Team Jumbo - Visma 2018 [Tour de Romandie]

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateur: Animateurs récits

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour, fin !]

Messagepar Cadelthebest » 10 Sep 2020, 12:26

Bordel Cofidis :moqueur: :moqueur:
Seeldraeyers qui perf' ailleurs que sur le giro, on aura tout vu
Ton équipe aura vraiment subie les HD et la blessure d'Acedo... :roll:

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Terreur de critérium
 
Messages: 541

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour, fin !]

Messagepar Nico32 » 11 Sep 2020, 09:02

Tipitch a écrit:Bon tu restes 2eme c'est quand même excellent.

Avec le maillot vert en prime, juste dommage ce raté sur les Champs :noel:

Bien mais frustrant quand je vois à quel point j'ai été dominé en montagne alors qu'on a des notes similaires :x

Yep, joli maillot vert mais il me manque toujours la victoire sur les Champs :mrgreen: Le top pic de forme de Hathaway était programmé en première semaine, ça s'est vu avec deux victoires sur le week-end d'ouverture et plus rien après :moqueur:

Cadelthebest a écrit:Bordel Cofidis :moqueur: :moqueur:
Seeldraeyers qui perf' ailleurs que sur le giro, on aura tout vu
Ton équipe aura vraiment subie les HD et la blessure d'Acedo... :roll:

Ce Tour a été un carnage :shock: J'ai moi-même perdu Langeveld sur la 19e pour finir à 5...
Je ne m'y attendais pas mais j'étais content pour lui qu'il se rattrape bien.
La blessure d'Acedo m'a clairement coûté deux maillots distinctifs et un premier top 25 voire top 20 pour lui :diantre: Pour le plus beau maillot, même avec l'effectif complet je me demande s'il était possible de faire quelque chose contre Froome dans tous les cas :louche:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14263
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team Lotto Jumbo 2017 [Tour, bilan]

Messagepar Nico32 » 12 Sep 2020, 11:00

Tour de France

Bilan


Le bilan de l'édition :

Image


Les satisfactions :

Comment ne pas commencer par Christopher Froome ? Malgré une fin de première semaine compliquée marquée notamment par un débours de près de 10 minutes sur les pavés, le kényan blanc s'est montré intraitable en montagne. Son début de saison moins chargé que l'an dernier lui a permis de dominer Gesink sans l'aide de personne, pour s'imposer avec plus de 4 minutes de marge sur son dauphin ! Il rejoint ainsi Thys, Bobet et LeMond au palmarès des triples vainqueurs de la Grande Boucle. Sur la troisième marche du podium, Pinot peut aussi se montrer satisfait. Lui aussi largué après la première semaine, il a impressionné sur les deux dernières étapes montagneuses pour remonter sur le podium. C'est son deuxième consécutif pour celui qui s'affirme peut-être comme la troisième force du plateau au détriment de Quintana. Le français veut désormais remporter un grand tour... dès la Vuelta ?

En descendant dans le classement, Peter Velits est aussi une jolie surprise. 10e en 2012 et 2013, bon sur la Vuelta, le slovaque ne semblait plus en mesure de s'illustrer sur la Grande Boucle. Faisant parfois le yo-yo au classement, il a fait taire les sceptiques grâce à deux échappées bien senties vers Valberg et Luz-Ardiden, récompensées par une victoire d'étape et une belle 6e place au général, en costaud. 8e, Warren Barguil accroche quant à lui son premier top 10 sur un grand tour. Il a même prouvé sa capacité à bien passer les pavés pour pointer en deuxième position du général à la deuxième journée de repos. Même s'il a fléchi en troisième semaine et s'est déçu lui-même plus que les autres, le bilan reste très positif. Enfin, deux autres coureurs ont impressionné par leurs échappées. Après son Giro raté et une première moitié de Tour encore transparente, Seeldraeyers ne faisait plus peur à grand monde. Mais le belge a répondu plus que présent à partir de l'étape de Valberg, conclue en deuxième position. Deux victoires d'étapes et un maillot à pois plus tard (seulement les 3e et 4e de sa carrière) le belge avait justifié la confiance de Wanty cette saison ! Quant à Cyril Gautier, s'il n'a joué qu'une fois la gagne, à Sèverac-le-Château battu par Seeldraeyers, justement, il n'a en revanche pas loupé une seule échappée en montagne ! De quoi parfaitement effacer la déception de Pierre Rolland, affaibli par la même chute qu'Acedo. En effet, qui aurait pu imaginer Gautier 11e du Tour il y a trois semaines ?

Ils ont fait le boulot :

Difficile de rentrer dans la case des déceptions quand on finit 2e du Tour. Mais c'est tout de même la troisième fois que cela arrive pour Gesink, à chaque fois derrière Froome, et le néerlandais était tenant du titre. Il était même en jaune à trois jours de l'arrivée à Paris. Mais Froome était trop injouable pour avoir de gros regrets. L'équipe Lotto Jumbo peut surtout regretter les mises hors-délais de Coppel et Intxausti avant la montagne, et la chute d'Acedo après les Alpes. Le basque impressionnait pour son premier Tour, semblait parti pour ramener au moins les pois ou le blanc à Paris, voire les deux. Malheureusement il a subi la dernière semaine et n'a même pas pu aider son leader à défendre le maillot jaune.

4e et 5e, Kruijswijk et Scheck visaient mieux mais ne sont pas passés à côté non plus. C'est même le meilleur résultat de la carrière de Kruijswijk sur le Tour, tandis que Schleck a porté le jaune pendant une bonne semaine. Il leur a cependant toujours manqué un petit quelque chose en montagne pour vraiment se poser en adversaires dangereux pour Froome et Gesink. Un peu plus loin, De Gendt (7e) et van Garderen (10e) ont aussi été à leur niveau, l'américain ajoutant même l'étape de Monaco dans sa besace.

Les déceptions :

Quintana, bien sûr. Après trois podiums sur ses trois derniers grands tours, le colombien avait insisté pour s'entourer de cinq de ses compatriotes en juillet. Le pari est raté. Largué après la première semaine comme Froome et Pinot, Quintana s'est montré le plus en jambes sur la première étape de montagne en s'imposant à Réallon. Mais il a été trop irrégulier par la suite, souvent dépassé, et n'a pas pu remonter plus haut que la neuvième place finale. Beaucoup plus bas dans le classement, Nibali n'a pas non plus été au niveau. Lui aussi a fait illusion sur l'étape de Réallon, avant de décrocher et, pire, ne jamais prendre une échappée alors que tous ses pairs lui montraient la voie.


CLASSEMENT GÉNÉRAL FINAL DU TOUR DE FRANCE 2017 :
1. SKY - C.Froome 90h07'06"
2. TLJ - R.Gesink + 4'05"
3. FDJ - T.Pinot + 6'39"
4. EF - S.Kruijswijk + 9'13"
5. LIQ - A.Schleck + 9'37"
6. BOH - P.Velits + 11'55"
7. AST - T.De Gendt + 15'19"
8. BMC - W.Barguil + 16'48"
9. MOV - N.Quintana + 17'26"
10. SUN - T.van Garderen + 17'52"

11. FOR - C.Gautier + 19'12"
12. LTS - N.Roche + 19'37"
13. WGG - K.Seeldraeyers + 20'08"
14. MAP - W.Poels + 21'22"
15. ALM - R.Bardet + 21'42"
16. SKY - G.Thomas + 25'21"
17. LIQ - R.Kreuziger + 30'30"
18. MAP - A.Dyke + 32'52"
19. EF - S.Henao + 33'06"
20. EF - R.Taaramae + 37'57"
21. TCS - G.Marks + 38'59"
22. FDJ - A.Jeannesson + 44'31"
23. QSF - V.Nibali + 46'44"
24. OGE - M.Mohoric + 49'01"
25. SKY - A.Amador + 53'34"


Classement par points :

Deux étapes allemandes en ouverture, et voilà que la machine Hathaway était lancée. Le britannique n'a pas réussi à en ajouter une troisième, mais sa régularité à facilement payé, bien aidé par la chute de Sagan en fin de deuxième semaine. Le slovaque s'en sort avec une étape, comme Cavendish qui s'est encore rapproché du record de Merckx sans l'atteindre. Comme Hathaway, Vassano s'est montré plus fringant en première semaine avant de baisser de régime, au contraire de Zekas, Bouhanni et Kittel (hors-délais) qui ont chacun levé les bras une fois.

1. TLJ - S.Hathaway 346 pts
2. BMC - P.Sagan 260 pts
3. SUN - M.Cavendish 243 pts
4. MOV - D.Vassano 233 pts
5. KAT - V.Zekas 195 pts
6. FDJ - N.Bouhanni 164 pts
7. SKY - C.Froome 155 pts
8. FOR - C.Gautier 154 pts
9. WGG - K.Seeldraeyers 146 pts
10. MOV - N.Quintana 141 pts


Classement de la montagne :

Acedo filait vers le titre, et puis... Ce classement fut très disputé en troisième semaine, notamment entre Gautier et Seeldraeyers. Velits a cru rafler le pactole en filou grâce à une moisson de points vers Luz-Ardiden, mais Seeldraeyers s'est repris le lendemain pour lui prendre le maillot à pois sur le fil ! Quintana et Pinot se placent aussi grâce à leurs diverses échappées, tandis que Zakarin s'est montré dès la première semaine mais fut logiquement un ton en-dessous pour véritablement espérer quelque chose.

1. WGG - K.Seeldraeyers 170 pts
2. BOH - P.Velits 154 pts
3. MOV - N.Quintana 150 pts
4. FOR - C.Gautier 149 pts
5. FDJ - T.Pinot 135 pts
6. TLJ - A.Acedo 121 pts
7. KAT - I.Zakarin 97 pts
8. LTS - N.Roche 94 pts
9. EF - R.Taaramae 78 pts
10. SKY - C.Froome 74 pts


Classement des jeunes :

Adam ou Simon Yates ? Après l'abandon d'Adam, en blanc, dès la première semaine, et la chute de Simon, il fallait se tourner vers Acedo, Latour, Jungels ou Mohoric. Le français, 9e du Dauphiné, a rapidement été mis hors-jeu sur chute. Acedo a attendu la deuxième semaine pour aussi subir la malchance. bsemblait tranquillement se diriger vers un blanc anecdotique quand Mohoric s'est réveillé sur les deux dernières étapes de montagne. Le slovène, 12e du Giro 2016 mais en retrait cette année, lance enfin sa saison. On ne parle cependant que d'une 24e place au général.

1. OGE - M.Mohoric 90h56'07"
2. TFR - B.Jungels + 7'15"
3. KAT - E.Shalunov + 20'18"
4. KAT - L.De Plus + 30'03"
5. ALM - P.Latour + 37'03"
6. OGE - S.Yates + 53'22"
7. TLJ - A.Acedo + 54'58"
8. BOH - M.Jahnsen + 1h12'10"
9. MOV - D.Quintana + 1h17'16"
10. TCS - J.McCarthy + 1h29'25"


Classement par équipes :

Depuis deux intersaisons, Kruijswijk s'est entouré d'une belle garde rapprochée pour atteindre son rêve. Ce fut encore raté, mais les performances de Taaramae, Henao et Slagter autour de leur leader apportent ce lot de consolation.

1. Education First 269h50'41"
2. Team Sky + 11'50"
2. FDJ + 25'32"
4. Liquigas - Unicef + 41'43"
5. Team LottoNL - Jumbo + 1h08'20"
6. Team Katusha + 1h32'11"
7. Trek Factory Racing + 1h45'42"
8. Movistar Team + 1h48'16"
9. Ag2r La Mondiale + 1h53'37"
10. Astana Pro Team + 2h01'04"

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14263
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour de France, bilan]

Messagepar Cadelthebest » 12 Sep 2020, 11:56

J'ai comme une intuition que le tour n'intéressera plus Gesink à l'avenir !

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Terreur de critérium
 
Messages: 541

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour de France, bilan]

Messagepar Phil » 12 Sep 2020, 15:46

Bon, la déception est présente avec cette deuxième place mais faut quand même avouer qu'avec quatre victoires d'étapes et le maillot vert, le bilan reste positif !

Tu penses que le dénouement aurait été différent avec Coppel et Intxausti encore en course ?

Avatar de l’utilisateur
Phil
Junior
 
Messages: 1267
Localisation: Belgique

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour de France, bilan]

Messagepar Nico32 » 13 Sep 2020, 13:48

Cadelthebest a écrit:J'ai comme une intuition que le tour n'intéressera plus Gesink à l'avenir !

Ce serait un terrible aveu de faiblesse :cry:

Phil a écrit:Bon, la déception est présente avec cette deuxième place mais faut quand même avouer qu'avec quatre victoires d'étapes et le maillot vert, le bilan reste positif !

Tu penses que le dénouement aurait été différent avec Coppel et Intxausti encore en course ?

Au final c'est pas trop mal oui, mais loin de mes espérances quand m^me.

Honnêtement vu comme Froome était au-dessus de tout le monde, même avec des équipiers je ne pense pas que ça aurait changé quoi que ce soit. En fait ce qui aurait peut-être le plus changé, c'est s'il n'avait pas perdu deux équipiers sur les pavés lui aussi, peut-être qu'il se serait plus reposé sur eux et qu'il m'aurait moins attaqué :moqueur: :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14263
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team Lotto Jumbo 201T [Clasica & Pologne]

Messagepar Nico32 » 15 Sep 2020, 08:35

Clasica San Sebastian

R.Gesink | B.Mollema | F.Felline | B.Intxausti | T.Gallopin | J.Bol | M.Maaskant


Après un Tour de France aussi exténuant, il faut trouver la motivation pour se remettre en selle dans le Pays Basque espagnol. Comme en 2015, la course n'est pas animée dans les montées du Jaizkibel et d'Arkale, le peloton étant focalisé sur le dernier mur rajouté à moins de 10 kms de l'arrivée. La longue transition plate pour y arriver n'est le théâtre d'aucune attaque car les Lotto Jumbo se mettent en ordre de bataille pour étirer le peloton. Intxausti fait le forcing dans les premiers pourcentages, alors que Van Avermaet ne tarde pas à attaquer. Le basque se sacrifie pour ramener Gesink à mi-pente, puis le néerlandais pose un gros démarrage ! Van Avermaet parvient cependant à s'accrocher presque jusqu'au sommet où il lâche quelques mètres et baisse la tête. Gesink parait filer vers la victoire pourtant, comme sur le Tour, il est collé dans la descente. Van Avermaet le rejoint vite et le dépose sans que Gesink ne puisse rien faire. Van Avermaet s'impose finalement facilement ; il conserve son titre et remporte une sixième classique cette saison ! Les classiques reprennent de la même façon qu'elles s'étaient arrêtées au printemps : avec le belge qui devance Gesink. Intxausti complète le podium, effaçant légèrement la déception de son hors-délais du Tour. Les inattendus Formolo et Yates règlent le premier groupe de poursuivants et apportent des points précieux à Orica en vue du maintien.


Résultats :
1. SKY - G.Van Avermaet 5h28'50"
2. TLJ - R.Gesink + 31"
3. TLJ - B.Intxausti + 50"
4. OGE - D.Formolo + 1'38"
5. OGE - S.Yates m.t
6. TLJ - B.Mollema
7. BMC - D.Martin
8. LTS - N.Roche
9. LIQ - A.Schleck t.m.t
10. MOV - E.Chaves + 2'07"

11. LTS - L.Vervaeke m.t
12. TFR - Y.Eijssen
13. TLJ - F.Felline
14. QSF - M.Kwiatkowski
15. MOV - A.Madrazo t.m.t


Tour de Pologne

W.Kelderman | M.Matthews | F.Felline | T.Phinney | A.Tolhoek | S.Langeveld


Une fois n’est pas coutume, le chrono du Tour de Pologne est placé en ouverture de la semaine. Sur 25 kms, le tenant du titre Wilco Kelderman domine une nouvelle fois la concurrence, rejetant Tony Martin à 31 secondes et les américains Phinney, Craddock et Dyke entre 1’14’’ et 1’17’’. Quintana et Dan Martin perdent déjà 3’30’’, contre un peu plus de deux minutes pour le vainqueur du Giro Rigoberto Urán. Les Lotto Jumbo contrôlent donc la deuxième étape plutôt vallonnée mais abordable. Seuls Anthony Roux et Moreno Hofland leur échappent dans le final. Le français parvient à se débarrasser du sprinter hollandais avant le sprint pour s’imposer, pendant que Matthews règle le peloton. La troisième étape sourit aux sprinters malgré quelques faux-plats dans le final. Parfaitement emmené par Felline, Matthews se troue pourtant complètement sur le timing de son sprint pour échouer à la quatrième place. Fenn s’impose devant Roux et Hofland, soit le même quatuor que la veille. Les deux étapes suivantes mettent en évidence le manque d’équipiers pour rouler derrière les échappés. Sur deux parcours parfaitement plats, De Negri puis Paiani parviennent à résister au peloton pour deux victoires surprises. Matthews accroche deux nouveaux podiums frustrants. La cinquième étape voit également le vent piéger une bonne moitié du peloton dont Urán, Quintana, Landa, ou encore Hofland qui n’a pas pu disputer le dernier sprint.

Les deux dernières étapes vallonnées vont finir de classer un général déjà éclairci. Sur l’étape classique des bosses, une grosse échappée est encore incontrôlable pour les Lotto Jumbo. König se montre le plus costaud à l’avant pour décrocher une victoire en solitaire, une minute devant Nieve et le néo-pro Horta, qui avait déjà accroché un podium d’étape en baroudeur sur le Tour Down Under. Dans le peloton, Quintana se montre le plus costaud, pour l’honneur. Il termine 40 secondes devant un groupe composé de D.Martin, S.Yates, Spilak, Landa et Samoilau. Dans la lutte pour le général, Roux termine à 1’30’’ de Quintana et reprend une vingtaine de secondes à Kelderman et T.Martin, qui finissent ensemble. La dernière étape sourit aussi aux puncheurs mais est plus abordable. Les Lotto Jumbo parviennent cette fois à reprendre l’échappée, bien aidés par l’équipe Orica. Le jeune Simon Yates récompense le travail de son équipe en décrochant sa première victoire WT en carrière au terme d’un sprint pour costauds devant Roux et Felline. 51 coureurs terminent dans le même temps dont Kelderman et Martin pour un général inchangé. Notre rouleur néerlandais conserve donc son titre au terme d’une semaine passée sans encombre grâce à la marge acquise sur le chrono.


Résultats :
    Étape 1 : 1. TLJ - W.Kelderman 31'26" / 2. FDJ - T.Martin + 31" / 3. TLJ - T.Phinney + 1'14"
    Étape 2 : 1. BMC - A.Roux / 2. LIQ - M.Hofland + 15" / 3. TLJ - M.Matthews + 34"
    Étape 3 : 1. SKY - A.Fenn / 2. BMC - A.Roux / 3. LIQ - M.Hofland
    Étape 4 : 1. MAP - P.De Negri / 2. OGE - S.Lander / 3. TLJ - M.Matthews
    Étape 5 : 1. COF - JL.Paiani / 2. TLJ - M.Matthews / 3. QSF - S.Cannoot
    Étape 6 : 1. IAM - L.König / 2. MOV - M.Nieve + 1'12" / 3. TCS - A.Horta m.t
    Étape 7 : 1. OGE S.Yates / 2. BMC - A.Roux / 3. TLJ - F.Felline

Classement général :

1. TLJ - W.Kelderman 26h25'26"
2. FDJ - T.Martin + 31"
3. BMC - A.Roux + 36"
4. MAP - A.Dyke + 1'17"
5. SKY - S.Spilak + 1'36"
6. OGE - S.Yates + 1'43"
7. AST - B.De Clercq + 1'58"
8. BMC - D.Martin + 2'12"
9. QSF - S.Cannoot + 2'19"
10. QSF - M.Kwiatkowski m.t

11. TCS - B.Samoilau + 3'34"
12. KAT - M.Mamykin + 4'34"
13. SUN - S.Geschke + 4'40"
14. TCS - A.Horta + 4'50"
15. SKY - A.Fenn + 4'59"

Classement par points :

1. BMC - A.Roux 92 pts
2. TLJ - M.Matthews 72 pts
3. SKY - A.Fenn 71 pts

Classement de la montagne :

1. IAM - L.König 177 pts
2. MOV - M.Nieve 117 pts
3. TCS - A.Horta 69 pts

Classement des jeunes :

1. OGE - S.Yates 26h27'02"
2. QSF - S.Cannoot + 43"
3. KAT - M.Mamykin + 2'58"

Classement par équipes :

1. Team Sky 79h21'54"
2. Tinkoff-Saxo + 4'34"
3. BMC Racing Team + 5'59"

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14263
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Clasica & Pologne]

Messagepar Tipitch » 15 Sep 2020, 09:01

Dommage d'avoir fait le plus dur pour être revu dans la descente :o
Bien joué en Pologne. Costaud.

Avatar de l’utilisateur
Tipitch
Maillot jaune
 
Messages: 10147

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Clasica & Pologne]

Messagepar cadel evans » 15 Sep 2020, 14:10

Super le bilan du tour! :ok:

GVA il fait une saison monstrueuse :shock:
Belle victoire en Pologne, Keldermann est vraiment une belle machine en chrono

Avatar de l’utilisateur
cadel evans
Espoir
 
Messages: 942
Localisation: "Sacré Thomas"

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Clasica & Pologne]

Messagepar Cadelthebest » 15 Sep 2020, 19:34

Je me trompe où Gallopin est bien plus en retrait cette année ? Peut être du fait de l'explosion de Felline :wtf

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Terreur de critérium
 
Messages: 541

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Clasica & Pologne]

Messagepar Alessiocortez » 15 Sep 2020, 20:12

Dommage pour la Klassikoa , malgré la #densité
Bien joué pour le Tour de Pologne, même si c'est dommage que Matthews n'ait pas réussi à scorer

Avatar de l’utilisateur
Alessiocortez
Maillot vert
 
Messages: 4841
Localisation: Dans l'Armée Rouge

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Clasica & Pologne]

Messagepar Nico32 » 16 Sep 2020, 09:38

Tipitch a écrit:Dommage d'avoir fait le plus dur pour être revu dans la descente :o
Bien joué en Pologne. Costaud.

J'ai l'impression de vivre Un jour sans fin avec mes leaders dans les descentes. Ou plutôt de regarder, tellement je ne peux rien faire :diantre:
Moins costaud que l'an dernier dans les bosses, mais il a parfaitement géré le chrono et ses adversaires n'étaient pas en grande forme :heureux:

cadel evans a écrit:Super le bilan du tour! :ok:

GVA il fait une saison monstrueuse :shock:
Belle victoire en Pologne, Keldermann est vraiment une belle machine en chrono

Merci !
Yep, il ne connait pas la fatigue :o

Cadelthebest a écrit:Je me trompe où Gallopin est bien plus en retrait cette année ? Peut être du fait de l'explosion de Felline :wtf

Effectivement. Il a gagné le GP Samyn en début d'année et fait quelques podiums au niveau conti, mais rien en WT (seulement 7e de l'E3). Les échappées dans lesquelles il part sont systématiquement reprises par le peloton, j'en ai fait un running-gag à un moment :diantre:
Ça contraste avec la saison dernière où il gagne le TDU et l'E3 avec beaucoup de réussite :o Mais je ne pense pas que ça ait à voir avec l'explosion de Felline car ils sont très rarement alignés sur les mêmes courses. Ils n'ont du l'être que sur MSR et l'Amstel cette année ;) (certes, les deux courses que Felline gagne, mais Gallopin n'y a jamais perfé de toute façon :angel )

Alessiocortez a écrit:Dommage pour la Klassikoa , malgré la #densité
Bien joué pour le Tour de Pologne, même si c'est dommage que Matthews n'ait pas réussi à scorer

Marrant que la Klasikoa soit l'une des seules épreuves qui me résiste encore après 6 ans de carrière :o (avec LBL et le Tour de Romandie). J'y ai cru cette année, avec effectivement une densité que je n'avais jamais connue sur cette course.
Matthews a du mal à la mettre au fond cette année :? Une raison qu'on n'ait pas fait l'effort de le retenir lorsqu'il a annoncé ses envies de départ ? :evil:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14263
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team Lotto Jumbo 2017 [Eneco Tour]

Messagepar Nico32 » 17 Sep 2020, 07:55

Eneco Tour


Un peu d'histoire :

Légende :
en gras : mes coureurs
en rouge : coureurs retraités
en vert fluo : regen
en violet : coureur réel mais passé pro après 2012 (donc pas présent dans la database quand j'ai démarré ma carrière)
Image



L.Boom | S.Hathaway | D.Van Baarle | S.Langeveld | B.Kox | T.Phinney | T.Gallopin


Image

Cette édition de l’Eneco Tour débute par un prologue de 5,2 kms. Phinney s’empare du maillot de leader en devançant Malori, Dumoulin et Boom d’une petite seconde. La deuxième étape, sans difficulté répertoriée, est en revanche marquée par un fort vent qui balaye les plaines belges. Le peloton explose dans les deux dernières heures de course pour ne laisser qu’un groupe de 20 se disputer la victoire. Zekas se montre le plus costaud devant Vassano, Hathaway et Hofland ; la jeune garde est au pouvoir ! 3e l’an dernier, Geraint Thomas perd déjà 2’27’’. Theuns, Naesen, Cannoot, Roelandts et d’autres sont encore plus loin. La troisième étape est plus classique dans son déroulement. Un sprint massif décide du vainqueur, et c’est cette fois le champion de France Bouhanni qui se montre le plus costaud. Le repos a été de courte durée car c’est de nouveau une étape épique qui attend les coureurs le lendemain. Lors du passage de quelques bosses dans le troisième quart d’épreuve, les Lotto Jumbo font exploser le peloton. Ils se détachent même momentanément à cinq dans un groupe de six, emmenant seulement Boasson Hagen avec eux ! Toujours leader du général, Phinney se sacrifie pourtant pour tenter de creuser l’écart, même s’il ne peut empêcher le retour d’une dizaine de coureurs de l’arrière. La jonction effectuée, Hathaway et Boom se retrouvent les seuls Lotto Jumbo dans ce groupe de tête, et personne ne veut collaborer avec eux. Lars Boom essaye à plusieurs reprises de s’échapper plutôt que d’emmener tout le monde pendant qu’Hathaway reste dans les roues. Le vent latéral vient à bout de grands noms comme Cancellara, Breschel et Offredo pour ne laisser que 7 coureurs en tête à l’orée des 8 derniers kms : Boom, Hathaway, Vassano, Zekas, Van Avermaet, Boasson Hagen et Gilbert. Peut-être trop présomptueux de ses forces, Boom commence à montrer des signes de fatigue, ce qui oblige Hathaway à prendre la tête du groupe à un petit rythme. Personne ne tente de l’attaquer et la victoire se joue au sprint, pour une victoire nette du gallois ! Malheureusement, Boom a craqué dans les tous derniers kms pour perdre 25 secondes face aux autres prétendants du général. Boasson Hagen s’empare du maillot de leader.


Avant les deux dernières étapes décisives, un dernier sprint permet à Cavendish d’enfin se mettre en évidence sur ce tour. Le champion du monde l’emporte devant Hofland et Hathaway, qui récupère encore quelques bonifications. Mais celles-ci vont paraitre dérisoires à l’arrivée de l’étape vallonnée à La-Roche-en-Ardennes où Tim Wellens a mis le feu. Le belge a débuté son numéro solitaire à plus de 30 kms de l’arrivée pour s’imposer avec 1’44’’ d’avance sur ses plus proches poursuivants ! Il s’agit de Gilbert et Vassano, qui a impressionné dans les bosses avec son gros gabarit. 4e, Boasson Hagen perd 15 secondes supplémentaires. Van Avermaet a lui étonnement craqué pour prendre la 10e place à une minute de Gilbert ; la fatigue de la saison se fait peut-être enfin sentir. Le belge termine dans le même groupe que Boom, 14e, Cancellara ou Benoot. Hathaway a lui aussi souffert et perd 31 secondes supplémentaires. Bien meilleur sprinter que puncheur, Zekas est le dernier des hommes placés au général, à 4’34’’ de Wellens et plus d’une minute derrière Hathaway. La dernière étape autour du Vieux Quaremont permet à une échappée de 14 coureurs de prendre le large, dont de jolis noms comme Stybar, Van Baarle et Senechal. Le tchèque se montre le plus costaud pour larguer ses compagnons dans les derniers monts et lever les bras. Dans le peloton, Lars Boom joue son va-tout en accélérant dans les monts. Le dernier passage du Vieux Quaremont lui permet de s’extirper de la quinzaine de coureurs qui l’accompagnaient encore. Le néerlandais retombe sur Van Baarle pour la dernière portion plane, qui jette ses dernières forces dans la bataille. Offredo parvient tout de même à revenir tandis que Backaert et Van Gestel, rescapés de l’échappée, s’accrochent. Van Avermaet et Boasson Hagen font les efforts derrière, mais quand Boom prend lui-même la tête à 6 kms de l’arrivée, l’écart repart irrémédiablement à la hausse. Le néerlandais règle même le groupe au sprint, une minute derrière Stybar mais une minute devant les autres favoris. Il s’intercale entre Boasson Hagen et Gilbert à la troisième place du général, en étant le seul à avoir tenté de renverser Vassano. Mais l’italien était bien le plus costaud et régulier cette semaine pour créer la surprise et remporter son deuxième tour WT, trois ans après le Tour de Pologne 2014.



Résultats :
    Étape 1 : 1. TLJ - T.Phinney / 2. MAP - A.Malori + 1" / 3. SUN - T.Dumoulin m.t
    Étape 2 : 1. KAT - V.Zekas / 2. MOV - D.Vassano / 3. TLJ - S.Hathaway
    Étape 3 : 1. FDJ - N.Bouhanni / 2. TLJ - S.Hathaway / 3. LIQ - M.Hofland
    Étape 4 : 1. TLJ - S.Hathaway / 2. MOV - D.Vassano / 3. KAT - V.Zekas
    Étape 5 : 1. SUN - M.Cavendish / 2. LIQ - M.Hofland / 3. TLJ - S.Hathaway
    Étape 6 : 1. LTS - T.Wellens / 2. MOV - D.Vassano + 1'44" / 3. WGG - P.Gilbert m.t
    Étape 7 : 1. AST - Z.Stybar / 2. TLJ - L.Boom + 1'09" / 3. TSV - D.Van Gestel m.t

Classement général :

1. MOV - D.Vassano 26h41'21"
2. QSF - E.Boasson Hagen + 14"
3. TLJ - L.Boom + 17"
4. WGG - P.Gilbert + 19"
5. SKY - G.Van Avermaet + 1'26"
6. TLJ - S.Hathaway + 1'28"
7. LTS - T.Wellens + 1'34"
8. KAT - V.Zekas + 2'58"
9. LTS - T.Benoot + 3'04"
10. TFR - F.Cancellara + 4'37"

11. TCS - Y.Offredo + 5'33"
12. QSF - M.Breschel + 6'35"
13. QSF - S.Cannoot + 6'58"
14. SKY - G.Thomas + 7'05"
15. OGE - P.Vakoc + 7'42"

Classement par points :

1. MOV - D.Vassano 115 pts
2. TLJ - S.Hathaway 109 pts
3. QSF - E.Boasson Hagen 95 pts

Classement des jeunes :

1. MOV - D.Vassano 26h41'21"
2. TLJ - S.Hathaway + 1'28"
3. LTS - T.Benoot + 3'04"

Classement par équipes :

1. Team LottoNL-Jumbo 80h12'43"
2. Quick-Step - Floors + 5'00"
3. Lotto Soudal + 5'38"

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14263
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Eneco Tour]

Messagepar Tipitch » 17 Sep 2020, 08:14

Costaud le Vassano.

Bien joué quand même !

Avatar de l’utilisateur
Tipitch
Maillot jaune
 
Messages: 10147

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Eneco Tour]

Messagepar Nico32 » 18 Sep 2020, 08:37

Tipitch a écrit:Costaud le Vassano.

Bien joué quand même !

Je ne l'imaginais pas aussi costaud, surtout sur l'étape vallonnée !

De mon côté j'ai sûrement été trop confiant lors du +5 de Boom sur la 4e étape. J'en ai beaucoup fait avec lui en raison du bug de non-collaboration avec mes coureurs, du coup Hathaway était largement le plus frais dans le final mais je l'ai payé d'un coup au général dans les derniers kms. J'aurai dû un peu plus répartir les efforts entre les deux, quand on voit ce qui me manque au général au final.

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14263
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Eneco Tour]

Messagepar Cadelthebest » 18 Sep 2020, 17:39

Hofland va pas arriver à en claquer une hein :twisted:
Le plateau des sprinters paraît vraiment homogène, mais le petit Zekas me semble un peu au dessus, l'avenir va être très intéressant ! :ok:

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Terreur de critérium
 
Messages: 541

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Eneco Tour]

Messagepar Phil » 19 Sep 2020, 12:47

De très bons résultats sur les trois dernières épreuves, même si tu peux avoir des regrets évidents avec les 25 secondes perdues lors de la quatrième étape. :?

Avatar de l’utilisateur
Phil
Junior
 
Messages: 1267
Localisation: Belgique

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Eneco Tour]

Messagepar Nico32 » 19 Sep 2020, 13:07

Cadelthebest a écrit:Hofland va pas arriver à en claquer une hein :twisted:
Le plateau des sprinters paraît vraiment homogène, mais le petit Zekas me semble un peu au dessus, l'avenir va être très intéressant ! :ok:

Haha il en a déjà claqué une sur le Tour de Californie. C'est pas mal vu son niveau :mrgreen:
Comment ça oublie vite le maillot vert double vainqueur d'étape sur le Tour et encore victorieux sur cet Eneco :evil:
En vrai les jeunes progressent beaucoup plus vite quand ils sont catégorisés sprinter. Dans ma partie il y de quoi faire entre Hathaway, Zekas, Vassano, Adams (2e des mondiaux l'an dernier), Pinaud (2e de la CEGORR), Malnero (étape sur la Vuelta), Jarvis (étape en Catalogne)... Et puis Ewan (3e de MSR) et d'autres coureurs réels inattendus (Looij par exemple) :mrgreen:
Au passage, ça sert à quelque chose que je continue de mettre les regens en italique dans mes résultats ou personne ne le remarque ?

Phil a écrit:De très bons résultats sur les trois dernières épreuves, même si tu peux avoir des regrets évidents avec les 25 secondes perdues lors de la quatrième étape. :?

Ouais, trop confiant. Même sans avoir perdu ces 25 secondes, je ne pense pas que ça aurait changé quoi que ce soit à l'attitude des leaders vis-à-vis de Boom sur la dernière étape en plus.

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14263
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Eneco Tour]

Messagepar Cadelthebest » 19 Sep 2020, 13:26

Perso j'aime bien jeter un rapide coup d'oeil aux regens ouais, ça permet de bien voir leur progression, type Barguil sur le Dauphiné

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Terreur de critérium
 
Messages: 541

Re: Team Lotto Jumbo 2017 [Vat & Plouay]

Messagepar Nico32 » 20 Sep 2020, 11:08

:arrow: :arrow:
Modifié en dernier par Nico32 le 20 Sep 2020, 11:09, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14263
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden


2955 messages
Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Evan3 et 3 invités