Cinéma

Actus internationales & françaises, politique, société, économie, culture, idées, planète, science, technologie, urbanisme, photographie et bien d'autres choses !

Re: Cinéma

Messagepar friton01 » 18 Mai 2020, 02:59

Top de mes scènes de cinéma préférées (dans le désordre)
Il a été difficile de se limiter à 10 films. J'ai hésité à mettre un film par réalisateur mais ça m'aurait embêté de ne pas mettre les scènes d'ouvertures du soldat Ryan et d'Indiana Jones.
:!: Il y a des scènes qui spoilent.

Les Feux de la Rampe de Charlie Chaplin (1952). Le film le plus personnel de Chaplin avec notamment une mise en abîme profonde sur Chaplin et ses peurs. La scène choisie n'est pas celle du duo entre Charlie Chaplin et Buster Keaton, il faut voir le film et faire 2-3 recherches sur Chaplin pour l'apprécier complètement. Chaplin est phénoménal.

Rambo de Ted Kotcheff (1982). Un film bien plus complexe que ses suites marqué par sa fin et la longue tirade de Rambo. :!:

Indiana Jones et les Aventuriers de l'arche perdue de Steven Spielberg (1981). Pas besoin de présenter ce film qui fait encore aujourd'hui de figure de référence et qui commence très fort.

Star Wars Episode III : La Revanche des Siths de George Lucas (2005). Ce film devait marquer l'avènement de Dark Vader et réalise cette mission avec une dernière heure de très haut vol dont le point d'orgue est la scène de l'immolation d'Anakin et du désespoir d'Obi-Wan.

Star Wars Episode IV : Un Nouvel Espoir de George Lucas (1977). Binary Sunset, simple et mythique, George Lucas pas besoin de parole pour marquer le spectateur.

Terminator de James Cameron (1984). J'ai pas grand chose à dire sur ce film. Si le 2 est meilleur que le 1, la scène la plus culte de la saga est néanmoins dans ce premier volet.

La Dame de Shanghai d'Orson Welles (1947). Le film est excellent dans sa globalité et est l'un des meilleurs d'Orson Welles. La scène dans le labyrinthe du palais de miroirs rend à elle-seule le film mythique et sera reprise à de multiples reprises.
Welles alors en instance de divorce profite du film pour régler ses compte avec sa future ex-femme Rita Hayworth qui joue Elsa Bannister. :!:

Il faut sauver le soldat Ryan de Steven Spielberg (1998). La mythique scène de guerre d'ouverture à Omaha Beach où Spilberg démontre tout son talent en montrant l'horreur brute de la guerre.

Le Professionnel de Georges Lautner (1981). Très bon film avec Audiard et Lautner au scénario, Belmondo en personnage principal et Morricone à la musique. Il se termine par une scène finale sous haute-tension rappelant les westerns sublimée par la musique mythique de Morricone. Regardez d'abord ce film si vous ne l'avez pas vu avant de regarder cette scène. :!: :!:

Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre d'Alain Chabat (2002). C'est plus léger que chez Lautner mais c'est tout aussi excellent avec un Édouard Baer en grande forme.

Avatar de l’utilisateur
friton01
Directeur sportif
 
Messages: 3729

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 18 Mai 2020, 07:14

Semaine ciné largement moins productive qu'en temps de confinement, week-end loin de la maison (enfin, à moins de 100km) oblige.

- Le Péril jeune (Cédric Klapisch – 1995) : C'est pas mal, mais j'ai définitivement une préférence pour les Klapisch plus récents, et j'ai de plus en plus de mal avec le jeu de Romain Duris.

- L’Homme qui en savait trop (Alfred Hitchcock – 1934) : La version UK de ce film. Je veux bien être gentil avec plein de vieux Hitchcock, souvent écrits un peu n'importe comment. Mais là j'ai été vraiment déçu. Tout s'enchaîne beaucoup trop vite, rien n'est assez approfondi, le final est expédié. Un brouillon un peu limité. Certes on retrouve quelques éléments qui deviendront des codes encore utilisés aujourd'hui (le coup de feu à l'opéra en fonction de la musique par exemple), mais le film en lui même me paraît assez oubliable.

- Les Tueurs (Andreï Tarkovski, Marika Beiku & Aleksandr Gordon - 1956) : Un court métrage d’études de Tarkovski et d’autres. Adaptation d’une nouvelle d’Hemingway. C’est évidemment très amateur et il faut être indulgent (les étudiants sont acteurs, réalisateurs, scénaristes, techniciens…). Il n’empêche que c’est bien foutu, la tension est vraiment palpable et on peut s’amuser à deviner (souvent sans trop de problème) à quels moments c’est Tarkovski qui tient la caméra.

- Le Sel de la terre (Herbert J. Biberman – 1954) : Découvert sur la sélection du mois de la Cinetek (révoltes et révolution). Un film sur une grève de mineurs au nouveau Mexique qui se transforme en révolte quand leurs femmes se joignent au mouvement pour demander un meilleur traitement des minorités. Ça n'est pas un film qui brille par sa réalisation ou le jeu des acteurs, mais c'est un film très intéressant à voir en raison du contexte dans lequel il a été réalisé. Un film égalitariste, communiste et féministe dans les USA des années 1950, ça a un côté assez fascinant. Du cinéma très indépendant (voire clandestin ?) et très généreux.

- Nous nous sommes tant aimés (Ettore Scola -1974) : Très beau film qui raconte les destins croisés de trois anciens résistants devenus amis pendant la guerre et qui ont dû confronter leurs idéaux au « monde d’après ». C’est plein de bonnes idées de mises en scène, la réalisation est excellente, comme la bo, les acteurs… C’est bien écrit, touchant, et (pour ne rien gâcher) c’est bourré de références au cinéma italien des années 40, 50 et 60.

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 8278
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 18 Mai 2020, 09:41

Panzer a écrit:Le Miroir, 4ème long métrage de Tarkovski. J'ai été totalement confus par ce film, très hétérogène. La narration est très particulière, sans véritable fil conducteur, avec des voyages temporels intempestifs. Les personnages prêtent parfois à confusion, notamment le rôle de la mère / femme. Très compliqué à apprécier, je reste très mitigé.


J'avoue qu'il m'a fallu deux visionnages pour l'apprécier, celui là. C'est volontairement confus mais on comprend pourquoi assez tard dans le film, donc c'est presque mieux de le recommencer en ayant la bonne information
On est dans la tête d'un mourant qui voit défiler des souvenirs (les siens et l'Histoire qui a accompagné sa vie), forcément ça part un peu dans tous les sens...

C'est sage que tu persévères malgré tes réticences :mrgreen: Plus que 2 et tu auras fait la totale !

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 8278
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar Kreuziger » 18 Mai 2020, 12:47

J'aime bien cette idée de top même si il n'est pas forcément facile à faire.
Je n'en ferai pas un classement, trop difficile, mais je vais mettre quelques unes qui me viennent à l'esprit (je vais en oublier tellement :diantre: )

Scène finale de Whiplash
Elle a une telle rage, l'image et le son sont incroyables. C'est l'apothéose du film. Bon difficile de ne pas spoiler en en parlant donc je vais juste mettre l'extrait pour ceux qui connaissent :



Scène de la prostituée dans Cafe Society
Pas convaincu par l’œuvre entière, mais franchement cette conversation me fait rire à chaque fois que je l'écoute. Le ridicule de la situation qui s'enfonce de plus en plus :lol:

Pas trouvé en français :diantre:


Passenger dans Leto
Au début je voulais parler du passage où Mike Naumenko sauve la représentation de son "adversaire" mais n'en ayant pas d'extrait je mets celui de Passenger chanté dans le bus pour mettre en avant l'esthétique particulière du film à l'aspect onirique.


La solitude dans 28 Jours plus Tard
La scène qui m'a le plus effrayé dans les films que j'ai vu. Tout le film est autant anxiogène mais je trouve la fin un peu abusée, dommage.


Ce dialogue d'OSS 117
Le plus connu je pense, entre phrases de philo à deux balles et la fin incroyable de François Damiens :lol: Bon après d'OSS on peut en mettre pas mal des scènes.


Ouija dans les Beaux Gosses
Bon pas d'extrait mais là aussi une scène incroyablement drôle, juste pour la ligne "Hitler, qui ici va galocher une fille en premier ?" franchement, c'est du génie :lol:

Benjamin Laverne dans RadioStars
J'y ai juste pensé rapidement mais je suis capable de revoir le film juste pour cette scène où Benjamin Laverne qui joue un gros looser pense gagner au Lotto, le pétage de plomb est savoureux :heureux:

Pétage de caisson dans Entre les Murs
Là dans l'autre registre de pétage de plomb, la scène est très dure, comme le film.


Le réveil du camp dans Moonrise Kingdom
Je suis un grand fan du travail de Wes Anderson et surtout dans ce film et cette scène est vraiment parfaite dans son image, ses dialogues.


Un des combats de Scott Pilgrim
J'adore le visuel et la narration de ce film mais c'est au service d'un scénario un peu redondant c'est vrai. Les scènes de combat sont quand même généralement très réussies dont celle-ci même si j'aurai pu caser celle face à Todd ou le dernier. Visuellement c'est très intéressant et l'humour fonctionne sur moi.


J'en rajouterai si j'y pense, bon après il y en a beaucoup de connus que je n'ai pas mises du coup.

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Maglia rosa
 
Messages: 9895
Localisation: Saoumfa du topic Musique

Re: Cinéma

Messagepar Cuvet » 18 Mai 2020, 21:55

Je viens de regarder Le transporter 2. Je mets toujours un film dans son contexte. J'apprécie un bon divertissement sans prétention par rapport à un film pompeux et nombriliste. Mais là, je pense avoir vu un des pires films de ma cinématographie. Il n'y a rien à sauver. Que le scénario soit ridicule pourrait passer si le reste n'était pas en dessous de tout : les scènes d'actions, les effets spéciaux, le charisme des personnages, la direction d'acteur... La dernière scène de François Berléand résume le tout : "j'en ai rien à foutre de ce film".


Plus sérieusement, j'ai revu La peau douce. Ca restait une déception de mes souvenirs de Truffaut. 20 ans après, c'est beaucoup plus fin que je l'avais gardé en souvenir. Je pensais que c'était un film en couleur, donc j'en avais un souvenir brumeux (je dois mélanger la scène du chat avec celle de La nuit américaine). J'ai trouvé les personnages attachants. Je parlais précédemment de moments légers dans les films sérieux de Truffaut et le passage avec Daniel Ceccaldi en sont un exemple savoureux.

Avatar de l’utilisateur
Cuvet
Junior
 
Messages: 1090

Re: Cinéma

Messagepar Yousband » 21 Mai 2020, 15:44

Alors que Snyder a annoncé la sortie imminente de sa version de Justice League, les studios d'animation DC nous ont encore une fois fait du bon boulot avec Justice League Dark: Apokolips War.
Toujours aussi marrant de voir à quel point DC s'est complètement foiré avec son DCU en voulant faire comme Marvel alors que leurs films d'animation ont toujours réussi :lol:

Avatar de l’utilisateur
Yousband
Champion national
 
Messages: 5882

Re: Cinéma

Messagepar morti rolo » 22 Mai 2020, 10:53

Pour ceux qui apprécie les films de science fiction je vous conseille très vivement le film ex machina.

Le thème c' est l' intelligence artificielle, c' est assez largement le meilleur film de science et d' anticipation que j' ai pu avoir.

La science fiction est un sujet très intéressant mais pas souvent bien réalisé, il y a un manque global dans ce genre.

Avatar de l’utilisateur
morti rolo
Coureur pro
 
Messages: 1559

Re: Cinéma

Messagepar darth-minardi » 22 Mai 2020, 15:33

morti rolo a écrit:c' est assez largement le meilleur film de science et d' anticipation que j' ai pu avoir.

:doutes:

Avatar de l’utilisateur
darth-minardi
Légende du Gruppetto
 
Messages: 22750
Localisation: WikiPavé

Re: Cinéma

Messagepar thor_husvod » 22 Mai 2020, 15:36

darth-minardi a écrit:
morti rolo a écrit:c' est assez largement le meilleur film de science et d' anticipation que j' ai pu avoir.

:doutes:

C'est peut être le seul qu'il a vu aussi :niais:

Avatar de l’utilisateur
thor_husvod
Directeur sportif
 
Messages: 43983
Localisation: Brest

Re: Cinéma

Messagepar chrisroyer » 22 Mai 2020, 15:47

Le film dont j'ai vu trois fois le début mais j'ai jamais réussi à aller au bout tellement ça gonfle

chrisroyer
Maillot blanc
 
Messages: 2978

Re: Cinéma

Messagepar Murungaru » 22 Mai 2020, 21:25

Pas du tout accroché non plus. Film de hipster / poseur à mon sens.

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Champion national
 
Messages: 5830

Re: Cinéma

Messagepar chrisroyer » 23 Mai 2020, 08:36

Je regarde Ad Astra et ça commence mal, ils s'arrêtent pour secourir un vaisseau en détresse, quelqu'un peut comment on fait pour s'arrêter dans l'espace une fois lancé, sans rien pour résister, si on coupe la propulsion on continue en ligne droite à vitesse constante mais je vois pas comment on fait pour freiner et s'arrêter

chrisroyer
Maillot blanc
 
Messages: 2978

Re: Cinéma

Messagepar Igbur » 23 Mai 2020, 11:54

chrisroyer a écrit:Je regarde Ad Astra et ça commence mal, ils s'arrêtent pour secourir un vaisseau en détresse, quelqu'un peut comment on fait pour s'arrêter dans l'espace une fois lancé, sans rien pour résister, si on coupe la propulsion on continue en ligne droite à vitesse constante mais je vois pas comment on fait pour freiner et s'arrêter

J’imagine qu’on envoie une propulsion dans le sens inverse ?

Y’a des chances que le vaisseau en détresse bouge aussi d’ailleurs (par rapport à l’astre le plus proche au hasard), du coup il suffit de bouger à la même vitesse et dans la même direction pour qu’il soit immobile dans le référentiel du vaisseau qui vient le secourir si je ne dis pas de bêtises.

J’avais vu le film et je me souvenais que des trucs m’avaient semblé improbables, mais pas ça :mrgreen:

Au tour des astrophysiciens d’intervenir, pour un peu de rigueur dans les idees svp.

Avatar de l’utilisateur
Igbur
Maillot vert
 
Messages: 4599
Localisation: Trop au Nord, trop à l'Est

Re: Cinéma

Messagepar bullomaniak » 23 Mai 2020, 12:33

Ad Astra c'est un faux film de SF, si tu comprends que c'est un film maritime maquillé avec des vaisseaux, les incohérences sont plus logiques.

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Contrôleur UCI
 
Messages: 21545
Localisation: Fan n°1 de Jana Czeczinkarova.

Re: Cinéma

Messagepar ElRojo » 23 Mai 2020, 12:56

Dans Star Wars on entend aussi des explosions dans l'espace, pourtant on tombe pas sur la saga pour ça. :wtf

Avatar de l’utilisateur
ElRojo
Maillot jaune
 
Messages: 10150
Localisation: Fan de routes étroites pas toujours asphaltées empruntées par mauvais temps

Re: Cinéma

Messagepar bullomaniak » 23 Mai 2020, 13:12

ElRojo a écrit:Dans Star Wars on entend aussi des explosions dans l'espace, pourtant on tombe pas sur la saga pour ça. :wtf

Star Wars ne fait pas dans le pseudo-réalisme.

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Contrôleur UCI
 
Messages: 21545
Localisation: Fan n°1 de Jana Czeczinkarova.

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 25 Mai 2020, 08:33

L'activité s'est ralentie ici depuis qu'on n'a plus les tops quotidiens :diantre:

Les visionnages de la semaine :

- Julieta (Pedro Almodovar – 2016) : Un film pas mauvais du tout mais qui sent beaucoup le réchauffé (c’est un peu « tout sur ma fille » au final).

- Twilight : Chapitre 3 (David Slade – 2010) : On change de réal à chaque film mais y'a une constance impressionnante dans la médiocrité. On a un budget bonus "décors et costumes du passé" dans celui là, qui aurait plus utilement été investi dans le CGI toujours aussi dégueulasse.

- La Marseillaise (Jean Renoir – 1938) : Un film sur la Révolution française, commandé par la CGT et le front populaire pour faire une petite propagande des familles sur la grandeur du peuple. C’est intéressant de voir Renoir se prêter à ce type d’exercice (ce qu’il fait plutôt bien). L’ensemble est un peu trop long à mon goût mais plutôt équilibré, bien réalisé et la reconstitution historique est très réussie.

- Mickey One (Arthur Penn – 1965) : Un film assez confidentiel d’Arthur Penn, inspiré par la nouvelle vague française. C’est une histoire assez simple de comique qui se retrouve à fuir sa ville pour échapper à la mafia en raison d’une dette de jeux. Il s’établit ailleurs, mais est sans cesse terrifié par le risque d’être retrouvé. La paranoïa est parfaitement rendue ; Penn utilise des codes de Godard pour rendre l’ensemble décousu et appuyer les sentiments du personnage principal (encore un mec qui fait du Godard plus agréable à regarder que Godard lui-même). Warren Beatty est également très bon. En résumé c’est un film pas forcément ultra accessible (encore que…) mais un film assez rare, que j’ai beaucoup apprécié !

- L’Amour en fuite (François Truffaut – 1979) : La fin des aventures d’Antoine Doinel. L’intrigue est agréable à suivre à condition qu’on ait vu toute la série (y compris Antoine et Colette) mais j’ai trouvé ce film très fainéant puisque la moitié est composée de flashbacks reprenant des images des prédécesseurs. Trop de fan service pour être vraiment marquant.

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 8278
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar Murungaru » 25 Mai 2020, 09:49

Il me reste 2/3 tops à proposer et puis j'aimerais bien "finir" avec un beau top all time de toute façon.
J'ai déménagé la semaine passée, d'où la mise en pause.

Mais on va reprendre tranquillement (pas quotidien donc) avec le top 1 film par pays.
Comme pour le top 10 qu'on avait fait hors US/ UK /JP / FR / SK on ne se base pas tant sur la nationalité du réalisateur que sur la production du film. Evidemment il y a pleins de coprod, parfois la prod principale est évidente, parfois pas, je vous laisse juger et indiquer comme bon vous semble ;)

Pas de limite de film à ce top donc, sauf celle liée au nombre de pays :mrgreen:
Pour ce qui est de la liste de pays d'ailleurs là aussi je vous laisse juger comme il vous semble le plus faire sens. Ca me dérange pas par exemple de distinguer HK de la Chine. Parce que leur histoire fut bien distincte jusqu'à il y a peu et que le cinéma HK est souvent bien atypique.
Par contre j'aurais un peu plus de mal si vous me sortez un film Breton, un film Basque, un film Occitan... :niais:

Tops précédents :
1. Le top 3 de vos films préférés sortis entre votre naissance et aujourd'hui
2. Le podium de vos films préférés pour chaque année de 2000 à 2009
3. Le top 5 des films dans lesquels vous aimeriez vivre
4. Le top films d'animation
5. Le top 5 de vos films d'enfance
6. Le top 10 de vos films préférés (1 film par réalisateur) hors US, UK, France, Corée du Sud et Japon
7. Le Top 5 de vos films de jeunesse
8. Le top de votre réalisateur préféré
9. Ces films tant aimés que vous détestez
10. Votre film préféré pour chaque année de 1990 à 1999
11. Ces films que vous n'avez jamais osé regarder
12. Le top de votre second réalisateur préféré
13. Les films détéstés que vous adorez
14. Le top de votre acteur préféré
15. Les films clefs de votre amour du cinéma / de votre cinéphilie
16. Le Top 10 sur l'ensemble de la décennie, de 1980 à 1989
17. Le Top 10 films d'action
18. Le top de votre troisième réalisateur favori
19. Le Top films français (1 film par réalisateur)
20. Le Top 3 des personnages animés Disney (Pixar exclu et 1 par film)
21. Le top 10 comédies
22. Le top 10 des années 70 (1 film / réalisateur)
23. Le top des films d'aventure
24. Ces films méconnus que vous recommandez
25. Le top des meilleurs "romances"
26. Le top des meilleurs bandes originales ou soundtracks de film
27. Le top 10 de vos films d'horreurs préférés
28. Le top 10 des meilleurs films sortis entre 1960 et 1969
29. Le top 10 films de guerre
30. Le top 10 des années 50, de 1950 à 1959Lle top 10 des années 50, de 1950 à 1959
31. Le top de des pires films que vous ayez vu
32. Le top 10 des films de science-fiction
33. Le top des films sortis avant 1950
34. Le top 10 des meilleurs "polars"
35. Le top de vos scènes de cinéma préférées

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Champion national
 
Messages: 5830

Re: Cinéma

Messagepar Murungaru » 25 Mai 2020, 10:10

Pour l' "après top", ce serait sympa qu'on trouve une autre manière d'animer ce topic, au delà des retours de visionnage de chacun.
A discuter ensemble.

Un format envisageable pourrait être qu'une fois par mois ceux qui souhaitent participer propose un film qu'ils aimeraient faire découvrir aux autres, dont ils aimeraient discuter. On se fait une petite liste, un petit sondage où ceux qui comptent participer votent, et on en sélectionne 1, 2 ou 3 à regarder dans le mois (et commenter, même rapidement).
C'est un genre de format que j'ai déjà fait pour la musique, évidemment un album c'est souvent plus court et ça s'écoute plus facilement qu'un film ne se regarde donc j'imagine qu'on va pas partir sur une sélection de 10 films par mois, mais de 1 à 3 ça me semble faisable.
L'idée étant de faire découvrir des films, et de les voir (ou revoir) plus ou moins en même temps pour partager autour.

Bon après c'est qu'une idée comme ça et ça ne fonctionne évidemment que si on est un minimum à participer (pas besoin d'être 20 non plus).
Hésitez pas si vous en avez d'autre :)

Et si vous avez des tops qui n'ont pas été fait non plus d'ailleurs (plutôt par MP pour ça, histoire de garder la "surprise").

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Champion national
 
Messages: 5830

Re: Cinéma

Messagepar Igbur » 25 Mai 2020, 10:57

Avec le confinement je regarde un paquet de films, essentiellement des gros classiques que je n’avais jamais vu (faut dire que en 2 mois j’ai du doubler le nombre total de films visionés dans ma vie).
Je me demandais, si certains ont vu Shutter Island, vous en avez pensé quoi?
J’arrive pas à décider si c’est très bien ou pas top. Au premier visionnage j’ai pas été complètement convaincu, mais je pense que le regarder une deuxième fois en connaissant la fin ça vaut le coup

À part ça je n’arrive pas à retrouver le nom d’un film que j’avais regardé y’a quelques années mais qui était super, si certains peuvent m’aider ?
Ça racontait l’histoire de différents personnages en parallèle qui n’avaient pas vraiment de liens les uns aux autres. Je me rappelle qu’un des personnages était le presentateur d’un jeu télé dans le film, et un autre était un ancien gagnant du jeu quand il était enfant, il était un genie à l’epoque mais a eu une vie pourrie après. Je crois qu’il était homosexuel mais pas sûr. J’avoue que j’ai des souvenirs assez flous.
Et à la fin
toutes les histoires se rejoignent (en partie), y’en a 1 ou 2 qui se suicident et le presentateur tele meurt (vieux/malade)

Aucune idée des acteurs, du réalisateur ou de l’année de parution :niais:
Je dirais pas trop vieux quand même de memoire (30 ans max) mais pas sûr

Avatar de l’utilisateur
Igbur
Maillot vert
 
Messages: 4599
Localisation: Trop au Nord, trop à l'Est


3123 messages
Retourner vers Culture générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité