Cardiac apoptosis - 4.4 Divine... [P12 - FIN]

Modérateur: Animateurs récits

Re: Cardiac apoptosis - 5. Perdu dans le brouillard

Messagepar D4MSZCZKU » 11 Aoû 2018, 01:34

Image


10 septembre 2019 - Poznan, Pologne

Quelle ironie que de participer aux Championnats du Monde UCI Gran Fondo en Pologne ! Moi qui, malgré tout le sang blanc et rouge dont j'ai hérité par ma mère, porte aujourd'hui les couleurs luxembourgeoises. Moi qui, l'an passé, portait les couleurs françaises en Italie. Quelle ironie que des mois de préparation soient si rapidement altérés ! Dès le départ fictif...
Je voulais être bien placé. Comme l'ensemble des autres concurrents qui avaient gagné leur qualification sur l'une des épreuves annuelle du calendrier Gran Fondo. Une aubaine pour chaque amateur qui désire se faire repérer en décrochant un succès et un maillot arc-en-ciel, certes, moins gratifiant qu'un maillot arc-en-ciel décroché sur les "vrais" mondiaux UCI, mais un maillot arc-en-ciel quand même ! Un enjeu tellement important que certains semblaient développer la maladie de parkinson sur leur vélo, tant la tension était palpable. Une ambiance lourde, accentuée par les nuages qui nous fixaient avec cet air menaçant. Les crissements de freins se rapprochaient bientôt de moi. Plus vite. Plus fort. J'eus à peine le temps de poser mes doigts dessus que, bientôt, ma tête vint heurter violemment la pédale d'un vélo qui se dressait là, devant moi, dans les airs. Comme si, une fois de plus, la vie avait décidé de me barrer la route.
Mon premier réflexe fut de m’agripper, tant bien que mal, à ce que je pouvais pour amortir ma chute. Ce fut une roue. Quel mauvais choix... Bientôt, je me retrouvai là avec un gant ensanglanté et des doigts de travers. Je ne m'entendis pas crier. De rage, je tapais ma main sur la chaussée brûlante, sans me soucier des autres coureurs qui suivaient autour de moi. Paradoxalement, ma main était endolorie et engourdie. Surtout au niveau des extrémités. Ni une, ni deux, je fis un bond pour partir à la recherche de ma monture. Un motard de l'organisation me fit signe de ralentir le mouvement et m'expliqua, dans un anglais médiocre, que nous allions repartir ensemble. "Mais qu'est-ce qu'il me raconte, celui-ci ?!" Je ne voulais pas attendre les autres, il fallait perdre le moins de temps possible. Pris par cette montée d'adrénaline, je n'eus d'autre geste que de lever mon bras au ciel et d'enfourcher ma bicyclette. De nouvelles explications parvinrent à mes oreilles : un nouveau départ fictif serait donné, la course était neutralisée. Il y avait trop de blessés et ceux-ci étaient justement invités à se retirer de l'épreuve afin de recevoir les premiers soins ou d'être transférés à l'hôpital pour des examens complémentaires. Je tentais de dissimuler ma main droite, autant que possible. Je tentais de la dissimuler pour me faire croire à moi-même que tout allait bien et que j'allais pouvoir courir sans encombre, mis à part les écorchures et brûlures habituelles. Une sorte de seconde peau.

Une dizaine de minutes plus tard, nouveau départ. La route était étroite et le macadam craquelé. Les secousses m'obligeaient à prendre une position antalgique, vicieuse, tant j'avais l'impression de subir des impulsions électriques de plus en plus intenses, de plus en plus répétées. Le rythme était soutenu et je mis un petit temps avant de revoir la tête du groupe, refroidi par ce début d'épreuve et limité dans mes possibilités de frotter pour me replacer. Par chance, je me trouvais au côté d'un de mes compagnons de club. Enfin, de mon ancien club, étant donné que j'ai muté en cours de saison pour pouvoir participer aux manches de Coupe de France et intégrer une structure bénéficiant de plus de moyens pour participer à plus de courses relevées. Sans un mot, il me fit un signe de tête et se plaça à l'avant pour engager la poursuite avec le seul homme sorti. Un colombien. Je ne connaissais personne, de toute façon. Je ne savais pas de qui il fallait se méfier. Désormais, plus les manivelles tournaient, plus je comprenais que la matinée allait être longue, me méfiant ainsi de ma capacité mentale à accepter cette souffrance pendant encore quelques heures.
Ainsi, je pris l'initiative d'en placer une bonne. Histoire de prendre un peu de "plaisir". Sans me dresser sur les pédales, je creusai rapidement un petit trou et revins, non sans difficultés, sur l'homme de tête qui semblait déjà avoir un certain âge mais dont la morphologie me traduisait le fait que j'allais souffrir, à ses côtés, dans les prochaines montées du parcours. Et je n'ai pas eu tord.
Malheureusement, après plus d'une centaine de kilomètres parcourus à l'avant sur les 160 au programme, je vis un groupe d'une trentaine d'éléments revenir sur moi. J'avais de plus en plus de mal à tenir mon cintre et traînais en queue de paquet, par appréhension. Nous allions entrer sur le circuit final et je savais que je n'étais pas assez casse-coup pour faire la différence sur ces routes promises à un pur rouleur ou sprinteur. Malgré des toxines croissantes, j'achève cette épreuve à la 19e place après avoir lancé mon "sprint" de très loin. Sprint qui ressemblait plutôt à un kilomètre qu'à autre chose. C'était la seule solution pour moi de tenter d'obtenir un accessit. La souffrance était trop vive et se répandait bientôt dans tout mon bras. Un top 20, c'est honorable. Mais anecdotique.

Une fois la ligne franchie, je retrouvais la direction technique de mon ancienne formation ainsi que mes parents. Ceux-ci avaient tenus à faire le déplacement et en profitaient pour passer quelques jours dans la famille du côté de ma mère. Une partie de celle-ci est restée au pays, à l'époque où bon nombre de travailleurs polonais ont rejoint l'Est de la France pour exercer dans les mines. Leur regard mélangeait joie et consternation. Jamais je n'aurais pensé avoir brisé plusieurs phalanges et fissuré mon poignet. Déjà, je pensais à "l'après". La convalescence, le possible plâtre, la coupure associée. Ce n'est pas comme si je devais participer au Tour de Moselle en équipe Grand Ducale, la semaine à venir... Ma première "vraie" sélection. Tout allait partir en fumée... Un imprévu et je songeais déjà à l'échec, au verre à moitié vide, sans penser à toutes les réussites passées. Mais si les plus belles étaient à venir ?

Il posa sa main sur mon épaule qui flancha, écorchée par le goudron. Une tape amicale dans le dos pour en remettre une couche, mon faciès fut l'indicateur de toute la souffrance et la colère qui montèrent en moi. Une souffrance et une colère qui disparurent totalement une fois retourné. Jamais, Ô grand jamais, je ne pensais croiser mon ex-beau père ici.
"Alors, tu es satisfait de ta course ? J'étais dans le coin, j'avais quelques nouvelles de tes parents et je me suis dis que j'allais passer avec mon collègue qui est un passionné de cyclisme. C'était l'occasion de se voir depuis le temps !"
A qui le dites-vous... Environ un an après avoir quitté sa fille, quelle surprise... Je l'ai toujours apprécié et lui aussi. Il prenait régulièrement de mes nouvelles et continuait à voir mes parents. Je restai là, bouche-bée. J'appris qu'il était ici pour l'un de ses innombrables voyage d'affaires. Il dirigeait un groupe de travail pilote avec un collègue dans le cadre de la restructuration de l'un de leur centre. Son associé venait justement de devenir actionnaire dans une formation cycliste hors Union Européenne. Derrière les présentations, j'eus droit à des éloges. Sur ma patience, sur ma loyauté, sur ma rigueur et ma bonne humeur. Du moins, celle que je semblais avoir retrouvée après une année écoulée à broyer du noir à maintes et maintes reprises. Son homologue était séduit, d'autant plus que la course fut télétransmise en direct pour les spectateurs présents dans le village départ-arrivée. Il a ainsi pu me voir à l'avant dans un état... précaire. Une combativité qui allait porter ses fruits.
"Denis m'a parlé de toi durant l'épreuve et je sais que tu as réalisé des études médicales et para-médicales. Le sponsor principal de l'équipe dont je suis devenu actionnaire cherche justement des coureurs qui pourraient être de fervents ambassadeurs de leur société et porter haut leurs couleurs sur les courses de notre circuit et outre-frontière, pour essayer de se développer. Le fait que tu sois européen est un atout, je ne te le cache pas. Est-ce que tu serais tenté ?"
Je croyais rêver... Moi qui pensais raccrocher le vélo cet hiver ou l'hiver prochain... Moi qui, après avoir repris à l'aube de la saison 2018, allait peut-être réaliser un rêve de gosse : passer professionnel, tout lâcher et partir à l'aventure. "Le travail paie toujours." Papa, merci de me l'avoir rappelé sans cesse. Merci de m'avoir fait relever la tête lorsque j'étais dans le brouillard, il y a un an.


Image


A vos pronostics !
Où voyez-vous le jeune luxembourgeois prendre son envol ?

Avatar de l’utilisateur
D4MSZCZKU
Terreur de critérium
 
Messages: 601

Re: Cardiac apoptosis - 6. Souffrir pour plaire [P3]

Messagepar Pink Panda » 11 Aoû 2018, 16:00

Toujours aussi bon à lire, un vrai plaisir ! :love:
Après pour ce qui est de l'équipe, Novo Nordisk mais je trouve que ça fait un peu haut, alors pourquoi pas Bike Aid :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Pink Panda
Junior
 
Messages: 1450
Localisation: Quelque part en France

Re: Cardiac apoptosis - 6. Souffrir pour plaire [P3]

Messagepar Bad_Neos » 11 Aoû 2018, 20:07

C'est du bon, c'est du récit de qualité, rien à dire si ce n'est que c'est très bien écrit. En effet, Novo-Nordisk parait crédible. Tu nous vais caché out ce temps qu'il était en surpoids ? :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 4168
Localisation: A la recherche du prochain Narratif.

Re: Cardiac apoptosis - 6. Souffrir pour plaire [P3]

Messagepar D4MSZCZKU » 11 Aoû 2018, 23:35

Pink Panda a écrit:Toujours aussi bon à lire, un vrai plaisir ! :love:
Après pour ce qui est de l'équipe, Novo Nordisk mais je trouve que ça fait un peu haut, alors pourquoi pas Bike Aid :mrgreen:


Merci beaucoup, tant mieux ! ;)
Héhé... J'ai longuement hésité pour Bike Aid... Affaire à suivre.

Bad_Neos a écrit:C'est du bon, c'est du récit de qualité, rien à dire si ce n'est que c'est très bien écrit. En effet, Novo-Nordisk parait crédible. Tu nous vais caché out ce temps qu'il était en surpoids ? :mrgreen:


Que de compliments, je te remercie. Vraiment. :oops:
C'est vrai que c'est crédible aussi, tiens... :mrgreen:
Haha. Ce n'est pas question de surpoids mais de manque de watts ! :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
D4MSZCZKU
Terreur de critérium
 
Messages: 601

Re: Cardiac apoptosis - 6. Souffrir pour plaire [P3]

Messagepar D4MSZCZKU » 11 Aoû 2018, 23:38

CHAPITRE 2 : Départ en Chine

Image


Image
11 Octobre 2018
SPORTS >> Cyclisme
Wontinger chez Hengxiang

C'est désormais officiel, le luxembourgeois Edgar Wontinger sera néo-professionnel au sein de la formation chinoise Hengxiang pour l'année 2020. Il sera le troisième coureur européen membre de l'effectif axé autour du lettonien Andris VOSEKALNS. Le coureur, qui fêtera bientôt ses 25 ans (ndlr : en novembre), avait rejoint le Team Vulco VC Vaulx en Velin pour "franchir un cap après un début de saison prometteur". Sa mutation eut lieue en cours de saison et lui avait permis de participer à la dernière manche de Coupe de France ainsi que de participer au Tour de Moselle (élite nationale) où il a porté le maillot des Points Chauds durant une journée.

Cette année, pour sa deuxième saison cycliste depuis sa reprise, il s'est notamment illustré en remportant la première étape de la Ronde Nancéienne, le GP de Longwy, en prenant la 3e place des Championnats du Luxembourg Elites sans contrat et la 15e place des Championnats du Monde UCI Gran Fondo.

Le jeune infirmier, qui continuait à exercer jusque là avec un contrat adapté, devrait quitter le territoire courant novembre. "De quoi profiter en fêtant mon anniversaire avec mes proches" a-t-il déclaré. Et de quoi profiter de quelques tours de roues supplémentaires au sein du Grand-Duché avant de prendre son envol et démarrer sa nouvelle vie.



Image

CARACTÉRISTIQUES
Nom : Wontinger
Prénom : Edgar
Date de naissance : 07 novembre 1994 (24 ans)
Nationalité : Image luxembourgeoise
Note moyenne : 57
    Meilleure note : 61 (baroudeur)
    Pire note : 53 (montagne)

PROGRAMME DE COURSE PROVISOIRE
01.02 - 04.02 Image Tour des Philippines (2.2)
08.03 - 15.03 Image Tour de Langkawi (2.HC)
22.03 - 26.03 Image Tour de Taïwan (2.1)
01.04 - 06.04 Image Tour de Thaïlande (2.2)
06.05 - 09.05 Image Tour de l'Ijen (2.2)
17.05 - 24.05 Image Tour du Japon (2.1)
28.05 - 31.05 Image Tour de Kumano (2.2)
07.06 - 14.06 Image Tour de Corée (2.1)
05.07 - 18.07 Image Tour du Lac Qinghai (2.HC)
11.09 - 13.09 Image Tour de Hokkaido (2.2)

EFFECTIF 2020
Image CHEN Mingrun
Image LI Yingjun
Image LIU Jianpeng
Image MUA Guangtong
Image RABOU Thomas
Image VOSEKALNS Andris
Image WANG Bo
Image WONTINGER Edgar
Image YAN Meng
Image ZHANG Zheng
Image ZHAO Jingbiao
Modifié en dernier par D4MSZCZKU le 28 Sep 2018, 21:31, modifié 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
D4MSZCZKU
Terreur de critérium
 
Messages: 601

Re: Cardiac apoptosis - 2.1 L'opportunité d'une vie [P3]

Messagepar Pink Panda » 12 Aoû 2018, 00:23

Bon et bien tout faux :D
Sympa sinon ce petit chapitre, ça pose bien les bases, même si c'est « un Letton » et non « un Lettonien » le leader de Wontinger :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
Pink Panda
Junior
 
Messages: 1450
Localisation: Quelque part en France

Re: Cardiac apoptosis - 2.1 L'opportunité d'une vie [P3]

Messagepar Varkana » 12 Aoû 2018, 10:22

Bon petit programme que tout ca :)

Avatar de l’utilisateur
Varkana
Junior
 
Messages: 1022
Localisation: Thionville

Re: Cardiac apoptosis - 2.1 L'opportunité d'une vie [P3]

Messagepar Alessiocortez » 12 Aoû 2018, 18:18

Pas mal le programme , avec notamment le Langkawi
Je m'attendais pas à le voir la-bas
On va voir ce que ça va donner :ok:

Alessiocortez
Junior
 
Messages: 1461
Localisation: Brûlant les vélos électriques

Re: Cardiac apoptosis - 2.1 L'opportunité d'une vie [P3]

Messagepar Bad_Neos » 12 Aoû 2018, 18:59

Je ne m'y attendais pas :moqueur:
Mais c'est un bon programme :ok:

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 4168
Localisation: A la recherche du prochain Narratif.

Re: Cardiac apoptosis - 2.1 L'opportunité d'une vie [P3]

Messagepar D4MSZCZKU » 12 Aoû 2018, 21:38

Pink Panda a écrit:Bon et bien tout faux :D
Sympa sinon ce petit chapitre, ça pose bien les bases, même si c'est « un Letton » et non « un Lettonien » le leader de Wontinger :moqueur:


En même temps, il fallait la trouver celle-ci ! :moqueur:
Merci beaucoup.
Mince, tu me l'avais souligné en plus... :roll: Je m'étais posé la question et je n'ai pas rectifié.

Varkana a écrit:Bon petit programme que tout ca :)


Merci ! Espérons que cela lui permette de passer un cap.

Alessiocortez a écrit:Pas mal le programme , avec notamment le Langkawi
Je m'attendais pas à le voir la-bas
On va voir ce que ça va donner :ok:


Je pense que ça va être difficile le Langkawi ! :mrgreen: Advienne que pourra !
Ah ça... Mais j'avais précisé (visiblement trop subtilement :moqueur: ) que ce serait hors UE !
Comme tu dis... :ok:

Bad_Neos a écrit:Je ne m'y attendais pas :moqueur:
Mais c'est un bon programme :ok:


Je vous ai tous bien eu ! :mrgreen: :evil:
Merci. Le plus réaliste possible. Du moins, c'est ce que j'ai essayé de faire.

Avatar de l’utilisateur
D4MSZCZKU
Terreur de critérium
 
Messages: 601

Re: Cardiac apoptosis - 2.1 L'opportunité d'une vie [P3]

Messagepar D4MSZCZKU » 12 Aoû 2018, 21:38

Image

Image


https://nsa39.casimages.com/img/2018/08/12/180812105828563445.png
      De : Hengxiang Cycling Team
      A : Edgar WONTINGER
Arrivée en Chine
https://nsa39.casimages.com/img/2018/08/12/180812114242247236.png 1. FLY 2. TRAINING

28 Octobre 2018 - 00:23

Edgar,

Comme convenu par appel téléphonique, je t'envoie ci-dessous la confirmation de l'enregistrement de ton vol du 11 novembre.

Image
Image
FLY.pdf

Le lendemain, nous t’emmènerons directement à ton logement. Tu partageras celui-ci avec Guangtong (MUA), Zheng (ZHANG) et Yingjun (LI). Il n'est pas très grand mais cela suffit largement pour quatre coureurs et cela permettra de renforcer les liens au sein de l'équipe.
C'est une bonne chose pour toi d'avoir obtenu ton diplôme d'anglais. J'ai bien reçu le certificat rédigé par l'Institut National des Langues de Luxembourg. Cependant, sache que nous souhaiterions que tu apprennes le chinois. Cela sera important lors de nos déplacements sur les épreuves et pour la communication avec les médias locaux.
De plus, sache que Mr YUAN, que tu as visiblement croisé lors des Championnats du Monde à Poznan, a des missions pour toi à ce sujet. Je ne te cache pas qu'il détient de nombreuses parts chez Hengxiang et il va de soi que je ne souhaiterais pas apprendre que tu n'es pas à la hauteur de ses attentes.

Un de nos entraîneurs et directeur sportif, Li FUYU, a été assigné pour s'occuper de toi. C'est lui qui viendra te chercher à l'aéroport et qui t'emmènera visiter la ville et récupérer ton vélo. Il est important que tu le mettes bien à tes cotes pour le premier entrainement collectif qui aura lieu samedi. D'ailleurs, en parlant d'entraînement, nous avons transmis les derniers plans d'entraînements que tu nous avais communiqué à Li. Sur le même modèle, il t'en a établi un pour tes deux premières semaines en Chine. Tâche d'en prendre connaissance et de suivre ses conseils.
Pour information, "repos" ne signifie pas qu'il ne faut pas penser à la saison qui se profile. Libre à toi de pratiquer des exercices de renforcement musculaire ou de suivre certains enseignements qui pourraient t'aider à te libérer de toute onde négative sur les courses. Tu seras également amené à suivre certains rendez-vous d'équipe. Nous te communiquerons les détails de ceux-ci à l'avance.

Image
TRAINING.xml

Je sais, cela fait beaucoup d'éléments et de consignes mais il n'y a pas le choix. Si tu veux réussir, il faudra être rigoureux et écouter les consignes.
Profite bien de tes derniers jours au Luxembourg et profite bien de ta famille.
A très vite à Shanghai,

Yue WANG
Image

Avatar de l’utilisateur
D4MSZCZKU
Terreur de critérium
 
Messages: 601

Re: Cardiac apoptosis - 2.2 Les derniers préparatifs [mi-P3]

Messagepar Pink Panda » 12 Aoû 2018, 21:46

Le plus dur commence pour Wontinger ! :moqueur:
On rentre bien dans sa vie, j'aime beaucoup. :love:
À voir son ressenti sur ses premières courses maintenant :ok:

Avatar de l’utilisateur
Pink Panda
Junior
 
Messages: 1450
Localisation: Quelque part en France

Re: Cardiac apoptosis - 2.2 Les derniers préparatifs [mi-P3]

Messagepar Bad_Neos » 12 Aoû 2018, 21:49

La question que tout le monde se pose : se fera t-il naturaliser chinois ? Wong-Ting-Er c'est pas mal :mrgreen:

Quel programme, moi je serais k.o dès le premier jour :lol:

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 4168
Localisation: A la recherche du prochain Narratif.

Re: Cardiac apoptosis - 2.2 Les derniers préparatifs [mi-P3]

Messagepar Alessiocortez » 13 Aoû 2018, 09:05

Ce programme !
Et ces séances d'entraînement :shock:
Pour un mec qui sort de l'amateur , C'est pas un peu dur ?

Alessiocortez
Junior
 
Messages: 1461
Localisation: Brûlant les vélos électriques

Re: Cardiac apoptosis - 2.2 Les derniers préparatifs [mi-P3]

Messagepar D4MSZCZKU » 13 Aoû 2018, 16:19

Pink Panda a écrit:Le plus dur commence pour Wontinger ! :moqueur:
On rentre bien dans sa vie, j'aime beaucoup. :love:
À voir son ressenti sur ses premières courses maintenant :ok:


Haha, en effet !
Tant mieux si l'effet est là. ;)
A BLOOOOOOOOOOC !

Bad_Neos a écrit:La question que tout le monde se pose : se fera t-il naturaliser chinois ? Wong-Ting-Er c'est pas mal :mrgreen:

Quel programme, moi je serais k.o dès le premier jour :lol:


:moqueur: Excellent, je n'y avais pas pensé !
Héhé. Il n'y a pas de secrets dans le vélo. ;)

Alessiocortez a écrit:Ce programme !
Et ces séances d'entraînement :shock:
Pour un mec qui sort de l'amateur , C'est pas un peu dur ?


:mrgreen: :evil:
Non, je ne pense pas. Au final, je me suis inspiré de mes propres plans d'entraînement. Ce qui est surtout dur, c'est l'enchainement de ces deux semaines en se tapant 2 très longues sur les 2 week-end. Disons que c'est un très gros stage.
On a rien sans rien. ;)

Avatar de l’utilisateur
D4MSZCZKU
Terreur de critérium
 
Messages: 601

Re: Cardiac apoptosis - 2.2 Les derniers préparatifs [mi-P3]

Messagepar LeSuisse » 13 Aoû 2018, 17:55

Excellent tournant que prend ce récit, et la qualité ne fait qu'augmenter à chaque post :ok: c'est vraiment super agréable à suivre et très propre niveau graphique, ça se lit bien et c'est exotique, que demander de plus :mrgreen:

Hâte de voir ce que ça va donner, un luxembourgeois en Asie :love:

Avatar de l’utilisateur
LeSuisse
Terreur de critérium
 
Messages: 693
Localisation: Nederlands

Re: Cardiac apoptosis - 2.2 Les derniers préparatifs [mi-P3]

Messagepar KArt » 13 Aoû 2018, 19:43

J'ai rattrapé les 3 posts, déjà c'est super clair, autant la partie narrative que la partie présentation du coureur en lui même.
C'est sur que ça aide pour suivre le récit.

Ensuite comme déjà dit, on s'attache de plus en plus au personnage (je me trompe si je dis que tu as pensé aux dernières remarques pour écrire "souffrir pour plaire" ?).

Autre chose que j'aime bien c'est que tu montres l'envers du décor et les sacrifices à faire pour perfer en cyclisme, c'est une partie que j'ignore perso, enfin pas les détails des entrainements quoi, et j'avoue que je trouve ça cool.


Pour l'équipe....j'aurais pu deviner ayant fait le même choix d'équipe il y a quelques années sur un récit. J'avais d'ailleurs adoré courir l'Asia Tour, j'espère que ce sera la même chose pour toi.

Avatar de l’utilisateur
KArt
Terreur de critérium
 
Messages: 527

Re: Cardiac apoptosis - 2.2 Les derniers préparatifs [mi-P3]

Messagepar D4MSZCZKU » 13 Aoû 2018, 19:54

LeSuisse a écrit:Excellent tournant que prend ce récit, et la qualité ne fait qu'augmenter à chaque post :ok: c'est vraiment super agréable à suivre et très propre niveau graphique, ça se lit bien et c'est exotique, que demander de plus :mrgreen:

Hâte de voir ce que ça va donner, un luxembourgeois en Asie :love:


Aaaaah ! Content de te revoir sur le forum (et sur mon récit) ! ;)
Je suis très flatté par tous ces superlatifs. J'espère que j'arriverai encore à donner envie dans les posts qui suivront.

Héhé. J'ai hâte aussi (bon, OK, je triche, je sais déjà ce qu'il en est vis-à-vis des 3 premières courses :moqueur: ) !

KArt a écrit:J'ai rattrapé les 3 posts, déjà c'est super clair, autant la partie narrative que la partie présentation du coureur en lui même.
C'est sur que ça aide pour suivre le récit.

Ensuite comme déjà dit, on s'attache de plus en plus au personnage (je me trompe si je dis que tu as pensé aux dernières remarques pour écrire "souffrir pour plaire" ?).

Autre chose que j'aime bien c'est que tu montres l'envers du décor et les sacrifices à faire pour perfer en cyclisme, c'est une partie que j'ignore perso, enfin pas les détails des entrainements quoi, et j'avoue que je trouve ça cool.


Pour l'équipe....j'aurais pu deviner ayant fait le même choix d'équipe il y a quelques années sur un récit. J'avais d'ailleurs adoré courir l'Asia Tour, j'espère que ce sera la même chose pour toi.


Content de te revoir également KArt ! ;)
Tant mieux si la clarté est (ré-)apparue. En effet, c'est mieux pour la compréhension du récit et j'espère que cela va permettre à certains de se raccrocher. Si ce n'est le cas, certains pourront raccrocher au wagon malgré tout avec les courses.

Alors, comme je l'ai écrit il y a déjà un petit moment et que j'écris sur l'instant, bonne question. :moqueur: Mais il me semble que oui. J'ai fait un effort concernant les paragraphes et les liens entre eux.

Tant mieux si je permets de faire découvrir cela à des "non-initiés". Je vais justement essayer de continuer les petits "à côté" qui permettent de se rendre compte de ce qu'est la vie d'un coureur cycliste. De ses choix, de ses doutes, des sacrifices,...

Ah ?! Je ne savais pas que tu avais déjà fait un récit avec Hengxiang ! Quel drôle de bonhomme tu es... :mrgreen:
Je pense que le challenge sera sympa. C'est vraiment un continent qui m'attire de plus en plus et j'aimerais beaucoup prendre part à des courses par là-bas. ;)

Avatar de l’utilisateur
D4MSZCZKU
Terreur de critérium
 
Messages: 601

Re: Cardiac apoptosis - 2.2 Les derniers préparatifs [mi-P3]

Messagepar D4MSZCZKU » 14 Aoû 2018, 08:09

...

Avatar de l’utilisateur
D4MSZCZKU
Terreur de critérium
 
Messages: 601



234 messages
Retourner vers Récits de légende

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité