Parcours - Tour de France 2020 : Profils p.149

Échafaudez ici de grandes théories sur les parcours de courses cyclistes ou proposez les votre, courses réelles ou fictives

Modérateur: Animateurs labo à parcours

Re: Parcours - Tour de France 2020 : Profils p.149

Messagepar Denis71 » 20 Oct 2019, 20:41

J'ai du mal à croire que ceux qui perdrait du temps à orcieres passerait à l'attaque sur la lusette. Ce ne sera que 2 jours plus tard. À mon avis ceux qui seront moins bien à orcieres le seront aussi à la lusette, voir aussi dans les Pyrénées.
Par contre, ceux là retrouveront peut être du jus en 2e partie de Tour, dès Puy-Mary ou alors dans les Alpes. Et ces gars qui auront perdu 1 ou 2 minutes en 1ere semaine, s'ils sentent qu'ils ont enfin la forme, ca pourraient faire de beaux scénarios dans les Alpes, avec des niveaux de forme ascendant pour certains, et descendant pour d'autres.

Ca me fait un peu penser au Giro 2018 où Froome perdait 30 secondes à chaque étape difficile pendant 15 jours et à la surprise générale avait su se refaire la cerise en 3e semaine.

Avatar de l’utilisateur
Denis71
Terreur de critérium
 
Messages: 512

Re: Parcours - Tour de France 2020 : Profils p.149

Messagepar rbl85 » 21 Oct 2019, 23:33

Voici les profils des cols/cotes de chaque étapes (j'ai privilégié les profils de cyclingcols quand ceux ci étaient dispo) :

Etape 1 : Nice moyen pays - Nice
Image


Etape 2 : Nice haut pays - Nice
Image
Image

Le col d'Eze et le col des quatre chemins sont sur le même profil
Image


Etape 3 : Nice - Sisteron
Image
Image
Image
Image
Image


Etape 4 : Sisteron - Orcières Merlette
Image
Image
Image
Image
Image


Etape 5 : Gap - Privas
Image


Etape 6 : Le Teil - Mont Aigoual
Que les 2 premiers km
Image
Image

Les 10 derniers km
Image

A partir de de l'Esperou
Image


Etape 7 : Millau - Lavaur
Image
Image
Image


Etape 8 : Cazeres - Loudenvielle
Image
Image

A partir de Trébon de Luchon
Image


Etape 9 : Pau - Laruns
Image
Image
Image


Etape 10 : RAS
Etape 11 : RAS

Etape 12 : Chauvigny - Sarran
Image
Image


Etape 13 : Chatel Guyon - Puy Mary
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Les 5.5 derniers km
Image


Etape 14 : Clermont Ferrand - Lyon
A partir de "Le Brugeron"
Image
Image


Etape 15 : Lyon - Grand Colombier
Image

A partir de Brénaz
Image
Image


Etape 16 : La Tour du Pin - Villard de Lans
Image
Image
Image
Image
Image


Etape 17 : Grenoble - Col de la Loze
Image
Image


Etape 18 : Méribel - La Roche sur Foron
[img]https://image.noelshack.com/fichiers/2019/43/2/1571697089-roselende.gif[img]
Image
Image
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
rbl85
Champion en devenir
 
Messages: 13403

Re: Parcours - Tour de France 2020 : Profils p.149

Messagepar Umb » 22 Oct 2019, 08:42

merci rbl :ok:

Avatar de l’utilisateur
Umb
Contrôleur UCI
 
Messages: 13786
Localisation: au charbon

Re: Parcours - Tour de France 2020 : Profils p.149

Messagepar France » 22 Oct 2019, 09:17

Merci beaucoup :ok:

France
Coureur pro
 
Messages: 1978

Re: Parcours - Tour de France 2020 : Profils p.149

Messagepar Malo.tls » 22 Oct 2019, 09:49

Merci bcp :up

Avatar de l’utilisateur
Malo.tls
Baroudeur
 
Messages: 4177
Localisation: Absent pour cause de clapping avec les Islandais

Re: Parcours - Tour de France 2020 : Profils p.149

Messagepar trousselier » 22 Oct 2019, 10:06

Joli boulot. :up

Le plus intéressant, sur les profils de cycling.cols, c'est la mise en évidence des longs secteurs (5km en l'occurrence) les plus durs de chaque ascension. Et on se rend compte que la France compte très peu de portions longues vraiment dures, dépassant les 10°/° de moyenne.

En empruntant La Selle de Fromentel (5km à 11,4°/°), les Glières (5km à 11,4°/°) et Marie-Blanque (5km à 10,6°/°), ASO a pioché dans la douzaine de montées hexagonales comprenant du 5km à 10 de moyenne. J'espère que les grimpeurs sauront en profiter.

Les autres "5km-10°/°" sont:

-GC par Anglefort ( 5km-10,1°/°)
-Mont du Chat (5km-11,3°/°)
-Mont du Chat (5km-10,1°/°)
-Port de Larrau (5km-10,6°/°)
-Bagargui (5km-11,1°/°)
-Puy de Dôme (5km-11°/°)
-Péguère (5km-10,2°/°)

(Le col empruntable (pour une Vuelta en tout cas) proposant la plus grande difficulté sur 5000m est Arthaburu (un autre versant pour rejoindre les Chalets d'Iraty) avec un 11, 5°/° de moyenne )
Modifié en dernier par trousselier le 22 Oct 2019, 10:42, modifié 1 fois.

trousselier
Chasseur de prime
 
Messages: 312

Re: Parcours - Tour de France 2020 : Profils p.149

Messagepar Klira » 22 Oct 2019, 10:24

C'est intéressant comme analyse. Allier pourcentages forts et longueur est une clé (dont j'aime user).

Pour le GC par Virieu, c'est plutôt 4km. ;)
Pour le Mont du Chat, ça va jusqu'à 7/8km. Davantage encore pour l'autre versant mais on est juste en dessous des 10%.

Avatar de l’utilisateur
Klira
Directeur sportif
 
Messages: 11674
Localisation: Proserpina’s gardens

Re: Parcours - Tour de France 2020 : Profils p.149

Messagepar trousselier » 22 Oct 2019, 10:56

Klira a écrit:C'est intéressant comme analyse. Allier pourcentages forts et longueur est une clé (dont j'aime user).

Pour le GC par Virieu, c'est plutôt 4km. ;)
Pour le Mont du Chat, ça va jusqu'à 7/8km. Davantage encore pour l'autre versant mais on est juste en dessous des 10%.


Je m'en tiens strictement aux chiffres de cycling cols. Eux, ils te prennent les 5km consécutifs les plus durs d'un col, et ils te font la moyenne. Si le col fait 4 bornes, ça ne marche pas :mrgreen: , et si tu as une montée de 5 bornes comprenant 3 bornes à 12°/° et 2 bornes à 5°/°, ça n'atteint pas les 10 de moyenne. C'est pour cette raison (l'irrégularité) qu'Artzamendi, qui est sans doute la montée la plus dure du pays (mais non utilisable), n'offre qu'un secteur de 5 bornes à 10,6°/° de moyenne.

Mais ces chiffres donnent une idée assez précise des cols ou les coureurs devront vraiment se faire mal sur une longue durée et sans possibilité de récupération. Quand tu es sur un Glières, un Bagargui, un Mont du Chat, un Port de Larrau ou un GC, tu sais que tu vas devoir souffrir pendant 20' sur de fortes pentes. Faut un sacré mental, sur des trucs pareils.

trousselier
Chasseur de prime
 
Messages: 312

Re: Parcours - Tour de France 2020 : Profils p.149

Messagepar bullomaniak » 22 Oct 2019, 12:04

Mais ces chiffres donnent une idée assez précise des cols ou les coureurs devront vraiment se faire mal sur une longue durée et sans possibilité de récupération. Quand tu es sur un Glières, un Bagargui, un Mont du Chat, un Port de Larrau ou un GC, tu sais que tu vas devoir souffrir pendant 20' sur de fortes pentes. Faut un sacré mental, sur des trucs pareils.

Franchement ça dépend, je trouve ça moins dur mentalement d'aller sur des pentes hyper difficiles, au moins tu sais que tu pourra te concentrer sur ton seul effort, et le mode « survie » que ça demande perso c'est moins dur que me dire que je vais devoir m'arracher la gueule sur un truc roulant dans les roues.

Pour moi le pire ce ne sont pas les cols très raides, ce sont les cols ultra-reguliers dont tu ne vois pas la fin (la portion forestière du Ventoux par Bédouin par exemple).

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Contrôleur UCI
 
Messages: 21142
Localisation: Fan n°1 de Jana Czeczinkarova.

Re: Parcours - Tour de France 2020 : Profils p.149

Messagepar darth-minardi » 22 Oct 2019, 12:50

Ton exemple d'une montée ultra-régulière reste quelque chose de très raide.
On a un morceau de 9 km à 9 % quand même.

Avatar de l’utilisateur
darth-minardi
Légende du Gruppetto
 
Messages: 21813
Localisation: WikiPavé

Re: Parcours - Tour de France 2020 : Profils p.149

Messagepar wawan » 22 Oct 2019, 13:11

Les grosses pentes, quand ça ne dure pas très longtemps (5 bornes au niveau des pros, ça n'est pas très long :mrgreen: ) ça n'est pas si horrible que ça, 20' au seuil, les mecs ont l'habitude :noel: L'interêt c'est de pouvoir sédimenter les mecs sur leur niveau du jour en faisant plus facilement abstraction de l'abri, mais niveau mal de jambes ça va. Il faut voir comment le passage s'intègre dans le reste du col, c'est pour ça que malgré la pente, mettre les Glière en HC c'est complétement pété, alors que dans le cas du GC, quand on arrive au bout de la partie la plus raide (à la jonction des route de virieu et lochieu) ce n'est pas encore finit.
Le cas du Ventoux cité par Bullo est évidement emblématique parceque la partie la plus dure (où on arrive déjà entamé par le gros rythme après bedoin où la route monte déjà) est certes moins raide que les cas que tu présente, mais plus longue et surtout se poursuit par encore 6 bornes éprouvantes, où les mecs qui ont dépassé leur limite de façon légère peuvent complétement exploser (alors que sur 20' d’effort, pour se faire vraiment péter le caisson il faut s'être complétement planté sur sa gestion d'effort)

Mentalement, un des cols où j'ai eu le plus de mal c'était le Sanetsch :p Interminable ce col
Image

Avatar de l’utilisateur
wawan
Jersey rojo
 
Messages: 7142

Re: Parcours - Tour de France 2020 : Profils p.149

Messagepar Klira » 22 Oct 2019, 13:21

wawan a écrit:ça n'est pas si horrible que ça, 20' au seuil, les mecs ont l'habitude :noel: L'interêt c'est de pouvoir sédimenter les mecs sur leur niveau du jour en faisant plus facilement abstraction de l'abri, mais niveau mal de jambes ça va.

D'où l'intérêt de plusieurs difficultés. :mrgreen:

Entre du 7% et du 10% la différence est énorme sinon je trouve.

Avatar de l’utilisateur
Klira
Directeur sportif
 
Messages: 11674
Localisation: Proserpina’s gardens

Re: Parcours - Tour de France 2020 : Profils p.149

Messagepar JackyDurand » 22 Oct 2019, 14:01

wawan a écrit:Les grosses pentes, quand ça ne dure pas très longtemps (5 bornes au niveau des pros, ça n'est pas très long :mrgreen: ) ça n'est pas si horrible que ça, 20' au seuil, les mecs ont l'habitude :noel: L'interêt c'est de pouvoir sédimenter les mecs sur leur niveau du jour en faisant plus facilement abstraction de l'abri, mais niveau mal de jambes ça va. Il faut voir comment le passage s'intègre dans le reste du col, c'est pour ça que malgré la pente, mettre les Glière en HC c'est complétement pété, alors que dans le cas du GC, quand on arrive au bout de la partie la plus raide (à la jonction des route de virieu et lochieu) ce n'est pas encore finit.


Cette montée se suffisait à elle même, et en plus le dernier kilomètre côté ouest, à flanc de montagne, est une belle vacherie, qui nous aurait donné des images magnifiques avec le public en surplomb.

Avatar de l’utilisateur
JackyDurand
Champion national
 
Messages: 5146
Localisation: Trifonivanologue du 01

Re: Parcours - Tour de France 2020 : Profils p.149

Messagepar bullomaniak » 22 Oct 2019, 15:41

darth-minardi a écrit:Ton exemple d'une montée ultra-régulière reste quelque chose de très raide.
On a un morceau de 9 km à 9 % quand même.

Le collet d'Allevard si tu veux un autre exemple.

Sinon le col de la Luere versant est pour un exemple de pentes « douces » ( même si c'est pas long).

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Contrôleur UCI
 
Messages: 21142
Localisation: Fan n°1 de Jana Czeczinkarova.

Re: Parcours - Tour de France 2020 : Profils p.149

Messagepar rbl85 » 22 Oct 2019, 15:46

Il y a 7km a 9% sur le collet d'Allevard

Avatar de l’utilisateur
rbl85
Champion en devenir
 
Messages: 13403

Re: Parcours - Tour de France 2020 : Profils p.149

Messagepar trousselier » 22 Oct 2019, 16:11

wawan a écrit:Les grosses pentes, quand ça ne dure pas très longtemps (5 bornes au niveau des pros, ça n'est pas très long :mrgreen: ) ça n'est pas si horrible que ça, 20' au seuil, les mecs ont l'habitude :noel: L'interêt c'est de pouvoir sédimenter les mecs sur leur niveau du jour en faisant plus facilement abstraction de l'abri, mais niveau mal de jambes ça va. Il faut voir comment le passage s'intègre dans le reste du col, c'est pour ça que malgré la pente, mettre les Glière en HC c'est complétement pété, alors que dans le cas du GC, quand on arrive au bout de la partie la plus raide (à la jonction des route de virieu et lochieu) ce n'est pas encore finit.
Le cas du Ventoux cité par Bullo est évidement emblématique parceque la partie la plus dure (où on arrive déjà entamé par le gros rythme après bedoin où la route monte déjà) est certes moins raide que les cas que tu présente, mais plus longue et surtout se poursuit par encore 6 bornes éprouvantes, où les mecs qui ont dépassé leur limite de façon légère peuvent complétement exploser (alors que sur 20' d’effort, pour se faire vraiment péter le caisson il faut s'être complétement planté sur sa gestion d'effort)

Mentalement, un des cols où j'ai eu le plus de mal c'était le Sanetsch :p Interminable ce col
Image


En fait, tout dépend de l'acteur, quoi. :mrgreen: J'ai un copain, du genre cyclo-grimpeur, qui n'a pas été franchement marqué par le Ventoux, même par Bédoin. Il a trouvé ça long, mais pas vraiment dur (pourtant, il monte pas en facteur, c'est un chasseur de cols) en comparaison avec les grands cols des Pyrénées-Atlantiques (genre Larrau, Bagargui, Arnostéguy ). La montagne, c'est vraiment une affaire individuelle. Poulidor trouvait les Pyrénées plus dures que les Alpes mais craignait particulièrement le Galibier.

Y a certains coureurs qui vont tolérer de longues ascensions et souffrir sur des pentes plus raides, même en gérant parfaitement leur affaire, et d'autres pour qui ce sera exactement l'inverse. En tout état de cause, si ça monte Marie-Blanque et Glières à fond, ça devrait faire des dégâts malgré tout. J'attends vraiment de voir ce que pourrait donner les Glières si les leaders s'y mettaient une belle baston.Tous les coureurs ne sont pas égaux devant la pente, même si la "Vététisation" des braquets nivèle grandement les valeurs.

Selon moi, les cols parfaits pour qu'on soit à peu prés sûr que ça explose, ce sont les cols irréguliers, qui proposent de fréquentes et fortes ruptures de pente. Le genre de truc pratiquement ingérable, quoi. Le Glandon (par Cuines), le Soudet, si ça monte vite, y a forcément de gros dégâts en haut. Et La Loze :love: devrait voir les gars arriver un par un, ou presque, ce qui n'est plus si fréquent dans le cyclisme moderne, en tout cas depuis la PSM 2015.

trousselier
Chasseur de prime
 
Messages: 312

Re: Rumeurs - Tour de France 2021 : GD Danemark

Messagepar Bird » 22 Oct 2019, 21:28

https://www.cyclismactu.net/news-tour-d ... 87291.html

Nous savons bien que les leaders ne se découvriront pas dans les premiers jours

Concernant les Pyrénées, le but est d’inciter les coureurs au mouvement, c’est pourquoi il n’y aura pas d’arrivée en altitude


Ils ont vraiment le cerveau tourné à l'envers :louche: , en chérissant certaines causes dont ils déplorent les conséquences

Le mec nous dit que justement les coureurs risquent de ne pas se découvrir dans les 1es étapes de montagne (Nice escamotable, Orcières pas hyper dur, Mont Aigoual qui peut se terminer à un sprint à 10-15), et espère que les coureurs prendront des risques dans les Pyrénées alors même que la hiérarchie sera peut-être encore très serrée et que les Alpes en 3e semaines seront terribles (et donc focaliseront l'attention).
Le + inquiétant reste l'étape de Loudenvielle, vu que le lendemain on peut difficilement se cacher dans Marie-Blanque heureusement. C'est pas parce qu'il restera que 15-20 mecs au sommet de Balès qu'on évitera le risque d'un train dissuasif de Geraint Thomas dans Peyresourde et une arrivée au sprint d'un groupe de 8 coureurs à Loudenvielle avec les fameux éléments de language sur le fait que "c'était une étape difficile" mais que "le tour est encore long" dans les interviews post-étape.

Ils sont pris entre leur tropisme post-PSM2015 à ne pas vouloir favoriser la création de gros écarts excessivement tôt dans la course, et leur volonté de rendre la course ouverte. Pour maximiser les probas d'avoir une course ouverte, il faut au contraire mettre certaines difficultés inescamotables (et la on parle pas forcément que de montagne) au début afin de créer une 1e hiérarchie.
=> En fait c'est à double tranchant : Je sais plus qui avait dit y a quelques jours que l'étape de Nice pourrait donner le ton pour le reste du tour et j'ai cette impression aussi. Si y a des gars qui arrivent avec le couteau entre les dents, ils voudront mettre le feu dès cette étape et du coup les Pyrénées seront d'autant + sympas par la suite, et inversement. Au delà de la dantesquerie que ce serait, j'aimerais bien voir une équipe visser à mort dans le Turini et constater la tête de Prudhomme et Gouvenou en voyant le massacre avec plusieurs favoris K.O dès le 2e jour alors qu'on s'attendait à De Gendt maillot à pois et Alaph vainqueur au sprint :lol: :evil: .
Modifié en dernier par Bird le 22 Oct 2019, 21:39, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Bird
Junior
 
Messages: 1372

Re: Rumeurs - Tour de France 2021 : GD Danemark

Messagepar France » 22 Oct 2019, 21:39

Je crois pas que se soit le bon

Je te rejoins sur tes propos et ton analyse. Loudenvielle, ça ressemblera plus à une étape pour baroudeurs selon moi, avec ce qu’il y le lendemain, pas sûr que ça bouge.

À quoted quand Pinot tentera une attaque dans Bales.

France
Coureur pro
 
Messages: 1978

Re: Rumeurs - Tour de France 2021 : GD Danemark

Messagepar Klira » 23 Oct 2019, 05:58

Bird a écrit:https://www.cyclismactu.net/news-tour-de-france-thierry-gouvenou-inciter-au-mouvement-87291.html

Nous savons bien que les leaders ne se découvriront pas dans les premiers jours

Concernant les Pyrénées, le but est d’inciter les coureurs au mouvement, c’est pourquoi il n’y aura pas d’arrivée en altitude


Ils ont vraiment le cerveau tourné à l'envers :louche:

J'avoue que là. :shock:

Avatar de l’utilisateur
Klira
Directeur sportif
 
Messages: 11674
Localisation: Proserpina’s gardens

Re: Parcours - Tour de France 2020 : Profils p.149

Messagepar scanlan75018 » 23 Oct 2019, 06:21

trousselier a écrit:Joli boulot. :up

Le plus intéressant, sur les profils de cycling.cols, c'est la mise en évidence des longs secteurs (5km en l'occurrence) les plus durs de chaque ascension. Et on se rend compte que la France compte très peu de portions longues vraiment dures, dépassant les 10°/° de moyenne.

En empruntant La Selle de Fromentel (5km à 11,4°/°), les Glières (5km à 11,4°/°) et Marie-Blanque (5km à 10,6°/°), ASO a pioché dans la douzaine de montées hexagonales comprenant du 5km à 10 de moyenne. J'espère que les grimpeurs sauront en profiter.

Les autres "5km-10°/°" sont:

-GC par Anglefort ( 5km-10,1°/°)
-Mont du Chat (5km-11,3°/°)
-Mont du Chat (5km-10,1°/°)
-Port de Larrau (5km-10,6°/°)
-Bagargui (5km-11,1°/°)
-Puy de Dôme (5km-11°/°)
-Péguère (5km-10,2°/°)

(Le col empruntable (pour une Vuelta en tout cas) proposant la plus grande difficulté sur 5000m est Arthaburu (un autre versant pour rejoindre les Chalets d'Iraty) avec un 11, 5°/° de moyenne )



Tu peux ajouter le haut du relais de la Chalmieu au dessus de St Jean de Maurienne

Avatar de l’utilisateur
scanlan75018
Baroudeur
 
Messages: 4323
Localisation: Beaujolais des Pierres Dorées


3145 messages
Retourner vers Le laboratoire à parcours

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bad_Neos, ElRojo, Kreuziger, Mathias-Rolland, valjo98 et 4 invités