Gilbert, la crème de la crème liégeoise

Au cœur d’une saison magistrale ponctuée par 18 victoires, un titre national et le port du maillot jaune, Philippe Gilbert conquit sur la Doyenne le succès le plus sentimental de sa carrière, achevant un exploit inégalé à ce jour : le quadruplé Flèche brabançonne – Amstel Gold Race – Flèche Wallonne – Liège-Bastogne-Liège. Retour sur une performance exceptionnelle et sans précédent.

Lire la suite »


Nuyens, le champion que l’on n’attendait plus

Grand habitué des classiques flandriennes, souvent placé, parfois vainqueur, Nick Nuyens a eu le malheur de courir au temps de l’écrasant duopole Boonen-Cancellara. Jusqu’à la conquête, devenue presque inespérée, de la plus grande course de son pays. Alors que se dispute ce dimanche la 105e édition du Ronde, retour sur ce jour béni d’avril 2011. Lire la suite »


Goss, le poids du pionnier

Premier vainqueur non-européen de Milan-San Remo à l’âge de 24 ans, Matthew Goss aurait pu devenir l’un des géants de sa génération. Las, le déclin sportif de l’Australien fut aussi brutal que son ascension limpide. Avant que ne se tienne samedi la 112e édition de la Primavera, retour sur le sommet de la carrière d’un coureur bien singulier.

Lire la suite »



Qui est le meilleur coureur des années 2000 ? (10 à 1)

En ce début d’année 2020, LeGruppetto vous propose un nouveau classement pour connaître le meilleur coureur des années 2000, à l’aide de notre propre barème. L’accent a été mis sur les victoires pour classer les coureurs sur les plus grandes courses, avec un système dégressif où une deuxième place apporte par exemple 50% des points de la première place. Seuls plusieurs grands succès peuvent permettre aux coureurs de figurer en haut de ce top 30. En voici la partie finale de la 10e place jusqu’au grand vainqueur.

Lire la suite »


Qui est le meilleur coureur des années 2000 ? (20 à 11)

En ce début d’année 2020, LeGruppetto vous propose un nouveau classement pour connaître le meilleur coureur des années 2000, à l’aide de notre propre barème. L’accent a été mis sur les victoires pour classer les coureurs sur les plus grandes courses, avec un système dégressif où une deuxième place apporte par exemple 50% des points de la première place. Seuls plusieurs grands succès peuvent permettre aux coureurs de figurer en haut de ce top 30. En voici la deuxième partie de la 20e à la 11e place.

Lire la suite »


Qui est le meilleur coureur des années 2000 ? (30 à 21)

En ce début d’année 2020, LeGruppetto vous propose un nouveau classement pour connaître le meilleur coureur des années 2000, à l’aide de notre propre barème. L’accent a été mis sur les victoires pour classer les coureurs sur les plus grandes courses, avec un système dégressif où une deuxième place apporte par exemple 50% des points de la première place. Seuls plusieurs grands succès peuvent permettre aux coureurs de figurer en haut de ce top 30. En voici la première partie jusqu’à la 21e place.

Lire la suite »



1919 : Renaissance du Tour

Suite de la saga sur l’année 1919 avec les premières étapes du Tour de France et au programme du mauvais temps, des abandons en cascade, les frères Pélissier, l’étape la plus longue de l’histoire et l’apparition du maillot jaune.

Lire la suite »


Eddy Merckx, 1969 : les points sombres d’une saison étincelante

Ce samedi, le Tour de France s’élance de Bruxelles, 50 ans après la première victoire de celui qui est encore aujourd’hui considéré comme le plus grand cycliste de tous les temps: Eddy Merckx. En plus d’être la saison de la première victoire du Cannibale sur la Grande boucle, 1969 est celle de sa prise de pouvoir totale au sommet du cyclisme mondial, de son affirmation en tant que nouveau patron du peloton alors que Jacques Anquetil prenait sa retraite. Mais au milieu de cette saison exceptionnelle qui l’a vu remporter pour la première fois le Superprestige Pernod, dont il ne lâchera plus la première place pendant six ans, nous ne revenons pas sur les exploits, mais sur les désillusions subies par le Bruxellois.

Lire la suite »