Dopage

Actualité, analyses de puissance et de performances : le seul et unique endroit du forum où l'on parle de dopage

Modérateur: Animateurs cyclisme pro

Re: Dopage

Messagepar Etienne22 » 02 Juin 2020, 10:33

Comment peut-on aduler un type qui a fait tant de mal à son sport ? :wtf

Etienne22
Cyclo du dimanche
 
Messages: 119

Re: Dopage

Messagepar PCMilan » 02 Juin 2020, 10:49

Sinon pour ceux qui se demandent, perdez pas votre temps à regarder le reportage, on apprend rien de plus que dans les livres. A part peut-être que Lance a décidé de revenir après avoir vu le triomphe d'un gars nul comme Sastre sur le Tour 08 :lol:

Ah et merci de m'avoir fait rire sur Mayo, le mec a jamais fait mieux que 5eme sur GT mais il allait gagner :lol:

Avatar de l’utilisateur
PCMilan
Jersey rojo
 
Messages: 6919
Localisation: Côte de la Polytechnique

Re: Dopage

Messagepar Etienne22 » 02 Juin 2020, 11:02

Bordel je viens de revoir des images Landis, il détonait un peu avec son physique costaud (presque gras?) par rapport aux autres coureurs.

Etienne22
Cyclo du dimanche
 
Messages: 119

Re: Dopage

Messagepar Etienne22 » 02 Juin 2020, 11:05

PCMilan a écrit:Sinon pour ceux qui se demandent, perdez pas votre temps à regarder le reportage, on apprend rien de plus que dans les livres. A part peut-être que Lance a décidé de revenir après avoir vu le triomphe d'un gars nul comme Sastre sur le Tour 08 :lol:

Ah et merci de m'avoir fait rire sur Mayo, le mec a jamais fait mieux que 5eme sur GT mais il allait gagner :lol:

Normal, Mayo était déjà bridé en 2003 suite aux réclamations d'Armstrong auprès de l'UCI contre les espagnols.
Sinon c'est personnel, Mayo n'aurait peut-être pas rivalisé avec Armstrong mais Hamilton aurait je pense sauvagement dégommé Armstrong que ce soit en chrono ou en montagne. Il était dans la forme de sa vie.

Etienne22
Cyclo du dimanche
 
Messages: 119

Re: Dopage

Messagepar Etienne22 » 02 Juin 2020, 11:15

PCMilan a écrit:Sinon pour ceux qui se demandent, perdez pas votre temps à regarder le reportage, on apprend rien de plus que dans les livres. A part peut-être que Lance a décidé de revenir après avoir vu le triomphe d'un gars nul comme Sastre sur le Tour 08 :lol:

Ah et merci de m'avoir fait rire sur Mayo, le mec a jamais fait mieux que 5eme sur GT mais il allait gagner :lol:


Ah et merci de m'avoir fait rire sur Armstrong, le mec a jamais fait mieux que 36ème sur le Tour de France et il gagne : :lol: "Pas normal" comme aurait dit "Lance"
Modifié en dernier par Etienne22 le 02 Juin 2020, 11:28, modifié 1 fois.

Etienne22
Cyclo du dimanche
 
Messages: 119

Re: Dopage

Messagepar Etienne22 » 02 Juin 2020, 11:18

Et "Lance" comme tu l'appelles ( c'est ton pote ? tu as bu un café avec lui?) a décidé de revenir et pour prouver qu'un cancéreux propre pouvait gagner contre des chaudières et parce que ca sentait le vinaigre pour lui à plein nez.

Etienne22
Cyclo du dimanche
 
Messages: 119

Re: Dopage

Messagepar Mr-T » 02 Juin 2020, 11:33

thor_husvod a écrit:
Panzer a écrit:La défense de PCMILAN c'est du grand art :lol: 8) :cry:

C'est du troll, pas possible autrement :niais:


C'est ce que je commence à croire, c'est tellement rempli d'absurdité, on croirait Aram et Mélenchon :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
Mr-T
Maillot jaune
 
Messages: 10160
Localisation: J'aime la Galette, SAVEZ-VOUS COMMENT???

Re: Dopage

Messagepar maxooouuu » 02 Juin 2020, 12:21

Cycliste_Masque a écrit:
Le pire dans cette période c'est que ça pu nous faire fermer les yeux sur les autres. Ceux qui se dopaient tout autant mais étaient relégués tellement loin de L. A.

Il y a peut-ètre des coureurs qui sont passés à travers les gouttes et ont évité la suspension, mais la plupart des coureurs chargés ont été pris au moins une fois, ou ont fait des aveux. On peut trouver discutable que tous n'ont pas écopé des mêmes sanctions - peut-être qu'une sanction à vie ou des peines de prison serait plus dissuasif - mais le fait de connaitre le nom des coureurs qui se dopaient me suffit pour ouvrir les yeux.

Ceci dit, le clan Armstrong avait poussé le concept très loin, entre les pratiques dopantes encouragées - pour ne pas dire obligatoires - au sein de l'US Postal, les menaces et intimidations vis-à-vis de ceux qui parlaient un peu trop, les complicités au sein de l'UCI pour masquer les contrôles positifs...

Cuvet a écrit:C'est super d'avoir des experts sur ce forum :ok: . Peux-tu nous faire part de ton analyse pointue sur les coureurs actuels .

Comme l'a bien compris bullo, je n'ai fait que retransmettre mon ressenti de l'époque, tellement ça me paraissait abusé.

Cycliste_Masque a écrit:"Attends, le mec a eu une insuffisance rénale, la bilharziose, un asthme d'effort, la fièvre typhoïde et il éclate les meilleurs grimpeurs? Tu parles du renouveau du cyclisme, ça se voit que le mec est dopé..."

Toute ressemblance avec un certain Chris F. ne serait que pure coincidence... :mrgreen:
Je ne comprends absolument pas comment l'UCI a pu fermer les yeux sur son contrôle positif sur la Vuelta sans avoir creusé sur la question...

Avatar de l’utilisateur
maxooouuu
Chasseur de prime
 
Messages: 282

Re: Dopage

Messagepar Tekrunner » 02 Juin 2020, 13:39

maxooouuu a écrit:Toute ressemblance avec un certain Chris F. ne serait que pure coincidence... :mrgreen:
Je ne comprends absolument pas comment l'UCI a pu fermer les yeux sur son contrôle positif sur la Vuelta sans avoir creusé sur la question...


On ne peut pas dire que l'UCI ait simplement fermé les yeux sans combattre. La procédure a été très longue, 10 mois, pendant lesquels la Sky et ses avocats ont contesté à peu près tout ce qui était contestable, jusqu'à trouver des arguments sur la validité des tests qui ont fait suffisamment douter l'AMA.

Avatar de l’utilisateur
Tekrunner
Maillot blanc
 
Messages: 2511

Re: Dopage

Messagepar trousselier » 02 Juin 2020, 15:54

L'UCI et l'AMA se sont barrés la queue entre les jambes pour ne pas se retrouver sur la paille.. :mrgreen: Parce que SKY, avec leur gros fric, aurait pu faire durer la procédure encore un bon bout de temps.

Cela dit, possible que ces derniers en aient eu marre, eux aussi, parce qu'ils ont quitté le cyclisme l'année suivante. L'air de dire:" Bon, ça commence à suffire les conneries, on est obligé de dépenser un pognon de diiiiingues pour sortir à peu prés la tête haute de ces histoires de dopage, tirons-nous vite fait de ce mauvais karma."

trousselier
Chasseur de prime
 
Messages: 476

Re: Dopage

Messagepar Le Rat des rois » 03 Juin 2020, 23:14

https://www.youtube.com/watch?v=mUg2hiH1aTs

Voigt qui fait péter tout les grimpeurs de l'époque dans la montée de Solden :moqueur: une belle comète sur cette course.

Le Rat des rois
Terreur de critérium
 
Messages: 724

Re: Dopage

Messagepar Panzer » 04 Juin 2020, 00:11

C'est un peu réducteur...

Son gabarit et son style sont assez marquants, ceci dit, son morphotype n'est pas tellement différent d'un Hesjedal par exemple. Il avait un niveau cheaté comme beaucoup de CSC à l'époque, le passage d'une équipe française à l'équipe de Riis a eu son effet. D'ailleurs en 2004, on parlait beaucoup des méthodes Riis... La progression est évidente une fois passée chez CSC, Voigt n'a certainement pas été le seul coureur à avoir fait ce choix et sa progression est loin d'être la plus surprenante. L'Allemand a toujours eu un niveau correct en montagne quand il devait se dépouiller, je prends pour exemple cette étape du Ventoux où il avait une place à défendre - https://www.procyclingstats.com/race/da ... 98/stage-3

Il bénéficiait de circonstances favorables durant ses deux tours d'Allemagne victorieux. Celui-ci était disputé une semaine après le Tour, ce qui donnait à Voigt un avantage. Les coureurs sortant du TDF étaient très majoritairement démotivés, et il avait l'avantage d'arriver en pleine compensation sur son Tour favori face à des coureurs qui préparaient plus les objectifs de fin de saison. En 2005 et en 2008, le Tour d'Allemagne est situé presque un mois après le Tour, et Voigt ne peut pas jouer les premiers rôles, ce n'est pas un hasard.

Comète c'est donc bien exagéré, surtout qu'il avait une certaine régularité durant ses meilleures années CSC avec plusieurs numéros impressionnants, dont le Tourmalet en 2008 et la fameuse étape du San Pellegrino en 2006 où il laisse la victoire à Garaté. L'étape de l'Echarasson en 2004 était très solide. Je ne parle pas de tout ce qui est courses par étapes d'une semaine de moyenne montagne, Voigt ayant un excellent palmarès à ce niveau.

Avatar de l’utilisateur
Panzer
Directeur sportif
 
Messages: 16538

Re: Dopage

Messagepar Le Rat des rois » 04 Juin 2020, 08:47

Panzer a écrit:C'est un peu réducteur...

Son gabarit et son style sont assez marquants, ceci dit, son morphotype n'est pas tellement différent d'un Hesjedal par exemple. Il avait un niveau cheaté comme beaucoup de CSC à l'époque, le passage d'une équipe française à l'équipe de Riis a eu son effet. D'ailleurs en 2004, on parlait beaucoup des méthodes Riis... La progression est évidente une fois passée chez CSC, Voigt n'a certainement pas été le seul coureur à avoir fait ce choix et sa progression est loin d'être la plus surprenante. L'Allemand a toujours eu un niveau correct en montagne quand il devait se dépouiller, je prends pour exemple cette étape du Ventoux où il avait une place à défendre - https://www.procyclingstats.com/race/da ... 98/stage-3

Il bénéficiait de circonstances favorables durant ses deux tours d'Allemagne victorieux. Celui-ci était disputé une semaine après le Tour, ce qui donnait à Voigt un avantage. Les coureurs sortant du TDF étaient très majoritairement démotivés, et il avait l'avantage d'arriver en pleine compensation sur son Tour favori face à des coureurs qui préparaient plus les objectifs de fin de saison. En 2005 et en 2008, le Tour d'Allemagne est situé presque un mois après le Tour, et Voigt ne peut pas jouer les premiers rôles, ce n'est pas un hasard.

Comète c'est donc bien exagéré, surtout qu'il avait une certaine régularité durant ses meilleures années CSC avec plusieurs numéros impressionnants, dont le Tourmalet en 2008 et la fameuse étape du San Pellegrino en 2006 où il laisse la victoire à Garaté. L'étape de l'Echarasson en 2004 était très solide. Je ne parle pas de tout ce qui est courses par étapes d'une semaine de moyenne montagne, Voigt ayant un excellent palmarès à ce niveau.


Oui Voigt a toujours été un honnête grimpeur mais là quand même, il fait péter au train dans des pentes à 10% des mecs comme Cunego et Gesink qui n'avaient pas fait le Tour, certes ils étaient en reprise mais ça reste une sacrée perf quand même.

Le Rat des rois
Terreur de critérium
 
Messages: 724

Re: Dopage

Messagepar Cuvet » 04 Juin 2020, 10:00

Je pense que c'est le terme "comète" qui a posé problème. Voigt chez CSC, c'est devenu un peu gros (comme beaucoup de coureurs de l'équipe à cette époque - tu avais l'impression que n'importe qui pouvait voler chez eux, il y avait même eu un délire/rumeur avec Benoit Daeninck), mais il a été constant dans ses performances, donc ce n'est pas vraiment une comète.

Avatar de l’utilisateur
Cuvet
Junior
 
Messages: 1333

Re: Dopage

Messagepar Panzer » 04 Juin 2020, 10:22

Totalement !

Sölden c'est impressionnant sur le papier, mais le contexte entre les montées sur les Tours de Suisse et ce Tour d'Allemagne est très différent.

Un peu comme Riblon sur le Tour de Pologne, Voigt faisait parti des rares coureurs à rester motivé et à profiter de sa forme du Tour pour engranger derrière.

Sans vouloir trop relativiser, le plateau de ce Tour d'Allemagne 2007 était pas très élevé. David Lopez est un honnête grimpeur, mais le voir gagner à Sölden montrait bien que ce n'était pas un plateau de top grimpeur.

Tu parles de Gesink mais il était encore néo-pro et pas encore à son potentiel max. Cunego préparait des objectifs deux mois après (il sera d'ailleurs à la rue sur la Vuelta) et commençait sa période "I'm doping free". Bertagnolli, CA Sorensen, Pfannberger, Jufré, ça n'a jamais été le gratin non plus. Voir Ten Dam aussi haut à cette période va également dans ce sens.
"Floyd Vinokourov" (coucou PCMilan :niais: ) était le nom le plus impressionnant mais psychologiquement il n'était probablement pas très concerné après son TDF.

Avatar de l’utilisateur
Panzer
Directeur sportif
 
Messages: 16538

Re: Dopage

Messagepar Etienne22 » 04 Juin 2020, 16:37

Dugarry a écrit:
Denis71 a écrit:
Etienne22 a écrit:
Denis71 a écrit:
CSC_3187 a écrit:L'EPO n'était pas plus performante. Elle était juste efficace plus longtemps, ce qui permettait d'espacer les prises et d'éviter au maximum d'y avoir recours en compétition. C'est ce qui l'a rendu un temps difficilement détectable.

Ricco aurait eu du mal à faire mieux que Pantani d'autant qu'il avait déjà plus de contraintes que son ainé pour utiliser pleinement l'EPO. Par contre, Contador l'avait dans les jambes en 2009. Avec son niveau de Verbier, il aurait pu prétendre à faire un temps autour de 37'.


J'ai du mal à imaginer que le Pantani de 96 puisse être battu par qui que ce soit.
Il était de base un des meilleurs grimpeurs de tous les temps. Alors en plus, chargé comme il l'était avec de l'EPO no limit, je vois personne qui aurait pu rivaliser parmi les coureurs des années 2000/2010...


Pantani n'a pas couru en 96. De plus si un Froome disposait d'Epo de la période 95-96 sans aucun contrôle (hématocrite à 50 en janvier 97 de mémoire) il atomiserait le temps de Pantani sir l'Alpe. Cela serait dû à l'entraînement à la pointe de la science instauré par l'Us Postal et poursuivi par la Sky ainsi que les vélos qui constituent des gains marginaux. Dans la période pré Armstrong on bourrinait encore à l'entraînement pendant des heures. Il n'y avait pas encore eu de révolution.


Erreur de frappe, autant pour moi. C'est bien en 95 son record.
Par contre, j'ai bien dit que les gars de 2000/2010 ne pourraient pas battre le record de pantani car ils n'ont pas le même accès illimité à l'EPO... Mais je suis même pas sûr que Pantani ait tout donné ce jour. Il était seul en tête et n'avait pas vraiment d'objectif au général. Qui + est, il revenait d'un grave accident. Qui sait s'il n'aurait pas pu faire 30 sec de mieux...
Ceux d'aujourd'hui ont d'autres produits, d'autres méthodes d'entraînement, oui. Ce qui fait qu'ils sont d'excellents coureurs. Mais si tu les plonges au coeur des années 90, aucun d'eux n'est un grimpeur comparable à pantani, même chargés à l'EPO.

Enfin en 95, si Indurain n'avait pas tué le Tour la veille avec une montée de La Plagne stratosphérique, il aurait eu plus d'énergie et de motivation pour larguer Pantani dans l'Alpe-d'Huez et c'est très probablement lui qui aurait le record ;)
J'aurais bien voulu voir Riis sur un chrono a l'Alpe comme en 2004 dans sa forme d'Hautacam 96 pour mettre 1' a Pantanibet faire passer sa perf de 95 pour celle d'un mec propre

Etienne22
Cyclo du dimanche
 
Messages: 119

Re: Dopage

Messagepar Svam » 07 Juin 2020, 10:02

Panzer a écrit:C'est un peu réducteur...

Son gabarit et son style sont assez marquants, ceci dit, son morphotype n'est pas tellement différent d'un Hesjedal par exemple. Il avait un niveau cheaté comme beaucoup de CSC à l'époque, le passage d'une équipe française à l'équipe de Riis a eu son effet. D'ailleurs en 2004, on parlait beaucoup des méthodes Riis... La progression est évidente une fois passée chez CSC, Voigt n'a certainement pas été le seul coureur à avoir fait ce choix et sa progression est loin d'être la plus surprenante. L'Allemand a toujours eu un niveau correct en montagne quand il devait se dépouiller, je prends pour exemple cette étape du Ventoux où il avait une place à défendre - https://www.procyclingstats.com/race/da ... 98/stage-3

Il bénéficiait de circonstances favorables durant ses deux tours d'Allemagne victorieux. Celui-ci était disputé une semaine après le Tour, ce qui donnait à Voigt un avantage. Les coureurs sortant du TDF étaient très majoritairement démotivés, et il avait l'avantage d'arriver en pleine compensation sur son Tour favori face à des coureurs qui préparaient plus les objectifs de fin de saison. En 2005 et en 2008, le Tour d'Allemagne est situé presque un mois après le Tour, et Voigt ne peut pas jouer les premiers rôles, ce n'est pas un hasard.

Comète c'est donc bien exagéré, surtout qu'il avait une certaine régularité durant ses meilleures années CSC avec plusieurs numéros impressionnants, dont le Tourmalet en 2008 et la fameuse étape du San Pellegrino en 2006 où il laisse la victoire à Garaté. L'étape de l'Echarasson en 2004 était très solide. Je ne parle pas de tout ce qui est courses par étapes d'une semaine de moyenne montagne, Voigt ayant un excellent palmarès à ce niveau.


Plutôt d'accord avec cette analyse et notamment l'exemple du Dauphiné 1998 (la course quile révèle). D'ailleurs il finit 7e en conservant son top 10 sur les 2 dernières étapes de montagne.

Avatar de l’utilisateur
Svam
Contrôleur UCI
 
Messages: 25596
Localisation: Entre Vercors, Chartreuse & Belledonne

Re: Dopage

Messagepar Tyson » 23 Juin 2020, 13:34


Avatar de l’utilisateur
Tyson
Jersey rojo
 
Messages: 6410

Re: Dopage

Messagepar Adramelech » 23 Juin 2020, 14:58

Ah c'est pour ça qu'il avait disparu des écrans radar ?
Il a été choppé quand ?
Pas lu l'article, désolé

Avatar de l’utilisateur
Adramelech
Jersey rojo
 
Messages: 6856
Localisation: #TeamPogi

Re: Dopage

Messagepar Evan3 » 23 Juin 2020, 15:19

Adramelech a écrit:Ah c'est pour ça qu'il avait disparu des écrans radar ?
Il a été choppé quand ?
Pas lu l'article, désolé

Choppé en juillet 2018 après un contrôle hors-compétition. L'annonce de sa suspension provisoire a été faite en septembre 2018. Ça fait donc presque deux ans qu'il a été contrôlé.

Avatar de l’utilisateur
Evan3
Poisson-pilote
 
Messages: 3157
Localisation: Alaphilippe : objectif 5 monuments


8269 messages
Retourner vers Le laboratoire anti-dopage

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Denis71, Mania et 4 invités