[PCM'18] Team Jumbo-Visma : Tour de Wallonie 2019

Modérateur: Animateurs récits

Re: [PCM'18] Team Jumbo-Visma : Liège-Bastogne-Liège 2019

Messagepar Wings » 29 Avr 2019, 19:36

Wow belle perf' de De Plus :shock:

Avatar de l’utilisateur
Wings
Directeur sportif
 
Messages: 36377
Localisation: #TEAMRICHIE

Re: [PCM'18] Team Jumbo-Visma : Liège-Bastogne-Liège 2019

Messagepar Bad_Neos » 01 Mai 2019, 10:54

Au final, c'est limite si De Plus et Lindeman n'ont pas de meilleurs résultats que Kruisjwijk sur les ardennaises :niais:

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 11099
Localisation: J'ai fini avec Tyson chez Movistar sur la Simu mais aussi chez Arkea en vrai

Eschborn-Francfort 2019

Messagepar Phil » 02 Mai 2019, 07:17

.Eschborn-Francfort 2019.

Image

Anciennement appelé Grand Prix de Francfort, la course allemande née en 1962 change d’appellation pour Eschborn-Francfort à l’occasion de l'édition 2018. Ce changement n’était pas le seul à intervenir, puisque les organisateurs ont souhaité rendre la course plus spectaculaire en ajoutant des difficultés au long des 211 kilomètres constituant le parcours. Ainsi le peloton devra résister à 2200 mètres de dénivelé positif avec de nombreuses ascensions, dont certaines sont très emblématiques de l’épreuve allemande : le mont Ruppertshain (1,3 km à 6,7%) sera grimpé trois fois, ou le Billtalhöhe (3,5 km avec des pentes à 8,4%) qui est de retour au programme après plusieurs années d’absence. Si la course fut très favorable aux sprinters-punchers ces dernières années, l’organisation à affirmé sa volonté d’en faire une classique plus ouverte avec l’ajout des différentes difficultés. Malade, le triple tenant du titre Alexander Kristoff (UAD) est absent, au contraire des sprinteurs Pascal Ackermann (BOH), Phil Bauhaus (TBM), Sam Bennett (BOH), Mark Cavendish (TDD), John Degenkolb (TFS), Arnaud Démare (GFC), Caleb Ewan (LTS), Dylan Groenewegen (TJV), Fabio Jakobsen (DQT) et des passe partout Maximilian Schachmann (BOH), Jasper Stuyven (TFS), Alejandro Valverde (MOV) ou Greg Van Avermaet (CPT).

Résumé
UCI World Tour | Eschborn - Francfort (214,4 kilomètres) | Profil
Jumbo-Visma : Image De Plus | Image Eenkhoorn | Image Groenewegen | Image Leezer | Image Lindeman | Image Martens | Image Roosen

L'échappée matinale tarde à se dessiner mais cinq coureurs parviennent à s'extraire du peloton après une vingtaine de kilomètres. C'est le britannique Cummings (TDD) qui en est l'instigateur, avant d'être accompagné par De Plus (TJV), Grmay (MTS), Haga (SUN) et Sutherland (UAD). Les cinq larrons passent au sommet du Feldberg, la première difficulté du jour, avec six minutes d'avance. Le peloton commence à réagir après la descente suivant cette ascension, pour revenir progressivement. L'écart diminue ainsi progressivement au gré des ascensions du jour, avant que De Plus (TJV) ne fausse compagnie à son groupe dans l'ultime difficulté.

Image Image

Le peloton s'est lui scindé en plusieurs morceaux, et continue de se morceler dans la quarantaine de kilomètres tout plats restants vu le fort vent de côté et les tentatives de bordures initiées par plusieurs formations. A l'avant, le belge craque complètement et se fait reprendre par ses compagnons d'aventure, avant que tout le groupe ne soit avalé par le peloton à vingt-cinq bornes de la ligne. Il ne sont alors plus qu'une trentaine dans ce groupe principal, emmené par les Bora-Hansgrohe et les Jumbo-Visma pour leurs sprinteurs respectifs. Un groupe où sont absents Bauhaus (TBM), Démare (GFC), Cavendish (TDD) ou encore Jakobsen (DQT). On pense se diriger vers un emballage semi-massif mais à huit-mille mètres de l'arrivée, Stuyven (TFS) se dresse sur les pédales et, flanqué de Lampaert (DQT), parvient à sortir en costaud. Le duo belge stabilise l'écart aux alentours des trente secondes, avant que trois autres coureurs ne les rejoignent peu après.

Image Image

On se retrouve ainsi avec un groupe digne des finales des Classiques du Nord, puisque outre le coureur de la Trek-Segafredo et celui de la Deceuninck-Quick Step, Naesen (ALM), Terpstra (TDE) et Van Avermaet (CPT) composent ce quintet qui possède une vingtaine de secondes d'avance à trois bornes de l'arrivée. Les cinq hommes se relayent bien et conservent un court avantage au moment d'aborder le sprint, au terme duquel Van Avermaet (CPT) règle logiquement tout le monde, alors que le groupe des sprinteurs reprend Stuyven (TFS) et Terpstra (TDE) mais pas Lampaert (DQT) et Naesen (ALM) qui complètent un podium cent pour cent belge.

Image

Classement.

    1. Image G.Van Avermaet (CPT) en 5h40'45''
    2. Image Y.Lampaert (DQT) à 0''
    3. Image O.Naesen (ALM) à 0''
    4. Image P.Ackermann (BOH) à 0''
    5. Image C.Ewan (LTS) à 0''
    6. Image D.Groenewegen (TJV) à 0''
    7. Image J.Stuyven (TFS) à 0''
    8. Image T.Wellens (LTS) à 0''
    9. Image N.Terpstra (TDE) à 0'
    10. Image T.Roosen (TJV) à 1'30''
    ...
    13. Image P.Eenkhoorn (TJV) à 0''
    14. Image P.Martens (TJV) à 2'42'
    30. Image B-J.Lindeman (TJV) à 5'14''
    42. Image L.De Plus (TJV) à 6'28''
    51. Image T.Leezer (TJV) à 7'20''
__________________________________________________________________________________________________________________
@ Coxo : t'as oublié l'absence de Fuglsang dans les classements. :mrgreen:

@ Loiloi29 : joli triplé en effet !

@ Wings : je ne l'attendais pas à pareille fête ! Un joli +4 qui fait du bien et une bonne gestion de sa course !

@ Bad_Neos : pas spécialement étonnant puisque Kruijswijk n'en avait pas fait un objectif au contraire des deux autres. ;) Je manque d'un leader pour les épreuves ardennaises ...

Avatar de l’utilisateur
Phil
Junior
 
Messages: 1205
Localisation: Belgique

Re: [PCM'18] Team Jumbo-Visma : Liège-Bastogne-Liège 2019

Messagepar Lecool » 02 Mai 2019, 10:36

Vivement le giro et gg pour cette carrière :ok:

Lecool
Espoir
 
Messages: 766
Localisation: Chez "il Chavito"

Tour de Romandie 2019

Messagepar Phil » 04 Mai 2019, 15:39

.Tour de Romandie 2019.

Image

La course aux tours est ouverte ! Après des classiques ardennaises animées, le traditionnel rendez-vous romand s’ouvre tant aux futurs candidats au maillot jaune sur le Tour de France qu’aux favoris du prochain Tour d’Italie, s’ouvrant dans moins de deux semaines sur la côte de Ligure. Le Tour de Romandie apparaît comme une préparation idéale pour tous les fans de montagne et de chrono. Cette année encore, les coureurs auront droit à une double dose de contre-la-montre. Un collectif pour ouvrir le bal et un individuel pour le clôturer. Avis aux rouleurs sachant grimper, la chasse est ouverte. Désormais placé entre Liège-Bastogne-Liège et le Giro, le Tour de Romandie a su s’adapter aux contraintes du calendrier pour offrir un parcours qui plaira tant aux grimpeurs préparant les prochains Grands Tours que les classicmen qui sortent à peine d’un lourd triptyque ardennais entre le Limbourg néerlandais et la Wallonie belge. L’organisation trace souvent un parcours qui ne s’enfonce pas automatiquement dans la haute montagne helvète. Cette année, la victoire finale devrait se jouer entre Romain Bardet (ALM), Emmanuel Buchmann (BOH), Richard Carapaz (MOV), Tom Dumoulin (SUN), Davide Formolo (BOH), Chris Froome (SKY), Miguel Angel Lopez (AST), Rafal Majka (BOH), Thibaut Pinot (GFC), Primoz Roglic (TJV), Marc Soler (MOV), Geraint Thomas (SKY), Rigoberto Uran (EFD) ou encore Ilnur Zakarin (TKA). Pour les étapes pouvant se terminer au sprint, les prétendants sont moins nombreux avec les seules présences de Michael Matthews (SUN), Maximiliano Richeze (DQT), Danny Van Poppel (TJV) et Rick Zabel (TKA).

Résumé.
UCI World Tour | Etape 1 | Etape 2 | Etape 3 | Etape 4 | Etape 5 | Etape 6
Jumbo-Visma : Image Bennett| Image Bouwman | Image Martin | Image Olivier | Image Roglic | Image Teunissen | Image Van Poppel

C'est un contre-la-montre par équipes d'un peu plus de dix-huit kilomètres qui ouvre ce Tour de Romandie. Longtemps en tête du classement provisoire, la Jumbo-Visma s'incline finalement devant la Sky et surtout la Sunweb, qui devance les britanniques de quatre secondes et les néerlandais de seize. Le deuxième jour de course est montagneux avec notamment l'ascension du Col de la Vue des Alpes dont le sommet est situé à dix kilomètres de l'arrivée. L'échappée matinale de huit coureurs est avalée peu avant le début de cette difficulté qu'aborde en tête une septantaine de coureurs. Le polonais Majka (BOH) puis le slovène Roglic (TJV) sont les seuls à tenter quelque chose mais ne parviennent pas à créer un écart, et ce sont onze coureurs qui se disputent la victoire. Le britannique Thomas (SKY) s'impose à la surprise générale et s'empare de la tunique de leader.

Image Image

Les seize échappés du troisième jour de course ne bénéficient pas de beaucoup de largesse de la part du peloton qui les reprends d'ailleurs assez tôt, à environ trente bornes du but. Le rythme est tellement soutenu que personne ne peut ou ne veut attaquer et c'est au sprint que se termine cette étape. Parfaitement placé dans la roue de Matthews (SUN), Van Poppel (TJV) lé déborde au bon moment et décroche une très belle victoire. L'australien a l'occasion de prendre sa revanche le lendemain avec une arrivée un peu plus pentue, mais ce sont les échappés qui créent la surprise et se disputent la victoire. Et a ce petit jeu, c'est le français Turgis (TDE) qui se montre le plus véloce devant Conti (UAD) et King (TDD). C'est ensuite l'étape reine qui attend le peloton avec quatre ascensions de première catégorie dont celle de Champex-Lac pour terminer. Ils sont douze courageux à passer la majorité de la journée à l'avant de la course avant que le peloton ne mette en route.

Image Image

Ce sont les Sunweb qui se montrent les plus actifs, écrémant largement le groupe des favoris dans l'avant-dernière difficulté du jour. Dans la montée finale, Lopez (AST) place rapidement un démarrage tandis que les autres favoris montent à la pédale. Les échappés matinaux sont tous repris, y compris Konrad (BOH) qui est le dernier à résister, avant que Roglic (TJV) ne démarre. Le slovène voit Bardet (ALM), Carapaz (MOV), Froome (SKY) et Thomas (SKY) lui coller la roue arrière pour revenir à cinq sur le colombien. L'ancien sauteur à ski en remet une à 1.200 mètres du but mais Thomas (SKY) réagit tandis que Froome (SKY) cède quelques mètres. C'est ensuite Bardet (ALM) qui explose, laissant les quatre hommes se jouer la victoire. Et c'est l'équatorien Carapaz (MOV) qui franchit la ligne en premier, alors que Thomas (SKY) conserve son maillot de leader avec 20 secondes sur Roglic (TJV). De quoi propose un joli duel entre les deux hommes sur les 16,8 kilomètres du contre-la-montre final, durant lequel Martin (TJV) réalise vite le meilleur temps provisoire qui lui permet de rester longtemps en tête. L'allemand est finalement battu par Dumoulin (SUN) pour deux secondes, avant que son équipier Roglic (TJV) n'améliore de nouveau la marque de deux secondes. Gérant son effort, Thomas (SKY) franchit la ligne avec douze secondes de plus au chrono, insuffisant pour que le slovène ne renverse le classement général remporté par le britannique !

Image Image

Vainqueurs d'étapes.

    Etape 1 : Image Team Sunweb (SUN)
    Etape 2 : Image G.Thomas (SKY)
    Etape 3 : Image D.Van Poppel (TJV)
    Etape 4 : Image A.Turgis (TDE)
    Etape 5 : Image R.Carapaz (MOV)
    Etape 6 : Image P.Roglic (TJV)
Classements.

    Classement Général.

    1. Image G.Thomas (SKY) en 18h23'03''
    2. Image P.Roglic (TJV) à 8''
    3. Image T.Dumoulin (SUN) à 1'43''
    4. Image R.Carapaz (MOV) à 1'43''
    5. Image C.Froome (SKY) à 2'24''
    6. Image M-A.Lopez (AST) à 2'28''
    7. Image R.Bardet (ALM) à 3'51''
    8. Image G.Bennett (TJV) à 4'15''
    9. Image W.Kelderman (SUN) à 4'39''
    10. Image G.Moscon (SKY) à 4'44''
    ...
    46. Image T.Martin (TJV) à 22'36''
    55. Image P.Martens (TJV) à 26'21''
    64. Image D.Olivier (TJV) à 30'43''
    74. Image M.Teunissen (TJV) à 35'30''
    94. Image D.Van Poppel (JUM) à 42'44''

    Classements Distinctifs.

    Meilleur Sprinteur : Image G.Thomas (SKY)
    Meilleur Grimpeur : Image S.Pauwels (CPT)
    Meilleur Jeune : Image M-A.Lopez (AST)
    Meilleure Equipe : Image Team Sky (SKY)
__________________________________________________________________________________________________________________
@ Lecool : on y sera très vite maintenant ! Merci !

Avatar de l’utilisateur
Phil
Junior
 
Messages: 1205
Localisation: Belgique

Re: [PCM'18] Team Jumbo-Visma : Tour de Romandie 2019

Messagepar Alessiocortez » 04 Mai 2019, 15:47

Ah il manque pas grand chose pour que Roglic soit sur la plus haute marche :diantre:
Mais on y croit pour le Giro, il y a vraiment moyen de faire un gros résultat

Avatar de l’utilisateur
Alessiocortez
Maillot vert
 
Messages: 4557
Localisation: Dans l'Armée Rouge

Re: [PCM'18] Team Jumbo-Visma : Tour de Romandie 2019

Messagepar Bad_Neos » 06 Mai 2019, 17:10

Une bonne entrée en matière avant le Giro :ok:

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 11099
Localisation: J'ai fini avec Tyson chez Movistar sur la Simu mais aussi chez Arkea en vrai

Présentation Tour d'Italie 2019

Messagepar Phil » 15 Mai 2019, 09:24

.Présentation Tour d'Italie.

Image


Parcours.

Le Tour d'Italie est de retour au Pays-Bas. Quelques années plus tard, le grand départ aura en effet lieu à Amsterdam avec un contre-la-montre inaugural de 8,4 km autour de la ville. Après cet exercice particulier, les deux premières étapes en ligne s’annoncent à risques. A cause d’un parcours souvent urbain dimanche, des possibilités de bordure en front de mer lundi, avant le retour en Italie pour le contre-la-montre par équipes dans le Piémont. Les grimpeurs craignent cette première séquence, qui se prolonge par les chemins de terre de Toscane à l’approche de Montalcino lors de la septième étape. Mais ils ont l’embarras du choix pour s’exprimer par la suite. Avec de grandes ascensions (Zoncolan, Plan de Corones, Mortirolo, Gavia) réparties sur les huit dernières journées de course dans le nord de la péninsule, pour terminer par un contre-la-montre conduisant le 30 mai aux arènes de Vérone.


Favoris.

Difficile de sortir un grand favori du lot tant la start-list est impressionnante. Au premier rang, nous retrouvons Vincenzo Nibali (TBM), double vainqueur de l'épreuve qui sera épaulé par les costauds Damiano Caruso (TBM) et Domenico Pozzovivo (TBM) notamment. L'espagnol Mikel Landa (MOV) arrive lui aussi avec de grandes ambitions et une garde rapprochée intéressante avec par exemple Andrey Amador (MOV) et Richard Carapaz (MOV). Difficile de ne pas citer également Primoz Roglic (TJV), quatrième du dernier Tour de France et bien en jambes depuis le début de la saison. Le slovène pourra compter sur le soutien de George Bennett (TJV) et de Daan Olivier (TJV). Ils sont nombreux à se situer un tout petit cran en dessous, à l'image du trio de la Bora-Hansgrohe composé d'Emmanuel Buchmann (BOH), Davide Formolo (BOH) et Rafal Majka (BOH). C'est aussi une dream-team qu'aligne Astana avec Miguel Angel Lopez (AST) soutenu par les espagnols Omar Fraile (AST), Ion Izagirre (AST), Gorka Izagirre (AST) et Luis Leon Sanchez (AST). La pépite colombienne Egan Bernal (SKY) sera épaulée par Tao Geoghegan Hart (SKY), Gianni Moscon (SKY) et Diego Rosa (SKY). Son compatriote Rigoberto Uran (EFD) aura lui aussi une belle équipe à sa disposition avec Hugh Carty (EFD), Daniel Martinez (EFD) et Lachlan Morton (EFD). Plus isolés dans leurs équipes respectives, Fabio Aru (UAD), Gianluca Brambilla (TFS), Wilco Kelderman (SUN), Enric Mas (DQT), Adam Yates (MTS) et Ilnur Zakarin (TKA) n'en seront pas moins dangereux. Enfin, les jeunes promesses Damien Gaudu (GFC) et Ben O'Connor (TDD) tenteront de s'illustrer au maximum en l'absence de leurs leaders habituels.

Du côté des emballages massifs, le triple champion du monde Peter Sagan (BOH) a décidé de s'aligner sur l'épreuve, tout comme l'australien Caleb Ewan (LTS), le colombien Fernando Gaviria (UAD), les allemands Nikias Arndt (SUN), John Degenkolb (TFS) et Marcel Kittel (TKA) et le néerlandais Danny Van Poppel (TJV). Les finisseurs italiens sont évidemment de la partie avec Niccolò Bonifazio (TDE), Sonny Colbrelli (TBM), Jakub Mareczko (CPT), Sacha Modolo (EFD), Giacomo Nizzolo (TDD), Matteo Trentin (MTS) et surtout Elia Viviani (DQT).

__________________________________________________________________________________________________________________

@ Alessiocortez : on va tout faire pour aller chercher la première place en tout cas !

@ Bad_Neos : préparation idéale en effet, reste à atteindre le pic de forme sur le Giro !

Avatar de l’utilisateur
Phil
Junior
 
Messages: 1205
Localisation: Belgique

Re: [PCM'18] Team Jumbo-Visma : Présentation Tour d'Italie

Messagepar Coxo » 15 Mai 2019, 10:45

Bon courage pour la troisième semaine avec Roglic :noel:

Avatar de l’utilisateur
Coxo
Maglia rosa
 
Messages: 9916
Localisation: Kahba des five

Tour d'Italie 1/3 2019

Messagepar Phil » 16 Mai 2019, 08:29

.Tour d'Italie 2019 (1/3).

Image

Nous voilà donc au départ du Tour d'Italie, premier des trois grands tours de la saison cycliste. Ils ne sauraient trop se l'expliquer, mais les coureurs qui se présentent cet après-midi sur la rampe de lancement de ce qui indique le point de départ d'une aventure palpitante s'accordent pour dire qu'il règne sur le Giro une atmosphère particulière. Un charme envoûtant. Et ce n'est pas le départ délocalisé à Amsterdam qui gâche le plaisir des cent-septante six coureurs qui vont prendre part à cette cent-deuxième édition du Tour d'Italie. Au programme de cette première semaine, un contre-la-montre individuel inaugural avant trois étapes de plaine, un effort chronométré en équipes et deux étapes pour les puncheurs, il faudra attendre avant la haute montagne !

Résumé.
UCI World Tour | Etape 1 | Etape 2 | Etape 3 | Etape 4 | Etape 5 | Etape 6 | Etape 7
Jumbo-Visma : Image Bennett | Image Martens | Image Martin | Image Olivier | Image Roglic | Image Teunissen | Image Van der Hoorn | Image Van Poppel

C'est sous un soleil généreux que s'élancent les coureurs pour un peu plus de huit kilomètres d'effort en solitaire. Lancé rapidement sur la route, Zakarin (TKA) réalise un excellent chrono que ne parviennent pas à effacer Martin (TJV) et Campenaerts (LTS), relégués à cinq et huit secondes. Le néerlandais Kelderman (SUN) s'approche très près mais termine à quelques centièmes de secondes. On pense ensuite Roglic (TJV) bien parti pour améliorer la marque mais le slovène échoue à trois secondes du russe, une seconde derrière Moscon (SKY), troisième final. Les écarts sont minimes entre les favoris au maillot rose, avec Lopez (AST) perdant le plus de temps avec un débours de vingt-six secondes. Le lendemain, l'étape se termine comme prévu au sprint malgré l'échappée matinale de quatre coureurs. Bien emmené, Viviani (DQT) s'impose avec le maillot de champion d'Italie sur les épaules. Il devance Sagan (BOH) et Van Poppel (TJV). Une violente chute à dix bornes du but repousse Aru (UAD), Brambilla (TFS), Buchmann (BOH), les frères Izagirre (AST), Majka (BOH) à près de deux minutes.

Image Image

Ce sont neuf hommes qui se portent à l'offensive dès le départ de la troisième étape avec arrivée à Middelburg. Malgré leur bonne collaboration, ils sont avalés à seize bornes du but et laissent place à l'emballage massif attendu. Bien emmené, Gaviria (UAD) se fait toutefois surprendre par Ewan (LTS), plus véloce dans les derniers mètres et qui l'emporte ! Le retour en Italie coïncide avec un contre-la-montre par équipes longtemps dominé par la Bora-Hansgrohe. L'équipe allemand se fait toutefois doubler par la Sky, favorite attendue et victorieuse pour huit secondes. Astana et la Jumbo-Visma complètent le podium à dix-neuf secondes tandis que Bernal (SKY) s'empare du maillot rose devant son équipier Ganna (SKY) et Bodnar (BOH). Le lendemain, c'est un nouveau sprint massif qui conclut l'étape, avec la revanche de Gaviria (UAD) qui lève enfin les bras devant Colbrelli (TBM) et Viviani (DQT). Une étape marquée par la chute d'une vingtaine de coureurs, dont Pozzovivo (TBM) et Van Poppel (TJV), tout deux contraints à l'abandon.

Image Image

La sixième étape amène les coureurs à Carrara, avec deux jolies bosses en fin de journée. L'échappée matinale de onze coureurs, avec Martens (TJV) à son bord qui fait comme hier le plein de points pour le meilleur grimpeur, se fait rattraper peu avant l'ultime difficulté. A l'approche du sommet, Kelderman (SUN) attaque, suivi par Bennett (TJV) et surtout Sagan (BOH). Les trois hommes basculent dans la descente avec une poignée de secondes et parviennent à se disputer la victoire quelques mètres devant le groupe des favoris au général. Sans surprise, le slovaque fait parler sa pointe de vitesse et décroche la victoire. Le lendemain, ce sont neuf coureurs qui animent la journée avant d'être repris avant le Poggio Civitella, la difficulté finale où Roglic (TJV) parvient à faire une petite différence qu'il entretient dans la descente pour s'imposer avec quelques mètres d'avance sur un groupe de seize coureurs. Les espagnols G.Izagirre (AST), Mas (DQT) et le russe Zakarin (TKA), distancés à plus d'une minute, semblent déjà hors course pour le Top 5.

Image Image

Vainqueurs d'étapes.

    Etape 1 : Image I.Zakarin (TKA)
    Etape 2 : Image E.Viviani (DQT)
    Etape 3 : Image C.Ewan (LTS)
    Etape 4 : Image Team Sky (SKY)
    Etape 5 : Image F.Gaviria (UAD)
    Etape 6 : Image P.Sagan (BOH)
    Etape 7 : Image P.Roglic (TJV)
Classements.

    Classement Général.

    1. Image E.Bernal (SKY) en 23h02'50''
    2. Image P.Roglic (TJV) à 1''
    3. Image P.Sagan (BOH) à 1''
    4. Image R.Carapaz (MOV) à 11''
    5. Image G.Bennett (TJV) à 18''
    6. Image A.Lutsenko (AST) à 18''
    7. Image R.Carapaz (MOV) à 32''
    8. Image M-A.Lopez (AST) à 34''
    9. Image M.Landa (MOV) à 36''
    10. Image R.Uran (EFD) à 38''
    ...
    28. Image P.Martens (TJV) à 7'46''
    34. Image T.Martin (TJV) à 9'35''
    108. Image T.Van der Hoorn (TJV) à 27'00''
    120. Image D.Olivier (TJV) à 30'00''
    146. Image M.Teunissen (TJV) à 40'25''
    Abandon : Image D.Van Poppel (JUM)

    Classements Distinctifs.

    Meilleur Sprinteur : Image F.Gaviria (UAD)
    Meilleur Grimpeur : Image P.Martens (TJV)
    Meilleur Jeune : Image E.Bernal (SKY)
    Meilleure Equipe : Image Astana Pro Team (AST)
__________________________________________________________________________________________________________________

Avatar de l’utilisateur
Phil
Junior
 
Messages: 1205
Localisation: Belgique

Re: [PCM'18] Team Jumbo-Visma : Tour d'Italie 1/3 2019

Messagepar Kreuziger » 16 Mai 2019, 09:08

Le parcours de 2010 :banana mon dieu les raclées que mettait Cunego sur PCM 10 sur ce tracé :lol:

C'est encore serré

Avatar de l’utilisateur
Kreuziger
Maillot jaune
 
Messages: 11025
Localisation: Saoumfa du topic Musique

Re: [PCM'18] Team Jumbo-Visma : Tour d'Italie 1/3 2019

Messagepar Alessiocortez » 16 Mai 2019, 18:21

Ah vraiment dommage pour DVP , il aurait pu en claquer une
Mais Roglic est bien , très bien même , et peut viser la victoire finale

Avatar de l’utilisateur
Alessiocortez
Maillot vert
 
Messages: 4557
Localisation: Dans l'Armée Rouge

Re: [PCM'18] Team Jumbo-Visma : Tour d'Italie 1/3 2019

Messagepar Coxo » 20 Mai 2019, 22:51

Trop fort Richard 8) :noel:

Avatar de l’utilisateur
Coxo
Maglia rosa
 
Messages: 9916
Localisation: Kahba des five

Tour de Californie 2019

Messagepar Phil » 25 Mai 2019, 09:53

.Tour de Californie 2019.

Image

Le Grand Ouest américain fascine ne serait-ce que par sa seule évocation. Et depuis qu'il a été conquis par le cyclisme, ce sont chaque année de nouveaux desperados en quête d'or qui se ruent sur la Californie. Pour sa dixième édition, le Tour de Californie a invité le peloton le plus conséquent de son histoire pour un parcours tout aussi ardu que ces dernières saisons. L'épreuve américaine vaudra la peine d'être vécue pour ses emballages massifs et ses combats face au vent sur les longues chaussées vers la mer. Cette année, c’est Sacramento qui accueillera le Grand Départ demain comme en 2014 et 2015. Après une première étape promise aux sprinteurs, les favoris seront mis à contribution dès le lendemain avec un passage par le Mont Hamilton avant de rejoindre San José. Il y aura ensuite deux nouvelles étapes de plaine et les sprinteurs s’en donneront à cœur joie à Morro Bay et Santa Clarita. Les leaders eux attendront le cinquième jour avec l’étape reine qui arrivera au sommet du Mont Baldy. Une étape importante avant un chrono de 24 kilomètres à Big Bear Lake qui le sera tout autant.Du côté des favoris au classement général, l'affiche est alléchante avec Julian Alaphilippe (DQT), Romain Bardet (ALM), Tom Dumoulin (SUN), Jakob Fuglsang (AST), Chris Froome (SKY), Bob Jungels (DQT), Dan Martin (UAD), Thibaut Pinot (GFC), Geraint Thomas (SKY) et Tejay van Garderen (EFD). L'épreuve américaine a aussi attiré quelques sprinteurs intéressants avec les présences de Phil Bauhaus (TBM), Sam Bennett (BOH), Simone Consonni (UAD), Magnus Cort Nielsen (AST), Arnaud Démare (GFC), Alexander Kristoff (UAD) et Rick Zabel (TKA).

Résumé.
UCI World Tour | Etape 1 | Etape 2 | Etape 3 | Etape 4 | Etape 5 | Etape 6 | Etape 7
Jumbo-Visma : Image Bouwman | Image Eenkhoorn | Image Hofstede | Image Kuss | Image Leezer | Image Lindeman | Image Powless

Animée par neuf courageux, la première étape destinée aux sprinteurs n'échappent pas au dénouement attendu avec un emballage massif bien préparé par les Groupama-FDJ qui déposent parfaitement Démare (GFC). Le français ne se fait pas prier pour l'emporter devant Cort Nielsen (AST) et Consonni (UAD). L'ascension du Mont Hamilton durant la seconde étape fait mal à de nombreux coureurs dans le peloton qui ne compte plus qu'une trentaine d'éléments au moment de reprendre les fuyards matinaux à vingt bornes du but. Le français Alaphilippe (DQT) démarre dans l'ultime bosse du jour et accroit son avantage dans la descente menant à l'arrivée pour s'imposer avec une poignée de secondes sur le reste des favoris.

Image Image

Retour au calme le lendemain avec une nouvelle arrivée groupée malgré l'échappée matinale de cinq coureurs. Si Stuyven (TFS) ne passe pas loin de créer la surprise grâce à un sprint tout en puissance, c'est de la faute de Bennett (BOH) qui remonte le belge dans les ultimes centimètres ! C'est à nouveau un emballage massif qui attend le peloton à l'arrivée de la quatrième étape, avec un doublé pour Démare (GFC) ! Le coureur né à Beauvais empoche ainsi sa deuxième victoire de la semaine, juste devant Kristoff (UAD) et Bennett (BOH). Vient ensuite l'étape reine avec l'ascension finale du Mont Baldy. Les échappés repris au pied, la Sky impose son tempo habituel, ce qui n'empêche pas van Garderen (EFD) de retrouver ses jeunes jambes en attaquant. L'américain parvient à creuser un petit écart tandis que ça explose complètement à l'arrière. Le dernier relais de Froome (SKY) est impressionnant avant que Thomas (SKY) n'attaque. Le britannique est suivi pendant quelques minutes par Dumoulin (SUN) et Kuss (TJV). Le duo doit laisser filer le dernier vainqueur du Tour de France une fois van Garderen (EFD) repris, le laissant s'emparer du maillot de leader du général.

Image Image

Le lendemain, c'est un contre-la-montre individuel de 24,2 kilomètres qui attend les coureurs. Si le jeune danois Bjerg (HBA) réalise le premier réel temps intéressant, c'est Mullen (TFS) qui garde longtemps la première place. Mais l'irlandais est dépossédé de son bien par Castroviejo (SKY) puis par Kwiatkowski (SKY). Le polonais pense pouvoir conserver le leadership mais Jungels (DQT) fait voler en éclats ses espoirs. Mais le vainqueur final se nomme Dumoulin (SUN) qui devance d'ailleurs Thomas (SKY) de 41 secondes. Insuffisant toutefois pour déposséder le gallois du maillot de leader. Un leadership qui ne sera pas inquiété sur l'ultime étape, où l'échappée matinale de huit hommes parvient à aller au bout via Maté (COF). L'espagnol devance ainsi Mollema (TFS) et Huffman (RAL) après avoir démarré à sept bornes du but.

Image Image

Vainqueurs d'étapes.

    Etape 1 : Image A.Démare (GFC)
    Etape 2 : Image J.Alaphilippe (DQT)
    Etape 3 : Image S.Bennett (BOH)
    Etape 4 : Image A.Démare (GFC)
    Etape 5 : Image G.Thomas (SKY)
    Etape 6 : Image T.Dumoulin (SUN)
    Etape 7 : Image L-A.Maté (COF)
Classements.

    Classement Général.

    1. Image G.Thomas (SKY) en 23h53'04''
    2. Image T.Dumoulin (SUN) à 12''
    3. Image T.van Garderen (EFD) à 55''
    4. Image C.Froome (SKY) à 1'46''
    5. Image S.Kuss (TJV) à 2'04''
    6. Image J.Alaphilippe (DQT) à 2'30''
    7. Image B.Jungels (DQT) à 2'45''
    8. Image D.Martin (UAD) à 2'54''
    9. Image R.Bardet (ALM) à 4'14''
    10. Image N.Powless (TJV) à 4'19''
    ...
    38. Image K.Bouwman (TJV) à 17'15''
    50. Image B-J.Lindeman (TJV) à 23'06''
    70. Image L.Hofstede (JUM) à 30'48''
    102. Image T.Leezer (JUM) à 47'52''
    Abandon : P.Eenkhoorn (JUM)

    Classements Distinctifs.

    Meilleur Sprinteur : Image J.Alaphilippe (DQT)
    Meilleur Grimpeur : Image T.Slagter (TDD)
    Meilleur Jeune : Image S.Kuss (TJV)
    Meilleure Equipe : Image Team Sky (SKY)
__________________________________________________________________________________________________________________

@ Kreuziger : très serré en effet, mais les grandes manoeuvres vont seulement arriver !

@ Alessiocortez : clairement dégouté par cette chute, on peut pas dire que je suis épargné depuis le début de la saison ...

@ Coxo : il se débrouille bien jusque là le petit équatorien !

Avatar de l’utilisateur
Phil
Junior
 
Messages: 1205
Localisation: Belgique

Re: [PCM'18] Team Jumbo-Visma : Tour de Californie 2019

Messagepar Adramelech » 25 Mai 2019, 09:55

Dommage l'abandon d'Eenkhoorn :diantre:
Pas trop grave j'espère ?

Avatar de l’utilisateur
Adramelech
Jersey rojo
 
Messages: 6796
Localisation: #TeamPogi

Re: Tour de Californie 2019

Messagepar Coxo » 26 Mai 2019, 17:19

Phil a écrit:@ Coxo : il se débrouille bien jusque là le petit équatorien !

C'est surtout qu'être 4eme et 7eme à la fois :noel:

Avatar de l’utilisateur
Coxo
Maglia rosa
 
Messages: 9916
Localisation: Kahba des five

Re: [PCM'18] Team Jumbo-Visma : Tour de Californie 2019

Messagepar Bad_Neos » 27 Mai 2019, 14:39

Grosses perfs avec Kuss et Powless vu la SL ! :o

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 11099
Localisation: J'ai fini avec Tyson chez Movistar sur la Simu mais aussi chez Arkea en vrai

Re: [PCM'18] Team Jumbo-Visma : Tour de Californie 2019

Messagepar Phil » 11 Juin 2019, 09:48

.Tour d'Italie 2019 (2/3).

Image

Après une première semaine marquée par des emballages massifs et le maillot rose de Egan Bernal (SKY), les favoris vont débuter la seconde avec une première étape montagneuse qui leur offrira une première occasion de se découvrir. Le restant de la semaine sera toutefois relativement calme niveau dénivelés et il faudra attendre la troisième semaine pour réellement assister aux grandes manoeuvres. Attention toutefois à ne pas se faire piéger, notamment sur la quatorzième étape qui pourrait faire des dégâts parmi les prétendants au maillot rose !

Résumé.
UCI World Tour | Etape 8 | Etape 9 | Etape 10 | Etape 11 | Etape 12 | Etape 13 | Etape 14
Jumbo-Visma : Image Bennett | Image Martens | Image Martin | Image Olivier | Image Roglic | Image Teunissen | Image Van der Hoorn | Image Van Poppel

La huitième étape voit directement un groupe de vingt-cinq coureurs prendre ses distances avec le peloton. Si Martens (TJV) empoche de nouveaux points pour son maillot bleu de meilleur grimpeur, ils ne sont plus que cinq à aborder le Monte Terminillo avec cinq minutes d'avance sur le groupe des favoris. Un groupe où la Sky roule au pied avant d'être relayée par la Jumbo-Visma et Bennett (TJV) qui donne un énorme relais. Les efforts pour la victoire d'étape sont vains puisque Majka (BOH) franchit tranquillement la ligne d'arrivée, mais la bagarre fait rage entre les favoris avec des démarrages de Carapaz (MOV), Uran (EFD) puis Lopez (AST). Mais les sud-américains ne parviennent pas à décrocher Bernal (SKY) et Roglic (TJV) qui se permettent même de franchir la ligne juste avant eux tandis que Nibali (TBM) débourse une trentaine de secondes, cependant au moins vingt de moins que les autres prétendants au général. L'étape du lendemain est entièrement plate, et ce sont neuf hommes qui se portent à l'avant de la course. Mais les équipes de sprinteurs mettent rapidement en route et ils sont repris bien loin de la ligne où Nizzolo (TDD) devance Degenkolb (TFS) et Viviani (DQT).

Image Image

L'échappée matinale de onze hommes du dixième jour est reprise à vingt bornes du but avant que les équipes de sprinteurs ne se mettent véritablement en place. Si Martin (TJV) tente de faire le coup du kilomètre sans succès, c'est bien un sprint massif qui conclu l'étape. Et si Ewan (LTS) semble le mieux parti pour la victoire, le petit australien voit Gaviria (UAD) le déborder in-extrémis. Le profil plus escarpé de l'étape suivante donne des idées à cinq coureurs qui faussent compagnie au peloton. Ils ne sont plus que quarante-cinq hommes dans le groupe des favoris au moment d'attaquer la dernière montée. Les fuyards matinaux sont finalement repris à quelques encablures de la ligne, placée sur un petit talus. Le sprint en comité réduit est réglé par Mas (DQT), plus véloce que Moscon (SKY) et Bernal (SKY). Retour au calme le lendemain, malgré deux bosses sur la fin du parcours qui fatiguent les sprinteurs et condamnent l'échappée matinale de neuf coureurs. Le sprint se joue entre Ewan (LTS) et Sagan (BOH), avec la balance qui penche du côté de l'australien.

Image Image

Le slovaque a l'occasion de prendre sa revanche demain avec une nouvelle étape destinée aux puncheurs-sprinteurs et animée par une échappée de treize hommes. Repris dans l'ultime difficulté du jour, ils laissent place aux favoris du jour pour en découdre sur la ligne, avec un ancien champion du monde qui répond présent en devançant Viviani (DQT). Les échappés matinaux de la quatorzième étape sont au nombre de douze, avec le Monte Grappa a franchir en deuxième partie de journée. Le peloton leur laisse de la marge et ils franchissent d'ailleurs ce sommet avec plus de quatre minutes d'avance. Autant dire qu'ils vont se disputer la gagne à quatre puisque Gaudu (GFC), Pauwels (CPT), Visconti (WIL) et Zaccanti (NIP) se sont détachés du groupe dans les pourcentages finaux de la montée. Le français et le belge sont toutefois distancés dans la longue descente et ce sont donc deux italiens qui se présentent sur la ligne. Plus véloce, Visconti (WIL) s'offre la victoire devant le jeune grimpeur de la Nippo. Dans le groupe des favoris, malgré plusieurs tentatives de Nibali (TBM) et Roglic (TJV), les deux européens terminent en compagnie de Bernal (SKY), Carapaz (MOV), Lopez (AST) et Uran (EFD). Le maillot rose se jouera plus que probablement entre ces six garçons.

Image Image

Vainqueurs d'étapes.

    Etape 8 : Image R.Majka (BOH)
    Etape 9 : Image G.Nizzolo (TDD)
    Etape 10 : Image F.Gaviria (UAD)
    Etape 11 : Image E.Mas (DQT)
    Etape 12 : Image C.Ewan (LTS)
    Etape 13 : Image P.Sagan (BOH)
    Etape 14 : Image G.Visconti (WIL)
Classements.

    Classement Général.

    1. Image E.Bernal (SKY) en 23h02'50''
    2. Image P.Roglic (TJV) à 9''
    3. Image R.Carapaz (MOV) à 40''
    4. Image R.Uran (EFD) à 46''
    5. Image M-A.Lopez (AST) à 1'06''
    6. Image V.Nibali (TBM) à 1'11''
    7. Image W.Kelderman (SUN) à 2'44''
    8. Image D.Formolo (BOH) à 3'03''
    9. Image A.Yates (MTS) à 3'31''
    10. Image M.Landa (MOV) à 3'53''
    ...
    16. Image G.Bennett (TJV) à 9'53''
    58. Image T.Martin (TJV) à 42'44''
    70. Image P.Martens (TJV) à 46'38''
    96. Image D.Olivier (TJV) à 1h05'22''
    125. Image T.Van der Hoorn (TJV) à 1h39'20''
    135. Image M.Teunissen (TJV) à 1h52'27''
    Abandon : Image D.Van Poppel (JUM)

    Classements Distinctifs.

    Meilleur Sprinteur : Image F.Gaviria (UAD)
    Meilleur Grimpeur : Image P.Martens (TJV)
    Meilleur Jeune : Image E.Bernal (SKY)
    Meilleure Equipe : Image Astana Pro Team (AST)
__________________________________________________________________________________________________________________

@ Adramalech : il sera absent un bon mois, ça commence à faire beaucoup toutes ces blessures ...

@ Coxo : Oups, bien vu ! :oops:

@ Bad_Neos : effectivement, nos deux ricains étaient en bonne forme et ont clairement montré leur jolis potentiels !

Avatar de l’utilisateur
Phil
Junior
 
Messages: 1205
Localisation: Belgique

Re: [PCM'18] Team Jumbo-Visma : Tour de Californie 2019

Messagepar Pink Panda » 11 Juin 2019, 10:13

La dernière semaine du Giro s'annonce intense !
Toujours un plaisir de te lire :)

Avatar de l’utilisateur
Pink Panda
Coureur pro
 
Messages: 1710
Localisation: Quelque part en France

Re: [PCM'18] Team Jumbo-Visma : Tour de Californie 2019

Messagepar rthomazo » 11 Juin 2019, 11:38

Ces écarts minuscules :o Les sudams une jambe au-dessus :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
rthomazo
Champion confirmé
 
Messages: 16814
Localisation: Plus en Bretagne :'(


184 messages
Retourner vers Récits terminés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité