erreur pareille, le top 10, c'est presque bien payé."

  • Franck Bouyer: "Rien manque encore un peu d'expérience, ça se ressent. Le Down Under et la course d'aujourd'hui ne sont véritablement que les premières courses où il est leader alors que ce n'est que sa seconde saison professionnelle. Le top 10 est au final un bon résultat, d'autant plus que l'équipe a animé la course avec Naz' dans l'échappée."


(J'ai fait des recherches pour notre cher Jorritsma car son prénom ne cessait de me perturber. Donc en néerlandais, Rien se prononce Rine et ça signifie "Celui qui enseigne" :prof: )

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

Re: [18] Huawei-FunPlus - Trofeo Serra de Tramuntana

Messagepar Bad_Neos » 18 Nov 2019, 20:54

J'ai presque envie de dire que tu t'es fait en grande partie bolossé sur la Tropicale et ça rappelle de bons souvenirs de début de partie 8) :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 8167
Localisation: "Taulier", présentateur d'une Vuelta Orocambolesque

Re: [18] Huawei-FunPlus - Trofeo Serra de Tramuntana

Messagepar locktar1989 » 18 Nov 2019, 21:00

On avait une petite équipe aussi. Chen est notre "4ème sprinteur". C'est déjà beau de le voir prendre une étape. J'avoue avoir clairement pris la course de haut en me disant qu'elle était moins importante à nos yeux que les autres en cours. Et vu que Xiajin ne reprend qu'à la mi-février, il fallait bien envoyer quelqu'un :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

[18] Huawei-FunPlus - CEGORR

Messagepar locktar1989 » 21 Nov 2019, 05:52

Image

Image
Cadel Evans Great Ocean Road Race
World Tour
27 Janvier 2021

Histoire

Contrairement à d'autres courses qui portent le nom d'un cycliste décédé pour lui rendre hommage, cette épreuve a été créée à l'initiative de Cadel Evans lui-même. Elle est née en 2015 et se déroule autour de Geelong dans l'état de Victoria, au Sud Est de l'Australie. Elle a connu une ascension fulgurante passant de la catégorie 1.1 au World Tour en seulement trois ans, en passant bien entendu par le 1.HC. Contrairement au Down Under où les Australiens ont brillé avec un maximum de victoires, il n'y a que Mc Carthy qui s'est imposé à domicile contre 4 Européens.

Effectif
Cees Bol, Robert Lemmer, Junshan Qi, Thomas Scully, Fang Wang, Jason Wilkes, Wouter Wippert

Startlist
Image

Résumé
Geelong - Geelong
175.5 km



A domicile, l'équipe Mitchelton-Scott a le désir de se montrer à tel point qu'elle envoie deux hommes à l'avant en la personne de Hindley et Lake. La Sunweb, elle aussi, a fait le choix d'envoyer deux australiens dans l'échappée: Hamilton et Storer. Le reste du groupe de tête est composé de Diaz de chez Dimension Data et le champion du kazakhstan Shishelov (Astana). Si l'écart grandit vite, le peloton s'assure que l'écart stagne autour de 3'30. Cette classique, pourtant catégorisé comme plate, fait souffrir les organismes dans le final. Chez Huawei, notamment, on voit ses hommes se fatiguer et on commence à craindre une catastrophe pour le résultat final. Les fuyards sont finalement repris à 20 km de l'arrivée. Pourtant, Kennaugh (Ineos) y croit encore dans le final, il attaque à 8 km de l'arrivée mais l'anglais, en solitaire, n'est pas en mesure de lutter face aux Jumbo qui sont encore présents en nombre. C'était prévisible mais les Huawei sont peu présents. En vérité, il n'en reste plus qu'un seul dans le groupe de tête et c'est le champion de Nouvelle Zélande Jason Wilkes. Mais le jeune homme n'est pas en mesure de figurer dans le haut du classement, il termine 34ème. Il n'y a pas que chez Huawei que les puncheurs font mieux que les sprinteurs. C'est Thomas (Ineos) qui s'impose. Malheureusement pour Teunissen (Jumbo), il ne dépasse Ulissi (Groupama) qu'après le passage de la ligne d'arrivée. Le néerlandais doit donc se contenter de la dernière marche du podium derrière l'anglais et l'italien. Les Huawei rentrent dans le bus la tête bien basse.


Classement

NomÉquipeTemps
1Thomas GeraintTeam Ineos4h12'04"
2Ulissi DiegoGroupama - FDJm.t
3Teunissen MikeTeam Jumbo - Vismam.t
4Renshaw MarkTeam Dimension Datam.t
5Molard RudyGroupama - FDJm.t
6Roglic PrimozTeam Jumbo - Vismam.t
7Colbrelli SonnyTeam Bahrain Meridam.t
8Campenaerts VictorDeceuninck - Quick Stepm.t
9Tratnik JanDeceuninck - Quick Stepm.t
10Viviani EliaTeam Bahrain Meridam.t
--------
34Wilkes JasonHuawei - FunPlusm.t


Réactions
  • Franck Bouyer: "Ce qui s'est passé est une honte! L'équipe a été inexistante. Je crois que c'est notre pire prestation depuis la création de l'équipe. Dire que ça arrive en World Tour.... Ceux qui étaient présents aujourd'hui ont intérêt à se réveiller s'ils veulent revoir le World Tour cette saison."

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

[18] Huawei-FunPlus - Tour de San Juan

Messagepar locktar1989 » 25 Nov 2019, 06:42

Image

Image
Tour de San Juan
Continental 2.1
27 Janvier au 3 Février 2021

Histoire

Même si la course a été créée en 1982, ce n'est qu'à partir de 2017 que l'épreuve entre dans le calendrier de l'UCI America Tour, elle y est d'ailleurs la seule course disputée en argentine. Le tour s'ouvrant à l'internationalité, les argentins, qui avaient pourtant remporté toutes les éditions depuis sa création sauf celle de 1983, ne s'y sont pas imposé depuis cette date. Il faut dire que le cyclisme argentin peine encore à se faire un nom au niveau international. Avec la descente de Sepulveda en Continental, ils ne sont que trois argentins à rouler pour une équipe World Tour: Maximiliano Richeze pour Astana, Nicola Tivani pour CCC et Daniel Diaz pour Dimension Data.

Effectif
José Araque, John Barthe, Jaakko Hänninen, Dietmar Jerat, Kevin Rivera, Vincent ten Caat

Startlist
Image

Résumé


Avec une équipe sans aucun sprinteur, la première étape bien calme pour l'équipe Huawei. Ce n'est pas très habituel pour eux et leur expérience des trains de sprints leur permettent de toujours replacer Hänninen idéalement pour qu'il ne subisse pas de cassures dans les dernières kilomètres. Surtout que la concurrence est solide pour le jeune finlandais. Si le vainqueur, Ackermann (BORA), est plutôt logique, le reste du podium est une belle surprise avec Jansen (Ineos) et Avila (EPM). Hodeg (Deceuninck) a lancé trop vite et il doit se contenter de la 4ème place.

Pour la deuxième étape, qui se termine en circuit, la donne est différente étant donné qu'il y a une côte à quelques mètres de l'arrivée. Huawei se montre aussi plus offensive avec un Jerat qui est le plus offensif pour former l'échappée du jour. L'allemand s'empare d'ailleurs du maillot rouge au bout de cette succession de côté. La dernière est à mettre au crédit de son leader Hänninen qui, malgré ce passage en tête, ne parvient pas à faire le trou. Il doit se contenter de la 5ème place alors que Froome (Ineos) s'empare déjà du maillot de leader du général.

L'anglais récidive dès le lendemain en s'imposant sur le chrono. Si Pinot (Groupama) passe un peu à côté en déboursant plus d'une minute sur le vainqueur, les français font parler d'eux avec un Yoann Paillot (Groupama) qui reste leader une bonne partie de la journée jusqu'à se faire battre par Roux (Deceuninck). Ce dernier n'est d'ailleurs dépassé que par Froome. Chez Huawei, si Hänninen limite la casse dans un exercice qu'il n'aime pas en terminant avec 1'09 de plus que le maillot vert, on note une grosse performance du jeune allemand de la formation. Jerat se classe en 10ème position de l'étape avec seulement 37 secondes de perdue sur Froome.

A la veille de l'étape reine, les favoris ne se dévoilent pas sur la 4ème étape. Il faut dire que le profil ne s'y prête pas. En participant à l'échappée, Jerat augmente son avance au classement de la montagne mais l'allemand et ses compagnons ne rallieront pas l'arrivée en vainqueurs. C'est une nouvelle fois au sprint massif que l'étape se joue avec une nouvelle victoire de Ackermann devant Hodeg et un solide Avila qui s'offre une seconde troisième place.

Dans l'étape qui se termine au sommet de l'Alto de Colorado, le scénario de l'échappée ne change pas. Jerat est présent. Loin devant alors qu'on offre les derniers points pour le classement de la montagne, l'allemand s'arrange avec ses compagnons pour passer en tête des différents GPM sans avoir besoin de lutter. Il valide ainsi son maillot sans devoir craindre un retour du vainqueur de l'étape. Les favoris entrent dans la danse mais ils doivent se frotter dans un premier temps au gros relais de Barthe (Huawei) qui parvient à annuler la première offensive sans que son leader n'est à s'affoler. Pinot passe ensuite à l'offensive avec le finlandais dans sa roue mais le français s'est découvert trop tôt. Il n'est pas en mesure de suivre quand Froome passe à l'attaque. C'est aussi le cas de son ex-coéquipier Gaudu (Direct Energie). Si le maillot vert s'offre une nouvelle victoire, les favoris se neutralisent en terminant groupé à 8, avec Hänninen qui fait office de voiture balai. Le finlandais s'empare alors du maillot bleu de meilleur jeune.

Avec deux étapes plates pour conclure ce Tour de San Juan, on s'imagine deux sprints massif mais c'est sans compter sur une côte lors de l'avant dernière étape. Hänninen, malgré son maillot distinctif, veut frapper un grand coup. Il se sert de cette pente pour porter une attaque et prendre une vingtaine de secondes d'avance. Cet écart sera suffisant pour lui permettre de s'imposer au nez et à la barbe des sprinteurs. Par contre, la dernière étape n'offrira aucune surprise. Les sprinteurs se sont bien affrontés pour la victoire avec une victoire pour l'équipe Deceuninck. Avec deux gros sprinteurs présents, on aurait pu craindre une hostilité entre les deux hommes mais la hiérarchie est clairement établie avec un Jakobsen qui a complètement coupé son effort dans les derniers mètres pour permettre à Hodeg de s'imposer.



Classements

Etape 1
NomÉquipeTemps
1Ackermann PascalBORA - hansgrohe3h47'34"
2Jansen Amund GrondahlTeam Ineosm.t
3Avila EdwinEPM Cycling Teamm.t
4Hodeg Alvaro JoséDeceuninck - Quick Stepm.t
5Cort Nielsen MagnusTeam Sunwebm.t

Etape 2
NomÉquipeTemps
1Froome ChrisTeam Ineos4h23'00"
2Izagirre IonEF Education First Pro Cycling Teamm.t
3Kreuziger RomanDeceuninck - Quick Stepm.t
4Yates SimonDeceuninck - Quick Stepm.t
5Hänninen JaakkoHuawei - FunPlusm.t

Etape 3
NomÉquipeTemps
1Froome ChrisTeam Ineos13'59"
2Roux AnthonyDeceuninck - Quick Step+23"
3Oomen SamTeam Sunweb+24"
4Van Baarle DylanTeam Ineosm.t
5Yates SimonDeceuninck - Quick Step+26"

Etape 4
NomÉquipeTemps
1Ackermann PascalBORA - hansgrohe4h31'52"
2Hodeg Alvaro JoséDeceuninck - Quick Stepm.t
3Avila EdwinEPM Cycling Teamm.t
4Petit AdrienDirect Energiem.t
5Quindos LiberoEquipo Continental Municipalidad de Pocitom.t

Etape 5
NomÉquipeTemps
1Froome ChrisTeam Ineos4h30'26"
2Formolo DavideMovistar Teamm.t
3Yates SimonDeceuninck - Quick Stepm.t
4Bilbao PelloTeam Sunwebm.t
5Oomen SamTeam Sunwebm.t

Etape 6
NomÉquipeTemps
1Hänninen JaakkoHuawei - FunPlus3h34'07"
2Jakobsen FabioDeceuninck - Quick Stepm.t
3Hodeg Alvaro JoséDeceuninck - Quick Stepm.t
4Ackermann PascalBORA - hansgrohem.t
5Gaudu DavidDirect Energiem.t

Etape 7
NomÉquipeTemps
1Hodeg Alvaro JoséDeceuninck - Quick Step3h18'32"
2Ackermann PascalBORA - hansgrohem.t
3Quindos LiberoEquipo Continental Municipalidad de Pocitom.t
4Reza KevinGroupama - FDJm.t
5Gazzoli MicheleMatrix Powertagm.t

Général
NomÉquipeTemps
1Froome ChrisTeam Ineos24h19'10"
2Yates SimonDeceuninck - Quick Step+42"
3Oomen SamTeam Sunweb+44"
4Izagirre IonEF Education First Pro Cycling Team+53"
5Formolo DavideMovistar Team+56"
6Buchmann EmanuelBORA - hansgrohe+1'09"
7Bilbao PelloBORA - hansgrohe+1'15"
8Hänninen JaakkoHuawei - FunPlus+1'20"
9Pinot ThibautGroupama - FDJ+2'02"
10Poels WoutTeam Ineos+2'26"

Points
NomÉquipePoints
1Ackermann PascalBORA - hansgrohe100
2Froome ChrisTeam Ineos93
3Hodeg Alvaro JoséDeceuninck - Quick Step81
4Yates SimonDeceuninck - Quick Step59
5Izagirre IonEF Education First Pro Cycling Team56

Montagne
NomÉquipePoints
1Jerat DietmarHuawei - FunPlus62
2Gonzalez FreddyStart Team Gusto28
3Vervaeke LouisTeam Sunweb20
4Zoetebier FritsAsociacion Civil Mardan18
5Froome ChrisTeam Ineos16

Jeunes
NomÉquipeTemps
1Hänninen JaakkoHuawei - FunPlus24h20'30"
2Gaudu DavidDirect Energie+1'10"
3Corneille EwoutInteja Dominican Cycling Team+1'19"
4Florez Miguel EduardoBicicletas Strongman Colombia Coldeportes+2'51"
5Barthe JohnHuawei - FunPlus+3'12"

Equipes
NomTemps
1Team Ineos73h02'10"
2BORA - hansgrohe+2'11"
3Team Sunweb+2'33"
4EF Education First Pro Cycling Team+3'26"
5Huawei - FunPlus+4'14"


Réactions
  • Jaakko Hänninen: "Je suis content de mon niveau en montagne, j'ai pu tenir la roue des meilleurs, c'est encourageant pour la suite de la saison. Ma victoire, c'était un peu une réaction d'orgueil pour repartir en ayant au moins pu lever les bras."

  • Dietmar Jerat: "J'étais en grande forme lors du chrono. J'ai tout donner. J'avoue quand même être surpris de terminer dans le top 10. Ce maillot de meilleur grimpeur, je vais le garder précieusement, je ne suis pas sûr que la collection sera très grande donc il est significatif."

  • Franck Bouyer: "C'est encore un bon résultat pour l'équipe avec nos deux maillots distinctifs. Jaakko a vraiment une lacune en contre-la-montre. S'il n'avait déboursé que la moitié de son temps, il serait sur le podium... Il y a encore beaucoup de travail pour lui."

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

Re: [18] Huawei-FunPlus - Tour de San Juan

Messagepar Bad_Neos » 25 Nov 2019, 23:02

Ah dès qu'on passe en World Tour c'est plus compliqué hein. 30e en Australie = 90e en Europe, ça va être croustillant :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 8167
Localisation: "Taulier", présentateur d'une Vuelta Orocambolesque

Re: [18] Huawei-FunPlus - Tour de San Juan

Messagepar locktar1989 » 26 Nov 2019, 06:53

Hop hop hop, on a quand même eu un top 5 en Australie aussi, non mais :twisted:

Et puis, là, nous avons évidemment fait exprès, les mines déçues et la colère, c'était de l'actor studio :niais:

Si on domine tout d'entrée, nos adversaires vont nous envoyer AMA et c'est long et chiant de prouver qu'on est clean. Du coup, on laisse le soin à Xiajin de tout défoncer et les autres font semblant d'être mauvais :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

[18] Huawei-FunPlus - Herald Sun Tour

Messagepar locktar1989 » 28 Nov 2019, 06:32

Image

Image
Herald Sun Tour
Continental 2.1
30 Janvier au 3 Février 2021

Histoire

La course a été dominée pendant 30 ans par les australiens. Il faut dire que la course n'a été reconnue par l'UCI qu'à partir de 2005. Les premières éditions étaient donc ouvertes aux amateurs, Keith Rowley, le premier vainqueur en 1952, était éleveur de moutons. Courue jusqu'en 2011 en octobre, elle a été déplacée en janvier pour se disputer pendant l'été australien.

Effectif
Mikkel Bjerg, Mingrun Chen, Geoffrey Keenan, Robert Lemmer, Junshan Qi, Thomas Scully, Jason Wilkes

Startlist
Image

Résumé


C'est la dernière course de l'UCI Oceania Tour accessible aux équipes World Tour et c'est par conséquent la dernière course de la campagne d'Océanie de l'équipe Huawei. Campenaerts (Deceuninck), l'ancien champion du monde de la discipline, prouve son statut de favori en s'imposant d'entrée. Chez Huawei, Scully se montre en forme comme c'est le cas sur les contre-la-montre depuis le début de cette saison en se classant 9ème avec 17 secondes de retard sur le vainqueur. Il est imité par le jeune Bjerg qui se montre déjà comme une solide recrue en seulement un mois de présence.

Pour la seconde étape, avec des fuyards repris à 40 km de l'arrivée, les favoris s'étripent dans la dernière côte de la journée. Molard (Groupama) passe à l'attaque, suivi dans un premier temps par Bjerg (Huawei). Si le jeune danois n'arrive pas au sommet en tête, le français file vers la victoire, gardant plus de 20 secondes d'avance à l'arrivée. Côté peloton, il ne termine qu'à une trentaine d'unités dont 4 Huawei: Bjerg, Lemmer, Keenan et Wilkes. Mais c'est un ancien de la maison qui règle le sprint de ce groupe: Ethan Hayter (Deceuninck).

Les deux étapes suivantes sont une affaire de sprinteurs. La troisième étape revient à Robert Lemmer (Huawei) qui peut remercier, en plus de ses qualités personnelles, ses coéquipiers pour le magnifique train formé. Pour preuve de cette force, son poisson-pilote Chen s'offre la troisième place. C'est ensuite Bouhanni (Dimension Data) qui s'impose sous des trompes d'eau devant Lemmer et Merlier (Katusha).

Si Lemmer est intéressé par le maillot vert en s'échappant, il est bloqué par l'équipe Groupama qui roule. Le néerlandais est repris au bas de la première descente mais il ne renonce pas au maillot vert. En effet, un seul homme reste à l'avant au premier sprint intermédiaire permettant à Lemmer de prendre la seconde place alors que Bouhanni est lâché. Ensuite, Keenan et Scully s'associent pour revenir sur l'homme de tête, ce qui est chose faite à 2 km sur sprint intermédiaire. Le sprinteur néerlandais revient alors au même nombre de points que le français mais c'est bien Lemmer qui s'offre le maillot. Ce n'est pas le seul maillot que l'équipe chinoise ramène dans ses valises: Wilkes passe en tête au sommet de la seconde côte et, à l'image de son coéquipier, il revient au même nombre de points que l'ancien porteur, Hoover (McDonalds). Le règlement est clair, c'est bien le néo-zélandais qui remporte le maillot. Pour l'arrivée, la Groupama se montre plus forte que toutes les autres. Molard s'offre une nouvelle victoire devant son coéquipier Ulissi. Les deux hommes se font le luxe de terminer avec une dizaine de secondes d'avance sur le reste des favoris.



Classements

Etape 1
NomÉquipeTemps
1Campenaerts VictorDeceuninck - Quick Step10'15"
2Bond HamishTeam Katusha - Alpecin+9"
3Gaudin DamienAG2R La Mondiale+11"
4Pedersen MadsTeam Dimension Datam.t
5Würtz Schmidt MadsTeam Katusha - Alpecin+13"

Etape 2
NomÉquipeTemps
1Molard RudyGroupama - FDJ3h11'18"
2Hayter EthanDeceuninck - Quick Step+24"
3Bouhanni NacerTeam Dimension Datam.t
4Trentin MatteoMitchelton - Scottm.t
5Ulissi DiegoGroupama - FDJm.t

Etape 3
NomÉquipeTemps
1Lemmer RobertHuawei - FunPlus3h29'03"
2Merlier TimTeam Katusha - Alpecinm.t
3Chen MingrunHuawei - FunPlusm.t
4Bouhanni NacerTeam Dimension Datam.t
5McLay DanielTeam Ineosm.t

Etape 4
NomÉquipeTemps
1Bouhanni NacerTeam Dimension Data4h14'40"
2Lemmer RobertHuawei - FunPlusm.t
3Merlier TimTeam Katusha - Alpecinm.t
4Soto Nelson AndresCaja Rural - Seguros RGAm.t
5Walscheid MaxTeam Sunwebm.t

Etape 5
NomÉquipeTemps
1Molard RudyGroupama - FDJ5h11'25"
2Ulissi DiegoGroupama - FDJm.t
3Stybar ZdenekDeceuninck - Quick Step+9"
4Dillier SilvanAG2R La Mondialem.t
5Conti ValerioUAE - Team Emiratesm.t

Général
NomÉquipeTemps
1Molard RudyGroupama - FDJ16h16'42"
2Campenaerts VictorDeceuninck - Quick Step+32"
3Pedersen MadsTeam Dimension Data+43"
4Ulissi DiegoGroupama - FDJ+44"
5Würtz Schmidt MadsTeam Katusha - Alpecin+45"
6Delanoe JohnAG2R La Mondialem.t
7Dillier SilvanAG2R La Mondiale+49"
8Bjerg MikkelHuawei - FunPlusm.t
9Gonçalves JoséTeam Katusha - Alpecinm.t
10Boasson Hagen EdvaldTeam Dimension Data+50"

Points
NomÉquipePoints
1Lemmer RobertHuawei - FunPlus55
2Bouhanni NacerTeam Dimension Data55
3Molard RudyGroupama - FDJ50
4Ulissi DiegoGroupama - FDJ42
5Dillier SilvanAG2R La Mondiale38

Montagne
NomÉquipePoints
1Wilkes JasonHuawei - FunPlus10
2Hoover GavinTeam McDonalds Donwunder10
3Trentin MatteoMitchelton - Scott8
4Sagan JurajPro Racing Sunshine Coast Team8
5Mas Bonet Lluis GuillermoCaja Rural - Seguros RGA6

Jeunes
NomÉquipeTemps
1Delanoe JohnAG2R La Mondiale16h17'27"
2Bjerg MikkelHuawei - FunPlus+4"
3Wilkes JasonHuawei - FunPlus+28"
4Hindley JaiMitchelton - Scott+41"
5Hayther EthanDeceuninck - Quick Step+1'26"

Equipes
NomTemps
1Team Dimension Data48h52'29"
2Groupama - FDJ+1'13"
3AG2R La Mondiale+1'19"
4Deceuninck - Quick Step+1'27"
5Team Ineos+2'01"
------
7Huawei - FunPlus+2'55"


Réactions
  • Mikkel Bjerg: "Je suis très content de mon début de saison. J'ai les jambes. Bien sûr, j'aurais aimé remporter une victoire mais c'est toujours plaisant de figurer dans le top 10 face à des pointures."

  • Jason Wilkes: "Je voulais faire mieux que ça... Je n'ai jamais réussi à suivre Molard quand il attaquait... Ce maillot à pois, c'est un peu un lot de consolation."

  • Franck Bouyer: "Ne pas repartir bredouille, c'est toujours bon pour les points de l'équipe. On aimerait gagner les courses, c'est sûr mais on peut se satisfaire des différents maillots."

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

[18] Huawei-FunPlus - Chpts Colombie

Messagepar locktar1989 » 02 Déc 2019, 06:26

Image

Image
Championnats de Colombie
31 Janvier et 3 Février 2021

Histoire

L'histoire du cyclisme colombien est souvent associée à la montagne. Elle a connue son essor vers la fin des années 1980 avec notamment Lucho Herrera qui a remporté la Vuelta en 1987 ainsi que 5 classements de la montagne sur les trois Grands Tours. Si les Colombiens ont ensuite subit un léger déclin malgré la présence de quelques noms tel que Santiago Bottero, ils sont de retour depuis quelques années. Il y a toujours des grands grimpeurs à l'image de Lopez ou Quintana mais ils ont aussi su progresser dans l'exercice du contre-la-montre tels que Bernal ou Martinez. De nouveaux profils ont émergés avec les sprinteurs que sont Gaviria et Hodeg. La Colombie est devenue une des nations de référence.

Effectif
Daniel Martinez

Startlist
Image

Résumé


Malgré l'importance d'un titre de champion, plusieurs colombiens n'ont pas fait le déplacement. C'est le cas de Hodeg (Deceuninck) retenu sur le Tour de San Juan ou encore Aguirre (Interpro). Le jeune sprinteur de l'équipe belge n'avait que peu d'espoir de repartir avec un maillot à la vue du profil du championnat mais Aguirre peut regretter le choix de son équipe.

Si les départs s'enchainent pour le contre-la-montre et que le classement se modifie régulièrement, ce n'est que lorsque Miguel Angel Lopez (Mitchelton) s'élance que le maillot de champion est en jeu. Ils sont 6 à prétendre au titre et Martinez (Huawei) prouve dès le premier intermédiaire qu'il est en forme en repoussant Bernal (Leonidas) et Quintana (Movistar) de près de 20 secondes mais c'est Contreras (Astana) qui fait sa loi en prenant la tête avec 9 secondes d'avance. Au deuxième intermédiaire, la lutte tourne tourne au duel entre Contreras et Martinez qui restent dans un écart sensiblement identique alors que l'écart se creuse avec les autres. Malheureusement pour le pensionnaire de l'équipe kazakh, le dernier secteur est composé d'un long faux plat montant. Martinez l'avale sans freiner alors que son adversaire peine un peu plus. C'est finalement le nouveau leader de la formation Huawei qui s'offre le maillot avec 14 secondes sur son dauphin alors que Bernal et Quintana sont repoussé autour de la minute.

Si 5 hommes attaquent dès le début de la course sur route, la présence de Martinez, qui surfe sur sa bonne forme du chrono, force 3 hommes à se relever. Le récent champion du chrono les imite également face à la chasse menée par les UAE. Par contre, ce n'est pas le cas de Paredes (Zenu) qui poursuit en solitaire. Personne ne viendra d'ailleurs le rejoindre pour le seconder dans cette galère. Son avance maximale atteint 4'30 mais les UAE sont vigilants. Une grosse chute frappe l'avant du peloton, la plupart du peloton est à terre dont Martinez. Avec Henao (UAE), toujours accompagné de ses coéquipiers, ou encore Lopez (Mitchelton) qui se trouvent encore dans le premier groupe, le retour des malheureux semble bien compliqué, voir impossible vu l'approche de l'arrivée. Pourtant, un groupe parvient à revenir avec Martinez en son sein. Mais il est épuisé, il n'arrive pas à suivre l'attaque des quelques favoris épargnés par la chute. Cité parmi les favoris du jour, il ne cumulera pas les deux maillots de champions, parvenant tout de même à prendre la 13ème place. C'est Lopez qui s'impose devant Higuita (Rally) et Henao.



Classements

ITT
NomÉquipeTemps
1Martinez DanielHuawei - FunPlus41'40"
2Contreras RodrigoAstana Pro Team+14"
3Bernal EganLeonidas+59"
4Quintana NairoMovistar Team+1'01"
5Uran RigobertoEF Education First Pro Cycling Team+1'20"
6Lopez Miguel AngelMitchelton - Scott+1'26"
7Rodriguez RivelinoCanel's - Specialized+1'44"
8Pantano JarlinsonTailwind+1'52"
9Vargas WalterBicicletas Strongman Colombia Coldeportes+2'00"
10Gaviria FernandoUAE - Team Emirates+2'20"


RR
NomÉquipeTemps
1Lopez Miguel AngelMitchelton - Scott5h18'01"
2Higuita Sergio AndresRally UHC Cyclingm.t
3Henao Sergio LuisUAE - Team Emiratesm.t
4Bernal EganLeonidasm.t
5Sosa Ivan RamiroTeam Ineos+21"
6Quintana NairoMovistar Team+37"
7Pantano JarlinsonTailwindm.t
8Uran RigobertoEF Education First Pro Cycling Teamm.t
9Betancur Carlos AlbertoMovistar Teamm.t
10Restrepo JhonatanManzana Postobonm.t
--------
13Martinez DanielHuawei - FunPlus+1'20"


Réactions
  • Daniel Martinez: "Je pense que j'ai prouvé sur le chrono à Bernal, Quintana et Uran que je ne suis pas partit chez Huawei pour être un leader de top 10. Je serais présent pour lutter contre eux."

  • Franck Bouyer: "C'est un soulagement de voir que Danny n'est pas blessé suite à sa chute. Ca aurait été catastrophique. Tout seul, il n'avait pas moyen de rentrer en bonne condition pour lutter pour le maillot. Il va pouvoir porter le maillot de champion du chrono en prouvant qu'il était en forme. Tout n'est donc pas à jeter."


INFO: L'élection du récit du mois est ouverte, n'hésitez pas à aller y faire un tour :ok:

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

[18] Huawei-FunPlus - Tour La Provence

Messagepar locktar1989 » 05 Déc 2019, 05:25

Image

Image
Tour Cycliste International La Provence
Continental 2.1
14 au 17 Février 2021

Histoire


C'est une course très jeune dans le calendrier professionnel. Créée en 2016 par le journal La Provence, cette épreuve est là pour construire une nouvelle tradition cycliste dans la région après les disparitions du Tour du Vaucluse et du Tour du Sud-Est. Le journal a mis cette course dans les mains de Serge Pascal, qui est aussi l'organisateur du Tour du Haut-Var. A l'image des épreuves françaises de se déroulant pendant le mois de février, elle est souvent considérée comme une course préparatoire au Paris-Nice, la première épreuve World Tour par étapes en Europe.

Effectif
Mikkel Bjerg, Rien Jorritsma, Robert Lemmer, Ryan Mullen, Thomas Scully, Wouter Wippert

Startlist
Image

Résumé


Si Würtz Schmidt (Katusha) surfe sur la vague de son bon début de saison en prenant rapidement le haut du classement provisoire du chrono inaugural, il s'est fait dépasser de deux secondes par un surprenant Romain Seigle (St Michel). Le français résiste très longtemps à cette place, même après le passage de spécialistes tels que Mullen (Huawei) ou Ladagnous (EF). La petite équipe française de 3ème division va y croire longtemps jusqu'au passage de Campenaerts (Deceuninck) qui remet les choses en place en battant Seigle. Finalement, le belge devrait s'incliner face à Tony Martin (Jumbo) qui prouve à 35 ans qu'il est encore une référence de la discipline.

Favori de la seconde étape, Robert Lemmer (Huawei) prouve une nouvelle fois qu'il a du mal à concrétiser depuis que son statut à augmenter au sein de son équipe. Il n'arrive pas à faire mieux que 4ème alors qu'il avait été parfaitement emmené par son équipe. Fort heureusement, le néerlandais sauve l'honneur en s'emparant de la 4ème étape de justesse, dépassé par Alaphilippe (Deceuninck) juste après la ligne. Parti en échappée lors de la troisième étape, il s'offre le maillot de meilleur sprinteur par la même occasion. Avec cette victoire, Lemmer porte son capital de succès à seulement 2 en 16 jours de course.

L'arrivée au Col de l'Espigoulier lors de la troisième étape est le juge de paix de cette épreuve. Alaphilippe attaque dès le pied, suivi par une dizaine de favoris. Encore accompagné de son coéquipier Bjerg, Jorritsma (Huawei) ne s'affole pas, grimpant progressivement vers le sommet. Les deux hommes remontent peu à peu au classement. Si Alaphilippe s'impose en solitaire avec une quinzaine de secondes d'avance sur Lutsenko (Astana), Jorritsma parvient à se hisser à la 5ème place de l'étape. Malheureusement, son mauvais prologue ne lui offre qu'une 8ème place au général, suffisant pour remporter le maillot de meilleur jeune.



Classements

Etape 1
NomÉquipeTemps
1Martin TonyTeam Jumbo - Visma7'33"
2Campenaerts VictorDeceuninck - Quick Step+3"
3Grossschartner FelixEF Education First Pro Cycling Team+4"
4Seigle RomainSt Michel - Auber 93+6"
5Oliveira NelsonMovistar Teamm.t

Etape 2
NomÉquipeTemps
1Teunissen MikeTeam Jumbo - Visma4h10'11"
2Touze DamienDeceuninck - Quick Stepm.t
3Bokeloh JonasWanty - Groupe Gobertm.t
4Lemmer RobertHuawei - FunPlusm.t
5Sinkeldam RamonGroupama - FDJm.t

Etape 3
NomÉquipeTemps
1Alaphilippe JulianDeceuninck - Quick Step3h52'07"
2Lutsenko AlexeyAstana Pro Team+14"
3Mohoric MatejTeam Bahrain Merida+56"
4Caruso DamianoTeam Bahrain Merida+1'13"
5Jorritsma RienHuawei - FunPlus+1'21"

Etape 4
NomÉquipeTemps
1Lemmer RobertHuawei - FunPlus4h14'38"
2Alaphilippe JulianDeceuninck - Quick Stepm.t
3Vichot ArthurVital Concept - B&B Hotelsm.t
4Lutsenko AlexeyAstana Pro Teamm.t
5Pasqualon AndreaTeam Katusha - Alpecinm.t

Général
NomÉquipeTemps
1Alaphilippe JulianDeceuninck - Quick Step12h24'32"
2Lutsenko AlexeyAstana Pro Team+15"
3Mohoric MatejTeam Bahrain Merida+1'12"
4Caruso DamianoTeam Bahrain Merida+1'18"
5Martin TonyTeam Jumbo - Vismam.t
6Molard RudyGroupama - FDJ+1'33"
7Kreuziger RomanDeceuninck - Quick Step+1'37"
8Jorritsma RienHuawei - FunPlus+1'55"
9Bjerg MikkelHuawei - FunPlus+2'36"
10Grossschartner FelixEF Education First Pro Cycling Team+2'40"

Points
NomÉquipePoints
1Lemmer RobertHuawei - FunPlus51
2Lutsenko AlexeyAstana Pro Team49
3Alaphilippe JulianDeceuninck - Quick Step45
4Teunissen MikeTeam Jumbo - Visma35
5Martin TonyTeam Jumbo - Visma34

Montagne
NomÉquipePoints
1El Fares JulienDelko Marseille Provence KTM16
2Mullen RyanHuawei - FunPlus13
3Grellier FabienDirect Energie11
4Alaphilippe JulianDeceuninck - Quick Step10
5Lutsenko AlexeyAstana Pro Team8

Jeunes
NomÉquipeTemps
1Jorritsma RienHuawei - FunPlus12h26'27"
2Bjerg MikkelHuawei - FunPlus+41"
3Delanoe JohnAG2R La Mondiale+1'09"
4Lemmer RobertHuawei - FunPlus+5'32"
5Areruya JosephDelko Marseille Provence KTM+6'26"

Equipes
NomTemps
1Deceuninck - Quick Step37h23'37"
2Team Bahrain Merida+1'25"
3Team Jumbo - Visma+1'39"
4Huawei - FunPlus+1'43"
5Groupama - FDJ+3'55"


Réactions
  • Rien Jorritsma: "Je suis satisfait de terminer 5ème de l'étape reine de cette course. Je n'ai pas encore beaucoup de référence en chrono, je ne m'attendais pas à faire mieux que ce j'ai réalisé ici dans le classement général."

  • Robert Lemmer: "J'ai beaucoup de mal à me lâcher comme je l'ai fait l'année dernière sur le Tour de Turquie. Je suis content de ne pas repartir bredouille avec ma victoire et mon maillot noir."

  • Franck Bouyer: "Rien n'a toujours pas de victoires mais il cumule les bonnes places, c'est encourageant pour les grosses classiques du printemps. Pour Robert, c'est un peu plus compliqué. Je pense qu'il a la pression depuis qu'il est leader du sprint sur les épreuves où il est présent. Il faut qu'il retrouve une confiance en lui. Heureusement, il arrive encore à gagner, sinon son moral serait encore moins bon."
Modifié en dernier par locktar1989 le 05 Déc 2019, 12:12, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

Re: [18] Huawei-FunPlus - Tour La Provence

Messagepar Alessiocortez » 05 Déc 2019, 08:25

Un peu dommage, y avait pas beaucoup de concurrence au sprint, même si y a une victoire qui fait plaisir
Par contre gros plateau chez les favoris :shock:

Alessiocortez
Poisson-pilote
 
Messages: 3149
Localisation: Torture Bernard Canetti

Re: [18] Huawei-FunPlus - Tour La Provence

Messagepar Adramelech » 05 Déc 2019, 09:07

Paris Nice n'est pas la première épreuve WT en Europe :prof:
Il y a au moins le Het Nieuwsblad avant :prof:

Avatar de l’utilisateur
Adramelech
Gregario
 
Messages: 2208
Localisation: À l'apéro avec Cerbère et Lucifer

Re: [18] Huawei-FunPlus - Tour La Provence

Messagepar locktar1989 » 05 Déc 2019, 12:12

Alessiocortez a écrit:Un peu dommage, y avait pas beaucoup de concurrence au sprint, même si y a une victoire qui fait plaisir
Par contre gros plateau chez les favoris :shock:


Ah bah clairement, la 4ème place est honteuse. Lemmer avait les meilleures notes en sprint et en plus, le train défonçait l'adversité (on le voit sur la photo, les Huawei ont fait top 10 derrière). Il est un peu à côté de ses pompes depuis le début de l'année. Au moins, ça me fait un axe à utiliser dans le récit :mrgreen:

Adramelech a écrit:Paris Nice n'est pas la première épreuve WT en Europe :prof:
Il y a au moins le Het Nieuwsblad avant :prof:


"par étapes", sorry, je me suis mal relu :sarcastic:

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398


497 messages
Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité