Opération Aderlass

Actualité, analyses de puissance et de performances : le seul et unique endroit du forum où l'on parle de dopage

Modérateur: Animateurs cyclisme pro

Re: Opération Aderlass

Messagepar Nico32 » 19 Sep 2019, 12:53

Umb a écrit:Mais là c'est l'enquête qui a tout dévoilé ou lui qui a tout (?) déballé ?
Ou les deux :louche:

+1
Comment se fait-ce qu'il soit maintenant accusé de s'être dopé pendant plusieurs années alors qu'il n'était même pas sur la liste initiale ? (les enquêteurs avaient été surpris de ses aveux, pour rappel). Et s'il ne s'est jamais fait choppper en deux ans, comment peut-il être accusé maintenant sans qu'il ait avoué ? Si quelqu'un a plus de précisions, je suis preneur :wtf

Et c'est vrai que cette opération a été présentée comme un énorme coup de filet, y compris pour le cyclisme. Au final on a Denifl, Hondo, et Preidler qui n'était pas suspecté initialement. Ça fait beaucoup trop peu par rapport à la com' qu'ils ont fait :?

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot jaune
 
Messages: 10975
Localisation: Grasse (06)

Re: Opération Aderlass

Messagepar Beobachter » 19 Sep 2019, 13:36

Nico32 a écrit:
Umb a écrit:Mais là c'est l'enquête qui a tout dévoilé ou lui qui a tout (?) déballé ?
Ou les deux :louche:

+1
Comment se fait-ce qu'il soit maintenant accusé de s'être dopé pendant plusieurs années alors qu'il n'était même pas sur la liste initiale ? (les enquêteurs avaient été surpris de ses aveux, pour rappel). Et s'il ne s'est jamais fait choppper en deux ans, comment peut-il être accusé maintenant sans qu'il ait avoué ? Si quelqu'un a plus de précisions, je suis preneur :wtf

Et c'est vrai que cette opération a été présentée comme un énorme coup de filet, y compris pour le cyclisme. Au final on a Denifl, Hondo, et Preidler qui n'était pas suspecté initialement. Ça fait beaucoup trop peu par rapport à la com' qu'ils ont fait :?


C'est qui "ils"? :wtf

Petacchi, Durasek, Koren, Bozic sont à rajouter dans la liste pour ce qui concerne le cyclisme sur route.

Quant à Preidler, il a avoué direct de son plein gré mais c'était au début des investigations. Depuis, il y a du temps qui est passé et les autorités ont pu enquêter plus en profondeur. Si les accusations vont plus loin que les aveux initiaux, c'est que la version de Preidler n'a pas tenu et il y a de nouveaux éléments qui ont été déterrés au cours des investigations. Ce qui quelque part est logique, trouver des éléments à charge à partir du seul Schmidt, ce n'est pas forcément évident. Mais si tu as un client (que tu n'avais pas identifié jusqu'ici) qui vient se dénoncer, il est de suite plus facile de recomposer toute l'histoire puisque des correspondances (temps, lieux, actions, relations) sont beaucoup plus faciles à établir puisque tu as les deux bouts de la chaîne. Preidler en avouant ne serait-ce que la moitié de ses fautes a clairement dû faciliter la tâche des enquêteurs et en quelque sorte il s'est crucifié lui-même :mrgreen:

Si on peut trouver une bonne nouvelle ici, c'est que les autorités autrichiennes semblent bien faire leur taf' et ne pas le bâcler. Que ce soit pour Denifl ou Preidler, les cas d'accusation ont l'air solidement étayés et correctement fouillés. Je ne suis par exemple pas convaincu qu'il y ait la même volonté chez les autorités slovènes :niais:

Avatar de l’utilisateur
Beobachter
Maillot jaune
 
Messages: 11410

Re: Opération Aderlass

Messagepar Umb » 19 Sep 2019, 13:36

Jacky Maillot en mars :

Y a-t-il aussi, quelque part, un sentiment de culpabilité, pour le médecin que vous êtes ?

Bien sûr, on a ce sentiment-là. On se demande si on n’est pas passé à côté de quelque chose. C’est pourquoi j’ai repris son dossier depuis un an et son arrivée dans l’équipe. Mais aussi tout son dossier précédent. À aucun moment, il y avait des modifications de paramètres qui pouvaient laisser supposer cela. À aucun moment j’ai senti que ce coureur était ciblé par le CADF, l’organisation de contrôle antidopage de l’UCI. Vous savez, les leaders sont le plus souvent contrôlés, mais des équipiers le sont aussi, parce que le CADF cible certains coureurs car elle a des doutes. Là, ce n’était pas le cas, elle n’avait pas de doute sur Preidler. Après, si l’on s’en tient à ses déclarations, il a eu des prélèvements sanguins pendant sa période de repos, quand il était en vacances. On leur laisse aussi profiter de leurs vacances. Entre le 15 octobre et 15 novembre, on a peu de contacts avec eux car ils sont en congés, on n’a pas de données donc. Mais à aucun moment ses données de puissance, après, n’avaient évolué.

Avatar de l’utilisateur
Umb
Contrôleur UCI
 
Messages: 13618
Localisation: au charbon

Re: Opération Aderlass

Messagepar GrandPlateau » 19 Sep 2019, 16:15

Preidler invente donc la transfusion qui change rien 8)

Ces performances qui fluctuent pas avant/après transfusion.

Avatar de l’utilisateur
GrandPlateau
Maillot vert
 
Messages: 4781
Localisation: Vendéen d'adoption

Re: Opération Aderlass

Messagepar rbl85 » 19 Sep 2019, 16:35

GrandPlateau a écrit:Preidler invente donc la transfusion qui change rien 8)

Ces performances qui fluctuent pas avant/après transfusion.


Si c'est des mini transfusions c'est normal.

Avatar de l’utilisateur
rbl85
Champion en devenir
 
Messages: 13274

Re: Opération Aderlass

Messagepar GrandPlateau » 19 Sep 2019, 16:41

Je sais je rigole, parce que je trouve ça marrant la formulation, le mec est dopé mais il aucun gain de puissance. De toute façon, il était déjà dopé en arrivant à la FDJ donc FDJ n’a jamais eu accès à ses données non truquées.

Avatar de l’utilisateur
GrandPlateau
Maillot vert
 
Messages: 4781
Localisation: Vendéen d'adoption


Re: Opération Aderlass

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 20 Sep 2019, 19:32


Le procureur général d'Innsbruck (Autriche), en charge de l'affaire Aderlass (saignée, en allemand), distille les informations avec parcimonie. Dans un nouveau point sur le dossier, il a annoncé que le coureur Georg Preidler était désormais sous le coup d'une mise en examen pour « fraude commerciale » , qui fait notamment peser sur l'ancien coureur de Groupama-FDJ une menace de six mois à cinq ans de prison.

Preidler a deux semaines pour contester l'inculpation mais le procureur l'accuse de se doper depuis le Giro 2017. « Preidler avait régulièrement recours au dopage sanguin (transfusions) et aux hormones de croissance (qui diminuent la masse grasse et augmentent la masse musculaire) » , écrit Thomas Willam, qui estime à 250 000 euros le montant des dommages qu'on peut lui imputer et qui fondent la fraude commerciale. Il ne fait aucune référence aux preuves que posséderait la justice autrichienne, mais elles sont probablement issues des dossiers détenus par Mark Schmidt, le docteur allemand qui dirigeait le réseau, et qui ont été saisis par la police allemande l'hiver dernier dans son cabinet d'Erfurt. Ces accusations contredisent la version défendue par le coureur. Elles impliquent que l'Autrichien, qui a été suspendu quatre ans au printemps dernier par l'Union cycliste internationale, avait commencé à se doper alors qu'il était encore sous contrat avec Sunweb puisqu'il a été transféré chez Groupama-FDJ à la fin de l'année 2017. Or Georg Preidler a toujours affirmé qu'il ne s'était pas encore dopé au moment où l'affaire Aderlass a éclaté, en février dernier. Qu'on lui avait bien extrait du sang mais qu'on ne le lui avait jamais réinjecté.

"On n'a rien remarqué de suspect

Marc Madiot, manager de Groupama-FDJ

« Nous sommes tous tombés de l'armoire en apprenant cela , réagit Marc Madiot, le manager de Groupama-FDJ. Quand on a voulu le recruter, on a demandé son dossier à l'équipe Sunweb. Tout le monde, chez nous, a validé, on n'a absolument rien remarqué de suspect. Depuis, on a revérifié le nombre de contrôles dont il avait fait l'objet. Il n'en avait pas eu plus que les autres, il n'était donc pas ciblé dans le cadre du passeport biologique. »

Dans le staff de l'équipe française, l'affaire Preidler a suscité beaucoup d'interrogations. On réfléchit à la façon de renforcer encore les moyens d'alerte parce que rien, dans les performances constatées ou dans le système de contrôle interne mis en place autour des coureurs, ne permettait d'imaginer une telle dérive. « On n'est pas infaillibles mais on n'a rien vu venir malgré tous les outils spécifiques utilisés pour le suivi régulier de l'activité du coureur qui sont mis en place , soupire Fred Grappe, le directeur de la performance. Preidler a évolué au niveau de performance qu'on attendait, pas plus. On ne l'a pas incité à donner plus, il avait sa place dans le groupe de Thibaut Pinot, il lui restait une année de contrat. On ne lui a mis aucune pression. On aimerait comprendre, qu'il nous explique pourquoi il a fait cela. »

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Manager
 
Messages: 27442
Localisation: Gosso est mon héros

Re: Opération Aderlass

Messagepar Tonio-F » 27 Nov 2019, 20:28

L'UCI a demandé à la CADF de nouvelles analyses sur des échantillons datant de 2016 et 2017 dans le cadre de l'affaire « Aderlass »
https://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/L-uci-a-demande-a-la-cadf-de-nouvelles-analyses-sur-des-echantillons-datant-de-2016-et-2017-dans-le-cadre-de-l-affaire-aderlass/1084291

Avatar de l’utilisateur
Tonio-F
Chasseur de prime
 
Messages: 277
Localisation: Lyon


629 messages
Retourner vers Le laboratoire anti-dopage

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : friton01 et 3 invités