[PCM2012] Vuelta a Espana 2015 1/7

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateur: Animateurs récits

Re: [PCM2012]Paris Nice 2015

Messagepar freds77 » 15 Juil 2020, 22:17

La course au Soleil, Paris-Nice, ouvre la voie pour les courses par étapes de grandes importances. Cette année, sur un parcours inventé par Johnnyjur, la liste de départ est intéressante avec certains coureurs qui commencent à peine leur saison et qui ont des objectifs lointains.

On y trouve des coureurs sous des nouvelles formations comme Alberto Contador (OGE), Tony Martin (RLT), Roman Kreuziger (LTB) et Joaquim Rodriguez (OPQ). Sur la ligne de départ se trouve le tenant du titre Edvald Boasson Hagen (AST), Fabian Cancellara (RLT), Luis Leon Sanchez et Jakob Fuglsang (AST), Thibaut Pinot (FDJ), Pierre Rolland (OPQ), Rui Costa et Richie Porte (MOV) sans oublier Rigoberto Uran (CAN) et Andrew Talansky (SHA).

Paris Nice 2015 s’ouvre par un prologue à Noisy le Sec, en Seine St Denis. Tony Martin (RLT) fait un bon chrono en 9’49 mais Spartacus prend le dessus avec 3 secondes d’avance. Sur ce court chrono, les différences sont minimes. Anton Vorobyev (KAT) devient le meilleur jeune en devançant Guillaume Van Keirsbulck d’une petite seconde.
Image

Le lendemain, première étape en ligne entre Créteil et Jargeau, dans le Loiret. Le parcours est plat et passera par la Seine et Marne. Logiquement, la pluie s’invite au rendez-vous. Le début est très nerveux, Tyler Farrar passe le premier sprint intermédiaire à Mormant en tête. Un quatuor arrive à se détacher du peloton avec Tom Leezer (BLA), Nicolas Edet (COF), David Veilleux (EUC) et Jonas Van Genechten (LTB). Johnny Hoogerland (VCD) est victime d’une chute sans gravité. Le groupe de tête n’arrivera pas à dépasser les cinq minutes sous une pluie continue.
Image

Sans surprise, l’échappée se fera reprendre et le peloton se dispute le sprint. Avec un gros moteur dans les jambes, Roberto Ferrari (LAM) s’impose dans un sprint très serré. Lloyd Mondory (ALM) manque de peu la victoire. On distingue aucun changement dans les différences classements.
Image

La deuxième étape relie les localités de Gien et de Nevers pour 166km, une étape un peu plus courte que les 188km de la veille. Dans cette étape qui sent bon le tourisme, Juan Antonio Flecha (VCD) en profite pour passer la Cote de Sancerre en tête.
Image

Comme hier, la pluie est présente. Cela ne dissuade pas Tomas Vaitkus (OGE), Cyril Lemoine (SOJ), Damien Gaudin (EUC), Flecha et Michael Schar (BMC) de partir à l’avant. Leur avance maximal sera de 5’14 à 85km de l’arrivée. Pour le reste, ce sera le même scénario qu’hier, un sprint massif que remporte le surprenant Adam Blythe (SKY) devant Arnaud Demare (FDJ) et Giacomo Nizzolo (RLT). Petit changement pour le maillot du meilleur jeune puisqu’Anton Vorobyev (KAT) a été pris dans une cassure. C’est donc Jay McCarthy (TIN) qui devient le leader des jeunes.
Image

Une étape de la même longueur attend les coureurs le lendemain. En revanche, le relief change entre Vichy et Tours sur Meymont. Le Col de la rivière noire, la croix trevingt et le col des sapeaux vont être escaladés. L’arrivée finale se fait après une cote de 4km. La pluie est encore présente. On peut se demander si la course du soleil porte bien son nom. Jérémy Roy (FDJ), Jay McCarthy (TIN), Romain Sicard (EUS), Michal Golas (OPQ) et Jacopo Guarnieri (BMC) prennent les devants. Sicard et McCarthy passent les premières difficultés en tête. Alors que le groupe de tête a 6’10 d’avance à 75km de l’arrivée, le peloton roule, la Movistar en l’occurrence. Au fur et à mesure, l’échappée perd du terrain et fini par se faire rattraper, malgré un baroud d’honneur de Sicard. Au pied de l’ultime ascension Joaquim Rodriguez (OPQ) attaque. Ne constituant pas une menace en raison d’un éclat sur une étape précédente, Purito remporte l’étape avec 34 secondes d’avance. Aucun changement dans le classement général.
Image

Un long contre la montre attend les coureurs demain autour de Saint Flour. Au bout de ses 38km d’épreuve solitaire, il risque d’y avoir du changement. Comme à Noisy le sec, Fabian Cancellara prend le dessus avec 4 secondes d’avance sur Tony Martin. Richie Porte (MOV) termine à 45 secondes, Luis Leon Sanchez (AST) à 59 secondes. Son coéquipier Edvald Boasson Hagen (AST) à 1’33, Alberto Contador (TIN) est relégué à près de deux minutes.
Image

La cinquième étape mène les coureurs de St Chely d’Apcher à la ville aveyronnaise de Millau. Cette étape de 177km est assez vallonnée avec deux grosses cotes sur la fin. McCarthy s’échappe encore en compagnie de Golas, Garikoitz Bravo (EUS), Jérome Coppel (COF) et Thomas Dekker (SHA). Ce groupe aura plus de huit minutes d’avance au maximum à 95km du terme de cette étape. Le peloton roulera à fond et le groupe de tête sera repris un peu plus tard. Luis Leon Sanchez et Edvald Boasson Hagen (AST) attaquent dans la dernière ascension. Le Norvégien résiste de peu au peloton et remporte l’étape.
Image

Avant dernière étape entre Manosque et Grasse sur 172km. Il y a quelques difficultés dont le Col d’Avaye en fin d’étape. Onze coureurs forment l’échappée du jour dont Ian Stannard (SKY), Guillaume Van Keirsbulck (OPQ), Nicolas Edet (COF), Ian Boswell (BMC) et Matthieu Ladagnous (FDJ). Ce groupe prend beaucoup de temps mais le peloton diminue l’écart progressivement. A 20km de l’arrivée, le peloton décide de temporiser, les coureurs sont loin au classement général. C’est ainsi l’échappée qui gagnera l’étape, bien que Tony Martin (RLT) et Luis Leon Sanchez (AST) attaqueront à 17km de l’arrivée. Nicolas Edet remporte l’étape du jour. Il devance Brian Vandborg (CAN) et Ian Boswell de 17 secondes. Un peu plus loin, Luis Leon Sanchez a pris 45 secondes à Tony Martin,se rapprochant à 20 secondes de l’Allemand. Tout va se jouer sur la dernière étape.
Image

La dernière étape se joue entre Cannes et Nice sur 138km, avec la double ascension de la Turbie et du Col d’Eze. Comme hier, un groupe conséquent de onze coureurs se détache. Le coureur le plus dangereux est Egor Silin (AST), 13ème du Général à 2’44. Histoire de coller à la météo du début de ce Paris Nice, la pluie est présente.
Image

Le peloton roule et Silin sera leader virtuel jusqu’à 50km de l’arrivée. L’échappée sera reprise et Purito attaque à 20km de l’arrivée, dans la Turbie. Il aura plus d’une minute d’avance mais le peloton le rattrape dans les rues de Nice. Sur la promenade des Anglais, tout comme l’année dernière, Edvald Boasson Hagen l’emporte.
Image

Classement général final
1erTony MartinRLT26h52’50
2èmeLuis Leon SanchezASTà 20
3èmeRui CostaMOVà 55
4èmeJakob FuglsangASTà 1’17
5èmeEdvald Boasson HagenASTà 1’38
6èmePeter VelitsSKYà 2’07
7èmePavel BruttKATà 2’13
8èmeZdenek StybarSOJà 2’15
9èmeCameron MeyerVCDà 2’28
10èmeJohnny HoogerlandVCDà 2’39


Classement meilleur jeune final
1erJay McCarthyTIN26h57’31
2èmeRomain BardetALMà 1’27
3èmeHugo HouleALMà 4’23
4èmeAnton VorobyevKATà 6’12
5èmeAxel DomontALMà 8’14

freds77
Terreur de critérium
 
Messages: 516

Re: [PCM2012]Tirreno Adriatico 2015

Messagepar freds77 » 18 Juil 2020, 21:41

En préparation de la Milan-San Remo, le Tirreno Adriatico est la course que privilégie plusieurs sprinteurs et puncheurs. Cette année 2015, une bonne liste de départ est présente en parallèle du Paris-Nice. On y trouve Mark Cavendish et Tom Boonen (OPQ), André Greipel (LTB), Matthew Goss et Peter Sagan (SKY) sans oublier de bons puncheurs comme Luca Wackermann (LAM), Philippe Gilbert (BMC), Jelle Vanendert (EUS) et Enrico Gasparotto (AST). Pour finir, ce sera le premier duel entre Bradley Wiggins (SKY) et Chris Froome (TIN). Cependant, les deux Britanniques ne sont pas à leur forme maximale. L’auteur de cette course est johnnyjur.

La première étape est un contre la montre de 20km entre Porto San Stefano et Porto Ercole. Les 10 premiers de l’étape sont séparés par 18 secondes. La victoire appartient à Dan Martin (SHA) sur un parcours escarpé. Il devance Michael Rogers (OGE) de deux petites secondes et Sylvain Chavanel (OPQ) de neuf. Peter Sagan (SKY) est le meilleur jeune.
Image

L’étape suivante est difficile avec 178km entre Orbetello et Santa Caterina. Andrea Palini (LAM), Heinrich Haussler (ARG), Salvatore Puccio (SKY) et Tosh Van der Sande (LTB). Le quatuor augmente son avance alors qu’Andy Schleck (RLT), victime d’une chute, abandonne.
Image

L’échappée est reprise à 30km de l’arrivée. Alexander Kolobnev (KAT) et Angel Madrazo (MOV) attaquent dans l’ascension de Saragiolo mais ce sera finalement un petit peloton qui se dispute la victoire d’étape. Au sommet de Santa Caterina, Alejandro Valverde (AST) s’impose devant Dan Martin.
Image

178km attend les coureurs le lendemain au départ de Piancastagnaio. Après trois ascensions de Trinita, Orvieto sera la ville d’arrivée de la troisième étape de ce Tirreno. Comme hier, un quatuor se détache avec Benat Intxausti (MOV), Laurent Didier (RLT), Remmert Wielinga (ARG) et Gavazzi (BAR). L’échappée aura près de six minutes d’avance au maximum mais le peloton reviendra avec un bon écrémage à la clé. Au terme de cette étape, Maxim Iglinskyi (BMC) et Peter Sagan (SKY) attaquent dans les derniers kilomètres. Le Champion du Monde a le dernier mot. Il gagne l’étape et obtient le maillot de leader. Les écarts augmentent au classement général, 51 secondes séparent Sagan du 10ème, Tejay Van Garderen (EUS).
Image

Une étape plus plate et un peu plus courte attend le peloton le lendemain. 161km entre Orvieto et Foligno. Un quatuor s’échappe encore avec notamment Enrico Gasparotto. Mais ils n’auront pas l’honneur de se disputer la victoire d’étape. Peter Sagan l’emporte devant Cavendish.
Image

L’étape de montagne se dévoile le jour suivant. La Forca Canapine sera le juge de paix de cette étape, voir de ce Tirreno avec le Fonte Lardina en milieu d’étape et plusieurs montées difficiles. Cinq coureurs s’échappent, Luca Wackermann, Didier, Lars Boom (BLA),Tom Vermeer (ARG) et Vincent Jérome (FDJ). L’étape est longue, 213km.
Image

L’échappée a plus de huit minutes d’avance à 110km de l’arrivée. Le peloton décide de rouler peu après. Le Luxembourgeois passe en tête de Fonte Lardina alors que l’avance fond comme neige au soleil. Sans surprise, l’échappée est reprise à 34km de l’arrivée. Le peloton dont Peter Sagan en fait parti, est composé d’une cinquantaine de coureurs. Lors de l’ascension finale, Peter Sagan est déposé à 9km de l’arrivée. Dan Martin se détache à 3km de l’arrivée. Il ne sera pas rejoint et s’envole. 1’45 d’avance sur Stefano Agostini (BAR), 2'08 sur Valverde, 3’09 sur le septième, Emmanuele Sella (LAM). Dan a marqué les esprits sur cette étape. C’est sans surprise qu’il redevient leader de ce Tirreno avec 2’38 d’avance sur Valverde. Du coté des jeunes, Fabio Aru (BMC) devient le nouveau leader de peu devant Sagan.
Image
Un peu moins de difficulté attend les coureurs le lendemain entre Rieti et Norcia pour 211kml assez varié. Le Monte Terminillo à près de 70km du terme de l’étape sera l’ascension principale. Un quatuor sera l’animateur du jour, Matteo Trentin (OPQ), Thomas Peterson (ARG), Maxim Belkov (KAT) et Thomas De Gendt (VCD). Un gros écrémage a lieu dans le Terminillo et l’échappée est reprise à 33km de Norcia. Un petit peloton se dispute le sprint que Valverde remporte.
Image

La dernière étape se termine à San Benedetto del Trento sur 160km plat dans la deuxième partie. Matti Breschel (TIN) s’impose, Dan Martin s’adjuge le classement général.
Image

Classement général final
1erDan MartinSHA30h55’15
2èmeAlejandro ValverdeASTà 2’16
3èmeStefano AgostiniBARà 2’40
4èmeMichael RogersOGEà 2’57
5èmeTejay Van GarderenEUSà 3’35
6èmeWout PoelsVCDà 3’41
7èmeEmmanuele SellaLAMà 4’17
8èmeMichele ScarponiBMCà 4’20
9èmeDani MorenoKATà 4’42
10èmeDamiano CunegoCANà 5’00


Meilleur jeune
1erFabio AruBMC31h01’36
2èmePeter SaganSKYà 1’45
3èmeJoseph DombrowskiSKYà 4’04
4èmeEvan HuffmanSHAà 9’30
5èmeLuca WackermannLAMà 22’28

freds77
Terreur de critérium
 
Messages: 516

Re: [PCM2012]Milan-San Remo 2015

Messagepar freds77 » 19 Juil 2020, 23:38

Milan-San Remo, deux villes Italiennes dont le nom invoque un rêve pour les sprinteurs et les puncheurs. La Cipressa, le poggio, deux cotes qui font la renommée de cette classique, sans oublier les capo.

Pour cette année 2015, Matthew Goss (SKY) met son titre en jeu. Il y aura beaucoup de prétendants, Peter Sagan (SKY), Mark Cavendish (OPQ), André Greipel (LTB), John Degenkolb (ARG), Arnaud Demare (FDJ) et Edvald Boasson Hagen (AST). Il y aura aussi des puncheurs dont Philippe Gilbert (BMC), Fabian Cancellara (RLT), Alejandro Valverde (AST) et Luca Wackermann (LAM). La liste de départ est costaud.
Image

L’échappée du jour est constituée de Jay McCarthy (TIN), Jimmy Engoulvent (EUC), Romain Zingle (COF), Jelle Vanendert (EUS), Rui Costa (MOV) et Michele Gaia (VIN). Leur avance augmente rapidement alors que nous nous dirigeons vers le Sud. Enrico Barbin (VIN) est victime d’une crevaison sans conséquence. Le Passo di Turchino s’approche, le groupe de tête a 11’57 d’avance à 204km de l’arrivée.
Image

A l’arrière, Omega Pharma Quick Step et la Sky gèrent l’avance. Il y a rien d’alarmant pour le moment. L’écart diminue lentement et progressivement, passant sous les 10 minutes au sommet de Turchino. Nous longeons maintenant la Méditerranée, c’est au tour des Capos d’être escalader. Mais avant cela, la Manie se pointe. L’échappée n’a plus que 5’42 d’avance, Argos Shimano roule lui aussi en tête de peloton.
Image

Il reste 40km, le groupe de tête dispose de 2’31 d’avance. Jimmy Engoulvent se fait distancé dans les Capos. Le kilométrage use les organismes, il y a de la casse et ce n’est pas fini. A peine 1’20 d’avance pour les rescapés de l’échappée au sommet de la Cipressa.

Dans le peloton, beaucoup d’unités ont été distancés, Alessandro Ballan (BMC) et Fabian Cancellara (RLT) attaquent. A 13km de l’arrivée, ils déposent l’échappée alors que se profile le Poggio. Edvald Boasson Hagen (AST) et Sebastian Langeveld (OGE) sont partis à leur poursuite. Spartacus dépose Ballan dans l’ascension du Poggio. Le Suisse a 35 secondes d’avance à 6km de l’arrivée. Vu ses qualités de rouleur et de descendeur, c’est presque gagné.
Image

Un peu plus loin, Cavendish, Goss et Sagan ont été distancés. Nous sommes dans le dernier kilomètre, Cancellara se donne à fond mais le peloton fond sur lui. Spartacus se fait reprendre à 600m de l’arrivée. 600m sur 299km, c’est si peu ! Il échouera à la douzième place. Mais ce n’est pas grave pour le Suisse puisque son coéquipier Giacomo Nizzolo (RLT) s’impose devant Edvald Boasson Hagen (AST) et Filippo Pozzato (AST).
Image

1erGiacomo NizzoloRLT8h14’23
2èmeEdvald Boasson HagenASTMT
3èmeFilippo PozzatoASTMT
4èmeTom BoonenOPQMT
5èmeFabio FellineANDMT
6èmeJohn DegenkolbARGMT
7èmeTom VeelersKATMT
8èmeGreg Van AvermaetBMCMT
9èmeMauro FinettoBARMT
10èmeRomain FeilluVCDMT

freds77
Terreur de critérium
 
Messages: 516

Re: [PCM2012] Autres résultats Mars 2015

Messagepar freds77 » 22 Juil 2020, 23:40

En dehors de Paris-Nice, Tirreno Adriatico et Milan-San Remo, d’autres courses ont eu lieu en Mars. En Italie, la Strade Bianche a eu lieu sous un beau soleil. Un trio se détache, Ian Boswell (BMC), Nicolas Baldo (ARH) et Oleksandr Kvachuk (ISD).
Image

Leur avance n’ira pas au delà des six minutes, le peloton veille. La Sky, Astana et Omega Pharma Quick Step roulent à 95km de l’arrivée. L’écart diminue et Julien Vermote (OPQ) en profite pour s’échapper à 40km. Il rejoint l’échappée et tout ce groupe sera repris à 22km par un restant de peloton. Ce sera Greg Van Avermaet (BMC) qui s’impose devant Peter Sagan (SKY) et Alessandro Ballan (BMC).
Image

Le Tour de Catalogne s’est couru sur un parcours créée par Nathounet. Lors de la première étape entre Amposta et La Mussara, Carlos Betancur (ALM) s’impose. Sergio Henao (SKY) a fait parlé de lui en faisant parti de l’échappée du jour malgré son statut de leader. Evan Huffman (SHA) et Fabio Aru (BMC) ont fait un trou considérable pour le classement du meilleur jeune. Lors de l’étape du lendemain, Matteo Trentin (OPQ) s’impose au sprint à Tarragone devant Julien Simon (FDJ) et Marcel Kittel (ARG).
Image

La troisième étape a lieu entre Igualada et El Bruc pour une arrivée au sommet comme lors de la première étape. Joaquim Rodriguez (OPQ) s’envole dans les derniers kilomètres, Carlos Betancur tente de le suivre. Ce ne sera pas suffisant pour le Colombien. L’Ibère s’impose avec 38 secondes d’avance, devenant le leader de la course.
Image

Lors de la quatrième étape, un petit groupe va se disputer un sprint en cote à Montseny. Luis Leon Sanchez (AST) met tout le monde d’accord, en particulier Eros Capecchi (MOV) et le leader de la course Purito. Fabio Aru a pris beaucoup de temps sur Huffman pour le classement du meilleur jeune. Marcel Kittel remporte la cinquième étape qui s’achève à Girone.
Image

L’étape décisive de ce Tour de Catalogne intervient le lendemain entre Vic et le Coll de la Creueta. Huit échappées seront à l’avant dont Matthew Busche (RLT), Johan Mombaerts (VCD) et Thomas Dekker (SHA). Ils prendront de l’avance, un peu plus de cinq minutes à 45km de l’arrivée. Sergio Henao (SKY) en profite pour attaquer. Le peloton roule et gère son avance. Alberto Contador (OGE) dynamite le peloton en attaquant à 9km de l’arrivée. Pari gagnant pour le conquistador puisqu’il terminera deuxième de l’étape, battu au sprint par Henao. En consolation, Alberto est leader du Tour de Catalogne. Il devance de 55 secondes Tomasz Marczynski (VCD) et Joaquim Rodriguez de 1’07. Manuel Belletti (ALM) gagne la dernière étape qui s’achève à Barcelone. Cinquième place au général pour Betancur, septième position pour Tejay Van Garderen (EUS). Vainqueur du Tirreno cette année, Dan Martin (SHA) ne fait pas mieux que huitième. Du coté des jeunes, Fabio Aru est le premier, devançant Evan Huffman de 2’15. Larry Warbasse (BMC) termine troisième à 17’04
Image

Passons maintenant aux classiques flandriennes avec le GP E3. Huit coureurs partent à l’avant, des noms connus comme Angel Madrazo (MOV) et Michael Rogers (OGE) et d’autres beaucoup moins comme Adrian Gomez Trejo (EUS) et William Bjergfelt (RAL). Dans le Mur de Grammont, John Degenkolb (ARG), Heinrich Haussler (ARG), Bernhard Eisel (SKY) et André Greipel (LTB) s’échappent. Le peloton ne réagit pas, il reste 94km à effectuer. Ils rejoignent le groupe de tête et ont plus de trois minutes d’avance à 63km de l’arrivée. Un gros écrémage a lieu à la fois dans l’échappée et le peloton. Fabian Cancellara (RLT) et Tom Boonen (OPQ) font des efforts considérables.
Image

Malgré cela, des mésententes ont lieu au sein du groupe de poursuivants. Après 94km d’échappée, Greipel s’impose au sprint devant Degenkolb et Eisel. Rescapés de l’échappée matinale, Davy Commeyne (ANP) et Preben Van Hecke (RLT) terminent à d’impressionnantes cinquième et sixième place. Tommeke fini septième avec 2’06 de retard tout comme Greg Van Avermaet (BMC). Cancellara et Filippo Pozzato (AST) terminent le top10.
Image

Deux jours plus tard, le Gand-Wevelgem a été plus calme. André Greipel a attaqué à 85km de l’arrivée pour rien. Un groupe de trente coureurs se joue la gagne. Pozzato s’impose devant Peter Sagan (SKY) et Stijn Vandenbergh (OPQ).
Image

Un petit retour en France avec le Critérium International qui a eu lieu en Corse. Stéphane Poulhies (EUC) gagne la première étape au sprint devant Frédérique Robert (CRE) et Geoffrey Souppe (FDJ). Hugo Houle (ALM) remporte l’étape contre la montre avec quatre secondes d’avance sur Jack Bobridge (RLM) et Chris Froome (TIN). Le Britannique domine Thibaut Pinot (FDJ) et Romain Bardet (ALM) sur les pentes de l’ospedale et remporte le Critérium International 2015.
Image
Il y a eu aussi d’autres courses, Jan Bakelants (RLT) gagne le GP de Lugano, Davy Commeyne s’impose sur le Samyn. Jonas Ahlstrand remporte Paris-Troyes. Geert Steegmans (OPQ) fait le doublé 4 jours de la panne- à travers les Flandres. Pour terminer, Fabian Wegmann (SOJ) gagne le GP Miguel Indurain.

Dans les classements World Tour, Filippo Pozzato est en tête avec 190 points. Tom Boonen le suit à neuf points, Michael Rogers complète le podium. Astana est largement en tête avec plus de 250 points d’avance sur Omega Pharma Quick Step. La FDJ, Tinkoff et Blanco ferment la marche. Pour le moment, rien n’est jouer, il reste encore beaucoup de courses. Actuellement, la Bardiani, Europcar, Team Rijke et Sojasun sont en bonne posture pour accéder au World Tour. Cependant, nous ne sommes qu’au mois de Mars.

freds77
Terreur de critérium
 
Messages: 516

Re: [PCM2012] Tour des Flandres 2015

Messagepar freds77 » 25 Juil 2020, 21:29

Le mois d’Avril est un mois important avec des classiques redoutables. La première d’entre elles, le Tour des Flandres, ouvre le bal. Cette année, Fabian Cancellara (RLT), Tom Boonen (OPQ), Niki Terpstra (SKY), Filipo Pozzato (AST), Greg Van Avermaet (BMC) et Lars Boom (BLA) font partis des favoris.
Image

Le peloton s’élance sous un ciel gris de Bruges. Les vétérans Nico Eeckhout (FDJ) et Denis Menchov (TIN) sont les initiateurs de l’échappée du jour. Brian Bulgac (LTB), Iljo Keisse (AJW), Alexis Vuillermoz (SOJ), Roy Curvers (ARG) et Chris Horner (RLT) les rejoignent. Ils collaborent ensemble, bien loin des premières difficultés. L’avance augmente jusqu’à atteindre les six minutes d’avance à 150km de l’arrivée.
Image

Martijn Maaskant (SHA), Sebastian Langeveld (OGE) et Alexander Kristoff (KAT) attaquent dans le Taaienberg, premier mont pavé de la course. Peter Sagan (SKY) en fait de même dans l’ascension suivante, l’Eikenberg. Le peloton ne réagit pas, le triple enchainement vieux kwaremont-Paterberg est un véritable frein pour une poursuite effrénée. Les poursuivants parviennent à rattraper l’échappée. Ils ont 4’53 d’avance à 80km de l’arrivée.

Le premier enchainement Vieux Kwaremont-Paterberg fait un massacre. Les poursuivants sont en tête. Dans le peloton, ça a explosé, on ne compte plus que treize coureurs en tête. Fabian Cancellara et Tom Boonen en font partis. Néanmoins, on préfère temporiser afin d’avoir des alliés de circonstances pour plus tard.
Image

Dans le deuxième enchainement, Boonen, Cancellara, Lloyd Mondory (ALM), Sep Vanmarcke (OPQ), Filippo Pozzato, Matti Breschel (TIN), Greg Van Avermaet et André Greipel (LTB) se détachent. Ils ont un peu plus d’1 minute de retard sur le groupe Sagan.

Le groupe du Champion du Monde se fait reprendre à 34km de l’arrivée. Il reste encore un enchainement Vieux Kwaremont-Paterberg à effectuer. Cancellara, Boonen, Vanmarcke, Langeveld et Mondory sont toujours à l’avant, Pozzato est à 1’16, Van Avermaet et Breschel à 1’38.

Cancellara, Boonen et Mondory se détachent dans l’ultime ascension du Vieux Kwaremont. On pense à l’impensable coté France TV, 23 ans après Jacky Durand en 1992. Malheureusement, Lloyd s’effondre dans le Paterberg, Cancellara et Boonen partent seuls, le Suisse s’envole vers la victoire. Quatrième victoire sur le Ronde pour le Suisse, record absolu.
Image

Classement final
1erFabian CancellaraRLT6h46’55
2èmeTom BoonenOPQà 50"
3èmeLloyd MondoryALMà 1’32
4èmeSep VanmarckeOPQà 7’13
5èmePeter SaganSKYMT
6èmeFilippo PozzatoASTMT
7èmeGreg Van AvermaetBMCMT
8èmeSebastian LangeveldOGEMT
9èmeNick NuyensSHAMT
10èmeJuan Antonio FlechaVCDMT

freds77
Terreur de critérium
 
Messages: 516

Re: [PCM2012] Tour des Flandres 2015

Messagepar Alessiocortez » 26 Juil 2020, 11:39

Lloyd Mondorry c'est absurde :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
Alessiocortez
Maillot vert
 
Messages: 4566
Localisation: Dans l'Armée Rouge

Re: [PCM2012] Tour des Flandres 2015

Messagepar Adramelech » 26 Juil 2020, 12:13

les écarts :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
Adramelech
Jersey rojo
 
Messages: 6862
Localisation: #TeamPogi

Re: [PCM2012] Paris-Roubaix 2015

Messagepar freds77 » 26 Juil 2020, 23:21

Le groupe Sagan s'est relevé après le Paterberg, celà explique l'écart.

Une semaine après le Tour des Flandres, une autre classique pavé a lieu. L’enfer du Nord, c’est à dire Paris Roubaix. Pour cette édition 2015, on constate sans surprise les présences de Fabian Cancellara (RLT) et Tom Boonen (OPQ). Niki Terpstra (RLT), Filippo Pozzato (AST), Lars Boom (BLA), Greg Van Avermaet (BMC) et Matti Breschel (TIN) sont aussi présent pour la gagne, afin d’éviter un duel entre Spartacus et Tommeke.

Le peloton s’élance de Compiègne. L’ambiance est bonne enfant mais comme tout le monde le sait, ça ne durera pas éternellement !
Image

Durant la première heure de course, le moment le plus facile de cette classique, une grosse bataille a lieu pour former l’échappée du jour. Plusieurs coureurs dont certains qui ont été invités par ASO veuillent montrer le maillot. Finalement, après une lutte sans merci, Tristan Valentin (COF), Robert Wagner (BLA), Geoffrey Souppe (FDJ), Alexei Lutsenko (AST), Sacha Modolo (LAM), Christophe Laborie (SOJ), Francis De Greef (LTB), Ben King (RLT) et Anton Vorobyev (KAT) parviennent à se détacher. Le fait de s’échapper sur cette classique est une grande satisfaction pour certains coureurs. Ils peuvent se réjouir de passer les premiers secteurs pavés en tête. En attendant, ils filent plein nord pour les premières difficultés. A l’entrée de Troisvilles, ils ont 4’42 d’avance. La reine des Classiques commence !
Image

Au sein du peloton, Geert Steegmans (OPQ) gère le rythme. Cependant, il est bien plus fort que le groupe de tête qui perd secondes après secondes. Ainsi, à 129km de l’arrivée, ils ont 1’29 d’avance.

Une contre attaque intervient à 122km du terme de la course. Marcus Burghardt (BIG), Dries Devenyns (LTB), Martijn Maaskant (SHA), Fabio Sabatini (CAN), Daniel Oss (LPM), Heinrich Haussler (ARG) et Sebastian Langeveld (OGE) en sont les initiateurs. L’échappée parvient de peu à passer Arenberg en tête, où il ne se passera rien.
Image

Le peloton a perdu logiquement des unités, Tom Boonen jauge ses adversaires en distançant légèrement ses adversaires à Tilloy les marchiennes. A 65km de l’arrivée, l’échappée ainsi que le groupe de poursuivants sont rattrapés. Fabian Cancellara mène le groupe de tête à Mons en Pévèle, il reste encore une trentaine de coureurs.

Un peu plus loin, à Camphin en Pévèle, Boonen, Cancellara, Sébastien Turgot (BMC), Matthieu Ladagnous (FDJ) et Niki Terpstra (SKY) attaquent. Ils se feront rattrapés, on compte seize coureurs en tête au début du Carrefour de l’Arbre.

La moitié des coureurs en tête perd le contact. A la sortie du Carrefour de l’Arbre, on distingue à l’avant Tom Boonen, Fabian Cancellara, Niki Terpstra, Matti Breschel, Niki Terpstra, Greg Van Avermaet, Sébastien Turgot, Filippo Pozzato et Matthieu Ladagnous. Johan Vansummeren (BLA), Alessandro Ballan (BMC) et Juan Antonio Flecha (VCD) sont à 49 secondes à 15km de l’arrivée.
Image

Rien ne se passera dans les derniers secteurs pavés. Tout se jouera au sprint entre huit coureurs dont deux Français qui rêvent de succéder à Frédéric Guesdon, vainqueur en 1997. Nous sommes dans le Vélodrome, Fabian Cancellara place un démarrage foudroyant à 300m de la ligne. Tom Boonen et Greg Van Avermaet ne réagissent pas. Tommeke lui répond à 200m, le rattrapant et le dépassant. Le Belge résiste au sprint et s’adjuge son sixième Paris-Roubaix !
Image

Classement final
1erTom BoonenOPQ6h57’45
2èmeFabian CancellaraRLTMT
3èmeNiki TerpstraSKYMT
4èmeGreg Van AvermaetBMCMT
5èmeSébastien TurgotBMCMT
6èmeMatthieeu LadagnousFDJMT
7èmeMatti BreschelTINMT
8èmeFilippo PozzatoASTMT
9èmeJohan VansummerenBLAà 1’56
10èmeAlessandro BallanBMCMT
11èmeJuan Antonio FlechaVCDMT
12èmeNick NuyensSHAà 5’16
13èmeLloyd MondoryALMMT
14èmeMarcus BurghardtBIGMT
15èmeBernhard EiselSKYMT
16èmeTony GallopinRLTMT
17èmeSylvain ChavanelOPQMT
18èmeLars BoomBLAMT
19èmeMaartijn MaaskantSHAMT
20èmeAndré GreipelLTBMT
21èmeSebastian LangeveldOGEMT
22èmeFabio SabatiniCANMT
23èmeHeinrich HausslerARGMT
24èmeGrégory RastRLTMT
25èmeSteve ChainelALMà 6’53

freds77
Terreur de critérium
 
Messages: 516

Re: [PCM2012] Amstel Gold Race 2015

Messagepar freds77 » 28 Juil 2020, 22:46

Place aux ardennaises avec l’Amstel Gold Race. Un bon plateau est présent à Maastricht avec Philippe Gilbert (BMC), Peter Sagan (SKY), Jelle Vanendert (EUS), Luca Wackermann (LAM), Simon Gerrans (OGE), Vincenzo Nibali (MOV), Enrico Gasparotto (AST) et Roman Kreuziger (LTB) comme favoris.
Image

C’est sous une bonne pluie que le peloton s’élance. Après une grosse bataille, une échappée se forme avec Moreno Hofland (BLA), Kevin Pauwels (OPQ), Mads Christensen (TIN) et Chris Barton (SHA). Ce quatuor prend au fur et à mesure du temps sur le peloton. Ils auront au maximum 8’16 à 125km de l’arrivée.
Image

Le peloton ne s’inquiète pas, quatre coureurs sont facile à gérer, surtout que ceux en tête sont loin d’être des coureurs dangereux. Cependant, leur plus grand danger est la pluie qui provoque les chutes de Kevin De Weert (OPQ) et Simon Geschke (ARG). Les équipes Astana et BMC se mettent en tête de peloton et impriment un bon rythme. L’écart décroit et passe sous les cinq minutes à 71km de l’arrivée.
Image

Ion Izagirre (EUS) est lui aussi victime d’une chute. Le peloton accentue son rythme et c’est sans surprise que le quatuor de tête est repris à 30km de l’arrivée. L’écrémage du peloton se poursuit, on a ainsi trente coureurs pour la gagne au pied du Cauberg, ascension finale de l’Amstel. Simon Gerrans (OGE) attaque en plein milieu de la cote, personne n’arrive à le suivre. L’Australien donne le tout pour le tout et s’adjuge l’Amstel 2015. Il met fin à 32 ans de disette pour le pays des Kangourous depuis la victoire de Phil Anderson en 1983.
Image

Classement final
1erSimon GerransOGE6h44’40
2èmeLuca WackermannLAMà 18"
3èmePhilippe GilbertBMCà 26"
4èmePeter SaganSKYà 43"
5èmeCarlos BetancurALMMT
6èmeEnrico GasparottoASTMT
7èmeJulian KernALMMT
8èmeLuis Leon SanchezASTMT
9èmeRobert KiserlovskiMTNà 1’09
10èmeDiego UlissiLAMMT

freds77
Terreur de critérium
 
Messages: 516

Re: [PCM2012] Fléche Wallonne 2015

Messagepar freds77 » 29 Juil 2020, 20:47

La Fléche Wallonne 2015 et son célèbre mur de Huy est au programme de la course du jour. L’année dernière, Carlos Betancur (ALM) a gagné la classique. Il sera présent cette année comme d’autres bons coureurs comme Philippe Gilbert (BMC), Peter Sagan (SKY), Jelle Vanendert (EUS) et Luca Wackermann (LAM) qui ont fait de bonnes performances sur l’Amstel, Chris Froome (TIN) qui prépare le Tour tout comme Vincenzo Nibali (MOV) et Andy Schleck (RLT). Pour finir, Simon Gerrans (OGE) sera présent tout comme Roman Kreuziger (LTB).
Image

Le peloton s’élance et une rude bataille a lieu pour constituer une éventuelle échappée. Après de nombreuses tentatives, un groupe arrive à se former. Tiago Machado (AJW), Luca Ascani (AND), Jurgen Van Goolen (ANP), Jérome Pineau (OPQ), Preben Van Hecke (RLT), Jean Marc Bideau (EUC) et Bjorn Coomans (VCD) s’extirpent du peloton et passent le premier passage du Mur de Huy en tête. Il reste 122km à réaliser et l’écart est proche des quatre minutes.
Image

L’avance du groupe de tête frolera les cinq minutes d’avance à 80km de l’arrivée. Le peloton se réveille, notamment Orica Green-edge, Lotto Belisol, Euskaltel et la Blanco. L’avance de l’échappée passe sous les trois minutes à 47km de l’arrivée.
Image

Le peloton roule fort, perdant des unités. L’échappée est reprise à 3km de l’arrivée, nous allons escalader le Mur de Huy pour la troisième et dernière fois. Un quatuor se détache, un BMC, Maxim Iglinskyi l’emporte. Il rentre dans l’histoire comme étant le premier Kazakh à remporter la Fléche Wallonne. Il fait mieux qu’Alexandr Shefer, troisième en 2003.
Image

Classement final
1erMaxim IglinskyiBMC4h57’23
2èmeJelle VanendertLTBMT
3èmeJulian KernALMMT
4èmeSimon GerransOGEMT
5èmeLuca WackermannLAMà 15"
6èmeMichael AlbasiniOGEMT
7èmeLuis Leon SanchezASTMT
8èmeRoman KreuzigerLTBMT
9èmeEnrico GasparottoASTMT
10èmeRomain BardetALMMT

freds77
Terreur de critérium
 
Messages: 516

Re: [PCM2012] Liège-Bastogne-Liège 2015

Messagepar freds77 » 30 Juil 2020, 17:40

Dernière course des Ardennaises et aussi des grandes Classiques du printemps, la Doyenne, Liège-Bastogne-Liège s’ouvre avec une constatation. Philippe Gilbert (BMC), vainqueur de l’Amstel et de Liège-Bastogne-Liège l’année dernière, n’est pas dans sa grande forme puisqu’il n’a pas remporté une Ardennaise actuellement. Le Belge de 32 ans est revanchard et espère montrer aux autres coureurs qu’il est encore un coureur redoutable. C’est donc de Liège que le peloton s’élance pour une longue classique dépassant les 250km.
Image

La liste de départ est une fois de plus étoffée. C’est sans surprise que les meilleurs puncheurs se sont donnés rendez-vous. Après une longue bataille et de multiples tentatives, une échappée parvient à se dégager. Thomas Damuseau (ARG), Romain Zingle (COF), Davide Malacarne (EUC), Joshua Edmondson (ANP) et Viacheslav Kuznetsov (KAT) sont ainsi à l’avant à travers le terrain vallonnée qu’offre les Ardennes Belge.
Image

Les cinq coureurs de tête engrange une avance un peu plus conséquent au fil des kilomètres. Ainsi, à 149km, leur avantage frole les huit minutes d’avance. Cependant, le peloton est loin d’avoir dit son dernier mot et le parcours nous réserve des difficultés à ne pas négliger.

Sans surprise, l’avance de l’échappée s’amenuise. La BMC et Astana font un tempo de plus en plus constant. Les cotes s’enchainent les unes après les autres, provoquant des défaillances parmi les coureurs les moins costaud.
Image

Dans l’ascension de la Cote de la Redoute, Philippe Gilbert attaque ! Ses coéquipiers ont laissé la tête du peloton à AG2R. Le Belge pousse sur les pédales et se livre à fond.
Image

L’équipe Astana prend le relais du peloton, Philippe Gilbert ainsi que l’échappée sont reprise. Au sommet de la Cote de la Roche au Faucon, on ne compte plus que douze coureurs en tête. Le rythme est très élevé, cela n’empêche pas Michael Albasini (OGE) de porter une attaque dans Saint Nicolas. Il sera repris par quelques coureurs alors que la Cote d’Ans, juge de paix de chaque Liège-Bastogne-Liège depuis 1992, se profile. Dans un sprint en petit comité, Philippe Gilbert se fait battre par un jeune coureur qui a déjà montré ses preuves. Luca Wackermann (LAM) remporte à l’âge de 23 ans sa première grande classique et son plus grand succès majeur actuel. Enrico Gasparotto (AST) complète le podium.
Image

Classement final
1erLuca WackermannLAM6h55’58
2èmePhilippe GilbertBMCMT
3èmeEnrico GasparottoASTMT
4èmeSimon GerransOGEMT
5èmeJelle VanendertEUSMT
6èmeJulian KernALMà 16"
7èmePeter SaganSKYMT
8èmeMichael AlbasiniOGEà 28"
9èmeMaxim IglinskyiBMCMT
10èmeCarlos BetancurALMMT

freds77
Terreur de critérium
 
Messages: 516

Re: [PCM2012] Autres résultats Avril 2015

Messagepar freds77 » 01 Aoû 2020, 21:54

En ce mois d’Avril très important, en dehors des grandes classiques se sont déroulés deux tours importants, celui du Pays Basque préparatif aux Ardennaises et celui de Romandie pour se peaufiner en vue du Giro.

Le Tour du Pays Basque 2015 se déroule sur un parcours spectaculaire dont la Communauté PCM France est l’auteur. On note les présence de Chris Froome (TIN), Alberto Contador (OGE), Roman Kreuziger (LTB), Bradley Wiggins (SKY) et Thibaut Pinot (FDJ). On n’oublie pas certains puncheurs comme Luca Wackermann (LAM), Alejandro Valverde (AST), Joaquim Rodriguez (OPQ) et Simon Gerrans (OGE).

Lors de la première étape autour de la cité balnéaire de Hendaye, un quatuor s’extirpe du peloton, Mads Christensen (TIN), Adam Hansen (LTB), Anton Vorobyev (KAT) et Lieuwe Westra (VCD). Roman Kreuziger est victime d’une chute sans gravité près d’Espelette. L’échappée aura près de huit minutes d’avance mais le peloton revient et enchaine les montées. Tejay Van Garderen (EUS) chute dans la descente d’Arichulegui à une trentaine de kilomètres de l’arrivée. Le groupe de tête est reprise à 20km de l’arrivée. Jakob Fuglsang (AST) attaque dans l’ultime difficulté, le Puerto de Erlaitz. Il ne sera pas rattrapé et gagne l’étape avec 1’20 d’avance.
Image

Lors de l’étape suivante entre Irun et San Sebastian, un trio se détache du peloton. L’étape précédente a fait beaucoup d’écart, aucun coureur est menaçant au classement général. C’est ainsi l’échappée qui triomphera, Clément Koretzsky (FDJ) l’emporte devant Pablo Lastras (MOV) et Maxim Belkov (KAT). John Degenkolb (ARG) règle le peloton un peu plus de trois minutes plus tard.
Image

La troisième étape se termine en Cote à Alen. Un quatuor se détache dont Jay McCarthy (TIN) et Cameron Meyer (VCD). Ils auront près de huit minutes d’avance à 75km de l’arrivée. Le peloton roule fort et rattrape l’échappée. Un petit peloton se dispute l’étape remporté par Purito devant Jelle Vanendert (EUS). Fuglsang n’a plus que 46 secondes d’avance sur le vainqueur de l’étape. Du coté du meilleur jeune, Luca Wackermann a 20 secondes d’avance sur Alexei Lutsenko (AST).

L’étape suivante a lieu entre Bilbao et Urkiola sur 155km. Huit coureurs s’échappent dont Michael Albasini (OGE). Le groupe de tête n’aura pas plus de cinq minutes d’avance. Au sommet d’Urkiola, Joaquim Rodriguez est le plus fort avec 38 secondes d’avance sur Luis Leon Sanchez (AST). Fuglsang concède presque une minute et perd son maillot de leader pour onze secondes.
Image

L’avant dernière étape a lieu entre Ibarra et Eibar avec l’ermita santiago en juge de paix. Sept coureurs s’échappent dont Marcos Garcia (CJR) et Matthew Busche (RLT). Ils se feront reprendre à 23km de l’arrivée par un peloton décimé. Relégué à trois minutes au classement général, Alberto Contador (OGE) attaque dans la dernière ascension. El pistolero remporte l’étape, le peloton termine à 50 secondes. Thibaut Pinot devient meilleur jeune avec une quarantaine de secondes d’avance sur Wackermann.
Image

Ultime étape de ce Tour du Pays Basque, un contre la montre d’une vingtaine de kilomètres autour d’Eibar. Tony Martin (RLT) remporte l’étape avec trois secondes d’avance sur Chris Froome. Le grand suspens est de savoir qui de Fuglsang ou de Rodriguez va gagné le Tour. Le Danois a repris six secondes après 10km. Il tergiverse un peu dans la seconde partie mais fini par remporter le Tour du Pays Basque avec une seule seconde d’avance. Alejandro Valverde termine le podium à une minute. Luis Leon Sanchez échoue à une seconde du podium, Rui Costa (MOV) termine cinquième. Pinot est meilleur jeune avec plus d’une minute d’avance sur Wackermann et Lutsenko.

Un peu plus loin dans le mois d’Avril, le Tour de Romandie a eu lieu sur le parcours de 2010. Contador, Pinot, Robert Gesink (KAT) et Wiggins se sont donnés rendez-vous. Le Britannique remporte le prologue de Porrentruy. Lors de l’étape suivante entre la ville départ du prologue et Fleurier, quatre coureurs s’échappent, le meilleur jeune Wilco Kelderman (LTB), Rémi Di Gregorio (FDJ), Fabio Sabatini (CAN) et George Bennett (RLT). L’échappée est reprise à 20km de l’arrivée, un gros écrémage a lieu dans le peloton mais un sprint en petit comité a lieu, José Joaquin Rojas (MOV) l’emporte à la photo finish avec Edvald Boasson Hagen (AST). Le Norvégien se console avec le maillot de leader.
Image

Le lendemain, sur une étape plate, Koldo Fernandez (SHA) l’emporte devant Boasson Hagen. Un contre la montre autour de Moudons sur 23km a lieu lors de la quatrième étape. Tony Martin (RLT) s’impose avec 21 secondes d’avance sur Wiggins. Boasson Hagen concède 42 secondes et perd son maillot de leader.
Image

Avant dernière étape, 159km entre Vevey et Chatel avec l’ascension du Pas de Morgins et du Col du Corbier. Une grosse échappée a lieu avec notamment Przemyslaw Niemiec (LAM), Johnny Hoogerland (VCD) et Dries Devenyns (LTB). L’échappée est reprise au début du Col de Corbier, Contador attaque suivi par Thomas De Gendt (VCD). Le Belge cède et Wiggins attaque derrière, profitant du fait que Tony Martin soit lâché. Wiggins revient sur Contador et remporte l’étape avec 14 secondes d’avance sur l’Ibère. Le vainqueur du Tour 2014 reprend son maillot de leader avec 42 secondes d’avance sur Contador.
Image

Lors de la dernière étape autour de Sion, rien ne va se passer. Les leaders vont se neutraliser. Pinot attaque à trois kilomètres de l’arrivée et remporte l’étape. Wiggins gagne le Tour de Romandie en devançant Contador de 42 secondes. Les troisième, quatrième et cinquième, Ryder Hesjedal (TIN), Tejay Van Garderen et Thomas De Gendt terminent à près de deux minutes. Pinot termine meilleur Français à la sixième place. Il est meilleur jeune avec 4 secondes d’avance sur Keldermann et 37 sur Ian Boswell (BMC).
Image
Dans les autres résultats, Dani Moreno (KAT) gagne le Tour du Trentin avec une trentaine de secondes d'avance sur Domenico Pozzovivo (ALM) Julien Simon (FDJ) remporte le Circuit de la Sarthe, Andrea Guardini (AST) triomphe sur le Scheldeprijs, Geert Steegmans (OPQ) gagne le GP Pino Cerami, Igor Anton remporte la Klassika Primavera. Sep Vanmarcke (OPQ) s’impose sur la Brabantse Pijl, Arnaud Demare (FDJ) gagne sur le GP de Denain, Jarlinson Pantano (EPM) s’impose sur le Tour de Castille et Leon, Romain Hardy (COF) gagne le Tour du Finistère et Marko Kump (TIN) triomphe sur le Tro Bro Leon.

Du coté des classements World Tour, Tom Boonen (OPQ) est en tête avec 64 points d’avance sur Wackermann et 111 sur Filippo Pozzato (AST). Astana est en tête par équipes avec 1000 points. La Blanco ferme la marche avec 978 points de moins. Tom Boonen est aussi leader du classement cq-ranking. Les équipes Bardiani, Rijke, Europcar et Sojasun sont en lice pour être promu en world tour l’année prochaine mais c’est loin d’être fait. Tom Boonen, Fabian Cancellara (RLT), Ross Edgar (IGS) et Rudiger Selig (CSS) totalisent sept victoires chacun.

freds77
Terreur de critérium
 
Messages: 516

Re: [PCM2012] Giro 2015 P à E2

Messagepar freds77 » 03 Aoû 2020, 21:30

Le premier Grand Tour est sur le point de s’élancer de Milan en Italie. Le Giro sera effectué sur un tracé effectué par Emmea90. Selon certains spécialistes, il sera très difficile et promet des surprises. Avant que le premier coureur s’élance pour le prologue, voici une liste des coureurs renommés présents sur le Giro 2015.

Androni : Matteo Frapporti, Franco Pellizotti
Bardiani : Enrico Battaglin, Stefano Agostini, Fabio Felline
BMC : Giovanni Visconti, Fabio Aru, Cadel Evans
Cannondale : Damiano Cunego, Guillaume Boivin
Farnese Vini : Moreno Moser , Alfredo Balloni
Euskaltel : Paul Martens
Tinkoff : Ryder Hesjedal, Jay McCarthy
Sharp : Tyler Farrar
Radioshack : Maxime Monfort, Giacomo Nizzolo
Lampre : Diego Ulissi, Matteo Rabottini , Roberto Ferrari, Sacha Modolo
AG2R : Domenico Pozzovivo, Manuel Belletti
Vacansoleil : Thomas De Gendt, Wout Poels
Blanco : Bauke Mollema, Steven Kruisjwik
Orica : Janez Brajkovic, Michael Rogers
Katusha : Robert Gesink , Dani Moreno
Movistar : Vincenzo Nibali , Angel Madrazo
Omega Pharma : Joaquim Rodriguez , Pierre Rolland , Geert Steegmans
FDJ : Arnaud Demare, Rémi Di Gregorio
Astana : Enrico Gasparotto, Tanel Kangert
Argos : Marcel Kittel
Sky : Bradley Wiggins, Joseph Dombrowski
Lotto : Roman Kreuziger, Borut Bozic, Wilco Kelderman, Jurgen Vandenbroeck

A noter que deux néo-pros seront présent, Benjamin Moulin (ALM) et Roger Salinas (AND), benjamin de cette édition. On leur souhaite de terminer ce Giro.

Le Giro 2015 s’ouvre par un prologue de 8km à Milan. Pier Paolo Tondo (AND) a l’honneur d’être le premier coureur à s’élancer. Kristof Vandewalle (OPQ) termine le chrono en 11’52, Wilco Keldermann (LTB) puis Tanel Kangert (AST) échouent à 2 secondes. Maxime Monfort (RLT) améliore le meilleur temps de quatre secondes. On pense que le Belge deviendra maillot rose mais c’est sans compter sur le double vainqueur du Tour et vainqueur du Giro 2013 qui effectue le tracé en 11’41, soit sept secondes de mieux que Maxime. Le Britannique endosse le maillot de leader. Les dix premiers se tiennent en 14 secondes. Suite à sa bonne performance, Wilco Keldermann devient meilleur jeune avec trois secondes d’avance sur Jay McCarthy (TIN).
Image

La première étape entre Pioltello et Varazze emprunte en grande partie la célèbre classique Milan-San Remo. Le Passo del Turchino sera escaladé à 31km de l’arrivée.
Image
Le peloton part tranquillement de Pioltello, localité de 30000 habitants à l’est de Milan. Les tifosi sont heureux de ce départ de Lombardie.
Image

Jay McCarthy a l’honneur d’être le premier attaquant de ce Giro. Il ne sera pas récompensé en formant l’échappée du jour. En revanche, Paul Martens (EUS), Maarten Wynants (BLA), Martijn Maaskant (SHA) et Tomas Vaitkus (OGE) la forment. Le quatuor prend rapidement de l’avance. Martens passe en tête de l’Intergiro à San Martino Siccomario après avoir passer la ville de Pavie.
Image

Du coté du peloton, on ne s’affole pas, Marcel Kittel (ARG) règle le groupe à l’Intergiro devant Arnaud Demare (FDJ). Le peloton décide de rouler à 75km de l’arrivée. L’écart est de 3’10 à 43km de l’arrivée.
Image

Martens passe en tête du Passo del Turchino, il sera sur le podium ce soir avec le maillot de meilleur grimpeur. Sans surprise, l’échappée sera reprise alors que le sprint a lieu à Varazze, non loin de Savona. Yauheni Hutarovich (ARG) s’impose de peu dans un final vallonnée devant Jurgen Roelandts (OPQ) et Elia Favilli (LAM). Quatrième place d’Arnaud Demare et décevante septième place de Marcel Kittel. Aucun changement de maillot au classement général ni dans les autres classements si on excepte celui du meilleur grimpeur.
Image

Deuxième étape de ce Giro entre Varazze et Massa sur 229km. Le Montefiore et le Passo Scala seront les juges de paix de cette étape réputé difficile.
Image
Fabio Sabatini (CAN), Stefano Agostini (BAR), Moreno Moser (VIN), Jesus Hernandez (TIN), Garikoitz Bravo (EUS), Pablo Urtasun (MOV) et Sandy Casar (FDJ) forment l’échappée du jour. David Millar (SHA) est le premier coureur victime d’une chute sur ce Giro. Moser passe en tête de la première difficulté du jour, la Valico di Ruta. Sept difficultés sont repertoriés aujourd’hui, autant dire que la lutte pour le maillot du meilleur grimpeur sera rude !
Image

Urtasun passe en tête de l’intergiro de Lavagna. Le groupe de tête a 12’09 d’avance à 149km de l’arrivée. Elle est encore loin et tout peut arriver. Urtasun franchi le Passo del Bracco aussi en tête. Il engrange les points pour le meilleur grimpeur. Du coté du peloton, Diego Ulissi (LAM) chute sans gravité et revient dans le peloton. La Vacansoleil et la Radioshack se mettent en tête du peloton, les choses sérieuses vont bientôt commencer.
Image

Agostini passe le Montefiore en tête. Derrière, un écrémage est en cours. Le groupe de tête a moins de trois minutes d’avance à 43km de l’arrivée. Nous voici dans la dernière ascension, le Passo Scala. L’échappée est reprise dans les premiers kms. Thomas De Gendt (VCD) attaque, il passe le col en tête. Pierre Rolland (OPQ), Robert Gesink (KAT) et Matteo Rabottini (LAM) sont à 40 secondes, Benat Intxausti (MOV), Bradley Wiggins (SKY), Bauke Mollema (BLA) et Roman Kreuziger (LTB) sont à 1’20 à 14km de Massa. Le baroudeur Belge ne sera pas repris et remporte l’étape du jour après plus de 7h d’effort ! On compte onze hors délais dont Marcel Kittel (ARG), Guillaume Boivin (CAN) et Thor Hushovd (BMC). 56 secondes plus tard, Rolland passe la ligne en compagnie de Gesink, Rabottini et le Groupe Wiggins. De Gendt devient le nouveau maillot rose.
Image

Classement général provisoire
Thomas De GendtVCD11h56’38
2èmeBradley WigginsSKYà 1’01
3èmeRobert GesinkKATà 1’10
4èmeTanel KangertASTà 1’14
5èmeJanez BrajkovicOGEMT
6èmeRoman KreuzigerLTBà 1’16
7èmeBauke MollemaBLAà 1’19
8èmeRyder HesjedalTINMT
9èmeBenat IntxaustiMOVà 1’20
10èmeAlfredo BalloniVINMT


Général sprint provisoire
Bradley WigginsSKY35 pts
2èmeThomas De GendtVCD29 pts
3èmeYauheni HutarovichARG25 pts


Général montagne provisoire
Stefano AgostiniBAR11 pts
2èmePablo UrtasunMOV9 pts
3èmeMoreno MoserVIN7 pts


Général jeunes provisoire
Fabio AruBMC11h58’06
2èmeMoreno MoserVINà 4’16
3èmeFabio FellineBARà 4’24
4èmeArgiro OspinaMOVà 4’39
5èmeWilco KeldermanLTBà 6’07

freds77
Terreur de critérium
 
Messages: 516

Re: [PCM2012] Giro 2015 E3 à E5

Messagepar freds77 » 05 Aoû 2020, 16:09

La troisième étape de ce Giro démarre de Massa pour se rendre à Florence, capitale de la Toscane. La salita di Fornace est la difficulté du jour mais attention à la Via Niccolo Machiavelli, une petite bosse non loin de l’arrivée à réaliser à plusieurs reprises dans la grande ville d’arrivée. 209km seront à parcourir à la veille d’un contre la montre par équipes.
Image
Dès le départ de Massa, une belle bataille a lieu pour les points du meilleur grimpeur. Enrico Gasparotto (AST) passe en tête de la Salita di nocchi. Une échappée se forme peu après avec Sergey Lagutin (AST), Jay McCarthy (TIN), Mikhail Ignatiev (KAT), l’expérimenté Jens Voigt (BLA) et Alessandro De Marchi (AND).
Image

Lagutin passe la salita di fornace en tête. Le groupe à l’avant a 7’34 d’avance à 119km de l’arrivée. La Lampre et la FDJ roulent ensuite en tête du peloton afin de réduire l’écart. Aujourd’hui sera une étape pour les sprinteurs.
Image

L’échappée perd du temps dans la suite de l’étape. Thomas Dekker (SHA) est le premier coureur victime d’une crevaison sur le Giro. Nous sommes dans Florence et l’échappée n’a plus que deux minutes d’avance à 26km de l’arrivée. C’est sans surprise qu’ils seront repris. On va droit vers un sprint massif. Cependant, dans la dernière ascension de la Via Niccolo Machiavelli, grand philosophe Italien de la Renaissance, Jan Bakelants (RLT) attaque. Il conserve son rythme et remporte avec grande surprise l’étape du jour. 21 secondes plus tard, Sacha Modolo (LAM) et Fabio Felline (BAR) règlent le peloton.
Image

Avec audace, le Belge se positionne à la deuxième place du classement général. Jens Voigt est récompensé de ses efforts en devenant le meilleur grimpeur à égalité de points avec Stefano Agostini.

Le lendemain, contre la montre par équipes de 23km entre Lucca et Pise. Sur un parcours tout plat, il y a de quoi faire.
Image
Première équipe à s’élancer, la Sharp fait un temps canon en 30’41. La FDJ se débrouille pas mal, AG2R un peu moins. L’équipe Astana réalise le meilleur temps avec une seconde de mieux. Les 7 meilleurs équipes se tiennent en 19 secondes. Avec ce chrono, Tanel Kangert (AST) va sur la deuxième marche du podium. Thomas De Gendt (VCD) a 1’02 d’avance sur lui.
Image

Cinquième étape, on descend vers la localité de Piombino pour 184km. Il y a quelques cotes au milieu mais c’est normalement une étape pour sprinteurs qui sont affamés depuis la première étape en ligne.
Image
L’échappée est constituée de Paul Martens (EUS), Jonathan Tiernan Locke (SKY), Rohan Dennis (SHA), Maarten Wynants (BLA), Brian Vandborg (TIN) et Angel Madrazo (MOV). Ils auront près de cinq minutes d’avance à 104km de l’arrivée.
Image

Derrière, le peloton gère la situation et les quelques difficultés en milieu d’étape. Omega Pharma, la FDJ et Argos sont en ordre de bataille et c’est sans surprise que l’échappée sera reprise à une dizaine de kilomètres de l’arrivée. On pense assister à un duel Tyler Farrar (SHA), Yauheni Hutarovich (ARG) mais c’est Arnaud Demare (FDJ) qui met tout le monde d’accord en remportant la première victoire Française de ce Giro 2015.
Image

Classement général provisoire
Thomas De GendtVCD22h38’18
2èmeTanel KangertASTà 1’02
3èmeRobert GesinkKATà 1’08
4èmeBradley WigginsSKYà 1’23
5èmeJan BakelantsRLTà 1’25
6èmeWouter PoelsVCDà 1’30
7èmeBauke MollemaBLAà 1’40
8èmeRoman KreuzigerLTBMT
9èmeMatteo RabottiniLAMà 1’41
10èmeDaniel MorenoKATà 1’42


Général sprint provisoire
Yauheni HutarovichARG42 pts
2èmeArnaud DemareFDJ39 pts
3èmeJurgen RoelandtsOPQ36 pts


Général montagne provisoire
Paul MartensEUS15 pts
2èmeJens VoigtBLA11 pts
3èmeStefano AgostiniBAR11 pts


Général jeunes provisoire
Fabio AruBMC22h40’35
2èmeFabio FellineBARà 3’35
3èmeArgiro OspinaMOVà 4’13
4èmeMoreno MoserVINà 4’29
5èmeWilco KeldermanLTBà 5’42

freds77
Terreur de critérium
 
Messages: 516

Re: [PCM2012] Giro 2015 E6 à E8

Messagepar freds77 » 07 Aoû 2020, 23:09

Déjà une semaine de course et le peloton en profite pour se déplacer en ferry sur l’Ile d’Elbe. Une étape courte et vallonnée de 152km autour de Portoferraio avec deux grosses montées à la fin qui pourraient provoquer des attaques.
Image
Fabio Aru (BMC), Pablo Urtasun (MOV), Jesus Hernandez (TIN) et Franco Pellizotti (AND) forment l’échappée du jour. Le peloton ne leur laisse pas trop de champ, cinq minutes au maximum.
Image

L’échappée est reprise dans l’avant dernière difficulté, Wilco Keldermann (LTB) attaque mais en vain. Un petit peloton se dispute la victoire et Dani Moreno (KAT) en sort victorieux. Pierre Rolland (OPQ) est deuxième. Aru a perdu son maillot de meilleur jeune au profit de Fabio Felline (BAR).
Image
Une autre étape courte attend les coureurs le lendemain avec 172km entre Grosseto et Monte Cetona. Ce sera la première arrivée en altitude de ce Giro. Le Monte Amiata sera le premier col de 1ère catégorie escaladé.
Image
Le début d’étape est nerveuse mais Stefano Pirazzi (BAR), Andrei Kashechkin (AST), Paul Martens (EUS), Matteo Proni (VIN), Ben Hermans (RLT), Sandy Casar (FDJ), Evan Huffman (SHA), Johnny Hoogerland (VCD), Yannick Eijssen (BMC) et Raymond Kreder (BLA) se trouvent en tête. Ils ont plus de quatre minutes d’avance à 115km de l’arrivée.
Image

Un gros écrémage a lieu au sein du peloton, Pirazzi passe en tête du Monte Amiata. Le peloton imprime un gros rythme, notamment Orica et Katusha.
Image

L’échappée est reprise à 40km de l’arrivée. On compte 35 coureurs au pied de la dernière difficulté. Robert Gesink (KAT) remporte l’étape en devançant Benat Intxausti (MOV). Bauke Mollema (BLA) à 9 secondes, le groupe De Gendt à 24 secondes. De petits écarts se sont formés. De Gendt n’a plus que 32 secondes d’avance sur Gesink. Pierre Rolland (OPQ) devient leader du classement par points, Pirazzi meilleur grimpeur et Kelderman meilleur jeune. A noter plusieurs hors délais dont Roger Salinas (AND), néophyte sur le Giro.
Image

Huitième étape de ce Giro et 232km entre Arezzzo et Misano Adriatico. La fin se fait sur un circuit d’une cinquantaine de kilomètres.
Image
Un quatuor se détache, Tarik Chaoufi (EUS), Jonathan Tiernan Locke (SKY), Giovanni Visconti (BMC) et Pablo Urtasun (MOV). Le Britannique passe en tête du Passo di Bocca Trabaria. L’échappée a dix minutes d’avance à 145km de l’arrivée.
Image

Le peloton roule fort au fur et à mesure. L’écart chute à 4’01 à 66km. Nous sommes dans le circuit final, une grosse chute intervient, Diego Ulissi (LAM) et Maxime Monfort (RLT) se relèvent, ce n’est pas le cas de Vladimir Karpets (MOV), victime d’une fracture du crane. L’échappée est reprise à 12km de l’arrivée. Bien en forme, Arnaud Demare (FDJ) récidive et remporte l’étape du jour. Chris Sutton (SKY) et Giacomo Nizzolo (RLT) complètent le podium du jour.
Image

Classement général provisoire
Thomas De GendtVCD38h00’07
2èmeRobert GesinkKATà 32"
3èmeTanel KangertASTà 1’10
4èmeBenat IntxaustiMOVà 1’15
5èmeBauke MollemaBLAà 1’25
6èmeDani MorenoKATà 1’30
7èmeBradley WigginsSKYà 1’31
8èmeWouter PoelsVCDà 1’38
9èmePierre RollandOPQà 1’41
10èmeRoman KreuzigerLTBà 1’48


Général sprint provisoire
Arnaud DemareFDJ64 pts
2èmeYauheni HutarovichARG59 pts
3èmePierre RollandOPQ55 pts


Général montagne provisoire
Jonathan Tiernan LockeSKY20 pts
2èmeStefano PirazziBAR19 pts
3èmePaul MartensEUS17 pts


Général jeunes provisoire
Wilco KeldermanLTB38h08’14
2èmeArgiro OspinaMOVà 5’36
3èmeFabio FellineBARà 25’02
4èmeFabio AruBMCà 28’12
5èmeMoreno MoserVINà 33’01

freds77
Terreur de critérium
 
Messages: 516

Re: [PCM2012] Giro 2015 E9 à E11

Messagepar freds77 » 09 Aoû 2020, 21:20

La neuvième étape de ce Giro 2015 a lieu entre Rimini et Forli sur 163km. Quelques difficultés sont présentes dont le Monte Fumaiolo en milieu d’étape.
Image
Cinq coureurs se détachent, Pim Ligthart (ARG), Rohan Dennis (SHA), Ben Hermans (RLT), Rémi Di Gregorio (FDJ) et Emanuele Sella (LAM). L’écart dépasse les cinq minutes à 90km de l’arrivée. Sella passe en tête du Monte Fumaiolo.
Image

Tous les coureurs sont loin au général hormis Sella qui est à près de dix minutes de Thomas De Gendt. Le peloton laisse filer l’échappée qui a plus de huit minutes d’avance à 48km de l’arrivée. Cette fois-ci, l’échappée arrivera au bout et Pim Ligthart remporte l’étape du jour. Di Gregorio termine troisième, le peloton arrive avec 5’55 de retard.
Image

Le lendemain, première étape de montagne entre Imola et le passo dell’abetone. 211km avec quelques difficultés dont le Monte Cimone qui précéde l’arrivée.
Image
Plusieurs coureurs s’échappent, Brian Vandborg (TIN), Linus Gerdemann (RLT), Jonathan Tiernan Locke (SKY), Damiano Cunego (CAN), Stefano Garzelli (LAM), Timothy Duggan (SHA) et Stefano Pirazzi (BAR). Ce groupe constitué de bons coureurs engrange un avantage conséquent, 7’14 à 107km mais le peloton n’a pas encore embrayé.
Image
Au fil des difficultés, Pirazzi parvient à prendre le dessus sur les autres coureurs. Nous sommes dans l’avant dernière difficulté, le Monte Cimone qui est un chemin blanc. Sans contestation, l’échappée est reprise à 28km de l’arrivée, Les formations AG2R et Vacansoleil impriment des rythmes soutenues. Bradley Wiggins (SKY) souffre à l’arrière et se fait distancé.
Image

Nous sommes dans la dernière difficulté, vingt coureurs sont en tête. Seul Robert Gesink (KAT) arrive à faire la différence avec 12 secondes d’avance sur Bauke Mollema (BLA). Jurgen Vandenbroeck (LTB), Pierre Rolland (OPQ), Thomas De Gendt (VCD), Dani Moreno (KAT) et Steven Kruisjwik (BLA) sont à 21 secondes. Gesink fait coup double en endossant le maillot rose pour neuf secondes au classement général. Mollema est à 1’13, Rolland à 1’50 en cinquième position. Pirazzi redevient meilleur grimpeur et trois coureurs sont à égalité pour le classement par points.
Image

La onzième étape est très difficile, 188km entre Venise et le Monte Zoncolan.
Image
Les coureurs quittent la belle cité de Venise, On espère un beau spectacle à la hauteur de cette ville.
Image

Jérémy Roy (FDJ), Evan Huffman (SHA), Egor Silin (AST), Gorka Verdugo (EUS) et Wesley Sulzberger (OGE) se portent à l’avant et forment l’échappée du jour. Ils n’auront pas plus de six minutes d’avance, le peloton décide de rouler à 75km de l’arrivée.
Image

Diego Ulissi (LAM), Amael Moinard (BMC), Jan Bakelants (RLT) et Stefano Agostini (BAR) attaquent quelques kilomètres plus tard. Nous escaladons la Sella Chianzutan et l’écart diminue de plus en plus.
Image

La Katusha de Robert Gesink fait son nécessaire pour revenir sur les échappées et défendre le maillot rose. Agostini passe en tête de la Sella Chianzutan et l’échappée sera reprise peu après par le peloton. Au pied du Zoncolan, une soixantaine de coureurs sont présent dans le groupe maillot rose, on peut parier qu’ils seront beaucoup moins groupés à l’arrivée.
Image

Avec un gros rythme des leaders, ils ne sont plus que 22 en tête à 4km. Bauke Mollema (BLA) attaque dans le dernier kilomètre avec Vandenbroeck (LTB). Le Néerlandais résiste à De Gendt, Robert Gesink et Domenico Pozzovivo (ALM) et remporte l’étape du jour. Pierre Rolland concède 26 secondes.
Image

Classement général provisoire
Robert GesinkKAT53h40’12
2èmeThomas De GendtVCDà 21"
3èmeBauke MollemaBLAà 1’05
4èmeJurgen VandenbroeckLTBà 1’59
5èmePierre RollandOPQà 2’28
6èmeSteven KruisjwikBLAà 2’39
7èmeDomenico PozzovivoALMà 2’57
8èmeBenat IntxaustiMOVà 3’05
9èmeDaniel MorenoKATà 3’08
10èmeTanel KangertASTà 4’45


Général sprint provisoire
Robert GesinkKAT93 pts
2èmeThomas De GendtVCD87 pts
3èmeBauke MollemaBLA84 pts


Général montagne provisoire
Stefano PirazziBAR30 pts
2èmeJonathan Tiernan LockeBAR23 pts
3èmeRobert GesinkKAT22 pts


Général jeunes provisoire
Wilco KeldermanLTB53h51’54
2èmeArgiro OspinaMOVà 21’09
3èmeStanislau BazhkouALMà 1h06’31
4èmeFabio FellineBARà 1h06’45
5èmeFabio AruBMCà 1h19’04

freds77
Terreur de critérium
 
Messages: 516

Re: [PCM2012] Giro 2015 E12 à E14

Messagepar freds77 » 11 Aoû 2020, 22:20

La douzième étape du Giro 2015 offre de la montagne aux coureurs avec 182km entre Ovaro et Arabba avec les enchainements Giau-Fedaia et Pordoi. On pourrait avoir des changements au classement général.
Image
Emanuele Sella (LAM), Rémi Di Gregorio (FDJ), Levi Leipheimer (CAN), Alessandro Proni (FAR), Kristof Vandewalle (OPQ), Leonardo Moser (AND) et Kevin Seeldraeyers (AST) partent à l’avant. Garikoitz Bravo (EUS) part en poursuite et les rejoindra bien plus tard. Le groupe de tête a presque dix minutes d’avance à 113km de l’arrivée.
Image

Dans le Passo Tre Crocci, Sella passe en tête, l’échappée a onze minutes d’avance à un peu plus de 90km du terme de l’étape. Tout reste à jouer. Le peloton, notamment la Katusha, roule et l’écart diminue progressivement. Sella passe en tête à Giau alors que Joseph Dombrowski (SKY) est victime d’une chute dans la descente.
Image

Dans le passo Fedaia, l’échappée n’a plus que cinq minutes d’avance, Sella récidive en son sommet mais le groupe maillot rose constitué d’une vingtaine d’unités rejoint l’échappée. Dans le pordoi, Bauke Mollema (BLA), Domenico Pozzovivo (ALM), Pierre Rolland (OPQ) et Jurgen Vandenbroeck (LTB) attaquent dans le dernier kilomètre. Ils gardent 21 secondes d’avance. Le Néerlandais s’impose au sprint, Gesink reste en jaune, Mollema se positionne sur le podium au général. Pour finir, Sella devient meilleur grimpeur.
Image

Le lendemain, longue étape de 244km entre Arabba et Plan de Corones en passant par le Monte Giovo et le Passo delle Erbe.
Image
Cinq coureurs s’échappent, Evan Huffman (SHA), Egor Silin (AST), Stefano Garzelli (LAM), Francesco Masciarelli (CAN) et Argiro Ospina (MOV). Ils ont près de huit minutes d’avance à 138km de l’arrivée.
Image

Huffman passe en tête du Monte Giovo, l’avance dépasse les dix minutes et le peloton se repose en attendant le Passo delle Erbe.
Image

Le peloton se désintègre lors de la montée du Passo delle Erbe. Robert Gesink (KAT), Domenico Pozzovivo (ALM), Dani Moreno (KAT), Jurgen Vandenbroeck (LTB) et Bauke Mollema (BLA) se détachent à 40km de l’arrivée.
Image

A 1’10 se trouve Pierre Rolland (OPQ) et Thomas De Gendt (VCD). Ils perdent du temps dans la descente et Mollema se fait distancé dans le Passo Furcia. Rolland et De Gendt ont 2’30 de retard à 18km de l’arrivée. Ça ne sent pas bon pour le Français.

A l’avant, le maillot rose imprime un très gros rythme. A 8km de l’arrivée, seul Pozzovivo n’est pas lâché. Le duo arrive dans les derniers kilomètres du Plan de Corones sous l’ovation du public.
Image
Le transalpin s’écroule sous les relais appuyés du Batave et Gesink s’impose avec 32 secondes d’avance sur son dauphin. Vandenbroeck termine troisième à 3’01, Moreno 4ème à 4’38 et Mollema une quinzaine de secondes après. Pierre Rolland et De Gendt perdent 5’24 et leurs envies de gagner ce Giro 2015. Gesink a trois minutes d’avance sur Pozzovivo au général, autant dire qu’il a frappé un grand coup. Il devient aussi meilleur grimpeur et premier au classement par points.
Image

La quatorzième étape est une transition entre Brunico et Prato allo Stelvio avec 189km.
Image
Pablo Urtasun (MOV), Paul Martens (EUS), Rohan Dennis (SHA), Sonny Colbrelli (CAN), Marco Marcato (VCD), Matteo Frapporti (AND) et Alessandro Proni (FAR) forment l’échappée du jour sous la pluie. Le peloton ne leur accordera pas plus de cinq minutes d’avance.
Image

Le peloton ne leur accordera aucune chance à la veille de la journée de repos. Chris Sutton (SKY) remporte l’étape du jour au sprint devant Jurgen Roelandts (OPQ) et Tyler Farrar (SHA).
Image

Classement général provisoire
Robert GesinkKAT72h24’00
2èmeDomenico PozzovivoALMà 3’04
3èmeJurgen VandenbroeckLTBà 4’43
4èmeBauke MollemaBLAà 5’35
5èmeThomas De GendtVCDà 6’05
6èmePierre RollandOPQà 7’51
7èmeDaniel MorenoKATà 8’06
8èmeTanel KangertASTà 12’46
9èmeMatteo RabottiniLAMà 12’52
10èmeSteven KruisjwikBLAà 15’41


Général sprint provisoire
Robert GesinkKAT127 pts
2èmeBauke MollemaBLA121 pts
3èmeThomas De GendtVCD109 pts


Général montagne provisoire
Robert GesinkKAT47 pts
2èmeEmanuele SellaLAM45 pts
3èmeStefano PirazziBAR30 pts


Général jeunes provisoire
Wilco KeldermanLTB72h47’33
2èmeArgiro OspinaMOVà 40’59
3èmeStanislau BazhkouALMà 1h57’04
4èmeFabio FellineBARà 1h57’56
5èmeFabio AruBMCà 2h07’43

freds77
Terreur de critérium
 
Messages: 516

Re: [PCM2012] Giro 2015 E15 à E17

Messagepar freds77 » 14 Aoû 2020, 17:24

Encore de la montagne sur cette quinzième étape du Giro avec 171km entre Spondigna et Bormio. Le Stelvio, le Mortirolo et le Gavia seront les difficultés du jour avant l’ascension finale.
Image
Treize coureurs s’échappent dans le Stelvio, on compte notamment Argiro Ospina (MOV), Sandy Casar (FDJ), Franco Pellizotti (AND), Egor Silin (AST) et Stefano Pirazzi (BAR). L’écart est faible et Pellizotti parvient en tête au Stelvio.
Image

Dans la descente, le peloton a perdu beaucoup d’unités, Jurgen Vandenbroeck (LTB) chute et revient dans le peloton. Une nouvelle échappée se forme avec Pirazzi, José Rujano (VCD), Brian Vandborg (TIN) et Pablo Urtasun (MOV). Le quatuor a 3’19 d’avance à 91km de l’arrivée.
Image

Le seul Italien de l’échappée passe en tête du Mortirolo. Derrière, un contre avec Maxime Monfort (RLT), Luca Ascani (AND) et Amael Moinard (BMC) se déclenche. Ils prennent de l’avance mais le Passo Gavia est monté à grande vitesse. Ainsi, l’échappée est reprise à 43km de l’arrivée. Une bonne dizaine de coureurs constitue le groupe maillot rose.
Image

On compte seize coureurs en tête au sommet du Gavia, nous voici dans l’ultime ascension. Bauke Mollema (BLA) attaque à 8km, Robert Gesink (KAT) et Vandenbroeck 3kml plus loin. Très fort, le maillot rose s’impose devant Vandenbroeck, Mollema perd 19 secondes, Domenico Pozzovivo (ALM) 1’39.
Image

Une étape marathon attend les coureurs le lendemain avec 265km entre Bormio et Colico. Le Colle San Marco sera la dernière difficulté du jour.
Image
Comme hier, une grosse échappée de 17 coureurs se forme avec notamment Pirazzi, Damiano Cunego (CAN), Silin, Ospina, Jérémy Roy (FDJ), Fabio Aru (BMC) et Johnny Hoogerland (VCD). Ils prennent rapidement de l’avance, 11’55 à 207km, 15’28 à 180km… Tous les coureurs sont loin au général alors autant leur laisser du temps.
Image

Vandborg passe le Passo del Vivionne en tête, l’échappée a vingt sept minutes d’avance à 139km, Pirazzi cumule les points pour le meilleur grimpeur. Le peloton est assez tranquille pour le moment mais ne va pas tarder à se réveiller.
Image

Dans le Colle di Zamba Alta, le peloton imprime un gros rythme, l’écart fond logiquement. A 50km de l’arrivée, ils n’ont plus que trois minutes d’avance. Ils se feront rattrapés dans le Colle San Marco. Emanuele Sella (LAM), Bradley Wiggins (SKY) et Vincenzo Nibali (MOV) attaquent à 5km de son sommet. Le deuxième du Général, Pozzovivo est décramponné à 1km du sommet. Le reste est de la descente et un peu de plat. Sella l’emporte devant Nibali après 9h41 d’effort ! Le groupe maillot rose termine à 3’41 et Pozzovivo perd un peu plus de quatre minutes suite à une grosse défaillance. A noter l’abandon de Benjamin Moulin (ALM), seul néo-pro restant en course.
Image

La dix septième étape est un contre la montre individuel de 50km entre Lecco et Come. Le parcours est difficile avec de nombreuses montées.
Image
Dimitry Muravyev (AST) est le premier partant. Il se fera rattrapé par le deuxième partant, Adriano Malori (LAM). Ce dernier fera 1h19’08 au final. Jay McCarthy (TIN) améliore le meilleur temps en 1h18’17. David Millar (SHA) fait 33 secondes de mieux.
Image

Rohan Dennis (SHA) fini en 1h17’00. Gediminas Bagdonas (ALM) fait 56 secondes de mieux. Les meilleurs coureurs passent les uns après les autres. Wilco Kelderman (LTB) termine en tête pour cinq secondes. Maxime Monfort fait un bon chrono mais c’est Janez Brajkovic (OGE) qui met tout le monde d’accord en 1h14’53.
Image

Derrière, Gesink termine à 1’14, les écarts augmentent et le maillot rose a une avance confortable à trois étapes de la fin.
Image

Classement général provisoire
Robert GesinkKAT89h29’30
2èmeJurgen VandenbroeckLTBà 5’38
3èmeBauke MollemaBLAà 6’47
4èmeThomas De GendtVCDà 8’39
5èmeDomenico PozzovivoALMà 10’30
6èmePierre RollandOPQà 11’32
7èmeDaniel MorenoKATà 13’13
8èmeTanel KangertASTà 15’29
9èmeMatteo RabottiniLAMà 17’20
10èmeJanez BrajkovicOGEà 18’12


Général points provisoire
Robert GesinkKAT176 pts
2èmeBauke MollemaBLA150 pts
3èmeThomas De GendtVCD135 pts


Général montagne provisoire
Stefano PirazziBAR68 pts
2èmeEmanuele SellaLAM55 pts
3èmeRobert GesinkKAT54 pts


Général jeunes provisoire
Wilco KeldermanLTB89h58’40
2èmeArgiro OspinaMOVà 1h17’12
3èmeStanislau BazhkouALMà 2h46’09
4èmeFabio FellineBARà 2h47’48
5èmeMoreno MoserVINà 2h49’06

freds77
Terreur de critérium
 
Messages: 516

Re: [PCM2012] Giro 2015 E18 à E20

Messagepar freds77 » 16 Aoû 2020, 22:22

La dix septième étape conduit le peloton de Come à Thuile pour 235km avec le Colle San Carlo pour conclure l’étape.
Image
Stefano Garzelli (LAM), Brian Vandborg (TIN), Jérémy Roy (FDJ), Yannick Eijssen (BMC), Levi Leipheimer (CAN) et Amets Txurruka (EUS) forment l’échappée du jour. Le début de l’étape est plate, ils gagnent rapidement de l’avance, 8’21 à 165km de l’arrivée.
Image

A l’arrière, rien se passe hormis la crevaison de Mauro Santambrogio (VIN). Le peloton a l’esprit serein en attendant que les premiers reliefs se montrent. Le groupe de tête a un peu plus de treize minutes d’avance à 95km de l’arrivée.
Image

Nous sommes dans le Colle San Carlo, l’écart a fortement diminué mais cela n’empêche pas Eijssen d’attaquer à 11km de l’arrivée. Bauke Mollema (BLA) attaque deux kilomètres plus loin.
Image

Le Néerlandais emmène Domenico Pozzovivo (ALM) et Jurgen Vandenbroeck (LTB) à ses cotés. Le maillot rose Robert Gesink (KAT) perd une cinquantaine de secondes mais gère son avance au général. Au sprint, Mollema est récompensé de ses efforts en battant Eijssen.
Image

Avant dernière étape, 231km entre Aoste et Sestrière avec un gros programme, le Colle San Carlo, le Colle del picollo san bernardo, le Col de l’Iseran, le Colle del Moncenesio et le Finestre.
Image
Un groupe de treize coureurs se détache du peloton dans le Colle San Carlo, on compte notamment Rémi Di Gregorio (FDJ), Johnny Hoogerland (VCD), Stefano Pirazzi (BAR) qui veut conforter son maillot de meilleur grimpeur, Jonathan Tiernan Locke (SKY), Fabio Aru (BMC) et Argiro Ospina (MOV). Ce groupe conséquent a près de 10 minutes d’avance à 191km de l’arrivée.
Image

Pirazzi obtient de précieux points pour obtenir de façon définitive le maillot de meilleur grimpeur. Du coté du peloton, on s’économise pour les dernières difficultés dont le légendaire Finestre. Angel Madrazo (MOV) chute dans la descente du San Carlo. Il reste encore 74km, l’échappée a 23’10 d’avance. Autant dire que mathématiquement, ça semble jouer.
Image

Dans le Finestre, tout explose, la raison de l’accumulation des difficultés et de la difficulté de cette ascension. Hoogerland et Di Gregorio se détachent à l’avant. L’écart diminue fortement car Dani Moreno (KAT), Domenico Pozzovivo, Robert Gesink, Jurgen Vandenbroeck et Pierre Rolland (OPQ) partent à l’avant. Les écarts se creusent.
Image

Le reste de l’échappée est reprise dans le dernier kilomètre. Robert Gesink lance le sprint mais Hoogerland a encore du jus et s’impose ! Mollema et Vandenbroeck ne perdent pas de temps sur Gesink au contraire de Pozzovivo et Rolland. Sauf accident, Gesink remportera le Giro 2015 demain et succédera 35 ans après à Joop Zoetemelk, dernier Néerlandais vainqueur d'un Grand Tour.
Image

La dernière étape est toute plate entre Turin et Milan sur 181km.
Image
Neuf coureurs animeront la course dont Damiano Cunego (CAN), Paul Martens (EUS) et Jay McCarthy (TIN). Ils auront au maximum un peu plus de cinq minutes d’avance à 100km de l’arrivée. Mais le peloton reviendra pour le sprint massif. Arnaud Demare (FDJ) s’impose devant Elia Favilli (LAM) et Tyler Farrar (SHA).
Image

Classement général final
Robert GesinkKAT108h03’50
2èmeJurgen VandenbroeckLTBà 4’48
3èmeBauke MollemaBLAà 5’37
4èmeDomenico PozzovivoALMà 10’16
5èmeThomas De GendtVCDà 12’19
6èmePierre RollandOPQà 12’27
7èmeDaniel MorenoKATà 20’17
8èmeMatteo RabottiniLAMà 21’00
9èmeTanel KangertASTà 22’11
10èmeJanez BrajkovicOGEà 24’26
11èmeBenat IntxaustiMOVà 27’05
12èmeSteven KruijswikBLAà 30’20
13èmeBradley WigginsSKYà 30’52
14èmeMaxime MonfortRLTà 31’22
15èmeRoman KreuzigerLTBà 31’37
16èmeVincenzo NibaliMOVà 35’54
17èmeAlfredo BalloniVINà 39’48
18èmeWilco KeldermanLTBà 39’59
19èmeFranco PellizzottiANDà 1h08’37
20èmeEmanuele SellaLAMà 1h15’00
21èmeRyder HesjedalTINà 1h19’41
22èmeAmael MoinardBMCà 1h24’51
23èmeFrancesco FailliANDà 1h27’47
24èmeMatteo MontagutiALMà 1h40’40
25èmeGiampaolo CarusoKATà 1h41’01


Général points final
Robert GesinkKAT206 pts
2èmeBauke MollemaBLA191 pts
3èmeJurgen VandenbroeckLTB155 pts
4èmeThomas De GendtVCD152 pts
5èmePierre RollandOPQ147 pts
6èmeDomenico PozzovivoALM118 pts
7èmeArnaud DemareFDJ94 pts
8èmeMatteo RabottiniLAM83 pts
9èmeDaniel MorenoKAT82 pts
10èmeYauheni HutarovichARG77 pts


Général montagne final
Stefano PirazziBAR111 pts
2èmeJonathan Tiernan LockeSKY65 pts
3èmeRobert GesinkKAT58 pts
4èmeEmanuele SellaLAM55 pts
5èmeBauke MollemaBLA38 pts
6èmeBrian VandborgTIN37 pts
7èmeFranco PellizottiAND31 pts
8èmeEvan HuffmanSHA31 pts
9èmeJurgen VandenbroeckLTB30 pts
10èmeDomenico PozzovivoALM29 pts


Général jeunes final
Wilco KeldermanLTB108h43’49
2èmeArgiro OspinaMOVà 1h28’59
3èmeFabio AruBMCà 3h02’30
4èmeStanislau BazhkouALMà 3h14’36
5èmeFabio FellineANDà 3h20’08
6èmeJoseph DombrowskiSKYà 3h21’30
7èmeEvan HuffmanSHAà 3h27’04
8èmeMoreno MoserVINà 3h30’15
9èmeRohan DennisSHAà 4h14’26
10èmeArnaud DemareFDJà 5h06’10

freds77
Terreur de critérium
 
Messages: 516

Re: [PCM2012] Dauphiné Libéré 2015

Messagepar freds77 » 20 Aoû 2020, 15:57

La ville de Gap accueille le Dauphiné Libéré 2015 (parcours réalisé par Andrepg) avec une grosse liste de départ. Chris Froome (TIN), Alberto Contador (OGE), Thibaut Pinot (FDJ), Bradley Wiggins (SKY) et les frères Schleck (RLT) sont présent. Autant dire qu’on aura des infos précieuses à quelques semaines du grand départ du Tour du Mont Saint Michel.

Lors du prologue de Gap, Fabian Cancellara (RLT) s’impose avec 4 secondes d’avance sur Wiggins. Les dix premiers se tiennent en onze secondes, Tim Wellens (LTB) est meilleur jeune.
Image

Lors de l’étape suivante entre Gap et Carpentras, Cyril Lemoine (SOJ), Jay McCarthy (TIN), Tristan Valentin (COF) et Jonas Van Genechten (LTB) s’échappent. Ils auront au maximum cinq minutes d’avance à 110km de l’arrivée.
Image

Une grosse chute intervient à l’arrière, Froome et Andy Schleck en font les frais et perdront de nombreuses minutes. L’échappée est reprise à 6km de l’arrivée et Moreno Hofland (BLA) s’impose devant un Peter Sagan (SKY) qui revenait à grande vitesse. Moreno devient meilleur jeune alors que Spartacus reste leader de la course.
Image

Grosse étape le lendemain entre Crest et Tarare sur 225km. De nombreuses ascensions ont lieu à la fin. Jussi Veikkanen (FDJ), Pim Lightart (ARG), Luis Leon Sanchez (AST), Pablo Lastras (MOV), Yuri Trofimov (KAT), Dries Devenyns (LTB) et Ion Izagirre (EUS) forment l’échappée du jour. Ils ont 4’25 d’avance à 130km de l’arrivée.
Image

La Radioshack de Cancellara roule en tête du peloton, l’écart diminue. L’échappée est reprise à 53km du terme de l’étape.
Image

Dans la dernière ascension, Contador et Andy Schleck attaquent. Le Luxembourgeois est le plus fort, les autres grimpeurs le laisse filer.
Image

Andy remporte l’étape du jour. Un groupe constitué de Contador, Ryder Hesjedal (TIN), Wiggins, Guillaume Bonnafond (ALM), Thomas Voeckler (EUC) et Jakob Fuglsang (AST) finissent à 59 secondes. Pinot concède un peu plus de trois minutes, un gros jour sans pour l’aigle de Melisey. Bradley Wiggins reste maillot jaune pour deux secondes, Pinot devient meilleur jeune.
Image

Une étape de transition attend le jour suivant les coureurs, 187km entre Valence et Villefranche sur Saone. Chris Barton (SHA), Sébastien Turgot (BMC), Vladimir Efimkin (KAT) et Ramon Sinkeldam (BLA) partent à l’avant. Ils ont 6’55 d’avance à 98km de l’arrivée.
Image

Mais comme avant hier, le peloton revient et on va assister à une arrivée au sprint. Moreno double la mise et s’impose de peu devant Tom Boonen (OPQ).
Image

La quatrième étape de ce Dauphiné conduit les coureurs de Chatillon sur Chalaronne à Chanaz avec les montées de Droisy et du Petit Colombier pour finir. Une grosse bataille a lieu pour former l’échappée et seul Brian Bulgac (LTB) parvient à se hisser en tête.
Image

Logiquement, le jeune Belge prend de l’avance, trois minutes au maximum avant de monter vers Droisy. Plusieurs attaque ont lieu dont Brice Feillu (SOJ) notamment. L’écrémage a lieu dans le peloton.
Image

Sans aucune surprise, Bulgac se fait reprendre puis distancé, idem pour les autres attaquants. On compte 14 coureurs en tête au sommet du Petit Colombier, un petit groupe se dispute la victoire et c’est Ryder Hesjedal qui triomphe. Thibaut Pinot échoue à la seconde place. Grâce au jeu des bonifications, le Canadien devient maillot jaune.
Image

Le lendemain, grosse étape de 203km entre Bellegarde sur Valserine et le Mont Bisanne via le Col des Ares et le Col des Cyclotouristes.
Image
Une grosse échappée se forme avec notamment Luis Leon Sanchez, Przemyslaw Niemiec (LAM), Tim Wellens, Jonathan Hivert (SOJ), Serge Pauwels (OPQ) et David Millar (SHA).
Image

David Millar passe en tête du Col des Ares alors que l’échappée a six minutes d’avance à 52kml de l’arrivée. Du coté du peloton, la Tinkoff est aux avants postes, prête à rouler.
Image

Chris Froome met un gros relais dans le col des Cyclotouristes, scindant le peloton en plusieurs parties. Dans la dernière ascension, Alberto Contador, Chris Froome, Guillaume Bonnafond, Andy Schleck, Ryder Hesjedal, Thibaut Pinot, Bradley Wiggins et Jakob Fuglsang se détachent. Il reste encore 7km, Contador attaque.
Image

El Pistolero ne sera pas rejoint et remporte l’étape du jour. Il devient aussi maillot jaune. Wiggins perd 28 secondes, Andy une quarantaine, Pinot et Froome 1’35.
Image

Avant dernière étape de ce Dauphiné, 164km entre Albertville et le Col du Granon par le Col du Télégraphe et le Galibier.
Image
Onze coureurs forment l’échappée du jour dont Alejandro Valverde (AST), Carlos Verona (OPQ) et Haimar Zubeldia (RLT). Ils auront au maximum un peu plus de six minutes d’avance au pied du Télégraphe.
Image

Le peloton se donne à fond dans le Galibier et c’est sans surprise que l’échappée est reprise à 22km de l’arrivée. Un fort écrémage se déroule et dans le Granon, Thibaut Pinot, Alberto Contador et Andy Schleck attaquent.
Image

Contador est le plus fort au sommet du Granon, devançant Andy de 10 secondes, Pinot et Wiggins de 1’09. Froome concède 1’47. Le conquistador a 1’26 d’avance sur Wiggins en attendant l’ultime étape.
Image

La dernière étape est un contre la montre de 42km autour de Grenoble. Le jeune Mickael Comte (VCD) réalise le meilleur temps de référence en 1h02’19. Manuel Quinziato (BMC) fait 16 secondes de mieux alors que Tom Boonen (OPQ) passe sous 1h02. David Millar (SHA) termine en 1h00’29, Fabian Cancellara (RLT) effectue le chrono sous l’heure. Alberto Contador et Bradley Wiggins se sont élancés. L’Espagnol concède très peu de temps. Alors que Chris Froome réalise le meilleur temps en 59’32, Wiggins donne tout ce qu’il peut. En vain, Contador remporte le Dauphiné, Froome s’adjuge l’étape au dixième départagé avec Wiggins. Pinot concède un peu plus d’1’30.
Image

Classement général final
1erAlberto ContadorOGE30h37’47
2èmeBradley WigginsSKYà 1’08
3èmeRyder HesjedalTINà 4’14
4èmeJakob FuglsangASTà 5’21
5èmeThibaut PinotFDJà 6’18
6èmeGuillaume BonnafondALMà 6’41
7èmeAndrew TalanskySHAà 9’48
8èmeAndy SchleckRLTà 10’38
9èmeWinner AnaconaLAMà 11’17
10èmeThomas VoecklerEUCà 11’45


Général jeunes final
1erThibaut PinotFDJ30h44’05
2èmeIan BoswellBMCà 12’03
3èmeJoseph DombrowskiSKYà 13’50
4èmeCarlos VeronaOPQà 23’10
5èmeRomain BardetALMà 33’45

freds77
Terreur de critérium
 
Messages: 516


229 messages
Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités