Écrit le par dans la catégorie Analyses, Coup de bordure.

Porté par des formations ambitieuses comme Cofidis ou Arkéa, ce marché des transferts aura été celui des surprises et du renouvellement avec pas moins de 57 départs pour 74 arrivées. Alors que le début de saison se rapproche à grands pas, Le Gruppetto vous propose de faire le bilan du mercato 2019-2020 des équipes françaises.

AG2R La Mondiale

• 4 départs : G. Bagdonas (?), N. Denz (Sunweb), S. Dumoulin (retraite), H. Dupont (retraite)
• 4 arrivées : C. Champoussin (néo-pro, à partir du 1er avril), L. Naesen (Lotto-Soudal), H. Tanfield (Katusha-Alpecin), A. Vendrame (Androni – Giocattoli)
28 coureurs sous contrat pour 2020 :

2020 : Bardet, Bouchard, Chérel, Chevrier, Cosnefroy, Dillier, Domont, Frank, Gastauer, Geniez, Godon, Jaurégui, Latour, O. Naesen, Paret-Peintre, Tanfield, Vandenbergh, Vuillermoz, Warbasse
2021 : Bidard, Duval, Gallopin, Gougeard, Hänninen, L. Naesen, Vendrame, Venturini
2022 : Champoussin (à partir du 01/04/20), Peters

C’est avec un effectif peu remanié que l’équipe dirigée par Vincent Lavenu va entamer sa quinzième saison au sein de la première division. Les quatre départs, dont ceux des historiques Samuel Dumoulin (onze années chez les Savoyards) et Hubert Dupont (quatorze saisons) ont ainsi tous été remplacés numériquement avec les arrivées notables du grand espoir français Clément Champoussin (deux top 5 de suite au classement général du Tour de l’Avenir) et de l’Italien Andréa Vendrame, vainqueur du Tro-Bro Léon 2019. Leader du pôle des classiques de l’équipe, Oliver Naesen aura désormais un renfort de choix avec l’arrivée de son frère Lawrence, « adversaire » ces deux dernières saisons avec le maillot de la Lotto-Soudal. Harry Tanfield, a lui réussi à rebondir suite à l’arrêt de la Katusha-Alpecin en signant en fin de mercato pour une année avec AG2R La Mondiale. Le pistard britannique devra faire ses preuves.

 

Groupama – FDJ

Fabian Lienhard sous ses nouvelles couleurs.

• 3 départs : D. Hoelgaard (Uno-X), S. Morabito (retraite), B. Vaugrenard (retraite)
• 3 arrivées : A. Brunel (Groupama-FDJ continentale), S. Guglielmi (Groupama-FDJ continentale), F. Lienhard (IAM Excelsior)
28 coureurs sous contrat pour 2020 :

2020 : Bonnet, Démare, Duchesne, Frankiny, Gaudu, Geniets, Guarnieri, Konovalovas, Küng, Ladagnous, Le Gac, Ludvigsson, Molard, Pinot, Reichenbach, Roux, Sarreau, Scotson, Vincent
2021 : Armirail, Brunel, Delage, Guglielmi, Lienhard, Madouas, Seigle, Sinkeldam, Thomas

Après une troisième saison en tant que « meilleure scoreuse française » (27, 31 et enfin 24 succès), la formation Groupama-FDJ n’a pas effectué de profonde révolution lors de cette intersaison. Désormais à la retraite, les grognards Steve Morabito et Benoît Vaugrenard pourront apprécier les performances des deux jeunes pousses, promus de l’équipe réserve : Alexys Brunel (vainqueur de Paris-Tours espoirs en fin de saison) et Simon Guglielmi (porteur du Maillot Jaune sur le dernier Tour de l’Avenir et huitième du Baby Giro). Troisième et dernière recrue, Fabian Lienhard, à 26 ans, change lui de dimension en intégrant pour la première fois une équipe du World Tour, le Suisse étant l’an passé en troisième division avec IAM Excelsior. Coureur rapide, il vient densifier le pôle sprint de Marc Sarreau comme poisson-pilote.

 

Cofidis

Elia Viviani avec sa tenue de champion d’Europe.

• 10 départs : D. Atapuma (Colombia Tiera de Atletas), N. Bouhanni (Arkéa-Samsic), R. Bouhanni (?), L. Chetout (retraite), F. Fortin (Felbermayr-Simplon Wels), H. Hofstetter (Israël-Start-Up Nation), J. Simon (Total Direct Énergie), G. Soupe (Total Direct Énergie), B. Van Lerberghe (Deceuninck-Quick Step), Z. Waeytens (retraite)
• 10 arrivées : P. Allegaert (Sport Vlaanderen-Baloise), F. Barcelo (Euskadi-Murias), S. Consonni (UAE Team Emirates), E. Finé (néo-pro), N. Haas (Katusha-Alpecin), G. Martin (Wanty-Groupe Gobert), F. Sabatini (Deceuninck-Quick Step), J. Vermote (Dimension Data), A. Viviani (néo-pro), E. Viviani (Deceuninck-Quick Step)
28 coureurs sous contrat pour 2020 :

2020 : Claeys, J. Hansen, Lafay, Lemoine, Le Turnier, Maté, Mathis, Morin, A. Perez, Périchon, Rossetto, Sabatini, Touze
2021 : Allegaert, Barcelo, Berhane, Consonni, Edet, Finé, Haas, Je. Jerrada, Jo. Herrada, Laporte, G. Martin, Vanbilsen, Vermote, A. Viviani, E. Viviani

Afin d’assurer son retour au sein du World Tour après dix ans d’absence, la formation nordiste a frappé plusieurs grands coups lors du mercato et en a profité pour renouveler près d’un tiers de son effectif. Les recrutements ratés et cadres du passé ont été remerciés pour laisser place en grandie partie à Elia Viviani, champion d’Europe en titre qui reste sur trente victoires en deux saisons. L’Italien arrive en compagnie de son lanceur Fabio Sabatini, déjà à ses côtés au sein de la Deceuninck – Quick Step. Mais aussi de son frère Attilo (23 ans), déjà remarqué pour une victoire au sprint en tant que stagiaire sur la Schaal Sels, une classique belge. Simone Consonni, espoir un temps annoncé du sprint, complète le contingent italien.

L’autre gros coup du mercato pour la Cofidis est le recrutement de Guillaume Martin, l’un des meilleurs coureurs français actuel. Julien Vermote, rompu aussi au World Tour notamment au sein de la formation de Patrick Lefévère, apportera son expérience à l’équipe française. Très en vue lors du Tour de France 2017, surnommé « Vermoteur » pour sa capacité à réguler l’allure du peloton pendant de nombreux kilomètres, le Belge se mettra désormais au service de Viviani et aura sa carte à jouer sur les classiques. Où l’ancien de la Dimension Data sera épaulé par son compatriote Piet Allegaert, dernier vainqueur du Tour de l’Eurométropole. Enfin, Nathan Haas, expérimenté du World Tour et le prometteur espagnol Fernando Barcelo, rejoignent eux aussi les rangs de la Cofidis, qui accueillera aussi le néo-professionnel Eddy Finé.

 

Arkéa – Samsic

Nairo Quintana sous ses nouvelles couleurs d’Arkéa-Samsic.

• 6 départs : M. Daniel (retraite), B. Feillu (retraite), A. Greipel (Israël-Start-Up Nation), J. Maison (retraite), A. Moinard (retraite), R. Wagner (retraite)
• 12 arrivées : W. Anacona (Movistar), T. Boudat (Total Direct Énergie), N. Bouhanni (Cofidis), B. Declercq (Sport Vlaanderen-Baloise), D. Grondin (néo-pro), M. Louvel (néo-pro), D. McLay (EF Education First), C. Noppe (Sport Vlaanderen-Baloise), L. Owsian (CCC), D. Quintana (Neri Sottoli-Selle Italia-KTM), N. Quintana (Movistar), D. Rosa (Ineos)
28 coureurs sous contrat pour 2020 :

2020 : Bonnamour, Bouet, Declercq, Delaplace, Gesbert, Guernalec, Hardy, Jarrier, Le Roux, McLay, Pichon, Riou, C. Swift, Vachon, Welten
2021 : W. Anacona, Boudat, Bouhanni, Ledanois, Louvel, Noppe, Owsian, D. Rosa, Russo
2022 : Barguil, Grondin, D. Quintana, N. Quintana

L’autre formation française ayant fait grandement parler d’elle durant ces dernières mois ! Après deux saisons décevantes (cinq succès au total) et l’énorme flop sportif qu’a été le recrutement d’André Greipel, Emmanuel Hubert et son équipe ont décidé de frapper fort en recrutant Nairo Quintana, double-vainqueur de Grands Tours. Lassé par 8 saisons au sein de la Movistar où il est passé professionnel, le Colombien a souhaité donner un nouvel élan à sa carrière en rejoignant Arkéa-Samsic. Un choix jugé surprenant mais qui a permis à Quintana de retrouver son frère Dayer, mis de côté par la formation espagnole à l’intersaison 2018. Leur compatriote Winner Anacona a suivi le mouvement tout comme Diego Rosa, débarqué d’Ineos et qui complète les rangs de ce nouveau pôle autour de Quintana. Retrouvé sur les dernières courses de la saison dernière, l’Italien peut également prétendre à un rôle de leader sur certaines classiques.

André Greipel parti, Emmanuel Hubert a décidé de tenter le pari Nacer Bouhanni. Encore capable de s’imposer sur une étape du Tour d’Espagne en 2018, le Vosgien a connu en 2019 la seule saison blanche de sa carrière, lui qui reste le meilleur scoreur français en activité. Pour l’épauler, la formation bretonne a annoncé pas moins de 6 renforts dont le retour de Dan McLay, ancien sprinteur maison. Les Belges Benjamin Declercq et Christophe Noppe et le Polonais Łukasz Owsian, tous méconnus du grand public, auront pour mission d’accompagner Bouhanni, et devraient également participer à la saison des classiques flandriennes. Tout comme Thomas Boudat, arrivé en provenance du voisin vendéen de Total Direct-Energie, et annoncé comme sprinteur numéro deux de l’équipe.

Nippo Delko ONE Provence

Le nouveau maillot de la formation Nippo Delko en 2020.

• 8 départs : J. Areruya (amateurs), I. Filosi (Bardiani-CSF-Faizanè), A. Guérin (Vorarlberg Santic), B. Jones (Canyon dhb p/b B.H.), P. Kasperkiewicz (amateurs), J. Leveau (Natura4Ever), J. Moreno (retraite), F. Schmidt (amateurs)
• 13 arrivées : P. Barbier (Natura4Ever), F. Beppu (Trek-Segafredo), S. Carr (néo-pro, à partir du 1er août), J.M. Diaz Gallego (Vorarlberg Santic), B. Ghirmay (néo-pro), J. Gonçalves (Katusha-Alpecin), M. Hailemichael (néo-pro), M. Ishigami (néo-pro), J. Jules (Wallonie-Bruxelles), R. Minali (Israël Cycling Academy), H. Nakane (Nippo-Vini Fantini), A. Oka (Utsunomiya Blitzen), D. Rajovic (Adria-Mobil)
24 coureurs sous contrat pour 2020 :

2020 : Beppu, Combaud, De Rossi, El Farès, Fedeli, Fernandez, Finetto, Gonçalves, Grosu, Jules, Minali, Nakane, Navardauskas, Oka, Rochas, Siskevicius, Trarieux
2021 : Barbier, Diaz Gallego, Ghirmay, Ishigami, Hailemichael, Rajović
2022 : Carr (à partir du 01/08/20)

Petit Poucet des équipes françaises de seconde division, la formation de Frédéric Rostaing poursuit malgré tout son ascension avec l’arrivée du co-sponsor japonais Nippo. Une arrivée suivie des faits par les renforts notamment de Fumiyuki Beppu, premier coureur nippon à avoir disputé le Tour de France en 2009 (avec Yukiya Arashiro) et formé au VC La Pomme Marseille, ancienne dénomination de la structure. L’expérimenté Beppu est accompagné par trois de ses compatriotes, les jeunes Masahiro Ishigami et Atsushi Oka, et le plus expérimenté Hideto Nakane, titulaire de 3 saisons chez Nippo-Vini Fantini. Le Portugais José Gonçalves et Justin Jules, eux aussi déjà passés dans l’équipe du quartier de la Pomme, reviennent également au bercail, l’un venant comme leader pour les courses par étapes, l’autre comme sprinteur d’un pôle considérablement renforcé à l’intersaison.

L’espoir éthiopien Mulu Hailemichael (21 ans) et l’Érythréen Biniyam Ghirmay (19 ans) auront eux l’occasion de lancer leur carrière professionnelle en 2020 avec Nippo Delko. Même si Ghirmay compte déjà une victoire avec une étape de la Tropicale Amissa Bongo en 2019, devenant ainsi le premier coureur des années 2000 à lever les bras, au terme d’un sprint. Où sa nouvelle équipe s’est aussi renforcée dans ce secteur, au cours de ce mercato hétéroclite, avec les arrivées d’hommes rapides comme Riccardo Minali, Pierre Barbier et Dusan Rajovic : le premier venant se relancer après une saison difficile vécue chez Israël Cycling Academy, et les deux autres venant se roder à la deuxième division mondiale après plusieurs années en Continental.

 

Total Direct Énergie

• 7 départs : T. Boudat (Arkéa-Samsic), Y. Gène (retraite), A. Journiaux (retraite), B. Nauleau (retraite), A. Pichot (retaite), P. Quemeneur (retraite), A. Tulik (retraite)
• 9 arrivées : L. Bonifazio (Sangemini-Trevigiani-MG.Kvis), J. Cabot (amateurs), V. Ferron (néo-pro, à partir du 1er août), M. Gaillard (néo-pro), F. Maitre (néo-pro), L. Manzin (Vital Concept-B&B Hotels), J. Simon (Cofidis), G. Soupe (Cofidis), D. Van Gestel (Sport Vlaanderen-Baloise)
25 coureurs sous contrat pour 2020 :

2020 : L. Bonifazio, Burgaudeau, Cardis, Hivert, Journiaux, Lightart, Sellier, Soupe, Taaramäe, Terpstra, A. Turgis
2021 : N. Bonifazio, Cabot, Calmejane, Cousin, Gaillard, Gaudin, Grellier, Maitre, Manzin, Ourselin, Petit, Sicard, Simon, Van Gestel
2022 : Ferron (à partir du 01/08/20)

Victorieuse du classement par équipes de l’UCI Europe Tour 2019, l’équipe vendéenne a gagné le droit de participer à l’ensemble des courses World Tour en 2020. Mais la formation dirigée par Jean-René Bernaudeau a déjà indiqué qu’elle ne s’alignera pas sur le Tour d’Italie et le Critérium du Dauphiné en raison notamment du manque de profondeur de son effectif. Contrastant avec l’arrivée surprise de Niki Terpstra un an plus tôt, le mercato a été plus calme cet automne. La filière du Vendée U a permis de faire passer professionnel les espoirs Valentin Ferron, Florian Maître et Marlon Gaillard. A cette nouvelle cuvée des espoirs vendéens s’ajoute des hommes ayant l’expérience du circuit français à l’image de Julien Simon ou Geoffrey Soupe, tous les deux arrivés en provenance de Cofidis. Ou Jérémy Cabot, qui dispose d’une deuxième chance dans le milieu professionnel après un passage chez les amateurs en 2019.

Sprinteur maison, Niccolo Bonifazio a prolongé lui cet hiver et vu la venue de son frère ainé Leonardo. L’Italien devra aussi cohabiter désormais avec Lorrenzo Manzin qui dispose d’une belle pointe de vitesse. Enfin, Dries Van Gestel 13e du dernier Tour des Flandres, épaulera lui désormais Terpstra sur les classiques.

 

B&B Hôtels – Vital Concept

• 6 départs : Y. Bagot (retraite), C. Ermenault (amateurs, piste), M. Fournier (retraite), M. Lammertink (retraite), L. Manzin (Total Direct Énergie), P. Müller (retraite)
• 6 arrivées : F. Backaert (Wanty-Groupe Gobert), C. Barthe (Euskadi-Murias), J. Debusschere (Katusha-Alpecin), L. Mozzato (Dimension Data for Qhubeka), S. Schönberger (Neri Sottoli-Selle Italia-KTM), T.J. Slagter (Dimension Data)
23 coureurs sous contrat pour 2020 :

2020 : Boeckmans, Courteille, De Backer, Garel, Gautier, Le Bon, Lecroq, Mottier, Rolland, Slagter, J. Turgis, Vichot
2021 : Backaert, Barthe, Cam, Coquard, Debusschere, Morice, Mozzato, Pacher, Reza, Van Genechten

Après deux années d’existence, la formation que l’on doit désormais appeler « B&B Hotels – Vital Concept » poursuit son évolution avec une refonte d’un quart de son équipe, et une certaine tendance à l’international. Jens Debusschere, qui avait privé Bryan Coquard d’une victoire lors d’A Travers les Flandres en 2016, lancera désormais le sprinteur français, et sera l’une des cartes maitresses de l’équipes pour les flandriennes. Tom-Jelte Slagter, vainqueur surprise du Tour Down Under en 2013, tentera lui de retrouver le chemin de la victoire, en premier lieu sur le calendrier français. Qu’il connaît bien pour avoir levé les bras à deux reprises lors de Paris-Nice 2014 où il ferraillait avec un certain Arthur Vichot, alors au meilleur de sa forme. Perturbé par un virus en 2019, le double champion de France espère s’être débarrassé de la malchance pour repartir de l’avant. Son retour au premier plan serait une véritable plus-value pour la formation Glaz.

Pour densifier son équipe, Jérôme Pineau a également misé sur le Basque Cyril Barthe, coureur passe-partout qui faisait jusqu’ici ses gammes avec Euskadi-Murias. L’expérimenté Frederik Backaert, baroudeur en provenance de la Wanty, apportera lui aussi de la profondeur tout comme le rapide italien Luca Mozzato et l’Autrichien Sebastian Schönberger. Mais la saison de B&B Hôtels – Vital Concept sera à nouveau conditionnée par une participation ou non pour le Tour de France. Pour sa troisième année d’existence, la formation de Jérôme Pineau entend une nouvelle fois faire valoir ses arguments pour se joindre à la grande fête de juillet.

 

Continentale Groupama-FDJ

Clément Davy continuera l’aventure avec la Conti de Groupama-FDJ en 2020.

• 5 départs : A. Brunel (Groupama-FDJ), S. Guglielmi (Groupama-FDJ), K. Inkelaar (Bahrain-Merida), K.P. Lauk (amateurs), C. Scaroni (Gazprom-RusVelo)
• 7 arrivées : L. Askey (juniors), A. Balmer (juniors), Y. Debesay (espoirs), S. Moniquet (Wallonie-Bruxelles Development), H. Page (juniors), P. Penhoët (juniors), L. Van den Berg (Metec-TKH-Mantel)
14 coureurs sous contrat pour 2020 :

2020 : Askey, Davy, Debesay, Jerman, Kneisky, Manfredi, Moniquet, Nonnez, Penhoët, Petrucci, Stewart, Van den Berg
2021 : Balmer, Page

La petite sœur de l’équipe World Tour a vécu une première saison contrastée au sein des pelotons. Au total ce sont ainsi quatre de ses hommes qui ont intégré le World Tour (Geniets puis Brunel et Guglielmi au sein de l’équipe première et Inkelaar chez Barhain) et un cinquième qui a rejoint la seconde division (Scaroni chez Gazprom). Mais l’équipe réserve de la Groupama – FDJ n’a remporté que deux succès sur le calendrier international espoirs et une seule victoire sur une épreuve .2. Pour sa seconde année, l’équipe chapeautée par Jens Blatter pourra compter sur des coureurs plus mûrs (Jerman et Stewart notamment) et sur des juniors aux potentiels indéniables comme Askey (vainqueur de Paris-Roubaix juniors en 2018), Balmer (4e des Championnats du Monde 2018) et Yakob Debesay (déjà victorieux chez les pros lors du Tour du Rwanda 2019). A ce trio se rajoutent les juniors français Hugo Page et Paul Penhoët, mais également les grimpeurs Sylvain Moniquet (13e du Tour du Jura) et Lars Van den Berg (10e du Tour de l’Avenir), tous les deux ayant déjà 3 années derrière eux en Continental.

 

Natura4Ever – Roubaix – Lille Métropole

• 3 départs : P. Barbier (Nippo Delko ONE Provence), P. Gouault (amateurs), T. Vaubourzeix (amateurs)
• 5 arrivées : I. Centrone (Team Differdange-GeBa), M. De Witte (Roompot-Charles), J. Levasseur (amateurs), J. Leveau (Delko-Marseille Provence), M. Picoux (amateurs)
12 coureurs sous contrat pour 2020 :

2020 : Antomarchi, Centrone, De Witte, Dernies, Ferasse, Idjouadiene, Leroux, Levasseur, Leveau, Masson, Picoux, Vermeulen

Alors que son avenir était incertain à l’automne 2018, l’équipe a été sauvée par l’arrivée du sponsor Natura4Ever et a connu quelques mois plus tard l’une de ses plus belles joies grâce à Thibault Ferasse, vainqueur des Boucles de la Mayenne en juin dernier. Composée de dix coureurs en 2019, la formation de Daniel Verbrackel aura davantage de souplesse en 2020 grâce à ses cinq recrues et un passage à douze hommes. Les sprinteurs Jordan Levasseur (de retour dans une troisième division qu’il a connu avec l’Armée de Terre) et Jérémy Leveau (déjà passé dans l’écurie nordiste entre 2015 et 2017) tenteront d’apporter des bouquets à une équipe qui pourra toujours compter sur l’éternel Julien Antomarchi. L’équipe compte également sur le Belge Mathias De Witte, équipier intéressant pour les courses d’un jour, ainsi que les « jeunes » Ivan Centrone et Maximilien Picoux.

 

Saint Michel – Auber 93

• 5 départs : N. Baldo (retraite), A. Jakin (retraite), K. Le Cunff (?), R. Feillu (retraite), C. Thominet (retraite)
• 5 arrivées : B. Alaphilippe (amateurs), B. Bleier (amateurs), B. Constantin (amateurs), A. Guillonnet (Interpro Cycling Academy), L. Louvet (amateurs)
10 coureurs sous contrat pour 2020 :

2020 : B. Alaphilippe, Bleier, Constantin, Guillonnet, Hurel, Louvet, Maldonado, Maurelet, Paillot, Van Niekerk

Créée et dirigée depuis 1994 par Stéphane Javalet, la formation Saint Michel -Auber 93 poursuit son histoire qui l’aura vu participer au Tour de France, au Tour d’Espagne ou encore remporter le Championnat de France à deux reprises. Équipe formatrice dont sont issus Tony Gallopin ou Damien Touzé, Saint-Michel – Auber 93 n’a malheureusement pas été un tremplin pour des hommes comme Alo Jakin ou Kévin Le Cunff qui espéraient accéder à l’échelon supérieur en 2020. C’est un rêve que peuvent partager Bryan Alaphilippe ou le dernier vainqueur du Tour de Guadeloupe Adrien Guillonnet, deux des recrues de l’équipe francilienne pour cette nouvelle saison. L’équipe fait également passer pro trois coureurs français : Baptiste Bleier et Baptiste Constantin, venus du CM Aubervilliers 93, et le jeune Louis Louvet, 5e du classement Direct-Vélo 2019.

Par la rédaction du Gruppetto.

Crédit Photo: Nicolas Gotz pour Velobs (Groupama-FDJ)/ Arkéa-Samsic/ Nippo-Delko / Mathilde l'Azou (Cofidis)
Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Venez lire les derniers articles des rédacteurs du Gruppetto et profitez-en pour donner votre avis sur les sujets évoqués dans ces articles.

Modérateur: Animateurs cyclisme pro

Re: Bilan du mercato 2019-2020 des équipes françaises

Messagepar Adramelech » 06 Jan 2020, 18:48

Il y a juste une erreur avec Biniyam Ghirmay, qui a aussi gagné au Tour du Rwanda :ok:

Très bon article comme toujours
Avatar de l’utilisateur
Adramelech
Jersey rojo
 
Messages: 7292
Enregistré le: 14 Mar 2019, 12:22
Localisation: Nulle part et partout à la fois

Re: Bilan du mercato 2019-2020 des équipes françaises

Messagepar France » 06 Jan 2020, 18:57

Un très bon récapitulatif, comme d'habitude en somme. :ok:
Merci :up
Avatar de l’utilisateur
France
Maillot vert
 
Messages: 4722
Enregistré le: 12 Juin 2019, 14:11

Re: Bilan du mercato 2019-2020 des équipes françaises

Messagepar ptitpascal » 08 Jan 2020, 01:22

Au top :ok:
Avatar de l’utilisateur
ptitpascal
Jersey rojo
 
Messages: 7556
Enregistré le: 04 Juil 2013, 14:07
Localisation: Paris

Re: Bilan du mercato 2019-2020 des équipes françaises

Messagepar gosso » 08 Jan 2020, 14:43

Très bien ce petit bilan :)
Avatar de l’utilisateur
gosso
Maglia rosa
 
Messages: 9749
Enregistré le: 04 Juil 2013, 23:01
Localisation: A l'époque j'étais supporter de la Juventus