Écrit le par dans la catégorie Coup de bordure, Podcast.

Malgré les abandons d’Egan Bernal sur le Tour de France et de Geraint Thomas sur le Tour d’Italie, Ineos Grenadiers a réussi à remporter un Grand Tour cette année, avec Tao Geoghegan Hart sur le Giro. Dans ce podcast, Brice, Anselme, Matthieu et Yoan reviennent sur les raisons de ce succès, mais aussi notamment sur celui d’Arnaud Démare.

Programme

2:20 – La course des favoris du Giro
26:29 – L’importance du parcours
33:24 – La jeunesse dans le cyclisme international
37:44 – Arnaud Démare maestro sur les sprints

Chasse-Patate #20 – Giro : Ineos Grenadiers et Geoghegan Hart conquérants
Saison 2020

 
Play/Pause Episode
00:00 /
Rewind 30 Seconds
1X
Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Venez lire les derniers articles des rédacteurs du Gruppetto et profitez-en pour donner votre avis sur les sujets évoqués dans ces articles.

Modérateur: Animateurs cyclisme pro

Re: Chasse-Patate #20 - Giro : Ineos Grenadiers et Geoghegan

Messagepar Rico1212 » 30 Oct 2020, 09:18

Bonjour

J'écoute régulièrement vos podcasts qui sont souvent très intéressant.
Sur celui-ci je voulais revenir sur l'opposition Giro / Tour qui est régulièrement traité toujours en faveur du premier.
Je suis pas d'accord avec certains arguments avancés et je trouve qu'on oublie souvent de rappeler les raisons qui rendent le tour moins spectaculaire.
D'abord dire que le tour était moins montagneux la première semaine est archi faux il suffit de regarder les profils des étapes 4, 6, 8 et 9 du tour. Il y a une sorte de vision verre à moitié plein quand on parle du giro et à moitié vide quand on parle du tour.

Ensuite le côté plus spectaculaire du giro s'explique essentiellement par la faible startlist (peu de leader mais aussi moins d'équipes rouleau compresseur), la météo plus mauvaise et il faut l'avouer une topographie plus escarpée.

Les seules améliorations que je vois pour le tour serait de mettre davantage de chrono et une ou deux tappones. Pour le reste les parcours sont plutôt bons.

Autre désavantage pour le tour, son rôle de course vitrine qui explique en partie pourquoi les modifs ci-dessus ne sont pas présentes sur les parcours ASO. Pour rappel, lors des affaires de dopage de nombreux observateurs ont reprochés au cyclisme de proposer des parcours "inhumains" et donc pour lesquels les cyclistes devaient avoir recours au dopage. Quant au clm la volonté de favoriser les grimpeurs à conduit à ces extrémités qui je pense seront corrigés dans les années à venir.

D'ailleurs c'est à partir des premières grosses affaires de dopage que les parcours ont changé.

Le giro qui vit dans l'ombre du tour peut tout se permettre. Si le tour proposait le meme parcours avec plétor d'étapes de plus de 200 kms les journalistes et le grand public crierait au scandale. Par contre en italie ca passe.

Je conclurai que le tour récolte l'argent et l'exposition mais le prix à payer en retour c'est cette course cadenassé. Si le giro était positionnée en juillet avec le meme plateau que le tour la course serait surement moins passionnante.
Rico1212
Chasseur de prime
 
Messages: 263
Enregistré le: 15 Déc 2016, 20:42

Re: Chasse-Patate #20 - Giro : Ineos Grenadiers et Geoghegan

Messagepar AG2R » 30 Oct 2020, 10:09

Merci du retour :ok:

Je suis assez d'accord avec toi, globalement je dirais que le Tour a les défauts de ses avantages, avec un plateau toujours très relevé et dense et une pression incroyable. Comme tu le dis, le parcours du Giro sur le Tour ne donne absolument pas la même chose, et j'ai souvent tendance à dire que ça serait pire que ce qu'on voit sur le Tour. A mon sens, le Giro (comme la Vuelta avec ses courses de côte) peut se permettre d'avoir un parcours pas terrible car il y aura toujours de la bagarre.
Avatar de l’utilisateur
AG2R
Manager
 
Messages: 18354
Enregistré le: 15 Juil 2013, 10:04
Localisation: PCM France

Re: Chasse-Patate #20 - Giro : Ineos Grenadiers et Geoghegan

Messagepar Nico32 » 31 Oct 2020, 18:00

Merci des arguments détaillés :)

C'est vrai que ça ne transparait pas trop dans les arguments que j'ai donné, mais je suis loin d'être très critique contre ASO et je suis d'accord que le parcours du Giro était loin d'être parfait. Par contre je suis en désaccord total avec cette phrase :
Rico1212 a écrit:D'abord dire que le tour était moins montagneux la première semaine est archi faux il suffit de regarder les profils des étapes 4, 6, 8 et 9 du tour. Il y a une sorte de vision verre à moitié plein quand on parle du giro et à moitié vide quand on parle du tour.

Les étapes 8 et 9, je considère ça comme du milieu de grand tour, pas du début. Ensuite les étapes 4 et 6 (comme la 2), on savait depuis leur parution qu'elles ne feraient que très peu d'écart au mieux pour Orcières, et rien pour le Mont Aigoual. Le combo distance-pente était trop facile pour une première explication avec tous les meilleurs coureurs et équipes en forme, et le long faux-plat vers le Mont Aigoual après la Lusette était un mouroir évident sachant que personne n'avait encore de temps à rattraper qui aurait poussé à attaquer de loin. Ce que je reproche à ASO pour le coup, c'est de mettre des cols pour dire "on a mis de la montagne", mais en faisant tout pour qu'il n'y ait pas d'écart. Ils ont eux-même reconnus avoir été traumatisés par la course de côte à la Pierre Saint-Martin en 2015, alors que c'était une des meilleures ouvertures de montagne de la décennie selon moi.
De son côté, RCS a proposé une vraie course de côte dure et ont été aidés par les conditions météo difficiles. Cela a de suite créé de gros écarts à même d'engendrer du spectacle par la suite. Pour cela il aurait fallu une troisième semaine moins dense mais qui conserve ces profils "tremplins" du Stelvio et de l'Agnel. On pouvait par exemple faire sauter Madona di Campiglio pour proposer une étape de montagne en deuxième semaine en remplacement d'une des nombreuses étapes vallonnées.
Pour résumer, mon propos était surtout de mettre en opposition RCS et ASO sur un point précis : la frilosité des seconds à avoir un général éclaté dès la première semaine :ok:

ps : si on avait eu plus de temps, j'aurai justement fini le podcast par un coup de gueule contre Vegni :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14305
Enregistré le: 08 Jan 2014, 13:26
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden