Team Jumbo - Visma 2018 [Tour de Romandie]

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateur: Animateurs récits

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour de France, E3 & E4]

Messagepar Nico32 » 09 Aoû 2020, 21:10

Cadelthebest a écrit:Le tandem Liguigas très impressionnant pour l'instant !
Barguil à l'air fort !

Surtout sur le chrono par équipes, je ne voyais pas Liquigas terminer si haut !
Barguil n'est pas apparu en forme cette année, il va peut-être être plus frais que d'autres sur ce Tour :o

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14263
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour, E5 & E6]

Messagepar Nico32 » 10 Aoû 2020, 07:13

Tour de France

Étapes 5 & 6




Image

Pas le temps de se reposer puisque la première arrivée au sommet attend déjà les favoris au sommet de la Champ du Feu, après une étape en montagnes russes… ou plutôt vosgiennes ! Et qui dit montagne dit pois à récupérer pour Acedo, qui part dès le baisser de drapeau. Le basque est rapidement rejoint par la bête à rouler qu’est Tony Martin, avant que les Trek ne réalisent qu’ils voulaient aussi mettre quelqu’un devant. L’équipe américaine roule donc fort, ce qui n’empêche pas Acedo de passer en tête au premier sommet devant Martin et Zakarin, en contre. En revanche, le peloton est toujours pressant et pousse Acedo à se relever. Mais le rythme ne se calme pas une fois le maillot à pois repris, désormais sous l’impulsion des Movistar et des Sky. Martin, Zakarin, Duarte, Gautier et De Clercq vont successivement se projeter devant tout au long de l’étape, en solo ou en duo, sans jamais prendre plus de trois minutes au peloton. Les favoris ne veulent pas laisser passer cette première arrivée au sommet ! Dans la descente du Grand Ballon, la nervosité provoque d’ailleurs la chute d’une dizaine de coureurs dont Velits, Mohoric, De Plus et surtout le maillot blanc, 10e du général, Adam Yates, qui doit abandonner ! Dans la descente du col des Bagenelles, à 50 kms de l’arrivée, Nibali, déjà en retrait au général, veut profiter de ses qualités pour sortir. Malgré l'aide de ses équipiers à moteurs préférés, il ne tiendra pas longtemps face aux Movistar. Dans le col de Fouchy qui précède la montée finale, Quintana attaque à son tour ! Aucun favori ne réagit directement mais les Sky mettent le peloton en file indienne. Ils sont encore cinq autour de Froome, et Quintana ne parvient pas à leur prendre plus de dix secondes. C’est donc un groupe d’une quarantaine de coureurs qui s’attaque à la Champ du Feu.


Intxausti étant marqué par sa chute du lundi, et Coppel toujours aussi inutile cette année, il ne reste déjà plus que Acedo aux côtés de Gesink. Le basque prend cependant le rythme en main dès le pied, faisant notamment craquer un Velits marqué par sa chute, et quatre Sky dont le vainqueur du Giro, Urán. Lorsqu’il s’écarte à 6 kms du sommet, ils ne sont plus que 25 dans le peloton. Gesink attaque de suite ! Mais il reste encore un équipier Sky. Après avoir joué l’ange-gardien de Van Avermaet sur les monuments flandriens, Thomas abat cette fois un boulot formidable pour Froome. Au train, il parvient même à ramener son leader et huit autres coureurs sur le néerlandais. Aussitôt la jonction faite, c’est cette fois l’anglais qui se dresse sur ses pédales sans laisser le temps à Gesink de récupérer ! Froome a contré au moment opportun ; personne ne peut le suivre et le groupe des favoris explose. Le maillot jaune Kreuziger connait notamment une défaillance qui le verra terminer en 17e position de l’étape. Roche, Nibali, Poels ou encore Marks ont eux craqué depuis longtemps. Un peu sonné, Gesink se retrouve à mener son groupe sans être relayé par Schleck, Quintana, Barguil, Pinot, Kruijswijk et Dyke. Il ne peut pas inverser la tendance sur Froome, qui s’envole vers l’étape. À moins de deux kms du sommet, quitte à ne pas être aidé, Gesink finit par attaquer. Seul Schleck parvient à le suivre ! Le duo passe au sommet avec une quarantaine de secondes de retard sur Froome, et les deux kms de descente menant à la ligne ne vont évidemment pas changer quoi que ce soit. Froome lève donc les bras et se positionne en favori pour récupérer son titre. Gesink et Schleck terminent à 45 secondes… Pour 3 secondes, c’est donc Andy Schleck qui dépossède son équipier du maillot jaune, devant l’anglais ! Le groupe Quintana-Pinot termine à 1’55’’.


La sixième étape permet de nouveau aux sprinters de revenir sur le devant de la scène. L’échappée de Terpstra et Antomarchi est facilement maitrisée, au contraire de l’approche de la dernière ligne droite. Les trains BMC et Katusha ne parviennent pas à s’organiser, et Boom tente d’en profiter pour sortir à 4 kms de la ligne. Le néerlandais ne parvient toutefois pas à résister jusqu’au bout, alors que Cavendish lance son sprint de loin. Petit est dans la roue du champion du monde, Sagan et Zekas toujours dans celles de leurs équipiers, mais personne ne pourra inquiéter Cavendish. L’anglais ne faiblit pas et s’impose avec une belle marge. C’est sa 33e victoire en carrière sur le Tour, à un bouquet d’Hinault. Seulement 10e du sprint intermédiaire du peloton et 5e à l’arrivée, Hathaway connait son premier couac au classement du maillot vert, qu’il domine toujours cependant. Enfin, la journée ne fut pas toute rose pour le maillot jaune. Pas parce qu’on n’est pas en Italie, mais à cause d’une chute qui a jeté à terre l’un de ses principaux lieutenants, Maxime Monfort, contraint à l’abandon.


Résultats :
Étape 5 :
    1. SKY - C.Froome 5h15'35"
    2. TLJ - R.Gesink + 45"
    3. LIQ - A.Schleck m.t
    4. MOV - N.Quintana + 1'55"
    5. MAP - A.Dyke m.t
    6. BMC - W.Barguil
    7. EF - S.Kruijswijk
    8. SKY - G.Thomas
    9. FDJ - T.Pinot t.m.t
    10. AST - T.De Gendt + 2'59"

Étape 6 :
    1. SUN - M.Cavendish 4h26'02"
    2. BMC - P.Sagan m.t
    3. KAT - V.Zekas
    4. TFR - F.Pinaud
    5. TLJ - S.Hathaway
    6. OGE - M.Kittel
    7. AST - J.Degenkolb
    8. LIQ - M.Goss
    9. WGG - A.Guardini
    10. MOV - D.Vassano t.m.t

Général :
1. LIQ - A.Schleck 23h38'48"
2. SKY - C.Froome + 3"
3. TLJ - R.Gesink + 47"
4. FDJ - T.Pinot + 1'30"
5. BMC - W.Barguil + 1'38"
6. MOV - N.Quintana + 2'07"
7. EF - S.Kruijswijk + 3'07"
8. LIQ - R.Kreuziger + 3'15"
9. MAP - A.Dyke + 3'53"
10. AST - T.De Gendt + 3'58"

Classement par points : TLJ - S.Hathaway 179 pts / BMC - P.Sagan 125 pts / SUN - M.Cavendish 123 pts
Classement de la montagne : TLJ - A.Acedo 63 pts / KAT - I.Zakarin 49 pts / FDJ - T.Martin 26 pts
Classement des jeunes : TFR - B.Jungels 23h48'23" / OGE - S.Yates + 2'10" / ALM - P.Latour + 4'41"
Image Classement des jeunes : Liquigas - Unicef / Team Sky + 3'33" / Education First + 7'01"

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14263
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour de France, E5 & E6]

Messagepar Cadelthebest » 10 Aoû 2020, 09:42

Gesink dossard 5 ?! Il a une si haute moyenne Hatthaway ?

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Terreur de critérium
 
Messages: 541

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour de France, E5 & E6]

Messagepar Alessiocortez » 10 Aoû 2020, 10:27

Dommage pour Gesink , mais il est toujours bien plaçe pour remonter Froome , pas de problèmes importants pour l'instant :ok:

Avatar de l’utilisateur
Alessiocortez
Maillot vert
 
Messages: 4843
Localisation: Dans l'Armée Rouge

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour de France, E5 & E6]

Messagepar locktar1989 » 10 Aoû 2020, 14:44

Cadelthebest a écrit:Gesink dossard 5 ?! Il a une si haute moyenne Hatthaway ?

Faut pas toujours se fier aux dossards dans PCM. J'ai eu du Alaf numéro 1 alors qu'il était dans l'équipe de Jungels et Yates ou Sagan numéro 1 alors qu'il y avait Buchmann.

Je crois que PCM ne se fie pas au classement potentiel mais à la moyenne générale du gars pour savoir qui sera le numéro 1

Avatar de l’utilisateur
locktar1989
Directeur sportif
 
Messages: 2962

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour de France, E5 & E6]

Messagepar clemschleck » 10 Aoû 2020, 15:04

Costaud le Froome!
Les français en embuscade également :heureux: La concurrence s'annonce rude cette année pour Gesink et tant mieux pour le suspense et le récit :ok:

Avatar de l’utilisateur
clemschleck
Espoir
 
Messages: 931

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour de France, E5 & E6]

Messagepar Nico32 » 11 Aoû 2020, 11:56

Cadelthebest a écrit:Gesink dossard 5 ?! Il a une si haute moyenne Hatthaway ?

Voui :niais: Possiblement la meilleure du jeu :niais: Ce sont les rumeurs de la street :niais:

locktar1989 a écrit:
Cadelthebest a écrit:Gesink dossard 5 ?! Il a une si haute moyenne Hatthaway ?

Faut pas toujours se fier aux dossards dans PCM. J'ai eu du Alaf numéro 1 alors qu'il était dans l'équipe de Jungels et Yates ou Sagan numéro 1 alors qu'il y avait Buchmann.

Je crois que PCM ne se fie pas au classement potentiel mais à la moyenne générale du gars pour savoir qui sera le numéro 1

Oui c'est toujours comme ça. PCM attribue les dossards 1 à la meilleure moyenne de l'équipe, et classe ensuite les équipes selon leur "leader". De plus, les coureurs typés course par étapes ont une moins bonne moyenne calculée que d'autres types de coureurs. C'était déjà le cas sur le Giro (Cav dossard 1, Matthews 11, Durbridge 21, etc), et c'est aussi le cas ici : Hathaway 1, Sagan 11, Schleck (typé "grimpeur") 21, Durbridge 31. Le "leader" des Sky n'est pas Froome mais Van Avermaet avec le 51, etc etc :ok:

Alessiocortez a écrit:Dommage pour Gesink , mais il est toujours bien plaçe pour remonter Froome , pas de problèmes importants pour l'instant :ok:

Oui, ça ne reste que la première étape de montagne et le Tour est encore long :ok:

clemschleck a écrit:Costaud le Froome!
Les français en embuscade également :heureux: La concurrence s'annonce rude cette année pour Gesink et tant mieux pour le suspense et le récit :ok:

J'espère qu'il y aura autant de suspense que sur le Giro en effet :evil:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14263
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour, E7 à E9]

Messagepar Nico32 » 12 Aoû 2020, 09:24

Tour de France

Étapes 7 à 9




Image

Deuxième jour tranquille d’affilée, qui doit se finir par un sprint en bosse à Laon. Pas grand monde n’est motivé pour prendre l’échappée non plus, si bien que Stuyven passe la journée seul à l’avant. Le belge ne pourra évidemment pas résister dans le final alors que les armadas Sky et BMC veulent placer au mieux Van Avermaet et Sagan. Barguil fait notamment, et comme à son habitude, un gros travail pour le slovaque dans la dernière bosse. Les deux champions peuvent se livrer un énième duel, qui va assez largement tourner à l’avantage du slovaque cette fois. Gilbert complète le podium. Si les sprinters et les puncheurs se sont disputés la victoire, quelques grimpeurs ont aussi été attentifs dans les roues, à raison. En effet, en 23e position, une cassure est ouverte… par Chris Froome en personne ! Seuls Schleck, Kreuziger, Barguil et Gesink sont devant et récupèrent 46 précieuses secondes sur leurs rivaux !


La huitième étape est celle de toutes les peurs. Près de 33 kms de pavés : jamais le Tour n’en a proposé autant dans son histoire ! Les favoris au général devront donc être bien entourés, et Schleck oublier qu’il avait perdu beaucoup de temps sur une distance cumulée deux fois moindre en 2015. Cette année, des secteurs mythiques sont en plus au programme tels que la Trouée d’Arenberg, Mons-en-Pévèle et le Carrefour de l’Arbre dans le final. De quoi proposer un beau terrain de jeu aux flandriens également, mais tous n’attendent pas les pavés pour se dévoiler. À l’initiative du maillot vert Hathaway, une bonne échappée de 7 coureurs prend forme comprenant Terpstra, Benoot, ou encore Pichot, 6e de l’Omloop Het Nieuwsblad en début d’année. Alaphilippe, Albasini et El Farès sont aussi de la fête. Hathaway fait le plein de points au sprint intermédiaire de Denain, puis les choses sérieuses commencent avec le pavé d’Haveluy. Ayant compté jusqu’à 7 minutes à un moment, les hommes de tête ont 5’30’’ d’avance au moment d’entrer dans le deuxième secteur, qui n’est autre que la Trouée d’Arenberg ! El Farès y est déjà décroché, alors que Démare crève dans le peloton. La Trouée fait déjà des dégâts car Simon Yates et Aru sont pris dans une chute qui contribue à couper le peloton en deux. Puis Velits et Pinot crèvent dans Pont-Gibus. Heureusement pour tous les malchanceux, la course n’est pas encore lancée et le peloton se reforme dans les secteurs moins difficiles qui suivent. Pour l’instant, le rythme n’est pas élevé sur les pavés mais les accélérations sont brutales sur le bitume pour maintenir l’écart avec le groupe de tête, qui a perdu Albasini.


Le premier vrai coup de vis sur les pavés survient dans le secteur de Beuvry-la-forêt sous l’impulsion des Trek et des Quick-Step, qui maintiennent le rythme dans Orchies ! Ce ne sont pas les secteurs les plus difficiles, mais maintenant que des bons flandriens durcissent la course, les grimpeurs sont en difficulté. Pinot et Quintana sont distancés, le colombien étant évidemment complètement isolé avec son équipe de grimpeurs sud-américains. Seul Vassano est encore à ses côtés. En si peu de temps, les coureurs sautent pourtant comme du pop-corn, et à quelques encablures de la fin d’Orchies, Chris Froome lâche à son tour ! Déjà pas rassurant la veille, l’anglais pourrait perdre gros aujourd'hui. Il est attendu par Van Avermaet et Ian Stannard, mais pas par Geraint Thomas. Il y a de toute façon suffisamment d’alliés de circonstance pour rouler avec les Sky, mais il parait compliqué de revenir car les hommes forts sont devant ! Parmi la trentaine de coureurs encore à l’avant, on compte Schleck, Barguil, Kruijswijk, De Gendt, Dyke, Roche, Nibali et Gesink qui s’accrochent toujours. Mais il rester encore 50 kms et les secteurs les plus difficiles ; cette étape pourrait être un carnage !

Image

Preuve du gros coup de vis des flandriens, Nibali et Roche sont ensuite décrochés sur le bitume, à bout de forces ! Puis dans Auchy-les-Orchies, Fabrice Pinaud fait le forcing. Le sprinter français part avec Kwiatkowski, Boom, Valgren et Offredo. Mais Cancellara ramène un petit groupe sur le bitume. Ils sont ainsi 18 à 1’40’’ du quatuor de tête, qui a perdu Alaphilippe. Dans Mons-en-Pévèle, c’est au tour de Breschel de se dévoiler. Décevant sur sa campagne flandrienne, l’ancien champion du monde a visiblement à cœur de se racheter car il fait complètement exploser le groupe maillot jaune. La séparation est évidente entre les spécialistes et les coureurs de grands tours. Breschel part avec Boom, Cancellara et Offredo ; ils sont à une minute de l’échappée à la sortie du secteur. Sagan, Kwiatkowski, Pinaud, Thomas et Valgren sont à 25 secondes, et les grimpeurs déjà à plus d’une minute. Dans ce groupe de chasse, Kwiatkowski, Pinaud et Valgren ne veulent pas rouler sur leurs leaders à l’avant. Sagan se rend compte qu’il ne pourra pas revenir seul avec Thomas et se résout à attendre Barguil, condamnant de fait le gallois à ne pas faire la meilleure opération au général. Deux jonctions s’opèrent donc, entre l’échappée et le groupe mené par Breschel d’une part, et entre le groupe des battus et le groupe des leaders d’autres part, dont le débours augmente à vitesse grand V : déjà près de 2’30’’ ! Terpstra est également distancé du groupe de tête.


Les sept hommes de tête collaborent bien, mais Offredo se sent visiblement fort. De Cysoing à Bourghelles, le français place un démarrage surpuissant. Breschel et Boom sont éjectés de sa roue sans pouvoir réagir ! Puis comme sur les vraies flandriennes, personne ne veut relayer les Lotto Jumbo, bien qu’il y ait cette fois quelqu’un à aller chercher devant. Alors que l’avance d’Offredo atteint les 35 secondes, Boom se décide à attaquer à l’entrée de Camphin-en-Pévèle. Le néerlandais n’est pas non plus suivi. Cancellara et Breschel préfèrent inexplicablement se retourner vers un Hathaway mal en point. Cette fois, les Lotto Jumbo profitent de la situation puisque le maillot vert vient imposer un faux-rythme qu’il peut soutenir, tout en laissant évidemment son équipier prendre le large. Plus loin derrière, les grimpeurs serrent les dents dans leur groupe mais tout le monde semble d’accord pour rallier l’arrivée sans plus se faire la guerre. Le duel s’engage entre Offredo et Boom dans Camphin, le Carrefour de l’Arbre et Gruson, aucun des deux ne parvenant à réduire ou augmenter cet écart de 35 secondes. Mais de retour sur l’asphalte finale, Offredo parvient à relancer la machine, au contraire de son poursuivant. Toujours fanny sur les classiques, le français remporte enfin une grande victoire sur les pavés ! Boom termine à 1’05’’, une quarantaine de secondes devant le groupe Cancellara qui a réagi trop tard. Ils se font en plus régler par Hathaway pour la troisième place, le gallois confortant son maillot vert. Il faut ensuite attendre plus de 4 minutes pour voir Alaphilippe franchir la ligne, et 5’30’’ pour que le groupe des premiers grimpeurs en termine, réglé par Sagan ! Gesink et Schleck étaient en limite de rupture sur la fin mais signent tout de même la bonne opération du jour, avec Barguil qui les accompagne sur le podium. De Gendt et Roche sont à 5 minutes, puis Chris Froome prend quant à lui une grosse claque en terminant à 7’25’’ de ses adversaires. Le voilà à 8’14’’ de Schleck au général ! Pinot et Quintana perdent encore 1’20’’ supplémentaires et sortent du top 10 au général. Un top 10 dans lequel entrent Sagan et Jungels. Puis vient une nouvelle polémique, décidément monnaie courante sur les pavés du nord cette année. Le gruppetto termine tranquillement à moins d’une demi-heure d’Offredo, mais l’organisation les déclare pourtant hors-délais, que tout le monde imaginait largement plus grands. Une incompréhension dans le règlement serait responsable, mais toujours est-il qu’une grosse vingtaine de coureurs sont évincés, dont Aru et Vanendert pour les principaux. Mais les grands leaders perdent aussi des lieutenants : Arredondo et Duarte pour Movistar, Craddock et Tschopp pour Sky, Dawson pour BMC, et Intxausti et Coppel pour Lotto Jumbo ! Les équipes sont décimées avant la montagne, et c’est Liquigas qui s’en frotte les mains malgré la perte de Monfort l’avant-veille pour eux.

Image

Au lendemain de cette étape qui a marqué les organismes, celle vers Dieppe est pour les sprinters. Mais comme plus tôt dans la semaine, aucune équipe ne veut aider les Lotto Jumbo. À deux de moins, l’équipe néerlandais n’a plus les moyens de contrôler l’échappée, surtout qu’ils sont six devant. Les signaux donnés par Hathaway lors du sprint intermédiaire n’étant pas non plus rassurants, les coéquipiers du maillot vert ne se sacrifient clairement pas, et Gougeard, Antomarchi, Bystrom, McCarthy, Hermans et Benoot, malgré son échappée de la veille, vont se jouer la victoire. Gougeard place la première attaque mais va se faire rejoindre à dix bornes du but. McCarthy sort à son tour sous la banderole des 5 kms. L’australien, déjà vainqueur d’une étape en baroudeur à Oman, est suffisamment costaud pour savourer le plus beau succès de sa carrière ! La deuxième victoire d’affilée pour Tinkoff également, après les doublés Lotto Jumbo et Liquigas en début de Tour. Sagan règle le sprint du peloton. À noter que Quintana perd un nouvel équipier après la chute d’Acevedo dans le final. Pinot et Velits ont quant à eux pu repartir sans conséquence apparente, physique ou comptable.


Résultats :
Étape 7 :
    1. BMC - P.Sagan 4h47'51"
    2. SKY - G.Van Avermaet
    3. WGG - P.Gilbert
    4. LIQ - M.Goss
    5. MOV - D.Vassano
    6. TFR - A.Vichot
    7. FDJ - N.Bouhanni
    8. TCS - Y.Offredo
    9. TCS - J.Simon
    10. TLJ - S.Hathaway t.m.t

Étape 8 :
    1. TCS - Y.Offredo 4h26'02"
    2. TLJ - L.Boom + 1'05"
    3. TLJ - S.Hathaway + 1'46"
    4. QSF - M.Breschel m.t
    5. ALM - A.Pichot
    6. TFR - F.Cancellara
    7. LTS - T.Benoot t.m.t
    8. QSF - J.Alaphilippe + 6'04"
    9. BMC - P.Sagan + 7'17"
    10. TFR - F.Pinaud m.t

Étape 9 :
    1. TCS - J.McCarthy 4h01'38"
    2. KAT - SE.Bystrom m.t
    3. QSF - B.Hermans
    4. COF - J.Antomarchi
    5. LTS - T.Benoot t.m.t
    6. TDE - A.Gougeard + 52"
    7. BMC - P.Sagan m.t
    8. AST - J.Degenkolb
    9. OGE - M.Kittel
    10. TLJ - S.Hathaway t.m.t

Général :
1. LIQ - A.Schleck 36h29'41"
2. TLJ - R.Gesink + 47"
3. BMC - W.Barguil + 1'38"
4. EF - S.Kruijswijk + 3'53"
5. MAP - A.Dyke + 4'39"
6. SKY - G.Thomas + 6'00"
7. SKY - C.Froome + 8'14"
8. AST - T.De Gendt + 9'51"
9. BMC - P.Sagan + 10'01"
10. TFR - B.Jungels + 10'21"

Classement par points : TLJ - S.Hathaway 251 pts / BMC - P.Sagan 184 pts / MOV - D.Vassano 154 pts
Classement de la montagne : TLJ - A.Acedo 63 pts / KAT - I.Zakarin 49 pts / FDJ - T.Martin 26 pts
Classement des jeunes : TFR - B.Jungels 36h40'02" / TLJ - A.Acedo + 12'36" / ALM - P.Latour + 13'23"
Image Classement des jeunes : Liquigas - Unicef 108h15'55" / Team LottoNL - Jumbo + 1'19" / Team Sky + 13'23"

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14263
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour de France, E7 à E9]

Messagepar Cadelthebest » 12 Aoû 2020, 09:51

Et si c'était l'année d'Andy :roll:
Quelle étape des pavés, magnifique :love:
Intxausti et coppel :moqueur: :moqueur: tu devais être fou

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Terreur de critérium
 
Messages: 541

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour de France, E7 à E9]

Messagepar Floflo59250 » 12 Aoû 2020, 10:38

Étapes particulièrement difficile pour la Lotto, mais elle l'est encore plus pour la majorité des adversaires.

Cadelthebest a écrit:Et si c'était l'année d'Andy :roll:

Les descentes entre Schleck et Gesink :love:

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Directeur sportif
 
Messages: 3394

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour de France, E7 à E9]

Messagepar Loiloi29 » 12 Aoû 2020, 12:59

Ce carnage sur les pavés :shock:

Gesink encore dans le coup, c'est très bon ça :love:

Avatar de l’utilisateur
Loiloi29
Jersey rojo
 
Messages: 6198
Localisation: FC #comptable

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour de France, E7 à E9]

Messagepar clemschleck » 12 Aoû 2020, 13:05

Les pavés qui ont bien dégrossi les prétendants au général! ça promet des étapes de montagnes animées :D

Avatar de l’utilisateur
clemschleck
Espoir
 
Messages: 931

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour de France, E7 à E9]

Messagepar Nico32 » 13 Aoû 2020, 13:42

Cadelthebest a écrit:Et si c'était l'année d'Andy :roll:
Quelle étape des pavés, magnifique :love:
Intxausti et coppel :moqueur: :moqueur: tu devais être fou

Et pourquoi pas, pour une fois qu'il passe la première semaine sans encombre :o
Complètement dégoûté ! J'ai même hésité à bidouiller la database pour remettre tous les coureurs hors-délais en course. Je n'ai plus qu'un vrai équipier pour Gesink maintenant (Acedo). Advienne que pourra maintenant !

Loiloi29 a écrit:Ce carnage sur les pavés :shock:

Gesink encore dans le coup, c'est très bon ça :love:

J'avais lu que ça arriverait sûrement, mais on est toujours surpris quand même !
Et heureusement que Gesink a eu un +4 aujourd'hui, et que ça s'est calmé quand les flandriens sont partis. Car il était sur le point d'exploser à ce moment, et il finit complètement vidé de ses barres. Il aurait pu prendre très cher avec une forme normale voire mauvaise :?

clemschleck a écrit:Les pavés qui ont bien dégrossi les prétendants au général! ça promet des étapes de montagnes animées :D

Oui, je sens que ça va être le bordel en montagne, avec très peu d'équipes capables de contrôler (aucune ?). Je suis content de ma situation actuelle, mais je sens que rien n'est fait quand on voit les écarts que peuvent créer certaines étapes ! D'ailleurs virtuellement, je pense n'avoir au mieux que 4 minutes d'avance sur Froome en prenant en compte le chrono de 60 bornes à venir. S'il me reprend une minute à chaque arrivée au sommet, il finit devant :lol: Je vais essayer d'éviter cela :angel
Dyke et Barguil bien présents pour l'instant aussi. Je me demande s'il vont tenir :o


Pause d'une semaine avant l'arrivée de la montagne désormais ; je m'absente quelques jours ;)

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14263
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour de France, repos 1]

Messagepar Nico32 » 24 Aoû 2020, 18:52

Tour de France

Première journée de repos


Désolé pour la pause plus longue que prévue :oops:
Me voilà de retour, a priori avec un rythme normal jusqu'à la fin du Tour. Je reprends avec ma première "page" à l'occasion de la journée de repos, inspirée de celles de martos dans son récit Qantas. Je vois déjà quelques défauts que je n'ai pas pris le temps de chercher à corriger, mais n'hésitez pas à faire n'importe quelle remarque sur la forme ;)

Image

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14263
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour de France, repos & petite

Messagepar Cadelthebest » 24 Aoû 2020, 22:40

Le "Chrono" est vraiment un plus niveau actualités, ça apporte vraiment je trouve ! :love:

Avatar de l’utilisateur
Cadelthebest
Terreur de critérium
 
Messages: 541

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour de France, repos & petite

Messagepar Nico32 » 25 Aoû 2020, 19:45

Cadelthebest a écrit:Le "Chrono" est vraiment un plus niveau actualités, ça apporte vraiment je trouve ! :love:

Je ne vais pas mentir, c'est la raison principale pour laquelle j'ai voulu faire ce format :mrgreen: Et c'est l'article principal pour lequel j'ai eu du mal à trouver l'inspiration / la motivation :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14263
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour, E10 & E11]

Messagepar Nico32 » 26 Aoû 2020, 09:09

Tour de France

Étapes 10 et 11




Image

Remise en route après le repos, entre Clermont et Lyon. Cette étape vallonnée pourrait sourire aux baroudeurs, ce qui inspire les habitués. Double victorieux l’an dernier, Bakelants se réveille à l’appel de la montagne, accompagné de Tony Martin, Antomarchi, De Clercq, Offredo et Bystrom. Ces six-là parviennent à prendre environ 4 minutes de marge sur le peloton mené par les Liquigas. Mais les équipiers du maillot jaune ne sont pas décidés à les laisser filer et maintient un rythme soutenu en tête de peloton. Dans le col de la Croix des Fourches, ils se rapprochent à moins de deux minutes, ce qui pousse Vichot, Gilbert et Latour à tenter de faire le jump, et De Clercq à accélérer à l’avant. Le belge fait belle impression, empêchant le retour de ses poursuivants. À 30 kms du but, il possède 2’15’’ d’avance sur Gilbert, et 3’30’’ sur un peloton désormais mené par les FDJ. Mais les deux belges s’écroulent finalement dans la côte de Limonest, au sommet de laquelle Pinot attaque ! Quintana tente de le suivre, mais les BMC le ramènent dans le rang. Le coureur FDJ rentre dans Lyon avec une quinzaine de secondes d’avance, rien d’encore inquiétant mais Andy Schleck panique pourtant. Il prend lui-même en main la poursuite, alors que deux équipiers sont encore dans sa roue. Son effort est tout de même récompensé, car Pinot est repris peu avant le pied de Fourvière. Dans cette ultime bosse, Hathaway tente d’anticiper les forts pourcentages. Puis Froome se dresse sur ses pédales au plus fort de la pente. Il est suivi par Gesink et par Kreuziger, qui fait le travail pour Schleck. Mais le maillot jaune paye ses efforts et ne peut pas suivre, sans que le tchèque s’en rende compte de suite. Ils sont donc quatre à basculer dans la descente, le peloton sur leurs talons. Gesink et Hathaway sont à la baguette, imposant les relances et fonçant vers la ligne. Dans la dernière ligne droite, Kreuziger craque, Froome est incapable de les remonter, et c’est un doublé pour l’équipe néerlandaise ! Gesink lève les bras et reprend dix secondes de bonifications au maillot jaune, quand Hathaway conforte son maillot vert ! Sagan règle le sprint du peloton dans le même temps.


Le peloton retrouve la montagne à l’occasion d’une arrivée inédite à la station de Réallon, après un périple sur la Route Napoléon. Les baroudeurs de la veille n’ont pas eu leur compte, notamment les belges De Clercq, Gilbert et Bakelants, ainsi qu’Offredo. Ils sont cette fois accompagnés de Gautier, Chernetskiy, et rien de moins que le vainqueur du Giro, Urán, qui jouit d’une liberté inhabituelle sur le Tour. Les Education First et les FDJ mènent le peloton environ 3 minutes derrière la tête de course, sans imprimer un rythme trop soutenu. Les sprinters peuvent ainsi se disputer les points restants au sprint intermédiaire de Gap, où Hathaway continue de grappiller des points sur Sagan, Vassano et Cavendish. Dans le col Lebraut, l’échappée explose, ne laissant plus que Gautier, Urán, De Clercq et Chernetskiy en tête. Puis le français de Fortunéo s’isole dans l’approche de la montée finale, qu’il aborde avec 25’’ d’avance sur Urán et 2’40’’ sur le peloton. Celui-ci s’élève rapidement au-dessus du lac de Serre-Ponçon sous l’impulsion des équipiers du maillot jaune. Mais c’est Pinot qui met le feu aux poudres, suivi de Quintana. Les deux jeunes prennent une quinzaine de secondes d’avance sur Kreuziger, qui fait le boulot pour Schleck. Dans leur sillage, on serre les dents, et notamment Gesink qui doit lâcher quelques mètres ! Le duo Liquigas revient sur Pinot et Quintana à 3 kms du sommet, au moment où Froome laisse aussi Gesink sur place ! Le champion des Pays-Bas tente de limiter la casse avec Barguil, Kruijswijk et Nibali. En vue de la flamme rouge, Kreuziger commence à faiblir et les autres veulent en garder un peu pour le sprint final, ce qui permet un retour improbable du groupe Gesink à un km de la ligne ! Mais Quintana accélère à ce moment, et Gesink doit relâcher le groupe. Quintana s’impose finalement devant Froome, Pinot, Schleck et Kruijswijk. Gesink et Nibali sont à 16 secondes, Barguil à 31 et les poursuivants, menés par Jungels, à 41 secondes. Sagan sort du top 10 au général au profit de Pinot.


Résultats :
Étape 10 :
    1. TLJ - R.Gesink 4h48'21"
    2. TLJ - S.Hathaway m.t
    3. SKY - C.Froome
    4. LIQ - R.Kreuziger
    5. BMC - P.Sagan
    6. MOV - N.Quintana
    7. LIQ - A.Schleck
    8. LIQ - A.Kolahdozhagh
    9. MAP - A.Dyke
    10. BOH - P.Velits t.m.t

Étape 11 :
    1. MOV - N.Quintana 4h56'25"
    2. SKY - C.Froome m.t
    3. FDJ - T.Pinot
    4. LIQ - A.Schleck
    5. EF - S.Kruijswijk t.m.t
    6. TLJ - R.Gesink + 16"
    7. QSF - V.Nibali m.t
    8. LIQ - R.Kreuziger + 31"
    9. BMC - W.Barguil m.t
    10. TFR - B.Jungels + 41"

Général :
1. LIQ - A.Schleck 46h14'19"
2. TLJ - R.Gesink + 53"
3. BMC - W.Barguil + 2'09"
4. EF - S.Kruijswijk + 3'53"
5. MAP - A.Dyke + 5'20"
6. SKY - C.Froome + 8'04"
7. SKY - G.Thomas + 8'51"
8. AST - T.De Gendt + 10'32"
9. FDJ - T.Pinot + 10'54"
10. TFR - B.Jungels + 11'02"

Classement par points : TLJ - S.Hathaway 289 pts / BMC - P.Sagan 211 pts / MOV - D.Vassano 169 pts
Classement de la montagne : TLJ - A.Acedo 63 pts / AST - B.De Clercq 53 pts / KAT - I.Zakarin 49 pts
Classement des jeunes : TFR - B.Jungels 46h25'21" / TLJ - A.Acedo + 14'07" / ALM - P.Latour + 17'44"
Image Classement des jeunes : Liquigas - Unicef 137h33'26" / Team LottoNL - Jumbo + 11'11" / Team Sky + 16'15"

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14263
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [E10 & E11]

Messagepar Floflo59250 » 26 Aoû 2020, 14:15

La concurrence qui laisse revenir Gesink au lieu de l'enterrer :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Directeur sportif
 
Messages: 3394

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [E10 & E11]

Messagepar Nico32 » 27 Aoû 2020, 09:50

Floflo59250 a écrit:La concurrence qui laisse revenir Gesink au lieu de l'enterrer :moqueur:

Pour une fois que ça se passe dans ce sens :mrgreen:
Mais dans tous les cas je n'aurai pas perdu plus qu'une dizaine de secondes supplémentaires ; les écarts étaient faibles sur cette montée :up

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14263
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden

Re: Team LottoNL Jumbo 2017 [Tour, E12 & E13]

Messagepar Nico32 » 28 Aoû 2020, 10:43

:arrow: :arrow:
Modifié en dernier par Nico32 le 28 Aoû 2020, 10:44, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14263
Localisation: Meilleure équipe de l'Ekiden


2955 messages
Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités