[L'idole Rwandais-Ch.32] Le cyclisme en Érythrée

Modérateur: Animateurs récits

[L'idole Rwandais-Ch.32] Le cyclisme en Érythrée

Messagepar Norway » 13 Aoû 2019, 18:51

Préambule - Bienvenue en Afrique


Image

Ce récit sera l’occasion de s’intéresser de plus près au cyclisme africain, un des moins développé de la planète mais aussi un cyclisme plein de potentiel qui se développe. De plus en plus nombreux dans les courses internationales, les cyclistes africains progressent, même si leur percée se fait de façon inégale, avec une Afrique de l'est, l'Érythrée en tête, qui s'affirme tandis que la partie ouest reste en queue du peloton.

Les cyclistes africains s'améliorent d'année en année. Sur le continent, le cyclisme "est sur la bonne voie", juge ainsi l'ancien champion français Bernard Hinault, cinq fois vainqueur du Tour de France et parrain de la course gabonaise, la Tropicale Amissa Bongo. Les Sud-Africains ou encore les Marocains étaient déjà connus depuis longtemps pour leurs bonnes performances, mais le Rwanda, l’Érythrée, l'Ethiopie et le Kenya sont quatre nations qui montent sur le continent. On se souvient notamment de l’Erythréen Daniel Teklehaimanot qui est devenu le premier cycliste noir Africain à porter le maillot à pois sur le Tour de France en 2015 ou de Joseph Areruya qui est devenu le premier coureur d’Afrique noire à s’aventurer sur les pavés de «l’enfer du Nord». S’il est arrivé hors délai il a tout de même fini la course et effectué le tour d’honneur sur le légendaire vélodrome pour parapher une nouvelle page d’un cyclisme africain qui s’invite dans les grandes occasions.

Depuis plusieurs années, l’équipe Dimension Data, anciennement MTN, et son co-sponsor Qhubeka œuvrent pour le cyclisme africain. La Dimension Data permet à des coureurs africains d’évoluer sur les plus grandes courses mondiales en étant notamment la première équipe africaine invitée sur le Tour de France en 2014 tandis que Qhubeka permet de développer le cyclisme par des actions de solidarité sur le continent en donnant des vélos.
L’équipe allemande Bike Aid aide également les cyclistes africains en prenant part à bon nombre de course de l’Africa Tour avec un effectif composé principalement de coureurs allemands et africains (Erythrée, Ouganda, Kenya, Ethiopie etc.).

Au Rwanda, Jonathan Boyer a beaucoup fait pour le cyclisme dans le pays avec le centre de formation « Africa Rising Cycling Center » qui se consacre aux métiers du cyclisme, athlètes compris. Celui qu’on appelle Joke est en quelque sorte le père de ce site situé un peu à l’extérieur de la ville de Musanze. L’Américain sait de quoi il parle. Première athlète de son pays à avoir participé au Tour de France en 1981, il en a cinq à son actif, avec une très honorable 12e place en 1983. En 2006, il s’installe au Rwanda et fonde avec quelques compères une équipe cycliste. Les compères en question: Adrien Niyonshuti qui a représenté le Rwanda au JO de 2012 en VTT cross-country et Tom Ritchey, designer et fabricant de vélos américain.
L’équipe a en prime l’assentiment de Paul Kagame, le président actuel du Rwanda, qui a même fait cadeau au centre de quelques Pinarello, histoire de prouver qu’il prenait la démarche au sérieux.
Le cyclisme est très populaire au pays des mille collines. S’il n’est pas le sport numéro un, il est le numéro deux derrière le football. L’objectif désormais ? Un coureur rwandais au Tour de France dans les prochaines années.

Les courses se développent sur le continent, les coureurs s’affirment et, pour couronner cet élan, l’Union cycliste internationale a annoncé que les championnats du monde sur route seront, pour la première fois, organisés en Afrique en 2025. Le Maroc et le Rwanda sont déjà candidats.

Image


2019



Chapitre 4 - La découverte de l'Europe
https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=1771543#p1771543

Chapitre 5 - Focus sur l'Africa Rising Cycling Center
https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=1772608#p1772608


Chapitre 7 - L'espoir de tout un continent
https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=1774500#p1774500


Chapitre 9 - Murenzi bientôt professionnel ?
https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=1776839#p1776839

Chapitre 10 - Les grandes courses de la saison
https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=1777502#p1777502


Chapitre 12 - Les prinicipaux transferts 2019-2020
https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=1783356#p1783356


2020


Chapitre 14 - Arkéa: présentation de la saison 2020
https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=1796690#p1796690

Chapitre 15 - Début de saison: d'Oman au Rwanda
https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=1799015#p1799015


Chapitre 17 - L'apprentissage du circuit français
https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=1802534#p1802534

Chapitre 18 - La montagne, ça vous gagne
https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=1805624#p1805624



Chapitre 21 - La découverte du World Tour
https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=1809044#p1809044

Chapitre 22 - Les grandes courses de la saison
https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=1812732#p1812732

Chapitre 23 - Les principaux transferts pour 2021
https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=1814281#p1814281


2021

Chapitre 24 - Présentation de la saison 2021
https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=1815576#p1815576

Chapitre 25 - Du Gabon à la Provence, sans le Rwanda
https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=1818609#p1818609

Chapitre 26 - Focus sur la capitale Kigali
https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=1822785#p1822785


Chapitre 28 - La campagne des classiques printanières
https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=1833391#p1833391

Chapitre 29 - Je ne t'aime plus à l'italienne
https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=1839104#p1839104



Chapitre 32: Focus sur le cyclisme en Érythrée
https://legruppetto.fr/forum/viewtopic.php?p=1852683#p1852683
Modifié en dernier par Norway le 10 Nov 2019, 14:20, modifié 46 fois.

Avatar de l’utilisateur
Norway
Plus combatif
 
Messages: 3496

Re: Bienvenue en Afrique

Messagepar Coach » 13 Aoû 2019, 19:25

Beau projet, j'ai hésité à faire le même :o

Avatar de l’utilisateur
Coach
Champion en devenir
 
Messages: 13354

Re: Bienvenue en Afrique

Messagepar DDpcm » 13 Aoû 2019, 19:48

Vraiment interessant comme projet :ok:
Je suivrai

Avatar de l’utilisateur
DDpcm
Chasseur de prime
 
Messages: 207
Localisation: München, Récit d'avril 2018

Re: Bienvenue en Afrique

Messagepar Max1304 » 13 Aoû 2019, 19:58

Comme pour Coach et son récit Estonie, gros défi et projet assez atypique, hâte de voir la suite :)

Avatar de l’utilisateur
Max1304
Plus combatif
 
Messages: 3461
Localisation: Ici

Re: Bienvenue en Afrique

Messagepar Norway » 14 Aoû 2019, 06:25

Merci pour vos messages :ok:

Avatar de l’utilisateur
Norway
Plus combatif
 
Messages: 3496

Chapitre 1 - L'interview du Gruppetto

Messagepar Norway » 14 Aoû 2019, 07:21

Chapitre 1 - L'interview du Gruppetto


Image


Devant l’essor du cyclisme africain, l’équipe du Gruppetto s’est rendu au Gabon pour couvrir la Tropicale Amissa Bongo 2019. Cette course par étapes disputée en début de saison est considérée comme l’événement phare du continent africain. C’était l’occasion de partir à la rencontre du jeune talent Rwandais Jean-de-Dieu Murenzi. Il a rejoint cet hiver la Dimension Data-Qhubeka qui n’est autre que la réserve de l’équipe sud-africaine World Tour, la Dimension Data. Nous l’avons rencontré la veille du départ de la grande messe du cyclisme gabonais et plus largement africain à Franceville dans le sud-est du pays.

Bonjour Jean-de-Dieu, peux-tu te présenter au Gruppetto ?

Bonjour, je m’appelle Jean-de-Dieu Murenzi, je suis Rwandais. Je suis né et je vis à Musenza, à près de 2000 mètres d’altitude dans l’est du pays. Musenza est une ville touristique, à deux pas du parc des Volcans réputé pour ses gorilles, chimpanzés et singes dorés. Je viens d’avoir 19 ans et j’ai 4 sœurs.

Comment est venue cette passion pour le cyclisme et peux-tu nous expliquer ton parcours jusqu’à l’équipe réserve de la Dimension Data ?

Le vélo est un sport national au Rwanda. Sans aucun doute le plus populaire après le football. Musanze est une ville-étape qui revient souvent sur notre Tour national et j’allais souvent voir les coureurs avec mes parents aux bords de la route et aux arrivées. Je me souviens tout particulièrement de l’édition 2008, j’avais 8 ans et Adrien Niyonshuti qui a remporté le maillot jaune. C’est depuis ce jour-là que j’ai voulu faire comme lui. Au fil des années, le plateau était de plus en plus relevé. J’ai pu voir Daniel Teklehaimanot (vainqueur en 2010) et maillot à pois quelques jours sur le Tour de France en 2015 et Louis Meintjes (second en 2013) 9ème du Tour de France en 2016 et 2017 avant tout le monde !

Image

Le Mur de Kigali sur le Tour du Rwanda


J’ai commencé le vélo plus sérieusement vers 12-13 ans quand le centre de formation soutenu par le gouvernement m’a passé un joli vélo et m’aidait pour l’entretien. On me prodiguait des conseils, on m'inscrivait sur les courses de la région. Au fur et à mesure de mes progrès, j’ai intégré presque professionnellement le centre pour prendre part aux plus belles courses du pays pour les cadets et les juniors en parallèle des mes études. C’est là que j’ai suscité l’intérêt de la Dimension Data et j’ai donc intégré leur structure réserve. Je suis les pas de Valens Ndayisenga, Joseph Areruya désormais professionnel chez Delko en France et de Samuel Mugisha toujours présent et de deux ans mon aîné qui sont aussi passés par la formation du pays arc-en-ciel.

Quel profil de coureur penses-tu être ?

Le Rwanda est un pays avec aucune ville sous la barre des 1000 mètres d’altitude et que l’on surnomme le pays des mille collines. Autant vous dire qu’il faut aimer grimper. Pour ma part, j’ai grandi à 2000 mètres d’altitude et j’ai de bonnes capacités physiques pour grimper et enchaîner les ascensions. Je pense être une personne et un coureur tenace qui donne tout pour s’accrocher mais je pense que c’est typique des Rwandais de par notre histoire, notre culture et notre environnement.
Pour en revenir au physique, je mesure 1.80 mètre et pèse 60 kilos. Je pense me rapprocher physiquement d’un Thibault Pinot. J’apprécie le coureur et sa manière de courir. C’est le modèle que j’essaie de suivre. Je regarde des vidéos de son équipe, je le suis sur Strava mais je suis encore loin de son niveau.

Image

Musanze, ville rwandaise au nord du pays dans les montagnes au cœur du Parc des Volcans, destination touristique pour aller à la rencontre des gorilles. La ville est située à 2000 mètres d'altitude à moins de 30 kms de la République Démocratique du Congo et de l'Ouganda tous les deux également situés dans la région des Grands Lacs


Après plusieurs années à l’Africa Rising Cycling Center comme tu nous l’as expliqué, tu as donc rejoins l’équipe réserve de la Dimension Data. Peux-tu nous expliquer comme ça s’est fait ?

Cela s’est fait naturellement, j’avais des bons résultats chez les juniors dans mon pays. La Dimension Data scoute beaucoup parmi les jeunes coureurs africains et les tests physiques que j’ai effectué pour eux se sont avérés très bons. J’ai signé un contrat avec eux pour la prochaine saison. La formation Benediction Cycling Team, la seule équipe continentale rwandaise m’avait aussi promis une place si jamais ça ne se faisait pas avec la DD. Je les remercie vraiment pour leur confiance et ont compris mon choix. La structure de la DD-Qhubeka, même si ce n’est que la réserve, est très proche des équipes professionnelles. Je vais avoir accès au calendrier européen espoir et pouvoir progresser avec un encadrement et du matériel de grande qualité tout en poursuivant mes études à Pretoria en Afrique du Sud.

Quels sont les courses qui te font rêver ?

Ma carrière est encore à ses balbutiements donc j’ai plus des rêves que des objectifs pour le moment et devenir le premier Rwandais à disputer le Tour de France est celui qui revient chaque nuit. Ma mère me dit que le maillot à pois m’irait bien, je suis plutôt d’accord avec elle. J'aimerai gagner le Tour du Rwanda au moins une fois dans ma carrière et y participer régulièrement, professionnel ou pas.
Le Tour des Flandres est sans aucun doute la classique qui me fait le plus rêver mais vu mon profil ce serait plutôt un cauchemar pour moi dans la réalité avec mes 60 kilos. A Kigali, on a un mont pavé célèbre qui n’est pas sans rappeler le Ronde. Si je m'oriente vers un profil de grimpeur et que je passe professionnel dans les années à venir, le Tour de Lombardie est la course d'un jour qui me correspondrait le mieux. Je vais la courir en fin d'année dans la catégorie espoir.

D'ailleurs quel est le programme de ta saison ?

Je vais passer les 3 premiers mois de l’année sur le continent africain. La Tropicale Amissa Bongo déjà, sinon on ne serait pas là, pour le mois de janvier puis fin février le Tour de Rwanda sera un gros objectif mon compatriote Samuel Mugisha et moi. En mars, direction le Maghreb pour le Tour de la Pharmacie Centrale de Tunisie et le Tour d’Algérie.
En avril je vais découvrir pour la première fois l’Europe, j’ai vraiment hâte. Je vais aller en Italie où l’équipe à l’intention de briller sur les courses espoirs comme le Giro del Belvedere, le Trofeo Edil, le Trofeo Piva et le GP Palio del Recioto en Italie. A la fin du mois, il y aura le Liège-Bastogne-Liège espoir. Là aussi, j’attends avec impatience cette course avec des côtes mythiques. Et puis avec la Belgique, on a une histoire commune et particulière au Rwanda...
Cependant, mes gros objectifs en Europe seront étalés entre la dernière quinzaine de mai avec la Ronde de l’Isard et la première de juin avec le Baby Giro. Ce sera l’occasion de se confronter aux meilleurs grimpeurs espoirs internationaux. Je vais pouvoir couper 2 grosses semaines ensuite, ça fera du bien car les échéances ne sont pas finies : Trofeo de Brescia, Tour de la Vallée d’Aoste, Tour du Portugal du Futur. La fin de saison sera plus calme avec des courses d’un jour en Slovénie, Italie et Autriche avant de finir avec le Piccolo Lombardie. En octobre, je retournerai tout de même en Afrique pour le GP Chantal Biya au Cameroun.

Le calendrier de Jean-de-Dieu Murenzi
Tropicale Amissa Bongo
Tour du Rwanda
Tour de la Pharmacie Centrale de Tunisie
Tour d’Algérie
Giro del Belvedere (U23)
Trofeo Edil C (U23)
Trofeo Piva (U23)
GP Palio del Recioto (U23)
Liège-Bastogne-Liège (U23)
GP de Francfort (U23)
Ronde de l’Isard (U23)
Baby Giro (U23)
Trofeo Brescia
Tour de la Vallée d’Aoste (U23)
Tour du Portugal du Futur (U23)
GP de Kranj
GP Capodarco (U23)
GP Judendorf
GP Chantal Biya
Piccolo Lombardia (U23)


Image
Modifié en dernier par Norway le 21 Aoû 2019, 18:20, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Norway
Plus combatif
 
Messages: 3496

Re: [Bienvenue en Afrique] L'interview du Gruppetto

Messagepar DDpcm » 14 Aoû 2019, 08:03

Très bien réalisée cette interview. Ça donne envie de découvrir la suite. Tu pars sur du Pro-Cyclist du coup ?

:ok:

Avatar de l’utilisateur
DDpcm
Chasseur de prime
 
Messages: 207
Localisation: München, Récit d'avril 2018

Re: [Bienvenue en Afrique] L'interview du Gruppetto

Messagepar Pink Panda » 14 Aoû 2019, 17:22

J'adore le début du récit ! Je suivrais sans nul doute ! :love:

Avatar de l’utilisateur
Pink Panda
Coureur pro
 
Messages: 1710
Localisation: Quelque part en France

Re: [Bienvenue en Afrique] L'interview du Gruppetto

Messagepar Norway » 15 Aoû 2019, 07:29

Merci à tous les deux pour vos messages :heureux:

Je pars en effet sur le mode pro-cyclist avec un coureur Rwandais :ok:

Avatar de l’utilisateur
Norway
Plus combatif
 
Messages: 3496

Chapitre 2 - Le grimpeur Africain

Messagepar Norway » 19 Aoû 2019, 14:48

Chapitre 2 : Le grimpeur Africain


:arrow: L'équipe Dimension Data-Qhubeka au 1er janvier 2019
Image


Image


La première partie de saison de Jean-de-Dieu Murenzi était exclusivement africaine avec quatre pays au programme : le Gabon, le Rwanda à domicile, la Tunisie et l’Algérie.
Tout a donc commencé pour notre jeune Rwandais sur la Tropicale Amissa Bongo. Lors de cette semaine gabonaise, Murenzi n’était pas en mesure de jouer le général. Il a fait des échappées sans jamais les concrétiser mais jouant jusqu’au bout le maillot vert à pois blancs de meilleur grimpeur face au sud-africain Clint Hendricks de la formation Pro Touch. Tout cela s’est joué lors de la dernière journée et pour un point. Murenzi décroche son premier maillot distinctif chez les grands au bout d’une semaine éprouvante en finissant meilleur grimpeur de la Tropicale Amissa Bongo. L’Allemand Paul Martens de la Jumbo-Visma s’impose au général devant Gorka Izagirre et Grega Bole.

Image


Le retour au pays était bien mérité, pouvant retrouver ses proches à Kigali la capitale du pays et à Musanze sa ville d’origine. Le retour n’est pas anodin avec le tour national en perspective, le populaire Tour du Rwanda. Le Tour du pays des gorilles au dos argenté constitue un objectif très important pour les Rwandais et en conséquent pour JDD (l’abréviation pour Jean-de-Dieu). Si la première étape était un court prologue de 3kms où le jeune coureur de Musanze a bien limité la casse (13ème à 14 secondes de Jan Barta vainqueur du jour et du classement général), le reste des étapes étaient toutes entre très accidentées et montagneuses. En effet, le Rwanda est un pays qui ne passe jamais sous les 1000 mètres d’altitude et il n’est pas rare d’être à plus de 3000 mètres.

Murenzi sera un peu trop juste pour jouer les tous premiers rôles au classement général en étant dans la deuxième partie du top 10. Cependant, quand les étapes sont vraiment difficiles, il parvient à mieux se classer comme lors de l’étape 6 qui arrive à Nyamagabe où il prend la 6ème place. Cependant, la consécration va intervenir le lendemain quand il sera encore présent dans le groupe des favoris et qu’il attaquera à 7kms du sommet et de l’arrivée de l’étape la plus difficile de la longue semaine (8 étapes). Le Kenyan Salim Kipkemboi tentera de le rejoindre en contre mais en vain. Le Rwandais tiendra jusqu’au bout pour une arrivée de folie. Le gamin de 19 ans s’impose devant son public en liesse et en profite pour endosser le maillot de meilleur grimpeur !
Jan Barta sera parvenu à tenir le maillot de leader de la première à la dernière étape, notamment dans le Mur de Kigali franchit à plusieurs reprises. Il devance un Rwandais, qui prend une splendide seconde place en la personne de Bonaventure Uweziyimana qui a d’ailleurs profité de cette dernière étape dans les rues de la capitale pour gagner 4 places au classement. Ancien de la Dimension Data-Qhubeka, il court désormais pour l’équipe continentale du pays Benediction Excel Energy. A noter la 4ème place du Suisse Patrick Schelling alors que Murenzi en plus de son étape et de son maillot de meilleur grimpeur intègre le top 10 avec la 8ème place du général. Un tour plus que réussi pour notre ami Jean.

Image
Jean-de-Dieu Murenzi qui file vers la victoire lors de l'étape reine du Tour du Rwanda après avoir attaqué les favoris à 7kms de l'arrivée, maillot de meilleur grimpeur sur le dos qu'il va consolider et ramener à la maison.


Image


Le prometteur Rwandais s’est ensuite rendu lors de la seconde quinzaine du mois de mars au Maghreb pour y disputer le Tour de la Pharmacie Centrale de Tunisie et le Tour de l’Algérie. Les courses étaient assez courtes avec respectivement seulement 2 et 3 étapes.
Le parcours tunisien ne convenait pas vraiment au Rwandais avec une étape de plaine mais venteuse remportée par Thomas Stewart et la seconde légèrement accidentée dont l’arrivée est pentue. C’est cette dernière étape que l’Erythréen Mekseb Debesay va remporter mais cela ne sera pas suffisant pour décrocher le général qui revient au second de l’étape, le français Kévin Le Cunff.
L’Algérie convenait mieux à Murenzi avec un parcours plus difficile dont une arrivée au sommet lors de la seconde étape à Chréa au sud d’Alger. Cependant, le jeune coureur des Grands Lacs était à cours de forme et ne peut pas faire mieux que 9ème. Cette étape aura servi à déterminer le général avec la victoire du Colombien Rodolfo Torres. Abderrahmane Mansouri est le premier local au classement général avec un beau top 10 avec cette 8ème place.

Il est temps pour Jean de faire sa valise et de quitter son continent africain afin de s’envoler pour l’Europe qu’il va découvrir pour la première fois. En effet, il ne sera pas de retour sur le continent noir avant le mois d’octobre désormais. La saison des classiques espoirs va commencer en avril en Italie avant de se conclure à Liège à la fin du mois. Viendra ensuite les autres grands objectifs de la saison avec la Ronde de l’Isard, le Baby Giro et le Tour de la Vallée d’Aoste. Un beau programme en perspective.
Modifié en dernier par Norway le 24 Aoû 2019, 11:22, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Norway
Plus combatif
 
Messages: 3496

Re: [Bienvenue en Afrique] Chapitre 2 - Le grimpeur Africain

Messagepar DDpcm » 19 Aoû 2019, 20:08

C’est vraiment bien et très atypique de suivre les aventures de ce Rwandais. C’est vraiment très bien narré et mis en place. J’aime beaucoup. Je suis impatient de voir le jeune à l’oeuvre en Europe.

(Peut être enlever toutes les informations : profil, écart,... sur les screens :ok:)

Avatar de l’utilisateur
DDpcm
Chasseur de prime
 
Messages: 207
Localisation: München, Récit d'avril 2018

Re: [Bienvenue en Afrique] Chapitre 2 - Le grimpeur Africain

Messagepar Pink Panda » 19 Aoû 2019, 20:27

Superbement narré, et belle première victoire ! Un plaisir à lire ! :ok:

Avatar de l’utilisateur
Pink Panda
Coureur pro
 
Messages: 1710
Localisation: Quelque part en France

Re: [Bienvenue en Afrique] Chapitre 2 - Le grimpeur Africain

Messagepar Norway » 20 Aoû 2019, 09:47

Merci à vous deux pour ces retours :D

DDpcm a écrit:C’est vraiment bien et très atypique de suivre les aventures de ce Rwandais. C’est vraiment très bien narré et mis en place. J’aime beaucoup. Je suis impatient de voir le jeune à l’oeuvre en Europe.

(Peut être enlever toutes les informations : profil, écart,... sur les screens :ok:)


Je vais voir ce que je peux faire pour la prochaine fois en effet, par contre, je voulais laisser le profil pour que vous ayez une idée de l'étape qu'il a remporté :heureux:

Avatar de l’utilisateur
Norway
Plus combatif
 
Messages: 3496

Chapitre 3 - Focus sur le Tour du Rwanda

Messagepar Norway » 20 Aoû 2019, 17:59

Chapitre 3 : Focus sur le Tour du Rwanda


Image


Le Tour du Rwanda, la course la plus populaire d’Afrique

Le Tour cycliste du Rwanda, une épreuve importante du calendrier africain mais aussi international avec des équipes de renom se court dans une ferveur populaire incroyable. Mais c’est bien plus qu'une course pour le pays qui veut changer son image, marquée par le génocide de 1994.
Officiellement, c’est le Rwanda l’organisateur de la course, une épreuve qui doit servir à changer l’image d’un pays encore marqué par le génocide de 1994 qui avait fait 800 000 morts. Aimable Bayingana est le président de la fédération rwandaise de cyclisme :

« C'est une occasion aussi de faire connaître le Rwanda. Comme vous le savez le Rwanda n'a pas toujours eu une bonne image, depuis 25 ans qu'on commémore le génocide perpétré contre les Tutsis, donc je pense que c'est une occasion aussi de faire parler du Rwanda dans le bon sens. »


Le Rwanda aime sa course et le montre avec ferveur le long des routes. Des centaines de milliers de personnes, hommes, femmes et enfants sur le pas de leur porte, juchés sur des talus ou debout depuis des heures attendent le passage des coureurs le long des routes rwandaises. À Kigali, la capitale, ou dans des villages modestes comme Rwamagana dans l’Est du pays, c'est la même image : une foule colorée et souriante. C'est l’événement le plus important, c'est la fête, ici on aime le vélo.
Difficile d’évaluer le nombre de personnes, mais on estime qu’en proportion de la population du pays : 12 millions d’habitants, la fréquentation est plus importante que sur le Tour de France. On nous disait pendant un moment qu'il y avait 3 millions de spectateurs sur l'ensemble des huit jours. C'est peut-être un petit peu exagéré, mais on n’est pas loin de 2 millions, 2 millions et demi. Sur certaines étapes, il y a vraiment beaucoup de monde.

Le principal défi des organisateurs du Tour du Rwanda désormais ? Continuer à faire grandir la course (elle est passé en 2.1 cette année IRL ce qui a permis à Astana de venir courir au pays des mille collines), accueillir de plus en plus de grandes équipes, tout en conservant l’authenticité de l’épreuve.

« C’est un Tour africain, donc l’idée c’est aussi de permettre à des coureurs du continent de se faire remarquer, promet le coordinateur général de la course, Olivier Grandjean. Nous garderons toujours une proportion d’équipes du continent, c’est très important. »
:arrow: La Galerie photo du Tour du Rwanda 2019 IRL

Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Modifié en dernier par Norway le 24 Aoû 2019, 11:23, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Norway
Plus combatif
 
Messages: 3496

Re: [Bienvenue en Afrique]Chapitre -Focus sur le Tour du Rw

Messagepar Bad_Neos » 20 Aoû 2019, 22:22

Intéressant projet. Je te conseille de justifier ton test, et également d'enlever tout les annotations. Tu peux parfaitement prendre un screen du profil de l'étape dans le menu :ok:

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 11112
Localisation: J'ai fini avec Tyson chez Movistar sur la Simu mais aussi chez Arkea en vrai

Re: [Bienvenue en Afrique]Chapitre -Focus sur le Tour du Rw

Messagepar locktar1989 » 20 Aoû 2019, 22:27

Ah la Team Qhubeka. Celle qui est toujours là quand la route s'élève en U23 :mrgreen:

Intéressant de voir l'autre côté de la barrière du coup, je vais suivre :ok:

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Maillot blanc
 
Messages: 2726

Re: [Bienvenue en Afrique]Chapitre -Focus sur le Tour du Rw

Messagepar Norway » 21 Aoû 2019, 09:03

Bad_Neos a écrit:Intéressant projet. Je te conseille de justifier ton test, et également d'enlever tout les annotations. Tu peux parfaitement prendre un screen du profil de l'étape dans le menu :ok:


En effet c'est plus joli en justifiant je n'avais pas fait gaffe qu'on pouvait le justifier, ce forum est vraiment au top.
Pour les screen des profils j'y penserai la prochaine fois même si je suis déjà pas mal avancé dans la partie ;)

locktar1989 a écrit:Ah la Team Qhubeka. Celle qui est toujours là quand la route s'élève en U23 :mrgreen:

Intéressant de voir l'autre côté de la barrière du coup, je vais suivre :ok:


L'équipe n'est énorme même s'il y a quelques bons coureurs. J'ai mis les notes au début du chapitre 2.
Les meilleurs espoirs dans la partie sont Ardila le colombien mais qui court très peu en Europe, Champoussin, Arensman, Bagioli, Valter, Ries et Lopez et j'en oublie sûrement...

Avatar de l’utilisateur
Norway
Plus combatif
 
Messages: 3496

Re: [Bienvenue en Afrique]Chapitre -Focus sur le Tour du Rw

Messagepar ArthuroCyclo » 21 Aoû 2019, 09:11

Joli projet, très original et satisfaisant à lire !
Hâte de voir tes premières courses ! :heureux:

Avatar de l’utilisateur
ArthuroCyclo
Cyclo du dimanche
 
Messages: 128

Re: [Bienvenue en Afrique]Chapitre -Focus sur le Tour du Rw

Messagepar Norway » 21 Aoû 2019, 09:22

ArthuroCyclo a écrit:Joli projet, très original et satisfaisant à lire !
Hâte de voir tes premières courses ! :heureux:


Il y en a déjà eu plusieurs dans le chapitre 2 :heureux:

Avatar de l’utilisateur
Norway
Plus combatif
 
Messages: 3496

Re: [Bienvenue en Afrique]Chapitre -Focus sur le Tour du Rw

Messagepar Norway » 21 Aoû 2019, 18:22

J'ai justifié les textes et mis le sommaire dans le premier message :ok:

Avatar de l’utilisateur
Norway
Plus combatif
 
Messages: 3496


124 messages
Retourner vers Récits terminés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 27 invités