Cinéma

Actus internationales & françaises, politique, société, économie, culture, idées, planète, science, technologie, urbanisme, photographie et bien d'autres choses !

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 19 Juil 2022, 07:43

Visionnages de la semaine dernière pour moi

Quelques sorties ciné

Peter Von Kant (François Ozon – 2022) : Peter Von Kant est un film imparfait mais très intéressant ! Ozon adapte un film de Fassbinder tout en modifiant le personnage principal par une sorte de caricature de Fassbinder lui même, tout en enrichissant le personnage par des traits autobiographiques. Quant au film, c'est le même point de départ, mais ça part petit à petit dans une direction sensiblement différente : là où le Fassbinder était dur, âpre, amer, le Ozon devient vite un film très second degré, sarcastique et excessif, comme en témoigne une scène de pétage de plombs lors d'un anniversaire très réussi.
Comme ses personnages, Ozon affirme son amour pour Fassbinder tout en lui faisant des infidélités. C'est un peu trop court, parfois trop excessif, mais agréable à regarder et plutôt réussi vu l'ambition de départ. Surtout, si ça peut donner envie à une poignée de personnes de découvrir le cinéma de Fassbinder, trop peu regardé aujourd'hui, ce sera déjà une réussite !

Decision to Leave (Park Chan-Wook – 2022) : Gros coup de coeur pour ce nouveau PCW dont je n'avais vu qu'Oldboy (j'avais apprécié mais j'avais du mal à passer outre le côté excessif l'ayant rendu culte). Decision to leave est un film qui transpire le cinéma tant la mise en scène est prodigieuse (cadres et transitions notamment), un grand film d'amour déguisé en film d'enquête avec quelques scènes qui resteront longtemps ancrées dans mon esprit.
La grande qualité du film réside surtout dans la faculté de PCW de brouiller les pistes, grâce à sa mise en scène, pour passer d'une première partie où le scénario est relativement convenu à une seconde où tout devient beaucoup plus difficile à lire.

La Nuit du 12 (Dominik Moll – 2022) : Sans doute ma meilleure surprise ciné parmi les sorties 2022 (j'attendais davantage les autres films que j'ai adorés). La nuit du 12 est un récit d'enquête passionnant, réaliste, froid, dur, mais magnifié par la mise en scène de Moll et le cadre alpin qui lui donne un aspect mystérieux.
Malgré quelques dialogues trop appuyés, le propos du film est d'une justesse assez rare dans ce type de film : des enquêteurs cherchent un mobile, des raisons voire des justifications à l'immolation d'une jeune fille, au lieu de chercher le(s) coupable(s). Une belle réflexion sur la responsabilité collective

After Yang (Kogonada – 2022) : Assez mitigé en sortant de la salle, même si j'ai passé un très bon moment. C'est un film réussi sur un sujet qui s'avère passionnant au fur et à mesure que le temps passe, en basculant de sujets très pratiques (l'éducation d'une jeune fille adoptée dans un futur proche) vers des réflexions existentielles plus profondes (la mémoire, la vie, la mort, ce que veut dire être "humain").
Dommage que l'aspect A24 ressorte de façon aussi marquée et rende le film trop lisse et arty à mon goût, et au final un peu soporifique et pas toujours à la hauteur de ses réflexions.
Y'a quand même une super imitation de Werner Herzog par Colin Farrell, tellement réussie que j'ai vraiment été vérifié si le bonhomme n'avait pas réellement fait un documentaire sur le thé !

Visionnages maison (en commençant par deux courts films de moins d'une heure)

Wallace et Gromit – Un mauvais pantalon (Nick Park – 1993) : J'ai découvert tardivement Wallace & Gromit avec le long métrage et j'ai été immédiatement conquis. Ce court de 30 minutes est génial, très drôle avec beaucoup d'inventivité et quelques scènes folles (comme la poursuite en petit train à l'intérieur de la maison)

Ce vieux rêve qui bouge (Alain Guiraudie – 2001) : Court film assez étonnant qui dit très sobrement et joliment beaucoup de choses sur le monde ouvrier, à travers le récit de la fin d'un monde/la fermeture d'une usine. Excellente surprise

Le Jardin des Finzi-Contini (Vittorio De Sica – 1970) : Pas mon De Sica préféré car le propos est beaucoup trop appuyé et l'ensemble manque de subtilité. Mise en scène très belle, évidemment, ça reste De Sica. C'est néanmoins très intéressant de voir ce film aujourd'hui, car il montre avec précision où mènent les compromissions avec l'extrême-droite, fût-elle "moins pire que le nazisme".

Juha (Aki Kaurismäki – 1999) : J'ai connu des portraits d'hommes et de femmes plus subtils de la part de Kaurismaki. Juha est assez caricatural et simpliste, en plus de donner une place très limitée au personnage féminin.
Le fait de proposer ce film en noir & blanc muet lui donne un aspect assez superficiel ; je peine à voir l'intérêt, si ce n'est pour dissimuler les faiblesses narratives.
Ça reste un Kaurismaki et en plus c'est très court, donc à voir pour la mise en scène, les gueules qu'on retrouve constamment dans son cinéma et quelques instants de poésie

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 9489
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar Tyler » 19 Juil 2022, 07:54

Les sorties cinés me donnent l'envie d'y aller, merci :heureux:

Avatar de l’utilisateur
Tyler
Hall of Fame gruppetiste
 
Messages: 50061

Re: Cinéma

Messagepar ninteo » 19 Juil 2022, 08:39

D'accord sur la nuit du 12, vraiment un super film, j'hésite à le renoter à la hausse avec le recul :mrgreen:
Perso j'ai vraiment été bluffé par la performance de Bastien Bouillon, j'ai pas souvenir d'un jeu d'acteur m'ayant deja autant marqué :love:

J'ai très envie de voir After Yang et Decision to leave, faut que je trouve le temps pour le faire :ok:

Avatar de l’utilisateur
ninteo
Légende du Gruppetto
 
Messages: 24076

Re: Cinéma

Messagepar bullomaniak » 20 Juil 2022, 05:41

Clara Sola, Nathalie Alvarez Mesen

Premier gros coup de cœur côté cinéma d'auteur cette année. L'histoire d'une femme autiste (ou quelque chose d'approchant, ce n'est jamais spécifié) qui vit sous le contrôle abusif de sa mère et qui va commencer une forme d'émancipation.

Ça pourrait presque être un film sans dialogue tant toutes les émotions du personnage passent avec évidence par la réalisation et le jeu de l'actrice principale. Et sans jamais se détacher d'une grande finesse qui fait que toutes les maltraitances que subit Clara pourrait même sembler normales pour certaines personnes. Les personnages ne sont jamais manichéens. Et par dessus ça le film rajoute en prime une belle mystique autour du personnage principal, dans son rapport à la Nature, et qui a peut être ou peut être pas, des pouvoirs magiques un peu comme dans un bouquin de Stephen King.

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Légende du Gruppetto
 
Messages: 24610
Localisation: MVP de la Gruppetto League.

Re: Cinéma

Messagepar Kreuziger » 23 Juil 2022, 14:53

ninteo a écrit:D'accord sur la nuit du 12, vraiment un super film, j'hésite à le renoter à la hausse avec le recul :mrgreen:
Perso j'ai vraiment été bluffé par la performance de Bastien Bouillon, j'ai pas souvenir d'un jeu d'acteur m'ayant deja autant marqué :love:

J'ai très envie de voir After Yang et Decision to leave, faut que je trouve le temps pour le faire :ok:

Complètement d'accord. Le message du film passe bien, tous les acteurs sont bons. J'ai eu quelques fois les larmes aux yeux :ok:

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14779
Localisation: Saoumfa du topic Musique

Re: Cinéma

Messagepar Panzer » 23 Juil 2022, 15:04

Vu hier soir, j'ai beaucoup aimé aussi, ça se place parmi les sorties de l'année 2022. Pas de scènes d'actions ou d'images folles, pas de super héros ou de super méchants, mais un film très froid et réaliste. Le cinéma français que j'aime. :love:

Don't Look Up: Déni cosmique (2021 de Adam McKay)
Un sujet intéressant avec un parallèle sur la crise écologique bien senti. Mais c'était vraiment too much tout au long du film avec des personnages et situations totalement caricaturales, qui casse le message initial. Rassembler un casting aussi bon pour nous pondre ça, vraiment décevant, le cinéma que j'aime pas. :heureux:

César et Rosalie (1972 de Claude Sautet)
Le film a quelques similitudes avec Jules et Jim, avec ce fameux triangle amoureux.
Pas forcément emballé par ce jeu de chat et à la souris, j'ai pas trouvé ça crédible et dans un film "romantique", ça le fait pas trop.

Avatar de l’utilisateur
Panzer
Directeur sportif
 
Messages: 20201
Localisation: Cycliste intègre et humain

Re: Cinéma

Messagepar hashirebicycle » 24 Juil 2022, 09:29

Même sans avoir grand chose à foutre de Marvel, j'avais adoré Black Panther, et y'a pas à dire, je suis hypée par ce trailer. Très contente de voir un hommage respectueux de la part de Disney. A voir le résultat final, il est vrai que l'original devait beaucoup au charisme de Boseman.

Avatar de l’utilisateur
hashirebicycle
Coureur pro
 
Messages: 1832
Localisation: caution féminine

Re: Cinéma

Messagepar Robocrotte 2.0 » 24 Juil 2022, 09:51

Leinhart a écrit: Decision to Leave (Park Chan-Wook – 2022) : Gros coup de coeur pour ce nouveau PCW dont je n'avais vu qu'Oldboy (j'avais apprécié mais j'avais du mal à passer outre le côté excessif l'ayant rendu culte). Decision to leave est un film qui transpire le cinéma tant la mise en scène est prodigieuse (cadres et transitions notamment), un grand film d'amour déguisé en film d'enquête avec quelques scènes qui resteront longtemps ancrées dans mon esprit.
La grande qualité du film réside surtout dans la faculté de PCW de brouiller les pistes, grâce à sa mise en scène, pour passer d'une première partie où le scénario est relativement convenu à une seconde où tout devient beaucoup plus difficile à lire.


:shock: :shock: :shock:

Abasourdi par l'inélégance de la mise en scène de mon côté. Quel tape-à-l'œil et quel manque de finesse. C'est fou parce que je ne peux pas nier que le côté très grossier de PCW peut avoir ses bons moments (comme la poursuite sur les toits ici), mais bon je suis éberlué que Cannes donne le prix de la mise en scène à ce film, dont les transitions et les raccords (les surimpressions des messages en cours d'écriture sur les visages des personnages, tout de même !) font souvent penser au pire de Guy Ritchie. PCW ne rééditera jamais la prouesse de Sympathy For Mr. Vengeance, de très loin son film le moins mauvais.

Je me joins aux bons retours sur La Nuit du 12, film curieux assez planant qui doit beaucoup à la présence et au charisme très mystérieux de son acteur principal.

Pour les amoureux de cinéma déroutant, ne loupez pas la ressortie des Pasolini. Je vais essayer d'aller revoir Salo sur grand écran, bordel de merde. :niais:

Robocrotte 2.0
Chasseur de prime
 
Messages: 446

Re: Cinéma

Messagepar Murungaru » 24 Juil 2022, 20:44

:o Je n'ai pas encore vu Decision to leave, mais même JSA ne trouve pas grâce à tes yeux ?

(merci Leinhart et Panzer :love: )

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Jersey rojo
 
Messages: 7728

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 25 Juil 2022, 08:24

Je comprends tout à fait qu'on puisse avoir des grosses réserves sur le PCW, mais de là à comparer ça à du Guy Ritchie, please :niais:
On peut trouver ça de mauvais goût mais au moins PCW sait ce qu'il fait et il le fait bien.
Pas vu Sympathy for Mr Vengeance mais il faudrait de toute façon que je regarde ses autres films un jour ou l'autre.

Pasolini, j'ai bien envie de les découvrir en salle, sachant que j'avais seulement vu Théorème, un peu trop tôt dans ma cinéphilie pour vraiment l'apprécier. Je pars en vacances bientôt donc en fonction des projos à Toulouse, on verra ce que je peux caser d'ici là

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 9489
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar albert compteur » 26 Juil 2022, 10:47

+1, complètement grotesque la comparaison avec Guy Ritchie. Un formalisme léché avec une photographie splendide est maintenant considérée comme "tape à l'oeil" mais c'est ubuesque.

J'aurais plus de réserves concernant l'écriture en revanche, avec un sacré flottement en deuxième partie. J'ai préféré Mademoiselle.

As Bestas : prévisible, certaines scènes sont magistrales mais le rythme pantouflard du récit m'a empêché d'apprécier.

Les nuits de Mashaad
: Un thriller de facture correcte, pas très subtil notamment avec un dénouement qui tombe comme un cheveu sur la soupe. Mais j'ai passé un bon moment.

Top Gun Maverick : resucée efficace du premier mais ils ne se sont pas foulés. C'est exactement le même. Et le premier n'est pas franchement un bon film.

Avatar de l’utilisateur
albert compteur
Chasseur de prime
 
Messages: 211

Re: Cinéma

Messagepar Robocrotte 2.0 » 26 Juil 2022, 15:48

Ce que je trouve ubuesque de mon côté est de penser que la photo numérique totalement ripolinée et l'esthétique gueularde de ce film puisse paraître splendides à d'autres, comme quoi on est tous le grotesque d'un autre. :mrgreen:

Muru : non pas vraiment. Je trouve le style de PCW assez gras, c'est épais. Ça a parfois son intérêt, il est très fort pour la démesure et son ton sardonique peut être savoureux. Les touches d'humour sont ce que je préfère dans ses films. A côté, je peux pas dire que j'adore, même si la fin relève un peu. Mademoiselle, c'est pareil, c'est même un film bien troussé en terme de rythme, c'est drôle, mais que c'est lourd...

Dans Sympathy For Mr. Vengeance, le ton est sec, les cadres sont tranchants, il n'y a pas de dialogue et pas de musique (ne parlons pas des transitions numériques ou des ralentis), il y a toujours un peu d'humour, et malgré beaucoup d'aspects que je n'aime, je trouve que le résultat est bien plus intéressant que ses autres films qui me font l'effet de gâteaux dégoulinants. J'aimerais davantage ses films s'ils correspondaient plus à ce style plus épuré.

Robocrotte 2.0
Chasseur de prime
 
Messages: 446

Re: Cinéma

Messagepar Murungaru » 26 Juil 2022, 20:28

Je trouve que la thématique et le jeu des acteurs écrasent les quelques lourdeurs qu'on pourrait trouver dans JSA.
Il s'en dégage à mon sens une sincérité, un réalisme (dans le sens où ça sonne vrai dans l'interprétation) dans les scènes de fraternité entre soldats qui m'a touché comme très rarement.
Sa mise en scène reste assez voyante (mais bien fichu selon moi), mais ça ne me dérange pas du tout. Ça apporte un contraste avec le drame humain qui me plaît bien. Même si je comprends que certains s'en passeraient bien.

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Jersey rojo
 
Messages: 7728

Re: Cinéma

Messagepar Zagallo » 28 Juil 2022, 06:31

Ritchie est un tâcheron mais The Gentlemen est très intéressant. C'est assez surprenant qu'il soit passé assez inaperçu (le réalisateur a sans doute payé ses précédents films mainstream).

Il est possible que ce film soit réévalué dans les prochaines années.

Zagallo
Chasseur de prime
 
Messages: 307

Re: Cinéma

Messagepar redneck » 28 Juil 2022, 07:45

Je suis allé voir Thor : vous devriez ne pas faire la même erreur.

Avatar de l’utilisateur
redneck
Directeur sportif
 
Messages: 4331
Localisation: Vainqueur de l'ekiden du gruppetto - Capitaine de l'équipe vainqueur de la Gruppetto League

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 28 Juil 2022, 08:00

redneck a écrit:Je suis allé voir Thor : vous devriez ne pas faire la même erreur.


Mais enfin qu'est-ce qui vous arrive tous avec ce Thor ? Oui c'est pas bien et ? vous ouvrez enfin les yeux sur le niveau du MCU ? parce que c'est loin d'être le plus honteux de l'univers quand même :moqueur:
Les marvelzouz qui crient à qui veut l'entendre que c'est le film le plus horrible du MCU ont décidément des goûts étranges. Ils ont normalement vu Black Widow récemment qui était une sorte de néant cinéma incarné. Thor 4 souffre de plein de tares mais il a moins le mérite d'être honnête avec son spectateur en proposant une comédie qui s'assume en tant que telle (et pas, comme d'hab, un film "badass" avec des blagues nulles et inappropriées). Waititi sait faire les choses et a des idées intéressantes (la planète en noir et blanc notamment), un tempo comique bien mieux maîtrisé que dans les autres marvel (même si 80% des blagues sont bof, certes) et ça suffit à mes yeux à rendre le film plus intéressant que la plupart des Marvel récents.
Mais bon, je vais pas non plus trop défendre le film : c'est écrit n'importe comment, le casting est impressionnant mais tout le monde cachetonne, les effets spéciaux sont hideux (mais c'est sans doute le résultat à attendre quand on traite ses travailleurs comme des esclaves), bref, c'est pas bien du tout mais pas vraiment pire que d'habitude

Et sinon mes visionnages de la semaine dernière, trois sorties ciné et c'est tout :

Rifkin’s Festival (Woody Allen – 2022) : J'adore Woody Allen alors je ne peux pas dire que j'ai passé un mauvais moment devant Rifkin's Festival. J'ai peut-être même passé un meilleur moment que devant Un jour de pluie à NY car celui-ci est plus ludique. Mais quand même, c'est d'une pauvreté assez affligeante sur le fond comme la forme !
Sur le fond, Woody Allen nous montre une caricature de Woody Allen qui récite des vannes qu'on a déjà lues dans ses bouquins. Tous les personnages sont des archétypes, tout s'enchaine de façon mécanique. Reste la bonne idée de pasticher des grands films, même si c'est assez convenu dans le sens où l'on ne retrouve que des films légendaires. On ne croit pas trop aux histoires d'amour naissantes ou éteintes qui sont assez improbables et rigides.
Sur la forme, c'est moche, pas grand chose d'autre à dire.

As Bestas (Rodrigo Sorogyen – 2022) : Contrairement à Albert, j'ai adoré. Décidément, je trouvais que Sorogoyen commençait poussivement sa carrière malgré un gros talent, avec Que Dios nos perdone bourré de clichés et El Reino, brillamment mis en scène mais qui en faisait beaucoup trop. Depuis Madre, avec Isabel Pena à l'écriture, il a fait le choix de mettre sa mise en scène très nerveuse au service de films ou séries qui explorent beaucoup plus la psychologie des personnages. Madre était brillant, la série Antidisturbios très réussie, et ce As Bestas est dans la même veine.
Thriller suffocant pendant 1h15, où Ménochet, bobo citadin néo agriculteur fait face à la défiance des locaux. Sorogoyen nous fait un remake de Délivrance de Boorman (ou les Chiens de paille de Peckinpah que je n'ai jamais vu) avec une grande maitrise formelle. Le duo d'espagnol est flippant, si bien qu'on se croirait par moments dans un film d'horreur.
Et, étonnamment, le film bascule dans son dernier tiers vers le drame intimiste dont je ne révèlerai rien, mais qui permet justement de différencier As Bestas des modèles américains cités juste avant.

Les Nuits de Mashhad (Ali Abbasi – 2022) : D'accord avec Albert là par contre. Vraiment pas convaincu par ces Nuits de Mashhad, film passionnant sur le papier, avec quelques très bons moments (notamment ses 20 dernières minutes) mais qui pêche un peu par une mise en scène un peu trop grandiloquente, presque voyeuriste, beaucoup trop appuyé par une musique envahissante. Dommage qu'un film avec ce potentiel dramatique finisse par me faire lever les yeux au ciel tant tout semble excessif

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 9489
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar redneck » 28 Juil 2022, 08:20

Leinhart a écrit:
redneck a écrit:Je suis allé voir Thor : vous devriez ne pas faire la même erreur.


Mais enfin qu'est-ce qui vous arrive tous avec ce Thor ? Oui c'est pas bien et ? vous ouvrez enfin les yeux sur le niveau du MCU ? parce que c'est loin d'être le plus honteux de l'univers quand même :moqueur:
Les marvelzouz qui crient à qui veut l'entendre que c'est le film le plus horrible du MCU ont décidément des goûts étranges. Ils ont normalement vu Black Widow récemment qui était une sorte de néant cinéma incarné. Thor 4 souffre de plein de tares mais il a moins le mérite d'être honnête avec son spectateur en proposant une comédie qui s'assume en tant que telle (et pas, comme d'hab, un film "badass" avec des blagues nulles et inappropriées). Waititi sait faire les choses et a des idées intéressantes (la planète en noir et blanc notamment), un tempo comique bien mieux maîtrisé que dans les autres marvel (même si 80% des blagues sont bof, certes) et ça suffit à mes yeux à rendre le film plus intéressant que la plupart des Marvel récents.
Mais bon, je vais pas non plus trop défendre le film : c'est écrit n'importe comment, le casting est impressionnant mais tout le monde cachetonne, les effets spéciaux sont hideux (mais c'est sans doute le résultat à attendre quand on traite ses travailleurs comme des esclaves), bref, c'est pas bien du tout mais pas vraiment pire que d'habitude

Ayant vu tous les marvels, c'est quand même pas dans le top5. Pris individuellement, c'est pas fou, mais clairement pas la panacée non plus. Ce qui me pose problème dans le MCU actuellement, c'est que l'histoire globale n'avance plus.

Avatar de l’utilisateur
redneck
Directeur sportif
 
Messages: 4331
Localisation: Vainqueur de l'ekiden du gruppetto - Capitaine de l'équipe vainqueur de la Gruppetto League

Re: Cinéma

Messagepar Gaz » 28 Juil 2022, 09:21

redneck a écrit:Je suis allé voir Thor : vous devriez ne pas faire la même erreur.


Aller en Bretagne ?

Avatar de l’utilisateur
Gaz
Manager
 
Messages: 25560

Re: Cinéma

Messagepar bullomaniak » 28 Juil 2022, 09:21

redneck a écrit:
Leinhart a écrit:
redneck a écrit:Je suis allé voir Thor : vous devriez ne pas faire la même erreur.


Mais enfin qu'est-ce qui vous arrive tous avec ce Thor ? Oui c'est pas bien et ? vous ouvrez enfin les yeux sur le niveau du MCU ? parce que c'est loin d'être le plus honteux de l'univers quand même :moqueur:
Les marvelzouz qui crient à qui veut l'entendre que c'est le film le plus horrible du MCU ont décidément des goûts étranges. Ils ont normalement vu Black Widow récemment qui était une sorte de néant cinéma incarné. Thor 4 souffre de plein de tares mais il a moins le mérite d'être honnête avec son spectateur en proposant une comédie qui s'assume en tant que telle (et pas, comme d'hab, un film "badass" avec des blagues nulles et inappropriées). Waititi sait faire les choses et a des idées intéressantes (la planète en noir et blanc notamment), un tempo comique bien mieux maîtrisé que dans les autres marvel (même si 80% des blagues sont bof, certes) et ça suffit à mes yeux à rendre le film plus intéressant que la plupart des Marvel récents.
Mais bon, je vais pas non plus trop défendre le film : c'est écrit n'importe comment, le casting est impressionnant mais tout le monde cachetonne, les effets spéciaux sont hideux (mais c'est sans doute le résultat à attendre quand on traite ses travailleurs comme des esclaves), bref, c'est pas bien du tout mais pas vraiment pire que d'habitude

Ayant vu tous les marvels, c'est quand même pas dans le top5. Pris individuellement, c'est pas fou, mais clairement pas la panacée non plus. Ce qui me pose problème dans le MCU actuellement, c'est que l'histoire globale n'avance plus.

Elle avançait avant ? :wtf

Genre comme quand t'as tellement oublié de parler de ton méchant récurent que t'es obligé de faire un film sur lui last minute avant la baston finale ?

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Légende du Gruppetto
 
Messages: 24610
Localisation: MVP de la Gruppetto League.

Re: Cinéma

Messagepar dicaprio » 28 Juil 2022, 19:50

Les marvels je suivais jusqu'à thanos (endgame) mais depuis forcément que c'est périmé, car en gros pendant 10 ans ca teasait thanos, cet univers cinématographique c'était un nouveau concept sur une si grande ampleur, et d'une certaine manière c'était l'apothéose anvengers endgame de cette aventure d'une décennie avec ironman qui meurt à la fin.

Là maintenant ca repart dans un autre trip sur plusieurs années (cf annoncement récent de deux films avengers en 2024) avec des films médiocres récemment (black widow ou le dernier thor qu'est une purge selon les spectateurs ) qui seront interconnectés désormais également avec les séries sur disney+ (qui va regarder de telles séries à part les mega geeks?), c'est l'indigestion , tu ne comprends plus rien, le tout avec le personnage et l'acteur le plus emblématique de la franchise (robert downey junior pour iron man) absent désormais. Tu ne peux que décliner, c'est amené à baisser en audience, d'ailleurs ca ne domine plus le box office comme y a encore 3-4 ans, un top gun fait + de pognon que les deux marvels réunis sortis cette année.

Black panther avec l'hommage à boseman va probablement ramener du pognon, mais bon c'est certain que le pic de marvel c'est derrière eux.

Disney t'as l'impression que leur seul but est de ruiner marvel et star wars, ca ne peut pas finir autrement avec une telle indigestion. Star wars c'était quelque chose de mythique, de rare, maintenant t'as l'impression de voir une bande annonce d'une série star wars sur disney + tout les 2 mois...... Il a vraiment signé pour ça Georges Lucas?

Avatar de l’utilisateur
dicaprio
Jersey rojo
 
Messages: 6081


5540 messages
Retourner vers Culture générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités