[PCM17] Qantas - World Tour - TdF (4/4) p.20

Modérateur: Animateurs récits

Re: [PCM17] Qantas - World Tour - Suisse (2/2) p.19

Messagepar Bad_Neos » 16 Déc 2018, 19:10

Avoir 3 sprinteurs phares n'aident pas vraiment au bout d'un moment :mrgreen:
Lansing va râler car il peut sprinter aussi :niais:

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 11368
Localisation: Derrière un écran...pour participer à des cours sur zoom.

Re: [PCM17] Qantas - World Tour - Suisse (2/2) p.19

Messagepar Alessiocortez » 16 Déc 2018, 19:29

Mais wtf ces résultats extraterrestres :shock:
Quand Mir passe, il nettoie tout :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Alessiocortez
Maillot vert
 
Messages: 4646
Localisation: Dans l'Armée Rouge

Re: [PCM17] Qantas - World Tour - Suisse (2/2) p.19

Messagepar D4MSZCZKU » 16 Déc 2018, 20:37

Comment ça que 3 victoires d'étapes en 5 étapes ? :moqueur: SCANDALEUX ! Hahahahhaa.
Quelle armada, c'est impressionnant. N'oublie pas d'aller chercher le maillot à pois également. ;)

Avatar de l’utilisateur
D4MSZCZKU
Espoir
 
Messages: 804

Re: [PCM17] Qantas - World Tour - TdF (1/4) p.19

Messagepar Varkana » 17 Déc 2018, 09:16

Cette moisson en début de Tour :moqueur:

Par contre tu as de quoi suivre pour les étapes plus vallonnées ou de montagne ?

Avatar de l’utilisateur
Varkana
Coureur pro
 
Messages: 1887
Localisation: Thionville

Re: [PCM17] Qantas - World Tour - Suisse (2/2) p.19

Messagepar Wings » 19 Déc 2018, 22:49

Bad_Neos a écrit:Avoir 3 sprinteurs phares n'aident pas vraiment au bout d'un moment :mrgreen:
Lansing va râler car il peut sprinter aussi :niais:

C'est un peu ça, j'ai l'embarras du choix et au final personne ne gagne :moqueur:
Alessiocortez a écrit:Mais wtf ces résultats extraterrestres :shock:
Quand Mir passe, il nettoie tout :mrgreen:

Au moins lui il nettoie tout le monde sur son passage
D4MSZCZKU a écrit:Comment ça que 3 victoires d'étapes en 5 étapes ? :moqueur: SCANDALEUX ! Hahahahhaa.
Quelle armada, c'est impressionnant. N'oublie pas d'aller chercher le maillot à pois également. ;)

Varkana a écrit:Cette moisson en début de Tour :moqueur:

Par contre tu as de quoi suivre pour les étapes plus vallonnées ou de montagne ?

On grapille bien mais je n'ai qu'un grimpeur pour épauler Lansing. L'avantage sera les pavés, puisque Lansing a 72 et le reste tourne autour de 65

Avatar de l’utilisateur
Wings
Légende du Gruppetto
 
Messages: 36577
Localisation: #TEAMRICHIE

Tour de France (2/4)

Messagepar Wings » 19 Déc 2018, 23:45

Image


Vers une première vraie explication entre leaders ? En tout cas comme d’habitude les échappées sont menées par le maillot à pois désirant renforcer son maillot. En effet Lampaert (BMC) sort avec Kluge (ORS), Declercq (FDJ), Bystrom (KAT) et Moser (AST). Le club des 5 se prend une petite avance de 3 minutes, suffisant pour résister au peloton un long moment. Cependant le vent viendra donner un gros coup dans le peloton, puisqu’après le SI le peloton se décompose en plusieurs groupes. Certains leaders inattentifs tels que Konrad (BOH), Roglic (TLJ), Martin (QSF), Sagan (BOH), Meintjes (UAE), S.Yates (ORS), Pinot (FDJ), Uran (CDT), Chaves (MOV) ou encore Dennis (BMC) se retrouvent piégés. Si tout rentre dans l’ordre avant la première ascension de Mur de Bretagne, de nombreux leaders ont grillé des cartouches précieuses. Dans cette première ascension, Fallon tente à son tour sa chance, en sortant avec Alaphilippe (QSF), et reprenant instantanément l’échappée. Malheureusement le duo ne parvient pas à creuser, et se fait reprendre. Costa (UAE), attaque alors, suivi de Martinez, Alaphilippe, Gilbert (LTS) et Majka (TBM). Le groupe fait un écart, mais la Mitchelton roule fort pour revenir, et y parvient au pied du Mur. C’est un sprint décousu qui s’ensuit dans les restes du peloton, mais Costa a su combiner réserves, placement et accélération et s’impose au sommet de Guerlédan. Il devance Barguil (QSF) et Alaphilippe. Fallon finit 6e, Balayan est dans le bon groupe et reste donc maillot jaune.


La Bretagne sur le Tour 2018 : Raté IRL, Raté PCM

1 Rui Costa (UAE)
2 Warren Barguil (QSF) m.t
3 Julian Alaphilippe (QSF) m.t
4 Rigoberto Uran (CDT) m.t
5 Emanuel Buchmann (BOH) m.t
6 Danny Fallon (QAN) m.t

1 Mirdjalol Balayan (QAN)
2 Noboru Kondo (QAN) +14”
3 David Lansing (QAN) +22”
4 Daniel Martinez (QAN) +22”
5 Haritz Floro (QAN) +22”

Mirdjalol Balayan (QAN)
Yves Lampaert (BMC)
Mirdjalol Balayan (QAN)


Image


Nouvelle étape de plat ! On espère prendre un bouquet cette fois-ci ! Ils sont en tout cas plus nombreux qu’hier pour se disputer une place dans l’échappée : 11 coureurs sortent du peloton, il s’agit d’Hayman (KAT), Anglesola (MOV), Réza (FDJ), A.Turgis (COF), Loubet (ALM), Fonesca (DLK), Lauk (CDT), Le Garrec (TFS), Marczynski (LTS), Ballerini (UAE) et Wynants (BMC). Les 11 obtiennent l’aval du peloton, mais celui-ci ne leur laisse en retour de 2 minutes d’avance maximum. Le groupe est logiquement repris à 20 kilomètres de l’arrivée. Place donc a un nouveau sprint. Kittel (TBM) est parfaitement emmené par son équipe qui le dépose a 500m de la ligne. L’allemand ne flanche pas et remporte l’étape, devançant le duo australien Ewan-Fallon.


Kittel se refait une santé

1 Marcel Kittel (TBM)
2 Caleb Ewan (ORS) m.t
3 Danny Fallon (QAN) m.t
4 Mirdjalol Balayan (QAN) m.t
5 Elia Viviani (SKY) m.t

1 Mirdjalol Balayan (QAN)
2 Noboru Kondo (QAN) +14”
3 David Lansing (QAN) +22”
4 Daniel Martinez (QAN) +22”
5 Haritz Floro (QAN) +22”

Mirdjalol Balayan (QAN)
Yves Lampaert (BMC)
Mirdjalol Balayan (QAN)


Image


Encore une étape de plat ! La dernière avant les pavés. C’est de nouveau un gros groupe qui s’extirpe du peloton aujourd’hui, avec 8 coureurs : Vandenbergh (ALM), Lutsenko (AST), Armirail (DLK), Koch (KAT), Anglesola (MOV), Lauk (CDT), Teugels (TFS) et le maillot à pois Lampaert (BMC). Les huit prennent vite 5 minutes d’avance sur un peloton roupillant. Les échappées parviendront du coup à s’organiser et gardent 1’ d’avance a 10km de l’arrivée ! A 5km, malgré les efforts du peloton, l’écart reste le même, mais seul Lampaert roule, les autres étant à bout de souffle, sauf Lutsenko qui tente le coup du kilomètre et parvient à résister à Kittel (TBM) pour aller chercher la première victoire d’une échappée sur le Tour ! Kondo finit 3e, devant Balayan.


Pas de troisième pour Kittel

1 Alexey Lutsenko (AST)
2 Marcel Kittel (TBM) m.t
3 Noboru Kondo (QAN) m.t
4 Mirdjalol Balayan (QAN) m.t
5 Bryan Coquard (DEN) m.t

1 Mirdjalol Balayan (QAN)
2 Noboru Kondo (QAN) +10”
3 David Lansing (QAN) +22”
4 Daniel Martinez (QAN) +22”
5 Haritz Floro (QAN) +22”

Mirdjalol Balayan (QAN)
Yves Lampaert (BMC)
Mirdjalol Balayan (QAN)


Image


Les pavés sont enfin là ! On va avoir du spectacle. C’est déjà une grosse échappée qui sort avec 8 coureurs qui prennent…8 minutes d’avance. On y retrouve Ladagnous (TBM), Godon (COF), Impey (CDT), Hivert (ALM), Delage (FDJ), Marczynski (LTS), Anglesola (MOV) et Lutsenko (AST). Au premier secteur pavé, reliant Paillencourt à Eswars, ils ne disposent plus que de 4 minutes d’avance. Le peloton franchit sans encombre les premiers secteurs, et au secteur de Warlaing à Brillon, est encore composé des 188 coureurs ne se trouvant pas dans l’échappée, qui reste à 2’45. Le secteur de Tilloy à Sars-et-Rosières fait les premiers vrais dégâts, réduisant le peloton a 99 unités. Beaucoup de sprinteurs dont Kittel (TBM) sont piégés, mais les leaders sont encore devant. C’est finalement le secteur d’Auchyles-Orchies à Bersée qui fait la sélection : un groupe de 14 coureurs se détache du peloton, menés par la BMC. On y retrouve Roelandts (BMC), Lampaert (BMC), Dennis (BMC), Van Avermaet (BMC), McLay (BOH), Beyber, Fallon, Lansing, Balayan, Debusschere (QSF), Stuyven (TFS), Barguil (QSF), Sagan (BOH) et Naesen (ALM). Derrière, on retrouve un groupe de 18 à une minute comprenant plusieurs favoris dont Bardet (SKY), Quintana (AST) ou encore Uran (CDT). Encore plus a l’arrière c’est le sauve-qui-peut général. Dans le secteur de Mons-en-Pevèle, les échappées sont reprises, et les équipiers commencent par sauter, à commencer par Dennis et McLay. A la sortie du secteur, Barguil et Balayan ne font plus partie du groupe de tête, composé uniquement de Lampaert, Debusschere, Lansing, Naesen, Beyber, Fallon, Stuyven, Sagan, Lutsenko, Van Avermaet et Roelandts. Cependant Debusschere se laisse décrocher et fait un gros effort pour revenir sur le groupe de tête accompagné de Barguil et Balayan avant le secteur de Pont-Thibaut à Ennevelin. Ladagnous et Delage s’accrochent également à ce groupe, mais décrochent avant Templeuve. Lampaert décroche dans ce secteur précis, tandis que Balayan est en rupture. Stuyven vient enfin briser le rythme des BMC en attaquant dans le secteur de Cysoing. Il est vite rejoint par Sagan et Van Avermaet dans un premier temps, puis par Fallon dans un deuxième. Le quatuor est toujours groupé à la sortie du secteur de Willems à Hem, avec 40" d’avance sur Naesen et 2’ sur Lansing seul devant le groupe Balayan. Fallon parvient à faire comme à l’OHN et fait le coup du kilomètre, remportant sa deuxième course à Roubaix cette saison ! Lansing et Barguil sont les grands gagnants du jour côté leaders, en prenant plus de deux minutes aux autres grimpeurs !


Fallon frappe fort

1 Danny Fallon (QAN)
2 Jasper Stuyven (TFS) m.t
3 Peter Sagan (BOH) m.t
4 Greg Van Avermaet (BMC) m.t
5 Oliver Naesen (ALM) +2’19

1 Danny Fallon (QAN)
2 David Lansing (QAN) +49”
3 Peter Sagan (BOH) +1’10
4 Mirdjalol Balayan (QAN) +1’42
5 Greg Van Avermaet (BMC) +1’46

Mirdjalol Balayan (QAN)
Yves Lampaert (BMC)
Danny Fallon (QAN)

Avatar de l’utilisateur
Wings
Légende du Gruppetto
 
Messages: 36577
Localisation: #TEAMRICHIE

Re: [PCM17] Qantas - World Tour - TdF (2/4) p.20

Messagepar Coxo » 20 Déc 2018, 00:29

Décevant.
Elle est où l'époque où la Qantas gagnait tout ? :niais:

Avatar de l’utilisateur
Coxo
Maillot jaune
 
Messages: 10069
Localisation: Kahba des five

Re: [PCM17] Qantas - World Tour - TdF (2/4) p.20

Messagepar Varkana » 20 Déc 2018, 17:43

Ca va tourner a la formalité ces etapes de montagne

Avatar de l’utilisateur
Varkana
Coureur pro
 
Messages: 1887
Localisation: Thionville

Re: [PCM17] Qantas - World Tour - TdF (2/4) p.20

Messagepar Wings » 20 Déc 2018, 19:47

Coxo a écrit:Décevant.
Elle est où l'époque où la Qantas gagnait tout ? :niais:

Loin :mrgreen:

Varkana a écrit:Ca va tourner a la formalité ces etapes de montagne


75 MO Lansing :?

Avatar de l’utilisateur
Wings
Légende du Gruppetto
 
Messages: 36577
Localisation: #TEAMRICHIE

Re: [PCM17] Qantas - World Tour - TdF (2/4) p.20

Messagepar Varkana » 21 Déc 2018, 10:17

Wings a écrit:
Coxo a écrit:Décevant.
Elle est où l'époque où la Qantas gagnait tout ? :niais:

Loin :mrgreen:

Varkana a écrit:Ca va tourner a la formalité ces etapes de montagne


75 MO Lansing :?


J'ai pas précisé pour qui :angel

Avatar de l’utilisateur
Varkana
Coureur pro
 
Messages: 1887
Localisation: Thionville

Re: [PCM17] Qantas - World Tour - TdF (2/4) p.20

Messagepar Wings » 22 Déc 2018, 18:32

Réponse demain avec les Alpes :up

Avatar de l’utilisateur
Wings
Légende du Gruppetto
 
Messages: 36577
Localisation: #TEAMRICHIE

Re: [PCM17] Qantas - World Tour - TdF (2/4) p.20

Messagepar Alessiocortez » 22 Déc 2018, 18:42

Ça va être tendu , Lansing n'est pas très bon en haute montagne
Mais il a pris une belle marge
Barguil vainqueur du TDF ? :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Alessiocortez
Maillot vert
 
Messages: 4646
Localisation: Dans l'Armée Rouge

Tour de France (3/4)

Messagepar Wings » 23 Déc 2018, 13:27

Image


La première étape de montagne de ce Tour de France ! Ils sont nombreux a vouloir prendre l’échappée aujourd’hui, mais on retrouve au final que 7 coureurs : le maillot à pois Lampaert (BMC), Bernard (TFS), Sainz, Grellier (DEN), Filosi (TBM), Boom (TLJ) et Réza (FDJ). Au sommet du Col de la Croix Fry, le groupe possède 5 minutes d’avance. Lampaert et Réza ne tiennent pas longtemps le rythme des autres et décrochent avant les Glières, que les six autres abordent avec 7 minutes d’avance. Sainz passera au sommet en première position sans soucis, tandis que Grellier montre des signes de fatigue a son tour, et lâche dans la montée, et ne parviendra jamais à revenir. Au pied de l’avant-dernière difficulté, le Col de Romme, les échappées ne disposent plus que de 2’ d’avance sur un peloton prêt à en découdre. Boom est le premier à décrocher devant, à 3.5km du sommet. Bernard et Filosi suivent bien vite, laissant Sainz tenter seul l’aventure. Le chilien bascule au sommet de Romme avec un avantage d’une minute dix sur le peloton emmené par la Sky, composé de 33 coureurs, et ou ne figurent plus Balayan et Fallon. Alors que la neige tombe sur le Col de la Colombière, Sainz parvient a basculer avec une infime avance de 40 secondes sur le groupe de favoris réduit à 16 coureurs : Bardet (SKY), Froome (SKY), Landa (SKY), Barguil (QSF), Kelderman (SUN), Jungels (QSF), Lansing (QAN), Quintana (AST), Meintjes (UAE), Uran (CDT), Aru (AST), Formolo (CDT), S.Yates (ORS), Buchmann (BOH), Bennett (TLJ) et Sivakov (BMC). Sainz quant à lui peut savourer pendant un bon kilomètre, il remporte l’étape du Grand Bornand et s’empare des pois ! Barguil règle les favoris, tandis que Lansing s’empare du jaune.


Gauche : Sainz tranquille dans les Glières // Droite : Sainz s'envole au Grand Bornand

1 Samuel Sainz (QAN)
2 Warren Barguil (QSF) +1’09
3 Wilco Kelderman (SUN) +1’09
4 Rigoberto Uran (CDT) +1’09
5 David Lansing (QAN) +1’09

1 David Lansing (QAN)
2 Warren Barguil (QSF) +1’43
3 Samuel Sainz (QAN) +4’53
4 Romain Bardet (SKY) +6’41
5 Peter Sagan (BOH) +7’45

Mirdjalol Balayan (QAN)
Samuel Sainz (QAN)
David Lansing (QAN)


Image


Grosse étape au programme, la défense du maillot sera une top priorité ! Le peloton roule à petit train, et Balayan en profite pour s’échapper. Malheureusement, il n’est pas suivi et doit se relever après le SI. Cependant, le kirghize ne baisse pas les bras et repart dans la Montée de Bisanne, accompagné de Formolo (CDT), Boom (TLJ), Grellier (DEN) et Lutsenko (AST). Les 5 prennent vite une belle petite avance, et le peloton accuse un retard de 5’50 au sommet de la Montée de Bisanne, dont le GPM est remporté par Formolo. Grellier et Boom n’arrivent pas à suivre le rythme du trio restant dans le Col du Pré et décrochent dès que la route s’élève à nouveau. Le trio est cependant rejoint par Bernard (TFS) et Filosi (TBM) qui recollent dans le même col, avant d’être décrochés lors de la bagarre pour les points du GPM, de nouveau remportée par Formolo. Dans l’ascension du Cormet de Roselend, les jambes ne suivent plus pour Lutsenko, qui laisse filer Balayan et Formolo. Le kirghize rejoint le kazakh quelques kilomètres plus loin, laissant Formolo s’élancer seul dans la descente. Le peloton de 36 unités accuse quant à lui au pied de la Rosière un retard de 8 minutes sur l’homme de tête. Dans ce groupe, ou la Sky roule, personne ne veut vraiment se lancer à l’aventure. Le peloton laisse donc filer Formolo vers une victoire de prestige sur le Tour de France. Pour les autres membres de l’échappée, ils ne parviendront pas à finir devant le groupe maillot jaune, Lutsenko est repris à 11km, Balayan l’est à 2.5km. A 4km du sommet, Uran (CDT) passe enfin à l’attaque, emmenant avec lui Aru (AST), S.Yates (ORS) et Buchmann (BOH). Costa (UAE) tente également de suivre mais rate le bon coche. Seuls Uran et Aru parviennent à tenir un rythme suffisamment élevé cependant, et le reste se fait décrocher. Derrière, la Sky accélère, et fait exploser le groupe favoris, réduit a seulement Lansing, Froome (SKY), Bardet (SKY), Bennett (TLJ), Barguil (QSF) et Meintjes (UAE). Barguil parvient à remporter le sprint pour la 2e place, devançant Uran a bout de souffle. A noter la performance honorable de Balayan qui termine 9e ! A noter également que Gaviria, Groenewegen, Kristoff, Démare, Cavendish et Bauhaus ont fini hors-délais !


Gauche : Balayan et Formolo dans le Roselend // Droite : Lansing arrive avec les favoris

1 Davide Formolo (CDT)
2 Warren Barguil (QSF) +4’35
3 Rigoberto Uran (CDT) +4’35
4 Romain Bardet (SKY) +4’35
5 David Lansing (QAN) +4’35

1 David Lansing (QAN)
2 Warren Barguil (QSF) +1’37
3 Samuel Sainz (QAN) +5’59
4 Romain Bardet (SKY) +6’41
5 Mirdjalol Balayan (QAN) +8’36

Mirdjalol Balayan (QAN)
Samuel Sainz (QAN)
David Lansing (QAN)


Image


On essaye encore de tenir ! Ils sont 6 mais aucun Qantas à partir dans l’échappée du jour : Formolo (CDT), Pinot (FDJ), Pauwels (BMC), Naesen (ALM), Oomen (SUN) et Stalnov (AST). Le peloton ne leur laisse que peu de marge, deux minutes au maximum avant d’aborder le Col de la Madeleine. Cependant, au sommet du col, le groupe possède 5 minutes d’avance sur le peloton mené par la Qantas. Au pied du Col de la Croix de Fer, cet écart a augmenté, atteignant les 6 minutes, tandis que le peloton n’est composé que de 63 unités. Le groupe des échappées se réduit également, Oomen, Naesen, Stalnov puis Pauwels décrochent. Pinot et Formolo passent ensemble au sommet avec 10 minutes d’avance sur le groupe maillot jaune mené par la Qantas, et réduit à 47 coureurs. L’Alpe est un peu un repeat de la Rosière, avec une échappée qui file vers la victoire tandis que le peloton dort. Devant, la victoire se joue à la fraicheur, et Pinot est plus frais que Formolo, s’envolant vers une nouvelle victoire à l’Alpe, après une année 2017 riche en émotions pour le français, 2e du Giro et vainqueur de la Vuelta. A 4km, Buchmann (BOH) et S.Yates (ORS) attaquent enfin, mais le groupe maillot jaune est encore composé de 41 coureurs ! A la suite de cette accélération, la Qantas répond avec une accélération de son groupe maillot jaune, réduisant le groupe à 27 coureurs, puis à 18. Au final, personne ne prend suffisamment d’avance pour définir des écarts, et Barguil règle le groupe des favoris derrière Buchmann qui a résisté aux Qantas.


Gauche : Le groupe maillot jaune explose // Droite : Pinot lâche Formolo

1 Thibaut Pinot (FDJ)
2 Davide Formolo (CDT) +35”
3 Emanuel Buchmann (BOH) +4’55
4 Warren Barguil (QSF) +5’07
5 Romain Bardet (SKY) +5’07
6 David Lansing (QAN) +5'07

1 David Lansing (QAN)
2 Warren Barguil (QSF) +1’37
3 Samuel Sainz (QAN) +5’59
4 Romain Bardet (SKY) +6’41
5 Tim Wellens (LTS) +10’20

Mirdjalol Balayan (QAN)
Davide Formolo (CDT)
David Lansing (QAN)


Image


Allez, une étape de plat pour aller chercher une victoire ! Ils sont 7 devant aujourd’hui : Floro, Kragh Andersen (SUN), Loubet (ALM), Thwaites (DDT), Boom (TLJ), Stalnov (AST) et Chernetckii (KAT). Le peloton laisse filer, et au pied du Col de Montchaboud, les 7 disposent de 3’30 d’avance sur le peloton. Au SI, leur avance s’est stabilisée autour des 4 minutes. Cependant le peloton veut s’assurer un sprint massif et à 50km, l’avance des 7 est réduite à 2 minutes 30. Mais les échappées collaborent bien et résistent, gardant 2 minutes à 20 bornes de la ligne. Les échappées se jouent donc la victoire en sept contre sept, au sprint, et à ce jeu-là le plus fort est Stalnov qui s’impose à Valence aujourd’hui. Kittel (TBM) règle le peloton.


Floro pas assez rapide

1 Nikita Stalnov (AST)
2 Sergey Chernetckii (KAT) m.t
3 Julien Loubet (ALM) m.t
4 Haritz Floro (QAN) m.t
5 Marcel Kittel (TBM) +17”

1 David Lansing (QAN)
2 Warren Barguil (QSF) +1’37
3 Samuel Sainz (QAN) +5’59
4 Romain Bardet (SKY) +6’41
5 Tim Wellens (LTS) +10’20

Mirdjalol Balayan (QAN)
Davide Formolo (CDT)
David Lansing (QAN)


Image


C’est parti avec une nouvelle étape compliquée en direction de Mende ! Ils sont 10 à être sortis aujourd’hui. Shepherd, Filosi (TBM), Van Baarle (SUN), Van Avermaet (BMC), Lutsenko (AST), Madouas (DLK), Laengen (UAE), Boom (TLJ), Roux (FDJ) et Gilbert (LTS) sont les réfractaires du jour et disposent de 3 minutes d’avance au premier SI du jour. Au pied de la longue montée du Col de la Croix de Berthal, les dix hommes de tête ne parviennent pas à creuser un écart conséquent, et restent à 2’30 du peloton. Cependant, le peloton ralentit dans la montée, et laisse les dix avec deux minutes de plus au sommet qu’au pied. Au sommet de la montée suivante, l’écart continue de monter, 7’50. Au sommet du Col de Montmirat, dernier col avant Mende, le peloton accuse un retard de 6 minutes. Cependant, leur avance peut encore se réduire avec les gros pourcentages de la Montée Laurent Jalabert, attention à ne pas se regarder ! Laengen attaque dès le pied de la montée, tandis que Shepherd réagit à contre-temps. Le norvégien bascule au sommet avec 15 secondes d’avance sur le canadien, et une minute sur le reste des échappées, filant vers la victoire. Dans le peloton, aucun écart ne se créé si ce n’est que Bardet (SKY) récupère quelques secondes.


Shepherd pas loin

1 Vegard Stake Laengen (UAE)
2 Robbie Shepherd (QAN) +23”
3 Greg Van Avermaet (BMC) +1’05
4 Iuri Filosi (TBM) +1’05
5 Dylan Van Baarle (SUN) +1’05

1 David Lansing (QAN)
2 Warren Barguil (QSF) +1’37
3 Samuel Sainz (QAN) +5’59
4 Romain Bardet (SKY) +6’25
5 Tim Wellens (LTS) +11’23

Mirdjalol Balayan (QAN)
Davide Formolo (CDT)
David Lansing (QAN)


Image


Nouvelle étape dédiée à une échappée ! Ils sont 3 à être sortis dans la première montée : Pinot (FDJ), Shepherd et Filosi (TBM). Ils sont rejoints par Boom (TLJ), Laengen (UAE), Le Garrec (TFS), Grellier (DEN), Bystrom (KAT), Van Avermaet (BMC) et Van Baarle (SUN). Le groupe aborde ensemble le Col de Slé avec 3 minutes d’avance sur le peloton. Au pied du Pic de Nore près de 70km plus tard, les échappées gardent 2’30 sur un peloton toujours mené par Sky et Quick-Step. A 5km du sommet, Pinot et Shepherd tentent leur chance. Si Pinot se fait vite reprendre par les poursuivants, Shepherd parvient à garder 1 minute d’avance au sommet du Pic de Nore, avant de se lancer dans la longue descente vers Carcassonne. Cependant, la portion de plat est de trop pour le canadien qui se fait reprendre. Le Garrec contre alors à 16km, sans succès. Au pied de la cité, le reste du groupe se joue donc le sprint, et Van Baarle surclasse tout le monde, s’imposant devant Filosi. Shepherd est 3e ce coup-ci. Pas de changement au général.


Shepherd n'y arrive toujours pas

1 Dylan Van Baarle (SUN)
2 Iuri Filosi (TBM) m.t
3 Robbie Shepherd (QAN) +26”
4 Vegard Stake Laengen (UAE) +26”
5 Patty Le Garrec (TFS) +38”

1 David Lansing (QAN)
2 Warren Barguil (QSF) +1’37
3 Samuel Sainz (QAN) +5’59
4 Romain Bardet (SKY) +6’25
5 Tim Wellens (LTS) +11’23

Mirdjalol Balayan (QAN)
Davide Formolo (CDT)
David Lansing (QAN)

Avatar de l’utilisateur
Wings
Légende du Gruppetto
 
Messages: 36577
Localisation: #TEAMRICHIE

Re: [PCM17] Qantas - World Tour - TdF (3/4) p.20

Messagepar Varkana » 23 Déc 2018, 14:47

Bah au final ca sent une victoire plutot aisé. Ce classement n'empeche. Sainz et Wellens dans le top 5 :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
Varkana
Coureur pro
 
Messages: 1887
Localisation: Thionville

Re: [PCM17] Qantas - World Tour - TdF (3/4) p.20

Messagepar Coxo » 23 Déc 2018, 15:02

Là c'est complètement abusé par contre :mrgreen:
Lansing aura t'il suffisamment d'avance par contre ? :prof:

Avatar de l’utilisateur
Coxo
Maillot jaune
 
Messages: 10069
Localisation: Kahba des five

Re: [PCM17] Qantas - World Tour - TdF (3/4) p.20

Messagepar Alessiocortez » 23 Déc 2018, 22:15

Lansing qui a bien géré les Alpes , Sainz parfaitement dans le coup, un Mir spatial , et Sheperd qui multiplie les places d'honneur , pour l'instant ce Tdf est réussi
Mais reste à tenir les Pyrénées, et ça risque d'être compliqué

Avatar de l’utilisateur
Alessiocortez
Maillot vert
 
Messages: 4646
Localisation: Dans l'Armée Rouge

Re: [PCM17] Qantas - World Tour - TdF (3/4) p.20

Messagepar D4MSZCZKU » 24 Déc 2018, 08:04

Je ne vois pas qui pourra aller détrôner Lansing... Tu n'écrases pas toutes les étapes mais tu es toujours dans le coup et plusieurs coureurs peuvent briller. L'étape pavée aura, comme tu l'avais annoncé, été décisive dans l'affirmation de cette supériorité. ;)

Avatar de l’utilisateur
D4MSZCZKU
Espoir
 
Messages: 804

Re: [PCM17] Qantas - World Tour - TdF (3/4) p.20

Messagepar Wings » 24 Déc 2018, 17:10

Varkana a écrit:Bah au final ca sent une victoire plutot aisé. Ce classement n'empeche. Sainz et Wellens dans le top 5 :moqueur:

Coxo a écrit:Là c'est complètement abusé par contre :mrgreen:
Lansing aura t'il suffisamment d'avance par contre ? :prof:


Il reste les Pyrénnées, mais le podium semble assuré. Reste à confirmer avec le jaune.

Coxo a écrit:Là c'est complètement abusé par contre :mrgreen:
Lansing aura t'il suffisamment d'avance par contre ? :prof:

Alessiocortez a écrit:Lansing qui a bien géré les Alpes , Sainz parfaitement dans le coup, un Mir spatial , et Sheperd qui multiplie les places d'honneur , pour l'instant ce Tdf est réussi
Mais reste à tenir les Pyrénées, et ça risque d'être compliqué


On verra, mais c'est jouable

D4MSZCZKU a écrit:Je ne vois pas qui pourra aller détrôner Lansing... Tu n'écrases pas toutes les étapes mais tu es toujours dans le coup et plusieurs coureurs peuvent briller. L'étape pavée aura, comme tu l'avais annoncé, été décisive dans l'affirmation de cette supériorité. ;)


Oui, mais attention à la grosse craquante, personne n'est à l'abri d'exploser si le D+ suit

Réponse le 26.

Avatar de l’utilisateur
Wings
Légende du Gruppetto
 
Messages: 36577
Localisation: #TEAMRICHIE

Re: [PCM17] Qantas - World Tour - TdF (3/4) p.20

Messagepar Bad_Neos » 25 Déc 2018, 17:28

Ils ont décidé de lui donner le tour pour pas voir son sale caractère ressortir :heureux:
Modifié en dernier par Bad_Neos le 29 Déc 2018, 11:41, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 11368
Localisation: Derrière un écran...pour participer à des cours sur zoom.

Tour de France (4/4)

Messagepar Wings » 29 Déc 2018, 11:38

Image


Nouvelle étape pour baroudeurs ! Ils sont 6 à partir vers Bagnères de Luchon : Gilbert (LTS), Lutsenko (AST), Le Garrec (TFS), Filosi (TBM), Boom (TLJ) et Van Avermaet (BMC). Ils parviennent à prendre 3’ d’avance sur le peloton mené par la Qantas. On se fait un peu chier devant cette étape, qui devrait vraiment commencer dans l’ascension du Col de Portet d’Aspet. Au pied de ce col, l’échappée ne dispose que de 2’30 d’avance, et voit cette avance coupée d’une minute trente au sommet. Est-ce que ça ressortira dans Menté ? En tout cas Pinot (FDJ) en a envie et condamne l’échappée en attaquant avec Buchmann (BOH) et Aru (AST). Son attaque fait exploser le peloton, qui se réduit à 24 coureurs en haut de Menté. Wellens (LTS) attaque dans la descente et prend 1’30 d’avance. Le plat jusqu’au Col du Portillon bloque d’autres attaques, et c’est un groupe de 29 coureurs qui passe 45 secondes derrière Wellens au pied du Col du Portillon. Comme personne ne bouge, la Qantas teste ses adversaires en lançant Martinez seul à la poursuite de Wellens. Le colombien n’est pas suivi et largue Wellens sans soucis à un kilomètre du sommet, et passe avec 1’30 d’avance au sommet. Personne n’assume la poursuite, et Martinez s’impose pour la première fois sur un Grand Tour ! Wellens finit 2e, tandis que Balayan règle le groupe favoris.


Martinez pas inquiété

1 Daniel Martinez (QAN)
2 Tim Wellens (LTS) +1’18
3 Mirdjalol Balayan (QAN) +2’20
4 Samuel Sainz (QAN) +2’20
5 Warren Barguil (QSF) +2’20

1 David Lansing (QAN)
2 Warren Barguil (QSF) +1’37
3 Samuel Sainz (QAN) +5’55
4 Romain Bardet (SKY) +6’25
5 Tim Wellens (LTS) +10’15

Mirdjalol Balayan (QAN)
Davide Formolo (CDT)
David Lansing (QAN)


Image


Grosse étape sprint vers le Portet ! Dès le départ c’est le 20e du général A.Yates (ORS) qui part en compagnie de Bernard (TFS). Ils sont rejoints par König (BOH), Pinot (FDJ) et Dennis (BMC). Le groupe prend bien vite 3’30 d’avance sur le peloton mené par Qantas et Quick-Step. Au sommet de Peyragudes, les cinq ont repris 30 secondes, plus une minute dans la descente, ce qui donne une avance de 5’25 au pied du Col de Val Louron-Azet. Bernard est le premier à sauter du groupe de tête, décrochant à 1.5km du sommet de Val Louron. Au sommet, le quatuor a relégué le peloton à 7 minutes. Au pied du Col de Portet, l’échappée est quasiment garantie d’aller au bout avec 8’ d’avance sur le peloton de 65 coureurs. A.Yates est le premier à bouger, à 9 kilomètres du sommet, en attaquant ses 3 compagnons d’échappée. Le britannique s’envole, prenant 1’30 d’avance sur la partie non-goudronnée du Col. Derrière, c’est Pinot qui emmène et son rythme est trop violent pour Dennis qui craque. Yates écrase le Portet et s’impose en solitaire au sommet, près de 3’ devant Pinot. Derrière, le groupe des favoris ne bouge pas avant les 3km ou Barguil (QSF) accélère. Bardet (SKY) et Lansing mènent donc la poursuite derrière, en emmenant que Costa (UAE), Landa (SKY), Buchmann (BOH), Meintjes (UAE), Shepherd, Filosi (TBM), Sainz, Kelderman (SUN), Martinez et Wellens (LTS). Bennett (TLJ), Formolo (CDT), Aru (AST), Froome (SKY) et Uran (CDT) parviennent à revenir sur le groupe également. Barguil reprend près d’une minute sur Lansing et passe sous la minute de retard au CG. Fallon est le premier Qantas à se faire éjecter de la grande boucle, terminant hors-délais (terminant à 24’ au lieu des 21’ autorisées), tout comme bon nombre d’autres coureurs. Le Tour est réduit à 73 coureurs !


Gauche : Yates s'envole vers la victoire // Droite : Lansing ne rend pas les armes

1 Adam Yates (ORS)
2 Thibaut Pinot (FDJ) +2’30
3 Leopold König (BOH) +3’03
4 Rohan Dennis (BMC) +4’43
5 Julien Bernard (TFS) +10’01

12 David Lansing (QAN) +10’54

1 David Lansing (QAN)
2 Warren Barguil (QSF) +57”
3 Samuel Sainz (QAN) +5’55
4 Romain Bardet (SKY) +6’08
5 Tim Wellens (LTS) +10’15

Mirdjalol Balayan (QAN)
Thibaut Pinot (FDJ)
David Lansing (QAN)


Image


Avec presque aucun top sprinteur, la victoire devrait se jouer entre Balayan et Sagan, ou bien entre échappées. La Qantas ne prend aucun risque et envoie Floro à l’avant avec Fominykh (AST), Madouas (DLK), Loubet (ALM) et Koch (KAT). Le groupe prend 2’30 d’avance sur un peloton pas vraiment décidé à les laisser partir. Au SI d’Aurensan, le club des cinq sus nommé garde 3’30 d’avance sur le peloton toujours mené par la Quick-Step. Cependant, le peloton ne veut pas vraiment revenir sur eux, vu qu’au sommet de la Côte d’Annos, les échappées gardent encore 1’15. En revanche, la Trek et la Sunweb veulent absolument revenir et roulent vite dans la vallée, reprenant les échappées à 3.5km de l’arrivée. Balayan lance trop tôt et est battu, Stuyven (TFS) et Coquard (DEN) se jouent la victoire ! Le Coq’ fait cependant face à son pire ennemi : la photo-finish. Cependant ce coup-ci le français ressort victorieux, il aura juste fallu enlever 15 sprinteurs du paquet.


Coquard, enfin !

1 Bryan Coquard (DEN)
2 Jasper Stuyven (TFS) m.t
3 Sacha Modolo (TBM) m.t
4 Mirdjalol Balayan (QAN) m.t
5 Peter Sagan (BOH) m.t

1 David Lansing (QAN)
2 Warren Barguil (QSF) +57”
3 Samuel Sainz (QAN) +5’55
4 Romain Bardet (SKY) +6’08
5 Tim Wellens (LTS) +10’15

Mirdjalol Balayan (QAN)
Thibaut Pinot (FDJ)
David Lansing (QAN)


Image


Dernière étape de montagne avant le CLM d’Espelette ! Il va falloir s’accrocher. Shepherd et Pinot (FDJ) ouvrent la route vers Laruns, rapidement suivis par Laengen (UAE), Le Garrec (TFS), Van Baarle (SUN) et Dennis (BMC), mais derrière les Bora-Hansgrohe roulent fort, et ne laissent pas l’écart dépasser la minute. Du coup, seuls Le Garrec, Van Baarle et Laengen parviennent à obtenir un bon de sortie. Au final, retour à la case départ pour tout le monde au pied de la Côte de Capvern. Buchmann (BOH) relance donc, mais l’allemand doit aborder le Col d’Aspin seul, même si S.Yates (ORS) parvient à le rejoindre à mi-montée, puis à le décrocher. Yates passe donc au sommet de l’Aspin avec 25 secondes d’avance sur Buchmann et 2’30 sur le peloton. L’allemand parvient à recoller dans la descente, alors que Pinot, Bernard et Shepherd rentrent également après avoir attaqué dans la descente de l’Aspin, et abordent le monstre des Pyrénées avec 2’40 d’avance sur un peloton de 64 coureurs. Bernard est le premier à décrocher, à 6km du sommet. Shepherd le rejoint à 4.5km, laissant le trio s’envoler. Au sommet, le trio garde 5’ d’avance sur le peloton, et 3’30 au pied du Col des Bordères. Derrière, le peloton perd de plus en plus d’unités, seulement 21 coureurs en haut du Col des Bordères. Au pied de l’Aubisque, Aru (AST) et Alaphilippe (QSF) lancent les hostilités en attaquant, que Barguil (QSF) contre immédiatement, à 12.5km du sommet de l’Aubisque ! Bardet (SKY) accélère également, provoquant l’explosion du groupe maillot jaune, réduit à Pinot et S.Yates, repris, tandis que Buchmann et Aru restent en tête, accompagnés des Qantas Martinez, Sainz et Lansing, du sud-africain Meintjes (UAE), du deuxième frère Yates (ORS), du 12e du général Uran (CDT) et du batave Kelderman (SUN). Sous l’impulsion de Martinez, Sainz, S.Yates, Pinot et Kelderman sautent du groupe, tandis que Barguil prend ses distances. Devant, Barguil, Aru et Bardet se regroupent et larguent Buchmann, rapidement repris par le groupe maillot jaune. Alors que le trio de tête s’envole, Bardet attaque Barguil et Aru et prend vite ses distances. Lansing a beau tenter, c’est trop tard, l’écart avec le groupe Barguil est de plus de deux minutes. Barguil plante alors Aru dans la descente pour aller chercher Bardet, et le champion de France s’impose devant l’éternel deuxième. Lansing perd son maillot jaune et finit à 3 minutes, ce sera dur de le récupérer demain !


Les français à l'offensive

1 Warren Barguil (QSF)
2 Romain Bardet (SKY) m.t
3 Fabio Aru (AST) +30”
4 David Lansing (QAN) +3’23
5 Rigoberto Uran (CDT) +4’19

1 Warren Barguil (QSF)
2 David Lansing (QAN) +2’36
3 Romain Bardet (SKY) +5’15
4 Samuel Sainz (QAN) +12’03
5 Daniel Martinez (QAN) +14’42

Mirdjalol Balayan (QAN)
Thibaut Pinot (FDJ)
David Lansing (QAN)


Image


Le chrono final est enfin là ! Le Tour semble plié, mais on ne sait jamais ! La lanterne rouge du Tour Beyber s’élance et finit le chrono en 49’49. En revanche après les 14 premiers, et avant l’arrivée du Top 50, c’est Boasson Hagen (MOV) qui a le meilleur temps provisoire, en 48’10. König (BOH) est le premier à battre le temps du norvégien, terminant 45 secondes devant lui. Le tchèque est battu dans un premier temps par Roglic (TLJ), puis par Shepherd qui s’assure la tête du CLM. Même Dumoulin (SUN) et Froome (SKY) butent sur le canadien. Cependant cela ne durera pas, Buchmann (BOH), 15e du général, prenant la tête provisoire du CLM, mais il sera battu à son tour par Kelderman (SUN), 11e du général, lui-même battu par Uran (CDT), 10e du général. Ce n’est pas la même histoire pour Wellens (LTS) qui finit à 1’36, tandis qu’Aru (AST) finit dans la même seconde qu’Uran. Meintjes, 7e du général, finit à 39 secondes, tandis qu’A.Yates (ORS) est une seconde au-dessus, et Martinez encore deux secondes au-dessus. Sainz bat à son tour son coéquipier, terminant à 27 secondes. Bardet (SKY), s’est amélioré chez la Sky en CLM, et prend la tête du classement provisoire ! Si Lansing le bat facilement, il ne parvient pas à reprendre la tunique jaune, Barguil (QSF) terminant à 20 secondes, Hinault a trouvé son successeur, et il est breton, il se nomme Warren Barguil !


Lansing ne parvient pas à récupérer son maillot

1 David Lansing (QAN)
2 Romain Bardet (SKY) +5”
3 Fabio Aru (AST) +15”
4 Rigoberto Uran (CDT) +16”
5 Warren Barguil (QSF) +21”

1 Warren Barguil (QSF)
2 David Lansing (QAN) +2’15
3 Romain Bardet (SKY) +4’59
4 Samuel Sainz (QAN) +12’25
5 Daniel Martinez (QAN) +15’12

Mirdjalol Balayan (QAN)
Thibaut Pinot (FDJ)
David Lansing (QAN)


Image


C’est la dernière étape ! Roglic (TLJ), Shepherd, Fominykh (AST) et Le Garrec (TFS) partent en échappée, disposant de 2’ d’avance au SI des Champs. Malheureusement ils ne réaliseront pas l’exploit, en se faisant rattraper à 20 km de l’arrivée. Au final sur le sprint final des Champs-Elysées, et cette fois-ci Balayan s’impose sans soucis !


Balayan conclut

1 Mirdjalol Balayan (QAN)
2 Edvald Boasson Hagen (MOV) m.t
3 Jasper Stuyven (TFS) m.t
4 Ben Swift (UAE) m.t
5 Magnus Cort Nielsen (ALM) m.t

1 Warren Barguil (QSF)
2 David Lansing (QAN) +2’15
3 Romain Bardet (SKY) +4’59
4 Samuel Sainz (QAN) +12’25
5 Daniel Martinez (QAN) +15’12
6 Adam Yates (ORS) +16’32
7 Louis Meintjes (UAE) +17’11
8 Fabio Aru (AST) +17’13
9 Rigoberto Uran (CDT) +18’26
10 Tim Wellens (LTS) +18’56
11 Wilco Kelderman (SUN) +20’15
12 Thibaut Pinot (FDJ) +21’47
13 Emanuel Buchmann (BOH) +22’32
14 George Bennett (TLJ) +22’58
15 Rui Costa (UAE) +22’59
16 Davide Formolo (CDT) +24’53
17 Simon Yates (ORS) +30’20
18 Nairo Quintana (AST) +31’13
19 Mirdjalol Balayan (QAN) +33’35
20 Christopher Froome (SKY) +34’41
21 Julian Alaphilippe (QSF) +35’32
22 Bob Jungels (QSF) +35’46
23 Mikel Landa (SKY) +36’09
24 Andrey Amador (MOV) +37’23
25 Pavel Sivakov (BMC) +37’29

29 Ben O’Connor (DDT) +50’03
30 Robbie Shepherd (QAN) +51’12
35 Patty Le Garrec (TFS) +1h01’15
37 Sergey Chernetckii (KAT) +1h06’30
42 Noboru Kondo (QAN) +1h19’06
44 Gianluca Brambilla (TBM) +1h21’10
48 Alexandre Geniez (ALM) +1h32’11
51 Haritz Floro (QAN) +1h34’39
66 Bryan Coquard (DEN) +2h18’51
71 Valentin Madouas (DLK) +2h26’49
73 Steven Beyber (QAN) +2h29’55

1 Mirdjalol Balayan (QAN) - 455
2 Warren Barguil (QSF) - 219
3 David Lansing (QAN) - 200
4 Noboru Kondo (QAN) - 200
5 Peter Sagan (BOH) - 199
6 Bryan Coquard (DEN) - 173
7 Romain Bardet (SKY) - 150
8 Samuel Sainz (QAN) - 149
9 Alexey Lutsenko (AST) - 145
10 Iuri Filosi (TBM) - 135

1 Thibaut Pinot (FDJ) - 187
2 Davide Formolo (CDT) - 137
3 Julien Bernard (TFS) - 91
4 Samuel Sainz (QAN) - 90
5 Warren Barguil (QSF) - 89
6 Emanuel Buchmann (BOH) - 89
7 Romain Bardet (SKY) - 85
8 Adam Yates (ORS) - 74
9 Iuri Filosi (TBM) - 61
10 Leopold König (BOH) - 42

1 David Lansing (QAN)
2 Samuel Sainz (QAN) +10’10
3 Daniel Martinez (QAN) +12’57
4 Mirdjalol Balayan (QAN) +31’20
5 Pavel Sivakov (BMC) +35’14
6 Ben O’Connor (DDT) +47’48
7 Robbie Shepherd (QAN) +48’57
8 Patty Le Garrec (TFS) +59’
9 Gianni Moscon (SKY) +1h15’25
10 Noboru Kondo (QAN) +1h16’51

Avatar de l’utilisateur
Wings
Légende du Gruppetto
 
Messages: 36577
Localisation: #TEAMRICHIE


407 messages
Retourner vers Récits terminés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités