Cinéma

Actus internationales & françaises, politique, société, économie, culture, idées, planète, science, technologie, urbanisme, photographie et bien d'autres choses !

Re: Cinéma

Messagepar Murungaru » 27 Jan 2020, 17:59

1917 de Sam Mendes. Je pensais pas y aller vu que j'avais trouvé la bande annonce assez ridicule.
Mais les bons retours de quelques proches, au moins sur l'aspect visuel du film, m'ont fait changer d'avis.
Résultat : je ne regrette pas d'y être allé, car c'est clairement à voir au cinéma, ça doit pas mal perdre sur un TV. Et vu que la forme est à peu près le seul intérêt du film...
Je le rapprocherais aussi de Dunkerque, film très froid, très léché, trop même, surtout vu le sujet je trouve, et au fond inexistant. Film de démo pour installation home cinema comme j'aime à dire.
Sur la mise en scène et ce fameux plan séquence, c'est sympathique, après ça reste un exercice de style et parfois c'est assez inutile voir agaçant (toute l'intro avant qu'ils sortent de la tranché).
Mais je reconnais que ça en jette sur certaines séquences (la course poursuite dans la ville en ruiner, dans la rivière, le début dans la boue très tendu et quasi onirique/cauchemardesque, et surtout lors de l'assaut final où il faut saluer la perf de George MacKay).

Avec ce film et celui de Nolan on en oublierai presque qu'il est possible d'allier le fond et la forme. Il faut sauver le soldat Ryan par exemple alliait à la fois une grande maestria dans la mise en scène (et très inovante), notamment lors du débarquement on ne peut plus immersif et un propos fort.

Même si le plus grand film de guerre (ou sur la guerre, plutôt) reste Voyage au bout de l'enfer selon moi.

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Jersey rojo
 
Messages: 6146

Re: Cinéma

Messagepar Cuvet » 27 Jan 2020, 22:11

J'ai aussi été plutôt agréablement surpris par 1917 (dont la bande annonce m'avait aussi refroidi).
Le scénario est minimaliste mais après tout c'est pour raconter une mission.
La géographie est assez déroutante et certainement historiquement erronée. Ils passent trop rapidement entre des lieux très différents (le front et l'arrière), mais il faut le prendre comme un effet cinématographique. On ne va pas les regarder marcher pendant des heures. Le temps est probablement un peu condensé aussi.
Concernant l'absence des Français, elle est historiquement logique. Les Britanniques avaient un front qu'ils géraient seuls et les Allemands avaient logiquement dégagé l'arrière de leur front.

Parmi ce que je trouve raté :
- L'histoire avec la Française dans les ruines qui n'a aucun sens ni intérêt
- Les tirs allemands qui ne trouvent jamais leur cible
- Les chutes du Niagara en France


J'ai également regardé Première année. Je me suis bien laissé entraîné par l'histoire jusqu'à la fin que j'ai trouvé en dessous de tout et qui a toit gâché pour moi. 48h après je suis encore "traumatisé".

Avatar de l’utilisateur
Cuvet
Junior
 
Messages: 1379

Re: Cinéma

Messagepar Murungaru » 02 Fév 2020, 21:33

Ca faisait un moment que je voulais revoir Le 13ème guerrier, de McTiernan. Il fait partie de ces films au souffle épique que j'adorais jeune, au côté de Gladiator ou Braveheart par exemple. Mon frangin l'avais revu il y a peu et il m'avait dis avoir été déçu donc j'étais pas totalement serein. Et malheureusement il avait raison. Qu'est ce que c'est mal joué ! Banderas c'est un cata je trouve, surtout au début du film.
Mais le pire vient plutôt de l'écriture, il y a un gros soucis au niveau des enjeux qui sont pas ou alors bien trop peu posé pour donner de l'intérêt à ce genre de film. Ca donne l'impression qu'il devrait y avoir une director's cut de 30 minutes de plus, mais je crois pas qu'il y en ai. Faudra que je me renseigne quand même parce que je peu pas croire qu'il n'y a pas eu un soucis sur ce film.
Je comprend malgré tout pourquoi j'adorais plus jeune, je l'avais vu plusieurs fois, donc les personnages, pourtant bien trop peu caractérisé, j'avais fini par les connaître, tout comme le récit, connaissant la fin, ça apporte de l'intérêt. Mais là je l'ai revu avec ma copine qui le découvrait et j'ai bien du reconnaître que ça n'avait ni queue ni tête.
Bon moi j'ai quand même eu des petits frissons sur la scène final quand ils récitent la "prière" avant le combat.

Sinon j'ai enfin vu Casino de Scorsese. Film assez fatiguant, du fait du rythme. C'est pas Any Given Sunday de Oliver Stone, mais ça m'étonnerais pas qu'il y ai une forte filiation entre les deux, en terme de rythme, d'utilisation de la musique, et même d'approche, assez cynique l'un sur les casino et Vegas, l'autre sur le milieu de la NFL.
C'est très bien foutu, mais pas trop ma came. Faudrait que je remate Les Affranchis, mais comme ça, en me basant sur mon souvenir, ça reste mon Scorsese "mafieux" favoris. Quoique Les Infiltrés, bien que plus "grand public", est sacrément bien fichu aussi.

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Jersey rojo
 
Messages: 6146

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 06 Fév 2020, 09:07

L'immortel Kirk Douglas est mort à 103 ans, dernière légende vivante des années 1950 :(

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 8502
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar Robocrotte 2.0 » 06 Fév 2020, 09:46

Hé bah. La plus grande et dernière immense légende vivante du Hollywood flamboyant. Ce soir tout le monde regarde Les Vikings, La griffe du passé, Spartacus, Les Sentiers de la Gloire, Chaînes Conjugales, Le Gouffre aux Chimères, La Captive Aux Yeux Clairs, L'homme qui N'a Pas d'étoiles, ou Le dernier train de Gun Hill.

Robocrotte 2.0
Chasseur de prime
 
Messages: 254

Re: Cinéma

Messagepar Yousband » 06 Fév 2020, 09:59

Robocrotte 2.0 a écrit:Hé bah. La plus grande et dernière immense légende vivante du Hollywood flamboyant. Ce soir tout le monde regarde Les Vikings, La griffe du passé, Spartacus, Les Sentiers de la Gloire, Chaînes Conjugales, Le Gouffre aux Chimères, La Captive Aux Yeux Clairs, L'homme qui N'a Pas d'étoiles, ou Le dernier train de Gun Hill.

Pour moi ça sera 20 000 Lieues sous les mers :love:

Avatar de l’utilisateur
Yousband
Jersey rojo
 
Messages: 6021

Re: Cinéma

Messagepar B-A » 06 Fév 2020, 11:06

Leinhart a écrit:L'immortel Kirk Douglas est mort à 103 ans, dernière légende vivante des années 1950 :(


Olivia de Havilland :prof:

Avatar de l’utilisateur
B-A
Jersey rojo
 
Messages: 6206

Re: Cinéma

Messagepar Trifon_Ivanov » 06 Fév 2020, 14:35



Rip Kirk Douglas.

Avatar de l’utilisateur
Trifon_Ivanov
Hall of Fame gruppetiste
 
Messages: 60023
Localisation: Le confiné libéré

Re: Cinéma

Messagepar JackyDurand » 06 Fév 2020, 15:20

Murungaru a écrit:1917 de Sam Mendes.
Mais je reconnais que ça en jette sur certaines séquences (la course poursuite dans la ville en ruiner, dans la rivière, le début dans la boue très tendu et quasi onirique/cauchemardesque, et surtout lors de l'assaut final où il faut saluer la perf de George MacKay).


Je ne reviendrai pas sur les critiques par rapport aux incohérences, à la réalité historique, etc... Mais il y a quelques pépites sous exploitées dans ce film. Mendès aurait pu laisser des scènes d'anthologie autour de la séquence avec le sniper, ou la course poursuite en clair obscur, ou dans l'exploration des souterrains. Le choix du plan séquence, c'est belle performance mais qui au final bride les moments de suspense.

Avatar de l’utilisateur
JackyDurand
Jersey rojo
 
Messages: 6792
Localisation: Trifonivanologue au chômage

Re: Cinéma

Messagepar cel » 06 Fév 2020, 15:39

Je vais très peu au cinéma, mais j'ai vu 1917 aussi.

Assez d'accord sur les incohérences (la chute d'eau est vraiment too much, le seau de lait tout frais sorti du pis de la vache est quand même wtf, la mort du soldat trop rapide). Ça laisse un goût amer car ces incohérences n'étaient pas nécessaires il me semble.

Sinon, c'est vraiment possible d'avoir des civils dans un village détruit entre les deux lignes de tranchées ?

Mais le film reste prenant. Le début de la sortie de la tranchée, même s'il est très cru, est saisissant. Je ne me suis pas ennuyé.

Avatar de l’utilisateur
cel
Gregario
 
Messages: 2383
Localisation: Lyon

Re: Cinéma

Messagepar Robocrotte 2.0 » 06 Fév 2020, 16:09

B-A a écrit:
Leinhart a écrit:L'immortel Kirk Douglas est mort à 103 ans, dernière légende vivante des années 1950 :(


Olivia de Havilland :prof:

Ah ouais encore plus ancien ! Suzy Delair des films de HG Clouzot aussi. Et Micheline Presle. Mais bon nos franchouillards ne valent pas ces deux légendes.

Robocrotte 2.0
Chasseur de prime
 
Messages: 254

Re: Cinéma

Messagepar Murungaru » 06 Fév 2020, 19:14

Leinhart a écrit:L'immortel Kirk Douglas est mort à 103 ans, dernière légende vivante des années 1950 :(


Robocrotte 2.0 a écrit:Hé bah. La plus grande et dernière immense légende vivante du Hollywood flamboyant. Ce soir tout le monde regarde Les Vikings, La griffe du passé, Spartacus, Les Sentiers de la Gloire, Chaînes Conjugales, Le Gouffre aux Chimères, La Captive Aux Yeux Clairs, L'homme qui N'a Pas d'étoiles, ou Le dernier train de Gun Hill.


Immense acteur avec un physique, un charisme et une prestance hors norme.
Je serais bien en peine de choisir un seul film de sa filmo, si ce n'est en prenant le biais de la nostalgie de jeunesse avec un Fleischer (plutôt Les Vikings). Ou bien Le Gouffre aux chimères, tellement puissant. Ou dans un rôle plus secondaire Les griffes du passés, pour le plaisir de le voir face à un autre géant de l'époque. :love:
Quand je revois sa filmo et notamment les réals de ses films, c'est un peu l'encyclopédie de toute une époque. Quasi tous les grands noms y figure, c'est fou.

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Jersey rojo
 
Messages: 6146

Re: Cinéma

Messagepar CycloNico » 06 Fév 2020, 21:53

Un sacré monsieur qui nous quitte... J'avais vu les Sentiers de la Gloire et le Nimitz récemment.

Avatar de l’utilisateur
CycloNico
Directeur sportif
 
Messages: 10243

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 07 Fév 2020, 08:56

Robocrotte 2.0 a écrit:Hé bah. La plus grande et dernière immense légende vivante du Hollywood flamboyant. Ce soir tout le monde regarde Les Vikings, La griffe du passé, Spartacus, Les Sentiers de la Gloire, Chaînes Conjugales, Le Gouffre aux Chimères, La Captive Aux Yeux Clairs, L'homme qui N'a Pas d'étoiles, ou Le dernier train de Gun Hill.


Bah voilà, j'avais Le Gouffre aux Chimères sur mon disque dur depuis près de 3 ans, c'était le bon jour pour le regarder. Une interprétation intense de Kirk Douglas dans le rôle du journaliste prêt à tout pour le bon scoop. C'est un film très fort dans la critique qu'il fait et dont constate malheureusement 70 ans plus tard que beaucoup de choses n'ont pas vraiment changé :o

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 8502
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar Murungaru » 07 Fév 2020, 10:57

Leinhart a écrit:
Robocrotte 2.0 a écrit:Hé bah. La plus grande et dernière immense légende vivante du Hollywood flamboyant. Ce soir tout le monde regarde Les Vikings, La griffe du passé, Spartacus, Les Sentiers de la Gloire, Chaînes Conjugales, Le Gouffre aux Chimères, La Captive Aux Yeux Clairs, L'homme qui N'a Pas d'étoiles, ou Le dernier train de Gun Hill.


Bah voilà, j'avais Le Gouffre aux Chimères sur mon disque dur depuis près de 3 ans, c'était le bon jour pour le regarder. Une interprétation intense de Kirk Douglas dans le rôle du journaliste prêt à tout pour le bon scoop. C'est un film très fort dans la critique qu'il fait et dont constate malheureusement 70 ans plus tard que beaucoup de choses n'ont pas vraiment changé :o


Oui un excellent Billy Wilder, assez différent de ses autres films plus connu, souvent plus léger.

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Jersey rojo
 
Messages: 6146

Re: Cinéma

Messagepar Cuvet » 07 Fév 2020, 15:14

cel a écrit:Sinon, c'est vraiment possible d'avoir des civils dans un village détruit entre les deux lignes de tranchées ?


A priori non, mais comme je l'ai dit, il y des effets cinématographiques. Ce village représente peut-être plusieurs histoires. Le cadre est un événement de la guerre (https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Alberich), les Allemands ont détruit des villages habités lors de leur retraite mais ont peut-être laissé les bouches "inutiles" (femmes et enfants). Donc le soldat anglais peut croiser des civils mais l'état de destruction du village laisse penser à des destructions dues à la guerre et non à une destruction lors d'une retraite.

Avatar de l’utilisateur
Cuvet
Junior
 
Messages: 1379

Re: Cinéma

Messagepar Leinhart » 09 Fév 2020, 12:34

Visionnages récents :

Au Cinéma :

- Le Prince oublié de M. Hazanavicius en avant-première : plein de bonnes intentions et de bons sentiments mais ça ne fera pas date dans la filmo d'Hazanavicius. Mais c'était un plaisir de rencontrer le réal et B. Bejo, même si ça a été une grosse déception d'apprendre que cette dernière ne pouvait pas regarder la Classe américaine sans s'endormir :diantre:

- Jojo Rabbit de Taika Waititi : Franchement, on est à la limite de verser dans le facile et le cliché, ce avec quoi j'ai du mal habituellement, mais j'ai beaucoup aimé. Je pense que je suis assez sensible à la mise en scène et à l'humour de Waititi en général, donc c'est passé tout seul. Très drôle dans la première demi-heure, puis ça déroule petit à petit vers la comédie dramatique (avec toujours un peu d'humour absurde en fil rouge).

- Selfie, film à sketchs sur les réseaux sociaux et le numérique : c'est pauvre, ça enfonce des portes ouvertes, ça a été écrit avec trois ans de retards tant certains éléments du film sont devenus des lieux communs (faire des likes sur la misère de son enfant, les dérives de la notation, des algorithmes, etc., c'était novateur en 2016, mais aujourd'hui...). Et puis le format empêche de développer les rares éléments intéressants.

Cinémathèque :
Début du Festival Extrême Cinema (meilleure semaine de l'année), série B et horreur au programme.

- La volonté du mort, ou The cat and the canary (1927), de Paul Leni, en ciné-concert : scénario assez pauvre (un mauvais Agatha Christie) mais sur la forme c'est très intéressant. Ambiance prenante, plans et angles de vue innovants, mélange horreur/humour... c'était sympa.

- L'invasion des profanateurs de sépulture, de Don Siegel (1956) : La traduction de titre de film la plus claquée du monde, qui a juste repompé celle du Body Snatcher de Robert Wise (1945) sans vérifier si le film parlait de la même chose. Pas de profanateur ni de sépulture ici, seulement des aliens qui prennent possession des corps. C'est très sympa à regarder, bien parano (marqueur d'une époque) même si on devine vite comment l'histoire va évoluer quand on a saisi le concept.

A la maison :

- Blue Jasmine de Woody Allen : une cuvée 2013 de qualité, portée par une superbe Cate Blanchett

- Ace Ventura de Tom Shadyac : découvert longtemps après. Que c'est lourd putain, ça a mal vieilli

- Le Samourai de Jean-Pierre Melville : un bel exercice formel avec un Alain Delon plein de charisme

- La Dolce vita de F. Fellini : Superbe de bout en bout, une belle satire de la société bourgeoise italienne de l'époque. Pathétique malgré des instants de grace intense (la virée nocturne avec Anita Ekberg notamment :love: )

- Insiang de Lino Brocka : Film philippin. Voyage très intéressant dans les bidonvilles de Manille des années 1970. Rape & revenge assez classique sur le fond.

Avatar de l’utilisateur
Leinhart
Directeur sportif
 
Messages: 8502
Localisation: Toulouse

Re: Cinéma

Messagepar CycloNico » 09 Fév 2020, 14:08

Décidément sale semaine pour le cinéma américain avec la disparition de Robert Conrad.
Les mystères de l'ouest :love:

Avatar de l’utilisateur
CycloNico
Directeur sportif
 
Messages: 10243

Re: Cinéma

Messagepar chrisroyer » 09 Fév 2020, 14:13

Les japonais ont finalement eu la peau de papy Boyington

chrisroyer
Maillot à pois
 
Messages: 3878
Localisation: Beaune

Re: Cinéma

Messagepar Horse » 09 Fév 2020, 23:37

Quelqu'un a des sites de streaming pour les oscars ce soir ? Comme tous les ans je galère ...

Avatar de l’utilisateur
Horse
Maillot jaune
 
Messages: 10116


3422 messages
Retourner vers Culture générale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : David Goodenough, devenir sourcier, Diyo, freds77, Hacheffe, hashirebicycle, jamiecointreau et 10 invités