[L'idole Rwandais-Ch.32] Le cyclisme en Érythrée

Modérateur: Animateurs récits

Chapitre 9 - Murenzi bientôt professionnel ?

Messagepar Norway » 27 Aoû 2019, 16:46

Chapitre 9: Murenzi bientôt professionnel

Les performances de Jean-de-Dieu Murenzi n’ont pas tardé à susciter l’intérêt des formations professionnelles. L’Equipe a révélé sur son site internet que le Rwandais avait signé un contrat professionnel quelques jours avant le Piccolo Lombardi alors qu’il aura seulement 20 ans l’année prochaine (E2).

Le nom de l’équipe n’a pas encore fuité, le Gruppetto a listé les destinations possibles pour Murenzi :

- Dimension Data : probabilité 75%
Le choix le plus logique serait de continuer au sein de l’entité mère de la Qhubeka, la Dimension Data. Cependant, l’équipe sud-africaine semble bien moins impliquer en Afrique au niveau professionnel. Par exemple, en 2016 et 2017, il y avait environ la moitié de l’effectif qui était africain (16/31 avec les stagiaires) avec des nationalités variées du continent en plus de l’Afrique du Sud : Erythrée, Rwanda, Algérie. Désormais en 2019, c’est un tiers de l’effectif qui est africain (9 coureurs sur 28 avec le stagiaire) avec 8 coureurs sud-africains et seulement un érythréen en fin de contrat.
Cela ne devrait pas aller en s’améliorant avec la Dimension Data qui a été racheté par NTT, une entreprise japonaise. Vont-ils faire passer Murenzi professionnel ou espérer le voir continuer une année de plus avec la Qhubeka ? Les autres formations professionnelles sont déjà sur le qui-vive et pourrait vite faire monter les enchères.

- Une équipe française : probabilité 25%
Les équipes françaises surveillent la possibilité de faire signer Jean-de-Dieu Murenzi pour l’année prochaine. L’objectif serait de lui faire franchir un palier par rapport à la Qhubeka sans pour autant le cramer sur le World Tour. La Cofidis, Arkéa et Delko sont les trois équipes ayant pris contact avec le Rwandais. Cofidis a les ambitions du WT pour eux, Arkéa les finances pour l’attirer et Delko à Joseph Areruya dans ses rangs. Les trois équipes lui auraient proposé un projet centré pour la première année sur le calendrier français et africain dans la mesure du possible.

- Wanty-Gobert : probabilité 15%
La formation belge est bien gérée depuis plusieurs années et pourrait finalement convaincre le Rwandais. Si l’argent ne sera pas un argument, ils pourront revendiquer l’excellent travail réalisé avec Guillaume Martin qui était arrivé en Belgique à 21 ans, la relation Belgique-Rwanda et des invitations sur le Tour de France ou Liège-Bastogne-Liège depuis plusieurs saisons.

- UAE Team Emirates: probabilité 5%
La formation émiratie n'hésite pas à recruter les meilleurs espoirs et se construire une équipe de "golden boys". Nous pouvons donc imaginer qu'ils seront intéressés par le Rwandais d'autant plus que nous avons aperçu Matxin autour du clan de Jean-de-Dieu Murenzi à l'arrivée du Piccolo Lombardia à Côme. On suppose qu'il n'était pas seulement là pour le féliciter.

- Israël Cycling Academy : probabilité 5%
ICA souhaiterai également faire venir le Rwandais dans ses rangs pour étoffer son pôle montagne bien trop faible. Cependant, aucune offre concrète n’aurait encore été faite à Murenzi même si on imagine là un calendrier italien qui pourrait le séduire.

- Dimension Data-Qhubeka : probabilité 1%
Et si Jean-de-Dieu voulait prendre son temps et poursuivre une saison supplémentaire avec la Qhubeka ? Difficile à imaginer après sa saison et les offres qu’il a reçues. C’est encore plus vrai quand vous venez d’un pays comme le Rwanda et où il est difficile de rejeter un salaire plus conséquent et où ça peut aller très vite dans le monde du sport.

Et vous, où souhaitez voir Jean-de-Dieu Murenzi l'année prochaine et pourquoi ?


Image

Avatar de l’utilisateur
Norway
Maillot à pois
 
Messages: 3528

Re: [L'idole Africain] Chapitre 8 - Fin de saison 2019

Messagepar locktar1989 » 27 Aoû 2019, 16:48

Je dirais trop tôt pour un WT, faut mieux y aller par pallier et miser sur une Conti Pro

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Maillot blanc
 
Messages: 2734

Re: [L'idole Africain] Chapitre 8 - Fin de saison 2019

Messagepar Lted » 27 Aoû 2019, 17:41

Moi perso, je ne suis pas attiré par dimension data (je vais me faire insulter par Coxo ), et je verrai bien une équipe française comme Cofidis ou alors Wanty-Gobert qui est pas mal aussi.

Mais la signature chez dimension data est plus logique pour le récit.

Avatar de l’utilisateur
Lted
Chasseur de prime
 
Messages: 245
Localisation: Haut de France

Re: [L'idole Africain] Chapitre 9 - Murenzi bientôt pro ?

Messagepar Adramelech » 27 Aoû 2019, 19:06

Delko me parait être le meilleur choix. :ok:

Avatar de l’utilisateur
Adramelech
Jersey rojo
 
Messages: 6862
Localisation: #TeamPogi

Re: [L'idole Africain] Chapitre 9 - Murenzi bientôt pro ?

Messagepar Coach » 27 Aoû 2019, 20:05

La logique voudrait Dimension Data, ce qui me ferait rire, c'est ICA

Avatar de l’utilisateur
Coach
Champion en devenir
 
Messages: 13362

Re: [L'idole Africain] Chapitre 8 - Fin de saison 2019

Messagepar Norway » 27 Aoû 2019, 20:27

Lted a écrit:Moi perso, je ne suis pas attiré par dimension data (je vais me faire insulter par Coxo ), et je verrai bien une équipe française comme Cofidis ou alors Wanty-Gobert qui est pas mal aussi.

Mais la signature chez dimension data est plus logique pour le récit.


Wanty me tente pas mal aussi, il y a la possibilité de succéder à Guillaume Martin par la suite :ok:
La Dimension Data semble en effet le plus logique mais reste à voir si le recrutement africain les intéresse toujours :niais:

Adramelech a écrit:Delko me parait être le meilleur choix. :ok:


Pour rejoindre Areruya 8)

locktar1989 a écrit:Je dirais trop tôt pour un WT, faut mieux y aller par pallier et miser sur une Conti Pro


Ce serait en effet une démarche plus logique pour ne pas griller les étapes :heureux:

Coach a écrit:La logique voudrait Dimension Data, ce qui me ferait rire, c'est ICA


ICA a de quoi convaincre le Rwanda: conti pro donc pas directement en WT, le Giro pour le futur (pas la première saison non plus) et l'argent. Mais quid du véritable projet ?

Avatar de l’utilisateur
Norway
Maillot à pois
 
Messages: 3528

Re: [L'idole Africain] Chapitre 9 - Murenzi bientôt pro ?

Messagepar Bikeez » 27 Aoû 2019, 21:57

Delko pourrait être un bon choix par rapport à areuya

Avatar de l’utilisateur
Bikeez
Cyclo du dimanche
 
Messages: 125
Localisation: Dans la voiture balai

Re: [L'idole Africain] Chapitre 9 - Murenzi bientôt pro ?

Messagepar Warren Barguil » 27 Aoû 2019, 22:08

ICA ou Emirates, Murenzi veut mettre la famille à l'abri :evil:

Avatar de l’utilisateur
Warren Barguil
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14584

Re: [L'idole Africain] Chapitre 9 - Murenzi bientôt pro ?

Messagepar Norway » 27 Aoû 2019, 22:35

Warren Barguil a écrit:ICA ou Emirates, Murenzi veut mettre la famille à l'abri :evil:


Ce qui pourrait en effet se justifier :lol:

Avatar de l’utilisateur
Norway
Maillot à pois
 
Messages: 3528

Re: [L'idole Africain] Chapitre 9 - Murenzi bientôt pro ?

Messagepar ArthuroCyclo » 28 Aoû 2019, 08:13

Si Cofidis a réussi à recruter Viviani et G. Martin, pourquoi pas notre Rwandais préféré ? :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
ArthuroCyclo
Cyclo du dimanche
 
Messages: 129

Re: [L'idole Africain] Chapitre 9 - Murenzi bientôt pro ?

Messagepar Moko » 28 Aoû 2019, 08:54

Je remarque surtout que le total des probabilités dépasse largement 100%.
Dans la logique je le verrais bien chez Dimension Data (continuité) s'il veut gros ou chez Delko (Areruya) s'il préfère une équipe plus modeste.

Avatar de l’utilisateur
Moko
Maillot vert
 
Messages: 4901

Chapitre 10 - Les grandes courses de la saison 2019

Messagepar Norway » 28 Aoû 2019, 14:45

Chapitre 10 : Les grandes courses de la saison

Image

Après une année 2019 bien remplie, il est temps de faire un tour des résultats sur les plus grandes courses de la saison. Nous pouvons constater que Thibault Pinot met fin à la disette française sur les courses par étapes World Tour en s’imposant sur Paris-Nice. Une première sur la course au soleil depuis Laurent Jalabert en 1997 mais il échouera au pied du podium sur le Tour de France, son principal objectif de la saison. Romain Bardet ira quant à lui chercher le Tour de Pologne après un Tour de France décevant.
Nous retenons par ailleurs l’explosion du Colombien Fernando Gaviria sur les flandriennes qui s’adjuge A travers la Flandres et surtout Paris-Roubaix. Une folie totale en Colombie qui a appris à vibrer sur d’autres terrains que la montagne. Énorme. La Colombie connaît une saison incroyable avec Nairo Quintana de retour parmi les plus grands avec un doublé Giro-Vuelta alors que Chris Froome n’aura pas réussi la passe de 5 sur le Tour, finissant second et constatant le doublé de Geraint Thomas 2018 & 2019.
On se rend compte que Dylan Groenewegen est parvenu à passer les Capi et s’imposer sur la Primavera tandis que Vincenzo Nibali a sans doute été en forme trop tôt dans l’optique du Giro qu’il finit à la 4ème place mais embelli son palmarès au mois d’avril à 34 ans.
Les Championnats du Monde se dont disputés dans le Yorkshire qui a vu le norvégien Alexander Kristoff s’imposer au sprint devant l’Italien Sonny Colbrelli et le Français Arnaud Démare. Les sprinters auront donc eu raison des attaquants à Harrogate alors que le Victor Campenaerts décroche l'Or sur le contre-la-montre. Une première pour la Belgique sur la spécialité qui n'avait jamais fait mieux que la médaille de Bronze, l'année dernière, avec Victor Campenaerts déjà. Tom Dumoulin conclue sa saison en performant sur les classiques de fin d’année et le monument qu’est la Lombardie, sans doute suffisant pour oublier sa seconde place au Giro.

Tour Down Under : Chris Froome
UAE Tour : Tom Dumoulin
Het Niewsblad : Zdenek Stybar
Paris-Nice : Thibaut Pinot
Tirreno-Adriatico : Chris Froome
Strade Bianche : Adam Yates
Milan-San Remo : Dylan Groenewegen
Tour de Catalogne : Chris Froome

Tour du Pays Basque : Vicenzo Nibali
Trois jours de la Panne : Dylan Groenewegen
E3 : Sep Vanmarcke
Gand-Wevelgem : Elia Viviani
A travers la Flandres : Fernando Gaviria
Tour des Flandres : John Degenlkob
Paris-Roubaix : Fernando Gaviria
Amstel Gold Race : Vicenzo Nibali
La Flèche Wallonne : Vicenzo Nibali
Liège-Bastogne-Liège : Bob Jungels
Tour de Turquie : Brent Bookwalter

Tour de Romandie : Geraint Thomas
GP de Francfort : Fernando Gaviria
Giro di Italia : Nairo Quintana-Tom Dumoulin-Egan Bernal-Vicenzo Nibali-Richard Carapaz
Tour de Californie : Geraint Thomas
Critérium du Dauphiné : Egan Bernal
Tour de Suisse : Nairo Quintana
Tour de France : Geraint Thomas-Chris Froome-S.Yates-T.Pinot-J.Fuglsang
Classica San Sebastian : Mikel Landa

Ride London : Peter Sagan
Tour de Pologne : Romain Bardet
BinckBank Tour : Greg Van Avermaet
EuroEyes Cyclassic : Peter Sagan
Bretagne Classic : Elia Viviani
GP du Québec : Tom Dumoulin
GP de Montréal : Tom Dumoulin
Vuelta a Espana : Nairo Quintana-Mikel Landa-Chris Froome-Bjorg Lambrecht-Vicenzo Nibali
Championnat du Monde en ligne : Alexander Kristoff-Sonny Colbrelli-Arnaud Démare
Championnat du Monde CLM : Victor Campenaerts-Nelson Oliveira-Primoz Roglic
Tour de Lombardie : Tom Dumoulin
Guanxi Tours : George Bennett

Avatar de l’utilisateur
Norway
Maillot à pois
 
Messages: 3528

Re: [L'idole Africain] Chapitre 10 - Les résultats de 2019

Messagepar Pink Panda » 29 Aoû 2019, 10:16

La question que tout le monde se pose. Où sont passés Sagan et Alaphilippe ?! :shock:

Avatar de l’utilisateur
Pink Panda
Coureur pro
 
Messages: 1710
Localisation: Quelque part en France

Chapitre 11 - Murenzi chez Arkéa-Samsic

Messagepar Norway » 29 Aoû 2019, 16:29

Chapitre 11 : Murenzi chez Arkéa-Samsic

Image


Arkéa-Samsic mise sur la jeunesse en engageant la pépite rwandaise Jean-de-Dieu Murenzi, vainqueur du dernier Giro espoir et d’une étape sur le Tour du Rwanda en début d’année. L’équipe bretonne a donc officialisé, ce lundi 7 octobre, la signature pour deux saisons du Rwandais, vainqueur hier du Tour de Lombardie espoir pour conclure cette saison de grande facture.

Jusque-là membre de la formation Dimension Data-Qhubeka, on l’imaginait logiquement passer professionnel au sein de l’équipe mère de la Dimension Data. Cependant, l’équipe sud-africaine semble tourner de plus en plus le dos au cyclisme africain. A vrai dire, l’entreprise a été rachetée par NTT, une entité japonaise, qui aurait sans doute plus d’intérêts à recruter des coureurs japonais et asiatiques.
D’après nos informations, le cas du Rwandais a fait beaucoup débattre au sein de l’équipe avec certains membres pensant détenir une future pépite et d’autres qui voulaient le voir refaire une saison pour confirmer avant de passer professionnel et même d'autres pensant qu'il sera une énième comète.

Le Rwandais est réputé pour ses qualités de grimpeurs avec des lacunes évidentes en contre-la-montre. Arkéa-Samsic veut se montrer patient avec le coureur qui aura seulement 20 ans la saison prochaine comme nous le confirme Yvon Ledannois, directeur sportif de l’équipe bretillienne :

« La venue de Jean-de-Dieu (Murenzi) est un projet à long terme. Cela fait plusieurs semaines que l’on échange et plusieurs mois que nous le suivons. Warren (Barguil) l’a déjà appelé pour l’accueillir. Il aura 20 ans en janvier prochain, il est tout jeune, ne vous attendez pas à le voir dans les cols du Tour de France dès la saison prochaine. On va l’accompagner, lui trouver un logement en Bretagne et établir le programme de la saison prochaine. On ira sans doute en Afrique et au Rwanda que toute l’équipe découvrira. Pour la suite, on verra pour lui, mais il devrait courir sur le circuit français, plusieurs courses par étapes devraient lui convenir. »

Avatar de l’utilisateur
Norway
Maillot à pois
 
Messages: 3528

Re: [L'idole Africain] Chapitre 11 - Murenzi chez Arkéa-Sams

Messagepar ArthuroCyclo » 29 Aoû 2019, 16:36

Pas mal ce choix :ok:

Il pourra faire des courses avec des plateaux très différents, je suis satisfait de ce transfert :love:
Bonne chance !

Avatar de l’utilisateur
ArthuroCyclo
Cyclo du dimanche
 
Messages: 129

Re: [L'idole Africain] Chapitre 11 - Murenzi chez Arkéa-Sams

Messagepar Norway » 30 Aoû 2019, 07:05

À vria dire j'ai longtemps hésité. DD et Arkéa-Samsic étaient les deux dernières équipes encore dans la balance au moment du choix final.

Finalement ça se tient je trouve: DD depuis plusieurs années recrutent de moins en moins africains: seulement 1 coureur du continent en dehors de l'Afrique du Sud et l'entreprise a été rachetée par NTT une entreprise japonaise.

Pour les courses le programme va arriver assez vite en début de saison 2. En plus du Tour du Rwanda on peut facilement imaginer les courses par étapes françaises qui ne sont pas WT qui peuvent correspondre à son profil. Et même sur l'Europe Tour on voit ce qui pourrait lui correspondre assez facilement, après il va falloir faire des choix pour ne pas se cramer les ailes, enfin les jambes :ok:

Avatar de l’utilisateur
Norway
Maillot à pois
 
Messages: 3528

Chapitre 12 - Les principaux transferts

Messagepar Norway » 31 Aoû 2019, 18:29

Chapitre 12 : Les principaux transferts

Image

Jean-de-Dieu Murenzi n’est pas le seul à avoir changé de formation lors de l’intersaison. En effet, de nombreux mouvements ont eu lieu, voici un récapitulatif des principaux transferts pour la saison 2020.

L’équipe Ineos s’est montrée une nouvelle fois active sur le marché des transferts en recrutant deux des meilleurs belges avec Victor Campenaerts et Tiesj Benoot ainsi que le basque Pello Bilbao. La Lotto-Soudal a remplacé son rouleur belge par un rouleur espagnol avec Jonathan Castroviejo.
La Movistar a donc loupé deux coureurs espagnols qui a préféré rejoindre la formation britannique en quittant Astana. Cependant, l’équipe d’Eusebio Unzue a fait revenir au pays un des plus prometteurs de la nation ibérique en la personne d’Enric Mas. Cependant, une autre équipe qui se renforce considérablement est la formation de Marc Madiot. En effet, la Groupama-FDJ recrute George Bennett pour épauler Thibault Pinot ainsi qu’un nouveau leader pour les flandriennes avec John Degenkolb. AG2R fait revenir Marcel Kittel dans le monde du cyclisme professionnel pour enfin avoir un sprinter digne de ce nom, mais reste à voir son niveau et recrute aussi Kenny Elissonde pour le pôle montagne et Hugo Hofstetter pour les classiques et la Coupe de France.

Les autres équipes françaises ne sont pas en reste avec notamment les bretons d’Arkéa qui en plus du prometteur Rwandais a recruté le russe Ilnur Zakarin, Nacer Bouhanni et Kévin Le Cunff. Le pôle montagne sera donc solide avec Barguil et Zakarin pour jouer les CG et les étapes en attendant l’éclosion de Murenzi. Bouhanni vient quant à lui apporter plus de résultats que le vieillissant André Greipel, c’est du moins ce que doit imaginer Emmanuel Hubert.
Toujours chez les continentales professionnelles françaises, Delko fait venir le biélorusse Alexandr Riabushenko qui sera un élément important pour scorer sur le circuit français et européen.

Enfin, parmi les têtes d’affiches du peloton, Vicenzo Nibali rejoint l’équipe américano-italienne de Trek Segafredo et Mikel Landa s’en va chez Deceuninck-Quick Step pour être le seul leader pour les CG sur les grands tours.

Récapitulatif des principaux mouvements
Ineos : V.Campenaerts, T.Benoot, P.Bilbao
Movistar : E.Mas
Deceuninck : M.Landa
Lotto : J.Castroviejo
Groupama-FDJ : J.Degenkolb, G.Bennett, Q.Jauregui
Arkéa : I.Zakarin, N.Bouhanni, J-d-D. Murenzi, K.Le Cunff, R.Combaud
AG2R : M.Kittel, K.Ellissonde, H.Hofstetter
Trek-Segafredo : D.Impey
Delko : A.Riabushenko
Elkov-Author : C.Betancur
EF Education : E.Hayter

Avatar de l’utilisateur
Norway
Maillot à pois
 
Messages: 3528

Chapitre 13 - Le Rwanda est à la mode

Messagepar Norway » 01 Sep 2019, 09:52

Chapitre 13 : Le Rwanda est à la mode

Image

Le Rwanda est un petit pays qui s’ouvre aux grands voyageurs. Montagnes verdoyantes, parcs nationaux et safaris attirent les voyageurs du monde entier. Partir en séjour dans ce pays d’Afrique de l’Est a de quoi surprendre, mais cela fait quelques années que la destination revient de plus en plus souvent parmi les nouvelles destinations en vogue.

Le Tourisme en est encore à ses débuts au Rwanda, qui veut miser sur l’écotourisme et le tourisme haut de gamme. Le tourisme monte en puissance et cela augmente de façon exponentielle chaque année. Cependant, le pays en est encore à ses balbutiements et part de très loin. Il y aurait actuellement un million de visiteurs par an selon les autorités rwandaises. Alors qu’il commémore les vingt-cinq ans du génocide des Tutsis qui a coûté la vie à plus de 800.000 personnes, le pays des mille collines veut aller au-delà de cette image et accélérer son développement. Sur ce petit territoire enclavé de l'Afrique des grands lacs (26.338 km2), le génocide est gravé dans toutes les mémoires.

Aujourd’hui, le Rwanda est très sécurisé et on circule sur des routes en très bon état. Il y a une volonté de rendre ce pays accessible, agréable à visiter, et d’attirer un tourisme responsable. Avec notamment un fort investissement dans la protection des animaux. Un road trip pour amoureux de la nature, avec au bout du chemin, le Graal : rencontrer les gorilles des montagnes, les plus grands primates de la planète. Menacés d’extinction, ils ne vivent qu’au Rwanda et dans deux de ses voisins, l’Ouganda et la République démocratique du Congo.
Observer ces colosses en liberté à un prix, il faudra débourser plus de 1.500 dollars (1.300 euros) pour les côtoyer. Une mesure justifiée par des raisons environnementales, le développement des communautés locales, et qui témoigne aussi d’une volonté de se positionner en destination premium et donc éviter le tourisme de masse.

Cependant, si votre compte en banque n’est pas suffisamment rempli pour approcher les majestueux gorilles au dos argenté, vous pourrez aller au parc de l’Akagera qui vaut la peine d’un long voyage. C’est un safari accessible financièrement, sur un territoire assez restreint, où l’on peut observer les fameux « Big Five » : lions, buffles, éléphants, rhinocéros et léopards. Le lac Kivu est l’autre grand trésor du pays, où l’on peut faire du bateau, randonner, se baigner ou tout simplement buller sur la plage.

Le pays peut aussi compter sur Kigali, sa capitale, l’une des plus sûres d’Afrique. Là-bas, impossible de faire l’impasse sur le mémorial du génocide. Il faut avoir l’esprit et le cœur bien accroché, mais cela fait partie du Rwanda et permet de comprendre l’Histoire du pays.
Ces derniers temps, la ville a beaucoup évolué. On peut s’y attarder trois ou quatre jours sans s’ennuyer, à la découverte de quelques musées et galeries d’art, de boutiques de designers, de bars et de restaurants en vogue. Une capitale moderne et pleine de vie. C’est tout le paradoxe de ce pays, qui regarde loin devant, sans oublier les drames du passé.

:arrow: Galerie photos
Image Image Image Image Image ImageImage Image

Avatar de l’utilisateur
Norway
Maillot à pois
 
Messages: 3528

Re: [L'idole Africain] Chapitre 13 - Le Rwanda est à la mode

Messagepar Pink Panda » 02 Sep 2019, 10:30

De beaux petits transferts avec Kittel chez AG2R ou les arrivées de Campenaerts et Bilbao chez Ineos.
Pas vraiment fan du choix d'équipe, j'aurais plus vu Delko ou Dimension Data, juste pour ne pas avoir à jouer possiblement le TDF. J'aurais plus vu ton coureur soit en Italie, car ça lui a réussi, pour commencer les GTs.
Sympa aussi ce petit chapitre sur le Rwanda :ok:

Avatar de l’utilisateur
Pink Panda
Coureur pro
 
Messages: 1710
Localisation: Quelque part en France

Re: [L'idole Africain] Chapitre 13 - Le Rwanda est à la mode

Messagepar Norway » 03 Sep 2019, 06:22

Merci de ton retour :ok:
Pour un TDF possible toute façon ce ne sera pas le cas. La formation bretonne ne souhaite pas cramer son espoir rwandais et va faire très attention aux courses sur lesquelles il sera aligné. Pas de grand tour pour la première saison et pas de WT pour la première moitié de saison, au moins :ok:

Avatar de l’utilisateur
Norway
Maillot à pois
 
Messages: 3528


124 messages
Retourner vers Récits terminés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités