Team Jumbo - Visma 2020 [Tour de France : 3/4]

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateur: Animateurs récits

Re: Team Jumbo - Visma 2020 [Tour de Suisse]

Messagepar Nico32 » 14 Sep 2021, 06:27

clemschleck a écrit:Que vises-tu sur le Tour avec Mollema?
Il se prend un tir à chaque chrono et dans les souvenirs, le Tour de cette année, dans ta partie, présente un kilométrage record d’ITT.

Ça fait plusieurs fois que je vois Shalunov bien placé. Il va continuer à progresser?
C’est amusant car dans mon récit, il est également présent alors qu’IRL, on ne le voit pas beaucoup ;)


Le Lavandier a la carrière qu’il méritait d’avoir grâce à ton récit :love:

J'espère un top 5 pour Mollema et le maillot blanc pour Costa ! J'espère que l'un ne sera pas obligé de se sacrifier pour l'autre.
En vrai, pas à chaque chrono. Il a par exemple été bon sur le Tour de Romandie. En revanche c'est vrai qu'il n'a pas de marge d'erreur, et qu'il a plutôt tendance à chopper des formes négatives dans l'exercice.
Shalunov est un baroudeur solide que j'ai noté depuis qu'il a remporté une étape de Paris-Nice il y a 3-4 ans. Mais il ne semble plus progresser.
Haha, le nombre de coureurs pour lesquels c'est le cas :moqueur: Est-ce qu'on doit dire pareil pour Colbrelli qui est transparent dans ma partie ? :noel:

Norway a écrit:En effet Nico concernant Gesink, un grand espoir qui n'a pas confirmé sans doute lié à la pression de jouer le général sur les GT mais ça n'en reste pas moins un magnifique coureur. Et puis, grâce à toi on le voit briller :love: :love:

Trop malchanceux sur le vélo, des blessures chaque année surtout :diantre:
Son Tour de France 2015 :love: Cette étape dont il a été privé par l'imposture Calmejane en 2017 :x Avant de se fracasser le lendemain :cry:

Cadelthebest a écrit:Plateau plutôt fade pour un tour de Suisse...
Je sais pas quelle est la note de Kung en PRL mais ça doit pas rigoler :o
Frank facile top 3 baroudeurs de ta partie :ok:

Il y a quand même au moins deux gros prétendants au Tour :prof:
Elle n'est pas mauvaise effectivement. Possiblement la meilleure du jeu :noel:
Je n'avais pas réalisé avant que tu le dises, mais très costaud effectivement :o Je te l'accorde, du moment qu'on est aussi d'accord qu'Acedo est top 1 baroudeurs dans ma partie 8)

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 15296

Re: Team Jumbo - Visma 2020 [Tour de Suisse]

Messagepar cadel evans » 14 Sep 2021, 10:06

Pas fou fou ce Tour de Suisse
Pas ultra sélectif non plus quand on voit les classements de Dumoulin ou Keldy

Alaph qui se montre plus cette année c'est bien :ok:
Le Lavandier cette 4ème place qui va sauver Arkea :love: :noel:

Au moins on est sûr que les Barguil et Mollema (j'hésite à rajouter Bernal et Froome) ne sont pas en forme trop tôt pour le Tour :ok:

Avatar de l’utilisateur
cadel evans
Coureur pro
 
Messages: 1503
Localisation: "Sacré Thomas"

Re: Team Jumbo - Visma 2020 [Tour de Suisse]

Messagepar Nico32 » 14 Sep 2021, 10:11

cadel evans a écrit:Pas fou fou ce Tour de Suisse
Pas ultra sélectif non plus quand on voit les classements de Dumoulin ou Keldy

Alaph qui se montre plus cette année c'est bien :ok:
Le Lavandier cette 4ème place qui va sauver Arkea :love: :noel:

Au moins on est sûr que les Barguil et Mollema (j'hésite à rajouter Bernal et Froome) ne sont pas en forme trop tôt pour le Tour :ok:

Et le classement d'Alaph :noel: Qui progresse régulièrement en effet :ok:
Tu parles bien d'une 4e place sur le Tour de France pour l'associer à un maintien des bretons ? :niais:
En vue de sa fraîcheur sur le Tour, c'est en effet rassurant pour Bernal qu'il ne surfe pas sur un énorme pic de forme depuis le Tour de Romandie :ok:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 15296

Re: Team Jumbo - Visma 2020 [Tour de Suisse]

Messagepar clemschleck » 14 Sep 2021, 10:16

Avec le recul, ce n’est pas le parcours du Tour de Suisse 2015 IRL? Où il n’y avait que l’étape de montagne de Solden (Pinot :love:) pour faire la différence.

Avatar de l’utilisateur
clemschleck
Junior
 
Messages: 1437

Re: Team Jumbo - Visma 2020 [Tour de Suisse]

Messagepar Nico32 » 14 Sep 2021, 12:18

clemschleck a écrit:Avec le recul, ce n’est pas le parcours du Tour de Suisse 2015 IRL? Où il n’y avait que l’étape de montagne de Solden (Pinot :love:) pour faire la différence.

Je ne sais plus quelle année c'était ni ce qu'il s'y est passé, mais c'est effectivement un parcours réel (avec les étapes 6 et 7 que j'ai inversées pour qu'il n'y ait pas trop d'étapes plates après Sölden IG). Je sais aussi que Brajkovic s'était imposé la première fois que j'avais joué ce parcours dans PCM, et que IRL la 3e étape (la 2e en ligne) avait été tronquée. Le parcours initial proposait une deuxième arrivée au sommet d'un col qui s'était avéré impraticable.

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 15296

Re: Team Jumbo - Visma 2020 [CN]

Messagepar Nico32 » 15 Sep 2021, 06:19

Championnats nationaux


Les championnats nationaux sont toujours un grand moment de la saison cycliste. Qui aura l’honneur de porter les couleurs de son pays, en particulier sur le Tour qui arrive ?

Chronos :

Les contre-la-montre offrent peu de surprises, en particulier dans les petites nations. Küng, Kwiatkowski, Boasson Hagen et Tony Martin l’emportent sans sourciller, comme Marks qui profite de l’absence de Mullen, blessé. En France, en Belgique et en Italie, Paret-Peintre, Delvaux et Sobrero conservent leur titre. Les Ag2r signent d’ailleurs un triplé en plaçant Maître et Latour sur le podium. En Belgique, Delvaux colle 1’10’’ à son dauphin et 1’35’’ à Schamp, 4e. De l’autre côté des Alpes, Boaro évite pour une fois la deuxième place. Celle-ci revient au sprinter Vassano, à 9 secondes de créer la sensation avant une course en ligne qui lui correspond parfaitement.

Plus au nord, le Danemark et les Pays-Bas sont des petits pays aux viviers impressionnants. Krigbaum, 25 ans, décroche son premier titre devant ses aînés Hansen, Würtz Schmidt et Quaade. Dans le plat pays, nous assistons à un nouveau duel entre Kelderman et Dumoulin, qui tourne cette fois nettement à l’avantage de notre champion du monde. Troisième, Kruijswijk confirme qu’il monte en condition en vue du Tour. En Grande-Bretagne, Zach May récupère le maillot qu’il avait laissé échapper l’an dernier, tandis qu’aux États-Unis, Phinney (5e) est largement devancé par deux prétendants au top 10 du général en juillet. Costa, second, réalise une belle performance bien qu’il échoue logiquement à 30’’ de Dyke. Enfin en Espagne, l’intérêt est plus porté sur la course en ligne du week-end. Le jeune Alós, 22 ans, profite d’une épreuve ouverte pour apporter un titre à l’équipe Burgos.

Courses en ligne :

L’occasion d’une vie pour certains, un point de passage obligé pour d’autres… Les championnats nationaux sont abordés différemment selon les pedigrees, mais chacun sait sur la ligne de départ qu’il existe un scénario pouvant leur sourire. Sur des parcours vallonnés, Cvitovic en Slovénie et Herklotz en Allemagne saisissent leur chance, comme Nagorski en Pologne. Ce dernier a profité du surnombre des Dimension Data, à deux dans le groupe des quatre plus costauds, pour venir à bout du favori Kwiatkowski. En République Tchèque, le néo-pro Matejicek lève déjà les bras sur une arrivée massive taillée pour lui. Il imite Skidan et Sousa e Costa, qui s’étaient aussi imposés lors de leur première année professionnelle et décrochent aujourd’hui leur troisième titre en autant de participations.

Dans des pays plus relevés, les parcours se ressemblaient entre Italie, Belgique et Pays-Bas. La petite bosse du circuit a d’ailleurs empêché une arrivée au sprint dans les trois cas. En Italie, les Mapei ont réalisé une course d’équipe parfaite, imitant les Bianchi l’an dernier. Alafaci a d’abord suivi l’offensive de Felline dans le dernier tour, permettant ensuite le retour de deux de ses équipiers avec le jeune Paris, pour Education First. Bettiol est allé chercher le titre en sortant aux 4 bornes pendant que Dal Col attendait de régler tout le monde pour la seconde place. Les sprinters, Trentin et Modolo en tête, terminent à une minute. En Belgique, le vent a joué son rôle pour écrémer un peloton où les sprinters n’étaient pas légion. Sorti d’un groupe de 22 coureurs à 7 kms du but, Van Keirsbulck était le plus costaud. Enfin aux Pays-Bas, les Jumbo ont bien failli se faire piéger à leur propre jeu. Lorsque Jan Maas a contré Kelderman dans l’avant-dernier tour et que les équipiers ont failli à l’arrière, il a fallu un énorme retour de Mollema dans les derniers kms pour priver le coureur continental de la victoire. Le retour de Kelderman dans un final tactique a cependant permis à Mollema de lever les bras. En Espagne, c'est classiquement un parcours plus accidenté qui fut proposé. Mais la course fut au contraire plus fermée. Les hommes forts ne sont pas parvenus à se détacher dans les difficultés du parcours, et c'est finalement au terme d'un sprint en petit comité extrêmement serré que Marc Soler l'a emporté !


En France, au Danemark et en Norvège en revanche, rien n’a pu empêcher les sprinters de se jouer le maillot. Enger et Brøchner décrochent leur premier tire, alors qu’il s’agit du deuxième d’affilée pour Pinaud. Le français règle Bouhanni, Démare et Petit ; revanche à prendre sur les routes du Tour ? Un autre sprinter aurait pu les imiter sur un parcours qui l’avait sacré trois ans auparavant, mais Hathaway a plutôt joué la carte d’équipe. Clairement le plus fort sur ce circuit comportant un mont pavé, le champion du monde s’est appliqué à pourrir les offensives de Geraint Thomas et Adam Yates jusque dans le dernier tour. Lorsque Geoghegan Hart est miraculeusement revenu à 2 kms du but, il a aussitôt contré pour s’imposer en haut du dernier mur. Il doit une fière chandelle à Hathaway qui lui a offert ce premier titre !

De l’autre côté de l’Atlantique, ce sont plutôt les grimpeurs qui se sont illustrés. Les colombiens n’ont pas laissé passer l’occasion d’entrainer leurs troupes sur le parcours exact des mondiaux à venir. Lopez et Betancur s’y sont montrés hors de forme pendant que Quintana, Bernal et Edward Diaz s’envolaient à l’avant. Dans la dernière bosse, Bernal s’est montré le plus costaud, confirmant tous les progrès déjà montrés cette saison. Enfin aux États-Unis, les armadas Education First et Trek ont travaillé jusque dans le dernier tour sans être récompensées. Phinney est le premier à attaquer pour anticiper la bosse finale de 4 kms, mais notre rouleur est suivi et contré par Dyke ! Costa se retrouver piégé et doit faire l’effort. S’il parvient à rentrer sous la flamme rouge, Dyke en avait gardé suffisamment pour ressortir. Comme sur le chrono, il remporte le titre devant Costa ! Pour tout ce petit monde, il s’agit désormais de bien récupérer du décalage horaire en vue du Tour…



Tous les champions :

Contre-la-montre :
Allemagne : EF - T.Martin
Belgique : LTR - R.Delvaux
Canada : MKT - A.Cataford
Colombie : UAE - Seb.Henao
Danemark : UAE - M.Krigbaum
Espagne : BUR - P.Alόs
États-Unis : DQS - A.Dyke
France : ALM - A.Paret-Peintre
Irlande : TBM - G.Marks
Italie : MAP - M.Sobrero
Luxembourg : TFS - B.Jungels
Norvège : TBM - E.Boasson Hagen
Pays-Bas: TJV - W.Kelderman
Pologne : ALM - M.Kwiatkowski
Portugal : BIA - N.Oliveira
Royaume-Uni : SKY - Z.May
République Tchèque : AVR - J.Hosek
Russie : GAZ - T.Kristkiy
Suisse : IAM - S.Küng
Ukraine : UHC - V.Fredyuk


Courses en ligne :
Allemagne : SUN - S.Herklotz
Autriche : BOH - B.Brkic
Belgique : DQS - G.Van Keirsbulck
Canada : TDE - P.Naud
Colombie : AST - E.Bernal
Danemark : SAX - N.Brøchner
Espagne : MOV - M.Soler
États-Unis : DQS - A.Dyke
France : TFS - F.Pinaud
Irlande : UAE - E.Dunbar
Italie : MAP - A.Bettiol
Kazakhstan : - - M.Luscham
Lituanie : - - T.Strashauskas
Luxembourg : SKY - T.Wirtgen
Norvège : ORS - SH.Enger
Pays-Bas: TJV - B.Mollema
Pologne : TDD - K.Nagorski
Portugal : BIA - F.Sousa e Costa
Royaume-Uni : TJV - T.Geoghegan Hart
République Tchèque : IAM - L.Matejicek
Russie : GAZ - K.Yatsevich
Slovaquie : SUN - P.Sagan
Slovénie : GFC - J.Cvitovic
Suède : TTB - D.Coleman
Suisse : IAM - P.Müller
Ukraine : IAM - M.Skidan
Modifié en dernier par Nico32 le 16 Sep 2021, 11:12, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 15296

Re: Team Jumbo - Visma 2020 [Championnats nationaux]

Messagepar Norway » 15 Sep 2021, 06:45

Ce n'est pas une razzia mais au moins tu fais le doublé au Pays-Bas, c'est le plus important.

Avatar de l’utilisateur
Norway
Jersey rojo
 
Messages: 6495

Re: Team Jumbo - Visma 2020 [Championnats nationaux]

Messagepar Warren Barguil » 15 Sep 2021, 16:33

Doublé en Hollande, le sponsor va être satisfait 8)

Avatar de l’utilisateur
Warren Barguil
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14901

Re: Team Jumbo-Visma 2020 [TDF, amuse-bouche]

Messagepar Nico32 » 17 Sep 2021, 06:37

Tour de France


Le Tour de grâce est arrivé ! 35 ans après, un français doit succéder à Bernard Hinault : c'est écrit ! Qui de Barguil ou Pinot triomphera ? Les deux hommes font figure de favoris d'une édition désertée par le tenant du titre. La tension ne fait que monter depuis un an pour atteindre son apogée ces derniers jours. Après que Barguil ait remporté le Giro, Pinot échouait de peu sur le Tour après avoir porté le maillot jaune. Les deux français se retrouvaient en Espagne où ils étaient au-dessus de la concurrence. Le duel a finalement tourné en faveur de Barguil au terme d'une dernière semaine plus régulière. Cette année, Pinot et Barguil se sont évités. Parfois contraints, lorsque Pinot s'est blessé avant Paris-Nice. Parfois par choix, lorsqu'ils ont chacun terminé second de leur ultime épreuve de préparation, respectivement au Dauphiné et au Tour de Suisse. Qui parviendra le mieux à supporter la pression en juillet ?

Attention cependant ! À trop se focaliser l'un sur l'autre, il ne faudrait pas oublier de créer des écarts en montagne. Il faudra en effet distancer des meilleurs rouleurs dans l'effort solitaire, ou des vétérans prêts à exploiter la moindre faille comme le futur retraité Andy Schleck ou la carte Jumbo portée par Mollema.

Pour faire rêver les foules, les organisateurs ont repris à l'identique le parcours du remarquable Tour 2003. Après un courte ouverture parisienne, le premier gros rendez-vous sera un chrono par équipes de 69 kms, distance plus proposée aux coureurs depuis... 2003, justement ! La première semaine s'étirera ensuite en longueur jusqu'à atteindre Marseille le deuxième mercredi, après avoir traversé les Alpes par des étapes marathon. Il restera ensuite près de 100 bornes de contre-la-montre, encadrant une traversée dynamique des Pyrénées. Si les écarts ne sont pas encore creusés et en vue du dernier chrono à Nantes, nul doute que les attaques fuseront dans Pailhères, Ax 3 Domaines, Peyresourde, Tourmalet ou Luz Ardiden !


Palmarès :
Année
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
1er B.Wiggins B.Wiggins C.Froome C.Froome R.Gesink C.Froome C.Froome N.Quintana
2e C.Evans A.Contador R.Gesink R.Gesink C.Froome R.Gesink N.Quintana T.Pinot
3e R.Gesink A.Schleck M.Monfort N.Quintana T.Pinot T.Pinot B.Mollema R.Gesink
4e S.Sánchez J.Van den Broeck J.Van den Broeck T.Pinot A.Schleck S.Kruijswijk A.Schleck MA.López
5e M.Monfort I.Basso B.Wiggins V.Nibali A.Contador A.Schleck W.Barguil T.De Gendt
6e C.Froome D.Menchov T.De Gendt A.Contador S.Kruijswijk P.Velits R.Bardet S.Kruijswijk
7e J.Van den Broeck T.De Gendt A.Schleck T.De Gendt B.Mollema T.De Gendt R.Gesink E.Ravasi
8e T.De Gendt B.Mollema P.Rolland P.Rolland V.Nibali W.Barguil S.Kruijswijk A.Yates
9e R.Taaramae A.Valverde S.Sánchez W.Poels K.Seeldraeyers N.Quintana T.De Gendt J.Hirt
10e P.Velits P.Velits J.Coppel A.Schleck T.van Garderen T.van Garderen S.Yates T.van Garderen
P.Sagan M.Cavendish P.Sagan S.Hathaway M.Cavendish S.Hathaway S.Hathaway S.Hathaway
LL.Sánchez B.Intxausti B.Intxausti S.Kruijswijk M.Frank K.Seeldraeyers R.Gesink A.Acedo
R.Taaramae T.Pinot W.Kelderman N.Quintana W.Barguil M.Mohoric R.Power MA.López



Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 15296

Re: Team Jumbo-Visma 2019 [Tour, stats]

Messagepar Nico32 » 17 Sep 2021, 06:40

8 ans de stats sur le Tour de France


Pour compléter cette présentation, petites infos stats sur les huit ans de Tour de France dans ma partie :ok:


Victoires d'étapes :

14 victoires :
Mark Cavendish

8 victoires :
Robert Gesink
Peter Sagan

6 victoires :
Stuart Hathaway
Andy Schleck

5 victoires :
Thibaut Pinot
Nairo Quintana

4 victoires :
Marcel Kittel
Tony Martin
Tom Dumoulin
Peter Velits

3 victoires :
Kennedy Adams
Chris Froome
Roman Kreuziger
Luis Leόn Sánchez
Vidmantas Zekas

2 victoires :
W.Barguil
J.Coppel *
A.Démare
P.Rolland
T.Voeckler
J.Bakelants
K.Seeldraeyers
E.Boasson Hagen
T.Hushovd
W.Kelderman
L.Westra
S.Gerrans
B.Intxausti
V.Kriyienka
F.Schleck
D.Vassano

* : une victoire a été obtenue avec moi, l'autre sans

1 victoire :
R.Bardet
N.Bouhanni
Sy.Chavanel
R.Di Gregorio
T.Gallopin
M.Ladagnous
Y.Offredo
A.Petit
F.Pinaud
C.Riblon
S.Turgot
A.Acedo
I.Antόn
A.Contador
I.Izagirre
D.Moreno
D.Navarro
M.Nieve
JJ.Rojas
Movistar Team
L.Boom
T.Dumoulin
J.Hoogerland
S.Kruijswijk
S.Langeveld
B.Mollema
W.Poels
D.Bennati
F.Bongiorno
F.Felline
E.Viviani
Liquigas - Unicef
P.Gilbert
B.Hermans
G.Van Avermaet
S.Vanmarcke
G.Thomas
B.Wiggins
A.Yates
Team Sky
F.Cancellara
M.Frank
S.Küng
L.Durbridge
M.Goss
J.McCarthy
J.Dombrowski
T.van Garderen
S.Henao
M.Klaris
R.Majka
R.Navardauskas
R.Taaramae



Nombre de jours en jaune:

33 jours :
Chris Froome

25 jours :
Bradley Wiggins

23 jours :
Robert Gesink

12 jours :
Roman Kreuziger

11 jours :
Andy Schleck

9 jours :
Thibaut Pinot

7 jours :
Fabian Cancellara

6 jours :
Tony Gallopin

5 jours:
Tom Dumoulin
Maxime Monfort

4 jours :
L.Boom
A.Valverde
T.van Garderen
D.Vassano

3 jours :
G.Thomas

2 jours :
S.Hathaway
T.Martin
N.Quintana
LL.Sánchez
L.Westra

1 jour :
A.Démare
L.Durbridge
S.Küng



Image Nombre de jours en vert :

74 jours :
Stuart Hathaway

35 jours :
Mark Cavendish

17 jours:
Peter Sagan

9 jours :
Andre Greipel

7 jours :
Matthew Goss
Michael Matthews

5 jours :
Matti Breschel

2 jours :
A.Démare
T.Martin
D.Vassano

1 jour :
W.Barguil
F.Cancellara
S.Küng
T.Dumoulin
L.Durbridge
M.Kittel
G.Thomas



Image Nombre de jours en pois :

23 jours :
Arkaitz Acedo

9 jours :
Christophe Riblon
Beñat Intxausti

8 jours :
Steven Kruijswijk
Lieuwe Westra

7 jours :
Luis Leon Sánchez
Rodolfo Torres

6 jours :
Morris Possoni
Robert Power

5 jours :
Nairo Quintana
Rein Taaramae

4 jours :
D.Gaudin
G.Lequatre
T.Pinot
M.Frank
S.Gerrans
Robert Gesink
C.Juul-Jensen

3 jours :
J.Simon
T.Voeckler
J.Bakelants
M.Breschel
S.Langeveld
P.Velits

2 jours :
M.Albasini
J.Dombrowski
I.Izagirre
C.Kern
K.Seeldraeyers
D.Vassano

1 jour :
W.Barguil
I.Antόn
A.Contador
S.Sánchez
O.Eiking
A.Schleck
P.Weening
T.Wellens



Image Nombre de jours en blanc :

21 jours :
Wilco Kelderman

20 jours :
Warren Barguil

16 jours :
Nairo Quintana

15 jours :
Miguel Angel López

14 jours :
Thibaut Pinot

13 jours :
Bob Jungels
Rein Taaramae

10 jours :
Robert Power

7 jours :
Edvald Boasson Hagen
Peter Sagan

6 jours :
Laurens De Plus
Derio Vassano

3 jours :
Carl-Oskar Sundberg

2 jours :
S.Hathaway
A.Yates
A.Acedo
T.Gallopin
M.Mohoric
T.Phinney

1 jour :
A.Démare
L.Durbridge
S.Küng

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 15296

Re: Team Jumbo - Visma 2020 [Tour : présentation & stats]

Messagepar clemschleck » 17 Sep 2021, 07:20

Je comprends la distance de CLM :lol:
Aurons-nous des performances thermonucléaires comme en 2003?
Attention à la descente du col de la Rochette! :mrgreen:

Bonne chance avec Mollema. J’ai du mal à croire en lui mais Wait and See ;)
De toute façon on est en 2020, c’est l’année de la prophétie!

Certains vont prendre un éclat sur le contre-la-montre par équipes. :diantre:

Avatar de l’utilisateur
clemschleck
Junior
 
Messages: 1437

Re: Team Jumbo - Visma 2020 [Tour : présentation & stats]

Messagepar Norway » 17 Sep 2021, 10:17

Quelle présentation :shock: :love:

Ça promet du beau même s'il faudra un solide rouleur pour venir s'imposer au second passage à Paris !

Avatar de l’utilisateur
Norway
Jersey rojo
 
Messages: 6495

Re: Team Jumbo - Visma 2020 [Tour : présentation & stats]

Messagepar Cadelthebest » 17 Sep 2021, 17:19

Schleck qui va enfin prendre sa retraite :banana
Toujours pas remis de Monfort troisième en tout cas...
J'espère que mon petit Dyke va être on fire (pas trop malchanceux surtout)

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Gregario
 
Messages: 2380

Re: Team Jumbo - Visma 2020 [Tour : présentation & stats]

Messagepar Nico32 » 18 Sep 2021, 07:04

clemschleck a écrit:Je comprends la distance de CLM :lol:
Aurons-nous des performances thermonucléaires comme en 2003?
Attention à la descente du col de la Rochette! :mrgreen:

Bonne chance avec Mollema. J’ai du mal à croire en lui mais Wait and See ;)
De toute façon on est en 2020, c’est l’année de la prophétie!

Certains vont prendre un éclat sur le contre-la-montre par équipes. :diantre:

Il y a toujours des performances thermonucléaires dans pcm :mrgreen:
Quelle prophétie en 2020 ? :o
Mais pas les Orica de Pinot normalement :angel Sauf s'ils le lâchent dans la nature pour viser l'étape.

Norway a écrit:Quelle présentation :shock: :love:

Ça promet du beau même s'il faudra un solide rouleur pour venir s'imposer au second passage à Paris !

Merci :love:
Ou faire de gros écarts en montagne, ce qui est tout aussi possible :moqueur: Je pensais déjà que mon dernier Tour serait pour les rouleurs, or c'est Quintana qui s'est imposé :moqueur:

Cadelthebest a écrit:Schleck qui va enfin prendre sa retraite :banana
Toujours pas remis de Monfort troisième en tout cas...
J'espère que mon petit Dyke va être on fire (pas trop malchanceux surtout)

Je sens une vieille rancune dans ce commentaire contre Schleck :moqueur:
Pourtant il avait préparé le terrain en terminant 5e en 2012 :noel: (moi aussi je n'en suis toujours pas remis)
L'an dernier les chutes avaient plombé le Giro et épargné le Tour. J'espère que ce ne sera pas le contraire cette année :diantre:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 15296

Re: Team Jumbo - Visma 2020 [Tour de France, startlist]

Messagepar Nico32 » 18 Sep 2021, 11:20

Présentation du Tour de France



Wanty - Groupe Gobert
Wanty a gagné sa place sur ce Tour aux dépends de Cofidis. On grince des dents dans le Nord, mais la meilleure équipe des deux, alignant la meilleure chance française, a bien été sélectionnée. On ne parle pas de général ici mais Anthony Roux espère remporter une étape lorsqu'une échappée ira au bout, comme l'a déjà fait Bakelants par le passé. Les jeunes grimpeurs Tecchio et Hermans ont pris l'expérience sur le Giro l'an dernier, comme le sprinter Kimura. Tous restent cependant trop tendres pour vraiment s'illustrer sur ce Tour, a priori.

A.Roux
J.Bakelants
J.Debusschere
R.Ferrier *
S.Hermans *
SP : J.Kimura *
P.Moncorge
M.Tecchio


Groupama - FDJ
La Groupama-FDJ vient aussi avec des baroudeurs pour tous les terrains. Elissonde devrait être la meilleure carte en montagne, mais on fera aussi attention aux jeunes Gaudu et Cvitovic, récent champion de Slovénie. Gallopin a déjà gagné de nombreuses étapes en World Tour. Quant à Juan, il ne passe pas loin de la gagne face aux meilleurs une fois par an. Espérons que cette fois arrive sur ce Tour.

SP : K.Elissonde
J.Cvitovic *
T.Gallopin
D.Gaudu *
SP : L.Juan
J.Le Bon
D.Le Boulch
K.Venables *


Team Direct Énergie
L'équipe de Jean-René Bernaudeau aligne de bons coureurs pour des épreuves continentales, mais qui restent limités en World Tour. Coquard est la meilleure chance d'accrocher des tops 10 voire des tops 5, mais il parait trop compliqué de s'imposer face aux meilleurs sprinters. Comme Michelin face aux meilleurs rouleurs. Les espoirs de victoire d'étape reposeront plutôt sur un one shot de Geniez, Calmejane ou Coquarre en montagne.

B.Coquard
L.Calmejane
J.Coquarre *
A.Delaplace
A.Geniez
F.Gilet *
S.Michelin *
L.Stupala *


Team Katusha
Les objectifs de l'équipe russe sont globalement les mêmes que l'an dernier, à la différence que, redescendus à l'échelon continental, la pression du résultat sera moins forte. Porteur quelques jours du maillot blanc en 2018 et 2e du Tour de Romandie, De Plus peine à retrouver ce niveau. Logunov a remporté deux coupes de France vallonnées et s'est montré à Liège, mais les étapes pour puncheurs ne courent pas les rues sur cette édition. Quant à Zabel, il compte déjà 6 bouquets cette saison, dont un face à une grosse concurrence au Tour du Qatar, mais n'a jamais réussi à s'illustrer sur les épreuves les plus relevées du World Tour.

L.De Plus *
S.Bazkhou
M.Iturria
M.Larcher *
S.Logunov *
F.Masnada
M.Stash
SP : R.Zabel


Bora - Hansgrohe
Bora a parfaitement joué sa carte de baroudeurs sur le Giro et espère faire de même ici. Eg, Brkic et Grossschartner avaient été en vue sur la dernière Vuelta. Du côté des puncheurs, Guerreiro a franchi un palier cette année, comme en atteste son Tour Down Under victorieux. Enfin Bokeloh tâchera de participer aux sprints.

N.Eg *
N.Arndt
SP : J.Bokeloh *
B.Brkic *
F.Grossschartner
R.Guerreiro
M.Schachmann
D.Van Gestel


Arkéa - Samsic
Le Lavandier fut la surprise de juin sur le Tour de Suisse, achevé à une excellente 4e place. Reste à voir si le français est capable de rééditer ce genre de performance en montagne, jouera le général ou se concentrera sur les étapes. En l'absence de Rolland, Gautier est le baroudeur star de l'équipe bien qu'Offredo puisse aussi réaliser un numéro sur un terrain moins accidenté. Quant à Petit, il espère renouer avec une victoire sur le Tour. Un podium d'étape serait déjà un résultat satisfaisant.

M.Le Lavandier
C.Gautier
P.Gouault
A.Gougeard
V.Lafay *
Y.Offredo
SP : A.Petit
L.Vincent *


IAM Cycling
IAM s'est loupée sur son grand départ à domicile l'an dernier. Küng espère prendre sa revanche sur le prologue parisien, à moins que Boom ne réalise un exploit. L'autre attraction est le premier grand tour sur lequel Skidan s'aligne. Les étapes correspondant à son profil ne sont pas nombreuses, mais nul doute qu'on devrait le voir dans des échappées avec Vichot et Barta.

S.Küng
W.Barta *
L.Boom
M.Pedersen *
M.Skidan *
L.Spengler
R.Thalmann
A.Vichot


UAE Team Emirates
L'équipe UAE s'aligne sans véritable leader au général, à moins que l'on considère qu'Aru soit capable de mieux que les tops 15 qu'il accroche sur le Giro. Non, la carte principale de l'équipe est évidemment Démare. Le français pourrait compter sur Goss dans l'approche des sprints mais reste assez isolé. Les autres membres de l'équipe comme Henao, Sterbini et le champion d'Irlande Dunbar devraient s'échapper sur les terrains accidentés. Le colombien a d'ailleurs montré une bonne forme en terminant premier des favoris sur l'arrivée à Sölden du Tour de Suisse.

SP : A.Démare
F.Aru
A.Arza *
E.Dunbar *
M.Goss
S.Henao
M.Krigbaum *
L.Sterbini


Team Sunweb
Même si Buchmann est la carte pour approcher un top 10 au général, l'allemand n'a pas donné assez de garanties en carrière pour construire l'équipe autour de lui. Les deux stars sont évidemment Sagan et Dumoulin. Frustré par Hathaway ces trois dernières années, le slovaque veut renouer avec le maillot vert. Quant au néerlandais, il est invaincu sur les 4 derniers chronos du Tour. Il voudra poursuivre cette série malgré une concurrence qui s'est encore densifiée.

E.Buchmann
M.Backofen *
T.Dumoulin
Y.Havik
R.Kluge
J.Koch
T.Rodenburg
SP : P.Sagan


Trek - Segafredo
Cette saison commence à ressembler à un chemin de croix pour Trek. Ses leaders sont incapables de trouver leur niveau, à l'image d'un van Garderen qui enchaine les déceptions. Il n'a pas accroché le moindre top 15 cette année, y compris sur son tour national où il a pourtant l'habitude de briller. Seeldraeyers reste un baroudeur redoutable mais qui perd en régularité. Sortant du Giro, il espère retrouver l'état de grâce qui l'avait vu accrocher deux étapes et le maillot à pois en 2017. La principale chance de s'illustrer est Marcel Kittel, qui a remporté trois étapes en World Tour cette année mais qui devra se débrouiller sans grand soutien, hormis son poisson-pilote Balkan.

T.van Garderen
O.Balkan *
J.Bobridge
D.Hacker
A.Julius *
SP : M.Kittel
K.Seeldraeyers
F.Sénéchal


Lotto Rolex
Une bonne partie de l'équipe est organisée autour de Zekas. Le lituanien a remporté au moins une étape sur ses cinq derniers grands tours, dont trois Grandes Boucles, et espère poursuivre la série. Pour cela, il dispose peut-être du meilleur train du plateau avec son fidèle poisson-pilote Barbará et Benoot, van Dorsselaer et Van Avermaet pour les 10 derniers kms. À leurs côtés, Vervaeke découvre les responsabilités de leader sur un grand tour. Le belge, 4e du Tour du Pays Basque et 11e du Tour de Californie, n'a pas retrouvé le niveau de son improbable et incroyable explosion au printemps dernier... Est-ce pour ce mois-ci ?

L.Vervaeke
P.Barbará *
T.Benoot
S.Cras *
P.Gretsch
G.Van Avermaet
N.Van Dorsselaer
SP : V.Zekas


Team Bahrain - McLaren
Son changement d'air à l'intersaison a fait du bien à Marks. L'irlandais n'a pas retrouvé son niveau de 2017 mais il s'est de nouveau montré capable d'accrocher des tops 6 aux tours de Romandie et de Californie. Il est de plus en grande forme, comme le prouvent son tour de Slovénie victorieux et son quasi-doublé sur ses championnats nationaux, seulement devancé par Dunbar au sprint sur la course en ligne. La grosse part de chrono pourrait lui offrir son premier top 10 sur le Tour. L'équipe aligne en plus une grosse équipe de rouleurs avec Boasson Hagen, Mullen, Thomas et Ludvigsson, un peu au détriment de la montagne. De son côté, Cavendish espère dépasser Merckx avec un 35e bouquet. Un podium d'étape sur le Tour de Suisse et une 5e place à Milan - San Remo laissent un peu d'espoir, à défaut d'optimisme.

G.Marks
E.Boasson Hagen
SP : M.Cavendish
M.Greening *
O.Langeblad *
T.Ludvigsson
R.Mullen
G.Thomas


Deceuninck - Quick-Step
Voilà sûrement le meilleur rouleur des prétendants au général, et la raison pour laquelle Quintana n'est pas venu défendre son titre. Dyke a encore tout à prouver sur les grands tours où son meilleur résultat est une 13e place sur la dernière Vuelta. Cette année, il s'est contenté de quatre places entre 8 et 10 sur les épreuves d'une semaine en étant irrégulier en montagne, loin du niveau affiché les années précédentes. La forme arrive cependant, comme l'ont montré ses deux victoires sur ses championnats nationaux. Gaviria sera l'autre carte pour chasser les étapes. Malgré une régularité de plus en plus prometteuse depuis sa révélation l'an dernier, le colombien se contente pour l'instant d'une étape sur la Vuelta comme seule victoire en World Tour.

A.Dyke
J.Alaphilippe
SP : F.Gaviria
O.González
R.Pols
B.Vallée
G.Van Keirsbulck
J.van Dingenen *


Astana Pro Team
Qui aurait pu croire en début d'année que Bernal allait être un prétendant crédible au top 5 sur le Tour ? Surtout avec une centaine de kilomètres d'effort solitaire ? Mais l'ancien vainqueur du maillot bleu sur le Giro a tellement impressionné en montagne sur le Tour de Romandie et le Tour de Californie, qu'il a tous deux remportés, qu'il est devenu au minimum le favori pour le maillot blanc. Mohoric, Mamykin, Shalunov et l'expérimenté Velits seront là pour l'épauler. Le seul potentiel déçu de cette situation est Bouhanni, qui aurait dû être la star de l'équipe. Le français pourra tout de même compter sur ses compatriotes Gaudin et Soufflet pour le placer à l'approche des sprints.

E.Bernal *
SP : N.Bouhanni
D.Gaudin
M.Mamykin
M.Mohoric
E.Shalunov
F.Soufflet *
P.Velits


Mapei
2e en Catalogne et 5e sur Tirreno, Hirt reste l'un des gros prétendants au général. Le tchèque a l'habitude de bien finir ses troisièmes semaines. Mais comme souvent, Mapei aligne deux leaders sur les grands tours. Power n'est pas qu'un faire-valoir. Le meilleur jeune d'il y a 2 ans vient de remporter le Tour de Suisse d'une main de maître. Il est l'autre favori pour le maillot blanc s'il s'avère prendre le leadership de son compère. La troisième carte est Pinaud, qui vient de conserver son titre de champion de France et vise une deuxième étape sur un sprint.

J.Hirt
Y.Berg
P.Konrad
A.Malori
SP : F.Pinaud
R.Power *
M.Sobrero *
F.Zurlo


Ag2r La Mondiale
Depuis sa 3e place surprise sur le Giro 2018, Latour ne trouve pas la régularité qui le ferait rentrer dans la cour des grands. Il a accroché un nouveau podium, sur Tirreno, suivi d'une 6e place sur le Dauphiné en préparation. L'objectif est évidemment d'entrer dans le top 10 qui'il avait raté l'an dernier, voire mieux. Le double champion de France de chrono, Paret-Peintre, sera un atout fort pour le chrono par équipes, comme Jeannesson en montagne. Enfin Joachim est jeté dans le grand bain des sprinters. Accrocher un podium d'étape serait un beau résultat pour le luxembourgeois.

P.Latour
A.Jeannesson
SP : J.Joachim *
R.Kowalski
G.Martin
F.Maître *
Y.Paillot
A.Paret-Peintre *


Education First
Ce Tour est peut-être l'occasion d'une vie pour Kruijswijk. La perspective des deux longs chronos fait rêver le néerlandais qui s'est rassuré sur le Dauphiné, 4e, après deux autres tops 10 en début de saison. L'équipe est tout entière à son service. Comme d'habitude, Education First sera l'une des favorites pour le chrono collectif avec Martin, Dennis et Bohli. En montagne, Zakarin, Slagter et Maison sont aussi de solides lieutenants, sans oublier Rostoll, 11e du Giro l'an dernier et 5e du Tour de Suisse en préparation. Comme Kruijswijk, toute l'équipe semble monter en puissance.

S.Kruijswijk
T.Bohli
R.Dennis
J.Maison
T.Martin
G.Rostoll *
TJ.Slagter
I.Zakarin


Team Bianchi
Pour Schleck, ce n'est pas l'opportunité d'une vie mais sa dernière chance de remporter un Tour de France sur la route. La partie semble mal engagée compte-tenu du parcours. Pour la première fois depuis 6 ans, le luxembourgeois n'a d'ailleurs enlevé aucun tour d'une semaine bien qu'il se soit montré costaud au printemps (2e de Paris-Nice et 3e de la Doyenne). En revanche, son équipe est très solide, menée par les habituels Meintjes, Kolahdozhagh et Spreafico, mais aussi par la révélation du dernier Dauphiné, Taranu. Boaro, Curran et Oliveira devraient aussi assurer une bonne place sur le chrono par équipes.

A.Schleck
M.Boaro
G.Curran *
A.Kolahdozhagh
L.Meintjes
N.Oliveria
M.Spreafico
V.Taranu *


Movistar Team
Délaissant ses sprinters, Movistar vient avec 2 leaders sur ce Tour. De Gendt a pour lui l'expérience des grands tours, un Paris-Nice remporté cette année et ses qualités de rouleur. En revanche, il n'a pas rassuré sur le Tour de Californie et le Dauphiné où il ne s'est pas battu avec les meilleurs. Soler, lui, n'a jamais joué le général d'un grand tour mais monte en puissance. Après sa deuxième place au Tour du Pays Basque, il est récemment monté sur le podium du Tour de Suisse avant de devenir champion d'Espagne. À voir comment se répartiront les rôles entre les deux hommes. Le reste de l'équipe sera là pour les épauler, à commencer par un Costa en perte de vitesse cette année.

M.Soler
R.Costa
T.De Gendt
R.Fernández
J.Gonçalves
A.Ovechkin
A.Sole
A.Vuillermoz


Team Sky
Oublié le Giro décevant, Sky a aligné son armada sur le Tour ! Barguil, le leader, vient de remporter le Giro et la Vuelta en 2019. Ses deux lieutenants se nomment Yates, son dauphin sur le Giro et vainqueur des Strade Bianche, et Froome, tout simplement quadruple vainqueur de l'épreuve. Citons aussi Urán, ancien vainqueur du Giro, de solides grimpeurs-rouleurs comme Hervás, Chernetskiy et Morton, et la champion britannique du chrono, Zach May, pour obtenir l'équipe la plus impressionnante sur le papier. L'objectif unique est de remporter le Tour, en creusant l'écart en montagne et en résistant mieux que Pinot sur les chronos.

W.Barguil
S.Chernetskiy
C.Froome
G.Hervás *
Z.May *
L.Morton
R.Urán
A.Yates


Orica - Scott
Pour Pinot aussi, l'objectif n'est autre que la victoire finale. Le français avait parfaitement débuté son année en remportant le Tour d'Oman. Une blessure l'a ensuite éloigné un moment des pelotons, mais Pinot a montré sur le Dauphiné qu'il avait déjà retrouvé un excellent niveau. Son équipe est comme toujours la plus impressionnante pour le chrono par équipes avec Durbridge, Hepburn et Scotson. Même les grimpeurs roulent (très) bien, à l'image de Bryce, Singh et de ses lieutenants Talansky, 4e de Tirreno, et Kudus, étonnant 3e du Tour de Catalogne. Il manque juste d'un peu de densité en montagne par rapport à la Sky.

T.Pinot
S.Bryce
L.Durbridge
M.Hepburn
M.Kudus
M.Scotson
G.Singh *
A.Talansky


Team Jumbo - Visma
Dernière équipe présentée (#suspense :niais: ), l'équipe Jumbo ne possède pourtant pas le favori au général, loin de là ! On compte plutôt deux co-leaders, entre l'expérimenté Mollema et Costa, qui découvre le Tour. Mollema s'est plusieurs fois effacé pour ses équipiers cette saison, mais est tout de même monté sur le podium du Tour de Romandie. 3e il y a deux ans, il sait parfaitement cibler ses objectifs et a montré avec son titre national que la forme s'était encore améliorée depuis le Tour de Suisse. De son côté, Costa a créé la surprise en remportant Tirreno-Adriatico, quelques semaines après une autre victoire sur le Tour d'Algarve. Lui aussi costaud sur ses championnats nationaux, sa forme est ascendante depuis sa 8e place en Suisse. Les deux hommes prendront la course au jour le jour, avec le maillot blanc dans un coin de la tête pour l'américain. Leur supporting cast est jeune puisque Oomen et Geoghegan Hart découvrent aussi le Tour. Respectivement 3e du Tour du Pays Basque et 4e du Tour de Catalogne, les deux hommes seront précieux sur le chrono par équipes. Le reste de l'effectif a été choisi pour ce rendez-vous, que ce soit évidemment Kelderman et Phinney, qui retrouvent le Tour après deux ans d'absence, mais aussi le jeune Schamp, invité surprise de cette sélection. La dernière place est évidemment réservée pour Hathaway, qui visera un cinquième maillot vert malgré l'absence de train cette année.

B.Mollema
A.Costa *
T.Geoghegan Hart *
SP : S.Hathaway
W.Kelderman
S.Oomen *
T.Phinney
B.Schamp *



Nos pronostiques
(classement "réaliste" basé sur les résultats antérieurs du coureur et pas sur les notes)

*****
W.Barguil, T.Pinot

****

***
E.Bernal, T.De Gendt, A.Dyke, J.Hirt, S.Kruijswijk, B.Mollema, A.Schleck, M.Soler

**
A.Costa, C.Froome, P.Latour, G.Marks, R.Power, K.Seeldraeyers, T.van Garderen, L.Vervaeke, A.Yates

*
F.Aru, E.Buchmann, M.Le Lavandier, G.Rostoll, A.Talansky, V.Taranu


À vos pronos :noel:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 15296

Re: Team Jumbo - Visma 2020 [Tour de France : startlist]

Messagepar clemschleck » 19 Sep 2021, 08:45

Mea Culpa la prophétie du forum avec Pinot vainqueur c’était en 2019 :heureux:

Dyke et Marks ont peut-être une chance de Top 5 avec les chronos.

Hâte de suivre ça :love:

Avatar de l’utilisateur
clemschleck
Junior
 
Messages: 1437

Re: Team Jumbo - Visma 2020 [Tour de France : startlist]

Messagepar AnthoF » 19 Sep 2021, 09:14

Je ne sais pas pourquoi mais je sens mieux Costa que Mollema côté Jumbo :heureux:
En tout cas grosse équipe autour des deux leaders, ça promet :banana

AnthoF
Cyclo du dimanche
 
Messages: 123

Re: Team Jumbo - Visma 2020 [Tour de France : startlist]

Messagepar Nico32 » 19 Sep 2021, 19:19

clemschleck a écrit:Mea Culpa la prophétie du forum avec Pinot vainqueur c’était en 2019 :heureux:

Dyke et Marks ont peut-être une chance de Top 5 avec les chronos.

Hâte de suivre ça :love:

J'espère que Marks s'approchera du top 5, oui :love: Après il peut être 5e comme 15e, la course s'annonce serrée :moqueur:
J'attends les pronos des australiens pour démarrer :angel

AnthoF a écrit:Je ne sais pas pourquoi mais je sens mieux Costa que Mollema côté Jumbo :heureux:
En tout cas grosse équipe autour des deux leaders, ça promet :banana

Wait and see 8)
Équipe de jeunes en tout cas ! De toute façon pas de pression, les objectifs sont moindres que quand Gesink était leader ici :ok:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion confirmé
 
Messages: 15296

Re: Team Jumbo - Visma 2020 [Tour de France : startlist]

Messagepar cadel evans » 20 Sep 2021, 11:31

Bon allez je me lance (et je tente des choses):
1 Pinot
2 Kruijswijk
3 Latour
4 Barguil
5 De Gendt
6 Dyke
7 Bernal (jeunes donc)
8 Hirt
9 Mollema
10 Schleck

Points: Hathaway
Montagne: Costa (le tien)

Bonus: Vervaeke remporte une étape

(Vraiment pas folle les contis d'ailleurs)

Avatar de l’utilisateur
cadel evans
Coureur pro
 
Messages: 1503
Localisation: "Sacré Thomas"

Re: Team Jumbo - Visma 2020 [Tour de France : startlist]

Messagepar clemschleck » 20 Sep 2021, 12:08

Je tente aussi ;)

1- Dyke
2- Barguil
3- Pinot
4- Mollema
5- Kruijswijk
6- Soler
7- Bernal
8- Marks
9- Latour
10- Schleck

Jeune : Taranu
Points : Hathaway
Montagne : Costa

Bonus : 5 victoires d’étapes pour la Jumbo (avec les chronos j’y crois ;) )

Avatar de l’utilisateur
clemschleck
Junior
 
Messages: 1437


3808 messages
Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Tipitch et 2 invités