Topic Watts

Actualité, analyses de puissance et de performances : le seul et unique endroit du forum où l'on parle de dopage

Modérateur: Animateurs cyclisme pro

Re: Topic Watts

Messagepar Gringo » 19 Sep 2020, 18:41

En effet grosse consommation de plastique.

Avatar de l’utilisateur
Gringo
Directeur sportif
 
Messages: 5700
Localisation: #freequintana

Re: Topic Watts

Messagepar ElRojo » 19 Sep 2020, 19:20

Faudrait quoter des posts du Tour de Californie où ça disait qu'il sortait pas de nulle part, qu'il y avait rien d'inquiétant etc. :heureux:

Avatar de l’utilisateur
ElRojo
Contrôleur UCI
 
Messages: 13231
Localisation: Running Beer, vers la victoire

Re: Topic Watts

Messagepar wawan » 19 Sep 2020, 19:28

huliop a écrit:Hâte de voir le post de CEA sur cette perf :heureux:
En tout cas j'essayerai d'analyser objectivement le chrono de Pogacar ce soir et sa perf phénomènale

Le Commissariat à l'Energie Atomique :question:
Sous-entendrais tu que sa perf est thermonuclear :angel

Avatar de l’utilisateur
wawan
Maglia rosa
 
Messages: 8268

Re: Topic Watts

Messagepar Murungaru » 19 Sep 2020, 19:34

rbl85 a écrit:
L'affichage du tweet est bloqué par votre navigateur.
Voir le tweet de @faustocoppi60 sur Twitter


Une bien belle justice :heureux:

Avatar de l’utilisateur
Murungaru
Jersey rojo
 
Messages: 6255

Re: Topic Watts

Messagepar Fatal_Zoncolan » 19 Sep 2020, 20:25

Hey les mecs, vous savez le plus marrant? C'est qu'en plus de ça, ba les coureurs ont eu une préparation tronquée à cause de la coupure spéciale Covid. J'imagine pas avec une saison se déroulant normalement :heureux:

Avatar de l’utilisateur
Fatal_Zoncolan
Terreur de critérium
 
Messages: 606

Re: Topic Watts

Messagepar rbl85 » 19 Sep 2020, 20:26

Fatal_Zoncolan a écrit:Hey les mecs, vous savez le plus marrant? C'est qu'en plus de ça, ba les coureurs ont eu une préparation tronquée à cause de la coupure spéciale Covid. J'imagine pas avec une saison se déroulant normalement :heureux:


Avec une saison normal ils auraient été contrôlés.

Avatar de l’utilisateur
rbl85
Champion confirmé
 
Messages: 17400

Re: Topic Watts

Messagepar Aram » 19 Sep 2020, 21:30

Pogacar a vraiment monté plus vite que Froome en 2012 (je me souviens d'une montée menée tambour battant par le train Sky avec un énorme écrémage) ? Et est-ce vraiment si étonnant de battre le record d'une montée sur un chrono (pas d'à-coups, pas de temporisation, les leaders face-à-face...) ? Vraies questions.
Mais bon Pogacar ne met que 42 secondes dans la vue à l'un des meilleurs sprinteurs du monde sur une montée de 1ère catégorie, donc il n'y a rien d'inquiétant. :heureux:
Modifié en dernier par Aram le 19 Sep 2020, 21:50, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Aram
Gregario
 
Messages: 2464

Re: Topic Watts

Messagepar cel » 19 Sep 2020, 21:50

Non mais il bat Froome et Aru qui :
- montent en partie dans l’aspiration (ça ne fait gagner qur 5 à 10 W mais c'est pas négligeable)
- attaquent la montée lancés par un train soutenu fait par des équipiers
- et SURTOUT, ils ne font qu'un quart d’heure à fond, pas 55 minutes !

Et ça restait des temps canons !

Et on ne perd pas tant que ça si c'est un peu irrégulier à cause de l’acide lactique qui permet de lisser les à-coup.

Avatar de l’utilisateur
cel
Maillot blanc
 
Messages: 2584
Localisation: Lyon

Re: Topic Watts

Messagepar Aram » 19 Sep 2020, 21:54

cel a écrit:Non mais il bat Froome et Aru qui :
- montent en partie dans l’aspiration (ça ne fait gagner qur 5 à 10 W mais c'est pas négligeable)
- attaquent la montée lancés par un train soutenu fait par des équipiers
- et SURTOUT, ils ne font qu'un quart d’heure à fond, pas 55 minutes !

Et ça restait des temps canons !

Et on ne perd pas tant que ça si c'est un peu irrégulier à cause de l’acide lactique qui permet de lisser les à-coup.


Oui mais on a vu avec Carapaz que ça ne changeait pas grand-chose de s'économiser.
Je dis ça pour me rassurer un peu et puis aussi pour m'expliquer qu'un coureur qui certes a été le meilleur grimpeur sur l'ensemble des trois semaines, mais qui n'a pas fait d'écarts monumentaux non plus sur les étapes précédentes (et qui perd même du temps à la Loze) puisse aujourd'hui faire une performance unanimement qualifiée de suspecte. (Après c'est vrai qu'il y a eu le précédent Froome 2018...)
Mais quand même, quelle explication il pourrait y avoir à une performance ponctuelle stratosphérique à la fin d'un GT ? Quel type de dopage peut expliquer cela ? Là encore c'est une vraie question.

Avatar de l’utilisateur
Aram
Gregario
 
Messages: 2464

Re: Topic Watts

Messagepar bullomaniak » 19 Sep 2020, 22:12

Si si ça change de s'economiser. D'ailleurs ça se voit avec Richie Porte et Van Aert qui ont fait la partie plaine « en dedans » et sont capables de nettement accélérer dans la bosse finale.

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Contrôleur UCI
 
Messages: 22554
Localisation: Fan n°1 de Jana Czeczinkarova.

Re: Topic Watts

Messagepar Aram » 19 Sep 2020, 22:21

bullomaniak a écrit:Si si ça change de s'economiser. D'ailleurs ça se voit avec Richie Porte et Van Aert qui ont fait la partie plaine « en dedans » et sont capables de nettement accélérer dans la bosse finale.


Vraiment ? et tu vois ça à quoi ?

Avatar de l’utilisateur
Aram
Gregario
 
Messages: 2464

Re: Topic Watts

Messagepar bullomaniak » 19 Sep 2020, 22:36

Aram a écrit:
bullomaniak a écrit:Si si ça change de s'economiser. D'ailleurs ça se voit avec Richie Porte et Van Aert qui ont fait la partie plaine « en dedans » et sont capables de nettement accélérer dans la bosse finale.


Vraiment ? et tu vois ça à quoi ?

Tu ne peux pas inverser la tendance chronométrique sur Dumoulin de manière aussi marquée sans en avoir gardé avant.

A comparer aussi avec la linéarité d'un Caruso.

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Contrôleur UCI
 
Messages: 22554
Localisation: Fan n°1 de Jana Czeczinkarova.

Re: Topic Watts

Messagepar Carrefour de l'Arbre » 19 Sep 2020, 22:40

bullomaniak a écrit:
Aram a écrit:
bullomaniak a écrit:Si si ça change de s'economiser. D'ailleurs ça se voit avec Richie Porte et Van Aert qui ont fait la partie plaine « en dedans » et sont capables de nettement accélérer dans la bosse finale.


Vraiment ? et tu vois ça à quoi ?

Tu ne peux pas inverser la tendance chronométrique sur Dumoulin de manière aussi marquée sans en avoir gardé avant.

A comparer aussi avec la linéarité d'un Caruso.

Je pense que Dumoulin a sévèrement pioché sur les 3 derniers km de la Planche. Il a fait l'erreur de conserver son vélo de chrono et semblait prisonnier de la raideur de celui-ci.

Avatar de l’utilisateur
Carrefour de l'Arbre
Manager
 
Messages: 30654

Re: Topic Watts

Messagepar CSC_3187 » 19 Sep 2020, 22:41

cel a écrit:465W il me semble pour Pogacar dans la planche :heureux:

Pendant un effort d'une heure :heureux:

http://www.chronoswatts.com/news/117/


C'est même plus proche des 470, puisqu'il n'a jamais eu d'abri. Si on lui enlève une dizaine de secondes pour le changement de vélo, on s'approche même des 480.

Ca commence à faire beaucoup, mais on sait que la Planche donne des valeurs hautes parce qu'on est sur un effort relativement court. En-dessous de 20', la courbe du PPR ne peut plus être approchée par une droite, elle devient trop hyperbolique.

Avatar de l’utilisateur
CSC_3187
Maglia rosa
 
Messages: 9120

Re: Topic Watts

Messagepar Aram » 19 Sep 2020, 22:43

bullomaniak a écrit:
Aram a écrit:
bullomaniak a écrit:Si si ça change de s'economiser. D'ailleurs ça se voit avec Richie Porte et Van Aert qui ont fait la partie plaine « en dedans » et sont capables de nettement accélérer dans la bosse finale.


Vraiment ? et tu vois ça à quoi ?

Tu ne peux pas inverser la tendance chronométrique sur Dumoulin de manière aussi marquée sans en avoir gardé avant.

A comparer aussi avec la linéarité d'un Caruso.


En fait je cherche les temps au dernier pointage intermédiaire, au pied de la montée, mais je ne les trouve pas. Si quelqu'un les a, j'aimerais bien les voir.
C'est vrai qu'en regardant un peu les temps d'ascension, on voit que Pogacar creuse la majeure partie de son avance sur Porte sur la partie plate, et sur la partie montante sur Dumoulin (forcément puisque Dumoulin passe en tête au dernier pointage je crois), et c'est vrai que c'est louche parce qu'en plus Dumoulin et Porte sont à la fois de très bons rouleurs et de très bons grimpeurs...

Avatar de l’utilisateur
Aram
Gregario
 
Messages: 2464

Re: Topic Watts

Messagepar bullomaniak » 19 Sep 2020, 22:45

Carrefour de l'Arbre a écrit:
bullomaniak a écrit:
Aram a écrit:
bullomaniak a écrit:Si si ça change de s'economiser. D'ailleurs ça se voit avec Richie Porte et Van Aert qui ont fait la partie plaine « en dedans » et sont capables de nettement accélérer dans la bosse finale.


Vraiment ? et tu vois ça à quoi ?

Tu ne peux pas inverser la tendance chronométrique sur Dumoulin de manière aussi marquée sans en avoir gardé avant.

A comparer aussi avec la linéarité d'un Caruso.

Je pense que Dumoulin a sévèrement pioché sur les 3 derniers km de la Planche. Il a fait l'erreur de conserver son vélo de chrono et semblait prisonnier de la raideur de celui-ci.

Ouais bof il perd 10 secondes max.

L'affichage du tweet est bloqué par votre navigateur.
Voir le tweet de @velofacts sur Twitter

Avatar de l’utilisateur
bullomaniak
Contrôleur UCI
 
Messages: 22554
Localisation: Fan n°1 de Jana Czeczinkarova.

Re: Topic Watts

Messagepar huliop » 19 Sep 2020, 22:52

Je vais essayer d'analyser ce contre-la-montre et la performance surpuissante de Pogacar qui devrait lui permettre de remporter son premier Tour, à 21 ans. Je vais essayer d'apporter des éléments précis et remettre sa perf dans le contexte du tour, ainsi que celle de Roglic.

Tout d'abord il est nécessaire de rappeler le contexte de ce tour de France.
Nous sommes dans une saison très particulière due à l'épidémie de Covid. Certains coureurs ont pu s'entrainer pendant le confinement (dont les slovènes, les belges, néerlandais et les colombiens) tandis que d'autres devaient se cantonner au Home-Trainer pour garder la forme. C'est le cas des français, italiens, espagnols et britanniques notamment. Est-ce que le fait d'avoir pu rouler et s'entrainer en extérieur a joué un rôle sur le niveau des coureurs de ces pays ? Difficile à dire, mais les très bons résultats des belges et slovènes notamment depuis la reprise est à noter.

On peut également se dire que le confinement a permis à d'éventuels tricheurs d'agir impunément grâce à l'absence de contrôles anti-dopages ! Soit pour se procurer des produits illégaux soit pour bricoler dans leur coin et accumuler de grosses charges de travail à l'entrainement. Toutefois rien n'est prouvé à ce niveau-là, et on va donc en rester au stade d'hypothèse.

Un dernier point lié à cette saison particulière est la fraicheur des coureurs, qui n'ont eu que très peu l'occasion de courir et se confronter aux autres. Cet article résume très bien les choses et explique le très haut niveau de performance global sur cette édition. Ce qui en ressort est surtout la densité exceptionnelle de coureurs à très haut niveau, que ça soit au sein des leaders, mais aussi au niveau des équipiers.

Le parcours de cette année était également très montagneux (voir labo à parcours) et a engendré une fatigue très importante chez les coureurs. On peut d'ailleurs noter les très gros écarts au classement général, avec le plus gros écart entre le premier et le dernier depuis 1955 :!: 6h05' d'écart entre Pogacar et Kluge. Mais aussi 30 coureurs à plus de 5h au général, alors qu'en 2018 et 2019 par exemple, le dernier n'était "qu'à" 4h34' !
Mais les écarts se retrouvent également plus haut au classement, avec le 17ème à déjà plus d'une heure :!: Je laisse comparer ceux qui veulent mais ce genre d'écarts est inhabituel.

Et pourtant, à la veille de la dernière étape, la moyenne du maillot jaune n'est "que" de 39,6 km/h ! On est donc dans la moyenne basse par rapport aux dernières années, même si cela s'explique par une course plutôt attentiste en début d'épreuve (étape 1 en partie neutralisée, étapes 3, 5 et 6 escamotées...). C'est donc surtout le parcours ultra montagneux qui aura épuisé les organismes des coureurs.

Concernant Pogacar, on l'a vu monter en puissance depuis le Dauphiné jusqu'au Tour de France. Il a semble-t-il atteint sa meilleure forme dans les Pyrénées, reprenant du temps lors de sa très puissante ascension de Peyresourde. Ce jour-là, il a repris 40 secondes aux autres favoris, après avoir perdu 1'21" la veille lors de bordures. Peut-être a-t-il lors de cette étape bénéficié d'une certaine indulgence (ou négligence) de la part de Roglic notamment, mais il a également réalisé une performance exceptionnelle dans cette ascension, qui a permis de battre tous les records, y compris ceux des sombres années 2000. 6,8 W/kg pendant près de 25' selon ce tweet, estimé à 6,5 selon d'autres calculs, alors qu'il y avait déjà eu le Port de Balès monté rapidement juste avant.

L'affichage du tweet est bloqué par votre navigateur.
Voir le tweet de @faustocoppi60 sur Twitter


Néanmoins on peut tempérer cette performance par des conditions favorables dans la montée ainsi que des étapes escamotées de la première semaine qui ont permis de ne pas trop taper dans les réserves. Mais cela annonce déjà un niveau très élevé !
Les étapes suivantes sont du même acabit, avec des performances très élevées pour le groupe Pogacar, Roglic, Bernal et Landa dans Marie-Blanque, et au Puy-Marie Pour le duo Pogacar/Roglic.

Les étapes des Alpes (et le GC) ont quant-à elles opéré des sélections par l'arrière, qui ont vu sortir de la lutte au général des coureurs très solides comme Bernal, Quintana, Martin ou plus tard Uran et Yates.
Ce niveau très élevé parmi les favoris a donc permis d'avoir des écarts plutôt resserrés entre eux, à l'inverse du reste du peloton. On a tout de même vu Roglic et Pogacar (et dans une moindre mesure Lopez et Porte) prendre un léger avantage lors des fins d'ascension. La dernière étape de montagne vers la RSF a mis en lumière la légère mais existante supériorité de Roglic sur ses adversaires. Pogacar n'arrivant pas à le décrocher de sa roue dans la montée des Glières.

Le chrono de la Planche d'aujourd'hui semblait donc favorable à Roglic, qui présentait une avance de 52" secondes sur son dauphin Pogacar au départ.
Sur le clm de la Vuelta 2019, Roglic l'avait emporté sur 36 kms vallonnés avec 1'29" sur Pogacar, en début de deuxième semaine.
A l'inverse, lors des championnats de Slovénie ITT 2020, Pogacar l'emportait avec 9" d'avance sur l'ancien sauteur à skis, sur une montée de 15 kilomètres !
Jusque là, le jeune slovène avait montré de belles aptitudes en CLM, se classant régulièrement dans le top 10/20 des épreuves chronométrées de courses par étapes, depuis son passage chez les pros. Avant ça, il n'avait pas montré de telles capacités, chez les juniors et les amateurs. Mais on peut se dire là dessus que le passage chez les pros lui a permis de progresser "techniquement" ==> meilleure position, équipements plus aéro, etc...

Bref, pas grand chose ne destinait Pogacar à signer un aussi beau chrono aujourd'hui. On peut tout de même évoquer ses bonnes capacités de récupération entrevues sur la Vuelta 2019 qui lui ont peut-être permis d'avoir une relative fraicheur face à ses adversaires. Mais sa jeunesse et ses fins d'étapes alpines ne vont pas non plus dans ce sens...

Passons au CLM en lui-même maintenant.

Dans la première partie plate jusqu'au km 14,4 :
Cavagna en tête devant Dumoulin (+12") et Pogacar (+17"). Roglic (+30") concède donc moins d'une seconde au km sur Pogacar dans cette partie.

Du premier au deuxième inter (légère montée puis courte descente):
Pogacar est le plus rapide en 22'30" devant Dumoulin (+4") et... Roglic (+23")
Au pied de la montée, Dumoulin est donc le plus rapide d'une seconde devant Pogacar. Cavagna et Roglic arrivent ensuite. Roglic perd donc déjà 36" et n'en a donc plus que 21 d'avance !

Sur la montée, Pogacar est encore le plus rapide, en 16'10", soit 22" de moins qu'un Porte stratosphérique et 42" sur un WVA fortement décrié ces derniers jours, mais qui est semble-t-il parti un peu moins fort sur la partie plate de ce chrono.
Roglic signe lui le 11ème temps de la montée, à 1'20" du monstre Slovène. Il monte environ dans les temps de Landa (-7"), Carapaz (-8") qui a lui tout donné uniquement dans la montée :!: , Mas (-30"). Il monte plus vite que Dumoulin (+2"), Uran (+4"), Quintana (+9"), Pinot, Martin, Yates, etc...

Il fait donc une montée correcte mais bien loin du monstre Pogacar. Celui-ci a été régulier sur toutes les parties du chrono, faisant presque jeu égal avec les meilleurs rouleurs sur le plat et explosant ceux-ci dans la montée finale. Ceux ayant limité les dégâts dans la montée étant ceux qui ont réalisé des temps moins bons sur le plat, hormis peut-être l'ogre Wout Van Aert.

On peut essayer de comparer les temps de montée sur ce segment qui semble très précis par rapport au chronométrage officiel de l'inter 2 à l'arrivée à 2 ou 3 secondes près : https://www.strava.com/segments/16637606?filter=overall

Pogacar monte donc à peu près aussi vite que Fabio Aru en 2017, voire même plus rapidement.
L'italien avait à l'époque attaqué à 2,4 kms de l'arrivée, après avoir passé le reste de la montée et de la journée dans le peloton. Ce jour là, l'étape avait été simple et plutôt rapide, mais présentait peu de difficultés. La Planche avait donc été abordée comme une pure CC, facilitant le concours de watts.
Aru avait donc produit une attaque très tranchante puis résisté au retour des poursuivants pour s'y imposer. C'était donc un effort très violent qu'il avait produit. A l'inverse, Pogacar a pu lisser son effort au long de la montée, mais il avait lui 30 kilomètres de "plat" à se farcir à bloc avant !! La perf est donc d'autant plus monstrueuse qu'elle intervient en avant-dernière étape du tour, contre la 5ème étape pour Aru. Et ce alors que l'italien avait pu s'économiser dans les roues dans la première moitié d’ascension. Chronowatts indique environ 6,65W/kg pour Aru ce jour-là. Pogacar a donc du probablement développer encore plus de watts aujourd'hui, d'autant qu'il a perdu une dizaine de secondes dans son changement de vélo :!:

Point 2 / Point 3 : 3,3kms
Pogacar : 9'31"
Porte : 9,36"

Point 3 / Arrivée : 2,6kms
Pogacar : 6'40"
Porte : 6'55"

On peut voir que Pogacar reprend la majorité du temps à Porte sur la fin de l'ascension, ce qui montre qu'il a très bien fini ! J'ai donc comparé les montées sur Strava de Bardet en 2017 et Porte en 2020. Bardet lui reprend en gros 23" sur les 1,5 derniers kms, moment où le groupe des favoris avait bougé derrière Aru ! Ils avaient donc produit un effort maximal, probablement équivalent à leur PMA (ou très proche). Pogacar reprenant aussi 15 secondes à Porte sur la fin d'ascension, on peut presque dire qu'il aurait pu suivre le groupe Bardet/Froome/Porte(déjà) en se calant dans les roues ! C'est donc d'autant plus monstrueux après son début de chrono supersonique !

Il faudrait voir si Pogacar met son CLM sur Strava pour pouvoir l’analyser, et notamment les watts, mais je pense qu'on tient là une des plus grandes perfs des 10 dernières années ! :o

Voilà pour moi :heureux: :heureux:

Avatar de l’utilisateur
huliop
Maillot blanc
 
Messages: 2641
Localisation: Palmarès : Ekiden Gruppetto 2020

Re: Topic Watts

Messagepar Romsky » 19 Sep 2020, 23:49

Très bon post :ok:

Avatar de l’utilisateur
Romsky
Gregario
 
Messages: 2083

Re: Topic Watts

Messagepar Liam » 20 Sep 2020, 00:20

Mdr je viens de tout rattraper.

C’est grotesque.

Avatar de l’utilisateur
Liam
Champion en devenir
 
Messages: 12133
Localisation: team vin rouge avec la raclette

Re: Topic Watts

Messagepar Robocrotte 2.0 » 20 Sep 2020, 00:24

Exactement la même pour moi. Je découvre tout ça maintenant.

Entre hilarité et envie de suicide.

Robocrotte 2.0
Chasseur de prime
 
Messages: 310


1319 messages
Retourner vers Le laboratoire anti-dopage

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités