Cinéma

Actus internationales & françaises, politique, société, économie, culture, idées, planète, science, technologie, urbanisme, photographie et bien d'autres choses !

Re: Cinéma

Messagepar MayodeBain » 04 Nov 2019, 16:31

J'ai vu Sorry We Missed You ce week-end. C'est du Ken Loach efficace, très bon et réaliste. Je trouve ça vraiment important d'avoir des films mettant en avant certaines dérives du marché du travail. C'est pas hyper surprenant dans le scénario mais pour le coup c'est suffisamment bien fait pour "y croire".
Histoire de rester dans le thème des films sur les difficultés dans le monde du travail je suis aussi allé voir Au nom de la terre. C'est tout aussi touchant, on retrouve la thématique des gens qui s'accrochent à ce qu'ils ont. Le même espoir qu'en travaillant dur ils vont s'en sortir et la même vulnérabilité face à des événements extérieurs qui perturbent le plan déjà bancal au départ. Mention spéciale à la mise en contexte du monde de l'agriculture que je pense assez réussie, avec pas mal d'éléments de décors qui correspondent bien à ce que j'ai connu enfant.

Avatar de l’utilisateur
MayodeBain
Champion confirmé
 
Messages: 18973
Localisation: MAIS NE T'ARRÊTE PAS, POURQUOI IL S'ARRÊTE ?

Re: Cinéma

Messagepar Dugarry » 04 Nov 2019, 16:55

MayodeBain a écrit:J'ai vu Sorry We Missed You ce week-end. C'est du Ken Loach efficace, très bon et réaliste. Je trouve ça vraiment important d'avoir des films mettant en avant certaines dérives du marché du travail. C'est pas hyper surprenant dans le scénario mais pour le coup c'est suffisamment bien fait pour "y croire".

Je l'ai vu hier également. Très bon et très réaliste comme toujours avec lui. Dans la lignée de Moi, Daniel Blake ce n'est pas très encourageant :diantre:

Avatar de l’utilisateur
Dugarry
Champion national
 
Messages: 5819
Localisation: Dans le chaudron de potion magique avec Valverdix

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 04 Nov 2019, 18:25

MayodeBain a écrit:J'ai vu Sorry We Missed You ce week-end. C'est du Ken Loach efficace, très bon et réaliste. Je trouve ça vraiment important d'avoir des films mettant en avant certaines dérives du marché du travail. C'est pas hyper surprenant dans le scénario mais pour le coup c'est suffisamment bien fait pour "y croire".


Vu hier aussi. Un film parfait pour bien saisir les enjeux de la flexibilisation à outrance du travail, même si le marché anglais est pire que le nôtre qui propose encore quelques gardes-fous (pour combien de temps...?).
D'un point de vue purement cinématographique, je trouve que c'est parfois assez maladroit et putassier dans la surenchère, avec des péripéties carrément inutiles :

L'épisode "mais qui a pris mes clefs ?" qui ajoute un drama assez grossier dans une famille qui n'avait pas besoin de ça ; le fusil de tchekov matérialisé par la bouteille de pisse, qui aurait pu rester un symbole sans qu'il soit nécessaire de revenir dessus de cette façon en fin de film dans une scène déjà assez violente comme ça...

Mais sur le message, en tant que travailliste très intéressé par ces questions, j'ai trouvé ça très pertinent et percutant. Y'a vraiment pas mal de choses qu'on peut trouver révoltant dans ce modèle qui vise à soumettre des personnes en situation de subordination évidente à tous les désavantages du travail indépendants. En gros, les risques, sans les bénéfices.

La scène de l'agression montre parfaitement le côté dramatique du statut de travailleur ubérisé. Si la même chose arrive à un salarié, cela n'aura aucune conséquence financière et il bénéficiera d'une indemnisation pour accident du travail, la réalisation du risque étant imputable à l'employeur - théorie du risque-profit. Mais pour le travailleur "indépendant", c'est la double peine : pas de prise en charge spécifique du côté de la sécu, et en plus, conséquences financières très importantes puisque l'indépendant supporte les risques de "son" activité.

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 7880
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar Kreuziger » 04 Nov 2019, 18:50

Vu La Mule j'ai vraiment bien aimé cette histoire de la personne qui se rend compte un peu tard de ce qu'il a manqué. Clint Eastwood joue très bien le vieux un peu chiant mais touchant.

Scénario qui m'a un peu fait penser à La Maison des Ténèbres sur l'Amérique bien pauvre (ici à Détroit), j'ai trouvé le point de départ très intéressant mais ça s'essouffle un peu vite parce que c'est un film d'horreur sans plus grande prétention, assez flippant mais qui aurait pu être encore plus intéressant :ok:

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Maglia rosa
 
Messages: 8965
Localisation: Saoumfa du topic Musique

Re: Cinéma

Messagepar Médé33 » 04 Nov 2019, 19:01

Kreuziger a écrit: Clint Eastwood joue très bien le vieux un peu chiant mais touchant.:

Il fait que ça depuis 20 ans en même temps :niais:

Avatar de l’utilisateur
Médé33
Légende du Gruppetto
 
Messages: 37952
Localisation: Un weon en Chile

Re: Cinéma

Messagepar Kreuziger » 04 Nov 2019, 20:21

Médé33 a écrit:
Kreuziger a écrit: Clint Eastwood joue très bien le vieux un peu chiant mais touchant.:

Il fait que ça depuis 20 ans en même temps :niais:

Bah je dois dire que j'ai vu peu de ses films :diantre:

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Maglia rosa
 
Messages: 8965
Localisation: Saoumfa du topic Musique

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 05 Nov 2019, 08:31

Si tu connais peu les films de Clint Eastwood , c'est triste de se pencher sur un film aussi dispensable que La Mule :o
De façon générale, tous ses films depuis le très bon Gran Torino sont au mieux oubliables, au pire un peu gerbants.

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 7880
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar MayodeBain » 05 Nov 2019, 09:07

Leinhart a écrit:
MayodeBain a écrit:J'ai vu Sorry We Missed You ce week-end. C'est du Ken Loach efficace, très bon et réaliste. Je trouve ça vraiment important d'avoir des films mettant en avant certaines dérives du marché du travail. C'est pas hyper surprenant dans le scénario mais pour le coup c'est suffisamment bien fait pour "y croire".


Vu hier aussi. Un film parfait pour bien saisir les enjeux de la flexibilisation à outrance du travail, même si le marché anglais est pire que le nôtre qui propose encore quelques gardes-fous (pour combien de temps...?).
D'un point de vue purement cinématographique, je trouve que c'est parfois assez maladroit et putassier dans la surenchère, avec des péripéties carrément inutiles :

L'épisode "mais qui a pris mes clefs ?" qui ajoute un drama assez grossier dans une famille qui n'avait pas besoin de ça ; le fusil de tchekov matérialisé par la bouteille de pisse, qui aurait pu rester un symbole sans qu'il soit nécessaire de revenir dessus de cette façon en fin de film dans une scène déjà assez violente comme ça...

Mais sur le message, en tant que travailliste très intéressé par ces questions, j'ai trouvé ça très pertinent et percutant. Y'a vraiment pas mal de choses qu'on peut trouver révoltant dans ce modèle qui vise à soumettre des personnes en situation de subordination évidente à tous les désavantages du travail indépendants. En gros, les risques, sans les bénéfices.

La scène de l'agression montre parfaitement le côté dramatique du statut de travailleur ubérisé. Si la même chose arrive à un salarié, cela n'aura aucune conséquence financière et il bénéficiera d'une indemnisation pour accident du travail, la réalisation du risque étant imputable à l'employeur - théorie du risque-profit. Mais pour le travailleur "indépendant", c'est la double peine : pas de prise en charge spécifique du côté de la sécu, et en plus, conséquences financières très importantes puisque l'indépendant supporte les risques de "son" activité.

J'ai été suffisamment pris par le côté social et reflet de la réalité pour faire abstraction des défauts de surenchère dans le scénario :angel
Ce que tu évoques dans ton 2ème spoiler m'a pas mal marqué. Il y a aussi une phrase du responsable du dépôt qui m'a marqué (il me semble bien que c'est lui qui l'a dite).
"Tu travailles pour moi 14h par jour, 6 jours par semaine". Paye ton statut d'indépendant et la supposée liberté qui va avec :stop
Cela m'a rappelé les histoires qu'il y a pu avoir avec certaines entreprises type Deliveroo, où les livreurs "indépendants" étaient sanctionné s'ils ne portaient pas la veste de la marque.

Avatar de l’utilisateur
MayodeBain
Champion confirmé
 
Messages: 18973
Localisation: MAIS NE T'ARRÊTE PAS, POURQUOI IL S'ARRÊTE ?

Re: Cinéma

Messagepar Panzer » 05 Nov 2019, 09:45

Gros enchainement de film avant de partir en vacances, faut dire qu'il y avait un paquet de films qui me tentaient.

Joker, j'ai adoré l'ambiance et surtout la performance de Joaquin Phoenix 8)
J'ai vraiment bien ressenti le côté sombre et obscure de Gotham, et j'ai bien aimé l'évolution du personnage. C'était à la hauteur de ce que j'attendais.

Hors Normes, un bon film français touchant et humain, autour de deux associations ayant deux buts : donner une voie aux jeunes issus de quartiers difficiles et surtout aider des enfants handicapés. Ca traite intelligemment et avec légéreté de ses problématiques, à voir.

Sorry We Missed You, un nouveau Ken Loach comment souvent très social et très critique envers ce nouveau marché du travail. Parfois un peu dans l'abus mais vraiment très pertinent. Le film nous rappelle les nombreuses problématiques de la société actuelle... c'est assez glacant et ça devrait nous pousser à changer nos moyens de consommations actuels.


Stephen King's Doctor Sleep, suite "officieuse" de Shining avec le fils Torrance. On a quelques références à Shining mais je ne pense pas qu'on peut parler de suite. J'ai plus l'impression que c'était un hommage à ce film. Le réalisateur a quand même eu la lourde tâche de passer derrière Kubrick et il s'en sort pas trop mal.
L'histoire met du temps à se mettre en place et la réalisation est moins angoissante que dans Shining. Mais le rendu final me parait assez correct.

Retour à Zombieland, "suite" du film d'il y a 10 ans. Il me semble que c'était d'ailleurs le précurseur de la mode "zombie" ?
A voir sans trop d'attente en débranchant le cerveau.

Le Traître, un film sur celui qui a fait tomber la mafia Cosa Nostra. D'habitude, je chie souvent sur ces films sur les mafieux, car ils ont tendance à idéaliser ce monde et ces soit-disantes "valeurs". C'est bien d'avoir une autre image avec ce film.
Le petit défaut c'est que ça manque d'introduction et qu'on est peut-être un peu trop vite dans l'action...

Avatar de l’utilisateur
Panzer
Directeur sportif
 
Messages: 15158

Re: Cinéma

Messagepar Malo.tls » 09 Nov 2019, 22:43

J'ai vu le traitre, j'ai bien aimé mais si un peu long selon moi. De plus on s'y perd dans tous ces personnages. Cela dit films très intéressant :up
Y a deux semaines j'ai vu Joker, très bon film et l'accélération finale tellement satisfaisante :love:
Banlieusards de Kery James , bon film aussi, j'ai aimé . Pas grand chose à dire dessus si ce n'est que le non-parti pris est plutôt un bon choix

Avatar de l’utilisateur
Malo.tls
Maillot à pois
 
Messages: 3994
Localisation: Absent pour cause de clapping avec les Islandais

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 11 Nov 2019, 09:10

Quelques sorties ciné récentes :

- Doctor Sleep de Mike Flanagan, où les désastres du marketing moderne. Un film qui adapte fidèlement le roman de King tout en étant la suite du Shining de Kubrick, qui lui même était une adaptation très libre (et reniée par l'auteur) du roman de King, ça donne nécessairement un truc assez batard. Les deux premiers tiers du film sont plaisants, le réalisateur est bon et parvient à nous faire oublier qu'on mate une suite de Shining. Sans que le film soit exceptionnel, c'est malgré tout agréable. Et puis ça part en vrille durant la dernière heure. Virage à 180°, on retourne à l'overlook sans raison, on retourne les mêmes scènes que dans le Kubrick avec des acteurs discount, on reprend les mêmes plans, les mêmes mouvements de caméra. Bref, Shining est repompé sans aucune justification scénaristique ou artistique et l'hommage devient assez vite embarassant...

- Retour à Zombieland de Ruben Fleischer : 10 ans pour faire ça... C'est sympa à regarder, on passe un bon moment mais c'est quand même assez mauvais et beaucoup trop proche du premier. Les personnages ajoutés (une idiote et des hippies) sont caricaturaux et assez agaçants.

- J'ai perdu mon corps, film d'animation de Jérémy Clapin : Vu un peu par hasard, très belle surprise. C'est plein de poésie, c'est beau, et même si tout ce qui entoure la main du personnage principal me semble assez artificiel (peu justifié par le scénario), j'ai beaucoup aimé.

- La Belle époque de Nicolas Bedos : agréablement surpris sans que ce soit le film de l'année. C'est plutôt bien écrit, assez drôle, avec des acteurs en forme. Comme pour le concept proposé par Canet dans le film, ça sonne un peu creux mais pour peu qu'on fasse abstraction de ça, on passe un bon moment.

- Terminator Dark Fate de Tim Miller : moins pire que je ne craignais mais j'en attendais tellement peu que ça ne veut rien dire... Succession de scènes d'actions absurdes, scénario répétitif, clins d'oeil/hommages grossiers, gros sentiment de réchauffé. Une résurrection assez inutile

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 7880
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar Luckynot » 13 Nov 2019, 08:57

Abusé le cinéma de Lisieux...
On préfère passer Shaun le mouton que Doctor Sleep ou Le Mans 66...

Du coup cet aprem ce sera Requiem for a dream sur un vieux pc :(

Avatar de l’utilisateur
Luckynot
Directeur sportif
 
Messages: 4093
Localisation: Le cycliste préféré de ton cyclix préféré

Re: Cinéma

Messagepar Kreuziger » 13 Nov 2019, 09:18

Tu noteras qu'un mercredi aprem t'as plus de chances de voir des enfants au cinéma.


Sinon j'ai vu Leto, une histoire de rock en URSS, assez intrigant, le film est très joli, les personnages et acteurs sont très bons (surtout le trio de tête) mais je me demande parfois où va le scénario. Assez dommage le personnage qui vient nous dire quand une scène est fausse alors que ces scènes sont dans une grande majorité des cas dessinées et donc on sait qu'elles sont fausses.
Mais bon cette guerre d'égo entre Mike et Viktor est belle à voir (notamment pour les scènes du premier concert de Viktor et l'enregistrement de son album)

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Maglia rosa
 
Messages: 8965
Localisation: Saoumfa du topic Musique

Re: Cinéma

Messagepar Luckynot » 13 Nov 2019, 09:53

Kreuziger a écrit:Tu noteras qu'un mercredi aprem t'as plus de chances de voir des enfants au cinéma

Seul moment où les lycéens peuvent y aller aussi, faut trouver des compromis :|
Surtout quand il y a 2 cinémas gérés par les mêmes personnes !

Avatar de l’utilisateur
Luckynot
Directeur sportif
 
Messages: 4093
Localisation: Le cycliste préféré de ton cyclix préféré

Re: Cinéma

Messagepar stidpmi » 13 Nov 2019, 10:35

Luckynot a écrit:
Kreuziger a écrit:Tu noteras qu'un mercredi aprem t'as plus de chances de voir des enfants au cinéma

Seul moment où les lycéens peuvent y aller aussi, faut trouver des compromis :|
Surtout quand il y a 2 cinémas gérés par les mêmes personnes !


Les fameux Magestic et Royal de Lisieux séparés par moins de 300m. 8)
Toujours pas de multiplex en vue ? Il y a quelques années, j'en avais entendu parler. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
stidpmi
Baroudeur
 
Messages: 4135
Localisation: Marne

Re: Cinéma

Messagepar bullomaniak » 13 Nov 2019, 11:02

Luckynot a écrit:Abusé le cinéma de Lisieux...
On préfère passer Shaun le mouton que Doctor Sleep ou Le Mans 66...

Du coup cet aprem ce sera Requiem for a dream sur un vieux pc :(

Excuse-les de passer de supers films. :lol:

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Contrôleur UCI
 
Messages: 20962
Localisation: Fan n°1 de Jana Czeczinkarova.

Re: Cinéma

Messagepar Luckynot » 13 Nov 2019, 11:14

stidpmi a écrit:
Luckynot a écrit:
Kreuziger a écrit:Tu noteras qu'un mercredi aprem t'as plus de chances de voir des enfants au cinéma

Seul moment où les lycéens peuvent y aller aussi, faut trouver des compromis :|
Surtout quand il y a 2 cinémas gérés par les mêmes personnes !


Les fameux Magestic et Royal de Lisieux séparés par moins de 300m. 8)
Toujours pas de multiplex en vue ? Il y a quelques années, j'en avais entendu parler. :mrgreen:

Pff ça fait des années qu'on en entend parler mais y aura jamais rien :moqueur: :diantre:

Avatar de l’utilisateur
Luckynot
Directeur sportif
 
Messages: 4093
Localisation: Le cycliste préféré de ton cyclix préféré

Re: Cinéma

Messagepar Mr-T » 13 Nov 2019, 16:12

Les scènes coupées d'Avengers Endgame enfin disponible aux US grâce à Disney+.
https://hitek.fr/actualite/avengers-endgame-scene-coupee-disney-plus_21016?fbclid=IwAR0ilIvXKX-kH_9yvYMqpFhjL5r8R4Nfm-RfpHcdaM0zryWBu34dlvpuJ7c


Rien de très intéressant dans tout ça, je m'attendais à des trucs plus croustillants :ok:

Avatar de l’utilisateur
Mr-T
Jersey rojo
 
Messages: 7538
Localisation: J'aime la Galette, SAVEZ-VOUS COMMENT???

Re: Cinéma

Messagepar Coxo » 14 Nov 2019, 07:49

Luckynot a écrit:
stidpmi a écrit:
Luckynot a écrit:
Kreuziger a écrit:Tu noteras qu'un mercredi aprem t'as plus de chances de voir des enfants au cinéma

Seul moment où les lycéens peuvent y aller aussi, faut trouver des compromis :|
Surtout quand il y a 2 cinémas gérés par les mêmes personnes !


Les fameux Magestic et Royal de Lisieux séparés par moins de 300m. 8)
Toujours pas de multiplex en vue ? Il y a quelques années, j'en avais entendu parler. :mrgreen:

Pff ça fait des années qu'on en entend parler mais y aura jamais rien :moqueur: :diantre:

Ça derespecte un peu trop Shaun le Mouton ici :niais:
Et puis confond pas les lycéens et les internes. Avec les lycéens, ils font un bon chiffre d'affaire le soir mais les gamins ils ont pas le choix :noel:
Du coup les internes se font avoir :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Coxo
Jersey rojo
 
Messages: 6395
Localisation: South Africa

Re: Cinéma

Messagepar Murungaru » 16 Nov 2019, 07:33

Kreuziger a écrit:Tu noteras qu'un mercredi aprem t'as plus de chances de voir des enfants au cinéma.


Sinon j'ai vu Leto, une histoire de rock en URSS, assez intrigant, le film est très joli, les personnages et acteurs sont très bons (surtout le trio de tête) mais je me demande parfois où va le scénario. Assez dommage le personnage qui vient nous dire quand une scène est fausse alors que ces scènes sont dans une grande majorité des cas dessinées et donc on sait qu'elles sont fausses.
Mais bon cette guerre d'égo entre Mike et Viktor est belle à voir (notamment pour les scènes du premier concert de Viktor et l'enregistrement de son album)


Ce n'est pas une banale histoire de rock. Viktor Tsoy est (ou en tout cas était) une légende en Russie.
Si ça t'intéresse il fait que tu vois le film de 1988 Igla (L'aiguille en français), dans lequel il joue le rôle principal. Film assez sombre, sur fond de drogue, qui a fait je sais plus si c'est 20 ou 30 millions d'entrée en URSS. C'est sorti y'a un ou deux ans en France en Blu-ray / DVD chez Badlands (en partenariat avec Le chat qui fume pour la distribution je crois). Il me semble que jusque là c'était assez chaud de le voir, même par des moyens moins légaux.

Si c'était avant tout un musicien, il était fan de ciné comme le laisse clairement entendre le nom de son très bon groupe : Kino (=cinéma).

J'avais bien aimé Leto aussi, super BO.
Modifié en dernier par Murungaru le 16 Nov 2019, 07:37, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Champion national
 
Messages: 5246


2046 messages
Retourner vers Culture générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Umb et 3 invités