Actualités Ukraine

Actus internationales & françaises, politique, société, économie, culture, idées, planète, science, technologie, urbanisme, photographie et bien d'autres choses !

Re: Actualités Ukraine

Messagepar stidpmi » 20 Juin 2022, 12:59

Les chinois toujours là pour aider la Russie (https://www.bfmtv.com/economie/internat ... 00224.html). :niais:

Avatar de l’utilisateur
stidpmi
Champion confirmé
 
Messages: 15344
Localisation: Reims

Re: Actualités Ukraine

Messagepar Diyo » 20 Juin 2022, 13:22

stidpmi a écrit:Les chinois toujours là pour aider la Russie (https://www.bfmtv.com/economie/internat ... 00224.html). :niais:

Oui enfin là ils vont surtout au moins cher et si ils n'y allaient pas le prix du pétrole augmenterait encore plus puisqu'ils iraient ailleurs. On ne peut pas couper le robinet russe (pétrole, gaz, blé...) au niveau mondial sans des répercussions quantitatives et tarifaires mondiales.

Diyo
Gregario
 
Messages: 2282

Re: Actualités Ukraine

Messagepar cadel evans » 24 Juin 2022, 16:15

Assez important ce qui s'est passé hier avec la reconnaissance à l'Ukraine (et la Moldavie) d'un statut de candidat à l'UE :ok:


Sur le terrain, il semblerait que le saillant de Severodonetsk - Lyssytchansk soit sur le point de tomber avec potentiellement pas mal de dégâts du côté de l'armée UKR (en espérant que la majorité puisse se retirer)...

Avatar de l’utilisateur
cadel evans
Gregario
 
Messages: 2365
Localisation: Fait office d'irréductible village gaulois résistant aux Romains

Re: Actualités Ukraine

Messagepar friton01 » 25 Juin 2022, 01:41

cadel evans a écrit:Assez important ce qui s'est passé hier avec la reconnaissance à l'Ukraine (et la Moldavie) d'un statut de candidat à l'UE :ok:


Sur le terrain, il semblerait que le saillant de Severodonetsk - Lyssytchansk soit sur le point de tomber avec potentiellement pas mal de dégâts du côté de l'armée UKR (en espérant que la majorité puisse se retirer)...

En vrai, ça peut très bien être symbolique et ne plus bouger pendant des années voire décennies avant une entrée dans l'UE.

Avatar de l’utilisateur
friton01
Directeur sportif
 
Messages: 14313

Re: Actualités Ukraine

Messagepar ContadordeEstorias » 25 Juin 2022, 09:07

Soyons honnêtes. Pour entrer dans l'UE un pays doit se conformer à un certain nombre de règles. L'Ukraine en est loin.
A titre personnel, il est hors de question que je finance la corruption ukrainienne, qui est massive. Je suis plutôt favorable à l'élargissement de l'UE (même si on doit reconnaître les dysfonctionnements drastiques de cet élargissement, et les déséquilibres économiques qu'ils créent et sont défavorables à la France), mais il ne peut se faire au détriment des règles.

ContadordeEstorias
Gregario
 
Messages: 2023

Re: Actualités Ukraine

Messagepar cadel evans » 25 Juin 2022, 10:59

ContadordeEstorias a écrit:Soyons honnêtes. Pour entrer dans l'UE un pays doit se conformer à un certain nombre de règles. L'Ukraine en est loin.
A titre personnel, il est hors de question que je finance la corruption ukrainienne, qui est massive. Je suis plutôt favorable à l'élargissement de l'UE (même si on doit reconnaître les dysfonctionnements drastiques de cet élargissement, et les déséquilibres économiques qu'ils créent et sont défavorables à la France), mais il ne peut se faire au détriment des règles.


Je suis d'accord avec toi, d'ailleurs les responsables français (entre autres j'ai suivi les autres) sont assez sincères à ce niveau là en étant clair que ça va prendre du temps
Néanmoins cela étant dit, je trouve la symbolique vraiment forte et j'espère qu'on trouvera une manière de transformer cela en garantie territoriale pour l'Ukraine face à la Russie quand ce conflit sera gelé. Tout en donnant un autre horizon à l'Ukraine que la reconquête (par la force) d'éventuels territoires perdus

Avatar de l’utilisateur
cadel evans
Gregario
 
Messages: 2365
Localisation: Fait office d'irréductible village gaulois résistant aux Romains

Re: Actualités Ukraine

Messagepar Tilo » 25 Juin 2022, 14:52

friton01 a écrit:
cadel evans a écrit:Assez important ce qui s'est passé hier avec la reconnaissance à l'Ukraine (et la Moldavie) d'un statut de candidat à l'UE :ok:


Sur le terrain, il semblerait que le saillant de Severodonetsk - Lyssytchansk soit sur le point de tomber avec potentiellement pas mal de dégâts du côté de l'armée UKR (en espérant que la majorité puisse se retirer)...

En vrai, ça peut très bien être symbolique et ne plus bouger pendant des années voire décennies avant une entrée dans l'UE.


ça parle de 15 à 20 ans avant de pouvoir rentrée dans l'UE.

Avatar de l’utilisateur
Tilo
Directeur sportif
 
Messages: 35905
Localisation: la "légende" du forum

Re: Actualités Ukraine

Messagepar hashirebicycle » 04 Aoû 2022, 11:59

Malgré la guerre, les communautés LGBT d'Ukraine ne sont pas oubliées. Avec la légalisation récente en Slovénie, ça fait plaisir de voir l'Europe de l'Est rattraper son retard sur la question.
https://www.google.com/amp/s/www.forbes.com/sites/carlieporterfield/2022/07/12/ukraine-will-consider-legalizing-same-sex-marriage-after-petition-garners-28000-signatures/amp/
On notera que Zelensky a également incité ses pays voisins à ne pas prendre en compte le genre de naissance des réfugiés ukrainiens transgenres, même si c'est celui indiqué sur leurs papiers d'identité.

Avatar de l’utilisateur
hashirebicycle
Coureur pro
 
Messages: 1766
Localisation: caution féminine

Re: Actualités Ukraine

Messagepar RemcoAlafpolak » 05 Aoû 2022, 09:33

Je mets ici le rapport de la discorde entre Amnesty International et l'Ukraine sur la mise en danger des populations civiles :

https://www.amnesty.org/fr/latest/news/ ... civilians/

L'Ukraine trouve injuste ce rapport, digne de pro-russes....Par contre les mêmes rapports sur la Russie sont validés sans sourciller.

Zelensky et sa clique vont devoir faire un certain travail sur eux même puisqu'à chaque fois que quelqu'un dit un propos déplaisant à leur encontre la réponse est de dire que c'est un pro-russe, qu'on leur manque de respect etc...

Avatar de l’utilisateur
RemcoAlafpolak
Chasseur de prime
 
Messages: 209
Localisation: Au sommet de la Redoute en pélrinage permanent suite à la victoire de Remco à Liège

Re: Actualités Ukraine

Messagepar Wings » 05 Aoû 2022, 11:03

Amnesty International ils découvrent la guerre ou ça se passe comment?
Parce que bon, les combats urbains dans une guerre de ce type c’est normal, les militaires vont pas évacuer les villes qui sont beaucoup plus facilement défendables et propices aux guet-apens que des bois ou des zones désertes.
Et cela depuis la nuit des temps.

Avatar de l’utilisateur
Wings
Légende du Gruppetto
 
Messages: 44270
Localisation: Let me soar (AFFC II)

Re: Actualités Ukraine

Messagepar cadel evans » 05 Aoû 2022, 15:02

Thread intéressant sur le contenu du rapport
À dérouler

L'affichage du tweet est bloqué par votre navigateur.
Voir le tweet de @Michel_Goya sur Twitter

Avatar de l’utilisateur
cadel evans
Gregario
 
Messages: 2365
Localisation: Fait office d'irréductible village gaulois résistant aux Romains

Re: Actualités Ukraine

Messagepar RemcoAlafpolak » 05 Aoû 2022, 22:34

cadel evans a écrit:Thread intéressant sur le contenu du rapport
À dérouler

L'affichage du tweet est bloqué par votre navigateur.
Voir le tweet de @Michel_Goya sur Twitter


Merci du partage, en fait j'ai quasiment la même conclusion, le rapport est plutôt "gentil" vis-à-vis des ukrainiens. C'est pour cela que je comprends mal les dirigeants ukrainiens dans leur colère.

Après, je suis loin d'être naîf, là ou les russes font les salauds, on y accède mal et si dans certains endroits l'armée ukrainienne en fait de même, ils n'iront pas le clamer sous tous les toits et accuseront la partie adverse( cf la prison qui a sauté récemment, la centrale de Zaporija,...)

Le gros problème de ce conflit c'est que l'on est au niveau des médias( surtout les chaines style BFMTV) dans l'instant présent et l'émotion, et quand il y a émotion, la manipulation n'est pas très loin selon moi. le point indiscutable est que la Russie est l'agresseur et l'Ukraine la victime de l'agression.

Avatar de l’utilisateur
RemcoAlafpolak
Chasseur de prime
 
Messages: 209
Localisation: Au sommet de la Redoute en pélrinage permanent suite à la victoire de Remco à Liège

Re: Actualités Ukraine

Messagepar Martinix » 27 Aoû 2022, 12:28

Combien d'heures, ou de jours, avant que les russes ne foutent en l'air la centrale nucléaire de Zaporijia? :stop

Des risques de « pulvérisation de substances radioactives » à Zaporijia, alerte Energoatom
https://www.lemonde.fr/international/li ... _3210.html

Avatar de l’utilisateur
Martinix
Chasseur de prime
 
Messages: 412

Re: Actualités Ukraine

Messagepar Murungaru » 31 Aoû 2022, 08:12

Le soucis au niveau des médias sur la converture du conflit est loin de ne concerner que BFM (dont il n'y a de toute façon rien à en attendre). Un article sur le sujet :

Un voluptueux bourrage de crâne

Le président Volodymyr Zelensky est-il aussi rédacteur en chef des médias occidentaux ? Ses vidéos quotidiennes donnent le ton, ses thèmes et anathèmes sont déclinés dans les heures qui suivent du New York Times au Monde en passant par Arte, Paris Match, les chaînes d’information continue et les radios publiques. Des livraisons d’armes occidentales traînent ? Libération relaie les doléances de Kiev auprès de l’Élysée : « L’aide militaire, notamment celle de la France, est bien en deçà de ses besoins » (20 juillet). L’intérêt des populations occidentales pour le conflit faiblit ? Une parlementaire ukrainienne s’en désole dans L’Opinion, ce qui permet à la revue de presse de France Inter d’amplifier son appel : « Elle supplie les médias occidentaux de ne pas oublier la guerre. Ils ont autant de pouvoir que les grands dirigeants, et si l’information se tarit Moscou va en profiter. (…) Oui, soupire le journaliste, il y a risque de lassitude, oui, la routine s’installe déjà. » La routine assurément : celle d’une chambre d’écho médiatique qui amplifie les informations favorables au gouvernement ukrainien avec autant de détermination qu’elle disqualifie tout ce qui pourrait le contredire.

Le 4 août dernier, un rapport d’Amnesty International fournit l’un des exemples les plus frappants de ce filtre : « Les forces ukrainiennes mettent en danger la population civile, signale alors Amnesty, en établissant des bases et en utilisant des systèmes d’armement dans des zones résidentielles habitées, notamment des écoles et des hôpitaux, lors des opérations visant à repousser l’invasion russe qui a débuté en février. » Bien entendu, précise le document, cela « ne justifie en aucun cas les attaques menées sans discernement par les forces russes » (1). Lors de sa présentation, Mme Agnès Callamard, secrétaire générale de l’association, relève : « Le fait de se trouver dans une position défensive n’exempte pas l’armée ukrainienne de l’obligation de respecter le droit international humanitaire » — un argument classique qui a justifié les nombreux communiqués d’Amnesty condamnant les violations des droits humains par le Hamas dans la bande de Gaza malgré les attaques israéliennes.

Mais M. Zelensky ne l’entend pas de cette oreille. Le soir même, il dénonce une enquête qui place « la victime et l’agresseur d’une certaine manière sur un pied d’égalité » et constitue une « tentative d’amnistier un pays terroriste ». À nouveau, les médias font chorus. Sur LCI (5 août 2022), Aline Le Bail-Kremer fustige l’association humanitaire en citant Elie Wiesel : « La neutralité soutient les bourreaux, jamais les victimes » — un précepte que Wiesel oublia souvent dans les cas de la Palestine ou de l’Irak. « C’est l’erreur de ce rapport, reprend sur France Culture le journaliste Jean-Sébastien Soldaïni. En mettant en cause l’Ukraine, il a mis involontairement les deux adversaires sur un pied d’égalité » (8 août 2022). Pour éviter tout risque de ce genre, Le Monde cite longuement un « colonel de réserve et expert militaire ukrainien ». Quand il qualifie les enquêteurs d’Amnesty d’« idiots utiles » qui « offrent des cadeaux à la propagande de Poutine », le quotidien de référence valide son accusation en soulignant que « le document a été bien accueilli en Russie » (7-8 août 2022). Mais il omet de rappeler que le bureau russe d’Amnesty a été fermé le 8 avril 2022 en raison de ses critiques trop acerbes de Moscou.

Avant ce rapport fatidique, l’association avait en effet publié sur son site plus de 90 « nouvelles », communiqués de presse ou campagnes spécifiquement consacrés à la Russie, rien que depuis le début de l’année 2021. Tous critiquent le Kremlin, dénoncent l’enfermement de contestataires, les entraves à la liberté de la presse et de manifestation, le sort réservé au dissident Alexeï Navalny, la répression de militantes féministes, la persécution des adversaires de la guerre, etc. Concernant plus précisément l’Ukraine, Amnesty a publié une quarantaine de textes depuis le début de cette année. Tous condamnent l’invasion russe, les crimes de guerre, les atteintes aux droits humains commis par l’occupant, à l’exception d’un seul qui appelle les deux camps à respecter le droit des prisonniers (2).

En somme, bien que l’association n’ait observé aucune « neutralité » entre l’agresseur et l’agressé, elle a fauté. Car toute information susceptible de freiner la mobilisation en faveur d’un pays qui, comme le répètent les officiels français, « se bat pour des valeurs que nous partageons » se trouve aussitôt suspectée au motif qu’elle ferait « le jeu de Poutine ». Les médias qui ont érigé le combat contre les « fausses nouvelles » en impératif démocratique pilonnent à présent une nouvelle cible : les informations vraies mais inopportunes. M. Donald Trump, dont chaque mensonge était disséqué, peut déclarer le 9 août dernier que la Russie « tue des centaines de milliers de personnes » en Ukraine sans encourir de démenti. En revanche les brigades de répression du vice et de promotion de la vertu éditoriales jugent inapproprié qu’on puisse regretter l’élargissement continu de l’Alliance atlantique, rappeler le non-respect par l’Ukraine des accords de Minsk II, suggérer que la désinformation de Moscou trouve parfois son répondant à Kiev. Symbole de la démocratie libérale, l’Ukraine se confond à leurs yeux avec son président télégénique et courageux. Sa cause devient une religion civile ; sa mise en cause, un blasphème.

Nul ne reprochera à M. Zelensky de déployer au service de son pays envahi un talent incomparablement supérieur à celui de ses ennemis russes. Le plus souvent, leur propagande est en effet exécrable, presque risible. Le 9 mai dernier sur France Info, par exemple, un porte-parole de Moscou à Paris n’hésitait pas à prétendre que toutes les victimes civiles des bombardements russes avaient été assassinées par des nazis ukrainiens, ou qu’il s’agissait de mises en scène…

Déjà très facile, la chasse à la désinformation russe s’avère d’autant plus fructueuse que la définition de ce terme ne cesse de s’élargir. Une spécialiste américaine citée par le New York Times estime qu’elle englobe « à la fois des informations falsifiées et d’autres qui sont vraies mais sans rapport profond (tangential) avec les événements en cours, afin d’en tordre le récit ou de dissimuler de vraies intentions (3) ». Mais ces « vraies intentions », qui les connaît à coup sûr, en dehors de celles que l’Occident a dûment répertoriées : la haine de la démocratie, la volonté de reconstituer l’empire des tsars, la fascination pour Ivan le Terrible, Staline et Hitler (l’hebdomadaire The Economist a prétendu le 30 juillet que le « Z » arboré par les partisans de l’armée russe représentait « une demi-svastika »…) ?

En relayant les éléments de langage de Kiev, les médias affichent leur parti pris comme un gage de supériorité morale. Sur France Culture, le journaliste Thomas Cluzel évoque la « violence despotique du maître du Kremlin » et annonce la prise imminente d’une ville par l’« ennemi » (24 août 2022). Ailleurs, on exclut a priori l’hypothèse que l’artillerie de Kiev ait pu viser en août la centrale nucléaire de Zaporijia occupée par les Russes. Et Libération récuse un reportage de la chaine américaine CBS sur la contrebande d’armes occidentales livrées à l’Ukraine, prétendant que le phénomène serait à la fois « sans preuve » mais surévalué, « évident » mais suspect puisque « de nombreux canaux Telegram russes ont rapidement repris et traduit cette séquence, tout comme la presse russe qui s’en est fait l’écho » (10 août 2022).

La pédagogie antivice se déploie sans pudeur. Le 4 juillet 2022, sur France Inter, après une défaite ukrainienne dans le Donbass, Nicolas Demorand et Léa Salamé ont bichonné un panel de néoconservateurs bien décidés à remonter le moral des auditeurs : l’analyste François Heisbourg, célèbre pour avoir propagé le bobard américain des « armes de destruction massive » en Irak, la journaliste Laure Mandeville, qui, avec sa consœur Isabelle Lasserre, donne le ton atlantiste dans Le Figaro, enfin l’omniprésent Pierre Servent (chouchou de Léa Salamé, « consultant » au Parisien, « journaliste spécialisé défense nationale » sur TFI et LCI). Pour Heisbourg, le choix est simple : « Plus de canons, plus d’obus, plus de renseignement, ou bien on va assister à la victoire russe. » Ce que confirme Mandeville : « L’adversaire avancera si on ne l’arrête pas. » Salamé aide alors ses auditeurs à bien comprendre : « Soit on aide davantage l’Ukraine, soit ce sera la victoire de Poutine. » Et Servent complète : « Il ne faut pas faiblir, il faut qu’on monte en pression. » La radio est en guerre : « L’arrière, c’est nous. Ce sont à la fois les dirigeants et les opinions publiques occidentales » (24 août 2022), résumera un mois et demi plus tard le matinalier de la même station en écho à l’un de ses invités.

Les médias français sortent rarement grandis de leur couverture des conflits. Le 1er avril 2003, le présentateur du journal de France 2 David Pujadas commentait en ces termes la mort de quarante civils irakiens tués par les troupes américaines : « Un coup dur pour la coalition, qui cherche à s’attirer les faveurs de la population. » À l’écran un bandeau ironisait : « Irak : fautes de frappes ». On imagine la vague d’indignation que soulèverait ces propos après un bombardement russe… Presque vingt ans plus tard, les journalistes occidentaux restent aussi soucieux de dire quoi penser plutôt que donner matière à réfléchir. Faits emballés d’une gangue sermonneuse, conviction qu’expliquer (un conflit) c’est justifier (l’agresseur) — le « théorème de Manuel Valls » —, effacement des nouvelles « tangentielles » à l’objectif poursuivi : aux médias asservis des régimes autoritaires, l’Occident oppose une presse « illibérale » pour défendre le libéralisme. Le climat idéal pour Bernard-Henri Lévy, qui n’a pas hésité à infliger à Arte, chaîne dont il dirige le conseil de surveillance, son documentaire infatué titré Pourquoi l’Ukraine.

Par quel mystère le public instruit d’Arte ou de France Culture se laisse-t-il ainsi infantiliser ? Majoritairement composée de classes moyennes diplômées, cette population claironne son refus des censures, du bourrage de crâne, et sa volonté de « ne pas s’en laisser compter » — par opposition aux classes populaires qu’elle suppose plus crédules. Elle savoure néanmoins le prêchi-prêcha médiatique avec d’autant plus de tranquillité que ces sermons la confortent dans le camp du bien sur tous les sujets qui tiennent lieu de marqueurs politique, culturel, écologique ou social. Journalisme de la vertu et « diplomatie des valeurs » prospèrent de concert sur son aveuglement volontaire.

Serge Halimi & Pierre Rimbert


Source : Le Monde Diplo

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Jersey rojo
 
Messages: 7718

Re: Actualités Ukraine

Messagepar RemcoAlafpolak » 06 Sep 2022, 18:40

Intéressant ce pavé.

Ca me fait penser à ce que j'avais vu dans JT de France 2 qui titrait : "Gazprom coupe le gaz à la France".... Présenté ainsi, on a l'impression d'être surpris, choqué alors que la réalité des faits est quelque peu différente.
On est sur une divergence sur le contrat :
-Les russes pretextent des pépins sur les cana' pour faire des maintenance, les français disent "vous ne livrez ce que vous devez, c'est une faute, vous devez payer des pénalités et les russes considérent ces pénalités comme un défaut de paiement justifiant la coupure des envois..et bien sûr chaque partie signale les difficultés à son gouvernement, d'ou le fait de monter cela en épingle.

D'ailleurs, c'est intéressant de se dire que le problème du gaz permet de noyer le véritable problème français qui est l'état déplorable de EDF....

Avatar de l’utilisateur
RemcoAlafpolak
Chasseur de prime
 
Messages: 209
Localisation: Au sommet de la Redoute en pélrinage permanent suite à la victoire de Remco à Liège

Re: Actualités Ukraine

Messagepar Beobachter » 08 Sep 2022, 00:37

RemcoAlafpolak a écrit:Intéressant ce pavé.

"Intéressant", voilà exactement l'adjectif qui fallait :niais:
Pour de vrai, c'est effectivement extrêmement intéressant pour illustrer toute une certaine approche (aussi intellectuellement risible et moralement vomitive soit-elle)

Ca me fait penser à ce que j'avais vu dans JT de France 2 qui titrait : "Gazprom coupe le gaz à la France".... Présenté ainsi, on a l'impression d'être surpris, choqué alors que la réalité des faits est quelque peu différente.
On est sur une divergence sur le contrat :
-Les russes pretextent des pépins sur les cana' pour faire des maintenance, les français disent "vous ne livrez ce que vous devez, c'est une faute, vous devez payer des pénalités et les russes considérent ces pénalités comme un défaut de paiement justifiant la coupure des envois..et bien sûr chaque partie signale les difficultés à son gouvernement, d'ou le fait de monter cela en épingle.

Je suis à peu près sûr que "la réalité des faits quelque peu différente" (i.e. les explications avancées par les deux parties) était bien présente dans le reportage. Donc dès lors quel est le problème au juste? (surtout que le titre souligné ici est juste terriblement factuel)
Plutôt qu'un titre purement descriptif tu voulais peut-être que la version de Gazprom/de la Russie soit mise en avant? :heureux:

D'ailleurs, c'est intéressant de se dire que le problème du gaz permet de noyer le véritable problème français qui est l'état déplorable de EDF....

EDF a plein de problèmes, c'est une évidence. Mais ce n'est certainement pas le "véritable problème" ici, ce n'est qu'une partie d'un problème plus général composé d'une multitude de problèmes divers et qui touche l'ensemble de l'Europe.




Mais revenons au pavé "intéressant".

Déjà, il est particulièrement "intéressant" que ce soit précisément un tel texte que Murungaru ait décidé de poster.
On peut alors se demander dans quelle optique le fait-il? Je suis bien volontiers preneur d'une explication Muru'
Uniquement une critique des médias sur la couverture du conflit? Mais par rapport à quoi au juste? Des erreurs factuelles? Le fait d'avoir un angle éditorial? Quoi? Parce que c'est marrant mais s'il y a bien une production d'un média qui est à critiquer ici, c'est bien cet édito qui est aspiré par un bothsideism qui ne se justifie pas, ni par les faits ni par les idées.

Donc reprenons point par point.

1er paragraphe:
Quel drôle de saut entre le contenu du paragraphe et la dernière phrase. Il était question des messages envoyés par les politiques ukrainiens par l'intermédiaire médiatique. Ce n'est pas "amplifier les informations favorables au gouvernement ukrainien", c'est donner la parole à un acteur d'un conflit, en l'occurrence la victime et l'agressé. Le description des faits, i.e. les informations sont autre chose. Il est curieux que des défenseurs de médias rigoureux confondent les deux.
Il est par ailleurs tout aussi curieux de visiblement déplorer que la partie ukrainienne ait le droit à être entendue et que des médias soutiennent ce droit-là.
Que voudrait le Monde Diplo au juste?

2ème paragraphe et suivants:
Ah, voilà un exemple concret.
Le fameux rapport d'Amnesty et on y voit plus clair sur là où veulent en venir les auteurs. D'une part, ils s'offusquent du tir de barrage adressé au rapport d'Amnesty et d'autre part ils s'offusquent qu'on puisse dire que ce rapport fait le jeu de Moscou au prétexte que par ailleurs Amnesty a déjà pourtant largement critiqué la Russie.
A aucun moment il n'y a ici la moindre acceptation que le rapport en question puisse être de la merde absolue et que les critiques lui étant adressées sont non seulement justifiées mais qu'elles s'imposent. Ce qui est toutefois parfaitement logique puisque le Monde Diplo ne peut pas reprocher à Amnesty d'avoir merdé là où eux-mêmes merdent: à savoir une volonté d'à tout prix trouver de quoi redire aux deux camps (indépendamment de savoir si la matière justifie de quoi redire aux deux camps). Amnesty, le Monde Diplo, comme toute une partie de la gauche sont aveuglés pour leur désir de relativisme. Leur tentation du "tout se vaut" les fait sombrer et trahir les valeurs-mêmes qu'ils sont censés défendre.
C'est d'ailleurs ici terriblement frappant car que fait le Monde Diplo? Ils ont enfin grâce à Amnesty la carte à jouer qu'ils attendaient: ils ont enfin les munitions nécessaires pour pointer du doigt l'Ukraine et dire "regardez, eux aussi ne sont pas parfaits" (avec le corollaire implicite: "faut-il vraiment les soutenir?" parce que c'est bien là où le raisonnement doit logiquement conduire même si ce n'est jamais assumé aussi directement). Peu importe ce que peut bien dire le rapport. La caution de l'autorité morale qu'est Amnesty conjuguée aux critiques des ennemis intérieurs du Monde Diplo suffit amplement pour qu'ils puissent broder leur petit récit d'une Ukraine imparfaite qui ne tolèrerait pas la critique et d'une classe médiatique française (et au-delà) manipulatrice.
A aucun moment le point de départ de tout cela, i.e. la matière première qu'est le rapport d'Amnesty, n'est questionné. C'était pourtant la base pour qui se prétend journaliste. Visiblement il est plus facile de jouer au "gotcha". Dont acte.

Et ensuite ça vient chouiner que s'abatte le reproche de faire le jeu de la Russie.
Ce serait entendable si et seulement si ce n'était pas justifié (en l'occurrence ça l'est, le rapport étant hautement discutable - et encore c'est généreux) et si et seulement si ce rapport n'était pas juste l'opportunité qu'attendait tous les partisans d'un relativisme à tout va, pour ne rien dire des partisans-même de la Russie.
Or le Monde Diplo par le présent édito est la preuve-même des dégâts qu'un travail lamentable basé (au mieux) sur la conviction qu'il faille critiquer à tous prix tout le monde (indépendamment de s'il y a matière à ou non) peut entraîner dès lors qu'il y a la caution morale de base pour appuyer le propos. En l'occurrence, ça part d'Amnesty, puis c'est repris par le Monde Diplo. Et hop, voilà, comment on se donne une double autorité pour reprendre le discours de la musique de la propagande médiatique pro-ukrainienne confinant au bourrage de crâne. Là encore, peu importe le contenu du rapport initial, tout le monde s'en fout, c'est juste l'arme toute trouvée pour dérouler une autre petite musique, celle d'une critique du soutien à l'Ukraine et une critique de l'Occident.

Le pire ici, c'est que tant Amnesty et le Monde Diplo auraient dû se rendre compte que si Amnesty en était réduite à un rapport aussi pauvre dans le contenu et pathétique au niveau des reproches, c'est que la matière manquait cruellement pour critiquer l'Ukraine. Sans aller à parler de perfection absolue (ce qui n'existe pas), il est incontestable que l'Ukraine s'en tient à de très hauts standards dans sa conduite de la guerre - ce qui est d'autant plus impressionnant vu les circonstances.
On aurait pu s'attendre à ce que le Monde Diplo qui se targue de défendre le plus faible et l'oppressé salue ce comportement de l'Ukraine dans sa manière de faire la guerre. Mais non. Ils ont préféré s'offusquer de la vilaine "propagande" ukrainienne. Drôle de hiérarchisation des luttes mais bon faut-il vraiment s'étonner quand les "valeurs" du Monde Diplo sont de toute évidence particulières (rejet de la souveraineté des peuples et soutien à l'oppression étant visiblement de mises, cf. la référence aux critiques contre certaines critiques)

Enfin bon, revenons au texte en lui-même, que fait le Monde Diplo ici au juste? Il critique un parti pris des médias.
Mais est-ce que cet angle éditorial (le propre de tous les médias) est une faute? Ne faut-il pas soutenir l'Ukraine? Le Monde Diplo ferait mieux d'avoir le courage d'assumer ses positions sur le sujet plutôt que de tourner autour du pot.
On a bien compris que le Monde Diplo n'aime pas la sphère médiatique ni la "propagande médiatique" et que leur ligne éditoriale est de taper dessus. Etonnamment je préfère une ligne éditoriale qui soutient l'agressé face à un agresseur (dans le respect de la rigueur qui s'impose et en critiquant quand et s'il y a matière à; ce qui a été le cas jusqu'ici n'en déplaise au Monde Diplo). Et je n'ai aucun problème à afficher ça comme "gage de supériorité morale" si ça peut faire plaisir au Monde Diplo. C'est toujours mieux que de sombrer dans un relativisme lamentable et d'abandonner toutes ses valeurs prétendument défendues.

10ème et 11ème paragraphes:
De la soupe où on mélange tout.
Mais il y a quand même une certaine ironie ici. Il est écrit "les journalistes occidentaux restent aussi soucieux de dire quoi penser plutôt que donner matière à réfléchir" et ironiquement c'est exactement ce que fait le Monde Diplo ici. Pire avec une arrogance totale et la conviction d'une supériorité totale, le Monde Diplo se permet d'assimiler tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des moutons idiots.
Tout aussi ironiquement, le Monde Diplo admet involontairement que ces moutons idiots sont dans le camp du bien.
Bien évidemment ce n'est pas ici l'intention du Monde Diplo. Mais pourtant ça aurait pu (dû?) les faire tiquer et les faire s'interroger sur ce que défend aujourd'hui le Monde Diplo. Parce que dans leur volonté de critiquer le discours dominant, ils en ont oublié ce qu'eux défendent.
Pas la rigueur, pas tout un corpus de valeurs, mais alors quoi? Juste se payer les personnes, entités et institutions détestées? Quelle belle ambition ma parole :heureux:

Avatar de l’utilisateur
Beobachter
Champion confirmé
 
Messages: 19218

Re: Actualités Ukraine

Messagepar Beobachter » 08 Sep 2022, 00:49

Pour revenir au sujet, l'Ukraine a repris pas mal de localités ces jours-ci. Les choses avancent dans le bon sens. On est encore loin d'une expulsion totale des forces russes du sol ukrainien bien sûr (si tant est que ça puisse arriver un jour) mais il y a du positif. La Russie a du mal à se refournir en armement et en hommes, les tensions déjà existantes au sein des forces russes peuvent augmenter en cas de défaites militaires ici ou là, et la menace énergétique est au plus faible, la part d'énergie importée depuis la Russie étant désormais au plus bas.

Au passage, je crois qu'il faut saluer l'action de Von der Leyen et de ses équipes. Ils font vraiment un excellent boulot depuis le début de l'invasion de février. Que ce soit dans les relations avec l'Ukraine ou dans l'élaboration d'une réponse commune européenne aux défis actuels (dont la crise énergétique), la réponse européenne a été vraiment convaincante.
Cette situation de crise intense a permis à la Commission actuelle de prendre la pleine mesure de son rôle et c'est une excellente chose :ok:

Avatar de l’utilisateur
Beobachter
Champion confirmé
 
Messages: 19218

Re: Actualités Ukraine

Messagepar cadel evans » 09 Sep 2022, 07:59

Fil intéressant sur les opérations en cours et notamment les deux offensives ukrainiennes

L'affichage du tweet est bloqué par votre navigateur.
Voir le tweet de @CedricMas sur Twitter

Avatar de l’utilisateur
cadel evans
Gregario
 
Messages: 2365
Localisation: Fait office d'irréductible village gaulois résistant aux Romains

Re: Actualités Ukraine

Messagepar JackyDurand » 10 Sep 2022, 17:26

Ca bouge pas mal en Ukraine, le front russe s'est effondré à l'est de Kharkiv après l'offensive éclair ukrainienne en direction de Koupiansk prise hier. Pris à revers les Russes ont semble-t-il évacué Izioum et les lignes de ravitaillement entre Belgorod et le Donbass sont menacées ou prises.

Avatar de l’utilisateur
JackyDurand
Maglia rosa
 
Messages: 9912
Localisation: Grosse Bertha

Re: Actualités Ukraine

Messagepar Peto » 10 Sep 2022, 17:29

Pour illustrer:

[tweet]twitter.com/Martinnkaaaa/status/1568336837046943744[/tweet]
Modifié en dernier par Peto le 11 Sep 2022, 00:15, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Peto
Légende du Gruppetto
 
Messages: 23315
Localisation: Vainqueur de la GL avec les chiens de garde de la Macronie


1737 messages
Retourner vers Culture générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Mathias-Rolland, MayodeBain, Tyler et 5 invités