Puissance : de quoi parle-t-on réellement ? (1)

Le mois de juillet arrive et avec lui, le Tour de France. La plus grande course de l’année donne toujours lieu à de vifs débats, entre passionnés. C’est aussi l’occasion de voir fleurir des chiffres en tout genre, en particulier des valeurs de puissance. Les calculs de puissance sont devenus à la mode et source de diverses chroniques dont le but peut-être autant de disséquer honnêtement la performance que de pointer du doigt les dérives du peloton et juger de la probité des vainqueurs. Au Gruppetto aussi, nous aimons calculer les puissances développées par les meilleurs coureurs en montagne et analyser. Pour lever toute ambiguïté, nous avons décidé de révéler notre méthode de calcul et notre point du vue sur le but et la portée des analyses que nous serons amenées à faire. Lire la suite »


Liège-Bastogne-Liège : Les côtes de la Doyenne

Le plus ancien des monuments s’élance ce dimanche pour traverser les Ardennes et franchir des côtes que les nombreuses éditions de la classique ont rendu célébres. Voici un petit tour d’horizon des principales difficultés, actuelles ou passées, qui émaillent le parcours de Liège – Bastogne – Liège, surnommée la Doyenne. Lire la suite »


Milan San Remo, les organisateurs font-ils fausse route ?

La Primavera, reliant Milan à San Remo, et première levée 2014 de ces classiques appelées Monuments du cyclisme, s’élancera dans quelques jours. Ces dernières semaines, le parcours aura longtemps été sujet à discussion. En cause, la Pompeiana, nouvelle difficulté qui devrait faire son apparition entre la Cipressa et le Poggio. Il faudra cependant attendre 2015 pour la voir à l’œuvre, la faute à des travaux de voirie empêchant le passage de la course. Les coureurs affronteront donc un parcours classique, régulièrement à l’œuvre entre 1982 et 2007. Supprimé pour laisser sa place à la Pompeiana, le Manie ne fera pas son retour. Lire la suite »


Tour de Ski, le cyclisme peut-il s’en inspirer ?

Le Tour de Ski s’est achevé le week-end dernier. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une compétition de ski de fond, une course par étape qui tire son modèle du Tour de France cycliste. Les organisateurs n’ont jamais nié ce lien de parenté, source d’inspiration pour une compétition créée en 2006 et qui s’est imposée depuis comme un des évènements phare de l’hiver. Lire la suite »


God saves Cycling : Gros plan sur l’élection du président de l’UCI

L’Empire britannique est plus que jamais au sommet du cyclisme mondial. Tandis que Sky règne depuis deux ans sur le Tour de France, que la Grande-Bretagne a enregistré une belle moisson aux JO de Londres et que Mark Cavendish s’est paré d’arc-en-ciel en 2011, les Anglo-Saxons s’apprêtent à garder la main sur l’UCI. La plus haute instance du cyclisme mondial est déjà présidée depuis 8 ans par l’Irlandais Pat Mc Quaid, candidat à sa propre succession. Son challenger s’est présenté en juin. Il s’agit de Brian Cookson, actuel président de British Cycling, la fédération britannique de cyclisme. Qui de l’Anglais ou de l’Irlandais triomphera à Florence le 27 septembre, lors du congrès électoral organisé parallèlement aux championnats du monde sur route ? Lire la suite »


Analyse des puissances du Semnoz : Quintana finit en trombe

Après le grand rendez-vous de l’Alpe d’Huez, le Semnoz est attendu comme le dernier juge de paix pour sceller le classement général. Entre temps, les organisateurs ont réservé une grosse étape de montagne aux coureurs, enchainant 5 cols dont les redoutables Glandon et Madeleine. Visiblement fatigués des efforts de la veille, les coureurs ont préféré faire l’impasse sur cette étape, développant des puissances relativement faibles tout au long de l’étape. Ils n’ont d’ailleurs pas été aidés par le climat et cet orage qui a lessivé le peloton dans l’ultime difficulté, le Col de la Croix-Fry. Lire la suite »


Analyse des puissances de l’Alpe d’Huez : Une montée rapide

Les coureurs sont servis sur cette étape avec une double ascension de l’Alpe d’Huez, sommet mythique et point de référence pour comparer les puissances développées par les leaders. Il y a deux ans, Pierre Rolland s’imposait, même si la meilleure montée étaient réalisée par Samuel Sanchez, en 41’45. Avec seulement 404 watts, il se situe loin du record de Marco Pantani, établi en 1995, avec 36’40 et le chiffre astronomique de 470 watts. Il est temps de passer le peloton au révélateur. Lire la suite »



Bagnères de Bigorre, analyse des puissances : le peloton temporise

L’étape de la veille avait déjà dessiné une première hiérarchie. Sky n’a pas souhaité observer de round d’observation entre les leaders. Pour cette étape, le programme est plus corsé, avec un enchainement de cinq ascensions et une arrivée. Il est plus difficile de contrôler sur ce terrain, d’autant plus si les battus de la veille déclenchent les grandes manœuvres. Néanmoins, les efforts de la veille pourront peser et enjoindre les favoris à lever le pied et ne pas s’exposer à une nouvelle démonstration de Froome. Lire la suite »


Ax 3 Domaines, analyse des puissances : Froome crève le plafond

Après le spectacle de la route, il est temps de décrypter l’étape par les chiffres. Pour cela, nous allons revenir sur la puissance développée par les coureurs lors des deux ascensions du jour. Cette grandeur physique fait déjà partie du quotidien des cyclistes, mesurée en course comme à l’entraînement pour planifier leur préparation, gérer leurs efforts et évaluer leur progression. Lire la suite »