Vos carrières

Pour toutes vos questions sur des bugs ou problèmes, voire pour parler de PCM en lui même, c'est ici que ça se passe !

Vos carrières

Messagepar Will_R34 » 24 Mai 2019, 10:11

Je suis assez fier de ma partie que j'ai commencé sur PCM 2018, et qui maintenant, je suis à l'aube de la saison 2030. Alors se serait intéressant qu'à travers ce topic, nous partageons toutes nos carrières les plus longues, atypiques et intéressantes qu'elles soient.

En 2018, j'ai donc créer cette équipe, l'équipe Castorama Pro Cyclist. Nous avons commencé en continentale pro, mais rapidement les premiers résultat sont apparue avec notamment plusieurs victoires d'étapes sur les 3 GT, mais surtout une deuxième place au général de Karanka, certes à plus de 6'30 de Froome le vainqueur. La saison d'après, le recrutement a était un gros tournant dans la carrière de l'équipe avec l'arrivée de Sosa en provenance d'Androni, mais surtout de M.A Lopez, qui sortait d'une saison décevante chez Astana avec seulement un petit top 10 à la Vuelta. Notre sprinteur à l'époque était Hodeg, et à énormément progresser cet saison, maintenant capable de jouer la victoire d'étape sur les GT. Mais c'est Lopez qui lancera une domination sans partage sur les GT. Pour sa première saison au sein de l'équipe, il remporte le TDF en s'imposant sur 6 étapes, Sosa qui étaient aligné avec lui sur le TDF, finit 8è au général, après avoir fini 9è au général du Giro. Karanka, 2è surprise du TDF en 2018, s'impose à la surprise générale sur la Vuelta 2019 en s'échappant en solitaire pendant +100km sur la dernière étape et en renversant complètement le général. S'en suit le rachat de l'équipe par la Caisse d'Epargne, nous permettant d'enrôler encore une fois de gros cadors lors du mercato. La domination sans partage de l'équipe commença à ce moment, dès la saison 2020, Lopez remporta tout les GT sur lesquels il fût alignés, portant son nombre de victoire à 14 GT en 2030, ce qui fait de lui le coureur ayant remporté le plus de GT dans sa carrière. Dans sa conquête de GT, il faut distinguer qu'il à 7 victoire au TDF qui fait de lui le coureur au plus grand nombre de victoire. On rajoute a ça, 3 Vuelta et donc 4 Giro. Une extra-dominance de sa part, grâce notamment à Sosa, son fidèle équipier qui, auparavant était alignés à ses côtés pour l'accompagner dans sa conquête du graal, mais qui maintenant joue sa carte personnelle. Lopez, c'est 30 victoire d'étapes sur le TDF, 22 victoire d'étapes sur le Giro, et 7 victoires d'étapes sur la Vuelta. Il est également le recordman de victoire sur le Tour Down Under avec 6 victoires. Il a réussi la suprématie sur la Vuelta, c'est à dire remporter le maillot de meilleur grimpeur, meilleur sprinteur, et classement général à deux reprises, en 2020 et en 2025. Egalement, la suprématie sur le Giro en 2025. Le doublé Giro-Vuelta, lors de 3 saison, 2020,2023 et 2025.

Image


Maintenant, passons au palmarès de son fidèle équipier, arrivée la même année, Ivan Ramiro Sosa. Il fais ses gammes les premières années en jouant le rôle de lieutenant au côté de Lopez, et c'est évident qu'il a énormément appris à ses côtes, se sacrifiant à chaque fois au détriment de son classement général. Il se permet même, en 2020 de remporter ses premières classiques, au nez et à la barbe des spécialistes du genre, la Flèche Wallonne et San Sebastian. Il enchaîna les classement de meilleur jeune et les tops 10 au général, toujours au côté de Lopez. Mais c'est en 2023, alors que Lopez faisait le doublé Giro-Vuelta, que Sosa, blessé sur le Giro se lança dans le grand bain, il fut alignés comme leader sur le TDF et remporta le classement général avec 2 étapes pour la même occasion. Plus tôt dans la saison, il remporta son deuxième Tour de Catalogne. Et aida ensuite Lopez, a réaliser le doublé Giro-Vuelta, en se classant a la 13è place au général, une place anecdotique. En 2024, il fut énormément attendu, mais devra se contenter de "seulement" une 4è place au général du Giro, le reste de la saison fut parsemés de blessures. Fini les déboires de et saison, il commence la saison 2025 tambour-battant, en remportant coup sur coup Down Under - Paris Nice & Tour de Catalogne. Il s'imposera sur le TDF et finira 2è à la Vuelta. Ensuite s'enchaînera une domination sans partage avec Lopez sur tout les GT, portant son nombre a 3 TDF pour 10 victoire d'étapes, 3 Giro pour 11 victoires d'étapes et 2 Vuelta pour 7 victoire d'étapes. Il réussira le doublé Giro - Vuelta à deux saisons 2026 & 2027.

Image


Et pendant ce temps, Hodeg, qui nous a désormais quitter, enchaînera les victoires sur le TDF, au classement du meilleur sprinteur, mais surtout, il remporta Milan - San Remo, 6 fois. Désormais, notre sprinteur, Pothoven, qui a appris au côté du colombien, a remporter le maillot de meilleur sprinteur du TDF, du Giro et se fais un sacré palmarès sur les classiques pavés, ayant remportés Kuurne Brussels Kuurnen le GP E3, Gent Wevelgem...
Angelos Ioannis, est aujourd'hui, certainement le coureur le plus complet du peloton, capable de gagner sur tout types de terrain, il se révèle a l'âge de 23 ans, accompagnant son leader sur les classiques pavés très loin dans la courses, mais jouant de malchance, il se blesse souvent à l'approche des classiques pavés. Et c'est en 2027, a l'âge de 26 ans, qu'il confirme tout son talent, en allant remportés la Primavera après êtres sortis en costaud au sommet du Poggio, en enchaînant les podiums sur les classiques pavés et en allant remportés en fin de saison, la classiques des feuilles mortes, Il Lombardia. Dès lors, il remporta les deux éditions suivante du Ronde et de Paris Roubaix, et enchaînant les tops 10. Cette saison 2029, fut particulièrement florissante, puisque, en plus d'avoir remporté les deux monuments pavés, il remporta le GP E3, Gent Wevelgem, A travers la Flandre, l'Amstel Gold Race et fit un top 10 sur la Flèche Wallonne et Liège.
Mention spéciale a Karanka, qui lors de son début de carrière, remporta les 3 GT (Vuelta en 2019, TDF en 2020 & Giro en 2021), mais qui depuis, n'a jamais pu retrouver son niveau. Geoffrey Arnault, débarquera dans l'équipe en 2025, et remportera rapidement sa première victoire sur un GT, sur la Vuelta, lors de la 17è étape, cet même Vuelta où il finira 17è. Il enchaîna les places d'honneur la saison suivante, en aidant notamment Lopez pour son sacre sur le TDF. Mais c'est en 2027 qu'il se révèlera au grand public, avec une 4è place au général sur le TDF, en remportant le classement du meilleur jeune. En 2028, il profitera d'une mé-forme de Lopez pour être pour la première leader sur la Vuelta, et au terme d'une dernière semaine de folie, et ayant remonté plus de 4 minutes de débour, il remportera la 20è étape, et assurera son sacre. En 2029, la saison fut moins claquante, même si il est sacrée Champion de France sur Route, et portera un très beau maillot tout au long de l'année, et finira 2è au général du TDF, loin, très loin de Sosa premier, son coéquipiers.
On est également obligé de parler de Felix Verrier, il signe dans l'équipe en 2024, après avoir fais ses preuves chez UAE. Et il remportera chez nous 2 Lombardia, 1 Championnat de France sur Route & CLM,1 Tour de Pologne, et 2 victoire sur le TDF. Mais c'est surtout, a 30 ans, qu'il remportera sa plus grande victoire en carrière, en s'imposant au championnat du monde après un fabuleux travail de l'armada française. Killen, son coéquipiers fera deux, et Alaphilippe troisième. Malheuresement, il n'a jamais pu scorer lors des classiques ardenaises, à contrario de Funes, qui cet année remporta Liège Bastogne Liège et la Flèche Wallonne, après fini 2è de l'Amstel. Il a déjà remporter une victoire d'étape sur le TDF et Giro.
On peut également parler de Zaccanti, fidèle équipier, qui n'a jamais rechigné à travailler, et qui a de nombreux top 20 à son palmarès, mêmes rapport pour Natividade, pour Souza Guedes, qui deviendra le premier brésilien a remporter le maillot de meilleur jeune en 2028 sur le TDF en en 2029 sur le Giro. A Pavone, une star montante du sprint, et qui sera l'un des meilleurs de sa génération, sans aucun doute. A toute l'armada des flahutes, Ioannis, qui, sans Mori, Federenko et Karpenko n'aurait pas un tel palmarès. A Hodge, Killen et Suarez, ses roule-toujours, fidèle lieutenant sur le plat pour Lopez et Sosa. A Enemark, qui va jouer pour la première fois, en leader sur la Vuelta 2019.

Image


Et les adversaires dans tout ça ? La domination de notre équipe est énorme, mais de sacrée duels, ont alimentés nos sacres. Un des duels les plus marquants, et sans aucun doute celui de Bernal et Lopez. Deux colombiens, la même générations, mais qui a souvent tournés pour le notre colombien préféré. Bernal, qui a enchaîné les podiums sur les GT, les victoires d'étapes, est toujours tombé sous les inombrables accélérations de Lopez, et qui n'a pas "seulement" inscrire son nom au palmarès de la Vuelta en 2021, alors pensionnaire de l'équipe Cofidis Solution Crédit. Gino Mäder, qui fut souvent un adversaire coriace, mais qui à cause d'un programme loufoque, s'est rapidement éteint, et ne pèse plus trop sur les GT (il s'alignait sur les 3 GT chaque saison). On peut parler de Dumoulin, qui a 38 ans, n'a pas pu renouveler ses victoires sur le Giro, et qui au dû se contenter de nombreux podiums. Mais l'adversaire le plus coriace, c'est surement Antonio Jesus Soto Guirao, un superbe grimpeur espagnol, tout droite sorti de la formation espagnol Lizarte, et qui a performé sans cesse lors du Giro. Un grimpeur aérien et redoutable lors de ses démarrages. Il fût lauréat du Giro en 2023, et a ensuite enchaîné les podiums sur cette course et sur la Vuelta. Du côté des français, Pinot a enchaîner les top 10 au général, sans parvenir a scorer une fois sur les GT, voire même être sur le podium, et qui a 39 ans, va prendre sa retraite cet saison. Même constat pour Bardet, toujours placé, jamais vainqueur, voilà comment on pourrait résumer leur carrières, à jamais les éternels espoirs français. Mais la "non-confirmation" de Bardet et Pinot a permis a Gaudu de s'imposer comme étant surement le meilleur grimpeur français. Il quitta la FDJ en 2020,après 4 ans de bons et loyaux services et une 5è place au général du TDF. Il signera chez la Sky, et passera un palier, 2 podiums en 2 ans sur la Vuelta, il décide de partir chez UAE, chez qui il fera 3è, 2è et 4è au TDF, mais ses lacunes dans le CLM, ont eu raisons de ses ambitions de victoires, maintenant, a la trentaine, il voyage chaque année dans chaque équipes, tout en gardant des résultats très bon, et enchaînera les 2è place au général du TDF, 6 fois deuxième du TDF, la France tient le Nouveau Poupou.

Image


Et parlons d'Alaphilippe, vainqueur de 2 Lombardia, 5 Liège Bastogne Liège, 1 championnat du monde, 2 Amstel, 1 Flèche Wallonne, et qui à 37 ans maintenant, est surement l'un des meilleurs puncheurs de l'histoire. Cependant, ses choix, notamment d'aller chez la Sky, qui ont voulu faire de lui un coureur du classement général, ne lui ont pas permis d'atteindre des objectifs plus élevés.
Maintenant, pour finir, parlons des nouveau records établis, Alvaro José Hodeg, détient le record de victoire sur la Primavera, à savoir 8 victoires, toutes acquises dans notre équipe. Sagan, qui a 38 ans, est toujours aussi redoutable, a 6 victoires sur Gent Wevelgem, il est également le recordman a égalité sur le Ronde avec 3 victoires, la troisièmes acquises en 2027.Alaphilippe est lui recordman sur Liège Bastogne Liège, égalisant le cannibale Merckx. Halvorssen, recordman sur la Vattenfal Cyclassic, le norvégien, pensionnaire pendant 3 ans de notre équipe, et poisson pilote de Pothoven et Hodeg notamment. Dumoulin, a établit le record de victoire sur le Critérium du Dauphiné avec 4 victoires, lui qui sortait frais après le Giro.

Image


Alors a vos clavier, et racontez moi toutes vos plus grandes carrières..

Avatar de l’utilisateur
Will_R34
Chasseur de prime
 
Messages: 392

Re: Vos carrières

Messagepar Tipitch » 24 Mai 2019, 10:56

Cette équipe de porcs que tu as :lol:

Les mecs ne régressent pas quand même, c'est étonnant.

Belle carrière !

Avatar de l’utilisateur
Tipitch
Jersey rojo
 
Messages: 7948

Re: Vos carrières

Messagepar Will_R34 » 24 Mai 2019, 11:11

Tipitch a écrit:Cette équipe de porcs que tu as :lol:

Les mecs ne régressent pas quand même, c'est étonnant.

Belle carrière !


Oui, je pense que sa vient de la DB, j'utilise la World DB mais celle du tout début du jeu, mais le problème c'est qu'on se retrouve maintenant, avec 50 coureurs qui a +80 en montagne. Alors oui sur le papier j'ai une équipe de porc, mais au final sa se ré-équilibre. Par exemple, Kittel a 41 ans, et il a toujours 81 en sprint et 79 en accélération, c'est pas suffisant pour gagner une étape maintenant, mais il a trop peu régresser

Avatar de l’utilisateur
Will_R34
Chasseur de prime
 
Messages: 392

Re: Vos carrières

Messagepar Tipitch » 24 Mai 2019, 11:12

Will_R34 a écrit:
Tipitch a écrit:Cette équipe de porcs que tu as :lol:

Les mecs ne régressent pas quand même, c'est étonnant.

Belle carrière !


Oui, je pense que sa vient de la DB, j'utilise la World DB mais celle du tout début du jeu, mais le problème c'est qu'on se retrouve maintenant, avec 50 coureurs qui a +80 en montagne. Alors oui sur le papier j'ai une équipe de porc, mais au final sa se ré-équilibre. Par exemple, Kittel a 41 ans, et il a toujours 81 en sprint et 79 en accélération, c'est pas suffisant pour gagner une étape maintenant, mais il a trop peu régresser


C'est dommage ça.
Quand tu vois encore Sagan ou Alaph' c'est abusé :o

Les mecs entre 23 et 40 ans ils sont au sommet. De vrais Valverde.

Avatar de l’utilisateur
Tipitch
Jersey rojo
 
Messages: 7948

Re: Vos carrières

Messagepar AG2R » 24 Mai 2019, 11:17

Je vois un peu un problèmes des regens de PCM sur ces derniers opus : ils sont tous hyper complets (et au fond tous un peu pareils).

Avatar de l’utilisateur
AG2R
Manager
 
Messages: 15218
Localisation: PCM France

Re: Vos carrières

Messagepar Tipitch » 24 Mai 2019, 11:23

AG2R a écrit:Je vois un peu un problèmes des regens de PCM sur ces derniers opus : ils sont tous hyper complets (et au fond tous un peu pareils).


C'est vrai que c'est pas rare de trouver 3-4 Sagan en puissance par saison. Après ils développent un point fort ou deux, mais ils gardent une base de 71-72 minimum partout c'est abusé :o

Avatar de l’utilisateur
Tipitch
Jersey rojo
 
Messages: 7948

Re: Vos carrières

Messagepar damdou » 24 Mai 2019, 11:27

C'est vrai que là ça donne un effectif monstrueux ! Tu joues en quelle difficulté?

Avatar de l’utilisateur
damdou
Cyclo du dimanche
 
Messages: 131

Re: Vos carrières

Messagepar damdou » 24 Mai 2019, 11:38

Et tu joues la plupart des courses? Car pour aller aussi loin, soit tu as poncé le jeu, soit tu simules pas mal de courses non? :moqueur:

Avatar de l’utilisateur
damdou
Cyclo du dimanche
 
Messages: 131

Re: Vos carrières

Messagepar Will_R34 » 24 Mai 2019, 12:05

AG2R a écrit:Je vois un peu un problèmes des regens de PCM sur ces derniers opus : ils sont tous hyper complets (et au fond tous un peu pareils).


Oui, par exemple dans ma carrière, il est rare de trouver un pur grimpeur comme Bardet ou Schleck par exemple, nul en chrono quoi, la ils ont tous 71-72 au début, à peu près la même note qu'ils ont en montagne, et tu te retrouve 2-3 après avec des gars qui ont 82 en montagne et en chrono, mais peu en vallons. Dans mon équipe, y'a Natividade et Souza Guedes dans cette esprit la..

Tipitch a écrit:
AG2R a écrit:Je vois un peu un problèmes des regens de PCM sur ces derniers opus : ils sont tous hyper complets (et au fond tous un peu pareils).


C'est vrai que c'est pas rare de trouver 3-4 Sagan en puissance par saison. Après ils développent un point fort ou deux, mais ils gardent une base de 71-72 minimum partout c'est abusé :o


Oui, ou alors après il stagne quand même de partout et tu te retrouve avec un coureur qui a 75 quasiment de partout

damdou a écrit:C'est vrai que là ça donne un effectif monstrueux ! Tu joues en quelle difficulté?


Alors je joue en normal, mais je pense qu'il aurait fallu que j'UP la difficulté. Et je joue pas énormément de courses, je supprime toutes les courses qui sont pas en World Tour, et après je joue les étapes importantes, les arrivées au sommet etc, mais par exemple, je joue rarement les sprints. Après j'ai plus de 300-400h de jeu sur PCM 18

Avatar de l’utilisateur
Will_R34
Chasseur de prime
 
Messages: 392

Re: Vos carrières

Messagepar abzh35 » 24 Mai 2019, 12:10

Ce qui n'est pas énorme je suis à 442h et je vais rarement au delà de 2020/21 et je joue toutes les courses

Avatar de l’utilisateur
abzh35
Maillot blanc
 
Messages: 2919
Localisation: Rennes

Re: Vos carrières

Messagepar Will_R34 » 24 Mai 2019, 12:14

abzh35 a écrit:Ce qui n'est pas énorme je suis à 442h et je vais rarement au delà de 2020/21 et je joue toutes les courses


Oui justement, je joue déjà que les courses World Tour, mais également dans ses courses la, sa m'arrive même de pas jouer des étapes, surtout pour une course d'une semaine

Avatar de l’utilisateur
Will_R34
Chasseur de prime
 
Messages: 392

Re: Vos carrières

Messagepar Tipitch » 24 Mai 2019, 12:16

Ah ouais mais en Normal aussi.

Ca fait un beau palmarès au moins :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Tipitch
Jersey rojo
 
Messages: 7948

Re: Vos carrières

Messagepar abzh35 » 24 Mai 2019, 12:35

Pour les regens c'est vrai que c'est un peu relou, les meilleur grimpeur ou tous +/- 67/68 en chronos au moins et pareil en sprint ce qui est assez dommage, il y a très peu de pur grimpeur ou même de pur rouleur qui sont souvent bon en montagne également :?

Avatar de l’utilisateur
abzh35
Maillot blanc
 
Messages: 2919
Localisation: Rennes

Re: Vos carrières

Messagepar Phil » 25 Mai 2019, 09:19

Félicitations pour ta longévité ! C'est rare sur PCM, moi-même je n'ai jamais dépassé la deuxième saison !

Grosse équipe que tu as monté là ! Je regrette juste le manque de "cohérence" sur les nationalités, on se croirait chez Israel Cycling. :oops:

Ton ordi ne tire pas trop la tête au moment de lancer la partie ? :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Phil
Junior
 
Messages: 1009
Localisation: Belgique

Re: Vos carrières

Messagepar jbourne » 25 Mai 2019, 20:23

Phil a écrit:Félicitations pour ta longévité ! C'est rare sur PCM, moi-même je n'ai jamais dépassé la deuxième saison !

Grosse équipe que tu as monté là ! Je regrette juste le manque de "cohérence" sur les nationalités, on se croirait chez Israel Cycling. :oops:

Ton ordi ne tire pas trop la tête au moment de lancer la partie ? :mrgreen:


Ouai ,pareil ,jamais dépassé la 2e saisons ,comme je joue tous les WT , ben ça avance pas vite ,d'autant que PCM est loin d'être le seul jeu auquel je joue

jbourne
Chasseur de prime
 
Messages: 235

Re: Vos carrières

Messagepar Will_R34 » 26 Mai 2019, 09:32

Phil a écrit:Félicitations pour ta longévité ! C'est rare sur PCM, moi-même je n'ai jamais dépassé la deuxième saison !

Grosse équipe que tu as monté là ! Je regrette juste le manque de "cohérence" sur les nationalités, on se croirait chez Israel Cycling. :oops:

Ton ordi ne tire pas trop la tête au moment de lancer la partie ? :mrgreen:


Haha oui, c'est la première fois que je fais aussi loin dans la carrière, il me semble pas avoir dépassé plus de 3-4 saison sur les autres opus. Mais du coup, j'ai vraiment que cet partie sur cet opus, pas de procyclist ni rien.
Pour les nationalités, c'est vrai, mais je pense aussi qu'il y a un problème au niveau des regens, chaque année on trouve de meilleur pépites en Andorre, au Kenya que en France ou en Espagne. Dans ma carrière, a par Soto Guirao, y'a aucun espagnol capable de jouer les premiers rôles. Les allemands ont totalement disparu aussi. Du coup, il est difficile de créer une équipe avec une base de la même nationalité sachant que les "grosses nationalités" ne se renouvellent pas souvent.
Et non, j'ai aucun problème a lancer la partie, après je n'ai pas un ordi premier prix non plus

Avatar de l’utilisateur
Will_R34
Chasseur de prime
 
Messages: 392

Re: Vos carrières

Messagepar gaumeboss » 26 Mai 2019, 14:19

Quel était ton effectif de départ, en début de carrière ?

Avatar de l’utilisateur
gaumeboss
Chasseur de prime
 
Messages: 282

Re: Vos carrières

Messagepar Will_R34 » 28 Mai 2019, 10:51

gaumeboss a écrit:Quel était ton effectif de départ, en début de carrière ?


Alors là, difficile a dire, j'aurai vraiment dû prendre une capture d'écran, mais de tête il y avait seulement Karanka que j'ai pu garder, après des coureurs comme Lopez, Sosa et Zaccanti sont des coureurs que j'ai recruté a ma deuxième saison. Mais j'avais également De Plus, Hodeg, Pogacar, Elissonde& Stewart dès la première saison. Mais tous ses coureurs sont partis, je voulais garder Hodeg et Pogacar, mais leur demande salariale était trop élevé.

Image


De Plus nous a quitté en 2025, après un bon nombre de podiums sur les grosses classique du circuit, mais n'ayant réussi a scorer qu'une fois sur les Strade et le GP de Québec, on a préféré recruter Verrier. Son transfert chez UAE n'a toujours pas été réussi, puisqu'il n'a toujours pas réussi a lever les bras.
Hodeg, est certainement le meilleur sprinteur du plateau, il nous a quitté en 2026 pour la Trek, n'ayant pas voulu de discuter d'un renouvellement de contrat avec la présence de Pothoven dans l'équipe, il a gagné 8 Milan San Remo dans notre équipe, 1 championnat du monde a Plouay, 5 maillots verts, et son transfert n'a pas impacté la machine à gagner qu'il était devenu, puisque maintenant, concentrés sur le Giro, il enchaîne les maillots Cyclamen.
Pogacar, nous a quitté plus rapidement, en 2021, après un succès sur le Giro, il n'avait pas voulu discuter d'un renouvellement. C'était pourtant un très gros espoir, sur lequel on reposait beaucoup, auteur d'une 19è place au général de la Vuelta la première année, et d'une 11è place au Giro l'année suivante. Il n'a cesser de changer d'équipe après son départ, et devenue un excellent rouleur, il à alors un peu délaisser ses aptitudes en montagne, qui font de lui, un bon grimpeur, mais qui n'est plus capable de remporter un GT.
Elissonde, le coureur décida de signer dans notre équipe pour continuer sa progression, stoppé lors de sa signature chez Sky. Dans notre équipe, il n'a toujours été qu'un simple équipier, mais quel équipier, capable de faire peter les tous meilleurs dans sa roue. Il quittera l'équipe en 2020 après notamment une 9è place au Giro, et une 3è place au championnat du monde 2018. Ensuite, ses équipes ne lui ont pas permis de progresser, et il est progressivement rentrées dans le tas, comme un bon grimpeur.
Et Stewart, certainement le coureur dont j'appréciais le plus son profil. Capable de gagner sur tout les types de profil, et qui a énormément regressé dans tous ses domaines dès son départ, se pré-occupant des classiques pavés seulement. Il quittera l'équipe en 2025, après notamment 3 Paris Roubaix, 2 Ronde, 3 victoires d'étapes sur le Tour de France, et quel victoire, une a Bagnère de Luchon en échappé, une à Saint Jean de Maurienne après avoir escaladé le mythique et difficile Col du Glandon, et une autre a Tignes, au sommet, déjouant tous les pronostics. Le voilà parti, il s'est donc concentré uniquement sur les classiques pavés, et enchaîna les podiums sur celles-ci. Il remportera quand même 1 Primavera et 1 Ronde ensuite.

Avatar de l’utilisateur
Will_R34
Chasseur de prime
 
Messages: 392

Re: Vos carrières

Messagepar Will_R34 » 31 Mai 2019, 15:13

La saison 2030 fût dans la lignée des précédentes, rempli de succès. Tout d'abord, Lopez ouvre le compteur de l'équipe lors du Tour Down Under en remportant 3 étapes et le classement général, portant son nombre de victoire dans l'épreuve a 6, un record absolu. Il enchaînera avec une victoire au général sur Paris - Nice en remportant 2 étapes, victoire au général sur le Romandie en remportant l'étape reine. Le voilà fin prêt, pour son grand objectif de la saison, le Giro, le remporter une nouvelle fois, et il rentrera dans les recordman des victoires. Il survola l'épreuve, en remportant 8 étapes, le maillot de meilleur grimpeur et de meilleur sprinteur. Il égala donc le nombre de victoire général, et inscrit une nouvelle suprématie dans son long palmarès. Ensuite s'en suit, une longue coupure, jusqu'au Tour de Pologne, ou il finira 2è au général. La Vuelta, dernier grand tour de la saison, il fût aligné avec son coéquipiers, et ami, Sosa. L'entente colombienne dans l'équipe, rappela de bon souvenirs, et Lopez remportera 8 étapes, le maillot de meilleur sprinteur, et de grimpeur. Et il deviendra, seul le recordman de victoire dans l'épreuve, avec 4 victoires.

Image


Parlons de Sosa maintenant, qui a annoncé dès le début de la saison, son grand objectif sera le TDF, mais avec l'étape des pavés cela serait très compliqué. Il arriva sur le TDF sans résultat marquant, si ce n'est une 5è place sur Tirreno Adriatico, après avoir fais une entame parfaite de course lors des premières étapes, l'étape des pavés menant les coureurs à Cambrai arriva. L'équipe jouant sur plusieurs tableau, Sosa ou Arnault pour le général ? L'un a prouvé sa régularité bon nombre de fois, l'autre, court chez lui, avec le maillot de champion du monde. L'étape des pavés décidera alors du leader, au soir de cet étape, Arnault terminera 7è de l'étape, a 2' de Resell et Ioannis, dans le même temps que Arensman, mais Sosa, va perdre 6' sur les deux coureurs, et finira loin. Au soir de cet étape, il était clair, le leader sera Arnault. Mais à la 6è étape, un chute dans le peloton, pourtant anodine, entraînera 3 coureurs de l'équipe, dont Arnault, qui devra abandonner sur l'étape, que remportera Pavone au Havre. Pavone se revelera au grand public lors de ce TDF, jouant le maillot vert qui remportera au soir des Champs Elysée, un brin en dessous lors des sprints, mais une incroyable capacité à grimper, sa victoire a Mende, après le col de Manse, il fut présent, alors qu'il restait seulement une 10aine de coureurs. Il remportera donc 3 victoires d'étape, le maillot vert, et plus étonnement, le maillot de meilleur jeune, pourtant classé à la 24è place au général. Revenons au leader au général, après l'abandon de Arnault, il fallait agir, et vite, Natividade était très bien placé au général, dans le même temps qu'Arnault avant son abandon, mais sans informations quant à sa capacité d'être leader sur 3 semaine. Au sommet de la Pierre Saint Martin, c'est Arensman qui s'imposera avec Natividade dans la roue, Sosa perds encore du temps. Le leader était clairement devenu Natividade, mais l'étape de Cauterêts, Sosa, après un coup tactique de l'équipe, reprendra 3 minutes sur un Arensman seul. Le revoilà dans la course. S'en suit, une formidable troisième semaine Natividade, leader surprise, un Sosa remontée comme jamais, un Arensman à la conquête de son premier grand tour, et un Gaudu, toujours présents. Aucun changement au soir de Pra Loup, l'étape du lendemain était déjà dans toutes les têtes. Et après un écrémage important de notre équipe, par Zaccanti, Nino & Enemark, le peloton n'était plus composé que d'une vingtaine de coureurs au pied du Glandon. Ioannis, et Pavone était toujours présents. Après quelques kilomètres, a 11 KM du sommet exactement, c'est le moment choisis pour Sosa de joué le tout pour le tout, Natividade va craquer et perdre toutes ambitions de victoires, et seul Gaudu dans un premier temps, et Arensman dans un second groupe parviendra à limiter la casse. Avec de la chance, Sosa retomba sur un échappé après le sommet, et trouva un relais très important dans la plaine. Il remportera l'étape en le lachant lors du dernier col. Le revoilà, 2è au général a 26" de Arensman leader, mais Gaudu est revenu dans la course, a 32". Natividade, 4è est loin, à près de 5". L'étape de la Toussuire fût "plus calme" malgré quelques tentatives, Sosa ne parviendra pas à reprendre du temps, et va perdre quelques secondes sur la ligne. Le voilà, a 42", et 3è au général au soir de la dernière étape importante, l'Alpe d'Huez. Une étape rapide et courte, qui correspond parfaitement à notre équipe, au pied de l'Alpe, aucune décisions n'a été faites, et c'est donc un duel, une course de côte qu'on va avoir à faire. Et c'est Sosa qui craquera le premier, à 7KM du sommet, il part en compagnie de Gaudu, rapidement un trou s'est creusé et Arensman, et seul derrière, il perd seconde sur seconde, et à 3KM de l'arrivé, le duo avait 50" d'avance sur le néerlandais, un écart suffisant pour remporter le TDF. Sauf, que le néerlandais n'avait pas tout mis, et accélera sur la fin, finalement, le Tour se jouera à coups de secondes. Sosa remporte le TDF avec seulement 3" d'avance sur Arensman et 32" sur Gaudu. Ils étaient, les trois, une jambes au dessus de leur adversaires. A noter, la belle 7è place de Ioannis, porteur du maillot jaune pendant 8 jours, et très régulier.

Image


Pour Ioannis, les classiques flandriennes fût une moisson, vainqueur au Ronde, à Roubaix, sur le Nieuwsblad, sur la Primavera. La méforme flagrante de Ressel, lui à permis de remporter tout cela. Funes, lui, remportera l'Amsel et la Flèche, mais butera à la 3è place sur Liège Bastogne Liège. Il remportera une étape sur le Giro, et le Lombardia, pour la deuxième fois consécutive. Arnault, qui était leader sur le TDF après un début de saison monstrueux, vainqueur au général sur le Tour de Catalogne, du Pays Basque, sur le Tour de Suisse, mais la chute va le forcer à abandonner, Lopez étant le leader désignés sur la Vuelta, il se prépara au mieux pour la fin de saison, pour essayer de conserver son titre de champion du monde sur les routes de Richmond. Il fut déjà le plus rapide lors du CLM, mais réussi la double couronne, et remporte également la course en ligne.
Au niveau des révélations de l'année, le petit Schleck, qui profita d'une faible concurrence, pour remporter le maillot de meilleur jeune sur le Giro, au même titre que Pavone.
Au niveau comptable, c'est Lopez qui finit premier au classement UCI avec près de deux fois plus de points que Ioannis second, et 5 coureurs dans le top 10 pour notre équipe (Lopez, Ioannis, Arnault (4è), Sosa (6è) et Pavone (7è). Lopez est également le coureur ayant le plus scoré cet année, avec pas moins de 28 bouquets. Du côté des équipes, on finit évidemment premier, avec 4x plus de points que Bora second. 88 victoires pour notre équipe cet année, contre seulement 31 pour les Bora, deuxième au classement.

Image

Avatar de l’utilisateur
Will_R34
Chasseur de prime
 
Messages: 392

Re: Vos carrières

Messagepar Loiloi29 » 31 Mai 2019, 15:46

Sosa pour 2 secondes :shock: :lol:

Bien joué :up

Avatar de l’utilisateur
Loiloi29
Maillot blanc
 
Messages: 2585
Localisation: Bardet sur le Podium du Giro 2020, vous l'aurez lu ici en premier.


67 messages
Retourner vers Forum général

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités