Championnats du Monde 2018 - Débrief (P.197)

Retrouvez les sujets des courses de l'année 2018.

Modérateur: Animateurs cyclisme pro

Qu'allez-vous retenir des championnats du Monde 2018 ?

Le sacre de Valverde
46
20%
La 1ère médaille française depuis 2005
23
10%
L'échec des grosses nations
5
2%
Alaphilippe qui craque
23
10%
La mentalité de l'Équipe de France
49
21%
La maîtrise de Rohan Dennis
7
3%
Le doublé Europe-Mondiaux de Hirschi
3
1%
La révélation Remco Evenepoel
36
15%
L'avance de van der Breggen
13
6%
Le triplé des Néerlandaises sur le CLM
3
1%
La médaille d'argent de Marie Le Net
2
1%
Le titre de Quick-Step sur le TTT
2
1%
Sagan qui remet la médaille à son successeur
23
10%
 
Nombre total de votes : 235

Championnats du Monde 2018 - Débrief (P.197)

Messagepar Igbur » 31 Aoû 2018, 13:34

Image



Créé en 1921, les championnats du monde de cyclisme sur route furent ouverts pour la première fois aux professionnels en 1927, sur le circuit de Nürburgring en Allemagne, avec une victoire d'Alfredo Binda. Depuis, la course n'a cessé de grandir, avec progressivement l'organisation d'épreuves féminines, contre-la-montre, juniors ou espoirs, jusqu'à devenir ce qu'elle est aujourd'hui : une semaine de bonheur pour les fans de cyclisme.

Seule grande épreuve du calendrier à se disputer chaque année dans un pays différent, le championnat a forgé sa légende à partir d'exploits comme l'échappée magnifique d'Ercole Baldini en 1958 et la superbe victoire d'Hinault en 1980, de belles histoires comme le sacre de Joop Zoetmelk à trente-huit ans, mais aussi de drames comme la mort du tout jeune Jean-Pierre Monséré, sacré champion du monde en 1970 avant de mourir percuté par une voiture lors d'un critérium en 1971. Cette légende, le championnat du monde l'a aussi et surtout forgée autour du maillot arc-en-ciel, considéré comme le plus beau de tous, mais que l'on dit également porteur d'une malédiction.

Après s'être imposé trois fois consécutivement en 2015, 2016 et 2017, Peter Sagan peut-il rentrer encore plus dans la légende en devenant détenteur unique du record de victoires, qu'il partage actuellement avec Alfredo Binda, Rik van Steenbergen, Eddy Merckx et Oscar Freire ? Un français peut-il être champion du monde pour la première fois depuis 1997 et le sacre de Laurent Brochard? Quels cyclistes tireront leur épingle du jeu, grimpeurs ou puncheurs? Un coureur remportera-t-il l'épreuve en ligne et l'épreuve chronométrée, comme Jeannie Longo en 1995 ou Geneviève Jeanson, Chloe Dygert et Elena Pirrone chez les Junior en 1999, 2015 et 2018?

Nous aurons certainement réponse à toutes ces questions après la semaine de #VraiCyclisme qui nous attend du 23 au 30 septembre 2018



Sommaire

Post 1Sommaire
Post 2Programme et diffusion TV 2018
Post 3Les records des championnats du monde
Post 4Le palmarès
Post 5Performances françaises au XXIe siècle
Post 6Villes et pays organisateurs
Post 7L'Autriche, dans le cyclisme et en photos
Post 8Le parcours 2018
Post 9Start-List et favoris: Messieurs
Post 10Start-List et favoris: Feminines et catégories jeunes
Post 11Edition 2017
Post 12Sondages
Modifié en dernier par Igbur le 29 Sep 2018, 23:47, modifié 11 fois.

Avatar de l’utilisateur
Igbur
Junior
 
Messages: 1469
Localisation: Trop au Nord, trop à l'Est

Re: Championnats du Monde 2018 - Innsbruck

Messagepar Igbur » 31 Aoû 2018, 13:35

Programme et diffusion TV

Image


Dimanche 23/09

Contre-la-montre par équipe dames
10h00 sur EUROSPORT 2

Contre-la-montre par équipe messieurs
15h45 sur EUROSPORT




Lundi 24/09

Contre-la-montre junior dames
10h15 sur EUROSPORT

Contre-la-montre des - de 23 ans hommes
14h45 sur EUROSPORT




Mardi 25/09

Contre-la-montre junior hommes
10h00 sur EUROSPORT

Contre-la-montre dames
14h30 sur EUROSPORT
15h00 sur FRANCE Ô





Mercredi 26/09

Contre-la-montre messieurs
14h00 sur EUROSPORT
15h00 sur FRANCE Ô




Jeudi 27/09

Épreuve junior dames
09h00 sur EUROSPORT

Junior messieurs
15h00 sur EUROSPORT




Vendredi 28/09

Moins de 23 ans hommes
13hoo sur EUROSPORT




Samedi 29/09

Élite femmes
14h00 sur EUROSPORT
15h15 sur FRANCE 3





Dimanche 30/09

Élite hommes
10h15 sur EUROSPORT
13h35 sur FRANCE 3
Modifié en dernier par Igbur le 16 Sep 2018, 09:45, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Igbur
Junior
 
Messages: 1469
Localisation: Trop au Nord, trop à l'Est

Re: Championnats du Monde 2018 - Innsbruck

Messagepar Igbur » 31 Aoû 2018, 13:35

Records



Cinq coureurs détiennent le record de victoires sur la course en ligne des championnats du monde : l'italien Alfredo Binda (1927, 1930, 1932), les belges Rik van Steenbergen (1949, 1956, 1957) et Eddy Merckx (1967, 1971, 1974), l'espagnol Oscar Freire (1999, 2001, 2004) et le Slovaque Peter Sagan (2015, 2016, 2017).

Ce dernier est d'ailleurs le seul coureur à avoir remporté trois fois de suite le titre de champion du monde

Image

Peter Sagan, tout sourire après son troisième titre consécutif acquit au sprint devant Alexander Kristoff et Michael Matthews.


Cinq autres coureurs ont remporté deux fois consécutivement la course en ligne : les belges Georges Ronsse (1928 et 1929), Rik van Steenbergen (1956 et 1957) et Rik van Looy (1960 et 1961) et les italiens Gianni Bugno (1991 et 1992) et Paolo Bettini (2006/2007).
Les autres coureurs vainqueurs à deux reprises de l'épreuve sont les belges Albéric Schotte (1948 et 1950) et Freddy Maertens (1976 et 1981) ainsi que l'américain Greg Lemond (1983 et 1989).

Pourtant, le record de médailles n'est détenu par aucun de ces coureurs, mais par un espagnol qui n'a jamais remporté l'épreuve : Alejandro Valverde. Le murcian a terminé deux fois deuxième (2003 et 2005) et quatre fois troisième (2006, 2012, 2013 et 2014). S'il finit parmi les trois premiers cette année, il pourrait ainsi passer de 6 à 7 podiums.

Image

Championnats du monde 2014 à Ponferrada : à l'arrivée, Alejandro Valverde doit encore se contenter d'une médaille face à Michal Kwiatkowski et Simon Gerrans.

La Belgique et l'Italie sont de loin les deux nations qui se sont imposées le plus souvent dans l'épreuve : vingt-six victoires pour les belges et dix-neuf pour les italiens. La France, troisième avec huit titres, est loin.

Le plus jeune coureur à avoir été sacré champion du monde de cyclisme sur route est le belge Karel Kaers, vainqueur en 1934 à seulement vingt ans ! Il devance le malheureux Jean-Pierre Monséré, champion du monde à 21 ans en 1970 avant de mourir percuté par une voiture lors d'un critérium un an plus tard, et l'américain Lance Armstrong, vainqueur en 1993, lui aussi à 21 ans. Le coureur à avoir été sacré champion du monde le plus âgé est le néerlandais Joop Zoetemelk, vainqueur en 1985 à l'âge de trente-huit ans ! Il devance largement Stan Ockers et Mario Cipollini, vainqueurs à l'âge de trente-cinq ans, respectivement en 1955 et 2002.

Image

Karel Kaers, vainqueur des championnats du monde en 1934, est le plus jeune coureur à avoir porté le maillot arc-en-ciel, à seulement 20 ans.




Les recordmens du championnat du monde du contre-la-montre sont le suisse Fabian Cancellara et l'allemand Tony Martin. Le premier a remporté l'épreuve en 2006, 2007, 2009 et 2010 et le second s'est imposé en 2011, 2012, 2013 et 2016. Tony Martin est aussi le seul coureur à avoir été sacré champion du monde du contre-la-montre trois fois de suite avec l'australien Michael Rogers, vainqueur en 2003, 2004 et 2005. Le pays ayant le plus remporté cette discipline est l'Allemagne, avec 7 titres.

Image

Tony Martin pourrait devenir l'unique détenteur du record de victoires sur les championnats du monde de contre-la-montre s'il s'impose le mercredi 26 septembre 2018.





Chez les femmes, c'est l'éternelle française Jeannie Longo qui détient le record de victoires sur la cours en ligne. Elle s'est imposée à cinq reprises, dont quatre consécutives en 1985, 1986, 1987 et 1989 (à l'époque, la course féminine n'était pas organisée lors des années olympiques), ce qui constitue également un record. Elle devance la belge Yvonne Reynders, qui compte quatre titres, et la néerlandaise Marianne Vos, qui s'est imposée trois fois. Marianne Vos a également réalisé une série extraordinaire, puisqu'elle a terminé huit fois sur le podium consécutivement entre 2006 et 2013 ! En effet, après sa victoire en 2006, elle a terminé cinq fois deuxième avant de s'imposer deux fois.
Quatre coureuses ont réussies à remporter le titre en chrono en ligne la même année. Jeannie Longo en 1995 est la seule à l'avoir fait chez les élites. Geneviève Jeanson(1999), Chloe Dygert (2015) et Elena Pirrone(2017) l'ont aussi fait, mais en catégorie junior.

Image

Jeannie Longo, au centre, lors de son cinquième et dernier titre sur la course en ligne en 1995. Elle a également remporté 4 fois le titre de championne du monde du chrono.
Modifié en dernier par Igbur le 01 Sep 2018, 11:06, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Igbur
Junior
 
Messages: 1469
Localisation: Trop au Nord, trop à l'Est

Re: Championnats du Monde 2018 - Innsbruck

Messagepar Igbur » 31 Aoû 2018, 13:35

Palmarès


1921-1924

AnnéeVilleEn Ligne HEn Ligne FEn Ligne AmateurEn Ligne -23 HEn Ligne J HEn Ligne J FCLMI HCLMI FCLMI -23CLMI J HCLMI J FCLM/E HCLM/E F
1921CopenhagueG.Sköld
1922LiverpoolD.Marsh
1923ZurichL.Ferrario
1924ParisA.Leducq


1925-1929

AnnéeVilleEn Ligne HEn Ligne FEn Ligne AmateurEn Ligne -23 HEn Ligne J HEn Ligne J FCLMI HCLMI FCLMI -23CLMI J HCLMI J FCLM/E HCLM/E F
1925ApeldoornH.Hoevenaers
1926MilanO.Dayen
1927NürburgringA.BindaJ.Aerts
1928BudapestG.RonsseA.Grandi
1929ZurichG.RonsseP.Bertolazzo


1930-1934

AnnéeVilleEn Ligne HEn Ligne FEn Ligne AmateurEn Ligne -23 HEn Ligne J HEn Ligne J FCLMI HCLMI FCLMI -23CLMI J HCLMI J FCLM/E HCLM/E F
1930LiègeA.BindaG.Martano
1931CopenhagueL.GuerraH.Hansen
1932RomeA.BindaG.Martano
1933MontlhéryG.SpeicherP.Egli
1934LeipzigK.KaersK.Pellenaars


1935-1939

AnnéeVilleEn Ligne HEn Ligne FEn Ligne AmateurEn Ligne -23 HEn Ligne J HEn Ligne J FCLMI HCLMI FCLMI -23CLMI J HCLMI J FCLM/E HCLM/E F
1935FloreffeJ.AertsI.Mancini
1936BerneA.MagneE.Buchwalder
1937CopenhagueE.MeulenbergA.Leoni
1938ValkenburgM.KintH.Knecht
1939-1945Non disputé


1946-1949

AnnéeVilleEn Ligne HEn Ligne FEn Ligne AmateurEn Ligne -23 HEn Ligne J HEn Ligne J FCLMI HCLMI FCLMI -23CLMI J HCLMI J FCLM/E HCLM/E F
1946ZurichH.KnechtH.Aubry
1947ReimsT.MiddelkampA.Ferrari
1948ValkenburgA.SchotteH.Snell
1949CopenhagueR.Van SteenbergenH.Faanhof


1950-1954

AnnéeVilleEn Ligne HEn Ligne FEn Ligne AmateurEn Ligne -23 HEn Ligne J HEn Ligne J FCLMI HCLMI FCLMI -23CLMI J HCLMI J FCLM/E HCLM/E F
1950MoorsledeA.SchotteJ.Hoobin
1951VarèseF.KüblerG.Ghidini
1952LuxembourgH.MüllerL.Ciancola
1953LuganoF.CoppiR.Filippi
1954SolingenL.BobetE.Van Cauter


1955-1959

AnnéeVilleEn Ligne HEn Ligne FEn Ligne AmateurEn Ligne -23 HEn Ligne J HEn Ligne J FCLMI HCLMI FCLMI -23CLMI J HCLMI J FCLM/E HCLM/E F
1955FrascatiS.OckersS.Ranucci
1956CopenhagueR.Van SteenbergenF.Mahn
1957WaregemR.Van SteenbergenL.Proost
1958ReimsE.BaldiniE.JacobsGA.Schur
1959Zandvoort A.DarrigadeY.ReyndersGA.Schur


1960-1964

AnnéeVilleEn Ligne HEn Ligne FEn Ligne AmateurEn Ligne -23 HEn Ligne J HEn Ligne J FCLMI HCLMI FCLMI -23CLMI J HCLMI J FCLM/E HCLM/E F
1960LeipzigR.Van LooyB.BurtonB.Eckstein
1961BerneR.Van LooyY.ReyndersJ.Jourden
1962SaloJ.StablinskyM-R.GaillardR.Bongioni
1963RenaixB.BeheytY.ReyndersF.Vincentini
1964SallanchesJ.JanssenE.SonkaE.Merckx



1965-1969

AnnéeVilleEn Ligne HEn Ligne FEn Ligne AmateurEn Ligne -23 HEn Ligne J HEn Ligne J FCLMI HCLMI FCLMI -23CLMI J HCLMI J FCLM/E HCLM/E F
1965Lasarte-OriaT.SimpsonE.EicholzJ.Botherel
1966NürburgringR.AltigY.ReyndersE.Dolman
1967HeerlenE.MerckxB.BurtonG.Webb
1968ImolaV.AdorniK.Van Oosten-HageV.Marcelli
1969ZolderH.OttenbrosA.McElmuryL.Mortensen



1970-1974

AnnéeVilleEn Ligne HEn Ligne FEn Ligne AmateurEn Ligne -23 HEn Ligne J HEn Ligne J FCLMI HCLMI FCLMI -23CLMI J HCLMI J FCLM/E HCLM/E F
1970LeicesterJP.MonseréA.KonkinaJ.Schmidt
1971MendrisioE.MerckxA.KonkinaR.Ovion
1972GapM.BassoG.Gambillon**
1973MantjuichF.GimondiN.VandenbroeckR.Szurkowski
1974MontréalE.MerckxG.GambillonJ.Kowalski



1975-1979


AnnéeVilleEn Ligne HEn Ligne FEn Ligne AmateurEn Ligne -23 HEn Ligne J HEn Ligne J FCLMI HCLMI FCLMI -23CLMI J HCLMI J FCLM/E HCLM/E F
1975Yvoir et MettetH.KuiperT.FopmaA.GeversR.Visentini
1976 OstuniF.MaertensK.Van Hoosten-HageR.Bessems
1977 San CristobalF.MoserJ.BostC.CortiR.Van Holen
1978NürburgringG.KnetemannB.HabetzG.GlausV.Makarkin
1979ValkenburgJ.RaasP.de BruinG.GiacominiG.LeMond



1980-1984

AnnéeVilleEn Ligne HEn Ligne FEn Ligne AmateurEn Ligne -23 HEn Ligne J HEn Ligne J FCLMI HCLMI FCLMI -23CLMI J HCLMI J FCLM/E HCLM/E F
1980SallanchesB.HinaultB.HeidenR.Ciampi
1981PragueF.MaertensU.EnzenauerA.VedernikovB.Schumacher
1982GoodwoodG.SaronniM.JonesB.DroganR.Six
1983AltenrheinG.LeMondM.BerglundU.RaabS.Lilholt
1984BarceloneC.Criquelion*T.Cordes



1985-1989

AnnéeVilleEn Ligne HEn Ligne FEn Ligne AmateurEn Ligne -23 HEn Ligne J HEn Ligne J FCLMI HCLMI FCLMI -23CLMI J HCLMI J FCLM/E HCLM/E F
1985 Giavera del MontelloJ.ZoetemelkJ.LongoL.PiaseckiR.Meijs
1986 Colorado SpringsM.ArgentinJ.LongoU.AmplerM.Zaloni
1987 VillachS.RocheJ.LongoR.VivienP.TonkovC.Marsal
1988 RenaixM.FondriestG.TaroccoG.Hjörtflod
1989ChambéryG.LeMondJ.LongoJ.HalupczokP.VetschD.Demet-Barry



1990-1994

AnnéeVilleEn Ligne HEn Ligne FEn Ligne AmateurEn Ligne -23 HEn Ligne J HEn Ligne J FCLMI HCLMI FCLMI -23CLMI J HCLMI J FCLM/E HCLM/E F
1990 UtsunomiyaR.DhaenensC.MarsalM.GualdiM.SerpelliniI.-Y.Teutenberg
1991StuttgartG.BugnoL.Van MoorselV.RjaksinskiJ.EvanshineE.van Rooy-Vink
1992 BenidormG.BugnoG.PalumboH.Kupfernagel
1993OsloL.ArmrstrongL.Van MoorselJ.UllrichG.PalumboE.Chevanne-Brunel
1994 AgrigenteL.LeblancM.ValvikA.PedersenM.M.MangadoD.ŽiliūtėC.BoardmanD.Rogers



1995-1999

AnnéeVilleEn Ligne HEn Ligne FEn Ligne AmateurEn Ligne -23 HEn Ligne J HEn Ligne J FCLMI HCLMI FCLMI -23CLMI J HCLMI J FCLM/E HCLM/E F
1995 DuitamaA.OlanoJ.LongoD.NelissenV.ChinaA.HänniM.IndurainK.KurreckJ.Kane CollingwoodL.Visentini
1996LuganoJ.MuseeuwB.HeebG.FiguerasH.LoewA.D'EttorreA.ZülleJ.LongoL.SironiS.Lo VanoR.Linke
1997
Saint-Sébastien
L.BrochardA.CappellottoK A.ArvesenC.D'AmoreM.van MelisL.JalabertJ.LongoL. MalbertiT.HiekmannO.Zabelinskaïa
1998ValkenburgO.CamenzindD.ŽiliūtėI.BassoM.ScanlonT.LiebigA.OlanoJ.LongoT.HushovdF.CancellaraT.Worrack
1999VéroneO.FreireE.PučinskaitėL.GiordaniD.CunegoG.JeansonJ.UllrichL.van MoorselJ.Iván GutiérrezF.CancellaraG.Jeanson


2000-2004

AnnéeVilleEn Ligne HEn Ligne FEn Ligne AmateurEn Ligne -23 HEn Ligne J HEn Ligne J FCLMI HCLMI FCLMI -23CLMI J HCLMI J FCLM/E HCLM/E F
2000 PlouayR.VainšteinsZ.StahurskaiaE.PetrovJ.YatesN.CookeS.OncharL.van MoorselE.PetrovP.MazurJ.Vandekerckhove
2001 LisbonneO.FreireR.PolikevičiūtėY.PopovytchKvachukN.CookeJ.UllrichJ.LongoD.PateJ.Van Der BroeckN.Cooke
2002
Zolder et Hasselt
M.CipolliniS.LjungskogF.ChicchiA.GérardS.de GoedeS.BoteroZ.ZabirovaT.VaitkusM.IgnatievA.Zugno
2003HamiltonI.AstarloaS.LjungskogS.LagoutineK.ReusL.MarkerinkM.RogersJ.SomarribaM.FothenM.IgnatievB.Purath-Knoepfle
2004VéroneO.FreireJ.ArndtK.SiutsouR.KreuzigerM.VosM.RogersK.ThürigJ.BrajkovičP.GretschT.Hurikova


2005-2009

AnnéeVilleEn Ligne HEn Ligne FEn Ligne AmateurEn Ligne -23 HEn Ligne J HEn Ligne J FCLMI HCLMI FCLMI -23CLMI J HCLMI J FCLM/E HCLM/E F
2005 MadridT.BoonenR.SchleicherD.GrabovskyyI.RovnyM.B.LacotaM.RogersK.ThürigM.IgnatievM.KittelL.Brennauer
2006SalzbourgP.BettiniM.VosG.CiolekD.UlissiR.LeleivytėF.CancellaraK.ArmstrongD.CornuM.KittelR.Spence
2007 StuttgartP.BettiniM.BastianelliP.VelitsD.UlissiE.PatuzzoF.CancellaraH.KupfernagelL.BoomT.PhinneyJ.Tomic
2008 VarèseA.BallanN.CookeF.DuarteJ.Le BonJ.D'HooreB.GrabschA.NebenA.MaloriM.KwiatkowskiM.Grandt Petersen
2009MendrisioC.EvansT.GuderzoR.SicardJ.StuyvenR.CalloviF.CancellaraK.ArmstrongJ.BobridgeL.DurbridgeH.Solovey


2010-2014

AnnéeVilleEn Ligne HEn Ligne FEn Ligne AmateurEn Ligne -23 HEn Ligne J HEn Ligne J FCLMI HCLMI FCLMI -23CLMI J HCLMI J FCLM/E HCLM/E F
2010Melbourne et GeelongT.HushovdG.BronziniM.MatthewsO.Le GacP.Ferrand-PrévotF.CancellaraE.PooleyT.PhinneyB.JungelsH.Solovey
2011 CopenhagueM.CavendishG.BronziniA.DémareP.-H. Le CuisinierL.GarnerT.MartinJ.ArndtL.DurbridgeM.Würtz SchmidtJ.Allen
2012 ValkenburgP.GilbertM.VosA.LutsenkoM.MohoricL.GarnerT.MartinJ.ArndtVorobyevO.SvendsenE.BarkerOmega Pharma-Quick StepSpecialized-Lululemon
2013FlorenceR.CostaM.VosM.MohoricM.Van der PoelA.DideriksenT.MartinE.van DijkD.HowsonI.DecraeneS.EraudOmega Pharma-Quick StepSpecialized-Lululemon
2014 PonferradaM.KwiatkowskiP.Ferrand-PrévotS.E.BystromJ.BokelohA.DideriksenB.WigginsL.BrennauerD.FlakemoreL.KämnaM.StewartBMC RacingSpecialized-Lululemon


2015-2019

AnnéeVilleEn Ligne HEn Ligne FEn Ligne AmateurEn Ligne -23 HEn Ligne J HEn Ligne J FCLMI HCLMI FCLMI -23CLMI J HCLMI J FCLM/E HCLM/E F
2015 RichmondP.SaganE.ArmitsteadK.LedanoisF.GallC.DygertV.KiryienkaL.VillumsenM.Würtz SchmidtL.AppeltC.DygertBMC RacingVelocio-SRAM
2016DohaP.SaganA.DideriksenK.HalvorsenJ.EgholmE.BalsamoT.MartinA.NebenM.MathisB.McNultyK.SwinkelsEtixx-Quick StepBoels Dolmans
2017BergenP.SaganC.BlaakB.CosnefroyJ.JohansenE.PirroneT.DumoulinA.van VleutenM.BjergT.PidcockE.PirroneSunwebSunweb
2018Innsbruck



* Certaines épreuves (En Ligne Féminin et Amateur, Contre la Montre par équipe nationales masculin) ne sont pas disputées les années olympiques dans les années 70 à 90.


En spoiler les coureurs champions du monde du contre-la-montre par équipes, années après années (ça ne rentrait pas dans le tableau :noel:
Contre-la-montre par équipes
1962 - Italie (Mario Maino, Antonio Tagliani, Dino Zandegù, Danilo Grassi)

1963 - France (Michel Béchet, Dominique Motte, Marcel Ernest Bidault, Georges Chappe)

1964 - Italie (Severino Andreoli, Luciano Dalla Bona, Ferruccio Manza, Pietro Guerra)

1965 - Italie (Mino Denti, Luciano Dalla Bona, Giuseppe Soldi, Pietro Guerra)

1966 - Danemark (Werner Blaudzun, Jørgen Hansen, Ole Højlund, Flemming Wisborg)

1967 - Suède (Erik Pettersson, Gösta Pettersson, Sture Pettersson, Tomas Pettersson)

1968 - Suède (Erik Pettersson, Gösta Pettersson, Sture Pettersson, Tomas Pettersson)

1969 - Suède (Erik Pettersson, Gösta Pettersson, Sture Pettersson, Tomas Pettersson)

1970 - Image Union Soviétique (Valery Yardy, Vladimir Sokolov, Boris Shoukov, Valery Lichachev)

1971 - Belgique (Gustaaf Hermans, Gustaaf Van Cauter, Louis Verreydt, Ludo Van Der Linden)

1972 - Non organisé (année olympique)

1973 - Pologne (Lucjan Lis, Ryszard Szurkowski, Stanisław Szozda, Tadeusz Mytnik)

1974 - Suède (Lennart Fagerlund, Bernt Johansson, Tord Filipsson, Sven-Åke Nilsson)

1975 - Pologne (Tadeusz Mytnik, Mieczysław Nowicki, Ryszard Szurkowski, Stanisław Szozda)

1976 - Non organisé (année olympique)

1977 - Image Union Soviétique (Valery Chaplygin, Aavo Pikkuus, Vladimir Kaminski, Anatoli Chukanov)

1978 - Pays-Bas (Guus Bierings, Bert Oosterbosch, Bart Van Est, Jan van Houwelingen)

1979 - Image Allemagne de l'Est (Bernd Drogan, Hans-Joachim Hartnick, Andreas Petermann, Falk Boden)

1980 - Non organisé (année olympique)

1981 - Image Allemagne de l'Est (Falk Boden, Bernd Drogan, Mario Kummer, Olaf Ludwig)

1982 - Pays-Bas (Maarten Ducrot, Gerard Schipper, Gerrit Solleveld, Frits Van Bindsbergen)

1983 - Image Union Soviétique (Youri Kashirin, Sergueï Navolokine, Oleg Petrovitch Chuzhda, Alexandre Zinoviev)

1984 - Non organisé (année olympique)

1985 - Image Union Soviétique (Vassili Jdanov, Viktor Klimov, Igor Sumnikov, Alexandre Zinoviev)

1986 - Pays-Bas (Tom Cordes, Gerrit de Vries, John Talen, Rob Harmeling)

1987 - Italie (Roberto Fortunato, Eros Poli, Mario Scirea, Flavio Vanzella)

1988 - Non organisé (année olympique)

1989 - Image Allemagne de l'Est (Mario Kummer, Maik Landsmann, Jan Schur, Falk Boden)

1990 - Image Union Soviétique (Oleg Galkin, Rouslan Zotov, Igor Patenko, Alexander Markovich)

1991 - Italie (Flavio Anastasia, Luca Colombo, Gianfranco Contri, Andrea Peron)

1992 - Non organisé (année olympique)

1993 - Italie (Rossano Brasi, Gianfranco Contri, Rosario Fina, Cristian Salvato)

1994 - Italie (Cristian Salvato, Gianfranco Contri, Gianluca Colombo, Dario Andriotto)

Non organisé à partir de 1995, puis passage au contre-la-montre par équipes de marques à partir de 2012.

2012 - Omega Pharma - Quick-Step (Tom Boonen, Sylvain Chavanel, Tony Martin, Kristof Vandewalle, Niki Terpstra, Peter Velits).

2013 - Omega Pharma - Quick-Step (Sylvain Chavanel, Michal Kwiatkowski, Tony Martin, Kristof Vandewalle, Niki Terpstra, Peter Velits).

2014 - BMC Racing Team (Rohan Dennis, Silvan Dillier, Daniel Oss, Manuel Quinziato, Tejay Van Garderen, Peter Velits).

2015 - BMC Racing Team (Rohan Dennis, Silvan Dillier, Daniel Oss, Manuel Quinziato, Taylor Phinney, Stefan Küng).

2016 - Etixx - Quick Step (Bob Jungels, Marcel Kittel, Tony Martin, Yves Lampaert, Niki Terpstra, Julien Vermote).

2017 - Sunweb (Tom Dumoulin, Lennard Kamna, Wilco Kelderman, Søren Kragh Andersen, Michael Matthews, Sam Oomen).
Modifié en dernier par Igbur le 01 Sep 2018, 10:20, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Igbur
Junior
 
Messages: 1469
Localisation: Trop au Nord, trop à l'Est

Re: Championnats du Monde 2018 - Innsbruck

Messagepar Igbur » 31 Aoû 2018, 13:36

Performances françaises au XXIe siècle


En spoiler la composition des équipes Elite Hommes pour la course en ligne.


2000

Walter Bénéteau
Gilles Bouvard
Laurent Brochard
Frédéric Finot
Frédéric Guesdon
Patrice Halgand
Stéphane Heulot
Laurent Jalabert
Christophe Mengin
Christophe Moreau
Jean-Cyril Robin
Richard Virenque

Jean-Cyril Robin termine 18e et meilleur français de la course en ligne. L'unique victoire française est obtenue par Juliette Vandekerckhove sur le contre-la-montre féminin juniors.



2001

Frédéric Bessy
Franck Bouyer
Florent Brard
Laurent Brochard
Sylvain Chavanel
Stéphane Goubert
Patrice Halgand
Stéphane Heulot
Jean-Cyril Robin
Jean-Michel Tessier
Ludovic Turpin
Richard Virenque

Le premier français, Richard Virenque, termine seulement 31e de la course en ligne. La seule victoire française est celle de Jeannie Longo sur le contre-la-montre féminin.



2002

Laurent Brochard
Jimmy Casper
Jacky Durand
Pierrick Fédrigo
Andy Flickinger
Nicolas Jalabert
Laurent Jalabert
Christophe Moreau
Franck Rénier
Cédric Vasseur
Richard Virenque
Nicolas Vogondy

Jimmy Casper termine 6e de la course en ligne hommes. Arnaud Gérard remporte le championnat du monde juniors.



2003

Frédéric Bessy
Laurent Brochard
Sylvain Chavanel
Samuel Dumoulin
Andy Flickinger
Nicolas Fritsch
Patrice Halgand
Maryan Hary
David Moncoutié
Franck Rénier
Christophe Rinero
Cédric Vasseur

Laurent Brochard est 24e et meilleur français sur la course en ligne. Les français n'obtiennent aucune médaille.



2004

Laurent Brochard
Sandy Casar
Sylvain Chavanel
Cyril Dessel
Éric Leblacher
Christophe Le Mével
David Moncoutié
Jérôme Pineau
Franck Rénier
Christophe Rinero
Yannick Talabardon
Nicolas Vogondy

Encore aucune médaille française, et le meilleur française de la course en ligne hommes est Jérôme Pineau, 31e.



2005

Laurent Brochard
Jimmy Casper
Sylvain Chavanel
Carlos Da Cruz
Anthony Geslin
Christophe Kern
Christophe Le Mével
Jean-Patrick Nazon
Cédric Vasseur

Une seule médaille française, mais une belle avec la troisième place d'Anthony Geslin sur la course en ligne élites hommes, juste devant le coureur au nom le plus imprononçable des vingt dernières années, Marcus Ljungqvist.



2006

Sylvain Calzati
Sylvain Chavanel
Cyril Dessel
Samuel Dumoulin
Anthony Geslin
Sébastien Hinault
Sébastien Joly
Christophe Le Mével
Thomas Voeckler

Deux médailles, sur la course en ligne espoirs avec l'argent de Romain Feillu et le bronze de Jérôme Coppel sur le contre-la-montre espoirs.



2007

Stéphane Augé
Sandy Casar
Sylvain Chavanel
Pierrick Fédrigo
Romain Feillu
Stéphane Goubert
Amaël Moinard
Ludovic Turpin
Thomas Voeckler

Pierrick Fédrigo est 30e et meilleur français de la course en ligne élites hommes. Jérôme Coppel décroche une nouvelle le bronze sur le chrono espoirs.



2008

Stéphane Augé
Sandy Casar
Sylvain Chavanel
John Gadret
Christophe Le Mével
Geoffroy Lequatre
Amaël Moinard
Jérôme Pineau
Nicolas Vogondy

Aucune médaille, et Jérôme Pineau 19e et meilleur français sur la course en ligne.



2009

Dimitri Champion
Sylvain Chavanel
Pierrick Fédrigo
Christophe Le Mével
Christophe Riblon
Thomas Voeckler

Une seule médaille, avec l'or de Romain Sicard sur la course en ligne espoirs. Sylvain Chavanel, meilleur français de la course en ligne élites masculine, est 29e.



2010

William Bonnet
Sylvain Chavanel
Romain Feillu
Cyril Gautier
Anthony Geslin
Sébastien Hinault
Yoann Offredo

Romain Feillu termine 10e de la course en ligne élites hommes. Aucune médaille.



2011

Sylvain Chavanel
Samuel Dumoulin
Romain Feillu
Tony Gallopin
Blel Kadri
Yoann Offredo
Anthony Ravard
Anthony Roux
Thomas Voeckler

Romain Feillu 6e du sprint massif de la course en ligne élite hommes, et trois médailles avec le titre de Pierre-Henri Lecuisinier en juniors et le doublé d'Arnaud Démare et Adrien Petit sur la course en ligne espoirs.



2012

Maxime Bouet
Sylvain Chavanel
Jérôme Coppel
Mickaël Delage
Tony Gallopin
Vincent Jérôme
Jérémy Roy
Arthur Vichot
Thomas Voeckler

Une seule médaille avec la deuxième place de Bryan Coquard sur la course en ligne espoirs. Thomas Voeckler décroche la 7e place de la course en ligne élites hommes.



2013

Romain Bardet
Warren Barguil
Cyril Gautier
Amaël Moinard
Thibaut Pinot
Christophe Riblon
Anthony Roux
Arthur Vichot
Thomas Voeckler

Arthur Vichot est 18e et meilleur français. La seule médaille d'or française est récoltée par Séverine Éraud à l'occasion du contre-la-montre junior féminin.



2014

Romain Bardet
Warren Barguil
Nacer Bouhanni
Sylvain Chavanel
Tony Gallopin
Cyril Gautier
Jean-Christophe Péraud
Kévin Réza
Geoffrey Soupe

Unique titre élites des quinze dernières années avec la victoire de Pauline Ferrand-Prévot sur la course en ligne féminine ! Tony Gallopin ne peut quant à lui pas faire mieux que 6e sur la ligne d'arrivée de la course en ligne élites masculine.

Image
Pauline Ferrand-Prévot remporte la course féminine.



2015

Julian Alaphilippe
Nacer Bouhanni
Mickaël Delage
Arnaud Démare
Tony Gallopin
Cyril Lemoine
Sébastien Minard
Julien Simon
Florian Vachon

Tony Gallopin est encore 6e et meilleur français chez les élites. Belle surprise avec la troisième place de Jérôme Coppel sur le contre-la-montre élites hommes. La seule médaille d'or française est celle de Kévin Ledanois, vainqueur la course en ligne espoirs.



2016

William Bonnet
Nacer Bouhanni
Arnaud Démare
Christophe Laporte
Cyril Lemoine
Yoann Offredo
Adrien Petit
Marc Sarreau
Geoffrey Soupe

William Bonnet est 8e et meilleur français de la course en ligne élites hommes.



2017

Julian Alaphilippe
Warren Barguil
Lilian Calmejane
Tony Gallopin
Cyril Gautier
Alexis Gougeard
Olivier Le Gac
Anthony Roux
Julien Simon

Lors de la course en ligne élites hommes, Julian Alaphilippe se fait reprendre à seulement 2 kilomètres de l'arrivée. Il termine finalement 10e, Tony Gallopin est lui 13e.
Benoit Cosnefroy est lui champion sur la course en ligne espoir.
Modifié en dernier par Igbur le 16 Sep 2018, 09:33, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Igbur
Junior
 
Messages: 1469
Localisation: Trop au Nord, trop à l'Est

Re: Championnats du Monde 2018 - Innsbruck

Messagepar Igbur » 31 Aoû 2018, 13:36

Villes et pays organisateurs



AnnéeVillePays
1921Copenhague Danemark
1922Liverpool Royaume-Uni
1923Zurich Suisse
1924Paris France
1925Apeldoorn Pays-Bas
1926Milan Italie
1927Nürburgring Allemagne
1928Budapest Hongrie
1929Zurich Suisse
1930Liège Belgique
1931Copenhague Danemark
1932Rome Italie
1933Montlhéry France
1934Leipzig Allemagne
1935Floreffe Belgique
1936Berne Suisse
1937Copenhague Danemark
1938Valkenburg Pays-Bas
1939-1945Non disputé
1946Zurich Suisse
1947Reims France
1948Valkenburg Pays-Bas
1949Copenhague Danemark
1950Moorslede Belgique
1951Varèse Italie
1952Luxembourg Luxembourg
1953Lugano Suisse
1954Solingen Allemagne
1955Frascati Italie
1956Copenhague Danemark
1957Waregem Belgique
1958Reims France
1959Zandvoort Pays-Bas
1960Leipzig Allemagne de l'Est
1961Berne Suisse
1962Salo Italie
1963Renaix Belgique
1964Sallanches France
1965Lasarte-Oria Espagne
1966Nürburgring Allemagne de l'Ouest
1967Heerlen Pays-Bas
1968Imola Italie
1969Zolder Belgique
1970Leicester Royaume-Uni
1971Mendrisio Suisse
1972Gap France
1973Mantjuich Espagne
1974Montréal Canada
1975Yvoir et Mettet Belgique
1976Ostuni Italie
1977San Cristobal Venezuela
1978Nürburgring Allemagne de l'Ouest
1979Valkenburg Pays-Bas
1980Sallanches France
1981Prague Tchécoslovaquie
1982Goodwood Royaume-Uni
1983Altenrhein Suisse
1984Barcelone Espagne
1985Giavera del Montello Italie
1986Colorado Springs États-Unis
1987Villach Autriche
1988Renaix Belgique
1989Chambéry France
1990Utsunomiya Japon
1991Stuttgart Allemagne
1992Benidorm Espagne
1993Oslo Norvège
1994Agrigente Italie
1995Duitama Colombie
1996Lugano Suisse
1997Saint-Sébastien Espagne
1998Valkenburg Pays-Bas
1999Vérone Italie
2000Plouay France
2001Lisbonne Portugal
2002Zolder et Hasselt Belgique
2003Hamilton Canada
2004Vérone Italie
2005Madrid Espagne
2006Salzbourg Autriche
2007Stuttgart Allemagne
2008Varèse Italie
2009Mendrisio Suisse
2010Melbourne et Geelong Australie
2011Copenhague Danemark
2012Valkenburg Pays-Bas
2013Florence Italie
2014Ponferrada Espagne
2015Richmond États-Unis
2016Doha Qatar
2017Bergen Norvège
2018Innsbruck Autriche



Le pays ayant le plus organisé les championnats du monde est l'Italie, qui les a organisés 13 fois, devant la Suisse 10 fois. De plus, les championnats y ont été organisés dans de nombreuses villes : seules Varèse et Vérone l'ont organisé deux fois en Italie, 11 villes italiennes différentes ont donc accueilli l'événement.

La ville où les championnats du monde ont été organisés le plus souvent est Copenhague, où l'épreuve a eu lieu à 7 reprises. Parmi les autres villes ayant organisé plusieurs fois les mondiaux, on retrouve Berne, Zurich, Lugano, Mendrisio (Suisse), Sallanches (France), Valkenburg (Pays-Bas), Renaix, Zolder (Belgique), Nürburgring, Leipzig, et Stuuttgart (Allemagne).

Jusqu'en 1973, les championnats du monde de cyclisme furent un événement réservé à l'Europe, avant qu'ils ne soient organisés à Montréal (Canada) en 1974 puis à San Cristobal (Venezuela) trois ans plus tard. Depuis, l'épreuve a également été organisée en Asie Orientale en 1990 (Utsunomiya, Japon), avant d'avoir lieu en Océanie en 2010 (Geelong, Australie) puis au Moyen-Orient en 2016 (Doha, Qatar). Plus que l'Afrique, qui les organisera normalement en 2025, et tous les continents auront été visités !

Avatar de l’utilisateur
Igbur
Junior
 
Messages: 1469
Localisation: Trop au Nord, trop à l'Est

Re: Championnats du Monde 2018 - Innsbruck

Messagepar Igbur » 31 Aoû 2018, 13:36

L'Autriche dans le cyclisme et en photo


en attente
Modifié en dernier par Igbur le 31 Aoû 2018, 13:49, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Igbur
Junior
 
Messages: 1469
Localisation: Trop au Nord, trop à l'Est

Re: Championnats du Monde 2018 - Innsbruck

Messagepar Igbur » 31 Aoû 2018, 13:37

Les parcours

Comme vous le savez sûrement, cette édition 2018 des Championnats du Monde sera très montagneuse. En effet, avec une ville hôte située en plein milieu de la montagne Autrichienne, on ne pouvait attendre autre chose que des parcours favorables aux grimpeurs. C'est ainsi qu'on a, si ce n'est le, un des parcours les plus durs de l'histoire des championnats du monde.

Les parcours tournent autour de peu de cols, mais ils sont utilisés en circuit et/ou dans plusieurs courses.

Les difficultés:

Gnadenwald





La côte de Gnadenwald est présente dans 6 courses : le CLMI Elite Messieurs, et les 5 épreuves en ligne. Dans celles-ci, c'est à chaque fois le premier col qu'empruntera le peloton. La bosse est située juste avant l'entrée dans le circuit principal.
Cette difficulté propose seulement 2,6 km de montée, mais un pourcentage moyen de 10,5%, ce qui équivaut à un col classé en 2e catégorie sur le Tour. Son pourcentage dépasse à plusieurs reprises les 13%.
Il devrait servir à certaines équipes pour envoyer des équipiers à l'avant, ou profiter des forts pourcentages pour user leaders et équipiers adverses.



Igls





Le col d'Igls est quant à lui présent dans 5 courses, les 5 courses en ligne, mais a une importance bien plus grande. Il est effectivement emprunté plusieurs fois dans le circuit final (sauf par les junior dames), et sera certainement le théâtre d'attaques et de défaillances.
Ce col est long de 7,9 km, et a une pente moyenne de 5,7%. Cela équivaut également à un col de deuxième catégorie sur le Tour de France. Il présente quelques passages au dessus des 10%.
La durée de la montée devrait être un peu supérieure à 15 minutes pour les Elite Messieurs.



Gramartboden





Le col de Gramartboden ne sera emprunté que par une course : la course en ligne élite hommes. Mais il y sera le juge de paix, la difficulté finale de ces championnats du monde.
Ce véritable "mur" offre 2,8km à 11,5% de pente moyenne, et au deux tiers de la montée, on atteint même les 23%! :shock: Cette difficulté, comme les deux présentées juste avant, vaut un classement en 2ème catégorie.
Les coureurs les plus rapides devraient gravir ce monstre en moins de 8 minutes


Axams et Gnadenwald

Ces deux cols sont utilisés respectivement pour le TTT et l'ITT masculin.

Axams
4,6km à 5,6%, pente maximale de 13%, 3e catégorie.

---
Gnadenwald
Attention, ce n'est pas le même versant que celui utilisé pour la course en ligne.
4.9km, 7.1%, pente maximale de 14%, 2e catégorie.






Contre-la-montre par équipe

Dames

Image

Ce contre-la-montre par équipe de marques féminin, qui ouvrira la semaine, sera plus long qu'en 2017: 54km contre 42 l'an passé. Sur une distance assez longue mais avec un profil la plupart du temps en léger faux plat descendant, il faudra être capable de rouler fort, longtemps, et sans jamais se désorganiser.


Image


---

Messieurs

Image

Comme pour les féminines, la distance a été augmentée par rapport à l'an passé. Cette année il faudra parcourir plus de 60km pour être sacré champion du monde du chrono par équipe. Mais ce n'est pas l'unique particularité de ce tracé, puisqu'une côte se dressera sur le parcours, dans le but de désorganiser les formations de rouleurs. La présence de cette bosse, la côte d'Axams (4.6km - 5.7%), avec un passage au dessus de 12%, pourrait aussi rendre la course plus intéressante à suivre, puisque les différentes équipes n'utiliseront peut-être pas forcément les mêmes stratégies pour l'emporter : sacrifier les purs rouleurs dans la première partie, essayer d'arriver avec le plus de coureurs possible, faire la montée à bloc...arriver à rester organisé sera un véritable défi. De nombreux choix s'offrent aux DS, et c'est exactement ce qu'il faut pour voir des #FinesAnalyses sur le forum.
Attention, au sommet d'Axams, on ne redescend pas directement, il y a d'abord quelques kilomètres en faux plat où les équipes ayant le mieux géré la montée pourraient gagner de précieuses secondes. :noel:



Image







Contre-la-montre individuel

Junior Dames

Image

Un contre-la-montre individuel d'une vingtaine de km, pas très technique, sans véritable côte, même si la route s’élèvera parfois de quelques pourcents. Une rouleuse devrait s'imposer.


Image



---


Espoir, Junior Messieurs et Elite Dames

Image

Le tracé du CLM individuel est le même pour trois catégories : les juniors et les espoirs masculins, et les élites féminines. Ce parcours, comme pour les junior dames, ne comporte ni de partie technique ni de véritable ascension, mais quelques faux-plats montants et descendants dans la deuxième moitié du parcours. Il y aura un petit peu moins de 30km à parcourir, 27.8 pour être exact. On devrait voir des rouleurs s'imposer.



Image



---


Elite Hommes

Image

Contrairement aux autres catégories, les hommes auront un parcours plus compliqué à gérer: non seulement il fera près du double de distance, 52.5km, mais il comprendra un col qui devrait permettre aux rouleurs bons grimpeurs de faire la différence, et qui forcera les coureurs à bien doser leur effort. A noter la présence d'une toute petite côte, 300 mètres à plus de 9% dès le départ, qui pourrait gêner les coureurs au moment de prendre le bon rythme.
Au km 31, les coureurs arriveront au pied du col de Gnadenwald. La montée est longue de 4km pour 7% de pente moyenne, mais certains passages très pentus (il y a 1km à près de 12% de moyenne) pourraient coûter cher aux rouleurs les plus lourds.
Ce parcours pourrait favoriser un doublé inédit chez les hommes : course en ligne et chrono.











Course en ligne

Les 5 courses en ligne sont tracées sur le même schéma: Départ de Kufstein, puis, en JAUNE sur les profils, 90.6km (en comptant le fictif) plus ou moins plats, se terminant par la côte de Gnadenwald (2.5km-10.5%). Ensuite, on entre dans le circuit, en ORANGE, composé du col d'Igls (7.9km -5.7%), et emprunté un nombre variable de fois en fonction des catégories. L'arrivée se fait dans Innsbruck.
Profil


Image
Sur ce profil, le circuit est emprunté deux fois

Cartes de la course

Image
Image


Deux exceptions : les juniors dames, dont la partie JAUNE a été raccourcie pour éviter une distance finale trop élevée, et qui ne partent donc plus de Kufstein mais de Alpbachtal Seenland, et les élites messieurs, à qui on a rajouté un circuit final ROUGE, composé du col d'Igls, puis du col de Gramartboden (2.8km -11.5%)


---


Junior Dames

Image


Les juniors dames auront une épreuve de 71,7 km, composée de deux cols : le col de Gnadenwald, puis d'Igls. A la différence des autres catégories, la première partie, en JAUNE ne fait pas 90km mais un peu plus de 45, afin de ne pas avoir une distance globale trop élevée. Ce sont également les seules à n'avoir qu'un tour de circuit (ORANGE).



Image
Image



---


Course en ligne junior hommes

Image


Les juniors hommes partiront de Kufstein, et emprunteront la même route que les catégories espoirs et élites. Ils feront 2 tours du circuit ORANGE, et devront donc gravir deux fois le col d'Igls. La distance de la cours est de 132,4km.



Image
Image



---


Espoir

Image

Les coureurs espoir devront eux affronter 4 fois la montée du col d'Igls. Ces 4 tours de circuit se rajoutant au début de l'étape, en JAUNE, la distance sera de 179,9 km.


Image
Image



---


Course en ligne femmes

Image

La course féminine se déroulera sur 156,2km : la première partie, en JAUNE, avec notamment le col de Gnadenwald, puis de 3 tours du circuit ORANGE, composé du col d'Igls.


Image
Image



---


Elite Hommes

Image

Comme les autres catégories, le peloton élite hommes partira de Kufstein. Juste avant l'entrée du circuit, il y aura le premier col du parcours, qui pourrait voir une bagarre pour repartir à l'avant : le col de Gnadenwald. Le circuit sera emprunté 6 fois. Les coureurs graviront une dernière fois le col d'Igls durant le circuit final, en ROUGE. Celui-ci sera en effet composé d'une nouvelle montée à Igls, puis de la montée de Gramartboden, un véritable mur, avec des passages jusqu'à 23%!
La victoire risque bien de se jouer dans cette ascension finale, mais la difficulté du parcours pourrait user assez les équipiers pour que cela explose plus tôt dans la course : il y aura 4670m de dénivelé positif, pour 258.5km de course ![/b]

Avatar de l’utilisateur
Igbur
Junior
 
Messages: 1469
Localisation: Trop au Nord, trop à l'Est

Re: Championnats du Monde 2018 - Innsbruck

Messagepar Igbur » 31 Aoû 2018, 13:37

Start-list et favoris messieurs


en attendant la compo des équipes et la fin de la Vuelta, difficile de sortir clairement les favoris, mais ça arrive. :mrgreen:

Contre-la-montre par équipe


Tom DUMOULIN
Chad HAGA
Wilco KELDERMAN
Soren KRAGH ANDERSEN
Michael MATTHEWS
SAM OOMEN


Patrick BEVIN
Damiano CARUSO
Rohan DENNIS
Stefan KÜNG
Greg VAN AVERMAET
Tejay VAN GARDEREN


Jonathan CASTROVIEJO
Owain DOULL
Vasil KIRIYENKA
Michal KWIATKOWSKI
Gianni MOSCON
Ian STANNARD


Kasper AGREEN
Laurens DE PLUS
Bob JUNGELS
Yves LAMPAERT
Maximilian SCHACHMANN
Niki TERPSTRA


Maciej BODNAR
Felix GROSSSCHARTNER
Patrick KONRAD
Gregor MUHLBERGER
Daniel OSS
Lukas PÖSTLBERGER


Jack BAUER
Luke DURBRIDGE
Michael HEPBURN
Daryl IMPEY
Cameron MEYER
Matteo TRENTIN


Andrey AMADOR
Winner ANACONA
Imanol ERVITI
Nelson OLIVEIRA
Marc SOLER
Jasha SÜTTERLIN


Andrey GRIVKO
Hugo HOULE
Tanel KANGERT
Alexey LUTSENKO
Magnus Cort NIELSEN
Michael VALGREN


Koen BOUWMAN
Thomas LEEZER
Neilson POWLESS
Timo ROOSEN
Jos VAN EMDEN
Danny VAN POPPEL


Gediminas BAGDONAS
François BIDARD
Nico DENZ
Silvan DILLIER
Alexandre GENIEZ
Alexis GOUGEARD


Julien BERNARD
Matthias BRÄNDLE
Fabio FELLINE
Michael GOGL
Ryan MULLEN
Toms SKUJINS


Alex DOWSETT
Nathan HAAS
Reto HOLLENSTEIN
Tony MARTIN
Nils POLLITT
Mads WURTZ SCHMIDT


Kamil GRADEK
Adrian KUREK
Lukasz OWSIAN
Szymon SAJNOK
Mateusz TACIAK
Jan TRATNIK


Jan BARTA
Josef CERNY
Vojtech HACECKY
Alois KANKOVSKY
Michael KURKLE
Jakub OTRUBA


Filippo FORTIN
Matthias KRIZEK
Daniel LEHNER
Matthias MANGERTSEDER
Stefan RABITSCH
Riccardo ZOIDL


Gian FRIESECKE
Daniel GESMAYR
Davide ORRICO
Lukas RUEGG
Patrick SCHELLING
Jannik STEIMLE


Niccolo GAFFURINI
Michele GAZZARA
Dario PUCCIONI
Niccolo SALVIETTI
Michele SCARTEZZINI
Paolo TOTO


Luca HENN
Jan HUGGER
Joshua HUPPERTZ
Robert William KESSLER
Jonas RUTSCH
Daniel WESTMATELMANN


Jan BELLAN
Marek CANECKY
Jan Andrej CULLY
Martin MAHDAR
Samuel OROS
Patrick TYBOR


Patrick BOSMAN
Markus FREIBERGER
Andreas GRAF
Andreas HOFER
Dominik HRINKOW
Jonas RAPP


Daniel AUER
Christian GRASMANN
Joshua HARRISON
Felix RITZINGER
Helmut TRETTWER


Tobias BAYER
Florian GAMPER
Mario GAMPER
Manuel PORZNER
Johannes SCHINNAGEL
Georg ZIMMERMANN





Contre-la-montre individuel



Eugert ZHUPA


Tony MARTIN
Maximilian SCHACHMANN


Eduardo SEPULVEDA


Rohan DENNIS


Matthias BRÄNDLE
Georg PREIDLER


Vasil KIRIYENKA


Victor CAMPENAERTS
Laurens DE PLUS


Rob BRITTON
Hugo HOULE


Rodrigo CONTRERAS


Søren KRAGH ANDERSEN
Martin Toft MADSEN


Jonathan CASTROVIEJO
Imanol ERVITI ou Marc SOLER ou Jorge ARCAS


Joey ROSSKOPF
Tejay VAN GARDEREN


Tsgabu GRMAY


Benjamin THOMAS
Yoann PAILLOT


Alex DOWSETT
Tao GEOGHEGAN HART


Ho San CHIU


Janos PELIKAN


Dealton PRAYOGO


Mohammadesmaei CHAICHIRAGHIMI


Ryan MULLEN
Nicolas ROCHE


Alessandro DE MARCHI
Fabio FELLINE


Alexey LUTSENKO


Kristoffer SKJERPING


Patrick BEVIN
Hamish BOND


Tom DUMOULIN
Wilco KELDERMAN
Dylan VAN BAARLE


Domingos GONÇALVES
Nelson OLIVEIRA


Jan BARTA
Josef CERNY


Jan TRATNIK


Marek CANECKY


Tobias LUDVIGSSON


Silvan DILLIER
Stefan KÜNG


Darel CHRISTOPHER





Course en ligne



Louis MEINTJES (Dimension Data)
X
X
X


Youcef REGUIGUI


Emanuel BUCHMANN (Bora-Hansgrohe)
Marcus BURGHARDT (Bora-Hansgrohe)
Nico DENZ (AG2R)
Simon GESCHKE (Sunweb)
Paul MARTENS (LottoNL)
Maximillian SCHACHMANN (Quick Step)


Eduardo SEPULVEDA (Movistar)


Jack HAIG (Mitchelton)
Damien HOWSON (Mitchelton)
Chris HAMILTON (Sunweb)
Rory SUTHERLAND (UAE)
Robert POWER (Mitchelton)
Simon CLARKE (EF)
Rohan DENNIS (BMC)
Nick SCHULTZ


Michael GOGL (Trek)
Felix GROSSSCHARTNER (Bora-Hansgrohe)
Patrick KONRAD (Bora-Hansgrohe)
Gregor MÜHLBERGER (Bora-Hansgrohe )
Lukas PÖSTLBERGER (Bora-Hansgrohe)
Georg PREIDLER (FDJ)


Vasil KIRYIENKA (Sky)
Ilia KOSHEVOY
Aliaksandr RIABUSHENKO (UAE)
Yauheni SOBAL


Greg VAN AVERMAET (BMC)
Tim WELLENS (Lotto)
Tiesj BENOOT (Lotto)
Laurens DE PLUS (Quick Step)
Ben HERMANS
Xandro MEURISSE
Serge PAUWELS (Dimension Data)
Dylan TEUNS (BMC)


Nicolas SESSLER


Rob BRITTON
Antoine DUCHESNE (FDJ)
Hugo HOULE (Astana)
Michael WOODS (EF)


Nairo QUINTANA (Quick Step)
Rigoberto URAN (EF)
Miguel Angel LOPEZ (Astana)
Daniel Felipe MARTINEZ (EF)
Sergio HENAO (Sky)
Sebastian HENAO (Sky)
Winner ANACONA (Movistar)
Rodrigo CONTRERAS


Roman VILLALOBOS


Josip RUMAC


Jacob FUGLSANG (Astana)
Michael VALGREN (Astana)
Niklas EG (Trek)
Jesper HANSEN (Astana)
Kasper ASGREEN (Quick Step)
Matti BRESCHEL; (EF)
Emil VINJEBO
Mads WURTZ SCHMIDT (Katusha)


Richard CARAPAZ (Movistar)
Jhontatan NARVAEZ (Quick Step)


Amanuel GHEBREIGZABHIER (Dimension Data)
Merawi KUDUS (Dimension Data)


Alejandro VALVERDE (Movistar)
Mikel NIEVE (Mitchelton)
Enric MAS (Quick Step)
Jesus HERRADA (Cofidis)
Omar FRAILE (Astana)
David DE LA CRUZ (Sky)
Jonathan CASTROVIEJO (Sky)
Ion IZAGIRRE (Bahrain)


Tanel KANGERT
Rein TAARAMAE
Norman VAHTRA
X


Brent BOOKWALTER
Ben KING
Sepp KUSS
Peter STETINA


Julian ALAPHILIPPE
Romain BARDET
Thibaut PINOT
Tony GALLOPIN
Warren BARGUIL
Rudy MOLARD
Anthony ROUX
Alexandre GENIEZ


Simon YATES
Adam YATES
Connor SWIFT
Hugh CARTHY
Tao GEOGHEGAN HART
Peter KENNAUGH
James KNOX
Ian STANNARD


Stylianos FARANTAKIS


Ho San CHIU


Connor DUNNE
Ryan MULLEN
Dan MARTIN
Nicolas ROCHE
X
X


Mohammad CHAICHI RAGHIMI


Vincenzo NIBALI
Alessandro DE MARCHI
Damiano CARUSO
Gianni MOSCON
Domenico POZZOVIVO
Franco PELLIZOTI
Gianluca BRAMBILLA
Dario CATALDO


Hideto NAKANE


Andrey ZEITS
Nikita STALNOV
Bakthiyar KOZHATEYEV
Daniil FOMINYKH


Krists NEIDLANDS
Toms SKUJINS
X
X


Ignatas KONOVALOVAS


Bob JUNGELS
Jempy DRUCKER
Alex KIRSCH
Ben GASTAUER
Laurent DIDIER
X


Edvald BOASSON HAGEN
Sven Erik BYSTROM
Odd Christian EIKING
Carl Fredrik HAGEN
Markus HOELGAARD
Vegard Stake LAENGEN


George BENNETT
Patrick BEVIN
Sam BEWLEY
Dion SMITH


Tom DUMOULIN
Wilco KELDERMAN
Steven KRUIJSWIJK
Bauke MOLLEMA
Sam OOMEN
Wout POELS
Antwan TOLHOEK
Pieter WEENING


Michal KWIATKOWSKI
Rafal MAJKA
Michal GOLAS
Maciej BODNAR
Lukasz OWSIAN
Maciej PATERSKI


Rui COSTA
Ruben GUERREIRO
Tiago MACHADO
Nelson OLIVEIRA


Josef CERNY
Jan HIRT
Karel HNIK
Roman KREUZIGER
Michael KURKLE
Zdenek STYBAR


Ilnur ZAKARIN
Sergei CHERNETSKY
Pavel KOCHETKOV
Ivan ROVNY
Dmitry STRAKHOV
Pavel SIVAKOV ou Ildar ARSLANOV


Matej MOHORIC
Primoz ROGLIC
Jan TRATNIK
Grega BOLE
Jan POLANC
Luka PIBERNIK
Domen NOVAK
Simon SPILAK


Peter SAGAN
Juraj SAGAN
Erik BASKA
Martin HARING
Martin MAHDAR
Patrik TYBOR
Marek CANECKY


Tobias LUDVIGSSON


Mathias FRANK
Kilian FRANKINY
Steve MORABITO
Sébastien REICHENBACH
Michael SCHÄR
Patrick SCHELLING


Andrey GRIVKO ou Anatoli BUDIAK


Yonathan MONSALVE





*****
Valverde
****
Roglic, Uran, Kwiatkowski, Poels, Martin, A.Yates, S.Yates, Alaphilippe, Nibali, Pinot
***
Wellens, Woods, Quintana, Fuglsang, Kreuziger, Majka, Dumoulin, Mollema, Jungels, Moscon, Bardet
**
Lopez, Reichenbach, Zakarin, Rui Costa, Kruijswijk, Kelderman, Bennett, Caruso, Mas, Carapaz, I.Izagirre
*
Schachmann, Konrad, Haig, Van Avermaet, Teuns, Benoot, Valgren, Mohoric, Chernetsky, Oomen, De Marchi, Pozzovivo, Gallopin, Barguil, Kangert, Fraile
Modifié en dernier par Igbur le 31 Aoû 2018, 14:07, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Igbur
Junior
 
Messages: 1469
Localisation: Trop au Nord, trop à l'Est

Re: Championnats du Monde 2018 - Innsbruck

Messagepar Igbur » 31 Aoû 2018, 13:37

Start-List et favoris : féminines et jeunes


En attente...
Si quelqu'un a des infos ou est capable de faire une liste des favoris, je suis preneur :noel:


Juniors dames


CLM juniors Dames
*** Vittoria Guazzini, Marta Jaskulska
** Aigul Gareeva, Pfeiffer Georgi, Hannah Ludwig
* Britt Knaven, Jade Wiel, Rozemarijn Ammerlaan, Marie Le Net

Juniors Dames
*** Aigul Gareeva, Pfeiffer Georgi
** Jade Wiel, Vittoria Guazzini, Hannah Ludwig
* Marie Le Net, Olha Kulynych, Marta Jaskulska





Juniors messieurs


Startlist : https://www.directvelo.com/actualite/69 ... s-partants




Espoir


Image




Féminines


FAVORITES

CLM Équipes Dames
*** Team Sunweb
** Mitchelton-Scott, Boels Dolmans
* Cervélo-Bigla, WaowDeals Cycling, Canyon Sram, Wiggle High5

CLM Dames
*** Annemiek Van Vleuten
** Anna Van der Breggen, Ellen Van Dijk, Amber Neben
* Chloe Dygert, Lisa Brennauer, Katrin Garfoot (?), Olga Zabelinskaya


Élites Dames
*** Annemiek Van Vleuten, Anna Van der Breggen
** Amanda Spratt, Elisa Longo-Borghini, Lucinda Brand
* Asleigh Moolman, Megan Guarnier, Cecilie Uttrup Ludwig, Katarzyna Niewiadoma
Modifié en dernier par Igbur le 01 Sep 2018, 10:13, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Igbur
Junior
 
Messages: 1469
Localisation: Trop au Nord, trop à l'Est

Re: Championnats du Monde 2018 - Innsbruck

Messagepar Igbur » 31 Aoû 2018, 13:37

L'édition 2017


Sur le forum
Site officiel


Les championnats du monde 2017 se déroulaient en Norvège, à Bergen. Ce fut l'occasion de voir les tous meilleurs coureurs du peloton en action, pendant une semaine, tous portés vers le même objectif : porter le maillot arc-en-ciel.



ITT Juniors Dames

Après être longtemps resté en tête du classement, l'italienne Alessia Vigilia s'est fait devancer de 6 secondes par la dernière coureuse à s'élancer, sa compatriote Elena Pirrone.
L'australienne Madeleine Fasnacht termine 3ème à 42 secondes.

Image
Elena Pirrone devance sa compatriote Alessia Vigilia et l'Australienne Madeleine Fasnacht.




Course en Ligne Juniors Dames :

Doublé pour Elena Pirrone ! Ce doublé est très rare : seules Geneviève Jeanson chez les juniors et Jeannie Longo chez les élites avaient réussi à remporter chrono et course en ligne la même année sur les championnats du monde.
L'italienne s'impose en solitaire avec 12 secondes d'avance sur le peloton. La danoise Emma Jorgensen règle le peloton devant une autre italienne, Letizia Paternoster.

Image
Elena Pirrone passe la ligne en solitaire. Elle vient de devenir double championne du monde junior.




ITT Juniors Messieurs :

Le britannique Thomas Pidcock s'impose avec 11 secondes d'avance sur l'italien Antonio Puppio et 13 secondes d'avance sur le polonais Filip Maciejuk.
Image
Thomas Pidcock lors du chrono de Bergen




Course en Ligne Juniors Messieurs :

Le danois Julius Johansen réalise un gros numéro en s'imposant en solitaire avec 51 secondes d'avance sur les italiens Luca Rastelli et Michele Gazzoli, respectivement 2ème et 3ème.

Image
Johansen célèbre sa victoire par un dab. Preuve que, malgré son talent indéniable, il n'est pas encore assez mature pour courir avec les pros.




ITT Espoirs Messieurs :

Exploit du danois Mikkel Bjerg qui s'impose avec 1 minute et 5 secondes d'avance sur l'américain Brandon McNulty. Le français Corentin Ermenault termine 3ème avec un retard de 1 minute et 16 secondes sur le vainqueur.

Image
Le podium des championnats du monde ITT espoirs : deux futurs très gros rouleurs, et un français.




Course en Ligne Espoirs Messieurs :

Sortie dans le final avec l'allemand Lennard Kamna, le français Benoit Cosnefroy s'impose.
Le peloton (enfin, ce qu'il en reste) arrivé 3 secondes plus tard est réglé par le danois Michael Cardel Svengard.

Image
Le seul titre français de l'édition 2017 est acquis grâce au normand Benoît Cosnefroy.




TTT Dames :

Le team féminin Sunweb (Ellen van Dijk, Coryn Rivera, Floortje Mackaij, Sabrina Stultiens, Leah Kirchmann et Lucinda Brand) s'impose avec 12 secondes d'avance sur les tenantes du titre, Boels Dolmans, et avec 28 secondes d'avance sur l'équipe Cervélo Bigla.

Image
La joie des championnes du monde du contre-la-montre par équipe.




ITT Dames :

La néerlandaise Annemieck Van Vleuten s'impose avec 12 secondes d'avance sur sa compatriote Anna Van Der Breggen qui s'étaient élancé relativement tôt. L'australienne Katrin Garfoot termine comme l'année précédente, 3ème, à 18 secondes de la gagnante.

Image
Annemieck Van Vleuten a été la plus rapide lors des championnats du monde de contre-la-montre individuel de Bergen





Course en Ligne Dames :

Victoire en solitaire de la néerlandaise Chantal Blaak avec 28 secondes d'avance sur le peloton règlé par l'australienne Katrin Garfoot devant la danoise Amalie Dideriksen.

Image
Chantal Blaak remporte le titre de championne du monde 2017 en passant la ligne en solitaire.




TTT Messieurs :
Victoire (comme chez les féminines) du team Sunweb (Tom Dumoulin, Lennard Kämna, Wilco Kelderman, Søren Kragh Andersen, Michael Matthews et Sam Oomen) devant l'équipe BMC avec 8 secondes d'avance. L'équipe Sky de Chris Froome se classe 3ème avec un retard sur les gagnants de 22 secondes.

Image
Le Team Sunweb dans les rues de Bergen.




ITT Messieurs :

Victoire éclatante de Tom Dumoulin avec 58 secondes d'avance sur le slovène Primoz Roglic et 1 min et 21 secondes d'avance sur le britannique Chris Froome.

Image
Le néerlandais Tom Dumoulin a impressionné par sa puissance durant ce contre-la-montre.




Course en Ligne Messieurs :

Malgré une tentative de Julian Alaphilippe repris dans le dernier kilomètre, le slovaque Peter Sagan s'impose pour la troisième fois consécutive au sprint devant le local norvégien Alexander Kristoff et l'australien Michael Matthews.

Image
Sagan, tout sourire, vient de devenir le seul coureur de l'histoire à remporter trois années consécutives le titre de champion du monde en ligne.

Avatar de l’utilisateur
Igbur
Junior
 
Messages: 1469
Localisation: Trop au Nord, trop à l'Est

Re: Championnats du Monde 2018 - Innsbruck

Messagepar Igbur » 31 Aoû 2018, 13:38

Sondages


Résultats des sondages sur un forum de spécialistes:

Sondage 1:

Image

Sondage 2:

Image


Sondage 3:

Image
Modifié en dernier par Igbur le 23 Sep 2018, 10:14, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Igbur
Junior
 
Messages: 1469
Localisation: Trop au Nord, trop à l'Est

Re: Championnats du Monde 2018 - Innsbruck

Messagepar Igbur » 31 Aoû 2018, 13:38

Merci beaucoup à rthomazo qui m'a donné les droits sur sa présentation de l'an passé :noel: et à Evan3 qui m'a aidé pour la partie édition 2017.
Et à Beo à qui j'ai sous-traité la partie sur l'Autriche :up

Je poste en avance car il y avait des discussions sur les Championnats du monde et qu'il n'y avait pas de topic, du coup c'est incomplet mais la suite devrait arriver.

Avatar de l’utilisateur
Igbur
Junior
 
Messages: 1469
Localisation: Trop au Nord, trop à l'Est

Re: Championnats du Monde 2018 - Innsbruck

Messagepar ElRojo » 31 Aoû 2018, 13:49

Superbe préz Igbur :ok:

Pour la startlist, tu peux mettre chaque pays avec en spoiler la pré-sélection déjà établie.
Exemple :



Julian ALAPHILIPPE, Romain BARDET, Anthony ROUX, Tony GALLOPIN, Thibaut PINOT, Rudy MOLARD, Anthony PEREZ...

Avatar de l’utilisateur
ElRojo
Coureur pro
 
Messages: 1527
Localisation: 95 izi

Re: Championnats du Monde 2018 - Innsbruck

Messagepar Max1304 » 31 Aoû 2018, 13:52

Ouaip super boulot ça sera mieux pour les dizaines de discussions et débats sur le sujet :up

Avatar de l’utilisateur
Max1304
Espoir
 
Messages: 809
Localisation: En vacances

Re: Championnats du Monde 2018 - Innsbruck

Messagepar Umb » 31 Aoû 2018, 13:55

:banana merci Igbur, ça a l'air top, je vais me régaler à lire ça


:lol: le sondage

Avatar de l’utilisateur
Umb
Maglia rosa
 
Messages: 8916
Localisation: la vittoria è bella

Re: Championnats du Monde 2018 - Innsbruck

Messagepar Malo.tls » 31 Aoû 2018, 14:00

Super présentions :up

Avatar de l’utilisateur
Malo.tls
Maillot blanc
 
Messages: 2797
Localisation: Absent pour cause de clapping avec les Islandais

Re: Championnats du Monde 2018 - Innsbruck

Messagepar bullomaniak » 31 Aoû 2018, 14:09

Chloe Dygert aussi a été double championne du monde en juniors.

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Manager
 
Messages: 19068
Localisation: Pour défendre les valeurs de la Gauche, votez Tibopino !

Re: Championnats du Monde 2018 - Innsbruck

Messagepar Igbur » 31 Aoû 2018, 14:17

Merci pour les messages :up


bullomaniak a écrit:Chloe Dygert aussi a été double championne du monde en juniors.


Merci c'est corrigé
Si vous voyez d'autres erreurs n'hésitez pas :ok:

Avatar de l’utilisateur
Igbur
Junior
 
Messages: 1469
Localisation: Trop au Nord, trop à l'Est

Re: Championnats du Monde 2018 - Innsbruck (23/09 > 30/09)

Messagepar Alexsar » 31 Aoû 2018, 14:54

La Ligne palmarès 2018, tu t'es trompé de drapeau, c'est celui de l'Australie :up
Sinon bonne prez

Avatar de l’utilisateur
Alexsar
Coureur pro
 
Messages: 1922
Localisation: Rouge comme Yates


4626 messages
Retourner vers 2018

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité