Écrit le par dans la catégorie Coup de bordure, Humour.

Revivez la journée alternative de l’équipe de choc de France Télévisions, de Givors au Mont Ventoux.

6h -Le réveil de Thierry Adam sonne. Aujourd’hui, c’est le 14 Juillet, la fête de la France, la fête des Français !

6h21 – Gérard Holtz se lève. Voilà.

6h44 – Rodolphe Gaudin s’en va tourner La Belle Echappée.

6h47 – Le vent a décoiffé R. Gaudin, retour à l’hôtel.

7h – Cédric Vasseur arrive à la salle du petit-déjeuner avec un croissant et un café. « Saviez-vous que les premiers croissants Parisiens sont vendus au 92, rue de Richelieu, entre 1837 et 1839, quand les Autrichiens August Zang et Ernest Schwarzer y ouvrent la Boulangerie Viennoise ? » Pas de doute, en ce jour de fête nationale, Jean-Paul Ollivier est bien réveillé.

7h25 – G. Holtz arrive au petit-déjeuner et se met à réciter du Molière.

7h26 – C. Vasseur et J-P Ollivier quittent la salle laissant G. Holtz tout seul. Voilà.

7h50 – R. Gaudin est de retour au pied du bus Europcar. Les contrôleurs de l’UCI le bousculent en arrivant. Retour à l’hôtel.

8h – Jean-René Godart et T. Adam sont aperçus à l’arrière de l’hôtel. Ils ont piqué une corbeille d’une douzaine de pains au chocolat. Ils prétendent être en pleine réunion. C’est un tour de table, le tour de la table !

8h22 – Laurent Luyat se lève : no stress.

8h30 – J-R Godart et T. Adam finissent les pains au chocolat et vont prendre un petit café.

8h35 – G. Holtz est évacué par le personnel de l’hôtel. Il hurle « Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger ». Voilà.

9h – R. Gaudin arrive enfin à rentrer dans le bus de l’équipe. Il se demande qui est ce Francis dont les coureurs parlent tout le temps entre eux.

9h28 – L. Luyat arrive sur le plateau de village départ. Aujourd’hui au programme à Givors : Présence de Sébastien Patoche et concours culinaire sur le thème de la quenelle.

10h02 – Voilà.

10h05 – J-R Godart est aperçu auprès de l’équipe Movistar avant de se rendre compte que ce n’est pas l’US Postal.

10h12 – Interview du mécanicien de Cadel Evans qui nous explique à quel niveau du guidon Cadel pose son index.

10h25 – G. Holtz passe devant T. Pinot, mais c’est pour demander à J. Cousin s’il compte se raser. Dépité, Thibaut décide de ne pas prendre le départ.

10h27 – Interview de T. Voeckler et M. Cavendish sur la ligne de départ par G. Holtz. Voilà.

10h28 – Arrivée de C. Vasseur dans la cabine de commentateur, T. Adam est déjà présent avec un éclair au chocolat.

10h35 – Début de l’étape. Attaque au km 0 de cinq coureurs. « C’est le club des cinq qui s’est formé, c’est l’échappée du jour. Attention, ce n’est peut être pas la bonne échappée ! En tout cas, ce n’est pas la belle échappée, ça, c’est ce soir, avec R. Gaudin ».

10h50 – Point météo. G. Holtz conclue qu’en ce jour de fête nationale, ça va être la fête à Florence ! « Voilà hein, vous allez avoir des bleus Klein !! »

11h17 – T. Adam :  » Le club des cinq est repris sous l’impulsion des Sky… ».
C. Vasseur : « Non non, là c’est le maillot des Europcar Thierry, surement pour les points au sommet du premier Prix de la montage ».
T. Adam : « Ah exact… C’était pour voir si vous suiviez ! En tout cas, ce soir, il faudra suivre La belle échappée avec R. Gaudin ».

11h23 – T. Adam part prendre un café.

11h35 – Nicolas Geay fait remarquer que T. Van Garderen, malade, n’est pas au mieux et propose d’interviewer J. Lelangue. T. Adam lui demande de se renseigner pourquoi C. Evans a mis une casquette sous son casque.

11h50 – D. Cunego, J. Gadret et T. Voeckler font partie d’un groupe de douze coureurs qui prend la poudre d’escampette. T. Adam demande instantanément la réaction de la voiture Europcar à R. Gaudin.

11h51 – I. Mottier, géné, l’informe qu’en raison des fenêtres ouvertes dans la voiture, R. Gaudin a préféré suivre la course depuis le bus de l’équipe.

12h20 – T.Adam : « C’est l’échappée du jour. Un grand numéro de Ti’Blanc au sein … des douze salopards ».
12h20 – …
12h21 – J-P Ollivier : « Alors que nous passons à Margès et sa Cizeranne : motte et ruines de tour dominant la maison forte remaniée au dix-neuvième siècle ».

12h35 – P. Rolland descend à la voiture de son DS pour chercher les bidons, la moto 2 le suit.

12h37 – N. Geay signale que Mollema, deuxième du général, a crevé et que le rythme du peloton mené par les Movistar est très élevé. T. Adam lui indique de suivre le maillot à pois.

12h39 – P. Rolland donne un bidon à Y. Arashiro.
12h41 – P. Rolland donne un bidon à K. Reza.
12h43 – K. Reza s’étire.

13h10 – Au vu des images du groupe d’attardés, T. Adam s’étonne que P.Sagan soit lâché si tôt et que son équipe Cannondale fasse le forcing pour revenir. C. Vasseur lui indique qu’il s’agit en fait de l’équipe Belkin cherchant à ramener Mollema.

13h25 – Attéré J-R Godart constate que non, G. Hincapie ne participe pas à ce Tour de France.

13h45 – Un tweet de P. Montel demandant si Voeckler pouvait encore gagner ce Tour passe à l’écran.

14h16 – Le peloton passe à Saou. J-P Ollivier vante les mérites de sa maison forte, la ferme des Crotes.

14h28 – G. Holtz est sur le bord de la route à Bourdeaux. Il fait remarquer que c’est bien la première fois qu’il était Saou avant le Bourdeaux.

14h29 – Le car régie coupe le micro de G. Holtz.

14h35 – La sieste de L. Luyat commence : no stress.

14h48 – Le car régie rallume le micro de G. Holtz.

14h51 – G. Holtz remarque qu’une ville a été nommée en l’honneur de Mark Cavendish. Le peloton passe à Dieulefit.

14h52 – Jean-Maurice Ooghe vient en personne retirer le micro des mains de G. Holtz et repart avec.

14h57 – R. Sicard attaque . « Il n’est pas si tard pour Sicard ! » Juge T. Adam.

15h24 – Romain Sicard crève. Sa voiture ne s’arrête pas, ils ont mieux à faire.

15h33 – Romain Sicard abandonne. T. Adam le complimente: « Tu peux être fier de toi, gamin ! ».

15h40 – L. Luyat se réveille. Une mouche le dérangeait. Il se rendort.

15h45 – N. Geay annonce qu’A. Petacchi a crevé de la roue arrière gauche.

16h00 – J-P Ollivier vante la merveille architecturale qu’est Vaison-la-Romaine.

16h12 – J-P Ollivier en termine. Pendant que l’échappée n’était pas filmée, T. Voeckler s’était placé à l’arrière du groupe. La caméra revient sur les hommes de tête, il place une attaque.

16h17 – Thierry Adam salive en voyant que le peloton passe par le lieu-dit de la Madeleine.

16h20 – Sous l’impulsion de D. Cunego, un groupe de 7 se reforme en tête. « Les sept mercenaires ! » jubile T. Adam.

16h20 – T. Adam se souvient qu’ A. Petacchi n’est pas sur le Tour de France. Il s’abstient de le rappeler à N. Geay.

16h25 – L’ascension du Mont Ventoux commence, J-F Kerckaert répète qu’en ce jour de fête nationale, il verrait bien John Gadret s’imposer au sommet du Mont Chauve.

16h29 – T. Voeckler grimace à l’arrière du groupe. C. Vasseur explique à T. Adam que c’est peut-être du bluff.

16h33 – T. Voeckler place une accélération. Seul Cunego arrive à suivre.

16h35 – T. Adam : « Il était dans l’échappée du jour, sera t’il dans la bonne échappée ? En tout cas il sera dans la belle échappée avec R. Gaudin. »

16h36 – Un tweet de P. Montel demandant si quelqu’un connaissait ce Cunego passe à l’écran.

16h45 – Thomas de Gendt parti en contre, rentre sur le groupe Voeckler.

16h46 – Thierry Adam décide de nous raconter une anecdote sur le mariage de Thomas de Gendt : « une petite anecdote concernant le mariage de Thomas de Gendt qui vient de rentrer dans ce groupe, et tout le monde le sait, le coureur a fait l’impasse sur le Tour de France, le tour de la France, le tour des Français pour se marier l’année dernière, lui qui sortait d’un excellent Tour d’Italie et qui aurait pu prétendre à une bonne place sur le Tour de l’an passé, en tout cas porter haut les couleurs de son équipe Vacansoleil, équipe où il côtoie notamment Johnny Hoogerland, le malheureux Johnny Hoogerland et cette spectaculaire chute en 2011, dont tout le monde se rappelle, fauché par une voiture dans les barbelés en compagnie de Juan Antonio Flecha, le coureur espagnol qui a depuis rejoint Vacansoleil et que l’on retrouve souvent dans l’échappée, rarement la bonne échappée et ce soir vous retrouverez la belle échappée avec Rodolphe Gaudin et ça tombe bien car Thomas Voeckler est à l’avant, le coureur Europcar qui faisait lui aussi partie de cette échappée sur les routes de Saint-Flour en 2011, échappant miraculeusement à la chute, pour endosser le maillot jaune, le garder pendant 10 jours et faire rêver la France entière, en passant tout proche de la victoire finale, Thomas Voeckler dont on espère qu’il va briller aujourd’hui et remporter l’étape au sommet du Ventoux, à moins que ce ne soit Pierre Rolland qui joue le maillot à pois et qui doit aujourd’hui répondre présent, car on le rappelle, les points seront doublés au sommet et Chris Froome représente un grand danger ce soir, tout comme Thomas de Gendt qui vient de rejoindre l’échappée et dont je voulais déjà vous raconter une petite anecdote sur son mariage… »

16h51 – Voeckler lâche prise en tête, on ne connaitra jamais l’anecdote sur le mariage de Thomas de Gendt.

17h20 – Voeckler seul en tête est repris par C.Froome. Le britannique remporte l’étape.

17h22 – Un tweet de P. Montel remerciant ASO pour cette belle trouvaille qu’est le Mont Ventoux passe à l’écran.

17h25 – G. Holtz est avec C. Froome, il veut savoir s’il n’a pas été trop déçu du départ de M. Cavendish de l’équipe Sky.

17h38 – G. Holtz interroge P. Sagan, arrivé bien avant le Gruppetto, et lui demande s’il croit en ses chances de devenir le premier grimpeur maillot vert.

18h02 – Le Gruppetto arrive, G. Holtz s’inquiète de ne pas voir Marcel Greipel.

18h04 – G. Holtz interviewe M. Cavendish, lui rappelant qu’il avait été son plus grand fan depuis ses débuts l’année précédente.

18h07 – G. Holtz interviewe J.Hoogerland et se demande si le maillot qu’il porte est en hommage à celui de M. Cavendish.

18h09 – T.Adam fait un barrage devant le stand de petits fours de la réception.

18h11 – R. Taaramae arrive hors-délais : G. Holtz lui demande s’il a pu côtoyer M. Cavendish pendant une partie de l’étape.

18h15 – Le résumé de l’étape commence, J-R Godart découvre les images.

18h17 – J-R Godart nous apprends que Romain Rolland est en tête de classement par points de la montagne.

18h19 – J-R Godart vante les qualité de grimpeurs de Dario Santana et Michal Polanski.

18h23 – Le résumé de J-R Godart s’achève. L’équipe paramédicale dépêchée spécialement plie bagage.

18h45 – L. Luyat allume la télé pour constater que Stade 2 vient de se terminer. Il l’éteint. No sport, no stress.

Discutez des perles de France Télévision à l’occasion de ce Tour de France 2013 sur notre forum !

 L’équipe du Gruppetto / Image : Jules Park via Wikimedia Commons

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •