[Créations] Tour de France

Échafaudez ici de grandes théories sur les parcours de courses cyclistes ou proposez les vôtres, courses réelles ou fictives

Modérateur: Animateurs labo à parcours

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar darth-minardi » 03 Aoû 2022, 11:41

Proto-Tour ASO-like pour 2024 :mrgreen:

Je n'aurais pas le temps de l'aboutir dans les prochains jours, partant en vacances, donc ce sera une simple trame générale.


Départ avancé au samedi 22 juin (j'y reviendrai) :

01: Florence (CLM)
Contre-la-montre individuel de 15 kilomètres mettant en avant la ville.

02: Florence - Massa (PLA)
Autant que possible pour sprinteurs en Toscane, mais via des endroits touristiques tels la Tour de Pise.

03: Gênes - Nice (ACC)
Retour en France dans une étape accidentée, avec le Poggio et surtout La Turbie et le Col d'Eze.

04: Nice - Marseille (PLA)
A priori pour sprinteurs, mais final par la Bastide et la Gineste (comme d'habitude en gros) où certains pourraient vouloir durcir.

05: Salon-de-Provence - St-Rémy-de-Provence (TTT)
Retour du contre-la-montre par équipes avec 30 bornes rapides en faux-plat descendant, puis ensuite un passage par les Alpilles pour changer un peu de ton (ensemble de 45 km)

06: Nîmes - Carcassonne (PLA)
Parce qu'on aime l'originalité

07: Limoux - Foix (MON)
Entrée en montagne par de la moyenne montagne avant un weekend Pyrénéen plus dur. Plusieurs petits cols au programme : Montségur, Croix-des-Morts, Chioula, Port et le désormais inévitable "mur" de Péguère.

08: Saint-Gaudens - Col du Portet (MON)
Courte étape (120 km), mais avec l'enchaînement Balès, Peyresourde, Azet et une arrivée au sommet.

09: Tarbes - Laruns (MON)
Assez court encore (140 km) via le Tourmalet, puis Bordères et Soulor sur la route de l'Aubisque et une arrivée au bas de sa descente

Repos/Transfert de Pau à Brest

10: Brest - Mûr-de-Bretagne (ACC)
Reprise avec quelques côtes et un final en bosse.

11: Saint-Brieuc - Saint-Hilaire-du-Harcouët (PLA)
Quelques petites côtes, un passage touristique par St-Malo et à côté du Mont-Saint-Michel, mais un final pour sprinteurs (il peut en manquer si ça bourrine dans les côtes).

12: Coutances - Caen (PLA)
L'étape est pour les sprinteurs, avec un côté historique par les plages du débarquements pour les 80 ans.

13: Étretat - Amiens (PLA)
Troisième étape pour sprinteurs consécutives, via les falaises Normandes et quelques côtes tout au long de la journée, pour changer du dénivelé plat de la veille. Ensuite, plus qu'une étape pour sprinteurs jusqu'à l'arrivée.

14: Arras - Arenberg/Porte du Hainaut (ACC)
Environ 25 kilomètres de pavés, cette fois placés entre les massifs.

15: Saint-Quentin - Épernay (ACC)
Plein de côtes dans le final, pour quelque chose d'encore plus dense que 2019.

Repos en Marne

16: Châlons-en-Champagne - Semur-en-Auxois (ACC)
On reprend avec une étape assez longue au final très difficile par l'Auxois avec une douzaine de côtes, certaines très raides avec de la route étroite. Un bon morceau pour les puncheurs. Une "petite classique".

17: Autun - Montluçon (ACC)
Transition pour baroudeurs avec des petites côtes. Plus tranquille que la veille. Un sprint en peloton réduit n'est pas nécessairement à exclure.

18: Aubusson - Aurillac (ACC)
Moyenne montagne dans le Massif Central avec surtout le triptyque Néronne, Puy Mary, Pertus pour en mettre de partout si les coureurs le souhaitent. Après tout, pas de montagne depuis les Pyrénées et assez peu sur ce Tour, mais c'est aussi lié à comment cela va finir.

19: Brive-la-Gaillarde - Puy de Dôme (MON)
60 ans jour pour jour après, l'étape avec le final cultissime est répétée (tracé différent pour une journée plus courte), dans le grand retour du Puy de Dôme sur le Tour. On a un ensemble relativement oubliable (bien que très mal plat) jusqu'au final accidenté via la Moréno et les environs de Cherave avant la montée finale cultissime

20: Clermont-Ferrand - Valence (PLA)
Une étape est laissée aux sprinteurs dans cette dernière semaine et dans ce weekend final, mais elle ne leur est pas donnée non plus : plus de 240 kilomètres et la plus longue étape du Tour, avec le passage par le col de la République, premier col du Tour. On termine néanmoins par 30 kilomètres plats.

21: Grenoble - L'Alpe d'Huez (MON)
Le dimanche 14 juillet marque la fête nationale et la fin d'un Tour atypique ne pouvant s'achever à Paris en raison des installations des Jeux Olympiques.
On termine ainsi dans la plus célèbres des stations pour le cyclisme avec une étape de montagne par Laffrey, la Morte et Ornon avant une arrivée en altitude qui promet d'être encore plus "folle" que d'habitude à l'issue d'une étape explosive de 115 km.


Tour de France femmes :
1: Grenoble - L'Alpe d'Huez (MON)
À l'image de Paris, la course s'ouvre sur sur une redite de l'étape en plus court en ouverture (tout début d'après-midi). Ici, juste 60 kilomètres remontant la vallée et une pure course de côte.

2: Grenoble - Bourg-en-Bresse (PLA)
Transition pour un sprint, peu à dire ici.

3: Mâcon - Lons-le-Saunier (ACC)
Retour aux difficultés avec une étape au final très accidenté et une arrivée juste après le "mur" vers Montaigu.

4: Besançon - La Super Planche des Belles Filles (MON)
On continue la ligne dans le style ASO avec l'autre montée inévitable, avec les Chevrères sur le tracé avant la montée finale.

5: Épinal - Verdun (PLA)
Quelques côtes toute la journée, y compris dans le final, pour cette longue étape d'usure. Pas nécessairement un peloton groupé à l'arrivée.

6: Verdun - Sedan (PLA)
La transition continue avec une autre étape pour sprinteuses. Cette fois moins de pièges et une belle ligne droite finale.

7: Fourmies - Villeneuve-d'Ascq (ACC)
L'étape des pavées, le peloton féminin y a droit également. Une douzaine de secteurs et une vingtaine de kilomètres de pavés au programme.

8: Lille - Roubaix (CLM)
La Métropole de Lille accueille l'arrivée de ce Tour féminin et un chrono est mis en place cette année. Le tracé de 15 kilomètres part de la Grand'Place de Lille puis rejoint Roubaix par les Grands Boulevard pour envoyer les Watt avant de tourner au niveau du Parc Barbieux pour aller rejoindre le vélodrome où les coureuses en termineront.



Le Tour féminin se termine ainsi une semaine avant le début des JO, à la date de "fin" habituelle du Tour masculin.
Le calendrier redeviendra plus classique en 2025.

Avatar de l’utilisateur
darth-minardi
Légende du Gruppetto
 
Messages: 33316
Localisation: WikiPavé

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar tatamix1972 » 03 Aoû 2022, 16:07

TOUR DE FRANCE 2024

21 étapes / 3561.0 km / 47 126 m D+ / 40 091 m D-

Image Les bons mots du petit cochon :
Florence... Nice... ces deux noms de villes circulent comme étant les possibles départ et arrivée du Tour de France 2024. Alors bien sûr, ce sera peut-être dans d'autres lieux, mais j'ai eu envie de tracer un Tour partant de la cité toscane, berceau de la Renaissance italienne, et terminant sur la célèbre Promenade des Anglais à Nice.
J'ai également voulu tracer un Tour de France remettant à l'honneur les étapes accessibles aux sprinteurs et baroudeurs, avec pas moins de 13 d'entre elles qui peuvent voir la victoire d'un coureur avec ce genre de profils.
Paradoxe de mon parcours très axé sur les étapes de plaine, celui-ci franchira à plus de deux semaines d'intervalle les deux plus hauts cols routiers de France mais aussi d'Europe occidentale, le Col de l'Iseran et la Cime de la Bonette.
Enfin, j'ai cherché à donner une identité "propre" à ce parcours en insistant sur des particularités comme par exemple le nombre d'étapes dépassant les 200 kilomètres (8 au total) ou encore la répartition des points pour les classements de la montagne et du maillot vert, en occultant presque complètement les massifs intermédiaires et la moyenne-montagne, en limitant les véritables arrivées au sommet à seulement deux !
Tout cela et quelques autres petites "surprises" feront de ce Tour de France 2024 un grand tour exigeant et à l'issue incertaine...



Samedi 29 juin : étape 1 => Firenze (Ita.) > Firenze (Ita.)
175.0 km / 2040 m D+ / 2026 m D- / 54 pts classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
Vous auriez pu penser qu'avec 12 étapes accessibles aux sprinteurs, la première en ferait partie... eh bien non !
Cette première étape en ligne autour de Florence propose un parcours difficile avec quatre longues côtes dont le Poggio Pratone sur le circuit final de 32.5 kilomètres, emprunté à deux reprises. Il est donc peu probable que les spécialistes de la dernière ligne droite soient encore présents à l'avant de la course au moment de se disputer la victoire et le premier maillot jaune de ce Tour.
Néanmoins, plusieurs scénarios différents sont possibles... avec par exemple des échappés qui résistent au retour du peloton pour que l'un des audacieux attaquants lève les bras sur la ligne d'arrivée, ou encore un homme fort qui gicle dans la dernière ascension du Poggio Imperiale pour aller gagner en solitaire... à moins que certains leaders décident d'avoir une première explication et que l'un d'eux endosse le premier maillot jaune après un joli numéro !?
En tout cas, ce sera une entame de Tour peu habituelle et intéressante à suivre...



Dimanche 30 juin : étape 2 => Prato (Ita.) > Parma (Ita.)
210.5 km / 2916 m D+ / 2890 m D- / 78 pts classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
Là encore, une deuxième étape atypique pour un début de Tour de France, avec 90 premiers kilomètres vraiment montagneux et notamment deux grosses ascensions classées en première catégorie... puis, après une longue descente vers la plaine du Po, 70 derniers kilomètres complètement plats.
Avec un tel profil d'étape, un certain nombre de coureurs tenteront logiquement de prendre l'échappée matinale notamment pour aller chercher les points du classement de la montagne... tandis que les sprinteurs feront tout pour ne pas se faire irrémédiablement décrocher du peloton, avec l'objectif ensuite d'être ramenés sur le devant de la course par leurs équipiers respectifs afin de se disputer la victoire d'étape.
Une seconde journée de course longue et éprouvante, qui peut nous offrir une belle course poursuite entre les échappés et le peloton !



Lundi 1er juillet : étape 3 => Piacenza (Ita.) > Torino (Ita.)
194.5 km / 1141 m D+ / 954 m D- / 3 pts classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
Cette troisième journée en Italie sera probablement celle des "grosses cuisses", avec de nouveau une longue étape mais ne présentant cette fois-ci pas de grosses difficultés, qui remontera progressivement la vallée du Po jusqu'à la capitale piémontaise, Turin. Alors bien sûr, il y aura très certainement des téméraires attaquants qui s'échapperont à l'avant du peloton dans l'espoir de déjouer les pronostics... mais il serait quand même étonnant que les équipes des sprinteurs laissent passer une telle opportunité.
Nous pouvons donc nous attendre à un emballement final plein d'intensité et de tension, où les coureurs joueront les équilibristes à grande vitesse... et à un sprint "royal" où le plus véloce lèvera les bras sur la ligne en signe de victoire !



Mardi 2 juillet : étape 4 => Tivoli (Ita.) > Val-d'Isère (73)
127.5 km / 3320 m D+ / 1849 m D- / 90 pts classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
Pour rentrer dans l'hexagone, ce sera par la haute-montagne, avec une étape courte mais présentant deux grands cols dépassant les 2000 mètres d'altitude... et surtout classés tous les deux hors-catégorie.
Et quels cols d'ailleurs ! Après une grosse trentaine de kilomètres, les coureurs aborderont la longue et irrégulière ascension du col du Mont-Cenis, puis enchaineront avec le terrible versant sud du col de l'Iseran, deuxième col routier le plus haut de France... avant de plonger en direction de Val d'Isère et la ligne d'arrivée.
Jamais le tracé du Tour de France n'avait proposé une étape aussi difficile si tôt dans la course... et ce sera donc un véritable test pour les favoris à la victoire finale. Il serait d'ailleurs étonnant de ne pas assister à de sérieuses défaillances même chez certains leaders... surtout si d'autres décident de profiter de ces cols de légende pour faire la course. Alors pourquoi pas une étape d'anthologie, avec déjà des écarts non négligeables ?



Mercredi 3 juillet : étape 5 => Moûtiers (73) > Villars-les-Dombes (01)
217.5 km / 2157 m D+ / 2333 m D- / 36 pts classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
Après la terrible étape alpestre de la veille, le peloton quittera les Alpes du Nord par un long cheminement évitant la plupart des difficultés du coin, pour une arrivée située devant le parc aux oiseaux de Villars-les-Dombes et qui devrait normalement s'offrir à un spécialiste de la dernière ligne droite.
En effet, hormis le Collet de Tamié en début d'étape pour lancer l'échappée et pimenter un peu la course au maillot à pois, le parcours louvoie entre les différents massifs en mode "carte postale" et devrait permettre aux équipes des sprinteurs de contrôler les fuyards partis à l'avant.
Après, avec les écarts de la veille, il n'est pas impossible que les échappés soient plus nombreux, rendant de fait la course poursuite du peloton beaucoup plus aléatoire... alors pourquoi pas une journée folle où les coureurs ne débranchent pas du début à la fin ?!



Jeudi 4 juillet : étape 6 => Bourg-en-Bresse (01) > Chaumont (52)
249.0 km / 1634 m D+ / 1546 m D- / 9 pts classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
Plus c'est long, plus c'est bon ! Toujours dans ma logique d'offrir des enchainements d'étapes dépassant les 200 kilomètres et après la déjà longue journée de la veille, voici donc la plus longue étape de ce Tour de France, avec presque 250 bornes au compteur.
Cette sixième étape "marathon" qui se déroule en partie sur des routes pas très larges et exposées au vent, rentre typiquement dans cette catégorie d'étapes où le peloton contrôle à distance les échappés de la première heure avec pour objectif de provoquer un sprint massif... mais qui peuvent devenir d'un seul coup complètement folles sur un simple fait de course, comme par exemple une équipe qui profite que quelques leaders soient un peu moins attentifs pour mettre "une cartouche" et éparpiller les coureurs un peu partout sur la route. Les soixante derniers kilomètres un peu plus accidentés avec quelques petites côtes, sont d'ailleurs un terrain propice à ce genre de coup de Trafalgar !
Quelque soit le déroulement de la course, l'arrivée sera jugée environ 800 mètres après le sommet d'une petite côte, ce qui peut permettre à un puncheur de s'extirper du groupe à l'avant et d'aller remporter l'étape...



Vendredi 5 juillet : étape 7 => Saint-Dizier (52) > Sedan (08)
173.0 km / 1603 m D+ / 1642 m D- / 6 pts classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
Cette septième étape est nettement plus courte que les deux précédentes mais aussi davantage accidentée, avec notamment deux petites côtes comptant pour le classement de la montagne. Elle sera donc probablement cochée par un certain nombre de baroudeurs qui prendront l'échappée et tenteront ensuite de résister au retour du peloton afin de se disputer le bouquet du jour...
Pour autant, leur audace et leur motivation seront-elles suffisantes face aux équipes des sprinteurs qui feront tout pour provoquer une arrivée groupée du peloton afin que les "grosses cuisses" s'expliquent sur la dernière ligne droite ?!
Et puis peut-être que la dernière bosse dont le sommet est situé à 6.5 kilomètres de la ligne d'arrivée, mettra tout le monde d'accord, avec un homme "fort" qui réussit à s'extirper à l'avant de la course pour terminer en solitaire et gagner l'étape... C'est donc une journée incertaine qui peut réserver des surprises !



Samedi 6 juillet : étape 8 => Charleville-Mézières (08) > Oudenaarde (Bel.)
220.5 km / 2290 m D+ / 2438 m D- / 24 pts classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
Pour entamer ce second week-end de course, ce sera de nouveau une longue et difficile étape avec un final aux airs de Tour des Flandres et, en l'occurrence, sept monts flandriens dont quatre pavés enchainés dans les 55 derniers kilomètres. D'ailleurs les derniers kilomètres seront identiques à ceux de la célèbre classique belge, avec le Vieux Quaremont et le Paterberg comme "juges de paix" pour éventuellement désigner le vainqueur du jour !
Alors bien sûr, il est peu probable d'assister à une course aussi débridée et folle que celles souvent offertes par la classique de printemps, mais les spécialistes des monts flandriens auront néanmoins un terrain de jeu idéal pour faire exploser le peloton "façon puzzle" et qu'il y ait des écarts substantiels entre certains favoris à l'arrivée.
Dans tous les cas, ce sera une longue journée qui laissera forcément des traces dans les jambes des coureurs, ne serait-ce que pour l'étape du lendemain...



Dimanche 7 juillet : étape 9 => Kortrijk (Bel.) > Arenberg - La Porte du Hainaut (59)
133.5 km / 506 m D+ / 494 m D- / 0 pt classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
Pour clore cette première longue semaine de course, le peloton devra affronter "l'enfer du Nord" et ses fameux secteurs pavés tant redoutés ! Contrairement à la veille, l'étape sera courte... mais absolument terrible avec pas moins de 15 secteurs pavés pour une distance cumulée de 27.0 kilomètres de routes non asphaltées. D'ailleurs, le premier secteur pavé arrivera bien vite pour les coureurs, après seulement 30.4 kilomètres de course... avec donc probablement un peloton très nerveux dès le départ réel donné !
Bien sûr, ce sera l'étape de tous les dangers pour les non-spécialistes et notamment pour la plupart des leaders qui visent la victoire finale sur ce Tour de France... une étape probablement pleine de rebondissements entre les chutes, les problèmes mécaniques, les cassures du peloton et les attaques !
Au soir de ce dimanche veille de repos, les "cartes" pourraient donc être complètement redistribuées entre les différents favoris à la victoire finale...
Une neuvième étape à ne pas manquer, assurément !



Lundi 8 juillet : transfert et journée de repos à Tours (37)


Mardi 9 juillet : étape 10 => Azay-le-Rideau (37) > Villandry (37) : ITT
49.5 km / 274 m D+ / 271 m D- / 0 pt classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
Un contre-la-montre individuel complètement plat et approchant les 50 kilomètres, les rives et les châteaux qui bordent l'Indre et la Loire comme cadre de la journée, peut-être un peu de vent qui s'invite sur le parcours, un petit secteur pavé sur la fin pour agrémenter le tout... ce dixième jour de course sera un moment incontournable de ce Tour de France 2024 pour bien des raisons !
Tout d'abord le cadre, une région chargée d'histoire qui est étonnamment délaissée par la Grande Boucle... cette épreuve chronométrée est donc l'occasion de mettre en valeur un patrimoine exceptionnel et notamment deux des plus beaux châteaux de la Loire qui seront les lieux de départ et d'arrivée des coureurs.
Sur le plan sportif, la journée sera également importante, avec une distance et un profil privilégiant les véritables rouleurs capables d'emmener de gros développements... et il est fort probable que les écarts sur la ligne d'arrivée seront importants, redistribuant là encore certainement les "cartes" au niveau du classement général !



Mercredi 10 juillet : étape 11 => Tours (37) > Oradour-sur-Glane (87)
206.5 km / 1734 m D+ / 1564 m D- / 0 pt classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
Cette onzième étape sera elle-aussi particulièrement chargée d'histoire avec une arrivée dans le village martyr d'Oradour-sur-Glane, 80 ans après le massacre d'une grande partie de sa population par les troupes allemandes. Ce sera bien sûr l'occasion de commémorer la mémoire des disparus de ce village, mais aussi de tous ceux morts au cours des différentes guerres totalement inutiles à travers le monde et les époques...
Pour ce qui est de la course, cette longue étape dépassant de nouveau les 200 bornes ne comporte aucune côte comptant pour le classement de la montagne, mais la route sera quasiment constamment en montée ou descente, ce qui devrait inciter les baroudeurs à prendre l'échappée avec l'espoir de résister au retour du peloton.
Pour les favoris à la victoire finale, il s'agira de rester vigilant car, sur ces routes étroites et tortueuses, un mauvais placement et une cassure du peloton peuvent très bien se compter en minutes de retard sur la ligne d'arrivée !



Jeudi 11 juillet : étape 12 => Limoges (87) > La Roque-Gageac (24)
156.0 km / 1855 m D+ / 2080 m D- / 18 pts classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
Alors que le peloton continuera sa longue descente en direction du sud et des Pyrénées, il abordera une étape relativement courte avec seulement 156.0 kilomètres au compteur... Pour autant, la journée ne sera pas de tout repos avec un parcours accidenté et notamment plusieurs belles côtes comptant pour le classement du maillot à pois.
D'ailleurs, la dernière côte menant au village de Domme et dont le sommet est situé à 5.5 kilomètres de la ligne d'arrivée, présente des pourcentages sévères dans sa première partie, et peut permettre à un puncheur de placer une attaque décisive...
En tout cas, ce sera encore une journée "piège" pour les leaders. Ils devront rester vraiment vigilants à l'avant du peloton sur ces petites routes car une mauvaise cassure peut vite avoir des conséquences non négligeables en terme de temps perdu... Alors pourquoi pas une étape pleine de rebondissements et même de surprises ?!



Vendredi 12 juillet : étape 13 => Bergerac (24) > Toulouse (31)
194.0 km / 1853 m D+ / 1753 m D- / 9 pts classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
De nouveau une longue étape accidentée pour ce treizième jour de course, mais cette fois-ci la fin de parcours pour atteindre la ville "rose" ne comporte pas de difficultés notables et est donc propice à un sprint massif du peloton.
De fait, même si de valeureux attaquants tenteront de déjouer les pronostics en s'échappant à l'avant, il est fort probable que les équipiers des spécialistes de la dernière ligne droite feront en sorte que le peloton arrive groupé, pour un final tout en tension et en intensité... afin d'offrir la victoire d'étape à l'un de ces voltigeurs.
Sprint "royal" en perspective !!!



Samedi 13 juillet : étape 14 => Saint-Gaudens (31) > Foix (09)
201.0 km / 4920 m D+ / 4914 m D- / 171 pts classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
Cette première étape pyrénéenne sera assurément l'une des étapes "reine" de ce Tour de France 2024, avec pas moins de six difficiles ascensions, à chaque fois suivies d'une vertigineuse descente vers le fond de vallée sur l'autre versant du col venant d'être franchi.
Après 10 jours sans grosses difficultés en montagne et à emmener des gros braquets, il est évident que ce terrible enchainement va faire vraiment très mal à la plupart des coureurs, avec probablement de violentes et soudaines défaillances, même pour certains leaders.
Les meilleurs en profiteront très certainement pour durcir la course avec l'aide de leurs coéquipiers grimpeurs, ce pourquoi pas dès les premières pentes du difficile versant ouest du col de Menté, classé exceptionnellement en hors-catégorie pour pimenter la course au maillot à pois... Nous pourrions alors assister à une véritable explication entre les cadors dans les terribles pourcentages du col de la Crouzette, et même peut-être dès l'ascension du non moins difficile col d'Agnes ?! Attention, étape de "légende" tout à fait possible !!!



Dimanche 14 juillet : étape 15 => Foix (09) > Les Angles Station (66)
102.5 km / 2894 m D+ / 1543 m D- / 72 pts classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
Pour cette journée de fête nationale, ce sera l'étape en ligne la plus courte de l'épreuve, avec seulement 102.5 kilomètres à parcourir par les coureurs... mais elle pourrait donner lieu à un véritable feu d'artifice avec l'inédit versant ouest du Port de Pailhères comme détonateur, les sévères pentes du col de Carcanières pour terminer le travail et la longue montée en tremplin vers la station des Angles pour creuser des écarts conséquents.
Assurément, les meilleurs grimpeurs et descendeurs cocheront cette étape "sprint" pour tenter de déstabiliser leurs adversaires moins à l'aise sur ces routes étroites et à l'asphalte très irrégulier. Alors pourquoi pas une étape courte, violente, intense et pleine de rebondissements... avec bien évidemment des coureurs français qui brillent en ce 14 juillet ?!



Lundi 15 juillet : journée de repos à Font-Romeu (66)


Mardi 16 juillet : étape 16 => Narbonne (11) > Arles (13)
178.5 km / 572 m D+ / 576 m D- / 0 pt classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
Pour débuter cette troisième et dernière semaine de course, le peloton aura au programme une étape plate comme la main, mais qui pourrait devenir un véritable "enfer" si tramontane et mistral se mettaient à souffler fort.
En effet, le parcours longe sur une bonne partie la côte méditerranéenne, puis traverse la plaine de la Camargue... avec donc de longues portions de routes particulièrement exposées au vent. De fait, si celui-ci s'invite à la fête, il y aura forcément des bordures et des cassures du peloton, avec donc des perdants en fin de journée au moment de faire les comptes.
Je me doute bien que certains vont implorer le Dieu Eole pour qu'il se déchaine ce mardi 16 juillet 2024 dans l'espoir d'avoir une course complètement folle avec un peloton éparpillé "façon puzzle" et des leaders à la dérive sur ces routes occitanes et provençales... Et si jamais celui-ci décidait en fin de compte de rester calme, cette étape sera de toute façon une très belle opportunité pour les sprinteurs de se disputer la victoire du jour après avoir frotté et jouer des coudes dans l'emballement final.



Mercredi 17 juillet : étape 17 => Salon-de-Provence (13) > Mont Ventoux (84)
165.0 km / 3471 m D+ / 1679 m D- / 90 pts classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
Sur ce Tour de France 2024, il n'y aura que deux véritables arrivées au sommet... et cette dix-septième étape proposera la première d'entre elles avec l'incontournable Mont Ventoux comme juge de paix de la journée. Par contre, pour changer un peu, le "Géant de Provence" sera escaladé par son austère versant ouest qui fut d'ailleurs le premier gravi par les coureurs du Tour en 1951, mais dont la deuxième et dernière ascension remonte déjà à 1972 avec la victoire de Bernard Thévenet au sommet.
Avant cette difficile ascension finale qui n'a pas grand chose à envier à celle depuis Bédoin, les coureurs auront justement dû déjà gravir ce versant jusqu'au chalet Reynard avec probablement une première sérieuse sélection au niveau du peloton des favoris... pour ensuite contourner le maître des lieux par le nord et une longue boucle empruntant des "petites" routes !
De fait, comme les occasions de faire la différence sur une ultime difficulté avec arrivée au sommet seront très limitées, les purs grimpeurs devront absolument mettre à profit ces vingt-et-un kilomètres pour attaquer et lâcher leurs adversaires... alors pourquoi pas une ascension de légende ?!



Jeudi 18 juillet : étape 18 => Orange (84) > Barcelonnette (04)
212.5 km / 2641 m D+ / 1547 m D- / 12 pts classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
Après cette difficile étape du Mont Ventoux mais surtout avant les trois derniers jours de course qui décideront probablement du vainqueur et des différents classements de ce 111ème Tour de France, les coureurs auront à parcourir une longue et belle étape en forme de "carte postale".
En effet, le peloton traversera les paysages magnifiques de la Drôme provençale puis du Buëch et du gapençais, avant de longer et surplomber les rives du lac de Serre-Ponçon, pour ensuite remonter la vallée de l'Ubaye pour une somptueuse arrivée à Barcelonnette.
Sur le plan sportif, cette dix-huitième étape sera la dernière opportunité réelle pour les sprinteurs de décrocher un bouquet... mais il faudra vraiment pour cela que leurs équipiers contrôlent les inévitables échappés de la première heure et que les "grosses cuisses" ne se fassent pas décrocher du peloton sur les quelques côtes qui agrémentent le parcours.



Vendredi 19 juillet : étape 19 => Digne-les-Bains (04) > Isola 2000 (06)
231.0 km / 5984 m D+ / 4677 m D- / 165 pts classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
La quatorzième étape pour aborder les Pyrénées était déjà énorme... cette dix-neuvième étape qui met à l'honneur le massif du Mercantour est quant à elle carrément colossale, monstrueuse, gigantesque !
Après une soixantaine de kilomètres pour se mettre en jambes et notamment une longue remontée de la vallée du Verdon, les coureurs aborderont la première des quatre difficultés du jour, le sauvage et inédit col des Champs, culminant à plus de 2000 mètres d'altitude et classé en première catégorie. S'en suit une descente technique qui mènera directement au pied de la seconde ascension, celle du col de la Cayolle, premier des trois "hors-catégorie" de la journée.
Après une longue descente et le passage à proximité de la ligne d'arrivée de la veille, les coureurs auront un court moment de répit avant d'attaquer la troisième difficulté du jour... et pas n'importe laquelle puisque c'est l'immense Cime de la Bonette, point culminant de ce Tour de France, qui se dressera devant eux. Les meilleurs lanceront-ils les "hostilités" dès cette longue et difficile ascension, ou plutôt dans les 40 kilomètres de descente qui suivront... ou attendront-ils la dernière difficulté de la journée, la terrible montée vers la station d'Isola 2000 ? Seule l'avenir le dira mais avec un tel menu au programme, il y aura de toute façon de gros écarts à l'arrivée et probablement des changements au niveau du classement général...
Etape "reine" et incontournable, bien évidemment !



Samedi 20 juillet : étape 20 => Antibes (06) > Nice (06)
138.5 km / 2921 m D+ / 2915 m D- / 93 pts classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
Pour entamer le dernier week-end de course, ce sera une étape relativement courte dans l'arrière-pays niçois qui ressemblera beaucoup au parcours de l'habituelle étape qui clôture Paris-Nice au printemps, avec notamment dans le final les incontournables côte de Peille et col d'Eze, avant de plonger vers l'arrivée située sur la célèbre Promenade des Anglais.
Avec l'étape absolument titanesque de la veille qui aura forcément laissé des traces dans les jambes de la plupart des coureurs, un ou plusieurs leaders en haut du classement général, à condition qu'ils aient encore un peu de jus et beaucoup d'audace, tenteront très certainement de "mettre le feu" à la course sur ces petites routes étroites et techniques des Alpes Maritimes. Alors pourquoi ne pas imaginer des attaques tranchantes de certains cadors dès le Baisse de la Cabanette, surtout qu'aux forts pourcentages de la montée succèdera une descente très technique avec de magnifiques lacets ?!
Dans tous les cas, quelque soit l'identité du vainqueur et l'impact sur le classement général, cette vingtième étape ne peut qu'être belle et attractive, avec des paysages à couper le souffle et une course de mouvement à l'issue incertaine...



Dimanche 21 juillet : étape 21 => Nice (06) > Nice (06) : ITT
25.0 km / 400 m D+ / 400 m D- / 18 pts classement meilleur grimpeur

Image
Parcours :
Image

GPX

Image Les bons mots du petit cochon :
Une fois n'est pas coutume et parce que l'arrivée de ce 111ème Tour de France se fera exceptionnellement à Nice, ce ne seront pas les sprinteurs qui seront mis à l'honneur, mais les spécialistes du chronomètre... et sans doute en premier lieu les favoris à la victoire finale sur l'épreuve de trois semaines.
Bien sûr, tout dépendra des écarts en haut du classement général au matin de cette ultime journée, mais s'ils sont relativement serrés, ce parcours difficile de 25.0 kilomètres peut très bien permettre un chamboulement de dernier instant, comme celui du Tour 89 resté dans les mémoires de tous les suiveurs.
Bon... pour une fois, les coupes de champagne, ce sera seulement une fois la ligne d'arrivée franchie !



Le Tour de France 2024, c'est :
- 3561.0 kilomètres au total, répartis sur 21 étapes, soit une moyenne de 169.57 kilomètres / étape ;
- 47 126 mètres de dénivelé positif et 40 091 mètres de dénivelé négatif cumulés ;
- 2 "contre-la-montre" individuels de 49.5 et 25.0 kilomètres, soit un total de 74.5 kilomètres d'épreuve chronométrée ;
- 13 étapes de plaines dont 5 accidentées et 1 avec secteurs pavés (27.0 kilomètres de pavés), 1 étape de moyenne-montagne et 5 étapes de haute-montagne ;
- 9 cols ou ascensions hors-catégorie, 8 cols ou ascensions de 1ère catégorie, 9 cols ou côtes de 2ème catégorie, 9 côtes de 3ème catégorie et 20 côtes de 4ème catégorie.


Mais c'est également quelques petits changements au niveau des points et bonifications, afin de re-dynamiser les classements annexes et d'inciter des coureurs à attaquer :

- Les bonifications (maillot jaune) :
* Arrivée d'étape : 10" - 6" - 2"
* Sprint intermédiaire de bonification : 5" - 3" - 1"
Avec 15 secondes au maximum pour un même coureur pour chaque étape en ligne, cela peut inciter certains à attaquer afin de grappiller quelques secondes, surtout lors des premières étapes où les écarts sont encore faibles.

- Le classement par points (maillot vert) :
* Arrivées d'étapes de "plaine" (étapes n°1, 2, 3, 5, 6, 7, 8, 9, 11, 12, 13, 16 et 18) :
45 - 35 - 30 - 26 - 22 - 18 - 15 - 12 - 9 - 7 - 5 - 3 - 2 - 1
* Arrivées d'étapes de "montagne" ou contre-la-montre (étapes n°4, 10, 14, 15, 17, 19, 20 et 21) :
30 - 22 - 18 - 15 - 12 - 9 - 7 - 5 - 3 - 2 - 1
* Sprint intermédiaire : 18 - 12 - 9 - 7 - 5 - 3 - 2 - 1
* Sprint intermédiaire de bonification : 9 - 5 - 3 - 2 - 1
Cette nouvelle répartition des points devrait permettre d'ouvrir la course au maillot vert à davantage de coureurs, notamment les baroudeurs qui prennent régulièrement les échappées, avec donc une obligation pour les sprinteurs qui visent le classement par points de jouer tous les sprints possibles.

- Le classement de la montagne (maillot à pois) :
* Hors-catégorie : 45 - 35 - 30 - 26 - 22 - 18 - 15 - 12 - 9 - 7 - 5 - 3 - 2 - 1
* 1ère catégorie : 30 - 22 - 18 - 15 - 12 - 9 - 7 - 5 - 3 - 2 - 1
* 2ème catégorie : 18 - 12 - 9 - 7 - 5 - 3 - 2 - 1
* 3ème catégorie : 9 - 5 - 3 - 2 - 1
* 4ème catégorie : 3 - 1
Cette nouvelle répartition des points pour le classement de la montagne valorise davantage ceux qui passent en tête d'une difficulté par rapport aux poursuivants, incitant de fait à se battre pour être devant.
Modifié en dernier par tatamix1972 le 04 Aoû 2022, 17:26, modifié 1 fois.

tatamix1972
Junior
 
Messages: 1382
Localisation: Entre Chamonix et Toulouse...

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Mats » 03 Aoû 2022, 17:54

Vous êtes excités en ce moment messieurs, retenez-vous ! :lol:
Un petit retour rapide sur les commentaires qui ont suivi ma proposition, puis quelques mots à mon tour sur les parcours publiés ces derniers jours.

tatamix1972 a écrit:Par contre, tu vois... tu mets ton chrono court et ton étape Albi > Saint-Gaudens, avant tes deux étapes pyrénéennes, et là je signe tout de suite pour ton "grand départ" ! ;)

Pour être honnête, je préfère moi aussi cet agencement ! :mrgreen: Cela étant, j'étais parti dans l'optique d'un GD extrême et montagneux, en essayant de réfléchir à ce qu'on pourrait faire avec ce genre de contrainte. Le tout rehaussé par une formidable excitation en traçant quelques jours avant mon départ pour les Hautes-Pyrénées. :love:
Pour le reste, je comprends ta remarque et celle de darth concernant la dernière étape vers Albertville, et elles sont judicieuses. Là encore j'ai "péché" en ne résistant pas au fait de proposer la Croix-de-Fer par ce versant, un col que j'apprécie énormément et que j'ai tendance à vouloir caser, un peu comme le Giau sur mes tracés de Giro. ;)



@darth :
1) GD d'Annecy : Une proposition "extrémiste", loin des standards ASO, mais bien ficelée par rapport aux contraintes que tu t'es fixé. La première semaine est réussie dans le sens où elle met en avant deux grands rendez-vous pour le Général (le chrono inaugural et les pavés) qui contrastent avec les beaux morceaux que tu laisses aux sprinteurs, tout en assurant l'intérêt pour les pois avec les passages dans le Jura et les Vosges. Tours termine bien la semaine, avec de la tension pour les leaders et sans doute une victoire de prestige pour des coureurs comme SKA, sans exclure encore une fois les sprinteurs.
Une deuxième semaine cohérente avec ta contrainte de départ, avec l'étape du Lioran en guise de "pourquoi pas". Moins emballé par l'étape de Rodez mais je n'aurais pas forcément mieux à proposer.
La troisième semaine est forcément copieuse mais bien construite avec la reprise usante vers Toulouse puis un quatuor pyrénéen plutôt cohérent. A titre perso, j'apporterais deux modifications à tes étapes : vers Cauterets, je confirme que le final du Pont d'Espagne est bien piquant, peut-être un peu trop justement (quoique, avec ce qu'on a vu sur le dernier Tour, on peut remettre en cause tout un tas de préjugés sur l'attentisme des coureurs) ce qui me pousse à proposer une arrivée au Cambasque. 3km très raides dès la sortie de Cauterets mais un replat (avec une courte descente) puis une dernière rampe dans un cadre très chouette. Deuxième changement, je réduirais le kilométrage au max vers Payolle en enchainement directement Aspin et Ancizan. A mon sens, ça s'imbriquerait mieux avec ta dernière étape, originale dans son schéma.
Bref, une proposition intéressante, qui me donne envie de me pencher à mon tour sur un final Pyrénéen aussi dense.

2) GD Lille : Les pavés dès le premier week-end, c'est violent et ça me plait. Très bonne idée d'enchainer directement avec Rouen. Puis 4 étapes de plaine variées, ça fait le job, jusqu'au week-end pyrénéen qui me plait beaucoup lui aussi. D'ailleurs, l'étape de Lourdes serait une belle 20e étape, dans un autre contexte.
Bon début de deuxième semaine avec un chrono terrible pour tous les Guillaume Martin du peloton, le Corobin et Digne pour les baroudeurs c'est plus séduisant que les arrivées traditionnelles à Gap, puis encore un excellent week-end ! Une tappone comme on en voit plus, et le format original vers Turin, c'est top.
Pour ouvrir la troisième semaine, rapprocher un peu le départ du pied de Moncenisio aurait été intéressant pour titiller les mal réveillés et provoquer d'éventuelles défaillances, mais on aurait un kilométrage ridicule donc...
Pas très emballé par l'étape d'Aix, j'aurais préféré une montagne plus concentrée dans le final étant donné ce que tu proposes ensuite dans l'Auxois et le Morvan. A première vue, le fait d'avoir deux étapes aussi courtes est déstabilisant, mais avec le recul je trouve ça plutôt intéressant.
Bref, encore un bon Tour, un de mes préférés parmi tes dernières propositions, en rebidouillant l'étape d'Aix.

3) GD Florence : Je commenterais quand tu publieras les profils, un jour peut-être. :noel:

@tatamix :
Un GD intéressant, mention spéciale aux étapes de Parme et Val d'Isère, avec un enchainement Mont-Cenis/Iseran qui figure parmi mes préférés. On reconnait bien la "patte" tatamix dans la construction des étapes accessibles aux sprinteurs, jusqu'à un week-end déroutant. Les pavés des Flandres et ceux de Roubaix, ça me donne presque une indigestion...n'offrir peut-être que trois-quatre monts pour la forme le samedi, tout au plus ?
Beau chrono pour reprendre, très visuel et touristique. Le lendemain, tu manques de peu le double hommage avec un passage à Maillé, et ça te permet d'aller gouter au Sainte-Maure juste avant, dans un autre registre...mais c'est du détail, ça ne change rien à l'étape ! Les étapes suivantes s'enchainent bien, jusqu'au week-end pyrénéen qui me plait aux 3/4 : excellente étape vers les Angles, mais je me dis qu'une arrivée au sommet la veille, tout en gardant un nombre de cols conséquent, pour une tappone digne de ce nom, aurait tout aussi bien fait l'affaire. Retirer Menté pour finir au Prat d'Albis par exemple, tout en conservant le reste ?
Le danger des bordures pour la reprise, c'est très bien, tout comme le Mont Ventoux qui peut-être une aubaine pour des éventuels piégés/revanchards de la veille.
Enfin, ton trio dans les Alpes semble cohérent avec ce que tu proposes. J'ai toujours du mal avec l'idée de finir un GT sur un chrono, mais le tien est bien tracé avec cette double Promenade des Anglais qui prolonge l'agonie de certains coureurs. L'étape de la veille est excellente, avec les pentes raides et irrégulières de la Baisse de la Cabanette en milieu d'étape. Enfin, Isola n'est pas un spot d'arrivée que j'affectionne (avis purement subjectif), mais Auron est moins crédible et n'offre pas le même type d'ascension, donc ça se tient...
Bref, un parcours cohérent avec ce qui est annoncé en préambule, et qui ne me déstabilise en fait que par son week-end flandrien !

Avatar de l’utilisateur
Mats
Contrôleur UCI
 
Messages: 10258

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Tazio » 06 Aoû 2022, 10:20

Pour les mordus du labo à parcours, j'aurais bien proposé un défi : tracer un Tour de France... à deux ! :mrgreen:

Le principe :

- Vous définissez ensemble le lieu (pas l'étape) du Grand Départ.

- Le premier trace le prologue/étape 1, le second trace l'étape 2, le premier trace l'étape 3 etc... en alternant à chaque fois jusqu'à l'étape 20.

- Comme pour n'importe quel Tour, on essaie de rester réaliste sur les villes-étapes, les routes empruntées, les transferts etc...

- Pour cet exercice, vous devez tracer sans vous concerter : quand ce n'est pas votre étape, vous n'avez pas votre mot à dire. Pas de compromis, on cloisonne ! :mrgreen:

- Idem lorsque vous transmettez votre étape à votre binôme : pas de discussion. Par exemple, pas de "J'ai tracé cette étape pour préparer les pavés du lendemain" ou "Avec cette étape, on commence la remontée vers les Vosges". A la limite, juste quelques mots pour expliquer votre étape, c'est tout. Sinon ca gâche l'intérêt de l'exercice :)

- L'avantage, quand vous tracez, c'est que vous êtes libre et pouvez "forcer" votre binôme vers certaines zones géographiques

- La contrainte, c'est que, lorsqu'on vous transmet le relais, il faut vous adapter à ce qui vient d'être fait pour que le Tour tienne la route à l'issue des 21 étapes, sans réellement savoir ce que votre binôme a en tête comme trame globale. Ca peut vous obliger à revoir vos plans à chaque fois et à lui aussi !

- L'étape 21 est la seule où vous pouvez vous concerter, mais uniquement lorsque l'étape 20 aura été tracée. Comme c'est en général l'étape des Champs, ca n'a pas grande importance.


Je pense que ca peut donner des trucs marrants selon les profils du binôme. Du genre, Darth qui tente de tirer vers les pavés, Klira vers le Mont du Chat, ils vont se retrouver dans les Vosges :lol:

Avatar de l’utilisateur
Tazio
Baroudeur
 
Messages: 4404
Localisation: Le dogme, c’est qu’il n’y a pas de dogme

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Der neue Radfahrer » 06 Aoû 2022, 10:40

Je suis partant :mrgreen:

Der neue Radfahrer
Junior
 
Messages: 1251
Localisation: Deutschland

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Bird » 06 Aoû 2022, 11:05

également :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Bird
Maillot blanc
 
Messages: 2863

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Alessiocortez » 06 Aoû 2022, 12:03

J'apprécie beaucoup le concept auss :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Alessiocortez
Jersey rojo
 
Messages: 6521
Localisation: Squat

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Tourrette » 06 Aoû 2022, 12:23

L'idée est vachement cool en tout ça
J'adore le concept

Tourrette
Coureur pro
 
Messages: 1628

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Edgard_J » 06 Aoû 2022, 12:53

Concept super intéressant, hâte de voir ce que ça pourrait donner :mrgreen:

Edgard_J
Terreur de critérium
 
Messages: 598
Localisation: Perdu au fin fond de la Haute-Marne...

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Tazio » 06 Aoû 2022, 13:07

Tant mieux que ca vous plaise !

S'il y a un volontaire, ca me tenterait aussi de relever le défi à partir de la fin août, à mon retour de congés ;)

Avatar de l’utilisateur
Tazio
Baroudeur
 
Messages: 4404
Localisation: Le dogme, c’est qu’il n’y a pas de dogme

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Der neue Radfahrer » 06 Aoû 2022, 15:22

Bird qui trolle sévère :lol: :roll:

Der neue Radfahrer
Junior
 
Messages: 1251
Localisation: Deutschland

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Bird » 06 Aoû 2022, 15:24

Der neue Radfahrer a écrit:Bird qui trolle sévère :lol: :roll:


:evil:

Avatar de l’utilisateur
Bird
Maillot blanc
 
Messages: 2863

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Der neue Radfahrer » 06 Aoû 2022, 15:35

Tu me sors une E1 comme ça alors que je viens de finir de tracer mes 4 Jours de Soissons. Le traumatisme :shock:

Der neue Radfahrer
Junior
 
Messages: 1251
Localisation: Deutschland

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Pinot-Kio » 06 Aoû 2022, 17:52

En vrai je suis partant également, pendant que j'ai un peu de temps libre ! :mrgreen: :ok:

Avatar de l’utilisateur
Pinot-Kio
Chasseur de prime
 
Messages: 337

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Wings » 06 Aoû 2022, 19:41

Ça me tente également :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Wings
Légende du Gruppetto
 
Messages: 43987
Localisation: Let me soar (AFFC II)

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar El_Pistolero_64 » 06 Aoû 2022, 21:52

Concept interessant effectivement, ça peut être sympa ! :ok:

Après il y a la version plus poussée, 21 traceurs pour 21 étapes. :noel:

Avatar de l’utilisateur
El_Pistolero_64
Directeur sportif
 
Messages: 6130
Localisation: Pays Basque #Team Mads #Team Kwiato #TeamPogi

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Nicetobeout » 06 Aoû 2022, 22:08

Super intéressant et intéressé du coup !
Dispo à mon retour de congés pour participer…
Ça serait intéressant pour tous de voir la construction des parcours en temps réel via 1 topic dédié !

Avatar de l’utilisateur
Nicetobeout
Espoir
 
Messages: 859

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Tourrette » 06 Aoû 2022, 22:53

El_Pistolero_64 a écrit:Concept interessant effectivement, ça peut être sympa ! :ok:

Après il y a la version plus poussée, 21 traceurs pour 21 étapes. :noel:

C'est une idée de génie
Faut faire un truc comme ça ça peut être ultra drôle

Tourrette
Coureur pro
 
Messages: 1628

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar jibvalverde » 06 Aoû 2022, 23:02

Ca me tente carrément aussi ! Super idée

Avatar de l’utilisateur
jibvalverde
Junior
 
Messages: 1289

Re: [Créations] Tour de France

Messagepar Nicetobeout » 07 Aoû 2022, 06:55

jibvalverde a écrit:Ca me tente carrément aussi ! Super idée

Tiens , un petit binôme avec un expert de l’étape courte peut être marrant à suivre !

Avatar de l’utilisateur
Nicetobeout
Espoir
 
Messages: 859


4267 messages
Retourner vers Le laboratoire à parcours

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bronski et 2 invités