[23] Roman de St Michel (W) - La Vuelta

Âme de journaliste ou simple envie de partager vos résultats ? Venez faire part de vos exploits sur PCM !

Modérateur: Animateurs récits

Re: [23] Roman de St Michel (W) - Bilan de février

Messagepar Duxili » 04 Juil 2024, 00:25

El Pino a écrit:Un podium et un doublé, c'est décidément un beau début de saison !

Bon par contre dans les coulisses, c'est pas sa... :niais:

Oui encore de beaux resultats mais c'est vrai qu'en coulisses, ca chauffe...

HPRMP a écrit:Beau top 10 sur l'Omloop !
Petit fail en Auvergne effectivement, où Valentine ne réussit pas à passer ...
Et rien à voir mais avec tout ça on ne sait toujours pas où est allée Simone !

Oui le Omloop c'est de bon augure pour le debut des classique ; toujours pas de victoire pour Valentine : quand sa meilleure lanceuse est la, c'est elle qui gagne, et quand elle n'est pas la elle se fait enfermer :diantre: C'est la cata mes sprints cette annee.
Simone est chez Liv Racing, elle a fait 6 a la Classica Almeria et aucun autre Top 10 pour le moment.

Pink Panda a écrit:Des résultats probants tout de même et qui laisse penser à une belle saison qui s'annonce :D
Hâte de voir l'équipe sur les grosses échéances de l'année :D

Oui ca va arriver vite maintenant, toute l'equip est motivee pour se frotter au plus haut niveau !

Duxili
Coureur pro
 
Messages: 1662
Localisation: Taipei

Re: [23] Le Roman de St Michel (W) - Strade Bianche Donne

Messagepar Duxili » 05 Juil 2024, 03:56

CHAPITRE XXX
STRADE - A LA MADONE ENVOYER DES BAISERS

Sienne, le 4 mars,

Me voici de retour en Italie pour le premier monument de la saison. C’était ma première course pro l’an dernier et un excellent souvenir avec les deux Top 10 de Simone et Coralie. Cette année on veut faire au moins aussi bien même si Cédrine, notre leader désignée d'avant course nous indique ne pas avoir de bonnes sensations. 22 filles partent à l’avant. C’est visiblement trop au gout du peloton qui roule à bloc derrière, en particulier dans les passages en terre. Ça se regroupe à 50km du but mais nous ne sommes plus qu’une cinquantaine dans le groupe de tête. Le répit est de courte durée puisque Persico parvient à prendre près d’une minute. Plutôt que de faire rouler, les leaders décident de contrer et un trio de favorites mène la chasse : Vollering, Reusser, Niewiadoma. Longo Borghini est la principale piégée et décide à son tour de sortir. Il n’y a maintenant plus aucune favorite avec nous, que des coéquipières. Cédrine réagit vite et se mettre à la planche pour tenter de ramener sa leader du jour. Elle n’y parviendra pas tout à fait et ce sera donc à Eglantine de combler les derniers mètres.

Quelques kilomètres après notre retour, les dernières fuyardes sont reprises et nous voilà avec Eglantine et Maëva dans les 19 filles qui composent le groupe de tête. A moins de 15 kilomètres du but, Charlotte nous hurle dans les oreillettes que c’est le moment clé et qu’il faut prendre la roue de la prochaine attaque d’une leader. Dans le passage blanc suivant, Vollering place une belle accélération et les autres cadors répondent. Maëva, bien positionnée, saute dans les roues, mais elle est trop juste et doit vite se rassoir. Elle tentera de récupérer un peu pour aborder la dernière montée avec un minimum de fraicheur et en bonne position dans le groupe de chasse. Cela ne sera pas suffisant pour faire mieux qu’une modeste 14e place. C’est une grosse déception et pourtant on a été tactiquement bien présentes. Simplement la course a été trop dure pour nous aujourd’hui.

Position
Coureuse
Equipe
Temps
1
Demi Vollering
Team SD Worx
2h52’26’’
2
Liane Lippert
Movistar Team Women
+ 30’’
3
Chantal Van den Broek – Blaak
Team Lidl - Trek
+ 1’17’’
14
Maëva Squiban
St Michel – Mavic – Auber 93
+ 1’42’’


Paris, le 19 mars,

Alors que la moitié de l’équipe se battait en Normandie pour remplir l’un de nos objectifs majeurs de la saison, j’étais convoquée à Paris, dans une salle sans âme du Sofitel de l’Arc de Triomphe où étaient descendus les dirigeants de St Michel, flanqués de ceux de Mavic et du conseiller aux sports d’Aubervilliers. Dans un chemisier trop grand pour moi, que m’avait prêté une copine de l’ESIEE et dans une jupe élimée, j’avais lâché mes cheveux en me disant que peut-être ils cacheraient un peu de mon embarras. La salle était disposée en U et je me suis retrouvée assise à une petite table, au milieu, cernée par tous ces hommes en costume, car oui, pas une femme ne siégeait dans la pièce. L’interrogatoire a commencé après de courtes salutations :

    « Mademoiselle Fahy, souhaitez-vous le maintien de Madame Bravard aux commandes de l’équipe St Michel – Mavic – Auber 93 ?
    - Oui.
    - Vous pouvez développer ?
    - Je ne sais pas quoi vous dire. Est-elle menacée, et si oui pourquoi ?
    - Comment jugez-vous son management en course et hors des courses ?
    - Je manque encore d’expérience, aussi ne suis sans doute pas la personne la plus habilitée à juger ma directrice sportive. Pour autant, nos résultats me semblent excellents et largement au-dessus de ce qu’on est en droit d’espérer aux vues de notre effectif.
    - Et hors de course ?
    - Cela vaut aussi pour son management hors course. L’objectif du hors course vise également à performer en course, non ?
    - On nous a dit qu’elle a eu à votre égard un traitement privilégié au détriment d’une autre coureuse de l’équipe.
    - Je ne vois pas de quoi vous voulez parler.
    - Eh bien que lorsque vous avez couché avec le petit ami d’une coéquipière, elle vous a soutenue et n’a imposé aucune sanction.
    - Je ne vois toujours pas de quoi vous voulez parler.
    - Vous n’avez pas couché avec le petit ami d’une coéquipière ?
    - Je ne pense pas que vous soyez habilités à me poser cette question. La précédente était déjà insultante à mon égard.
    - Dans la mesure où cela a impacté l’équipe, j’ai peur que nous soyons totalement dans notre rôle.
    - Je pense pour ma part différemment et ne souhaite donc pas répondre à votre question. »
Durant le blanc que provoque ma réponse, je surprends un de ses messieurs qui se penche vers son voisin et lui chuchote : « Tu aurais bais* qui toi entre elle et Onesti ? » Et son voisin qui ricane grassement. Je fais mine de n’avoir rien entendu. L’entretien se poursuit encore une dizaine de minutes sur le thème de l’homophobie. C’est ce qui semble réellement déranger ces messieurs : les accusations d’homophobie sur les réseaux sociaux et les conséquences en termes de réputation sur leurs marques respectives. Enfin cette belle brochette de c*** se décide à me donner congés. Des hommes rondouillards pour la plupart, contents de leur médiocrité et baignant dans leur sentiment de supériorité. A vomir. Et dire que l’avenir de Charlotte et de l’équipe dépendent d’individus de cette espèce. Quelle tristesse !

De retour dans mon studio d’étudiante, je suis allé voir leur pedigree sur Linkedin et ce ne sont même pas des hauts dirigeants, juste des petits chefs de départements. Je me suis regardée dans un miroir et me suis promis que quoiqu’il arrive, je ne finirai jamais comme eux.

Duxili
Coureur pro
 
Messages: 1662
Localisation: Taipei

Re: [23] Roman de St Michel (W) - Strade Bianche Donne

Messagepar HPRMP » 05 Juil 2024, 07:53

Dommage pour les Strade mais c'est quand même un résultat solide (statistiquement y a normalement 15 WorldTour, ça veut dire que l'équipe ferait mieux qu'au moins deux d'entre elles ... Et ce sous réserve qu'il n'y ait que des équipes différentes devant !)
Je sais pas pourquoi, je trouve la deuxième partie beaucoup trop réaliste pour ne pas me mettre mal à l'aise ...
Modifié en dernier par HPRMP le 05 Juil 2024, 12:23, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
HPRMP
Directeur sportif
 
Messages: 5639
Localisation: CactusSurUnVélo

Re: [23] Roman de St Michel (W) - Strade Bianche Donne

Messagepar Eliteam » 05 Juil 2024, 08:33

Pourquoi je ne commente jamais ? :cry:

Je prend un plaisir énorme à lire ton récit, surtout la partie hors course car tu trouves toujours des idées plus incroyables que les précédentes.

Avatar de l’utilisateur
Eliteam
Champion national
 
Messages: 5085
Localisation: #Team Petit Toro

Re: [23] Roman de St Michel (W) - Strade Bianche Donne

Messagepar Duxili » 06 Juil 2024, 08:21

HPRMP a écrit:Dommage pour les Strade mais c'est quand même un résultat solide (statistiquement y a normalement 15 WorldTour, ça veut dire que l'équipe ferait mieux qu'au moins deux d'entre elles ... Et ce sous réserve qu'il n'y ait que des équipes différentes devant !)
Je sais pas pourquoi, je trouve la deuxième partie beaucoup trop réaliste pour ne pas me mettre mal à l'aise ...

Non pas 13 équipes devant et en WT y a des équipes que l’on vaut imo, mais c’est bien résumé : on est à notre place, franchement je crois avoir bien joué cette course…

Eliteam a écrit:Pourquoi je ne commente jamais ? :cry:

Je prend un plaisir énorme à lire ton récit, surtout la partie hors course car tu trouves toujours des idées plus incroyables que les précédentes.

Merci :oops:
Directement inspiré de irl et de la démission de Charlotte, et peut-être aussi un peu de gens que j’ai pu croiser dans ma vie pro :D

Duxili
Coureur pro
 
Messages: 1662
Localisation: Taipei

Re: [23] Le Roman de St Michel (W) - Le Trou Normand

Messagepar Duxili » 07 Juil 2024, 00:23

CHAPITRE XXXI
LE TROU NORMAND

Drenthe, le 11 mars,

J’étais promue leader sur les Flandriennes, l’année où j’aurais préféré l’éviter. Avec les JO en ligne de mire, mon envie d’aller prendre des risques sur les pavés étaient toute mesurée. Après mon premier Top 10 sur le Oomloop, je devais enchainer à Drenthe puis faire mon maximum sur le Tour de Normandie. Mes contacts chez St Michel avaient beaucoup insisté sur la nécessité de gagner cette course. Ils m’avaient assurée de leur soutien et promis que la décision de changer le management de l’équipe serait prise avant les Flandriennes !

Sur UCI Women’s WT Ronde van Drenthe (cat WT), alors que le peloton aborde le final groupé, Vollering s’isole à l’avant dès la 1er cote pavée et personne ne la reverra avant les douches. Sur les côtes suivantes Deignan puis Norsgaard en font de même. Célia et moi tentons de tenir notre place dans le groupe de 18 qui suit. Célia suit les attaques pour bien me positionner dans le groupe de 8 qui sprinte pour la 4e place. Sans vraie pointe de vitesse, je me classe finalement 9e place.

Position
Coureuse
Equipe
Temps
1
Demi Vollering
Team SD Worx
3h15’17’’
2
Emma Cecilie Norsgaard
FDJ – Suez - Futuroscope
+1’11’’
3
Lizzie Deignan
Team Lidl – Trek
+1’22''
9
Marion Borras
St Michel – Mavic – Auber 93
+1’36’’


Rouen, le 19 mars,

La FDJ fait une nouvelle fois figure de grand favori pour ce Tour de Normandie (cat 2.1), mais sous la pression de notre sponsor, nous avons aussi une équipe redoutable. Avec seulement 2 étapes courtes et plates qui suivent, ce prologue de 4.8k s’annonce déjà comme décisif pour le General. Célia est notre première carte à s’élancer et elle boucle le parcours en tête, en mettant une grosse claque de 8’’ à la concurrence. Valentine le fait aussi à fond dans l’espoir de remonter son retard dans les sprints les jours suivants. Elle prend la 2e place provisoire à 1’’. C’est ensuite mon tour et je démontre ma forme du moment en repoussant Célia à 7’’. Je croirais à la victoire jusqu’à l’arrivée des favorites. C’est Coralie Demay qui me bat de 4’’. Cédrine passe ensuite dans le même temps. D’abord annoncée vainqueur, elle rétrograde finalement à la 2e place. D’autant plus rageant que Norsgaard, la grande favorite, finira 3e à 3’’.

La 2e étape est plate et je me porte à l’avant pour prendre les bonifs sur l’unique sprint intermédiaire de la journée. En m’arrachant je parviens à passer en tête. Dans le final Valentine se fait enfermer et Célia finit 3e derrière De Wilde et Margot Pompanon. Décidemment nos anciennes coéquipières brillent sur ce Tour de Normandie ! Mais c’est bien moi qui prends le jaune pour 1’’.

Au départ de la 3e étape, Cédrine profite de son maillot blanc pour prendre l’échappée. Arkéa roule derrière pour Coralie mais l’écart monte à 2’40 et Cédrine prend facilement les bonifs au sprint intermédiaire. Tout rentre dans l’ordre à 9km de la ligne. Valentine se loupe une nouvelle fois à cause d’une erreur de trajectoire de son poisson pilot. Norsgaard en gagnant l’étape nous priverait du général, et elle se détache à 200m du but ! Par chance elle s’effondre avant la ligne et finit 6e. De Wilde et Pompanon répliquent le doublé de la veille. Je peux comprendre la stratégie d’envoyer Cédrine à l’avant mais me voir privée de la victoire finale par une coéquipière reste terriblement frustrant.

Le General

Position
Coureuse
Equipe
Temps
1
Cédrine Kerbaol
St Michel – Mavic – Auber 93
3h22’44’’
2
Marion Borras
St Michel – Mavic – Auber 93
+ 5’’
3
Coralie Demay
Arkea Pro Cycling Team
+ 6’’
4
Emma Cecilie Norsgaard
FDJ Suez Futuroscope
+ 9’’
5
Julie De Wilde
Fenix – Deceuninck
+ 12’’


Les Annexes et les Etapes

Classement
Coureuse
Equipe
Points
Julie De Wilde
Fenix – Deceuninck
Montagne
Alina Moiseeva
Lanester Women Morbihan
1er Etape
Coralie Demay
Arkea Pro Cycling Team
2e Etape
Julie De Wilde
Fenix – Deceuninck
3e Etape
Julie De Wilde
Fenix – Deceuninck

Duxili
Coureur pro
 
Messages: 1662
Localisation: Taipei

Re: [23] Roman de St Michel (W) - Le trou normand

Messagepar El Pino » 07 Juil 2024, 07:25

Très beau Tour de Normandie, l'équipe est en forme :ok:

El Pino
Junior
 
Messages: 1007
Localisation: Breizh

Re: [23] Roman de St Michel (W) - Le trou normand

Messagepar HPRMP » 07 Juil 2024, 07:34

Ça change, c'est pas Camille ! Je sais pas si je me suis d'abord demandé ce qu'elle allait faire aux Jeux, ou c'était quoi ses notes en pavés :moqueur:
Résultat solide à Drenthe, et belle victoire collective en Normandie, après Maëva qui frustre Cédrine, Cédrine qui frustre Marion ... Ça va, y a encore quelques coureures qui sont encore disponibles pour se faire piquer la gagne par une coéquipière :noel:
Modifié en dernier par HPRMP le 07 Juil 2024, 17:29, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
HPRMP
Directeur sportif
 
Messages: 5639
Localisation: CactusSurUnVélo

Re: [23] Roman de St Michel (W) - Le trou normand

Messagepar Pink Panda » 07 Juil 2024, 09:21

Belle victoire normande après sur une course qui s'est joué aux bonifications des sprints intermédiaires finalement.
Une victoire qui fait du bien au collectif après une journée sans sur les Strade Bianche, et des réunions qui doivent faire passer un sale quart d'heure aux filles :roll:

Avatar de l’utilisateur
Pink Panda
Maillot blanc
 
Messages: 2660
Localisation: Quelque part en France

Re: [23] Roman de St Michel (W) - Le trou normand

Messagepar Duxili » 08 Juil 2024, 03:12

El Pino a écrit:Très beau Tour de Normandie, l'équipe est en forme :ok:

Pas de victoire d’étape, toujours aussi mauvais en sprint… mais e double au CG suffit à notre bonheur !

HPRMP a écrit:Ça change, c'est pas Camille ! Je sais pas si je me suis d'abord demandé ce qu'elle allait faire aux Jeux, ou c'était quoi ses notes en pavés :moqueur:
Résultat solide à Drenthe, et belle victoire collective en Normandie, après Maëva qui frustre Cédrine, Cédrine qui frustre Marion ... Ça va, y a encore quelques coureures qui sont encore disponibles pour se faire piquer la gagne par une coéquipière :noel:

Hehe, c’est toi qui avait regretter de laisser sous silence les Flandriennes l’an dernier alors j’anticipe un peu :o
Marion est frustrée mais elle était devant aux bonifs donc c pas scandaleux non plus surtout qu’il fallait sécuriser le résultat. J’ai vraiment eu peur de perdre an voyant Norsgaard se détacher …

Pink Panda a écrit:Belle victoire normande après sur une course qui s'est joué aux bonifications des sprints intermédiaires finalement.
Une victoire qui fait du bien au collectif après une journée sans sur les Strade Bianche, et des réunions qui doivent faire passer un sale quart d'heure aux filles :roll:

Oui et c’est pas encore fini :diantre:

Duxili
Coureur pro
 
Messages: 1662
Localisation: Taipei

Re: [23] Le Roman de St Michel (W) - Bilan de mars

Messagepar Duxili » 09 Juil 2024, 01:25

CHAPITRE XXXII
BILAN DE MARS - LE COUP

Orléans, le 20 mars,

Sur la route de mon retour de Normandie, je m’arrête pour un déjeuner à Orléans avec mes contacts de chez St Michel. Notre doublé lors de ce Tour de Normandie les a mis dans d’excellentes dispositions. Ils m’ont invitées dans le meilleur restaurant de la ville et profitent de ma présence pour festoyer et commander une bonne bouteille de Sancerre, puis un bon Bourgogne, parce que « tu sais le blanc ça ne vaut rien sur la viande ». Ils sont visiblement ravis de pouvoir quitter Contres, même pour une soirée, et le fait que je ne puisse à peu près rien manger de cette carte et évidemment rien boire, n’a pas l’air de les déranger le moins du monde. A peine sortie de leur trou qu’ils passent au moins la moitié du repas à se répandre en commérages sur leurs collègues de Contres. Quand enfin ils m’annoncent que la décision de se séparer de Charlotte a été prise, ils paradent, fiers comme des coqs. Mais ils ne savent pas qui va la remplacer ! Après quelques coups de fil, ils me disent que ce sera Stéphan Gaudry.

    « Stéphan, mais c’est l’adjoint de Charlotte ! Cela ne va rien changer !
    - Attends, on fait des pieds et des mains pour obtenir ce que tu veux et tu te plains ?
    - Non, c’est juste que…
    - C’est incroyable ces jeunes, jamais contents ! »


Aubervilliers, le 31 mars,

Toute l’équipe était convoquée suite au départ précipité de Charlotte. Stéphan avait organisé des entretiens avec chacune des filles pour nous interroger sur les dysfonctionnements passés et connaitre nos attentes. En tant que capitaine de route, je suis passée la première et lui ai simplement dit que l’on souhaitait avant tout une équipe mieux équilibrée entre le pôle sprint et le pôle montagne et que l’on aurait besoin d’un vrai pôle flandrien si on prétendait réellement au WT. On aurait aussi souhaité une tactique de course plus ouverte, plus agressive pour les coureuses qui le souhaitaient mais que le plus important était la franchise et que la parole donnée soit toujours respectée. Il m’a interrogé sur Camille et sa relation avec ses coéquipières. Sachant qu’elle venait de signer un gros contrat de 3 ans, nous avions bien compris que le management ne prendrait aucune décision définitive à son sujet. Nous étions donc convenues de rester relativement vague sur le sujet pour ne pas hypothéquer notre futur dans l’équipe. Concernant mes objectifs, j’ai bien entendu insisté sur les JO. Il a bien compris ma priorité et a semblé me soutenir. J’ai ensuite pu lui affirmer sans mentir que j’étais prête pour les flandriennes, au top de ma forme, avec une nette préférence pour Roubaix.

Quand, quelques heures plus tard, la réunion commune a commencé, j’ai eu la surprise de voir Charlotte nous faire un discours d’adieu. Elle n’a même pas eu la décence de partir sans faire de vague. Une brève tirade sur le thème de la fierté et de partir la tête haute. Un discours insultant à notre égard. Elle nous a méprisées, a renié sa parole et façonné une équipe où nous n’avions plus guère notre place en congédiant au passage les filles qui lui avaient apporté le succès. Quel honneur trouve-t-elle dans tout cela, quel honneur trouve-t-elle à nous insulter alors que nous représentons la majorité de l’équipe ? Au moins Stéphan ne l’a ni soutenue ni honorée, il l’a simplement remerciée pour le travail fait et l’a invitée à partir avant même la présentation des résultats du mois :

    «Valentine est la favorite de ce Versailles – Satory (cat 1.2) devant Margot Pompanon, maintenant chez Cofidis. 4 échappées ouvrent la route. On laisse d’abord Cofidis gérer, mais comme l’écart monte à plus de 6’, nous envoyons Alison rouler. L’écart se réduit rapidement puis se stabiliser autour des 3’. On a beau rouler à fond dans le final, nous échouons à 37’’ des fuyardes.

    A l'Exterioo Classic Brugge-De Panne Women (cat WT) le peloton a eu droit à son sprint, sans trembler. Dans cette lutte royale entre les meilleures du monde, Wiebes démontre une fois de plus sa supériorité. Valentine, bien positionnée par son train, a fait une jolie dernière ligne droite pour nous offrir un nouveau Top 10.
Date
Course
Vainqueur
Deuxieme
Troisieme
St Michel
Points
Montagne
01/03
Versailles – Satory cat 1.2
Catheline Ramonet
Lou Marche
Alizee Collas
5e -
Maëva Squiban
04/03
Strade Bianche Donne cat WT Maj
Demi Vollering
Liane Lippert
Chantal Van den Broek – Blaak
14e -
Maëva Squiban
11/03
UCI Women’s WT Ronde van Drenthe cat WT
Demi Vollering
Emma Cecilie Norsgaard
Lizzie Deignan
9e -
Marion Borras
17/03-19/03
Tour de Normandie cat 2.1
Cédrine Kerbaol
Marion Borras
Coralie Demay
Julie De Wilde
Alina Moiseeva
23/03
Exterioo Classic Brugge-De Panne Women cat WT
Lorena Wiebes
Marianne Vos
Elisa Balsamo
9e -
Valentine Fortin

    Voilà pour le bilan du mois. Mais le plus important est ailleurs. Je sais que l’équipe s’est déchiré, que nous sommes fracturées par le départ de Charlotte. Je mesure l’ampleur de la tâche qui s’annonce. Je veux que nous puissions de nouveau travailler ensemble. J’ai entendu les demandes que vous avez pour cette année et la prochaine. Je ferai le maximum pour chacune d’entre vous. Tout ce que vous souhaitez ne sera pas possible, notre budget ne me le permettra pas. J’aurais donc des choix difficiles à faire. Mais je m’engage ici à toutes vous considérer, toutes vous donner votre chance. Vous pouvez toujours venir me voir pour une question ou un problème. Vous pouvez compter sur moi pour vous dire les choses franchement et le plus tôt possible. Mais sachez que je ne tolèrerai aucun écart à l’esprit d’équipe. »
Nous aurions souhaité du sang neuf et une nouvelle direction. Mais il a l’air sincère, alors donnons-lui sa chance.

Duxili
Coureur pro
 
Messages: 1662
Localisation: Taipei

Re: [23] Roman de St Michel (W) - Bilan de mars

Messagepar HPRMP » 09 Juil 2024, 06:05

Départ encore plus tôt qu'IRL pour Charlotte finalement :noel:
Encore un beau top 10 sur De Panne !

Avatar de l’utilisateur
HPRMP
Directeur sportif
 
Messages: 5639
Localisation: CactusSurUnVélo

Re: [23] Roman de St Michel (W) - Bilan de mars

Messagepar Duxili » 10 Juil 2024, 04:34

HPRMP a écrit:Départ encore plus tôt qu'IRL pour Charlotte finalement :noel:
Encore un beau top 10 sur De Panne !


Oui quelques mois d’avance :moqueur:
C’est plutôt une bonne perf pour Valentine en effet après un début de saison décevant.

Duxili
Coureur pro
 
Messages: 1662
Localisation: Taipei

Re: [23] Roman de St Michel (W) - Bilan de mars

Messagepar El Pino » 10 Juil 2024, 07:24

C'est là qu'on voit que Charlotte n'était clairement pas apprécié dans l'équipe :niais:

El Pino
Junior
 
Messages: 1007
Localisation: Breizh

Re: [23] Roman de St Michel (W) - Bilan de mars

Messagepar f_stbct » 10 Juil 2024, 20:33

Beaux résultats sur ce mois de Mars, même si ça reste le Tour de Normandie c'est une belle perf.
On sent qu'il manque pas grand chose en WT pour aller chercher mieux :)

f_stbct
Terreur de critérium
 
Messages: 631

Re: [23] Roman de St Michel (W) - Bilan de mars

Messagepar Duxili » 11 Juil 2024, 01:26

El Pino a écrit:C'est là qu'on voit que Charlotte n'était clairement pas apprécié dans l'équipe :niais:

Elle ne faisait en effet pas l'unanimite...

f_stbct a écrit:Beaux résultats sur ce mois de Mars, même si ça reste le Tour de Normandie c'est une belle perf.
On sent qu'il manque pas grand chose en WT pour aller chercher mieux :)

On croise les doigts car les courses WT arrivent. On espere effectivement y figurer beaucoup mieux que l'an dernier !

Duxili
Coureur pro
 
Messages: 1662
Localisation: Taipei

Re: [23] Le Roman de St Michel (W) - Les Flandriennes

Messagepar Duxili » 11 Juil 2024, 01:35

CHAPITRE XXXIII
LES FLANDRIENNES

Antwerpen, le 2 avril,

Au départ de la Ronde van Vlaanderen WE (cat WT Maj) je suis co-leader avec Cédrine, seulement les sensations sont mauvaises et Cédrine me dit, au contraire, être en super forme. Ce sera donc tout pour elle aujourd’hui. Dix filles se portent à l’avant et le peloton roule fort dès le départ. Après une longue poursuite, il laisse partir les 3 plus fortes. Après avoir aidé Roxane à revenir suite à une chute, c’est à mon tour de gouter au bitume, heureusement sans dégât. A peine revenue, alors qu’il reste encore plus de 70 km, ça s’emballe déjà. Les filles craquent une à une et à 30 km du but, Cédrine se retrouve déjà isolée dans le groupe de tête. Elle se débrouille très bien toute seule et figure dans les 32 qui se présentent groupées à 19km de la ligne dans le dernier enchainement de difficultés.

Georgi et Cavalli ont réussi à prendre 30’’ au pied du Pateberg. Elles résistent bien dans la montée, d’autant que cela roule par à-coups derrière, au rythme des tentatives de l’une ou l’autre. Dans les 10 derniers kilomètres, Georgi fausse compagnie à l’italienne et part s’imposer en solitaire ! Un petit groupe d’une quinzaine de favorites se bat pour reprendre Cavalli sur la ligne. Cédrine est encore relativement fraiche et réussit un beau sprint pour aller prendre une très belle 9e place.

Position
Coureuse
Equipe
Temps
1
Pfeiffer Georgi
Team DSM
3h11’42’’
2
Marianne Vos
Team Jumbo – Visma
+ 13’’
3
Marta Cavalli
FDJ – Suez – Futuroscope
m.t.
9
Cédrine Kerbaol
St Michel – Mavic – Auber 93
+ 23’’


Roubaix, le 8 avril,

L’équipe n’est vraiment pas faite pour les pavés de Paris-Roubaix (cat WT Maj). Je tente de conserver mon calme en les voyant sauter comme du popcorn dès les premiers secteurs. A plus de 60 km de la ligne, nous ne sommes plus que 3 dans un peloton qui compte pourtant encore 84 unités derrière l’échappée matinale de 10 coureuses.

A plus de 50 km de la ligne, les favorites attaquent tour à tour pour rejoindre la tête de course. Nous restons dans le train des Lidl – Trek derrière pour économiser un peu d’énergie. Valentine saute à 29 km de la ligne. Roxane craque un peu plus loin dans Canphin en Pevel. Quand Longo Borghini fait le jump avec le groupe de tête, sur le bitume, avant le dernier secteur. Il ne me reste plus grand-chose dans les jambes mais, elle devant, qui va mener ce groupe ? Je pense avoir la lucidité de sauter dans sa roue.

Seulement j’explose totalement dans Cheren – Château d’Hem et dois laisser passer le groupe dans lequel je figurais. Je finis 17e vraiment déçue car si j’avais pu accrocher mon groupe j’aurais sprinté pour la 5e place.

Position
Coureuse
Equipe
Temps
1
Elise Chabbey
Canyon/SRAM Racing
3h28’10’’
2
Marta Cavalli
FDJ – Suez – Futuroscope
m.t.
3
Grace Brown
FDJ – Suez – Futuroscope
m.t.
17
Marion Borras
St Michel – Mavic – Auber 93
+ 1’50’’

Duxili
Coureur pro
 
Messages: 1662
Localisation: Taipei

Re: [23] Roman de St Michel (W) - Les Flandriennes

Messagepar HPRMP » 11 Juil 2024, 06:50

Très beau Ronde ! (presque sûr que c'est masculin en néerlandais/flamand :noel: )
Et dommage pour Roubaix mais bel esprit, ça le fera la prochaine fois !

Avatar de l’utilisateur
HPRMP
Directeur sportif
 
Messages: 5639
Localisation: CactusSurUnVélo

Re: [23] Roman de St Michel (W) - Les Flandriennes

Messagepar Duxili » 12 Juil 2024, 03:16

HPRMP a écrit:Très beau Ronde ! (presque sûr que c'est masculin en néerlandais/flamand :noel: )
Et dommage pour Roubaix mais bel esprit, ça le fera la prochaine fois !

Oui je suis un peu decu pour Roubaix, l'impression de pas etre passe loin d'un beau resultat :sarcastic:

Duxili
Coureur pro
 
Messages: 1662
Localisation: Taipei

Re: [23] Le Roman de St Michel (W) - Les Ardennaises

Messagepar Duxili » 13 Juil 2024, 06:22

CHAPITRE XXXIV
LES ARDENNAISES

Maastricht, le 16 Avril,

Cette année, nous avons droit au triptyque complet et je découvre pour ma part les Pays-Bas. On aligne notre équipe type sur cet Amstel Gold Race Ladies (cat WT) avec Cédrine en cheffe de fil. Pour ma première participation, Stéphan affiche son ambition : Vollering, Niewiadoma et d’autres ont choisi de ne pas faire le déplacement. Certes, la concurrence sera rude mais c’est sans doute notre meilleure chance de claquer un résultat sur ces Ardennaises !

Je ne serai malheureusement pas d’une grande aide pour l’équipe et me contenterai de ramener les bidons à mes coéquipières. Etonnamment, Longo Borghini attaque de loin, nous roulons derrière mais elle compte 50’’ à 19km du but. Je prends mon relais à 15km du but et je retrouve mes jambes ! En 4km je réduis l’écart sur le trio de tête maintenant compose de Vas, Persico et Longo Borghini. Quand je passe mon relais, mon groupe ne compte plus que 28 unités ! Je m’accroche pourtant aux roues avec Olivia pour éviter que les autres leaders bénéficient de la roue de Cédrine. Le trio est repris et nous attaquons donc le dernier coup de cul à 3.6k de la ligne en tête !

Image

Cédrine est parfaitement lancée par Maëva. Mais Brown est trop forte et parvient à nous remonter. Cela reste une splendide 2e place, le meilleur classement de l’équipe sur une course World Tour. Le fait de m’être accrochée paie aussi puisque je finis à une jolie 16e place.

Position
Coureuse
Equipe
Temps
1
Grace Brown
FDJ – Suez – Futuroscope
3h01’37’’
2
Cédrine Kerbaol
St Michel – Mavic – Auber 93
m.t.
3
Shirin Van Anrooij
Team Lidl – Trek
m.t.


Namur, le 19 avril,

Impossible de célébrer dignement cette performance car nous alignons la même équipe pour la Flèche, et cette fois, toutes les favorites sont bien sur la ligne de départ. Après une remontée de bidons je protège ma leader dans le 2e passage du mur de Huy avant de me ranger. Dily ne tiendra pas beaucoup plus. Elles ne sont d’ailleurs plus que 31 à la poursuite de Kastelijn qui a attaqué dans le replat après le mur. Vollering n’attendra pas les dernières rampes et suit l’attaque de Van Anrooij dans la montée suivante puis contre sur le haut alors que Kastelijn est reprise puis déposée. Au pied de la montée finale du Mur, Vollering a course gagnée mais derrière le duo Moolman-Pasio / Van Anrooij n’a que 12’’ sur Labous / Persico et 21’’ sur un groupe de 7 où figurent Eggie et Cédrine. Muzic lance son sprint de loin avec Eggie dans la roue. Mais Eggie cède et Cédrine perd la roue de sa compatriote qui s’envole vers la 2e place. On a un temps cru le Top 5 possible, mais les jambes n’ont pas tenu et elle doit se contenter de la 7e place. Je finis 99e.

Position
Coureuse
Equipe
Temps
1
Demi Vollering
Team SD Worx
3h23’43’’
2
Evita Muzic
FDJ – Suez – Futuroscope
+ 41’’
3
Silvia Persico
UAE Team ADQ
m.t.
7
Cédrine Kerbaol
St Michel – Mavic – Auber 93
+ 59’’


Liège, le 23 avril,

Etonnamment, la liste des absentes est longue : Vollering, Longo Borghini, Ludwig, Muzic ou encore Niewiadoma ont décidé de faire l’impasse. 3 filles prennent 5’ sans forcer. A 45km, Fisher-Black attaque, Kastleijn, Kopecky et Moolman-Pasio réagissent avec un temps de retard. Derrière, cela continue d’attaquer au lieu de chasser, on doit donc prendre les choses en main. Olivia donne tout et réduit le gap, je prends ensuite le relais et je reviens sur toutes les fuyardes à l’exception de l’échappée matinale qui compte encore quelques dizaines de secondes de marge.

C’est ensuite au tour de Van Anrooij de passer à l’offensive à 20km de la ligne, Seule Persico et Fisher-Black parviennent à prendre sa roue. Les échappées matinales cèdent juste avant moi. Je laisse le relais à Eggie à 14k de la ligne avec 42’’ de retard sur le trio de tête. Ça monte à fond dans la dernière cote et Dily ne parvient pas à suivre. Maëva tente de combler le trou mais n’y parvient pas. Cédrine, au sprint, reviendra sur les talons des plus fortes pour prendre une méritoire 10e place. Bien sûr, les sponsors sont ravis de ce Top 10 sur un monument, mais où aurait-on fini si toutes les meilleures avaient participé ?

Position
Coureuse
Equipe
Temps
1
Silvia Persico
UAE Team ADQ
4h00’39’’
2
Shirin Van Anrooij
Team Lidl – Trek
m.t.
3
Lotte Kopecky
Team SD Worx
m.t.
10
Cédrine Kerbaol
St Michel – Mavic – Auber 93
m.t.

Duxili
Coureur pro
 
Messages: 1662
Localisation: Taipei


234 messages
Retourner vers Récits

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités