Team Jumbo - Visma 2018 [Flèche Wallonne]

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateur: Animateurs récits

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [E10 & E11]

Messagepar Nico32 » 28 Aoû 2020, 10:43

Tour de France

Étapes 12 et 13




Image

Si la onzième étape offrait une gentille mise en bouche, c’est une véritable tappone qui attend les grimpeurs sur la douzième, entre France et Italie. Le début d’étape en col donne évidemment l’opportunité aux baroudeurs d’échapper à la vigilance du peloton. Frapporti, Calmejane, Fominykh et l’infatigable Offredo se projettent donc à l’avant, mais aussi Velits, Seeldraeyers et le maillot à pois Acedo. Ces trois-là sont évidemment les meilleurs grimpeurs du groupe et se détachent dès ce premier col de Vars, qu’ils franchissent avec deux minutes d’avance sur le kazakhe et 8 minutes sur le peloton mené par les Liquigas. Après sa belle étape allemande en ouverture, Velits a reculé pour être désormais 22e du général à 21 minutes du maillot jaune ; il ne représente donc pas un danger immédiat. Le peloton relâche donc la bride, ce qui permet même aux sprinters de grappiller quelques points au sprint intermédiaire au pied de la descente de Larche, 11 minutes après le trio de tête. Dans la Lombarde, le rythme s’accélère en revanche sous l’impulsion de Brajkovic. L’équipier de Pinot fait un grand ménage, et à mi-col ils ne sont déjà plus que 18 dans le groupe maillot jaune, sans Kreuziger ni le maillot blanc Jungels ! Schleck et Gesink sont donc isolés. Le slovène ne peut cependant pas tenir toute l’ascension. Lorsqu’il baisse le tempo, plusieurs grappes de coureurs peuvent revenir, et certains en profitent même pour attaquer. Rolland et Poels partent les premiers, vite imités par Henao. Le colombien pourra peut-être servir de relais à Kruijswijk dans la montée finale, quand les Mapei poursuivent leur stratégie du Giro : ne pas miser que sur un seul pion, en l’occurrence l’inexpérimenté Dyke. Rolland est costaud et se débarrasse même de Poels dans les derniers kms de la Lombarde. Il repasse en France 9 minutes après le trio de tête, mais 45 secondes devant Poels et Henao, et 2’30’’ devant un peloton qui est de nouveau constitué de 37 coureurs.


Dans le col de la Couillole, Acedo lâche rapidement face au rythme de Velits et Seeldraeyers. Le basque gère sa montée, reste longtemps à 40 secondes du duo, mais ne parviendra jamais à revenir. Il n’aura pas la victoire d’étape, mais peut se consoler d’un maillot à pois largement conforté ! Ses anciens compagnons collaborent parfaitement, apparemment d’accord pour se disputer l’étape au sprint. Seeldraeyers tente de surprendre Velits sous la flamme rouge, mais le slovaque s’accroche bien et tente à son tour de le déborder à 500 mètres du but. Le sprint est serré jusqu’au bout, et c’est finalement Peter Velits qui s’impose dans les tous derniers mètres ! Il s’agit de sa troisième victoire sur le Tour de France, quatre ans après la dernière ! Dans le groupe des leaders, Bardet profite du début de col hésitant des favoris pour lui aussi anticiper la grande bagarre. Sánchez a pris le manche du peloton pour FDJ, mais le rythme n’est pas élevé alors Gesink attaque à 7 kms du sommet ! Le néerlandais est suivi de Quintana, mais aussi du duo Urán-Froome pour la Sky. Kreuziger s’est quant à lui bien refait de la Lombarde et parvient à ramener Schleck et les autres au train. Un peu plus loin, Gesink y retourne, cette fois suivi par Froome, Pinot et Barguil. Il est même contré par le coureur FDJ, qui avait raison de faire travailler son équipe. Derrière, Kreuziger n’a plus la force et Schleck se retrouve à mener la poursuite avec Kruijswijk. Pinot passe au sommet de la Couillole 30 secondes avant Barguil, Froome et Gesink, et 1’05’’ avant les huit coureurs qui composent le groupe maillot jaune. Celui-ci se donne à fond dans la transition vers Valberg, alors que Gesink semble peiner et ne relaie plus Froome et Barguil. Froome s’en aperçoit et s’envole finalement vers la ligne tandis que De Gendt, Kruijswijk et Schleck reviennent sur les talons d'un Gesink qui a du mal à terminer. Costaud, le belge parvient à le doubler, et même grappiller quelques secondes avec Barguil. Schleck échoue quant à lui à 15 secondes mais conserve son maillot jaune après avoir été mis en difficulté. Froome revient dans le top 5 du général, et Velits remonte lui à la 8e place aux dépends de Geraint Thomas. Acedo est 14e et nouveau maillot blanc pour 16 secondes, en plus des pois ! Quintana a connu un final plus compliqué, 19e de l’étape à 4 minutes de Pinot et 2 de Gesink. Il reste 12e du général. À noter huit hors-délais supplémentaires dont John Degenkolb, mais aussi Küng et Salomein pour BMC. L’équipe de Barguil et Sagan se retrouve à seulement 4 éléments après la première vraie étape de montagne…


Image

Une nouvelle étape très compliquée attend le peloton par les cols de Saint-Martin, Turini, Braus, Castillon et de la Madone de Gorbio, col référence des coureurs habitants Monaco. Le départ en col permet une nouvelle fois aux baroudeurs de s’illustrer. Mais alors que Wellens, Gougeard, Zakarin, Antomarchi, Pöstlberger et surtout Taaramae semblaient avoir fait le trou, les Sunweb se mettent à rouler. Plus précisément, Tom Dumoulin imprime un gros tempo qui réduit déjà beaucoup le peloton et maintient l’échappée à deux minutes, sans qu’on comprenne trop pourquoi. Devant le rythme de Taaramae et Zakarin, qui vise le maillot du grimpeur, le groupe s’effiloche pour ne laisser que le duo en tête ! Poels, Frank et Gautier tentent leur chance en vue du sommet, mais Dumoulin est intraitable et les reprend dans la descente, puis continue de rouler dans le Turini au grand dam de quasiment tout le monde. Il ne parvient pourtant pas à réduire faire passer l’écart sous les deux minutes. À mi-col, le néerlandais montre enfin des signes de fatigue. On comprend alors pourquoi il roulait car van Garderen attaque, suivi de Poels et Gautier. La trentaine de coureur du peloton éprouve le besoin d’enfin souffler, ce qui permet au trio de vite revenir sur Zakarin et Taaramae, puis de prendre ses distances. Malheureusement pour lui, Zakarin est trop juste pour jouer les gros points en haut du Turini, que Gautier empoche. Braus est avalé sans difficulté, puis van Garderen, Taaramae et Poels se détachent dans le Castillon. Avec 9’30’’ d’avance sur le peloton, l’étape leur semble promise. Taaramae et van Garderen se relaient pourtant parfaitement, faisant craquer Poels à 5 kms du sommet de la Madone. Puis l’américain se détache dans le dernier km de montée, sans parvenir à faire le trou. Taaramae prend tous les risques dans la descente, sans parvenir à boucher sa trentaine de secondes de retard. La situation reste en l’état jusqu’en vue de Monaco, et on a du mal à voir comment van Garderen pourrait désormais être privé de la victoire. On en a la confirmation finale lorsque Taaramae, plus très lucide, chute à l’entrée dans Monaco, laissant définitivement filer van Garderen. Les Sunweb ont été raillés pour leur tactique étrange en début d’étape, mais van Garderen la justifie en allant chercher sa première étape sur le Tour, en plus d’une remontée à la 9e place du général !


Dans le peloton, Sagan a parfaitement encaissé les cols pour prendre les 9 points restants au sprint intermédiaire de Menton. Puis dès le pied de la Madone, Acedo prend le rythme en main. Le maillot à pois étire inexorablement le peloton, obligeant les adversaires de Gesink à des petites relances au fur et à mesure que les équipiers s’écartent. Ils ne sont plus que 9 dans sa roue à un peu plus de 4 kms du sommet, sans Kruijswijk, 4e du général, ni Dyke, Velits et De Gendt pour le top 10 au général. Schleck ne semble pas non plus au mieux, quand Pinot attaque ! Gesink, Froome et Quintana réagissent plus ou moins rapidement, le colombien tentant même de contrer, mais ce quatuor bascule finalement ensemble au sommet dans la roue de Gesink. Le néerlandais fait en effet le tempo pour distancer Schleck quelques hectomètres plus bas. Avec Barguil et Roche, le luxembourgeois compte sur un bon Kreuziger aujourd’hui pour limiter la casse. Ils sont à une trentaine de secondes au sommet. Dans le début de la descente, Froome passe devant Gesink avec une énergie folle. Le néerlandais subit alors toutes les relances, bien que Pinot et Quintana semblent tranquilles dans sa roue. Après seulement trois kms, leur avance sur Schleck a doublé, mais Gesink explose soudainement ! Comme à de trop nombreuses reprises malheureusement, il doit lâcher du lest dans une descente, permettant à Froome de s’envoler ! Le kényan blanc termine premier des favoris et signe la bonne opération au général. En reprenant 46 secondes à Pinot et Quintana, et 1’35’’ (!) à Gesink, il se repositionne à la 4e place du général, à seulement 4’05’’ du maillot jaune ! Gesink peut regretter cette perte qui remet Froome dans le jeu, surtout en vue du gros chrono qui arrive, mais peut au moins se satisfaire que Schleck était dans un état encore pire. Lui aussi s’est fait distancer par De Gendt, Roche et Barguil dans la descente, et termine dans un groupe avec Dyke, Acedo, Kruijswijk ou encore Jungels, à 2’12’’ de Gesink. Le néerlandais s’empare donc du maillot jaune avec 1’25’’ de marge sur Barguil, nouveau dauphin au général ! Mais la menace la plus pressante semble être le retour de Froome, désormais 4e à 4 minutes "seulement". Attaquant infatigable des Alpes, Pinot semble également toujours dans le coup pour le podium. Enfin, notons que la Lotto Jumbo possède les quatre maillots distinctifs ce soir ! Provisoirement ou définitivement ?


Résultats :
Étape 12 :
    1. BOH - P.Velits 4h49'20"
    2. WGG - K.Seeldraeyers m.t
    3. TLJ - A.Acedo + 1'00"
    4. FDJ - T.Pinot + 9'15"
    5. FOR - P.Rolland + 9'23"
    6. SKY - C.Froome + 9'39"
    7. ALM - R.Bardet + 10'05"
    8. FOR - C.Gautier + 10'23"
    9. AST - T.De Gendt + 10'31"
    10. BMC - W.Barguil + 10'58"

Étape 13 :
    1. SUN - T.van Garderen 4h36'10"
    2. EF - R.Taaramae + 2'51"
    3. MAP - W.Poels + 3'42"
    4. FOR - C.Gautier + 5'05"
    5. TFR - M.Frank + 5'37"
    6. SKY - C.Froome + 6'42"
    7. MOV - N.Quintana + 7'28"
    8. FDJ - T.Pinot m.t
    9. KAT - I.Zakarin m.t
    10. TLJ - R.Gesink + 8'17"

Général :
1. TLJ - R.Gesink 56h00'09"
2. BMC - W.Barguil + 1'25"
3. LIQ - A.Schleck + 1'33"
4. SKY - C.Froome + 4'05"
5. EF - S.Kruijswijk + 5'20"
6. FDJ - T.Pinot + 7'17"
7. AST - T.De Gendt + 9'21"
8. MAP - A.Dyke + 9'40"
9. SUN - T.van Garderen + 10'39"
10. BOH - P.Velits + 11'04"

Classement par points : TLJ - S.Hathaway 289 pts / BMC - P.Sagan 211 pts / MOV - D.Vassano 169 pts
Classement de la montagne : TLJ - A.Acedo 121 pts / FOR - C.Gautier 79 pts / WGG - K.Seeldraeyers 66 pts
Classement des jeunes : TLJ - A.Acedo 56h16'23" / TFR - B.Jungels + 16" / ALM - P.Latour + 18'09"
Image Classement des jeunes : Education First 167h10'46" / Liquigas - Unicef + 2'02" / Team Sky + 3'02"

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14237
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [E12 & E13]

Messagepar Floflo59250 » 28 Aoû 2020, 10:58

Mon pronostique pour le général (s'il est aussi bon que sur le Giro tu devrais gagner :niais: ) :

1 Barguil
2 Gesink
3 Froome
4 Pinot
5 K

De bien belles étapes qui ressemblent fort à celles que je suis en train de réciter pour le Grand Tour :love:

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Directeur sportif
 
Messages: 3389

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [E12 & E13]

Messagepar Alessiocortez » 28 Aoû 2020, 11:20

Cette explosion en descente :shock:
Au moins tu as le jaune , mais ça risque d'être dur de le défendre

Avatar de l’utilisateur
Alessiocortez
Maillot vert
 
Messages: 4818
Localisation: Dans l'Armée Rouge

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [E12 & E13]

Messagepar Nico32 » 29 Aoû 2020, 13:31

Alessiocortez a écrit:Cette explosion en descente :shock:
Au moins tu as le jaune , mais ça risque d'être dur de le défendre

C'est hallucinant/déprimant/énervant. Je ne peux rien faire dans ce cas. Ca m'était déjà arrivé plusieurs fois avec Kruijswijk à l'époque, mais je le justifiais avec sa note DES dégueulasse. Là, Gesink a la même que Froome... Concrètement :
Les rares fois où je peux prendre la tête, les autres me suivent tranquille. Si je donne l'ordre relayer mais qu'il se place en deuxième position (là c'était le cas avec pourtant un effort proche de 90), contrairement à eux, je subis toutes les relances et Gesink tape des sprints à la sortie de chaque virage pour recoller... Le rythme cardiaque monte plus haut et plus vite qu'en montée ! Et ma barre rouge se vide quasi-instantanément :stop Pendant que dans ma roue, Pinot et Quintana semblaient me suivre tranquille... Quand j'ai voulu gérer en essayant de me mettre seulement en "garder ma position" (effort 99), ça n'a rien arrangé sauf que Pinot et Quintana me sont passés tranquille devant. Et quand je me suis mis en effort curseur à 99, je me suis juste fait définitivement distancer du groupe, j'ai fini de consommer mes barres et j'ai fini comme j'ai pu à sec :stop Je n'ai pas de problème à perdre si j'ai mal joué, ça fait partie du jeu. Mais quand tu ne peux absolument rien faire, c'est injuste et je déteste cette sensation :down

Floflo59250 a écrit:Mon pronostique pour le général (s'il est aussi bon que sur le Giro tu devrais gagner :niais: ) :

1 Barguil
2 Gesink
3 Froome
4 Pinot
5 K

De bien belles étapes qui ressemblent fort à celles que je suis en train de réciter pour le Grand Tour :love:

Oh Barguil, je ne m'attendais pas à le voir apparaître en 1 :o On va bien voir :noel:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14237
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [E12 & E13]

Messagepar locktar1989 » 29 Aoû 2020, 13:38

Nico32 a écrit:C'est hallucinant/déprimant/énervant. Je ne peux rien faire dans ce cas. Ca m'était déjà arrivé plusieurs fois avec Kruijswijk à l'époque, mais je le justifiais avec sa note DES dégueulasse. Là, Gesink a la même que Froome... Concrètement :
Les rares fois où je peux prendre la tête, les autres me suivent tranquille. Si je donne l'ordre relayer mais qu'il se place en deuxième position (là c'était le cas avec pourtant un effort proche de 90), contrairement à eux, je subis toutes les relances et Gesink tape des sprints à la sortie de chaque virage pour recoller... Le rythme cardiaque monte plus haut et plus vite qu'en montée ! Et ma barre rouge se vide quasi-instantanément :stop Pendant que dans ma roue, Pinot et Quintana semblaient me suivre tranquille... Quand j'ai voulu gérer en essayant de me mettre seulement en "garder ma position" (effort 99), ça n'a rien arrangé sauf que Pinot et Quintana me sont passés tranquille devant. Et quand je me suis mis en effort curseur à 99, je me suis juste fait définitivement distancer du groupe, j'ai fini de consommer mes barres et j'ai fini comme j'ai pu à sec :stop Je n'ai pas de problème à perdre si j'ai mal joué, ça fait partie du jeu. Mais quand tu ne peux absolument rien faire, c'est injuste et je déteste cette sensation :down:

J'ai jamais eu ça en descente mais j'ai la même sensation dans certaines petites côtes où tu vois ton gars qui descend dans le peloton et que tu prie pour qu'il ne se passe rien chez les favoris car dans ce cas-là, c'est mort. Si ça attaque, tu es foutu ton gars sera derrière. Et tu as même parfois où ça casse au passage du sommet. C'est pour ça que désormais j'aborde souvent les petites côtes du final en tête du peloton même si ça fatigue un peu, au moins ton gars est placé. :sarcastic:

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Directeur sportif
 
Messages: 2932

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [E12 & E13]

Messagepar Nico32 » 29 Aoû 2020, 17:41

Oui, j'ai remarqué ça pour les arrivées en bosse de 3-4 kms. Les mecs accélèrent assis sur leurs selles, et toi tu recules sans pouvoir rien faire, que tu sois en effort curseur ou en maintenant ta position, peu importe le niveau d'effort :x Mais ça crame beaucoup moins les barres que le phénomène que j'ai expliqué avant :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14237
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour, E14 & E15]

Messagepar Nico32 » 30 Aoû 2020, 09:58

Tour de France

Étapes 14 et 15




Image

Après quatre jours épuisants, les coureurs peuvent enfin se reposer entre Draguignan et Avignon. Le début d’étape légèrement vallonné donne quelques idées aux audacieux, mais Langeveld filtre parfaitement les attaques pour ne laisser que 4 coureurs en tête de course : Bobridge, Valgren, et les infatigables belges Benoot et Gilbert. Au vu de ces gaziers, l’échappée est donc à prendre au sérieux. Mais les 216 kms et le vent qui souffle majoritairement de face n’est pas à leur avantage. Ce vent rend d’ailleurs le peloton nerveux, provoquant plusieurs chutes. À mi-parcours, Pierre Rolland et Peter Sagan sont pris dans une première. Les deux coureurs parviennent à rentrer, la chasse n’étant pas encore lancée. En revanche Acedo, Nibali, Kreuziger et Taaramae, décidément malchanceux en deux jours, subissent de plus lourdes conséquences. Cette chute survenue à 25 kms de l’arrivée leur fait perdre 7’30’’ sur la ligne, et encore un peu plus pour Acedo qui a craqué dans les trois derniers kms ! Une dizaine de kms plus loin, Latour, Fuglsang et Jungels sont pris dans une autre bousculade ! Le luxembourgeois perdra lui aussi beaucoup de temps, sortira du top 20, mais récupère tout de même le maillot blanc suite aux déboires d’Acedo. Drôle de journée… Ces chutes ne désorganisent en tout cas pas la poursuite, même si Gilbert, Benoot et Valgren se mettent à espérer. Ces trois-là ont l’expérience des victoires en baroudeurs, notamment sur la dernière Vuelta, mais s’inclinent finalement à 4 kms du but face au train des Orica-GreenEDGE. Les équipiers de Kittel ont travaillé toute la journée. Mais l’allemand a de la peine à garder la roue de Cort Nielsen car le lituanien Zekas ne respecte pas les codes du peloton en voulant se glisser entre Kittel et son poisson-pilote. Les deux hommes lancent finalement leur sprint en même temps, passant de part et d’autre du danois. Vassano et les autres sont dans leur aspiration, mais Kittel et Zekas sont bien les plus forts aujourd’hui. Et surtout Zekas, qui s’impose avec plusieurs vélos d’avance ! Le champion de Lituanie signe sa deuxième victoire sur le Tour après son étape surprise l’an dernier. Coquard a failli monter sur un podium qui aurait été une superbe performance pour Direct Energie, mais est finalement devancé par Vassano. Hathaway n’est que 7e après. Malgré son sprint intermédiaire aussi loupé, il consolide pourtant son maillot vert car Sagan n’a pas participé aux sprints du jour, peut-être touché par sa chute plus tôt dans l’étape.


Pour conclure cette deuxième semaine, une étape est a priori offerte aux baroudeurs dans le Massif Central. Une échappée prend d’ailleurs le large rapidement, composée de Cancellara, Ladagnous, Ignatiev, Wellens, Pöstlberger, Calmejane, Shalunov, et Gautier et Seeldraeyers, les mieux placés au général à environ 20 minutes. Hathaway conforte son maillot vert au sprint intermédiaire, puis la côte du Cap de Coste laisse entrevoir des tendances étonnantes. Puis le col de la Lusette confirme cette impression. Alors que le rythme n’est pas élevé et que seulement une dizaine de coureurs ont été distancés, Sagan et Acedo sont en difficulté au milieu des sprinters ! Ils ne tardent pas à sauter, seulement attendu par Lars Boom, alors que Langeveld imprimait un faux-rythme en tête de peloton. Le maillot à pois, dauphin du classement des jeunes, et le slovaque, dauphin du maillot vert, ne sont visiblement pas remis de leur chute de la veille. Voilà qui pourrait faire tourner court la bataille pour ces maillots, et mettre en difficulté Gesink si son seul lieutenant n’est plus au niveau. Pour aujourd’hui, il s’agit seulement de rentrer dans les délais et espérer se refaire la cerise lors du repos. À peine un kilomètre plus loin, les mêmes conclusions peuvent être tirées pour Pierre Rolland, lui aussi dans le top 20 du général mais lui aussi distancé très tôt… Cette absence de poursuite permet aux hommes de tête de rapidement prendre le large, avant que la Liquigas se mette en route en deuxième moitié d’étape. Les équipiers de Schleck réduisent l’écart à 4 minutes, sans finalement parvenir à le faire passer sous ce seuil. Les fuyards peuvent donc se disputer l’étape dans le col de la Fagette, à moins de 20 kms de la ligne. Gautier y attaque, suivi de Seeldraeyers et Ladagnous. Le final est moins propice aux différences, ce qui laisse les trois hommes s’expliquer dans la dernière ligne droite. Le belge était passé de peu à côté à Valberg, il se venge aujourd’hui pour signer sa première victoire sur le Tour, qui n’est d’ailleurs que sa troisième victoire tout court en carrière, à 30 ans passés ! Dans le peloton, Gesink profite des pourcentages du même col de la Fagette pour accélérer. Le maillot jaune prend une vingtaine de secondes sur le peloton mais n’est pas accompagné. Il ne résiste pas longtemps au retour de Kreuziger, qui ramène tous ses adversaires. L’étape se finit donc par un statut quo au général. Acedo, Rolland et Sagan terminent quant à eux leur calvaire près d’une demi-heure après le peloton, mais dans les délais. Le pire a été évité aujourd’hui ; il faut désormais profiter de la deuxième journée de repos pour récupérer au maximum avant les Pyrénées.


Résultats :
Étape 14 :
    1. KAT - V.Zekas 5h23'00"
    2. OGE - M.Kittel m.t
    3. MOV - D.Vassano
    4. TDE - B.Coquard
    5. SUN - M.Cavendish
    6. TFR - F.Pinaud
    7. TLJ - S.Hathaway
    8. EF - K.Adams
    9. QSF - A.Démare
    10. LIQ - M.Goss t.m.t

Étape 15 :
    1. WGG - K.Seeldraeyers 4h44'00"
    2. FOR - C.Gautier m.t
    3. AST - M.Ladagnous m.t
    4. KAT - E.Shalunov + 1'48"
    5. TFR - F.Cancellara m.t
    6. LTS - T.Wellens + 2'04"
    7. TDE - L.Calmejane + 3'27"
    8. TCS - M.Ignatiev m.t
    9. SKY - G.Thomas + 4'46"
    10. AST - T.De Gendt m.t

Général :
1. TLJ - R.Gesink 66h11'55"
2. BMC - W.Barguil + 1'25"
3. LIQ - A.Schleck + 1'33"
4. SKY - C.Froome + 4'05"
5. EF - S.Kruijswijk + 5'20"
6. FDJ - T.Pinot + 7'17"
7. AST - T.De Gendt + 9'21"
8. MAP - A.Dyke + 9'40"
9. SUN - T.van Garderen + 10'39"
10. BOH - P.Velits + 11'04"

Classement par points : TLJ - S.Hathaway 321 pts / BMC - P.Sagan 227 pts / MOV - D.Vassano 202 pts
Classement de la montagne : TLJ - A.Acedo 121 pts / FOR - C.Gautier 102 pts / WGG - K.Seeldraeyers 96 pts
Classement des jeunes : TFR - B.Jungels 66h34'37" / OGE - M.Mohoric + 11'54" / KAT - E.Shalunov + 23'55"
Image Classement des jeunes : Education First 197h46'04" / Liquigas - Unicef + 2'02" / Team Sky + 3'02"

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14237
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour, E14 & E15]

Messagepar Cadelthebest » 30 Aoû 2020, 23:09

Ce Zekas à l'air vraiment intéressant !
Seeldraeyers :love:

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Terreur de critérium
 
Messages: 536

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour, E14 & E15]

Messagepar Nico32 » 31 Aoû 2020, 13:34

Cadelthebest a écrit:Ce Zekas à l'air vraiment intéressant !
Seeldraeyers :love:

J'espère que vous aviez commencé à enregistrer son nom car ça fait quelques fois que je le cite maintenant 8) Il progresse bien en effet ! L'an dernier 3e du classement du maillot vert avec une étape, 2e de GW cette année :ok:
Ce que je disais sur lui en début d'année :
Nico32 a écrit:
Phil a écrit:Ces bordures au Qatar. :love:

Reprise tout en douceur pour Robert, dommage que Matthews n'accroche pas la troisième étape. Sympa la petite balade des deux néerlandais sur la suivante, la réalisation n'a pas une vidéo à nous fournir de leur collaboration ? :lol:

Je serais curieux de voir les notes de Zekas ? :evil:

Voui :love:
Je pense que dans une configuration de sprint normale, c'est-à-dire avec un peloton qui roule à bloc pour l'étape, jamais je ne vais chercher cette deuxième place :o Là j'ai eu la chance d'être le seul à suivre Sagan et que celui-ci lance de très loin pour essayer d'aller chercher McCarthy alors que c'était clairement mort :mrgreen: Et même comme ça ça n'a pas été facile de le dépasser. Sagan était vraiment fort cette semaine :shock: La vidéo a été censurée par le sultanat d'Oman pour ne pas ternir l'image de la course :angel
Hum, je suis toujours réticent à dévoiler des notes pour ne pas gâcher les surprises des explosion au plus haut niveau ou des déceptions :angel Disons qu'il a la même note SP que Viviani, Petit et un autre regen Adams. Juste devant des brutasses que sont Sagan, Degenkolb et Cavendish mais de moins bonnes annexes, bien que celles-ci ne soient pas dégueux par rapport à d'autres regens. Au niveau palmarès, Cofidis ne l'a pas beaucoup aligné l'an dernier (tant pis pour eux :evil: ). Donc après une saison 2015 chargée en succès au niveau conti (5), il n'a levé les bras qu'une fois en 2016 :o Mais c'était une étape du Tour 8) En espérant que tu te satisfasses de cette réponse :mrgreen:


Content aussi pour Seeldraeyers après son Giro raté :love:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14237
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [premiers transferts]

Messagepar Nico32 » 01 Sep 2020, 07:42

Tour de France

Michael Matthews chez Mapei !


L’information était dans les tuyaux depuis quelques jours, elle a été confirmée cet après-midi à l’occasion du point presse de l’équipe Lotto Jumbo : Michael Matthews va quitter la formation néerlandaise l’an prochain. La formation Mapei et le principal intéressé ont confirmé leur nouvelle union dans la foulée sur Twitter, confirmant que le dialogue n’était pas coupé entre le sprinter australien et son équipe.

Dans l’équipe depuis sept ans, Matthews s’est affirmé comme l’un des meilleurs sprinters du peloton. Il peut notamment se targuer de plusieurs étapes de la Vuelta et du Giro, assorties d’un maillot cyclamen en 2016, de nombreuses étapes en World Tour ou encore d’une cinquième place aux mondiaux de Doha l’an dernier. Cependant, l’émergence d’Hathaway au sein de sa propre formation a contrarié les plans de celui qui il y a quelques années comme l’étoile montante charismatique du sprint mondial. Matthews ne s’est jamais caché de vouloir gagner sur le Tour de France. Il n’y a pourtant participé qu’à une reprise en 2013, à l’époque pour apprendre face aux meilleurs sprinters en vue de futures confrontations... qu'il attend toujours à 27 ans ! Le constat est identique sur les classiques où Matthews a rarement eu sa chance face à Hathaway ou dans l’effectif pléthorique Lotto Jumbo. Son équipe a fait un choix en privilégiant avec succès le gallois, qu’elle paye aujourd’hui avec ce divorce à l’amiable. « Nous ne pouvons pas lui offrir ce qu’il est en droit de mériter », a concédé Richard Plugge, le directeur général de l’équipe. « Michael rêve de Milan – San Remo et du Tour de France. Nous lui souhaitons le meilleur même s’il sera plus souvent en confrontation avec Stuart désormais, et que nous espérons toujours avoir le dessus. ». En outre, Matthews répète qu’il est plus qu’un sprinter et qu’il peut jouer la gagne sur beaucoup de classiques. Il espère avoir enfin l’opportunité de le montrer par cette nouvelle orientation de carrière.

Dans l’équipe néerlandaise, ce départ laisse un vide qui sera numériquement comblé par Danny Van Poppel. Devant l’embouteillage de sprinters chez Sunweb, le néerlandais, vainqueur d’une étape du Tour de Californie en mai, espère lui aussi avoir plus souvent sa chance. Richard Plugge a par ailleurs confirmé l’arrivée d’une deuxième recrue, belge celle-ci, confirmant les propos de Gesink la semaine dernière. En effet, Oliver Naesen vient renforcer la garde rapprochée de Lars Boom. Chez Topsport, le belge de 27 ans a passé un cap sur le tard pour s’affirmer comme le leader de l’équipe cette année. D’une énergie débordante, parfois mal contrôlée, il est rentré dans le top 20 du Tour des Flandres et du GP E3 cette année. Mais c’est surtout sur le circuit continental qu’il a impressionné en étant systématiquement acteur des finals des semi-classiques belges et remportant le Druivenkoers Overijse. Frustrés par la domination de Van Avermaet et Sagan sur les flandriennes au printemps, l’équipe Lotto Jumbo se donne les moyens de triompher l’an prochain entre Boom, Langeveld, Naesen, Leezer, Van Baarle et Gallopin, qui devrait resigner.

Du côté de Mapei, ce transfert de Matthews ramène un sprinter d’envergure qu’il manquait à l’équipe. Mais cette arrivée fait aussi écho au sacrifice annoncé ce matin avec la perte d’Aggrey Dyke. Dans sa troisième année professionnelle, l’américain de 26 ans ne cesse d’impressionner depuis le début de sa carrière et pointe aujourd’hui à la 8e place de son premier Tour. Mais il se distingue aussi par une ambition et une bougeotte affirmée. Passé de Liquigas à Mapei il y a deux ans, il n’a cette fois pas pu résister aux sirènes d’une autre équipe prestigieuse, la Quick-Step – Floors. La formation de Patrick Lefévère maintient sa confiance à Vincenzo Nibali mais mise aussi sur l’avenir… et le présent ! Avec l’ambition de vite revenir sur le devant de la scène ; un état d’esprit qui a forcément convaincu Dyke de refaire ses valises.

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14237
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour, premiers transferts]

Messagepar Phil » 01 Sep 2020, 11:04

Tout se passe à merveille sur le Tour, ça devrait le faire !

Très bel article pour les transferts, avec deux belles recrues ! 8)

Avatar de l’utilisateur
Phil
Junior
 
Messages: 1254
Localisation: Belgique

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour, premiers transferts]

Messagepar Cadelthebest » 01 Sep 2020, 14:28

Van Poppel ? Pas très étonnant après tout

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Terreur de critérium
 
Messages: 536

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour, premiers transferts]

Messagepar Nico32 » 02 Sep 2020, 08:51

Phil a écrit:Tout se passe à merveille sur le Tour, ça devrait le faire !

Très bel article pour les transferts, avec deux belles recrues ! 8)

Toi, tu as loupé les deux dernières étapes où Acedo a pris très cher :niais: À moins que tu ne parles pas des Jumbo :niais:
Merci :)

Cadelthebest a écrit:Van Poppel ? Pas très étonnant après tout

L'un des seuls sprinters néerlandais disponibles, à vrai dire :mrgreen: Il n'est pas au niveau de Matthews mais il fera le job.

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14237
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour, premiers transferts]

Messagepar clemschleck » 02 Sep 2020, 09:04

Recrues intelligentes :ok:
Naesen a un beau potentiel dans ta partie?

Avatar de l’utilisateur
clemschleck
Espoir
 
Messages: 915

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour, premiers transferts]

Messagepar Nico32 » 02 Sep 2020, 09:39

clemschleck a écrit:Recrues intelligentes :ok:
Naesen a un beau potentiel dans ta partie?

Il n'est pas au niveau des tous meilleurs même s'il a bien progressé cette année. Il sera mon meilleur lieutenant pour Boom et pourrait accrocher des tops 10 si je ne le sacrifie pas trop pour Boom. Il pourra aussi être un leader de rechange si le néerlandais choppe une fdj dégueulasse.

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14237
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour, premiers transferts]

Messagepar Phil » 02 Sep 2020, 09:40

Nico32 a écrit:
Phil a écrit:Tout se passe à merveille sur le Tour, ça devrait le faire !

Très bel article pour les transferts, avec deux belles recrues ! 8)

Toi, tu as loupé les deux dernières étapes où Acedo a pris très cher :niais: À moins que tu ne parles pas des Jumbo :niais:
Merci :)


Je parle de Robert, seul le maillot jaune compte. 8)

Avatar de l’utilisateur
Phil
Junior
 
Messages: 1254
Localisation: Belgique

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour, premiers transferts]

Messagepar Nico32 » 02 Sep 2020, 13:45

Phil a écrit:
Nico32 a écrit:
Phil a écrit:Tout se passe à merveille sur le Tour, ça devrait le faire !

Très bel article pour les transferts, avec deux belles recrues ! 8)

Toi, tu as loupé les deux dernières étapes où Acedo a pris très cher :niais: À moins que tu ne parles pas des Jumbo :niais:
Merci :)


Je parle de Robert, seul le maillot jaune compte. 8)

Je me souhaite bien du courage quand je vais devoir défendre le jaune avec le seul Kelderman à 73 MO comme soutien :niais:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14237
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour, E14 & E15]

Messagepar Nico32 » 03 Sep 2020, 08:51

Tour de France

Étapes 16 et 17




Image

Le peloton repart pour une étape pour sprinters entre Montpellier et les remparts de la cité de Carcassonne, en passant par le Mont Saint-Clair et l’étang de Thau. Six coureurs parviennent à s’échapper dont l’infatigable Tiesj Benoot, accompagné cette fois de Calmejane, Hermans, Pöstlberger, Bobridge et Ledanois. Comme sur la deuxième étape, les équipes de sprinters veulent laisser la responsabilité de la poursuite aux Lotto Jumbo. Mais l’équipe néerlandaise n’a plus que six éléments dont Gesink, Hathaway, et un Acedo tout cabossé. Langeveld et Lars Boom ont beau être de solides gaillards, le nombre est en faveur de l’échappée qui résiste bien. Il faut attendre les 40 derniers kms pour voir les Katusha de Zekas aider les néerlandais, alors que les six hommes de tête ont toujours 3 minutes d’avance. La situation commence à être connue ; l’échappée résiste bien et compte encore une minute de marge sous la banderole des 10 kms. 5 kms plus loin, Hermans tente sa chance alors que certains commençaient à sauter des relais. Le belge a surpris ses compagnons alors que le peloton se fait de plus en plus pressant. Les deux français Ledanois et Calmejane sont repris lors du sprint lancé de loin. Mais c’est trop tard pour reprendre Ben Hermans. Il était déjà dans le bon coup sur la neuvième étape (3e), il décroche aujourd’hui sa première victoire en carrière sur le Tour ! Benoot, Pöstlberger et Bobridge résistent eux aussi de justesse aux sprinters, réglés par le coéquipier d’Hermans, Arnaud Démare. Quel que soit le scénario, la victoire ne pouvait pas échapper à Quick-Step aujourd’hui. Malgré la présence d'échappés, Hoelgaard et Van Poppel profitent d'un sprint embouteillé pour accrocher leur premier top 10 sur le Tour ; le néerlandais a le sens du timing après l'annonce de la veille (promis, ce n'était pas fait exprès :moqueur: ). Enfin, sans avoir roulé aujourd’hui, Acedo termine lanterne rouge de l’étape à 7 minutes du vainqueur. Le basque n’est pas encore remis de sa chute…


Sur 60 kms, le contre-la-montre entre Carcassonne et Mirepoix a de quoi inspirer la peur aux moins bons rouleurs. D’autres l’abordent avec plus d’envie, et notamment Boaro qui signe le premier chrono marquant. Mais il est bientôt délogé par Durbridge pour 1’57’’ ! Le champion du monde fait encore étalage de sa classe. Sa performance se confirme lorsque Cancellara fait à peine mieux que l’italien, à 1’47’’. Kwiatkowski réduit ensuite un peu le trou à 1’40’’, puis Kelderman fait enfin trembler l’australien. Déjà vainqueur du chrono l’an dernier, le champion des Pays-Bas met carrément une nouvelle claque en repoussant Durbridge à 1’06’’ ! Son ancien coéquipier Sánchez est à 2 minutes, puis Tony Martin s’empare de la deuxième place, à tout de même 48 secondes.


La course s’anime ensuite avec les prétendants au classement général. Les moins bons rouleurs se trouvant hors du top 10, le trou se creuse en fait avec les dix premiers du général. Van Garderen, Velits, Dyke et Kreuziger signent de bonnes opérations en prenant respectivement les 8e, 9e, 11e et 12e places entre 3 minutes et 3’30’’ derrière Kelderman. Dyke, désormais 6e du général, aurait presque pu espérer mieux quand on se souvient de sa démonstration en Californie, mais peut-être que la fatigue des trois semaines commence à se faire sentir. Ils repoussent par exemple Quintana à 4 minutes supplémentaires. Le colombien termine 75e à 8 minutes et va devoir passer à l’attaque dans les Pyrénées. Andy Schleck et Pinot auraient eux aussi pu mieux faire ; ils sont tous les deux à 5’50’’. Kruijswijk et De Gendt leur reprennent environ deux minutes, 14e et 16e du jour. Au contraire, Warren Barguil connait un gros jour sans. Le français, deuxième du général, est vite rattrapé par Gesink et va achever son calvaire à la 112e place de l’étape, à 9’46’’ de Kelderman ! Il rétrograde au 5e rang du général. Gesink signe quant à lui un chrono correct ; le maillot jaune rendant une minute à Kruijswijk mais en récupérant une à Pinot et Schleck... Oh, aurai-je oublié de mentionner Froome ? Il faut dire que le kényan blanc a mis ko tous les suiveurs, et surtout ses adversaires ! Impressionnant de puissance, Froome signe le 4e chrono du jour, à seulement 1’29’’ de Kelderman ! Il a par exemple rattrapé Pinot, parti 4 minutes avant lui, et surtout repris plus de 3 minutes à Gesink ! Froome revient à 37 secondes au général, et au vu du rapport de force des Alpes voire des Vosges, le maillot jaune du tenant du titre ne semble plus tenir qu’à un fil.


Résultats :
Étape 16 :
    1. QSF - B.Hermans 3h50'20"
    2. LTS - T.Benoot + 15"
    3. BOH - L.Pöstlberger m.t
    4. EF - J.Bobridge
    5. QSF - A.Démare
    6. SUN - M.Cavendish
    7. ALM - A.Petit
    8. TLJ - S.Hathaway
    9. SUN - D.Van Poppel
    10. COF - D.Hoelgaard t.m.t

Étape 17 :
    1. TLJ - W.Kelderman 1h24'36"
    2. FDJ - T.Martin + 48"
    3. OGE - L.Durbridge + 1'06"
    4. SKY - C.Froome + 1'29"
    5. FDJ - LL.Sánchez + 2'08"
    6. QSF - M.Kwiatkowski + 2'46"
    7. TFR - F.Cancellara + 2'53"
    8. SUN - T.van Garderen + 2'58"
    9. BOH - P.Velits + 3'00"
    10. MAP - M.Boaro + 3'03"

Général :
1. TLJ - R.Gesink 71h32'03"
2. SKY - C.Froome + 37"
3. LIQ - A.Schleck + 2'26"
4. EF - S.Kruijswijk + 4'06"
5. BMC - W.Barguil + 6'14"
6. MAP - A.Dyke + 8'10"
7. FDJ - T.Pinot m.t
8. AST - T.De Gendt + 8'20"
9. SUN - T.van Garderen + 8'40"
10. BOH - P.Velits + 9'07"

Classement par points : TLJ - S.Hathaway 331 pts / BMC - P.Sagan 227 pts / MOV - D.Vassano 202 pts
Classement de la montagne : TLJ - A.Acedo 121 pts / FOR - C.Gautier 102 pts / WGG - K.Seeldraeyers 96 pts
Classement des jeunes : TFR - B.Jungels 71h55'35" / OGE - M.Mohoric + 11'44" / KAT - E.Shalunov + 25'15"
Image Classement des jeunes : Education First 213h44'59" / Liquigas - Unicef + 59" / Team LottoNL - Jumbo + 2'38"

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14237
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour, E16 & E17 (CLM)]

Messagepar Floflo59250 » 03 Sep 2020, 09:33

Non Wawa ! Pas maintenant ! Pas après tout ce que tu as fait ! Mon prono ... :diantre:

Tout est encore possible à 4 jours de l'arrivée, c'est ça qu'on veut ! :love:

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Directeur sportif
 
Messages: 3389

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour, E16 & E17 (CLM)]

Messagepar cadel evans » 03 Sep 2020, 11:10

Joli tour de France! :ok:

Cela risque de se jouer à très peu face à Froome!

Des étapes de plaine bien plus intéressantes que dans la réalité :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
cadel evans
Espoir
 
Messages: 920
Localisation: "Sacré Thomas"


2943 messages
Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Nico32 et 9 invités