[WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Retrouvez les sujets des courses de l'année 2018.

Modérateur: Animateurs cyclisme pro

Comment était pour vous cette Vuelta 2018 ?

- Exceptionnelle
1
2%
- Très bien
20
32%
- Bien
28
44%
- Moyenne
7
11%
- Faible
4
6%
- Nulle
3
5%
 
Nombre total de votes : 63

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar La Prune » 18 Sep 2018, 08:40

Kreuziger a écrit:
chessben a écrit:
bullomaniak a écrit:
chessben a écrit:Sympa cette Vuelta, du beau spectacle. Ça fait quand même réfléchir quant [/b] au tour de France qui est très clairement très en dessous des autres GT de la saison niveau intérêt[/b] (même si certains Sky Fans "se régalaient"). Quand la course n'est pas cadenassée par une équipe le vélo c'est quand même super bien !

Ou pas.


Ah bon? C'est mieux quand la course est cadenassée et que personne n'attaque ? :wtf

En montagne le TDF est largement au-dessus de la Vuelta.


Les CC de la vuelta sont beaucoup plus belles que les étapes de montagne du tour cette année.
le tour est moins intéressant parce que le niveau en montagne y est très homogène.

Même sur une CC roulante comme la rabassa on a eu un groupe qui s'est détaché, des mouvements ect..
au tour:
a l'AH c'est un sprint
La rosière un sprint de 600m
Le grand bornand et banière de luchon j'en parle même pas.
laruns ils sont 10 au sommet

au final il n'y a qu'au Portet qu'on aura vu un vrai spectacle.

Avatar de l’utilisateur
La Prune
Terreur de critérium
 
Messages: 720
Localisation: Col de Chatin

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar Kreuziger » 18 Sep 2018, 08:46

La Prune a écrit:
Kreuziger a écrit:
chessben a écrit:
bullomaniak a écrit:
chessben a écrit:Sympa cette Vuelta, du beau spectacle. Ça fait quand même réfléchir quant [/b] au tour de France qui est très clairement très en dessous des autres GT de la saison niveau intérêt[/b] (même si certains Sky Fans "se régalaient"). Quand la course n'est pas cadenassée par une équipe le vélo c'est quand même super bien !

Ou pas.


Ah bon? C'est mieux quand la course est cadenassée et que personne n'attaque ? :wtf

En montagne le TDF est largement au-dessus de la Vuelta.


Les CC de la vuelta sont beaucoup plus belles que les étapes de montagne du tour cette année.
le tour est moins intéressant parce que le niveau en montagne y est très homogène.

Même sur une CC roulante comme la rabassa on a eu un groupe qui s'est détaché, des mouvements ect..
au tour:
a l'AH c'est un sprint
La rosière un sprint de 600m
Le grand bornand et banière de luchon j'en parle même pas.
laruns ils sont 10 au sommet

au final il n'y a qu'au Portet qu'on aura vu un vrai spectacle.

Visiblement t'as une définition bien différente du spectacle.

À l'AH t'as un des outsiders qui se tape un roadtrip en tête et qui oblige les leaders à faire la montée à fond (t'as quand même Bardet qui attaque hyper tôt, après le bordel avec les spectateurs). À la Rosiere ça bouge dès les Près. Laruns est la deuxième meilleure étape de l'année...

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Maglia rosa
 
Messages: 9543
Localisation: Saoumfa du topic Musique

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar La Prune » 18 Sep 2018, 08:56

Kreuziger a écrit:
La Prune a écrit:
Kreuziger a écrit:
chessben a écrit:
bullomaniak a écrit:
chessben a écrit:Sympa cette Vuelta, du beau spectacle. Ça fait quand même réfléchir quant [/b] au tour de France qui est très clairement très en dessous des autres GT de la saison niveau intérêt[/b] (même si certains Sky Fans "se régalaient"). Quand la course n'est pas cadenassée par une équipe le vélo c'est quand même super bien !

Ou pas.


Ah bon? C'est mieux quand la course est cadenassée et que personne n'attaque ? :wtf

En montagne le TDF est largement au-dessus de la Vuelta.


Les CC de la vuelta sont beaucoup plus belles que les étapes de montagne du tour cette année.
le tour est moins intéressant parce que le niveau en montagne y est très homogène.

Même sur une CC roulante comme la rabassa on a eu un groupe qui s'est détaché, des mouvements ect..
au tour:
a l'AH c'est un sprint
La rosière un sprint de 600m
Le grand bornand et banière de luchon j'en parle même pas.
laruns ils sont 10 au sommet

au final il n'y a qu'au Portet qu'on aura vu un vrai spectacle.

Visiblement t'as une définition bien différente du spectacle.

À l'AH t'as un des outsiders qui se tape un roadtrip en tête et qui oblige les leaders à faire la montée à fond (t'as quand même Bardet qui attaque hyper tôt, après le bordel avec les spectateurs). À la Rosiere ça bouge dès les Près. Laruns est la deuxième meilleure étape de l'année...


Mais à la fin tu as un groupe de 10 (plus ou moins) qui arrive ensemble, tu as pas 3 gus qui vont partir puis collaborer ou ratonner.
Tu as pas un mec qui va bourriner pour son CG, tu as pas de drama, tu as une course d'attente et l'attente c'est long..

je dis pas que c'est la faute du parcours, c'est la faute de la prestance du tour qui fait que tous arrivent au même niveau :?

Avatar de l’utilisateur
La Prune
Terreur de critérium
 
Messages: 720
Localisation: Col de Chatin

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar Leinhart » 18 Sep 2018, 09:20

La Prune a écrit:Même sur une CC roulante comme la rabassa on a eu un groupe qui s'est détaché, des mouvements ect..
au tour:
a l'AH c'est un sprint
La rosière un sprint de 600m
Le grand bornand et banière de luchon j'en parle même pas.
laruns ils sont 10 au sommet

au final il n'y a qu'au Portet qu'on aura vu un vrai spectacle.


Cette mémoire sélective bordel :moqueur: :moqueur:
L'étape de l'Alpe est magnifique avec SK qui tente un gros coup de loin sans compter ses efforts dans la Croix de Fer. Et si ça arrive au sprint au sommet, ça a quand même été une montée animée avec des attaques à partir de 10 bornes du sommet, des regroupements, des phases d'attente, l'épisode Nibali, l'incertitude du leadership entre Froome et Thomas...
Laruns l'étape est dingue, t'as des outsiders qui partent dès le Tourmalet, un enchainement hyper intense Bordères-Soulor-Aubisque, une descente décisive et le fait que ça arrive à 10 ne change rien au fait que la montée a été hyper animée.

OK, la Rosière, le Grand Bornand et Luchon c'était pas au niveau mais on va pas me dire que toutes les étapes de la Vuelta étaient dingues non plus :sarcastic:

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 8112
Localisation: Toulouse

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar Liam » 18 Sep 2018, 09:21

J’y vais de mon petit bilan. Je ne rentrerai pas dans le débat de savoir quel a été le meilleur des 3 GT cette année, j’ai finalement apprécié les 3 qui ont, chacun, proposé des configurations différentes. J’ai forcément plus de mal avec le parcours de cette Vuelta, mais compte tenu de celui-ci je trouve que les coureurs ont été à la hauteur et ont, dans leur grande majorité, assumé et fait ce qu’ils avaient à faire. C’est quand même malheureux d’avoir autant de montées sèches et de muritos aux pourcentages extrêmes. C’est télégénique mais ce n’est vraiment pas le genre de montée que je préfère, sportivement l’intérêt étant très limité. On a frôlé l’overdose sur cette édition et je suis bien content que les deux plus belles ascensions finales aient été Covadonga et Naturlandia. J’espère qu’on n’ira pas plus loin dans la proposition de ce genre d’ascension extrême car on est déjà dans la surenchère. Quand on voit la hiérarchie du dernier week-end je regrette qu’il n’y ait pas eu ne serait-ce qu’une seule étape à enchaînement de cols en plus.

Côté course, Yates a encore une fois assumé son statut. Il s’impose comme le meilleur grimpeur de la saison en remportant son premier CG de course par étapes en carrière. Depuis sa victoire sur la Vuelta 2016 il se plaçait comme un des tous meilleurs chasseurs d’étapes de sa catégorie. Il a franchi le niveau suivant ce mois-ci. J’ai beaucoup apprécié sa course d’une manière générale, très intelligente et très bien menée même si j’ai du mal à comprendre son move du dernier jour dans le 3ème catégorie. C’était particulièrement risqué d’emmener Mas avec lui de la sorte. Mais c’est passé en gérant bien la dernière montée.
J’ai un peu de mal à comprendre certaines critiques et remarques sur son niveau anormalement haut alors qu’il n’a jamais vraiment dominé la course comme il a pu le faire sur les 15 jours du Giro. Hormis à Naturlandia je n’ai jamais eu le sentiment qu’il était le plus fort. Le plus régulier oui, mais il a toujours trouvé un mec au-dessus lui. Il a surtout été très bien géré les situations de course et profité des séquences de marquage. A Alfaguara il prend 25 secondes presque gratuitement en sortant tôt et en profitant du marquage et de la course étrange des Movistar, à la Covatilla il est assez nettement dominé par les trois Colombiens et Keldy, à la Camperona c’est Quintana le plus fort et sa victoire du lendemain à Les Praeres est avant tout le fruit d’une meilleure gestion de l’effort que Superman et Quintana. Ensuite à Covadonga il plafonne assez vite derrière Pinot et n’arrive pas à boucher les 10 secondes. Et enfin sur la dernière semaine il est dominé au Balcon de Bizkaia (où les bonifs lui étaient pourtant promises :mrgreen: ) puis sur la dernière étape Andorrane. Bref, une course rondement menée mais pas de performance ahurissante ni de domination outrancière.

J’ai aimé la course de Lopez qui a, cette fois, assumé individuellement et collectivement. Je crois qu’on ne parle pas assez de sa dernière étape mais ce qu’il fait est réellement très très fort. Il s’est découvert tôt et a pris beaucoup de risques. Il n’y a pas la victoire au bout mais quand même un beau podium magnifiquement décroché. Si Pinot avait sorti une telle étape on se serait beaucoup enflammé et là j’ai l’impression que ça passe quasiment inaperçu. Pourtant ça restera à mon sens comme un des plus beaux mouvements de l’année en montagne. Je l’avais mis comme favori numéro un. Le parcours ne lui était finalement pas très favorable et Quintana s’est pas mal focalisé sur lui. Je me dis quand même avec la dernière étape que je n’étais pas si loin de la vérité que ça. J’ai le sentiment qu’il aurait été le principal bénéficiaire d’une grosse étape de montagne en plus.

A côté de ça les Movistar se sont plantés dans les grandes largeurs, incapables de désigner un leader avant la dernière semaine et de rouler de manière coordonnée. Et lorsqu’ils l’ont fait, ils se sont trompés. Ils ont beaucoup œuvré pour le spectacle les deux derniers jours mais c’était complètement à l’envers. Ils ont couru pour Valverde comme ils auraient dû courir pour Quintana, en plaçant la course sur la filière longue. C’est incompréhensible. Si l’idée était de faire gagner Valverde, il fallait jouer sur ses qualités de finisseur : endormir le peloton, jouer groupés et lui permettre de jumper dans le final. Tout l’inverse de ce qui a été décidé en roulant collectivement de loin puis en envoyant Quintana les deux fois en éclaireur. Très bien pour le spectacle mais totalement inapproprié pour atteindre l’objectif. D’une manière générale je ne comprends pas pourquoi ils ont tenu à garder Valverde dans le jeu aussi longtemps. A Covadonga il a déjà montré des signes de lassitude et un aperçu de la débâcle du dernier week-end qui ne lui correspondait pas du tout. Quintana a perdu le leadership au Balcon de Bizkaia. Mais à ce moment-là de la course il aurait déjà dû avoir bien plus d’avance que ça sur son équipier et son résultat moyen cette journée-là n’aurait pas dû changer leur plan. Je ne pense pas qu’il aurait pu gagner la Vuelta mais il restait le mieux armé pour performer sur les deux dernières étapes de montagne. Le sacrifier de la sorte en fin de course et ne pas le mettre, au préalable, plus en avant dans la stratégie d’équipe est incompréhensible et me donne surtout l’impression que l’Espagnol détient les clés de l’équipe et que le Colombien se retrouve finalement assez bridé. Je l’ai souvent moqué mais j’ai un peu de peine pour lui dans le déroulement de cette Vuelta et dans le message que lui a renvoyé son équipe.

Big up évidemment à Pinot qui a envoyé du rêve sur trois étapes et parfaitement posé les bases d’une belle fin de saison en traversant ces trois semaines libéré de toute pression. Il va pouvoir bien surcompenser sans trop décompresser car je ne pense pas qu’il y ait laissé trop de jus mentalement. Tactiquement il s’est un peu planté sur son escapade de la 11ème étape, par contre ces deux victoires d’étape c’est du velours. Il sort quand il faut les deux fois, collabore quand il faut avec Yates, produit ses efforts au bon moment, profite du marquage et des enjeux. Il était très fort à chaque fois, mais a parfaitement maîtrisé et analysé les situations de course pour faire ce qu’il avait à faire sans se disperser. C’était royal. J’ai hâte de le voir aux Mondiaux, même si je crains la stratégie foireuse, et encore plus en Lombardie. Pas sûr qu’il y ait un coureur du peloton plus motivé que lui pour cette course et avec une équipe théoriquement aussi forte pour l’accompagner.

Avatar de l’utilisateur
Liam
Maillot jaune
 
Messages: 10062
Localisation: Pas forcément un quidam

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar Klira » 18 Sep 2018, 09:56

Liam a écrit:A côté de ça les Movistar se sont plantés dans les grandes largeurs, incapables de désigner un leader avant la dernière semaine et de rouler de manière coordonnée. Et lorsqu’ils l’ont fait, ils se sont trompés. Ils ont beaucoup œuvré pour le spectacle les deux derniers jours mais c’était complètement à l’envers. Ils ont couru pour Valverde comme ils auraient dû courir pour Quintana, en plaçant la course sur la filière longue. C’est incompréhensible. Si l’idée était de faire gagner Valverde, il fallait jouer sur ses qualités de finisseur : endormir le peloton, jouer groupés et lui permettre de jumper dans le final. Tout l’inverse de ce qui a été décidé en roulant collectivement de loin puis en envoyant Quintana les deux fois en éclaireur. Très bien pour le spectacle mais totalement inapproprié pour atteindre l’objectif. D’une manière générale je ne comprends pas pourquoi ils ont tenu à garder Valverde dans le jeu aussi longtemps. A Covadonga il a déjà montré des signes de lassitude et un aperçu de la débâcle du dernier week-end qui ne lui correspondait pas du tout. Quintana a perdu le leadership au Balcon de Bizkaia. Mais à ce moment-là de la course il aurait déjà dû avoir bien plus d’avance que ça sur son équipier et son résultat moyen cette journée-là n’aurait pas dû changer leur plan. Je ne pense pas qu’il aurait pu gagner la Vuelta mais il restait le mieux armé pour performer sur les deux dernières étapes de montagne. Le sacrifier de la sorte en fin de course et ne pas le mettre, au préalable, plus en avant dans la stratégie d’équipe est incompréhensible et me donne surtout l’impression que l’Espagnol détient les clés de l’équipe et que le Colombien se retrouve finalement assez bridé. Je l’ai souvent moqué mais j’ai un peu de peine pour lui dans le déroulement de cette Vuelta et dans le message que lui a renvoyé son équipe.


Je ne peux pas laisser passer ce genre de choses !
Quintana n'a gagné la Vuelta parce qu'il n'était hélas pas assez fort. Il n'y a pas à chercher plus loin.

Quant à la tactique, il fallait tenter de déstabiliser Yates et c'est bien en l'usant qu'il fallait le faire. Quitte à sombrer avec, mais ce n'était pas assuré d'avance.

Avatar de l’utilisateur
Klira
Directeur sportif
 
Messages: 12982
Localisation: Proserpina’s gardens

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar chessben » 18 Sep 2018, 09:58

Leinhart a écrit:
Cette mémoire sélective bordel :moqueur: :moqueur:
L'étape de l'Alpe est magnifique avec SK qui tente un gros coup de loin sans compter ses efforts dans la Croix de Fer. Et si ça arrive au sprint au sommet, ça a quand même été une montée animée avec des attaques à partir de 10 bornes du sommet, des regroupements, des phases d'attente, l'épisode Nibali, l'incertitude du leadership entre Froome et Thomas...
Laruns l'étape est dingue, t'as des outsiders qui partent dès le Tourmalet, un enchainement hyper intense Bordères-Soulor-Aubisque, une descente décisive et le fait que ça arrive à 10 ne change rien au fait que la montée a été hyper animée.

OK, la Rosière, le Grand Bornand et Luchon c'était pas au niveau mais on va pas me dire que toutes les étapes de la Vuelta étaient dingues non plus :sarcastic:


Mais même... C'est tout à l'honneur de SK d'avoir tenté dans l'étape de l'Alpe, mais on a eu 0 suspense vu que le train Sky était en gestion. Ça revient au même qu'une échappée publicitaire sur une étape de plaine, on sait qu'à chaque fois les équipes de sprinters vont revenir. On savait bien que SK à lui tout seul n'allait pas faire vaciller 6 à 7 Sky au niveau des meilleurs grimpeurs du Tour. En tout cas moi je n'y ai pas cru une seconde...
L'épisode Nibali est plus désolant que palpitant. L'incertitude du leadership entre 2 coureurs d'une même équipe c'est quand même le suspense du pauvre ça, le genre de truc sur lequel on se concentre quand on a rien à se mettre sous la dent...
Pour l'étape de Laruns c'est pareil, à partir du moment où Sky gère, il y a 0 suspense. Je suis désolé mais quand à 1 km d'une arrivée au sommet il reste une petite dizaine de coureurs dans le groupe des favoris dont 5 de l'équipe du maillot jaune il n'y a aucun intérêt.

L'impression que l'on a c'est que Froome sur le Giro ou Yates sur la Vuelta sont allés chercher leur succès en attaquant parfois de loin (surtout Froome, mais même Yates partant par exemple seul à 17 km de l'arrivée samedi). Combien de kilomètres a fait Thomas hors de la roue de ses équipiers sur le Tour ?

Avatar de l’utilisateur
chessben
Champion national
 
Messages: 5314
Localisation: Nantes

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar rbl85 » 18 Sep 2018, 10:08

Parce qu'on a eu du suspense avec Yates ?

Avatar de l’utilisateur
rbl85
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14559

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar La Prune » 18 Sep 2018, 10:13

rbl85 a écrit:Parce qu'on a eu du suspense avec Yates ?

on avait la juriceprudence Giro ;)

La Sky sur le tour c'est vraiment un tue-spectacle.
quand tu vois Thomas l'accélération qu'il fait à l'AH ou à la rosière, il pouvait provoquer un mouvement de course bien avant mais controler c'est ce qu'ils savent faire de mieux.
personnellement j'ai eu un peu d'espoir de voir la course partir en vrille sur l'attaque de K, mais 5 km plus loin c'était le train sky et plus rien. j'ai regardé les secondes fluctuer. pis c'est tout :cry:
Modifié en dernier par La Prune le 18 Sep 2018, 10:29, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
La Prune
Terreur de critérium
 
Messages: 720
Localisation: Col de Chatin

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar chessben » 18 Sep 2018, 10:19

La Prune a écrit:
rbl85 a écrit:Parce qu'on a eu du suspense avec Yates ?

on avait la juriceprudence Giro ;)


Oui, et puis Valverde était à une poignée de secondes jusqu'au dernier week-end avec logiquement une meilleure équipe pour l'Espagnol. C'était pas un équipier de Yates son principal rival...

Et Yates quand il se fait décrocher à 6 km de la dernière montée, s'il avait réellement eu une fringale comme on l'a un temps supposé, il pouvait encore perdre la Vuelta, la veille de l'arrivée...

Avatar de l’utilisateur
chessben
Champion national
 
Messages: 5314
Localisation: Nantes

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar Svam » 18 Sep 2018, 10:20

rbl85 a écrit:Parce qu'on a eu du suspense avec Yates ?


Grace au parcours FICC qui réserve la seule étape de haute montagne pour l'avant-dernier jour et maintient ainsi articifiellement Valverde dans le jeu ;)

Avatar de l’utilisateur
Svam
Contrôleur UCI
 
Messages: 24806
Localisation: Entre Vercors, Chartreuse & Belledonne

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar rbl85 » 18 Sep 2018, 10:27

Svam a écrit:
rbl85 a écrit:Parce qu'on a eu du suspense avec Yates ?


Grace au parcours FICC qui réserve la seule étape de haute montagne pour l'avant-dernier jour et maintient ainsi articifiellement Valverde dans le jeu ;)


Oui mais après 2 ascensions, on s'est vite rendu compte que la seule chance de voir Yates ne pas gagner serait qu'il chute ou qu'il fasse une fringale.

Avatar de l’utilisateur
rbl85
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14559

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar La Prune » 18 Sep 2018, 10:35

rbl85 a écrit:
Svam a écrit:
rbl85 a écrit:Parce qu'on a eu du suspense avec Yates ?


Grace au parcours FICC qui réserve la seule étape de haute montagne pour l'avant-dernier jour et maintient ainsi articifiellement Valverde dans le jeu ;)


Oui mais après 2 ascensions, on s'est vite rendu compte que la seule chance de voir Yates ne pas gagner serait qu'il chute ou qu'il fasse une fringale.

Oui exactement, le dernier jour, LE DERNIER!!!!! sur le TDF la question à partir de la rosière c'était de savoir qui de froom ou thomas allait gagner :stop

Avatar de l’utilisateur
La Prune
Terreur de critérium
 
Messages: 720
Localisation: Col de Chatin

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar Liam » 18 Sep 2018, 10:39

Klira a écrit:
Liam a écrit:A côté de ça les Movistar se sont plantés dans les grandes largeurs, incapables de désigner un leader avant la dernière semaine et de rouler de manière coordonnée. Et lorsqu’ils l’ont fait, ils se sont trompés. Ils ont beaucoup œuvré pour le spectacle les deux derniers jours mais c’était complètement à l’envers. Ils ont couru pour Valverde comme ils auraient dû courir pour Quintana, en plaçant la course sur la filière longue. C’est incompréhensible. Si l’idée était de faire gagner Valverde, il fallait jouer sur ses qualités de finisseur : endormir le peloton, jouer groupés et lui permettre de jumper dans le final. Tout l’inverse de ce qui a été décidé en roulant collectivement de loin puis en envoyant Quintana les deux fois en éclaireur. Très bien pour le spectacle mais totalement inapproprié pour atteindre l’objectif. D’une manière générale je ne comprends pas pourquoi ils ont tenu à garder Valverde dans le jeu aussi longtemps. A Covadonga il a déjà montré des signes de lassitude et un aperçu de la débâcle du dernier week-end qui ne lui correspondait pas du tout. Quintana a perdu le leadership au Balcon de Bizkaia. Mais à ce moment-là de la course il aurait déjà dû avoir bien plus d’avance que ça sur son équipier et son résultat moyen cette journée-là n’aurait pas dû changer leur plan. Je ne pense pas qu’il aurait pu gagner la Vuelta mais il restait le mieux armé pour performer sur les deux dernières étapes de montagne. Le sacrifier de la sorte en fin de course et ne pas le mettre, au préalable, plus en avant dans la stratégie d’équipe est incompréhensible et me donne surtout l’impression que l’Espagnol détient les clés de l’équipe et que le Colombien se retrouve finalement assez bridé. Je l’ai souvent moqué mais j’ai un peu de peine pour lui dans le déroulement de cette Vuelta et dans le message que lui a renvoyé son équipe.


Je ne peux pas laisser passer ce genre de choses !
Quintana n'a gagné la Vuelta parce qu'il n'était hélas pas assez fort. Il n'y a pas à chercher plus loin.

Quant à la tactique, il fallait tenter de déstabiliser Yates et c'est bien en l'usant qu'il fallait le faire. Quitte à sombrer avec, mais ce n'était pas assuré d'avance.


Oui c'est ce que je dis. Je ne pense pas que Quintana aurait gagné.

Ce qui n'empêche pas de penser qu'ils n'ont pas pris la course par le bon bout, qu'il restait la meilleure carte de l'équipe et qui'l n'a pas été mis dans les meilleures dispositions pour le faire. Il a certainement une responsabilité individuelle, mais collectivement c'était quand même un gros foutoir. Quintana se sacrifie entièrement sur le dernier week-end alors qu'il n'était pas totalement largué pour le podium là où Valverde ne l'a jamais vraiment fait. Sur une course de côte comme Las Praeres, vu ce que Quintana avait montré la veille, il aurait été plus judicieux de mettre Valverde à l'ouvrage dans la montée pour laisser Quintana flinguer sur la fin plutôt que de laisser le Colombien griller ses cartouches pendant que son équipier lissait son effort derrière. Rien n'a été fait pour le mettre dans de bonnes dispositions et au premier signe de moins bien, l'équipe lui a tout de suite demandé de mettre ses ambitions de côté. Excuse-moi de trouver ça un peu cavalier et pas franchement bien senti pour l'intérêt collectif vu les qualités des deux.

Avatar de l’utilisateur
Liam
Maillot jaune
 
Messages: 10062
Localisation: Pas forcément un quidam

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar rbl85 » 18 Sep 2018, 10:39

La Prune a écrit:
rbl85 a écrit:
Svam a écrit:
rbl85 a écrit:Parce qu'on a eu du suspense avec Yates ?


Grace au parcours FICC qui réserve la seule étape de haute montagne pour l'avant-dernier jour et maintient ainsi articifiellement Valverde dans le jeu ;)


Oui mais après 2 ascensions, on s'est vite rendu compte que la seule chance de voir Yates ne pas gagner serait qu'il chute ou qu'il fasse une fringale.

Oui exactement, le dernier jour, LE DERNIER!!!!! sur le TDF la question à partir de la rosière c'était de savoir qui de froom ou thomas allait gagner :stop


A t'on avis pourquoi le dernier ?

Parce que le parcours avant était de la chiasse avec que des CC. Si ont avait eu les mêmes étapes de montagne qu'au Tour avec enchaînements de cols et altitude, je peux te dire qu'on aurait pas eu autant de suspense.

Avatar de l’utilisateur
rbl85
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14559

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar Liam » 18 Sep 2018, 10:40

La Prune a écrit:
rbl85 a écrit:
Svam a écrit:
rbl85 a écrit:Parce qu'on a eu du suspense avec Yates ?


Grace au parcours FICC qui réserve la seule étape de haute montagne pour l'avant-dernier jour et maintient ainsi articifiellement Valverde dans le jeu ;)


Oui mais après 2 ascensions, on s'est vite rendu compte que la seule chance de voir Yates ne pas gagner serait qu'il chute ou qu'il fasse une fringale.

Oui exactement, le dernier jour, LE DERNIER!!!!! sur le TDF la question à partir de la rosière c'était de savoir qui de froom ou thomas allait gagner :stop


Dumoulin était tellement loin qu'ils avaient une marge de dingue, j'avoue. Magnifique doublé de la Sky sur ce Tour 2018.

Avatar de l’utilisateur
Liam
Maillot jaune
 
Messages: 10062
Localisation: Pas forcément un quidam

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar bullomaniak » 18 Sep 2018, 10:51

Simon Yates la jurisprudence Giro mais Geraint Thomas une valeur sûre qui n'a jamais de craquante sur un GT, certainement. :noel:

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Contrôleur UCI
 
Messages: 21289
Localisation: Fan n°1 de Jana Czeczinkarova.

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar La Prune » 18 Sep 2018, 11:02

Liam a écrit:
La Prune a écrit:
rbl85 a écrit:
Svam a écrit:
rbl85 a écrit:Parce qu'on a eu du suspense avec Yates ?


Grace au parcours FICC qui réserve la seule étape de haute montagne pour l'avant-dernier jour et maintient ainsi articifiellement Valverde dans le jeu ;)


Oui mais après 2 ascensions, on s'est vite rendu compte que la seule chance de voir Yates ne pas gagner serait qu'il chute ou qu'il fasse une fringale.

Oui exactement, le dernier jour, LE DERNIER!!!!! sur le TDF la question à partir de la rosière c'était de savoir qui de froom ou thomas allait gagner :stop


Dumoulin était tellement loin qu'ils avaient une marge de dingue, j'avoue. Magnifique doublé de la Sky sur ce Tour 2018.


Dumoulin si proche, mais tellement loin. il était déja à plus de 2 minutes avant le chrono, il n'a jamais vraiment pu rivaliser.
froome vu son giro et sa "science de son pic de forme" il y avait déja plus de suspense même si il était plus loin au CG..

Et Rbl, c'est vrai que le parcours de la vuelta aide au suspense mais avec plus de montagne et moins de CC on aurait eu peut-etre une craquante de Yates :) Mas et Lopez avaient l'air au dessus le dernier jour

Avatar de l’utilisateur
La Prune
Terreur de critérium
 
Messages: 720
Localisation: Col de Chatin

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar Elie01 » 18 Sep 2018, 11:21

Après un week-end très éloigné d'un poste de télévision, je me suis enquillé les 2 étapes andorranes, ainsi que les commentaires du forum en intégralité. Pas déçu, une nouvelle fois.

Très agréablement surpris par la Rabassa et la montée exceptionnelle de Pinot. Son jump pour rejoindre Quintana et K :shock:
Belle petite partie de manivelle avec Yates, ces deux-là doivent pas mal s'apprécier, ce qui doit jouer au moment de se mettre d'accord :ok:

Belle étape le lendemain également avec la confirmation que Bexallis est un des plus beaux cols du cyclisme et qu'il est à chaque fois décisif. Enric Mas 2e de la Vuelta qui gagne l'étape reine, c'est du très très costaud :shock:

No comment sur les Movistar. Juste souligner le sacrifice "moral" de Quintana :?

Pour le bilan global, je partage, comme souvent, l'avis de Liam.

Maintenant, même si l'on risque d'être déçu, cap sur Innsbrück qui a tout pour être une course légendaire.

Pinot vainqueur du Lombardie en arc-en-ciel, ça serait le must de ma carrière de fan de vélo 8)

Avatar de l’utilisateur
Elie01
Junior
 
Messages: 1349
Localisation: Km 36, étape 19.

Re: [WT] Vuelta a España 2018 (25/08 > 16/09) BILAN p425

Messagepar Loiloi29 » 18 Sep 2018, 11:52

Yates va faire une Aru ! C'est prédit :angel

Avatar de l’utilisateur
Loiloi29
Plus combatif
 
Messages: 3334
Localisation: Angus n'aimerait pas que son cher Papa soit traité comme un bœuf.


8574 messages
Retourner vers 2018

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités