[18] Huawei-FunPlus - Tour La Provence

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateur: Animateurs récits

[18] Huawei-FunPlus - Tour La Provence

Messagepar locktar1989 » 17 Mar 2019, 14:08

Informations:

Suite à un plantage de ma sauvegarde de ma team Spotify, je me suis décidé à relancer une carrière avec un autre sponsor et de vous en proposer le récit.

Je ferais un résumé mois par mois et, si le récit trouve son public, un résumé course par course quand on fera du World Tour et pourquoi pas étape par étape sur les Grands Tours.

Je joue avec la World DB 2019 et mon équipe personnalisée est composé uniquement de jeunes ou de coureurs libres de contrat. Le sponsor demandant des stars chinoises, je me suis permis de modifier la nationalité et donc le nom d'un de mes jeunes (Alesso Romaniello) qui avait un grand potentiel (sans modifier ses caractéristiques qui s'il atteint la limite partout vont être monstrueuses). Il se nomme désormais Liu Xiajin. Etant donné que je ne souhaite pas changer de sponsor (sauf si je fais de tellement mauvais résultats qu'ils veulent pas renouveler), j'ai aussi modifier la date de renouvellement maximum de mon sponsor et, quand j'atteindrais la valeur de l'estimation maximale, je me permettrais de la modifier en début de saison pour ne pas être bloqué à 280 000 de revenu max (sauf si elle se modifie d'elle-même, je n'ai jamais joué assez longtemps pour le voir de moi-même)


Effectif 2019:

Image



Image


Huawei-Red Bull débarque en Continental


La rumeur courrait depuis sa fin de carrière. C'est désormais officiel: l'ex-champion Isaac Charpentier prends la tête d'une équipe pour la saison 2019. La marque de téléphonie chinoise Huawei sera associée au soda Red Bull pour le nom de cette nouvelle formation.

Comment a débuté votre association avec ces deux sponsors?

C'est le PDG de Huawei qui m'a contacté. J'ai toujours dit que je voulais devenir manager d'une équipe mais je n'avais prévu que ce soit si tôt après ma fin de carrière. Monsieur Zhengfei voulait lancer sa marque dans le cyclisme et il m'a contacté.

Pourquoi spécialement vous?

Apparemment, il a commencé à me suivre quand je suis arrivé chez BMC et il a suivit ma carrière jusqu'à sa fin l'année dernière chez AG2R. Il ne voulait pas quelqu'un d'autres à la tête de son équipe.

Et pour Red Bull?

J'avais un contrat publicitaire avec eux. Je les ai appelé pour savoir s'ils étaient intéressé de se lancer dans cette aventure et ils ont accepté sans trop d'hésitation.

Vous débutez en Continental. Pourtant deux aussi gros sponsors, on pouvait s'attendre à vous voir arriver en World Tour.

Monsieur Zhengfei est fan de cyclisme et il souhaite que le cyclisme chinois se développe dans le peloton professionnel. C'est le projet de notre équipe. Si on avait débuté avec un gros budget, nos jeunes chinois auraient été perdu au sein de grands noms. Avec notre petit budget, ils vont grandir en même temps que l'équipe et c'est eux qui seront les stars.

Développer le cyclisme chinois? Un chinois vainqueur d'un Grand Tour pourrait donc être possible?

C'est très très tôt pour en parler alors que l'équipe vient tout juste de naître mais notre but à long terme, c'est que ça ne soit plus une surprise de voir des chinois sur les Grands Tours. Et si un chinois gagne un jour sur un Grand Tour, on espère qu'il portera nos couleurs. Mais pour le moment, nous allons nous concentrer sur le fait d'atteindre le pallier Continental Pro. Nous allons avancer étape par étape.

Quels seront les hommes qui composeront votre effectif?

Nous avons recruter Brendan Canty et Gang Xu qui seront chargés d'apporter leur expérience au reste de l'équipe qui est composée de jeunes qui en seront à leur premier contrat. Nous avons beaucoup d'espoir sur Liu Xiajin, un jeune chinois qui a déjà prouvé qu'il était doué sur des courses amateurs.

Parlez nous un peu de votre staff.

Nos sponsors étant internationaux, nous avons de toutes les nationalités. Trois entraineurs pour guider nos jeunes: Eyolfur Thorsteinsson, un islandais, Finees Galic, un serbe et Cees-Jan van der Zweep, un hollandais. Notre médecin italien se nomme Giancarlo Ferretti. En se qui concerne les directeurs sportifs, je serais accompagné d'un ami, Franck Bouyer, ainsi que d'un polonais, Wojciech Pawlak, qui s'occupera également de la recherche de nouvelles recrues quand notre calendrier de courses sera plus calme.





(N'hésitez à me donner des conseils si vous voyez des choses à améliorer dans mon récit)
Modifié en dernier par locktar1989 le 05 Déc 2019, 05:22, modifié 125 fois.

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

Re: [PCM18] [DB:WorldDB2019] Team Huawei-Red Bull

Messagepar locktar1989 » 17 Mar 2019, 14:43

Image


Janvier 2019


Un mois incroyable


Nouvelle venue dans le peloton, l'équipe Huawei-Red Bull avait à coeur de briller dès le mois de Janvier. Brendan Canty est d'ailleurs arrivé très motivé en Australie pour les championnats nationaux. "Je souhaite mener l'équipe sur le bon chemin. Même si je ne suis pas le plus vieux, j'ai l'expérience des grandes équipes. C'est mon rôle de guider les néos pros de notre effectif" déclarait-il avant la course. Resté bien sagement dans le peloton lors de l'attaque de cinq hommes (Groves, Volkers, Earle, Whelan et Bettany), il s'est calé dans les roues de l'équipe Michelton-Scott qui a rapidement décidé de contrôler cette échappée qui n'a pas pris plus de 3 minutes. Les cinq fuyards ont été repris pendant l'avant dernier tour de circuit. C'est en débutant le dernier tour que Canty a décidé de passer à l'action. Il s'est dressé sur ses pédales et il a pris une trentaine de secondes. Personne dans le peloton n'a souhaité l'accompagner, pensant certainement que l'homme serait vite repris par les grandes stars en présence dans ce groupe. Mais ce fut peine perdue. Brendan Canty s'est imposé devant Matthews et McCarthy.

Le mot avait-il été donné au sein de l'équipe pour briller en ce 6 janvier? Jason Wilkes, le néo zélandais, participait lui aussi à son championnat national. Comme en Australie, une échappée s'est dessiné dès les premiers kilomètres. Le coureur de chez Huawei, contrairement à Canty, avait décidé d'intégrer les fuyards. Il était accompagné de trois autres compagnons de galère: Stewart, Brown et Griffin. Dans le peloton, la mésentente était claire. Personne ne voulait se fatiguer à la poursuite si bien que l'échappée a rapidement compté 5 minutes d'avance. La poursuite n'a jamais été enclenchée et les quatre hommes comptait 10 minutes d'avance à 80 kilomètres de l'arrivée. Le maillot s'est joué devant et c'est Jason Wilkes qui a été le meilleur au sprint devant Brown et Griffin.

La première véritable course de l'équipe s'est déroulé au Venezuela lors de la Vuelta al Tachira. Brendan Canty, leader de la formation venait avec l'ambition de gagner. Il était notamment accompagné de Liu Xiajin qui a fait parler de lui en remportant quatre étapes ainsi que le classement par points. Huawei-Red Bull n'a pas eu trop de concurrence lors de ce tour car Canty a de son côté remporté trois étapes et le classement général devant son coéquipier Xiajin, qui a ainsi empoché le maillot de meilleur jeune. Le finlandais Jaakko Hanninen termine 5ème.

Pour la classique Gravel and Tar, c'est sur les épaules du jeune Ethan Hayter que s'est porté le poids du leadership. Confiante en ce mois de janvier, c'est l'équipe Huawei qui a contrôlé le peloton afin de s'assurer un sprint massif pour désigner un vainqueur. Hayter termine 3ème derrière Tim Merlier et Pierre Barbier.

L'anglais avait a cœur de se rattraper en arrivant en Indonésie quelques jours plus tard. Il n'était pas leader, ce rôle était dans les mains de l'espagnol Irrazusta, mais il voulait lever les bras rapidement. Ce fut le cas dès la première étape. Ses podiums sur deux autres étapes lui assurèrent ainsi le maillot du classement par points. Son coéquipier espagnol remporta lui aussi une étape et termina premier du classement général.

De retour sur ses terres, Jason Wilkes souhaitait briller avec son beau maillot de champion lors de la New Zelande Classic mais la lumière fut sur Xiajin qui remporta deux victoires d'étapes. Malheureusement pour le jeune chinois, une chute dans les derniers kilomètres de la seconde étape lui couta la victoire finale qui revint à Dylan Newbery.

Ce mois de Janvier s'est conclu en Algérie pour l'équipe Huawei-Red Bull, au Tour International des Zibans. Xiajin se trouvant en Nouvelle Zélande et Hayter au repos, Irrazusta fut obligé de se transformer en sprinteur. Aucune victoire à son actif mais trois podiums qui lui offrirent la seconde place au général derrière un Daniel Auer sans concurrence.

"Je ne pouvais rêver d'un meilleur départ, nous a confié le manager de l'équipe. L'équipe est arrivé motivée en se début d'année et j'espère qu'ils vont continuer à briller pour les prochains mois."

L'équipe est inscrite sur quatre courses pour le mois de février.
Modifié en dernier par locktar1989 le 20 Mar 2019, 17:26, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

Re: [PCM18] [DB:WorldDB2019] Team Huawei-Red Bull

Messagepar locktar1989 » 17 Mar 2019, 15:31

Image


Février 2019


Un mois sans concurrence


Le mois de Janvier de l'équipe Huawei avait été beau. Le mois de Février fut exceptionnel.

Avec une équipe composée essentiellement de jeunes, la team Huawei-Red Bull a forcément été sur le Tour de l'espoir. Les gars de l'équipe de chinoise ont prouvé que les futures grandes stars du peloton professionnel se trouvaient chez eux: ils ont remporté les quatre étapes du Tour. Trois sont revenus à Liu Xiajin et la quatrième est revenu à Jason Wilkes. Le chinois devance le néo zélandais au classement général. La troisième marche du podium est revenu à un autre membre de l'équipe Huawei: le danois Anni Hamm.

La Ronda Pilipinas fut une nouvelle démonstration de force de la nouvelle franchise. Ethan Hayter a remporté deux étapes et remportant le général par la même occasion. "Mon entourage m'a déconseillé de signer dans cette équipe. Il faut dire qu'un anglais dans une équipe chinoise dirigée par un français, ça pouvait faire peur pour ma future renommée. On m'a conseillé de miser plutôt sur les équipes anglaises, expliquait Hayter. Je crois qu'en deux mois, j'ai prouvé que j'avais fait le bon choix."

La concurrence n'était toujours pas au rendez-vous lors du Tour d'Antalya en Turquie. Koikili Irrazusta, malgré son absence de victoires d'étapes, a rempoté le classement général devant son coéquipier Jaakko Hanninen. Brendan Canty, troisième au général, a lui remporté une étape. "Je suis en forme en ce début d'année. J'espère que l'équipe Education First regarde les résultats", a déclaré un Canty revanchard. L'australien n'avait en effet pas été conservé par l'équipe américaine.

Le Grand Prix Izola fut l'occasion d'un retour sur terre pour l'équipe chinoise. La classique de Slovénie ne fut pas à la hauteur des espérances du manager. C'est en effet Michel Kreder qui s'est imposé devant Michal Paluta et Rasmus Guldhammer. Liu Xiajin, sur qui tous les espoirs du jours étaient portés, n'a terminé que huitième. Heureusement, Geoffrey Keenan, qui était censé être son poisson pilote, a terminé quatrième. "Je n'étais pas dans un bon jour. J'ai lâché la roue de Geoffrey et c'était fini pour moi. C'est de ma faute, s'est excusé le chinois."

"Le mois de Mars sera, je l'espère, l'occasion de concrétiser ce très bon début d'année. Je tiens à saluer nos travailleurs de l'ombre qui ne brillent pas au classement général, mais sans eux, on n'arriverait pas à faire d'aussi beaux résultats, a déclaré le manager"
Modifié en dernier par locktar1989 le 20 Mar 2019, 17:28, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

Re: [PCM18] [DB:WorldDB2019] Team Huawei-Red Bull

Messagepar Alessiocortez » 17 Mar 2019, 17:27

J'aime bien ta présentation de un paragraphe - une course, et j'aime bien le récit en général :ok:
Xiajin est monstrueux, mais tu joues en quelle difficulté ?

Alessiocortez
Poisson-pilote
 
Messages: 3149
Localisation: Torture Bernard Canetti

Re: [PCM18] [DB:WorldDB2019] Team Huawei-Red Bull

Messagepar locktar1989 » 17 Mar 2019, 18:08

Merci. Je jouais en Normal pour les trois premiers mois. Je suis passé en difficile à partir d'avril pour voir si je tiens la route ^^

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

Re: [PCM18] [DB:WorldDB2019] Team Huawei-Red Bull

Messagepar locktar1989 » 17 Mar 2019, 18:53

Image


Mars 2019


Un dernier mois de "calme" avant les objectifs


Suite à un mois de février de haut niveau, le mois de Mars se devait d'être celui de la confirmation. "Même si nos sponsors n'ont pas coché de courses avant Avril, j'aimerais que mes gars ne ratent pas le Cholet Pays de Loire. Je suis de la région, c'est important pour moi qu'ils brillent à domicile, nous confiait le manager en ce début de mois".

L'équipe Huawei-Red Bull s'est aligné sur le Tour Méditerranéen. Cette course fut très disputée et c'est Ethan Hayter qui s'est imposé grâce à une victoire et un podium sur la dernière étape. Son dauphin, Oleksandr Prevar, s'est lui aussi imposé une fois mais avec deux quatrième place, cela n'a pas suffit pour passer devant l'anglais. La troisième marche du podium est revenu à Neil Van der Ploeg.

Le Grand Prix International de Rhodes a été une nouvelle désillusion pour Liu Xiajin qui termine une nouvelle fois derrière son poisson pilote du jour, Geoffrey Keenan. Le chinois termine sixième alors que l'irlandais pointe à la quatrième place. La victoire est revenue à Wouter Wippert devant Gabriel Cullaigh et Niklas Larsen.

Pour le Trophée Umag et le Grand Prix d'Alanya, c'est vers Ethan Hayter que les yeux des fans de l'équipe chinoise se sont tournés. Deux deuxièmes à l'actif de l'anglais qui termine derrière Youcef Reguigui puis derrière Grzegorz Stepniak.

Liu Xiajin marque son retour aux avants postes lors du Trophée Pore. Bien amené par son train, il n'a cette fois-ci pas faillit quand il a fallu se décaler pour lancer son sprint. Il s'impose devant Scott Thwaites et Miguel Angel Reyes.

Les sprinteurs étant occupés ailleurs, le Grand Prix de Lillers Souvenir Bruno Comini a été l'occasion de voir de nouvelles têtes chez Huawei. Malheureusement, les seconds couteaux ne sont pas au même niveau que les leaders de l'équipe. Le chinois Nazarbieke Bieken termine septième. La victoire est revenue à Hugo Hofstetter devant Kris Boeckmans. Romain Feillu termine troisième.

Les deux déboires de Liu Xiajin ne sont plus qu'un lointain souvenir en cette mi-Mars, il s'impose devant Sylwester Janiszewski et Dylan Kennett lors du Grand Prix de Justiniano Hotels.

La Volta Ao Alentejo est de nouveau l'occasion d'une démonstration de force de la part de l'équipe chinoise avec un Xiajin en feu qui s'impose trois fois et termine une fois troisième. Ses deux dauphins sont eux-aussi de l'équipe Huawei, à savoir Koikili Irazusta et Valerio Loggian.

C'est un Ethan Hayter surprenant qui s'impose devant son coéquipier Brendan Canty lors du Tour de Taiwan. Alors que tout le monde s'attendait à ce qu'il lâche son maillot de leader lors de la troisième étape, l'anglais s'est accroché pour terminer dans le même groupe que le vainqueur du jour, l'australien Canty.

Le Tour de Tochigi a vu explosé l'empereur Liu Xiajin qui s'est imposé lors des trois étapes. Michel Kreder et Youcef Reguigui se sont contentés des accessits face au jeune chinois.

Lors du Tour de Langkawi, l'espagnol Koikili Irazusta s'est fait peur face au grec Charalampos Kastrantas. Malgré ses trois victoires d'étapes, le maillot de leader changeait d'épaules chaque jour jusqu'à ce que l'avant dernière étape voit Irazusta s'imposer avec une minute d'avance sur le second. La troisième place est revenue à Anuar Manan. Valerio Loggian a terminé cinquième.

Malgré un excellent prologue où il s'est imposé, le danois Anni Ham s'est contenté de la troisième place au général du Tour de Black Sea derrière Hayden McCormick et Tino Thomel.

La pression était palpable au matin de ce 31 mars dans les rangs de l'équipe Huawei. Afin de s'assurer d'avoir toutes les cartes en main, c'est le phénomène Xiajin qui était le leader pour ce Cholet Pays de la Loire. Jason Wilkes, bien placé à l'avant du peloton, a suivi les fuyards pour passer la journée devant. L'échappée a compté jusqu'à 5 minutes d'avance. Alors que son compagnon d'échappée (Anthony Delaplace) a été victime d'une crevaison, Wilkes a poursuivit son effort, la chasse du peloton étant lancée derrière. C'est finalement Clément Venturini qui s'est imposé d'une courte tête devant Liu Xiajin. Le manager arborait un grand sourire à l'arrivée: "Un podium, c'est déjà une grande chose et avec Jason qui a montré le maillot toute la journée, je suis content de mes gars. Maintenant, nous allons nous concentrer sur le mois d'Avril avec quelques courses que nos sponsors ont cochés. A nous de prouver qu'ils ont eu raison de nous faire confiance."



(A partir de la Vuelta a Castilla y Leon, les courses seront un peu plus décrites vu que je n'ai plus besoin de me fier à mes souvenirs en fonction de la page de résultats mais que je note après chaque étape :ok: )
Modifié en dernier par locktar1989 le 20 Mar 2019, 17:29, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

Re: [PCM18] [DB:WorldDB2019] Team Huawei-Red Bull

Messagepar Bad_Neos » 17 Mar 2019, 19:13

Tout d'abord, bienvenue à toi dans la section et bonne chance :) !

Ensuite, plusieurs points à évoquer de mon côté :

- Le récit est propre, c'est sympathique à suivre, c'est bien écrit, agréable à lire.

- Pense à justifier ton texte avec les balises à disposition par contre c'est assez moche avec des bouts de phrase un peu partout.

- Je pense que je suivrais le récit, mais :

    -1. Je ne sais pas où tu en es dans le récit, mais tu va beaucoup trop rapidement nous donnant à peine le temps de laisse des commentaires. On est sur un forum, pas sur les réseaux sociaux, pas la peine de poster les trois premiers mois de courses alors que ton récit n'a que 5 heures d'existence :ok:


    -2. Comme c'est rapide, on se rend bien compte de la force de ton équipe. Ils ont déjà des grosses stats, le mode "normal" est vraiment facile. Même le mode "difficile" n'est pas si complexe. Gagner c'est bien, mais ça fait perdre beaucoup en réalité au récit à mon goût. Vu les stats de tes coureurs, un "Extrême" ne serait pas de trop, ça reste largement abordable je pense. Après, il est vrai que j'ai peu joué au '18...il n'empêche que j'ai réussi à gagner une course de côte avec Kastrantas face à des mecs 70 MO donc bon :mrgreen:


    -3. Ce qui me gêne le plus je pense -mais plus par goût personnel- est lié au fait que tu récoltes beaucoup de victoires : ton équipe n'a, à mon sens, pas vraiment d'identité. Je sais que tout le monde n'est pas forcément attiré par les challenges, mais j'ai surtout l'impression de voir les premières parties que je faisais, prenant tout les meilleurs regens dans mon équipe afin d'avoir la plus compétitive possible, ce qui, je trouve, s'adapte beaucoup moins bien à un récit, car l'on à du mal à s'identifier aux coureurs et à l'équipe, surtout quand, avec 4 chinois (seulement) à la base (+ le modif), on retrouve de l'australien, du kazakhe, de l'autrichien, de l'irlandais, du britannique, du finlandais, du danois, de l'espagnol...Heureusement que les autres coureurs sont parfois cités dans ton récit ;)

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 8167
Localisation: "Taulier", présentateur d'une Vuelta Orocambolesque

Re: [PCM18] [DB:WorldDB2019] Team Huawei-Red Bull

Messagepar locktar1989 » 17 Mar 2019, 20:00

Je te remercie pour tes conseils. Je vais tacher de voir ça pour ma mise en page.

Pour les posts du récit, j'avoue avoir été rapide sur les trois premiers mois car vu que l'envie de faire un récit m'a pris ce matin et que je suis rendu au mois d'avril, je me suis basé sur les résultats et mes souvenirs pour poster quelque chose. Je laisserais plus de temps pour les prochains posts.

Je vais tester le mode Extrême, vu ce que tu me dis, on verra si j'arrive à suivre ^^

Pour l'identité, j'avoue avoir pris les jeunes qui étaient dans la première partie de chaque catégorie sur la page de création d'équipes personnalisé (et ensuite des chinois et des autrichiens, car je pensais à ce moment que l'autriche serait dans les demandes de mon sponsor alors qu'en fait, il me demande des chinois et des néerlandais), mais je vais basé mon recrutement principalement sur des chinois et des néerlandais (en espérant voir arriver Mathieu Van Der Poel). Pour les coureurs, à partir du mois Mai (pour être raccord sur la mise en page sur un même mois), je vais commencer à mettre l'effectif complet qui participe à la course, même les équipiers.

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

Re: [PCM18] [DB:WorldDB2019] Team Huawei-Red Bull

Messagepar locktar1989 » 19 Mar 2019, 15:39

Image


Avril 2019


POUR LE SPONSOR


Giro del Belvedere U23

Cinq hommes ont attaqué dans la dernière côte de la journée. Un homme de chez Huawei était parmi les fuyards, le danois Anni Hamm. C'est lui qui s'est imposé lors du sprint de ce groupe devant Gerben Thijssen et Michele Gazzoli. Les deux autres membres de l'échappée étaient Filippo Zana et Felix Gall.

Trofeo Edil C U23

L'équipe Huawei-Red Bull a prouvé depuis le début de l'année qu'ils savaient parfaitement conduire un train de sprint pour mener leurs sprinteurs à la victoire. Mais ce Trofeo Edil C a prouvé qu'ils étaient aussi capable de faire de grossières erreurs qui coûtent une victoire. Alors que le train était bien en place, Federico Casanova qui menait le train de l'équipe chinoise a gêné ses trois coéquipiers qui le suivaient au moment de couper son effort. Sergey Shishelov a bien tenté de remettre le train à l'avant du peloton, il était trop tard et Ethan Hayter échoue à la sixième place. La victoire est revenue à Tim Naberman devant Jarne Van De Paar et Alessandro Baldoni.

Gran Premio Miguel Indurain 1.1

La première course d'importance aux yeux du sponsor. Personne ne pouvait s'y tromper. Le PDG de Huawei, Ren Zhengfei, a été aperçu autour du bus de l'équipe. L'objectif visé était clair: un top 5. Pour cela, Huawei avait amené sa meilleure carte en ce début d'année, le chinois Liu Xiajin. Tout était mis en place pour lui alors même que l'équipe avait une autre carte en main avec l'australien Brendan Canty. Toute la journée, on a vu des maillots blanc à l'avant du peloton pour contrôler l'échappée. La côte finale a été l'occasion à quatre hommes de sortir du peloton. C'est Antwan Tolhoek qui s'est imposé devant Georg Preidler et Liu Xiajin. Le finlandais Jaakko Hanninen a réussit à se glisser à la seconde place d'un deuxième groupe, soit la sixième place au général. Avec ce podium, l'objectif était rempli.

Circuit Sarthe Pays de la Loire 2.1

Un nouvel objectif pour l'équipe chinoise. Après le top 5 en Espagne, cette fois-ci, les hommes d'Huawei devaient s'imposer sur une étape. L'anglais Ethan Hayter était-il hors de forme ou a-t-il fait des erreurs? Impossible de le savoir, il a refusé toutes les demandes d'interview. En tout cas, il n'a réussit aucun de ses sprints lors de la course de l'Ouest. Lors de la première étape, il est arrivé 7ème derrière son coéquipier Irazusta 6ème. La victoire est revenue à Romain Cardis. Lors de la seconde étape, Hayter n'était pas du tout présent lors du sprint. Irazusta termine 4ème et Anni Hamm 5ème. Cette fois-ci, c'est Jacopo Guarnieri qui s'est imposé. Lors du chrono remporté par William Bonnet, Sergey Shishelov est arrivé 5ème. Lors de la dernière étape, un groupe de 19 coureurs s'est détaché dans le final. William Bonnet le maillot jaune était mal placé. Encore une fois Irazusta se place honorablement à la 4ème place. Le kazakh Shishelov qui avait été attentif lors de la cassure est arrivé huitième. La victoire est revenue à Toms Skuijins. L'objectif n'a donc pas été rempli malgré la seconde place au général du kazakh derrière Lars Boom.

(Tour de Lombok, bug, impossible de passer le chargement, simulation donc pas de résumé)

GP Beiras e Serra da Estrela 2.1

Liu Xiajin est arrivé en forme en terminant sur le podium des deux premières étapes mais le col de la troisième étape aura été fatale au coureur chinois qui n'a pas tenu le rythme du groupe. Irazusta est arrivé 8ème au général. Esteban Chaves a triomphé devant Alexey Lutsenko et Jack Haig. "Vu la concurrence, on ne pouvait espérer mieux, a déclaré le manager de l'équipe. Nous n'avons pas encore le niveau pour triompher face des membres des équipes du World Tour."

Vuelta a Castilla y Leon 2.1

Encore un objectif demandé par le sponsor de l'équipe. Après une légère désillusion dans la Sarthe, Huawei a amené l'armada pour réussir l'objectif d'un top 5 final: Brendan Canty, Liu Xiajin, Ethan Hayter et Valerio Loggian. C'est la première fois que les deux sprinteurs de l'équipe sont réunis sur une même course. La première étape est revenue à Adam Blythe devant Liu Xiajin et Ethan Hayter. C'est Danny Van Poppel qui s'est imposé devant Ethan Hayter. Liu Xiajin est arrivé à la 8ème position. Une terrible chute a marqué la troisième étape. Le chinois Xiajong Sun de l'équipe Huawei a été très durement touché, restant longtemps au sol sans bouger. Verdict du médecin, fracture du crâne. D'après nos informations, on ne le reverra pas avant au moins la mi-juin. Dans la dernière côte, une cassure a mis le maillot jaune de Van Poppel et Adam Blythe loin du groupe de tête où on retrouvait Canty, Xiajin et Hayter pour l'équipe Huawei. Liu Xiajin s'est imposé devant Ethan Hayter. Le chinois s'est également imposé sur le classement final devant son coéquipier anglais qui obtient le maillot vert. L'objectif du top 5 est rempli au delà des espérances du sponsor.

Tour de Limpopo 2.2

Alors que l'équipe était venue en Afrique du Sud sans aucun sprinteur, la première étape a été marquée par la victoire de Jason Wilkes, à la surprise générale, même de l'intéressé lui-même. "On a créé un train avec les gars pour éviter de subir des cassures, explique-t-il. C'est quand nous avons vu que nous étions au même niveau que les trains de sprinteurs que nous avons décidé de tenter le coup. On ne s'attendait vraiment pas à ce que ça fonctionne aussi bien." Lors de la deuxième étape, c'est l'équipe Wibatech qui a dominée les débats. Podalski s'est imposé devant Paterski. Le danois Anni Hamm est arrivé troisième. La troisième étape était l'occasion d'un chrono par équipes. Huawei-Red bull s'est imposé, en terminant avec trois coureurs, avec 2min35 d'avance sur la seconde équipe. La dernière étape est revenue à Fabricio Ferrari devant Geoffrey Keenan qui s'impose également au général. Il obtient tous les maillots sauf celui de meilleur grimpeur qui a été remporté par Jaakko Hanninen. En effet, peu d'hommes ont tenté l'aventure de l'échappée si bien que ce sont les rouleurs à l'avant du peloton qui ont pris les points de la montagne. "Je ne m'attendais pas à cette victoire, a assuré Keenan. On était venu pour s'imposer largement lors du chrono par équipes. La victoire de Jason lors de la première étape était déjà une surprise. C'est lui qui est venu me dire de me mettre dans sa roue dans le final. Apparemment il ne se sentait pas assez bien pour recommencer son exploit. C'est incroyable, je ne pouvais pas rêver de meilleur scénario pour ce tour."

Tour of Mersin 2.2

Les sprinteurs mis une nouvelle fois au repos, l'équipe Huawei ne pouvait miser sur les arrivées au sprint. Dès la première étape, la course est durcie dans le col mais sans succès. Le peloton se regroupe à la faveur de la descente. Heureusement pour l'équipe chinoise, les sprinteurs n'ont plus assez de jus pour triompher. C'est Brendan Canty qui s'impose devant Jhon Anderson Rodriguez et Sergey Shishelov. La seconde étape ayant un final plat pendant de nombreux kilomètres, les maillots de l'équipe Huawei-Red Bull n'ont été vu que pour contrôler l'échappée. Le japonais Takuma Akita s'impose devant Youcef Reguigui. Brendan Canty reste en jaune mais Reguigui revient à 4 secondes à la faveur des bonifications. Pour faire lâcher le principal opposant de l'australien, l'équipe Huawei a durcit la course dès le départ. Ce sont d'abord le duo autrichien Katzmayer et Moriantz qui s'est mis au travail avant de laisser la place à Bieken et Shishelov. Le tempo mené tambour battant n'ayant permis aucune échappée, les deux hommes passent en tête au sommet des cols et côtes. C'est d'ailleurs le chinois qui le portera à l'étape suivante. A 10 kilomètres de l'arrivée, c'est un groupe de 22 coureurs qui se disputera la victoire. Quatre Huawei sont visibles dans le groupe: Canty, Irazusta, Shishelov et Bieken. Malheureusement pour eux, Reguigui est toujours là lui aussi. C'est d'ailleurs lui qui s'impose devant Koikili Irazusta et Ahmet Orken. Reguigui s'empare du maillot jaune pour une seconde. "Dommage, a déclaré Brendan Canty à l'arrivée. L'équipe a fait tout ce qu'il fallait pour réussir mais ça n'a pas suffit, il était trop fort. Je ne suis pas dupe pour demain, il faudra des circonstances incroyables pour que je reprenne cette seconde." Trois hommes se sont échappés en début de courses le lendemain. Aucun n'avait pris de points au classement de la montagne si bien que le jeune Bieken n'a pas bougé pour les suivre. Deux fuyards ayant été rattrapés suite à leurs trop gros efforts, le chinois s'est même permis de passer en seconde position. Brendan Canty, de son côté, a tout tenté en essayant de prendre des bonifications aux sprints intermédiaires mais l'espoir d'Akita d'obtenir le maillot vert lui a coupé toute illusion. Le japonais a en effet entraîné derrière lui deux autres sprinteurs. L'australien n'était pas au niveau pour prendre l'une des trois positions de tête. Mais Akita en avait trop fait. Il n'avait plus assez de force à l'arrivée si bien qu'il termine 19ème. La victoire est revenue à Christopher Latham devant son coéquipier chez Vitus Pro Cycling Edward Clancy et Shane Archbold. Youcef Reguigui termine 6ème, conservant ainsi son maillot de leader du général et du classement par points. Huawei n'a pas participé au sprint. C'est tout de même un beau résultat d'ensemble avec la seconde place de Canty, la troisième de Irazusta et la quatrième de Bieken. Le chinois obtiendra aussi le maillot de meilleur grimpeur et l'espagnol, lui, sera le meilleur jeune.

Tour du Jura 2.2

Une importante chute a rythmé cette première étape, à 40 km de l'arrivée. Si tout le monde est repartit, nous avons pu apercevoir trois maillots blanc parmi les hommes à terre: Anni Hamm, Jaakkp Hanninen et Valerio Loggian. Le groupe s'est réunit pour chasser pendant près de 20 km. Geoffrey Keenan s'est placé dans la roue de Bryan Coquard. Florian Vachon s'impose devant Bryan Coquard. Keenan pointait à la 4ème place. La seconde étape s'est ensuite surtout joué par l'arrière. Les coureurs lâchaient les uns après les autres, soit seul, soit par grappe. Pour Huawei, Loggian fut le dernier a tenir bon. Il s'est permis de prendre les points au sommet du col le plus important de l'étape avant de voir Barguil passer en trombe devant lui. Le français s'est imposé mais Vachon avait été suffisamment prudent pour conserver la première place du classement. Pour Huawei, Loggian termine 10ème avec le maillot à pois et Anni Hamm 12ème.

Liège - Bastogne - Liège U23

Un monument pour clore ce mois d'Avril. Au lendemain de la classique des pros, qui a vu la victoire de Romain Bardet devant Dan Martin et Ion Izagirre, place aux jeunes. Au repos depuis une semaine, Liu Xiajin sera le leader de la formation Huawei et le grand favori du jour. Treize hommes se sont rapidement échappé. L'équipe Huawei-Red Bull s'est immédiatement mis au travail à l'avant du peloton pour que l'écart reste abordable. Au kilomètre 40, une chute a envoyé 26 coureurs à terre. Les hommes de l'équipe chinoise n'ont pas été touché. Maxim Gridchin de l'équipe Astana City a été contraint d'abandonner. Tous les autres sont repartis et ont rapidement réintégré le peloton qui ne roulait pas très vite sous l'impulsion de Katzmayer et Casanova de chez Huawei. A l'approche des 75 derniers kilomètres, le rythme s'est accéléré en tête de peloton. L'écart est passé de 5 min 30 à 3 min en moins de 15 kilomètres. Dans la côte de la Redoute, le peloton a explosé en plusieurs morceaux tandis qu'à l'avant un homme était lâché du groupe de fuyards. Dans la côte de Sart-Tilman, c'est Wilkes et Hamm qui ont pris le relais de leurs coéquipiers qui n'arrivaient plus à faire bouger l'écart qui stagnait aux alentours des 2 minutes. Dans la côte de Saint-Nicolas, le peloton reduit à 50 hommes n'avait plus que 30 secondes de retard. Les fuyards ont été repris juste avant la côte d'Ans. C'est un peloton de 23 hommes qui s'est disputé la victoire. Liu Xiajin s'est imposé très largement devant Pit Leyder et Awet Habtom. "Le boulot de mes coéquipiers a été exceptionnel. Pendant que la chasse était lancée, Keenan me protégeait si bien que je suis arrivé frais quand tous les autres avaient fait des efforts pour se maintenir. C'est moi qui lève les bras mais c'est une victoire d'équipe avant tout." C'est déjà la 25ème victoire du chinois, très loin devant les dix succès de Fernando Gaviria ou Geraint Thomas.

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

Re: [PCM18] [DB:WorldDB2019] Team Huawei-Red Bull

Messagepar locktar1989 » 19 Mar 2019, 17:27

Pour le mois de Mai, je vais ajouter les screens des parcours. Je voulais savoir si ceux qui suivent ce récit voudrait également des screens de l'arrivée (voir pendant l'étape) ou si je continue à faire des résumés ainsi?

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

Re: [PCM18] [DB:WorldDB2019] Team Huawei-Red Bull

Messagepar Adramelech » 19 Mar 2019, 17:32

C'est mieux avec des screens, pas forcément 15 par course, mais ça egayerait ton récit :ok:

Avatar de l’utilisateur
Adramelech
Gregario
 
Messages: 2208
Localisation: À l'apéro avec Cerbère et Lucifer

Re: [PCM18] [DB:WorldDB2019] Team Huawei-Red Bull

Messagepar Floflo59250 » 19 Mar 2019, 21:14

Ton récit commence très bien :)
J'avais quelques remarques à faire, mais Bad_Neos et Adramalech m'ont devancé :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Directeur sportif
 
Messages: 2857

Re: [PCM18] [DB:WorldDB2019] Team Huawei-Red Bull

Messagepar Bad_Neos » 19 Mar 2019, 21:21

C'est comme tu le sens, une image c'est toujours bien pour visualiser le final ;)
Les résumés sont très bien, donc il faut voir comment tu veux intégrer les images.

Justifier le texte :prof: :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 8167
Localisation: "Taulier", présentateur d'une Vuelta Orocambolesque

Re: [PCM18] [DB:WorldDB2019] Team Huawei-Red Bull

Messagepar locktar1989 » 19 Mar 2019, 21:26

Je vois dans les résumés qu'il y a des drapeaux devant les noms des coureurs (ou dans la section Graphs). C'est une image hébergée ou il y a une balise que je connais pas?

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

Re: [PCM18] [DB:WorldDB2019] Team Huawei-Red Bull

Messagepar Bad_Neos » 19 Mar 2019, 21:28

[flag].[/flag] la liste des lettres à mettre entre les balises : https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?f=9&t=4943

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 8167
Localisation: "Taulier", présentateur d'une Vuelta Orocambolesque

Re: [PCM18] [DB:WorldDB2019] Team Huawei-Red Bull

Messagepar Floflo59250 » 19 Mar 2019, 21:30

locktar1989 a écrit:Je vois dans les résumés qu'il y a des drapeaux devant les noms des coureurs (ou dans la section Graphs). C'est une image hébergée ou il y a une balise que je connais pas?

C'est la balise [flag][/flag] ;)
Il faut rentrer un code de trois lettres pour chaque drapeau, par exemple FRA pour France, BEL pour Belgique, GER pour Allemagne etc

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Directeur sportif
 
Messages: 2857

Re: [PCM18] [DB:WorldDB2019] Team Huawei-Red Bull

Messagepar locktar1989 » 19 Mar 2019, 21:32

ok, je vous remercie :ok:

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

Re: [PCM18] [DB:WorldDB2019] Team Huawei-Red Bull

Messagepar locktar1989 » 20 Mar 2019, 01:40

Premier post édité, histoire d'apporter un peu de background à ce récit

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Junior
 
Messages: 1398

Re: [PCM18] [DB:WorldDB2019] Team Huawei-Red Bull

Messagepar Alessiocortez » 20 Mar 2019, 07:01

Shishelov est kazakh ou kazakhstanais :mrgreen: ?

Alessiocortez
Poisson-pilote
 
Messages: 3149
Localisation: Torture Bernard Canetti

Re: [PCM18] [DB:WorldDB2019] Team Huawei-Red Bull

Messagepar Adramelech » 20 Mar 2019, 07:22

Alessiocortez a écrit:Shishelov est kazakh ou kazakhstanais :mrgreen: ?

Beh on peut dire les deux il me semble :)

Avatar de l’utilisateur
Adramelech
Gregario
 
Messages: 2208
Localisation: À l'apéro avec Cerbère et Lucifer


497 messages
Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité