Cuisine & Vin

Actus internationales & françaises, politique, société, économie, culture, idées, planète, science, technologie, urbanisme, photographie et bien d'autres choses !

Cuisine & Vin

Messagepar Vinzouille » 08 Juil 2013, 22:43

Image

Une recette à partager ? Besoin d'une recette ? Besoin d'un conseil pour épater vos amis ou vos conquêtes en cuisine pour pas cher ? C'est ici que ça se passe !





Quelques conseils pour commencer

:arrow: Le matériel

Cuisiner demande un peu de matos. Pas grand chose au départ, mais un minimum.
-Casseroles et poeles : de plusieurs tailles, et si possible anti-adhésives. Avec au moins un couvercle !
-Quelques plats pour le four, et des moules, selon les besoins (le mieux est de s'équiper lorsqu'on prévoit de s'en servir)
-Grand bol : pour mélanger
-Couteaux : au moins un couteau scie (fruits et légumes "mous") et un droit. Après si vous êtes riches, vous pouvez diversifier les couteux, voire en prendre un en céramique (attention, il casse !). Pensez aussi à un couteau éplucheur
- Un fouet et si vous pouvez un batteur électrique (ça ne coute plus rien). Prévoyez un fouet adapté aux casseroles anti-adhésives !
- Quelques ustensiles pour mélanger et servir (louches, grandes cuillères, spatules...) selon ce que vous trouvez
- Une maryse : c'est une spatule en caoutchouc, indispensable pour la patisserie et les sauces !
- Un verre doseur
- Une balance de cuisine : ça ne coute plus rien non plus
- Quelques boites hermétiques, pour le rangement
- Une rape

Cette base coute pour l'ensemble quelques dizaines d'euros. Mais comme vous avez certainement déja une bonne partie de ce matériel, pas de grosse dépense en vue.

Pour ceux qui veulent aller plus loin, vous pouvez ajouter : une proche à douille, une sonde à viande, un robot multifonction, un blender, un hachoir à herbes, un presse ail, une cocotte minute, une cocotte en fonte, une sorbetière, un chalumeau, des couteaux spéciaux pour formes diverses, une mandoline...

Coté cuisson, les plaques électriques sont le minimum, le mieux étant d'avoir l'induction (mais c'est cher et il faut des casseroles adaptées). Le gaz est sinon parfait, pour peu qu'on dispose d'une bonne cuisinière, avec des feux de tailles variables.
Les plaques électriques ont deux gros inconvénient : elles demandent beaucoup de temps pour chauffer et sont très nettement moins puissantes que le gaz ou l'induction. Saisir par exemple est souvent quasi impossible. C'est un peu mieux si vous avez une plaque halogène, mais pas top quand même.

Le four est quasi indispensable aussi. Vous trouvez pour pas cher des mini fours qui vous permettront un minimum de cuisine. Le jour où vous cherchez un vrai four, mettez-y le prix : volume intérieur et qualité du thermostat sont les points importants.
Le micro-onde se trouve quasiment dans toutes les cuisines. Moi je ne l'utilise pratiquement jamais, mais il faut bien reconnaitre que c'est très pratique aussi !


:arrow: Les ingrédients

Bien cuisiner, c'est avant tout bien choisir ses produits. Privilégiez les produits frais, ou à défaut surgelés. Les champignons ou les petits pois en boite, c'est dégueulasse quand on a gouté les frais ! Et une pate ou une mayo maison, c'est inégalable.

Pour éviter de se ruiner en faisant les courses, il faut respecter quelques règles :
- Pas de produits préparés. Les plats tout prêts, les préparations de sauce, les légumes déja coupés et lavés, les pates à tarte... Regardez les prix au kilo, c'est proprement hallucinant comparé aux ingrédients frais !
- Achetez des produits de saison et de la région. Tout le monde se doute que des fraises en décembre, c'est cher. Et bien c'est pareil pour tout en fait : légumes (les tomates qu'on mange toute la saison), fruits mais aussi viande. Et en plus, c'est plus écolo ;)
- Fuyez le bio ! C'est en moyenne 7% plus cher, pour aucun avantage gustatif et un avantage écologique très discutable.
- Regardez la composition sur les boites. Les ingrédients sont classés du plus présent au moins présent. C'est important de savoir ce qu'on achète, si c'est déja sucré ou salé, etc.
- Pensez à faire une liste de course : ça évite d'acheter du superflu, tout en oubliant l'essentiel.

Si vous pouvez, faites le marché.
- Vous êtes sûrs de la saison et de la proximité, dont je parlais
- Vous supprimez les intermédiaires, ce qui est nettement plus responsable !
- Si vous y allez régulièrement, vous connaitrez les producteurs, ce qui permet d'avoir les meilleurs produits et de les gouter
- Et en général (pas toujours quand même), les produits sont meilleurs

Vous élèverez de manière sensible votre niveau de cuisine simplement en choisissant de bons ingrédients. C'est magique, pas de technique particulière à apprendre. Ne vous privez pas donc :D

Prévoyez un fond de placard permanent : farine, oeufs, sucre, épices, condiments (huile, vinaigre, moutarde...), produits secs (pates, riz,...), lait, crème, beurre...
Il est bon d'avoir aussi en permanence du coulis de tomates, des oignons, ail et échalottes, du citron (jus en bouteille), du vin blanc de cuisine, du chocolat, quelques conserves ou produits surgelés...

Et pour les herbes, si vous avez un balcon ou un petit jardin, cultivez-les ! Elles ne demandent aucun entretien particulier, poussent dans de simples pots, et au gout c'est 10 fois mieux que les herbes sèches.

:arrow: La méthode

Cuisiner, c'est adopter quelques bonnes pratiques.

Pour commencer, il faut s'organiser : prévoyez les temps, l'ordre de passage au four, selon les températures, etc. Préparez les ingrédients d'abord, avant de cuisiner, plutot qu'au fil de l'avancée de votre recette. Vous y gagnerez du temps, du stress et ça permettra de mieux maitriser les cuissons.

Organisez votre espace de travail : sortez ce dont vous avez besoin, rangez au fur et à mesure que vous avancez pour ne pas être envahi.

Dans la préparation elle-même, respectez toujours les produits. Utilisez à bon escient les produits : toutes les huiles ne vont pas à la cuisson, toutes les viandes ou poissons ne se cuisent pas pareil, tous les mélanges ne sont pas bons à prendre... Travaillez l'équilibre des saveurs : un plat perd vite de l'intérêt si une épice ou un gout domine trop. L'assaisonnement, de manière générale, est souvent la clé de la réussite. Avec une cuisson juste également.

Et pour la patisserie, il faut être très précis ! Pesez, réglez les températures avec précisions, si vous voulez éviter les catastrophes.

Enfin, connaissez vos limites et celles de votre matériel. Se lancer dans des préparations techniques est risqué au début, donc entrainez vous. Faire des meringues ou cuire certaines viandes (taille rôti) sans un four de qualité est suicidaire, tout comme tenter une crème anglaise avec une cuisinière à gaz trop puissante.

:arrow: Pour progresser

Travaillez avec des livres de cuisine : vous y trouverez beaucoup de bases qui vous permettrons ensuite de voler de vos propres ailes.
Ensuite, n'hésitez pas à improviser et à vous lancer : c'est par la pratique et les expériences que vous progresserez. Vous pouvez vous inspirer de ce que vous avez mangé ailleurs, au resto par exemple.

Il y a beaucoup de "trucs" en cuisine. Apprenez-les au travers d'émissions, de recettes, ou de vos parents et grands parents.

Intéressez vous à la chimie de la cuisine ! Comprendre comment une crème ou une sauce prend, un gateau lève, ou pourquoi une viande a du gout, ça vous permettra de faire les bons choix, les bonnes manipulations et d'éviter de mauvaises surprises.


Voila, y'a plus qu'à, comme on dit :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Cuisine

Messagepar Vinzouille » 09 Juil 2013, 07:40

Cake moelleux au Citron


:arrow: Donc on commence par préchauffer le four à 190°
:arrow: Il suffit de battre ensemble les ingrédients suivants, dans l'ordre :
- 150g de farine
- 150g de sucre
- un sachet de levure chimique
- 3 oeufs
- 120g de beurre fondu
- 5cl de lait
- le zeste de 2 citrons

:idea: Prélevez le zeste en frotant la peau des citrons sur une rape à fromage, sans prendre trop de blanc avec la peau : c'est la partie amère.

:arrow: Et hop, dans un moule à cake (rectangulaire) et au four qu'on a baissé à 160°, jusqu'à ce que ce soit cuit.

:idea: Rappelez vous : c'est cuit si lorsqu'on plante un couteau dans le gateau, il ressort sec (sans pate).

:arrow: Pendant ce temps, vous mettez dans une casserole :
- le jus des 2 citrons
- 1dl d'eau
- 40g de sucre

:arrow: Vous mettez à chauffer jusqu'à ce que ça bout, et vous retirez de suite du feu. On appelle ça un sirop.

:arrow: Une fois le gateau un peu refroidi et démoulé (vous avez bien pensé à beurrer le moule hein :lol: ), arrosez le progressivement du sirop de manière à l'imbiber. Vous n'utiliserez peut être pas tout le sirop.

Y'a plus qu'à bien laisser refroidir et à consommer.
Par contre il se garde pas bien : faut tout manger ! :lol:

:!: Attention : prenez des citrons non traités pour prélever le zeste :!:
Par contre, faites pas baigner le gateau dans le sirop : vous arrosez lentement, petit à petit, et sur tous les cotés (retournez le) pour qu'il s'imprègne. Et quand il semble plus pouvoir absorber, vous insistez pas.

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Cuisine

Messagepar Vinzouille » 09 Juil 2013, 07:43

La sauce barbecue

Mettez dans un bol qui va au micro onde :
:arrow: 200ml de coulis de tomate
:arrow: 5 pincées de curry
:arrow: 5 feuilles de basilic ciselées (=coupées fines avec des ciseaux)
:arrow: 1 cuillère à soupe de cassonade (ou de sucre normal)
:arrow: 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
:arrow: 2 cuillères à soupe de sauce soja
:arrow: 2 cuillères à soupe de whisky
:arrow: 1 échalotte hachée

:arrow: Et faites cuire le tout 5 minutes à 750W (position cuisson en somme)

:idea: Le basilic peut être du surgelé : on en trouve facilement au supermarché en petit pot.

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Cuisine

Messagepar Vinzouille » 09 Juil 2013, 07:44

La sauce Béarnaise

Cette sauce a la réputation d'être difficile et technique. J'en suis un spécialiste, et j'ai "inventé" une technique rapide et sans risque.
Attention cependant, c'est un poil plus complexe que les précédentes, même si on est très loin du niveau de difficulté habituel pour cette sauce.

:arrow: Mettez dans une casserole 2 échalottes coupées petit et 3 cuillères à soupe de vinaigre de vin
:arrow: Chauffez jusqu'à ce que le vinaigre soit quasiment totalement évaporé
:arrow: Pendant ce temps, préparez 100g de beurre coupé en dés et 2 jaunes d'oeufs
:arrow: Sortez la casserole du feu et mettez un peu de beurre (1/3 du beurre environ)
:arrow: Quand le beurre est fondu, ajoutez les jaunes d'oeufs et fouettez sans vous arrêter
:arrow: Ajoutez le reste du beurre tout en fouettant. Si il a du mal à fondre, remettez à chauffer très peu de temps (10s)
:arrow: Une fois le mélange homogène, chauffez le tout à feu doux-moyen en arrêtant pas de fouetter. Quand la sauce a épaissi (consistance proche d'une mayonnaise) sortez la du feu : c'est cuit !
:arrow: Ajoutez quelques pincées d'estragon, et salez si besoin.

La difficulté de la béarnaise, c'est qu'il faut chauffer suffisamment pour que le beurre fonde, mais pas trop pour ne pas que l'oeuf cuise trop vite.
:idea: Comme pour le basilic, vous pouvez trouver de l'estragon surgelé
:idea: Si vous chauffez trop la béarnaise, elle va faire comme des grumeaux, le mélange se séparant. Dans ce cas, sortez la tout de suite du feu, mettez un peu d'eau froide pour arrêter la cuisson, et fouettez vigoureusement le mélange.

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Cuisine

Messagepar Vinzouille » 09 Juil 2013, 07:46

Tartines de fromage frais et tomates

:arrow: Mettez dans un pôt du chèvre frais (type "Chavrou") et une échalotte hachée
:arrow: Procurez vous des tomates séchées à l'huile. On en trouve dans tous les supermarchés, soit au rayon des produits étrangers (italiens en l'occurrence), soit dans celui des olives.
:arrow: Mettez 2 cuillères à soupe de l'huile de tomate avec votre fromage de chèvre et votre échalotte, et mélangez
:arrow: Ajoutez quelques tomates séchées coupées petit avec des ciseaux
:arrow: Servez sur du pain, idéalement grillé (pas obligatoire)





Tuiles au parmesan

:arrow: Faites des petits tas de parmesan sur une plaque allant au four. Les tas doivent être épais : on va dire des disques de 5-7cm de diamète et au moins d'un demi cm d'épaisseur
:arrow: Passez au four (180° par exemple) et sortez la plaque dès que les tuiles sont un peu dorées
:arrow: Laissez refroidir et retirez les délicatement de la plaque avec une spatule

:idea: Pensez à mettre un papier cuisson sur la plaque si elle est pas anti-adhésive.
:idea: Vous pouvez remplacer le parmesan par un autre fromage qui a du gout. Il suffit de le raper grossièrement (pas trop fin donc)





Pate de cacahuète à la menthe

:arrow: Passez au mixeur 3 cuillères à soupe de cacahuètes non salées (au même rayon que les salées), 3-4 feuilles de menthe, un peu d'ail écrasé, de l'huile d'olive et quelques coeurs de tomate (pulpe centrale, très liquide)
:arrow: Servez sur du pain de campagne

:idea: Le dosage se fait "au juger". Faites des essais et surtout goutez ! ;)





Bruschetta

:arrow: Mélangez quelques cuillères d'huile d'olive avec une gousse d'ail écrasée
:arrow: Coupez des tranches de baguette en oblique, pour qu'elles soient plus grandes
:arrow: Passez un peu d'huile sur les tranches de pain (avec un pinceau par exemple)
:arrow: Recouvrez de quelques rondelles de tomate
:arrow: Puis ajoutez un peu de tome de brebis en copeau (à faire avec un économe)
:arrow: Et passez le tout au four jusqu'à ce que le pain soit grillé et le fromage fondu

:idea: On peut ajouter un peu de thym par dessus, ou quelques copeaux de jambon cru
:idea: On peut utiliser un autre fromage : une bonne mozarella par exemple ("di buffala" uniquement, les autres n'ont pas de gout !)




Gressins

:arrow: Mélangez de la farine (1 verre), de l'eau (1/3 de verre) et de l'huile d'olive pour faire une pate à pain
:arrow: Le mélange doit être homogène mais pas collant. Si c'est trop collant, mettez plus de farine, si c'est trop sec ajoutez de l'eau.
:arrow: Ajoutez un peu de parmesan à la pate et faites des batonnets en roulant la pate entre vos mains
:arrow: Faites cuire 10min à 180°

:idea: Vous pouvez aussi ajouter des graines (pavot, cumin, sésame,...) que vous trouverez avec les fruits secs au supermarché

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Cuisine

Messagepar Vinzouille » 09 Juil 2013, 07:46

Le milk shake banane

Alors, c'est tout simple, il faut mixer ensemble :
:arrow: 4 bananes
:arrow: 1 sachet de sucre vanillé
:arrow: 20g de sucre en poudre
:arrow: le jus d'un citron
:arrow: 200g de lait très froid
:arrow: 3 boules de glace vanille
:arrow: 120g de crème liquide

Vous aurez de quoi faire 4 grands verres.

:idea: La crème est facultative, surtout si vous utilisez du lait entier. Elle rend le milk shake plus épais, et plus lourd. A préférer avec du lait 1/2 écrémé
:idea: Utilisez des bananes bien mures, voire même trop mures. C'est un bon moyen de les récupérer plutot que les jeter ;)

:idea: Pour variez les gouts, changer les fruits : fruits rouges, pèches,... Attention cependant à garder à peu près le même poids de fruits à chaque fois.

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Cuisine

Messagepar Vinzouille » 09 Juil 2013, 07:47

Pates carbonara, les vraies

Cette recette est plus compliquée qu'il n'y parait. Il ne faut pas faire n'importe quoi.

:arrow: Faites cuire des pates "al dente". Donc encore fermes
:arrow: Couper en lanière, avec des ciseaux, autant de tranches de jambon cru italien (pas trop fin) et faites les revenir à la poele dans un tout petit peu d'huile. Une fois grillé, débarassez le sur une assiette couverte d'un sopalin, pour absorber le trop de gras.
:arrow: Dans un pot, battez un oeuf entier et ajoutez de la crème liquide et du parmesan.
:arrow: Ajoutez ce mélange aux pates très chaudes, mais sans rechauffer le mélange
:arrow: Ajoutez le jambon cuit
:arrow: Servez dans des assiettes avec un jaune d'oeuf par personne, que vous pouvez poser en le laissant dans sa coquille, et un filet d'huile d'olive

:idea: Préférer des pates sèches au pates fraiches. Les pates fraiches sont plus galères à cuire, ne seront jamais vraiment al dente, et en plus ne se conservent pas si bien. Le type de pate a moins d'importance, mais on a coutume de dire qu'avec une sauce liquide, on prend des pates "à trou" qui retiennent mieux la sauce. Et c'est le cas ici. Avec une sauce plus épaisse (bolognaise par exemple), on peut prendre des spaghettis par exemple.

:idea: La cuisson des pates est tout le secret de la recette. Elle ne se fait pas n'importe comment. 1l d'eau pour 100g de pate, une eau filtré étant meilleure. Il faut ajouter à la cuisson du sel (très peu en raison du jambon) et des épices. On trouve d'excellents mélanges d'épices à pates, que vous mettez dès le départ dans l'eau bouillante, de manière à ce qu'elles infusent. Ou alors vous faites le votre ;) L'huile d'olive n'est pas utile dans l'eau de cuisson : elle n'apporte pas de gout (il vaut mieux l'ajouter après). On ne rince pas les pates qu'on égoutte !

:idea: Vous pouvez remplacer le jambon italien par des lardons fumés par exemple. Mais c'est moins bon !

:!: Ne surtout jamais recuire la préparation à la crème avec les pates :!:
Sinon vous allez avoir une sorte de pate grumeleuse pas sympathique du tout ! Le mélange prend une consistance légèrement plus épaisse simplement à la chaleur des pates et de la casserole. Il "crème", c'est à dire qu'il épaissi un peu tout en restant très lisse.

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Cuisine

Messagepar Vinzouille » 09 Juil 2013, 07:48

Beignets de poulet

:arrow: Coupez 4 blancs de poulets en cubes de taille "nuggets"
:arrow: Préparez 4 assiettes avec : des épices (thym, paprika, piment, sauge), de la farine, 2 oeufs battus avec 3 cuillères à soupe de lait et de la chapelure (achetée toute prête)
:arrow: Passez successivement les morceaux de poulets dans les épices, la farine, les oeufs et la chapelure
:arrow: Faites les dorer dans une poele abondamment huilée
:arrow: Une fois dorés, mettez les dans un plat au four, à 180°, pendant 5 minutes pour terminer la cuisson du poulet sans bruler la chapelure
:arrow: Pour la sauce, mélanger 3 cuillères de moutarde forte avec une de miel liquide

A servir avec une purée maison par exemple (je vous donnerai quelques trucs à l'occasion pour la purée).

:idea: Vous pouvez prendre les épices que vous voulez. L'estragon ou le cumin par exemple vont aussi bien avec le poulet ;)

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Cuisine

Messagepar Vinzouille » 09 Juil 2013, 07:50

Diverses mayonnaises maison ?

Y'a rien de mieux et de plus simple : un jaune d'oeuf, une cuillère à soupe de moutarde forte, du sel, une cuillère à soupe de vinaigre, et vous battez en incorporant petit à petit l'huile. Le truc c'est qu'il faut que l'oeuf soit à température ambiante.
Au batteur électrique, ça va vite, mais si vous voulez faire du sport, montez là à la fourchette !



Quelques trucs pour agrémenter une mayo, même toute prête :

:arrow: Sauce cocktail : ajoutez 1 cuillère à soupe de ketchup, 1 cuillère à café de whisky ou de cognac, 2 gouttes de Tabasco et 1 cuillère à café de sauce Worcestershire.

:arrow: Sauce aïoli : commencez avec 4 gousses d'aïl réduites en purée et remplacez l'huile de tournesol par de l'huile d'olive.

:arrow: Sauce tartare : ajoutez 1 cuillère à soupe de câpres hachées, 1 cuillère à soupe de cornichons hachés, 1 cuillère à soupe d'oignon cru haché, et 1 cuillère à soupe d'herbes hachées (estragon, persil, cerfeuil).

:arrow: Mayonnaise aux poivrons : ajoutez 2 cuillères à soupe de crème fraîche, 1 cuillère à soupe de ciboulette ciselée, 2 cuillères à soupe de poivron rouge haché et 5 olives hachées.

:arrow: Aux cèpes : ajoutez 3 cèpes mixés.

:arrow: Au poivre vert: ajoutez 1 cuillère à café bombée de poivre vert moulu et 2 cuillères à soupe de crème fouettée.

:arrow: Au curry : ajoutez 2 cuillères à café de curry

:arrow: Aux anchois : ajoutez 4 anchois pilés

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Cuisine

Messagepar Vinzouille » 09 Juil 2013, 07:51

Les œufs à la neige

Il faut pour cela faire une crème anglaise. C'est une des bases de la patisserie, et vous allez voir comme c'est simple :ok:

Coté ingrédients, il faut des oeufs, du sucre, de la vanille en gousse (rayon des ingrédients pour patisserie) et du lait.

:arrow: Mettez 6 jaunes d'oeufs avec 120g de sucre et battez le tout jusqu'à ce que le mélange blanchisse et fasse des filaments.
:arrow: Préparez la gousse de vanille en l'ouvrant dans la longueur. Gratez les graines avec un couteau et mettez les dans le mélange oeufs-sucre.
:arrow: Mettez dans une casserole le reste de la gousse de vanille avec 1/2l de lait et faites chauffer
:arrow: Versez petit à petit le lait sur le mélange oeufs-sucre tout en fouettant vivement, puis remetez le tout dans la casserole
:arrow: Chauffez à feu moyen en remuant en permanence. Quand la mousse disparait la crème est prête. Mettez à refroidir.

La crème anglaise doit être lisse. Sur le dos d'une cuillère, si on fait un trait avec le doigt, la trace ne disparait pas vite. On dit qu'elle nappe la cuillère.
Le secret ? La patience. Il faut pas chauffer trop et remuer tout le temps.
Si vous chauffez trop, la crème va devenir grumeleuse. Pas de soucis, c'est pas mauvais pour autant. Et un coup de batteur, ou mieux de mixeur plongeant, règle le problème.

De cette base vous pouvez faire :
:idea: Une glace vanille. Il suffit de mettre la crème froide dans la sorbetière ! Absolument divin !
:idea: Une crème patissière. Ajoutez 5-6 cuillères à soupe de Maïzena (rayon farines) et un peu de rhum par exemple. Continuez à cuire jusque ça épaississe. Plus vous mettez de maïzena, plus la crème sera épaisse. Vous aurez une super crème pour garnir des choux, des gateaux, des fonds de tartes aux fruits,... :D
:idea: Une crème au beurre. Il faut monter au beurre la crème précédente = incorporer du beurre à la crème encore chaude, mais hors du feu. Je connais pas les proportions, j'en fais jamais. :oops:

Pour revenir à nos oeufs à la neige, passons aux blancs.
:arrow: Battez les blancs des oeufs.
:arrow: Quand ça monte, ajoutez 100g de sucre glace et continuez longtemps. On appelle ça "serrer les blancs".
:arrow: Avec une cuillère, formez des quenelles de blanc que vous allez plonger 2-3 minutes dans de l'eau bouillante (on appelle ça pocher).

Normalement si vous retournez le pot, les blancs ne doivent pas tomber. Allez y prudemment quand même :mrgreen:
:idea: Le secret pour de beaux blancs : battre très longtemps, et si possible dans un pot en métal. Il ne faut pas une goutte de jaune dedans, et le moins de résidu de graisse possible (d'où le pot en métal). Bon si vous n'avez qu'un pot en verre ou en plastique, c'est pas grave non plus hein.
:idea: Pour des blancs bien fermes, il faut mettre avant de battre une pincée de sel ou quelques gouttes de jus de citron. C'est inutile dans notre cas, le sucre faisant l'affaire, mais c'est bon à savoir

:arrow: Voila, y'a plus qu'à mettre la crème dans des bols, avec le blanc posé dessus. Et vous arrosez de caramel.

:arrow: Pour le caramel, il faut mettre le sucre à sec, sans eau surtout, dans une poele anti-adhésive. Lorsque le sucre est fondu arrosez les blancs.

:idea: Lorsque vous faites du caramel, vous pouvez ajouter au sucre fondu de la crème ou du beurre salé (ou les deux). Plus vous en mettrez, plus vous ferez un caramel mou. Moins y'en a, plus le caramel est dur.
:idea: Pour nettoyer la poele, rien de plus simple, il suffit de rechauffer et ça fond. Avec une noix de beurre, tout part. ;)

Ne vous laissez pas avoir par la longueur, je détaille et fait plein de discours. Et je cherche à vous apprendre plein de petits trucs. Mais c'est vraiment super simple à faire ! :oops:

:!: Conservation :!:
La crème se garde plusieurs jours au frais. Attention cela dit, il s'agit d'oeufs et de lait...
La crème patissière se garde merveilleusement bien. Elle va "crouter" sur le dessus, ce qui n'est pas grave du tout (ça aide à sa conservation) : il suffit de la fouettez quelques secondes.
Pensez à couvrir le pot quand même : sinon votre crème prendra les odeurs de votre frigo.

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Cuisine

Messagepar Vinzouille » 09 Juil 2013, 07:52

Mousse au chocolat

:arrow: Fais fondre 250g de chocolat noir
:arrow: bat un jaune d'oeuf avec 50g de sucre, puis incorpore le chocolat fondu
:arrow: Monte en neige les 6 blancs d'oeufs (4 devraient suffire cela dit) et incorpore les délicatement à la préparation. Pour cela il faut y aller petit à petit, en soulevant le mélange pour ne pas "casser" les blancs.
:arrow: Réserve au frais au moins 2h avant de déguster.

Attention à ne pas faire trop chauffer le chocolat : il fond autour de 32° (de mémoire). Il doit être lisse et brillant. Plus chaud et il sera grumeleux et terne.

Contrairement aux recettes habituelles, pas besoin de beaucoup de jaunes d'oeufs. C'est ce qui en plus rend la mousse indigeste. D'où le besoin de plus de blancs d'oeufs que de jaunes, et l'idée de réutiliser des blancs qui resteraient d'une recette précédente.
Par ailleurs, ni graisse ni pratiquement de sucre dans une mousse, au risque cette fois encore de la trouver très lourde et indigeste. Le sucre et la graisse contenus dans le chocolat (ce n'est que 50% à 60% de cacao pur après tout) suffit amplement.

:idea: Tu peux ajouter des épices à ton chocolat. Au choix : cardamome, vanille, une toute petite pointe de poivre ou de piment,... Tu peux aussi remplacer une partie du sucre par du miel.
:idea: Certains remplacent la moitié des blancs montés en neige par de la crème fouettée (faite maison et sans sucre surtout). Ca fait une mousse moins "solide", plus onctueuse. Moi je suis pas fan, je trouve ça bien trop lourd...

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Cuisine

Messagepar Vinzouille » 09 Juil 2013, 08:22

Hamburger maison

:arrow: D'abord les courses. Il vous faut des pains à hamburger, du fromage en tranche, des steacks hachés, un peu de salade, une tomate, un oignon rouge, et de la poitrine fumée en tranche. Et bien sûr moutarde et ketchup.

:arrow: Faites cuire les steaks hachés à la poele.
:arrow: Faites cuire la poitrine fumée à la poele, jusqu'à ce qu'elle soit bien grillée
:arrow: Sur le pain, tartinez de la moutarde sur la base et du ketchup sur le chapeau, et placez une tranche de fromage sur chaque
:arrow: Passez les pains au four à 150° jusquà ce que le fromage soit fondu
:arrow: Mettez successivement sur le pain : steak, rondelle d'oignon rouge, poitrine grillée, tomate, salade. Et le chapeau par dessus.

Et voila !
Servez avec le reste de salade et de tomates, et des frites par exemple.

Après vous pouvez varier comme vous voulez, ajoutant ou enlevant des ingrédients.
Par exemple, essayez avec du fromage bleu (on en trouve même en tranche) ou de l'emmental qui a du gout.
Vous pouvez aussi mettre des gros cornichons par exemple, ou remplacer la poitrine par du jambon cru.

:idea: Comment cuire un steak comme il faut ? C'est assez simple. Contrairement à ce qu'on croit, pas besoin d'une poele excessivement chaude. Il faut un peu d'huile (très peu pour le steak haché). Pour la cuisson voici un truc : sur votre main droite, joignez votre pouce et votre index. Et avec votre index gauche appuyez sur le gras du pouce. Eh bien si ça fait pareil quand vous appuyez sur le steak, la cuisson est bleue !
En joignant votre majeur et votre pouce, le gras du pouce vous donne la texture d'un steak saignant. Annulaire et pouce pour un steak à point et auriculaire et pouce pour une viande bien cuite.

:idea: Si votre burger est trop gros, servez le comme aux USA : ouvert en deux. D'un coté le pain avec le steak dessus, de l'autre le chapeau retourné avec les légumes dessus.
Dans ce cas, c'est l'occasion de poser un oeuf sur le steak, pour faire un "hamburger à cheval".

:idea: L'oignon rouge est plus doux, ce qui fait qu'on peut le manger cru (en salade par exemple). Vous pouvez le remplacer par de l'oignon blanc ou jaune classique, mais faites le cuire dans ce cas : coupez le en rondelle, et mettez le dans une poele avec pas mal d'huile (pour une fois).

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Cuisine

Messagepar Vinzouille » 09 Juil 2013, 08:23

Blanquette de veau


Les courses d'abord. Alors il vous faut (pour 6-7 personnes) :
:arrow: 1,2kg de veau pour blanquette. Demandez à votre boucher, ou achetez une barquette marquée "blanquette" au supermarché. Idéalement, il vous faut de l'épaule et du tendron. Le mieux est de toute façon d'avoir des morceaux mélangés, certains gras, d'autres non. Si vous avez en plus un os, c'est bien
:arrow: 2 carottes, 2 poireaux
:arrow: 1 gros oignon, 1 gousse d'ail et 2 échalottes
:arrow: du thym, du laurier. Vous en trouverez au supermarché, rayon fruits et légumes
:arrow: 1 citron
:arrow: 300g de champignons frais. J'insiste bien : surtout pas en boite :x
:arrow: Un vin blanc sec. Soit du vin de cuisine, à 2-3€ la bouteille, soit un bon vin que vous servirez avec. Je vous recommande le Pouilly-Fuissé ou le Meursault si vous avez les moyens. Un Bourgogne blanc fait l'affaire en général avec ce plat.
:arrow: 2 oeufs
:arrow: 1dl de crème fraiche
:arrow: De la farine et du beurre

Et la recette donc.

Commençons par la viande :
:arrow: Peler l'ail, les échalottes, l'oignon et les carottes et émincez.
:arrow: Ne garder que la partie blanche des poireaux, que vous coupez dans la longueur assez finement
:arrow: Porter à ébullition 2l d'eau avec la viande dedans. Après une ou deux minutes d'ébullition, égoutter la viande, la rincer et jeter l'eau. Ca permet de la nettoyer de ses impuretées et de la rendre plus ferme
:arrow: Remettre la viande dans votre cocotte, avec les légumes émincés, une ou deux branche de thym, une ou deux feuille de laurier, et ajouter 3 cuillères à soupe de vin blanc
:arrow: Recouvrir d'eau, couvrir et laisser cuire 1h30 à petite ébullition

Les champignons maintenant, pendant que la viande cuit :
:arrow: Nettoyez les champignons et émincez les.
:arrow: Arrosez d'un peu de jus de citron, ça évitera qu'ils noircissent.
:arrow: Et faites cuire dans une poele avec du beurre pendant 10 minutes environ

Une fois la viande cuite, reste à faire la sauce :
:arrow: Préparez un "roux" en mettant à chauffer dans une casserole 40g de beurre et 1 cuillère à soupe de farine, et mélangez pour que ce soit bien homogène
:arrow: Une fois que le mélange blondie, ajoutez une louche de bouillon de cuisson de la viande, et continuez de chauffer sans cesser de mélanger au fouet.
:arrow: Vous pouvez ainsi continuer à ajouter du bouillon jusqu'à ce que vous ayez la quantité de sauce requise
:arrow: Mélangez 2 jaunes d'oeufs avec 1dl de crème fraiche, puis incorporez ce mélange à la sauce juste avant de servir
:arrow: Ajoutez à la sauce quelques gouttes de jus de citron

:arrow: Sevez la viande avec les légumes (égouttés bien sûr !), les champignons et recouverte de la sauce. Vous pouvez mettre un peu de persil par dessus.

A servir avec du riz !

:idea: Le truc de la blanquette, c'est une viande bouillie. Le contenu du bouillon est donc primordial ! Vous pouvez d'ailleurs ajouter d'autres épices dedans (coriandre en grain...)
:idea: L'avantage de ces plats de viande cuite longtemps (blanquette, carbonnade, bourguignon,...), c'est qu'ils sont pas chers ! En fait, les viandes les moins chères sont les plus adaptées à ce mode de cuisson. Une cuisson longue permet de dissoudre les graisses, nerfs et couennes de ces viandes, et les attendrie. Voila un truc pour faire des économies :ok:
:idea: La base de la sauce est un "roux", un mélange beurre-farine qu'on cuit. C'est la base de très nombreuses sauces, dont la fameuse béchamel. En général, on fait varier la cuisson du "roux", en allant du blanc au réellement roux, selon la sauce concernée. Retenez donc bien la technique ;)
:idea: Pour nettoyer des champignons, ne les trempez pas dans l'eau ! Vous coupez le bout terreux, et vous les brossez en les passant sous l'eau (une brosse à dents marche très bien). Au pire vous les frottez sous l'eau avec les mains.
:idea: Le citron est un anti-oxydant. Les champignons coupés et laissés à l'air s'oxyde. L'oxydation les colore en noir. Mettre du citron sur les champignons évite donc qu'ils noircissent.

Voila, rien de bien difficile, si ce n'est qu'il faut 2h devant soit.
Mais pour un repas en famille ou entre potes, c'est le succès assuré !

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Cuisine

Messagepar Vinzouille » 09 Juil 2013, 08:24

Lasagnes maison

Alors, il vous faut pour cela :
:arrow: Des lasagnes. C'est au rayon pates. Un paquet devrait suffire, mais vous pouvez en prendre 2
:arrow: De la viande de boeuf hachée. Attention, pas des steaks hachés ! Disons 700g à 1kg
:arrow: 1 oignon et une gousse d'ail
:arrow: 1l de coulis de tomate
:arrow: De la sauce béchamel que vous pouvez acheter toute prête en brique (ça doit être au rayon lait). Sinon de la farine, du lait et du beurre pour la faire soi même (moins cher et meilleur)
:arrow: Du fromage rapé et du parmesan
:arrow: Des épices, de l'huile d'olive,...

:idea: Préférez de la viand hachée à 5% de matière grasse, plutot que 15%. Elle fondra moins à la cuisson

La recette est toute simple. On commence par la sauce :
:arrow: Faites cuire la viande hachée avec un peu d'huile d'olive, l'oignon émincé et l'ail écrasé.
:arrow: Ajoutez le coulis de tomate. Pas tout : vous en remettrez selon le besoin.
:arrow: Salez, poivrez, et épicez selon votre gout. Un mélange "spécial pates" est parfait, mais vous pouvez aussi ajouter du piment doux, du thym, du basilic,...
:arrow: Laissez réduire à petit feu afin que la sauce épaississe. Et rajoutez du coulis de tomate si vous voulez rallonger un peu la sauce.

Pour la béchamel, si vous la faites vous même, rien de plus simple :
:arrow: Mettez dans une casserole 40g de beurre et 3 cuillères à soupe de farine ou de Maizena
:arrow: Chauffez en mélangeant bien
:arrow: Quand la préparation blondie, ajoutez petit à petit 1/2l de lait, sans cesser de fouetter
:arrow: Laissez cuire jusqu'à épaississement. Vous pouvez ajouter du lait pour rallonger la sauce, et si ça reste trop liquide, une ou deux cuillères de farine
:arrow: Salez et poivrez, ajoutez une pointe de muscade

Enfin le dressage et la cuisson :
:arrow: mettez une toute petite cuillère de béchamel au fond du plat, que vous étalez
:arrow: Disposez les lasagnes en 2 couches, de manière à bien couvrir le plat. Cassez éventuellement
:arrow: Ensuite alternez : sauce bolognaise, 1 couche de pates, 1 couche de béchamel, 1 couche de pate, sauce bolognaise
:arrow: Terminez avec 2 couches de pates que vous couvrez de béchamel
:arrow: Enfin, mettez le fromage rapé dessus (moitié gruyère rapé, moitié parmesan)
:arrow: Versez délicatement une grosse louche d'eau sur les lasagnes
:arrow: Mettez à cuire à four bien chaud (200-220°) pendant au moins 20 minutes. Plantez un couteau pour vérifier si c'est cuit (les pates ne doivent plus être dures)

:idea: Dans la sauce bolognaise, vous pouvez ajouter selon vos gouts : des champignons (frais de préférence, à cuire avec la viande) et/ou une carotte coupée en tout petits bouts et/ou une branche de céleri coupée très petit...

:idea: La qualité des lasagnes dépend de la bolognaise. Qui elle dépend de deux choses : l'assaisonnement en épices et le fait de l'avoir bien fait réduire.

:idea: Pour les sauces, il faut impérativement qu'elles ne soient pas trop liquides. Sinon tout se mélangera.

Voila, idéal entre potes, ça devrait pas poser de problèmes à faire, et ça n'a rien à voir avec les plats tout prêts, mais alors rien du tout !
Et question prix, c'est un vrai plat d'étudiant, très loin des prix des lasagnes toutes prêtes.

:!: Les quantités sont approximatives : c'est un plat qui se fait "au juger". On ne mesure pas, on regarde ce qu'on fait et on ajuste selon le besoin.

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Cuisine

Messagepar Vinzouille » 09 Juil 2013, 08:25

Risoto

Alors, le risotto, c'est un peu technique, mais en fait ce n'est qu'une manière de cuire le riz à la poele.
:arrow: Il vous faut d'abord absolument du riz à risotto. L'idéal étant le riz italien "arborio", que vous trouverez au supermarché.

Pour le reste :
:arrow: 1 oignon
:arrow: du parmesan rapé
:arrow: du beurre
:arrow: du vin blanc sec
:arrow: du bouillon en cube, de volaille

:arrow: Commencez par préparer 1/2l de bouillon en mélangeant un cube de bouillon avec 1/2l d'eau bouillante. Et mettez de coté.
:arrow: Hachez l'oignon et faites le suer dans la poele avec du beurre. Faire suer, c'est chauffer les légumes pour qu'ils perdent leur eau, sans coloration.
:arrow: Ajoutez 240g de riz, et faites chauffer jusqu'à ce qu'il soit nacré, c'est à dire qu'il commence à être transparent. Ainsi les grains de riz absorberons mieux le liquide
:arrow: Mettre 1dl de vin blanc sec et remuez jusqu'à abosrption totale
:arrow: Puis ajoutez une louche de bouillon et remuez jusqu'à absorption.
:arrow: Quand la louche est absorbée par le riz, remettez en une.
:arrow: La cuisson doit durer 18-20 minutes, et c'est prêt quand le riz est moelleux.
:arrow: Mettez la dernière louche de bouillon et portez à ébullition. Une fois absorbée, le risotto ne doit pas être sec mais légèrement humide (pas de liquide qui coule cependant)
:arrow: Ajoutez 30g de parmesan rapé et 20g de beurre.

:!: On ne peut pas laisser le risotto sans surveillance : il faut remuer en permanence et bien suivre la cuisson
:!: Un risotto ça n'attend pas : il faut le servir de suite. En particulier ça se réchauffe très mal ! Evitez les restes donc.

:idea: Le secret d'un bon risotto, c'est sa consistance à la sortie de la poele :moelleuse, mais sans liquide qui coule. Les grains de riz ne doivent pas se séparer, sinon c'est trop sec. Si y'a du jus, c'est trop humide.
Dans le cas "trop sec", ajoutez un peu de liquide. Dans le cas "trop humide", c'est raté. D'où l'importance de mouiller le riz très progressivement. On peut quand même ajouter un peu de parmesan, voir une cuillère à café de Maïzena pour rattrapper.

Pour un risotto au crabe et noisettes, ajoutez en fin de cuisson :
:arrow: du crabe en boite. Le crabe c'est cher : n'achetez donc pas un premier prix, il ne sera pas bon et plein de flotte. Mieux vaut un crabe de qualité quitte à en mettre moins.
:arrow: des noisettes concassées (= grossièrement cassées en morceaux)
:arrow: du piment d'espelette (attention, c'est celui qui ne pique pas ! Ne mettez pas du piment normal à la place !) et du cerfeuil.


:idea: Le risotto, dans le principe c'est toujours un peu pareil. Vous pouvez
:arrow: Remplacer le bouillon de volaille par du bouillon de légume.
:arrow: Remplacer le beurre par de l'huile d'olive
:arrow: Mettre une pointe de crème en fin de cuisson

:idea: Pour varier les recettes et consommer vos restes, faites des risottos :
:arrow: Aux légumes, en faisant cuire les légumes avec le riz, dès le départ (courgettes, aubergines, poivrons...)
:arrow: En ajoutant en fin de cuisson des tomates séchées, des artichauts à l'huile,...
:arrow: Aux fruits de mer (mélange surgelé) que vous mettez avec l'oignon au départ
:arrow: Ou même nature !

Attention : si vous mettez des légumes dans votre risotto, ils vont rendre de l'eau et vous aurez besoin de moins de bouillon !
Soyez inventifs !

Par exemple, avec en fin de cuisson du jambon de parme, des olives noires et des artichauts à l'huile

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Cuisine

Messagepar Vinzouille » 09 Juil 2013, 08:26

Tarte tatin

:arrow: Préchauffez le four à 220°
:arrow: Coupez en quartiers puis en gros morceaux 1kg de pommes. Préférez des pommes acides
:arrow: Beurrez un moule à bords hauts
:arrow: Faites un caramel. Pour cela, mettez 50g de sucre sans grumeaux dans une poele antiadhésive et chauffez. Surtout jamais d'eau dans un caramel, malheureux !. Quand le sucre a fondu et a la bonne couleur, sortez la poele du feu, mettez quelques gouttes de citron et environ 30g de beurre (demi sel de préférence).
:arrow: Versez ce caramel dans votre moule, et recouvrez de pommes (face bombée vers le caramel, ce sera plus joli).
:arrow: Ajoutez un peu de beurre et éventuellement de sucre
:arrow: Recouvrez d'une pate sablée du commerce, en bordant bien les bords.
:arrow: Passez au four 20-25min.
:arrow: Démoulez de suite à la sortie du four, en retournant la tarte sur un plat

:arrow: Au moment de servir, faites tiédir la tarte et servez avec de la crème fraiche épaisse ou de la chantilly

:idea: Pour les pommes, l'idéal est la Reine des Reinettes
:idea: Les pates sablées du commerce sont excellentes, bien qu'un peu fines. A choisir pur beurre bien sûr !
:idea: La chantilly, rien de plus simple : il suffit de battre de la crème fleurette (et pas une autre -> au rayon frais) avec un ou deux sachet de sucre vanillé jusqu'à la consistance voulue. Mais la crème et le récipien doivent être très froids. Il faut donc stocker le bol au congélo et la crème au frigo, voire au freezer avant de commencer.

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Cuisine

Messagepar Vinzouille » 09 Juil 2013, 08:27

Purée maison

:arrow: Achetez des patates pour purée (elles sont identifiées comme ça maintenant). Comptez 200g par personne je pense (je fais au jugé en général)
:arrow: Pelez-les et faites-les cuire dans de l'eau salée jusqu'à ce qu'elles soient molles dedans quand on pique avec un couteau
:arrow: Ensuite pressez les patates avec un moulin à légumes (10€ sans doute à Carrefour et très utile), un presse puré ou simplement à la fourchette
:arrow: Montez la purée au beurre à votre convenance. En général on met 1/4 du poids de patates en beurre, mais ça fait beaucoup je trouve.

Ca vous coutera presque rien.
Et ça vous prendra le temps de peler et d'écraser les patates, soit 15-20 minutes. Pendant la cuisson, vous avez le temps pour un matche de Fifa :mrgreen:

:idea: Les patates se mettent dans l'eau froide, et non bouillante. Pour les cuire plus vite, coupez les en petits morceaux ;)
:idea: Ne jamais passer les patates au mixeur ou au robot ! Votre purée va devenir comme de la colle sinon.
:idea: Ne pas mettre d'eau dans la purée ! Plus les pommes de terres sont sèches, meilleur est la purée. Vous pouvez d'ailleurs passer les patates au four avant de les écraser, pour les déssecher.
:idea: On peut remplacer une part du beurre par de la crème ou du lait, mais c'est clairement moins bon :(

Après, votre purée, vous pouvez l'agrémenter comme vous voulez.
:arrow: A l'huile d'olive, au lieu du beurre
:arrow: A la moutarde à l'ancienne : une ou deux bonne cuillère à soupe à mélanger dedans, selon la quantité de purée
:arrow: Au fromage, avec du simple gruyère ou un bon cantal jeune. Préférez les fromages jeunes, qui fondent mieux
:arrow: A l'huile de truffe si vous en avez : purée et truffe, c'est génial !
:arrow: A la tomate, en utilisant du concentré de tomates
:arrow: Au thym, qu'on met dans l'eau de cuisson des patates
...

A vous d'imaginer ;)


Ou alors on la prépare à l'Auvergnate pour en faire :

Un aligot

:arrow: Au moment de la réduire en purée, ajouter un peu de crème (environ 10cl pour 200g de pommes de terres), une demi gousse d'ail pilé.
:arrow: Salez légèrement, poivrez
:arrow: Couper environ 150g de Tomme (rien à voir avec notre cuistot préféré :mrgreen:) en fines lamelles
:arrow: Ajouter le fromage à la purée, à foux doux
:arrow: Et voila, la partie la plus chiante... Pendant 20 minutes environ, il faut remuer le tout avec une cuillère en bois en faisant des "8". La pate obtenue doit être lisse, faire des bons vieux fils et être légèrement collante.



:idea: Un Alligot réussi se juge en retournant la marmite... Si ca tombe par terre, il est raté... :|


(les doses, c'est à la louche, pour 6 personnes, j'avais noté : 500g de pommes de terres, 300g de Tomme, 50g de beurre, 1 gousse d'ail, 20cl de crème fraiche)

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Cuisine

Messagepar Vinzouille » 09 Juil 2013, 08:32

Escalopes au lard et au fromage

D'abord les courses
:arrow: Prenez autant d'escalopes de veau que de personnes à nourrir. Idéalement achetées chez le boucher, celles du supermarché étant vite transformées en semelle et rendent plein d'eau.
:arrow: Il faut de la poitrine fumée très fine. Comptez 3-4 tranches par personne selon la taille des escalopes
:arrow: Et du fromage. Pour faire simple, un fromage type emmenthal en tranche c'est le mieux.

Après c'est tout simple :
:arrow: Faites cuire les escalopes à la poele. Rien de difficile
:arrow: Faites cuire la poitrine. Elle doit bien griller pour être croustillante une fois refroidie.
:arrow: Mettez dans un plat allant au four les escalopes, puis le lard posé dessus puis les tranches de fromage, et faites gratiner quelques minutes
:arrow: Poivrez abondemment et servez avec des pates.

Une variante sans four existe :
:arrow: Mettez dans la poele les escalopes crues, le lard posé au dessus, puis le fromage
:arrow: Couvrez et laissez cuire sans toucher. En fin de cuisson retirez le couvercle quelques minutes pour faire s'évaporer l'eau.
:arrow: Et n'oubliez pas de poivrer abondamment après

C'est 10 fois plus simple, mais c'est aussi moins bon : le lard n'est pas croustillant et le fromage n'est pas gratiné.

:idea: Vous pouvez varier le fromage selon vos gouts. C'est par exemple excellent avec du fromage à raclette (pour finir les restes) ou avec du bleu.
:idea: Vous pouvez aussi ajouter entre le lard et le fromage des tomates séchées coupées petit ou des poivrons grillés en dés.

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Cuisine

Messagepar Vinzouille » 09 Juil 2013, 08:34

Salade piémontaise

Pour 4 personnes :
- 700g de patates, que l'on fait cuire à l'eau et qu'on coupe en morceaux assez gros
- 3 tomates à épépiner et couper en dés
- des dés de poitrine achetés tout prêts au supermarché (une double barquette, soit je crois autour de 180g)
- 4 oeufs durs coupés en quartiers
- des cornichons. Idéalement des gros (Molossol) coupés en rondelles. Mais les "normaux" ça marche aussi
- une grosse échalotte (ou deux petites) hachée

Préparez d'abord la sauce en mélangeant dans le saladier 4 cuillères à soupe de mayo (de la toute prête, ça marche), 1 cuillère à soupe de crème liquide et 1 cuillère à café de moutarde forte. Ajustez selon le gout ces quantités.

Mélangez ensuite tous les ingrédients (sauf les oeufs pour pas les casser) et ajoutez les oeufs par dessus.

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme

Re: Cuisine

Messagepar Vinzouille » 09 Juil 2013, 08:35

Daube

Un plat traditionnel qui est pas cher. Ca se fait avec de la viande de boeuf bon marché qu'on fait cuire longtemps.
:arrow: Commencez 12h avant la cuisson en faisant mariner 1kg de viande à bourguignon (en barquette au supermarché) dans un pot avec quelques cuillères d'huile d'olive et une bouteille de vin rouge (cote du Rhone). Mettez le tout au frais.
:arrow: Ensuite, 3h avant le repas (environ), mettez dans une grande casserole/marmite : 3 carottes coupées en morceaux, 2 oignons émincés, 1 gousse d'ail écrasée, 1 branche de céleri coupée, du thym et du laurier, de l'huile d'olive. Faites chauffer sans colorer
:arrow: Ajoutez la viande, laisser chauffer puis verser la marinade par dessus
:arrow: Ajoutez environ 150g de champignons de Paris frais, coupés en quartiers.
:arrow: Ajoutez une cuillère à soupe de cacao pur (pas de chocolat !) si vous en avez
:arrow: Assaisonez et laissez cuire au moins 2h30 à petit feu, idéalement 3h. Et à couvert. Si il ne reste plus de liquide, ajoutez de l'eau.

A servir avec des macaronis 8-)
Avec ce plat, vous pouvez faire à manger pour 4 à 6 personnes (selon l'appétit) pour une quinzaine d'euros !

:idea: Si vous n'avez pas de celeri, utilisez du sel au céleri

Avatar de l’utilisateur
Vinzouille
Champion national
 
Messages: 5262
Localisation: 26 - Drôme


1003 messages
Retourner vers Culture générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités