[Concours] Tour de France 2020 [Votes - Phase Finale]

Échafaudez ici de grandes théories sur les parcours de courses cyclistes ou proposez les votre, courses réelles ou fictives

Modérateur: Animateurs labo à parcours

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar tatamix1972 » 10 Nov 2018, 18:47

Tour de France 2020


Bonjour...
Pas sûr d'avoir le temps de modifier mon parcours pour rentrer dans les critères du concours, auquel cas je serai disqualifié... Néanmoins je poste déjà le parcours que j'avais tracé il y a quelques temps... puisque si je fais quelque chose, ce sera sur cette trame.
Catégorie "espoirs"


J'ai voulu un Tour de France sur un format un peu différent de ce que nous avons l'habitude de voir, avec une première semaine relativement dense et accidentée permettant aux attaquants de s'exprimer, une seconde semaine beaucoup plus light avec notamment trois étapes destinées aux sprinteurs ou aux baroudeurs et seulement deux étapes de moyenne montagne dans le Massif Central, et enfin une dernière semaine dantesque avec un triptyque pyrénéen qui devrait permettre aux grimpeurs de passer réellement à l'attaque.
L'idée générale de ce Tour de France est de laisser ouverte la bataille pour le maillot jaune à un relativement grand nombre de coureurs jusqu'au pied des Pyrénées (étape 17), sans le premier gros massif habituel qui a tendance à figer les positions et à restreindre grandement les prétendants aux premières places du classement général. La course peut alors être beaucoup plus incontrôlable qu'elle ne l'est actuellement pour les grosses équipes, avec des "seconds couteaux" qui peuvent espérer prendre la bonne échappée et venir titiller les premières places du classement général.

Samedi 27 juin 2020
Première étape : Nice (06) - Nice (06) => 17,0 km (contre-la-montre par équipes)
D+ : 112 m ; D- : 114 m

Contre-la-montre par équipes pour débuter ce Tour de France, avec un parcours dans les rues de Nice longeant dans un premier temps le port avant de s'élever sur les hauteurs de la ville, puis de plonger pour rejoindre les quartiers de la vieille-ville et la promenade des Anglais où, après un long aller/retour le long de la mer avec virage à 180° au bout de celle-ci, la ligne d'arrivée se tient en face du Monument du Centenaire. Une première étape qui ne devrait pas créer de trop gros écarts surtout que toutes les équipes seront au complet et en pleine possession de leurs moyens, mais qui permettra d'établir une première hiérarchie.

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/198461


Dimanche 28 juin 2020
Deuxième étape : Antibes (06) - Nice (06) => 140,5 km
D+ : 2940 m ; D- : 2939 m

Pour le premier dimanche de course, c'est une étape courte et clairement montagneuse au programme, qui devrait permettre aux attaquants de passer à l'offensive. Le Baisse de la Cabanette, classé en 1ère catégorie et avec deux longues portions raides dans le final, peut d'ailleurs être le théâtre d'une réelle passe d'armes entre les favoris, surtout que la descente juste derrière est très technique et la fin du parcours peu propice à l'organisation de la poursuite par des équipes. Dans tous les cas, il est peu probable que l'arrivée sur la promenade des Anglais se fasse en peloton groupé.

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/198490


Lundi 29 juin 2020
Troisième étape : Cannes (06) - Le Castellet* (83) => 211,5 km
D+ : 2410 m ; D- : 1993 m

Longue troisième étape au départ de Cannes, qui longe en grande partie la côte méditerranéenne avant de rentrer définitivement dans les terres pour une arrivée en circuit aux abords de celui automobile du Castellet, avec notamment l'ascension à deux reprises d'une longue côte classée en troisième catégorie (2.9 km à 7.6 %) dont le sommet est situé à moins de quatre kilomètres de la ligne d'arrivée. Pour une échappée ou le peloton, le long faux-plat montant juste avant l'arrivée dissuadera-t-il un grimpeur puncheur d'attaquer ?! Tous les scénarios sont possibles... mais le final de l'étape devrait de toute façon provoquer des écarts.

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/198622


Mardi 30 juin 2020
Quatrième étape : Aubagne (13) - Avignon (84) => 213,0 km
D+ : 1655 m ; D- : 1765 m

Première étape de ce Tour où un sprinteur peut espérer gagner... mais il faudra pour cela que les spécialistes de la dernière ligne droite franchissent auparavant tous les obstacles de cette quatrième journée de course. En effet, la première partie d'étape est plutôt accidentée avec quatre côtes dont deux classées en troisième catégorie. Puis après une longue descente sur les routes du Lubéron vers Avignon, le final, de nouveau en circuit pour le deuxième jour consécutif, propose à deux reprises la courte mais raide et étroite côte du Bonbonnier (0.7 km à 8.9 %) située à 15.5 kilomètres de la ligne d'arrivée, qui peut provoquer des cassures au sein du peloton. Attention donc à son placement en cette fin d'étape, surtout si le vent est de la partie !

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/198653


Mercredi 1er juillet 2020
Cinquième étape : Orange (84) - Vienne* (38) => 199,0 km
D+ : 1948 m ; D- : 1845 m

De nouveau une étape relativement accidentée qui, même si elle ne présente pas de grosses difficultés, devrait inciter les attaquants à passer à l'offensive. Le final, avec une succession de côtes et de descentes dont la dernière amène très rapidement sur l'ultime ligne droite et la ligne d'arrivée, peut voir de très nombreuses attaques, pourquoi pas même d'un leader qui veut grappiller quelques secondes et marquer les esprits. Fin d'étapes explosive dans tous les cas...

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/198664


Jeudi 2 juillet 2020
Sixième étape : Bourgoin-Jailleu (38) - Lons-le-Saunier (39) => 167,5 km
D+ : 1317 m ; D- : 1271 m

Après trois longues étapes, cette sixième étape est plutôt courte, avec 167.5 kilomètres au programme. Au menu également de celle-ci, deux côtes répertoriées pour le classement de la montagne, dont celle de Montaigu et ses forts pourcentages dans sa première partie, qui peut permettre une belle explication pour la victoire d'étape, puisque le sommet est à moins de 13 kilomètres de l'arrivée. Comme la veille, verrons-nous un des favoris tenter quelque-chose quitte à prendre des risques en descente ?!

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/198756


Vendredi 3 juillet 2020
Septième étape : Dole (39) - Montbéliard (25) => 228,0 km
D+ : 2867 m ; D- : 2787 m

Longue et difficile étape avec plusieurs longues côtes réparties tout au long du parcours. Il est fort probable qu'avec un tel profil et des écarts au niveau du classement général pas encore rédhibitoires, de nombreux coureurs tenteront de prendre la bonne échappée et qu'il sera difficile pour les équipes des favoris de tout contrôler. En tout cas, beaucoup de scénarios sont possibles pour l'arrivée à Montbéliard...

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/198901


Samedi 4 juillet 2020
Huitième étape : Belfort (90) - Le Markstein* (68) => 136,0 km
D+ : 3321 m ; D- : 2492 m

Après sept premiers jours sans vraiment de moment pour souffler, la première étape vosgienne sur un format court peut éventuellement être le théâtre de grosses défaillances de la part de certains favoris au classement général. Et puis même si ce n'est pas le cas, nous aurons forcément des attaquants de la première heure qui tenteront d'aller chercher l'étape et nous pouvons également espérer une explication entre les favoris dans la dernière ascension sur les pentes du col de Platzerwasel. Nous pouvons donc nous attendre à une étape animée !

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/198954


Dimanche 5 juillet 2020
Neuvième étape : Colmar (68) - Obernai (67) => 194,5 km
D+ : 4413 m ; D- : 4466 m

Une étape comme on n'a pas l'habitude d'en suivre. Cette chevauchée vosgienne, avec pas moins de dix ascensions, ne propose certes pas de très forts pourcentages comme on a pris l'habitude d'en voir ces dernières années mais la succession de difficultés sans quasiment aucun répits devrait laisser des traces sur les organismes si ce n'est pas carrément provoquer de grosses défaillances en cours d'étape. Et puis, avec la journée de repos le lendemain et l'unique contre-la-montre individuel le jour suivant, il n'est pas impossible que certains leaders et notamment les grimpeurs peu à leur aise sur l'épreuve chronométrée, tentent une offensive lointaine pour prendre du temps à leurs adversaires... pourquoi pas dans l'ascension du Champ du Feu ?!

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/198979


Lundi 6 juillet 2020
Journée de repos



Mardi 7 juillet 2020
Dixième étape : Strasbourg (67) - Strasbourg (67) => 66,5 km (contre-la-montre individuel)
D+ : 522 m ; D- 520 m

Le fameux contre-la-montre individuel long dont nous n'avons plus droit depuis un certain nombre d'années, au prétexte qu'il créerait de trop grands écarts entre les purs rouleurs et les autres coureurs, notamment les grimpeurs. Et si on tentait malgré tout l'expérience, avec peut-être des conséquences que l'on ne soupçonne pas. Déjà, sur un effort de plus d'une heure trente, il y a d'autres paramètres que seulement les qualités techniques de rouleur, qui rentrent en compte, notamment la gestion de son propre effort... et on peut donc avoir des surprises à ce niveau. Et puis, même si c'est probable qu'un spécialiste de la discipline prenne du temps sur ses concurrents, cela peut amener les situations suivantes... D'une part, peut-être que les grimpeurs, plutôt que d'attendre les derniers kilomètres de la dernière ascension pour attaquer, tenteront des offensives à quitte ou double de beaucoup plus loin ?! D'autre part, si celui ou ceux qui domine le contre-la-montre n’appartiennent pas aux très fortes équipes, celles-ci et notamment leurs leaders devront attaquer pour espérer repasser devant au classement général...

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/199034


Mercredi 8 juillet 2020
Onzième étape : Haguenau* (67) - Vittel (88) => 234,5 km
D+ : 2564 m ; D- : 2352 m

Après ce très long contre-la-montre autour de Strasbourg, la plus longue étape de ce Tour sur un parcours très accidenté comportant cinq côtes répertoriées pour le classement de la montagne mais également de très nombreuses petites bosses. Il est donc fort probable que nous ayons une bataille acharnée entre les inévitables échappés de la première heure et les coéquipiers des sprinteurs qui voudront provoquer une arrivée groupée pour permettre à ces derniers de faire parler leur pointe de vitesse dans la dernière ligne droite. L'arrivée est en faux-plat montant...

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/199125


Jeudi 9 juillet 2020
Douzième étape : Neufchâteau* (88) - Auxerre (89) => 203,5 km
D+ : 1796 m ; D- : 1979 m

Encore une longue étape plutôt accidentée pour ce douzième jour de course, avec donc a priori la même problématique que la veille. L'un des inévitables échappés tentera de franchir la ligne en vainqueur alors que les équipes des sprinteurs feront tout pour provoquer une arrivée groupée du peloton. L'arrivée dans les rues d'Auxerre est là-encore en légère montée et précédée d'une autre petite bosse à trois kilomètres de la ligne.

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/199273


Vendredi 10 juillet 2020
Treizième étape : Auxerre (89) - Moulins* (03) => 152,0 km
D+ : 982 m ; D- : 917 m

Même si on peut espérer qu'ils auront trouvé d'autres occasions déjà avant pour briller, cette treizième étape ne devrait normalement pas échapper à l'un des sprinteurs, étant donné qu'aucune côte ne viendra troubler le travail de leurs coéquipiers pour provoquer une arrivée groupée du peloton. Néanmoins, sur une étape courte comme celle-là, on peut être sûr que quelques coureurs tenteront de déjouer les pronostiques en s'échappant à l'avant du peloton...

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/199351


Samedi 11 juillet 2020
Quatorzième étape : Saint-Pourçain-sur-Sioule (03) - Station du Mont-Dore*(63) => 146,0 km
D+ : 2614 m ; D- : 1539 m

De nouveau une étape courte après celle de Moulins, mais cette fois-ci avec du dénivelé et des difficultés qui s'enchaînent. Cette quatorzième étape verra sans doute des attaquants de la première heure tout faire pour rallier l'arrivée en tête mais peut-être aussi que certains des favoris profiteront des deux dernières difficultés pour passer sérieusement à l'offensive ?! La dernière montée vers la station du Mont-Dore, relativement raide, peut en tout cas faire des dégâts...

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/199372


Dimanche 12 juillet 2020
Quinzième étape : Le Mont-Dore* (63) - Brive-la-Gaillarde (19) => 220,5 km
D+ : 3600 m ; D- : 4357 m

Cette dernière étape de la deuxième semaine de course est très longue et particulièrement accidentée, avec une succession de côtes et de descentes qui vont user les organismes des coureurs. Ce genre d'étape placée ainsi en fin de seconde semaine, est habituellement propice à une échappée "fleuve" et permet au peloton de laisser filer celle-ci afin de se ressourcer. Maintenant, les écarts seront-ils assez importants pour que cela soit possible ou allons-nous assister à une course très nerveuse et de mouvement toute la journée ?! Sans doute est-ce de l'ordre du fantasme, mais pourquoi pas même imaginer une attaque lointaine d'un ou plusieurs leaders avec ce petit grain de folie qui fait rentrer ce type d'étape dans le panthéon du cyclisme.

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/199378


Lundi 13 juillet 2020
Journée de repos, après transfert



Mardi 14 juillet 2020
Seizième étape : Pessac (33) - Hossegor (40) => 191.5 km
D+ : 1723 m ; D- : 2182 m

Avant l'ultime étape sur les Champs-Elysées, cette vingtième journée de course permet de sortir définitivement des Pyrénées et d'offrir l'opportunité aux sprinteurs encore en course de briller dans les rues de Toulouse tout en peaufinant les réglages pour le lendemain, à moins que des échappés en décident autrement en allant chiper la victoire. Et puis, si certains classements sont encore serrés et qu'un maillot peut encore changer d'épaules, pourquoi pas imaginer des stratégies d'attaques pour chambouler ce qui semblait bien établi ?!

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/199864


Mercredi 15 juillet
Dix-septième étape : Mont-de-Marsan (40) - Donostia-San-Sebastiàn (Esp.) => 200,0 km
D+ : 2375 m ; D- : 2463

Après une seconde journée de repos bien méritée, la seizième étape devrait encore permettre à de nombreux coureurs de tenter de s'échapper avec des chances de réussite, les équipes des leaders de la course se réservant probablement pour les trois jours suivants dans la mesure où les écarts l'autorise. Le final de l'étape avec notamment la montée étroite et raide du Monte Igueldo, peut néanmoins être piégeuse et faire perdre de précieuses secondes voire minutes à certains.

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/199676


Jeudi 16 juillet 2020
Dix-huitième étape : Tolosa* (Esp.) - Arette-Pierre-Saint-Martin (64) => 197,5 km
D+ : 5448 m ; D- : 3993 m

Je sais déjà ce que certains vont me dire : que Beillurti ce n'est pas possible pour le Tour de France, que la route pour redescendre derrière après le col d'Arnosteguy est trop étroite et en mauvaise état... et j'en passe ! Oui, en l'état, effectivement, ce n'est pas envisageable... mais il faut vraisemblablement peu de travaux de réfection et d'aménagement de la chaussée pour que cela devienne possible, au regard d'autres routes empruntées ces dernières années. Alors pourquoi ne pas rêver un peu ?! Donc voilà l'étape "reine" et même un peu folle de mon Tour de France, celle où on peut espérer une explication entre les meilleurs au moins dans toute la dernière ascension sans que des équipes bloquent la course, celle dans laquelle on peut voir des défaillances terribles de certains leaders, celle où les purs grimpeurs peuvent être vraiment à l'honneur... Et puis, rien que la bagarre pour se placer avant l'entame de l'ascension du Pic de Beillurti et les premiers kilomètres de celle-ci peuvent rendre cette étape mythique.

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/199704


Vendredi 17 juillet 2020
Dix-neuvième étape : Oloron-Sainte-Marie (64) - Lourdes-Hautacam (65) => 105,5 km
D+ : 3433 m ; D- : 2095 m

Après l'énorme étape de la veille, cette dix-huitième étape très courte mais avec trois ascensions terribles, peut faire très mal. Alors bien sûr, elle peut se solder par une course de côte entre les favoris après que les deux premières difficultés aient été shuntées. Mais là encore, avec des grimpeurs qui ont encore du temps à reprendre aux rouleurs depuis le contre-la-montre de Strasbourg et un peu de folie, nous pouvons assister à une étape d'anthologie où ça explose dans tous les sens.

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/199760


Samedi 18 juillet 2020
Vingtième étape : Tarbes (65) - Bagnères-de-Luchon (31) => 167,0 km
D+ : 4592 m ; D- : 4297 m

Afin de sceller ou presque le classement général, voici la troisième étape pyrénéenne avec le Tourmalet, point culminant de ce Tour, en ouverture des festivités, puis quatre autres ascensions qui s’enchaînent avant de plonger dans une dernière descente vertigineuse vers la ligne d'arrivée située à Bagnères-de-Luchon. Alors, effectivement, il est peu probable que les favoris à la victoire finale s'attaquent dès les premières pentes du Tourmalet mais il est tout à fait possible, avec les efforts consentis les jours précédents, d'assister à des défaillances assez rapidement dans l'étape. Et puis, pour peu que les points soient doublés au sommet de ce premier col légendaire, les postulants au maillot à pois peuvent décider d'animer la course très rapidement. De toute façon, cette dix-neuvième étape est la dernière véritable chance notamment pour les grimpeurs, de bousculer la hiérarchie de ce Tour... alors autant la saisir !

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/199785


Dimanche 19 juillet 2020
Vingt-et-unième étape : Vincennes (94) - Paris Champs-Elysées (75) => 98,5 km
D+ : 391 m ; D- : 432 m

Rien de bien original pour finir avec le traditionnel tourniquet sur les Champs-Elysées précédé d'un début d'étape au train de sénateur avec dégustation de champagne pour les futurs vainqueurs... Allez ! Une petite touche personnelle en visitant les quartiers ouest de la capitale et de la banlieue parisienne, avec notamment la traversée d'endroits chargés d'Histoire, pour ne pas laisser le sentiment que le Tour de France n'est qu'une grosse entreprise commerciale ! On peut toujours rêver...

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/236234


Voilà, mon idée du Tour de France 2020, long de 3474.5 kilomètres... Merci par avance pour vos avis constructifs !
Modifié en dernier par tatamix1972 le 20 Nov 2018, 21:49, modifié 1 fois.

tatamix1972
Chasseur de prime
 
Messages: 251
Localisation: Entre Chamonix et Toulouse...

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar Bad_Neos » 10 Nov 2018, 18:49

Tour de France 2020


Catégorie Espoir


Image




Trame


Image


3306,4 kilomètres à parcourir
50,4 kilomètres de contre-la-montre
56450 mètres de Dénivelé positif...auquel il faut retrancher l'ensemble des tunnels empruntés (E2/E4/E6) =+- 54/55k D+
30 Cols dont 13 2 Caté (Lautaret, Granier, Epine, Croix-Fry, Goules, Croix-Saint-Robert, Golinhac, Vieillescazes, Sant Pau, Pradell, Port, Latrape, Guzet-Neige), 11 1 Caté (Braus, Turini, Saint-Martin, Tra, Roselend, Plan-Bois, Joux-Verte, Toses, Fumanya, Lers, Gaborisse), 6 HC (Couillole, Cayolle, La Plagne, Bisanne, Joux-Plane, Tourmalet)

Les sprints intermédiaires distribuent 3", 2", 1" (et des points au maillot vert). Un par étape.
Les sprints bonus distribuent 3", 2", 1". Un ou deux par étape.

Ce Tour est avant tout pensé pour être assez dynamique du début à la fin en proposant des étapes de montagne et des étapes pièges, tout en variant les profils, les kilométrages, les difficultés...Mon principal regret est de ne pas avoir pu intégrer un gros col alpins et de ne pas avoir de réelle tappone dans les Alpes. Ne croyont cependant pas que cela sera simple puisque j'ai essentiellement cherché des enchainements dynamiques permettant parfois de se lancer dans de grands barouds. Le fait de ne pas avoir de grande étape devrait faire ressortir l'homogénéité du tracé global dans ces étapes de montagne. Des chronos placés tôt afin de laisser la place au suspens dans la dernière semaine.





Parcours détaillé





Image


Dénivelé positif de l'étape : +- 80m D+




Image


Ce Tour de France démarrera par un contre-la-montre individuel faisant presque état de prologue et promet des images grandioses des rivages de Nice en se baladant sur la Promenade des Anglais. La rectiligne et plate attitude du parcours sera seulement rompue au moment d’aller chercher une petite bosse montant vers les hauteurs de Nice, large et peu difficile pour commencer l’aventure. De retour au pied de la descente, les coureurs entameront une toute petite partie plus technique avec deux virages à angles droits afin de reprendre pied sur la Promenade des Anglais et remettre de la braquasse pour désigner le premier maillot jaune de ce Tour 2020.





Image


Dénivelé positif de l'étape : +- 5000m D+




Image


Les coureurs entreront directement dans le vif du sujet avec l’une des trois étapes les plus dures de ce Tour d’entrée de jeu ! Avec Braus, Turini, Saint-Martin et Couillole au programme, la moindre défaillance sera déjà fatale. Déjà, l’endurance sera mise à rude épreuve avec trois ascension 1C avant d’aborder seulement la Couillole et un final plus tactique jusqu’à la station de Valberg, plus qu’une arrivée au sommet, qu’une course de côte agrémentée d’apéritifs, il s’agit ici de proposer un arrivée en plateau, où les jambes ne seront pas seuls décideuses. L’arrière pays Niçois et les Alpes du Sud nous offrent là une étape musclée pour débuter les hostilités.





Image


Dénivelé positif de l'étape : +- 3300m D+




Image


Les coureurs repartiront de Valberg après une nuit de sommet, et les baroudeurs n’auront que deux kilomètres avant la descente pour attaquer ! La course prendra ensuite la direction du difficile Col de la Cayolle et de ses quinzes derniers kilomètres à presque 7% de moyenne, les sprinteurs seront mis à mal pour cette première étape « dédiée ». Une fois passé les 2300 mètres d’altitude, les coureurs retrouveront la vallée de Barcelonnette puis les rivages du Lac de Serre Ponçon en traversant Embrun et Chorges avant de continuer leur migration vers le Nord jusqu’à Briançon. Le terrain sera en très grande majorité plat et devrait permettre aux sprinteurs de revenir, mais une nouvelle petite bosse les attendra dans le final, pour une belle bagarre avec les baroudeurs.





Image


Dénivelé positif de l'étape : +- 1700m D+




Image


Au format long de la veille s’échange aujourd’hui, chose rare, un format sprint pour une étape encore dévolue…au sprint. Les pentes seront beaucoup moins rudes et moins longues avec celle du Lautaret, mais le reste de l’étape sera couru très rapidement puisque globalement en faux-plat descendant, il ne faudra pas tarder à reprendre les fuyards à la veille d’une étape de montagne.





Image


Dénivelé positif de l'étape : +- 3300m D+




Image


Le véritable triptyque alpestre commence avec une énorme Course de Côte vers la station de La Plagne (Aime 2000), ponctuée d’abord par le difficile Col du Tra : ce sont donc presque 25 kilomètres de montée à 7,5% qui attendent les coureurs, et leur seul répit sera la descente entre Longefoy et le pied de La Plagne, bien que les favoris puissent vouloir laisser partir quelques baroudeurs en prévision du menu du lendemain.





Image


Dénivelé positif : +- 5500m D+




Image


Il s’agit déjà de la deuxième grosse étape de montagne, dépassant les 5000 mètres de dénivelé positif ! Les coureurs partiront de Moûtiers dans le noir, passant dans le tunnel les menant vers la première difficulté du jour, la Côte de Granier, en amont de Bourg-Saint-Maurice, puis vers le Cormet de Roselend, point culminant de la journée. De nombreux hommes seront déjà lâchés au sommet, mais leur calvaire continuera avec la redoutable ascension de la Montée de Bisanne qui vient s’enchainer sans répit avec Roselend, propice à tout faire exploser vu son pourcentage moyen. Après le versant le plus roulant du Col des Saisies puis la vallée de Cohennoz descendus jusqu’à Ugine, les coureurs emprunteront une courte portion de vallée afin de rejoindre le Col de l’Epine, mais surtout le diptyque final constitué de l’ascension pentue et méconnue du Col de Plan-Bois et du final du Col de la Croix-Fry, le tout avec 4000 mètres de dénivelé dans les pattes, avant d’opérer la descente vers Le Grand-Bornand.





Image


Dénivelé positif : +- 2200m D+




Image


La dernière journée du trio alpestre sera déroulée sous forme d’étape sprint, après les 190 kilomètres et multiples ascension de la veille, il ne faudra pas trainer si les favoris veulent se disputer la victoire car des courageux tenteront de s’extraire dans le Col de Chatillon. Le peloton arrivera cependant bien vite dans le redoutable enchainement Joux-Plane / Joux-Verte et qui, avec l’ajout de bonifications, est installé pour voir les favoris se déchirer dès Joux-Plane ou le pied de la Joux-Verte, avant d’aller en terminer rapidement à Morzine.





Image


Dénivelé positif de l'étape : +- 2100m D+




Image


Pas de répit encore pour les malheureux, ce sera cependant l’étape la plus « facile » de la semaine puisque les sprinteurs n’auront que deux petits cols au programme pour leur barrer la route, et le final vers Oyonnax ne devrait pas leur poser de problème pour espérer reprendre les éventuels baroudeurs.





Image


Dénivelé positif de l'étape : +- 800m D+




Image


Pour conclure cette semaine se déroulera un long contre-la-montre individuel assez vallonné qui les mènera du lac de Nantua aux abords du Crêt de la Neige et des Monts Jura, dans la petite station de Lélex-Crozet, en plein dans la réserve naturelle nationale de la Haute-Chaîne du Jura. Les coureurs en auront ensuite terminé avec l’exercice chronométré.






Repos - Clermont-Ferrand


Pour rallier Clermont-Ferrand et l’Auvergne, le peloton se rendra de Lelex à Genève où il prendra l’avion afin d’aller se ressourcer au pied des monts d’Auvergne.





Image


Dénivelé positif de l'étape : +- 2900m D+




Image


Les coureurs n’effectueront qu’un rapide passage entre les monts d’Auvergne et ne pourront qu’apercevoir le Puy-de-Dôme. Seul la difficulté du Col des Goules fournira un peu d’animation pour les points, mais l’étape sera globalement mal plate avant de s’arrêter à Ussel, petite ville, sous-préfecture de la Corrèze, ville-étape inédite sur le Tour mais ayant déjà accueilli le Tour du Limousin, et Paris-Corrèze s’il vous plait !





Image


Dénivelé positif de l'étape : +- 4500m D+




Image


Le peloton repartira pour ce 11e jour pour presque 4500 mètres de dénivelé positif dans une étape de moyenne montagne tout le temps en prise, alternant de petits descentes, coups de culs et faux-plat. Les coureurs se dirigeront d’abord dans les alentours du Mont-Dore afin d’aller chercher quelques difficultés, puis piqueront vers le Sud, puis vers l’Ouest afin d’éviter les difficultés principales du Plomb du Cantal. Sus ses bords, les coureurs trouveront à redire avec l’enchainement de trois petites difficutlés…enfin, « petites », jugez par vous-même : les coureurs emprunteront le terrible Mur de Fontanges, disposant de plus d’un kilomètre à 15% (!) à même de faire complètement exploser peloton et favoris avant de bifurquer sur la route traditionnelle menant au Col de Legal puis à Aurillac après 263 kilomètres parcourus !


NB : Possibilité de détournement véhicules au niveau du Mur de Fontanges pour reprendre sur le col de Legal






Image


Dénivelé positif de l'étape : +- 2900m D+




Image


Après une journée éreintante, le peloton repart d’Aurillac pour une journée de moyenne montagne bien moins difficile et qui devrait sourire à coup sûr à un baroudeur malin qui aura su se préserver hier. Les côtes de Goulinhac et de Vieillescazes seront difficiles à aborder, mais le final sera plus propice à des coups tordus jusqu’à Rodez.





Image


Dénivelé positif de l'étape : +- 2500m D+




Image


Un premier tronçon d’étape toujours légèrement vallonné jusqu’à Millau, les coureurs disposeront d’un « repos » bien mérité ensuite, jusqu’à l’introduction d’un petit secteur de terre (et le seul de l’épreuve) long de 6 kilomètres à l’approche de Béziers et qui pourrait faire fleurir quelques incertitudes sur la conduite d’un sprint final.


"Le Muscat"

ImageImageImageImage





Image


Dénivelé positif de l'étape : +- 1600m D+




Image


Image


Afin de mixer les préférences, les coureurs repartent à nouveau pour une étape plutôt courte et dévolue une nouvelle fois aux sprinteurs. Le Col du Perthus, faisant office de frontière avec l’Espagne, seul pays étranger traversé en course sur ce Tour 2020, ne devrait pas leur poser de problème, et même si le final vers Olot sera toujours légèrement en prise, les sprinteurs costauds sauront répondre présent.





Image


Dénivelé positif de l'étape : +- 5300m D+




Image


Dernière étape de la semaine, celle-ci est également la dernière opposant un dénivelé positif supérieur à 5000 mètres, et surtout répartis sur toute la longueur de l’étape. Le peloton démarrera tranquillement, mais tout de même en prise, avec deux petites montées les menant à Olot quitté la veille, puis de prendre le roulant Collada de Sant Pau avant de boucler leur petit tour en repassant par Ripoll afin d’entamer dans un premier temps, l’ascension du Coll de Creu…où les coureurs bifurqueront pour aller chercher une montée parallèle, plus courte et bien plus difficile en son sommet, le Coll de Toses, avant de retomber sur la Creuta et de piquer vers le Sud et le final de l’étape. Les 60 derniers kilomètres seront haletants avec le redoutable enchainement oublié du Coll de Fumanya, qui forcera la première sélection, et du Coll de Pradell, présentant quelques pics de pourcentages au-delà de 20%, et surtout un kilomètre complet à 14% de moyenne. Après une semaine et une étape épuisante, les organismes ne pourront que lâcher s’ils sont mis à mal, et le final plus roulant entre Josa, le Coll de Port et l’arrivée à Port del Comte permettront de mettre tarif et de profiter d’un final tactique ! On peut dire qu’il s’agit là de l’étape-reine de ce Tour 2020.





Repos - Ax-Les-Thermes


Les coureurs pourront profiter de la journée de repos pour travers Andorre et Envalira afin d’aller se ressourcer dans la région d’Ax-les-Thermes et de Tarascon-sur-Ariège.





Image


Dénivelé positif de l'étape : +- 2200m D+




Image


14 Juillet, étape sprint et à la suite d’une étape de repos. Non seulement les français voudront dynamiter la course, mais les moteurs diesel auront beaucoup de mal à suivre le rythme. En prise légère jusqu’à Vicdessos, certaines équipes pourront placer quelques équipiers à l’avant afin d’aborder le Port de Lers avec quelques longueurs d’avances sur les leaders. Mais avec l’enchainement de 4 difficultés en 40 kilomètres à peine, il n’y aura pas le temps de faire la fine bouche : les pourcentages tourneront toujours au-delà des 7% entre le Port de Lers, le final du Col d’Agnes, le Col de Latrape et la montée finale vers Guzet-Neige, un enchainement, là aussi, redoutable et dynamique mais pourtant souvent oublié.





Image


Dénivelé positif de l'étape : +- 1400m D+




Image


Afin de couper court à toute forme de velléité douchée par une énième étape de montagne, les grimpeurs profiteront de cette journée comme un jour de repos (ce qui leur permettra de tout faire exploser la veille…). Courte et peu dure avec seulement quelques difficultés réparties entre Saint-Girons et Saint-Gaudens, la victoire pourrait cependant échapper aux sprinteurs s’ils ne font pas assez attention aux petits pourcentages présents juste avant la flamme rouge.





Image


Dénivelé positif de l'étape : +- 3500m D+




Image


Dernière étape de montagne assez « light » pour éviter de tout barricader, les échappés pourront ainsi rapidement se faire la malle. Une seule petite côte avant une nouvelle ascension du Tourmalet par le peloton, utilisé comme tremplin pour aborder ensuite la montée du Refuge de Gaborisse (versant Nord de Luz-Ardiden) et un final « Giro-like » jusqu’au petit village de Gèdre, disposant du soutien de sa commune proche, Gavarnie. Dispositif réduit donc, mais les images du Cirque de Troumouse et du Cirque de Gavarnie en vaudront la peine…





Image


Dénivelé positif de l'étape : +- 1400m D+




Image


Une étape de transition longue et sans réelle difficulté si ce n’est par son kilométrage en fin de Tour. Le Tour 2020 refera cependant connaissance avec Bordeaux, longtemps mise à part dans le quart Sud-Ouest de la France. La fatigue devrait être présente mais ne jouera pas forcément un grand rôle avant la journée « finale » du lendemain.





Image


Dénivelé positif de l'étape : +- 3300m D+




Image


Image


Avant le traditionnel défilé sur les Champs-Elysées, les coureurs auront à aborder une dernière difficulté sur la route de Limoges. Attention à ne pas se briser au dernier moment avec une journée piégeuse qui accumule le dénivelé positif en fin d’étape avec la présence de 6 petites bosses traîtres et parfois étroites qui nécessiteront une vigilance de tout les instants afin de ne pas perdre sa place.


NB : Possibilité de détournement véhicules en plusieurs points chauds




Image


Dénivelé positif de l'étape : +- 850m D+




Image


RAS.
Modifié en dernier par Bad_Neos le 23 Déc 2018, 22:11, modifié 23 fois.

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 4767
Localisation: Entre les Présentations, le Labo à Parcours et les Récits.

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar Bronski » 10 Nov 2018, 18:52

Bonjour

Je vais tenter une 3ème participation consécutive ce qui me vaut donc une catégorie espoir.
Le regroupement en poule est une bonne idée. La répartition par « ancienneté » , c’est déjà un peu moins bon, et alors le quota de qualification diffèrent par poule, c’est la une idée étrange...
j’aurais plutôt favorisé des poules tirées au sort en début de phase de votes avec un nombre égal de participants et de qualifiés pour chaque poule.
M’enfin un grand merci d'organiser ça encore, ça reste un must !

Bronski
Cyclo du dimanche
 
Messages: 175
Localisation: Yvelines

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar rthomazo » 10 Nov 2018, 18:56

Bronski a écrit:Bonjour

Je vais tenter une 3ème participation consécutive ce qui me vaut donc une catégorie espoir.
Le regroupement en poule est une bonne idée. La répartition par « ancienneté » , c’est déjà un peu moins bon, et alors le quota de qualification diffèrent par poule, c’est la une idée étrange...
j’aurais plutôt favorisé des poules tirées au sort en début de phase de votes avec un nombre égal de participants et de qualifiés pour chaque poule.

Au contraire je trouve le système proposé par Wings et ab63 vraiment bien pensé puisqu'il s'appuie sur les résultats du précédent concours TDF, où de nombreux "vétérans" figuraient dans le top 15. L'idée de poules tirées au sort pourrait être intéressante avec des chapeaux basés sur les résultats des dernières années par exemple.

Avatar de l’utilisateur
rthomazo
Champion en devenir
 
Messages: 13047
Localisation: Bretagne

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar ElRojo » 10 Nov 2018, 19:03

Pour vous une arrivée à Gilette (06) après une étape de montagne, ça passe ? Au niveau du nombre d'habitants c'est équivalent à Laruns, et il y a des parkings en contrebas, mais j'ai quand même un petit doute.
D'ailleurs sur la même étape j'ai le col d'Andrion, on est d'accord que c'est bon ? :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
ElRojo
Gregario
 
Messages: 2328
Localisation: Créateur d'émotions

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar rthomazo » 10 Nov 2018, 19:07

Le col d'Andrion c'est assez compliqué, certes il est dans le topic tuto avec quelques photos sur lesquelles la piste semble praticable, et en vue satellite ça semble pas mal non plus, mais vu qu'il n'y a pas de streetview je pense que tu risques d'être pénalisé, surtout que j'avais vu que quelques passages sont assez caillouteux.

Avatar de l’utilisateur
rthomazo
Champion en devenir
 
Messages: 13047
Localisation: Bretagne

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar ElRojo » 10 Nov 2018, 19:10

Après on peut toujours imaginer une légère réfection avec l'aide d'ASO pour les passages plus tendus, mais j'a vu des témoignages qui disaient que ça passait bien.

Avatar de l’utilisateur
ElRojo
Gregario
 
Messages: 2328
Localisation: Créateur d'émotions

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar TYphoonuke » 10 Nov 2018, 19:12

Apparemment y'a pas que le VTTIste qui est une espèce de cycliste à abattre :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
TYphoonuke
Junior
 
Messages: 1039
Localisation: Là haut chez les Isards

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar Malo.tls » 10 Nov 2018, 19:15

Mon premier concours étant celui du Tour il y a 1 ans, je suis dans quel catégorie ?

Avatar de l’utilisateur
Malo.tls
Maillot blanc
 
Messages: 2866
Localisation: Absent pour cause de clapping avec les Islandais

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar Native » 10 Nov 2018, 19:17

Bad_Neos a écrit:...


C'est sérieux là ? :lol:
8 étapes de montagnes sur la première semaine, pas mal. :lol: :lol:

Avatar de l’utilisateur
Native
Maillot blanc
 
Messages: 2640

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar Bronski » 10 Nov 2018, 19:18

rthomazo a écrit:
Bronski a écrit:Bonjour

Je vais tenter une 3ème participation consécutive ce qui me vaut donc une catégorie espoir.
Le regroupement en poule est une bonne idée. La répartition par « ancienneté » , c’est déjà un peu moins bon, et alors le quota de qualification diffèrent par poule, c’est la une idée étrange...
j’aurais plutôt favorisé des poules tirées au sort en début de phase de votes avec un nombre égal de participants et de qualifiés pour chaque poule.

Au contraire je trouve le système proposé par Wings et ab63 vraiment bien pensé puisqu'il s'appuie sur les résultats du précédent concours TDF, où de nombreux "vétérans" figuraient dans le top 15. L'idée de poules tirées au sort pourrait être intéressante avec des chapeaux basés sur les résultats des dernières années par exemple.


Ça crée un circuit clos. Les plus anciens sont les meilleurs donc on les avantages donc ils continuent à obtenir les meilleurs résultats. Il y aura potentiellement dans les junior des parcours très intéressants que finalement peu de monde verra et qui seront peu récompensés.

Bronski
Cyclo du dimanche
 
Messages: 175
Localisation: Yvelines

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar Bad_Neos » 10 Nov 2018, 19:21

C'est sérieux là ? :lol:
8 étapes de montagnes sur la première semaine, pas mal. :lol: :lol:

Je m'en doutais qu'il y aurait cette remarque. Je n'ai jamais marqué que c'était des étapes de montagne 8)

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 4767
Localisation: Entre les Présentations, le Labo à Parcours et les Récits.

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar lulu3137 » 10 Nov 2018, 19:22

TOUR DE FRANCE 2020

Recréer le mythe


Catégorie Juniors


:arrow: Commentaire de Christian Prudhomme :
Voici maintenant plusieurs années que les équipes de Thierry Gouvenou et moi-même cherchons à diversifier les étapes du Tour de France, celles dites de plaine notamment, jugées trop stéréotypées. Cependant, nous nous sommes rendus compte que ce ne sont pas seulement les étapes en elles-mêmes qu'il nous fallait modifier, mais l'agencement de l'ensemble des étapes.
Le Grand Départ de Nice nous permet ainsi de tester un nouveau format de Tour en "profitant du terrain" : la haute montagne et les Alpes seront pour la première fois de l'histoire du Tour présentes dès la 3e étape!
Qui dit nouveau format dit également nouvelles villes-étapes et nouvelles régions traversées : le Pays Basque, le Haut-Languedoc ou encore le Limousin seront mis en valeur comme ils ne l'ont jamais été auparavant.
Ces recherches d'un nouveau format et de nouvelles régions s'inscrivent dans un projet nouveau pour le Tour de France : réinventer la course de 3 semaines, où la haute montagne n'aura plus autant une place prépondérante, et où la moyenne montagne pourra s'avérer autant voire plus décisive. De nombreux cols seront gravis pour la première fois, gare à ne pas les sous-estimer!
Toutes ces formes inédites joueront donc un rôle majeur dans ce Tour de France 2020, car qui dit format inédit dit également préparations et schémas tactiques inédits! Le tout mélangé avec quelques classiques permettra à ce Tour de contribuer à recréer le mythe du Tour de France.



:arrow: Carte générale du parcours :
Image

:arrow: Principaux chiffres et caractéristiques de ce Tour :

3313.5km
6 étapes de haute montagne
3 étapes de moyenne montagne
3 CLM (1 TTT, 1 ITT en côte, 1 ITT plat)
2 étapes vallonnées
7 étapes de plaine
5 arrivées en côte ou au sommet (3 en haute montagne)

7 cols HC
9 cols 1e cat.
17 cols 2e cat.
25 cols/côtes 3e cat.
16 cols/côtes 4e cat.

Toit du Tour (Souvenir Henri Desgranges) : Cime de la Bonette-Restefonds (2805m)

Bonifications : 10/6/4s à chaque arrivée d'étape, 3/2/1s à des lieux stratégiques lors de chaque étape dite de plaine

Ville-étapes inédites :
Sainte Anne la Condamine
Die
Crest
Ambérieu en Bugey
Avallon
Chamalières
Vulcania
Le Mont-Dore Sancy
Ussel
Bègles
Chalets d'Iraty - Pays Basque
Saint Jean Pied de Port
Val d'Azun Couraduque

:arrow: Etapes :

Grand Départ : Nice
Image

1e étape : Nice -> Nice 182km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/252728

Une première étape sous le signe de la moyenne montagne : du jamais vu!
Si la première partie de l'étape prendra des allures de carte postale, la suite sera bien plus corsée : des classiques de Paris-Nice seront empruntés avant un final de montées courtes mais pentues. Le premier porteur du maillot jaune devrait donc avoir des qualités de grimpeurs/puncheurs, certains favoris pourraient aussi en profiter!


Col de Vence (à partir de Vence) :
Image


Dénivelé positif : 3135m

Tour de la France : Grasse
Image



2e étape : Nice -> Nice 18.5km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/252731

Un CLM par équipe sera au programme ce dimanche : cap à l'Est cette fois-ci jusqu'à Villefranche/Mer avant un demi-tour vers le col de Caire, montée peu pentue, et une légère descente vers Nice et sa promenade des Anglais. Un parcours sans grosse difficulté qui devrait convenir à une équipe composée en majorité de rouleurs.


Tour de la France : Villa Leopolda
Image



3e étape : Cagnes/Mer -> Sainte-Anne la Condamine 153km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/252723

Nous quitterons Nice et sa région ce lundi pour aller en direction du nord et du Mercantour : la cime de la Bonette-Restefonds, plus haute route goudronnée de France, sera empruntée avant une descente technique et la montée inédite servant d'arrivée vers la station de Sainte-Anne la Condamine. Premier rendez-vous en haute montagne pour les favoris le 3e jour : de grosses différences peuvent-elles être déjà faites?


Cime de la Bonette-Restefonds :
Imagehttps://imgur.com/ammZPvA.jpg


Sainte-Anne la Condamine :
Imagehttps://imgur.com/hW4NXMh.jpg


Dénivelé positif : 4110m

Tour de la France : Camp des Fourches (St-Dalmas le Selvage)
Image



4e étape : Barcelonnette -> Die 214km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/252746

Après les efforts de la veille, rebelote : quelques montées du Diois seront au programme, avec notamment un enchaînement Chamauche/Pennes prometteur. Les hommes forts de Sainte-Anne ne seront pas forcément ceux du col de Pennes!


Col de Chamauche :
Image


Col de Pennes :
Image


Dénivelé positif : 3013m

Tour de la France : PNR des Baronnies
Image



5e étape : Crest -> Ambérieu en Bugey 202.5km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/245305

Enfin! Voilà ce que doivent se dire les sprinteurs le matin de cette 5e étape, taillée à priori pour eux. Attention toutefois au vent pouvant être violent en première partie d'étape.


Tour de la France : Vallée du Rhône
Image



6e étape : Nantua -> Bellegarde/Valserine 151.5km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/254653

Image

Découvert en 2017, le col de la Biche précédé du Grand Colombier par son côté "direct" fera extrêmement mal aux organismes. Si attaques il n'y a pas, un très faible nombre d'individus devraient composer le groupe des favoris au sommet de la Biche : la remontée vers le col de Richemond et le final vers Bellegarde/Valserine suffiront-ils aux retardataires pour combler leur retard?


Col du Grand Colombier :
Imagehttps://imgur.com/5hVffrO.jpg


Col de la Biche :
Imagehttps://imgur.com/k9vvwpQ.jpg


Dénivelé positif : 3786m

Tour de la France : Grand Colombier
Image



7e étape : Oyonnax -> Semur en Auxois 208.5km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/245285

2e occasion ce vendredi pour les sprinteurs vers Semur-en-Auxois. Attention tout de même pour les moins bons grimpeurs d'entre eux au début d'étape légèrement cabossé et à la côte de Bouze-lès-Beaune.


Tour de la France : Beaune
Image



8e étape : Avallon -> Le Creusot - Parc des Combes 156km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/254865

Le Morvan sera à l'honneur lors de cette 8e étape, massif regorgeant de montées difficiles dont celle du signal d'Uchon, pouvant servir de tremplin à un échappé souhaitant anticiper la bagarre finale sur les hauteurs du Creusot. Les puncheurs auront à coup sûr coché cette étape!


Dénivelé positif : 2934m

Tour de la France : PNR du Morvan
Image



9e étape : Montceau-les-Mines -> Clermont-Ferrand 204.5km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/247664

Direction l'Auvergne ce dimanche, et sa capitale Clermont-Ferrand, avec un parcours sans difficultés répertoriées. Les sprinteurs ont intérêt à en profiter.


Tour de la France : Lapalisse
Image



10e étape : Chamalières -> Vulcania 17km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/252739

Profil détaillé :
Image

Un CLM en côte est au programme ce lundi entre deux sites inédits sur le Tour : la ville de Chamalières et le parc d'attractions Vulcania. Plus de 10km à près de 5% seront à gravir individuellement : ce CLM peut donc convenir à des rouleurs/grimpeurs du fait de la présence de quelques portions de plat au début et à la fin du chrono.


Tour de la France : PNR des Volcans d'Auvergne
Image


Repos Puy-de-Dôme (63)
Image


11e : Clermont-Ferrand -> Le Mont-Dore Sancy 155.5km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/252079

Au lendemain de la journée de repos, une étape terrible attend les coureurs dans le 63 : pas moins de 8 cols sont au programme avec un final inédit et décisif vers la station du Mont-Dore Sancy. Attention aux pièges de ce parcours mais aussi aux défaillances pour les favoris!


Col de Ceyssat :
Image


Col de la Croix Saint-Robert :
Image


Dénivelé positif : 4094m

Tour de la France : Puy de Sancy
Image



12e étape : Ussel -> Tulle 168.5km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/254537

Etape 100% limousine ce jeudi!
Après le passage des coureurs sur le point culminant du plateau de Millevaches et là côte de Lestards, un final composé de montées pentues attend les coureurs sur les hauteurs de Tulle : le placement sera primordial, comme cela a été le cas à Rodez en 2017, dans des montées par moments étroites. Un puncheur devrait pouvoir lever les bras à Tulle.


Dénivelé positif : 2723m

Tour de la France : Mont Bessou - Plateau de Millevaches
Image



13e étape : Brive-la-Gaillarde -> Libourne 207.5km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/245162

Direction la Gironde pour cette 13e étape aux intérêts multiples : un début d'étape parsemé de petites difficultés, et une fin d'étape quelque peu cabossée également dans le décor sublime des vignobles de l'Entre-Deux-Mers. Attention à ces pièges pour les sprinteurs!


Tour de la France : Saint-Emilion
Image



14e étape : Bègles -> Dax 193.5km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/245298

Ce samedi, un parcours sans aucune difficulté répertoriée sera proposé, si ce n'est quelques passages en bord de mer au début de l'étape, pouvant être soumis au vent. Avis aux sprinteurs : profitez-en!


Tour de la France : forêt des Landes
Image



15e étape : Dax -> Chalets d'Iraty Pays Basque 184.5km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/254861

Les Pyrénées et le Pays Basque se profilent désormais : après un début d'étape plat, le col de Soudet devrait procéder à un gros écrémage du peloton, avant une montée terrible vers les Chalets d'Iraty et ses pourcentages à deux chiffres sur plusieurs kilomètres. Le triptyque pyrénéen démarre sur des chapeaux de roues!


Col de Soudet :
Imagehttps://imgur.com/BE75uG8.jpg


Chalets d'Iraty :
Imagehttps://imgur.com/pXuhMQ5.jpg


Dénivelé positif : 3499m

Tour de la France : Gorges de Kakuetta
Image



16e étape : Saint-Jean Pied de Port -> Jaca 217km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/253359

Voici une étape inspirée de celle de Pampelune 1996, avec des montées terribles en début d'étape, et 90 derniers kilomètres bien moins redoutables bien que parsemés de quelques difficultés non négligeables. A quel scénario s'attendre? Si des écarts ne sont pas faits dans cette étape, elle devrait cependant impacter fortement la fatigue des coureurs pour la fin du Tour.


Col Inharpu (Ahusquy) depuis Bastida :
Imagehttps://imgur.com/YAHAvha.jpg


Col de la Pierre Saint-Martin :
Imagehttps://imgur.com/SpooOSL.jpg


Dénivelé positif : 5725m

Tour de la France : Chemins de St-Jacques de Compostelle (Vierge de Biakorri)
Image



17e étape : Oloron Sainte-Marie -> Val d'Azun Couraduque 82.5km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/252622

Après l'étape-marathon de la veille, les coureurs auront droit ce mardi 14 juillet à un format sprint, avec seulement 82km à parcourir. Mais quels 82km!
L'enchaînement bien connu Marie-Blanque/Aubisque est au programme, avant une remontée quasi immédiate vers la station du Val d'Azun, théâtre d'arrivée de la Route d'Occitanie en 2016. Dernière occasion pour les favoris?


Col de Marie-Blanque :
Image


Col d'Aubisque :
Imagehttps://imgur.com/rsFBFBT.jpg

Jean Robic tentant de se défaire de Fausto Coppi durant la montée de l'Aubisque, Tour 1952
Image


Val d'Azun-Couraduque (à partir d'Aucun) :
Image


Dénivelé positif : 2821m

Tour de la France : Pic du Midi d'Ossau
Image


Repos Hautes-Pyrénées (65)
Image


18e étape : Tarbes -> Revel 199.5km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/247159

Une étape de transition est au programme le lendemain de la bienvenue 2e journée de repos, avec malgré tout quelques petites difficultés en début d'étape. Les sprinteurs encore en course devraient se disputer la victoire à Revel.


Tour de la France : Lauragais
Image



19e étape : Castres -> Mazamet 35km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/252740

Un CLM individuel plat attend les coureurs entre Castres et Mazamet, où les plus rouleurs parmi les favoris auront l'occasion de combler ou de creuser l'écart avec les purs grimpeurs. Le Tour peut se jouer là, dans la ville natale de Laurent Jalabert...


Tour de la France : Montagne Noire
Image



20e étape : Mazamet -> Lodève 217km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/252074

... A moins qu'il ne se joue ici!
Cette avant-dernière étape entre Mazamet et Lodève surprendra de nombreux coureurs par sa difficulté : un concentré de montées inédites dans une région très peu exploitée par le Tour. Du fait de l'accumulation de fatigues, les chances de voir un groupe important en haut de la Baraque de Bral sont quasiment nulles! Pour le maillot jaune, cette étape et ses pièges multiples peut s'avérer cauchemardesque.


Pic de Nore :
Imagehttps://imgur.com/2OMEAqn.jpg


Col des Bouteilles (croisement D907/D57) :
Image


Col de Fontfroide :
Imagehttps://imgur.com/XZo44NM.jpg


Col de la Baraque de Bral (à partir de Lunas):
Image


Dénivelé positif : 4674m

Tour de la France : PNR du Haut-Languedoc
Image



21e étape : Disneyland -> Paris Champs-Elysées 110km
Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/254959

Dernière étape de ce Tour favorable (une fois n'est pas coutume) aux sprinteurs. La modification principale de cette étape parisienne est le parcours, différent des autres années avec un agrandissement du circuit qui sera parcouru à reprises, passant notamment par le palais de Tokyo en hommage aux Jeux Olympiques de 2020. La ligne d'arrivée et la cérémonie seront comme à l'habitude sur les Champs-Elysées, au crépuscule, et concluront un Tour 2020 que l'on espère légendaire!


Tour de la France : Butte Montmartre
Image
Modifié en dernier par lulu3137 le 24 Déc 2018, 00:57, modifié 30 fois.

Avatar de l’utilisateur
lulu3137
Cyclo du dimanche
 
Messages: 64
Localisation: Tolosa

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar bullomaniak » 10 Nov 2018, 19:24

Image

Avant de dévoiler le parcours, voici la liste des camps de base et des ville-hôtels.

27-28 juin : Nice
29 juin : Marseille
30 juin : Montpellier
1er juillet : Carcassonne
2 juillet : Montauban
3 juillet : Luchon
4 juillet : Pau
5-6-7 juillet : châteaux de la Loire
8-9 juillet : Rouen
10 juillet : Châlons-en-Champagne
11-12-13 juillet : Dijon
14-15 juillet : Aigle-Martigny
16-17 juillet : Albertville
18 juillet : Paris

1/ Nice – Nice (clm, 6,4 km)

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/205170
Image


2/ Nice – Nice (164 km, 3500 m d+)

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/205173

SPRINT INTERMÉDIAIRE : La Turbie (502 m, Km 150.3).

GPM :
Côte de Loda (3C, 2.1 Km à 6.7%, Km 52.9)
Col de Porte (2C, 7.0 Km à 6.9%, Km 62.2)
La Cabanette (2C, 4.9 Km à 7.8%, Km 69.4)
Col de Braus (2C, 11.2 Km à 5.7%, Km 114.7)
Côte de Peille (2C, 6.5 Km à 6.8%, Km 138.6).
Image


3/ Antibes – Marseille (229 km, 3100 m d+)

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/205208

SPRINT INTERMÉDIAIRE : Lorgues (171 m, Km 97.6).

GPM :
Mur d'Opio (3C, 1.9 Km à 7.5%, Km 23.1)
Col de l'Ange (4C, 1.6 Km à 4.2%, Km 89.0)
Côte de Méounes-lès-Montrieux (4C, 2.8 Km à 3.7%, Km 162.2)
Côte de Signes (4C, 1.7 Km à 4.0%, Km 170.7)
Col des crêtes du Cap Canaille (2C, 3.9 Km à 7.8%, Km 201.5)
Col de la Gineste (3C, 7.5 Km à 3.1%, Km 219.3).
Image


4/ Aix-en-Provence – Palavas-les-Flots (167 km, 575 m d+)

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/205426

SPRINT INTERMÉDIAIRE : Arles (3 m, Km 84.0)

GPM : Baux de Provence (4C, 1.1 Km à 7.0%, Km 67.4)
Image


5/ Montpellier – Narbonne (140 km, 1300 m d+)

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/205430

SPRINT INTERMÉDIAIRE : Saint-Génies-de-Fontedit (84 m, Km 89.1)

GPM :
Cantagal (4C, 2.7 Km à 4.0%, Km 36.4)
Rouquette (4C, 3.8 Km à 4.1%, Km 68.2)
Image


6/ Carcassonne – Caussade (189 km, 2650 m d+)

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/206042

SPRINT INTERMÉDIAIRE : Castres (178 m, Km 65.3)

GPM :
Côte de Caudebronde (3C, 4.9 Km à 4.6%, Km 31.3)
Côte de Roquecourbe (4C, 1.8 Km à 5.1%, Km 71.4)
Côte de Mascabière (3C, 1.4 Km à 8.0%, Km 115.9)
Côte de Marnaves (2C, 3.0 Km à 9.2%, Km 146.6)
Mur de Cazals (3C, 1.6 Km à 8.7%, Km 175.1)
Image
Image


7/ Montauban – Superbagnères (221 km, 3750 m d+)

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/219871

SPRINT INTERMÉDIAIRE: Saint Gaudens (406 m, Km 138.8.)

GPM:
Port de Balès (HC, 11.8 Km à 7.8%, Km 182.6)
Superbagnères (1C, 17.2 Km à 6.7%, Arrivée)
Image


8/ Luchon – Loudenvielle (112 km, 3800 m d+)

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/219873

SPRINT INTERMÉDIAIRE : Loudenvielle (946 m, Km 31.2)

GPM :
Col de Peyresourde (1C, 14.1 Km à 6.7%, Km 15.1)
Col d'Azet (1C, 7.7 Km à 7.7%, Km 40.5)
Hourquette d'Ancizan (1C, 10.4 Km à 7.5%, Km 64.6)
Col d'Aspin (2C, 5.6 Km à 7.1%, Km 80.6)
Côte de Lançon (2C, 4.6 Km à 8.7%, Km 98.0)
Image


9/ Pau – Lourdes (187 km, 4350 m d+)

ETAPE DU TOUR CYCLOSPORTIVE PYRENEES

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/220659

SPRINT INTERMÉDIAIRE : Luz Saint Sauveur (707 m, Km 103.2)

GPM :
Col d'Aubisque (HC, 17.1 Km à 7.0%, Km 56.6)
Col du Soulor (4C, 2.0 Km à 5.3%, Km 66.2)
Col du Tourmalet (HC, 18.8 Km à 7.4%, Km 122.3)
Col de Saoucede (3C, 3.5 Km à 7.1%, Km 158.5)
Cap de Germs (3C, 2.2 Km à 11.2%, Km 166.7)
Côte d'Escoubès (3C, 1.9 Km à 8.3%, Km 179.8.)
Image
Image


REPOS : Châteaux de la Loire

Image

10/ Tours – Amboise (clm, 40 km, 200 m d+)

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/220759
Image
Image


11/ Chambord – Les Andelys (231 km, 1500 m d+)

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/220780

SPRINT INTERMÉDIAIRE : Chartres (155 m, Km 107.4)

GPM :
Côte du Cheval Blanc (4C, 1.5 Km à 4.2%, Km 167.9)
Côte de la Blanche Voie (3C, 1.2 Km à 8.6%, Km 199.0)
Côte Vimont (4C, 1.9 Km à 4.8%, Km 204.0)
Côte de Cléry (4C, 1.3 Km à 6.4%, Km 217.4)
Mur du Château Gaillard (3C, 1.0 Km à 12.9%, Km 226.7)
Image
Image


12/ Le Havre – Le Tréport (151 km, 1500 m d+)

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/220800

SPRINT INTERMÉDIAIRE : Saint-Valery-en-Caux (66 m, Km 86.1)

GPM :
Côte de Fécamp (4C, 1.7 Km à 5.5%, Km 50.8.)
Côte de Veulettes (4C, 1.3 Km à 4.8%, Km 80.4)
Côte de Dieppe (4C, 1.8 Km à 4.3%, Km 118.7)
Image
Image


13/ Beauvais – Châlons-en-Champagne (215 km, 1550 m d+)

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/221705

SPRINT INTERMÉDIAIRE : Château-Thierry (79 m, Km 127.7)
Image


14/ Vitry-le-François – Semur-en-Auxois (195 km, 1100 m d+)

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/250106

SPRINT INTERMÉDIAIRE : Noyers (176 m, Km 147.1)

GPM : Côte de Tonerre (4ème catégorie, 253 m, 2.0 Km à 5.6%, Km 128.7)

SECTEURS PAVÉS :
1. Noyers (+, 500 m, Km 146.8.)
2. Final (++, 700 m, Km 194.8.)
Image


15/ Dijon – MuséoParc Alésia (157 km, 2100 m d+)

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/250119

SPRINT INTERMÉDIAIRE : Sombernon (518 m, Km 85.4)

GPM :
Côte de Ternant (3C, 4.1 Km à 4.4%, Km 39.1)
Mur de Châteauneuf (0.9 Km à 11%, Km 66.7)
Côte de Commarin (3C, 2.2 Km à 7.1%, Km 73.6)
Mur de Sombernon (0.9 Km à 12%, Km 85.1)
Côte d'Uncey (4C, 2.3 Km à 6.5%, Km 100.2)
Soussey Sur Brionne (1.5 Km à 6.3%, Km 105)
Côte de Vitteaux (4C, 2.4 Km à 6.6%, Km 117.2)
Côte de Jailly (3C, 2.2 Km à 6.8%, Km 130.4)
Côte de Thenissey (4C, 2.1 Km à 6.4%, Km 138.5)
Corpoyer-la-Chapelle (1 Km à 9,5%, Km 144.6)
Alise-Sainte-Reine (0,9 Km à 5,6%, Km 153.5)
Image
Image


REPOS : Dijon

Image

16/ Lons-le-Saunier – Annemasse (197 km, 3200 m d+)

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/250519

SPRINT INTERMÉDIAIRE : Lélex - Monts du Jura (902 m, Km 99.9)

GPM :
Mur de Montaigu (3C, 1.3 Km à 10.0%, Km 4.4)
Côte de Longchaumois (3C, 5.2 Km à 4.8%, Km 75.2)
Côte du Forêt du Turet (4C, 2.0 Km à 4.8%, Km 117.7)
Mont Salève (1C, 6.6 Km à 9.4%, Km 173.3)
Arthaz (0.7 Km à 8.2%, Km 191)
Image


17/ Aigle – Thyon 2000 (186 km, 5000 m d+)

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/237060

SPRINT INTERMÉDIAIRE : Sion (501 m, Km 58.3)

GPM :
Lens (1C, 8.4 Km à 7.3%, Km 76.7)
Anzère (1C, 6.1 Km à 8.4%, Km 88.9)
Montée Chandolin (3C, 2.7 Km à 8.1%, Km 107.4)
Ovronnaz (1C, 9.1 Km à 9.5%, Km 131.5)
Côte des Mayens (1C, 8.6 Km à 7.5%, Km 153.0)
Plantomy (2C, 7.0 Km à 5.5%, Km 161.1)
Thyon 2000 (HC, 14.5 Km à 7.4%, Arrivée)
Image
Image


18/ Martigny – Bourg Saint Maurice (167 km, 4500 m d+)

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/237219

SPRINT INTERMÉDIAIRE : Aoste (585 m, Km 80.0)

GPM :
Col du Grand Saint Bernard (HC, 26.5 Km à 6.1%, Km 44.7)
Colle San Carlo (HC, 10.5 Km à 9.5%, Km 115.7)
Col du Petit Saint Bernard (2C, 12.5 Km à 5.7%, Km 135.7)
Image


19/ Ugine – Megève (clm, 28 km, 900 m d+)

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/250077
Image
Image


20/ Grenoble – Vaujany (164 km, 4600 m d+)

ETAPE DU TOUR CYCLOSPORTIVE ALPES

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/250085

SPRINT INTERMÉDIAIRE : Bourg d'Oisans (715 m, Km 95.1)

GPM :
Rampe de Laffrey (1C, 6.6 Km à 9.4%, Km 27.0)
Col de Malissol (3C, 2.2 Km à 8.7%, Km 44.5)
Col d'Ornon (2C, 6.2 Km à 5.3%, Km 83.2)
Balcon d'Auris (2C, 8.5 Km à 6.7%, Km 105.7)
Col de Sarenne (1C, 15.5 Km à 6.7%, Km 129.1)
Vaujany (2C, 4.5 Km à 8.5%, Arrivée)
Image
Image


21/ Trappes – Paris Champs Élysées (124 km, 500 m d+)

Image
https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/viewtrack/250987

SPRINT INTERMÉDIAIRE : Sprint (43 m, Km 84.6)
Image

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Manager
 
Messages: 19299
Localisation: Pour défendre les valeurs de la Gauche, votez Tibopino !

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar CaramelMou » 10 Nov 2018, 19:31

Tour de France 2020 : Catégorie Espoirs

Pour ce Tour 2020, les habitudes des coureurs vont être bousculées en sortant en partie de ce qu'à pu proposer le Tour depuis plusieurs années :

Grand départ de Nice oblige, la Haute Montagne arrivera très tôt puisque les coureurs graviront 4 cols HC lors des 6 premières étapes mais elle sera également présente en troisième semaine, ce qui pourrait réserver quelques surprises et défaillances puisqu'il faudra rester au top pendant la quasi totalité de l'épreuve. Le ton sera donné dès la première étape avec une course au premier maillot jaune particulièrement indécise sur un profil qui n'avantage pas un type de coureur bien précis.
La tache des purs sprinteurs sera plus difficile que lors des éditions 2017 et 2018. Ils auront à priori six (ou éventuellement sept pour certains) occasions de décrocher une victoire d'étape mais il y aura peu d'étapes toutes plates où l'issue sera écrite à l'avance.
L'exercice chronométré retrouvera un kilométrage plus conséquent et ce sur un parcours ne favorisant pas du tout les purs grimpeurs.
Le Tour fera du neuf avec du vieux puisque les coureurs du peloton seront confrontés à deux étapes rappelant les Tours d'antan.
Il y aura aussi de la nouveauté avec quinze villes ou sites d'arrivées inédits et notemment les cinq arrivées au sommet de ce Tour 2020. Autre innovation par rapport aux dernières années, la dernière étape ne sera pas située en haute montagne et sera courue sur un long "circuit".
Chaque étape aura un sprint bonification qui rapportera 8, 4, 3, 2 et 1 seconde aux cinq premiers sur la ligne.

Le Tour 2020 en chiffres

3526km soit 167,9km par étape (et 173,8 pour les vingt étapes en ligne).
2 pays traversés (France et Suisse).
6 régions et 25 départements français traversés : Provence (Alpes Maritimes, Var, Bouches du Rhone, Vaucluse), Rhone-Alpes (Drome, Isère, Savoie, Haute-Savoie, Ain, Rhone), Auvergne-Limousin (Puy de Dome, Cantal), Languedoc-Roussillon (Lozère, Gard, Hérault, Aude, Pyrénées Orientales), Midi-Pyrénées (Aveyron, Ariège, Haute-Garonne, Hautes Pyrénées), Ile de France (Essonne, Yvelines, Hauts de Seine, Paris).
15 villes étape inédites : Pierrelatte, Les Karellis, Saint-Michel-de-Maurienne, Gilly-sur-Isère, Belleville, Tarare, Le Mont Dore, Saint-Chély-d'Apcher, Mont Aigoual, Lunel, Le Grau-du-Roi, Les Monts d'Olmes, Goulier Neige, Montréjeau et Sainte-Marie-de-Campan.

6 étapes de plaine
3 étapes vallonnées
5 étapes de moyenne montagne
6 étapes de haute montagne
1 contre la montre individuel

5 arrivées au sommet (Les Karellis, Le Mont-Dore, Mont Aigoual, Les Monts d'Olmes, Goulier Neige) avec trois 1C, un 2C et un 3C.
4 arrivées en bosse (La Plagne-Tarentaise, Genève, Saint-Flour, Lourdes)

33 cols classés HC, 1C et 2C
6 Cols Hors Catégorie : Mont Ventoux (E3), Mont Ventoux (E3), Col de la Croix de Fer (E5), Col de la Madeleine (E6), Col de la Lusette (E12), Port de Balès (E19)
13 Cols de 1ère Catégorie : Col de Vence (E1), Les Karellis (E5), Col du Chaussy (E6), Croix du Sauget (E6), Col du Pradier (E6), Mont Salève (E7), Les Monts d'Olmes (E16), Col de Port (E17), Col d'Agnès (E17), Goulier Neige (E17), Haut Balestas (E19), Col de Val Louron-Azet (E19), Hourquette d'Ancizan (E19)
14 Cols de 2ème Catégorie : Col d'Aspremont (E1), La Turbie (E1), Col d'Eze (E1), Col du Mollard (E5), Col de la Croix Nicelle (E9), Col de la Croix de Thel (E9), Col de la Croix Saint-Robert (E10), Le Mont Dore (E10), Col de Montségur (E16), Col de Latrape (E17), Côte de Grailhen (E19), Col de la Croix Blanche (E20), Col de la Croix Blanche (E20), Col de la Croix Blanche (E20)


Dispositif spécial
3ème étape : le versant de Malaucène sera soit barriéré tout du long soit interdit au public puisqu'il sera emprunté dans les deux sens. Le haut du versant de Bédoin sera également barriéré puisqu'il sera également emprunté dans les deux sens. La caravane et les voitures de DS franchiront le Col de Notre-Dame-des-Abeilles par le versant "classique" et non pas par le Mur de Monieux.
15ème étape : la caravane et les voitures de DS seront détournés et n'emprunteront aucun des secteurs non goudronnés (à l'exception éventuellement du secteur des Usclades).
16ème étape : compte tenu de la longue inhabituelle de l'étape, il y aura deux zones de ravitaillement situés aux kilomètres 101 et 213.
__________________

Image

La carte seule en plus grand
Image


1ère étape : Nice - Nice (162km, 3436m D+, Moyenne Montagne)
Image
Image
Une première étape bien différente de ce que l'on voit d'habitude et pas réservée à un type de coureur bien précis même si on n'imagine mal un sprinteur levé les bras à Nice. En dehors du col de Vence, il n'y a pas de grosses difficultés et ça peut donc convenir une bonne partie du peloton qui peut rêver du premier maillot jaune. Attention aussi à la grosse échappée qui part et permet à quelques grimpeurs honnêtes de prendre un paquet de minutes d'avance dans le style de Chiappucci 1990, Kivilev 2001, Pereiro 2006 ou Voeckler 2011.
Les cols et côtes
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Tourisme
Nice

Image

Promenade des Anglais

Image

__________________

2ème étape : Nice - Aix-en-Provence (219km, 3084m D+, Plaine)
Image
Image
Première opportunité pour les sprinteurs mais l'ascension du Grand Sambuc à 20 bornes pourraient compliquer leur tache surtout que la première partie de la descente (jusqu'au replat) ne sera pas défavorable aux attaquants.
Les cols et côtes
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Tourisme
Aix-en-Provence

Image

__________________

3ème étape : Salon-de-Provence - Vaison-la-Romaine (214km, 4736m D+, Haute Montagne)
Image
Image
Après le premier col 1C dès le premier jour, le peloton affrontera la montagne dès le troisième jour avec l'étape qui présente le plus gros D+ sur le papier. Le Mont Ventoux sera mis à l'honneur, comme l'Alpe d'Huez en 2013, avec une double ascension : d'abord par le versant de Malaucène puis par celui de Bédoin. Le Tour ne se gagnera pas ici mais certains l'auront perdu et pourront déjà se résoudre à prendre les échappées dès la première étape alpestre.
Les cols et côtes
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Tourisme
Salon-de-Provence

Image

Vaison-la-Romaine

Image

__________________

4ème étape : Pierrelatte - Grenoble (181km, 1574m D+, Plaine)
Image
Image
L'étape la plus simple de cette première semaine et peut être du Tour entier. Deux difficultés en début d'étape et puis du plat, du plat et encore du plat pour rejoindre Grenoble où les sprinteurs seront attendus pour une première ou deuxième explication selon le résultat d'Aix-en-Provence.
Les cols et côtes
Image
Image
Tourisme
Pierrelatte

Image

Grenoble

Image

__________________

5ème étape : Vizille - Les Karellis (109km, 3500m D+, Haute Montagne)
Image
Image
Trente ans après la victoire de Thierry Claveyrolat au classement de la montagne, le peloton s'élance de Vizille pour une étape sprint qui devrait se terminer par une course de côte sur les pentes inédites de l'ascension vers la station des Karellis. A moins que l'interminable Croix de Fer, placée après une vingtaine de km, ne soit le théâtre d'une première explication avec le sprint bonification dans le premier tiers de l'ascension.
Les cols et côtes
Image
Image
Image
Tourisme
Vizille

Image

Les Karellis

Image

__________________

6ème étape : Saint-Michel-de-Maurienne - La Plagne-Tarentaise (151km, 4736m D+, Haute Montagne)
Image
Image
La deuxième et "dernière" étape alpestre devrait permettre de voir du mouvement d'autant plus que la distance est une nouvelle fois assez courte. L'enchainement Chaussy-Madeleine fatiguera, à minima, les organismes avant deux ascensions moins connues et moins difficile mais où on retrouve tout de même des pentes qui tournent autour des 8%. Une fois le sommet du Pradier franchi, il restera 18 bornes (dont la moitié en descente) et une dernière petite montée qui mènera à la ligne d'arrivée à La Plagne-Tarentaise.
Les cols et côtes
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Tourisme
Saint-Michel-de-Maurienne

Image

La Plagne-Tarentaise

Image

__________________

7ème étape : Gilly-sur-Isère - Genève (145km, 2559m D+, Moyenne Montagne)
Image
Image
Le peloton quitte la haute montagne mais emporte avec lui un petit souvenir en direction de Genève : La première partie de l'étape est vallonnée et devrait permettre à une échappée de prendre le large mais la présence du Mont Salève (et ses cinq km au dessus de 10%) devrait faire exploser le groupe des favoris et les attaquants pourraient retrouver des équipiers présents dans l'échappée pour rouler pendant les 26 km restants jusqu'à Genève.
Les cols et côtes
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Tourisme
Gilly-sur-Isère

Image

Genève

Image

__________________

8ème étape : Genève - Lyon (194km, 2030m D+, Plaine)
Image
Image
Après trois jours de galère, les sprinteurs retrouvent une étape plus favorable. Mais il faudra tout de même bien négocier l'enchainement des petits murs qui précèdent le sprint bonifications à 17 km de l'arrivée pour espérer se jouer la gagne à proximité du Stade Gerland.
Les cols et côtes
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Tourisme
Lyon

Image

__________________

9ème étape : Belleville - Tarare (158km, 3644m D+, Vallonnée)
Image
Image
Pour la dernière étape avant le jour de repos, le peloton sera confronté à la traditionnelle étape "sans un mètre de plat". Ça monte, ça descend, l'échappée matinale ira probablement au bout et les favoris s'expliqueront dans les deux dernières montées. Ou alors ça part à fond dès le Mont Brouilly, un leader du général à un léger retard à l'allumage et ça ne débranche plus pendant 158km ...
Les cols et côtes
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Tourisme
Belleville

Image

Tarare

Image

__________________

10ème étape : Clermont-Ferrand - Le Mont-Dore (174km, 4159m D+, Moyenne Montagne)
Image
Image
Deuxième arrivée au sommet avec la courte montée vers la station du Mont Dore qui sera précédée de trois ascensions moins difficiles mais qui pourraient peser dans les jambes d'autant que la première partie de l'étape est loin d'être plate et devrait permettre à une échappée de prendre le large.
Les cols et côtes
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Tourisme
Clermont-Ferrand

Image

Le Mont-Dore

Image

__________________

11ème étape : La Bourboule - Saint-Flour (161km, 3129m D+, Vallonnée)
Image
Image
Sur le papier, l'étape est taillée pour un Sagan, un Matthews ou un Colbrelli et on peut donc imaginer une échappée aller au bout si leurs équipiers respectifs peinent à assurer la poursuite vu que les deux derniers kilomètres semblent trop dur pour la majorité des sprinteurs.
Les cols et côtes
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Tourisme
La Bourboule

Image

Saint-Flour

Image

__________________

12ème étape : Saint-Chély-d'Apcher - Mont Aigoual (208km, 4174m D+, Haute Montagne)
Image
Image
Deux jours après le Mont Dore, nouvelle arrivée au sommet sur un format totalement différent. La première partie est vallonnée mais tout se jouera dans l'ascension de la Lusette qui précèdera la courte descente et les 8 km de faux plat montant vers l'observatoire météorologique du Mont Aigoual.
Les cols et côtes
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Tourisme
Saint-Chély-d'Apcher

Image

Mont Aigoual

Image

__________________

13ème étape : Millau - Alès (206km, 2752m D+, Plaine)
Image
Image
Si les sprinteurs doivent cocher une étape sur cette deuxième semaine, c'est celle là. Mais il faudra avoir géré correctement l'écart avec les échappés et passé sans encombres la partie vallonnée du milieu d'étape pour espérer revenir dans les quarante derniers km dénués de difficultés.
Les cols et côtes
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Tourisme
Millau

Image

Alès

Image

__________________

14ème étape : Lunel - Le Grau-du-Roi (50km, 68m D+, Contre La Montre Individuel)
Image
Image
Le chrono individuel fait son retour avec une distance bien plus longue que les années précédentes et sur un parcours où les purs grimpeurs vont perdre énormément de temps : 50km désespérément plats avec un point culminant à 6m, un parcours qui s'articule en grande partie sur une très longue ligne droite en aller-retour et la possibilité d'avoir du pas mal de vent vu la région. On devrait avoir des écarts en minutes à l'issue de cette étape.
Tourisme
Lunel

Image

Le Grau-du-Roi

Image

__________________

15ème étape : Montpellier - Sète (177km, 1858m D+, Plaine)
Image
Image
Au lendemain du chrono, c'est l'étape de tous les dangers pour les leaders du général avec les routes blanches de l'Hérault qui vont emmener les coureurs dans l'inconnu. 13 Secteurs à passer dont deux très longs aux abords des 100km de course et le Mont Saint-Clair comme juge de paix avant de replonger vers Sète pour une étape où tout peut se passer.
Les cols et côtes
Image
Les secteurs

Sainte-Cécile (bleu foncé) : 2000m
Secteur plat et en ligne droite, assez large dans sa première partie et qui se rétrécit ensuite dans le deuxième kilomètre. L'approche du secteur est volontairement sinueuse avec quatre virages à angle droit pour étirer le peloton avant l'entrée sur le premier secteur. Le secteur à l'air globalement bon.
Image
Image

Mante (bleu clair) : 1100m
Secteur en forme de U avec deux virages à angle droit. Secteur assez large au début et qui se réduit aussi dans la seconde partie (et donc schéma inverse quand on l'empruntera à nouveau). Concernant l'approche du secteur, on a deux ronds point dans le km qui précède et un virage à angle droit 200m avant l'entrée du secteur. Comme le précédent, ça a l'air globalement bon, peut être un peu de boulot à l'entrée du premier passage (et donc à la sortie du second).
Image
Image
Image

Les Vigneaux (bleu clair) : 300m
Secteur très court avec un virage à angle droit dans les 100 derniers mètres. Secteur plus étroit (ou de largeur équivalente à la fin des deux autres secteurs). L'approche se fait par une large route avec quelques courbes avec là encore un virage à angle droit pour rentrer sur le secteur. Secteur qui a l'air globalement praticable au niveau du revêtement.
Image
Image
Image

De Loupian A Veyrac (bleu foncé) : 2300m
Secteur assez long avec pas mal de courbes durant les deux premiers tiers et qui devient plus rectiligne dans la dernière partie. Un des secteurs les plus larges malgré un passage plus étroit au deux tiers du secteur. L'approche se fait par une route assez large (précédée d'une route bien moins large depuis la sortie du secteur précédent) jusqu'à une bifurcation à gauche pour entamer le secteur. Ça semble également praticable malgré la présence de quelques cailloux par ci par là.
Image
Image
Image
Image

Les Usclades (bleu clair) : 1000m
Secteur en quasi ligne droite avec deux courbes qui s'enchainent sans soucis au début. Probablement le secteur le plus large du parcours. L'approche se fait par une grande route assez large qui précède deux courbes en lacets avant une route assez large qui nous conduire à l'entrée du secteur après une grande courbe à gauche. Aucun soucis à priori au niveau du secteur mais par contre il faudra refaire un peu la route avant et après le secteur parce que le bitume n'est pas terrible.
Image
Image
Image

Cardonnet (bleu foncé) : 7100m
Secteur très long et en montée durant les trois premiers kilomètres (plus de 6% sur les deux premiers km) avec quelques courbes et ensuite deux virages à angle droit dans la seconde partie. L'approche se fait par une longue ligne droite de cinq km pour aller chercher un virage à angle droit en plein centre ville de village. On aura ensuite une intersection où on ira tout droit sur une route bien plus étroite et qui mène à l'entrée du secteur après une légère courbe.
Image
Image
Image

Cournonterral A Murviel-les-Montpellier (bleu foncé) : 9400m
Secteur très long en très léger faux plat montant puis descendant (1 ou 2%) puis à nouveau montant avec quelques courbes au début, une partie intermédiaire qui tournicote pas mal et une dernière partie avec des courbes un peu plus prononcée qu'au début. Secteur donc la largeur varie beaucoup : assez large au début avant de se réduire assez rapidement pour retrouver ensuite une largeur semblable à celle du départ jusqu'au dernier tiers où la route se réduit à nouveau avant de s'élargir dans les derniers hectomètres. L'approche se fait par une route assez large jusqu'à un virage à 180° suivi de quelques légères courbes qui nous emmèneront à l'entrée du secteur. Probablement le secteur qui demandera le plus de travail, le premier quart étant plus caillouteux que les secteurs précédents mais ça s'améliore ensuite même si quelques cailloux refont leur apparition de temps en temps. Il y aura éventuellement un peu de bitume à rajouter à la sortie du secteur si on veut élargir un peu la route (qui n'est pas minuscule non plus).
Image
Image

Sainte-Cécile (bleu foncé) : 2000m
Voir plus haut :mrgreen:

Chemin du Golf (bleu clair) : 600m
Secteur court qui comporte deux virages à angle droit suivi d'une courbe pour terminer. Secteur moyennement large et qui se réduit dans la dernière partie. L'approche se fait par une longue droite de plus de 2km avant deux virages à quasi angles droit puis un rond point qui précède l'entrée du secteur. Il y a deux/trois petits nids de poule sur la partie bitumée avant le début du secteur donc ça peut demander un peu de travail mais le secteur a l'air globalement praticable.
Image
Image
Image

Mante (bleu clair) : 1100m
Voir plus haut (à ceci près qu'on l'empruntera dans le sens inverse du premier passage). L'approche dans ce sens se fait par une rue assez longue en centre ville suivie d'un rond point puis de 200-300m sur une route assez large d'où on ira chercher une petite route sur la gauche qui nous amènera au début du secteur.

La Robine (bleu clair) : 800m
Secteur avec quelques courbes au début et un virage à angle droit dans la dernière partie. Secteur assez étroit dans la dernière partie. L'approche se fait par une longue ligne droite qui s'enchaine avec un rond point et trois virages à angles droit dans le kilomètre précédent l'entrée du secteur. On retrouve un secteur assez propre dans l'ensemble.
Image
Image
Image

La Joncasse (bleu clair) : 700m
Secteur qui s'enchaine quasiment directement avec le secteur précédent (à peine 100m de route entre les deux) et en quasi ligne droite. Secteur dans la lignée du précédent niveau largeur de route. L'approche se fait donc par une courbe de 100m qui débouche sur un virage à angle droit où se situe l'entrée du secteur. Quelques cailloux au début mais ça semble être globalement praticable. Par contre les vingt/trente mètres qui précèdent le retour sur la route semblent en assez mauvais état.

Image

Image

Image

Chemin de Matemalle (bleu clair) : 1100m
Secteur avec quelques légères courbes et assez étroit notamment dans la première partie. L'approche se fait par une grande avenue en centre ville puis une chicane qui donne sur une rue avec quelques courbes et qui va en s'élargissant avant de trouver une nouveau virage à angle droit qui précède l'entrée de la partie goudronnée du secteur. Cette partie goudronnée aura peut être besoin d'être refaite par endroit mais ça semble praticable dans l'ensemble.
Image
Image
Image
Tourisme
Montpellier

Image

Sète

Image

__________________

16ème étape : Béziers - Les Monts d'Olmes (297km, 3486m D+, Moyenne Montagne)
Image
Image
Après une journée de repos bien méritée, le peloton continue de découvrir le quotidien des coureurs des Tours d'une autre époque avec une étape ultra-marathon en direction de la station des Monts d'Olmes qui sera le théâtre de la troisième arrivée au sommet. 297km au programme avec une grosse centaine de km complètement exposés au vent avant de rentrer dans les terres à Argelès-sur-Mer. La suite sera une succession de bosses peu pentues et de faux plats pour rejoindre la double ascension finale qui comporte des portions plus difficiles que la moyenne ne semble l'indiquer : Montségur se raidit sensiblement dans les quatre dernières bornes et les Monts d'Olmes sont très irréguliers. Une étape qui pourrait s'avérer surprenante car on aura déjà parcouru 270km avant d'attaquer les deux derniers cols.

NB : ce serait l'étape la plus longue du Tour depuis les 301 km de la 5ème étape du Tour 1990 entre Avranches et Rouen. Et l'étape de montagne la plus longue d'après guerre (depuis le Tour 1947 donc) :mrgreen:
Les cols et côtes
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Tourisme
Béziers

Image

Les Monts d'Olmes

Image

__________________

17ème étape : Tarascon-sur-Ariège - Goulier Neige (115km, 3605m D+, Haute Montagne)
Image
Image
Changement radical pour les coureurs avec une étape sprint qui succède à l'étape marathon de la veille. Le peu difficile Col de Port devrait lancer la bataille pour prendre l'échappée et ça pourrai éventuellement bagarrer dans les faux plats du Col de Saraillé si la "bonne" n'est pas encore partie. On sera très vite au pied de l'enchainement final avec quatre ascensions en 50 kilomètres : Latrape servira de hors d’œuvre avant l'exigeant Col d'Agnès qui nous mènera au sprint bonifications avant de monter la fin du Port de Lers. Il restera ensuite dix bornes de descente puis la difficile montée vers la Station de Goulier Neige qui sera la dernière arrivée au sommet.
Les cols et côtes
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Tourisme
Tarascon-sur-Ariège

Image

Goulier Neige

Image

__________________

18ème étape : Saint-Girons - Saint-Gaudens (149km, 2447m D+, Vallonnée)
Image
Image
Ce sera la dernière opportunité pour les sprinteurs avant les Champs mais il faudra encore une fois s’accommoder des difficultés rencontrer tout au long du parcours. L'étape est assez courte et les baroudeurs auront un vrai coup à jouer d'autant plus que le peloton attendra peut être le passage du Col des Ares pour s'assurer que les sprinteurs sont passés correctement. Ce qui fait environ 80km pour reprendre les échappés et avec la fatigue accumulée en fin de troisième semaine, c'est loin d'être fait pour les grosses cuisses qui voudraient lever les bras à Saint-Gaudens.
Les cols et côtes
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Tourisme
Saint-Girons

Image

Saint-Gaudens

Image

__________________

19ème étape : Montréjeau - Sainte-Marie-de-Campan (134km, 4175m D+, Haute Montagne)
Image
Image
L'étape de la dernière chance avec des cols qui s'enchainent non stop pendant 120km à commencer par le Port de Balès d'entrée puis Haut Balestas, Val Louron-Azet et la Hourquette d'Ancizan comme dernière grosse difficulté avant de plonger vers un des lieux historiques du Tour, Sainte-Marie-de-Campan.
Les cols et côtes
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Tourisme
Montréjeau

Image

Sainte-Marie-de-Campan

Image

__________________

20ème étape : Lourdes - Lourdes (163km, 4028m D+, Moyenne Montagne)
Image
Image
L'étape de la dernière chance c'était celle de la veille mais celle du miracle c'est peut être celle ci. En tout cas, ça devrait permettre aux journalistes de s'en donner à cœur joie surtout si le général n'est pas joué. Une fois n'est pas coutume, c'est un circuit à parcourir à trois reprises qui attendra les coureurs pour cette étape tracée autour de Lourdes. L'étape ne paie pas de mines mais l'air de rien on retrouve quand même quelques pourcentages sympathiques sur chacun des ascensions et il y a peu de répit entre les différentes montées. Si on rajoute le fait qu'on est souvent sur des petites routes, il y a de quoi faire pour que ça arrive de manière éparpillée au moment de grimper le dernier raidard qui mène à la ligne d'arrivée.
Les cols et côtes
Image
Image
Image
Image
Image
Tourisme
Lourdes

Image

__________________

21ème étape : Sainte-Geneviève-des-Bois - Paris Champs-Elysées (140km, 1375m D+, Plaine)
Image
Image
La traditionnelle étape de clôture du Tour s'élancera comme en 1995 de Sainte-Geneviève-des-Bois qui abrite le plus important cimetière russe (hors Russie) où est notamment enterré Rudolf Noureev. La traversée de la Vallée de Chevreuse fera emprunter au peloton quelques côtes pour permettre une légère bataille si le classement du maillot à pois est extrêmement serré.
Les cols et côtes
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Tourisme
Sainte-Geneviève-des-Bois

Image

La tombe de Rudolf Noureev au Cimetière Russe

Image

Paris Champs-Elysées

Image

Image
Modifié en dernier par CaramelMou le 24 Déc 2018, 07:49, modifié 20 fois.

Avatar de l’utilisateur
CaramelMou
Chasseur de prime
 
Messages: 256

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar Paul-henri » 10 Nov 2018, 19:33

Je vois que je n'apparais pas dans le topic Palmarès du Labo et que cette année, personne n'a pris soin de rappeler le palmarès des concours TdF. Wings, peux-tu me confirmer mon statut de vétéran en vertu du plébiscite de mon parcours du Tour 2015 ? :noel:

Avatar de l’utilisateur
Paul-henri
Junior
 
Messages: 1048
Localisation: Derrière son comptoir

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar Wings » 10 Nov 2018, 19:33

Malo.tls a écrit:Mon premier concours étant celui du Tour il y a 1 ans, je suis dans quel catégorie ?

Espoirs

Paul-henri a écrit:Je vois que je n'apparais pas dans le topic Palmarès du Labo et que cette année, personne n'a pris soin de rappeler le palmarès des concours TdF. Wings, peux-tu me confirmer mon statut de vétéran en vertu du plébiscite de mon parcours du Tour 2015 ? :noel:


Je te confirme vétéran :ok:

Avatar de l’utilisateur
Wings
Directeur sportif
 
Messages: 28120
Localisation: Au Nord du Mur (d'Hadrien)

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar Paul-henri » 10 Nov 2018, 19:35

Wings a écrit:
Paul-henri a écrit:Je vois que je n'apparais pas dans le topic Palmarès du Labo et que cette année, personne n'a pris soin de rappeler le palmarès des concours TdF. Wings, peux-tu me confirmer mon statut de vétéran en vertu du plébiscite de mon parcours du Tour 2015 ? :noel:


Je te confirme vétéran :ok:

Merci. 8) Préparez-vous !

Avatar de l’utilisateur
Paul-henri
Junior
 
Messages: 1048
Localisation: Derrière son comptoir

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar Klira » 10 Nov 2018, 19:43

Cote d'azur, Cévennes, Espagne, Pays-Basque, Centre, Suisse, Savoie(s), Isère.
Modifié en dernier par Klira le 10 Nov 2018, 19:51, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Klira
Jersey rojo
 
Messages: 7977
Localisation: Maoww

Re: [Concours] Tour de France 2020

Messagepar Svam » 10 Nov 2018, 19:44

Native a écrit:
Bad_Neos a écrit:...


C'est sérieux là ? :lol:
8 étapes de montagnes sur la première semaine, pas mal. :lol: :lol:


Je vois surtout 18 étapes de montagnes sur 18 :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Svam
Contrôleur UCI
 
Messages: 23481
Localisation: Entre Vercors, Chartreuse & Belledonne


2187 messages
Retourner vers Le laboratoire à parcours

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : ElRojo, Malo.tls, ZeTourmalet et 4 invités