Dopage

Actualité, analyses de puissance et de performances : le seul et unique endroit du forum où l'on parle de dopage

Modérateurs: Animateurs cyclisme pro, Animateurs sports, Animateurs football

Re: Dopage

Messagepar jack127 » 25 Nov 2023, 09:04

Cuvet a écrit:
Mathieu Lourdot a écrit:
Sastre avait quand même un gros potentiel, avait montré qu'il pouvait ponctuellement jouer du dérailleur avec les meilleurs (y compris les Puertistes) et il profite surtout du faible plateau et de la supériorité de son équipe pour battre Evans qui était totalement isolé, sa victoire n'était pas totalement aberrente.

Pour Thomas/Wiggins, ce sont des pistards à la base donc ils étaient peu attendus pour une victoire sur le Tour. Par contre, leur transformation qui peut paraître contre-nature peut s'expliquer en partie. Ce sont des spécialistes de la poursuite de très haut niveau, ils ont donc un gros moteur et sortent beaucoup de puissance en particulier à PMA et au seuil. Etre très bon au seuil, c'est vraiment idéal dans un CLM mais aussi lors d'une dernière ascension en montagne pour peu que le coureur ne soit pas trop lourd.

Froome c'est encore différent. Panzer (de tête) avait expliqué son évolution dans un post sur le topic Sky.
Il est vraiment arrivé sur le tard au vélo et ses premières années ont été compliquées parce qu'il avait 0 technique. Il était incapable de rouler en peloton et était même dangereux. Fatalement, il lâchait énormément d'énergie et payait l'addition en fin de course. Par contre, c'était un gros potentiel avec quelques bonnes références sur des montées sèches. Par la suite, il a beaucoup travaillé sa technique et son gros moteur lui a permis de se constituer le palmarès qu'on connaît.


Un Sastre qui gagne un Tour "de transition" en étant un solide coureur de top 10 voire mieux, ca s'est déjà vu, mais Wiggins, Thomas et surtout Froome ce sont des quidams sortis de nulle part qui écrasent le Tour dans la même équipe sortie elle aussi de nulle part, là on est dans l'inédit...


Thomas gagne son premier Tour à 32 ans, c'est vraiment tard pour émerger et même s'il s'était illustrer comme équipier, personne ne voyait en lui un vainqueur potentiel à part son équipe, habituée aux "miracles". Les Ineos comptent d'ailleurs toujours sur lui alors qu'un Bernal tarde à retrouver son niveau après un grave accident et je doute qu'il ait encore la motivation pour cela étant donné le discours qu'il tient actuellement.
La relève dans l'équipe, c'est Pidcock mais je doute qu'il puisse rivaliser avec les Vingo/Pogacar car l'écart me semble trop important et ce ne serait pas forcément un bon signe pour lui.
Concernant Froome et Wiggins, je n'ai jamais cru en leur probité et d'ailleurs, ce Richard Freeman, médeçin de l'équipe Sky pris en flagrant délit de détention de produits dopants, était venu attester des pratiques de l'époque.

jack127
Marlou
 
Messages: 34

Re: Dopage

Messagepar Fantastiesj » 28 Nov 2023, 08:47

jack127 a écrit:L'équipe Ineos, anciennement SKY, dominait le cyclisme il y'a quelques années et est aujourd'hui dépassée par son rival malgré un budget presque deux fois supérieurs donc l'argument comme quoi les Jumbo sont à la pointe de la technologie, ce qui expliquerait leurs performances stratosphériques, c'est du pipeau également mais ça on le sera au mieux dans quelques années ou jamais puisque les coureurs de la Sky n'ont jamais été inquiété alors que leur médeçin de l'époque s'est fait épinglé.


J'ai surtout l'impression qu'INEOS s'est loupé sur son recrutement et n'a pas misé sur les bons chevaux.

Le colombien était prometteur mais s'est viandé tellement méchamment que c'est presque un miracle qu'il puisse encore être dans un peloton professionnel. Or, c'est sur lui qu'INEOS comptait.
Carapuce, Tayo ou même Paul Sivaque n'ont pas réellement confirmé non plus les attentes pour des raisons différentes ... si bien que c'est le vétéran gallois qui est envoyé au front pour aller glaner quelques podiums derrière les extraterrestres.
Ce n'est pas pour rien que, depuis quelques années, ils font en vain les yeux doux au jeune footballeur belge pour essayer d'exister à nouveau sur les CG. Ils doivent rattraper les erreurs de casting.

Avatar de l’utilisateur
Fantastiesj
Maillot vert
 
Messages: 4861

Re: Dopage

Messagepar Fantastiesj » 28 Nov 2023, 08:49

Mathieu Lourdot a écrit:
Pour Thomas/Wiggins, ce sont des pistards à la base donc ils étaient peu attendus pour une victoire sur le Tour. Par contre, leur transformation qui peut paraître contre-nature peut s'expliquer en partie. Ce sont des spécialistes de la poursuite de très haut niveau, ils ont donc un gros moteur et sortent beaucoup de puissance en particulier à PMA et au seuil. Etre très bon au seuil, c'est vraiment idéal dans un CLM mais aussi lors d'une dernière ascension en montagne pour peu que le coureur ne soit pas trop lourd.


On n'a jamais vu Voûte sur une piste mais je suis obligé de penser à lui :niais:

Avatar de l’utilisateur
Fantastiesj
Maillot vert
 
Messages: 4861

Re: Dopage

Messagepar Lambot » 28 Nov 2023, 13:08

Fauniera a écrit:
bullomaniak a écrit:Ben typiquement un truc marquant aujourd'hui c'est le recul massif du CLM qui oblige les gros culs types Moser (Ganna) à fondre massivement si ils veulent exister dans un classement général.

Et la course actuelle aux watts et au rapport poids puissance pousse naturellement vers des profils qui peuvent déjà de base pousser de gros watts.

Justement, si le but est d'optimiser le rapport poids/puissance, on devrait plutôt se tourner vers des profils plus légers (même s'ils développent un peu moins de watts), que vers des profils beaucoup plus lourds genre poursuiteur..
Sans compter que développer une grosse puissance sur le plat (sur 4 min), ne veut pas dire développer une grosse puissance (bien supérieure à celle des grimpeurs) sur un col HC


Exact. C'est vrai qu'une grosse VO2max n'équivaut pas forcément à grosse capacité sur les efforts longs. Dans l'Equipe Mag, il y a bien 10 ans de ça, y avait eu un long et remarquable reportage sur ce sujet (réalisé par Francoise Inizan, je crois). Une entraineure de coureurs de Fond avait réalisé des études poussées sur le potentiel de ses élèves, et les meilleurs d'entre eux n'avaient pas automatiquement d'énormes VO2max. Par contre, sur une durée d'effort long, leur potentiel baissait plus lentement que les plus grosses VO2. En gros, selon elle, les meilleurs étaient ceux qui disposaient d'une bonne VO2 de "résistance" et pas forcément les plus grosses VO2 max.
Modifié en dernier par Lambot le 28 Nov 2023, 18:34, modifié 1 fois.

Lambot
Coureur pro
 
Messages: 1791

Re: Dopage

Messagepar Lambot » 28 Nov 2023, 13:16

Fantastiesj a écrit:
jack127 a écrit:L'équipe Ineos, anciennement SKY, dominait le cyclisme il y'a quelques années et est aujourd'hui dépassée par son rival malgré un budget presque deux fois supérieurs donc l'argument comme quoi les Jumbo sont à la pointe de la technologie, ce qui expliquerait leurs performances stratosphériques, c'est du pipeau également mais ça on le sera au mieux dans quelques années ou jamais puisque les coureurs de la Sky n'ont jamais été inquiété alors que leur médeçin de l'époque s'est fait épinglé.


J'ai surtout l'impression qu'INEOS s'est loupé sur son recrutement et n'a pas misé sur les bons chevaux.

Le colombien était prometteur mais s'est viandé tellement méchamment que c'est presque un miracle qu'il puisse encore être dans un peloton professionnel. Or, c'est sur lui qu'INEOS comptait.
Carapuce, Tayo ou même Paul Sivaque n'ont pas réellement confirmé non plus les attentes pour des raisons différentes ... si bien que c'est le vétéran gallois qui est envoyé au front pour aller glaner quelques podiums derrière les extraterrestres.
Ce n'est pas pour rien que, depuis quelques années, ils font en vain les yeux doux au jeune footballeur belge pour essayer d'exister à nouveau sur les CG. Ils doivent rattraper les erreurs de casting.


+ 1 On a l'impression que l'époque ou ils pouvaient sortir n'importe qui de n'importe ou pour en faire un vainqueur du Tour (la fameuse période des gains marginaux et des arnaques maximales), est définitivement révolue. D'autres ont pris le relais dans ce domaine. Ils sont donc obligés d'attendre de voir évoluer les nouveaux phénomènes avant de sortir le carnet de chèques. Mais ils sont baisés car les coureurs signent de trés longs contrats, désormais. Ils ont quand même été malchanceux concernant Bernal, même si je pense pas que le meilleur Bernal aurait pu rivaliser avec les Pogi, Vingo et Roglic.

Lambot
Coureur pro
 
Messages: 1791

Re: Dopage

Messagepar albo » 29 Nov 2023, 08:09

Le meilleur Bernal était sur le point de perdre le Tour de France face à Pinot à son prime.
Avec tout l’immense respect que j’ai pour Pinot, j’ai effectivement du mal à voir comment le colombien aurait existé (dans un monde où il ne chute pas à l’entraînement) face aux mutants actuels.

albo
Chasseur de prime
 
Messages: 204

Re: Dopage

Messagepar Nifa » 29 Nov 2023, 08:54

albo a écrit:Le meilleur Bernal était sur le point de perdre le Tour de France face à Pinot à son prime.
Avec tout l’immense respect que j’ai pour Pinot, j’ai effectivement du mal à voir comment le colombien aurait existé (dans un monde où il ne chute pas à l’entraînement) face aux mutants actuels.


Il n'avait que 22 ans...

Rappelons qu'en théorie (c'est pu trop le cas actuellement certes, mais je suis pas sur que ce soit "normal"), un coureur est mûr autour des 25-30 ans. Donc on peut estimer qu'il pouvait continuer de monter en puissance.

Avatar de l’utilisateur
Nifa
Poisson-pilote
 
Messages: 3234
Localisation: Haut Rhin mais comtois dans l'âme

Re: Dopage

Messagepar Dugarry » 29 Nov 2023, 09:51

Nifa a écrit:
albo a écrit:Le meilleur Bernal était sur le point de perdre le Tour de France face à Pinot à son prime.
Avec tout l’immense respect que j’ai pour Pinot, j’ai effectivement du mal à voir comment le colombien aurait existé (dans un monde où il ne chute pas à l’entraînement) face aux mutants actuels.


Il n'avait que 22 ans...

Rappelons qu'en théorie (c'est pu trop le cas actuellement certes, mais je suis pas sur que ce soit "normal"), un coureur est mûr autour des 25-30 ans. Donc on peut estimer qu'il pouvait continuer de monter en puissance.

C'est un colombien, donc faut ajouter 5 ans pour comparer aux européens. Il y avait peu de chances qu'il progresse à l'avenir.

Avatar de l’utilisateur
Dugarry
Maglia rosa
 
Messages: 9478
Localisation: En train de nager dans mes propres larmes de rage

Re: Dopage

Messagepar bullomaniak » 29 Nov 2023, 10:28

Nifa a écrit:
albo a écrit:Le meilleur Bernal était sur le point de perdre le Tour de France face à Pinot à son prime.
Avec tout l’immense respect que j’ai pour Pinot, j’ai effectivement du mal à voir comment le colombien aurait existé (dans un monde où il ne chute pas à l’entraînement) face aux mutants actuels.


Il n'avait que 22 ans...

Rappelons qu'en théorie (c'est pu trop le cas actuellement certes, mais je suis pas sur que ce soit "normal"), un coureur est mûr autour des 25-30 ans. Donc on peut estimer qu'il pouvait continuer de monter en puissance.

Déjà surentraîné depuis tout jeune avec des charges de travail débiles à base de sorties d'endurance à fond derrière scooter.

Après par contre son prime c'est plus le Giro 2021 je pense.

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Légende du Gruppetto
 
Messages: 25345
Localisation: MVP de la Gruppetto League.

Re: Dopage

Messagepar Nifa » 29 Nov 2023, 10:43

Dugarry a écrit:
Nifa a écrit:
albo a écrit:Le meilleur Bernal était sur le point de perdre le Tour de France face à Pinot à son prime.
Avec tout l’immense respect que j’ai pour Pinot, j’ai effectivement du mal à voir comment le colombien aurait existé (dans un monde où il ne chute pas à l’entraînement) face aux mutants actuels.


Il n'avait que 22 ans...

Rappelons qu'en théorie (c'est pu trop le cas actuellement certes, mais je suis pas sur que ce soit "normal"), un coureur est mûr autour des 25-30 ans. Donc on peut estimer qu'il pouvait continuer de monter en puissance.

C'est un colombien, donc faut ajouter 5 ans pour comparer aux européens. Il y avait peu de chances qu'il progresse à l'avenir.


Pourquoi ?

Avatar de l’utilisateur
Nifa
Poisson-pilote
 
Messages: 3234
Localisation: Haut Rhin mais comtois dans l'âme

Re: Dopage

Messagepar Lambot » 29 Nov 2023, 10:49

bullomaniak a écrit:
Nifa a écrit:
albo a écrit:Le meilleur Bernal était sur le point de perdre le Tour de France face à Pinot à son prime.
Avec tout l’immense respect que j’ai pour Pinot, j’ai effectivement du mal à voir comment le colombien aurait existé (dans un monde où il ne chute pas à l’entraînement) face aux mutants actuels.


Il n'avait que 22 ans...

Rappelons qu'en théorie (c'est pu trop le cas actuellement certes, mais je suis pas sur que ce soit "normal"), un coureur est mûr autour des 25-30 ans. Donc on peut estimer qu'il pouvait continuer de monter en puissance.

Déjà surentraîné depuis tout jeune avec des charges de travail débiles à base de sorties d'endurance à fond derrière scooter.

Après par contre son prime c'est plus le Giro 2021 je pense.


Oui, c'est là qu'il était le meilleur, qu'il développait les plus grandes puissances. Le niveau de ce Giro était trés élevé, selon les chiffres de Portoleau. Ce Giro était aussi le meilleur GT de Simon Yates. Quant à Caruso, on va rester soft et on dira que c'était celui d'une l'éclosion tardive et un peu inattendue.. :mrgreen:

Lambot
Coureur pro
 
Messages: 1791

Re: Dopage

Messagepar Datch » 29 Nov 2023, 11:09

Nifa a écrit:
Dugarry a écrit:
Nifa a écrit:
albo a écrit:Le meilleur Bernal était sur le point de perdre le Tour de France face à Pinot à son prime.
Avec tout l’immense respect que j’ai pour Pinot, j’ai effectivement du mal à voir comment le colombien aurait existé (dans un monde où il ne chute pas à l’entraînement) face aux mutants actuels.


Il n'avait que 22 ans...

Rappelons qu'en théorie (c'est pu trop le cas actuellement certes, mais je suis pas sur que ce soit "normal"), un coureur est mûr autour des 25-30 ans. Donc on peut estimer qu'il pouvait continuer de monter en puissance.

C'est un colombien, donc faut ajouter 5 ans pour comparer aux européens. Il y avait peu de chances qu'il progresse à l'avenir.


Pourquoi ?


Parce que beaucoup de colombiens ont atteint l'apogée de leur niveau très jeune, du coup c'est certainement vrai pour tous. Ce n'est pas Uran qui nous contredira.

Autre chose, il est répété sans cesse ici que c'est devenu la norme que les coureurs éclosent très jeunes alors que la maturité est "plus tard", mais au final, il n'y a que Pogi et Remco réellement extraterrestres actuellement. Les ayuso, van wilder, arensman, sont dans la norme de ce qu'on a toujours vu, sans certitude de leur progression et qu'ils alignent les victoires à l'avenir. Hindley, Vingo, Tao, arrivent au premier plan à 25/26. Des Merckx ou Hinault, Lemond, parmi tant d'autres, explosent au plus haut niveau à 21/22 ans. Je ne comprends toujours pas ce qui choque là-dedans : ça a toujours existé il me semble.

Datch
Maillot blanc
 
Messages: 2842

Re: Dopage

Messagepar kaplan » 29 Nov 2023, 16:07

Datch a écrit:
Nifa a écrit:
Dugarry a écrit:
Nifa a écrit:
albo a écrit:Le meilleur Bernal était sur le point de perdre le Tour de France face à Pinot à son prime.
Avec tout l’immense respect que j’ai pour Pinot, j’ai effectivement du mal à voir comment le colombien aurait existé (dans un monde où il ne chute pas à l’entraînement) face aux mutants actuels.


Il n'avait que 22 ans...

Rappelons qu'en théorie (c'est pu trop le cas actuellement certes, mais je suis pas sur que ce soit "normal"), un coureur est mûr autour des 25-30 ans. Donc on peut estimer qu'il pouvait continuer de monter en puissance.

C'est un colombien, donc faut ajouter 5 ans pour comparer aux européens. Il y avait peu de chances qu'il progresse à l'avenir.


Pourquoi ?


Parce que beaucoup de colombiens ont atteint l'apogée de leur niveau très jeune, du coup c'est certainement vrai pour tous. Ce n'est pas Uran qui nous contredira.

Autre chose, il est répété sans cesse ici que c'est devenu la norme que les coureurs éclosent très jeunes alors que la maturité est "plus tard", mais au final, il n'y a que Pogi et Remco réellement extraterrestres actuellement. Les ayuso, van wilder, arensman, sont dans la norme de ce qu'on a toujours vu, sans certitude de leur progression et qu'ils alignent les victoires à l'avenir. Hindley, Vingo, Tao, arrivent au premier plan à 25/26. Des Merckx ou Hinault, Lemond, parmi tant d'autres, explosent au plus haut niveau à 21/22 ans. Je ne comprends toujours pas ce qui choque là-dedans : ça a toujours existé il me semble.

En ce qui concerne les colombiens, j' aurais justement pris Uran (2eme du Giro à 27 ans et du Tour à 30 ans) comme l un des rares contre-exemples...

Avatar de l’utilisateur
kaplan
Maillot à pois
 
Messages: 3942
Localisation: Mount Rushmore

Re: Dopage

Messagepar Mathieu Lourdot » 29 Nov 2023, 19:21

jack127 a écrit:
Cuvet a écrit:
Mathieu Lourdot a écrit:
Sastre avait quand même un gros potentiel, avait montré qu'il pouvait ponctuellement jouer du dérailleur avec les meilleurs (y compris les Puertistes) et il profite surtout du faible plateau et de la supériorité de son équipe pour battre Evans qui était totalement isolé, sa victoire n'était pas totalement aberrente.

Pour Thomas/Wiggins, ce sont des pistards à la base donc ils étaient peu attendus pour une victoire sur le Tour. Par contre, leur transformation qui peut paraître contre-nature peut s'expliquer en partie. Ce sont des spécialistes de la poursuite de très haut niveau, ils ont donc un gros moteur et sortent beaucoup de puissance en particulier à PMA et au seuil. Etre très bon au seuil, c'est vraiment idéal dans un CLM mais aussi lors d'une dernière ascension en montagne pour peu que le coureur ne soit pas trop lourd.

Froome c'est encore différent. Panzer (de tête) avait expliqué son évolution dans un post sur le topic Sky.
Il est vraiment arrivé sur le tard au vélo et ses premières années ont été compliquées parce qu'il avait 0 technique. Il était incapable de rouler en peloton et était même dangereux. Fatalement, il lâchait énormément d'énergie et payait l'addition en fin de course. Par contre, c'était un gros potentiel avec quelques bonnes références sur des montées sèches. Par la suite, il a beaucoup travaillé sa technique et son gros moteur lui a permis de se constituer le palmarès qu'on connaît.


Un Sastre qui gagne un Tour "de transition" en étant un solide coureur de top 10 voire mieux, ca s'est déjà vu, mais Wiggins, Thomas et surtout Froome ce sont des quidams sortis de nulle part qui écrasent le Tour dans la même équipe sortie elle aussi de nulle part, là on est dans l'inédit...


Thomas gagne son premier Tour à 32 ans, c'est vraiment tard pour émerger et même s'il s'était illustrer comme équipier, personne ne voyait en lui un vainqueur potentiel à part son équipe, habituée aux "miracles". Les Ineos comptent d'ailleurs toujours sur lui alors qu'un Bernal tarde à retrouver son niveau après un grave accident et je doute qu'il ait encore la motivation pour cela étant donné le discours qu'il tient actuellement.
La relève dans l'équipe, c'est Pidcock mais je doute qu'il puisse rivaliser avec les Vingo/Pogacar car l'écart me semble trop important et ce ne serait pas forcément un bon signe pour lui.
Concernant Froome et Wiggins, je n'ai jamais cru en leur probité et d'ailleurs, ce Richard Freeman, médeçin de l'équipe Sky pris en flagrant délit de détention de produits dopants, était venu attester des pratiques de l'époque.


Il faut voir qu'ils émergent sur le tard en montagne mais c'est aussi lié à un gros changement de morphologie. Wiggins et Thomas ont perdu énormément de poids avant de commencer à performer en montagne. Le premier est passé de 82 kilos en début de carrière sur route à 71 kilos au départ du Tour 2012 (pour un bonhomme qui mesure 1m90 comme WVA qui pèse 78 kilos). Thomas a perdu aussi une dizaine de kilos pour atteindre 69 kilos sur son Tour victorieux pour 1m83. Pour comparaison, Pogacar et ses 1m76 est annoncé à 66 kilos.
Sans ces transformations physiques, ils n'auraient jamais pu jouer avec les meilleurs dans les cols. De plus, ils ont eu quelques circonstances favorables lors de leur victoire : Thomas gagne devant Froome et Dumoulin qui sortent du Giro, Wiggins profite des absences de Schleck et Contador.

Après ils étaient possiblement dopés mais avec le recul, je suis moins choqué par eux que par les Jumbo en juillet ou sur la dernière Vuelta.

Mathieu Lourdot
Espoir
 
Messages: 856
Localisation: Dans la roue de la voiture balai

Re: Dopage

Messagepar Datch » 30 Nov 2023, 12:01

kaplan a écrit:
Datch a écrit:
Nifa a écrit:
Dugarry a écrit:
Nifa a écrit:
albo a écrit:Le meilleur Bernal était sur le point de perdre le Tour de France face à Pinot à son prime.
Avec tout l’immense respect que j’ai pour Pinot, j’ai effectivement du mal à voir comment le colombien aurait existé (dans un monde où il ne chute pas à l’entraînement) face aux mutants actuels.


Il n'avait que 22 ans...

Rappelons qu'en théorie (c'est pu trop le cas actuellement certes, mais je suis pas sur que ce soit "normal"), un coureur est mûr autour des 25-30 ans. Donc on peut estimer qu'il pouvait continuer de monter en puissance.

C'est un colombien, donc faut ajouter 5 ans pour comparer aux européens. Il y avait peu de chances qu'il progresse à l'avenir.


Pourquoi ?


Parce que beaucoup de colombiens ont atteint l'apogée de leur niveau très jeune, du coup c'est certainement vrai pour tous. Ce n'est pas Uran qui nous contredira.

Autre chose, il est répété sans cesse ici que c'est devenu la norme que les coureurs éclosent très jeunes alors que la maturité est "plus tard", mais au final, il n'y a que Pogi et Remco réellement extraterrestres actuellement. Les ayuso, van wilder, arensman, sont dans la norme de ce qu'on a toujours vu, sans certitude de leur progression et qu'ils alignent les victoires à l'avenir. Hindley, Vingo, Tao, arrivent au premier plan à 25/26. Des Merckx ou Hinault, Lemond, parmi tant d'autres, explosent au plus haut niveau à 21/22 ans. Je ne comprends toujours pas ce qui choque là-dedans : ça a toujours existé il me semble.

En ce qui concerne les colombiens, j' aurais justement pris Uran (2eme du Giro à 27 ans et du Tour à 30 ans) comme l un des rares contre-exemples...


C'était tellement grossier que j'étais persuadé que tout le monde comprendrait le sarcasme ;)

Datch
Maillot blanc
 
Messages: 2842

Re: Dopage

Messagepar kaplan » 30 Nov 2023, 15:06

Datch a écrit:
kaplan a écrit:
Datch a écrit:
Nifa a écrit:
Dugarry a écrit:
Nifa a écrit:
albo a écrit:Le meilleur Bernal était sur le point de perdre le Tour de France face à Pinot à son prime.
Avec tout l’immense respect que j’ai pour Pinot, j’ai effectivement du mal à voir comment le colombien aurait existé (dans un monde où il ne chute pas à l’entraînement) face aux mutants actuels.


Il n'avait que 22 ans...

Rappelons qu'en théorie (c'est pu trop le cas actuellement certes, mais je suis pas sur que ce soit "normal"), un coureur est mûr autour des 25-30 ans. Donc on peut estimer qu'il pouvait continuer de monter en puissance.

C'est un colombien, donc faut ajouter 5 ans pour comparer aux européens. Il y avait peu de chances qu'il progresse à l'avenir.


Pourquoi ?


Parce que beaucoup de colombiens ont atteint l'apogée de leur niveau très jeune, du coup c'est certainement vrai pour tous. Ce n'est pas Uran qui nous contredira.

Autre chose, il est répété sans cesse ici que c'est devenu la norme que les coureurs éclosent très jeunes alors que la maturité est "plus tard", mais au final, il n'y a que Pogi et Remco réellement extraterrestres actuellement. Les ayuso, van wilder, arensman, sont dans la norme de ce qu'on a toujours vu, sans certitude de leur progression et qu'ils alignent les victoires à l'avenir. Hindley, Vingo, Tao, arrivent au premier plan à 25/26. Des Merckx ou Hinault, Lemond, parmi tant d'autres, explosent au plus haut niveau à 21/22 ans. Je ne comprends toujours pas ce qui choque là-dedans : ça a toujours existé il me semble.

En ce qui concerne les colombiens, j' aurais justement pris Uran (2eme du Giro à 27 ans et du Tour à 30 ans) comme l un des rares contre-exemples...


C'était tellement grossier que j'étais persuadé que tout le monde comprendrait le sarcasme ;)

Je dois avouer être incapable de reconnaître les trolls et y être insensible... c'est dommage car ça fait partie des jeux du forum d aller à la pêche et je me doute que c'est très amusant pour les initiés...mais trop facile avec moi...sans doute trop âgé :diantre:

Avatar de l’utilisateur
kaplan
Maillot à pois
 
Messages: 3942
Localisation: Mount Rushmore

Re: Dopage

Messagepar Number10 » 30 Nov 2023, 19:46

Oui, c'est plus pour les jeunots comme Uran.

(niveau facile)

Avatar de l’utilisateur
Number10
Jersey rojo
 
Messages: 7553

Re: Dopage

Messagepar bleak » 03 Déc 2023, 10:22

Après le steak de Contador, place au lait normand https://www.eurosport.fr/cyclo-cross/co ... tory.shtml :moqueur:

bleak
Terreur de critérium
 
Messages: 608

Re: Dopage

Messagepar Diyo » 03 Déc 2023, 12:15

bleak a écrit:Après le steak de Contador, place au lait normand https://www.eurosport.fr/cyclo-cross/co ... tory.shtml :moqueur:

Heureusement que le lait et les produits laitiers normands sont exclusivement consommés sur place et pas "exporté" en dehors de la Normandie. :angel

Diyo
Maillot à pois
 
Messages: 3900

Re: Dopage

Messagepar Number10 » 03 Déc 2023, 19:22

Cette manie de prendre ouvertement les gens pour des gros cons est assez désespérante.

Avatar de l’utilisateur
Number10
Jersey rojo
 
Messages: 7553


13224 messages
Retourner vers Le laboratoire anti-dopage

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : jamiecointreau, Tourrette et 3 invités