[Créations] Tour de France

Échafaudez ici de grandes théories sur les parcours de courses cyclistes ou proposez les votre, courses réelles ou fictives

Modérateur: Animateurs labo à parcours

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Der neue Radfahrer » 20 Jan 2021, 19:27

Klira a écrit:Un petit TTT court c'est toujours sympathique quand on fait dans l'original. :heureux:


C'était sous-entendu dans qui teste la cohésion d'équipe. :angel

Der neue Radfahrer
Terreur de critérium
 
Messages: 667
Localisation: Deutschland

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Vber » 20 Jan 2021, 19:28

HPRMP a écrit:Merci pour les retours !
J'avais un chrono individuel le premier jour, je vais plutôt mettre celui-ci par équipe
C'est 8,7 km dont une montée finale de 2,3 km à 4,4 %, vous en pensez quoi ?
Je sais que ça ne fera pas de gros écarts mais j'aimerais avoir un chrono par équipes ...


Pourquoi ne rallonges tu pas tout simplement ce chrono qui devait être un ITT? En gardant ton final.

Vber
Cyclo du dimanche
 
Messages: 84

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar HPRMP » 20 Jan 2021, 21:26

Merci pour les commentaires ! Il faudrait quelle distance pour que ça devienne intéressant d'en faire un chrono par équipe ?

HPRMP
Marlou
 
Messages: 33

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Allwatcher » 21 Jan 2021, 11:50

HPRMP a écrit:Merci pour les commentaires ! Il faudrait quelle distance pour que ça devienne intéressant d'en faire un chrono par équipe ?

Si par "intéressant" tu entends "créer des écarts", je dirais une petite trentaine ;)

Avatar de l’utilisateur
Allwatcher
Directeur sportif
 
Messages: 1186
Localisation: Le Gruppetto En Course

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Adramelech » 21 Jan 2021, 12:03

Un TTT court peut être interessant si on rajoute une petite touche de WTF :mrgreen:

L'affichage du tweet est bloqué par votre navigateur.
Voir le tweet de @chrisfroome sur Twitter

Avatar de l’utilisateur
Adramelech
Maglia rosa
 
Messages: 8681
Localisation: Intermarché-Wanty-Gobert

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Kreuziger » 21 Jan 2021, 14:50

C'était surréaliste ça, complétement honteux :lol:

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Maillot jaune
 
Messages: 11600
Localisation: Saoumfa du topic Musique

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar HPRMP » 26 Jan 2021, 00:21

Tour au départ de Trèves-Trier (Allemagne), qui accueillera la Grande Boucle pour la première fois. Particularités : 100 km de chrono (individuel et par équipe cumulés) ; longues étapes en première semaine (6 étapes de plus de 180 km d'affilée, quatre étapes de plus de 215 km dont trois d'affilée) pour aller chercher les Pyrénées le samedi ; transferts limités à 1 h 30 sauf pour les chronos, le repos et Paris ; peu de sprints prévus (j'en compte 4, plus un possible selon l'échappée et deux étapes avec des côtes de 4ème catégorie dans le final) ; dénivelé positif limité (environ) à 5000 m.

Désolé pour la forme approximative, je ne maîtrise pas les aspects techniques :oops:

Étape 1 : Trier - Trier-Universität (TTT). Un chrono par équipes pour lancer le Tour. 29.1 km, 247 m de D+.
Contre-la-montre par équipe au coeur de la plus vieille ville allemande, relativement plat jusqu'à la montée finale, mais rien de terrible (2.3 km à 4.5 %).


Image


Étape 2 : Trier - Huy (Vallonnée). Mini-Doyenne tracée entre Allemagne, Luxembourg et Belgique. 217.18 km (+13.92 km de fictif), 2929 m de D+, 7 3C et 5 4C.
Après un départ réel donné à la frontière luxembourgeoise, les coureurs auront à gravir 12 ascensions de 3ème ou 4ème catégorie, parmi lesquelles certaines montées emblématiques de Liège-Bastogne-Liège. Après quelques côtes au Luxembourg pour se mettre en jambe, les coureurs graviront les côtes de Wanne et de la Haute Levée, puis le col du Maquisard, avant le sprint intermédiaire tracé à Spa. Viendront ensuite le col du Maquisard, les côtes de la Redoute et de la Roche aux Faucons. Après celle-ci, les coureurs rejoindront Huy par des petites routes et deux côtes de quatrième catégorie, avant l'arrivée au sommet du Mur. A noter l'attribution de bonifications au sommet de l'avant-dernière difficulté, la côte d'Amay (2.8 km à 4.1 %), à 12 km de l'arrivée.

Image


Étape 3 : Mons - Cambrai (Plaine - Pavée). Après une étape ardennaise, une étape de pavés. 180.96 km (+ 10.2 de fictif), 600 m de D+, 37.84 km pavés.
Après 35 km de mise en route jusqu'au sprint situé à Tournai, le peloton entrera en France et débutera directement par Camphin en Pévèle et le Carrefour de l'Arbre. Au total, 19 secteurs pavés sont répertoriés, pour un total de 38 km sur une étape de 181 km, dont Mons en Pévèle, la Trouée d'Aremberg, le secteur d'Hornaing à Wandignies-John Degenkolb, Quiévy ... La plupart de ces secteurs seront traversés "à contresens" par rapport à l'Enfer du Nord.


Image


Étape 4 : Cambrai - Les Andelys (Plaine). Une des rares étapes prévues pour les sprinteurs. 195.05 km (+ 7.91 de fictif), 1030 m de D+, 2 4C.
Les coureurs traverseront tous les départements des Hauts de France avant une arrivée inédite aux Andelys, en contrebas de Château Gaillard. Deux côtes de quatrième catégorie après le sprint à Beauvais, chez Arnaud Démarre, mais le sommet de la seconde est à plus de 55 km de l'arrivée.


Image


Étape 5 : Dreux - Tours (Plaine). Rien à signaler pendant 160 km, puis le final de Paris-Tours. 213.83 km (+ 7.5 de fictif), 1046 m de D+, 3 4C, 9.84 km de chemins non-goudronnés.
Après une première partie soporifique jusqu'à Château Renault, où seul le sprint de Vendôme et la bascule devraient perturber la sieste de ce mercredi après-midi, la course devrait s'emballer au moment où le parcours rejoint celui de Paris-Tours. Aux 9 chemins de vigne répertoriés, pour près de 10 km non-goudronnés dans les 50 derniers kilomètres, s'ajouteront en effet plusieurs côtes, dont trois répertoriées. Au sommet de la dernière montée, non-classée, la côte de Rochecorbon, à 7 km de l'arrivée, seront distribuées des bonifications, avant la descente sur Tours et l'arrivée au bord de la Loire, sur l'avenue Proudhon.


Image


Étape 6 : Poitiers - Tulle (Vallonnée). La plus longue étape de ce Tour, avec un final pour puncheurs. 232.23 km (+ 18.57 de fictif), 2907 m de D+, 3 2C, 1 3C et 3 4C.
Après un long défilé au départ de la capitale du Poitou, le peloton partira vers le sud-est, le Limousin et Bellac, où est tracé le sprint intermédiaire. Après quelques petites côtes de quatrième catégorie, le Col de la Croix du Pey et le Suc au May pourraient faire un premier tri parmi les coureurs. Après une longue descente vers la Corrèze, le peloton, ou ce qu'il en restera, arrivera au pied de la Côte de la Croix du Tilleul (1.9 Km à 9.6%), classée en 2ème catégorie. Au sommet de celle-ci, situé à 9 km de l'arrivée, seront décernées des bonifications, avant la descente dans Tulle et l'arrivée au sommet du Mur de Monteil (2.2 Km à 8.9%).


Image


Étape 7 : Rocamadour - Aire/l'Adour (Plaine). Étape mal-plate mais qui ne devrait pas échapper aux sprinteurs. 228.44 km (+ 6.18 de fictif), 1741 m de D+, 5 4C.
Après un départ inédit et accidenté de Rocamadour, le peloton rejoindra la vallée du Lot jusqu'à Villeneuve, où est tracé le sprint. Après le passage de la Garonne, il restera aux coureurs quatre-vingts kilomètres en successions de faux-plats jusqu'à l'arrivée, elle aussi inédite.


ImageL'information invisible, c'est la Côte de Saint Projet (4ème catégorie, 331 m, 4.9 Km à 2.8%, Km 19.5).


Étape 8 : Oloron Sainte Marie - Sainte Marie de Campan (Montagne). Première vraie occasion pour les grimpeurs. 142.3 km (+ 8.28 de fictif), 4741 m de D+, 2 HC, 1 1C, 2 2C, 1 3C et 2 4C.
Après une côte de quatrième catégorie pour lancer les hostilités (et peut-être une échappée), les coureurs grimperont le col de Marie Blanque, puis le col d'Aubisque. Ils en descendront par le col des Bordères, avant de rejoindre Pierrefitte Nestalas et le sprint intermédiaire. Après celui-ci, les coureurs enchaîneront trois côtes de difficulté croissante, avec notamment les côtes de Chèze (2 km à 8 %) et de Sazos (2.2 km à 9.8%), avant l'ascension du col du Tourmalet, au sommet duquel seront décernées des bonifications, et la descente de 20 km vers Sainte Marie de Campan.
Des passages par la Hourcière, le Soudet et/ou Viscos avaient été envisagés, mais n'ont pas été gardés pour ne pas trop allonger l'étape après les longues journées précédentes.


Image
La côte du Gave de Pau est une 4ème catégorie.


Étape 9 : Sainte Marie de Campan - Hospice de France (Montagne). Étape courte entre deux villes-étapes inédites. 91.1 km (+ 6.95 de ficitif), 3200 m de D+, 3 1C, 2 2C et 1 4C.
Après un col d'Aspin dont le début sera effectué au cours du défilé, les coureurs enchaîneront les côtes de Lançon (4.9 km à 7.9%) et de Grailhen (2 km à 6.1%), avant le sprint intermédiaire de Saint Lary Soulan. Les coureurs grimperont ensuite les cols de Val-Louron-Azet et de Peyresourde, avant la descente vers Bagnères de Luchon et l'ascension finale inédite vers l'Hospice de France (9.6 km à 7.3%), à la veille d'une journée de repos bien méritée.
Le départ avait initialement prévu par la Hourquette d'Ancizan, toujours depuis Sainte Marie et Payolle, mais le col d'Aspin, permettant d'emprunter deux côtes avant le sprint, a été préféré. Un passage à Peyragudes, également envisagé, ne fut pas conservé. Il était également prévu d'emprunter le Port de Balès depuis Mauléon Barousse, en descendant la vallé après Bagnères, mais cela ne collait pas à la volonté d'une étape courte et avec peu de plat. Enfin, une étape différente à partir de Peyresourde, avec le Port de Balès, les cols de Menté et du Portet d'Aspet avant l'arrivée à Saint Lary, voire une prolongation vers Péguère, fut proposée, mais ces versions ne furent pas retenues.


Image


REPOS : Port la Nouvelle - Aude

Étape 10 : Port la Nouvelle - Narbonne (ITT). Un chrono individuel sans grande difficulté pour une reprise en douceur. 35.24 km, 142 m de D+.
Après un départ (presque) au bord de la mer, chaque coureur traversera ensuite Sigean et Portel des Corbières, avant de longer l'Étang de Bages et d'arriver à Narbonne, près du palais des Archevêques. Le vent pourrait jouer des tours aux coureurs.


Image


Étape 11 : Narbonne - Alès (Plaine). Retour d'une étape pour sprinteurs. 174.66 km (+ 7.46 de fictif), 1075 m de D+, 2 4C.
Après un départ donné à Narbonne, le peloton traversera l'Hérault, où se trouvent les deux ascensions répertoriées, toutes deux en quatrième catégorie, et le sprint intermédiaire de Viols le Fort. La dernière difficulté, la côte de Januq, se trouve à plus de 50 kilomètres de l'arrivée, et ne devrait donc pas avoir d'influence sur une arrivée promise aux sprinteurs.
Oui, le passage à Viols le Fort, c'est juste pour la blague.


Image


Étape 12 : Alès - Aubenas (Valllonée). Une étape taillée pour des baroudeurs costauds. 187.86 km, 4550 m de D+, 1 1C, 4 2C, 2 3C et 2 4C.
La première ascension a lieu dès le départ réel, et peut permettre le départ d'une belle échappée : si ce n'est pas le cas, les deux côtes suivantes, toutes deux classées en deuxième catégorie, devraient pouvoir servir de rampe de lancement pour des spécialistes des échappées ou des coureurs distancés au général. On pourrait également y trouver des sprinteurs intéressés par le sprint intermédiaire de Villefort, mais il leur faudra pour cela passer le col du Pré de la Dame, classé en première catégorie et long de 16.3 km à 6.5% de moyenne. Après ce sprint arriveront les cols du Mas de l'Ayre (4ème catégorie), de la Croix Blanche et de la Croix de Millet, tous deux classés en deuxième catégorie. Enfin, la côte de Montferrou (3.8 km à 6.2%), classée en troisième catégorie, dont le sommet n'est qu'à dix kilomètres de l'arrivée, pourrait servir de tremplin avant la descente vers Aubenas.
L'étape avait d'abord été tracée par Bessèges et Sénéchas plutôt que par Duisses, mais cette idée fut abandonnée. De même, l'arrivée devait initialement être au sommet d'une petite côte (2.2 km à 4.4%). Vu sa position entre deux étapes plutôt de plaine, cette étape pourrait intéresser les leaders, mais les pentes des dernières difficultés sont peu propices aux écarts. C'est d'ailleurs pour ne pas trop intéresser les leaders qu'il n'y a pas de bonifications.


Image


Étape 13 : Orange - Digne les Bains (Plaine). Une étape pour les sprinteurs ... ou pour les audacieux ? 196.56 km (+ 6.95 de fictif), 2381 m de D+, 1 2C et 5 4C.
Départ d'Orange pour la première fois depuis 1974, pour une étape de transition avant les Alpes. Après une visite de politesse au(x) pied(s) du Ventoux, le peloton gravira le col de Murs, classé en 2ème catégorie, long de 10.6 km à 4.3% : placé à plus de 100 kilomètres de l'arrivée, il n'aura pas forcément d'impact sur la course, sauf ci certaines équipes veulent durcir la course. Après cette ascension, les coureurs arriveront à Apt, où est tracé le sprint intermédiaire, puis à Manosque après le col de Montfuron, classé en 4ème catégorie. Le sommet de la dernière difficulté, le col de l'Orme (2.4 km à 5.3%), n'est qu'à 8.5 km de l'arrivée : de quoi donner des idées aux attaquants ? Sauf si les équipes de sprinteurs décident de cadenasser la course ...


Image


Étape 14 : Barcelonnette - Route de la Bonette (Montagne). La plus haute arrivée de l'histoire du Tour. 156.07 km (+ 2.84 de ficitf), 5037 m de D+, 1 HC, 2 1C et 1 4C.
Un gros morceau avec cette première étape du triptyque alpin. Dès le départ réel, le peloton devra gravir à froid le col de la Cayolle (26.8 km à 4.4%), classé en 1ère catégorie. Après la descente jusqu'à Guillaumes, où est tracé le sprint intermédiaire, les coureront monteront à la station de Valberg, puis au col de la Couillole, avant la descente à Saint Sauveur/Tinée. Après 25 kilomètres de faux-plat montant jusqu'à Saint Étienne de Tinée débutera l'ascension répertoriée du col de la Bonnette, longue de 24.8 km à 6.6%, avec deux derniers kilomètres à plus de 10%, et classée Hors Catégorie, jusqu'à la route du col de la Cime de la Bonnette, à 2802 m, où un grimpeur ira décrocher une victoire de prestige.
Un passage par Allos et le Col des Champs était initialement prévu, mais la Cayolle, plus directe, a été choisie. L'arrivée au sommet à plus de 2800 m répond en partie à un défi que je m'étais fixé : faire rentrer ce Tour dans l'histoire.


Image


Étape 15 : Barcelonnette - Saint Michel de Maurienne (Montagne). Du grand classique avant le repos. 163.51 km (+ 8.30 de fictif), 4234 m de D+, 2 HC, 1 1C et 1 4C.
Pour cette étape, similaire à celle remportée par Nairo Quintana en 2019, le peloton repartira de Barcelonnette, comme la veille, mais cette fois-ci en direction du nord. Le col de Vars se présentera rapidement aux coureurs, avant le col d'Izoard et le sprint intermédiaire situé à Briançon. Ce sera ensuite le col du Galibier, par le col du Lautaret : si certains veulent creuser des écarts, il faudra attaquer dès ce moment, car le reste de l'étape ne sera que de la descente jusqu'à Saint Michel de Maurienne, à l'exception de la courte ascension du col du Télégraphe (4.5 km à 3.2 %), classée en 4ème catégorie mais qui décernera toutefois des bonifications à 12 km de l'arrivée.
Le départ avait été prévu plus haut, notamment à La Condamine Châtelard, mais le fait de rester à Barcelonette est plus pratique. Afin de ne pas être exactement comme l'étape Embrun - Valloire de 2019, le Télégraphe, et surtout sa longue descente, ont été ajoutés.


Image


REPOS : Saint Michel de Maurienne - Savoie

Étape 16 : Saint Michel de Maurienne - La Plagne (Montagne). Une reprise musclée après la seconde journée de repos. 135.21 km (+13.53 de fictif), 4806 m de D+, 2 HC, 1 1C, 1 2C et 2 4C.
Après quelques kilomètres de vallée pour se remettre en route, le col de la Madeleine se dressera devant le peloton. Après cette ascension, la descente vers la Tarentaise et le sprint intermédiaire de Moûtiers, les coureurs aborderont le col de Notre Dame du Pré, puis la côte de Mâcot, qui n'est en fait que les premiers hectomètres de la montée vers La Plagne. Après la côte de Bellentre (montée alternative de la côte des Chapelles), longue de 7.6 km à 6.5%, classée en 2ème catégorie et dont le sommet décerne des bonifications, les coureurs redescendront vers Aime et affronteront enfin la montée vers la station de La Plagne, privée de Tour depuis 2002. Cette ascension, longue de 18 km à 7.3%, sera la dernière ascension Hors Catégorie de ce Tour.
Cette étape était initialement pensée comme une course de côte assumée, en passant par Albertville, Notre Dame du Pré et en reprenant la vallée de l'Isère entre Bellentre et Aime. Elle fut cependant remodelée pour pouvoir plus sanctionner un éventuel jour sans d'un leader, mais elle aurait pu être plus dure, en passant par la Croix de Fer et/ou par le Mollard avant la Madeleine, ou par Montvernier et le Col du Chaussy ; un passage par Peisey Nancroix et les Arcs, puis la côte des Chapelles "classique" plutôt que par Bellentre fut également imaginé.


Image


Étape 17 : Ugine - Pontarlier (Plaine). Pour les sprinteurs costauds ... ou une bonne échappée ? 182.63 km (+ 10.48 de fictif), 2084 m de D+, 1 2C et 6 4C.
Après un triptyque alpin conséquent, le peloton quittera la Savoie et les Alpes, au cours d'une étape qu'on pourrait surnommer d'"étape des lacs". Dans un premier temps, après un dépaer inédit d'Ugine, les coureurs longeront le lac d'Annecy, avant de traverser la préfecture haut-savoyarde vers la Suisse, le Lac Léman et Genève, où se trouve le sprint intermédiaire, au bord du lac. Après avoir longé celui-ci, en traversant notamment Nyon, les coureurs verront la route s'incliner avec un enchaînement de côtes de quatrième catégorie culminant avec le col du Mollendruz (10.1 km à 5.1%), classé en 2ème catégorie. Certaines équipes pourraient vouloir durcir la course à ce moment-là, mais ce relief pourrait également voir une échappée s'envolée vers la victoire d'étape. Après ces montées, les coureurs redescendront vers Vallorbe, repasseront la frontière française et graviront le col de Jougne, dernière difficulté répertoriée du jour, classé en 4ème catégorie, à 25 km de l'arrivée. Après la descente par Métabief, les coureurs longeront le lac de Saint Point, avant une arrivée promise aux meilleurs sprinteurs, du peloton ou de l'échappée ...
L'étape était prévue pour s'achever à Besançon, mais cela aurait rallongé l'étape de plus de 80 kilomètres ! Le parcours entre Annecy et Besançon aurait cependant pu passer par Bellegarde/Valserine, Gex, le Col de la Faucille, Les Rousses et Morez.


Image


Étape 18 : Porrentruy - Belfort (ITT). Un dernier chrono international arrivant au pied de la citadelle. 35.67 km, 165 m de D+.
Pour cet ultime contre-la-montre, les coureurs quitteront Porrentruy pour Belfort, permettant aux meilleurs rouleurs de se distinguer une dernière fois.


Image


Étape 19 : Belfort - Bourbonne les Bains (Plaine). Une antépénultième étape pour sprinteurs ... ou pas ?
207.27 km (dont 5.72 de fictif), 1482 m de D+, 5 4C.
Après le départ de Belfort, les coureurs traverseront la Haute Saône, en traversant les deux chefs-lieux d'arrondissements, Lure et Vesoul, et Gray, où est tracé le sprint intermédiaire. Après avoir traversé Champlitte, les coureurs entreront en Haute-Marne, où, après avoir traversé Fayl Billot, ils graviront trois côtes de quatrième catégorie : la côte de Laferté/Amance (1.6 km à 5.8%), celle de Varennes/Amance (2.5 km à 4.9%), et la côte de Coiffy le Haut (4 km à 3.6%), où les audacieux pourraient tenter leur chance, le sommet n'étant qu'à six kilomètres de la ligne d'arrivée, à moins que les équipes de sprinteurs ne tentent de cadenasser la course dans le final, pour une victoire dans la cité thermale haut-marnaise, qui accueillera la Grande Boucle pour la première fois.
Cette étape devait initialement se terminer à Luxeuil les Bains, en reliant directement Vesoul à Fayl Billot, Laferté/Amance à Bourbonne les Bains, et en suivant ensuite la D 417.


Image


Étape 20 : Luxeuil les Bains - Sélestat (Montagne). Une avant-dernière étape vosgienne, pour tenter sa chance une dernière fois ? 211.48 km (+ 20.2 de fictif), 4692 m de D+, 2 1C, 3 2C et 3 3C.
Après le départ réel à Mélisey, chez Thibaut Pinot, les coureurs s'attaqueront au cours de cette étape aux Vosges, avec le col des Croix, qui précède le sprint intermédiaire du Thillot, puis le Ballon d'Alsace, le col du Hunsdruck, le Grand Ballon, le Petit Ballon, le col du Wettstein, le col de Fréland et enfin le col du Schaentzel, variante de la côte du Haut Koenigsbourg, au sommet duquel sont distribuées les dernières bonifications de ce Tour de France. Au total, huit ascensions : trois de troisième catégorie, trois de deuxième catégorie et deux de première catégorie.
Le départ était initialement prévu à Mélisey, mais le changement de parcours de l'étape précédente a changé les plans. Le début d'étape pourrait être durci en passant par le col de la Chevestraye, Plancher les Mines et le col des Chevrères, pour rejoindre le tracé actuel à Servance. L'ascension du Grand Ballon n'est pas celle prévue initialement : après le col du Hunsdruck, l'étape repartait vers Thann, puis Cernay, et montait au Grand Ballon par les cols du Silberloch et du Freundstein.


Image


Étape 21 : Paris-Notre Dame - Paris-Champs Élysées (Plaine). La parade, comme d'habitude. 73.47 km, 423 m de D+.
Pas de défilé pour cette dernière étape : celle-ci n'en est-elle pas un elle-même ? Après un départ au pied de la cathédrale Notre Dame, les coureurs déambuleront dans la capitale pendant 18 km, longeant les Jardins des Plantes et du Luxembourg, les Invalides, traversant le Champ de Mars, longeant la Tour Eiffel, traversant le Pont Neuf et la Cour Carrée, et rejoignant ensuite le circuit classique des Champs Élysées, avec huit tours de circuit avant la ligne d'arrivée.
Cette étape était initialement prévue comme uniquement composée de tours du circuit des Champs Élysées, mais un circuit "touristique" a été ajouté avant celui-ci. Plus de tours de circuits peuvent être ajoutés si besoin.


Image


Ce Tour est long de 3289.82 km, et de 3449.23 km en incluant les départs fictifs. Il contient un contre-la-montre par équipes, deux contre-la-montre individuels, neufs étapes de plaine dont une pavée et une comprenant des chemins non-goudronnés, trois étapes vallonnées et six étapes de montagne ; on y trouve 45 ascensions de 4ème catégorie, 14 de 3ème catégorie, 17 de 2ème catégorie, 11 de 1ère carégorie et 7 Hors catégorie. Six étapes arrivent au sommet (trois étapes de montagne, deux étapes vallonnées et le contre-la-montre par équipes), et huit distribuent des bonifications : quatre étapes de montagne, les trois étapes vallonnées et une étape de plaine. Parmi les trente-deux villes-étapes, treize sont inédites : Trier/Trèves, Les Andelys, Rocamadour, Aire/l'Adour, Sainte Marie de Campan, l'Hospice de France, Port la Nouvelle, la Route de la Bonette, Saint Michel de Maurienne, Ugine, Bourbonne les Bains, Luxeuil les Bains et Sélestat.

HPRMP
Marlou
 
Messages: 33

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar HPRMP » 28 Jan 2021, 20:17

Selon vous c'est possible un Tour sans chrono individuel ? Sur un projet j'ai un chrono par équipe de 35 bornes en 1ere étape et j'hésite à ne plus mettre de chrono après ça

HPRMP
Marlou
 
Messages: 33

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Alessiocortez » 28 Jan 2021, 22:30

Je vais faire une petite critique de ton parcours :
E1 : TTT initial d'une longueur tout à fait acceptable , je valide
E2 : Arrivée à Huy classique , pour puncheurs , les côtes de LBL en milieu d'étape seront probablement escamotées , d'autant plus que la transi permet de récupérer , une côte comme celle de Cherave ou d'Ereffe aurait pas été de refus
E3 : Les secteurs sont complètement invraisemblables : envoyer un peloton presque au complet dans le CDA c'est du suicide , la Trouée pareil c'est absurde sur un Tour . Et puis cette transition de 30km qui gâche tout , il aurait été plus intéressant de dégraisser la première partie et de mettre des secteurs autour de Saulzoir , Briastres etc.
E4 : Plat RAS
E5 : Encore un final très dur , soit , mais je sais pas si tous les secteurs passent
E6 : Nouvelle étape pour puncheurs , ç'aurait été plus intéressant d'arriver en bas , après une arrivée dans le même style à Huy , mais sinon l'enchainement est pas mal
E7 : Plat RAS classique
E8 : Étape bien tracée pour une ouverture de massif , je valide , même si j'aurais préféré une CC à Hautacam après l'Aubisque
E9 : L'enchaînement est intéressant , mais encore une fois de meilleures options auraient pu être envisagées : finir aux Agudes après une petite redescente , ou alors enchainer Bales et Hospice , plus prompt à faire la selection et permettre de sortir de plus loin , surtout pour une sortie de massif .
E10 : Chrono après le repos avec une distance tout à fait convenable , rien à redire
E11 : Étape de plaine bien placée
E12 : Pour baroudeurs , mais étape bien construite , c'est pas mal du tout
E13 : Très indécis , le match entre les sprinteurs et les puncheurs promet , donc c'est positif
E14 : Finir à la Bonnette je suis beaucoup moins fan . Quitte à finir au sommet , autant aller à Isola 2000 en CC , où alors de faire des tremplins Bonnette-Auron ou Lombarde-Sant'Anna di Vinadio . J'aime beaucoup en revanche le départ avec la Cayolle à froid , la baston pour l'échapper peut vraiment donner du spectacle .
E15 : Enchainement classique et efficace , une très bonne étape de milieu de massif , je valide
E16 : L'idée du repos en milieu de massif est plutôt intéressante , mais l'arrivée à la Plagne brime trop les offensives selon moi , tant elle est dure pour une dernière étape de montagne. Une arrivée à Bourg Saint Maurice avec un decrescendo aurait probablement été une meilleure solution .
E17 : Bonne étape que celle de Pontarlier , indécise et pouvant mener à une belle lutte entre baroudeurs et sprinteurs costauds
E18 : Je suis pas fan des chronos après la montagne ( mais ça c'est mon avis personnel , je sais que d'autres trouvent ça intéressant ) . Quant à l'agencement , rien à redire le chrono est très bien placé .
E19 : Nouvelle étape très intéressante , je valide de nouveau
E20 : L'idée de l'étape est pas mal , mais les derniers cols sont trop roulant , notamment le Wettstein . Il aurait été peut-être plus intéressant de faire une étape dans l'autre sens , avec Petit Ballon , Platzerwasel , Bramont , Grosse Pierre et arrivée à Gerardmer
E21 : RAS

En résumé : Il y a du bon , du très bon même , mais il manque ces petits choix optimisés qui font un très bon parcours . Attention aux secteurs pavés aussi , ceux de PR sont parfois trop durs pour le Tour . A noter le très bon agencement

Avatar de l’utilisateur
Alessiocortez
Champion national
 
Messages: 5130
Localisation: Dans l'Armée Rouge

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar HPRMP » 28 Jan 2021, 23:30

Alessiocortez a écrit:E2 : Arrivée à Huy classique , pour puncheurs , les côtes de LBL en milieu d'étape seront probablement escamotées* , d'autant plus que la transi permet de récupérer, une côte comme celle de Cherave ou d'Ereffe aurait pas été de refus**

* C'est un peu triste à dire mais elles sont plus là pour user et raconter des histoires de LBL en plateau.
** Raison officielle : l'étape est déjà assez longue (surtout vu la suite), je veux pas me manger une grève.
Vraie raison : je connaissais pas trop ces côtes, j'étais vraiment sur une logique de reprendre LBL et elles m'ont pas sauté aux yeux sur LFR.

Alessiocortez a écrit:E3 : Les secteurs sont complètement invraisemblables : envoyer un peloton presque au complet dans le CDA c'est du suicide , la Trouée pareil c'est absurde sur un Tour . Et puis cette transition de 30km qui gâche tout , il aurait été plus intéressant de dégraisser la première partie et de mettre des secteurs autour de Saulzoir , Briastres etc.

Un peu pareil, je voulais vraiment reprendre des Pavés de Roubaix "pour l'hommage" sans faire plus de recherche ni de réflexion. Pour la fin j'avais d'abord tracé la ligne à Denain mais j'ai voulu éviter d'enchaîner les transferts toute la première semaine, et j'ai voulu passer à Quiévy.

Alessiocortez a écrit:E5 : Encore un final très dur , soit , mais je sais pas si tous les secteurs passent.

Toujours pareil, je voulais reprendre Paris-Tours "à l'identique" (j'ai juste changé l'arrivée pour pas faire une étape et une partie plate après les bonifs trop longues. J'aurais peut-être dû chercher de quoi casser le peloton avant les chemins de vigne.

Alessiocortez a écrit:E9 : L'enchaînement est intéressant , mais encore une fois de meilleures options auraient pu être envisagées : finir aux Agudes après une petite redescente , ou alors enchainer Bales et Hospice , plus prompt à faire la selection et permettre de sortir de plus loin , surtout pour une sortie de massif.

Je voulais quand même une arrivée au sommet dans les Pyrénées. Pour Balès j'ai dit en spoiler que ça faisait une longue transition après Peyresourde et que ça collait pas à ce que je voulais.

Alessiocortez a écrit: E14 : Finir à la Bonnette je suis beaucoup moins fan . Quitte à finir au sommet , autant aller à Isola 2000 en CC , où alors de faire des tremplins Bonnette-Auron ou Lombarde-Sant'Anna di Vinadio . J'aime beaucoup en revanche le départ avec la Cayolle à froid , la baston pour l'échapper peut vraiment donner du spectacle .

Je voulais arriver à la Bonnette "pour l'image" là encore. Mais je dois avouer que je connais très peu les Alpes du Sud (au sud de l'Izoard et d'Agnel en gros) et que d'habitude je n'y passe pas dans mes Tours, donc j'ai plus de mal à y tracer.

Alessiocortez a écrit:E16 : L'idée du repos en milieu de massif est plutôt intéressante , mais l'arrivée à la Plagne brime trop les offensives selon moi , tant elle est dure pour une dernière étape de montagne. Une arrivée à Bourg Saint Maurice avec un decrescendo aurait probablement été une meilleure solution .

Pareil, je voulais arriver à La Plagne et j'avais du mal à tracer une CC assumée, ça me semblait dommage.

Alessiocortez a écrit:E20 : L'idée de l'étape est pas mal , mais les derniers cols sont trop roulant , notamment le Wettstein . Il aurait été peut-être plus intéressant de faire une étape dans l'autre sens , avec Petit Ballon , Platzerwasel , Bramont , Grosse Pierre et arrivée à Gerardmer


C'est ce que je me suis dis en traçant aussi, c'est dommage que la difficulté diminue. Avec un peu de recul je pense que j'aurais pu faire une E 19 genre Belfort-Colmar et faire celle-ci dans l'autre sens, avec une arrivée à St Maurice/Moselle ou à Plancher les Mines, mais pas en altitude, surtout ici où le but de l'étape c'est de pousser une dernière fois à attaquer.

Sinon rien à voir mais j'avais fait une trame aussi avec départ à Trier :
E 1 et 2 + ou - pareil
E 3 pavés mais "dans le sens" de PR, avec arrivée à Courtrai
E 4 et 5 plaine et côte Hts de France - Norandie
E 6 TTT Avranches-Mt St Michel
Repos vendredi
E 7 départ vers Huesca ou Jaca, Somport et Marie Blanque ou Pourtalet, Aubisque, Tourmalet
E 8 Aspin, Peyresourde, Balès, Menté, Porté d'Aspet, arrivée à St Lary
E 9 départ Tarascon/Ariège, contourner Ax par le nord, Pahlières, Envalira, arrivée à Andorre
E 10 ITT plat/descente km
E 11 départ Puigcerda, descente, Prades, Céret, Perthus, Figueras, côte jusque Cerbère, 2/3 côtes 2C, trente bornes de plat, arrivée à Perpignan après 250 km
E 12 sprint à Béziers
E 13 accidentée dans sud des Cévennes vers Alès, arrivée à Bessèges en bas du col de Trélis (3C)
E 14 même genre, arrivée en Ardèche (Aubenas ou Gerbier ou Privas)
E 15 Ventoux
Repos
E 16 ITT à Turin avec Superga
E 17 Pignerol-Agnel-Izoard-Briançon
E 18 Briançon-Galibier-Madeleine-La Plagne
E 19 plat vers Genève
E 20 Genève-Faucille-Bellegarde-Biche-Gd Colombier par Anglefort-Col du Chat-Mont du Chat depuis le Bourget-Col de l'Epine-Chambéry
E 21 classique
Modifié en dernier par HPRMP le 29 Jan 2021, 15:25, modifié 1 fois.

HPRMP
Marlou
 
Messages: 33

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar TourDeFranceGO » 28 Jan 2021, 23:50

Une deuxième semaine alternative du Tour mettant en valeur l'Ardèche et les Cévennes, avec une arrivée en altitude sur le Granon.

10.)
Image
12.)
Image
13.)
Image
14.)
Image
15.)
Image
16.)
Image

Les profils sont ceux du Giro, je trouve qu'ils lissent mieux les erreurs.

TourDeFranceGO
Débutant
 
Messages: 8

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Tourrette » 30 Jan 2021, 13:52

Le Granon est impraticable

Tourrette
Cyclo du dimanche
 
Messages: 189

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Malo.tls » 30 Jan 2021, 14:09

Tourrette a écrit:Le Granon est impraticable

Ah si il est praticable. Si il y a la place en haut , ,c'est une autre question, mais la route est très bonne :up

Avatar de l’utilisateur
Malo.tls
Maillot vert
 
Messages: 4826
Localisation: Absent pour cause de clapping avec les Islandais

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Tourrette » 30 Jan 2021, 14:28

Je parle pour une arrivée TDF
Il me semble que c'est une zone protégée

Tourrette
Cyclo du dimanche
 
Messages: 189

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar TourDeFranceGO » 03 Fév 2021, 13:44

Il y a toujours la possibilité d'utiliser la finition 2017 au lieu du Granon. Ou une arrivée à Briançon ? Risoul

TourDeFranceGO
Débutant
 
Messages: 8

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Tourrette » 03 Fév 2021, 15:54

TourDeFranceGO a écrit:Il y a toujours la possibilité d'utiliser la finition 2017 au lieu du Granon. Ou une arrivée à Briançon ? Risoul

You can speak in English no problem
We can answer you. It is better than use Google Traduction.

Tourrette
Cyclo du dimanche
 
Messages: 189

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Mats » 03 Fév 2021, 16:03

Image

:oops:

Avatar de l’utilisateur
Mats
Contrôleur UCI
 
Messages: 7570

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Vber » 04 Fév 2021, 13:50

Tourrette a écrit:Je parle pour une arrivée TDF
Il me semble que c'est une zone protégée


Bien sûr que c est possible. Et cela a déjà été fait!

https://www.google.com/search?ie=UTF-8&client=ms-android-samsung-rev2&source=android-browser&q=col+du+granon#imgrc=V10ks88BPrGDXM

:P

Vber
Cyclo du dimanche
 
Messages: 84

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Edgard_J » 04 Fév 2021, 17:54

Vber a écrit:
Tourrette a écrit:Je parle pour une arrivée TDF
Il me semble que c'est une zone protégée


Bien sûr que c est possible. Et cela a déjà été fait!

https://www.google.com/search?ie=UTF-8&client=ms-android-samsung-rev2&source=android-browser&q=col+du+granon#imgrc=V10ks88BPrGDXM

:P

Faut juste partir du principe que le Tour de France a tous les droits (au pire, la caravane est bloquée, et au vu de la place en haut ça paraît évident). Mieux vaut polluer un peu et être médiatisé beaucoup que le contraire.

Edgard_J
Chasseur de prime
 
Messages: 382
Localisation: Perdu au fin fond de la Haute-Marne...

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Samuel » 09 Fév 2021, 16:44

Petite création de Tour de France que j'avais faite dans la lignée du concours. L'idée était d'avoir un agencement assez original avec une CC dès le premier jour, un CLM le lendemain pour redistribuer les places parmi les favoris et enfin une longue et difficile troisième étape pour qu'un groupe conséquent de baroudeurs puisse jouer la gagne et le maillot jaune. Malgré des étapes difficiles dans les premiers jours, j'ai bon espoir qu'il puisse y avoir une lutte pour le jaune. Le reste est plus classique. Les Pyrénées se composent de deux tapponnes pour tester tous les favoris, provoquer du "spectacle" par les défaillances et la difficile ascension du Portet. La deuxième semaine sera celle de tous les pièges : bordures sur la Méditerranée, remontée piégeuse en Ardèche avec une étape de moyenne montagne puis une étape très accidentée vers Lyon. Enfin, des étapes difficiles et indécises dans le Nord et les pavés avant d'aborder le dernier bloc montagneux. Il se compose d'une arrivée au sommet (enchaînement petit ballon - Gaschney), d'un ITT qui redistribuera à nouveau les cartes et de deux étapes sprints qui forceront les attaques de loin avec des montées plutôt courtes mais très pentues.

J'ai essayé de donner à chaque étape sa spécificité, ça donne peut-être un Tour un peu trop dur mais c'est aussi une sorte de prototype où j'aimerais puiser des étapes pour d'autres Tours.
Les détails ici : https://www.la-flamme-rouge.eu/maps/tours/view/17362

Etape 1 : Clermont-Ferrand - Puy de Dôme
Ouverture de Tour en grandes pompes sur les pentes du mythique Puy-de-Dôme. Quelques points pour la montagne seront distribués en route pour pouvoir donner potentiellement le maillot à pois à un échappé plutôt qu'au maillot jaune. Les favoris devront déjà être au top de leur forme.
Image

Etape 2 : Aubière Clermont Auvergne Métropole - Issoire
Après une première arrivée au sommet, cet ITT vient redistribuer les cartes et permettre au maillot jaune de changer d'épaule. Le risque de voir un grimpeur-rouleur écraser le Tour d'entrée de jeu n'est pas à exclure, mais il restera de nombreux pièges jusqu'à Paris...
Image

Etape 3 : Brioude - Mende
La plus longue étape du Tour attend les coureurs pour ce troisième jour. Entre Brioude et Mende, un grimpeur déjà distancé au général ou un audacieux baroudeur pourrait récupérer le maillot jaune. Peu de chance que l'actuel porteur lutte pour le garder alors qu'il restera 18 jours avant Paris...
Image

Etape 4 : Mende - Villefranche de Rouergue
Première occasion d'en découdre pour les sprinteurs après 3 jours bien remplis.
Image

Etape 5 : Villefranche-de-Rouergue - Agen
Final hérissé pour un puncheur à l'approche d'Agen. De nombreux passages à plus de 10% attendent le peloton et les sprinteurs. Les favoris au Tour ne devraient pas en découdre mais devront rester vigilants.
Image

Etape 6 : Auch - Pau
Etape a priori réservée à un sprinteur, mais celui-ci devra bien passer les bosses pour ne pas se laisser surprendre dans les deux dernières difficultés. On pourrait assister à une belle chasse entre les purs sprinteurs distancés et les plus polyvalents, tah Sagan et Démare sur le Giro 2020.
Image

REPOS (Vendredi première semaine)

Etape 7 : Laruns - Col du Portet
Probablement l'étape reine de ce Tour de France ! 3 cols HC et le Col d'Aspin qui parait bien petit au milieu de ces monstres. Pourtant, seulement 154km seront à parcourir. Au total on attend 25km de vallée pour plus du double de montées... Les purs grimpeurs ne devront pas se rater pour creuser des écarts conséquents en haut du Portet. Point notable : en lendemain de repos, l'Aubisque sera escaladé d'entrée de jeu.
Image

Etape 8 : Bagnères de Luchon - Foix
Une nouvelle étape difficile qui devrait sourire à un grimpeur. Toute défaillance se paiera très chère et au lendemain d'une journée difficile, cette étape peut réserver bien des surprises.
Image

Etape 9 : Tarascon-sur-Ariège - Perpignan
Une étape de transition pour sortir des Pyrénées. A priori elle sera pour un sprinteur, mais le col de Pradel peut rebattre les cartes si un candidat au maillot vert enclanche dans ce col de première catégorie.
Image


Etape 10 : Le Barcarès - La Grande Motte
Etape de plaine ouverte à tous les vents ! Danger pour tout le monde mais un homme rapide devrait l'emporter.
Image

Etape 11 : Nîmes - Livron-sur-Drôme
Deuxième étape la plus longue de ce Tour, cette étape, bien que moins dure, ressemble à s'y méprendre à l''étape de Mende. Avis aux baroudeurs, la victoire est pour eux.
Image

Etape 12 : Valence - Lyon
Etape difficile réservée aux puncheurs. L'arrivée en bosse, peu pentue au demeurant, pourrait sacrer le plus polyvalent d'entre eux. Le vent pourrait avoir un rôle à jouer dans la première moitié d'étape.
Image

REPOS (le vendredi de la deuxième semaine)

Etape 13 : Rouen - Boulogne-sur-mer
Après une journée de repos, reprise en douceur pour le peloton avec une étape pour sprinteurs. Mais attention, le vent, et surtout le Mont Violette à 20km de l'arrivée (1km à 10%) auront leur mot à dire.
Image

Etape 14 : Dunkerque - Saint-Amand-les-Eaux
Nouveau terrain de jeu différent avec cette fois une vingtaine de km pavés qui attendent le peloton entre Dunkerque et Saint-Amand-les-Eaux. De quoi faire un sacré chantier après avoir traversé les Monts des Flandres en première partie de journée et affronté les plaines venteuses du nord en guise de transition.
Image

Etape 15 : Cambrai - Epernay
Pas de repos : une nouvelle étape hérissée attend les coureurs. Dans un format différent des étapes d'Agen et Lyon puisque les montées seront légèrement plus longues et plus nombreuses.
Image

Etape 16 : Châlons-en-Champagne - Nancy
Etape de transition pour un sprint à Nancy.
Image

Etape 17 : Nancy - Le Gaschney
On commence un bloc de 4 jours déterminants avec une arrivée au sommet. Le calvaire en échauffement puis Petit Ballon / Gaschney dans un format presque tremplin si des favoris vissent dès le petit ballon. Peu probable néanmoins vu le programme à venir, ça risque de se transformer en CC.
Image

Etape 18 : Mulhouse - Bâle
35km d'ITT avant d'aborder les deux derniers jours montagneux. Aucune difficulté notable, les coureurs puissants devraient creuser l'écart.
Image

Etape 19 : Olten - Bienne
Premier des deux jours passés de l'autre côté de la frontière. D'Olten à Bienne, les coureurs affronteront des pourcentages terribles dans un format court. De quoi en mettre partout sur des routes souvent étroites. Chaque difficulté peut voir un coup de théâtre, à moins que les efforts ne se focalisent sur le difficile Grenchenberg à 30km de l'arrivée. Mais si un favori a pris trop de retard, il devra tout tenter.
Image

Etape 20 : Neuchâtel - Pontarlier
Nouveau format sprint (99km !) agrémenté de deux cols seulement. Mais la terrible ascension du Soliat dont le sommet se tiendra après seulement 25km pourrait morceler le peloton. Il restera ensuite l'ascension du col de l'Aiguillon et ses 7km à 10% pour entériner la décision finale.
Image

Avatar de l’utilisateur
Samuel
Maglia rosa
 
Messages: 9255
Localisation: GRB<3


3911 messages
Retourner vers Le laboratoire à parcours

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Alessiocortez, Edgard_J, Pasteiro et 14 invités