Cinéma

Actus internationales & françaises, politique, société, économie, culture, idées, planète, science, technologie, urbanisme, photographie et bien d'autres choses !

Re: Cinéma

Messagepar Mayoj » 29 Nov 2023, 15:32

didou18 a écrit:
ninteo a écrit:
didou18 a écrit:Quels sont vos pseudos SensCritique ?

Gros suspens .... ninteo
Et c'est également le même sur Letterboxd si ya des gens dessus aussi :ok:


T’inquiètes, je suis pas original non plus. ;)

Un 10 cette année.
J’oscille de 7 à 9 quand j’ai apprécié.
5 et 6 voir un peu 4 quand c’est moyen.
Et si je trouve ça nul je vais aller à 1.
Du coup, jamais de 2 ou 3 et très peu de 4.

C'est quoi le 10 cette année ? Désolé si tu l'as déjà dit ici :niais:

Avatar de l’utilisateur
Mayoj
Manager
 
Messages: 80076
Localisation: Rugbyx de dernière génération

Re: Cinéma

Messagepar Mr-T » 29 Nov 2023, 15:33

Barbie :up

Avatar de l’utilisateur
Mr-T
Champion confirmé
 
Messages: 17583
Localisation: Ailleurs

Re: Cinéma

Messagepar didou18 » 29 Nov 2023, 15:43

Mayoj a écrit:
didou18 a écrit:
ninteo a écrit:
didou18 a écrit:Quels sont vos pseudos SensCritique ?

Gros suspens .... ninteo
Et c'est également le même sur Letterboxd si ya des gens dessus aussi :ok:


T’inquiètes, je suis pas original non plus. ;)

Un 10 cette année.
J’oscille de 7 à 9 quand j’ai apprécié.
5 et 6 voir un peu 4 quand c’est moyen.
Et si je trouve ça nul je vais aller à 1.
Du coup, jamais de 2 ou 3 et très peu de 4.

C'est quoi le 10 cette année ? Désolé si tu l'as déjà dit ici :niais:


Je verrai toujours

Après je re note souvent à froid en comparaison à d’autres films déjà notés.

Avatar de l’utilisateur
didou18
Jersey rojo
 
Messages: 6499
Localisation: Dans le Berry

Re: Cinéma

Messagepar Ligne en faux rond » 29 Nov 2023, 19:53

Le film que je préfère avec Napoléon ne concerne pas Bonaparte, mais Napoleon Wilson

Ligne en faux rond
Chasseur de prime
 
Messages: 375

Re: Cinéma

Messagepar abzh35 » 29 Nov 2023, 23:29

Depuis le début d'année j'ai pris un pass illimité au Gaumont. Si au début je me forçais un peu à y aller, depuis juin je prend vraiment du plaisir à aller au cinéma et je peux me faire 2/3 séances par semaines selon les films à l'affiches.
Je passe régulièrement lire les critiques ici mais la flemme prend le dessus lorsqu'il s'agit d'écrire un avis :angel .

Depuis peu j'essais de noter les films sur senscritique (Bsudh) histoire de me souvenir de mon impression.

Aujourd'hui je suis aller voir Dumd Money, vraiment très sympa. Probablement un de mes films favoris cette année

Avatar de l’utilisateur
abzh35
Maglia rosa
 
Messages: 8978
Localisation: Top2 monde PCM22

Re: Cinéma

Messagepar darth-minardi » 30 Nov 2023, 14:23

Vu le prix des places à l'unité, les cinés avec une offre illimitée, ça vaut clairement le coup quand on va régulièrement au cinéma.

Avatar de l’utilisateur
darth-minardi
Légende du Gruppetto
 
Messages: 37120
Localisation: WikiPavé

Re: Cinéma

Messagepar didou18 » 30 Nov 2023, 20:02

Le CGR ne propose pas cela.
C’est fort dommage, j’y serais tout le temps.

Avatar de l’utilisateur
didou18
Jersey rojo
 
Messages: 6499
Localisation: Dans le Berry

Re: Cinéma

Messagepar Nifa » 30 Nov 2023, 22:05

didou18 a écrit:Le CGR ne propose pas cela.
C’est fort dommage, j’y serais tout le temps.


Oui tu peux juste avoir des billets à prix réduits en gros... Ce qu on prend avec ma copine, mieux que rien mais bon...

Avatar de l’utilisateur
Nifa
Poisson-pilote
 
Messages: 3234
Localisation: Haut Rhin mais comtois dans l'âme

Re: Cinéma

Messagepar didou18 » 30 Nov 2023, 22:12

Oui, tarifs dégressifs selon les cartes multiplaces.
Places CE perso.

Avatar de l’utilisateur
didou18
Jersey rojo
 
Messages: 6499
Localisation: Dans le Berry

Re: Cinéma

Messagepar kaplan » 30 Nov 2023, 22:24

Panzer a écrit:
bullomaniak a écrit:Effira c'est juste qu'elle a un gros support médiatique à chaque film mais c'est 2-3 films par an.

2-3 films par an, je trouve que c'est déjà pas mal si elle possède un premier rôle.
En vrai, ce sont plutôt les années 2021/22 qui m'ont fait dire ça, elle était en tête d'affiche de 7 films français "majeurs", même s'il y a eu quelques flops. On la voit aussi dans quelques séries / show tv en plus, bref, j'ai développé une espèce de Efiraphobie. :noel:

Sinon je sais pas si c'est grave, mais j'ai 1850 films vus dans mon répertoire IMDB.
J'ai noté 10/10 148 films, c'est beaucoup, même si je pense qu'avec l'âge, j'aurais pas mis 10 à certains films, il faudrait que je les revois.

Alfred Hitchcock 5 films dans mon top : Fenêtre sur Cour, Sueurs Froides, La Mort aux Trousses, Psychoses, Les Oiseaux.

Clint Eastwood 4 films dans mon top, Sur la route de Madison, Gran Torino, Million Dollar Baby, Letters from Iwo Jima

Ca me fait bizarre de le voir aussi haut, sachant que ces films depuis 10 ans me lassent pas mal.

3 films
Asghar Farhadi : Une Séparation, Le Passé, Le Client
Billy Wilder : Assurance sur la Mort, Témoin à charge, La Garçonnière
Christopher Nolan : Inception, The Dark Knight, The Prestige
Martin Scorsese : Shutter Island, The Departed, Raging Bull
Peter Jackson : Trilogie Seigneurs des Anneaux, même si c'est une même oeuvre.
Stanley Kubrick : Lolita, The Shining, Full Metal Jacket

Surpris d'y retrouver autant Billy Wilder, car j'avoue ne pas avoir beaucoup de souvenir des deux premiers films. :wtf

Deux films : Bong Joon Ho, David Fincher, Denis Villeneuve, Frank Darabont, James Cameron, Kore-eda Hirokazu, Mikhail Kalatozov, Quentin Tarantino, Rajkumar Hirani, Robert Zemeckis, Sidney Lumet, Stanley Donen, Susanne Bier, Thomas Vinterberg, Tony Kaye, William Wyler

Kaplan likes your list :love:

Avatar de l’utilisateur
kaplan
Maillot à pois
 
Messages: 3943
Localisation: Mount Rushmore

Re: Cinéma

Messagepar Eroldir » 30 Nov 2023, 22:50

"I kick ass for the Lord!" Il y a aussi du "sublime" chez Peter Jackson avec "Braindead" :lol:

Avatar de l’utilisateur
Eroldir
Maillot vert
 
Messages: 4548
Localisation: Hainaut

Re: Cinéma

Messagepar Nifa » 01 Déc 2023, 19:59

Nota bene sur Napoléon, très juste comme souvent : https://youtu.be/dQUO_yaDsls?si=KprhNzGhn1_nnTZU

Avatar de l’utilisateur
Nifa
Poisson-pilote
 
Messages: 3234
Localisation: Haut Rhin mais comtois dans l'âme

Re: Cinéma

Messagepar Panzer » 02 Déc 2023, 13:38

Leinhart a écrit:
ninteo a écrit:C'est fou comment les notations sont différentes, j'ai vu bien moins de films, 700, mais j'ai seulement 2 10/10 et 26 9/10, a l'inverse, je descend rarement sous les 4 ou 5


J'ai plutôt un ratio comme celui-ci aussi (j'ai moins de mal à descendre en dessous de 5, même si je deviens un peu plus gentil avec le temps). Quasi 10% de 10/10, ça me paraît énorme, ou alors on a pas du tout la même définition du 10/10. De manière générale, j'essaye d'utiliser au maximum les nuances de l'échelle de notation, notamment entre les 8, les 9 et les 10 qui sont tous des excellents films

Sur mes 10/10, 80% ont été notés y a 10 ans ou plus. Si je les revois aujourd'hui, je pense que la plupart n'aurait pas 10 mais plutôt 9, 8 voir moins. Quand j'avais revu Ecrire pour Exister ou Midnight Express, j'avais été surpris de voir à quel point j'avais surestimé ces films. :lol:

Et même en relisant ma liste, elle est pas du tout homogène. Il y a vraiment des films mythiques qui m'ont marqué, comme Sueurs froides, Full Metal Jacket... et d'autres films font je me rappelle à peine le scénario. :wtf

Avatar de l’utilisateur
Panzer
Directeur sportif
 
Messages: 22151
Localisation: Cycliste intègre et humain

Re: Cinéma

Messagepar ninteo » 03 Déc 2023, 19:12

Vu perfect days, vraiment c'est très doux et une odes aux petits plaisir simple de la vie, ainsi que du bonheur qu'une routine (pas mécanique pour autant) peut apporter.
Le rythme est lent mais c'est le rythme du protagoniste donc on se laisse vite porter :ok:

Avatar de l’utilisateur
ninteo
Légende du Gruppetto
 
Messages: 25375

Re: Cinéma

Messagepar Panzer » 03 Déc 2023, 23:39

Paris, Texas (1984 de Wim Wenders)
Un road-movie qui va démarrer au cœur du désert pour finir dans l'immense ville de Houston. Le personnage est énigmatique et on va progressivement le découvrir au fil des minutes. La seconde partie du film donne tout son sens à une première partie, qui commençait un peu à tourner en rond. La dernière demi-heure a été sublime. :love:

Perfect Days (2023 de Wim Wenders)
Très belle immersion dans le quotidien banal d'un agent d'entretien à Tokyo. Oui une belle ode aux petits plaisirs simples de la vie, et une très belle façon de nous montrer Tokyo. Je crois que c'est le réalisateur qui a su rendre le meilleur rendu alors qu'il n'est même pas Japonais. Comme dans Paris, Texas, le personnage principal est peu bavard mais on va au fil du film en découvrir plus sur sa vie, son parcours, ses relations. Un peu déçu de cette fin de film et qui me fait finir sur une moins bonne note.

Une famille heureuse (2017 de Nana Ekvtimishvili)
Je crois que c'est mon premier film Géorgien, qui offre une plongée très intéressante dans le quotidien "banal" en Géorgie et de sa société conservatrice. Ici à travers le cas d'une mère de famille de 50 ans, qui souhaite quitter le cocon familial et aller à l'encontre des codes de la société. Éloge du féminisme ou de l'individualisme libéral (#murungaru) ? Le réalisateur nous laisse le choix.
Une bonne surprise, rien d'exceptionnel mais ce film comme le Sel de Svanétie, me donnent beaucoup envie d'aller en Géorgie. :P

Mes frères et moi (2021 de Yohan Manca)
Dans les yeux d'un ado de 14 ans pendant un été, qui vit dans les quartiers populaires avec trois frères très différents, un père absent et une mère dans le coma. Le film nous montre ses quartiers sous un autre angle, sans excès de violence, de misérabilisme ou de victimisation. Un film bien sympa qui alterne scènes touchantes et humour.

The Dig (2021 de Simon Stone)
Film sur un fouille archéologique durant la WWII en Angleterre avec le duo Mulligan-Fiennes. J'ai commencé ça pompeux avec une histoire d'amour flinguée pour m'achever sur la seconde partie du film. :cry:

Rien à perdre (2023 de Delphine Deloget)
Sujet social intéressant, que je n'ai pas réussi à trouver crédible avec les comportements caricaturaux de certains personnages.

Avatar de l’utilisateur
Panzer
Directeur sportif
 
Messages: 22151
Localisation: Cycliste intègre et humain

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 04 Déc 2023, 15:25

J'ai failli préciser que je déclinais toute responsabilité pour Rien à perdre, je sais très bien que c'est le genre de film dont on peut facilement passer à côté.
Content en revanche de voir que Perfect Days convainc globalement ici, et ça me fait toujours plaisir de lire de beaux retours sur le sublime Paris, Texas :love:

Petite semaine pour moi, avec deux sorties ciné :
Le Consentement (Vanessa Filho – 2023) : J'ai fini par me laisser tenter par le film parce que j'étais en train de lire le livre et parce que c'était l'occasion de tester l'écran Onyx LED du Pathé Bellecour à Lyon. J'ai été déçu sur les deux points.
Sans surprise, le film se vautre dans le sensationnalisme de l'image là où le livre de Springora décrit beaucoup plus subtilement l'emprise de Matzneff sur elle. L'âge de Kim Higelin permet de lui faire tourner n'importe quoi et ça donne (involontairement, j'espère) un fil un peu voyeuriste qui cherche essentiellement à choquer et non à comprendre. Sur ce point, c'est d'ailleurs incompréhensible que sur une durée interminable de deux heures, la question du père, centrale dans le bouquin, soit complètement éludée. Et j'ai trouvé le jeu de Rouve complètement outrancier. Bref, c'est franchement dispensable. Finalement, le moment le plus choquant du film, ce sont les images d'archive de chez Pivot, qui se suffisent à elles-mêmes.
Sur l'installation Onyx LED, je suis content qu'il n'y en ait que deux en France. C'est une grosse télé mais l'écran paraît petit, ça défonce les yeux dès qu'il y a un blanc profond, la lumière vient de devant donc ça éclaire beaucoup trop la salle. A des années lumières de l'immersion qu'on trouve dans les salles dolby atmos chez Pathé

Hunger Games – La Ballade du serpent et de l’oiseau chanteur (Francis Lawrence – 2023) : J'ai toujours beaucoup de mal avec l'univers Hunger Games, qui ressemble encore à un brouillon d'univers dystopique non achevé, et avec l'esthétique donnée à cet univers par les adaptations cinématographiques. Il n'empêche qu'à ma grande surprise, j'ai trouvé que ce prequel était d'assez loin l'épisode le mieux écrit de la franchise et, partant, le plus intéressant à suivre. Ce sentiment doit beaucoup au caractère ambivalent des personnages, dont on aura toujours peine à déceler les sentiments et réelles motivations. A la question "y a-t-il une vraie romance ou une relation purement intéressée ?", le film parviendra à ne jamais apporter une réponse trop franche avant le final. J'ai apprécié aussi que, comme dans un film d'action correctement écrit, les détails et objets du début aient une importance en cours de film.
Il n'empêche que c'est beaucoup trop long, que l'esthétique années 50 est un peu ridicule dans cet univers (idée un peu générique que prequel = esthétique retro) en plus d'être assez laide, le propos politique toujours un peu maladroit, les acteurs pas montrés sous leur meilleur jour, etc.

Autres visionnages
Black Book (Paul Verhoeven – 2006) : Encore un Verhoven singulier et extrêmement réussi, une oeuve qui ressemble plus à ce qu'on faisait dans les années 1990 qu'au XXIe siècle. L'histoire d'une hollandaise, juive et résistante, pendant la seconde guerre mondiale, montrée sans filtre, sans espoir, sans romantisme exacerbé. L'ensemble est très sombre, l'héroïsme résistant se heurte à la réalité, rattrapé par la violence nazie. Il est aussi plombé par la nature humaine des résistants et leurs bas instincts : l'après-guerre est en effet le point le plus marquant du film, quand les scènes de liesse côtoient celles montrant les pires bassesses humaines.
Enfin, j'ajouterai qu'aujourd'hui, à l'heure où le mécanisme de la première scène qui introduit un flashback "comment en est on arrivé là ?" s'est largement démocratisé au cinéma et dans les séries, la scène introductive avant de repartir 10 ans en arrière est absolument exemplaire : elle ne sert pas seulement à créer un effet de style un peu vain, mais dit énormément de choses de ses personnages en seulement 2 minutes.

Le Testament d’Orphée (Jean Cocteau – 1959) : J'ai souvent eu du mal avec Cocteau mais même si celui-ci est très perché, je l'ai trouvé relativement accessible et très singulier dans sa démarche. Cocteau se met en scène pour livrer son testament cinématographique dans une œuvre certes très autocentrée mais aussi très poétique et suffisamment courte pour ne pas imposer au spectateur un egotrip interminable.
Modifié en dernier par Leinhart le 04 Déc 2023, 15:57, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 9856
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar Ligne en faux rond » 04 Déc 2023, 15:50

Pour le Verhoeven, c'est 2006

Ligne en faux rond
Chasseur de prime
 
Messages: 375

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 04 Déc 2023, 15:57

Oui bien sûr, petite erreur dans la prise de note :niais:

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 9856
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar Peto » 04 Déc 2023, 16:21

Vu Les Vieux Fourneaux ce week-end, comédie française avec Pierre Richard, M'sieur Eddy et Roland Giraud. Surtout porté par les trois acteurs, avec une très bonne énergie et des scènes à la fois touchantes et drôles, qui font bien mouche. Même si pas mal de choses sont tirées par les cheveux et les messages "politiques" sont moins subtils. Bref, on passe un bon moment et on ne voit pas le film passer.
Mention pour la présence sympa de Henri Guybet.

Avatar de l’utilisateur
Peto
Légende du Gruppetto
 
Messages: 25365
Localisation: Vainqueur de la GL avec les chiens de garde de la Macronie

Re: Cinéma

Messagepar MaStErHaP » 04 Déc 2023, 17:46

Peto a écrit:Vu Les Vieux Fourneaux ce week-end, comédie française avec Pierre Richard, M'sieur Eddy et Roland Giraud. Surtout porté par les trois acteurs, avec une très bonne énergie et des scènes à la fois touchantes et drôles, qui font bien mouche. Même si pas mal de choses sont tirées par les cheveux et les messages "politiques" sont moins subtils. Bref, on passe un bon moment et on ne voit pas le film passer.
Mention pour la présence sympa de Henri Guybet.


j'avais un peu peur de m'y mettre, ca respecte bien le matériel d'origine ? (La BD, que j'aime beaucoup)

Avatar de l’utilisateur
MaStErHaP
Junior
 
Messages: 1263
Localisation: NLG


6424 messages
Retourner vers Culture générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron