Team Jumbo - Visma 2022 [Tour de France : 1/5]

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateur: Animateurs récits

Re: Team Jumbo - Visma 2022 [Paris - Roubaix]

Messagepar Cadelthebest » 08 Mai 2022, 16:05

Joli PR, avec beaucoup de rebondissements (bien qu'il ait du être frustrant à jouer :mrgreen: )
Impressionnant ce Slootmaeckers, il aura de quoi en claquer une l'année prochaine, alors qu'à l'opposé, on a l'impression que Benoot laisse lui passer sa chance petit à petit

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Maillot vert
 
Messages: 4573
Localisation: Chez Peter Velits

Re: Team Jumbo - Visma 2022 [Paris - Roubaix]

Messagepar cadel evans » 08 Mai 2022, 20:42

Ah oui pas ton plus gros résultat :noel:

Naesen :cry:

Un peu présomptueux avec MVDP à attaquer à + de 69 kms peut-être ?

Sympa ce podium de Boom avec roompot :ok:

C'est marrant quand je lis un peu vite d'El Vallé et Vallée j'ai tendance à les confondre :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
cadel evans
Gregario
 
Messages: 2199
Localisation: "Sacré Thomas"

Re: Team Jumbo - Visma 2022 [Paris - Roubaix]

Messagepar clemschleck » 08 Mai 2022, 21:01

Un Paris-Roubaix très intéressant à lire :ok: sûrement plus frustrant à jouer ? :noel:

Par contre, quel dommage ce ralentissement permanent dans les derniers kilomètres qui provoque un regroupement :diantre:

En tout cas, cette variante a l’air sympa à jouer :heureux:

Avatar de l’utilisateur
clemschleck
Coureur pro
 
Messages: 1948
Localisation: Forfait de l'Ekiden 2020 - Forfait de l'Ekiden 2021

Re: Team Jumbo - Visma 2022 [Paris - Roubaix]

Messagepar Nico32 » 09 Mai 2022, 07:51

Warren Barguil a écrit:Ourf, grosse contre performance :?
Seth a écrit:Il fait mal ce Paris - Roubaix :diantre:

On ne peut pas gagner à tous les coups :mrgreen:

Cadelthebest a écrit:Joli PR, avec beaucoup de rebondissements (bien qu'il ait du être frustrant à jouer :mrgreen: )
Impressionnant ce Slootmaeckers, il aura de quoi en claquer une l'année prochaine, alors qu'à l'opposé, on a l'impression que Benoot laisse lui passer sa chance petit à petit

Au moment de la chute de Naesen, j'ai été proche de ragequitter mais je me suis retenu :mrgreen:
Je pense que Benoot a plusieurs fois été le plus fort mais paye l'ia qui favorise des arrivées au sprint en petit comité :diantre:

cadel evans a écrit:Ah oui pas ton plus gros résultat :noel:

Naesen :cry:

Un peu présomptueux avec MVDP à attaquer à + de 69 kms peut-être ?

Sympa ce podium de Boom avec roompot :ok:

C'est marrant quand je lis un peu vite d'El Vallé et Vallée j'ai tendance à les confondre :mrgreen:

Sur cet opus, la seule raison d'attaquer à plus de 20 bornes est de fatiguer les équipiers adverses. Chose que j'ai faite avec MVDP sachant qu'il n'aurait pas eu les moyens de se battre pour le top 10 ;)
Oui très content de voir Boom toujours avec les meilleurs :love:
Ce n'est pas évident en effet. En plus les deux devraient être là quelques années encore :angel

clemschleck a écrit:Un Paris-Roubaix très intéressant à lire :ok: sûrement plus frustrant à jouer ? :noel:

Par contre, quel dommage ce ralentissement permanent dans les derniers kilomètres qui provoque un regroupement :diantre:

En tout cas, cette variante a l’air sympa à jouer :heureux:

J'étais assez confiant et concentré jusqu'à la chute de Naesen. Puis totalement spectateur car je savais que Geldhof ne tiendrait pas.
C'est LA raison qui va me faire changer d'opus à la fin de l'année. Je n'en peux plus de voir les flandriens rouler à fond jusqu'à la dernière difficulté, puis faire du surplace jusqu'à la ligne :cry: Ce contraste avec les Flandriennes irl :cry:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 16399

Re: Team Jumbo - Visma 2022 [Paris - Roubaix]

Messagepar Polo » 09 Mai 2022, 13:25

Nico32 a écrit:C'est LA raison qui va me faire changer d'opus à la fin de l'année. Je n'en peux plus de voir les flandriens rouler à fond jusqu'à la dernière difficulté, puis faire du surplace jusqu'à la ligne :cry: Ce contraste avec les Flandriennes irl :cry:


Loin de moi l'idée de casser l'ambiance mais c'est toujours comme ça même sur les derniers opus.

Avatar de l’utilisateur
Polo
Poisson-pilote
 
Messages: 3178
Localisation: Le Havre

Re: Team Jumbo - Visma 2022 [Amstel Gold Race]

Messagepar Nico32 » 11 Mai 2022, 06:57

Amstel Gold Race

Palmarès :
Année
Vainqueur
2e
3e
2021 L.De Plus M.van der Poel M.Mohoric
2020 M.Mohoric A.Horta A.De Cecco
2019 G.Van Avermaet D.Martin A.De Cecco
2018 B.Mollema A.Vichot F.Felline
2017 F.Felline P.Sagan P.Gilbert
2016 G.Van Avermaet S.Gerrans P.Gilbert
2015 S.Gerrans J.Hoogerland D.Martin
2014 B.Mollema A.Schleck G.Van Avermaet
2013 P.Gilbert E.Boasson Hagen F.Wegmann
2012 B.Mollema F.Schleck P.Gilbert



R.Roox | M.van der Poel | K.Brand | A.Costa | J.Maas | T.Ruysch | K.Bouwman


Les pavés derrière eux, c’est désormais aux puncheurs d’occuper le devant de la scène. La transition s’effectue en douceur, d’abord par la Flèche Brabançonne remportée par Kwiatkowski devant Pidcock et Van Aert, puis par l’Amstel Gold Race, dont le tracé fait de relances et de bosses courtes est parfois plus assimilé à une flandrienne. Ce sont pourtant bien les puncheurs qui s’y illustrent, comme Gesink l’a fait par le passé. Cette année, le grand néerlandais justifie son invitation et fait plaisir au public en se glissant dans l’échappée du jour. Il est accompagné de Garcia Cortina, Pachett, Hedegaard et de son compatriote Beckeringh, qui avait failli mener une échappée au bout en 2020. Leur avance culmine à 9’20’’ à 180 kms de l’arrivée, avant que les IAM de Skidan et les Ag2r de Romain ne fassent fondre l’écart. La course s’avère monotone dans ses 200 premiers kms, jusqu’à une attaque de Costa à 44 kms de l’arrivée. L’ancien vainqueur du Tour provoque l’apparition des Quick-Step qui ne le laissent pas prendre le large et reprennent au passage l’échappée. L’américain insiste quelques kms mais est repris en vue du Keutenberg. Ce mont est peut-être le plus difficile du parcours – en tout cas le plus raide – et Brand décide de le monter à bloc. Ce coup de vis brutal fait exploser le peloton. On croit un instant que Brand, Skidan et le jeune Pidcock vont se détacher, mais c’est finalement un groupe de 15 qui se retrouve à l’avant. Les hommes montés sur le podium ces dernières années sont absents, à l’image de Mohoric, van der Poel, De Cecco et De Plus. Impressionnant vainqueur du Tour du Pays Basque, Power doit compter sur ses équipiers pour garder espoir, tandis que Guerreiro ou De Tier sont encore plus loin. Le temps de se regrouper et de s’organiser, les Orica mènent un groupe d’une quarantaine d’hommes à 45’’ des attaquants, à 25 kms de l’arrivée.


Devant, Brand et Pacher effectuent une part non-négligeable du travail. 5 kms plus loin, l’écart n’a pas faibli alors que les hommes forts entament l’avant-dernière ascension du Cauberg. Skidan et Horta ne relâchent pas la pression en y attaquant. Les deux hommes font même exploser le groupe ! Au passage de la cloche, ils sont poursuivis par deux duos à 12’’ : Roox et Romain ont la chance de compter sur deux excellents Pacher et Maas pour chasser à leur place. Ils économisent des forces, mais encore faut-il revenir... Un peu en retrait, c’est van Dingenen qui tente de ramener Alaphilippe. Il faut ensuite attendre près de 30’’ pour voir cinq hommes passer : le second du Tour Down Under Holt, Pidcock et Brand, distancés, et Power et Tobeña revenus de l’arrière. Dans le Geulhemmerberg, Pacher jette ses dernières forces dans la bataille pour ramener son leader à l’avant de la course. Alaphilippe fait lui le jump en solitaire, impressionnant. Les poursuivants, eux, semblent définitivement battus.


Sur le plateau qui suit, Maas accélère. Il reste alors 15 kms et le coup tactique est parfait pour Jumbo. Romain, Horta, Alaphilippe et Skidan chassent mais l’écart se maintient entre 10 et 15 secondes pendant de longs kilomètres. Roox, lui, n’a qu’à se laisser porter. Maas oppose une résistance formidable sans rien perdre dans le Bemelerberg à 9 kms du but. 3 kms plus loin, le rêve Jumbo bascule soudainement dans le cauchemar. Roox perd quelques mètres en négociant mal un virage*. Ses adversaires en profitent pour accélérer, reprendre Maas et empêcher le retour du vainqueur de la Doyenne qui plafonne à 20’’ ! Roox a laissé passer sa chance ; il craque dans le Cauberg. Devant, Skidan, Alaphilippe et Romain se détachent en vue du sommet. Le podium est dessiné car Maas et Horta payent les efforts consentis plus tôt. Un km plus loin et au terme d’un sprint acharné, le plus jeune des trois s'impose ! Jacky Romain remporte déjà sa première ardennaise et complète une belle journée pour Ag2r puisque, quelques minutes plus tôt, Offredo s’était adjugé le Tro-Bro-Léon. Maas est la surprise du jour, comme le néo-pro Pidcock, premier des battus et qui ne cesse d’épater lui aussi. La relève est partout !



Classement :
1. ALM - J.Romain 6h16'39
2. IAM - M.Skidan m.t
3. QSA - J.Alaphilippe m.t
4. TJV - J.Maas + 15"
5. EF - A.Horta + 25"
6. TJV - R.Roox + 49"
7. IGD - T.Pidcock + 1'27"
8. QSA - L.De Plus m.t
9. TFS - E.Tobeña m.t
10. UAE - M.Kwiatkowski + 1'41"

11. IGD - A.De Cecco m.t
12. BOH - W.Van Aert
13. TJV - M.Van der Poel
14. SAX - I.Holt
15. ORS - R.Power t.m.t
16. KAT - S.Logunov + 2'03"
17. KAT - A.Lukonin + 2'15"
18. BOH - M.Schachmann + 2'29"
19. SUN - R.Bardet + 2'54"
20. BOH - F.De Tier + 3'39"

* =
Dégoûté. En fait je me suis fait piéger par un simili-bug du jeu : quand on est sur l'ordre "garder la position" et que tous les autres membres du groupe attaquent, notre coureur ralentit instantanément de 45 à 30 km/h (sur le plat bien sûr :mrgreen: ). Je ne sais pas si c'est le cas sur les autres opus ?
Pourtant j'étais attentif car il y avait eu une première attaque à 10 bornes sur laquelle j'avais été réactif. Là j'étais sur pause le temps de prendre un screen (le 7e :noel: ). Toujours sur pause, je suis allé voir comment était VDP dans le groupe derrière. J'ai dû appuyer en même temps sur la touche P pour reprendre la lecture et sur la flèche avant pour revenir sur le groupe de devant. Comme ce n'est pas instantané, le temps que la caméra revienne sur Roox, il s'est déroulé une bonne seconde. Le temps que je réagisse, quelques dixièmes encore. Le temps que Roox ré-augmente sa vitesse, le trou était fait et définitif... J'ai espéré que ça s'observe devant, mais comme il restait encore une difficulté (le Cauberg), ça a continué de rouler.
Cela étant dit, même s'il s'était économisé, Roox était déjà limite. Donc je pense qu'il n'aurait fait que 4e devant Maas. Disons que j'aurai aimé en avoir le cœur net quoi, dans un scénario réaliste :niais:
Modifié en dernier par Nico32 le 11 Mai 2022, 09:39, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 16399

Re: Team Jumbo - Visma 2022 [Amstel Gold Race]

Messagepar cadel evans » 11 Mai 2022, 07:52

Arf pas de chance en effet :diantre:

C'est vraiment dommage parce que le coup tactique était génial

Maas ce héros :love:
Ultra costaud le type, il aurait limite pu être leader

Jacky Romain c'est Cosnefroy IRL en fait
Première ardennaises :love:
Alaph vraiment devenu costaud, je me rappelle quand j'ai commencé à suivre le récit c'était pas si évident que ça :ok:

A côté De Cecco semble un peu plafonner

Avatar de l’utilisateur
cadel evans
Gregario
 
Messages: 2199
Localisation: "Sacré Thomas"

Re: Team Jumbo - Visma 2022 [Amstel Gold Race]

Messagepar Cadelthebest » 11 Mai 2022, 17:36

Je voyais une easy-win pour MVDP mais visiblement, il a toujours des problèmes de fraîcheur :o
Explication entre costauds, la force collective Ag2r aura fait la différence, mais Horta et Skidan sont mes favoris pour la Flèche !

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Maillot vert
 
Messages: 4573
Localisation: Chez Peter Velits

Re: Team Jumbo - Visma 2022 [Amstel Gold Race]

Messagepar clemschleck » 12 Mai 2022, 13:45

Maas :lol: je ne connais pas ses notes chez toi mais le voir être aussi influent sur ta course me laisse perplexe. :mrgreen: il était le plus fort de l’équipe finalement!

Romain, on n’a pas fini d’entendre parler de ce petit jeune j’ai l’impression :niais:

C’est vrai qu’Alaphilippe a l’air d’avoir passé un cap également !

Avatar de l’utilisateur
clemschleck
Coureur pro
 
Messages: 1948
Localisation: Forfait de l'Ekiden 2020 - Forfait de l'Ekiden 2021

Re: Team Jumbo - Visma 2022 [Amstel Gold Race]

Messagepar Nico32 » 13 Mai 2022, 07:18

cadel evans a écrit:Arf pas de chance en effet :diantre:

C'est vraiment dommage parce que le coup tactique était génial

Maas ce héros :love:
Ultra costaud le type, il aurait limite pu être leader

Jacky Romain c'est Cosnefroy IRL en fait
Première ardennaises :love:
Alaph vraiment devenu costaud, je me rappelle quand j'ai commencé à suivre le récit c'était pas si évident que ça :ok:

A côté De Cecco semble un peu plafonner

Je m'en veux de m'être fait avoir, et je râle de plus en plus sur pcm :mrgreen:
Il était quand même moins bon dans les bosses :mrgreen: Mais bon profil de bourrin pour résister comme ça, et j'ai toujours l'impression que mes gars sont invincibles quand ils choppent un +4/+5 :love:
Attention, Cosnefroy n'a pas fait 9e de son premier grand tour :angel
Oui, il a mis du temps à progresser. Je l'avais d'ailleurs aidé au début. Puis il a eu un +2VAL tout seul qui l'a fait franchir un gros cap !
En même temps après les ardennaises de De Cecco l'an dernier, il lui faut en gagner une pour progresser. Pas de conclusion hâtive après une Amstel seulement :noel: ("un" ou "une" Amstel ?)

Cadelthebest a écrit:Je voyais une easy-win pour MVDP mais visiblement, il a toujours des problèmes de fraîcheur :o
Explication entre costauds, la force collective Ag2r aura fait la différence, mais Horta et Skidan sont mes favoris pour la Flèche !

J'y ai pensé en début de saison. La fraîcheur ça allait, c'est la forme du jour qui a posé problème :mrgreen:
Ça fait plusieurs fois que Pacher sort de très belles courses (j'ai souvenir d'au moins un Tirreno et un Strade) sans avoir des notes exceptionnelles. Il est impressionnant :o
Je note 8) (et Roox prend ça personnellement)

clemschleck a écrit:Maas :lol: je ne connais pas ses notes chez toi mais le voir être aussi influent sur ta course me laisse perplexe. :mrgreen: il était le plus fort de l’équipe finalement!

Romain, on n’a pas fini d’entendre parler de ce petit jeune j’ai l’impression :niais:

C’est vrai qu’Alaphilippe a l’air d’avoir passé un cap également !

Il est pourtant apparu dans ton récit aussi :niais: Il a un bon profil complet qu'on n'avait pas vu l'an dernier, mais il s'exprime plus cette saison entre la tournée australienne et ici :love: Roox et lui avaient deux profils qui se complétaient bien. Maas n'aurait pas pu faire la différence dans le Cauberg ; il avait un rythme cardiaque plus élevé dans les bosses. Par contre profil parfait pour résister sur des faux-plats comme ça en forçant des puncheurs plus frêles à rouler :up
Progression express pour Romain, déjà qu'il partait de haut ! Il a un profil très complet car c'est déjà le seul coureur de ma DB à avoir toutes ses notes à 71 ou plus ! (Moscon est à 70 ou plus partout). Ça peut faire une belle rivalité à l'avenir. Reste à voir qui sortira de la meute des puncheurs regens :love:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 16399

Re: Team Jumbo Visma 2022 [Flèche Wallonne]

Messagepar Nico32 » 14 Mai 2022, 08:59

Flèche Wallonne


Palmarès :

Année
Vainqueur
2e
3e
2021 J.Alaphilippe A.De Cecco R.Power
2020 M.Skidan R.Guerreiro J.Alaphilippe
2019 R.Kreuziger A.Schleck D.Martin
2018 D.Martin R.Kreuziger G.Van Avermaet
2017 P.Gilbert R.Kreuziger G.Van Avermaet
2016 M.Breschel R.Kreuziger P.Gilbert
2015 P.Gilbert G.Van Avermaet B.Mollema
2014 B.Mollema A.Valverde A.Contador
2013 B.Mollema P.Gilbert M.Monfort
2012 P.Gilbert M.Albasini B.Wiggins

R.Roox | K.Brand | S.Oomen | A.Costa | K.Bouwman | T.Roosen | T.Ruysch


La deuxième manche ardennaise est aussi la plus courte. Cela n’empêche pas les meilleurs puncheurs de régulièrement faire la décision dans les côtes précédant le Mur de Huy, avant de se départager dans la montée finale. Aujourd’hui, l’échappée est originale avec un bon sprinter, Nizzolo, son compatriote Rosa et Bouwman, qui permet aux Jumbo de ne pas relayer le peloton. Celui-ci est mené par les équipes des hommes déjà en vue sur l’Amstel. La course ne s’emballe que lors du deuxième passage du Mur de Huy, à 25 kms de l’arrivée, où une soixantaine de coureurs se détachent. 2e il y a deux ans, Guerreiro est déjà distancé sans pouvoir aider Horta. L’espagnol ne se laisse pas émouvoir et attaque dans la roulante côte d’Amay, à 16 kms du but. Comme sur l’Amstel, il est suivi par Skidan. Derrière, les Quick-Step et les Ag2r augmentent le rythme, bientôt remplacés par les Jumbo qui mettent enfin le nez à la fenêtre. La sélection se fait dans la côte d’Ahin sans ramener les deux attaquants dans le rang. Dans le Thier de Huy, dernière difficulté avant le Mur, il ne faut plus attendre pour combler ces 25’’ d’écart. Brand met un gros coup de vis, n’emmenant que 7 coureurs avec lui. Que des leaders, bien sûr, mais certains comme Alaphilippe et Power se sont fait distancer ! Skidan et Horta, eux, comptent toujours 16’’ de marge au sommet. Brand prend tous les risques dans la descente, se sacrifiant pour Roox et les autres favoris. De son côté, le duo de tête en garde très légèrement sous le pied avant le Mur. C’est logique, mais cela permet le retour de leurs poursuivants à deux bornes de la ligne ! 10 hommes vont donc se disputer la victoire sur ce km mythique : Brand, Roox, Skidan, Horta, Romain, De Cecco, De Plus, Logunov, Tobeña et Holt. Très vite, Roox et Romain prennent la tête. Derrière on serre les dents, et on lâche même quelques mètres. Le néerlandais et le français montent de front, personne ne lâche un centimètre. Il faut attendre les 250 derniers mètres pour voir la décision se faire, lorsque Roox se lève de sa selle et que Romain se rasseoit ! Le vainqueur de l’Amstel laisse filer Roox, aérien pour remporter sa première Flèche Wallonne ! La déception de l’Amstel est effacée. Ayant bien géré sa montée malgré ses 15 bornes dans le vent, Skidan vient sauter Romain sur la ligne pour la seconde place. L’ukrainien était peut-être encore le plus fort aujourd’hui, sans réussite. Logunov signe une belle 4e place tandis que De Cecco n’a une nouvelle fois pas pesé sur la course, seulement 9e.



Classement :
1. TJV - R.Roox 4h33'34"
2. IAM - M.Skidan m.t
3. ALM - J.Romain m.t
4. KAT - S.Logunov + 14"
5. EF - A.Horta m.t
6. TFS - E.Tobeña
7. QSA - L.De Plus
8. SAX - I.Holt
9. IGD - A.De Cecco
10. TJV - K.Brand t.m.t

11. ORS - R.Power + 49"
12. IGD - T.Pidcock + 1'06"
13. SUN - R.Bardet + 1'23"
14. QSA - J.Alaphilippe m.t
15. KAT - A.Lukonin m.t
16. TJV - T.Ruysch + 2'40"
17. BIA - R.Végh m.t
18. IAM - D.Paredes
19. UXM - S.Yates
20. BOH - W.Van Aert t.m.t

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 16399

Re: Team Jumbo - Visma 2022 [La Flèche Wallonne]

Messagepar Cadelthebest » 14 Mai 2022, 11:14

Cette victoire de mange-quignon :mrgreen:
Pas la Flèche la plus animée :o

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Maillot vert
 
Messages: 4573
Localisation: Chez Peter Velits

Re: Team Jumbo - Visma 2022 [La Flèche Wallonne]

Messagepar Nico32 » 15 Mai 2022, 08:59

Cadelthebest a écrit:Cette victoire de mange-quignon :mrgreen:
Pas la Flèche la plus animée :o

Victoire impressionnante de maîtrise * :prof: J'ai bien profité du +2 de mes deux leaders même si j'ai eu peur d'avoir définitivement laissé filer Skidan à un moment :mrgreen: De toute façon je n'aurai pas pu suivre son attaque, et s'il n'avait pas un peu ralenti avant le pied du Mur, je pense que personne ne le revoyait. C'était lui le plus fort imo !

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 16399

Re: Team Jumbo-Visma 2022 [La Doyenne]

Messagepar Nico32 » 17 Mai 2022, 06:09

Liège - Bastogne - Liège


Palmarès :

Année
Vainqueur
2e
3e
4e
5e
2021 R.Roox A.De Cecco R.Power F.De Tier J.Alaphilippe
2020 C.Betancur A.Vichot A.Schleck A.De Cecco M.Skidan
2019 D.Martin R.Kreuziger A.Schleck R.Gesink S.Henao
2018 R.Kreuziger G.Van Avermaet R.Gesink P.Gilbert D.Martin
2017 G.Van Avermaet R.Gesink R.Kreuziger R.Kiserlovski J.Vanendert
2016 J.Simon D.Martin G.Van Avermaet P.Gilbert B.Hermans
2015 A.Valverde S.Gerrans P.Gilbert B.Mollema A.Schleck
2014 P.Gilbert F.Schleck A.Schleck A.Valverde G.Van Avermaet
2013 P.Gilbert F.Schleck A.Valverde B.Mollema G.Van Avermaet
2012 P.Gilbert F.Schleck J.Vanendert S.Gerrans B.Mollema


La Doyenne fait rêver tous les puncheurs. Son parcours est l’un des plus exigeants de l’année et seul un homme très fort peut s’imposer. Son palmarès est pourtant très varié, avec 8 vainqueurs différents sur les 8 dernières éditions dont les surprises Simon, Betancur et Roox. Sauf récidive du tenant du titre néerlandais, également vainqueur de la Flèche, nous pourrions bien avoir un neuvième vainqueur. La jeunesse a d’ailleurs les dents longues. Après ses deux deuxièmes places sur l’Amstel et la Flèche, chaque fois en ayant attaqué de loin, Skidan fait peut-être figure de favori. Roox et Romain sont à prendre très au sérieux, ce qui pourrait offrir un podium 100% U25 comme sur la Flèche. Mais les prétendants sont nombreux, entre les plus expérimentés Alaphilippe, voire De Cecco et Power, sur le podium l’an dernier, et l’attaquant Horta.

R.Roox | M.Van der Poel | K.Brand | S.Oomen | A.Costa | T.Ruysch | K.Bouwman | W.Wielaert

D’autres sortent du Tour du Trentin et enchainent en Belgique, soit pour surfer sur un pic de forme, soit pour préparer le Giro. C’est le cas de Mark Padun, mais qui va sûrement regretter son déplacement. L’ukrainien chute sévèrement dans les premiers kms de course. Il n’avait déjà pas rassuré sur son escapade trentinoise et voit sa dernière ligne droite encore compliquée. Pendant ce temps Molard, Van den Brande, Levasseur et Posch, qui avait terminé 2e du GP de Montréal l’an dernier, prennent le large. Les premières côtes du parcours, qui avaient autrefois provoqué des premières sélections, sont aujourd’hui passées sans encombre. Molard s’isole dans le col du Rosier puis est repris dans l’approche de la Redoute, à 40 kms de l’arrivée. D’un coup le rythme s’accélère sous l’impulsion des Quick-Step, qui ne laissent que 43 coureurs dans le peloton. Mohoric, décidément hors du coup cette année, est distancé. Dans la transition qui suit, Horta et Tobeña passent à l’attaque. Il reste alors 30 kms mais les deux premières ardennaises ont montré que les courses se décantaient de loin, et cette dernière ne fait pas exception à la règle. Alors que les deux espagnols ont porté leur marge à 15’’, Skidan, Romain, De Plus, Power et Bartosh font le jump. Un peu mal placé, Roox ne suit pas le mouvement, trop confiant en la capacité de van der Poel, Brand et des Ineos autour de De Cecco et Pidcock à le ramener. Sur une partie pourtant favorable à un peloton, l’écart d’une trentaine de secondes ne se réduit pas d’un iota, et repart à la hausse dès les premiers contreforts de la Roche-aux-Faucons…


Moins renommé que ses compagnons, Bartosh perd les roues, tandis que le groupe de poursuivants explose. Vervaeke, Logunov et Paredes sont de suite distancés, puis 9 coureurs comprenant Roox, Alaphilippe et De Cecco se détachent. Le jeune néerlandais se dépouille sans rien reprendre aux six hommes de tête, surtout que Power, Skidan et De Plus accélèrent encore l’allure. Dans la transition vers Saint-Nicolas, ce trio est toutefois repris par Romain, Horta et Tobeña. Derrière, les poursuivants sont à 1’30’’ ! Cette avant-dernière bosse est gravie rapidement, mais personne n’ose y attaquer. Skidan serait le favori logique mais il ne parait pas avoir récupéré de son offensive car il est le seul à lâcher quelques mètres sur le sommet, bien qu’il raccroche les roues au courage avant de véritablement plonger vers Ans. Derrière, Roox distance tous ses compagnons d’infortune, mais c’est trop tard ! Il a laissé passer sa chance ; les hommes forts sont devant et vont se disputer la victoire dans l’ultime côte d’Ans. La collaboration est toujours bonne ; chacun semble confiant dans ses chances au sprint. Le rythme s’accélère naturellement et De Plus et Skidan sont définitivement distancés dans le dernier km. Les quatre survivants lancent leur sprint à la sortie du dernier virage. Chacun vise un premier succès à Liège, et un seul a déjà goûté au podium d’un Monument, par deux fois. C'est lui qui s’impose ! Troisième l’an dernier, en retrait sur les premières ardennaises malgré un gros Tour du Pays Basque, Power lève les bras devant les deux espagnols, Horta et Tobeña !



Classement :
1. ORS - R.Power 6h09'55"
2. EF - A.Horta m.t
3. TFS - E.Tobeña
4. ALM - J.Romain t.m.t
5. QSA - L.De Plus + 30"
6. IAM - M.Skidan + 37"
7. TJV - R.Roox + 1'06"
8. IGD - A.De Cecco + 2'28"
9. KAT - A.Lukonin m.t
10. SUN - R.Bardet m.t

11. SAX - I.Holt + 2'35"
12. QSA - J.Alaphilippe + 3'41"
13. UXM - T.Myrseth + 3'52"
14. TJV - K.Brand m.t
15. WGG - T.Bartosh
16. ORS - G.Brambilla t.m.t
17. TJV - M.Van der Poel + 4'05"
18. IGD - T.Pidcock + 4'27"
19. EF - E.Chaves + 4'46"
20. UXM - S.Yates m.t

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 16399

Re: Team Jumbo - Visma 2022 [Liège-Bastogne-Liège]

Messagepar Alessiocortez » 17 Mai 2022, 08:46

Dommage pour Roox, mais ça fait plaisir de voir les attaquants récompensés

Avatar de l’utilisateur
Alessiocortez
Jersey rojo
 
Messages: 6339
Localisation: Squat

Re: Team Jumbo - Visma 2022 [Liège-Bastogne-Liège]

Messagepar Cadelthebest » 17 Mai 2022, 11:49

Ahh, le revers de la médaille des deux premières Ardennaises :mrgreen:
J'aime beaucoup ces deux espagnols très offensifs, mais je sens qu'ils vont en décrocher des places d'honneurs, sûrement plus que de victoires...

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Maillot vert
 
Messages: 4573
Localisation: Chez Peter Velits

Re: Team Jumbo - Visma 2022 [Liège-Bastogne-Liège]

Messagepar Nico32 » 19 Mai 2022, 08:13

Alessiocortez a écrit:Dommage pour Roox, mais ça fait plaisir de voir les attaquants récompensés

Ouais, j'ai subi toute la course, ça ne pouvait pas donner de bonnes choses :diantre:

Cadelthebest a écrit:Ahh, le revers de la médaille des deux premières Ardennaises :mrgreen:
J'aime beaucoup ces deux espagnols très offensifs, mais je sens qu'ils vont en décrocher des places d'honneurs, sûrement plus que de victoires...

Ils sont partis dans la côte qui me paraissait la moins propice à faire une décision (% + Bonne portion roulante derrière). Et comme j'ai fait l'erreur de ne pas bien me placer, j'ai encore moins voulu suivre le mouvement... belle erreur.
Tobeña, sacré progression pour lui aussi ! Horta plus costaud que Skidan après s'être fait manger par l'ukrainien sur les deux premières :o Pour la place de 2 :mrgreen:

Je ne sais plus lequel d'entre vous avait prédit l'an dernier une victoire de Power sur un monument. Il avait eu le nez creux 8)

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 16399

Re: Team Jumbo - Visma 2022 [Tour de Romandie]

Messagepar Nico32 » 20 Mai 2022, 06:57

Tour de Romandie


Palmarès :

Année
Vainqueur
2e
3e
2021 A.Yates J.Hirt V.Taranu
2020 E.Bernal R.Gesink B.Mollema
2019 A.Schleck R.Gesink K.Seeldraeyers
2018 A.Dyke L.De Plus C.Sundberg
2017 W.Poels S.Henao R.Bardet
2016 A.Schleck T.van Garderen A.Contador
2015 C.Froome R.Gesink V.Nibali
2014 T.De Gendt A.Contador B.Wiggins
2013 V.Nibali J.Van den Broeck C.Froome
2012 J.Rodriguez B.Wiggins C.Evans



A.Costa | D.Van Poppel | W.Kelderman | S.Howitt | M.Hofland | S.van Ginneken | W.Wielaert


Le Tour de Romandie regroupe comme souvent de nombreux prétendants au Giro et des coureurs qui surfent sur leur bonne forme des Ardennaises. Rares sont les coureurs qui programment un pic de forme pour ces six jours, ce qui leur confère un palmarès plus ouvert que d’autres épreuves du calendrier. Les rouleurs sont en revanche souvent à l’honneur, et cette année ne déroge pas à la règle grâce à ses deux chronos. Le champion du monde de la discipline passe au travers, Hansen est en tête avant la dernière salve de coureurs, mais les chronos s’affolent soudainement avec les passages coup sur coup de Ganna, Kelderman, Küng et Dumoulin. Devant son public et sur seulement 5 kms, le suisse est le plus costaud. Kelderman, lui, se rassure enfin par une deuxième place. La deuxième étape est la seule offerte aux sprinters, qui ne sont pas nombreux au départ. Le train Orica ne souffre d’aucune concurrence, mais Dovicovic tergiverse. Van Poppel le surprend au démarrage, emmenant avec lui les autres fauves qui le crucifient dans les 500 derniers mètres. Schir est le plus véloce pour une seconde victoire helvète. Ironie du destin, Küng et Schir s'étaient déjà imposés sur les mêmes étapes du même parcours en 2018 ! La troisième étape enchaine les petits cols et s’anime vite lorsque trois Astana, trois Dimension Data et Costa, qui a suivi le mouvement, s’échappent dans la première heure. Ce groupe est repris dans le second col mais a donné le ton de la journée. Le peloton est déjà réduit à moins de 40 éléments, et aucun attaquant ne passera plus de 20 kms en tête. Costa en profite pour grappiller des points aux différents sommets. Les Sunweb font notamment étalage de leur force de frappe puisque Dumoulin et Buchmann se sacrifient pour Bardet et Gunter. Dans la montée finale, l’auvergnat attaque ses 30 compagnons. L’accélération impressionnante du français a surpris tout le monde. Petilli tente de ramener López, puis Pinot et Taranu font la jonction avec les deux UAE, trainant Gunter sur leur porte bagage. Ils ne reprennent cependant rien à Bardet qui, après une nouvelle descente dont il a le secret, s’impose avec 1’33’’ de marge sur López, 2’08’’ sur Pinot et Gunter et 2’28" sur Taranu. Malgré quelques escarmouches, les autres grimpeurs n’ont pas su se départager. 20 coureurs terminent à 2’49’’ du vainqueur du jour.


La quatrième étape voit une belle échappée se développer comprenant Marks, Sepulveda, Meintjes et Foliforov. L’équipe UAE mène toutefois la chasse de près pour permettre aux favoris de se disputer la victoire. En particulier, leur leader López est le seul à répondre à l’offensive de De Plus dans le dernier col, à 35 kms de l’arrivée. Pinot et Taranu sont les plus costauds derrière, devant un groupe comprenant Rostoll, Erk, Costa et Buchmann, qui travaille pour sauver le maillot de Bardet. Le français prend le relais en vue du sommet, qu’il franchit avec plus de 1’30’’ de retard sur le duo de tête. Commence alors le show habituel du français, qui rattrape Pinot et Taranu et est à deux doigts de décramponner Costa dans la descente. Le rapport de force s’équilibre ensuite sur les portions plus roulantes, bien que le maillot jaune soit le seul à rouler en poursuite. Au sprint et comme l'an dernier, De Plus remporte son étape. Malgré tous les efforts consentis, Bardet est encore le plus costaud pour gratter les bonifications, 50’’ derrière le vainqueur. Le lendemain, une grosse échappée prend le large avec encore Meintjes et Howitt. Les Jumbo ont placé leur pion puisque Costa attaque à 28 kms de l’arrivée, dans l’avant-dernier col des Planches. Pinot et Adam Yates sautent dans sa roue, puis le contrent ! López et De Plus sont aussi réactifs, mais pas Bardet qui fait cette fois confiance à Gunter. Plus dans le dur, Rostoll va dégringoler au général. Sans s’affoler, Bardet revient en vue du sommet, puis fait même la jonction en solitaire sur Yates dans la descente. Pinot est 50’’ devant, et Howitt se sacrifie pour Costa, De Plus et López 30’’ derrière. Dans la dernière ascension, Pinot gère son effort car il a 2’15’’ à reprendre sur Bardet. Le français rattrape ainsi Meintjes en vue de la flamme rouge. Mais derrière, Bardet se montre aussi intraitable. Impressionnant même. Il revient mètre après mètre pour n’échouer qu’à 18’’ sur la ligne ! Derrière, les deux hommes forts de la veille, López et De Plus, ont perdu pied pour ne même pas finir dans le top 10 de l’étape. Au contraire Howitt a longtemps aidé Costa à reprendre le maximum de temps. L’américain remonte à la 4e place du général, mais n’en reprendra que 5 de plus à López sur le chrono final et restera donc à cette place. Pour la victoire, Bardet a beau perdre plus de 50 secondes sur Pinot, il avait trop maitrisé son affaire les jours précédents pour être inquiété. Il remporte donc son 4e tour d’une semaine, une minute devant son compatriote ! L’étape revient quant à elle à Kelderman, qui confirme son retour aux affaires en dominant son meilleur rival Dumoulin, et un Küng plus en retrait !



Résultats :
    Étape 1 : 1. IAM - S.Küng / 2. TJV - W.Kelderman + 6" / 3. IGD - F.Ganna + 8"
    Étape 2 : 1. TQN - T.Schir / 2. ORS - J.Dovicovic / 3. GFC - L.Juan
    Étape 3 : 1. SUN - R.Bardet / 2. UAE - MA.Lόpez + 1'33" / 3. GFC - T.Pinot + 2'08"
    Étape 4 : 1. QSA - L.De Plus / 2. UAE - MA.Lόpez / 3. SUN - R.Bardet + 50"
    Étape 5 : 1. GFC - T.Pinot / 2. SUN - R.Bardet + 18" / 3. TQN - L.Meintjes
    Étape 6 : 1. TJV - W.Kelderman / 2. SUN - T.Dumoulin + 8" / 3. IAM - M.Bjerg + 16"

Classement général :
1. SUN - R.Bardet 17h09'06"
2. GFC - T.Pinot + 1'05"
3. UAE - MA.Lόpez + 3'00"
4. TJV - A.Costa + 3'24"
5. BIA - V.Taranu + 3'41"
6. QSA - L.De Plus + 4'02"
7. SUN - J.Gunter + 5'44"
8. TQN - L.Meintjes + 5'58"
9. IGD - A.Yates + 6'14"
10. TJV - S.Howitt + 7'03"

11. BOH - L.Stoll + 7'04"
12. MOV - E.Sepulveda + 8'26"
13. EF - G.Rostoll + 8'58"
14. UXM - T.Geoghegan Hart + 9'27"
15. TFS - N.Eg + 9'48"

Classement par points :

1. SUN - R.Bardet 53 pts
2. UAE - MA.Lόpez 42 pts
3. GFC - T.Pinot 40 pts

Classement de la montagne :

1. TQN - L.Meintjes 54 pts
2. TJV - A.Costa 46 pts
3. GFC - T.Pinot 34 pts

Classement des jeunes :

1. TJV - A.Costa 17h12'30"
2. SUN - J.Gunter + 2'20"
3. TJV - S.Howitt + 3'39"

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 16399

Re: Team Jumbo - Visma 2022 [Tour de Romandie]

Messagepar cadel evans » 20 Mai 2022, 09:02

Ah plus compliqué sur Liege...

Tu penses que Roox aurait pu faire mieux si il avait suivi le coup ou c'était pas possible ?

De Cecco décidément...
De Plus par contre je ne m'attendais pas à le voir aussi régulier (avec un bon Romandie en prime :shock: )

Power comme annoncé 8)

https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?f=88&t=3689&p=2713618&hilit=Power#p2713618

Romandie donc

Kelderman sait encore rouler :shock:

Ah tiens Schir pas de souvenir de ce gars

J'aime pas trop le maillot de champion de France de Bardet... :diantre:
(Il est trop fort en descente d'ailleurs pour coller de tels écarts ou c'est les autres qui sont nuls :lol: )
Impressionnant quand même Bardet avec une grosse équipe ça peut promettre pour le Tour
Lopez bien battu par les deux frenchies si ça pouvait être là même en juillet :noel:

Howitt 10eme enfin :love:

Avatar de l’utilisateur
cadel evans
Gregario
 
Messages: 2199
Localisation: "Sacré Thomas"

Re: Team Jumbo - Visma 2022 [Tour de Romandie]

Messagepar Nico32 » 22 Mai 2022, 08:19

cadel evans a écrit:Ah plus compliqué sur Liege...

Tu penses que Roox aurait pu faire mieux si il avait suivi le coup ou c'était pas possible ?

De Cecco décidément...
De Plus par contre je ne m'attendais pas à le voir aussi régulier (avec un bon Romandie en prime :shock: )

Power comme annoncé 8)

https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?f=88&t=3689&p=2713618&hilit=Power#p2713618

Ouais, j'ai été nul. La côte dans laquelle ils sont parti me paraissait la moins propice à une attaque (en tout cas la plus facilement maitrisable). Et comme je n'avais pas fait l'effort d'être bien placé, j'ai encore moins voulu suivre...
Oui il aurait fait mieux. Quand on voit qu'il finit plus près de Power que de De Cecco, qu'il a distancé à 6 bornes du but seulement... Mes 3 leaders étaient à 0 en fdj. Skidan et De Plus étaient au moins prenables. Power paraissait vraiment chaud pour la victoire, mais j'aurai peut-être pu jouer le podium face aux espagnols. Au final heureusement que je gagne la Flèche, sinon cette campagne aurait été très frustrante pour lui.
Oui De Cecco, cette fois j'admets qu'il n'est pas au niveau cette année. C'est assez étrange.
Laurens :love: Le leadership a visiblement été laissé à Alaph sur l'Amstel pour que le belge l'ait sur les deux épreuves chez lui :mrgreen:
C'était donc toi qui l'avait annoncé ! Je me souvenais de cette prédiction mais j'ai eu la flemme d'aller chercher qui l'avait faite et quand. Bien joué 8)

cadel evans a écrit:Romandie donc

Kelderman sait encore rouler :shock:

Ah tiens Schir pas de souvenir de ce gars

J'aime pas trop le maillot de champion de France de Bardet... :diantre:
(Il est trop fort en descente d'ailleurs pour coller de tels écarts ou c'est les autres qui sont nuls :lol: )
Impressionnant quand même Bardet avec une grosse équipe ça peut promettre pour le Tour
Lopez bien battu par les deux frenchies si ça pouvait être là même en juillet :noel:

Howitt 10eme enfin :love:

Enfin la condition, la fraicheur et la fdj réunies :shock:
Pas régulier, clairement pas dans les tops sprinters, mais correct en 3e rideau. Il a été champion de Suisse et il a remporté une étape de la Vuelta il y a quelques saisons :up
Je crois que tu n'es pas le premier à faire la remarque sur les maillots de champions de Sunweb. Je crois que celui de Sagan n'est pas apprécié non plus. Va peut-être falloir que je passe à DSM :mrgreen:
Il fait partie des rares qui ont 80+ en descente :angel
On verra comment ça se passe sur les grands tours. J'ai quand même du mal à voir Bardet devancer MAL à la régulière :angel
Oui content pour Howitt aussi :love:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 16399


4554 messages
Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Tipitch et 1 invité