[PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Modérateur: Animateurs récits

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar darth-minardi » 03 Déc 2019, 17:34

Nico32 a écrit:Tu as tous tes posts préparés à l'avance, ou tu joues vraiment une saison par semaine ?

J'avais pris de l'avance durant le récit du Tour et je joue un nombre limité de course pour pouvoir "avancer" plus vite ;)

Avatar de l’utilisateur
darth-minardi
Légende du Gruppetto
 
Messages: 25231
Localisation: WikiPavé

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar Nico32 » 03 Déc 2019, 17:41

Oki. J'avais en tête que tu recitais en direct, d'où ma surprise :mrgreen:
Ça me donne à chaque fois nvie d'avancer à fond dans le mien tout ça :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion en devenir
 
Messages: 13978
Localisation: RIP NicoPortal32 :'(

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar locktar1989 » 03 Déc 2019, 17:43

Ca commence à sentir la fin de carrière pour Ivanoe. Il limite les efforts, c'est un pré-retraité là :moqueur:

Nico32 a écrit:Ça me donne à chaque fois nvie d'avancer à fond dans le mien tout ça :moqueur:


Pareil, des récits comme ça (ou celui de Ninteo), ça me donne tellement envie d'arriver dans les années où mes jeunes seront les stars et qu'ils devront lutter contre la jeunesse regen :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Directeur sportif
 
Messages: 2802

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar Alessiocortez » 03 Déc 2019, 23:24

Et Plaza , il court encore ? :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Alessiocortez
Maillot vert
 
Messages: 4646
Localisation: Dans l'Armée Rouge

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar Adramelech » 04 Déc 2019, 07:23

Alessiocortez a écrit:Et Plaza , il court encore ? :mrgreen:

Stéphane ? Je sais pas :mrgreen:
Il a signé deux ans chez Davitamon-Lotto

Avatar de l’utilisateur
Adramelech
Jersey rojo
 
Messages: 7258
Localisation: Nulle part et partout à la fois

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar darth-minardi » 04 Déc 2019, 18:08

Intersaison 2028-2029

Avant 2029, l'annonce tombe de la retraite de Gerald Ramcke après 16 ans chez les pros.
Sans lister ses places d'honneurs, il a remporté la Flèche Wallonne, le Tour de Lombardie, les Tours de Romandie, de Suisse, d'Allemagne, mais aussi les 3 Grands Tours (1 Giro, 1 Vuelta et 2 Tours, avec Ivanoe De Paolis comme dauphin à chaque fois).
L'an passé, il était encore 2ème d'un CLM du Tour et a terminé 7ème du général.

Ivanoe De Paolis est toujours le leader de Liberty Seguros, mais son jeune coéquipier Hortensio Mayordomo vient de gagner les 2 dernières Vuelta, donc un passage de témoin semble imaginable.
Ragnar Kurzeja semble seule au monde chez Quick-Step (seul avec plus de 71 de moyenne), donc il sera moins épaulé dans les Grands Tours.
Jocelyn Marinkov a une équipe Lotto bien plus complète (dont le classicman Néerlandais Ronal Vermuth, vainqueur notamment à San Remo et Roubaix), mais a un profil tellement atypique que son planning semble difficilement imaginable (soit les GT, soit les flandriennes).
Michael Shalou sera le leader principal de la CSC, même s'il vieilli, mais cette équipe possède Tobias Velta (vainqueur du Ronde et de Roubaix) pour les flandriennes et un grimpeur Français (Jérôme Ferro), révélation du dernier Giro dont il était 2e.
Rabobank et Cofidis semblent les deux équipes faibles pour l'année à venir.

Ulisse Fioravanti a rejoint Euskaltel, aux côtés de Iulian Kovalciuk et de Hakan Roussey. L'équipe devrait dominer le circuit secondaire.
Orlando Madocci, vainqueur du Giro, a rejoint Naturino et devrait permettre à l'équipe Italienne de remonter dans l'élite.

À noter que Ruben Plaza a peu couru l'an dernier, mais qu'il est toujours bien chez Lotto.
Possible fin de carrière pour lui, puisqu'il est en fin de contrat (tout comme De Paolis).

Avatar de l’utilisateur
darth-minardi
Légende du Gruppetto
 
Messages: 25231
Localisation: WikiPavé

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar Tipitch » 04 Déc 2019, 18:47

Ça y est tu as enfin contrôlé le monstre.

Avatar de l’utilisateur
Tipitch
Maglia rosa
 
Messages: 9806

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar darth-minardi » 05 Déc 2019, 10:59

Plus de détails sur l'année, mais un rythme de jeu accéléré.


Début 2029

On va suivre désormais Ivanoe De Paolis, Ragnar Kurzeja et Jocelyn Marinkov

Ivanoe De Paolis reprend plus tôt que les deux dernières années, au Tour de Valence en février.
Il n'y gagne pas et termine l'épreuve à une très modeste 26ème place, avec au mieux une 7ème place d'étape dans un sprint massif.

Dans le même temps, le Français va gagner le GP de Doha, puis 3 étapes et le général du Tour du Qatar.
Il fait également le weekend inaugural Belge. Seulement 16e de l'Omloop sous la pluie, il remporte un sprint à 9 pour lever les bras dans Kuurne-Brussel-Kuurne.

On ne les revoit ensuite pas sur la majorité du mois de Mars.

Jocelyn Marinkov revient à Harelbeke et s'y impose.
Au même moment, Ragnar Kurzeja reprend sa saison dans le Critérium International. Il termine 2ème du contre-la-montre et 3ème du général final.

Ivanoe De Paolis, il revient lors du Tour du Pays Basque. Discret durtant toute la semaine, mais régulier, il termine 3ème du général.
Quant à Jocelyn Marinkov, sa campagne des flandriennes le voit curieusement absent du Ronde et à Wevelgem, ce qui n'empêche pas le champion du monde de gagner Paris-Roubaix et le Scheldeprijs.

Dans les ardennaises, seul Ragnar Kurzeja est présent, mais sans briller, avec un seul top 10 à Liège (8e).

Cela permet de faire un aparté sur un jeune Belge de 22 ans courant chez Auber 93, ayant déjà de multiples places d'honneurs ces dernières années en France (dont des places de 3e à Plouay et Fourmies).
Cette année, il est 9e de Paris-Nice et découvre les grandes classiques, étant 17ème du Ronde et 7ème de l'Amstel. Il a auparavant remporté ses premières victoires au Tour du Haut-Var et au GP de Lugano.
Et il se permet de battre les meilleurs puncheurs du monde dans la doyenne des classiques. Son nom complètement random comme seul PCM sait nous l'offrir : Jouri Boucher


Giro 2029 et l'avant-Tour

On reprend au Giro avec la présence d'Ivanoe De Paolis, en quête d'un 6ème Giri.
9ème du prologue, 5ème du premier sprint massif, il perd 3 minutes dans la première étape accidentée.
Il se rattrape un peu en participant à la domination de la Liberty Seguros dans le contre-la-montre par équipes.
Dans les Abruzzes, il remporte enfin sa première victoire de l'année et remonte à la 4ème place du classement général.
Il reperd une minute dans le contre-la-montre en milieu de course, ce qui donne le maillot rose à un jeune Colombien, coéquipier d'Ivanoe De Paolis aux dépens du tenant du titre Orlando Madocci.
Une deuxième étape est remportée en Toscane par Ivanoe De Paolis, mais il ne parvient pas à creuser d'écart dans les étapes accidentées.
Dans les Alpes, Ivanoe De Paolis s'impose à Sestriere et remonte à 2'24" de son coéquipier qui a faiblit et monte sur le podium. En revanche, Orlando Madocci s'est accroché à lui et n'a plus que 4" de retard sur le maillot rose.
Le lendemain, derrière les échappés, il fait la différence dans le Colle San Carlo. Il remonte à 41" d'Orlando Madocci, qui est le nouveau maillot rose.
Mais un peu plus tard, dans les Dolomites, il reperd du temps et laisse le maillot rose s'imposer en solitaire.
Vers le Monte Bondone, à la veille de Milan, Orlando Madocci s'impose à nouveau, reprenant une minute à Ivanoe De Paolis.
Ce dernier prend donc la 2ème place du général à un peu plus de 3 minutes du vainqueur.

Dans le même temps, Jocelyn Marinkov dispute le Tour de Belgique. Il y gagne 1 sprint massif et l'étape des Ardennes, mais perd trop de temps dans le contre-la-montre et termine 2ème du général.

Sur le Critérium du Dauphiné, Ragnar Kurzeja prend le maillot jaune et bleu dès le prologue et creuse l'écart dans celui plus long précédent la montagne.
Deux places d'honneur dans les arrivées en altitude suivantes, l'Allemand s'impose dans la vallée de la Maurienne et conforte son leadership sur la course qu'il remporte.

Aux championnats nationaux, Ivanoe De Paolis n'est que 5ème du contre-la-montre, mais il remporte la course en ligne pour la 6ème fois de sa carrière.
En Allemagne, absent car blessé l'an dernier après 9 titres consécutives, Ragnar Kurzeja remporte un 10ème sacre dans le contre-la-montre. Il est 5ème de la course en ligne.
Côté Français, Jocelyn Marinkov est 24ème du contre-la-montre, puis il chute et se blesse au poignet lors de la course en ligne.


Tour de France 2029

Sur le Tour, le duel de l'an dernier ne se répètera pas, en l'absence d'Ivanoe De Paolis et de Jocelyn Marinkov. Du top 10 de l'an dernier, ne sont là que le double maillot blanc Eric Kokkinis et le grimpeur Autrichien Stefan Prohaska.
Pour l'Italien, sauf sa blessure de 2024, c'est sa première absence "volontaire", depuis 2018.
Néanmoins, Ragnar Kurzeja fait son retour. Il l'avait gagné il y a 3 et 5 ans. Son premier Grand Tour (le Giro) remonte à il y a 7 ans.
Un autre ancien vainqueur du Tour est là : Ruben Plaza ! Vainqueur du Tour il y a 11 ans et encore meilleur grimpeur et 2e il y a 5 ans, il gagnait un GT pour la dernière fois il y a 6 ans (doublé Giro-Vuelta). Son premier GT était le Giro, il y a 14 ans. Sa première victoire d'étape sur la Grande Boucle remonte à il y a 18 ans !

Un petit mot d'ailleurs sur Ruben Plaza, il a terminé 14ème de Paris-Nice et 13ème du Critérium du Dauphiné, avec 4 tops 10 au Dauphiné (les 2 chronos et 2 étapes de montagne).
Il est 23ème du court prologue, à 12" du podium provisoire et à 18" de Ragnar Kurzeja, facile vainqueur et porteur du premier maillot jaune.

La première semaine est assez plate. Ragnar Kurzeja dispute cependant les sprints du peloton et termine systématiquement dans le top 10.
Son deuxième succès doit attendre le premier contre-la-montre de longue distance, qui voit le seul Fabian Van Maldeghem concéder moins d'une minute. Ancien meilleur jeune de la Vuelta, il n'a gagné qu'une seule fois en 9 années de professionnalisme : un contre-la-montre de la Bicyclette Basque. Autrement dit, Ragnar Kurzeja n'est pas inquiet. À noter la 9ème place de Ruben Plaza, à un peu moins de 4 minutes.

Dans les Pyrénées, les baroudeurs prennent le large et l'Allemand gère, laissant les échappées aller au bout et ne creusant pas d'écart.
Exception faite de l'arrivée à Luchon, où il règle au sprint un quatuor de grimpeurs. Il possède désormais près de 2 minutes sur ses premiers dauphins.

Dans la transition en Corse, il remporte au sprint une nouvelle étape, réglant un peloton d'une trentaine de coureurs.
Au retour sur le continent, avant d'entrer dans les Alpes, le classement général a une forme surprenante : sauf le maillot jaune, courant chez Quick-Step, le reste du top 10 est composé de coureurs de seulement 3 autres équipes : Lotto, Rabobank et Cofidis. Un manque net de leadership chez eux et de concurrence en général se fait ressentir, même si les écarts sont loin d'être énormes (moins de 2 minutes entre le 10ème et le 18ème).

La course ne se décante pas vraiment plus vers le Mont Ventoux, puisque 2 coureurs restent dans la roue du maillot jaune qui s'impose sans prendre de temps à son dauphin, Ugo Minetti, ancien 2e du Giro, vainqueur de Tirreno-Adriatico et déjà 2ème derrière Ragnar Kurzeja il y a un mois lors du Dauphiné.
Pas mieux via l'Izoard, avec le même trio qui se joue la victoire dans les rues de Briançon et cette fois la victoire de Marco Mearini, vainqueur du Tour de Suisse cette année.
L'enchaînement du Galibier, de la Croix-de-Fer et de la Madeleine ne parvient toujours pas à faire d'écart entre eux, mais les autres sont bien plus loin. Dans Moutier, c'est cette fois le maillot jaune qui lève les bras.

Le dernier contre-la-montre permet à Ragnar Kurzeja de remporter une 7ème étape, la 35ème de sa carrière, égalant Eddy Merckx. Seuls Thomas Dekker (36 étapes) et Ivanoe De Paolis (80 étapes) ont fait mieux.
C'est son troisième maillot jaune, doublé d'un premier maillot vert. Il laisse les pois à Marco Mearini, dont les capacités catastrophiques dans le contre-la-montre lui font perdre la 3ème place au profit de Virgilio Entino, premier Brésilien sur le podium de la Grande Boucle.
À noter qu'on a 2 coureurs de Lotto 2e et 3e. Une spécialité Belge, puisque la Quick-Step avait fait cela avec Ruben Plaza et Michael Shalou, déjà derrière Ragnar Kurzeja, et qu'Unibet également il y a 10 ans avec Edvald Boasson Hagen et Ruben Plaza derrière Ivanoe De Paolis, qui remportait cette année là le premier de ses 6 Tours de France (Bretagne, le Crédit Agricole et Rabobank ont également réussit cette "performance" la décennie précédente).

Quant à Ruben Plaza, il termine à la 22ème place du général final. Pas mal pour quelqu'un approchant la cinquantaine.


Fin de saison 2029

Au mois d'août, on retrouve Ivanoe De Paolis lors du Tour de Burgos. Il y prend la 2ème place derrière son coéquipier Gorka Añon, qui a dominé la haute montagne et le chrono final.

Mais il ne reste pas en Espagne pour la Clasica San Sebastian, où Ragnar Kurzeja monte sur la plus basse marche du podium.

Jocelyn Marinkov, fait son retour à la compétition au Tour du Benelux, où il lève les bras à 3 reprises au sprint, mais n'est pas encore au mieux de sa forme dans les bosses et le contre-la-montre, ne terminant que 4ème du général final.

Aucun d'entre eux ne fait la Vuelta, contrairement à Ruben Plaza. Il termine 28ème. Pour la 3ème année consécutive, Hortensio Mayordomo s'impose.

Pendant ce temps, on retrouve Jocelyn Marinkov et Ragnar Kurzeja au GP de Fourmies. Ils animent la course et terminent devant le peloton, se jouant la victoire. Dans un sprint royal, le champion du monde devance le vainqueur du Tour de France.

On arrive ensuite aux mondiaux, sur un terrain pour grimpeurs, avec la Colombie et Duitama
Dans le contre-la-montre, Leonardo Moron conserve son titre en s'imposant avec 1'26" d'avance sur Ragnar Kurzeja. Pour la première fois depuis 2019, Ivanoe De Paolis n'était pas un des 2 Italiens au départ.
Sur 252 kilomètres et 5 600 mètres de dénivelé positif, Jocelyn Marinkov et Ragnar Kurzeja craquent vite. À 100 kilomètres de l'arrivée, le peloton ne compte plus que 20 coureurs, sous le rythme soutenu imposé par les grimpeurs Italiens.
Ivanoe De Paolis, en équipier modèle, s'écarte à 60 kilomètres de l'arrivée et laisse Orlando Madocci attaquer. Mais le double vainqueur du Giro craque dans le dernier tour et c'est le Portugais Sidonio Alan qui s'impose.
Aux côtés de nombreuses places d'honneur (dont un podium de la Vuelta l'an dernier), ce succès n'est que le 4ème de la carrière du Portugais, avec deux succès dans la Vuelta et un général final de Paris-Nice.

Aucun des trois coureurs n'est à Zurich. En revanche, on y retrouve Ruben Plaza, dans le sprint du second groupe, autour de la 20ème place.

Dans Paris-Tours, ils ne sont pas là non plus, ni en Lombardie.
Cette dernière course est remportée par Marius Mathey, Suisse de 23 ans et grande révélation de l'année, s'étant déjà imposé à Hamburg et San Sebastian, en plus d'une étape de la Vuelta qu'il termine 6e et meilleur jeune. De plus, il est 3ème à Zurich et il était 17ème du Tour.
Bilan inattendu, sachant qu'avant d'arriver chez Quick-Step, ses 3 ans chez Phonak l'avait vu au mieux prendre la 2ème place de son championnat national et la 5ème place du GP de Fourmies (et une 19ème place de son tour national).





Bilan de l'année

Les vainqueurs des 10 classiques et des 3 GT :

Milano - Sanremo : Erik Sanguedolce
Ronde van Vlaanderen : Ronald Vermuth
Paris - Roubaix : Jocelyn Marinkov
Amstel Gold Race : Erik Sanguedolce
Liège - Bastogne - Liège : Jouri Boucher
Hamburg Cyclassics : Marius Mathey
Clasica San Sebastian : Marius Mathey
Championnat de Zurich : Christof Puce
Paris - Tours : Alexander Clagluna
Tour de Lombardie : Marius Mathey

Tour d'Italie : Orlando Madocci
Tour de France : Ragnar Kurzeja
Tour d'Espagne : Hortensio Mayordomo

Champion du monde : Sidonio Alan
Champion du monde CLM : Leonardo Moron

Avatar de l’utilisateur
darth-minardi
Légende du Gruppetto
 
Messages: 25231
Localisation: WikiPavé

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar Tipitch » 05 Déc 2019, 11:46

Je sais pu si tu l'avais dit, mais tu as modifié un truc pour avoir des mecs sortis des années 70 et qui gagnent partout ?

Avatar de l’utilisateur
Tipitch
Maglia rosa
 
Messages: 9806

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar Alessiocortez » 05 Déc 2019, 13:16

Les noms sont tellement tordants :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
Alessiocortez
Maillot vert
 
Messages: 4646
Localisation: Dans l'Armée Rouge

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar darth-minardi » 05 Déc 2019, 14:30

Tipitch a écrit:Je sais pu si tu l'avais dit, mais tu as modifié un truc pour avoir des mecs sortis des années 70 et qui gagnent partout ?

J'ai baissé le nombre de regens et j'ai baissé les chances d'avoir des potentiels élevés.
Du coup, ces potentiels 7 et 8 sont nettement au-dessus dès qu'ils ont explosés.
En plus de cas, le calendrier particulier a eu tendance à ralentier ces "explosions".

Avatar de l’utilisateur
darth-minardi
Légende du Gruppetto
 
Messages: 25231
Localisation: WikiPavé

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar locktar1989 » 05 Déc 2019, 14:34

Aïe Aïe... l'année blanche

Le roi est mort, vive le roi :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Directeur sportif
 
Messages: 2802

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar darth-minardi » 05 Déc 2019, 21:28

La décennie s'achève avec l'annonce de la retraite de 3 grands coureurs :

Gaspar Garcia Paños, triple champion du monde, vainqueur de Milan-Sanremo, du Tour de Lombardie, d'un doublé Flèche-Liège, de l'Amstel, de la Cyclassics, d'étapes du Tour de France, de Paris-Nice, des 4 Jours de Dunkerque, de Paris-Bruxelles, du GP de Fourmies, du Tour de Belgique ou encore du Critérium International.

Ruben Plaza, à bientôt 50 ans, dont je ne liste que les principaux succès dans le jeu :
3 Vueltas (19 étapes), 2 Giri (21 étapes), 1 Tour (11 étapes)
4 Dauphinés, 1 Tirreno, Pays Basque, Rommandie et Allemagne
9 fois champion d'Espagne CLM, 1 fois sur route, 1 fois champion du monde CLM
+ une classique Coupe du Monde à Zurich


Mais surtout, Ivanoe De Paolis arrête sa carrière !
La dernière de ses 493 victoires professionnelles aura donc été un sacre dans son championnat national.
À côté de ça, il a cumulé 430 classements entre la 2ème et la 10ème place (dont 156 places de 2ème). C'était donc avant tout un gagnant.

Passé par Androni Giocattoli, Elk Haus, Naturino, Française des Jeux, Rabobank, Euskaltel et Liberty Seguros, voici son palmarès quasi exhaustif (championnats, courses d'un jour et généraux de GT).

Grands Tours :
Tour de France (6 fois)
Tour d'Italie (5 fois)
Tour d'Espagne

Classiques Coupe du Monde :
Milan - Sanremo (4 fois)
Amstel Gold Race (2 fois)
Tour des Flandres (2 fois)
Liège - Bastogne - Liège (3 fois)
Hamburg Cyclassics (2 fois)
Clasica San Sebastian (4 fois)
Championnat de Zurich
Paris - Tours (2 fois)
Tour de Lombardie

Championnats :
Championnat du Monde (2 fois)
Championnat du Monde CLM
Championnat d'Italie (6 fois)
Championnat d'Italie CLM (7 fois)

Autres courses par étapes :
Tour du Pays Basque (6 fois)
Critérium International (4 fois)
Tour de Suisse (3 fois)
Paris - Nice (2 fois)
Tirreno - Adriatico (2 fois)
Tour d'Allemagne (2 fois)
Tour de Pologne (2 fois)
Tour de Californie (2 fois)
Tour de Langkawi (2 fois)
Tour de Belgique (2 fois)
Circuit Franco-Belge (2 fois)
Semaine Cycliste Coppi-Bartali (2 fois)
Tour de Romandie
Tour de Catalogne
Tour Down Under
4 Jours de Dunkerque
Tour de Luxembourg
Tour du Trentin
Brixia Tour
Tour d'Algarve
Tour du Portugal
3 Jours de La Panne
3 Jours de la Flandre-Occidentale
Tour de Wallonie
Tour du Danemark
Tour de Castille-et-Leon
Tour d'Andalousie
Tour de Bavière
Tour de l'Ain
Paris - Corrèze

Autres courses d'un jour :
Flèche Wallonne (4 fois)
GP de Francfort (2 fois)
À travers la Flandre
Milan - Turin
Tour du Piémont
Tour des Appenins
Tour de Vénétie
Tre Valle Varesine
Coppa Bernocchi
Paris-Bourges
GP d'Isbergues
GP de Doha

Pour les victoires d'étapes, je me contente d'évoquer ses 66 étapes du Giro, ses 44 de la Vuelta et ses 80 sur le Tour. En ajoutant ses 12 victoires finales, cela fait plus de 200 "victoires" obtenues sur les Grands Tours !

Une preuve que je n'y suis pour rien dans cet affolant palmarès (hormis la DB un peu particulière qui lui a permis de survoler le jeu) : il n'a jamais gagné le GP de Fourmies.

FIN

Avatar de l’utilisateur
darth-minardi
Légende du Gruppetto
 
Messages: 25231
Localisation: WikiPavé

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar locktar1989 » 05 Déc 2019, 21:32

Il aurait quand même pu attendre d'avoir 500 victoires pile pour s'arrêter :diantre:

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Directeur sportif
 
Messages: 2802

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar rthomazo » 05 Déc 2019, 21:39

160 victoires de plus qu'Eddy, c'est honorable.

Avatar de l’utilisateur
rthomazo
Champion confirmé
 
Messages: 16862
Localisation: Plus en Bretagne :'(

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar Alessiocortez » 05 Déc 2019, 22:04

Une légende s'en va :cry:

Que ce récit soit classé dans les récits de légende !!!

Avatar de l’utilisateur
Alessiocortez
Maillot vert
 
Messages: 4646
Localisation: Dans l'Armée Rouge

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar Coxo » 05 Déc 2019, 23:08

Ça commençait à sentir mauvais mais c'est bien que ça s'arrête là :o
Encore De Paolis a commencé sa domination sur la fin de carrière des grands coureurs réels ce qui nous a fait suivre le coureur mais les autres comme Kurzeja ne m'ont jamais vraiment intéressés puisqu'au final ce sont des perdants :noel:
Dommage pour les 500 victoires :cry:
Maintenant on veut une lettre d'aveux :evil:
En tout cas super récit qui sera sans doute dans les légendes :ok:

Avatar de l’utilisateur
Coxo
Maillot jaune
 
Messages: 10069
Localisation: Kahba des five

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar Loiloi29 » 05 Déc 2019, 23:17

Adieu Ivanoe :diantre:

Hâte de voir le successeur de ce récit 8)

Avatar de l’utilisateur
Loiloi29
Champion national
 
Messages: 5800
Localisation: Forza Raymond

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar Adramelech » 06 Déc 2019, 07:28

Et du coup, tu jouais quelle équipe ? :niais:

Avatar de l’utilisateur
Adramelech
Jersey rojo
 
Messages: 7258
Localisation: Nulle part et partout à la fois

Re: [PCM06] années 2020s : Ivanoe De Paolis vs The World

Messagepar Mr-T » 06 Déc 2019, 08:03

Merci Ivanoe :love:

Avatar de l’utilisateur
Mr-T
Maillot jaune
 
Messages: 10390
Localisation: J'aime la Galette, SAVEZ-VOUS COMMENT???


821 messages
Retourner vers Récits terminés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités