Urbanisme & déplacements

Actus internationales & françaises, politique, société, économie, culture, idées, planète, science, technologie, urbanisme, photographie et bien d'autres choses !

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar Tilo » 29 Mar 2022, 11:13

Tortank a écrit:
Tilo a écrit:Pour Chambéry est ce qu'il faut une vignette Crit'air?

Uniquement en cas de pic de pollution je crois. Et c'est sur une zone spécifique, donc à voir ;).


Ok merci. :ok:

Avatar de l’utilisateur
Tilo
Directeur sportif
 
Messages: 35894
Localisation: la "légende" du forum

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar Mathieu Lourdot » 29 Mar 2022, 11:26

Nicetobeout a écrit:La densification doit effectivement se faire partout à l'intérieur des zones déjà urbanisées, village inclus. Combien de villages ont des taux de vacances énormes et/ou des friches alors que les projets de lotissements en plein champ abondent. Il y a un vrai travail législatif là-dessus.

Notons également que la réticence à la densification vient des propriétaires sans gros moyens. Ceux-ci se saignent pour devenir propriétaire de leur coin béni et tire ensuite sur tout ce qui viendrait entamer la valorisation de leur cher placement.
Sauf quand, bien évidemment, ils vendent eux à un promoteur au juste prix... ;)

Bizarrement, ce sont des sujets moins difficiles en Allemagne où on a moins de propriétaire.


Le PLUI a pour objectif d'effectivement limiter l'artificialisation des sols et de recentrer l'habitat sur les centres-villes, centre-villages. Etant conseiller dans ma commune (et notre maire étant président de la ComCom), on est très vigilants quant-à l'entrée de vigueur de ce PLUI et à ses modalités. A titre personnel, j'y vois tout autant du positif que du négatif.

Au rayon du positif :

- On va limiter fortement le nombre de parcelles constructibles qui étaient gardées sous le coude par certains propriétaires. L'entrée en vigueur du PLUI va les pousser à vendre ou à entreprendre des constructions au risque de se retrouver avec des parcelles qui ne valent plus rien.
- Une moindre artificialisation des sols qui aura un impact écologique positif. (limitation des ravinements, continuité écologique des cours d'eau)
- Un regain d'intérêt (relatif) pour les centres villages et pour la rénovation des bâtiments abandonnés ce qui devrait amener à limiter les déplacements motorisés et possiblement ramener un peu d'activité économique. (tout en limitant la propagation des lotissements)
- Des économies pour les collectivités : les parcelles qui seront déclassées seront principalement des parcelles éloignées des centres. L'adduction des réseaux (électricité et eau principalement) vers de telles parcelles est obligatoire si le propriétaire pose un permis sauf que c'est à la collectivité de financer. Par exemple, on a une seule peur dans notre commune, c'est que le propriétaire d'une parcelle située à 3 kms de tout réseau nous pose un permis, ça coûterait à la commune plus de 100K€ pour amener l'électricité (sachant qu'un Syndicat départemental prend 70% des travaux en charge et que l'eau est prise en charge totalement par un autre syndicat) pour une seule maison (et pour une commune de 500 habitants, ça nous plomberait solidement le budget), au final avec l'aménagement de la voie d'accès (chemin communal) il y en aurait pour plus d'1 M€ pour le contribuable.
- Au niveau des aires urbaines, des économies en termes de desserte. En concentrant la population, on peut aussi massifier la desserte (transports en communs principalement) ce qui permet des économies (forcément, mieux vaut 20 kms de voies de tram à entretenir que 40 pour un nombre de voyageurs équivalent).

A l'inverse les points négatifs :

- Une augmentation générale des prix dans les zones urbaines. Forcément, en diminuant le nombre de parcelles et de biens à vendre, on verra les prix augmenter ce qui posera forcément de gros problèmes d'accès à la propriété. De même rénover entièrement un bien coûte nettement plus cher que de construire à partir de 0. Enfin, l'action des promoteurs pour racheter des maisons pour construire des bâtiments à la place fera immanquablement augmenter les prix.

- Un impact à mon sens sur-estimé sur les centre-villages. Personnellement, je vis à la campagne dans un petit village (commune de 550 hab répartis sur 2 villages principaux (1 de 250 personnes, 1 autre d'environ 200 hab, le reste se partage sur 2 petits villages de 30 hab environ et des hameaux), globalement aucune construction ne dépasse les 3 étages (ce sont des appartements que la commune met en location, ce sont les seuls logements collectifs de la commune). Les nouveaux arrivants, qui représentent une part significative de la population, viennent principalement pour fuir la ville, ils cherchent de la tranquillité et la possibilité d'avoir une maison avec du terrain pour un prix abordable. Il acceptent des contraintes assez nombreuses pour ce confort de vie : 2 commerces dans le village principal (une boulangerie et un garage qui fait station essence), il faut rapidement faire entre 10 et 20kms pour trouver un bar, un restaurant, un supermarché, un médecin, un mode de garde (nounous, MAM, Crèches, Centre Aéré) et souvent plus pour aller bosser. Je ne pense pas que même en améliorant un peu l'offre de services, les nouveaux arrivants acceptent ces contraintes pour vivre en appartement dans le centre village (quand on voit déjà la difficulté à louer nos apparts communaux pourtant en bon état pour un prix modique).

Mathieu Lourdot
Terreur de critérium
 
Messages: 638
Localisation: Dans la roue de la voiture balai

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar Nicetobeout » 29 Mar 2022, 12:07

Mathieu Lourdot a écrit:
Nicetobeout a écrit:
La densification doit effectivement se faire partout à l'intérieur des zones déjà urbanisées, village inclus. Combien de villages ont des taux de vacances énormes et/ou des friches alors que les projets de lotissements en plein champ abondent. Il y a un vrai travail législatif là-dessus.

Notons également que la réticence à la densification vient des propriétaires sans gros moyens. Ceux-ci se saignent pour devenir propriétaire de leur coin béni et tire ensuite sur tout ce qui viendrait entamer la valorisation de leur cher placement.
Sauf quand, bien évidemment, ils vendent eux à un promoteur au juste prix... ;)

Bizarrement, ce sont des sujets moins difficiles en Allemagne où on a moins de propriétaire.


Le PLUI a pour objectif d'effectivement limiter l'artificialisation des sols et de recentrer l'habitat sur les centres-villes, centre-villages. Etant conseiller dans ma commune (et notre maire étant président de la ComCom), on est très vigilants quant-à l'entrée de vigueur de ce PLUI et à ses modalités. A titre personnel, j'y vois tout autant du positif que du négatif.

Au rayon du positif :

- On va limiter fortement le nombre de parcelles constructibles qui étaient gardées sous le coude par certains propriétaires.
L'entrée en vigueur du PLUI va les pousser à vendre ou à entreprendre des constructions au risque de se retrouver avec des parcelles qui ne valent plus rien.

- Une moindre artificialisation des sols qui aura un impact écologique positif. (
limitation des ravinements, continuité écologique des cours d'eau)

- Un regain d'intérêt (relatif) pour les centres villages et pour la rénovation des bâtiments abandonnés ce qui devrait amener à limiter les déplacements motorisés et possiblement ramener un peu d'activité économique. (tout en limitant la propagation des lotissements)
- Des économies pour les collectivités : les parcelles qui seront déclassées seront principalement des parcelles éloignées des centres. L'adduction des réseaux (électricité et eau principalement) vers de telles parcelles est obligatoire si le propriétaire pose un permis sauf que c'est à la collectivité de financer.
Par exemple, on a une seule peur dans notre commune, c'est que le propriétaire d'une parcelle située à 3 kms de tout réseau nous pose un permis, ça coûterait à la commune plus de 100K€ pour amener l'électricité (sachant qu'un Syndicat départemental prend 70% des travaux en charge et que l'eau est prise en charge totalement par un autre syndicat) pour une seule maison (et pour une commune de 500 habitants, ça nous plomberait solidement le budget), au final avec l'aménagement de la voie d'accès (chemin communal) il y en aurait pour plus d'1 M€ pour le contribuable.

- Au niveau des aires urbaines, des économies en termes de desserte.
En concentrant la population, on peut aussi massifier la desserte (transports en communs principalement) ce qui permet des économies (forcément, mieux vaut 20 kms de voies de tram à entretenir que 40 pour un nombre de voyageurs équivalent).


A l'inverse les points négatifs :

- Une augmentation générale des prix dans les zones urbaines. Forcément, en diminuant le nombre de parcelles et de biens à vendre, on verra les prix augmenter ce qui posera forcément de gros problèmes d'accès à la propriété. De même rénover entièrement un bien coûte nettement plus cher que de construire à partir de 0. Enfin, l'action des promoteurs pour racheter des maisons pour construire des bâtiments à la place fera immanquablement augmenter les prix.

- Un impact à mon sens sur-estimé sur les centre-villages.
Personnellement, je vis à la campagne dans un petit village (commune de 550 hab répartis sur 2 villages principaux (1 de 250 personnes, 1 autre d'environ 200 hab, le reste se partage sur 2 petits villages de 30 hab environ et des hameaux), globalement aucune construction ne dépasse les 3 étages (ce sont des appartements que la commune met en location, ce sont les seuls logements collectifs de la commune). Les nouveaux arrivants, qui représentent une part significative de la population, viennent principalement pour fuir la ville, ils cherchent de la tranquillité et la possibilité d'avoir une maison avec du terrain pour un prix abordable. Il acceptent des contraintes assez nombreuses pour ce confort de vie : 2 commerces dans le village principal (une boulangerie et un garage qui fait station essence), il faut rapidement faire entre 10 et 20kms pour trouver un bar, un restaurant, un supermarché, un médecin, un mode de garde (nounous, MAM, Crèches, Centre Aéré) et souvent plus pour aller bosser.
Je ne pense pas que même en améliorant un peu l'offre de services, les nouveaux arrivants acceptent ces contraintes pour vivre en appartement dans le centre village (quand on voit déjà la difficulté à louer nos apparts communaux pourtant en bon état pour un prix modique).


J'ai essayé de condenser nos pavés respectifs :mrgreen:

Pour te répondre :
- les modalités d'adduction aux réseaux sont un des angles de travail interessant. Quant on fera payer au contribuable, une part plus importante du raccordement, on relativisera beaucoup l'intérêt de la rase-campagne, du lotissement neuf (vs le centre bourg, la rénovation).
- les couts d'une rénovation ne sont pas forcément plus élevés que ceux de la création. Cela dépend beaucoup du cout des terrains. Par ailleurs, on devrait rendre plus facile l'utilisation de quelques leviers pour gommer le différentiel dans certains cas (aides, imposition...).
- Sur les envies/besoins des français, tu as raison en partie. Mais j'en reviens tout d'abord à la culture de la propriété. Un locataire est plus souple qu'un propriétaire sur ces critères de recherche (et plus mobile). Enfin, ne pas oublier que bon nombre de coeur de village sont composés de maison avec jardin...

Avatar de l’utilisateur
Nicetobeout
Espoir
 
Messages: 918

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar Mathieu Lourdot » 29 Mar 2022, 13:23

- De fait le contribuable qui construit paye la taxe d'aménagement qui est en fait sa participation à ce type de couts. Sauf que cette taxe est basée sur la valeur locative (comme la taxe foncière) et que dans un petit village, cette base reste faible. Les taux peuvent varier d'une zone de la commune à une autre mais restent encadrés (en gros de 1% à 5% de cette base locative). Au final sur la situation exposée, on récolterait quelque chose comme 7 ou 8 K€.

- En règle générale, une reconstruction ( rénovation quand on part de 4 murs en gros) coûte quand même un peu plus cher que de partir de 0 principalement car on a les contraintes du bâti existant (par exemple, agrandir des ouvertures ou en créer de nouvelles, c'est assez cher sauf que souvent une vieille maison a des ouvertures toutes petites). Et sur une reconstruction, on ne peut pas s'affranchir de certaines normes aberrantes (contrairement à une rénovation moins profonde) qui font exploser la facture.

- La propriété c'est quand même ultra important surtout quand on voit l'évolution de notre société. Personnellement, je suis proprio et je sais qu'arrivé à 50-55 ans, ma maison sera payée et j'aurais quoiqu'il arrive un toit sur la tête. Les générations actuelles qui ont entre 20 et 50 ans n'auront probablement pas de gros revenus à la retraite (en tout cas nettement en deçà des revenus des retraités actuels) et ne sont même pas certains de pouvoir prétendre à une retraite un jour. Beaucoup préfèrent payer aujourd'hui une maison tant qu'ils le peuvent plutôt que de devoir partir à 70 ans car ils ne peuvent plus payer leur loyer.
De même, quand tu prends un crédit pour ta maison, tu as des assurances. Si demain je deviens invalide ou je décède mes gosses récupèreront la moitié de la maison et ma moitié de crédit sera remboursée. En étant locataire, mes gamins n'auraient rien.

- Enfin, si on souhaite densifier les centre-villages sans augmenter les surfaces imperméabilisées, cela passera nécessairement par un agrandissement vertical donc exit la maison individuelle avec jardin.
Modifié en dernier par Mathieu Lourdot le 29 Mar 2022, 13:26, modifié 1 fois.

Mathieu Lourdot
Terreur de critérium
 
Messages: 638
Localisation: Dans la roue de la voiture balai

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar JackyDurand » 29 Mar 2022, 13:24

Mathieu Lourdot a écrit:On va limiter fortement le nombre de parcelles constructibles qui étaient gardées sous le coude par certains propriétaires. L'entrée en vigueur du PLUI va les pousser à vendre ou à entreprendre des constructions au risque de se retrouver avec des parcelles qui ne valent plus rien.


On vient de virer quelques hectares de parcelles constructibles du PLU. J'ai acheté un gilet pare-balles.

Avatar de l’utilisateur
JackyDurand
Maglia rosa
 
Messages: 9885
Localisation: Grosse Bertha

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar Mathieu Lourdot » 29 Mar 2022, 13:29

Dans notre commune, on estime à moins d'1ha les parcelles qui resteront constructibles sur plus de 15 ha actuellement. On prévient tous les proprios qui sont dans ce cas. Au moins ils seront prévenus (puis si ça peut permettre l'installation de quelques nouveaux habitants, on ne crache pas dessus).

Mathieu Lourdot
Terreur de critérium
 
Messages: 638
Localisation: Dans la roue de la voiture balai

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar Tyler » 29 Mar 2022, 13:30

JackyDurand a écrit:
Mathieu Lourdot a écrit:On va limiter fortement le nombre de parcelles constructibles qui étaient gardées sous le coude par certains propriétaires. L'entrée en vigueur du PLUI va les pousser à vendre ou à entreprendre des constructions au risque de se retrouver avec des parcelles qui ne valent plus rien.


On vient de virer quelques hectares de parcelles constructibles du PLU. J'ai acheté un gilet pare-balles.



J'arrive pas à déterminer avec 100% de certitudes si cette partie est sérieuse ou non :mrgreen: :noel: :(

Avatar de l’utilisateur
Tyler
Légende du Gruppetto
 
Messages: 49303

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar Mathieu Lourdot » 29 Mar 2022, 13:41

A la campagne, la terre, c'est sacré. Ca s'achète mais ça ne se vend pas.

Puis comme dans chaque village, tu as toujours des mauvais coucheurs (voire des gens qui ont le sang très chaud) qui cumulent avec le fait d'être chasseurs, on est jamais trop prudents.

A titre d'exemple, mon oncle était maire dans un village de Charente. Il y avait un projet d'implantation d'éoliennes qui comprenait notamment le rachat (à prix d'or) de quelques terrains à des agriculteurs locaux. Après avoir analysé le projet, mon oncle y a renoncé car il n'était pas viable économiquement et pas intéressant écologiquement (il était prévu une implantation concomitante d'une centrale au charbon de capacité équivalente pour combler l'intermittence). Sauf que derrière, certains ne l'ont pas entendu de cet oreille. Il a subi des menaces de mort et a notamment retrouvé son chat éventré et vidé sur le pas de la porte. C'est pas toujours sympa la campagne.

Mathieu Lourdot
Terreur de critérium
 
Messages: 638
Localisation: Dans la roue de la voiture balai

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar Olivier73 » 29 Mar 2022, 14:11

La densification, dans ma ville ça passe mal.
Car il faut qu'elle soit tout de même bien gérée.

C'est une commune de l'agglomération Chambérienne, 8500 habitants au recensement de 2019.
Tout le centre ville est reconstruit. le projet prévoir de passer à 15 000 habitants en 2030.

On a déjà eu une 1ère livraison de bâtiments de 6 à 8 étages. Ce qui a été fait est immonde. Des Barres d'immeuble au style architectural et couleurs horribles. Un nouveau bâtiment va bientôt être terminé, sur 7 niveaux, un vrai cube de béton.
Tous les immeubles sont collés les uns aux autres, tu peux presque passer le sel à ton voisin en tendant le bras par la fenêtre.
Les espaces verts sont limités au minimum.
Le réseau routier autours est en train de s'engorger, rien n'est prévu.
Pas plus d'écoles non plus.

Il y a peu de place de parking prévu et on se retrouve dans certaines rues avec les voitures garées tout le long.
Alors la mairie à construit un parking silo, que personne n'utilise (mais ça rajoute un immense bâtiment en plus).

Et les permis s'enchainent. 2 grands immeubles sont déjà prévus avant que le terrain de rugby (qui était le dernier espace vert du centre ville) ne soit remplacé par de nouvelles grandes barres d'immeuble (et du coup, ils vont reconstruire le terrain de rugby plus loin sur une parcelle agricole).

Le maire qui a lancé l'opération s'est barré (à un bon poste, président du groupe modem à l'assemblée nationale).
Son bras droit qui lui a succédé s'est pris une claque aux dernières municipales.
Et le nouveau maire (qui était le bras "gauche") a fait toute sa campagne sur la réduction des constructions. Mais depuis qu'il est élu, les permis s'enchainent encore plus vite.

Tout ça pour dire que la densification doit être réfléchie et ne pas juste poser des immeubles les uns à coté des autres.
Elle pose des problèmes d'infrastructure et l'aménagement doit être réfléchi pour offrir un cadre de vie agréable.

Avatar de l’utilisateur
Olivier73
Espoir
 
Messages: 847
Localisation: Au pied des montagnes

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar vino_93 » 29 Mar 2022, 14:25

Olivier73 a écrit:La densification, dans ma ville ça passe mal.
Car il faut qu'elle soit tout de même bien gérée.

C'est une commune de l'agglomération Chambérienne, 8500 habitants au recensement de 2019.
Tout le centre ville est reconstruit. le projet prévoir de passer à 15 000 habitants en 2030.

On a déjà eu une 1ère livraison de bâtiments de 6 à 8 étages. Ce qui a été fait est immonde. Des Barres d'immeuble au style architectural et couleurs horribles. Un nouveau bâtiment va bientôt être terminé, sur 7 niveaux, un vrai cube de béton.
Tous les immeubles sont collés les uns aux autres, tu peux presque passer le sel à ton voisin en tendant le bras par la fenêtre.
Les espaces verts sont limités au minimum.
Le réseau routier autours est en train de s'engorger, rien n'est prévu.
Pas plus d'écoles non plus.

Il y a peu de place de parking prévu et on se retrouve dans certaines rues avec les voitures garées tout le long.
Alors la mairie à construit un parking silo, que personne n'utilise (mais ça rajoute un immense bâtiment en plus).

Et les permis s'enchainent. 2 grands immeubles sont déjà prévus avant que le terrain de rugby (qui était le dernier espace vert du centre ville) ne soit remplacé par de nouvelles grandes barres d'immeuble (et du coup, ils vont reconstruire le terrain de rugby plus loin sur une parcelle agricole).

Le maire qui a lancé l'opération s'est barré (à un bon poste, président du groupe modem à l'assemblée nationale).
Son bras droit qui lui a succédé s'est pris une claque aux dernières municipales.
Et le nouveau maire (qui était le bras "gauche") a fait toute sa campagne sur la réduction des constructions. Mais depuis qu'il est élu, les permis s'enchainent encore plus vite.

Tout ça pour dire que la densification doit être réfléchie et ne pas juste poser des immeubles les uns à coté des autres.
Elle pose des problèmes d'infrastructure et l'aménagement doit être réfléchi pour offrir un cadre de vie agréable.


Et rendez-vous dans 5 ans dans Enquêtes exclusives :noel:

Avatar de l’utilisateur
vino_93
Légende du Gruppetto
 
Messages: 21825

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar JackyDurand » 30 Mar 2022, 06:22

Olivier73 a écrit:La densification, dans ma ville ça passe mal.
Car il faut qu'elle soit tout de même bien gérée.

C'est une commune de l'agglomération Chambérienne, 8500 habitants au recensement de 2019.
Tout le centre ville est reconstruit. le projet prévoir de passer à 15 000 habitants en 2030.


Patrick Mignola bonjour.
Oui effectivement on n'est pas obligé d'être dans les extrêmes. Après c'est vrai que La Ravoire cumule la proximité de Chambéry et le fond de la vallée, les terrains sont rares et chers, la pression d'autant plus forte. Ça ma rappelle le bon vieux temps où dans un job précédent, on avait mis le maire de Challes les Eaux, la commune voisine, au tribunal pour son PLU bien délirant en terme de constructions. Un bel enfoiré qui depuis est 6 pieds sous terre, paix à son âme de bâtisseur.
3% de croissance démographique par an ça me parait être le maximum supportable, aussi bien en terme de vivabilité que d'adaptation des équipements. Parce que derrière une croissance démographique ce sont des réseaux, des équipements, de la voirie, etc... donc des coûts par palier pour la collectivité. Et parfois les anticipations à la truelle, c'est pas génial.

Avatar de l’utilisateur
JackyDurand
Maglia rosa
 
Messages: 9885
Localisation: Grosse Bertha

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar Tortank » 30 Mar 2022, 07:43

La Ravoire c'est quand même quelque chose. Après c'est chouette pour faire des sprints urbains de CO, ça permet de complexifier les cartes :niais:

Plus sérieusement on va de toute façon avoir un sérieux (on commence à l'avoir) problème à) Chambnéry et villes alentours. Annecy est hors de prix, les gens commencent à repousser jusqu'à Chambéry alors dans un premier temps ça touche Voglans et cie mais peu à peu ça s'étend. Les gens qui bossent en Suisse (entre autre) se rendent compte qu'en fait depuis Chambé ils mettent le même temps que s'ils étaient à Annecy avec les bouchons et cie.
Donc La Ravoir avec la proximité avec la VRU + des tocards, forcément ça fait bingo.

Avatar de l’utilisateur
Tortank
Légende du Gruppetto
 
Messages: 20343
Localisation: Sous-Bourgeois 10" trop lent sur 5K

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar friton01 » 30 Mar 2022, 13:20

Tortank a écrit:La Ravoire c'est quand même quelque chose. Après c'est chouette pour faire des sprints urbains de CO, ça permet de complexifier les cartes :niais:

Plus sérieusement on va de toute façon avoir un sérieux (on commence à l'avoir) problème à) Chambnéry et villes alentours. Annecy est hors de prix, les gens commencent à repousser jusqu'à Chambéry alors dans un premier temps ça touche Voglans et cie mais peu à peu ça s'étend. Les gens qui bossent en Suisse (entre autre) se rendent compte qu'en fait depuis Chambé ils mettent le même temps que s'ils étaient à Annecy avec les bouchons et cie.
Donc La Ravoir avec la proximité avec la VRU + des tocards, forcément ça fait bingo.

C'est vrai qu'en terme de positionnement géographique et de transports, Chambéry est peut-être la ville la plus centrale des Alpes, à moins d'1 heure de la Tarentaise, Maurienne, Grenoble, Albertville, à 1h20 (en voiture et train) de Genève et Lyon et à 2h30 par TGV de Paris. Lorsque le tunnel du Lyon-Turin ouvrira, la ville sera en plus attractive par rapport aux trajets vers Turin et Milan qui passeront à moins de 2 et 3 heures de train.

Ça va être chaud de gérer tout ça.

Avatar de l’utilisateur
friton01
Directeur sportif
 
Messages: 14302

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar Tortank » 30 Mar 2022, 13:34

Genève et Lyon ça dépend où tu vas mais on est plus proche des 1h que des 1h20 aussi en partant du centre de Chambé (faut voir si c'est full bouchon ou pas aussi :mrgreen: ).
Bref, le problème d'Annecy avec l'immobilier va certainement se reporter peu à peu par chez nous. L'immobilier est devenu totalement débile là-bas. Et la perte de temps en venant vers Chambé est vraiment minime.
En parlant d'immobilier, j'ai totalement halluciné lorsque je suis allé à Saint Etienne il y a peu, si vous voulez un palace pour pas trop cher vous savez où aller (bon, ça reste Sainté hein...).

Avatar de l’utilisateur
Tortank
Légende du Gruppetto
 
Messages: 20343
Localisation: Sous-Bourgeois 10" trop lent sur 5K

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar redneck » 30 Mar 2022, 13:40

Tortank a écrit:En parlant d'immobilier, j'ai totalement halluciné lorsque je suis allé à Saint Etienne il y a peu, si vous voulez un palace pour pas trop cher vous savez où aller (bon, ça reste Sainté hein...).

Venez pas en Creuse.

Avatar de l’utilisateur
redneck
Directeur sportif
 
Messages: 4152
Localisation: Vainqueur de l'ekiden du gruppetto - Capitaine de l'équipe vainqueur de la Gruppetto League

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar Mathieu Lourdot » 30 Mar 2022, 13:55

Tortank a écrit:Genève et Lyon ça dépend où tu vas mais on est plus proche des 1h que des 1h20 aussi en partant du centre de Chambé (faut voir si c'est full bouchon ou pas aussi :mrgreen: ).
Bref, le problème d'Annecy avec l'immobilier va certainement se reporter peu à peu par chez nous. L'immobilier est devenu totalement débile là-bas. Et la perte de temps en venant vers Chambé est vraiment minime.
En parlant d'immobilier, j'ai totalement halluciné lorsque je suis allé à Saint Etienne il y a peu, si vous voulez un palace pour pas trop cher vous savez où aller (bon, ça reste Sainté hein...).


Saint-Etienne, la Roumanie à 3heures de route de Paris. :mrgreen:

Mathieu Lourdot
Terreur de critérium
 
Messages: 638
Localisation: Dans la roue de la voiture balai

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar MayodeBain » 30 Mar 2022, 14:30

Thread sur 2 innovations de la SNCF qui semblent assez intéressantes pour compléter le maillage de transports publics.
L'affichage du tweet est bloqué par votre navigateur.
Voir le tweet de @nanotousch sur Twitter


A priori le détail des lignes concernés n'est pas encore disponible.
Perso je découvre totalement le concept. Quelqu'un sait où on peut trouver plus d'infos là-dessus ou si ça existe ailleurs ?
Où est Noé quand on a besoin de lui ? :noel:

Avatar de l’utilisateur
MayodeBain
Légende du Gruppetto
 
Messages: 32124
Localisation: Ouin Ouin Ouin

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar friton01 » 30 Mar 2022, 15:32

De la branlette intellectuelle, le Draisy n'est rien d'autre qu'une X73500 avec simplement un nouveau système de rechargement. Et le concept Flexy ne marchera que dans de rares cas et va être une galère à insérer dans les circulations, un minibus serait souvent plus pratique.

Avatar de l’utilisateur
friton01
Directeur sportif
 
Messages: 14302

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar Alexsar » 08 Avr 2022, 14:28

Jean Rottner (président du Grand Est) a annoncé que sa région va arrêter de payer la SNCF car le réseau ne fonctionne pas correctement :stop :stop :stop

Avatar de l’utilisateur
Alexsar
Maillot vert
 
Messages: 4911

Re: Urbanisme & déplacements

Messagepar MayodeBain » 08 Avr 2022, 14:33

Alexsar a écrit:Jean Rottner (président du Grand Est) a annoncé que sa région va arrêter de payer la SNCF car le réseau ne fonctionne pas correctement :stop :stop :stop

Il prend exemple sur Bertrand qui a fait la même dans les Hauts-de-France face aux dysfonctionnements (reconnus par la SNCF). Bizarrement la SNCF a commencé à mettre plus de moyens et essayé de se bouger face à la cascade de trains en retard ou tout simplement annulés.
Honnêtement pas fan de la méthode de prise d'otage ( :niais: ) de ces présidents de régions, mais dans les HdF c'est ce qu'il a fallu pour avoir des actions de la SNCF.

Avatar de l’utilisateur
MayodeBain
Légende du Gruppetto
 
Messages: 32124
Localisation: Ouin Ouin Ouin


911 messages
Retourner vers Culture générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bad_Neos, Gaz, nitrams, Wings et 5 invités