[PCM 2018] CdM : Paris - Tours et classements

Modérateur: Animateurs récits

Re: [PCM 2018] CdM : Tour de Lombardie

Messagepar Floflo59250 » 27 Aoû 2020, 11:26

Paris - Tours

Il règne une ambiance étrange sur la ligne de départ. Les coureurs s’apprêtent en effet à s’élancer pour ce qui sera la dernière manche de cette Coupe du Monde avant des vacances bien méritées. Ce soir nous connaîtrons le vainqueur du classement général, ainsi que la formation lauréate du classement par équipe. En individuel ils sont encore cinq à pouvoir être sacrés au départ de Chartres, tous déjà vainqueur cette saison. Dans l’ordre inverse du classement il s’agit de Castelli (BEN), Hazard (COC), Etchebarne (EUS), Lletarm (AIR) et Monfils (LOT) qui est le seul à avoir son destin entre ses mains. En effet, s’il termine sur le podium aujourd’hui il est sûr de l’emporter quels que soient les résultats de ses adversaires. Le Norvégien fait d’ailleurs partie des outsiders pour une nouvelle victoire, au même titre qu’Etchebarne, Castelli ou encore James (MIC) ou Hincapie (USP). Mais le grand favori est bien-sûr Jeanjacquot (AUD) après sa facile victoire à Hambourg.

La première attaque du jour est lancée par Dlamini (DDD) accompagné de Zimmermann (KRN) et Marchal (BOU). Cuervo (COL) et Heinaa (NIN) rejoignent ce trio après quelques kilomètres. D’autres formations aimeraient être représentées dans la dernière échappée de la compétition, mais les équipes de sprinteurs refusent de laisser partir plus de 5 hommes. Le peloton est bien décidé à se jouer la gagne et l’avance des hommes de tête ne dépassera jamais les 5’.



A 40 kilomètres de l’arrivée les équipes Absolut Vodka, Audi, Benetton, Michelin et Euskaltel ont déjà ramené le quinté de tête à moins d’une minute. 15 kilomètres plus loin, Zimmermann (KRN) est seul en tête une trentaine de secondes devant la tête d’un peloton qui a déjà avalé ses anciens compagnons. L’Alsacien est rejoint à son tour quelques minutes plus tard.

C’est donc groupé que le peloton aborde les 20 derniers kilomètres. L'allure reste élevée pour dissuader les attaquants. Pourtant Denis Karpov (AVK) tente une attaque à 13 kilomètres de l’arrivée. L’Ukrainien est immédiatement suivi par Bois (PEL), Hazard (COC), James (MIC) et Vysta (EF), mais leur accélération fait long feu, maîtrisée par le toujours impressionnant Bidegaray (EUS). Personne ne parvient à faire de différence dans les quelques côtes du final, et c’est donc un peloton de plus de 70 hommes qui se présente pour la gagne sur l’Avenue de Grammont.



Erminig (AUD) lance le sprint de loin pour Jeanjacquot (AUD), mais il se fait déborder par Lazkano (EUS). Surpris, le sprinteur français est déséquilibré par le poisson-pilote basque. Il reste sur son vélo mais est ralentit et perd plusieurs longueurs sur Etchebarne (EUS) bien calé dans la roue de son coéquipier. On est dans le dernier kilomètre, et Jeanjacquot (AUD) n’a d’autre choix que de faire l’effort et de ramener les autres sprinteurs sur le duo de la Euskaltel.



Une nouvelle fois très bien servi par son équipe, Etchebarne (EUS) va finalement faillir au pire moment. Lorsque Jeanjacquot (AUD) produit son effort, le vainqueur de Milan - San Remo ne peut que regarder son adversaire s'envoler. Pourtant le sprinteur français n'est pas non plus au sommet de sa forme, et il s'écroule après s'être fait débordé par Castelli (BEN) resté au chaud dans sa roue jusque là. Le Corse ne sera pas remonté et enlève sa seconde victoire après la Flèche Wallonne. Il devance sur la ligne son principal rival des classiques ardennaises, Peter Hazard (COC) qu'on n'attendait pas si haut sur un sprint massif. Peu en vue jusqu'à présent, Muhammed El-Tlyr (AIR) complète le podium.



1 Andria Castelli (BEN) 5h41’03
2 Peter Hazard (COC) m.t
3 Muhammad El-Tlyr (AIR) m.t
4 Richard Aldana (LOT) m.t
5 Ma’a Pulsy-Rup (PEL) m.t
6 Téo Monfils (LOT) m.t
7 Searlas Casgrain (COC) m.t
8 Hideto Nakane (NIN) m.t
9 Nick Abendanon (MIC) m.t
10 Quentin Jeanjacquot (AUD) m.t
11 Michel Bois (PEL) m.t
12 Aitor Etchebarne (EUS) m.t
13 Brock James (MIC) m.t
14 Johan Vysta (EF) m.t
15 Ximun Lazkano (EUS) m.t
16 George Hincapie (USP) m.t
17 Gustaf Adolf Bernadotte (AVK) m.t
18 Denis Karpov (AVK) m.t
19 Arley Gomez (COL) m.t
20 Filippo Firenzi (ACQ) m.t



Classements à suivre (merci de ne pas révéler les classements ni les notes des coureurs avant mon prochain poste :ok: ) ...

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Directeur sportif
 
Messages: 3312

Re: [PCM 2018] CdM : Paris - Tours

Messagepar Adramelech » 27 Aoû 2020, 11:42

Pourquoi on fait de la merde ?

Avatar de l’utilisateur
Adramelech
Jersey rojo
 
Messages: 7258
Localisation: Nulle part et partout à la fois

Re: [PCM 2018] CdM : Paris - Tours

Messagepar locktar1989 » 27 Aoû 2020, 12:23

Bon bah comme prévu, on a fait de la merde XD

au moins, on s'est montré dans l'échappée :niais:

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Directeur sportif
 
Messages: 2802

Re: [PCM 2018] CdM : Paris - Tours

Messagepar Wings » 27 Aoû 2020, 12:27

El-Tlyr sauve l'honneur mais ca va etre un peu court.

Avatar de l’utilisateur
Wings
Légende du Gruppetto
 
Messages: 36577
Localisation: #TEAMRICHIE

Re: [PCM 2018] CdM : Paris - Tours

Messagepar ninteo » 27 Aoû 2020, 12:37

4 et 6 ça fait plaisir :ok:
Je pense que ça sent bon pour les résultats finaux 8)

Avatar de l’utilisateur
ninteo
Champion confirmé
 
Messages: 18500

Re: [PCM 2018] CdM : Paris - Tours

Messagepar Tipitch » 27 Aoû 2020, 12:38

Olala ce suspens ! Course pour classicmen

EDIT : J'avais pas vu la belle 7eme place de Casgrain en plus !
Modifié en dernier par Tipitch le 27 Aoû 2020, 13:36, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Tipitch
Maglia rosa
 
Messages: 9806

Re: [PCM 2018] CdM : Paris - Tours

Messagepar El_Pistolero_64 » 27 Aoû 2020, 12:47

On craque au pire moment :cry:

Avatar de l’utilisateur
El_Pistolero_64
Directeur sportif
 
Messages: 2895
Localisation: Pays Basque

Re: [PCM 2018] CdM : Paris - Tours

Messagepar Coxo » 27 Aoû 2020, 12:48

Classements à suivre (merci de ne pas révéler les classements ni les notes des coureurs avant mon prochain poste :ok: ) ...

Bah les miennes sont partagées avec tous depuis le début :noel:

Avatar de l’utilisateur
Coxo
Maillot jaune
 
Messages: 10067
Localisation: Kahba des five

Re: [PCM 2018] CdM : Paris - Tours

Messagepar Alessiocortez » 27 Aoû 2020, 13:01

Andria incroyable , qui vient chercher sa deuxième victoire alors que je pensais vraiment que cette course se concluerait par un top 10 au mieux

Avatar de l’utilisateur
Alessiocortez
Maillot vert
 
Messages: 4646
Localisation: Dans l'Armée Rouge

Re: [PCM 2018] CdM : Paris - Tours

Messagepar Floflo59250 » 27 Aoû 2020, 14:44

Classement individuel :


Podium

1 Téo Monfils (Lotto), 942 points
2 Peter Hazard (Coca Cola), 910 points
3 Andria Castelli (Benetton), 910 points

Le podium est finalement très serré puisque les trois premiers du classement se tiennent en seulement 32 points (une 10e au lieu d'une 6e à Tours et le vainqueur chutait au 3e rang). Monfils a finalement su capitaliser sur son début de saison et son presque sans faute sur les pavés (Vainqueur de l'Het Nieuwsblad et Gent-Wevelgem, 2e du Ronde, 3e à Roubaix) pour résister aux deux meilleurs puncheurs du peloton. Ces deux-là on d'ailleurs eu bien du mal à se départager puisqu'il termine parfaitement ex-aequo au nombre de points et de victoires. Seules ses deuxième places sur les Strade Bianche et Paris - Tours permettent à Hazard de devancer un Castelli régulier dans le haut du classement (7 entrées dans les points, toutes dans le top 7, 6 tops 4, 4 podiums).




Top 5

4 Aitor Etchebarne (Euskaltel), 805 points
5 Olivier Lletarm (Airbus), 791 points

Eux-aussi étaient dans le coup pour la victoire, mais une dernière partie de saison plus délicate les prive du Graal, et même du podium. Alors que la plupart de ses adversaires repartaient de Lombardie bredouilles, Etchebarne pourra regretter d'y avoir loupé une victoire qui lui était promise et de ne pas leur avoir repris autant de points qu'il l'aurait pu. Olivier Lletarm aussi pourra nourrir des regrets. Leader de la Coupe du Monde à la sortie des Ardennes à la faveur d'une belle régularité qui lui avait permis de scorer sur les 9 premières manches, aussi bien pavées que vallonnées, il s'est ensuite écroulé pour n'inscrire que neuf petits points dans le dernier quart de l'épreuve et dégringoler ainsi au 5e rang.




Top 10

6 Hideto Nakane (Nintendo), 575 points
7 Eugeniusz Polujanski (CCC), 568 points
8 Adalbert Biertrinker (Kronenbourg), 553 points
9 Johan Vysta (EF Education First), 553 points
10 Méwédonk Ornicar (Crédit Agricole), 463 points

Ceux-là n'étaient pas vraiment dans le coup pour la gagne, en atteste le gouffre qui les sépare des 5 premiers, mais ils se sont démarqués. Après un début de compétition très discret (55 petites unités à mi-saison), Nakane est monté en puissance pour s'offrir un succès inattendu en Lombardie. Polujanski s'est plutôt fait remarqué par sa régularité (7 entrées dans le top 10 sur pratiquement tous les terrains dont une 2e place sur la Flèche) mais sa pointe de vitesse inexistante a été un frein à ses ambitions. De son côté Biertrinker a marqué de son empreinte la compétition par son esprit offensif qui lui a permis de garnir son palmarès avec les Strade Bianche. Ex-aequo avec l'Alsacien sur le plan comptable, Vysta s'est révélé être son parfait opposé. Peu porté sur l'offensive malgré une pointe de vitesse désastreuse, le Suisse a joué la carte de la régularité. Il est ainsi l'un des deux seuls coureurs a être rentré dans les points sur toutes les épreuves du calendrier pour 8 tops 10, mais pas un seul top 5. Discret aussi, et peut-être un cran en dessous des hommes qui le précédent au classement, Ornicar a tout de même su répondre présent sur les grands rendez-vous (2e en Lombardie, 5e des Strade, 6e de la Flèche et à Liège).




Top 15

11 Brock James (Michelin), 456 points
12 Michel Bois (Pelican), 426 points
13 George Hincapie (US Postal), 421 points
14 Simon De Guignes (Bouygues Telecom), 416 points
15 Quentin Jeanjacquot (Audi), 392 points

Ici on retrouve des leaders qui ont été quelque peu décevants cette saison. Enfin cette appellation est peut-être injuste pour James qui a été très solide sur les pavés (2e de l'Het Nieuwsblad, 3e des Flandres, 5e à Wevelgem) mais a été logiquement moins présent une fois Roubaix passé. Il aura au moins eu le mérite d'animer le final vers San Remo et Hambourg. Peut-être lui manque-t-il seulement une victoire ? On pourrait dire un peu la même chose pour Bois très régulier mais à qui il manque un coup d'éclat, au point que la meilleure performance de son équipe soit la deuxième place de Martin Pecheur à Roubaix. Comme James, Hincapie misait beaucoup sur les pavés, et il a prouvé qu'il était parmi les meilleurs dans ce domaine, peut-être même le meilleur si l'on se fie à son fantastique raid sur le Ronde. Pourtant les résultats n'ont pas suivi, la faute à des compagnons pas toujours très coopératifs et à de grandes difficultés à lancer ses sprints alors qu'il était sensé être l'un des meilleurs dans ce domaine. Pas grand chose à dire de De Guignes passé au travers de sa saison, exceptions faîtes de ses 4e places sur les Tours de Flandres et de Lombardie. Enfin reste Jeanjacquot. Heureusement qu'il a levé les bras à Hambourg et fait 2e à San Remo parque le reste de sa saison est simplement catastrophique. Son profil atypique et la faiblesse de son équipe (incapable de ramener le moindre point sans lui) n'ont pas aidé.




Top 20

16 Gez Lakalach (Red Bull), 391 points
17 Alexander Rojas (Colombia), 368 points
18 Richard Aldana (Lotto), 330 points
19 Ximun Lazkano (Euskaltel), 314 points
20 Denis Karpov (Absolut Vodka), 274 points

Ici le monde se divise en deux catégories, les leaders franchement décevants, et les lieutenants vraiment brillants. Lakalach appartient à la première catégorie. Il misait tout sur ses capacités de puncheurs qui lui ont permises de finir sur le podium des Strade, mais il a ensuite été dominé par les Hazard, Castelli et Etchebarne et n'a pas existé du tout sur les autres terrains. Rojas a peut-être commis l'erreur inverse, bon partout mais excellent nulle part, il n'a finalement jamais su se démarquer et doit se contenter de tops 10 acquis sur les pavés où la concurrence était moindre. Aldana termine meilleur des "lieutenants" en grillant la politesse à Lazkano sur la dernière épreuve. Nulle doute que la régularité du Français dans les sprints et l'exploit du Basque à Roubaix compteront pour le classement par équipe. Enfin vient Karpov à qui cette 20e place va à ravir. Il est en effet le seul coureur avec Vysta à être entré dans les points sur chaque épreuve. Comme lui il n'est jamais rentré dans les 5, mais contrairement au Suisse il ne compte que 3 tops 10. La position de prédilection de l'Ukrainien semble en effet le fond de top 20 (7 arrivées entre la 18e et la 20e place).




Et aussi ...

21 Nick Abendanon (Michelin), 270 points
22 Searlas Casgrain (Coca Cola), 240 points
23 Ivan Longue (Coca Cola), 160 points
24 Muhammad El-Tlyr (Airbus), 159 points
25 Martin Pecheur (Pelican), 150 points
26 Louis Meintjes (Dimension Data), 146 points
27 Filippo Firenzi (Acqua & Sapone), 146 points
28 Andoni Bidegaray (Euskaltel), 142 points
29 Jhonatan Higuita (EF Education First), 140 points
30 Lance Armstrong (US Postal), 104 points







Classement par équipe


1 Lotto, 1314 points
2 Coca Cola, 1310 points
3 Euskaltel, 1267 points
4 Benetton, 957 points
5 Airbus, 952 points
6 Michelin, 740 points
7 EF Education First, 736 points
8 Pelican, 666 points
9 Nintendo, 599 points
10 CCC, 578 points
11 Kronenbourg, 553 points
12 US Postal, 543 points
13 Crédit Agricole, 472 points
14 Bouygues Telecom, 464 points
15 Colombia, 441 points
16 Red Bull, 393 points
17 Audi, 392 points
18 Absolut Vodka, 322 points
19 Acqua & Sapone, 198 points
20 Dimension Data, 146 points

Comme pour le classement individuel, on retrouve un podium très serré. Coca Cola a réussi la performance de hisser ses deux lieutenants aux 22e et 23e place individuelles, devant certains leaders, mais ce sera insuffisant. Pour 4 minuscules points la Lotto s'impose grâce aux performances de Monfils et Aldana, mais ce sont aussi les petits points pris par Lambrecht (36e, 30 points) et même Kamizov (41e, 12 points) qui font cette grande victoire. L'équipe Euskaltel menait la danse avant cette dernière manche, mais victimes de leur contre performance (alors que les deux équipes rivales hissaient chacune deux hommes dans les 10), ils chutent au troisième rang. Grâce à la victoire de Castelli à Tours, la Benetton passe in-extremis à la 4e place mais ne pouvait espérer mieux, la faute à une équipe trop faible autour du puncheur corse. C'est l'équipe Airbus qui fait les frais de la transparence de son leader en fin de saison.

Michelin mène ensuite le peloton, essentiellement grâce à James et Abendanon, devant EF Education First, Pelican, Nintendo et CCC. Malgré la 8e place de son leader en individuel, Kronenbourg est relégué dans la deuxième moitié de tableau puisque, à part l'Alsacien, personne n'a réussi à prendre le moindre points. Seules les équipes Audi et Dimension Data sont dans le même cas plus bas dans le classement. La position des équipes US Postal, Crédit Agricole, Bouygues Telecom, Colombia et Red Bull résument bien leur saison passée dans le ventre mou du peloton alors que les formations Absolut Vodka, Acqua & Sapone et Dimension Data paient l'incapacité de leurs leaders respectifs à scorer.

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Directeur sportif
 
Messages: 3312

Re: [PCM 2018] CdM : Paris - Tours

Messagepar Floflo59250 » 27 Aoû 2020, 14:44

Merci à tous d'avoir suivi ce récit, j'espère qu'il vous a plu :)

Seriez-vous intéressés par un récit similaire mais qui se déroulerait sur une saison complète (avec des équipes un peu plus fournies qu'ici mais constituées de la même manière et une plus grande diversité des profils) ? Pour le moment je ne cherche qu'à avoir votre avis, dans tous les cas je n'aurai sans doute pas le temps de me lancer dans un tel projet avant au moins un an :noel:

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Directeur sportif
 
Messages: 3312

Re: [PCM 2018] CdM : Paris - Tours et classements

Messagepar Coxo » 27 Aoû 2020, 14:53

.... Dimension Data paient l'incapacité de leurs leaders respectifs à scorer.


On paie rien du tout je voulais juste que Meintjes gagne le Lombardie :cry:

Avatar de l’utilisateur
Coxo
Maillot jaune
 
Messages: 10067
Localisation: Kahba des five

Re: [PCM 2018] CdM : Paris - Tours et classements

Messagepar El_Pistolero_64 » 27 Aoû 2020, 14:53

Rageant de passer si près de la victoire dans les deux classements :x

Récit bien sympa, je réserve de nouveau la Euskaltel en cas de nouveau récit sur une saison complète :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
El_Pistolero_64
Directeur sportif
 
Messages: 2895
Localisation: Pays Basque

Re: [PCM 2018] CdM : Paris - Tours et classements

Messagepar ninteo » 27 Aoû 2020, 15:20

Putain Peter Hazard qui a failli ruiner tous nos espoirs sur un sprint avec 65 sprint :shock:
Mais finalement on fait bien le doublé, cela démontre bien que les flahutes sont les meilleurs coureurs de classiques 8)

Merci floflo pour ce récit qui m'a captivé au plus haut point ( quand on joue la gagne ça aide :mrgreen: ), je suis bien évidemment chaud pour un autre récit du style !

Avatar de l’utilisateur
ninteo
Champion confirmé
 
Messages: 18500

Re: [PCM 2018] CdM : Paris - Tours et classements

Messagepar ab63 » 27 Aoû 2020, 15:27

Récit génial, format simple et extrêmement efficace et passionnant à suivre, merci Floflo !! Évidemment partant pour un récit du même genre :)

Avatar de l’utilisateur
ab63
Directeur sportif
 
Messages: 9271

Re: [PCM 2018] CdM : Paris - Tours et classements

Messagepar locktar1989 » 27 Aoû 2020, 15:42

Merci pour ce récit très sympa.

Idem que les autres, très chaud pour une nouvelle mouture en mode fournit :ok:

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Directeur sportif
 
Messages: 2802

Re: [PCM 2018] CdM : Paris - Tours et classements

Messagepar Wings » 27 Aoû 2020, 15:54

On a bien dégringolé :diantre:
En meme temps c'était prévu que Lletarm choke face a la montagne mais quand meme :lol:
Bon double Top 5, pas mauvais au final

Avatar de l’utilisateur
Wings
Légende du Gruppetto
 
Messages: 36577
Localisation: #TEAMRICHIE

Re: [PCM 2018] CdM : Paris - Tours et classements

Messagepar Tipitch » 27 Aoû 2020, 16:05

32 points et 4 malheureux points par équipe bordel :lol:
Hazard trop seul à bouger en début de saison et ça se paye au final.

65 SP mais sa grosse Pl et Acc compensent en plus de sa résistance. D'ailleurs je voyais pas les annexes si délaissées :shock:

Je suis chaud pour la suite !

Avatar de l’utilisateur
Tipitch
Maglia rosa
 
Messages: 9806

Re: [PCM 2018] CdM : Paris - Tours et classements

Messagepar ab63 » 27 Aoû 2020, 16:23

Brock James avait des annexes bien au dessus mais ça a servi à rien :louche: :cry:

Avatar de l’utilisateur
ab63
Directeur sportif
 
Messages: 9271

Re: [PCM 2018] CdM : Paris - Tours et classements

Messagepar locktar1989 » 27 Aoû 2020, 16:53

C'est ce qui m'a perdu aussi. J'ai trop misé dessus et au final, c'était pas ce qui était le plus nécessaire visiblement.

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Directeur sportif
 
Messages: 2802


291 messages
Retourner vers Récits terminés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités