Team LottoNL - Jumbo 2017 [Classement & prez 2018 (3/3)]

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateur: Animateurs récits

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [Epilogue : les bilans]

Messagepar Nico32 » 27 Déc 2019, 16:43

Je me rends compte que j'ai oublié de mettre le tableau bilan du Giro. Le voici, et je le rajoute dans le post des classements :ok:

Image


Anthony a écrit:Deux maillots distinctifs, un top 5 alors que l'équipe aligné était pas très costaude, c'est un excellent Giro :ok:

Je suis tout à fait d'accord ! La manière n'était pas celle attendue mais les résultats sont là :o :love:

Coxo a écrit:Froome vaincu aux points 8)
Et le maillot de meilleur grimpeur qui fait plaisir :ok:

Un beau travail d'équipe pour le contrer sur tous les tableaux :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion en devenir
 
Messages: 13998
Localisation: RIP NicoPortal32 :'(

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [Dauphiné]

Messagepar Nico32 » 30 Déc 2019, 15:00

Critérium du Dauphiné


Un peu d'histoire :

Légende :
en orange : coureur qui apparait lors de deux éditions
en or : coureur qui apparait lors de trois éditions
en bleu : coureur qui apparait lors des quatre éditions
sur fond jaune : mes coureurs
Image



B.Mollema | J.Coppel | R.Ruijgh | P.Martens | A.Tolhoek | M.Maaskant | M.Teunissen | D.Van Baarle


L’arrivée à Champéry était présentée comme un mouroir, cela s’est confirmé. Ruijgh y perd 1’30’’ après avoir attaqué dans le Pas de Morgins auparavant. L’étape se joue donc au sprint entre 40 coureurs ; celui-ci est lancé par Mollema sous la flamme rouge. Mais le néerlandais est facilement débordé, notamment par les hommes en forme sortant du Giro. Betancur est l’un d’eux, mais on parle surtout de Chris Froome. Pas besoin de repos pour l’anglais qui s’empare déjà du maillot jaune. Le lendemain, Mollema essaye de faire la sélection dans la dernière bosse à 10 kms du but. Il parvient à emmener Froome, Schleck et Rolland avec lui. Mais les poursuivants ne sont pas loin derrière. Ils parviennent à rentrer dans la descente pour une nouvelle arrivée en comité réduit, cette fois à 26 coureurs et en faux-plat descendant. Quelques sprinters sont encore présents, notamment les français Coquard, Roux et Hivert, mais aussi Matthew Goss. Mais comme sur le Tour de Catalogne quelques mois plus tôt, Matej Mohoric profite d’un sprint décousu pour s’imposer en costaud devant Anthony Roux ! La troisième étape est a priori la plus favorable aux sprinters. Ils sont en effet cette fois plus d’une centaine à se présenter dans la dernière ligne droite. En difficulté la veille, Matthew Goss prend logiquement sa revanche devant deux français : Bouhanni et une nouvelle fois Roux.


Après cette mise en bouche, les premiers écarts se font à l’occasion d’un contre-la-montre tout plat de 34 kms autour de Villard-les-Dombes. Dumoulin tient longtemps la tête avant d’être délogé par Van den Broeck dans la dernière demi-heure. En tête aux intermédiaires, le belge s’imagine enfin ouvrir son compteur cette saison (et même fanny en 2015) car Froome est en légère difficulté. Mais Coppel signe une dernière portion canon pour finalement enlever arracher la première place. Habitués des victoires sur les chronos des grands tours, il signe sa première victoire sous les couleurs néerlandaises et s’empare en plus du maillot jaune. 6e de l’étape, Froome est rejeté à une grosse minute. Mollema est à 3’42’’ et devrait logiquement se mettre au service du français. Valmorel attend d’ailleurs les grimpeurs dès le lendemain. Les Lotto Jumbo tentent de laisser l’échappée subtiliser les bonifications. Mais les Sky ne l’entendent pas de cette oreille et s’appliquent à boucher le quart d’heure de retard dans l’approche plate de la montée finale. Déchainé, Chris Froome y attaque littéralement dès le premier mètre. Au-dessus du lot, il s’en faut finalement d’un rien pour qu’il reprenne Bakelants sur la ligne, mais c’est bien le belge qui arrache la victoire. Derrière, un trio français composé de Rolland, Barguil et Bardet a joué crânement sa chance avant de connaitre des fortunes diverses dans la deuxième moitié d’ascension. Barguil est celui qui s’en sort le mieux, 3e de l’étape mais à près de deux minutes de Froome ! L’air du Dauphiné le transcende en tout cas comme l’an dernier. Un gros groupe termine à 2’34’’ dont Van den Broeck et Coppel. La sentence est un peu plus lourde pour van Garderen, Poels et surtout Andy Schleck, rejeté à 3’30’’ sur l’étape et 6’18’’ au général ! L’étape du lendemain vers Grenoble voit Coppel récupérer six secondes de bonifications en début de course, et surtout Contador s’écraser sur le bitume. Le madrilène doit abandonner ! Heureusement, plus de peur que de mal car les examens ont confirmé que Contador pourrait s’aligner au départ du Tour, son grand objectif de la saison. La victoire se joue au sprint entre 56 coureurs. Vigilant, Belletti profite du placement approximatif de Goss pour l’emporter !


Le dernier week-end commence par une arrivée tremplin entre le col du Noyer et Super-Dévoluy. La Sky se montre d’abord prudente, laissant filer un groupe de six outsiders à plus de 8 minutes au général sur la Route Napoléon, puis Bardet et Schleck au pied du Noyer. Mais quand le maillot jaune se décide à y aller, il n’est pas là pour trier les lentilles. Van den Broeck est le seul à s’accrocher un temps avant de se résigner. Froome avait parfaitement calculé, il dépose Bardet et Schleck sous la flamme rouge pour aller chercher… la deuxième place de l’étape ! Comme Bakelants deux jours auparavant, Monfort a en effet résisté après s’être débarrassé de ses compagnons à 15 kms de l’arrivée. Il sauve son Dauphiné plombé par une défaillance dès le deuxième jour.Le tremplin vers Risoul est la dernière occasion aussi pour Mollema de sauver son Dauphiné, qui part à l’assaut de ces 150 kms dès le baisser de drapeau. Le col de Vars est monté piano par les Sky, ce qui permet au néerlandais de prendre suffisamment de marge avant la montée finale. Une étape et une remontée à la 5e place du général : lui aussi finit son Dauphiné d’une belle manière. Derrière lui, Froome se montre de nouveau intraitable pour accrocher sa troisième 2e place de la semaine. Rolland a cette fois été son adversaire le plus tenace mais termine tout de même à près d’une minute. Coppel, Kruijswijk et Barguil gagnent eux 17 secondes sur Van den Broeck, mais insuffisant pour progresser au général. Le belge reste sur le podium devant Coppel.



Résultats :
    Étape 1 : 1. SKY - C.Froome / 2. BMC - C.Betancur / 3. LIQ - A.Schleck
    Étape 2 : 1. OGE - M.Mohoric / 2. BMC - A.Roux / 3. EF - F.Ginanni
    Étape 3 : 1. LIQ - M.Goss / 2. FDJ - N.Bouhanni / 3. BMC - A.Roux
    Étape 4 : 1. TLJ - J.Coppel / 2. LTS - J.Van den Broeck + 15" / 3. TGA - T.Dumoulin + 34"
    Étape 5 : 1. OGE - J.Bakelants / 2. SKY - C.Froome + 6" / 3. TGA - W.Barguil + 1'54"
    Étape 6 : 1. ALM - M.Belletti / 2. LIQ - M.Goss / 3. COF - V.Zekas
    Étape 7 : 1. LIQ - M.Monfort / 2. SKY - C.Froome + 1'01" / 3. ALM - R.Bardet + 1'09"
    Étape 8 : 1. TLJ - B.Mollema / 2. SKY - C.Froome + 51" / 3. BMC - P.Rolland + 1'30"

Classement général :

1. SKY - C.Froome 27h21'45"
2. LTS - J.Van den Broeck + 4'44"
3. TLJ - J.Coppel + 4'47"
4. EF - S.Kruijswijk + 5'59"
5. TLJ - B.Mollema + 6'17"
6. TGA - W.Barguil + 6'51"
7. ALM - R.Bardet + 6'52"
8. LIQ - A.Schleck + 7'11"
9. TFR - A.Talansky m.t
10. TGA - T.van Garderen + 7'47"

11. AST - K.Seeldraeyers + 9'19"
12. FDJ - A.Jeannesson + 9'36"
13. MAP - W.Poels + 9'58"
14. LIQ - M.Monfort + 10'15"
15. TFR - F.De Greef + 11'30"

Classement par points :

1. SKY - C.Froome 104 pts
2. LTS - J.Van den Broeck 55 pts
3. TLJ - B.Mollema 49 pts

Classement de la montagne :

1. MOV - B.Kadri 99 pts
2. TLJ - B.Mollema 93 pts
3. AST - S.Chainel 91 pts

Classement des jeunes :

1. TGA - W.Barguil 27h28'36"
2. OGE - M.Mohoric + 6'38"
3. SKY - J.Edmondson + 27'02"

Classement par équipes :

1. Team LottoNL - Jumbo 82h38'37"
2. Movistar Team + 5'46"
3. Team Giant-Alpecin + 11'16"

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion en devenir
 
Messages: 13998
Localisation: RIP NicoPortal32 :'(

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [Dauphiné]

Messagepar Coxo » 30 Déc 2019, 18:38

Coppel très costaud :o
Je suis pas sûr qu'il aurait aussi bien évolué sûr un autre pcm :noel:

Avatar de l’utilisateur
Coxo
Maillot jaune
 
Messages: 10078
Localisation: Kahba des five

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [Dauphiné]

Messagepar Bad_Neos » 30 Déc 2019, 19:27

Belle perf de Coppel !

Vu le parcours en bois, c'était plus facile de résister en même temps !

Avatar de l’utilisateur
Bad_Neos
Directeur sportif
 
Messages: 11397
Localisation: En train de penser au Giro et sa dernière semaine ultra-montagneuse

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [Dauphiné]

Messagepar Nico32 » 04 Jan 2020, 14:12

Coxo a écrit:Coppel très costaud :o
Je suis pas sûr qu'il aurait aussi bien évolué sûr un autre pcm :noel:

Haha heureusement que j'ai fait le suivi de carrière entre PCM12 et PCM15 :moqueur: On peut dire pareil de Breschel et Gesink aussi :mrgreen: Mais je ne vais pas me plaindre, il me manquait un leader qui sache rouler :niais:
(bon, en contrepartie, Izagirre est bien moins bon rouleur ^^)

Bad_Neos a écrit:Belle perf de Coppel !

Vu le parcours en bois, c'était plus facile de résister en même temps !

Je ne sais pas si le parcours était en bois, mais en tout cas il devait être un peu plus en forme que les autres car il vise les Championnats de France montagneux ! Il fera le Tour sur l'élan ensuite avant de mettre un quasi-terme à sa saison :niais:
Merci le +4 sur le chrono aussi :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion en devenir
 
Messages: 13998
Localisation: RIP NicoPortal32 :'(

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [Suisse]

Messagepar Nico32 » 05 Jan 2020, 11:15

Tour de Suisse


Un peu d'histoire :

Légende :
en orange : coureur qui apparait lors de deux éditions
en or : coureur qui apparait lors de trois éditions
en bleu : coureur qui apparait lors des quatre éditions
sur fond jaune : mes coureurs
Image



R.Gesink | S.Hathaway | B.Intxausti | W.Kelderman | L.Boom | T.Roosen | K.Bouwman | D.Van Winden


Un post un peu plus succinct car c'était une période où j'étais plus intéressé par avancer ma carrière que réciter. Que dire sur ce Tour de Suisse ? Et surtout, de quoi me souviens-je ? Entre les deux chronos remportés par Durbridge (le prologue plus dominé que le long final), les sprinters n'ont pas eu beaucoup d'occasions. Sur la deuxième étape, Degenkolb impose sa pointe de vitesse d'extrême justesse devant Viviani et Kittel. Mais par la suite, le champion de suisse Albasini les piège en baroudeur devant son public, puis les puncheurs se mêlent à la bataille sur une arrivée en faux-plat. Démare y remporte tout de même aussi son étape.

Les grimpeurs ont quant à eux eu quatre opportunités pour se disputer le général. Sur la première arrivée au sommet, Quintana garde son caractère offensif du Giro mais la concurrence n'est pas la même. En collant deux minutes à la concurrence, il prend déjà une belle option sur le général. Mais il ne fait pas fructifier cet avantage, notamment lorsque Amador et Gesink se disputent au sprint la 6e étape. Le costaricien remporte la troisième étape en WT de sa carrière ; la troisième en moins de deux mois sur trois épreuves différentes ! La septième permet à Kreuziger de revenir dans le jeu grâce à une échappée au long cours via les cols de Susten, Grimsen et Nufenen. Avant le dernier week-end, la tension est maximale car le tchèque, Quintana, Gesink et Nibali se tiennent théoriquement en quelques secondes en anticipant les écarts du chrono. Les trois derniers cités ne se sont d'ailleurs pas départagés sur cette étape, et Nibali perdra seulement une vingtaine de secondes le lendemain. Kreuziger est plus en difficulté alors que Vanendert mène au bout un numéro similaire au tchèque la veille. Le dernier jour, Nibali est incapable de reprendre plus de cinq secondes à Gesink. Il se contente donc de la troisième marche du podium. Comme sur le Giro : régulier mais jamais brillant. Quintana perd quant à lui 49 secondes en 20 kms. Pour 7 secondes, c'est toutefois suffisant pour remporter son premier Tour de Suisse ! Pour la troisième année d'affilée, Gesink échoue donc à la deuxième place à moins de 20 secondes du vainqueur ; cette course continue de lui échapper.



Résultats :
    Étape 1 : 1. OGE - L.Durbridge / 2. EQS - M.Kwiatkowski + 9"/ 3. EQS - E.Boasson Hagen + 10"
    Étape 2 : 1. EF - J.Degenkolb / 2. LIQ - E.Viviani / 3. TGA - M.Kittel
    Étape 3 : 1. MOV - N.Quintana / 2. SKY - A.Amador + 1'56" / 3. LTJ - R.Gesink m.t
    Étape 4 : 1. TFR - M.Albasini / 2. BMC - P.Sagan + 42" / 3. TGA - M.Kittel m.t
    Étape 5 : 1. EQS - A.Démare / 2. EF - J.Degenkolb / 3. DEC - J.Simon
    Étape 6 : 1. SKY - A.Amador / 2. TLJ - R.Gesink m.t / 3. BOA - P.Velits + 1'11"
    Étape 7 : 1. LIQ - R.Kreuziger / 2. TGA - R.Costa m.t / 3. TFR - J.Arredondo + 1'53"
    Étape 8 : 1. LTS - J.Vanendert / 2. FDJ - K.Elissonde + 3'50" / 3. MOV - N.Quintana + 4'23"
    Étape 9 : 1. OGE - L.Durbridge / 2. SKY - G.Thomas + 14" / 3. EQS - E.Boasson Hagen + 17"

Classement général :

1. MOV - N.Quintana 27h21'45"
2. TLJ - R.Gesink + 7"
3. EQS - V.Nibali + 1'43"
4. LIQ - R.Kreuziger + 3'19"
5. AST - T.De Gendt + 5'07"
6. LTS - N.Roche + 5'42"
7. SKY - A.Amador + 6'09"
8. BOA - P.Velits + 6'22"
9. LTS - J.Vanendert + 7'29"
10. TFR - J.Arredondo + 11'18"

11. AST - S.Spilak + 13'50"
12. SKY - G.Thomas + 14'43"
13. BMC - P.Sagan + 15'39"
14. FDJ - J.Brajkovic + 15'41"
15. TGA - R.Costa + 18'17"

Classement par points :

1. EF - J.Degenkolb 56 pts
2. BMC - P.Sagan 48 pts
3. TGA - M.Kittel 48 pts

Classement de la montagne :

1. LTS - J.Vanendert 59 pts
2. TFR - J.Arredondo 54 pts
3. TGA - R.Costa 50 pts

Classement des jeunes :

1. MAP - A.Dyke 28h28'27"
2. FDJ - K.Elissonde + 9'20"
3. TLJ - W.Kelderman + 15'09"

Classement par équipes :

1. Lotto Soudal 85h09'53"
2. Astana Pro Team + 45"
3. Etixx Quick-Step + 6'06"
Modifié en dernier par Nico32 le 28 Jan 2020, 14:40, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion en devenir
 
Messages: 13998
Localisation: RIP NicoPortal32 :'(

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [Tour de Suisse]

Messagepar clemschleck » 05 Jan 2020, 12:01

J’aime beaucoup le second screen et ce maillot Movistar :heureux:
C’est un maillot créé?

Dommage pour le général! Il vaut mieux rater la victoire ici que sur le TDF ;)

Avatar de l’utilisateur
clemschleck
Espoir
 
Messages: 811

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [Tour de Suisse]

Messagepar Coxo » 06 Jan 2020, 08:56

Ça pique 7 secondes :o
4 podiums en 5 ans... c'est quand même assez marrant ce tournage autour du pot :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Coxo
Maillot jaune
 
Messages: 10078
Localisation: Kahba des five

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [Tour de Suisse]

Messagepar Nico32 » 06 Jan 2020, 15:39

clemschleck a écrit:J’aime beaucoup le second screen et ce maillot Movistar :heureux:
C’est un maillot créé?

Dommage pour le général! Il vaut mieux rater la victoire ici que sur le TDF ;)

C'est un maillot fantaisie créé, mais je ne sais plus par qui :oops: Je l'ai récupéré sur le forum par contre, il doit pouvoir se retrouver :ok:
Le problème, c'est que souvent je rate la victoire en Suisse ET sur le TDF :niais:

Coxo a écrit:Ça pique 7 secondes :o
4 podiums en 5 ans... c'est quand même assez marrant ce tournage autour du pot :mrgreen:

Je suis mort de rire :niais:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion en devenir
 
Messages: 13998
Localisation: RIP NicoPortal32 :'(

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [Tour de Suisse]

Messagepar Warren Barguil » 07 Jan 2020, 07:25

Il est de moi le maillot Movistar clemschleck si tu veux le retrouver ;)

Avatar de l’utilisateur
Warren Barguil
Maillot arc-en-ciel
 
Messages: 14584

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [CN]

Messagepar Nico32 » 11 Jan 2020, 14:57

Championnats nationaux ITT


Une semaine avant le Tour de France, les championnats nationaux sont l'occasion de mesurer les états de forme. En France, c'est aussi le sujet d'une grosse polémique car les épreuves ont été organisées sur l'île de la Réunion ! Avec le trajet et la fatigue que cela engendre, on s'attendait à voir de nombreuses impasses mais il n'en a rien été, Pinot prenant même la deuxième place du chrono devant Coppel. Mais c'est Pierre Latour, un autre rouleur-grimpeur, qui s'empare du maillot tricolore. En Espagne, l'hégémonie de Contador et LuisLe Sanchez prend enfin fin. Pour trois petites secondes, Jésus Herrada bat le tenant du titre ! En Italie, les purs rouleurs Boaro et Malori sont désavantagés sur un parcours long et vallonné. Second pour la troisième année de suite, Boaro voit cette fois Nibali le priver du titre.

Les rouleurs se font au contraire respecter aux dans le plat pays que sont les Pays-Bas. Kelderman écrase l'épreuve loin devant Dumoulin et son ancien équipier Kruijswijk, qui revient cependant au bon moment après un début de saison transparent. Le jeune Dyke a aussi écrasé son championnat de l'autre côté de l'Atlantique, prenant sa revanche sur Phinney. Et de quelle manière, en lui collant près de deux minutes, comme à van Garderen ! D'autres championnats ont enfin été l'occasion de voir que des dominations n'étaient pas prêtes de s'arrêter. En Allemagne, Pologne, Norvège, Suisse et République Tchèque, Tony Martin, Kwiatkowski, Boasson Hagen, Cancellara et Kreuziger conservent respectivement leur titre. Certains n'ont toutefois pas autant forcé que d'habitude, à l'image de Boasson Hagen qui ne s'impose que pour 16 secondes devant le sprinter Sondre Holst Enger, de Cancellara qui ne repousse même pas Küng à plus d'une minute, où de Martin qui ne colle que 2'13" au jeune Kämna (par rapport aux 4 minutes de l'an dernier...)

Résultats :
    France : 1. ALM - P.Latour 50'31" / 2. FDJ - T.Pinot + 28" / 3. TLJ - J.Coppel + 36"
    Espagne : 1. MOV - Je.Herrada 53'41" / 2. FDJ - LL.Sanchez + 3" / 3. MOV - J.Castroviejo + 10"
    Italie : 1. EQS - V.Nibali 1h25'51" / 2. MAP - M.Boaro + 41" / 3. MAP - A.Malori + 1'10"
    Pays-Bas : 1. TLJ - W.Kelderman 37'43" / 2. EF - S.Kruijswijk + 1'13" / 3. TGA - T.Dumoulin m.t
    Belgique : 1. TFR - K.Vandewalle 50'21" / 2. LIQ - M.Monfort + 19" / 3. TFR - D.Cornu + 25"
    États-Unis : 1. MAP - A.Dyke 48'11" / 2. TLJ - T.Phinney + 1'52" / 3. TGA - T.van Garderen + 1'57"
    Grande - Bretagne : 1. SKY - C.Froome 1h06'35" / 2. SKY - G.Thomas + 20" / 3. LIQ - A.Dowsett + 26"
    Allemagne: FDJ - T.Martin
    Canada: KAT - Y.Berg
    Danemark: TGA - M.Würtz Schmidt
    Irlande: ANN - R.Mullen
    Luxembourg: TFR - B.Jungels
    Norvège: EQS - E.Boasson Hagen
    Pologne: EQS - M.Kwiatkowski
    Portugal: LIQ - N.Oliveira
    République Tchèque: LIQ - R.Kreuziger
    Russie: TCS - A.Ovechkin
    Suisse: TFR - F.Cancellara
    Ukraine: LAM - A.Grivko



Championnats nationaux


Pour attirer les grimpeurs français à l'autre bout du monde une semaine avant le Tour, il fallait donc une épreuve dessinée pour eux. En répétant sept fois la Montée des Azalées, 11,7 kms à 6,5%, l'effort a été fait en ce sens, presque à l'extrême. Dans l'avant-dernière montée, Pinot emmène Rolland avec lui. Mais c'est finalement dans les descentes que le titre va se jouer. Derrière le duo, Bardet se débarrasse de Coppel en plongeant vers la mer pour rejoindre le duo FDJ-BMC. Rien ne se passe dans le dernier col, puis Pinot ne peut pas suivre les trajectoires risquées de Bardet dans la dernière descente. Rolland s'accroche mais se fait des frayeurs qui l'entament plus que son compatriote. Bardet n'a donc aucun mal à l'ajuster au sprint pour décrocher son premier maillot tricolore ; une petite surprise !

Image

Aux Pays-Bas, le parcours devait sourire aux sprinter mais l'absence de gros favori a profité à un puncheur. Dans le dernier coup de cul, Mollema accélère et résiste au retour du peloton ! Celui-ci est même réglé par Vermeltfoort pour un doublé Lotto Jumbo. En Belgique, c'est aussi un sprint massif qui décide du maillot tricolore. Mais les secteurs pavés empruntés ont biaisé le rapport de force habituel, et Greg Van Avermaet en profite. En Italie, c'est au terme d'une course difficile et de multiples attaques dans le final que 11 coureurs se sont disputés un sprint en faux-plat montant. Discret jusque-là, Ginanni va chercher son moment de gloire ! Si la course fut belle de l'autre côté des Alpes, on se demande toujours pourquoi les organisateurs s'entêtent à favoriser les sprinters de l'autre côté des Pyrénnées. Pour la troisième fois en quatre ans, Rojas domine donc un sprint sans concurrence. Pour preuve, le deuxième de ce sprint massif n'est autre que Mikel Landa ! Même l'Allemagne ne favorise pas autant ses stars chaque année. C'est toutefois le cas en 2016 où Degenkolb bat encore Kittel, très loin devant Kluge, 3e.


Sur les plus petits championnats, Breschel n'a à nouveau pas été capable de jouer seul contre tous. Sur un parcours vallonné, Valgren porte le coup fatal dans la dernière bosse pour finir en solitaire. En Grande-Bretagne en revanche, la course n'est pas assez durcie pour éviter un sprint en petit comité d'une dizaine de coureurs. Dans ces conditions, Hathaway est sans concurrence pour conserver son titre. Sur des parcours vallonnés, Kreuziger, Uran, Majka et F.Schleck font aussi parler leurs qualités pour s'imposer alors que l'échappée est allée au bout aux Etats-Unis, sacrant Ben King. Sur des parcours plus plats, Boivin, Silvestre, Boasson Hagen, D.Wyss et Trusov lèvent aussi les bras, pour la troisième fois consécutive pour le russe.



Résultats :
    France : 1. ALM - R.Bardet / 2. BMC - P.Rolland m.t / 3. FDJ - T.Pinot + 46"
    Espagne : 1. MOV - JJ.Rojas / 2. KAT - M.Landa / 3. MOV - A.Madrazo
    Italie : 1. EF - F.Ginanni / 2. WGG - D.Ulissi / 3. STH - M.Moser
    Pays-Bas : 1. TLJ - B.Mollema / 2. TLJ - C.Vermeltfoort + 13" / 3. DRP - W.Wippert m.t
    Belgique : 1. SKY - G.Van Avermaet / 2. BMC - K.Lodewyck / 3. TSV - M.Van Staeyen
    Danemark : 1. TCS - M.Valgren / 2. TLJ - M.Breschel / 3. EQS - CA.Sorensen
    Grande - Bretagne : 1. TLJ - S.Hathaway / 2. SKY - B.Swift / 3. FOR - D.McLay
    Allemagne: 1. EF - J.Degenkolb / 2. TGA - M.Kittel / 3. BOA - R.Kluge
    Autriche: TIR - A.Hofer
    Canada: OPT - G.Boivin
    Canada: SKY - R.Uran
    États-Unis : BMC - B.King
    Irlande: JEL - P.Lavery
    Kazakhstan: AST - A.Lutsenko
    Luxembourg: LIQ - F.Schleck
    Norvège: EQS - E.Boasson Hagen
    Pologne: EQS - R.Majka
    Portugal: AST - F.Silvestre
    République Tchèque: LIQ - R.Kreuziger
    Russie: TCS - N.Trusov
    Slovénie: RLM - G.Bole
    Suisse: IAM - D.Wyss
    Ukraine: ROT - O.Polivoda
Modifié en dernier par Nico32 le 30 Mai 2020, 14:27, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion en devenir
 
Messages: 13998
Localisation: RIP NicoPortal32 :'(

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [Championnats nationaux]

Messagepar Adramelech » 11 Jan 2020, 14:59

Ah ouais 7 fois 11 kilomètres, ça rigole pas :lol:
combien d'abandons/HD ? :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Adramelech
Jersey rojo
 
Messages: 7298
Localisation: Nulle part et partout à la fois

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [Championnats nationaux]

Messagepar Alessiocortez » 11 Jan 2020, 17:32

Pire que Sallanches le truc :moqueur:
Bardet qui envoie du rêve
Et les Lotto très en forme ça fait plaisir , même si c'est dommage pour Breschel

Avatar de l’utilisateur
Alessiocortez
Maillot vert
 
Messages: 4672
Localisation: Dans l'Armée Rouge

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [Championnats nationaux]

Messagepar Nico32 » 16 Jan 2020, 14:15

Adramelech a écrit:Ah ouais 7 fois 11 kilomètres, ça rigole pas :lol:
combien d'abandons/HD ? :mrgreen:

Je ne me souviens plus, mais moins qu'aux championnats des USA 2013 :moqueur: https://pcmfrance.com/forum/viewtopic.php?p=176664&sid=641d2aa45fa4a42f988f61b10be4fbc0#p176664

Alessiocortez a écrit:Pire que Sallanches le truc :moqueur:
Bardet qui envoie du rêve
Et les Lotto très en forme ça fait plaisir , même si c'est dommage pour Breschel

Au top dans les descentes ! Il a mis beaucoup de temps à éclore dans ma carrière (et encore j'ai dû bien l'aider) mais il commence à pointer le bout de son nez :o
Seul contre tous alors que j'ai le "grand favori" sur les notes, c'est quasiment impossible de gagner ce championnat malheureusement :?

Pas trop de temps en ce moment, faut que j'en trouve pour au moins faire une mini-présentation du Tour et passer à juillet ;)

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion en devenir
 
Messages: 13998
Localisation: RIP NicoPortal32 :'(

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [Championnats nationaux]

Messagepar Nico32 » 20 Jan 2020, 16:50

Tour de France, présentation des favoris


C’est encore un Tour de France très relevé qui s’annonce. In Game, on dénombre 20 coureurs dont la note MO est supérieure ou égale à 77, dont 13 supérieure ou égale à 78. Les bases sont posées.

Au milieu de tout ça, un duel est annoncé depuis des mois. Depuis 12 mois, pour être plus précis. Une revanche. LA revanche entre les deux meilleurs coureurs de grand tour actuels. À eux deux, ils en ont remporté la moitié depuis 2013, et ont signé le doublé sur trois d’entre eux. Gesink a remporté le Giro 2013, mais Froome s’est vengé sur leurs deux dernières confrontations de juillet, sans que le néerlandais ne soit vraiment en état de l’inquiéter. Les deux hommes se retrouvent une nouvelle fois avec deux préparations totalement différentes, mais deux équipes à leur top. Froome vise le doublé Giro-Tour qui n’a pas été réalisé depuis Pantani en 98, et un triplé sur le Tour que personne n’a réalisé depuis non-attribué et Indurain. Le britannique est entouré de son acolyte Geraint Thomas, des colombiens Henao et Uran, et d’une des progressions de l’année, Amador. De son côté, Gesink a aidé Mollema sur sa campagne ardennaise, qui vient lui rendre la pareille aujourd’hui. La garde rapprochée parle le même langage que chez Sky, mais ne vient pas du même continent. L’Amérique s’oppose au Vieux Continent, mené par les espagnols Intxausti et Izagirre, et Coppel, très en vue sur le Dauphiné. Pour finir la comparaison, notons que les deux équipes amènent aussi chacun un britannique parmi les favoris au maillot vert : Mark Cavendish et Stuart Hathaway.

Évidemment, Froome et Gesink ne sont pas les seuls à viser le maillot jaune. Andy Schleck tente sa chance chaque année, essuie une déception chaque année, mais revient toujours à la charge. Le luxembourgeois a d’ailleurs battu Froome sur la dernière Vuelta pour remporter son premier Grand Tour. Il semble bien gérer son affaire, a encore remporté un tour d’une semaine en Romandie, et n’a jamais eu un lieutenant si fort en la personne de Kreuziger, dont on ne compte plus les podiums sur les épreuves World Tour depuis 3 ans, en passant par une deuxième place du Giro l’an dernier. Du côté Tinkoff, c’est peut-être la dernière chance pour Contador de briller en juillet. S’il est au niveau de son Giro 2015, le sacre ne sera pas loin. Steven Kruijswijk sera lui aussi scruté très sérieusement. On se rappelle de son clash avec son leader Gesink l’an dernier ; il a quitté Lotto Jumbo pour avoir sa chance en juillet. S’il n’a pas vraiment brillé cette année, un Dauphiné prometteur semble montrer qu’il a bien géré son affaire.

D’un point de vue franco-français, on n’avait jamais eu autant d’espoir depuis très longtemps. La densité est là entre Rolland, 8e des deux derniers tours, Pinot, 4e l’an dernier et 2e du Tour de Catalogne, Barguil, Coppel, et même le nouveau champion de France Bardet qui pointe son nez. De l’autre côté des Alpes, Nibali tente lui aussi d’enchainer Giro et Tour, alors que de l’autre côté de l’Atlantique van Garderen et Talansky ont dominé le Tour de Californie. Rappelons-nous que Talansky a tout de même terminé 3e du Giro 2014, pendant que son acolyte chez Trek, Fuglsang, avait lui perdu son maillot rouge sur une chute à 3 kms de l’arrivée finale à Madrid la même année. Les deux hommes ont d’ailleurs une revanche à prendre par rapport à leur Tour 2015 raté. Parmi les anciens podiums de Grand Tour, on peut aussi citer Poels (Vuelta 2013), Taaramae (Vuelta 2013) et Roche (Vuelta 2015) alors que Seeldraeyers, 4e des deux derniers Giro, découvre la Grande Boucle. Finalement, il ne manque vraiment que Quintana, De Gendt et Van den Broeck parmi les grands grimpeurs de ces dernières années : Bon appétit !


L'équipe LottoNL-Jumbo : R.Gesink | S.Hathaway | B.Mollema | J.Coppel | B.Intxausti | I.Izagirre | L.Boom | W.Kelderman | M.Maaskant
Modifié en dernier par Nico32 le 20 Jan 2020, 18:30, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion en devenir
 
Messages: 13998
Localisation: RIP NicoPortal32 :'(

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [Tour de France ! Prez favoris]

Messagepar Anthony » 20 Jan 2020, 18:10

Très grosse équipe autour de Gesink, tu mets toute les chances de ton côté pour ramener le maillot jaune a Paris :ok:

Anthony
Cyclo du dimanche
 
Messages: 114

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [Tour de France ! Prez favoris]

Messagepar Floflo59250 » 21 Jan 2020, 07:19

Cette fois ça va le faire !
La forme de Froomey va bien finir par décliner, non ? :niais:

Avatar de l’utilisateur
Floflo59250
Directeur sportif
 
Messages: 3315

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [Tour de France ! Prez favoris]

Messagepar Nico32 » 21 Jan 2020, 13:45

Anthony a écrit:Très grosse équipe autour de Gesink, tu mets toute les chances de ton côté pour ramener le maillot jaune a Paris :ok:

J'aurai le matériel pour tenter un renversement en montagne en tout cas, et je n'avais jamais eu un lieutenant aussi solide ET en forme. On va voir ce que ça va donner :ok:

Floflo59250 a écrit:Cette fois ça va le faire !
La forme de Froomey va bien finir par décliner, non ? :niais:

Oui, il me semble qu'elle commence à décliner en octobre :noel:

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion en devenir
 
Messages: 13998
Localisation: RIP NicoPortal32 :'(

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [Tour de France, pt1]

Messagepar Nico32 » 22 Jan 2020, 14:22

Tour de France, partie 1




R.Gesink | S.Hathaway | B.Mollema | J.Coppel | B.Intxausti | I.Izagirre | L.Boom | W.Kelderman | M.Maaskant


Ce Grand Départ à Sedan offre un prologue de 6,4 kms pour débuter. Kelderman espère longtemps y décrocher la première victoire individuelle de sa carrière sur un grand tour, mais il est finalement détrôné dans les tous derniers arrivants. Déjà vainqueur du prologue du Giro, Durbridge récidive ici et s’affirme un peu plus comme le maitre de la discipline depuis deux ans. Le lendemain, une première étape vallonnée mène à Charleville-Mézières. Une offensive des Lotto Jumbo permet à 8 coureurs de se détacher dans la dernière bosse, sans Chris Froome ! Mollema se sacrifie pour Gesink mais le tenant du titre parvient à sortir en solitaire dans un léger faux-plat. Implacable, il revient en un rien de temps sur le groupe de tête qui va donc se jouer la victoire au sprint. À ce petit jeu, Froome déborde Gesink et va donc lui reprendre déjà 6 secondes de bonifications. Mais l'anglais ne lève pas les bras, privé de la victoire par le jeune Warren Barguil, qui décroche la plus belle victoire de sa carrière ! Kreuziger s’empare lui du maillot jaune. Deux étapes pour sprinters suivent avec quelques bosses plus ou moins insignifiantes pour ponctuer le final. La première fois, Kittel est intraitable pour une deuxième victoire coup sur coup de l'équipe Giant. La deuxième, au terme d'une course plus exigeante, Cavendish décroche la 31e victoire de sa carrière sur le Tour !


L’arrivée en bosse à Château-Chinon du 5e jour ne crée pas d’écart entre les favoris. Andy Schleck s’impose nettement devant 4 coureurs sur la même ligne. Roche et Contador privent tout de même Froome et Kreuziger des bonifications. Avant la montagne, la semaine se termine sur deux nouvelles étapes plates. Dans le premier emballage, Boasson Hagen lance Démare mais le norvégien est surpuissant. Son sprinter ne parvient pas à le remonter, ni même Cavendish et le reste de la meute. Victoire surprise de Boasson Hagen ! Le scénario du lendemain n’est pas en reste car la bonne échappée met plus de 50 kms à partir, contraignant les équipiers à une débauche d’énergie précoce. Dans le final, Hoogerland se débarrasse de ses deux compagnons et résiste sur le fil à Cavendish, privé d’une seconde victoire. À l’heure d’un petit bilan avant la montagne, le général est toujours serré et les sprints disputés. Les grands absents de la première semaine sont Sagan, qui a toujours moins de 50 pts au classement du maillot vert, et les Trek dont les leaders Talansky et Fuglsang sont une deuxième année de suite hors du coup.


La montagne arrive le 8e jour lors d’une étape toboggan qui se conclue par le triptyque de la Chartreuse. Dans le col du Coq, Gesink parvient à sortir sur sa troisième tentative, et prend soudain 1’30’’ d’avance grâce à un jeu de dupes à l’arrière. Puis Froome réagit, passe au sommet avec une minute de retard et se débarrasse d’un Pinot épuisé. Comme aux championnats de France, le leader des FDJ ne tient pas le rythme dans la descente. Gesink compte lui toujours plus de 30 secondes d’avance au moment d’entrer dans Grenoble. Mais Froome est supersonique sur ces trois derniers kms pour finalement le sauter à 500 mètres de la ligne et même lui reprendre 11 secondes, plus les bonifications. Il récupère déjà le maillot jaune des épaules de Kreuziger, qui le portait depuis la deuxième étape. Leurs plus proches poursuivants sont à près de deux minutes ; les deux hommes sont déjà seuls au monde ! Avec déjà un ascendant psychologique pour Froome, pour changer. Mais la route est encore longue jusqu'à Paris...

Image


Résultats :
    Étape 1 : 1. OGE - L.Durbridge / 2. TLJ - W.Kelderman + 1" / 3. SKY - G.Thomas + 2"
    Étape 2 : 1. TGA - W.Barguil / 2. SKY - C.Froome / 3. FDJ - T.Pinot
    Étape 3 : 1. TGA - M.Kittel / 2. COF - V.Zekas / 3. SKY - M.Cavendish
    Étape 4 : 1. SKY - M.Cavendish / 2. LIQ - M.Goss / 3. TGA - M.Kittel
    Étape 5 : 1. EQS - E.Boasson Hagen / 2. SKY - M.Cavendish / 3. EQS - A.Démare
    Étape 6 : 1. LIQ - A.Schleck / 2. LTS - N.Roche / 3. TCS - A.Contador
    Étape 7 : 1. EF - J.Hoogerland / 2. SKY - M.Cavendish / 3. TLJ - S.Hathaway
    Étape 8 : 1. SKY - C.Froome / 2. TLJ - R.Gesink + 11" / 3. TCS - A.Contador + 1'58"

Classement général :

1. SKY - C.Froome 30h48'35"
2. TLJ - R.Gesink + 24"
3. LIQ - R.Kreuziger + 1'45"
4. TCS - A.Contador + 2'02"
5. LIQ - A.Schleck + 2'14"
6. FDJ - T.Pinot + 2'16"
7. TGA - W.Barguil + 3'47"
8. EQS - V.Nibali + 4'36"
9. LTS - N.Roche + 4'57"
10. TLJ - B.Mollema + 5'19"

Image Classement par points : 1. M.Cavendish (SKY)
Image Classement de la montagne : 1. R.Torres (COL)
Image Classement des jeunes : 1. W.Barguil (TGA)
Image Classement par équipes : 1. TeamLottoNL - Jumbo

Avatar de l’utilisateur
Nico32
Champion en devenir
 
Messages: 13998
Localisation: RIP NicoPortal32 :'(

Re: Team Lotto Jumbo 2016 [Tour de France, semaine 1]

Messagepar Adramelech » 22 Jan 2020, 14:56

Kelderman 8)

Avatar de l’utilisateur
Adramelech
Jersey rojo
 
Messages: 7298
Localisation: Nulle part et partout à la fois


2837 messages
Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités