[WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Retrouvez les sujets des courses de l'année 2020.

Modérateur: Animateurs cyclisme pro

[WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar tatamix1972 » 01 Mar 2020, 00:31

PARIS - NICE 2020


Du 8 au 15 mars 2020 - LA COURSE AU SOLEIL...

Image

Image


Quand on arrive à un certain âge, la plupart des souvenirs de son enfance deviennent lointains, s'estompent... puis s'effacent complètement ! Alors, rassurez-vous, je n'ai pas encore l'âge canonique de Breizh Arzh... ;) mais quand même !
(En l'occurrence, vous pouvez lire ou relire la superbe chronique de ce dernier sur les trente premières années de Paris-Nice là : https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?f=12&t=6792&start=800)

Enfin... il y en a un, de souvenir, qui restera néanmoins gravé à jamais !
C'était au début du mois de mars 1985... l'hiver particulièrement rude cette année-là, ne s'était toujours pas retiré des plateaux du Jura et du Haut-Doubs. D'ailleurs, tout jeune compétiteur, j'étais encore dans ma saison de ski de fond quand notre entraîneur, qui connaissait bien Jean de Gribaldy, nous a tous emmené pour assister à l'arriver de l'étape à Dole, mais surtout pour rencontrer le célèbre directeur sportif bisontin et son coureur fétiche, Sean Kelly.
Sean Kelly, le vainqueur des trois précédentes éditions de Paris-Nice et qui gagnera encore celle-ci et les trois suivantes, avec un palmarès déjà particulièrement étoffé... mais qui a pris le temps ce jour-là, de répondre aux questions des gamins que nous étions, ce malgré l'étape du lendemain !
En tout cas, cette rencontre fut pour moi une révélation... je voulais ressemblé à ce fabuleux champion qu'était Sean Kelly, devenir coureur cycliste professionnel et gagner Paris-Nice.
Comme pour beaucoup de compétiteurs cyclistes, Paris-Nice est alors devenu la course qui marquait symboliquement le début de la saison de vélo, même si dans les faits il était très rare que je puisse déjà rouler par chez moi à cette époque de l'année. Mais la course au soleil représentait encore un peu plus pour moi, et c'est d'ailleurs toujours le cas... à savoir celle à l'origine d'un rêve de gamin qui, même s'il n'est jamais devenu réalité, me fait aimer ce sport plus que tout autre !

Bien sûr, depuis, le calendrier s'est particulièrement étoffé avec de nombreuses courses avant Paris-Nice et des coureurs beaucoup plus affûtés quand ils arrivent au départ de la Course au Soleil. Et puis cette dernière avait un peu perdu de son aura ces dernières années, certes concurrencée par la semaine italienne... mais surtout en voulant ressembler à tant d'autres courses par étapes en durcissant à outrance son parcours.
Heureusement, depuis deux ans, les organisateurs semblent vouloir revenir en partie à ce qui fait la spécificité de cette fabuleuse course de début de saison, à savoir qu'elle peut s'offrir à différents types de coureurs et pas seulement aux habitués des podiums de courses par étape. Encore un petit effort en supprimant la grosse course de côte du samedi... et le parcours redeviendrait parfait !
En tout cas, c'est un très beau parcours qui s'offre aux coureurs pour cette soixante-dix-huitième édition de la Course au Soleil... et le plateau des prétendants à la victoire final est d'ailleurs particulièrement relevé cette année !



Présentation de la course :

:arrow: Page 1 : Introduction et présentation de la course ;
:arrow: Page 2 : L'historique et le palmarès de Paris-Nice ;
:arrow: Page 3 : Le parcours et les informations sur la diffusion TV ;
:arrow: Page 4 : La start-list et la présentation des équipes ;
:arrow: Page 5 : Le règlement de course et les favoris pour les différents classements ;
:arrow: Page 6 : Un petit retour sur l'édition 2019.
Modifié en dernier par tatamix1972 le 08 Mar 2020, 22:22, modifié 5 fois.

tatamix1972
Espoir
 
Messages: 914
Localisation: Entre Chamonix et Toulouse...

Re: [WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar Geraldinho » 01 Mar 2020, 12:49

L'historique et le palmarès de Paris-Nice


Image


Histoire de la course :

1933 : Albert Lejeune crée la course afin de promouvoir les 2 journaux (Le Petit Journal à Paris et Le Petit Niçois à Nice) qu'il dirige de la même façon que le journal l'Auto avait créé le Tour de France. Logiquement Paris est choisi comme ville de départ de la course et Nice comme ville d'arrivée. La course prend le nom des "Six jours de la route" car utilisée à l'époque par les coureurs de Six jours sur piste comme reprise de la compétition sur route au sortir de l'hiver.

1946 : Le journal Ce soir organise la première édition d'après-guerre après que le fondateur de la course, Lejeune, fut exécuté à la libération de la France en 1945. Néanmoins les dirigeants du journal ne prolongeront pas l'expérience et la course est à nouveau interrompue pour 5 nouvelles années...

1951 : La course reprend sous le nom de "Paris-Côte d'Azur" à l'initiative de Jean Médecin le maire de Nice qui souhaite promouvoir la Côte d'Azur.

1954 : La course prend son nom définitif de Paris-Nice et est désormais considérée comme une course à part entière que les plus grands de l'époque comme Bobet ou Anquetil accrochent à leur palmarès.

1957 : Jean Leulliot, directeur de la course depuis 1951, devient le patron de la course via sa société Monde Six.

1959 : Une formule inédite est mise en place sur un parcours Paris-Nice-Rôme qui donne lieu à 3 classements, un premier entre Paris et Nice, un deuxième entre Nice et Rome, et un troisième additionnant les deux. La formule sera abandonnée dès l'année suivante.

1969 : La course s'achève pour la première fois au col d'Èze au terme d'une étape courue contre la montre en lieu et place de la Promenade des Anglais à Nice. A l'exception de l'édition 1977 où la route du col est rendue impraticable en raison d'éboulement sur la chaussée, le col d'Èze demeurera lieu d'arrivée jusqu'en 1995.

1982 : Première des 7 (!) victoires consécutives de Sean Kelly.

1997 : Dernière victoire française avec le 3e succès de rang du numéro un mondial de l'époque Laurent Jalabert.

2000 : Laurent Fignon rachète la l'épreuve à la famille Leulliot malgré la concurrence d'ASO mais déficitaire, il jettera l'éponge dès 2002, contraint de revendre à ASO...

2003 : Tragédie sur l'épreuve avec le décès d'Andrei Kivilev (4e de l'épreuve l'année précédente) victime d'une mauvaise chute sur la tête alors qu'il ne portait pas de casque lors de la 2e étape arrivant à Saint-Etienne, sa ville d'adoption où sa femme et son nourrisson l'attendait. C'est suite à ce décès que l'UCI parviendra - enfin - à rendre obligatoire le port du casque en compétition.

2004 : L'équipe CSC de Bjarne survole la course (3 parmi les 4 premiers du général final) avec notamment le mémorable coup de bordure sur la route de Montargis qui met KO dès la première étape les anciens vainqueurs de l'épreuve Vinokourov, Frigo et Zülle. Seuls 4 coureurs parviendront dans un premier temps à suivre l'éventail CSC (Verheyen, Löwik et les français Le Mével et Lequatre) rejoint peu de temps après par Vandenbroucke et seul un groupe d'une vingtaine de coureurs parviendra plus tard à effectuer la jonction. Le reste du peloton ralliera Montargis avec plus de 5 minutes de retard !

Image

2005 : L'épreuve fait désormais parti du tout nouveau World Tour mais n'échappe pas une nouvelle fois à la domination de l'équipe CSC qui place le revenant américain Bobby Julich à la première place du classement.

2006 : La course est pliée dans l'ascension du col de la Croix de Chaubouret par l'américain Floyd Landis qui ne tolère la présence à ses côtés que de Patxi Vila à qui il laissera la victoire d'étape à Saint-Etienne.

2007 : Alberto Contador est le premier à mettre à profit l'ultime étape rendue escarpée depuis 2003 par la multiple ascension du Col d'Èze et d'autres cols de l'arrière-pays niçois pour renverser le leader actuel (Davide Rebellin pour cette édition) et aller chercher le succès final au général final.

2009 : Leader serein depuis la veille et son succès à la Montagne de Lure, Alberto Contador est déboulonné à la surprise générale le lendemain sur la route de Fayence par Luis Léon Sanchez. Abandonné par son équipe, Contador subit les multiples offensives de Sanchez et finira par être victime d'une fringale. Bien que revigoré le lendemain, il ne parviendra pas cette fois-ci à refaire son retard lors de la traditionnelle étape toboggan autour de Nice.

2012 : Début de l'hégémonie Sky sur la course (6 victoires en 8 ans) bien aidée qui plus est par le retour du contre la montre sur le col d'Èze lors de la dernière étape. La course se terminera à nouveau par ce chrono final jusqu'en 2015 (exception faite de 2014).

2016 : Première des 2 chevauchées fantastiques de Contador pour tenter de renverser l'hégémonie Sky lors de la dernière étape autour de Nice qui emprunte la désormais célèbre côte de Peille utilisée à chaque fois par le Madrilène pour lancer son offensive. Marc Soler (avec succès en 2018) et Nairo Quintana (finalement mis en échec en 2019) l'imiteront les 2 années suivantes.


Palmarès :

Image


Records :

Plus grand nombre de victoires : 7 - Sean Kelly (de 1982 à 1988)
Plus grand nombre de victoires d'étape : 22 - Eddy Merckx (2 (1967), 3 (1969), 3 (1970), 4 (1971), 3 (1972), 1 (1973), 3 (1974), 2 (1975), 1 (1977))

Victoires par pays :

22 : France
14 : Belgique
8 : Irlande
6 : Pays-Bas, Espagne
4 : Allemagne
3 : Suisse, Grande-Bretagne, Colombie
2 : Italie, Kazakhstan, Australie, Etats-Unis
1 : AUCUNE !

Avatar de l’utilisateur
Geraldinho
Directeur sportif
 
Messages: 13072
Localisation: Près des volcans d'Auvergne...

Re: [WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar tatamix1972 » 01 Mar 2020, 13:04

Le parcours de Paris-Nice 2020 et les informations sur la diffusion TV


Cette année, pour la 78ème édition, les organisateurs proposent huit étapes pour un total de 1218,5 kilomètres à parcourir, répartis de la façon suivante :


Dimanche 08 mars : Plaisir (78) - Plaisir (78) => 154.0 km / accidentée

Image
Derniers kilomètres :
Image

Parcours de l'étape :
Image

C'est donc la commune de Plaisir qui a l'honneur d'accueillir le grand départ de ce Paris-Nice 2020, avec pour cette première étape un parcours à l'ouest de Paris, entre Vallée de Chevreuse et méandres de la Seine. Le départ et l'arrivée de l'étape se font les deux sur la commune de Plaisir.
Même si seulement deux côtes sont répertoriées pour le classement de la montagne, celle de Neauphle-le-Château étant escaladée à deux reprises, l'ensemble de l'étape est plutôt accidentée, avec un certain nombre de petites bosses pouvant provoquer des cassures dans le peloton. Cela peut donc donner une belle course de mouvement, avec un peloton très nerveux et des coureurs qui attaquent dans tous les sens, surtout que le sommet de la dernière difficulté est à seulement 4,5 kilomètres de la ligne d'arrivée.
Une première journée de course qui peut donc être piégeuse et faire perdre de précieuses secondes voir minutes à certains favoris à la victoire finale, ce d'autant plus si le vent est de la partie comme ce fut le cas en 2019 avec les conséquences que l'on sait.



Lundi 09 mars : Chevreuse (78) - Châlette-sur-Loing (45) => 166.5 km / plaine

Image
Derniers kilomètres :
Image

Parcours de l'étape :
Image

Pour cette deuxième étape, les coureurs quitteront les Yvelines direction le sud-est, pour traverser le Gâtinais avant de rejoindre le Loiret et plus exactement la région de Montargis, avec une arrivée à Châlette-sur-Loing.
Même si le début de l'étape présente quelques petites côtes dont trois comptent pour le classement de la montagne, les équipes de sprinteurs devraient permettre aux spécialistes de la dernière ligne droite de s'expliquer entre eux dans un sprint massif pour la victoire d'étape... à moins que d'audacieux attaquants de la première heure réussissent à résister au retour du peloton.
Dans tous les cas, cela devrait donner un final d'étape haletant et incertain, avec beaucoup de frottements et d'intensité !



Mardi 10 mars : Châlette-sur-Loing (45) - La Châtre (36) => 212.5 km / plaine

Image
Derniers kilomètres :
Image

Parcours de l'étape :
Image

Toujours cap au sud pour cette troisième étape, mais cette fois-ci en tirant vers l'ouest avec une traversée du département du Cher et de ses grandes plaines légèrement vallonnées mais avec d'interminables lignes droites.
Là encore, l'étape ne devrait normalement pas échapper aux sprinteurs, avec probablement un sprint massif du peloton afin de les départager... à moins que le dieu Éole ou de téméraires baroudeurs décident de faire déjouer les pronostics.
Il est fort probable que les favoris à la victoire finale sur ce Paris-Nice, aient déjà la tête au contre-la-montre individuel du lendemain ?! Pour autant, cette longue étape dépassant les 200 kilomètres, donnera à coup sûr un beau vainqueur !



Mercredi 11 mars : Saint-Amand-Montrond (18) - Saint-Amand-Montrond (18) => 15.1 km / contre-la-montre individuel

Image
Parcours de l'étape :
Image

Retour dans le Cher et plus exactement autour de Saint-Amand-Montrond pour cette épreuve chronométrée d'un peu plus de 15 kilomètres. D'ailleurs, quoi de mieux comme cadeau pour le numéro 1 français et vainqueur du contre-la-montre du dernier Tour de France, que d'évoluer dans les rues de sa ville natale pour défier le chronomètre ?! A coup sûr, tout le public au bord des routes sera à fond derrière le champion...
Pour autant, cela suffira-t-il pour battre les maîtres du temps ?!
Dans tous les cas, une journée à ne pas manquer pour ceux qui visent la victoire finale, sur un parcours légèrement vallonné avec notamment deux petites bosses !



Jeudi 12 mars : Gannat (03) - La Côte-Saint-André (38) => 227.0 km / vallonné

Image
Derniers kilomètres :
Image

Parcours de l'étape :
Image

La cinquième étape sera la plus longue de ce Paris-Nice 2020, avec 227 kilomètres au compteur. De quoi donc donner des envies d'échappées au long cours pour les baroudeurs de service, surtout que le parcours du jour offrira un relief un peu plus tourmenté et s'élevant davantage que les jours précédents, avec notamment plusieurs longues côtes au programme.
Pourquoi pas voir une échappée fleuve qui aille au bout... à moins que les équipes des sprinteurs ne l'entendent pas de cette oreille et réussissent malgré tout à provoquer une arrivée groupée du peloton pour jouer la victoire d'étape ?!
Une belle explication entre baroudeurs et équipes de sprinteurs en perspective... avec la traversée de très belles régions pour couronner le tout !



Vendredi 13 mars : Sorgues (84) - Apt (84) => 161.5 km / moyenne montagne

Image
Derniers kilomètres :
Image

Parcours de l'étape :
Image

Pour les grimpeurs qui commençaient à avoir des fourmis dans les jambes, voici une première occasion de se défouler et d'attaquer... Alors, certes, il n'y a pas de pourcentages à deux chiffres, ni de longs cols aux pentes effrayantes, mais cette succession de petits cols et de côtes qui s’enchaînent, peut permettre à d'audacieux attaquants de créer des écarts et de se jouer entre eux la victoire d'étape, tout en se replaçant au classement général. Et puis, cette étape peut aussi être l'occasion pour certaines équipes de favoris à la victoire finale, de faire exploser le peloton et de décrocher quelques adversaires pas trop biens ce jour-là.
C'est typiquement une étape qui peut en surprendre plus d'un et être complètement folle... Après, ce sont les coureurs qui font la course !?



Samedi 14 mars : Nice (06) - Valdeblore La Colmiane (06) => 166.5 km / montagne

Image
Parcours de l'étape :
Image

Voilà l'étape "reine" de ce 78ème Paris-Nice... ou tout du moins celle où devrait se jouer une bonne part du classement général de l'épreuve.
En effet, après 150 kilomètres dans l'arrière-pays niçois où les coureurs devront notamment gravir plusieurs côtes dont le col de Vence, le juge de paix de la course sera la longue et raide montée vers le sommet du col de la Colmiane et la station de Valdeblore. De quoi permettre aux favoris de s'expliquer sereinement, avec probablement des écarts significatifs au soir de l'étape.
Une grosse bagarre en perspective... enfin, souhaitons-le ardemment !?



Dimanche 15 mars : Nice (06) - Nice (06) => 113.5 km / montagne

Image
Derniers kilomètres :
Image

Parcours de l'étape :
Image

Si Coronavirus, donné grand favori par une grande partie des gruppettistes, n'a pas encore course gagnée, alors peut-être que cette dernière étape permettra une course complètement folle, malgré la retraite d'Alberto ! Allez... on peut toujours croire que la course se tiendra jusqu'au bout, comme certains croient encore au Père Noël !
Hein, quoi ?! Le Père Noël n'existe pas !?
Modifié en dernier par tatamix1972 le 04 Mar 2020, 21:16, modifié 4 fois.

tatamix1972
Espoir
 
Messages: 914
Localisation: Entre Chamonix et Toulouse...

Re: [WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar Geraldinho » 01 Mar 2020, 13:10

Startlist et Equipes


Startlist provisoire :

https://www.procyclingstats.com/race/pa ... /startlist

Equipes présentes :

AG2R La Mondiale (ALM)

Image

Créée en 1992 sous le nom de Chazal et managée par Vincent Lavenu.

7 étapes remportées (Betancur x2 (2014), J.P.Nazon (2007), Kirsipuu (2000), Kirsipuu et Roux (1999), Chanteur (1997))
Meilleur résultat : 1 - Carlos Betancur (2014)

En 2019 :
5e du classement général (Bardet)

Objectif(s) 2020 :
Top 10 (Latour)
Victoires d'étapes (Latour, Cosnefroy, Naesen)



Astana Pro Team (AST)

Image

Créée en 2007 et managée par Alexandre Vinokourov.

7 étapes remportées (Cort-Nielsen et I.Izagirre (2019), Lutsenko (2016), Di Gregorio (2011), Contador (2010), Contador x2 (2009))
Meilleur résultat : 1 - Alberto Contador (2010)

En 2019 :
9e du classement général (Sanchez)
2 victoire2 d'étape : 4e étape à Pélussin (Cort-Nielsen) et 8e étape à Nice (I.Izagirre)

Objectif(s) 2020 :
Podium (Lopez)
Top 10 (I.Izagirre)
Victoires d'étapes (Lopez, I.Izagirre, Sanchez)



Bahrain - McLaren (TBM)

Image

Créée en 2017 et managée par Brent Copeland.

1 étape remportée (Colbrelli (2017))
Meilleur résultat : 3 - Gorka Izagirre (2018)

En 2019 :
19e du classement général (Teuns)

Objectif(s) 2020 :
Top 10 (Landa, Teuns)
Victoires d'étapes (Garcia Cortina, Bauhaus, Teuns)



Bora -Hansgrohe (BOH)

Image

Créée en 2010 sous le nom de NetApp et managée par Ralf Denk.

3 étapes remportées (Bennett 2 (2019), Bennett (2017))
Meilleur résultat : 7 - Patrick Konrad (2018)

En 2019 :
12e du classement général (Grossschartner)
2 victoires d'étape : 3e étape à Moulins et 6e étape à Brignoles (Bennett)

Objectif(s) 2020 :
Top 10 (Konrad)
Victoires d'étapes (Ackermann)



CCC Team (CPT)

Image

Créée en 2019 et managée par Jim Ochowicz.

0 étape remportée
Meilleur résultat : 27 - Alessandro De Marchi (2019)

En 2019 :
27e du classement général (De Marchi)

Objectif(s) 2020 :
Top 10 (Zakarin)
Victoires d'étapes (Trentin)



Cofidis (COF)

Image

Créée en 1997 et managée par Cédric Vasseur.

7 étapes remportées (Bouhanni (2016), Moinard (2010), Chavanel (2008), Mattan (2003), Mattan (2001), Vandenbroucke (1999), Cappelle (1998))
Meilleur résultat : 1 - Frank Vandenbroucke (1999)

En 2019 :
40e du classement général (Edet)

Objectif(s) 2020 :
Top 10 (Martin)
Victoires d'étapes (Perez)



Deceuninck - Quick Step (DQT)

Image

Créée en 2003 et managée par Patrick Lefévère.

15 étapes remportées (Alaphilippe, De La Cruz (2017), Kwiatkowski (2015), Chavanel (2013), Boonen (2012), Chavanel (2009), Steegmans x2, Barredo (2008), Boonen x3 (2006), Boonen x2 (2005), Horillo (2004))
Meilleur résultat : 2 - Michal Kwiatkowski (2015)

En 2019 :
8e du classement général (Jungels)

Objectif(s) 2020 :
Victoires d'étapes (Alaphilippe, Cavagna, Bennett)



EF Education First (EF1)

Image

Créée en 2005 sous le nom de TIAA CREF et managée par Jonathan Vaughters.

5 étapes remportées (Martinez (2019), Slagter x2 (2014), Talansky (2013), Vandevelde (2010))
Meilleur résultat : 2 - Andrew Talansky (2013)

En 2019 :
18e du classement général (Martinez)
1 victoire d'étape : 7e étape au col du Turini (Martinez)

Objectif(s) 2020 :
Top 10 (Higuita)
Victoires d'étapes (Cort-Nielsen, Higuita)



Groupama - FDJ (GFC)

Image

Créée en 1997 et managée par Marc Madiot.

8 étapes remportées (Démare et Molard (2018), Démare (2017), Démare (2016), Bouhanni et Vichot (2014), Bouhanni (2013), Roy (2010))
Meilleur résultat : 3 - Arthur Vichot (2014)

En 2019 :
11e du classement général (Madouas)

Objectif(s) 2020 :
Top 5 (Pinot)
Victoires d'étapes (Sarreau)



Israël Start-up Nation (ISN)

Image

Créée en 2015 et managée par Kjell Carlström.

1ère participation

En 2019 :
non présente

Objectif(s) 2020 :
Victoires d'étapes (Politt)



Lotto - Soudal (LTS)

Image

Créée en 2012* sous l'appellation Lotto-Belisol et managée par Marc Sergeant.
[*La structure existe depuis 1985 mais a connu des remaniements suite au départ du co-sponsor Omega Pharma en 2011]

4 étapes remportées (Greipel (2017), Wellens (2016), Greipel (2015), Meersman (2012))
Meilleur résultat : 5 - Tim Wellens (2018)

En 2019 :
30e du classement général (Monfort)
1er du classement de la montagne (De Gendt)

Objectif(s) 2020 :
Victoires d'étapes (Ewan, Wellens, De Gendt)
Classement de la montagne (De Gendt)



Mitchelton - Scott (MTS)

Image

Créée en 2012 sous l'appellation Green-Edge et managée par Shayne Bannan.

7 étapes remportées (S.Yates (2019), S.Yates (2018), S.Yates (2017), Matthews x2 (2016), Matthews (2015), Albasini (2013))
Meilleur résultat : 2 - Simon Yates (2018)

En 2019 :
4e du classement général (Haig)
1 victoire d'étape : 5e étape à Barbentane (S.Yates)

Objectif(s) 2020 :
Top 5 (Haig)
Victoires d'étapes (Haig)



Movistar Team (MOV)

Image

Créée en 2011* et managée par Euzebio Unzué.
[*Suite des équipes Reynolds, Banesto, Iles Baléares et Caisse d'Epargne]

1 étape remportée (Valverde (2012))
Meilleur résultat : 1 - Marc Soler (2018)

En 2019 :
2e du classement général (Quintana)

Objectif(s) 2020 :
Top 10 (Mas)
Classement par équipe



NTT Pro Cycling Team (NTT)

Image

Créée en 2008 sous le nom de MTN et managée par Bjarne Riis.

0 étape remportée
Meilleur résultat : 34 - Natnael Berhane (2018)

En 2019 :
52e du classement général (Davies)

Objectif(s) 2020 :
Victoires d'étapes (Campenaerts, Valgren)



Team Jumbo - Visma (TJV)

Image

Créée en 2013* et managée par Richard Plugge
[*la structure est issue de l'ex Rabobank mais suite à plusieurs affaires de dopage la direction et le nom de l'équipe a changé en 2013 sous l’appellation Blanco]

4 étapes remportées (Groenewegen x2 (2019), Groenewegen (2018), Hofland (2014))
Meilleur résultat : 6 - George Bennett (2019)

En 2019 :
6e du classement général (Bennett)
2 victoires d'étape : 1ère étape à Saint Germain en Laye et 2e étape à Bellegarde (Groenewegen)

Objectif(s) 2020 :
Victoire finale (Roglic)
Victoires d'étapes (Roglic)



Team INEOS (INS)

Image

Créée en 2010 et managée par Dave Brailsford.

9 étapes remportées (Poels et De La Cruz (2018), Porte x2 (2015), Porte x2 (2013), Wiggins (2012), Henderson (2011), Henderson (2010))
Meilleur résultat : 1 - Bradley Wiggins (2012), Richie Porte (2013 et 2015), Geraint Thomas (2016), Sergio Henao (2017) et Egan Bernal (2018)

En 2019 :
1er du classement général (Bernal)
1er du classement par point (Kwiatkowski)
1er du classement par équipe

Objectif(s) 2020 :
Victoire finale (Bernal)
Victoires d'étapes (Van Baarle)



Team Sunweb (SUN)

Image

Créée en 2005 sous l'appellation Shimano et managée par Iwan Spekenbrink.

2 étapes remportées (Degenkolb (2014), Kittel (2013))
Meilleur résultat : 12 - Tom Dumoulin (2016)

En 2019 :
14e du classement général (Kelderman)

Objectif(s) 2020 :
Victoires d'étapes (Hirschi)



Trek - Segafredo (TFS)

Image

Créée en 2014* et managée par Luca Guercilena.
[*sous l’appellation Trek car la structure existe depuis 2011]

0 étape remportée
Meilleur résultat : 2 - Alberto Contador (2017)

En 2019 :
34e du classement général (Bernard)

Objectif(s) 2020 :
Top 3 (Porte)
Victoires d'étapes (Porte, Stuyven)



UAE Team Emirates (UAD)

Image

Créée en 1999, sous l'appellation Lampre et managée par Joxean Matxin.

0 étape remportée depuis le passage sous pavillon Emirats Arabes Unis en 2017
Meilleur résultat (depuis 2017) : 27 - Diego Ulissi (2017)

En 2019 :
62e du classement général (Marcato)

Objectif(s) 2020 :
Victoires d'étapes (Kristoff, Philipsen)



Total Direct Energie (TDE)

Image

Créée en 2000 sous le nom de Bonjour et managée par Jean René Bernaudeau.

7 étapes remportées (Hivert et Cousin (2018), Gaudin (2013), Voeckler x2 (2011), Bonnet (2010), Simon (2000))
Meilleur résultat : 5 - Sylvain Chavanel (2003)

En 2019 :
16e du classement général (Calmejane)

Objectif(s) 2020 :
Victoires d'étapes (Calmejane, Terpstra)



Team Arkéa - Samsic (ARK)

Image

Créée en 2005 sous le nom de Bretagne-Jean Floc'h et managée par Emmanuel Hubert.

0 étape remportée
Meilleur résultat : 15 - Romain Hardy (2017)

En 2019 :
38e du classement général (Gesbert)

Objectif(s) 2020 :
Top 3 (Quintana)
Victoires d'étapes (Boudat, Quintana, Barguil)


Nippo Delko One Provence

Image

Passée équipe professionnelle en 2011 sous le nom de Vélo Club La Pomme Marseille et managée par Frédéric Rostaing.

0 étape remportée
Meilleur résultat : 20 - Mauro Finetto (2017)

En 2019 :
24e du classement général (El Farès)

Objectif(s) 2020 :
Victoires d'étapes


Avatar de l’utilisateur
Geraldinho
Directeur sportif
 
Messages: 13072
Localisation: Près des volcans d'Auvergne...

Re: [WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar Geraldinho » 01 Mar 2020, 13:11

Le règlement de course et les favoris pour les différents classements


SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS CAR BASÉ SUR LE RÈGLEMENT 2019 ET SUR LA STARTLIST PROVISOIRE AU 1ER FÉVRIER


Classement général :

Image
Maillot de leader


En cas d'égalité au temps ?
Le départage se fait à l'addition des places aux arrivées des étapes


Bonifications1er2e3e
SI3"2"1"
Arrivée10"6"4"


Favoris

★★★★★
Roglic, Quintana, Bernal
★★★★
Lopez, Higuita, Haig
★★★
Pinot, Alaphilippe, I.Izagirre, Porte, G.Bennett, Landa
★★
Teuns, Konrad, G.Martin, Wellens, Ser.Henao, Barguil, G.Izagirre, L.L.Sanchez, Zakarin

Grossschartner, Van Garderen, McNulty, Latour, Mas


Classement par points :

Image
Maillot de leader


Barème1er2e3e4e5e6e7e8e9e10e
SI3p21
Arrivée151297654321


Critères de départage en cas d'ex æquo :
1) Nombre de victoires d'étapes ;
2) Nombre de premières places aux différents SI ;
3) Place au classement général.


Favoris (~sprinters)

★★★★★
Ackermann, Ewan
★★★★
Kristoff, Philipsen, Bennett
★★★
Cort-Nielsen, Theuns, Trentin
★★
Drucker, Hofstetter, Stuyven, Boudat, Sarreau, Bauhaus, Walscheid, Gibbons, Barbero

Garcia Cortina


Classement de la montagne :

Image
Maillot de leader


Barème1er2e3e4e5e6e7e
3e Cat421
2e Cat75321
1ère Cat10864321


Critères de départage en cas d'ex æquo :
1) Nombre de premières places dans les cols ou côtes de 1ère catégorie ;
2) Nombre de premières places dans les cols ou côtes de 2e catégorie ;
3) Nombre de premières places dans les cols ou côtes de 3e catégorie ;
4) Place au classement général.


Classement des jeunes :

Image
Maillot de leader


Coureurs éligibles (nés après le 1er janvier 1995) :

https://www.procyclingstats.com/race/pa ... ompetitors

Avatar de l’utilisateur
Geraldinho
Directeur sportif
 
Messages: 13072
Localisation: Près des volcans d'Auvergne...

Re: [WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar tatamix1972 » 01 Mar 2020, 13:13

Réservé...

tatamix1972
Espoir
 
Messages: 914
Localisation: Entre Chamonix et Toulouse...

Re: [WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar syskia » 02 Mar 2020, 08:26

Bonjour à tous,

Quelqu'un peut-il me renseigner sur la liste des hôtels où logent les équipes la veille de la 1ère étape?

Merci beaucoup.

syskia
Marlou
 
Messages: 32

Re: [WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar La Prune » 02 Mar 2020, 09:40

Petite correction à faire :
Movistar meilleur résultat : Marc Soler et non la 2nd place de quintana. :ok:

Avatar de l’utilisateur
La Prune
Espoir
 
Messages: 864
Localisation: Roglic ce Tronet , Alaf ce Roux

Re: [WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar Max1304 » 02 Mar 2020, 10:01

Si quelqu'un a le roadbook je suis preneur :o

Avatar de l’utilisateur
Max1304
Maillot à pois
 
Messages: 3505
Localisation: Ici

Re: [WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar Klira » 02 Mar 2020, 10:14

C'est qui qui fait les descriptions des étapes ? :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Klira
Directeur sportif
 
Messages: 14957
Localisation: Proserpina’s gardens

Re: [WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar Geraldinho » 02 Mar 2020, 10:23

La Prune a écrit:Petite correction à faire :
Movistar meilleur résultat : Marc Soler et non la 2nd place de quintana. :ok:


Effectivement :angel

Avatar de l’utilisateur
Geraldinho
Directeur sportif
 
Messages: 13072
Localisation: Près des volcans d'Auvergne...

Re: [WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar Alexandre B. » 02 Mar 2020, 10:39

J'espère simplement que la course pourra aller à son terme.

Avatar de l’utilisateur
Alexandre B.
Champion national
 
Messages: 5293
Localisation: Certainement pas premier au classement général final

Re: [WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar 918 » 02 Mar 2020, 10:47

Si Nairo a ses jambes de la Provence, ca va être dur de le vaincre. J'espère de l'entertainement si c'est pas annulé :banana

Enfin le retour de Primoz :love:

Avatar de l’utilisateur
918
Espoir
 
Messages: 973
Localisation: en train de pleurer la défaite de Roglic

Re: [WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar Tyson » 02 Mar 2020, 11:08

Tant de votes pour Nairo ça fait plaisir :love:

Après il faut rester réaliste. La Sky est quasiment intouchable sur cette course (6 succès sur les 8 dernières éditions), et on a un Primoz Roglic qui reste sur un ratio CPE disputées/ CPE remportées de 80% en 2019.
Ca va donc être très très dur pour l'aigle de Boyaca de gagner mais...qui sait? :banana

Avatar de l’utilisateur
Tyson
Jersey rojo
 
Messages: 7137

Re: [WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar Geraldinho » 02 Mar 2020, 11:24

Max1304 a écrit:Si quelqu'un a le roadbook je suis preneur :o


Pas autant que moi !
Mais y a rien sur Velorooms pour l'instant :x

Avatar de l’utilisateur
Geraldinho
Directeur sportif
 
Messages: 13072
Localisation: Près des volcans d'Auvergne...

Re: [WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar Breizh Arzh » 02 Mar 2020, 11:46

Alexandre B. a écrit:J'espère simplement que la course pourra aller à son terme.


J'espère qu'elle pourra démarrer,déjà :doutes:

Avatar de l’utilisateur
Breizh Arzh
Coureur pro
 
Messages: 1701
Localisation: Cap Frehel

Re: [WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar Landa Calrissian » 02 Mar 2020, 13:01

Tyson a écrit:Tant de votes pour Nairo ça fait plaisir :love:

Après il faut rester réaliste. La Sky est quasiment intouchable sur cette course (6 succès sur les 8 dernières éditions), et on a un Primoz Roglic qui reste sur un ratio CPE disputées/ CPE remportées de 80% en 2019.
Ca va donc être très très dur pour l'aigle de Boyaca de gagner mais...qui sait? :banana


Il est talonné par ce top coureur italien originaire de Chine ;)
Clairement mes deux favoris.

Avatar de l’utilisateur
Landa Calrissian
Chasseur de prime
 
Messages: 398
Localisation: La base rebelle entre Bilbao et San Sebastian

Re: [WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar Tiburon 2.0 » 02 Mar 2020, 14:11

Mince on peut revoter? J'avais raté le choix coronavirus :mrgreen: :diantre:

Avatar de l’utilisateur
Tiburon 2.0
Jersey rojo
 
Messages: 7643
Localisation: Kenavo la L2

Re: [WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar chrisroyer » 02 Mar 2020, 17:41

Tiburon 2.0 a écrit:Mince on peut revoter? J'avais raté le choix coronavirus :mrgreen: :diantre:


c'est les gens comme toi le problème, ils votent trop vite et on se retrouve avec Macron président :moqueur:

chrisroyer
Maillot à pois
 
Messages: 3857
Localisation: Beaune

Re: [WT] Paris - Nice 2020 (08-15/03)

Messagepar France » 02 Mar 2020, 17:53

.
Modifié en dernier par France le 02 Mar 2020, 18:02, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
France
Maillot vert
 
Messages: 4712


3241 messages
Retourner vers 2020

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités