Team Jumbo - Visma 2023 [Giro d'Italia (3/6)]

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateur: Animateurs récits

Re: Team Jumbo - Visma 2023 [Paris-Nice, pt 2/2]

Messagepar Nico32 » 28 Nov 2022, 07:34

clemschleck a écrit:Power et BikeExchange qui mettent la main sur Paris-Nice ! Impressionnants les Australiens sur ton début d'année !

Léo Vincent qui sort une perf' sortie de nulle part !

Sympa cette image des 4 premiers à bout de souffle en haut de la Colmiane :mrgreen:

Ça annonce un doublé RVV-Roubaix pour Pritchett, prépare toi :noel:
Il avait déjà fait 11e en 2021. C'est sa course :niais:

cadel evans a écrit:
clemschleck a écrit:Sympa cette image des 4 premiers à bout de souffle en haut de la Colmiane :mrgreen:


C'est vraiment un soucis des derniers opus soit dit en passant, moi ça me sort totalement du jeu quand je vois ça


Par contre festival de Power :shock:
Battre Taranu et Lopez en Montagne bah dis donc

Marrant d'ailleurs ça doit être l'un des rares gros "inconnus" IRL qui performent autant (et il continue à s'améliorer visiblement :ok: )
Aller je m'enflamme même il va gagner la Vuelta cette année :lol:


Joli 4eme place de la Gaude 8)

Belle dernière étape, un peu frustrante de ton côté car tu as bien été actif.

Bon par contre 6eme c'est en dehors des standards Jumbo des 4eme-5eme place sur les CPE :noel:
En même temps face au monstre Léo Vincent :mrgreen:

Tiens, marrant, moi je n'ai pas noté de différence par rapport à pcm15 et ça ne m'a pas choqué :o
Je ne sais pas si c'est lié à la gestion de la note val qui diffère du 15. Ça + bonne ACC et END, ça doit faire des merveilles sur une montée roulante :o Je prends note pour la Vuelta 8)
Je ne sais pas si tu comptes Soler comme un inconnu irl ? :noel: Sinon il y avait aussi Offredo qui était un tout bon dans ma partie. Ce sont les trois noms qui me viennent en tête :up
Oh non, la dernière étape n'a pas du tout été frustrante. Très positive au contraire :ok: C'est la veille où je ne pensais pas prendre si cher malgré une fdj négative :?
J'avoue qu'il m'a flingué tous mes calculs :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 16845

Re: Team Jumbo Visma 2023 [Tirreno]

Messagepar Nico32 » 29 Nov 2022, 07:14

Tirreno - Adriatico


Palmarès :
Année
Vainqueur
2e
3e
2022 S.Sriubas C.Sundberg J.Leetz
2021 A.Dyke C.Sundberg N.Giomi
2020 A.Costa C.Sundberg P.Latour
2019 R.Kreuziger L.Vervaeke R.Gesink
2018 C.Froome R.Gesink T.Pinot
2017 R.Kreuziger R.Gesink N.Roche
2016 E.Boasson Hagen B.Mollema R.Kreuziger
2015 T.van Garderen R.Kiserlovski P.Rolland
2014 A.Valverde T.Machado E.Capecchi
2013 D.Martin V.Kiryienka A.Contador
2012 R.Gesink I.Basso M.Nieve



S.Oomen | S.Hathaway | M.van der Poel | T.Arensman | W.Kelderman | O.Naesen | JK.Ponk

En parallèle de Paris-Nice et de l’autre côté des Alpes, Tirreno – Adriatico attire traditionnellement un plateau de grimpeurs légèrement moins dense mais plus relevé en sprinters. Cette année ne déroge pas, bien qu’on retrouve au départ le vainqueur sortant du Tour, Parisse, les 2e, 3e et 4e du dernier Giro, Oomen, Rostoll et Paret-Peintre, un ancien vainqueur avec Dyke, des anciens podiumés avec Leetz et Giomi, les vétérans Pinot et Quintana, le jeune Robledo, ou encore l’habitué des lieux Sundberg, qui reste sur trois secondes places consécutives ! Du côté des sprinters, Hathaway, Joachim, Sagan, Vassano, Gaviria, Zekas, Matejicek, Zabel, Bovie, Walshaw, Jarvis et Secchiaroli donnent une idée de la meute prête à s’affronter.

La première étape propose comme souvent un chrono par équipes. Long de 22 kms, il ne crée quasiment pas d’écart entre les sept premières formations. Parmi elles, on retrouve les habitués d’Uno-X, qui se défont cette fois des BikeExchange pour 6’’. Trek, Jumbo, Ineos, EF et UAE sont aussi dans le coup à moins de 12’’. En revanche certains outsiders perdent déjà énormément de temps, à l’image de Nagorski, Gunter et Quintana. La deuxième étape est quant à elle assez ouverte. Le final compliqué vers Pomarance est testé par Oomen, Romain, Sagan, Mohoric, De Cecco et Gorbunov. Malgré la présence d’un équipier avec Sagan, le peloton revient et van der Poel l'étire en vue du sommet. Il impose même une grosse relance car Hathaway est juste dans sa roue, mais ils ne sont pas nombreux à rester en lice pour la gagne 1500 mètres plus loin. Lorsque le gallois déclenche son sprint, seuls Sagan et Vassano peuvent théoriquement le faire trembler. Il n’en sera rien et Hathaway peut enquiller un nouveau succès. Grâce aux 15’’ décomptées derrière ce quatuor, il s’empare également du maillot de leader. Le lendemain, l’emballage est beaucoup plus limpide bien que Romain tente crânement sa chance aux 3 kms. Van der Poel se mue une nouvelle fois en poisson-pilote pour Hathaway qui parvient à conclure au terme d’un sprint serré !


Si les sprinters veulent leur belle sur la quatrième étape, il faut passer outre plusieurs difficultés hérissées tout au long de la journée. À l’image de Joachim, certains n’y parviennent d’ailleurs pas alors que les puncheurs tentent de profiter de la dernière bosse. Dunbar, Paredes et Gorbunov sortent, bientôt rejoints par Oomen et Giomi qui font réagir les prétendants au général. Après un petit bras de fer, le quintet est revu. van der Poel reprend son rôle d’équipier en tête d’un peloton réduit à 80 unités. Mais cette fois, Hathaway démarre trop tard pour remonter Vassano. L’italien signe sa deuxième victoire de la saison. Puisque les premières étapes n’ont pas créé d’écart, l’arrivée au sommet du Monte san Vicino est déjà la dernière occasion pour les grimpeurs de se débarrasser des rouleurs. D’autres sont déjà distancés au général, et c’est ainsi qu’une grosse échappée de 17 coureurs prend forme. Au fil des ascensions, les six hommes forts se dégagent : Quintana, Gunter, Nagorski, Stacini, Ventana et Robledo, qui a semblé le plus à l’aise aux différents sommets. Derrière, les Jumbo ne défendent pas le maillot bleu d’Hathaway. Ce sont les Uno-X qui assurent l’intégralité de la poursuite toute la journée, car Robledo n’est qu’à 3’43’’ au général. Dans la montée finale, l’espagnol provoque la sélection, puis porte l’estocade à Gunter et Nagorski à 3 kms du sommet. Il doit maintenant résister aux favoris qui se font la guerre. Après un gros relais de Romain, Paret-Peintre se dévoile le premier. Oomen part en contre, bien suivi par Sundberg qui le distance ensuite au train. Rostoll attend les derniers kms pour produire son effort, marqué à la culotte par Romain. Ce duo dépose Oomen et Paret-Peintre pour revenir sur Sundberg et Gunter en vue de la flamme rouge. Robledo est cependant encore loin devant ; l’espagnol signe sa première démonstration depuis la Vuelta de l’an dernier ! Sundberg s’empare quant à lui du maillot bleu, conforté grâce aux bonifications de la seconde place. Paret-Peintre et Oomen terminent à 35’’, rejoints sur le fil par Parisse, Almeida, Arensman, Mohoric et Zana. Le reste des grimpeurs termine à plus d’une minute.


Sur la sixième étape, Wout Van Aert se fait plaisir dans l’échappée matinale. La boucle tout en faux-plats n’échappe cependant pas aux sprinters. Pour surprendre la doublette MVDP-Hathaway, Hoelgaard lance Joachim de très loin. Le luxembourgeois n’est pourtant pas le meilleur sur les arrivées difficiles et s’effondre logiquement au profit de Sagan. Pour la deuxième fois cette semaine, le portugais de Groupama, Sousa e Costa, s’offre une deuxième place surprise devant Zekas. Le dernier chrono est enfin une affaire de spécialistes avec des enjeux à tous les niveaux. Pour l’étape, Durbridge signe la référence qui ne sera pas approchée à moins de 4’’ par Greening, Dumoulin et Kelderman : le champion du monde fait respecter son statut ! En vue de la dernière marche sur le podium, Oomen, Arensman et Almeida avaient exactement le même temps au départ. Les trois hommes sont d’un niveau équivalent car ils se tiennent toujours en 5’’ à l’arrivée. Par rapport à ses deux jeunes adversaires attentistes, Oomen est récompensé de sa semaine offensive par la troisième place finale. Enfin, 13’’ séparaient Sundberg et Rostoll. Un comique de répétition qui ne fait pas du tout rire le suédois se dessine lorsque le vénézuélien lui reprend la moitié de son débours à l’intermédiaire. Sundberg finit toutefois mieux pour conserver 5’’ au final. Il est récompensé de sa pugnacité en remportant enfin Tirreno, et enfin sa première épreuve WT en carrière, après 7 podiums !



Résultats :
    Étape 1 : 1. Uno-X - McLaren / 2. Team BikeExchange + 6" / 3. Trek - Segafredo + 9"
    Étape 2 : 1. TJV - S.Hathaway / 2. DSM - P.Sagan / 3. TJV - M.van der Poel
    Étape 3 : 1. TJV - S.Hathaway / 2. GFC - F.Sousa e Costa / 3. AST - V.Zekas
    Étape 4 : 1. UAD - D.Vassano / 2. TJV - S.Hathaway / 3. DSM - P.Sagan
    Étape 5 : 1. AST - P.Robledo / 2. UXM - C.Sundberg + 1'16" / 3. EFI - G.Rostoll
    Étape 6 : 1. DSM - P.Sagan / 2. GFC - F.Sousa e Costa / 3. AST - V.Zekas
    Étape 7 : 1. BEX - L.Durbridge / 2. UXM - M.Greening + 4" / 3. DSM - T.Dumoulin

Classement général :

1. UXM - C.Sundberg 23h06'58"
2. EFI - G.Rostoll + 5"
3. TJV - S.Oomen + 45"
4. IGD - J.Almeida + 48"
5. TJV - T.Arensman + 50"
6. UAD - M.Kwiatkowski + 1'03"
7. BEX - N.Giomi + 1'21"
8. BIA - U.Parisse + 1'27"
9. UAD - D.Vassano + 1'32"
10. QSA - A.Erk + 1'37"

11. ACT - J.Romain + 1'48"
12. UAD - J.Leetz + 1'56"
13. ACT - A.Paret-Peintre + 1'59"
14. TFS - A.Dyke + 2'16"
15. BIA - P.Bagnicki + 2'23"

Classement par points :

1. TJV - S.Hathaway 39 pts
2. DSM - P.Sagan 30 pts
3. MOV - F.Gaviria 22 pts

Classement de la montagne :

1. AST - P.Robledo 22 pts
2. BOH - D.Jacquemin 13 pts
3. TQN - K.Nagorski 11 pts

Classement des jeunes :

1. EFI - G.Rostoll 23h07'03"
2. IGD - J.Almeida + 43"
3. TJV - T.Arensman + 48"

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 16845

Re: Team Jumbo - Visma 2023 [Tirreno-Adriatico]

Messagepar cadel evans » 29 Nov 2022, 21:59

Sundberg :love:

Des nouvelles de Marks tiens? :noel:

Très joli Tirenno avec ce double top 5 :ok:
(Avec Arensman qui décidément nous vend du rêve :love: )

Hathaway ultra favori pour Milan Sans Remo donc :noel:
(Tu remarqueras que le karma je m'en tamponné :mrgreen: )

Avatar de l’utilisateur
cadel evans
Maillot blanc
 
Messages: 2530
Localisation: Fait office d'irréductible village gaulois résistant aux Romains

Re: Team Jumbo - Visma 2023 [Tirreno-Adriatico]

Messagepar clemschleck » 01 Déc 2022, 07:35

Un Tirreno un peu décevant non ? Tout se jouant sur une étape ou presque et des écarts infimes par rapport à ce que tu proposais sur l’opus précédant :mrgreen:

Hathaway a une pancarte pour Milan-San Remo avec ce début de saison ! Pour ne pas lui mettre la pression …

C’est mérité pour Sundberg même si le running gag me plaisait beaucoup! Il prenait le relève de Pinot dans ton récit :lol:

Almeida qui pointe le bout de son nez. Intéressant de mêler quelques noms réels parmi les regens les plus connus de ton récit :ok:

Kwiatkowski invisible qui finit 5eme :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
clemschleck
Gregario
 
Messages: 2166
Localisation: Forfait de l'Ekiden 2020 - Forfait de l'Ekiden 2021

Re: Team Jumbo - Visma 2023 [Tirreno-Adriatico]

Messagepar Nico32 » 01 Déc 2022, 08:36

cadel evans a écrit:Sundberg :love:

Des nouvelles de Marks tiens? :noel:

Très joli Tirenno avec ce double top 5 :ok:
(Avec Arensman qui décidément nous vend du rêve :love: )

Hathaway ultra favori pour Milan Sans Remo donc :noel:
(Tu remarqueras que le karma je m'en tamponné :mrgreen: )

Ouiiiii :love: :love: :love:
4e de la Ruta del Sol, malchanceux sur Paris-Nice :prof:
Arensman, je ne comprends pas comment il a fait pour ne pas perdre de temps sur les étapes compliquées et accrocher ce top 5 au final :lol: Grosse perf de Kwiat en scred aussi !
Fdzp, ce sera de ta faute :twisted:

clemschleck a écrit:Un Tirreno un peu décevant non ? Tout se jouant sur une étape ou presque et des écarts infimes par rapport à ce que tu proposais sur l’opus précédant :mrgreen:

Hathaway a une pancarte pour Milan-San Remo avec ce début de saison ! Pour ne pas lui mettre la pression …

C’est mérité pour Sundberg même si le running gag me plaisait beaucoup! Il prenait le relève de Pinot dans ton récit :lol:

Almeida qui pointe le bout de son nez. Intéressant de mêler quelques noms réels parmi les regens les plus connus de ton récit :ok:

Kwiatkowski invisible qui finit 5eme :moqueur:

Un Tirreno à l'image de ton Tour de Catalogne :mrgreen:
Je vais quand même lui mettre environ 7 bars dans les pneus :prof:
Moi je suis très content qu'il la mette enfin au fond ! Surtout après une année quasi-blanche ; son dernier résultat était justement sa 2e place sur le Tirreno 2022 !
Almeida avait commencé l'an dernier je crois. Plus un top 10 sur une Flèche Wallonne il y a 2-3 ans, de mémoire, issu de l'échappée matinale.
Oui finalement les grimpeurs se sont fait distancer sur d'autres étapes ou n'ont pas eu la meilleure gestion sur l'arrivée en côte par rapport à Almeida, Arensman ou même Kwiat qui sont montés au train quasiment jusqu'au bout. Comme il n'y avait qu'une seule étape pour faire des différences, ça donne ce top 10 assez étonnant :o

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 16845

Re: Team Jumbo - Visma 2023 [Milan - San Remo]

Messagepar Nico32 » 04 Déc 2022, 10:50

Milan - San Remo


Palmarès :
Année
Vainqueur
2e
3e
4e
5e
2022 V.Zekas S.Hathaway D.Vassano K.Adams J.Degenkolb
2021 O.Naesen C.Ewan J.Dovicovic S.Hathaway M.Hofland
2020 A.Démare D.Vassano S.Hathaway K.Adams M.Cavendish
2019 P.Sagan F.Gaviria S.Hathaway A.Démare C.Ewan
2018 M.Cavendish V.Zekas A.Démare A.Petit F.Pinaud
2017 F.Felline M.Cavendish C.Ewan J.Degenkolb P.Sagan
2016 M.Cavendish J.Degenkolb P.Sagan S.Hathaway A.Démare
2015 P.Sagan M.Cavendish M.Breschel J.Degenkolb J.Simon
2014 S.Chavanel M.Breschel P.Sagan D.Bennati F.Pozzato
2013 M.Breschel M.Goss P.Sagan D.Bennati G.Van Avermaet
2012 T.Boonen F.Ventoso L.Paolini M.Goss D.Bennati

S.Hathaway | M.van der Poel | R.Roox | L.Geldhof | F.Gerts | B.Kox | J.Maas | O.Naesen

C’est l’heure du premier monument de l’année ! Milan – San Remo propose comme d’habitude un plateau très dense de sprinters dont Hathaway est le favori. Le gallois enquille les succès depuis le début de saison et n’a jamais semblé aussi serein à l’heure d’affronter cette course qui le fuit depuis des années. Cependant Sagan, Ewan, Vassano et Dovicovic ont aussi levé les bras récemment et se sont déjà bien classés sur la Via Roma, sans oublier les autres hommes rapides ou les classicmen qui voudront profiter de la Cipressa et du Poggio pour éviter un sprint massif.


En attendant, ils ne sont que deux à partir à l’abordage de ces 292 kms. Affini et Tonelli vont trouver le temps long, surtout que le peloton ne les laisse même pas espérer en réduisant l’écart dès le Turchino. De nombreuses équipes ont mis un homme à rouler. La procession se poursuit le long de la Méditerranée, seulement ponctuée par la chute du tenant du titre Zekas et de Van Aert, a priori sans conséquence. L’échappée reprise, c’est étonnamment un sprinter qui anime la Cipressa. Secchiaroli pouvait pourtant avoir sa chance au sprint, mais il préfère durcir la course. Juste derrière, les Qhubeka, Ag2r et Ineos montent cette difficulté à bloc. Côté sud-africain, on souhaite émousser les adversaires de Moscon, tandis que Romain semble être le leader désigné des français car Joachim recule sous l’action de ses propres équipiers. Le regroupement s’opère donc vite, et la transition vers le Poggio est tout aussi calme. Du moins en apparence, car la tension est à son maximum entre les équipes qui jouent des coudes pour se placer. Discrets jusqu’alors, les Jumbo abordent cette ultime capi en tête. Hathaway et van der Poel sont bien placés, mais ils ne réagissent pas quand Maas accélère franchement avec Roox dans sa roue. Au contraire Sagan suit le mouvement et tente même de contrer les deux néerlandais. Mais le champion du monde s’accroche à la roue du slovaque. Sur cette joute, 8 coureurs se sont détachés : Sagan, Roox et Maas, donc, accompagnés de Romain, Skidan, Moscon, Jacquemin et Lukonin. Le slovaque fait figure d’épouvantail et n’est pas relayé. Peut-être par choix, peut-être par manque de moyen… Toujours est-il que Sagan tergiverse légèrement alors que Andía se donne à fond pour ramener Gaviria et les meilleurs des sprinters. La jonction est effectuée juste à la cabine téléphonique. van der Poel et Hathaway prennent alors la tête. Ils mettent sous pression leurs adversaires dans la descente. S’il reste 60 coureurs dans le premier groupe très étiré, tous ne pourront pas jouer la gagne. Au bas de la descente, van der Poel relance sans être suivi par Hathaway ! Le gallois a déjà eu du mal à le suivre dans l’enfilade de virages et, en manque de confiance devant ce sprint mythique, il préfère laisser partir son poisson-pilote. C’est en même temps bien joué car il faut désormais trouver quelqu'un pour faire l’effort. Romain se fait peut-être piéger par son inexpérience car c’est finalement lui qui lance le sprint de loin. Hathaway, Vassano et Sagan sautent dans son aspiration. Vassano déboite sous la flamme rouge, en même temps qu’Hathaway mais ce dernier est un peu gêné par un mouvement de Romain. Le temps de se relancer, il se retrouve dans le sillage de Vassano. Il tente de le remonter pendant que van der Poel tente de résister au lactique quelques secondes devant. Finalement, Hathaway ne perd rien mais est incapable non plus de reprendre le moindre centimètre à l’italien. van der Poel, lui, est incapable de résister jusqu’au bout. Vassano le saute cruellement dans les 50 derniers mètres ! Il décroche lui aussi le succès d’une vie devant les deux Jumbo hébétés ! Les australiens (encore eux !) Matthews et Ewan complètent le top 5.


Classement :
1. UAD - D.Vassano 6h43'26"
2. TJV - M.van der Poel m.t
3. TJV - S.Hathaway
4. TFS - M.Matthews
5. IGD - C.Ewan
6. IAM - L.Matejicek
7. DSM - P.Sagan
8. LAM - E.Favilli
9. ACT - J.Romain
10. QSA - J.Degenkolb

11. BEX - J.Dovicovic
12. KAT - A.Lukonin
13. TJV - J.Maas
14. TJV - R.Roox
15. KAT - R.Prins
16. IAM - M.Skidan
17. TQN - G.Moscon
18. BOH - W.Van Aert
19. BOH - D.Jacquemin
20. EFI - E.Paris t.m.t

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 16845

Re: Team Jumbo - Visma 2023 [Milan - San Remo]

Messagepar Adramelech » 04 Déc 2022, 11:02

Oh non pas ça, pas maintenant, pas après tout ce que tu as fais :diantre:

Adramelech
Directeur sportif
 
Messages: 15724

Re: Team Jumbo - Visma 2023 [Milan - San Remo]

Messagepar redneck » 04 Déc 2022, 11:05

LOL

Avatar de l’utilisateur
redneck
Directeur sportif
 
Messages: 4467
Localisation: Vainqueur de l'ekiden du gruppetto - Capitaine de l'équipe vainqueur de la Gruppetto League

Re: Team Jumbo - Visma 2023 [Milan - San Remo]

Messagepar cadel evans » 04 Déc 2022, 11:07

TERRIBLE :cry: :cry: :cry:

Avatar de l’utilisateur
cadel evans
Maillot blanc
 
Messages: 2530
Localisation: Fait office d'irréductible village gaulois résistant aux Romains

Re: Team Jumbo - Visma 2023 [Milan - San Remo]

Messagepar Cadelthebest » 04 Déc 2022, 11:21

:moqueur: :moqueur:
Désolé, c'était plus fort que moi

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Champion national
 
Messages: 5665
Localisation: Chez Peter Velits

Re: Team Jumbo - Visma 2023 [Milan - San Remo]

Messagepar PinkertonW » 04 Déc 2022, 13:07

La poisse!

Avatar de l’utilisateur
PinkertonW
Cyclo du dimanche
 
Messages: 157

Re: Team Jumbo - Visma 2023 [Milan - San Remo]

Messagepar Loiloi29 » 04 Déc 2022, 14:15

Oh non terrible :moqueur: :cry:

Avatar de l’utilisateur
Loiloi29
Directeur sportif
 
Messages: 11575
Localisation: Chez mes Kazakhs sûrs <3

Re: Team Jumbo - Visma 2023 [Milan - San Remo]

Messagepar Alessiocortez » 04 Déc 2022, 14:47

Quel final épique et tragique :shock:
J'y ai cru jusqu'au bout...

Avatar de l’utilisateur
Alessiocortez
Jersey rojo
 
Messages: 6668
Localisation: Squat

Re: Team Jumbo - Visma 2023 [Milan - San Remo]

Messagepar clemschleck » 04 Déc 2022, 15:16

Oh non :(
Très déçu pour Hathaway !
Même si Van der Poel l’avait emporté, j’aurais été déçu pour le Gallois.

Tu gagnes MSR tous les 4 ans, rdv en 2025 pour la victoire.

Avatar de l’utilisateur
clemschleck
Gregario
 
Messages: 2166
Localisation: Forfait de l'Ekiden 2020 - Forfait de l'Ekiden 2021

Re: Team Jumbo - Visma 2023 [Milan - San Remo]

Messagepar Nico32 » 05 Déc 2022, 07:37

Je vois que vous êtes prompts à vous foutre de ma gueule :niais:
Cas typique d'un coureur en manque de confiance qui prend les mauvaises décisions au mauvais moment :cry:
Hathaway aurait déclaré après l'arrivée "Fucking French".

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 16845

Re: Team Lotto Jumbo 2023 [DDV, E3, GW]

Messagepar Nico32 » 07 Déc 2022, 08:16

Une semaine dans les Flandres avant les monuments


Palmarès :
E3 - Harelbeke :
Année
Vainqueur
2e
3e
2022 M.van der Poel L.Geldhof P.Sagan
2021 P.Sagan J.Degenkolb W.Van Aert
2020 J.Degenkolb S.Vanmarcke D.Vassano
2019 P.Sagan J.Degenkolb G.Van Avermaet
2018 G.Van Avermaet L.Boom P.Sagan
2017 G.Van Avermaet P.Sagan L.Boom
2016 T.Gallopin J.Degenkolb G.Van Avermaet
2015 M.Breschel P.Sagan Y.Offredo
2014 G.Van Avermaet F.Cancellara Y.Offredo
2013 A.Ballan F.Cancellara Y.Offredo
2012 F.Cancellara G.Van Avermaet M.Ladagnous

Gent - Wevelgem :
Année
Vainqueur
2e
3e
2022 M.van der Poel S.Hathaway J.Dovicovic
2021 D.Vassano M.Matthews A.Démare
2020 S.Hathaway V.Zekas J.Degenkolb
2019 S.Hathaway P.Sagan M.Cavendish
2018 P.Sagan M.Cavendish S.Hathaway
2017 G.Van Avermaet V.Zekas P.Sagan
2016 M.Cavendish M.Breschel S.Vanmarcke
2015 P.Sagan M.Kittel A.Démare
2014 M.Breschel S.Vanmarcke S.Langeveld
2013 F.Cancellara M.Breschel G.Visconti
2012 M.Breschel S.Vanmarcke G.Visconti

À travers la Flandre :

La semaine flandrienne qui précède les monuments offre toujours des enseignements intéressants. L’an dernier, van der Poel avait signé un hat trick inédit qu’il sera incapable de reproduire puisqu’il ne s’aligne pas sur À Travers la Flandre. L’effectif Jumbo ne manque pas de qualité pour autant, à l’image de Jan Maas qui déclenche les hostilités dans le Knokteberg, à 34 kms de l’arrivée. Les attaques s’enchainent ensuite. Les jeunes Lundqvist, Louvel et Slootmaeckers (vainqueur du Nokere-Koerse devant Gerts la semaine précédente) se montrent remuants, comme Casier qui effectue la plus long baroud devant un groupe d’une dizaine de coureurs. Un temps dépassé, les Jumbo rétablissent la situation en revenant d’abord sur ce groupe, puis sur le belge à une quinzaine de kms de la ligne. Un danois inconnu, Kohler, anticipe le dernier secteur pavé. Les favoris, eux, gardent leurs forces pour cette ultime difficulté où Naesen accélère. Le belge parvient à lâcher ses rivaux pour rattraper le coureur Saxo en tête de course. Pricthett, Slootmaeckers et Pedersen ne sont pas loin derrière mais, même à 3 contre 2, ils ne réduisent pas l’écart. L’australien en gardait peut-être sous la pédale car il arrive à en remettre pour résister en solitaire au retour des sprinters réglés par Kooij. La victoire se joue cependant devant. Au terme d’un long sprint disputé, Naesen retrouve le succès et la confiance après une année 2022 à oublier !


Classement :
1. TJV - O.Naesen 4h27'44"
2. SAX - K.Kohler m.t
3. BEX - C.Pritchett + 21"
4. ROO - O.Kooij m.t
5. TJV - J.Maas
6. TJV - M.Teunissen
7. BEA - L.Piñas
8. TFS - M.Pedersen
9. TFS - M.Matthews
10. BEX - D.Smith t.m.t


E3 - Harelbeke :

Le GP E3 part sur les chapeaux de roues quand 22 coureurs parviennent à se faire la malle en début de course ! On y retrouve de bons outsiders comme Teunissen, Politt, Pöstlberger, Valgren, Moses… et donc beaucoup d’équipes de favoris représentées ! Il faut plus d’une heure aux IAM de Benoot et aux Trek de Sénéchal pour rétablir la situation. Juste avant la jonction, Politt, Teunissen, Larcher et Ghys insistent pour former l’échappée du jour. Ils n’auront au maximum que 3’30’’ de marge, lorsque les équipes conti relancent la course dans la zone des monts. Kohler refait parler de lui mais son entreprise solitaire est vouée à l’échec. Les favoris se dévoilent à 53 kms de l’arrivée : Biermans emmène avec lui Pritchett, Benoot, Van Aert et le jeune italien Fill. Geldhof et les Trek viennent cependant calmer tout le monde, fausse alerte. Dans le Paterberg, les Jumbo font le forcing, puis Benoot surenchérit dans le Vieux Quaremont. 13 coureurs prennent les devants, avec seulement Naesen pour les Jumbo. Trek s’est aussi faite avoir car Sénéchal se trouve dans un second petit groupe avec van der Poel et Andía, que Gerts tente de ramener. Une fois n’est pas coutume, Lotto est la grande perdante puisque Slootmaeckers et ses sbires sont aux abonnés absents. Devant, Van Aert préfère attaquer avec Klaris, à 35 kms de l’arrivée. Revenu à une quinzaine de secondes du premier groupe, van der Poel fait l’effort dans l’avant-dernier mont non-pavé. Puis Naesen fait le forcing dans le Varenstraat, ultime secteur pavé situé à 24 kms de l’arrivée. Les hommes costauds se détachent et le groupe se scinde en deux : lui, van der Poel, Jacquemin, Pritchett, Sagan, Benoot et Fill reviennent sur Klaris, lui-même lâché par un Van Aert qui a porté son avance à une demi-minute ! Dans le Tiegemberg, ultime coup de cul asphalté, Naesen tente une nouvelle fois de sortir mais il ne décroche que le danois. Il se résout donc à rouler au train derrière Van Aert. En tête depuis de nombreux kms, il commence à buter au point de se faire reprendre à 11 kms de l’arrivée. Aussitôt son coéquipier Jacquemin, qui buvait du petit lait jusqu’à présent, attaque avec Pritchett ! Cette fois Naesen ne peut plus faire l’effort et se fait même éjecter du groupe. Sagan et van der Poel collaborent, bien aidés par Fill. Pas impressionné mais peut-être manipulé par ses glorieux aînés, le jeune italien prend les plus gros relais. Van Aert protège son équipier et Benoot semble à bout de forces. L’écart le duo de tête reste ainsi stable autour des 20’’ jusqu’à la banlieue d’Harelbeke. Sur le Het Nieuwsblad, les deux hommes étaient déjà devant et s’étaient départagés au sprint. Là, plutôt que de collaborer jusqu’au bout et comme il l’a déjà fait deux jours plus tôt, Pritchett tente de surprendre le belge aux 4 kms. Cette fois l’entreprise échoue, d’autant qu’elle coupe l’envie à son adversaire de collaborer. Ce moment de temporisation leur est fatal car Fill ramène in extremis les poursuivants. Aussitôt Jacquemin reprend le manche pour lancer le sprint de Van Aert. Les Bora ont joué au mieux leur surnombre aujourd’hui, mais il faut encore venir à bout de la pointe de vitesse de Sagan et van der Poel. Les trois hommes sont d’un niveau sensiblement équivalent. Et c'est finalement van der Poel qui fait la différence dans les 200 derniers mètres pour conserver son titre ! Sagan lâche dans les derniers mètres et se fait sauter par Pritchett, qui avait peut-être une deuxième victoire de prestige à portée de main mais qui a sabordé son final.



Classement :
1. TJV - M.Van der Poel 4h34'20"
2. BOH - W.Van Aert m.t
3. BEX - C.Pritchett
4. DSM - P.Sagan
5. BOH - D.Jacquemin
6. BIA - A.Fill t.m.t
7. QSA - J.Biermans + 29"
8. IAM - T.Benoot m.t
9. TJV - O.Naesen + 53"
10. QSA - B.Vallée m.t

11. ISN - A.Edmondson + 1'11"
12. MOV - E.Del Valle m.t
13. ISN - M.Klaris + 1'29"
14. MOV - M.Andia + 2'35"
15. SAX - A.Egsvang + 2'45"


Gent - Wevelgem :

Sur Gent-Wevelgem, ce n’est pas tant les pavés que le vent et la distance qui font frémir les coureurs. Une longue portion exposée fait déjà des dégâts car le peloton se déleste de 70 coureurs avant même le secteur des monts. Pidcock, Andía et Palmero sont décrochés dans le premier passage du Mont Kemmel, puis Kwiatkowski, Roox et Kittel pètent sur un coup de bordure. Dans la deuxième montée, Bauhaus, Looij, Trentin, Gerts, Geldhof ou encore Stuyven sont distancés sur une accélération de Slootmaeckers et Benoot. Mais les deux belges butent rapidement face au vent. Derrière, Sénéchal et Pritchett font l’effort, mais pas pour eux. Les deux flandriens roulent pour Colton et Dion Smith, 10e d’À Travers la Flandre. La trentaine de rescapés est bien heureuse de rester dans les roues pour ne pas affronter Eole. Les mêmes prétendants que sur le GP E3 tentent de relancer la course. Intenable, Van Aert attaque à plusieurs reprises, parfois accompagné de Klaris, Biermans ou Fill. Mais aujourd’hui, il est trop compliqué de résister plus de 3 kms à l’inertie du peloton. Dans les 15 derniers kms, Naesen essaie à son tour, d’abord accompagné, puis en solo, de piéger les sprinters. Sénéchal et Pritchett commencent à faiblir mais ils maintiennent Naesen à portée de fusil, que Van Aert se charge d'armer sous la banderole des 5 kms. Toujours vent de face, la victoire va donc se jouer au sprint entre 25 coureurs. Van der Poel prend la tête pour emmener Hathaway. Sagan a choisi la roue du gallois, et derrière Kimura et Barbará se disputent celle du slovaque. Les deux novices désorganisent en fait le sprint car ils ne rivalisent logiquement pas et Vassano, Gaviria & Cie. ne sont plus dans l’aspiration directe des deux sprinters de tête. Sur son démarrage, Sagan passe une roue devant Hathaway. Mais dans un ultime effort, Hathaway reprend l’avantage. Il sent pourtant le souffle de la meute, et notamment de Meeus qui jette son vélo sur la ligne. Il s’en est fallu de peu, mais Hathaway remporte Gent-Wevelgem ! Comme l’an dernier, les Jumbo font le triplé, mais cette fois avec trois coureurs différents ! Notons enfin que Fill et Meeus montrent un beau comportement sur plusieurs courses cette année. L’Espagne avait trouvé le successeur de Flecha avec Andía l’an dernier. L’Italie et la Belgique ont-ils déniché ceux de Ballan et Boonen ? C’est tout le mal qu’on leur souhaite.



Classement :
1. TJV - S.Hathaway 5h06'46"
2. BOH - J.Meeus m.t
3. DSM - P.Sagan
4. BEX - D.Smith
5. AST - V.Zekas
6. MOV - F.Gaviria
7. UAD - D.Vassano
8. QSA - J.Degenkolb
9. GFC - F.Sousa e Costa
10. TJV - M.van der Poel

11. TFS - F.Colton
12. LTS - P.Barbará
13. EFI - J.Kimura
14. QSA - J.Biermans
15. BIA - A.Fill t.m.t

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 16845

Re: Team Jumbo - Visma 2023 [DDV, E3, GW]

Messagepar Phil » 07 Déc 2022, 11:51

Quelle déception pour Hathaway à San Remo ... Pfff :diantre: :diantre: :diantre:

Belle razzia en Flandre, de bonne augure pour les deux monuments avec un Naesen qui retrouve des couleurs et VDP et Hathaway au top !

Avatar de l’utilisateur
Phil
Junior
 
Messages: 1441
Localisation: Belgique

Re: Team Jumbo - Visma 2023 [DDV, E3, GW]

Messagepar Cadelthebest » 07 Déc 2022, 19:25

Belles victoires, une semaine trop tard pour le Gallois...
On retiendra que MVDP est un manipulateur surtout :niais:

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Champion national
 
Messages: 5665
Localisation: Chez Peter Velits

Re: Team Jumbo - Visma 2023 [DDV, E3, GW]

Messagepar cadel evans » 07 Déc 2022, 20:10

Oh le petit triplé qui vient presque réparer la déception de la Primavera :ok:


Naesen qui revient au top, on ne s'y attendait plus :up

Pritchett décidément bien costaud

Avatar de l’utilisateur
cadel evans
Maillot blanc
 
Messages: 2530
Localisation: Fait office d'irréductible village gaulois résistant aux Romains

Re: Team Jumbo - Visma 2023 [DDV, E3, GW]

Messagepar Alessiocortez » 07 Déc 2022, 20:29

Ça fait plaisir de revoir Naesen reprendre du poil de la bête, au meilleur moment en plus ! Faudra pas se louper sur le Ronde, tu seras très attendu !

Avatar de l’utilisateur
Alessiocortez
Jersey rojo
 
Messages: 6668
Localisation: Squat


4850 messages
Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités