Sécurité Routière

Actus internationales & françaises, politique, société, économie, culture, idées, planète, science, technologie, urbanisme, photographie et bien d'autres choses !

Re: Sécurité Routière

Messagepar Vinzouille » 27 Nov 2013, 12:34

Antoine_Blondin a écrit:Je n'ai pas dit le contraire :o :lol:


Toi non, mais sur de nombreux articles, les commentaires disent que c'est pas si grave vu que c'est de peu au dessus :?

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Sécurité Routière

Messagepar Kenan » 27 Nov 2013, 13:41

C'est pas grave d'être juste au-dessus, c'est grave de tuer quelqu'un au volant parce qu'on était légèrement positif et qu'on n'a pas l'habitude de boire.

Avatar de l’utilisateur
Kenan
Baroudeur
 
Messages: 4270
Localisation: Paris, Texas

Re: Sécurité Routière

Messagepar Vinzouille » 27 Nov 2013, 13:55

Kena a écrit:C'est pas grave d'être juste au-dessus


Donc selon toi, ce n'est pas grave de boire plus que la limite autorisée et de prendre ensuite le volant en étant conscient d'avoir bu plus qu'autorisé ?

Kena a écrit:on était légèrement positif et qu'on n'a pas l'habitude de boire.


Donc c'est moins risqué de conduire après 3 ou 4 verres quand on a l'habitude de boire que quand on a pas l'habitude ?



Et au passage, crois moi qu'en tant qu'ancien coureur du CC Nogent sur Oise, Levarlet devait avoir une solide expérience de la boisson alcoolisée... :sarcastic:

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Sécurité Routière

Messagepar Kenan » 27 Nov 2013, 14:24

De dépasser très légèrement, non, c'est pas grave. Si on est habitué, ça ne se ressent pas du tout dans la conduite. Ca m'est arrivé des dizaines de fois de monter en voiture avec mon père, buveur invétéré, qui dépassait légèrement cette limite. En 40 ans de conduite, il n'a jamais eu ne serait-ce qu'un accident.

Quant à Levarlet, il est cycliste, et ne doit donc pas boire tous les jours. Et s'il a l'habitude de boire, alors ce n'est pas la boisson qui est en tort (pas s'il a dépassé très légèrement la limite autorisée), mais le conducteur, sobre ou non. En Grande-Bretagne, la limite est à 0.8 g. Si, entre 0.5 et 0.8, ça devenait dangereux, ils auraient abaissé leur taux depuis longtemps.

Avatar de l’utilisateur
Kenan
Baroudeur
 
Messages: 4270
Localisation: Paris, Texas

Re: Sécurité Routière

Messagepar Vinzouille » 27 Nov 2013, 15:06

Kena a écrit:De dépasser très légèrement, non, c'est pas grave.


Si, si. C'est bien ça le problème. (voir 2ème partie du post)

Kena a écrit:Si on est habitué, ça ne se ressent pas du tout dans la conduite.


Bien sur que si, et c'est bien ça le grand danger. (voir 2ème partie du post)


Avec la même logique d'ailleurs en s'entrainant bien, on pourrait même conduire à 3g d'alcool :banana

Kena a écrit:Ca m'est arrivé des dizaines de fois de monter en voiture avec mon père, buveur invétéré, qui dépassait légèrement cette limite. En 40 ans de conduite, il n'a jamais eu ne serait-ce qu'un accident.


J'ai dans ma famille un ancien alcoolique, qui a pris le volant régulièrement bien au delà de la limite, sans jamais avoir d'accidents. Il n'est pas une preuve qu'on peut conduire bourré, juste une preuve qu'on peut avoir énormément de chance dans la vie.
Des exemples de gens qui ont pris le volant en ayant bu sans avoir d'accidents, on peut en trouver des centaines, des milliers même. Mais ça ne changera rien au fait que c'est dangereux.
On peut même trouver des gens qui jouent a la roulette russe depuis 40 ans et qui sont toujours vivant. Et pourtant, c'est dangereux. C'est exactement pareil.

Kena a écrit:Quant à Levarlet, il est cycliste, et ne doit donc pas boire tous les jours.


Les Cyclistes l'hiver sont de gros fêtards et de gros consommateurs d'alcool (et pas que d'alcool soit dit en passant...).
Et pour avoir un ami qui a couru au CCNO en même temps que les frères Feillu, Kevin Lalouette et... Guillaume Levarlet, même en pleine saison, l'alcool (et pas que...) coulait à flots en soirées. Crois moi, ils avaient une bonne habitude de ça :up

Kena a écrit:Et s'il a l'habitude de boire, alors ce n'est pas la boisson qui est en tort (pas s'il a dépassé très légèrement la limite autorisée), mais le conducteur, sobre ou non.


L'alcool est rarement la seule cause d'un accident. Mais c'est une circonstance aggravante.
Pour le cas qui nous intéresse, on a une voiture qui rate un virage, fait un tout droit et tape un pylône en béton.
On peut imaginer tout un tas de causes à l'accident (vitesse, défaillance mécanique, éblouissement, perte d'adhérence, etc...), mais ce qui est certain c'est que, sobre, le conducteur aurait eu plus de chance de reprendre le contrôle de la situation et d'éviter le pylône, voir même d'éviter de se retrouver dans cette situation (Si la vitesse est la cause du tout droit, l'alcool incite a rouler plus vite)


Kena a écrit:En Grande-Bretagne, la limite est à 0.8 g. Si, entre 0.5 et 0.8, ça devenait dangereux, ils auraient abaissé leur taux depuis longtemps.


C'est le genre d'argument bidon qu'on peut prendre aussi dans l'autre sens, ou appliquer à tout et n'importe quoi :
- La Suède n'autorise pas plus de 0,2g (un verre). Si, entre 0,2 et 0,5 c'était sans risque, ils auraient augmenté leur taux depuis longtemps.
- La Slovaquie interdit purement et simplement l'alcool au volant. Si boire un verre ou deux était sans risque, ils auraient augmenté leur taux depuis longtemps.
- En Allemagne il n'y a pas de limite de vitesse sur l'autoroute. Si rouler à plus de 130km/h était dangereux, ils auraient abaissé leur vitesse depuis longtemps...





Les effets de l'alcool sur le conducteur :

Tout cela intervient dès le premier verre (0,2g) et l'effet est de plus en plus important au fur et à mesure des verres :

:arrow: Effet des-inhibiteur : Le conducteur va, sans même en avoir conscience, prendre plus de risques au volant (alors même que pourtant il a une moins bonne capacité à conduire).
A la limite, avec l'habitude de boire comme tu dis, on va pouvoir contrer cet effet et rouler plus prudemment. C'est le seul effet que l'on peut limiter, les autres seront présents entrainement ou pas.
:arrow: Troubles de la coordination : Difficultés à réagir correctement et rapidement, notamment en situation d'urgence.
:arrow: Rétrécissement du champ de vision : Dès le premier verre, le champ de vision se rétréci progressivement sur les côtés. Donc si un enfant, un animal ou une voiture surgit brusquement sur le côté, elle sera vue plus tard que sobre.
:arrow: Difficultés à évaluer les distances : Ca entraine une prise de risque sur des dépassements, des freinages trop tardifs à l'approche d'un virage, un freinage trop peu appuyé pour éviter un obstacle que l'on pensait plus loin
:arrow: Éblouissement plus long : On reste ébloui plus longtemps après avoir croisé une voiture la nuit. Et quand on sait que l'on boit plus en soirée...
:arrow: Diminution de la résistance à la fatigue : Risque de s'endormir au volant, ou simplement de somnoler.
:arrow: Augmentation du temps de réaction : Le temps de réaction moyen au volant est de 1s. A 0,2g il passe a 1,2s et à 0,5g à 1,5s. A 90km/h, ces dixièmes de secondes en plus représentent déjà des dizaines de mètres...
Amuse toi a faire ce test : http://www.lepermis.com/Jeux/reaction.htm
Disons une dizaine de parties sobres et fais la moyenne des 10 moyennes obtenues.
Bois 2 verres d'alcool, laisse agir (30min a jeun, 1h pendant un repas) et refais le test une dizaine de fois. Compare. :up


Donc, dès le premier verre on voit les obstacles plus tard, on est moins apte à réagir a ces obstacles et on évaluera mal leur distances... Et en plus on aura tendance à rouler plus vite que quand on est sobre ! Un comble...



En conclusion, prendre le volant en ayant bu 1 ou 2 verres est déjà dangereux, mais c'est autorisé.
Par contre, prendre le volant en ayant bu plus de 2 verres est non seulement encore plus dangereux, mais interdit ! Donc prendre le volant dans ces circonstances c'est mettre délibérément en danger la vie des autres, qu'on ait l'habitude de boire ou pas.

Si ca ne tenait qu'a moi, on aurait le même taux qu'en Slovaquie : 0. :prof:

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Sécurité Routière

Messagepar Mayoj » 27 Nov 2013, 15:07

Ne parlez plus d'alcool au volant avec Vinzouille svp :stop :niais:

Avatar de l’utilisateur
Mayoj
Manager
 
Messages: 75394
Localisation: Rugbyx de dernière génération

Re: Sécurité Routière

Messagepar Vinzouille » 27 Nov 2013, 15:10

Mayoj a écrit:Ne parlez plus d'alcool au volant avec Vinzouille svp :stop :niais:


Le topic était mort et AB trouve que ça manque d'animation.
C'est un sujet à débat qui fâche alors je relance :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Sécurité Routière

Messagepar rtg65 » 27 Nov 2013, 15:18

1sec de temps de réaction :moqueur:

Image

Je pense que je peux faire mieux en me concentrant. :moqueur:
EDIT: 0.36sec au second essai. :mrgreen:

Au sujet de l'alcool, si j'ai consommé (1-2 verres), je fais juste beaucoup plus attention en roulant.

Avatar de l’utilisateur
rtg65
Maglia rosa
 
Messages: 9543
Localisation: 91

Re: Sécurité Routière

Messagepar Vinzouille » 27 Nov 2013, 15:32

rtg65 a écrit:1sec de temps de réaction :moqueur:


Au volant oui. Il varie entre 1 et 2s selon la complexité du stimuli et la personne.
C'est une situation très différente de ce petit jeu qui ne sert qu'a montrer que l'alcool augmente ce temps. Mais ce temps n'est en rien significatif par rapport à la conduite, c'est son augmentation qui l'est.

Dans ce jeu, tu as le doigt sur la souris, tu es prêt à cliquer, tu ne fais rien d'autre que d'attendre le signal pour cliquer.
Donc ton cerveau est prêt à agir, il sait qu'un signal va apparaitre, il sait lequel, il sait que c'est imminent et il connait déjà la réponse approprié.

En voiture c'est très différent.
Ton cerveau est occupé à conduire, i ne sait pas qu'un signal va apparaitre, il ne sait pas lequel, et il ne connait pas la réponse approprié.
Forcément il est plus lent puisqu'il est surpris et qu'en plus il doit réfléchir à la réaction appropriée. :prof:



rtg65 a écrit:Au sujet de l'alcool, si j'ai consommé (1-2 verres), je fais juste beaucoup plus attention en roulant.


1 ou 2 verres, tu restes dans la limite autorisée donc tu ne risques rien légalement, mais tu as raison d'être plus attentif car tu es moins apte à réagir.
Perso, je m'applique moi même la tolérance 0, mais c'est un choix personnel et non une obligation.

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Sécurité Routière

Messagepar Kenan » 27 Nov 2013, 15:39

Vinzouille a écrit:Avec la même logique d'ailleurs en s'entrainant bien, on pourrait même conduire à 3g d'alcool :banana Là, on ne parle pas de 3g, mais de 0.6g, pas la même chose. Et l'alcool, on s'y habitue, et cela compte pour tout. La première fois que tu bois de l'alcool, tu le vis mal. Après, plus tu en prends, plus ça passe facilement. Mais je ne dis pas pour autant qu'on peut piloter sereinement à 3g. Par contre, à 0.6, si.

Kena a écrit:Ca m'est arrivé des dizaines de fois de monter en voiture avec mon père, buveur invétéré, qui dépassait légèrement cette limite. En 40 ans de conduite, il n'a jamais eu ne serait-ce qu'un accident.


J'ai dans ma famille un ancien alcoolique, qui a pris le volant régulièrement bien au delà de la limite, sans jamais avoir d'accidents. Il n'est pas une preuve qu'on peut conduire bourré, juste une preuve qu'on peut avoir énormément de chance dans la vie. Je connais assez bien mon père, et je suis monté assez souvent avec lui pour savoir que ce n'est pas une question de chance. Même avec 1g, il a d'excellents réflexes (bien meilleurs que le temps de 1s que tu donnes, qui concerne quelqu'un de sobre). Donc l'alcool fait, à mesure que l'on en ingurgite, moins d'effets. C'est pour ça que je ne défends pas Levarlet, qui est cycliste et qui ne boit pas, ou du moins de ne devrait pas boire, deux verres chaque jour. Je dis simplement que ça n'est pas forcément dangereux de rouler avec 0.6 ou 0.7g, alors que c'est illégal.

Kena a écrit:Quant à Levarlet, il est cycliste, et ne doit donc pas boire tous les jours.


Les Cyclistes l'hiver sont de gros fêtards et de gros consommateurs d'alcool (et pas que d'alcool soit dit en passant...).
Et pour avoir un ami qui a couru au CCNO en même temps que les frères Feillu, Kevin Lalouette et... Guillaume Levarlet, même en pleine saison, l'alcool (et pas que...) coulait à flots en soirées. Crois moi, ils avaient une bonne habitude de ça :up Mais l'intersaison n'est pas terminée, il n'a pas encore totalement exploité son potentiel de bibine. Puis ce n'est pas parce qu'il a bu il y a huit ans pendant toute l'année qu'il tient bien l'alcool. Quand je te parle de mon père, c'est aussi pour rappeler que tout le monde n'est pas égal face à l'alcool, que certains tiennent mieux que d'autres. Levarlet fait peut-être partie de ceux qui subissent plus ses effets.

Kena a écrit:Et s'il a l'habitude de boire, alors ce n'est pas la boisson qui est en tort (pas s'il a dépassé très légèrement la limite autorisée), mais le conducteur, sobre ou non.


L'alcool est rarement la seule cause d'un accident. Mais c'est une circonstance aggravante.
Pour le cas qui nous intéresse, on a une voiture qui rate un virage, fait un tout droit et tape un pylône en béton.
On peut imaginer tout un tas de causes à l'accident (vitesse, défaillance mécanique, éblouissement, perte d'adhérence, etc...), mais ce qui est certain c'est que, sobre, le conducteur aurait eu plus de chance de reprendre le contrôle de la situation et d'éviter le pylône, voir même d'éviter de se retrouver dans cette situation (Si la vitesse est la cause du tout droit, l'alcool incite a rouler plus vite) Comme je l'ai dit, je ne te contredis pas sur le fait que Levarlet a déconné. Donc le cas qui nous préoccupe, à la limite...ce n'est qu'un prétexte au débat ;)


Kena a écrit:En Grande-Bretagne, la limite est à 0.8 g. Si, entre 0.5 et 0.8, ça devenait dangereux, ils auraient abaissé leur taux depuis longtemps.


C'est le genre d'argument bidon qu'on peut prendre aussi dans l'autre sens, ou appliquer à tout et n'importe quoi :
- La Suède n'autorise pas plus de 0,2g (un verre). Si, entre 0,2 et 0,5 c'était sans risque, ils auraient augmenté leur taux depuis longtemps.
- La Slovaquie interdit purement et simplement l'alcool au volant. Si boire un verre ou deux était sans risque, ils auraient augmenté leur taux depuis longtemps.
- En Allemagne il n'y a pas de limite de vitesse sur l'autoroute. Si rouler à plus de 130km/h était dangereux, ils auraient abaissé leur vitesse depuis longtemps...

Sauf qu'on a bien moins de morts sur la route en Grande-Bretagne qu'en France. Si tu ne veux plus de morts sur les routes, alors on arrête tout simplement de produire et d'importer des voitures. Là, c'est sûr que ça ira mieux. Et concrètement, je ne contredis pas que Levarlet a fait le con et mérite la prison. Avec la mort d'un ami sur la conscience et quelques mois ou années en prison, il va être plus sage. Mais je te contredis quand tu affirmes que rouler à 0.6 g est très dangereux, alors qu'à 0.5g, ce serait seulement dangereux.

En conclusion, prendre le volant en ayant bu 1 ou 2 verres est déjà dangereux, mais c'est autorisé.
Par contre, prendre le volant en ayant bu plus de 2 verres est non seulement encore plus dangereux, mais interdit ! Donc prendre le volant dans ces circonstances c'est mettre délibérément en danger la vie des autres, qu'on ait l'habitude de boire ou pas. Ce n'est pas parce que c'est illégal que ça met en danger la vie des autres. Là, c'est sur ça que tu te bases, j'ai l'impression. La légalité est différente selon les pays, c'est ce que je voulais dire en donnant l'exemple de la Grande-Bretagne. Et pourtant, on est tous des hommes, faits pareil, donc on devrait tenir l'alcool de la même manière.

Si ca ne tenait qu'a moi, on aurait le même taux qu'en Slovaquie : 0. :prof: Tu n'as jamais pris le volant avec ne serait-ce que 0.1 g dans le sang ?

Avatar de l’utilisateur
Kenan
Baroudeur
 
Messages: 4270
Localisation: Paris, Texas

Re: Sécurité Routière

Messagepar Vinzouille » 27 Nov 2013, 16:33

Kena a écrit:
Vinzouille a écrit:Avec la même logique d'ailleurs en s'entrainant bien, on pourrait même conduire à 3g d'alcool :banana Là, on ne parle pas de 3g, mais de 0.6g, pas la même chose. Et l'alcool, on s'y habitue, et cela compte pour tout. La première fois que tu bois de l'alcool, tu le vis mal. Après, plus tu en prends, plus ça passe facilement. Mais je ne dis pas pour autant qu'on peut piloter sereinement à 3g. Par contre, à 0.6, si.


Si on suit ta logique de "plus en on prends, plus ça passe facilement", quelqu'un qui selon toi peut conduire à 0,6 et qui continue à s'entrainer va au bout d'un moment pouvoir conduire à 0,8 puis à 1g, puis à 2g, etc...

Mais ce n'est pas comme ça que ça fonctionne.
Avec l'entrainement on va faire diminuer l'effet des-inhibiteur, on va repousser la sensation de bien être (ces deux choses sont liées d'ailleurs), on va repousser le moment ou le corps va dire stop (vomissement, coma, etc...), mais on ça ne changera en rien les effets que j'ai cité dans mon message.
Même l'homme le plus "entrainé" du monde, appelons le G.Deuxpardhieux, a son champ de vison qui se réduit dès le premier verre et surtout son temps de réaction augmenté. Il n'aura que la sensation d'être en pleine possessions de ses moyens.





Kena a écrit:
Kena a écrit:Ca m'est arrivé des dizaines de fois de monter en voiture avec mon père, buveur invétéré, qui dépassait légèrement cette limite. En 40 ans de conduite, il n'a jamais eu ne serait-ce qu'un accident.


J'ai dans ma famille un ancien alcoolique, qui a pris le volant régulièrement bien au delà de la limite, sans jamais avoir d'accidents. Il n'est pas une preuve qu'on peut conduire bourré, juste une preuve qu'on peut avoir énormément de chance dans la vie. Je connais assez bien mon père, et je suis monté assez souvent avec lui pour savoir que ce n'est pas une question de chance. Même avec 1g, il a d'excellents réflexes (bien meilleurs que le temps de 1s que tu donnes, qui concerne quelqu'un de sobre)


Donc, avec 1g (soit 2 fois la limite autorisée !) ton père a un temps de réaction au volant inférieur à 1s qui est le temps normal pour un automobiliste moyen sobre ? C'est Sebastien Loeb qui doit être content que ton père ne fasse pas de Rallye :lol:

Dis toi bien que c'est bien différent du temps qu'on obtient sur le site.

Admettons qu'un enfant sorte soudainement de derrière une voiture. Le chrono est déclenché au moment précis ou cet enfant entre dans ton champ de vision.
Le temps de réaction moyen de 1 à 2s, corresponds au temps que :
- Ton cerveau voit l'enfant alors qu'il est occupé à une autre tache (conduire) voir plusieurs (écouter le radio, le passager, chercher sa route, etc...) et qu'il ne s'y attend pas.
- Ton cerveau analyse cet obstacle comme un danger
- Ton cerveau analyse prenne une décision (accélérer, freiner, donner un coup de volant, etc...) en fonction des données : Nature de l'obstacle, position, déplacement, conséquence de la manœuvre (si je choisit le coup de volant je me paye un camion)
- Ton cerveau envoie l'information à ton pied gauche d'appuyer sur la pédale de frein.

C'est uniquement quand on pied commence à appuyer qu'on coupe le chrono. Il s'est en moyenne passé entre 1 et 2s.
Sur le site tu obtiens 0,3s parce que le cheminement est différent.
Ton cerveau s’attend à l'obstacle et est donc pleinement concentré dessus, l'analyse est déjà faite (je dois appuyer sur stop) et la décision est prise (je dois cliquer) donc le doigt déjà prêt. Forcément, ça va beaucoup plus vite.


Kena a écrit:Donc l'alcool fait, à mesure que l'on en ingurgite, moins d'effets


La je pense que tu t'es mal exprimé, parce que tu dis que plus on bois moins on est bourré :mrgreen:

Kena a écrit:C'est pour ça que je ne défends pas Levarlet, qui est cycliste et qui ne boit pas, ou du moins de ne devrait pas boire, deux verres chaque jour. Je dis simplement que ça n'est pas forcément dangereux de rouler avec 0.6 ou 0.7g, alors que c'est illégal.



Alors que moi je dis que c'est dangereux de rouler dès 0,1g et que plus le taux monte, plus c'est dangereux. C'est un fait, c'est scientifiquement prouvé. Ce n'est pas une question de légalité, mais de capacités humaines modifiées par l'alcool.

Au passage, deux verres par jour on est proche de l'alcoolisme :prof:



Kena a écrit:
Kena a écrit:Quant à Levarlet, il est cycliste, et ne doit donc pas boire tous les jours.


Les Cyclistes l'hiver sont de gros fêtards et de gros consommateurs d'alcool (et pas que d'alcool soit dit en passant...).
Et pour avoir un ami qui a couru au CCNO en même temps que les frères Feillu, Kevin Lalouette et... Guillaume Levarlet, même en pleine saison, l'alcool (et pas que...) coulait à flots en soirées. Crois moi, ils avaient une bonne habitude de ça :up Mais l'intersaison n'est pas terminée, il n'a pas encore totalement exploité son potentiel de bibine. Puis ce n'est pas parce qu'il a bu il y a huit ans pendant toute l'année qu'il tient bien l'alcool. Quand je te parle de mon père, c'est aussi pour rappeler que tout le monde n'est pas égal face à l'alcool, que certains tiennent mieux que d'autres. Levarlet fait peut-être partie de ceux qui subissent plus ses effets.


Je suis bien d'accord que l'on est pas tous égaux devant l'alcool et que certains en subissent moins les effets.
Mais ils les subissent tout de même dès le premier verre, et donc leur capacités sont diminuées dès le premier verre (avec une intensité différente selon les personnes). Et qui dit diminution des capacités dit augmentation du danger.




Kena a écrit:
Kena a écrit:Et s'il a l'habitude de boire, alors ce n'est pas la boisson qui est en tort (pas s'il a dépassé très légèrement la limite autorisée), mais le conducteur, sobre ou non.


L'alcool est rarement la seule cause d'un accident. Mais c'est une circonstance aggravante.
Pour le cas qui nous intéresse, on a une voiture qui rate un virage, fait un tout droit et tape un pylône en béton.
On peut imaginer tout un tas de causes à l'accident (vitesse, défaillance mécanique, éblouissement, perte d'adhérence, etc...), mais ce qui est certain c'est que, sobre, le conducteur aurait eu plus de chance de reprendre le contrôle de la situation et d'éviter le pylône, voir même d'éviter de se retrouver dans cette situation (Si la vitesse est la cause du tout droit, l'alcool incite a rouler plus vite) Comme je l'ai dit, je ne te contredis pas sur le fait que Levarlet a déconné. Donc le cas qui nous préoccupe, à la limite...ce n'est qu'un prétexte au débat ;)


La dessus, on est d'accord sur le fait que Levarlet a déconné et sur le fait que ce cas n'est qu'un prétexte au débat :banana




Kena a écrit:
Kena a écrit:En Grande-Bretagne, la limite est à 0.8 g. Si, entre 0.5 et 0.8, ça devenait dangereux, ils auraient abaissé leur taux depuis longtemps.


C'est le genre d'argument bidon qu'on peut prendre aussi dans l'autre sens, ou appliquer à tout et n'importe quoi :
- La Suède n'autorise pas plus de 0,2g (un verre). Si, entre 0,2 et 0,5 c'était sans risque, ils auraient augmenté leur taux depuis longtemps.
- La Slovaquie interdit purement et simplement l'alcool au volant. Si boire un verre ou deux était sans risque, ils auraient augmenté leur taux depuis longtemps.
- En Allemagne il n'y a pas de limite de vitesse sur l'autoroute. Si rouler à plus de 130km/h était dangereux, ils auraient abaissé leur vitesse depuis longtemps...

Sauf qu'on a bien moins de morts sur la route en Grande-Bretagne qu'en France.


C'est très difficile de comparer.
Déjà parce que il faudrait connaitre le pourcentage de tués en Grande Bretagne et en France pour lesquels l'alcool est en cause. Ils ont moins de tués au total, mais peut être plus à cause de l'alcool... Et puis leurs tués entre 0,5 et 0,8 ne sont pas considérés comme tués à cause de l'alcool chez eux et chez nous oui. Ça rend la comparaison assez hasardeuse.

Ensuite parce que les chiffres sont... truqués.. :prof:
On fait dire ce qu'on veut aux chiffres. D'une année sur l'autre (en France), les chiffres des tués sur la route sont comptabilisés différemment.
Je n'ai pas les chiffres en tête, mais si tu meurs 2 jours plus tard à l’hôpital tu es un tué sur la route, mais si tu meurs après 3 semaines à l’hôpital ou après 2 ans de coma, tu n'es pas un tué sur la route.
C'est plus pratique pour faire suivre à la courbe celle qu'on veut (elle monte pour justifier l'installation de radars, elle diminue pour montrer leur efficacité). Comme toujours, on fait dire ce qu'on veut aux chiffres. :prof:



Kena a écrit:Si tu ne veux plus de morts sur les routes, alors on arrête tout simplement de produire et d'importer des voitures. Là, c'est sûr que ça ira mieux.


Ce n'est pas que je n'en veux plus (enfin, idéalement si), mais j'en veux moins. Quoiqu'on fasse on aura toujours des morts (erreurs humaines, défaillances mécaniques).
Mais la mort de Coyot aurait pu être évitée, comme de nombreux autres morts (alcool, vitesse, clignotants, angles morts, équipements, lignes blanches, etc...)


Kena a écrit:Et concrètement, je ne contredis pas que Levarlet a fait le con et mérite la prison. Avec la mort d'un ami sur la conscience et quelques mois ou années en prison, il va être plus sage. Mais je te contredis quand tu affirmes que rouler à 0.6 g est très dangereux, alors qu'à 0.5g, ce serait seulement dangereux.


Je ne dis pas "dangereux" à 0,5g et "très dangereux" à 0,6g
Je dis "déjà dangereux" à 0,1g, "dangereux" à 0,5g, "plus dangereux" 0,6g et "encore plus dangereux" à 0,8g.

La différence c'est que celui qui tue quelqu'un sur la route à 0,4g on ne va pas le punir pour avoir fait quelque chose de dangereux mais légal.
Par contre, celui qui tue quelqu'un sur la route à 0,6g mérite d'être puni car il a fait quelque chose de dangereux mais illégal. Et surtout, c'est fait sciemment puisque la prévention a été suffisamment efficace pour que tout le monde sache aujourd'hui que la limite est à 2 verres.




Kena a écrit:En conclusion, prendre le volant en ayant bu 1 ou 2 verres est déjà dangereux, mais c'est autorisé.
Par contre, prendre le volant en ayant bu plus de 2 verres est non seulement encore plus dangereux, mais interdit ! Donc prendre le volant dans ces circonstances c'est mettre délibérément en danger la vie des autres, qu'on ait l'habitude de boire ou pas. Ce n'est pas parce que c'est illégal que ça met en danger la vie des autres. Là, c'est sur ça que tu te bases, j'ai l'impression. La légalité est différente selon les pays, c'est ce que je voulais dire en donnant l'exemple de la Grande-Bretagne. Et pourtant, on est tous des hommes, faits pareil, donc on devrait tenir l'alcool de la même manière.



Non, je me base sur le fait que conduire après avoir bu, peu importe la quantité c'est dangereux (et ça l'est d'autant plus que la quantité est importante).
La loi autorise un seuil de tolérance : "C'est dangereux, mais jusqu'à 2 verres on considère que le risque est acceptable, donc vous pouvez conduire"

On a le droit de s'imposer une règle plus stricte si ça nous chante (c'est mon cas, mais elle ne s'applique qu'à moi), mais on a pas le droit de s'autoriser une règle moins stricte. Conduire en ayant pu plus qu'autorisé c'est mettre en danger les autres de manière volontaire et ce n'est pas acceptable.
Pas plus acceptable que de rouler volontairement à 180km/h (différent de rouler involontairement à 93km/h pendant 500m)





Kena a écrit:Si ca ne tenait qu'a moi, on aurait le même taux qu'en Slovaquie : 0. :prof: Tu n'as jamais pris le volant avec ne serait-ce que 0.1 g dans le sang ?


Jamais.

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Sécurité Routière

Messagepar Antoine_Blondin » 27 Nov 2013, 18:22

Je viens de faire le test, je suis à 0.30 seconde de temps de réaction. Pourtant, je suis bourré. Est-ce normal ? Image

Avatar de l’utilisateur
Antoine_Blondin
Champion en devenir
 
Messages: 12302
Localisation: Dans le Midi

Re: Sécurité Routière

Messagepar Hacheffe » 27 Nov 2013, 20:12

Putain faut pas le chauffer avec la loi et les chiffres le Vinzouille Image

Heureusement que t'es pas gendarme, tu serais le cauchemar de pas mal de gens :moqueur:

"A fortiori ils manquent 0,2 bars dans votre pneu avant droit, vous savez que vous multipliez par 31 le risque d'accident ?" Image

Avatar de l’utilisateur
Hacheffe
Champion en devenir
 
Messages: 12660
Localisation: BOUHANNI GANG ! BULLO VAINCU !

Re: Sécurité Routière

Messagepar Vinzouille » 27 Nov 2013, 20:21

Hacheffe a écrit:Heureusement que t'es pas gendarme, tu serais le cauchemar de pas mal de gens :moqueur:


Il y a quelques semaines encore j'hésitais à tenter d'intégrer la Gendarmerie chez les motards...
C'est un métier qui aurait pu me plaire beaucoup mais que je ne souhaite finalement pas faire car la manière dont l'état gère la sécurité routière m'exaspère. Je trouve qu'actuellement on sanctionne n'importe comment dans l'objectif d'être rentable avant même la sécurité des usagers de la route.

Je refuse d'être envoyé à regarder à la jumelle qui roule à 92km/h dans une zone sans réel danger et sanctionner le mec qui finalement n'a rien fait de dangereux qu'un léger excès de vitesse ponctuel et involontaire

Par contre, oui je serais intransigeant sur l'alcool et d'autres points :up


Mais je suis aussi pour qu'on donne aux gens le moyen de savoir ou ils en sont.
Le mec que l'on contrôle à 0,51g mais qui me montre qu'il a soufflé dans un alcootest avant de partir et que celui ci semblait négatif, je lui demande d'attendre 15min pour descendre un peu avant de repartir. Cet homme est de bonne foi puisqu'il pensait s'être assuré d'être sous la limite légale. Je ne vois aucune raison valable de le sanctionner.

Par contre, celui qui est à 0,51g mais qui n'a pas utilisé son alcootest pour se tester prends la prune et les 6 points sans la moindre hésitation : Il savait qu'il avait bu et n'a même pas vérifié s'il pouvait rouler avant de prendre le volant

A mon sens, c'est à ça qu'aurait du servir leur alcootest obligatoire.
Reste a améliorer le procédé pour s'assurer que l'alcootest négatif présenté n'a pas 15 jours :x

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Sécurité Routière

Messagepar Svam » 27 Nov 2013, 20:37

Je tiens bien l'alcool mais je n'ai pas le permis. Que dois- je faire ? :niais:

Avatar de l’utilisateur
Svam
Légende du Gruppetto
 
Messages: 27456
Localisation: Entre Vercors, Chartreuse & Belledonne

Re: Sécurité Routière

Messagepar Antoine_Blondin » 27 Nov 2013, 20:40

Svam a écrit:Je tiens bien l'alcool mais je n'ai pas le permis. Que dois- je faire ? :niais:

http://www.ladepeche.fr/article/2013/09 ... ermis.html

Avatar de l’utilisateur
Antoine_Blondin
Champion en devenir
 
Messages: 12302
Localisation: Dans le Midi

Re: Sécurité Routière

Messagepar CSC_3187 » 27 Nov 2013, 21:25

Vinzouille a écrit:La différence c'est que celui qui tue quelqu'un sur la route à 0,4g on ne va pas le punir pour avoir fait quelque chose de dangereux mais légal.
Par contre, celui qui tue quelqu'un sur la route à 0,6g mérite d'être puni car il a fait quelque chose de dangereux mais illégal. Et surtout, c'est fait sciemment puisque la prévention a été suffisamment efficace pour que tout le monde sache aujourd'hui que la limite est à 2 verres.


La formulation est tout de même hasardeuse. On pourrait presque croire qu'il est dangereux de tuer quelqu'un en étant sobre, mais que c'est tout à fait légal.

Je trouve par contre dommage de focaliser le débat sur l'alcool seul. La fatigue, certaine quand on rentre de soirée au petit matin, produit des effets similaires à l'alcool et probablement aussi dévastateurs. Par contre, c'est beaucoup plus difficile à mesurer, en particulier pour légiférer et fixer une limite de responsabilité, puis classer les gens avec, responsables ou non.

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maillot jaune
 
Messages: 11551

Re: Sécurité Routière

Messagepar Svam » 27 Nov 2013, 21:37

Antoine_Blondin a écrit:
Svam a écrit:Je tiens bien l'alcool mais je n'ai pas le permis. Que dois- je faire ? :niais:

http://www.ladepeche.fr/article/2013/09 ... ermis.html


Tout ça parce que le métro est fermé la nuit :prof:

Enfin, raison de plus pour ne pas passer le permis :mrgreen: 8)

Avatar de l’utilisateur
Svam
Légende du Gruppetto
 
Messages: 27456
Localisation: Entre Vercors, Chartreuse & Belledonne

Re: Sécurité Routière

Messagepar Vinzouille » 27 Nov 2013, 23:11

CSC_3187 a écrit:
Vinzouille a écrit:La différence c'est que celui qui tue quelqu'un sur la route à 0,4g on ne va pas le punir pour avoir fait quelque chose de dangereux mais légal.
Par contre, celui qui tue quelqu'un sur la route à 0,6g mérite d'être puni car il a fait quelque chose de dangereux mais illégal. Et surtout, c'est fait sciemment puisque la prévention a été suffisamment efficace pour que tout le monde sache aujourd'hui que la limite est à 2 verres.


La formulation est tout de même hasardeuse. On pourrait presque croire qu'il est dangereux de tuer quelqu'un en étant sobre, mais que c'est tout à fait légal.


Tu as très bien compris ce que je voulais dire, tu joues sur les mots :roll:
Dans ce cas il sera jugé pour homicide involontaire mais sans la circonstance aggravante de l'alcool au volant puisqu'il n'a pas enfreint cette loi. C'est mieux comme ça ? :stop



CSC_3187 a écrit:Je trouve par contre dommage de focaliser le débat sur l'alcool seul.


Je suis ouvert à toute proposition de débats concernant la sécurité routière sur d'autres thèmes que l'alcool :up


CSC_3187 a écrit:La fatigue, certaine quand on rentre de soirée au petit matin, produit des effets similaires à l'alcool et probablement aussi dévastateurs. Par contre, c'est beaucoup plus difficile à mesurer, en particulier pour légiférer et fixer une limite de responsabilité, puis classer les gens avec, responsables ou non.


Raison de plus pour ne pas aggraver la chose en prenant le volant alcoolisé :up
Mais bien sur que l'alcool au volant n'est pas le seul fléau sur nos routes, mais il fait tout de même parti des plus importants et on a les moyens de le combattre.

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Sécurité Routière

Messagepar CSC_3187 » 27 Nov 2013, 23:28

Vinzouille a écrit:Tu as très bien compris ce que je voulais dire, tu joues sur les mots :roll:


Je joue sur les mots et uniquement sur les mots, sans prétention aucune.

Sinon, je suis d'accord que l'alcool est effectivement un fléau contre lequel il faut lutter. A mon sens, il serait plus simple, cohérent et explicite de fixer la limite à 0 tout simplement. Ceci afin de dissiper tout malentendu au sujet d'une hypocrite limite fixée à 0,5 pour faire des compromis sans aucune justification derrière et d'éviter de laisser des portes dérobées qui peuvent permettre d'aller librement à l'encontre de l'esprit de la loi. Ca ne reste pas le seul, et il ne faudrait pas non plus qu'une lutte exacerbée contre celui-ci et sa grande amie la vitesse ne viennent à masquer d'autres comportements non répréhensibles et tout aussi dangereux.

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maillot jaune
 
Messages: 11551


835 messages
Retourner vers Culture générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : ElRojo, Leinhart et 2 invités